AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 554
Réputation : 45
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Jeu 16 Juil - 23:42

Mélancolie

FEAT. Maya

« Je cours. Je dois fuir. Il le faut. Les chasseurs. Ils vont me tuer.. C'est alors que je fais la bêtise du siècle. Je me retrouve dans un piège. Je hurle et tombe. Mes yeux bleu luisant regarde les chasseurs approcher lentement. Une épée est tirée de son fourreau. Je déglutis.. Une lueur. Pourquoi est-elle si attirante et à la fois si effrayante ? Et cette drôle de sensation ? Est-ce la mort ? J'ai bien vu cette lame se planter dans ma poitrine. Est-ce la lueur qui montre les portes du paradis ? »

Je me réveil en sursaut. J'inspire un grand coup. Encore ce fichu rêve où je suis chassée. Et tuée.
Je sors de mon lit et file à la douche. Je laisse couler l'eau froide sur mon corps brûlant. Cela faisait plusieurs mois que ce rêve revenait chaque nuit. Je m'assois, en restant sous le jet d'eau. Un peu sang. En sautant de mon matelas, j'ai dû planter les griffes dans le bras. Je me savonne lentement avant de me rincer. Doucement, je sors de la douche, prends une serviette. J'enfile un jean et un tee-shirt simple, saute dans mes baskets et va courir. Inconsciemment, sans doute par habitude, je me dirige vers la forêt. Je n'utilise pas ma force de loup-garou pour aller plus vite, seulement la volonté et le plaisir. Car oui, je trouve dans la course une sorte de jouissance infinie. J'aime courir autant que les joueurs de la crosse aiment jouer à ce jeu.

Cela fessait bien une demie heure que je courrais quand je m'arrête sur-le-champ. J'étais dans la forêt à un endroit où je ne vais jamais en général. Mais… Ce lieu... Ses arbres-là... Je me penche et pose une main sur le tronc calciné. C'est bien cela.. C'était ici que nous avions été attaquées .. Les cris.. Les pleurs.. L’odeur du sang et de la peur. La haine, la colère... Tant de ressenti et de sentiments... Une larme coula et je me laisse tomber sur le sol. Je pleurais.. Chose rare voire inexistante, mais c'était le cas pour le moment.

Comme la famille Hale, nous étions une famille de loups-garous. Beaucoup moins imposante, beaucoup moins connue, voire pas du tout. En fait, nous avions pris l'habitude de se la jouer discret, loin de la notre désir de devenir populaire.
Je finis par me coucher les mains derrière la tête à ne penser plus à rien, mais les larmes encore présentes en disaient long sur le sujet... Dans un moment comme ça, je ne voulais que respirer... De plus, j'étais facilement surprise par n'importe quel animal. Il m'est arrivé de tuer simplement par réflexe. Par peur. Une main est si facilement partie et fait quand même mal alors une main aux griffes acérées ...

CODE BY FREJA



Dernière édition par Kada'an Ravewood le Mar 18 Aoû - 14:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Ven 17 Juil - 11:28


©copyright

Smile
"Accroche un sourire à ton visage, ça lui donne du charme."

J'avais passé la nuit à observer le plafond, je n'arrivais pas à m'endormir, et ce n'était pas plus mal de rester ainsi éveillée, à l'écoute des bruits environnants. Les illusions venaient toujours me déranger, mais beaucoup moins souvent. J'essayais de les ignorer mais c'était parfois trop dur.
D'énormes cernes soulignaient mon regard violet, fixé sur l'une des tâches noires du plafond, je ne me rappelais plus exactement comment je les avais fait mais ça n'avait pas rendu mon père très heureux.
L'ambiance zen que j'avais voulut créer dans cette chambre me dérangeait, ça ne me ressemblait pas. Il fallait que je change tout ça, les murs peints en vert et gris avaient besoin d'un coup de neuf, et toute la déco aussi.
Ne supportant plus de rester ainsi blottie sous ma couette, je me levais d'un bond et me dirigeais vers la salle de bain.
Je me douchais rapidement en poussant la chansonnette, m'habillais, me coiffais et me brossais les dents.
Aujourd'hui, je n'irais pas au lycée, la journée était bien trop chargée. J'attrapais Felipé mon journal de bord et griffonnais quelques schémas qui finissaient la plupart du temps roulés en boule puis jetés par terre comme dans les films.
Il me fallait quelque chose qui reflétait qui j'étais, mais qui suis-je ?
Une idée me vint à l'esprit, je la dessinais aussitôt sur une feuille de papier vierge, ce serait parfait ! Il fallait que j'achète de la peinture noire ou peut être même ardoise et de la déco multicolore !
J'allais prendre mon porte-monnaie, avant de me rendre compte que 1) il était vide et que 2) les magasins étaient rarement ouverts à cinq heure du matin...
J'étais trop bien partie pour me mettre à soupirer et faire la gueule, déterminée à faire quelque chose de la journée, j'ouvrais ma fenêtre à la manière de blanche neige mais avec les oiseaux en moins et prenais un grand bol d'air frais revigorant.
Je sortis de ma chambre puis de la maison, le sourire aux lèvres. Mes yeux violets brillaient dans la nuit, ne souhaitant croiser personne sans mes lentilles, je faisais le tour de la maison et m'enfonçais dans la forêt. Je m'y sentais tellement bien, c'était le seul endroit où je pouvais vraiment être moi.
Quelques jours auparavant, j'avais rencontré Alexys, une fille qui habitait dans ma rue. Je n'avais pas trop compris ce qu'elle était mais elle connaissait un paquet de trucs en matière de ce que moi j'étais, un esprit farceur.
Apparemment, j'étais habitée par un esprit qui voulait faire des farces à tout le monde et moi la première (d'où les illusions), mais il voulait aussi me protéger de la mort. Apparemment, si je mourais avant de l'avoir chassé, il mourait avec moi. Je n'avais aucune envie de le chasser, alors je devais apprendre à le maitriser.
J'avais compris par la même occasion que c'était grâce à lui que je pouvais voir les couleurs dans mon pendentif, cet esprit farceur se révélait en fait être très pratique.
Alexys avait confirmé mes hypothèses, les illusions étaient réelles pour moi et pouvaient donc me tuer ou même me torturer. Je pouvaisais apparemment contrôler cet esprit, ou du moins le bloquer "à la manière d'un loup-garou" avait expliqué ma voisine. Elle était bien gentille mais on ne trouvait pas des loups-garous à chaque coin de rue. En plus, je ne savais même pas à quoi ils ressemblaient, où ils trainaient et s'ils voudraient bien m'aider.
Je m'allongeais sur le sol, cherchant à pousser mon esprit à matérialiser quelque chose, n'importe quoi. C'était la partie intéressante de l'esprit farceur, je pouvais l'obliger à créer des choses, étant donné que ces "choses" étaient réelles pour moi.
Imaginons que j'avais un petit creux, eh bien je pouvais tout à fait faire apparaître un paquet de chips ou un sandwich.
Enfin, pour arriver à faire ça, il fallait d'abord que je puisse le contrôler, et pour pouvoir faire ça il me fallait un loup-garou. Mais pour commencer, il fallait en trouver un... Et ce n'était pas une mince affaire...

Plongée dans mes pensées et camouflée par les herbes folles, je n'entendais même pas la personne qui arrivait en courant vers moi, et apparemment, elle ne m'avait pas remarquée non plus.
Si elle avait continué sa course, elle m'aurait sûrement piétiné, mais heureusement pour moi, elle fondait en larme et glissait sur le sol, s'étendant dans l'herbe, les mains derrière la tête.
Je me relevais pour partir quand je l'apercevais et comprenait que le petit bruit continue que j'entendais, c'était cette lycéenne à la chevelure rousse.
Par réflexe, j'enfonçais ma main dans la poche où se trouvait mon cutter.
Attendez, elle pleurait ? Pensant n'avoir rien à craindre, je sortais ma main de ma poche et m'approchais sans vouloir cacher ma présence, histoire qu'elle ne fasse pas une crise cardiaque.
La rouquine m'avait remarqué, elle me paraissait un petit peu plus grande que moi mais pas pour autant adulte.
Je m'asseyais à sa gauche et la questionnais en serrant mes genoux comme une gamine serrerait une peluche dans ses bras. D'une voix angélique et amicale, je lui demandais tout en fixant l’horizon:

-Pourquoi pleures-tu ?

Mes yeux étaient violets, je ne m'en étais pas rendue compte, mais cette anomalie n'avait pas eu l'air d'effrayer la rouquine.
Je saisissais mon pendentif et l'observais avec attention. Il brillait d'une magnifique lueur noire, la tristesse...

Avec Kad'

Sauney de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 554
Réputation : 45
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Ven 17 Juil - 15:42

Un sourire ?

FEAT. Maya



Je ne l'ai vu que lorsque elle arriva près de moi. Je sursaute et me tourne d'un coup vers elle, les yeux brillants. Brillant de larmes, mais également du fameux bleu, plus vif et froid que mon regard habituel. D'ailleurs, le sien était violet. Je baisse le regard sur mes mains. J'avais les griffes sorties. Oups.. Encore une fois la surprise me transforme... Je serre les mains du sang coule un peu.

-Pourquoi pleures-tu ?

Je passe mes mains dans mon dos, mais trop tard, son regard à forcement vu le sang. Je l'observe à nouveau, les yeux plus clairs et bien moins brillants.

- J'avais 8 ans... Il y a 10 ans ma famille a était tuée. Ici. Grand-père nous avait réunis pour discuter de certaines choses. Et on a était attaqué. Grand-père à disparu, mais n'a pas était tuer.

Je me lève lentement et m'avance au centre. Pourquoi je lui ai raconté ça ? D'ailleurs pourquoi je parle à une inconnue avec autant de facilité ? Ce n'est pas moi. En temps normal, je l'aurai agressé en disant un truc du genre "ça ne te regarde pas ! Laisse-moi !" Là, j'ai seulement dit la vérité. Enfin une partie. Grand-père était l'alpha. Je me retrouvais Oméga. Et a cause de mon père une oméga aux pupilles des loups qui ont tués des innocents. Non, je n'ai pas le droit d'accuser mon père. C'est moi qui est assassinée cette femme.. Et c'est après ça que j'ai voulu tuer mon père. J'avais tué une femme qui n'avait rien fait de mal.

La jeune demoiselle aux rétines violettes attendait, le visage vers moi. Je m'approche d'elle et change de ton :

Je n'aurais pas dû te raconter tout ça.. Vas-t'en... Il vaut mieux pour toi que tu ne m'adresses pas la parole.. Part..

La tristesse laissa sa place à la colère et ça... Ce n'était pas bon ni pour la jeune fille ni pour moi. Pourtant... Pourtant, son visage souriant et plutôt heureux est magnifique. Je lui tourne le dos. Mon visage à changer. J'ai encore perdu le contrôle. Je soupire et reprends une respiration normale. Mon visage perd son coté animal. Mon attention est alors attirée vers la voix de la demoiselle. Un sourire tente de se former sur mon visage, mais je le retiens. J'imagine qu'elle a senti ou compris que mes lèvres venaient plus ou moins de s'étirer car les battements de son Cœur qui s'étaient légèrement accélérés lors de ma transformation, reprirent un rythme normal.

Je veux partir. Mais au moment où j'allais avancer, une main fine se posa sur mon épaule. Je stoppe mon geste et ne bouge plus. Bon sang... Je me retourne à nouveau vers elle et la regarde dans les yeux. Finalement j'avais un peu envie de la connaitre. Pas m'en faire une amie non. Mais la connaitre. On ne sais jamais.. Elle a peut-être à m'apprendre sur beaucoup de choses...

CODE BY FREJA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Dim 19 Juil - 13:26


©copyright

 

Apprendre
"Celui qui enseigne, tient le même rang qu'un père."

Je fixais la rouquine, ses yeux brillaient d'un bleu surnaturel. Il me semblait qu'Alexys m'en avait parlé, des yeux bleus pour... pour... les loups garous ! Oui oui, les loups garous mais lesquels ? Je me faisais mentalement la morale, j'aurais dut mieux écouter le passage à propos de ces créatures de la nuit... Je mettais mon idée de côté, un éclat rouge avait attiré mon attention et ça paraissait bien plus intéressant que mes pensées. Je regardais les mains de la jeune fille qu'elle tentait de camoufler derrière son dos. Elles étaient nappées de sang, son sang. Je plissais le regard, et soudainement, sans que je ne m'y attende, elle me racontait sa vie. J'avais apparemment une tête qui donnais envie de se confier, Raven, et maintenant cette lycéenne. Non pas que ça me déplaisait, mais c'était assez surprenant. Je n'aurais jamais confié quelque chose aussi facilement. J'étais l'une de ces filles joyeuses, qui riaient en permanence mais qu'en y réfléchissant, on se rendait compte qu'on ne connaissait pas tant de choses que ça sur elle.
L'inconnue se lèvait et se plaçait au centre de la petite clairière, le regard rivé sur l'horizon. Je ne savais pas quoi faire, alors j'attendais, assise dans l'herbe fraiche, fixant les cheveux de la jeune femme.
Elle pivotait et s'approchait de moi. Quelque chose avait changé, je sentais comme une tension, c'était assez étrange à expliquer, mais je crois que la lycéenne rousse était en colère, ou peut être triste. Elle m'ordonnait:

-Je n'aurais pas dû te raconter tout ça.. Vas-t'en... Il vaut mieux pour toi que tu ne m'adresses pas la parole.. Part..


Me donner un ordre était une grosse erreur, pas qu'elle puisse être fatale physiquement, mais plutôt mentalement. Dans ces moment là, je devenais encore plus déterminée, tenace, un vrai sang-sue ! Le visage de l'inconnue c'était un peu métamorphosé, maintenant c'était certain, elle était bel et bien un loup-garou, comme me l'a décrit Alexys. C'était incroyable, fabuleux, et effrayant à la fois. Je ne pouvais m'empêcher de sourire. La rouquine me tournait le dos. Je me levais, et venais me planter derrière elle, une lueur malicieuse brillant dans mes prunelles violettes. J'entendais un long soupir, comme si mon interlocutrice s'était apaisée. D'une voix de soldat, je déclarais:

-Non.

Je voyais ses fossettes ressortir un peu, elle venait de sourire ? Apparemment.
La jeune femme aux cheveux flamboyants faisait un pas, commençant à partir. Non ! J'avais trouvé mon loup garou, il fallait qu'elle reste ! Je posais fermement ma main sur son épaule. L'inconnue s'immobilisa, j'avais l'impression que les poils de ses bras s'étaient hérissés. Peut être n'était ce qu'une illusion. Enfin bref.
La louve tournait son visage pâle vers moi, silencieuse. Elle me fixait dans les yeux, ces yeux violets, brillants. Elle n'avait pas peur.
Je lui lâchais l'épaule et demandais:

-Apprends moi !

On aurait plutôt dit un ordre, mais c'est comme ça que je m'exprimais, et si ça ne plaisait pas à quelqu'un, il était invité à ne pas me côtoyer. Je fixais ses yeux qui avaient perdu leur éclat glacé d'un air déterminé, un sourire malicieux s'étendait sur mon visage, et les poings étaient serrés. Mon cœur battait la chamade, et si elle n'acceptait pas ? Et si elle me tuait ?! Ce n'était pas vraiment de la peur que je ressentais, mais plutôt de l'excitation. Je savais que même si elle refusait, je finirais pas avoir ce que je voulais !

With Kad

Sauney de Never Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 554
Réputation : 45
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Dim 19 Juil - 23:32

Hors RP:
 

Amusement

FEAT. Maya



-apprends-moi !!

Je la regarde, à la fois surprise est amusée. Elle a quand même l'air sérieuse... Je l'observe, elle et ses pupilles à la drôle de couleur. Je ne sais pas ce qu'elle est. En revanche, je suis sûre qu'elle est avide de connaissance... Enfin, c'est ce qu'on pourrait penser vu le ton qu'elle a emprunter pour me demander.. M'ordonner ? De lui apprendre.. Quoi au juste ? Je lui dis avec ironie :

-Je ne me souviens pas d'avoir pour grade "prof "...

C'est alors qu'une période de ma vie revient faire surface. Celle où mon père m’apprenait à tuer.. Tuer des innocents. Je soupire, un peu dépitée, beaucoup agacée. Lui apprendre ça...? A-elle ? Nan.. Je préfère encore aller directement dans un piège a chasseurs que d'apprendre à tuer à une innocente personne.

-Tu veux apprendre ? Alors déjà, sache que ceux qui ont la même couleur de yeux que moi, on tuer des personnes alors que ces dernières n'avais rien fais de mal. Tu les as vus. Mes yeux. Leur bleu signifie que j'ai assassiné des gens au cœur plus ou moins pur, mais qui en tous les cas n'avaient rien fais de mal.

Je la regarde et avec un léger sourire sadique, fessant danser la couleur de mes yeux. Bleu froid-bleu doux..

Elle a un avantage sur moi si on commence a faire ce jeu-là, mais c'est plus fort que moi. Je me sens souvent mieux après avoir glissé des petites choses pas très belles.. Mmmh... Non ce matin, je n'avais pas trop envie de jouer.

Un oiseau me fait sortir de ma rêverie dans un soubresaut qui dut être amusant à voir. Je fais comme si de rien n'était, mais bouillonne intérieurement. Une louve surpris par un moineau... La loose.. Fin voilà.

-Que veux-tu apprendre la Miss ? Oh ! Au fait, moi c'est Kada'an.

CODE BY FREJA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Lun 20 Juil - 11:37

HRP:
 


©️copyright

 

Illusion
"Vois de quoi je suis capable."

Je soutenais son regard bleu clair, apercevant une lueur amusée y briller. Je la faisais rire ? Apparemment. D'un ton sarcastique, elle "m'apprenait" qu'elle n'était pas professeur. Cet éternel sourire malicieux s'étirait sur mon visage bronzé.
Pendant un court instant, je voyais son regard se perdre dans le vide. Elle réfléchissait ? Ou elle se souvenait ?
Elle revenait de ses pensées et m'observait à nouveau, c'est alors qu'elle m'expliquait qui étaient les loups garous aux yeux bleus. Je souriais satisfaite, elle disait qu'elle avait tué des innocents, bien entendu, je la croyais, la couleur des ses yeux le prouvait. Mais je n'avais pas peur, elle ne me faisait pas peur. Mon cœur ne loupait aucun battement, je respirais normalement et restais calme en lançant d'un air défiant:

-Je n'ai pas peur de toi, j'ai déjà vu des choses bien pires...

Je soufflais la fin de ma phrase, pleins d'images d'illusions me revenaient en tête. La femme à la tête arrachée, les nombreux cadavres déchiquetés. C'était à mon tour cette fois de me noyer dans mes pensées, je regardais au loin, bien derrière la rouquine, je fixais un endroit que personne d'autre ne pouvait voir, ce n'était pas un endroit matériel, je fixais le néant.
Je m'arrachais à cette contemplation et me remettais à observer la lycéenne. Ses yeux viraient au bleu loup-garou puis redevenaient normaux, ils redeviennaient encore bleu loup-garou et encore normaux, et ainsi de suite. Devant son petit jeu accompagné d'un sourire pseudo-sadique, je haussais un sourcil et adoptais une mimique amusée, c'était à moi de me moquer.
L'ambiance était digne de celle d'une maison de retraite. Je poussais un long soupir, attendant que mon interlocutrice revienne à elle, car en effet, elle s'était encore échappée dans ses pensées.
Soudain, la jeune femme sursautait à cause d'un oiseau passé trop près. La peur qui avait occupé son visage pendant un instant m'obligea à rire nerveusement, j'aurais put me taire par respect mais c'était trop fort, et je n'étais d'ailleurs pas spécialement quelqu'un de respectueux. Elle se racla la gorge, faisant comme si rien ne s'était passé. Au bout d'un certain temps, je m'arrêtais de rire et elle commençait à parler:

-Que veux-tu apprendre la Miss ? Oh ! Au fait, moi c'est Kada'an.

C'est vrai que se présenter était une bonne chose pour commencer à se connaître... Je lançais, me gardant bien de répondre à sa question:

-Maya.

Un sourire sadique s'étirait sur mon visage. J'allais lui montrer ce que je voulais apprendre. J'avais appris à faire une unique chose, elle ne durait pas longtemps mais pouvait faire vraiment peur. Je fermais les yeux et me concentrais. Je savais que la couleur violette avait quitté mes prunelles. Je ne sais pas où l'énergie de mon pouvoir se concentrait, alors je gardais mes mains le long du corps. Une illusion était normalement apparut devant les yeux de Kada'an, quelque chose qui devait lui faire vraiment peur.
Je rouvrais mes yeux redevenus violets et l'observais, mesurant l'étendue des "dégâts". Son teint était devenue encore plus pâle que d'habitude, livide. La rouquine s'était transformée en loup-garou, ses yeux bleus brillaient. L'illusion avait disparu, et la jeune fille avait l'air de commencer à lentement reprendre son calme. Mon pendentif avait viré au kaki, la couleur de la peur. Je déclarais, une pointe de malice dans la voix:

-Je veux que tu m'apprennes à me contrôler. Et à me battre.

With Kad'

Sauney de Never Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 554
Réputation : 45
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Lun 20 Juil - 22:55

Peur=Respect

En tout cas chez Kada'


Je regarde son visage, longuement. Tellement que ses yeux finirent par me déstabiliser. Pendant un instant, le vertige me prit. Je secoue la tête.

-Je n'ai pas peur de toi, j'ai déjà vu des choses bien pires...

Pas besoins d'écouter les battements de son cœur pour savoir qu'elle ne ment pas. Mais aussi pire que ce que j'ai moi-même fait... ? Et bin... Une nouvelle fois perdue dans mes pensées..

La vie.
Les jours qui passent, les uns après les autres, entraînants avec eux leur lot d'événements, d'émotions.
Ma petite enfance n'avait eu que très peut des jours heureux,et encore moins lorsque que mon père débarque dans ma vie. Je me souviens de cette femme et de cet enfant... Aaah... Pauvres gens... La malchance les avait fait tomber sur nous..
Un corps meurtri. Un corps de femme, sur l'esplanade, non loin de l'entrée de ce purgatoire teinté de haine et folie.
Le corps sans vie de cette femme, déchiqueté, dévoré. Nous avions eu raison d'elle, de sa beauté, de sa force.
Mon père releva la tête.
Un sac, attaché à un arbre, à dix pas de l'endroit ou gisait la femme.
Un corps en réalité, un corps d'enfant, démembré..
Des larmes, des cris, un cœur qui explose, la nausée. Le pauvre homme allé resté là.. À regarder sa femme et son fils...

-Maya.

Hein quoi ? Oh.. C'est juste son prénom à elle... J'inspire un grand coup, souris à l'image que viens d'avoir. Aaah bon sang .. C'était quand même génial ce temps-là. Mais ici, à Beacon Hills, je préfère encore m'abstenir. Il y a bien trop de personnes surnaturelles et beaucoup plus fortes que moi. Cette fille, Maya.. Malgré son air angélique, j'étais prête à parier que sa puissance n'est pas à mettre de côté..

C'est alors que... Quoi.. Non...

La forêt s'obscurcit. Des coups de feu. Un hurlement de loup. La mort. Les chasseurs.. Les chasseurs étaient là ! Un d'eux avance. Je ne peux pas voir son visage.. Mais son odeur... Non.. Je n'arrive plus à sentir ! Qu'est-ce que..

Changement de décor.

Le noir. La douleur.. Le sang. Mon sang. Devant moi se tient un homme. Le rire est douloureusement reconnaissable. Mon père..

-C'est elle. C'est la dernière membre de la meute des Ravewood. C'est la petite fille de l'alpha. Comment déjà ? Julian Ravewood ? Tuons là.

-Attend... Regarde là...

Cette voix... Maya ?? Je hurle

-MAYA!!

C'est alors que tout redevient normal. Mon cœur est complétement affolé, mon teint doit être terriblement blanchâtre.. Je grogne. La peur. Cette fois, c'est elle qui me transforma.. Je regarde Maya. Son air aussi malicieux que sa voix me fait comprendre que c'est elle. Incontrôlablement, j'envoie valser le tronc que j'avais seulement toucher à mon arrivée.

-Je veux que tu m'apprennes à me contrôler. Et à me battre.

Je la regarde abasourdis. Attend là.. Elle a manqué de me faire tomber dans les vapes et elle veut que je lui apprenne à se battre ? Et à contrôler ? À contrôler un truc que je ne comprends pas moi-même ?

-Mais t'es quoi au juste ?

Je hausse un sourcil. Question nulle. Je reprends donc en essayant de calmer ma respiration. Toujours transformer, je rajoute:

-Ton pouvoir.. Rien qu'avec ça, tu pourrais faire un massacre.. Où juste rendre la personne incapable de bouger... Quant au contrôle, je ne sais même pas comme ça fonctionne ton truc. Apprends-moi toi. Apprends-moi à comprendre. Montre-moi encore.

La fin de la phrase était sur un ton plus calme est en rien un ordre. Juste un désir.

CODE BY FREJA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Mar 21 Juil - 9:26


©copyright

Démonstration
"Le pouvoir n'est ni bon ni mauvais, c'est ce que nous en faisons."

Kada'an me fixait, son air dérouté me faisait sourire. D'une façon machinale, elle donnait un puissant coup de "patte" dans un arbre calciné, grâce à sa force surnaturelle, il s'éclatait sur le sol, au loin. Je tournais mon regard lumineux vers la louve. Ses pouvoirs me fascinaient. C'est alors qu'elle demandait la voix encore un peu vacillante:

-Mais t'es quoi au juste ?

Mon sourire malicieux s'agrandissait encore et je la fixais dans les yeux, mes prunelles violettes brillaient. Je ne répondais pas tout de suite à sa question car elle se remettait à parler. Vu le ton qu'elle prenait et son regard lointain, je déduisais qu'elle se remémorait ce qu'elle avait vu.

-Ton pouvoir.. Rien qu'avec ça, tu pourrais faire un massacre.. Où juste rendre la personne incapable de bouger... Quant au contrôle, je ne sais même pas comment ça fonctionne ton truc. Apprends-moi toi. Apprends-moi à comprendre. Montre-moi encore.

Utiliser mon pouvoir une trentaine de secondes la première fois m'avait déjà épuisé. Mais je voulais bien lui montrer à nouveau. Je me campais fermement sur mes jambes et visionnais le visage de Kada'an dans ma tête. Sa longue chevelure rousse, son visage métamorphosé, ses yeux bleus glacés. Mes yeux n'étaient plus violets, l'illusion était en marche. Je ne tenais pas longtemps, moins longtemps que la première fois en tout cas. Je dirais une dizaine de secondes, pas plus. A la fin de cette démonstration, je tombais au sol, épuisée, le souffle court. Il ne me fallait pas longtemps pour retrouver une respiration normale, je fixais encore l'herbe puis me relèvais en tremblant.

-Je suis un esprit farceur.

J'avais besoin de marquer un temps d'arrêt, malgré le fait que ma condition physique ne soit pas la même qu'il y avait cinq ou six minutes, mon sourire malicieux ne quittait jamais mon visage et mes yeux violets brillaient toujours autant. Je me remettais à expliquer:

-Je suis victime des illusions. C'est pour ça que je veux apprendre à me contrôler et me battre.

Nouvelle pause, je me relevais complètement et fixais à nouveau Kada'an dans les yeux.

-Une amie m'a dit que ça fonctionnait de la même façon que pour les loups garous.

Je prenais soin de ne pas donner le nom de cette "amie", elle m'avait dit de ne le répéter à personne. Peut être était ce une règle chez les druides, on ne devait pas connaître leur identité. Je haussais les épaules comme pour moi même et revenais aux yeux lycans de la rouquine, me perdant presque dans leur couleur flippante.
Peut être que la lycéenne voulait que je lui explique plus précisément ce que je pouvais faire et tout ce que je savais sur moi ? Tant qu'elle ne me le demandait pas, je n'avais pas besoin de lui dire. Je prenais de nouveau mon pendentif dans la main et l'observais avec attention. Il était entièrement kaki, cette couleur était vraiment immonde, la couleur de la peur. Je haussais un sourcil puis lâchais le précieux collier.
Je relevais la tête et tentais de décrypter l'expression de Kada' en scrutant son visage.

Vec Kada'

Sauney de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 554
Réputation : 45
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Mar 21 Juil - 14:08

Résolution

Une pierre deux coups



La tension est encore en prise avec mon rythme cardiaque. Je reste sous forme louve, mes sens ainsi plus en alerte. On ne sait jamais si les chasseurs revenaient.. Ah non, ils ne reviendront pas. Ils ne sont jamais venus, c'était juste une illusion. Je gronde. Pas de colère. Mais de d’excitation. La peur de l'inconnu me rend folle. Je sautille à moitié pour chasser le reste de l'angoisse. Mais rien à faire. Cette fois, je savais. J'observe la demoiselle pour voir comment elle fessait. Le violet de ses yeux disparus. Je fronce les sourcils un instant avant de plonger dans le néant.

Cette fois, nous sommes toutes les deux. Enfin presque. Derrière Maya, il y a une ombre. Une ombre qui s'avance. Vite. Trop vite. Je n'ai pas le temps de bouger que l'ombre est sur moi. Un cri des enfers sort alors de la bouche de cette ombre me fessant frémir d’effroi.

L'illusion prend fin et Maya s'écroule. Je m'accroupis et la regarde, pas inquiète, juste curieuse. Elle est épuisée. Quand j'étais petite, je me concentrais trop. Même pour sortir mes griffes. Sauf bien entendu à la pleine lune, mais ça s'est une autre paire de manche.

Sa respiration redevient normale assez vite est sa voix brise le silence..

-Je suis un esprit farceur. *Pause* -Je suis victime des illusions. C'est pour ça que je veux apprendre à me contrôler et me battre. *double pause* -Une amie m'a dit que ça fonctionnait de la même façon que pour les loups garous.

Je lui souris. Je vois ce que voulais dire son amie en question. Je ne chercherais pas à savoir qui c'est. Après tout ce ne pas mes affaires. Dans les miennes (d'affaires ^^) je sors une bouteille d'eau et lui donne.

-Je ne connais pas le pouvoir des illusions. Par contre, j'ai pu t'observer la seconde fois. Tu te concentres trop, j'ai l’impression. Lorsque j'étais gamine, j'ai d'abord appris à apprivoiser mon pouvoir. Toi, il absorbe ton énergie bien trop vite. Il faut que tu ne fasses qu'un avec lui. Que ça devienne naturel. Comme les premiers pas. Au début, on fatigue. Après, c'est facile.

Je me tais. Je n'étais pas trop sûre de mes paroles, tout cela est pour moi nouveau. J'inspire profondément et regarde mes mains. Je rétracte mes griffes et les sors. Et je fais ça deux ou trois fois.

-J'imagine que c'est pareil. Pour moi, c'est devenu naturel. Je sais que la surprise et la peur me transforment. La douleur me fait redevenir humaine. Le sadisme aussi m'aide à me contrôler. Certains, c'est la colère, d'autre la compassion et ainsi de suite. Chaque loup doit trouver son contrôle. Je ne t'apprends rien en disant que nous sommes tous différents.

J'arrête de parler. Je ressors les griffes et me les plantes dans les paumes. Je reprends ma forme de jeune lycéenne. En peu de temps, je n'ai même plus traces de blessures. Je soupire. Puis souris. Ma peur disparue, je suis envieuse de l'aider. C'est tellement agréable d'avoir un objectif. Quel qu’il soit. Le mien étant pour le l'instant d'apprendre à Maya tout ce que je savais. Et j'étais prête a lui servir de cobaye. Elle apprendrais à contrôler son pouvoir et moi ma peur et ma surprise.


CODE BY FREJA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Mar 21 Juil - 15:59


©copyright

 

Illusion
"La normalité est une illusion, ce qui est normal pour l'araignée est chaotique pour la mouche."

Kada'an me souriait et me tendais une bouteille d'eau. Je la saisissais, la remerciant d'un geste de la tête et étranglais ma soif. J'allais beaucoup mieux. Je secouais la tête comme pour chasser la douleur physique et me relevais en serrant la mâchoire sous l'effort.
Je lançais la bouteille en l'air et la laisser tomber jusqu'à cinq ou six centimètres du sol. A cette distance là, je m'accroupissais puis me relevais en un clin d'oeil, la bouteille dans la main, les yeux brillants. Démonstration d'une autre de mes capacités.

-Mes réflexes sont beaucoup plus développés que ceux de n'importe qui.

Peut être que cette capacité changerait quelque chose. J'écoutais les explications de la jeune fille et quand elle marquait une pause, j'en profitais pour demander:

-Mais si je ne me contrôle pas, les illusions s'en prendront à moi, non ?

-J'imagine que c'est pareil. Pour moi, c'est devenu naturel. Je sais que la surprise et la peur me transforment. La douleur me fait redevenir humaine. Le sadisme aussi m'aide à me contrôler. Certains, c'est la colère, d'autre la compassion et ainsi de suite. Chaque loup doit trouver son contrôle. Je ne t'apprends rien en disant que nous sommes tous différents.

Elle n'avait pas vraiment répondu à ma question, mais cette réponse ci me convenais tout à fait. Déterminée, je lançais:

-Je vais essayer.

Je me tenais bien droite, face à la lycéenne et laissais aller mes pensées. Mes yeux restaient violets, je les fermais , puis les rouvrais, essayant d'être le plus détendu possible. J'avais l'impression que ça marchait. J'allais visionner le visage de mon interlocutrice dans ma tête quand un picotement sur ma cheville gauche m'arrêta dans ma lancée.
Je lançais un coup d’œil à cette dernière. Des centaines d’araignées me grimpaient dessus ! C'était une illusion, j'étais la seule à pouvoir m'en débarrasser, j'étais la seule pour qui ces arachnides étaient réelle, Kada'an ne pouvait pas m'aider, elle ne pouvait même pas les voir.
J'allais me concentrer pour les faire partir quand les instructions de la rouquine me revinrent en mémoire. Il ne fallait faire plus qu'un avec cette chose. J'essayais de rester calme pendant que ces bestioles escaladaient ma jambe. Je remuais juste mes doigts, m'appuyant sur une jambe, puis sur l'autre, fermant les yeux pour essayer d'oublier leur présence. Mais comment rester calme quand quelque chose comme ça vous montait dessus ? Rien n'y faisait, je ne pouvais plus résister à l'envie de les voir disparaître. Les battements de mon cœur s’accéléraient. Elles étaient beaucoup trop nombreuses, je ne pouvais pas m'en débarrasser ! Certaines commençaient à m'escalader les cuisses. Par chance, elles n'avançaient pas très vite. Je devais rapidement trouver une solution ! Mon cerveau carburait, "chaque loup doit trouver son contrôle", c'était les paroles de Kada'an. J'avais une queue de loup la nuit, voilà un point commun avec ces lycans. C'était idiot mais ça m'aidait à me persuader que trouver mon contrôle m'aiderait. Des araignées, il y en avait partout autour de moi. Je ne voyais même plus le visage pâle de la lycéenne.
Très bien, il fallait que je garde mon calme pour pouvoir réfléchir. Qu'est ce que la jeune fille avait dit d'autre sur le contrôle ? Compassion, colère, douleur ! Les exemples de contrôles ! Je ne pouvais pas me mettre en colère, la peur était trop grande et occupait tout. Les araignées atteignaient mon ventre. La compassion, non non, réfléchis Maya ! Oh mais bien sûr, la douleur !!
Je plongeais ma main dans ma poche, touchant au passage des araignées, serrant la mâchoire, dégoutée. Et je sortais mon cutter. Je dégainais rapidement la lame et me coupais violemment la main sans réfléchir plus longtemps.
Les araignées s'évaporaient une par une. Mes yeux violets brillaient encore plus fort que d'habitude. L'air devait puer la peur. Mes yeux jetaient des regards affolés tout autour de moi.
La rouquine était de nouveau là. J'essayais de reprendre une respiration normale, les yeux toujours exorbités.
Quand j'étais sûre que le danger était chassé, je faisais marcher mon cerveau. J'avais l'esprit assez pratique et une question me vint directement à l'esprit: Pourquoi les fois où j'avais été blessée par les illusions je n'étais jamais revenue à la réalité ?
Je plissais le regard et levais les yeux vers la jeune femme rousse. Cette interrogation occupa tout mon esprit, si bien que la peur en fut chassée.
Je partageais ma question avec Kada'an, me disant que nous serions plus efficaces à deux.

-Je ne comprends pas, je suis redevenue normale grâce à la douleur, mais pourtant, toutes les autres fois où j'ai été blessée par une illusion, ça n'a jamais marché.

C'était incroyable de voir avec quelle rapidité je m'adaptais aux situations et passais d'un état à un autre. Mais j'avais besoin de savoir, et cette nouvelle question allait alimenter une nouvelle source dans mon esprit.

Avec Kada'

Sauney de Never Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 554
Réputation : 45
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Mar 21 Juil - 17:45

Un vrai sourire

On dit que lorsque on veut, on peut



Après la démonstration de cet autre pouvoir, je souris. Un vrai sourire. Je ne savais pas pourquoi, mais Maya a quelque chose. Quelque chose qui me fascine. Je veux apprendre à la connaitre. En fait, je crois que je commence à l'apprécier.

Avoir des réflexes supplémentaires, ça l'aidera. C'est certain. Je l'observe, cherchant une réponse à sa question. Si elle ne contrôle pas, il est possible que les illusions s'attaquent à elle. Mais je n'en savais pas plus. Je ne connais pas assez cette capacité. Je préfère garder mon doute, attendant d'en savoir plus avant de dire quoique ce soit.

-Je vais essayer.

Je lui lance un regard encourageant. Je me transforme pour mieux ressentir les émotions de la jeune femme, car, sous forme humaine, j'ai encore du mal à capter les odeurs, les bruits et les sensations. De plus, inconsciemment, je surveille autour de nous, je n'aimerais pas que nous soyons surprises par qui que ce soit.

Maya se tenais droite. Elle ferme et rouvre les yeux, cherchant à faire le vide dans son esprit. Je savais qu'il lui manquait une information. Je lui parlerais du pouvoir du triskèle plus tard. Chez l'homme, il avait plusieurs significations. Les principales étant les branches de l'Eau, de la Terre et du Feu. D'autre parle du Ciel, de la Terre et de l'Eau. D'autre parle du Ciel, de la Terre et de l'Eau. Lug, le dieu primordial, le Dagda et Ogme. Chez nous, les loups-garous, ils représentaient principalement les changements de grade "Alpha, bêta, oméga". Mais encore une fois, cela changeait en fonction des loups. Pour moi...

Mon attention revient soudainement à Maya. Son rythme cardiaque avait accéléré violemment. Je l'observe, un peu inquiète. Elle est aux prises d'une illusion qui à l'air terrorisante. Je ne pouvais rien faire. Si ça durait trop longtemps, je ferais en sorte de la réveiller. Son cerveau fuse à mille à l'heure. Je serre les dents. C'est alors que je vois sa main glisser dans sa poche. Au moins, elle n'est pas tétanisée. Je desserre les canines et attends. Je renifle. Du sang. Mon regard est attiré à sa poche. Elle vient de se blesser.

Alors que ses yeux, beaucoup plus vifs que tout à l'heure, se pose sur moi, je fronce les sourcils. Son cœur est terriblement affolé. Je plisse le nez. L'odeur est de la peur devient insoutenable. Doucement, je pose une main sur son épaule. Notre contact soigne la maladie, la douleur, mais le contact humain rassure et atténue un peu l'angoisse. Elle relève les yeux vers moi et, la peur disparue plus ou moins, me demande

-Je ne comprends pas, je suis redevenue normale grâce à la douleur, mais pourtant, toutes les autres fois où j'ai été blessée par une illusion, ça n'a jamais marché.

Je la regarde longuement avant de répondre d'une voix calme :

-Tu l'as dit toi-même. Blessé par une illusion. Là, tu t'es réellement fait mal. La douleur réveille. L'illusion est un rêve, où un cauchemar. Tout à l'heure, dans la première illusion, j'étais blessé, et j'avais vraiment mal comme si je vivais l'illusion. Rappelle-toi. Une illusion reste une illusion.

Je laisse mes mots planer autour de nous avant de reprendre.

Tu as peur de ton pouvoir et c'est normal. Tu dois apprendre à le connaitre. Et apprendre est le meilleur moyen pour connaitre

CODE BY FREJA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Mar 21 Juil - 20:47


©copyright

 

Explosion
"Seule l'explosion intérieur permet de briller"

J'écoutais la rouquine répondre, calmement:

-Tu l'as dit toi-même. Blessée par une illusion. Là, tu t'es réellement fait mal. La douleur réveille. L'illusion est un rêve, où un cauchemar. Tout à l'heure, dans la première illusion, j'étais blessé, et j'avais vraiment mal comme si je vivais l'illusion. Rappelle-toi. Une illusion reste une illusion.

Ce qu'elle disait était tout à fait censé, mais il y avait une chose qu'elle ne savait pas. Pour moi, les illusions étaient réelles, elles pouvaient m'atteindre, me tuer...
Je devais lui expliquer tout ce que je savais, elle serait sûrement plus apte à m'aider. Elle reprenait:

-Tu as peur de ton pouvoir et c'est normal. Tu dois apprendre à le connaitre. Et apprendre est le meilleur moyen pour connaitre.

J'avais peur des illusions, de ce tatouages qui était né derrière mon oreille, de ces yeux violets, flippants, j'avais peur de tout ça, pas de mon pouvoir. Connaître les émotions des gens était plutôt cool. Mais ça, je me gardais de lui dire.
Je tournais et retournais tous ses mots dans ma tête, c'est alors que je comprenais... "Tu t'es réellement fait mal" Réellement ! Je sautillais de joie, grâce aux capacités de Kada'an, ma douleur s'était envolée. Je brandissais mon poing sanglant en l'air, victorieuse. Un rire cristallin s'échappait de ma gorge, un rire d'enfant. Une lueur joyeuse dansait dans mon regard violet et je lançais en tournant autour de la rouquine, lui donnant sûrement le tournis:

-J'ai compris Kada', oui, j'ai compris ! Ce n'est pas la douleur ! Mais les choses venant de cette réalité !

Je rependais du sang sur mon passage et sur mes vêtements, mais je n'en avais rien à faire. Excitée comme une puce, je continuais de "danser" joyeusement en sautillant autour de mon interlocutrice.
Au bout d'un moment, Kada'an posa ses mains sur mes épaules pour m'arrêter, et ça marcha très bien, je m'immobilisai en souriant malicieusement. J'avais l'impression que la rouquine vacillait un peu, ce qui élargissait un peu plus mon sourire. Je lui expliquais d'une voix joyeuse:

-Les illusions font parti d'une réalité, tu fais parti d'une autre réalité, je fais parti de ces deux réalités, les illusions sont réelles pour moi, pas pour toi. Mais ce qui me ramène à ta réalité, c'est quelque chose venue de cette dernière.

Je hochais la tête frénétiquement, comme pour confirmer mon hypothèse. Je n'étais pas certaine que la lycéenne ait compris.
Je ne pouvais plus contenir ma joie, d'un mouvement vif, j'échappais aux mains de la jeune femme rousse et me remettais à sautiller joyeusement autour d'elle. Mon pendentif était complètement vert et brillait tellement fort que j'avais l'impression qu'il allait exploser.
Quand je m'arrêtais enfin, fière du lien que j'avais réussi à faire entre les réalités, je tombais au sol et m'étalais sur le dos, les bras et les jambes tendus, ressemblant à Patrick dans Bob l'éponge. Puis, je remuais mes bras et mes jambes très rapidement, comme les gamins dans la neige, déchirant au passage ma chemise. De toute façon j'aurais dut la jeter.
Tous les éléments de mon visage constituaient une expression joyeuse: un sourire malicieux, un regard enfantin et des joues rosées.

Vec Kada'

Sauney de Never Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 554
Réputation : 45
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Mer 22 Juil - 9:24

Fierté

C'est agréable de la voir dans les yeux des autres



Je l'observe en écoutant son rythme cardiaque. Il a repris un battement régulier, et rassurer, je la laisse réfléchir à mes paroles. Je ne savais pas si ça pouvait l'aider, mais sa voix vient alors me dire le contraire.

-J'ai compris Kada', oui, j'ai compris ! Ce n'est pas la douleur ! Mais les choses venant de cette réalité !

Kada ? Ça faisait longtemps que je n'avais pas entendu ce surnom. Le reste de la phrase m' intéressa tout au plus. Je ne vois pas vraiment où elle venait en venir, mais elle a quand même trouvé une solution.

L'air victorieuse, elle leva son bras ensanglanté, rependant du liquide rouge partout. Elle saute autour de moi, joyeuse est un peu fofolle, mais je lui laisse savourer sa victoire un moment avant de l'attraper doucement par les épaules. Elle me donna le tournis et je m'appuyai sur elle pour reprendre mes esprits. Elle s'arrête, je la lâche. Dans mon sac, je prends un t-shirt avant pour lui faire un pansement à la main. Ce n'était peut-être pas top, mais je n'avais que ça. Son sourire malicieux avait également repris vite sa place sur le visage de Maya. Elle m’expliqua alors sa découverte d'une voix enjouer est heureuse :

-Les illusions font parti d'une réalité, tu fais parti d'une autre réalité, je fais parti de ces deux réalités, les illusions sont réelles pour moi, pas pour toi. Mais ce qui me ramène à ta réalité, c'est quelque chose venue de cette dernière.

Dans un premier temps, je ne pipai pas un mot. Puis, en me murmurant ses mots pour moi-même, l'image pris vie. Mais oui bien sûr ! Ça parait si logique ! Maya repris sa danse frénétique avant de s'allonger dans l'herbe, comme lorsque qu'on veut faire un ange dans la neige.
Je l'observe, elle est sa joie. Je ne savais pas que cela faisait autant de bien que d'être en présence d'une personne dans cet état. Je me sens bien. Pour la première fois depuis longtemps. Maya n'a rien fais de spécial, mais je l'aime bien.

-Quand on comprend comment fonctionne le retour à notre état normal, ça parait si simple.. Mais c'est là que tout commence. Grace à la compréhension, on a la connaissance et la maîtrise. Mais il faut les travailler. Tu as fait beaucoup aujourd'hui. Tu veux continuer ou tu veux reprendre plus tard ? En plus, le midi approche et avec toute l'énergie que tu as dépensée, tu dois avoir une faim de loup ! Moi, c'est le cas de toute façon !

Je lui souris, et m'assois à ses côtés. Sa chemise est déchirée, mais de toute manière, elle est également pleine de sang. Je sort de mes affaires, deux sandwichs et lui en donne un.

 

CODE BY FREJA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Mer 22 Juil - 11:25

HRP:
 


©copyright

Manger
"Après l'effort, le réconfort !"

J'entendais Kada'an répéter mes paroles tout bas, elle comprendrait facilement, ça se voyait bien, elle n'était pas bête.
La rouquine souriait et mon pendentif vert émeraude indiquait que c'était de la joie.

-Quand on comprend comment fonctionne le retour à notre état normal, ça parait si simple.. Mais c'est là que tout commence. Grâce à la compréhension, on a la connaissance et la maîtrise. Mais il faut les travailler. Tu as fait beaucoup aujourd'hui. Tu veux continuer ou tu veux reprendre plus tard ? En plus, le midi approche et avec toute l'énergie que tu as dépensée, tu dois avoir une faim de loup ! Moi, c'est le cas de toute façon !

L'appel de la nourriture. Je me relevais d'un coup et me mettais en tailleur, les yeux brillants. En effet, je ne m'en étais pas rendue compte mais j'avais tellement faim que je pouvais manger n'importe quoi.
Kada'an s'asseyait à ma droite et fouiller dans ses affaires. J'avais l'impression que tout le monde avait toujours un sac avec lui, sauf moi. Raven, Kada'an, tout le monde. Et la voyant sortir deux sandwich, je remarquais qu'elles avaient aussi toujours de la nourriture à l'intérieur, ce qui n'était pas pour me déplaire. Je souriais, heureuse et prenais le sandwich.

-Maintenant que tu le fais remarquer, j'ai également la dalle. On reprendra l'exercice après, je veux tout apprendre, tout savoir faire, je veux savoir contrôler pleinement mon pouvoir.

Mes yeux violets luisaient d'une lueur enfantine. Je déchirais un morceau du sandwich avec mes dents et expliquais entre deux bouchée après l'avoir remerciée:

-Mon amie m'a dit que je pouvais, avec de l'exercice, faire apparaître des objets dans la réalité des illusions, en d'autres termes, faire apparaître des illusions pour moi même. J'ai réfléchit, et ça signifierait que pour moi, ces objets seraient réels.

J'observais le sandwich qui était ma foi délicieux et reprenais:

-Je pourrais faire apparaître des choses telles que de la nourriture.

Je tendais ma main et l'ouvrais et la refermais, visionnant un sandwich. Bien entendu, je n'étais pas assez concentrée pour que ça fonctionne, et pas assez entraînée aussi. Mais je continuais, au cas où ça fonctionnerait quand même.

With Kada'

Sauney de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 554
Réputation : 45
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Mer 22 Juil - 18:10

Partage

On dit que c'est toujours meilleur à deux


Alors que j'ouvre lentement mon repas, je sens la joie de Maya prendre le dessus sur mon sadisme. Moi qui aurais opté pour faire peur à qui que soit sur mon chemin, je partage mon déjeuner avec une inconnue. Et en plus, j'en suis heureuse.

-Maintenant que tu le fais remarquer, j'ai également la dalle. On reprendra l'exercice après, je veux tout apprendre, tout savoir, faire, je veux savoir contrôler pleinement mon pouvoir.

Ma bouche s'étire dans une sourire ironique. "Vouloir apprendre trop d'un coup, peut être dangereux Kada"

-Maya. Notre corps, notre cerveau, mais également nos pouvoirs ont des limites. C'est comme n'importe qui. Humains, Loups-garrous, coyotes et n'importe quels surnaturels. L'apprentissage se fait dans la durée. Regarde. Une leçon. Tu la bosses petit bout par petit bout tu retiendra plus de chose. Tu t'y prends la veille pour le lendemain, tu passes à côté des détails. Et en plus, tu mélanges tous. Un peu que tu aies plusieurs leçons et c'est la catastrophe.

Je croque dans mon sandwich comme pour souligner la "catastrophe". Les saveurs explosent agréablement dans ma bouche. Je les avais faits la veille avec des produits frais. Maya était chanceuse, on serait vu deux jours plus tôt, elle aurait eu du pain rassi et des légumes pourris. Les tomates étaient juteuses, la salade craquante, le beurre fondant et la viande excelante. Je suis plutôt fière de moi pour le coup.

-Dans notre cas, passer à côté d'un détail peut être fatal. Mon père m'a appris à tuer, mais pas à me contrôler. En fait, j'ai appris avec l'expérience. Tu connais le pouvoir du triskèle Maya ? Ton amie t'en a-t-elle parlé ? Nous, nous nous en servons pour rester maître de soit même. Ça peut paraitre bête, mais, c'est réellement puissant. C'est ce qu'ils disent, mais moi, je pense que c'est plutôt psychologique. Ma triskèle a moi, c'est "meute, famille, solitude".. La meute est la grande famille. Il y a ensuite la petite famille : père, mère, enfant. Et moi, je suis une oméga maintenant. J'ai perdu ma meute, ma famille, même si pour mon père ce ne fut pas une grande perte, et maintenant, je suis une solitaire. On sent sert quand on sent que vraiment, on ne contrôle plus. Il m'arrive encore souvent de me le répéter surtout à la pleine lune. D'ailleurs... La pleine lune t'affecte toi aussi ?

Je me tais, et termine mon sandwich, en regardant le visage de Maya, qui avait l'air de se souvenir. Se souvenir de chose douloureuse. Si j'en crois mon ressentiment.

 

CODE BY FREJA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Mer 22 Juil - 19:12


©copyright

 

Triskèle
"Connerie, Malice, Courage."

-Maya. Notre corps, notre cerveau, mais également nos pouvoirs ont des limites. C'est comme n'importe qui. Humains, Loups-garrous, coyotes et n'importe quels surnaturels. L'apprentissage se fait dans la durée. Regarde. Une leçon. Tu la bosses petit bout par petit bout tu retiendra plus de chose. Tu t'y prends la veille pour le lendemain, tu passes à côté des détails. Et en plus, tu mélanges tous. Un peu que tu aies plusieurs leçons et c'est la catastrophe.

Je hochais la tête, convaincue par les explications de la rouquine. Ca ne m'arrivait pas souvent d'être d'accord, ça ne m'arrivait même presque jamais. Mais Kada'an avait gagné mon respect, et elle pouvait en être fière, je ne l'accordais pas au premier venu. La lycéenne reprenait:

-Dans notre cas, passer à côté d'un détail peut être fatal. Mon père m'a appris à tuer, mais pas à me contrôler. En fait, j'ai appris avec l'expérience. Tu connais le pouvoir du triskèle Maya ? Ton amie t'en a-t-elle parlé ? Nous, nous nous en servons pour rester maître de soit même. Ça peut paraitre bête, mais, c'est réellement puissant. C'est ce qu'ils disent, mais moi, je pense que c'est plutôt psychologique. Ma triskèle a moi, c'est "meute, famille, solitude".. La meute est la grande famille. Il y a ensuite la petite famille : père, mère, enfant. Et moi, je suis une oméga maintenant. J'ai perdu ma meute, ma famille, même si pour mon père ce ne fut pas une grande perte, et maintenant, je suis une solitaire. On sent sert quand on sent que vraiment, on ne contrôle plus. Il m'arrive encore souvent de me le répéter surtout à la pleine lune. D'ailleurs... La pleine lune t'affecte toi aussi ?

La pleine lune... Cette nuit qui pouvait mettre fatale.

-Triskèle ? Je ne sais même pas à quoi ça ressemble... Mais je comprends, pour moi, ce serait sûrement "Illusion, Maya, Réalité".

Je méditais sur mes paroles puis reprenais pour parler de la pleine lune:

-Oui, elle m'affecte moi aussi, énormément... Pendant la pleine lune, l'esprit devient complètement incontrôlable, je suis obligée de venir ici pour me débarrasser de toutes les illusions, pas pour les semer, mais pour les combattre. Elles sont beaucoup plus nombreuses et ne me laissent aucun répit, ce n'est pas du tout comme les autres jours où elles ne viennent que très peu...

Je prenais une nouvelle bouchée dans le délicieux sandwich que Kada'an avait préparé et mâchais bruyamment. C'était devenu une habitude, énerver les autres était mon passe temps préféré, et mâcher de cette manière était l'une des choses les plus détestables au monde.
Je prenais mon portable et regardais l'heure: 12h36. Déjà.
Mon père ne s’inquièterait pas, de toute façon, il n'était pas là. Une petite pensée vint se frayer un chemin jusqu'à mon esprit. Je n'avais pas fermé la porte de la maison...
C'était une mauvaise constatation, très mauvaise...
Je secouais la tête, fatiguée par ma connerie.
Mon triskèle aurait tout aussi bien put être: Connerie, Malice, Courage.
Je chuchotais: Connerie, Malice, Courage, à l'abri des oreilles humaines de Kada'an, mais j'avais omis le fait qu'elle n'était pas humaine. De toute façon, elle n'en aurait sûrement rien à faire. Je souriais, malicieusement.

With Kad'

Sauney de Never Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 554
Réputation : 45
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Jeu 23 Juil - 12:17

Le partage fais remonter des souvenirs lointains

Triskèle


Après la première phrase de Maya, je me surpris à dessiné dans la terre, le symbole du Triskèle. Celui des Ravewood avait était offert à mon grand-père par notre émissaire. Il l'avait gravé lui-même sur un pendentif, en bois de hêtre. Aucun pouvoir surnaturel, mais une immense puissance affective. L'amour et l'amitié étaient les mots-clés de notre meute, mais mon père en a gravé d'autre dans mon cœur : Haine et ennemis.

Je soupire et lève mes yeux vers Maya alors qu'elle reprenait la parole

-Oui, elle m'affecte moi aussi, énormément... Pendant la pleine lune, l'esprit devient complètement incontrôlable, je suis obligée de venir ici pour me débarrasser de toutes les illusions, pas pour les semer, mais pour les combattre. Elles sont beaucoup plus nombreuses et ne me laissent aucun répit, ce n'est pas du tout comme les autres jours où elles ne viennent que très peu...

Je l'observe un moment avant de lui répondre, un brin de tristesse dans la voix, mais faible comparé à la joie qu'a fait naître la jeune femme :

-Tu as essayé de rentrer en communication avec ton esprit ? Peut-être qu'il essaie de dire quelque chose.. Peut-être qu'il se sent seul et qu'il t'a choisi, car tu es une personne joyeuse même quand elle souffre profondément. Peut-être qu'il ne cherche qu'une amie... C'est un esprit farceur.. Un esprit seul qui cherche à se faire remarquer..

Je ferme ma bouche. D'où je sors ça moi ? Je ne sais même pas de quoi je parle, mais c'est sortit d'une telle facilité que cela me surprit énormément.
Je la regarde manger en fronçant les sourcils. Puis soudain, sans savoir pourquoi, un ricanement sortit de ma bouche. Je bu une gorgé d'eau avant de retirer le collier que j'ai autour du coup et de lui tendre après avoir entendu ses trois mots à elle. C'était le pendentif de ma meute que ma mère m'avait donner juste avant de mourir. Et Maya en aurait sans doute besoin. Je lui prends donc la main et mets le bijou a l’intérieur avant de la refermer.

-Je te le prête. Le temps que tu saches ne faire qu'un avec ton esprit farceur..
.

CODE BY FREJA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Jeu 23 Juil - 16:00


©copyright

Merci
"On ne peut rien apprendre aux gens, on peut seulement les aider à découvrir qu'ils possèdent déjà en eux tout ce qui est à apprendre."

J'écoutais attentivement la rouquine, sa voix tremblait un peu:

-Tu as essayé de rentrer en communication avec ton esprit ? Peut-être qu'il essaie de dire quelque chose.. Peut-être qu'il se sent seul et qu'il t'a choisi, car tu es une personne joyeuse même quand elle souffre profondément. Peut-être qu'il ne cherche qu'une amie... C'est un esprit farceur.. Un esprit seul qui cherche à se faire remarquer..

Si ce qu'elle disait est vrai, l'esprit et moi n'étions pas si différents. Je me gardais bien de le dire, mais derrière mes rires et mes sourires, j'étais énormément solitaire, ma vie n'était qu'un chiffon, j'avais perdu ma mère, mon frère. Non, ils étaient morts par ma faute. Je ne voyais jamais mon père. Il m'en voulait, c'était certain... Je n'avais plus personne.
L'envie de pleurer m'assaillait, mais je préférais sourire, je tournais la tête vers Kada'an en souriant et hochais la tête, la lueur dans mes yeux vacilla. Mais elle ne saurait jamais que c'était la tristesse qui l'avait fait trembler.
Si elle avait put voir les couleurs de mon pendentif, elle aurait vu le noir corbeau de la tristesse.
Personne ne parlait plus. Je n'avais pas répondu, de peur que mon parfait jeu d'actrice s'écroule. Il ne fallait pas que je perde le contrôle...
La lycéenne ricana. Pourquoi ? Je n'en avais aucune idée. Elle buvait une gorgée d'eau pendant que j'observais la forêt et les morceaux de bois calcinés rependus un peu partout.
Un cliquetis attirait mon attention. Je tournais de nouveau les yeux vers la rouquine et observait attentivement ce qu'elle était en train de faire.
Elle ôtait de son cou un magnifique collier, dont le pendentif était gravé d'un symbole étrange qui m'était totalement inconnu.
C'était peut être ça qu'elle appelait un triskèle.
Sans que je ne puisse protester, la jeune femme m'attrapait ma main et posait le pendentif finement sculpté à l'intérieur. Tout en disant d'une voix gentille:

-Je te le prête. Le temps que tu saches ne faire qu'un avec ton esprit farceur..

Je ne voulais pas qu'on me fasse un quelconque cadeau, je n'en avais pas besoin. Je n'étais pas quelqu'un qui méritait d'avoir des cadeaux.
Je lançais un regard à mon interlocutrice, l'air de dire: "Non, je ne veux pas que tu me le prêtes, il t'appartient". Mais un coup d’œil de sa part ne me donnait pas envie de refuser.
J'aurais aimé pourvoir lui prêter quelque chose en retour, mais je n'avais rien que mon pendentif. Et j'avais besoin de ce dernier pour connaître les sentiments des autres.
Je soufflais:

-Merci.

Et d'un geste vif, sans qu'elle puisse m'éviter, je l'attrapais et la serrais dans mes bras, comme une gamine recevant un cadeau.
Ça pouvait paraître débile, mais je lui devais tant. Grâce à elle, ma vie allait enfin pouvoir changer. Grâce à elle, je n'aurais plus peur.
Je passais le collier autour de mon cou et lui souriais heureuse.
Elle était devenue un peu comme mon mentor.
Et je voulais qu'elle le reste, je voulais apprendre encore.

Nous avions toutes les deux finit nos sandwich. Je me relevais, enlevais ma chemise et la secouais un peu pour faire tomber les morceaux de feuilles et de bois qui me grattaient le dos.
Mes batteries étaient remontées à bloc.
Je nouais fermement ma chemise prête à jeter autour de ma taille et lançais:

-Je suis prête !

Avec Kada'an

Sauney de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 554
Réputation : 45
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Ven 24 Juil - 21:26

Étreinte

Un câlin faut parfois mieux que les mots



Comme toujours, j'observe Maya, qui comme moi a l'air souvent perdu dans ses pensées. Son passé peut-être. La couleur de ses yeux vacilla, son sourire étant toujours présent, je ne lui demande rien. Même si soudainement l'air avait un goût de tristesse. Ma mère me disait souvent qu'il ne fallait pas chercher à savoir pourquoi les gens étaient triste. Qu'ils nous le dirait eux même s'ils le souhaitent. Et Maya voulait cacher sa tristesse ce que je comprend très bien. C'est donc pour cela que je ne relève pas ma découverte.

Lorsque elle me remercia, je lui souris de toutes mes dents. Dents hein, pas crocs. Malgré son regard qui me disait beaucoup de choses sur le fait de lui avoir fait ce présent, enfin, je ne lui avais même pas donné, elle me le rendra quand elle n'en aura plus besoin. Je renifle un instant et tourne la tête. Oh. Un lapin. Je souris et l'observe sautiller avant de repartir entre les arbres.

C'est alors que je me retrouvai dans les bras de Maya qui me fit un câlin. D'abord gênée, je ne bouge pas. Puis, petit à petit, j'entoure mes bras autour d'elle et la serre doucement. Le dernier que j'avais eu daté de l'époque où je n'étais qu'un louveteau de 8 ans, juste avant l'attaque. Comme si ma mère avait ressenti sa mort, elle m'a serré si fort que j'avais cru qu'elle voulait fusionner avec moi.

Maya me lâche, et passe le collier autour de son cou. Elle me sourit, heureuse, et je lui rends, un coté de mes lèvres un peu surélevé, rendant mon visage légèrement pervers
ATTENTION xD:
 
Alors qu'elle est en train de se secouer pour retirer les feuilles mortes, et renouer sa chemise.

-Je suis prête !

Je lui lance un clin d'œil avant de me transformer et de sauter sur un arbre. Ça n'a rien avoir avec l'entrainement de Maya, mais sa présence me donne l'envie de jouer.

-Alors c'est partit ! Essaie de ne pas t’épuiser trop quand même.

CODE BY FREJA



Dernière édition par Kada'an Ravewood le Lun 3 Aoû - 0:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Sam 1 Aoû - 10:50


©copyright

Essayer
"La chute n'est pas un échec, l'échec est de rester là où on est tombé."

J’observais Kada’an, prête à commencer l’entrainement. La rouquine bondissait dans un arbre, sur l’une des branches les plus basses. Ses yeux bleus glacés brillaient faiblement, elle venait de se métamorphoser en loup-garou. J’en déduisais rapidement qu’elle était prête aussi, avant même qu’elle ne me lançait :

-Alors c'est parti ! Essaie de ne pas t’épuiser trop quand même.

Je ne répondais pas, c’était inutile. Même si je m’épuisais à la tâche, je continuerais d’essayer, c’était impossible de m’empêcher de faire quelque chose. De qui plus est quelque chose qui me tient profondément à cœur. Je relâchais tous mes muscles tant bien que mal comme m’avait conseillé de faire la lycéenne et je fermais les yeux.
Le visage de Kada’an se matérialisait dans mon esprit embrumé. La pâleur de sa peau, renforcée par la chaleur de ses cheveux roux.
Bientôt, je pus la voir nettement. C’était à ce moment-là que l’illusion put commencer. La couleur violette avait sûrement quitté mes prunelles.
Je remuais machinalement les mains, comme si j’avais toujours fait ça. Je m’accroupissais et me relevais d’une impulsion.
J’imaginais de grandes ronces sombres aux épines longues et tranchantes comme des lames d’épées. Je visualisais l’arbre sur lequel se tenait Kada’. Son tronc vieux et épais, aussi puissant par l’âge que par la taille.
J’imaginais mes ronces grimper lentement le long du centenaire. Elles arriveraient rapidement à la hauteur de la lycéenne. Le chant d’un oiseau tenta de me ramener à la réalité. Je sursautais et mes ronces perdaient en réalité. Mais bien vite, serrant la mâchoire et me campant plus fermement sur mes jambes, je revenais à l’illusion.
Les ronces se dressèrent tout autour de la jeune femme, puis d’un coup, elles fondirent sur elle dans un fracas effrayant.
Si tout avait fonctionné, Kada’an devait avoir vu des ronces menaçantes s’écraser sur elle. Le truc, c’était que je ne savais pas encore vraiment me servir de mes pouvoirs, je craignais donc qu’elle n’ait pas vraiment vu ce que je voulais…
Pour confirmer mon hypothèse, je lançais un regard interrogatif à mon mentor et demandant :

-Qu’as-tu vu ?

La réponse qu’elle me donna confirma mes pensées, l’illusion n’avait pas fonctionné. Je lançais, déterminée :

-Je veux réessayer !

J’étais clairement affaiblie par la première tentative mais je ne laissais rien paraitre. Je me remettais en position, les pieds fermement enfoncés dans la terre et les brindilles humides puis je relevais la tête, faisant rapidement le vide dans mon esprit, comme si j’avais fait ça toute ma vie.
Quand je fus enfin prête, je me mis à fixer Kada’an, le regard plissé, la mâchoire serrée.
Mes yeux brillaient aussi fort que le soleil.
Je répétais pour m’aider à me contrôler:
-Illusion, Maya, Réalité ; illusion, maya, ré…
Non. A cet instant, je n’étais plus moi, comme si mon corps se contrôlait lui-même, comme si j’observais ce qui se passait, assise un peu plus loin. Je changeais soudainement de discours, scandant plus fort:

-Connerie, Malice, Courage ; Connerie, Malice, Courage !

Je le répétais plusieurs fois, de plus en plus fort, levant les mains en tremblants violemment, comme si je soulevais une voiture. La détermination se faisait sentir dans ma voix.
La couleur violette quittait mes prunelles, je n’avais pas besoin d’un miroir pour le savoir, je pouvais assurer avec certitude qu’elle n’était plus là, que l’illusion avait commencé. C’était comme…comme si je ne faisais plus qu’un avec l’esprit !
C’était comme écrire, il fallait ressentir les mots pour vivre l’histoire. Là, je devais ressentir l’illusion pour la rendre réelle.
Je ne tenais plus, une douleur intense naissait dans ma tête, je ne savais pas exactement d’où elle venait. Elle n’était pas seulement physique, mais aussi mentale.
J’avais mal partout, mes mollets et mes bras me brûlaient, j’avais cette impression d’être jetée dans un bain d’huile bouillonnant.
L’illusion était en cours, c’était la même qu’un peu plus tôt. Et cette fois ci, je la vivais vraiment.
Quand les ronces fondirent sur Kada’an, je prédisais une douleur fulgurante. Pas pour elle, mais pour moi.
J’écartais vivement les mains et hurlais :

-STOP !

Mes yeux retrouvèrent leur couleur violette, l’illusion était terminée. J’avais échappé aux ronces.
J’haletais, maintenant épuisée. Mon cœur battait à deux mille battements à la minute. J’avais l’impression que ma tête allait exploser.
De minuscules gouttes de sueur suivaient les traits fins de mon visage.
Je posais mes mains sur mes cuisses, les yeux rivés sur le sol terreux de la clairière.
Je prenais le pendentif de Kada’an dans mes mains et le tournais et le retournais. Le contact du bois sur ma peau était agréable, rassurant. Il me ramenait complètement à la réalité.
Je souriais malicieusement, rapidement remise de toutes ces émotions et relevais la tête vers la jeune femme en la questionnant, les yeux brillants :

-Alors ?

Avec Kada'

Sauney de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 554
Réputation : 45
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Lun 3 Aoû - 2:25

Entrainement

Il fini toujours par récompenser nos efforts



Je ne peux m'empêcher de sourire en sentant les battements de Maya battre avec joie et désir. Cette jeune femme, j'en suis certaine, m'apprendra beaucoup de choses. Et déjà par exemple, je  s'aurais lorsque je nagerais dans une illusion. Au fond, moi, cette brunette a trouver la faille qui fais de moi une amie. Elle avait su, presque aux premiers regards échanger, m'ouvrir assez le cœur pour y rentrer. Je me surpris à juré que si un jour, quelqu'un lui fait du mal, je le traquerais et le tuerais. Je secoue la tête. Déjà, des pensées avec des desir de vangence.

Je me re concentre sur Maya, quand une odeur capta mon attention. Une odeur de force mentale. Je la regarde, essayant un maximum de comprendre comment elle fessait. Déjà, ses yeux n'étaient plus violets... Noir ? Je ne serais le dire. Ses traits se tirent. L'illusion était en cours. Je regarde autour de moi, mais rien.. Ce là fait t'elle elle meme ? Ah !! Si, voilà des petites choses. On aurait dit des herbes folles.. Je hausse un sourcil. Mmh...

Un oiseau chante, et lui fit perdre sa concentration. Elle me demande alors ce que j'ai vu. Je lui murmure ma vision et elle sourit, encouragé par son pseudo-échec. Je dis pseudo, car un échec n'en a un seulement si on considère que s'en ai un. Et dans son regard, c'était tout sauf un échec. D'ailleurs, sa phrase confirma ce que je pense :

-Je veux réessayer !

Je lui souris pour l'encourager, mais son regard avait déjà perdu son éclat violet.il brillais si fort que je dut cligner des yeux. Je l'entendis murmurer des mots.. Mais pas les bons... Elle s'en rendit compte très vite, changeant son triskèle. J'esquisse un sourire et me prépare. Ça aller commencer sous peu.
Ses yeux perdant tout éclat me le confirmèrent. Je n'attends pas bien longtemps avant de voir une multitude de ronces foncées sur moi a une vitesse foudroyante. Je savais que c'était une illusion et pourtant, je pris peur. Je grogne et a ce moment un "stop" puissant viens me frapper les tympans de plein fouet.
Je la regarde. L'odeur de la sueur était présente. La fatigue pesante. Je descend alors de mon arbre et en un saut, je me trouve a ses côtés. Je pose une main sur son épaule. Elle a l'air épuiser... Mon pendentif présent dans sa main me fit sourire de plaisir. Et lorsque Maya posa ses yeux sur les miens, ce fut avec sa malice habituelle, sa joie continuelle.

Alors ?

J'arque un sourcil avant de répondre, une pointe d'ironie :

-tu as fait du beau boulot avec les ronces. C'était très bien choisi. Quand tu auras adopté ton pouvoir, tes capacités, et ton esprit, cela pourra être une arme puissante. Repose-toi. Je pense que tu en as assez fait. Mais c'est a toi de décider...


C'est alors qu'un sourire de fierté sur mon visage... Les entrainement finissent toujours par payer nos effort ...
CODE BY FREJA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Ven 7 Aoû - 19:28


©copyright

  

Chips
"..."


J’écoutais Kada’an parler, les yeux emplis d’espoir.

-Tu as fait du beau boulot avec les ronces. C'était très bien choisi.

Ses mots me ravissaient, mon sourire s’élargissait et une lueur de fierté s’ajoutait à mon regard violet, le faisant briller de plus belle. Je levais un poing triomphant et m’abstenais d’effectuer une danse de la victoire pour  la simple et bonne raison que la rouquine voulait continuer de parler. J’arrêtais de bouger, le poing toujours en l’air et la fixais de nouveau, attendant la suite de sa phrase.

-Quand tu auras adopté ton pouvoir, tes capacités, et ton esprit, cela pourra être une arme puissante. Repose-toi. Je pense que tu en as assez fait. Mais c'est à toi de décider...

Je hochais la tête, pas pour confirmer que j’allais me reposer ou que j’en avais assez fait, mais pour confirmer le fait que mon pouvoir pouvait être une arme puissante. Je ne le disais pas à haute voix mais je savais -et je le pensais tellement fort que Kada'an aurait put l'entendre- que cette future arme puissante était entre de mauvaises mains… J’ouvrais la bouche pour parler, baissant mon bras fatigué et acquiesçais :

-D’accord, mais laisse-moi essayer un dernier truc.

J’avais longtemps réfléchis à mon pouvoir, noté plein d’hypothèses, mais je n’en avais jamais vérifié une. Je tendais mes mains devant moi, faces tournées vers le ciel grisâtre et énonçais :

-Maya Ikoli, aliment préféré, chips.

J’imaginais un paquet de délicieuses chips, ces pensées me firent saliver. Je remuais les mains. On aurait dit de la magie. En fait, il était possible que ce soit en effet de la magie. La lumière violette dans mes prunelles tressaillit et une minuscule chips apparut dans ma main. Si mes hypothèses étaient bonnes, Kada’an ne pouvait la voir car cette chips appartenait à la réalité des illusions. MAIS, puisque j’appartenais à cette dernière réalité aussi, elle était réelle pour moi, je pouvais donc réellement la manger.
J’inspectais la chips sous tous les angles. J’avais plutôt imaginé un paquet entier m’enfin, c’était déjà ça. J'avais -presque- réussit ce tour avec une telle facilité que s'en était déconcertant. Cette victoire me donnait des idées bien plus intelligentes. Faire apparaître mes cahiers en plein contrôle, une télé sous la douche, un ordi dans la rue, peut être même des animaux. Il fallait que je trouve de meilleurs usages pour ce pouvoir...
J’enfournais la chips dans ma bouche et la faisais craquer sous mes bientôt crocs de chat. En effet, le soleil déclinait à l’horizon, la nuit allait bientôt tomber. Je jettais un coup d’œil à mon portable, déjà seize heure. Je remarquais –chose que je n’avais pu faire avant- que le soleil se couchait tôt par ici.
Pourtant, je n’avais aucune envie de rentrer, je me sentais bien ici, parmi les arbres, avec Kada’an qui m’apprenait mille et une choses formidables. Je l’observais en riant un peu et déclarais :

-Je t’avoue que je n’ai aucune envie de partir, on se sent bien ici, seul endroit où je peux rester sans lentilles. Et sans mentir, j'apprécie ta compagnie.

Je soupirais longuement, je n’étais pas sûre que mes problèmes l’intéressent. Je lis sur mon pendentif de la joie. Cette constatation me fait sourire, un sourire naïf. Le pendentif ne dévoilait que les sentiments les plus forts, les autres n'étaient pas mentionnés.

Rp with Kada'an

http://www.never-utopia.com/" style="font-family: Times New Roman;color:#890000;font-size: 10px;text-decoration:none;text-align: center;">Sauney de Never Utopia
  
Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 554
Réputation : 45
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Sam 15 Aoû - 12:06

Merci !

Sans doute le plus sincère que je n'ai jamais dit



Si je suis fière de Maya, la jeune demoiselle, elle baigne dans une eau de victoire. Le triomphe dans son regard, dans son sourire et dans son coeur me fis du bien.

-D’accord, mais laisse-moi essayer un dernier truc.

Je hoche la tête, non pas pour lui donner mon accord, car je sais pertinement que même si je lui dit non elle le fera. Je hoche la tête seulement, car je me doutais que malgré tout ce que j'avais dit, elle veut découvrir, apprendre et connaître son pouvoir. Et au plus vite pour pouvoir se contrôler à la prochaine pleine lune.Je la comprends. C'est normal après tout.

Je la regarde faire bouger ses doigts pour ensuite tenir quelque chose que mes yeux, même lupins ne purent voir. Elle porta son objet invisible a la bouche et le mangea. De mon point de vu, cela était bizarre. Très bizarre. Mais maintenant que je la connais d'avantage, elle est ses illusions, je me doute bien qu'elle avait fais apparaître une chips, si j'ai bien entendu sa phrase juste avant qu'elle avait à peine murmuré, de sa réalité qui n'était pas mienne et donc cette chips qui n'existe pas pour moi. Au moins, si elle se perd, elle pourra toujours se nourrir avec sa réalité à elle seule.

Son regard vers le ciel me fit réagir et inconsciemment, je le regarde également. Le soleil commencé à se coucher pour laisser la place à sa compagne de la nuit, la lune.
Le rire franc de Maya attira mon attention et je la regarde alors qu'elle déclare d'une voix joyeuse :

-Je t’avoue que je n’ai aucune envie de partir, on se sent bien ici, seul endroit où je peux rester sans lentilles. Et sans mentir, j'apprécie ta compagnie.

Sans mentir... Je la regarde un brin de mélancolie. J'avais passer une periode où seul le mensonges sortaient de ma bouche. J'inspire un grand coup avant de rependre mon air enjoué.

-Personnellement, personne ne m'attend chez moi. Il m'arrive de passer la nuit ici. Et moi aussi, j'aime bien ta présence.. Pourtant.. J'ai toujours été une solitaire, une fille qui passe son temps à vouloir faire le mal. Mais avec toi tout et différent. Tu es sans doute ma première véritable amie. Une des rares personnes que je n'agresse pas à la première rencontre.

Je marque une pause. Je me révèle un peu trop.. Je ne veux pas l'effrayer. Je ne veux pas la perdre. Ça sera sans doute la seule qui réussira à rentrée dans mon coeur avec une telle facilité. Cela ne faisait même pas 24 heures que je la connais et pourtant je sais que je peux affirmer que c'est ma meuilleure amie. Celle que je n'aurais jamais plus si je la perdais.

-Merci Maya. Je ne me suis jamais senti aussi bien.

J'esquisse un sourire, heureuse de l'avoir rencontrée.

CODE BY FREJA



♥️ Love doesn’t make sense ♥️
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Sam 15 Aoû - 18:33


©copyright

  

Meute
"Comme une deuxième famille."


-Personnellement, personne ne m'attend chez moi. Il m'arrive de passer la nuit ici. Et moi aussi, j'aime bien ta présence... Pourtant... J'ai toujours été une solitaire, une fille qui passe son temps à vouloir faire le mal. Mais avec toi tout et différent. Tu es sans doute ma première véritable amie. Une des rares personnes que je n'agresse pas à la première rencontre.

J'émettais un petit rire malicieux, heureuse d'être unique aux yeux de la rouquine et lui lançais, une lueur amusée dansant chaleureusement dans mon regard violet:

-Normal, c'est moi qui t'ai agressée à la première rencontre.

Kada'an marquait une longue pause pendant laquelle je ne pipais mot, n'ayant rien à dire. Ce sourire malicieux était toujours accroché à mon visage bronzé, trônant fièrement au dessous d'un nez aquilin. Mes deux prunelles violettes brillaient comme jamais. Je n'avais pas l'habitude d'être face à quelqu'un de si...particulier ! Un loup-garou, je ne me rendais pas bien compte. Toutes ces légendes qu'on m'avait toujours raconté, elles étaient en fait vraies. Jamais je n'aurais put m'en douter. Pas que je n'aurais pas voulu y croire, mais j'avais été élevée dans un monde où la magie était censée être un mythe. Le plus incroyable, était que j'étais moi aussi une légende. Peut être que d'autres étaient comme moi, victimes d'illusions. Je me promis de faire des recherches. Pendant que j'étais plongée dans mes pensées, mon interlocutrice rouvrit la bouche. J'abandonnais les questions qui tournoyaient dans mon esprit pour dédier toute mon attention à la louve.

-Merci Maya. Je ne me suis jamais senti aussi bien.

Je souris fièrement. Une vague chaleureuse m'envahit et mes pommettes ressortirent. Sa phrase me touchait comme un compliment, et Dieu sait que j'adore les compliments. L'un de mes petits secret était d'ailleurs que quand j'étais dans ma période narcissique, je me regardais dans le miroir, et me faisais moi même des compliments. Ne sachant que répondre au "compliment" de Kada'an, j'avouais:


-Tu es l'une des seules personnes qui mérite mon respect Kada'an.

Je réfléchissais aux paroles qu'elle avait débité un peu plus tôt. Solitaire, la fille qui fait du mal. Moi, je ne la voyais pas du tout comme ça. Mais j'étais l'exemple même du mal qui peut se cacher derrière un visage d'ange. Des traits doux, un sourire malicieux, un rire cristallin, une voix douce et agréable. Et pourtant, derrière ce physique enfantin, une jeune femme prête à tout pour arriver à ses fins. Je frémissais tout en continuant de considérer la noirceur de mon âme. J'étais quelqu'un de profondément mauvais, et pourtant, personne n'avait jamais eut l'air de s'en rendre compte. D'une voix solennelle, je déclarais:


-J'aimerais dire que tu as de la chance, mais je crois que mes mots sonneraient faux. Une telle existence ne pourrait me convenir. Bien entendu, la liberté et tout ce qui s'en suit m'attire. Mais je déteste être seule, perdue dans un silence de plomb. Sans personne pour me ramener à la réalité.

Nouveau frisson, je pensais vraiment mes mots, la jeune femme rousse devait se sentir affreusement seule parfois, souvent même. Si elle ne pouvait se faire d'autres amis, elle pouvait se construire une famille, une nouvelle famille. C'était une chance qui n'était pas donnée à tout le monde. Kada'an était un loup garou, un oméga, sans meute. On m'avait expliqué, et je l'avais bien compris, qu'une meute était comme une famille, la lycéenne aux cheveux flamboyants devait trouver une meute. Ainsi, elle se sentirais moins seule. Je craignais que mon amie -peut être même ma meilleure amie- soit hostile à cette idée qui était pour moi merveilleuse. Je la connaissais depuis peu, et je voulais déjà changer sa vie. Mais j'étais comme ça, à vouloir toujours tout changer. Je prenais une bonne goulée d'air et exposais mon idée aux oreilles "super-puissantes" de l'oméga, sans lui laisser le temps de me couper:

-Je pense que tu devrais te trouver une meute. Tu vis sans depuis longtemps, mais je pense que ça te manque. Même s'il est possible que tu ne veuilles pas l'avouer, je suis sûre et certaine que tu aurais besoin d'un semblant de famille. La solitude te ronge...


Je soufflais ces derniers mots, appréhendant sa réaction, et marquant une pause. Tout en la fixant d'un regard envieux, j'ajoutais, d'une voix sincère:

-Tu as cette chance de pouvoir appartenir à une meute que je n'ai pas. Tu es un loup-garou Kada'an, saisis cette chance.

Est ce qu'un discours sincère pouvait convaincre une solitaire de longues dates ? Je l'ignorais complètement, mais j'espérais que la réponse à cette question que je me posais commençait pas un "O" et finissais par un "I" tout en passant par un "U". La pire chose qui pouvait arriver était qu'elle me réponde par un grognement hostile et terrifiant, me montrant ses yeux bleus glacés, bleus meurtriers. Je croisais les droits pour que ça n'arrive pas. Si j'étais à sa place, comment je réagirais ? Je n'arrivais pas à me mettre à sa place, avoir une meute était l'un de mes vœux les plus chers depuis qu'on m'en avait parler, mais accepter un esprit farceur dans une meute de loups garous était-il possible ? Je craignais bien que non...

With Kada'an

http://www.never-utopia.com/" style="font-family: Times New Roman;color:#890000;font-size: 10px;text-decoration:none;text-align: center;">Sauney de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 554
Réputation : 45
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>    Dim 16 Aoû - 13:04

Attend... Je t'explique

Ma meute....



-Normal, c'est moi qui t'ai agressée à la première rencontre.

Je glisse un sourire en coin. Je l'aime bien cette Maya. Mais "essayer de consoler" n'ai pas vraiment "agresser". Mais bon, nous n'allions pas se battre sur ça, ça ne mènerait à rien. Pendant un moment, juste, un échange de regard. Pas de mot. Juste nos deux cœurs brisant le silence accompagnés de nos souffles. Puis elle dit :

-Tu es l'une des seules personnes qui mérite mon respect Kada'an.

Je réplique avec un sourire un peu plu grand :

-Tu es la seule qui a réussi à trouver le mien. Je ne sais pas comment tu as fais. Mais je te respecte et t'apprécie.

Après un nouveau silence, Maya me dit, avec un ton solennel :

-J'aimerais dire que tu as de la chance, mais je crois que mes mots sonneraient faux. Une telle existence ne pourrait me convenir. Bien entendu, la liberté et tout ce qui s'en suit m'attire. Mais je déteste être seule, perdue dans un silence de plomb. Sans personne pour me ramener à la réalité.

Je lui réponds plus où moins sur le même ton :

-pourtant, je me sens chanceuse. Pas de règles en plus des lois de la ville, pas de disputes, pas de.. je marque une pause un peu longue. Pas de blessés.

On les comptait à la pelle les silences en ce moment. J'observe Maya, perdue dans ses pensées, cherchant à formuler quelque chose. J'attend patiement en écoutant son coeur. Il est calme et posé, quoique un peu trop en activité suite à l'énergie dépensée de toute à l'heure. La voix douce de mon amie, oui, je la qualifie d'amie maintenant, car c'est ce qu'elle est, brisa le silence à nouveau

-Tu as cette chance de pouvoir appartenir à une meute que je n'ai pas. Tu es un loup-garou Kada'an, saisis cette chance.

Je l'observe. Est-ce que j'avais bien entendu ? La louve en moi grogna et inconsciemment, mes yeux s'illuminèrent avec froideur. De quoi elle se mêle celle-là ?? Je recule d'un pas. Non pas pour sauter, mais être sûre de ne pas la blesser. Je grogne toujours, mon instinct animal me disant de sauter, ma tête humaine me rappelant que Maya est mon amie. "Meute-famille-solitude"... Mon triskèle étant le reflet de moi. Meute, Famille, Solitude.

Petit à petit, je réussis à contrôler mon instinct et mes yeux reprirent un bleu normal. Je l'avais effrayé. Maya le cachait, et bien d'ailleurs, mais son cœur lui ne mentait pas. Bon sang, j'aurais pu la blesser ! Même si je ne doutais pas de sa capacité à me foutre dans les roses, j'aurais pu lui faire du mal... Je dis après avoir inspiré profondément.

-J'ai vu ma meute se faire tuer, se faire assassiner par mon salaud de père. J'ai vu ses dents se planter dans le cou de ma mère. Toute ma meute. Toute ma famille. Mon grand-père, l'Alpha était partit avant le massacre.. lui est mort de mort naturelle. Quand j'ai appris que c'était mon père qui avait fait ce carnage, j'étais avec lui sans le savoir. Il m'avait recueilli comme un père adoptif. Quand il m'a dit la vérité..

Mes yeux s'illuminèrent à nouveau, mais cette fois Maya n'en était pas la cause.

Après cela, mon père me proposa d'apprendre. Apprendre à tuer. J'ai refusé. Sauf quand il m'a dit qu'après je pourrais le tuer lui. J'étais devenu un monstre. Je tuais sans pitié enfants, femmes vieillards. Que des innocents. J'étais le pion de mon père. Il me dictait et je tuais pour lui. J'appris plus tard que c'était pour se cacher derière moi. Pour pas que les chasseurs le trouvent. Ma première victime non-innocente était mon père. Et ce fut ma dernière.

Mes pupilles brillaient toujours avec froideur. Je secoue la tête.

-Je préfère encore être seule que de devenir un jouet. Je préfère être seule et ne voir personne mourir. Je préfère mourir seule que de devoir souffrir en voyant des amis ou de la famille agoniser. Je préfère faire peur assez au gens pour qu'ils ne m'approche pas. Dans ma solitude je ne blesse personne.

De la haine j'étais passer à la colère. La colère fit place à la tristesse. Et maintenant j'étais juste soulager d'avoir parler...


CODE BY FREJA



♥️ Love doesn’t make sense ♥️
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Apprendre est le meilleur moyen pour connaitre { Maya } <Terminé>
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rafaello-Ariana / Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est dy céder.
» Le meilleur moyen de resister a la tentation, c'est d'y céder (a)
» [DC] Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder /// underco'
» L'oscar de meilleure actrice pour Marion Cotillard
» Katrina Caelevan - Femme de main pour Margot de Soltariel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Forêt de Beacon Hills :: Les sous-bois-
Sauter vers: