AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brian O'Conner

avatar

Humeur : Troublé...
Messages : 668
Réputation : 97
Date d'inscription : 25/07/2015
Localisation : Poste de police

MessageSujet: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Dim 26 Juil - 11:06



Wanted !

Brian O'Conner




► Âge : 30 ans
► Origine : Portland – Maine USA
► Métier :
- Ex-lieutenant de vaisseau de la 5ème flotte de l’US Navy
- Ex-Agent d’intervention au NYPD
- Simple flic muté à Plouc-City - Beacon Hills
► Groupe : Other Surnatural (Mentaliste)
► Avatar : Dean Geyer


Description : Physique et Caractère

Physique :
Je suis un poids moyen de 194 livres pour 74 pouces, blond aux yeux bleus. Il parait que j’ai une gueule d’acteur à succès ou de mannequin. Soyons clair, à part les cascades et les poursuites en bagnoles, rien ne m’attire dans ce genre de business. Je dois mon corps musclé de manière équilibrée à mes années passées dans la Navy. Je m’entretiens toujours en n’économisant pas mes heures dans les salles de musculation.

Côté vestimentaire j’oscille entre jean / tee-shirt blanc et… jean / tee-shirt noir. Toutefois, j’ai bien une ou deux tenues de « beau gosse », c’est toujours plus classe (et efficace) pour emmener une conquête au restaurant. Mais pour des raisons… personnelles, depuis un an j’évite de me mettre trop à mon avantage. En soi la tenue couleur crotte de canard, des flics du comté de Beacon Hills que je viens fraîchement d’hériter, me convient assez bien.

Caractère :
Tête brulée… C’est ce qui est noté dans mon dossier, heureusement classé, de la cours martiale… Bon, c’est aussi ce qui est marqué sur mes brefs états de service au NYPD sous les termes nuancés « d’imprudent et malavisé ». Ok, j’ai la mauvaise habitude de foncer avant et réfléchir après… Mais je suis mauvais si je n’agis pas à l’instinct ! Je ne suis pas un mauvais bougre pour autant et je voue une totale loyauté à mon pays. Cependant j’ai l’âme d’un soldat, je suis celui qui risque sa vie pour protéger les autres, le mec qui affronte le danger. J’aime le péril, et les situations à risques. Je suis accro à l’adrénaline. C’est devenu presque une drogue, je le sais. J’arrive bien à m’assagir, mais il suffit d’un déclencheur pour me faire basculer... Cela m’a valu ma carrière militaire et aussi de me faire virer du NYPD, tout cela à mon plus grand regret…

Sinon, je suis un type plutôt sympa. J’aime les soirées entre potes. Et si on évite de me chercher des ennuis, je peux me montrer très sociable et bon camarade. Côté cœur, je reste marin dans l’âme, et le concept d’une fille dans chaque port est à mes yeux… un excellent concept. Moi macho ? Assurément !

Enfin… c’était un excellent concept. Car depuis que ce fils de p*te de Capitaine Marvin a tenté de… Disons que je fais… une pause. Oui, on va dire ça comme ça, une pause. Sujet tabou, le premier qui ose une allusion, perd ses dents ! Je sauve les apparences de mon abstinence en me faisant le gougeât de première. Avec mon tempérament explosif, je n’ai pas vraiment à me forcer. De toute manière, je suis vacciné contre les larmes de crocodile de la gente féminine. Elles chialent pour un rien. Alors un rien de plus ou de moins… Un dingologue dirait que je refoule, mais là aussi, je n’en suis pas à un refoulement près. Je ne vais pas consulter pour si peu… Et de toute manière, cela ne regarde que moi. C’est clair ?

Ton Histoire

La période mioche :
Je suis né à Portland, une ville du Maine. Super climat là-bas ! Joke ! Mon père, Robert Emmett O’Conner, était expert-comptable pour le compte d’un gros de l’alimentaire, ma mère, Patricia T. O'Conner, femme au foyer. Je suis fils unique, pas de cousins proches ou éloignés. La proximité de l’océan Atlantique donne à la ville un climat maritime assez frais et pluvieux, à l’image du Maine en général. Dire que j’étais un enfant épanoui, serait un peu fort. Je n’étais pas malheureux non plus. Disons que l’ambiance à la maison était mortellement ennuyeuse. Mon père ramenait de son travail ses manies d’expert-comptable. Il calculait tout d’avance, du budget bouffe aux prévisions des vacances de dans deux ans. Il ne laissait rien au hasard. Il avait une sainte horreur de l’imprévu, et des surprises. Tous devaient être planifiés.

J’ai étouffé entre ce père sur-planificateur et ma mère qui, en bonne épouse obéissante, n’a jamais osé exprimer le moindre besoin ou envie personnelle. Même les menus étaient invariables. Poisson le vendredi, pour les convictions religieuses paternelles, et l’invariable poulet frites du samedi midi. L’hiver, j’avais droit à l’éternelle soupe de légume le soir. Famille classique, nourriture classique, loisirs inexistants, sauf un seul. Tous les premiers dimanche de chaque mois, nous allions dans un chalet au nord de Bangor pêcher la truite et tout autre poisson qui voulait bien montrer le bout d’une nageoire. Le trajet était interminable, car O’Conner sénior roulait toujours 10 miles en dessous des limitations de vitesse... Coincé à l’arrière avec la glacière et le matériel de pêche, qu’il était inconcevable de laisser sur place, je rêvais d’une vie différente, faite d’imprévue et d’action. Même le programme télé était soigneusement choisi et calqué à l’ambiance monotone de la maison. Nous regardions des programmes « sérieux ».

J’ai dû attendre mes 10 ans pour gratter un peu de liberté, grâce à l’autorisation du chef de famille à aller dormir chez un copain. Autant dire que mes amis ne venaient qu’une fois chez moi, et pas deux. Les « pas le droit de faire du bruit », ou de « trop bouger » les vaccinaient dès la première visite. Je vécus mes rêves de gosse en cachette de mes parents. L’école était pour moi une bouée de sauvetage, un espace où je pouvais y respirer à défaut de briller par mes notes…

L’adolescence, ou la bombe à retardement :
L’entrée au collège va changer la donne. Fini l’école de quartier avec des élèves sages à l’image du quartier paisible où j’habitais. Le collège, public évidemment, est à trente-cinq minutes de bus et sa population à l’image de la zone où il se trouve. Dire que mon monde a basculé est faux, enfin si... Je me suis adapté… un peu trop bien même… J’ai découvert une autre règle de vie, une règle où le plus fort règne. Une règle qui dit que justement, il n’y a de règles que celles que l’on impose soi-même.

Alors moi, le fils bien éduqué qui récitait ses formules de politesses comme un automate, et qui vivait par procuration, la nuit dans son lit, avec des rêves de combats fabuleux… ce fils-là s’est adapté, et ça lui a drôlement plu ! Je me suis si bien acclimaté aux caïds du coin et aux jeux du plus fort que je passe ma troisième… en maison de correction. Pourquoi ce grand écart ? C’est à ce moment-là que je me suis découvert une capacité étrange et qu’après réflexion que j’ai toujours eu et même déjà utilisé sans m’en rendre compte. Il me faudra plusieurs années pour comprendre ce que je suis capable de faire et mes limites. Je suis capable de créer du  vide. Cela a l’air anodin, et juste bon à soulever les jupes des filles, mais plus tard entre les mains d’un marine confirmé, c’est devenu un atout qui m’a souvent sauvé la vie.

L’oiseau s’envole du nid :
Autant dire que les relations avec mon paternel ont fini par avoisiner les températures de l’ère glaciaire. Le fils qu’il croyait modèle était mort, il n’avait en fait jamais existé, j’étais juste en dormance. A aucun moment, il n’a admis une seule fois que son éducation psychorigide était la source de mon pétage de plomb à l’adolescence. Même sur son lit de mort, il me reprochera mes écarts… Cet événement arrive un an plus tard. Robert O’Conner perd la vie à cause de sa rigidité maladive. Il s’aperçoit de grosses irrégularités dans la comptabilité de sa compagnie. Sa hiérarchie lui demande de se taire et tente de l’acheter. Si Robert O’Conner n’est pas contre de l’argent en plus, il lui est inconcevable de tricher dans les comptes. Deux types l’attendent quand il rentre chez lui et lui fracassent la tête à coup de barre de fer. Il doit son décès à l’hôpital entouré de ma mère et moi, et non pas dans le caniveau, car ses agresseurs ont été dérangés au moment de l’achever. Mon père gâche son dernier souffle à nous faire la morale à ma mère et moi…

Les années bonheur :
Je dus attendre mes 18 ans pour m’engager dans la Navy. Ce que je fis le jour même de mon anniversaire. J’ai commencé à vivre ce jour-là. J’ai fait mes cent pompes quotidiennes avec le sourire, qu’il pleuve ou que je sois dans la boue. Mes « Yes Sir » au sergent-chef instructeur étaient les plus convaincants, et les plus sincères. J’en ai bavé lors de mes classes, comme tous ceux qui étaient avec moi. Enfin, je m’étais trouvé une famille aimante et solidaire : mon unité. A dix-neuf ans arrive ma première affectation. Je demande une zone de feu. J’atterris donc sur un croiseur au large du Golfe persique dans la 5ème flotte.

Les missions sont longues, plus de six mois en mer et peu d’escales. Lors des permissions à terre, on n’arrive plus à marcher droit, tellement nous sommes habitués à compenser la houle. Mais je suis heureux, enfin je me sens vivant. Je n’ai pas à cacher mes lacunes de gamin qui n’a eu droit à rien. Je découvre la guerre des étoiles à 21 ans dans un cinéma de Colombo au Sri Lanka en version indienne et un pauvre sous-titre anglais écrit phonétiquement. Je m’engloutis en accéléré, tous ce qui aurait dû me faire rêver gamin. À 22 ans, J’ai chialé comme un gosse sur le Roi lion. Mais aucun de mes camarades n’a songé une fois à se moquer, car pour la plupart, on a tous quelque chose qui a cloché étant môme.

Je reprends les cours par correspondance, j’y mets une volonté de fer. Mon entrain et ma ténacité me valent d’être remarqué par l’officier en second qui me prend sous son aile et m’aide. Je grimpe les échelons rapidement. Plusieurs opérations d’infiltration me permettent d’accélérer mon ascension dans les grades, surtout quand on sauve les miches d’une huile venue faire acte de présence lors d’un conflit un peu médiatisé dans le moyen orient. Mes capacités de mentaliste m’aident à sortir du rang. A 27 ans, j’arrive à obtenir le grade d’enseigne de vaisseau 1ere classe, en gros le rang de lieutenant. Ce qui est plutôt pas mal pour le cursus que j’ai eu. Mes relations familiales se restreignent à un courrier épisodique avec ma mère. Je lui en veux de sa passivité quand j’étais môme.

Les bonnes choses ont une fin :
Mon nouveau grade me vaut plusieurs affectations provisoires et je finis affecté sur un destroyer commandé par le Capitaine Marvin. L’homme est peu aimé de son équipage. Il se montre arrogant et injuste. Cependant, au début de mon affectation, il semble avoir de la sympathie pour moi. Jeune dans mon poste et désireux de bien faire, je ne me méfie pas. Le comble est que je m’attire l’inimité des autres qui me traitent de « chouchou ». J’étais encore un type naïf. Neuf ans après mon enrôlement, je pensais à tort bien connaitre le microcosme interne de la Navy. Mais l’homme est retors et sait se faire patient et rusé quand il veut quelque chose…Au début, j’ai cru qu’il me voyait comme le fils qu’il n’avait jamais eu. J’ai bénéficié de plus de permission que le reste de l’équipage et bien d’autres avantages que j’aurais dû refuser si j’avais eu plus d’intelligence ou de recul. C’est totalement estomaqué que je compris ce que le Capitaine Marvin voulait vraiment : moi. Jamais je n’avais imaginé qu’un autre homme puisse avoir de tels désirs pour moi. Je ne pense pas être homophobe. Je ne me suis simplement jamais intéressé à la question, ni vraiment réfléchis sur ce que j’en pensais. En fait, je m’en moquais totalement. Je ne suis toutefois  pas aveugle et je sais très bien que lorsque l’on passe 6 mois en mer… L’homme reste un homme avec des besoins. Et je connais quelques camarades qui vivent des relations homosexuelles dans la plus grande discrétion. Mais personne n’en parle. L’armée n’est pas très tolérante, pas du tout en fait. Mais là, il s’agissait de moi, de mon corps…

Ce connard m’a fait boire et a essayé d’abuser de moi. J’ai dû le frapper pour qu’il arrête. Là où le piège s’est refermé, c’est que je n’ai trouvé aucun soutient parmi les hommes, trop contents de voir le chouchou  enfin payer ses privilèges. Cela a été le début d’une décentes aux enfers. J’ai été mis aux arrêts. Comme nous étions en pleine mer, j’ai dû attendre un mois avant qu’on me remette aux mains de la police militaire. Pendant tout ce temps, ce fumier est venu me visiter dans ma cellule… J’ai fini par craquer et je l’ai tabassé si fort, qu’il a dû être opéré de la mâchoire. Si mon dossier a été classé alors que j’allais passer en cour martiale, c’est que l’équipage a fini par parler… enfin ! L’affaire a été étouffée pour éviter le scandale. On m’a proposé une reconversion au NYPD que j’ai acceptée. J’avais été trahi par ceux que je considérais comme ma famille. Je ne voulais plus entendre parler de la Navy.

New York :
L’acclimatation est rude dans cette ville où plus de 8 million d’individus se croisent et s’ignorent. Mais cette concentration donne la raison d’être du NYPD. Effarent le nombre de malades qu’il y a dans cette ville ! Au bout de six moi, je fais ma place au sein de l’unité où je suis affecté. Je retrouve ce même esprit de corps face au danger. Je lie de nouvelles amitiés. Mais cela reste superficiel. Le moindre regard qui s’attarde sur moi, que cela vienne d’une femme ou d’un homme, car maintenant je suis devenu attentif à cela, me plonge dans une panique certaine. Traumatisé par ce qui s’est passé dans ma cellule, oui je le suis. Mais ce qui me plonge le plus dans le désarroi, c’est que moi-même, je ne sais plus trop où je me situe. Je n’ai pas aimé ça, pas avec ce connard… pas avec lui… J’ai fait des recherches sur l’homosexualité en général. Honteux, j’ai effacé mes historiques après chaque recherche, comme si quelqu’un allait venir chez moi ou je ne sais quoi… Je n’arrive pas, non je me refuse à vraiment même les choses à plat. Depuis, je me répugne à tout acte sexuel, même avec une femme. Je bloque, j’ai l’impression de ne plus me connaitre, de ne plus savoir de ce que j’ai envie, ou de qui j’ai envie.

Le quartier est bouclé. Je précède mon équipier, nous passons par les égouts. La prise d’otage dure depuis 2 heures. Il y a déjà un mort, un des surveillants de la banque. La situation est tendue, car les preneurs d’otages semblent venir d’un mouvement terroriste. Si on nous envoie en infiltration, c’est que le bureau est pessimiste sur l’issue pour les otages. Les revendications sont intolérables, car ils demandent la libération de plusieurs prisonniers « à risque » de Guantanamo. C’est un directeur de la North Est Bank qui nous montre le chemin jusqu’à une issue confidentielle. C’est dangereux pour un civil de venir là, mais il a refusé de donner le code de la porte. Sans parler qu’il y a aussi une reconnaissance bio métrique. Les ordres sont clairs : neutraliser les forcenés par tous moyens possibles, les tuer en fait. Quand nous arrivons de manière discrète par le bureau du directeur d’agence, deux otages sont à genoux dans le hall central de la banque. L’un deux a le canon d’une arme posé sur le front. Au discours rageur de celui qui tient l’arme, nous comprenons que les deux gars qui se font menacés sont en couple… Ils vont mourir pour cela. Je sais que c’est une erreur car on ne voit pas le deuxième preneur d’otage… Mais il va être trop tard dans une seconde pour ces deux otages... Alors je me montre, épaule mon arme et tire. Le preneur d’otage s’effondre mortellement touché. Mon coéquipier me suit, mais rate le deuxième forcené, en le blessant légèrement à l’épaule. Le temps s’arrête à ce moment-là. La banque explose, le survivant des terroristes s’est fait exploser. J’ai bien tenté de repousser l’explosion avec mon don, mais autant retenir un barrage qui lâche avec les mains… Je sauve les gens qui étaient autour de moi et m’en sors avec un mois d’hôpital… Le bilan est lourd. Je garde ma liberté, car après enquête, il s’avère que les preneurs d’otages avaient l’intention dès le début de se faire exploser la tronche et que j’ignorais qu’ils avaient des explosifs. Les images des caméras ont été analysé à la légère… je n’étais pas le seul fautif, voir même pas du tout puisque mon coéquipier m’a couvert assurant que j’ai agi pour sauver deux vies humaines, au mieux des données que l’on avait. Mais vu le nombre de morts, il fallait que des têtes tombent… Et avec mes antécédents…

Beacon Hills ou plouc-ville :
Simple flic, avec des états de service plus que brillants, quelle ironie. On m’envoie m’enterrer dans une petite ville tranquille de Californie… Je m’ennuis rien qu’à y penser dans ce train de nuit qui m’emmène vers l’ouest… Aider les mamies qui se sont fait voler leur porte-monnaie, ou maîtriser un péquenot un peu ivre les soirs de paye… J’ai le gout amer de me sentir sur-qualifié pour ce job. Honnêtement, je ne pense pas mériter ce qu’il m’arrive. Je prie presque pour que de terribles événements arrivent à Beacon Hills pour que je me sente utile.

Quelque mot sur mes capacités :
J'agis sur les particules très fines comme les molécules. Je peux les déplacer, cela a pour conséquence soit de casser un objet, de le faire tomber, et de le déplacer dans une certaine mesure. Voir les contraintes dans les faiblesses. Si je déplace la matière, je suis limité par la densité et la complexité de l’objet que je vise. Si je peux briser un vase à distance, je ne peux pas le faire sur un objet plus dense ou alors sur une infime partie de celui-ci. A contrario, j'ai de grande facilité avec l'air et les liquides, pouvant créer ainsi des mouvements d'air qui peuvent déséquilibrer une personne, ou créer une asphyxie momentanée en vidant les poumons de ma cible de leur air. Mes capacités s'apparentent à une certaine forme de télékinésie. Seulement je ne déplace pas les objets dans leur entier, je déplace les molécules dont ils sont fait. Il est plus aisé pour moi de faire tomber quelqu'un en déplaçant l'air qui est à proximité que d'agir sur la structure complexe d'un organisme vivant. Je vais donc donc toujours au plus simple, car la matière dense me demande une énergie bien plus colossale que les matériaux éthérés (air, eau, tissus,...)

Si j’agis de manière brusque, cela crée un déplacement d’air par onde de choc. Je peux ainsi renverser quelqu’un ou faire tomber un objet. Si au contraire, je n’y prends doucement, je crée un appel d’air, une sorte de dépression. Enfant, j’ai fait la poussière de ma chambre de cette manière, sans en avoir conscience. Ce don ne me sert quasiment pas dans la vie quotidienne, sauf pour jouer à l’aspirateur... Mais quand j’étais dans la Navy, il m’a sauvé plusieurs fois la vie, rien qu’en faisant suffoquer mon ennemi, par exemple, ou en lui collant du sable dans les yeux. Cela me permet aussi de faire croire que je suis ailleurs en faisant tomber quelque chose.

Toi et le forum

► Prénom / Pseudo :  Gwenn
► Âge : 22 ans
► Comment nous as-tu trouvé ? De partenariat en partenariat. Le dernier de la chaine étant  Grimms World. J’en suis toujours à la saison 3b de Teen Wolf, j’espère que cela ne gêne pas :3
► Un mot sur le forum : Il me semble animé :3
► Tu as lu le règlement ? Oui ? Alors réponds à la question suivante. ;p
Quelle est la phrase cachée ?:
 
► Écrire [Terminé] sur le titre quand tu as fini. Merci !


© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Dim 26 Juil - 11:55

Allez!

BIENVENUE DANS SON MONDE DE FOUUUUUUUUUUUUUUUU

Comme le collège foufoufou Very Happy

Bref, au plaisir de rp avec toi (ton vava me fais baver mais chut faut pas le dire!!!)

J'aime ta façon d'écrire!!!
Revenir en haut Aller en bas
Derek Hale
Administrateur
avatar

Humeur : Tourné vers l'avenir
Messages : 4374
Réputation : 192
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Dim 26 Juil - 16:49

Fhufhu! Ne saute pas sur tout les beaux gosses qui arrivent !

J'aime bien l'histoire, elle t'ouvre plein de possibilités. Le poste de Police devient une vraie fourmilière. Attention il est blindé de Nanas au tempéraments de feu. Ce pauvre Parrish va se sentir un peu moins seul, mais t'approche pas trop de lui, parait qu'il est brulant comme gars ;p (J'ai enfin récupéré mon retard sur les épisode de la saison 5) A ce sujet, je te conseille de look rapidement la saison 4 puis 5 car tu risque de te faire spoiler dans les futur RP Wink

Comme dit à la suite de ta demande d'other bébête, je laisse le soin à Mick de valider les détails qu'il a pu te demander.

Bienvenue.

Derek



I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Seth Grey

avatar

Messages : 167
Réputation : 11
Date d'inscription : 17/05/2015

MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Dim 26 Juil - 17:01

Salut. Bienvenue à Beacon Hills. J'apprécie beaucoup l'histoire de ton personnage et la façon dont tu la racontes, son vécu et comment son passé continue à le poursuivre, sa personnalité et ton style d'écriture. Une histoire intéressante, originale, bien construite et complexe. Franchement bravo surtout vu la taille de la fiche, ça donne très envie de lire tes futures posts Wink

Au plaisir, Seth.


PS: Fais bien attention où tu mets les pieds, ton job va sensiblement être plus complexe qu'escorter une mamie de l'autre côté du trottoir. Et si tu cherches vraiment les problèmes tu peux croire que tu vas les trouver.



©Matrim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brian O'Conner

avatar

Humeur : Troublé...
Messages : 668
Réputation : 97
Date d'inscription : 25/07/2015
Localisation : Poste de police

MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Dim 26 Juil - 18:13

Merci Fhury, Tu vas me faire rougir :3 J'espère néanmoins à avoir d'autres affaires à traiter que des bêtises faites par des inoffensifs adolescents Wink

Pas de soucis Derek, j'attends sans soucis. Merci pour ton accueil. Et j'ai compris le message : soutenir Jordan Parrish mais pas de trop prés pour pas brûler. Ton conseil de voir rapidement les autres épisodes est avisé... je me suis déjà fait spoil certaines scènes :s

Seth, toi aussi tu vas me faire rougir, mais pas pour les même raisons. Côté écriture je peux être prolixe ou très bref, cela dépens de l’intérêt que j'ai du sujet :3 Mais il semblerait que cette ville ne semble pas si tranquille que ça et cela me convient. Pourvu que le shérif ne me colle pas à la circulation :3

Merci de votre accueil. C'est agréable de se sentir accueilli.

A peut être dans un RP :3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jordan Parrish

avatar

Humeur : Mystérieux
Messages : 308
Réputation : 143
Date d'inscription : 28/02/2015
Localisation : Bureau du Sherif

MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Dim 26 Juil - 18:18

bienvenue Smile mais va savoir, jordan est un peu perdu aussi, il serait peut etre pas si perturbé que ça (ou très perturbé) que tu t'approches de lui aussi prêt Smile

Entre deux têtes brulées, on pourrait déclencher un incendie


#parrishweek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matrim Damodred

avatar

Humeur : malicieux
Messages : 497
Réputation : 125
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Dim 26 Juil - 18:48

très belle écriture, et histoire sensible, bien amenée, et qui va développer ton personnage de façon interessante.

Bienvenue donc Smile

(entre psychiques, faut se serrer les coudes...)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brian O'Conner

avatar

Humeur : Troublé...
Messages : 668
Réputation : 97
Date d'inscription : 25/07/2015
Localisation : Poste de police

MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Dim 26 Juil - 18:52

@Jordan Parrish a écrit:
Entre deux têtes brulées, on pourrait déclencher un incendie

Y a moyen je pense. Faudra parfois me retenir, je fonce vraiment sans réfléchir en ce moment :s

Merci Matrim, j'irai lire ta fiche pour voir ton personnage Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Dim 26 Juil - 18:55

Derekounet! Je ne saute sur personne!!! Je suis un chaton abandonné T_T

Nan mais je luis souhaitais juste la bienvenue...

Vilain gros toutou mouillé!

Brian, rougis pas! C'est moi la tomate du fo è_é
Revenir en haut Aller en bas
Mickael Wayne
Administrateur
avatar

Humeur : Observateur
Messages : 1308
Réputation : 197
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Assigné à domicile

MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Dim 26 Juil - 19:13

Seriously ?! Dean Geyer ? OK je valide. Non, non je ne prends même pas la peine de lire ta fiche ni de valider les détails et...

Bon d'accord, le physique ne fait pas tout ! (Moi ? Aimer cet avatar ? Juste un peu...)

J'aime ton style d'écriture qui me rappelle quelque chose que j'apprécie déjà et je te remercie pour les explications que tu fournis sur tes capacités.

Je te valide et te souhaite la bienvenue.


Amuse toi bien parmi nous, mais quelque chose me dit que tu t'y plais déjà.

Mick


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 544
Réputation : 41
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Dim 26 Juil - 20:07

Magnifique fiche ! J'aime beaucoup ro style d'écriture ! Merci pour cette lecture ! Smile

Et bienvenue, même si je s suis arrivé juste un peu avant toi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr. Argent

avatar

Humeur : Mesquine
Messages : 135
Réputation : 10
Date d'inscription : 27/12/2014
Localisation : Derrière le comptoir de ma boutique.

MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Dim 26 Juil - 20:49

Je rejoins ce qui a été dit, un style agréable, un personnage authentique et une intéressante manière d'exploiter un sujet plutôt délicat.

Bienvenu parmi nous.


Mr Argent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Hale
Administrateur
avatar

Humeur : Tourné vers l'avenir
Messages : 4374
Réputation : 192
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Dim 26 Juil - 20:58

@Mickael Wayne a écrit:
Seriously ?! Dean Geyer ? OK je valide. Non, non je ne prends même pas la peine de lire ta fiche ni de valider les détails et...

Bon d'accord, le physique ne fait pas tout ! (Moi ? Aimer cet avatar ? Juste un peu...)

Mick ! tu vas avoir des problèmes avec ton petit ami... Quand Chad va lire ça.... Va y avoir de l'eau dans le gaz ou du gaz dans de l'eau. J’achète des pop corn et m'installe ! Ça va être drôle!


I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Brian O'Conner

avatar

Humeur : Troublé...
Messages : 668
Réputation : 97
Date d'inscription : 25/07/2015
Localisation : Poste de police

MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Dim 26 Juil - 22:24

Merci pour le compliment Kada'an Ravewood et Mr Argent. Là j'ai clairement la pression :s J'espère être à la hauteur de vos fols espoirs!

J'espère aussi rapidement assimiler les personnalités de chacun, la CB m'a montré que ça allait vite chez vous ! :3

Merci pour cet accueil, il n'est pas juste "mécanique" comme trop souvent sur les autres forums. 15 jours que je "fouine" sur votre forum, (j'ai trop souvent été déçu, donc à contrario de Brian, je ne fonce pas tête baissée et calcule où je pose mes valises), je pense ne pas m'être trompé en m'inscrivant Smile

geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Cormier

avatar

Humeur : Perplexe
Messages : 828
Réputation : 153
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 28
Localisation : Hôpîtal de Beacon Hills

MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Lun 27 Juil - 3:34

Bienvenue Brian!
Personnellement, je crois que tes prières seront exaucées. Et je suis un excellent augure!
Sinon, Derek, c'est quand la dernière fois qu'on a vu un laideron à Beacon Hills? Razz



Merci Matrim & Chuck!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t996-alex-cormier-de-touts-et
Derek Hale
Administrateur
avatar

Humeur : Tourné vers l'avenir
Messages : 4374
Réputation : 192
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Lun 27 Juil - 8:13

@Alex : Quand Elias a rappliqué je crois.

Aie! Pas taper avec la canne !


I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Brian O'Conner

avatar

Humeur : Troublé...
Messages : 668
Réputation : 97
Date d'inscription : 25/07/2015
Localisation : Poste de police

MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Lun 27 Juil - 19:56

Merci Alex pour ton accueil. Et il est certain que tu ne figure pas non plus dans la catégorie des laiderons Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chad Wilder

avatar

Humeur : En colère
Messages : 844
Réputation : 72
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]   Lun 27 Juil - 21:38

Mick!!!! Tssssssssss! Je te boude !

Bienvenue Brian. Belle qualité d'écriture !

Chad


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Brian O'Conner - Flic loyal mais un peu trop fonceur... [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loyal! Mais...Envers qui?
» Brian O'Conner aka Dean Geyer
» j'ai la pêche mais ramène pas trop ta fraise + alexzander
» Délire sur le Dentifrice sur un autre fow' mais c'est trop drôle xD
» [CAPTURE] Normalement, j'aime pas les insectes, mais là ... [PART.II] (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Bienvenue sur le RPG de Teen WolfTitre :: Le bureau administratif :: Présentations :: Présentations acceptées-
Sauter vers: