AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Rencontre inattendue. [ft Pierre Argent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Rencontre inattendue. [ft Pierre Argent]   Mer 12 Aoû - 14:10


Imprévu.



Cela faisait une heure que Charles se baladait librement dans Beacon Hills. Il avait sous-estimé la taille de cette ville qu'il imaginait bien plus petite, mais c'est tant mieux, il n'allait pas avoir le temps de s'ennuyer tant il y a de choses à faire!
Des boutiques, des bars, largement de quoi se distraire entre 2 heures en cours.
Mais l'heure n'était pas à la distraction, Charles avait faim.
Il n'avait pas prit le temps de manger la veille au soir, surement par flemme de cuisiner à vrai dire.
Peu importe il comptait se rattraper ce midi en s'offrant un bon repas dans un restaurant.
Il trouva une rue remplie de restaurants de toutes sortes. Il a toujours aimé ce genre de rues, bondées, pleines de vies. Les odeurs de nourriture flottants dans l'air.
Il parcourra cette fameuse rue à la recherche de l'endroit où il déjeunerait ce midi. Son attention fut attirée par la devanture d'un restaurant où était écrit "Gastronomie française". Quelle surprise, et une bonne en plus. Il ne s'attendait pas à voir de la cuisine française ici. Il n'en avait pas mangé depuis bien trop longtemps à son gout. C'était l'occasion de se rattraper. Bien entendu ça ne pourrait jamais égaler la cuisine de sa maman, ça il en était sur.
Il s'avança doucement vers le restaurant puis fronça quelque peu les sourcils.
"Gastronomie". ce terme le gênait. Il connaissait trop bien le fonctionnement de la cuisine gastronomique en France. De minuscules portions dans de jolies assiettes en porcelaine, pour des prix exorbitants.
Il prit tout de même la peine d'approcher d'une grande pancarte à l'entrée du restaurant, où les prix étaient affichés.
Exactement ce qu'il redoutait. Des prix bien trop élevés pour lui qui comptait bien économiser la fortune que lui avaient laissé ses parents.

-20€ le menu, bah voyons, je suis pas la banque de France hein!


Ça lui avait échappé. Être "grande gueule" était un trait caractéristique de sa famille, un trait qu'il n'était jamais parvenu à dompter. Quelques clients du restaurants se tournèrent vers lui en rigolant. Les gens semblent sympathiques ici, une chance.
 



Dernière édition par Charles Argent le Jeu 13 Aoû - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Argent

avatar

Humeur : Calme et serein
Messages : 17
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/08/2015

MessageSujet: Re: Rencontre inattendue. [ft Pierre Argent]   Mer 12 Aoû - 20:29




Quand le gout

rassemble


Feat :  Charles Argent

Ces idiots du marché de gros avaient “égaré” une partie de ma commande. Il me manquait toutes les herbes fraiches, quelques fromages et deux trois bricoles indispensables, si je ne souhaitais pas mentir à nos clients avec la prétention de faire de la cuisine française. Toutefois, ce n’est pas une sinécure que de trouver dans les boutiques américaines ce dont j’avais besoin. J’avais laissé des consignes en cuisine, la brigade devait pouvoir s’en sortir avant le coup de feu. De plus impossible de déléguer ces achats. Marc est débordé en salle et le reste du personnel étant essentiellement américain pur souche, autant dire ignares quand à une quelconque capacité d’achat de produits de qualités.

Je dus faire pas moins de quatre magasins pour trouver mon bonheur et encore, on allait devoir se passer d’estragon et de marjolaine… Je songeai à retirer un des plats qui, sans ces ingrédients, ne serait plus aussi authentiques. Puis finalement, je me dis que pour aujourd’hui les palais mal éduqués de ces cowboy allaient faire sans. Dire que certains clients s’offusquaient qu’on ne dispose pas de ketchup sur les tables, comme dans tout point de restauration de ce pays. Mais que ce soit Marc ou moi, nous avions toujours tenu ferme. Notre restaurant sert de la gastronomie française et rien d’autre. Je me refuse de modifier une recette pour l’américaniser. En gros, il s’agit souvent de mettre plus de sel, plus de sucre et un bon kilogramme de ketchup…

Je n’en peux plus avec mes sacs, j’arrive devant le restaurant chargé comme un mulet. Je reconnais des habitués en terrasse, je leur fais un sourire et leur adresse un mot de bienvenue. Je force sur l’accent français… ils adorent ça. Je suis capable de parler l’anglais sans un seul accent, mais il faut bien un peu de folklore pour faire marcher le commerce.

-20$ le menu, bah voyons, je ne suis pas la banque de France hein!

Je lève un œil étonné en direction du panneau qui affiche notre carte ainsi que les prix. Ce qui m’interpelle, n’est pas un client qui râle sur les prix, mais que la remarque ait été faite en français. C’est un jeune étudiant qui colle le menu, le regard visiblement alléché. Il n’y a pas que son ventre qui soit vide, son porte-monnaie également.

Amusé je m’approche derrière lui et vais pour lui faire une remarque agrémenté d’une plaisanterie de chez nous quand je me fige. J’ai un air de déjà-vu. Ce jeune homme est français à n’en pas douter vu son accent qui élimine les québécois plus proches. Je serais passé outre, si mon odorat de lycan ne m’avait signalé le… le quoi en effet ? Il sent le loup, mais l’odeur est étrange.

- Si tu me montres une carte d’étudiant, je te fais demi-tarif, dis-je en français.

L’interpellé se retourne, mettant quelques instant pour percuter qu’il avait parlé en français et que je lui avais répondu dans la même langue. Quand il me colla sa carte sous les naseaux, je failli en lâcher un paquet. « Charles Argent » rien que ça et qui sent le loup pas fini ! Ni une ni deux je lui collais deux sacs dans les mains et dans un ordre indiscutable, je le conviais à me suivre. Marc nous regarda passer étonné, car d’habitude je ne supporte aucun client dans ma cuisine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inattendue. [ft Pierre Argent]   Mer 12 Aoû - 22:02


Imprévu.



Une voix surgit derrière Charles et l'interpella.

- Si tu me montres une carte d’étudiant, je te fais demi-tarif, dis-je en français.

Tiens donc, on lui répondait en français. Le nom de ce restaurant n'est donc pas sans raisons, les propriétaires sont très certainement français d'origines. Charles sorti sa carte étudiante et se retourna pour faire face à son interlocuteur.
Au moment où il présenta sa carte, il releva la tête vers homme. A la vue de son visage, un frisson parcourra le jeune homme de tous son corps. Un homme d'une quarantaine d'année, cheveux blond aux yeux bleus. Un physique assez similaire à celui de son père à vrai dire. Son visage lui était terriblement familier, il l'avait déjà vu, et ne lui inspirait pas un très bon souvenir. Mais qui était-ce?
Ça y est, il se souvenait. Ça remontait à quelques années désormais, lui et son frère étaient venus rendre visite à ses parents. Charles et son frère n'eurent pas le droit d'assister à leur entrevue, mais le ton de la conversation était suffisamment fort pour qu'ils puissent les entendre se disputer depuis leur chambre.
Charles ne savait pas grand chose de ces 2 frères, mais il avait connaissance d'un détail. Un détail très important: Ce sont des Argent. Des chasseurs.
Second frisson.
Tout ses muscles se contractèrent sous l'effet du stresse.
Charles hésita. Quelles options avaient-il? Il ne s'était pas préparé à se retrouver né à né avec un chasseur si rapidement, encore moins un Argent.
Devait-il miser sur sa bonne étoile et espérer que l'homme ne l'ait pas reconnu? Devait-il prendre ses jambes à son coup et courir aussi vite qu'il pouvait?
L'homme à qui il faisait face prit la décision pour lui. Il lui mit dans les bras 2 paquets et le somma de le suivre. Charles obtempéra. En passant devant les cuisines, il aperçut un autre visage familier, le deuxième frère. Celui qu'il avait tant entendu crier lors de leur venue à la maison il y a quelques années.
Tout son corps lui disait de faire demi-tour. Il allait tomber dans un guet-apens, c'était inévitable. Mais il était trop tard pour faire demi-tour désormais. Il allait devoir faire face.
 

Revenir en haut Aller en bas
Pierre Argent

avatar

Humeur : Calme et serein
Messages : 17
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/08/2015

MessageSujet: Re: Rencontre inattendue. [ft Pierre Argent]   Jeu 13 Aoû - 18:17




Quand le gout

rassemble


Feat : Charles Argent  

Charles Argent, Charles Argent… Alors que je file en direction des cuisine avec le gamin aux talons, je tente de passer en revue tous les Charles Argent dont j’ai connaissance, mais je ne trouve rien de concordant avec son âge. Ce prénom est assez rependu dans la famille. Sa physionomie ne me dit rien, mais ce jeune homme est en pleine croissance. Donc si je l’ai entraperçu plus jeune, il y a peu de chance que je le reconnaisse. Il va falloir que je le questionne habilement sur ses parents. Habillement, signifie sans lui donner mon propre nom de famille.

- Pose ça là, s’il te plait.

Je lui indique un plan de travail sur lequel j’ajoute mes propres sacs. J’appelle le commis et lui demande de prendre en charge mes courses et de s’attaquer aux garnitures aromatiques. J’attrape ma veste de cuisinier et la boutonne minutieusement. Sur ma poitrine, seul mon prénom apparait. On ne peut pas faire plus français.

- Charles, installes toi là, ça me ferait plaisir de parler avec un de mes compatriotes.

Je lui pose d’office une assiette de hors d’œuvre que la brigade a préparé d’avance.

- Tu peux m’appeler Pierre, dis-je en allant sur le piano commencer la cuisson des viandes.

Le jeune homme est intimidé et me semble presque avoir peur. Non, rectification, il a peur et peur de moi ! Depuis quand je fais peur à un étudiant comme cela ? Ça aurait été avec Marc, je ne dis pas. Mon frère peut se montrer un vrai ours parfois. Quelque chose le chagrine, il faut que je sache pourquoi et aussi pour quelle raison il sent le loup pas fini. C’est indescriptible son odeur. Faut que j’en touche deux mots à Marc, mais loin des oreilles du gamin. Il a attaqué son assiette, les premières commandes client arrivent. Chacun ici connait son rôle et sa tâche. On entend les cris des serveurs qui annonce les commandes, le beurre grésille dans les poêles, ça mijote, ça frémis, ça se caramélise. La chimie française fait son œuvre. Sans lui avoir demandé son avis, je pose une escalope de veau et un accompagnement de pomme de terre devant Charles.

- Alors comme ça tu es originaire de quelle ville en France ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inattendue. [ft Pierre Argent]   Jeu 13 Aoû - 20:07


Imprévu.



L'homme entraina Charles dans les cuisines. C'était la première fois que celui-ci pénétrait dans "les coulisses" d'un restaurant. L'effervescence du personnel à cette heure où les clients affluent était assez impressionnante. Les commandes fusent ici et là, les serveurs s'activent à la tache.
L'homme ayant entrainé Charles jusqu'ici lui demanda de poser les sacs qu'il transportait sur un plan de travail, puis enfila sa tenue de travail sur laquelle était inscrit son nom, Pierre.
Il l'installa confortablement avant de lui apporter de quoi manger.
Charles ne savait plus trop quoi penser. Sa peur ne voulait pas se taire, et le comportement assez sympathique de Pierre le laissait très perplexe.
Il ne l'avait visiblement pas reconnu. Ou bien il tentait de semer le trouble dans l'esprit de Charles afin qu'il baisse sa garde. Le jeune homme avait apprit à se méfier des gens, son père Antoine lui avait suffisamment répété ce conseil pour qu'il finisse par le prendre en compte.
Cependant, avec son estomac qui criait famine, Charles baissa tout de même sa garde un instant et prit le risque de manger ce que l'homme lui mit sous le nez.
Il ne regretta pas, c'était succulent. L'odeur de nourriture qui flottait dans l'air des cuisines était loin d'être désagréable également.
Cela ne suffit pourtant pas à détendre Charles. 
Pierre s'adressa finalement à lui.

- Alors comme ça tu es originaire de quelle ville en France ?

Le premier réflexe de Charles fut de mentir. Malheureusement il a toujours été un bien piètre menteur, il décida donc de jouer franc jeu. Que risquait-il après tout? Dans un lieu public l'homme n'oserait rien lui faire, et Charles savait se battre. Surement pas aussi bien qu'un Argent ayant beaucoup d'expérience, c'est certain, mais il savait suffisamment se débrouiller pour pouvoir espérer s'échapper si la situation s'envenimait.
 
- D'un peu partout à vrai dire. Mes parents aimaient bouger régulièrement, voir de nouveaux endroits.

A vrai dire ils bougeaient surtout parce qu'ils allaient là où les loups se trouvaient, mais ça c'est un détail.

- Et vous?



Revenir en haut Aller en bas
Pierre Argent

avatar

Humeur : Calme et serein
Messages : 17
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/08/2015

MessageSujet: Re: Rencontre inattendue. [ft Pierre Argent]   Jeu 13 Aoû - 20:51




Quand le gout

rassemble


Feat :  Charles Argent

Le coup de feu battait son plein. Le ballet des serveurs s’enchaînait avec parfois quelques coups de stress. C’était mon rôle que de maintenir le navire sur la bonne route. Mes ordres fusaient nets et précis, d’une voix suffisamment forte pour couvrir le bruit des  casseroles, mais pas plus. Je constatais que l’appétit de mon invité s’était éveillé. Il est si aisé de retenir un loup, comblez son estomac et il reviendra vous manger dans la main. Puis Charles me semble être encore en pleine croissance. Alors qu’il termine à peine son assiette, je la lui remplace par le poisson du jour : une truite aux amandes. Alors qu’il marmonne une protestation, je lui tourne le dos pour aller poser sa précédente assiette.

- Mange ! Tu ressembles à un loup affamé.

Ma remarque fait mouche, j’entends les battements de son cœur s’affoler. Il a vraiment peur de moi, une peur viscérale. A ma question de son lieu de résidence en France, il élude disant avoir beaucoup bougé. Les battements de son cœur ne disent qu’il ne ment pas.

- Et vous? Demande-t-il.

Marc se pointe à ce moment-là pour une commande spéciale d’un client particulièrement exigeant. Alors que mon frère m’énonce ce qu’il a besoin, discrètement je remue le nez. Avant de repartir dans la salle, Marc passe dans le dos de Charles feignant  prendre un menu. Il hausse imperceptiblement les épaules après avoir humé mon jeune client. Visiblement l’odeur l’interpelle aussi. Puis cela me démontre autre chose, Charles ne se rend pas compte que Marc et moi sommes des lycans. Décidément, ce loup mal fini, n’a jamais dû être accompagné dans l’évolution de sa nature. Comment gère-t-il les pleines lunes ? Il me semble si démuni.

- Nous sommes originaires de Mende, c’est dans le Gévaudan si tu vois où c’est.

Plus pâle que ça, on meure. Charles était devenu aussi livide que ma blouse de cuisinier est blanche. Alors que je le sens sur le point de détaler, je remplace l’assiette de poisson par le dessert du jour, une tarte au citron meringuée. Et m’accoude à la table où il se trouve.

- Charles, j’ai l’impression que tu as besoin d’aide.

Je ne sais pas de quelle branche de la famille il vient, mais il est visiblement un loup ou en passe de l’être. S’il est vivant, c’est qu’il n’a pas suivi et je le comprends, le code. Sa famille le poursuit-elle ? Et je ne comprends pas la peur que je lui provoque. Mon nom de famille n’est noté nulle part. Toutefois je ne peux pas me dévoiler à lui autant mon appartenance à la même famille que ma qualité de loup tant que je n’en sais pas plus sur lui. Je pourrais lui demander pourquoi je lui fais peur, mais il risque de se refermer comme une huitre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inattendue. [ft Pierre Argent]   Jeu 13 Aoû - 21:35


Imprévu.



Charles dévorait avec plaisir une escalope que Pierre lui avait préparé. Ça c'était un bon repas, un vrai. A peine avait-il fini son assiette que son hôte lui servit une seconde, du poisson cette fois-ci. Charles avait cette désagréable impression d'être la dinde qu'il fallait gaver avant de la passer à la casserole.

- Mange ! Tu ressembles à un loup affamé.

Le sang de Charles ne fit qu'un tour. Mais pas de panique, après tout c'est une expression très commune, pas de quoi en faire tout un plat.

- Et vous?

Le deuxième frère entra dans la cuisine. Il était beaucoup plus impressionnant, disons qu'il n'avait pas un premier abord très sympathique. Il reparti aussi vite qu'il était arrivé, mais l'ambiance dans la pièce était devenue très tendue. Trop.

- Nous sommes originaires de Mende, c’est dans le Gévaudan si tu vois où c’est.

Le doute n'était plus possible, il savait que Charles avait été mordu par un alpha. Une référence au Gévaudan ne pouvait être qu'un simple hasard, ça s'apparentait d'avantage à une menace. Il fallait partir avant que les choses ne dégénèrent. A peine Charles voulu bouger le moindre muscle que Pierre lui colla une nouvelle assiette sous le nez, le dessert. Une tarte spéciale tue-loup peut-être?

- Charles, j’ai l’impression que tu as besoin d’aide.

Le jeune homme senti le sang lui monter à la tête. Puis un vacarme. Un immense vacarme lui parvint aux oreilles. Des tas de bruits semblaient s’entremêler dans sa tête. De la vaisselle qu'on entasse, un steak que l'ont fait cuire. Des sons de tous les jours qui lui semblaient tout à coup beaucoup trop fort. Comme si son ouïe venait soudainement de se déverrouiller, de se décupler. Il pouvait entendre un homme mâcher un peu trop bruyamment dans la salle du restaurant, un commis marmonner des plaintes sur la quantité de travail à fournir.
Les bruits s'entrechoquaient les uns avec les autres provoquant un mal de crane insupportable au jeune Argent. Il tenta de se lever mais vacilla, tombant brutalement sur le sol de la cuisine.



Revenir en haut Aller en bas
Pierre Argent

avatar

Humeur : Calme et serein
Messages : 17
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/08/2015

MessageSujet: Re: Rencontre inattendue. [ft Pierre Argent]   Jeu 13 Aoû - 23:05




Quand le gout

rassemble


Feat :  Charles Argent

Ma tarte au citron n’eut pas l’air d’avoir un franc succés aupres du jeune homme. Son rythme cardiaque commençait à devenir anarchique. Sa main crispée sur la fourchette à dessert montrait une certaine souffrance. Il plissait les yeux comme si la lumière était trop vive. Sa gestuelle était celle de quelqu’un agressé par son environnement. Il avait cette grimace que l’on fait tous quand un bruit strident vous vrille les oreilles. La cuisine n’était pourtant pas plus bruyante qu’à son arrivé. Dans mon antre il est interdit de crier, on parle parfois fort pour passer au-dessus des bruits de cuisson ou des casseroles qui teintent sur la fonte des pianos.

Charles ne me regardait plus, son regard fixe ne me disait rien qui vaille. Le jeune homme tenta de se lever, mais vacilla pour chuter sur le sol. Le personnel s’arrêta pour regarder.

- Au travail vous autres, les gens ont faim !

Rapidement je contournai la table et m’accroupis à ses côtés. Charles était conscient, ou plutôt pas tout à fait évanoui. Je l’attrapai, un bras sous le creux de ses genoux et l’autre dans son dos. Nous avions une salle de repos qui jouxte la cuisine. Je pousse la porte avec le dos, puis dépose Charles sur le lit d’appoint.

- Charles ?

Il ne réagit pas, alors je serre sa main dans la mienne et apaise sa souffrance. Mes veines noircissent mais faiblement. Charles semble plus désorienté qu’en réelle souffrance. Je vais chercher un linge humide pour lui rafraichir le visage qui perle de sueur. J’entends que ça commence à s’affoler à côté, ils ont besoin de moi. Je dispose une bouteille d’eau à côté de lui.

- Garde les yeux fermés et repose toi. Bois avant d’avoir soif.

Je garde une main sur son front, le temps de m’assurer qu’il va bien et repars en cuisine. La table de six a presque fini. Ça va être plus calme. Marc m’interroge de manière muette. Je hausse les épaules, je ne sais pas quoi penser de Charles sinon qu’il nous a fait une belle perte de moyens comme s’il découvrait ses capacités lupines. Il ne semble pourtant pas avoir été mordu trop récemment et la pleine lune est loin. Je déglace une sauce pour la table sept et corrige la cuisson d’un magret.  Le coup de feu est passé, Marc retourne dans la salle, je m’essuie les mains sur un torchon, laisse des consignes et retourne dans la salle de pose. Charlie s’est assis, à mon entrée il a un mouvement de recul.

- Pourquoi je t’effraye tant ? Je ne te veux pas de mal… quoi que tu sois…

Ma phrase est assez équivoque pour que seul un surnaturel comprenne. Je dois comprendre pourquoi il a peur de moi, il me semble que je maitrise bien mes propres signaux chimiques et je n’ai dégagé aucune agressivité. Je réfléchis et je me demande si ce n’est pas quand j’ai parlé du Gévaudan que Charles s’est emballé. Nous sommes à Beacon Hills, et si le Gévaudan peut provoquer un tel émoi c’est parce que cela renvoi aux chasseurs. Charles est-il instable qui justifierait d’avoir les chasseurs aux fesses. A moins que c’est pour ne pas avoir respecté le code. Gérard Argent a poussé sa belle-fille, Victoria, au suicide pour avoir été mordue. Parfois, j’ai vraiment honte de ma famille, même si la seule chose que nous avons en commun est notre nom de famille.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inattendue. [ft Pierre Argent]   Jeu 13 Aoû - 23:46


Imprévu.



Charles se retrouvait à terre, complétement désorienté. Pierre le souleva et l'emmena dans une pièce voisine plus calme, et le pose sur un lit.
L'homme serra la main de Charles qui prêtait guère attention à ce qu'il faisait. Il était trop préoccupé par ce qu'il entendait. Des mois qu'il avait été mordu, et aucun changement ne s'était produit en lui. Aucune transformation lors des pleins lunes, aucune perte de controle. A-t-elle point qu'il en était venu à se demander s'il n'était finalement pas possible de survivre à l'attaque d'un loup alpha tout en restant humain.
Rien d'anormal jusqu'à aujourd'hui. Comme si sa peur avait réveillé la bête, quelle qu'elle soit, qui sommeillait en lui depuis des mois.
Pierre lui mit une bouteille d'eau à proximité et humidifia son visage avant de s'absenter quelques instants.
Charles ne pensait plus à s'enfuir, sa seule idée était de contrôler ce qui lui arrivait. Il se concentra sur sa respiration qui était haletante, ses battements de cœur qui étaient bien trop rapide. Il tenta de retrouver un rythme normale, de se calmer. Contrôler ses émotions est primordial, il le savait. Jusqu'ici il s'en était plutôt bien sorti. Il n'avait jamais pleuré, pas une seule fois, depuis la mort de ses parents. Il en était fier, atteindre un tel niveau de contrôle c'est ce que son père attendait de lui.

Le vacarme fini par s'estomper. Charles se sentait plus calme lorsque Pierre revint dans la pièce. Le jeune homme eut le réflexe de se reculer en le voyant entrer.

- Pourquoi je t’effraye tant ? Je ne te veux pas de mal… quoi que tu sois…

Ses mots étaient pour le moins déstabilisant. Il savait que Charles n'était pas humain, mais il ignorait visiblement qui il était, sans quoi il comprendrait la crainte de Charles. Le plus étonnant étant que Pierre semblait avoir de bonnes attentions. Charles pouvait désormais entendre clairement les battements de son cœur, et ceux-ci ne trahissaient rien, aucun mensonge.
Il était inutile de passer par 4 chemins désormais, autant jouer cartes sur table.

- Pourquoi? Vous êtes un Argent, vous devriez déjà m'avoir tué pour ne pas avoir respecté le code. C'est ce qu'un chasseur est censé faire.

Il était en colère désormais, en colère contre lui-même. Pas d'avoir été démasqué, mais d'avoir faillit à son devoir. Il savait qu'il aurait du mettre fin à ses jours depuis 8 mois déjà, mais qu'il avait été trop lâche pour le faire. Il avait honte.


Revenir en haut Aller en bas
Pierre Argent

avatar

Humeur : Calme et serein
Messages : 17
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/08/2015

MessageSujet: Re: Rencontre inattendue. [ft Pierre Argent]   Ven 21 Aoû - 11:40




Tame


Feat :  Charles ARgent

Je ne sais que penser de ce gamin qui s’est échoué un peu par hasard dans notre restaurant.  Notre réelle mission à Marc et moi est très complexe, car nous marchons sur le fil du rasoir dans un équilibre instable entre deux monde, celui des chasseurs et celui de leur proies. Je pourrais dire que nous sommes les gardiens d’un équilibre entre ces deux mondes antagonistes. Mais l’ampleur de la tâche est totalement démesurée au regard de nos maigres moyens. Je sais que nous ne sommes pas seuls pour ce job et qu’une puissance invisible œuvre également dans ce sens. Est-ce elle qui est à l’origine de la croisée de nos destins avec ce gamin qui entre tout juste dans l’âge adulte ?

Je regarde le jeune homme avec bienveillance. Il faut que j’arrive à capter sa confiance ou du moins une certaine neutralité envers moi pour pouvoir comprendre ce qu’il est.

- Pourquoi? Vous êtes un Argent, vous devriez déjà m'avoir tué pour ne pas avoir respecté le code. C'est ce qu'un chasseur est censé faire.

Je suis surpris. Il ne perçoit pas le loup que je suis, mais connait mon nom de famille, alors que rien dans ce restaurant  ne renseigne sur notre appartenance à cette famille. Il est arrivé depuis peu de France, c’est donc là-bas qu’il a dû me croiser. Il devait être enfant, et à cet âge la morphologie change vite. Il faut que j’interroge Marc, il se souviendra peut-être. Mais pour l’instant, je comprends ce qui affole mon jeune invité. Le respect de ce code à la noix. Car cette partie-là, a été instaurée bien après que notre réelle origine ait été oubliée. Doucement et sans geste brusque, je prends la main de Charles, puis laisse mes yeux dévoiler ma nature profonde. Le jaune argenté fait place au bleu clair de mes yeux humain.

- Parce que je suis un loup et plutôt fier de l’être. Parce que je suis aussi né ainsi, comme le père de mon père et ainsi de suite.

Je parle d’une voix calme et grave comme à mon habitude. Je viens de lui en dire beaucoup, mais je conserve l’essentiel du secret familial, celui qui dit que notre ancêtre commun était déjà un loup.

- Charles qui t’a mordu et quand ? Ton odeur est étrange. Et enfin, comment sais-tu que je m’appelle Argent comme toi ?

J’essaye d’en apprendre plus avant de me dévoiler. Car effectivement, je reste un chasseur. Charles ne me parait pas dangereux pour l’instant, mais son odeur m’interpelle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inattendue. [ft Pierre Argent]   Ven 21 Aoû - 19:37


Imprévu.




Pierre attrapa ma main et se pencha vers moi, me laissant découvrir ses vrais yeux. Des yeux couleur or, des yeux de loup-garou.
Ça c'était une sacrée surprise, et une bonne!

- Parce que je suis un loup et plutôt fier de l’être. Parce que je suis aussi né ainsi, comme le père de mon père et ainsi de suite.

Il était né ainsi? Cela signifie que sa lignée trahit le code depuis des années donc. Je sens ma peur s'estomper petit à petit. Un Argent est certes une menace, mais un Argent qui est un loup s'avère bien moins problématique.

- Charles qui t’a mordu et quand ? Ton odeur est étrange. Et enfin, comment sais-tu que je m’appelle Argent comme toi ?

Il est temps de passer à table. Je ne risque plus rien. Pierre ne vas pas me tuer pour avoir manqué au respect du code sachant qu'il est lui-même un loup. Et je n'ai jamais tué ni blessé personne depuis que j'ai été mordu.

- J'ignore qui m'a mordu à vrai dire. Tout est allé si vite. Mon père avait décimé la meute d'un alpha début décembre. Le soir de noël l'alpha est venu se venger. Je ne me souviens même pas de son visage, uniquement de sa silhouette grande et imposante. J'ai à peine eu le temps de comprendre ce qu'il se passait qu'il se jetait déjà sur moi. Il m'a laissé pour mort, ce que visiblement je ne suis pas. Ceci dit je ne suis pas un loup non plus à priori. J'ignore ce que je suis.

Je scrute avec attention sa réaction. Mes craintes s'étaient estompées mais cela ne signifie pas pour autant que je dois lui accorder une confiance aveugle, bien que c'est ce que mon instinct me dit de faire. Mon instinct est souvent peu fiable.

- Mon père s’appelait Antoine Argent. Vous êtes venu chez nous il y a quelques années de ça, 4 ou 5 ans peut-être. Nous vivions en Bretagne à proximité de Brest à l'époque. Voilà pourquoi je sais qui vous êtes.


Revenir en haut Aller en bas
Pierre Argent

avatar

Humeur : Calme et serein
Messages : 17
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/08/2015

MessageSujet: Re: Rencontre inattendue. [ft Pierre Argent]   Sam 22 Aoû - 21:47




Nouvelle pupille


Feat : Charles Argent

Charles semble enfin décidé à me faire confiance. Son corps se détend et son rythme cardiaque se calme. J’écoute avec attention ce qu’il me dit, de son passé, les circonstances de sa morsure.

- J'ignore qui m'a mordu à vrai dire. Tout est allé si vite. Mon père avait décimé la meute d'un alpha début décembre. Le soir de noël l'alpha est venu se venger. Je ne me souviens même pas de son visage, uniquement de sa silhouette grande et imposante. J'ai à peine eu le temps de comprendre ce qu'il se passait qu'il se jetait déjà sur moi. Il m'a laissé pour mort, ce que visiblement je ne suis pas. Ceci dit je ne suis pas un loup non plus à priori. J'ignore ce que je suis.

- Tu es un loup ou quelque chose qui s’y apparente car tu en as l’odeur. Elle est effectivement différente d’un loup lambda. Ce qui est certain c’est que ta morsure t’a changé.

- Mon père s’appelait Antoine Argent. Vous êtes venu chez nous il y a quelques années de ça, 4 ou 5 ans peut-être. Nous vivions en Bretagne à proximité de Brest à l'époque. Voilà pourquoi je sais qui vous êtes.

Je me souviens parfaitement de cette visite. J’étais venu avec Marc. Nous venions rappeler à Antoine Argent le sens des mots qui composent le code d’honneur. La discussion avait vite tournée au vinaigre. L’homme n’appréciant pas qu’on vienne lui dicter sa conduite. Lui et sa famille semble avoir payé le prix fort de ses excès de zèle. Sans être foncièrement mauvais, il avait une vision des garous assez extrémiste. Celle des chasseurs qui prône l’extermination totale sans savoir que dans leur propre veine coule ce sang qu’ils haïssent. De toute manière il est trop tard pour dire la vérité sur notre famille. Trop de générations ont passé pour qu’on puisse nous croire et nous apporter des preuves de nos dires. Je ne sais pas ce qui a décidé mes ancêtres à garder ce secret. Des jalousies disait mon grand-père. Les Argent qui seraient retourné à l’état de simple humain, n’aurait plus supporté la branche ainée qui conservait la lignée lycane. La frontière entre les loups pur souche que nous sommes et les hybrides engendré dans le Gévaudan par ce membre défaillant s’est brouillé à leur yeux pour s’amalgamer à une seule entité à éliminer. L’ordre de se suicider si un chasseur venait à se faire mordre vient de cette haine contre la branche ainée des Argent.

Quoi qu’il en soit, c’était donc là que Charles m’avait vu. Je comprends maintenant sa frayeur. Lui le mordu devait s’attendre à se faire chasser à son tour.

- Bien Charles, sache qu’ici tu trouveras toujours une oreille attentive et compréhensible. Il va falloir qu’on comprenne aussi ce qui bloque ta transformation et songer aux pleines lunes quand cela arrivera.

Je prends une des cartes que l’on donne aux clients avec les coordonnées du restaurant. J’y ajoutai mon numéro de portable et la donne à Charles.

- Bon, je crois qu’il est temps pour toi que tu retournes en cours. Appelle-moi au moindre problème. Je vais chercher de mon côté voir ce que je trouve qui peut expliquer ton état. Les druides ne sont pas nombreux, mais cela pourrait peut-être t’aider d’en rencontrer un. Sinon… y a la bonne vieille méthode. Mais c’est… violent. On testera ça en dernier recourt.

Je ne lui en dis pas plus pour ne pas l’effrayer. Car il s’agissait tout simplement de l’attaquer et de le mettre en danger de mort pour forcer sa transformation.

- Reviens manger quand tu veux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inattendue. [ft Pierre Argent]   Dim 23 Aoû - 0:24


Imprévu.



- Tu es un loup ou quelque chose qui s’y apparente car tu en as l’odeur. Elle est effectivement différente d’un loup lambda. Ce qui est certain c’est que ta morsure t’a changé.

Tiens les loups ont donc une odeur qui leur est propre? Mon odorat ne s'est pas du tout développé depuis mon changement, ce genre de détails m'échappent donc complétement. Je me sens comme une loup pas complétement terminé, un loup dysfonctionnel. C'est assez perturbant.

- Bien Charles, sache qu’ici tu trouveras toujours une oreille attentive et compréhensible. Il va falloir qu’on comprenne aussi ce qui bloque ta transformation et songer aux pleines lunes quand cela arrivera.

Pierre semble sincère. C'est agréable ne savoir que je ne suis pas complétement seul, qu'il y a quelqu'un vers qui je puisse me tourner si besoin est. En revanche les pleins lunes ne semblent pas être un problème pour moi, pour l'instant du moins. Je lui en parlerai une autre fois.
Pierre nota son numéro de téléphone sur une carte puis me la confia.

- Bon, je crois qu’il est temps pour toi que tu retournes en cours. Appelle-moi au moindre problème. Je vais chercher de mon côté voir ce que je trouve qui peut expliquer ton état. Les druides ne sont pas nombreux, mais cela pourrait peut-être t’aider d’en rencontrer un. Sinon… y a la bonne vieille méthode. Mais c’est… violent. On testera ça en dernier recourt.

En effet un coup de main ne serait pas de mal de ce côté là.
Je n'avais pas pensé à consulter un druide. Ça semble une bonne idée, mais les druides ne courent pas les rues et ne sont pas particulièrement évident à trouver.
"Sinon… y a la bonne vieille méthode. Mais c’est… violent" Hum j'aime mieux pas penser à cette méthode dont il parle, ça ne m'évoque rien de bon.

- Reviens manger quand tu veux.

- Merci pour tout, au revoir.


Je quitte le restaurant le cœur bien plus léger que lorsque j'y suis rentré. Ma première rencontre à Beacon Hills aura été pour le moins surprenante mais également très intéressante. Je ne suis pas le seul Argent à être une créature surnaturelle. je ne suis pas seul.


Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre inattendue. [ft Pierre Argent]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Blog de Marc Bazin: Combien d'argent pour «sauver» Haïti ?
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Dossier Corruption 2:L'ONU et l'argent vole par JC Duvalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Centre ville :: Restaurants / Bars :: Chez Marc et Pierre : Gastronomie française-
Sauter vers: