AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Musique sous le soleil [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Musique sous le soleil [libre]   Mar 11 Aoû - 16:54


Premier jour en ville!

Feat : Libre





Cela faisait quelques jours maintenant qu’Aya était arrivée en ville avec sa mère, elle n’avait pas eu vraiment beaucoup de temps pour elle à cause du déménagement et de l’aménagement. Sa mère en effet n’avait pas eu trop de mal à trouver un nouveau local pour sa boutique de fleur. Elle avait pu l’acheter assez facilement avec l’argent de la vente de l’ancienne boutique et de la maison au japon. De plus la plus-value qu’elle avait pu faire à cause du prix élevé de l’immobilier au Japon comparé aux USA lui avait permis de renflouer rapidement son stock de fleur et d’ouvrir ainsi pratiquement sans faire de prêt.

Aya était plutôt contente que sa mère soit toute excitée à l’idée d’avoir une nouvelle vie dans cette ville. Et même si Aya elle aussi était plutôt contente de revenir aux USA ne pouvait s’empêcher de ne pas véritablement aimer cette ville. Il y a avait une atmosphère plus que malsaine rodant autour de celle-ci. De plus elle avait surpris la conversation qui avait mené à ce déménagement.

*Une ville remplie de gens comme nous, hein* Se rappela Aya regardant par la fenêtre de l’appartement qu’elle partageait pour le moment avec sa mère.

*A part nous mettre en danger cela ne nous attirera rien de bien, j’aurai peut-être mieux fait de lui faire part de mon désaccord sur ce coup là. Déjà qu’on est des monstres et que c’est dur de le cacher, alors pourquoi rejoindre une ville qui en contient des masses, et dont la plupart pourront nous repérer j’en suis sûr.*

Aya s’éloigna de la fenêtre de sa chambre pour se poser dans son lit. En s’étalant de tout son long ses pieds heurtèrent une boite sous son lit. C’était l’étui de son synthétiseur, se penchant pour le récupérer elle le mi sur ses genoux.

« Soupirant un court instant » *Ça faisait longtemps*

Aya releva la tête pour regarder dehors une nouvelle fois, un soleil radieux illuminait la pièce, elle vérifia la batterie de son Synthé et embarqua son casque. Elle n’avait rien pu tester par manque de temps depuis quelques jours. Mais aujourd’hui elle avait quartier libre, sa mère lui avait dit de se reposer et de ne pas trop sortir par cette chaleur mais elle décida qu’elle voulait aller explorer un peu cette ville et voir si elle pourrait y trouver l’inspiration pour une nouvelle musique. Rejoignant la cuisine elle s’empara d’une bouteille d’eau. Elle s’arrêta un instant devant le placard à chaussure et s’empara d’une paire de bottine grise pour aller avec sa robe bleu marine et retourna récupérer son synthé dans sa chambre. Elle rangea la bouteille dans l’étui et embarqua celui-ci sur son dos.

Quelques minutes après Aya pouvait apprécier le soleil sur son visage, un grand sourire aux lèvres elle enfila une paire de lunette de soleil s’aventura dans la rue à la recherche d’un coin pour s’installer et jouer.

Après quelques minutes alors qu’elle aperçut un graffiti elle décida d’aller s’installer dos à un muret en face de celui-ci, il représenté une sorte créature caché par les énormes poteaux que formait les lettres de celui-ci. Elle n’y prêta guère plus d’attention et se pencha sur son Synthé pour commencer à jouer. Elle brancha son casque pour pouvoir profiter seule de cette musique et commença alors à pianoter à l’ombre du muret.

premières notes:
 


© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musique sous le soleil [libre]   Mar 11 Aoû - 18:11


La musique peut rendre les hommes libres- Bob Marley


Aujourd'hui semblait être une journée placé sous le signe de l'ennuis. En effet June avait tourné en rond depuis son réveil, incapable de se trouver la moindre occupation. Rien à la télévision, aucune de ce qui lui sert d'amies disponible, aucun garçon intéressant dans les rues... Pire encore, elle n'avait envie de rien. Elle était dans l'une de ces périodes de déprime qui accompagnent toujours l'inactivité, ces périodes où tout semble vide de sens et de saveur. Il fallait qu'elle se secoue. Ce n'était pas son genre de rester ainsi à se morfondre. Elle devait sortir et trouver un centre d'intérêt et vite. Elle s'habilla en vitesse, mais tout de même élégamment: elle avait une réputation à tenir, s'appliqua un peu de maquillage pour se donner meilleur mine, se passa un coup de brosse, et empocha les clés avant de lancer un rapide regard dans le miroir. Voilà, elle était parée à sortir.
La jeune fille déambulais dans la rue depuis un moment quand elle remarqua enfin un élément qui piqua sa curiosité. Enfin un élément digne de son intérêt: sur le bord de la route, une jeune fille avait installé un synthé et jouait avec une concentration inébranlable. Elle s'était isolée du monde alentour grâce à un casque audio et à voir son doigter, elle devait être douée. Pourquoi venir jouer à l'exterieur si ce n'était pour faire profité les autres de son talent? June s'arrêta devant elle, attendant que la jeune asiatique la remarque, mais celle si ne lui portait aucune attention, elle ne l'avait même pas remarqué. Alors la blonde débrancha le casque ce qui lui valu un regard noir de la part de l'étrange inconnue. Cela la fit rire: derrière sa réserve apparente la petite avait du caractère et cela lui plaisait.
"Pourquoi ne partages-tu pas ton talent avec les autres? Sais-tu que c'est égoïste?",dit elle avec un petit sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musique sous le soleil [libre]   Mer 12 Aoû - 12:00


Titre RP

Feat :






*Hé mais qu’est-ce que...*

Cela ne faisait même pas une heure Aya avait commencé à jouer, c’est pourtant à ce moment-là qu’une jeune inconnue débarqua de nul part et débrancha le casque audio d’Aya tout en lançant une petit critique. La surprise passé elle dévisagea la jeune fille d’un regard puis remarqua sa grande beauté. Toutes sortes d’expressions passèrent alors sur le visage d’Aya, la colère laissa place à la surprise du à la beauté de la blonde,  qui laissa elle-même place à une forme d’émerveillement. La surprise revint alors sur le visage d’Aya se rappelant la phrase de la jeune fille. L’agacement se fit alors sentir sur le visage d’Aya tandis qu’elle laissa échapper un claquement de langue, venant approuver encore l’effet d’agacement.

« tss »

Aya décida de se justifier, elle se tourna vers son étui elle sorti alors deux feuilles de partition une remplie et l’autre seulement à la moitié. Elle regarda la jeune fille sans montrer d’expression cette fois et lui tendis la première. On pouvait lire en titre de celle-ci :

« Composition n°7 : Le retour.  Feuille n°1»

Elle montra la deuxième feuille non complète qui portait le titre de « Le retour. Feuille n°2 »

Elle désigna alors avec un grand mouvement de bras l’ensemble de ce que l’on pouvait voir autour des deux jeunes femmes et indiqua qu’elle voulait mettre tout cela dans la partition, le fait d’expliquer tout cela sans parler n’était facile mais cela restait tout de même possible. C’était suffisamment compréhensible.

Aya sorti alors un autre paquet de partition de son étui elle désigna le jack de son casque et le brancha en montra la partition N°7 pas finie et le débrancha en montrant la composition N°6 qui elle, était finie.

Interrogeant du regard la jeune fille pour savoir si celle-ci avait compris elle attrapa sa bouteille d’eau et en avala un grande gorgé puis elle la remit dans l’étui avant de se frotter les mains. Elle regarda une nouvelle fois la jeune femme blonde et désigna la composition n°6 puis elle commença à jouer avec le sourire aux lèvres.

La musique avait vraiment un effet calmant sur Aya elle avait été énervé juste avant mais avait aussi compris qu’il n’y avait rien de méchant dans le geste de la jeune femme, les coutumes entre les USA et le Japon sont vraiment différentes et là où les gens ne voulaient surtout pas s’approcher d’elle aux Japon, cette fois venaient volontairement la voir. Cela lui avait manqué véritablement se coté social qu’elle avait totalement perdu là-bas heureusement qu’elle avait déménagé.

Spoiler:
 

Le déménagement….. Soudain Aya s’arrêta de jouer net elle avait déménagé pour venir dans une ville qui selon sa mère était rempli de gens comme elle. Et si c’était un monstre elle aussi... Et qu’elle avait remarqué la véritable nature d’Aya. Elle leva un regard affolé vers la jeune femme et instinctivement essaya de reculer. Le stress commençait à monter dans la poitrine d’Aya, et cela se faisait ressentir autour d’elle. Les touches de son synthé devenait collante, non ce n’était pas les touches mais ses doigts qui devenaient collant. Elle s’empressa de s’essuyer les mains puis les touches, elle perdait le contrôle, elle attrapa alors de nouveau sa bouteille d’eau.

*Que faire, que faire non pourquoi je suis sortie, calme toi si c’est une humaine normale tu vas lui révéler qui tu es, et si c’est un monstre aussi et au pire elle pensera que tu l’as démasqué ne stress pas elle semble être une gentille jeune femme, non?. Aller on se calme respire un coup.*

Respirant deux trois fois à grande amplitude, Aya fini par relever la tête vers l’inconnue blonde le regard un peu apeuré pour voir sa réaction.


© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musique sous le soleil [libre]   Mer 12 Aoû - 14:20



Musique sous le soleil


La musique est la langue des émotions-Emmanuel Kant

Feat Aya Kakuta

June, par ce geste de provocation, avait cherché à pousser la jeune Japonaise à se révéler. En effet, elle avait vu quelque chose de particulier en elle, un je ne sais quoi qui faisait de cette jeune fille timide un être exceptionnel. Elle espérait que la calme musicienne proteste, s'énerve. Cela aurait été une réaction tout ce qu'il y a de plus normal face à une étrangère qui débarque comme ça pour troublé sa tranquillité. Et elle avait presque réussi puisque l'agacement été apparu sur son visage, mais cela n'alla pas plus loin: pas de cris, pas d'injure, pas une remarque. Elle remarqua même une touche d'émerveillement dans le regard de la jeune femme, bien vite remplacé par une expression d'agacement à nouveau mais toujours aucune réaction. Bien, elle ne voulait pas parler, tant pis, June n'avait pas de temps à perdre inutilement. Elle cherchait un divertissement, pas à jouer au roi du silence avec une inconnue, aussi intrigante soit elle.

Elle s'apprêtait à tourner les talons lorsqu'elle vit l'asiatique s'agitée soudainement. Que faisait-elle? En se penchant sur ce qu'elle lui montrait, June pu voir deux feuille de partition dont l'une des deux n'était pas entièrement remplie. Grâce au signe de la jeune femme, elle comprit peu à peu qu'elle mettait son casque pour composer, s'inspirant de tout ce qu'il l'entourait et ne le retirait que pour jouer les compositions terminées. Bien, vu de cette manière, c'était plutôt logique. Mais ce qui intriguait la jeune sirène c'était le mutisme évident de l'inconnue. Bien sur, elle était peut être réellement muette mais étrangement June sentait que c'était plus compliqué que cela. Décidemment, cette jeune femme devenait de plus en plus intéressante.

Quand elle lança un regard à la blonde pour savoir si elle avait compris ce qu'elle tentait de lui communiquer, celle ci effectua un légé mouvement de tête pour lui signifier que "oui", comme si elle avait adopté le langage de son interlocutrice silencieuse. Alors celle-ci désigna ça composition achevée et se mis à jouer, sans son casque cette fois-ci, pour en faire profiter ça nouvelle connaissance. Elle jouait magnifiquement bien. Les notes succédaient les unes aux autres, sans interruption, sans fausse note, et créaient une mélodie qui fit ressortir en June des émotions qu'elle n'avait pas ressentie depuis longtemps, qu'elle avait presque oublié. Et soudainement tout ce qu'elle avait retenu en elle depuis si longtemps, toutes ces souffrances qu'elle avait dissimulé sous un voile de sarcasme et de méchanceté se bousculèrent en elle et les larmes lui montèrent aux yeux sans qu'elle ne le réalise vraiment. Quand elle sentit une larme coulé le long de sa joue, elle l'essuya d'un geste de la manche avant de lancé un regard mauvais à la musicienne comme pour lui signifier "si tu dis à qui que ce soit que tu m'as vu pleurer je t'arrache les yeux compris?" mais celle-ci était concentrée sur son morceau, coupée du monde et ne semblait même pas avoir remarquer l'instant de faiblesse de la jeune fille. Bien.

Elle profitait encore du talent de l'asiatique quand celle-ci s'arrêta soudainement de jouer et le sourire et la plénitude qui marquait son visage quelques secondes plus tôt laissèrent place à une expression apeurée. Pourtant June n'avais rien fais pour l'effrayer ainsi...n'est-ce pas? Ce devait être autre chose ! La blonde regarda autour d'elle afin de trouver la cause de la panique de la musicienne prodige, mais rien, les passants continuaient de passer, les coureurs de courir, les mamans de gronder leur enfants pour qu'ils donne la main avant de traverser la route, il n'y avait rien de spécial. Certes cette ville était réputée pour les nombreux surnaturelles qui y étaient rassemblés mais aucun d'eux n'avait décider de faire une petite apparition publique. Alors pourquoi avait-elle soudainement pris peur? En recentrant mon attention sur elle, June remarqua que la peau de la petite japonaise semblait coller aux touches du clavier. Celle-ci tenta d'ailleurs de le dissimuler en s'essuyant les mains ainsi que les touches du clavier. Peut être cela serait passer inaperçu pour un humain ordinaire, mais June en savait suffisamment sur les capacités surnaturelles pour remarquer ce genre de chose. Alors la jeune femme qui lui faisait face en était une elle aussi... De plus en plus intéressante. La grande blonde s'avança pour la rassurer, lui montrer qu'elle n'avait pas à avoir peur de sa nature mais en voyant la jeune fille reculer d'un pas, toujours aussi apeurée, si ce n'est plus, elle comprit rapidement que s'était d'elle qu'elle avait peur. Pourtant June ne voulait lui faire aucun mal. Elle hésita à utiliser ses pouvoir sur elle pour la calmer, mais elle n'avait pas le cœur à user de manipulation contre la jeune femme inoffensive. Et puis celle-ci inspira deux grand coup et releva la tête pour croiser son regard. Alors June tenta un petit sourire, l'espérant rassurant et lui dis: "Tu n'as pas à t'inquiéter de moi, je ne te ferais aucun mal, et tu n'as pas à avoir honte de ce que tu es non plus. Fais moi confiance. Suis moi, allons dans un endroit plus tranquille où nous pourrons réellement parler." La sirène ne comprenait pas ce besoin qu'elle avait de rassurer et protéger la petite musicienne mais le fait est qu'elle l'avait prit sous son aile, fascinée par sa fragilité et sa force à la fois, et par toutes ces petites choses de son caractère qui la rendait si particulaire. Elle avait toujours eu ce don de remarquer se qu'il y avait de spécial chez chacun, ces choses que personne d'autre ne voyait.

Alors elle la main de sa nouvelle protégée et, lui laissant à peine le temps de ranger son synthé, l'entraina à sa suite en lui glissant: "Au fait, moi c'est June, bienvenue à Beacon Hills"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musique sous le soleil [libre]   Mer 12 Aoû - 15:53


Titre RP

Feat :






Aya n’avait pas le temps de dire quoique ce soit de toute façon ne parlant pas ce n’était pas vraiment un souci. Mais voilà elle avait eu raison la jeune femme disant s’appeler June était surement un être surnaturel en même temps elle aurait dû le remarquer plus rapidement une présence comme la sienne. Que faire maintenant, Aya était prise dans la toile de cette inconnue et ne savait pas quoi faire préparer un plan de secours ? Fuir maintenant ? Un peu tard…

« hé…. »

Plaquant sa main sur sa bouche pour éviter du faire du bruit Aya devait pratiquement courir pour suivre le rythme de la jeune blonde, elle manqua de trébucher un bon nombre de fois à cause de ses bottines et de son synthé sur le dos.

* Je ne voulais pas me faire repérer trop vite c’était une erreur de faire comme d’habitude j’aurai du m’en douter. En même temps elle à pas l’air méchante ? Non ! On est fait comme ça, on utilise nos dons pour faire ce que l’on ait faire de mieux : être des montres.*

Il n’empêche que lorsque que l’on regarde June on ne pourrait pas vraiment la caractériser ainsi, non seulement physiquement elle était carrément au-dessus de la moyenne mais en plus Aya n’avait pas pu s’empêcher de la suivre dès le moment où celle-ci l’avait demandé. Alors dire que c’était un monstre pas vraiment, une sorte de vampire à la twilight ?

*Ho mon dieu elle va me bouffer, non je n’ai pas assez de chair sur les os, attend, ils boivent du sang il ne nous mange pas donc ça passe. C’est ça je suis son petit côté exotique asiatique de la semaine ?... Ok Aya faut arrêter ton délire là, ok t’as fait des recherches sur tous les êtres possibles que tu pensais rencontrer en venant ici, mais je ne pense pas que cela marche comme ça.* Repensant à la scène qu’il venait de se passer

*Elle a été sympa pour le moment, je me fait surement un film, mais si ce n’est pas le cas, je devrai me préparer au cas où* Sur ce les yeux d’Aya devinrent rapidement complètement remplit de noir effaçant totalement la limite entre la pupille et le reste du globe lumineux. Mais à ce moment elles passèrent à côté d’une mère et de son enfant. Lorsqu’ Aya les remarqua elle ne put s’empêcher de revenir sur ce qu’elle était en train de faire.

*Idiote en pleine rue qu’est ce que tu fais* Elle s’empressa de remettre ses lunettes de soleil pour camoufler ses yeux le temps qu’ils reprennent leur teinte humaine. Elle pensa en même temps de se rendre un peu moins vulnérable comme un bouclier. Elle regarda sa main libre et y vi le début la manifestation de ses capacités, elle voulue rapidement frotter sa main sur sa robe, et essaya de retirer son autre main pour en faire autant sinon elle allait le remarquer. Mais sans succès June se montrait déterminée.

Aya avait beau réfléchir aussi vite qu’elle devait suivre June elle ne trouvait pas comment se sortir de cette situation. Jusqu’à ce que, son portable ! Elle regarda sur elle puis remarqua qu’elle ne portait pas sa veste, et bien sûr son portable devait être toujours dedans. Pourquoi fallait-il qu’il fasse aussi beau aujourd’hui.

*Idiote !* Trois erreurs dans la même journée c'était vraiment pas sa journée.

Elle regarda de nouveau June, et soupira un grand coup, qu’est ce qu’elle pouvait bien faire de plus ? Rien pour le moment, de toute façon pour son espèce c’est soit on tend nous même le piège soit on se fait piéger. Là c’était le deuxième cas en tout cas c’était ce que pensait Aya.

Après quelque temps il arrivèrent là où voulait l’amener June enfin il semblerai vu qu’elle avait ralentie et qu’elles étaient presque à l’arrêt. Aya regarda alors devant elle pour y voir…


© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musique sous le soleil [libre]   Mer 12 Aoû - 18:16



Musique sous le soleil


Lorsque quelqu'un possède du pouvoir, il dépend de lui de choisir comment l'utilisé. Bien ou Mal? Héro ou Démon? Tout dépend de toi.

Feat Aya Kakuta

June était satisfaite de voir que la jeune fille la suivait sans protester. Bon il était vrai qu'elle n'avait pas décroché un mot depuis leur rencontre mais tout de même! Pourtant elle semblait encore apeurée et méfiante. Pourquoi avait-elle si peur d'elle? Après tout June lui avait déjà dit qu'elle n'avait pas l'intention de lui faire du mal. La blonde rigola discrètement lorsque la petite asiatique s'emmêla les pieds en tentant de la suivre dans sa course folle. D'un petit regard sur sa camarade, June pu remarquer que celle si l'observait et on pouvait presque deviner le fil de ses pensées à travers ses expression: elle semblait se détendre et accorder ça confiance à June avant d'afficher à nouveau un air de méfiance sur ces traits fins. Bon ce n'était pas encore gagné! Quand elle vu la transformation soudaine dans les yeux de sa nouvelle protégée, elle comprit qu'elle ne s'était pas trompée: la petite brune était belle et bien une surnaturelle et mieux encore, elle devait avoir un grand pouvoir. Intéressant. Mais quelque peu inconscient de dévoiler ses pouvoirs en pleine rue. Elle s'en rendit d'ailleurs compte puisque quelques secondes après elle sorti des lunettes de soleil pour cacher ces yeux inhumain. June sentait qu'elle était mal à l'aise, qu'elle cherchait un moyen de se sortir de cette situation: elle se sentait menacée et tentait différentes feintes pour fausser compagnie à la blonde mais celle-ci avait décidée de prendre la petite asiatique sous son aile et elle ne comptait pas changer d'avis. La jeune fille avait besoin de la jeune sirène car il était évident qu'elle n'était pas bien dans sa peau par la faute de son pouvoir et cette dernière pouvait l'aider.

D'ailleurs elles étaient arrivées. June ralenti le pas avant de s'arrêter et de tourner dans une petite impasse que personne ne connaît. Il y avait là quelques arbres et des bancs ce qui rendait cet endroit très paisible et personne ne viendrait ici. Elles pourraient parler de leur pouvoir sans risquer d'être entendu. A condition que la jeune fille ne panique pas ce qui n'était pas gagné.

"Rassures-toi, je n'ai toujours pas l'intention de m'en prendre à toi. Je voudrais t'aider. Tout d'abord, ce serait plus simple de te parler si je connaissais ton nom n'est-ce pas? Je sais que tu ne parles pas beaucoup mais il faudra bien qu'on trouve un moyen de communiquer car je compte bien t'embêter encore un petit bout de temps!" dit-elle avec un petit sourire.
"J'ai déjà pu m'apercevoir que tu avais des capacités comment dire...surnaturelles. Comme tu as peut être pu le remarquer depuis ton arrivée c'est assez ordinaire dans cette ville. Des dizaines d'espèces différentes cohabitent ici. Ce que je ne sais pas encore c'est l'étendu de tes pouvoir, ainsi que l'espèce à laquelle tu appartiens. Et je veux que tu saches, avant tout que tu peux me faire confiance. Alors dis moi, qu'es-tu?"

June ne voulait surtout pas l'effrayer d'avantage mais elle devait savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musique sous le soleil [libre]   Jeu 13 Aoû - 10:16


Révélation tout en couleur

Feat : June Payne






Aya regarda autour d’elle il faut reconnaître que le coin était vraiment sympathique, surement connu que de quelque personne habitant tout près d’ici il était plutôt bien caché au fond de cette impasse. Aya marqua alors une pause à son émerveillement et se tourna vers June.

* Pourquoi veut-elle savoir ce que je suis, je n’ai rien de spécial. A moins que je ne représente une menace pour elle, essaye de savoir ce qu’elle veut véritablement*

Aya retira son étui de son dos et se pencha pour récupérer une partition vierge, là se mis accroupie et appuyé sur son étui commença à écrire. Au bout de quelques minutes elle se releva et tendis la partition a June. On pouvait alors y voir inscrit :

« Je m’appelle Aya, et je n’ai l’intention de parler car il n’y que des mensonges qui ne ressortent avec les paroles, et on finit toujours par blesser les gens en parlant, c’est donc plus facile de ne pas parler ainsi personne n'est blessé. Quand à ce que je suis c’est pas jolie a voir donc je ne te montrerai pas sous ma vrai forme en revanche je peux te montrer ceci et tu comprendras. Mais sache que je ne me laisserai pas faire ! »

Aya avait expressément rajouté cette phrase pour montrer sa détermination, et alors qu’elle regardait June finir de lire elle appuya son texte avec un regard plus que subjectif. Une fois sûr que June avait fini de lire et qu’elle attendait à voir ce qu’Aya avait a montrer. Elle dévoila son doigt et un fil d’une dizaine de centimètre se mit à pendre au bout comme si il avait poussé de son doigt. Elle se retourna alors et attrapa la fermeture éclair de sa robe puis à l’aide du fil qu’elle colla à celle-ci elle ouvrit la fermeture dévoilant ainsi un tatouage jusqu’à présent camouflé par la robe bleu marine. Le tatouage dévoila alors toute la nature d’Aya, représentant sous deux formes différentes une araignée. On pouvait y voir un tatouage typiquement japonais respectant les différentes règles de celui-ci. Mais surtout on y voyait la scène légèrement macabre de l’araignée allant se préparer à ce nourrir sur la personne entoilé dans le bas du dos.

Gardant un œil sur June tout en lui montrant son dos, Aya remonta tout aussi rapidement la fermeture éclair de son dos et se retourna de nouveau face à June. Pour accentuer une nouvelle fois la révélation elle joignit ses mains et après quelques manipulations agiles des doigts les ouvrit pour dévoiler une toile d’araignée tout ce qu’il y a de plus normal mais avec des fils beaucoup plus épais.

Aya jeta ensuite la toile au sol et se pencha pour récupérer une nouvelle fois sa bouteille d’eau et avala les dernières gorgée de celle-ci.

La scène c’était passé très vite en tout pas plus de 5 minutes ne c’était écoulé depuis l’arrivée dans le petit parc, Aya espéré ainsi montrer ses pouvoir et ainsi mettre au clair les intentions de June. La confiance n’est pas chose facile à donner surtout si on ne l’a pas donné depuis des années.

Le regard intense d’Aya se mis en recherche d’une quelconque réaction bonne ou mauvaise, pas question de montrer maintenant une quelconque faiblesse.

© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musique sous le soleil [libre]   Sam 15 Aoû - 14:32



Musique sous le soleil.


La confiance est à toute relation ce que l'oxygène est aux êtres vivants- Mazouz Hacène

Feat Aya Kakuta

Enfin, June senti qu'elle commençait peu à peu à gagner la confiance de la petite japonaise.  Quand celle-ci s'accroupie pour prendre une partition et écrire dessus, la sirène comprit qu'elle allait enfin en savoir plus sur sa nouvelle amie, elle allait enfin savoir son nom. Quand elle lui tendit la feuille, June pu y lire:
« Je m’appelle Aya, et je n’ai l’intention de parler car il n’y que des mensonges qui ne ressortent avec les paroles, et on finit toujours par blesser les gens en parlant, c’est donc plus facile de ne pas parler ainsi personne n'est blessé.»
Cela expliquait tout. Bien sur June avait remarquée qu'Aya était loin d'être bavarde, mais désormais elle en connaissait les raisons, et elle savait que la jeune fille avait une vision très pessimiste des êtres humains. Cela expliquait la méfiance dont l'asiatique avait fait preuve envers elle depuis qu'elles s'étaient rencontrée. Aux yeux de June, cela ne la rendait que plus intéressante encore.
« Quand à ce que je suis c’est pas jolie a voir donc je ne te montrerai pas sous ma vrai forme en revanche je peux te montrer ceci et tu comprendras. Mais sache que je ne me laisserai pas faire ! »
Cette dernière remarque fit apparaître un petit sourire sur les lèvres de la blonde: cette jeune femme avait du caractère. Et quand June lui lança un regard de défi, les yeux souriant, la petite brune fit apparaître une sorte de toile d'araignée de son doigt. Alors elle était une femme-araignée? June comprit que son hypothèse était juste lorsqu'Aya détacha la fermeture de sa robe pour montrer un tatouage plutôt représentatif de sa nature. C'était effrayant et impressionnant à la fois.
Quand la petite araignée fit une dernière démonstration, June lui lança un regard de respect: cette jeune femme qui semblait si fragile avait un grand pouvoir, elle pouvait en être fière, mais elle en avait honte. La petite sirène voulait à son tour lui montrer de quoi elle était capable, afin de lui prouver qu'elle n'était pas seule, et puis qu'il n'y avait aucune raison de renier son pouvoir. Connaissant la nature méfiante d'Aya, June savait qu'il ne valait mieux pas qu'elle utilise ses dons d'hypnose et ses charmes. Elle choisit donc de mettre davantage en avant ses capacités physiques que psychique. Elle chercha des yeux une source d'eau et aperçu une petite fontaine au font de ce qu'elle aime appeler son sanctuaire. Alors elle rassembla sa concentration et s'appliqua à soulever une petite quantité d'eau avant de la faire geler dans les airs, provoquant ainsi sa retombée soudaine.
Elle s'adressa ensuite à Aya, tentant de lui expliquer sa nature sans l'effrayer.
"Je suis ce qu'on appelle une sirène. Pas de celle que l'ont rencontre dans les contes et les légendes, je ne me transforme pas en femme-poisson mais il est vrai que comme tu as pu le remarquer, j'ai une certaine affinitée avec l'eau" lui dit-elle avec un air amusé, fière de sa petite démonstration.
"Je peux également exercer un charme sur autrui, les contrôler mentalement dans une certaine mesure. Mais rassure toi, je n'utilise pas ce pouvoir sur mes amis, il est d'ailleurs bien plus efficace sur les hommes que sur les femmes, tu n'as donc aucun soucis à te faire."
Maintenant, c'était à son tour d'attendre la réaction de la petite araignée.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musique sous le soleil [libre]   Mer 19 Aoû - 11:48


Un pas après l'autre

Feat :






Suite à sa démonstration, June décida de lui faire aussi une petite démonstration de ses talents. Il faut reconnaître qu’Aya fut impressionnée par cette maitrise de l’eau, la mouvoir, la durcir en congelant. Elle regarda June est l’écouta expliquer sa condition.

"Je suis ce qu'on appelle une sirène. Pas de celle que l'ont rencontre dans les contes et les légendes, je ne me transforme pas en femme-poisson mais il est vrai que comme tu as pu le remarquer, j'ai une certaine affinité avec l'eau"

Aya leva un sourcil, montrant sa surprise une possibilité d’utiliser ses pouvoirs sans avoir une transformation en contrepartie. C’était un avantage considérable. Une petite pointe de jalousie apparue dans le cœur d’Aya, elle a le physique le pouvoir et sans contrepartie.

"Je peux également exercer un charme sur autrui, les contrôler mentalement dans une certaine mesure. Mais rassure toi, je n'utilise pas ce pouvoir sur mes amis, il est d'ailleurs bien plus efficace sur les hommes que sur les femmes, tu n'as donc aucun soucis à te faire."

Ce fut la phrase choc pour Aya, comment la nature pouvait à la fois créer des êtres magnifique comme June et doté de talent affolant et en même temps des monstres mi humain mi araignée. Pourtant il ne semblait pas que June ne songe à cela de cette façon. Cela intriguait un peu Aya, elle voulait savoir pourquoi ! Pourquoi June semblait voir tous les pouvoirs surnaturels comme des dons plutôt que des malédictions. Aya décida de reprendre la partition sur laquelle elle avait commencé à écrire tout à l’heure. Elle se pencha alors dessus et commença à écrire puis une fois finit tendit la feuille à June.

« C’était magnifique tu as bien de la chance t’es pouvoir ne feront pas fuir les gens tu peux obtenir pas mal de chose aussi grâce à cela. Mais autant être franche il n’y a rien de comparable entre toi et moi alors pourquoi agir comme cela dès que tu as su que j’étais un monstres as-tu besoin de moi pour quelque chose ? A part la musique je ne suis pas vraiment doué disons que je suis moyenne je vois mal en quoi je peux t’être utile»

Pendant que June lisait la partition Aya récupéra un morceau de glace elle s’en servit pour se rafraichir un peu et se tourna vers June pour l’observer en train de lire son dernier passage. Même ainsi elle pouvait dégager une aura mystérieusement attirante, mais Aya savait pourquoi à présent c’était surement du à ses pouvoirs de sirène.

*Est-ce que ce n’est dû qu’à cela, même sans ça elle serait tout aussi inaccessible*

Perdu dans sa contemplation, les pensées d’Aya fusaient passant de pensées légèrement paranoïaques à d’autres pensées admiratives, elle avait cette impression de malaise en elle, elle savait qu’elle devait se méfier d’une étrangère capable de manipuler les esprits des gens mais en même temps elle voulait y croire.

Juste avant que June en finissent de lire la réaction d’Aya posé sur papier, Aya décida de se rasseoir en tailleur, elle reprit son synthé sur ses jambes et se remit doucement à jouer un air pour se détendre. Ses mains encore fraîches par la glace qu’elle tenait juste avant se baladaient sur les touches de celui-ci laissant de temps en temps une petite goutte d’eau sur les bords. Elle releva la tête vers June et la regarda dans les yeux elle ne savait absolument pas quoi faire. A croire qu’elle était tombée dans la toile de cette sirène sans même qu’elle n’ait eu besoin de la tisser.

« Et maintenant ? » lança Aya. N'ayant plus grand chose à perdre elle ouvrit la bouche à un être "humain" pour la première fois depuis des années dévoilant une voix douce et fluette presque celle d'une enfant, et un accent presque imperceptible. Malgré les années passées au Japon elle n'avait peut être pas beaucoup écrit anglais là-bas mais c'était toujours sa langue favorite quand elle "conversait" avec les différents animaux qu'elle croisait.


© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musique sous le soleil [libre]   Lun 24 Aoû - 20:26



Musique sous le soleil



La confiance se gagne pas à pas.

Feat Aya Kakuta

June  remarqua quelque chose comme.. de l'admiration dans le regard d'Aya. Cela l'étonna quelque peu car elle s'attendait à ce que celle-ci prenne peur, pensant que June tentait de la manipuler. La petite japonaise reprit alors sa partition et la blonde la regarda écrire quelques lignes avant de lui tendre le papier.

"C’était magnifique tu as bien de la chance t’es pouvoir ne feront pas fuir les gens tu peux obtenir pas mal de chose aussi grâce à cela."
En lisant la première phrase, June eu un petit sourire ironique: elle ne pouvait pas savoir tout ce qu'elle avait obtenu grâce à son pouvoir. Mais elle ne pouvait pas non plus se douter du nombre de personne que cela avait fait fuir. Certes, la blonde aimait son pouvoir, mais cela n'empêchait pas qu'il pouvait parfois être une réelle malédiction.

"Mais autant être franche il n’y a rien de comparable entre toi et moi alors pourquoi agir comme cela dès que tu as su que j’étais un monstres as-tu besoin de moi pour quelque chose ? "
June était troublée par cette jeune fille: elle manquait tellement d'estime d'elle même! Pourquoi ne pouvait-elle pas concevoir qu'on puisse vouloir lui parler juste pour elle, pour ce qu'elle est et non pas pour obtenir quelque chose d'elle? Et pourquoi s'obstinait-elle à penser qu'elle était un monstre au lieu de voir tout ce que son pouvoir pourrait lui apporter?

A part la musique je ne suis pas vraiment doué disons que je suis moyenne je vois mal en quoi je peux t’être utile"
Cette dernière phrase fit rire la jeune sirène. Il était vrai que c'était sa musique qui avait pousser la blonde à s'arrêter.  Elle s'était d'ailleurs remise à jouer. En lançant un regard à spider-woman, elle vu un panel entier d'expression sur son visage sans pouvoir définir exactement ce qu'elle ressentait. Puis celle-ci s'arrêta de jouer pour croiser son regard et lança, au plus grand étonnement de la blonde, un timide « Et maintenant ? »

Elle avait parler. Elle avait eu assez confiance en June pour parler. Et celle-ci savait que cela représentait beaucoup. Et à ce moment même elle réalisa qu'Aya, au court de cette discussion, était devenue une amie de confiance, une amie fidèle et fiable et elle se jura d'être toujours là si la jeune fille avait besoin d'elle.

"Maintenant? Et bien maintenant je vais t'apprendre à aimer ton don et tout ce qu'il représente. A aimer ce que tu es."

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musique sous le soleil [libre]   Jeu 27 Aoû - 12:09


Une première relation

Feat : June Payne






"Maintenant? Et bien maintenant je vais t'apprendre à aimer ton don et tout ce qu'il représente. A aimer ce que tu es."

La phrase de June surpris Aya elle ne s’attendait pas vraiment à cette réponse elle sonnait de façon un peu bizarre. L’Amérique était vraiment bizarre, comment la première personne qu’elle rencontrait depuis son arrivée ici pouvait avoir envie de changer sa vie comme ça ? Le Japon, serait véritablement l’exact opposé là-bas les gens ne se mêle pas des affaires des autres alors qu’ici, ils ne font que cela. Un peu désorienté par cette réponse Aya resta un moment silencieuse avant de savoir ce qu’elle allait répondre.

« Autant être honnête je ne sais pas quoi  répondre à ceci. C’est un peu embarrassant, et de plus ça fait des années que j’ai accepté ce que je suis. J’évite juste de mêler aux gens et de les mêler à mes histoires et je cache mes pouvoirs, enfin du mieux que je peux. Mais là je sais pas quoi faire personne n'avait découvert ce que je suis avant»

Aya avait parlé très vite mâchant la moitié de ses mots, on pouvait sentir la pointe d’embarrassement qu’elle avait décrit se faire ressentir au travers de sa voix. Elle allait suivre cette jeune fille ? Elle semblait amicale et puis elle avait elle aussi avoué sa propre condition de sirène. Bon peut être était-il temps de s’ouvrir un peu au monde après tout c’est ce que voulait  sa mère, le pourquoi elles étaient revenues…

Spoiler:
 


© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
 
Musique sous le soleil [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Sous le soleil de la plaine...
» Sous le soleil (PV Akuzu Mia)
» Rendez-vous sous le soleil (PV Lrya)
» Baignade sous le soleil de midi [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Centre ville :: Dans la rue-
Sauter vers: