AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Un Chad retombe-t-il toujours sur ses pattes ? [PV Chad, Miya, Mick, Ruby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chad Wilder

avatar

Humeur : En colère
Messages : 844
Réputation : 72
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Un Chad retombe-t-il toujours sur ses pattes ? [PV Chad, Miya, Mick, Ruby]   Lun 17 Nov - 18:29

La suite du RP ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chad Wilder

avatar

Humeur : En colère
Messages : 844
Réputation : 72
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Un Chad retombe-t-il toujours sur ses pattes ? [PV Chad, Miya, Mick, Ruby]   Lun 17 Nov - 18:29

Conflit intérieur

Précisions:
 
Je les ai laissés m’emmener. Je ne protestais pas quand Ruby voulu que l’on aille chez elle. La seule chose qui m’importait était de m’éloigner. M’éloigner avant que ma tête explose, avant que l’alliance avec mon loup n’implose. J’étais à la limite de ma résistance, de ma maitrise de moi. J’avais l’impression de retomber dans ma première année de vie en tant que loup. De retrouver ce combat intérieur, épuisant, aliénant. En l’espace d’une soirée, ma maitrise de mon loup avait volé en éclat. Le loup se révoltait, il voulait retourner dans ce hangar. Forcer Mick à le regarder. Mais ne souhaitais pas cela. Imposer ma présence n’est pas dans mon caractère. Le loup devait le comprendre et l’accepter. Mais là il ruait dans les chaines de mon esprit. Ma lutte avec lui m’épuisait. Le trajet se fit sans que j’en aie même conscience. Une fois arrivé, je me laissais guider comme un pantin. Miya m’entourait de ses bras. On m’emmena dans une chambre d’ami. Je laissais Miya me nettoyer. Je n’arrivais plus à sourire. La lutte interne me prenait toute mon énergie. Mon ancre n’était plus assez forte. Le souvenir d’Emy s’estompait. La promesse faite sur sa tombe… Je laissais tomber ma tête sur l’oreiller et regardais Miya s’activer. Il essayer de plaisanter, de rire. Mais il était inquiet. Je m’en voulais de lui faire de la peine. Mais… Déjà je sentais mes yeux changer de couleur. Je fermais les paupières pour ne pas alarmer Miya. Ruby lui avait prêté un vêtement magique, si jamais je devais… déborder. Miya s’allonge à mes côtés. J’apprécie de sentir sa chaleur, sa présence.

- Chad…je suis désolé, j’ai mis tellement de temps à te trouver….
- C’est rien. Les seuls fautifs sont ces chasseurs… Personne d’autre, personne…


Je me tais un moment et considère Miya. Jusqu’à présent je considérai devoir le protéger. Je me sentais investi de ce rôle, peut-être parce que j’étais le plus vieux ou le plus stable de nous deux. Mais ce soir les rôles étaient inversés. Je n’avais pas imaginé avoir besoin de lui comme ça. Même Nineko avait été là pour moi. Je ne pouvais cacher mon état à Miya. Je laissais donc mon loup venir, mes yeux se mirent à luire.

- Miya, mon ancre fout le camp… Je…

Je le regardais intensément et une partie de la solution m’apparut. Elle était pourtant si évidente. J’avais oublié que ma relation avec le japonais était bien à deux sens.

- Tu veux bien être mon nouveau point d’ancrage ?

Ma voix était rauque, mes crocs sortaient de mes lèvres. Miya me regarda avec intensité et me dit qu’évidement je pouvais le prendre en point de repère. Ses yeux se mirent à luire également. Nineko m’aidait aussi à reprendre pied, à calmer mon loup. Je serrai Miya dans mes bras. Ensemble, on allait y arriver. Petit à petit j’arrivais à reprendre le dessus, calmer la bête au fond de moi, la raisonner. Lui faire accepter de laisser les choses se faire ou pas. Je préférai voir Mick fuir que de le sentir rester par… pitié ? Apitoiement ? Ou plutôt par obligation.

Puis je l’entendis. Impressionnant comment mes sens s’étaient développés depuis que Ruby m’avait revendiqué comme bêta. Sa puissance colossale rejaillissait sur moi.

- Miya, je crois que tu vas devoir aller ouvrir la porte, moi je suis vanné. Dis-je en faisant un pale sourire.

Ce doux bruit bien rodé d’un V8. J’arrivais même à percevoir l’ordre d’allumage des cylindres en V. 1-5-4-2-6-3-7-8. Ce doux ronron. Putain ce qu’il pouvait être classe d’arriver ainsi. Je me demandais ce qui me plaisait le plus, la caisse ou le mec qui la conduisait ? Miya était descendu. Je regardais le plafond. Me demandant comment réagir. J’entendis Mick frapper à la porte et Miya lui ouvrir. Je n’écoutais pas ce qu’ils se dirent. Concentré sur ce que moi j’allais bien pouvoir dire. Qu’il n’avait pas à s’en faire ? Que j’allais bien ? Que je ne lui en voulais pas ? Qu’il était libre de s’en aller ? Mais qu’en fait cela ne changerait rien. « Ils » avaient mon adresse. Et la séance de photographie pouvait bien recommencer dans un mois. La porte s’ouvrit sur Mick. J’entendis Miya qui était resté en bas. Mais je le devinais prêt à intervenir.

- Salut, dis-je avec un sourire presque naturel.

Étonné que mon loup ne surgisse pas devant l’apparition de ce qu’il convoite tant. Ma nouvelle ancre serait-elle efficace, ou bien mon loup a-t-il compris mon raisonnement ? Qu’on perdra Mick si on l’emprisonne. Mais le verni raque vite lorsque Mick s’assoit prêt de moi sur le lit. Je planque mes mains sous les draps, mes ongles ont poussé d’un bon centimètre sans que je ne puisse rien faire. Je ferme les yeux car je devine que je n’arriverai pas à les conserver bleu. Je pense à Miya, ses expressions, ses mimiques. Mais rien à faire. Mon loup ne veut pas lâcher la place. Cela en devient idiot. Mick n’est pas dupe. J’ouvre de nouveau les yeux et le regarde. Mes yeux luisent de leur couleur dorée. Je sens mon aura s’étendre dans la pièce. Je lorgne vers la cape de Ruby, au cas où.

- C’est ok pour moi, dis-je avec une voix rauque. Je ne te reproche rien. Sache juste que si je pouvais retourner en arrière, je t’apporterai quand même cette foutue enveloppe. Sauf que cette fois je jetterai un coup d’œil au contenu, finis-je avec un sourire moqueur.

Je sortis mes mains de sous les draps et contemplais mes griffes. C’est moi, ou elles étaient plus grandes qu’avant ? Effet Ruby ?

- Je comprendrais si tu veux mettre les voiles…

Là, j’espérais juste que Mick n’ait pas les mêmes capacités que moi, d’entendre les cœurs qui dérapent…
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Wayne
Administrateur
avatar

Humeur : Observateur
Messages : 1310
Réputation : 197
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Assigné à domicile

MessageSujet: Re: Un Chad retombe-t-il toujours sur ses pattes ? [PV Chad, Miya, Mick, Ruby]   Lun 17 Nov - 18:30


In pieces





Les pas n’étaient pas ceux de Ruby, mais ceux de Miya. Le japonais m’ouvre et affiche une expression indéchiffrable sur le visage. Il n’avait qu’à pas me proposer si ma présence le dérange soudainement. De toute façon, je ne suis là que pour Chad. Et je ne vais pas m’attarder.
Miya tend le bras vers le couloir pour m’indiquer la chambre où est installé Chad.

Je reste sur le pas de la porte quelques secondes. Jusqu’à ce que le blond tourne la tête vers moi.

- Salut, dit-il doucement.

Je m’approche en observant son état général. Il remue avec plus de souplesse que l’heure passée. Je suis soulagé de voir qu’il va mieux.

Telling me to go
But hands beg me to stay
Your lips say that you love
Your eyes say that you hate


Je sens qu’il retient de toutes ses forces le loup au fond de sa cage. Mais derrière ses yeux, je vois le lycan qui veut sortir. Les pupilles ambrés en témoignent. Et ses muscles qui se contractent aussi.

- Tu m’as demandé d’être sincère donc ne te cache pas toi-même.

There's truth in your lies
Doubt in your faith
What you build you lay to waste


- C’est ok pour moi, dit-il avec une voix rauque. Je ne te reproche rien. Sache juste que si je pouvais retourner en arrière, je t’apporterai quand même cette foutue enveloppe. Sauf que cette fois, je jetterai un coup d’œil au contenu, enchaine-t-il en se moquant.

Cette fameuse enveloppe qui a tout engendré. Dès le moment où je suis arrivé à Beacon Hills.

So I,
I won't be the one
Be the one to leave this
In pieces


- Je comprendrais si tu veux mettre les voiles…

Sa phrase sonne si faux qu’elle me fait sourire. Peut-être que tu le comprendrais mais tu serais blessé quoique tu en dises.

Je me penche vers lui, si proche qu’il peut sentir mon souffle dans son cou. Je lui murmure à l’oreille.

- On dirait que tu reprends du poil de la bête.

Je sais que mon humour séduit Chad. Et c’est le cas. Du moins, il semble se calmer. Je crois que ce qui vient de lui arriver l’a chamboulé plus qu’il ne le laisse paraître. Il me rappelle un souvenir déplaisant que je chasse aussitôt de mon esprit. Chad se redresse sur ses coudes et pour la énième fois notre proximité est troublante.

- Je voulais m’assurer que tu allais mieux…susurrai-je près de ses lèvres.
Je me relève en laissant ma main frôler son corps. J’entends Miya qui monte alors je décide de les laisser seuls.

Sur le pas de la porte, avant de quitter la chambre, je me tourne vers lui.

- Et pour répondre à ta question muette, non, je ne pars pas…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyavi Kyomu

avatar

Messages : 175
Réputation : 6
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Un Chad retombe-t-il toujours sur ses pattes ? [PV Chad, Miya, Mick, Ruby]   Lun 17 Nov - 18:33

Stay with us!



Ruby agit avec beaucoup de sang froid. Heureusement, parce qu’on ne peut pas dire que ce soit mon cas. Je reste maître de mon corps, ce n’est pas à ce point là, ça ne l’est plus. De toute façon, Nineko dort, donc la question ne se pose pas. C’est juste…Le voir dans cet état, ça m’angoisse. Il n’arrive pas à se contrôler et la puissance qu’il reçoit via le lien de Ruby ne l’aide pas vraiment. Je descends cherche une tasse d’infusion et un bol de lait chaud et j’en profite pour demander à Ruby de l’aider mais elle m’explique que c’est quelque chose que Chad doit régler de lui-même. Si elle intervient, elle sera obligée de lui imposer son aura, de l’écraser et ç ne ferait que blesser Chad.

Je retourne auprès du loup et me blotti contre lui pour écouter son cœur et servir de couverture-bouillote. Puis, au bout d’un moment, j’inverse les positions, je me redresse, m’adosse au mur et pose la tête de Chad sur mes genoux. Je caresse tendrement ses cheveux, mais qui que je fasse, ça ne fonctionne pas. il n’arrive pas à se calmer. La crise est sur le point de devenir critique quand il me demande si j’accepte d’être son ancre. Je suis un peu surpris sur le coup et après un instant, je souris, touché. Je me penche et l’embrasse sans me soucier de ses crocs. Je m’en fiche, je n’ai pas peur. Je le trouve beau de toute façon.

- « Tu n’as pas besoin de demander, idiot. »

Cette demande réveilla Nineko. Il comprend combien ce rôle me tient à cœur alors il m’aide à calmer Chad. Et ça marche, mais pas très longtemps. Deux secondes plus tard, il m’indique l’arrivée de Mickael et me demande d’aller ouvrir. Je le regarde et hausse un sourire.

- « Parce que tu croyais peut-être que j’allais te laisser te lever ? »

Je me lève et sors de la chambre pour aller accueillir Mick. J’ouvre la porte mais je ne dis rien. Il n’y a rien à dire. Il est juste temps d’agir. Je me décale et lui indique la direction de la chambre. Je prends mon temps pour fermer la porte pour qu’il puisse commencer à monter et je reste là. Je fais en sorte de ne pas me faire intrusif mais je reste attentif, juste au cas où. Je sens que Chad perds à nouveau le contrôle et je soupire. Dans une relation aussi compliquée que la notre, c’était utopique de croire que je serai suffisant. J’aurais aimé l’être, non pas par jalousie, mais pour que ce soit plus simple pour Chad. Mais c’est ainsi, je ne suis pas suffisant.

*Il t’aime malgré tout*

*Je sais, mais son loup aime Mick. Je ne suis pas suffisant parce qu’il n’y a pas que son loup qui aime Mick, l’humain aussi. Tout ce que je veux, c’est qu’il ne souffre pas. j’ai déjà failli pour la souffrance du corps, je veux au moins protéger son âme, mais je sais que seul, je n’en suis pas capable. Je ne suffis pas.*

Je sens Nineko entourer mon âme, preuve que je ne serais jamais seul. Il sera toujours là, à mes côtés. Je soupire à nouveau et je monte voir ces deux zoives. Quand j’arrive à proximité de la chambre, j’entends juste Mick dire qu’il ne part pas. Je le vois tourner les talons alors que j’arrive dans la chambre. Dès qu’il passe à côté de moi, je le chope par l’arrière du col.

- « Hephephep ! Tu vas où là ? Je croyais que tu ne partais pas ? »


Je le tire vers l’intérieur de la chambre et le fait s’asseoir sur le lit. Non, je n’ai pas peur de lui.

- « C’est un King size, on a largement la place, alors tu restes ! Cet abruti pense qu’une abomination comme moi ferait une bonne ancre ! C’te bonne blague ! »


Je me tourne et vais fermer la porte tout en continuant de parler.

- « Bref, une andouille, mais tu le sais déjà. Du coup, on n’est pas trop de deux pour calmer cet idiot, tu ne crois pas ? »

Je me retourne, regarde Mick et fronce les sourcils.

- « Bah, qu’est-ce que tu attends ? Enlève tes shoes. On n’est pas chez mémé ! Avant de s’allonger, on enlève manteau et chaussures…et ceinture aussi, mais ça c’est juste parce que c’est super désagréable une ceinture quand on est couché !

C’est aussi particulièrement chiant à enlever.



© Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chad Wilder

avatar

Humeur : En colère
Messages : 844
Réputation : 72
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Un Chad retombe-t-il toujours sur ses pattes ? [PV Chad, Miya, Mick, Ruby]   Lun 17 Nov - 18:34

Internal dialogue



En ce moment, maitrise est un mot qui s’apparente à un Graal. Utopique et inaccessible. J’enrage de ne pouvoir commander à mes griffes de disparaitre ou à mes crocs de s’effacer. Même si Miya n’en fait pas cas et entoure sa langue autour de mes canines. Cela me tue de perdre autant la maitrise sur mon loup. Il veut bien que je le prenne comme point d’ancrage, me traite même d’idiot de demander la permission. Mais je trouvais cela important de demander son accord. Je sens aussi la présence bienveillante de Nineko pas loin. Cela me rassure que le kanima ne s’alarme pas du loup qui fait des siennes. Quand Miya descend pour ouvrir à Mick, j’essaye de reprendre une contenance. Mais cette fois le loup tient bon, ne lâche rien. Et Mick qui ajoute de l’huile sur le feu. Toujours aussi allumeur.

- On dirait que tu reprends du poil de la bête. Dit-il près de mon oreille, son souffle dans mon cou.

Stupide jeu de mot. Seulement, ce soir je suis hermétique à ton humour. Je fais mine de me calmer. Mais les séances de bourre pif que j’ai subies, mon loup qui s’angoisse comme une fillette… la coupe est pleine. Je me redresse sur les coudes pour lui dire ce que je pense, mais Mick me parle, encore plus charmeur, me coupant dans mon élan.

- Je voulais m’assurer que tu allais mieux… Me susurre-t-il, presque prêt à m’embrasser.

Et voilà qu’il recommence ce jeu qui m’avait mis en rogne dans le centre commercial. Il avance et revient en arrière. Je me demande si… J’entends le loup pouffer de rire dans ma tête… Avec la vie qu’a dû mener Mick jusqu’à présent, a-t-il seulement… L’a-t-il seulement fait une fois ? Là, ce foutu loup se tort de rire. Dieu que c’est agaçant, quand il sort comme ça. J’ai l’impression d’être schizophrène ! Mick se redresse, frôle mon corps et va vers la porte. Ce n’est vraiment pas le moment de jouer au jeu de la frustration avec moi. Car là, le loup est de sortie et sans ma permission. Surtout qu’avec cette nouvelle puissance que j’ai héritée de Ruby, le danger n’est pas négligeable. A cet instant, Mick n’a pas idée à quel carnage il vient d’échapper. Mes griffes s’enfoncent dans le matelas, s’enfonçant dans la mousse de latex. Je serre les crocs. J’ai l’impression que si je relâche l’effort sur ma mâchoire, je vais bondir de ce lit et… le mordre, lui, sa belle gueule et son joli postérieur ! Miya doit le sentir, car je l’entends monter les escaliers. Maitrise. Contrôle. Miya mon ancre, aide moi avant, avant que je pète un câble avant que je lui saute dessus ! Je me fais violence, tente de raisonner ce loup qui s’impose, impétueux. J’ai l’impression que je vais me transformer en loup intégral, tellement la force animale est forte. Je ferme les yeux, concentré sur un combat intérieur enragé. Une joute interne avec mon loup s'engage.

« Mais putain retourne à la niche ! » Je m’énerve.
« Et à ton avis, pourquoi tu n’arrives pas à m’y renvoyer ? » Répond la bête, narquoise.
« Je ne sais pas, mais ON va finir par blesser quelqu’un !»
« Tu le souhaites autant que moi, faire mal, lui faire mal… »
« C’est faux ! Sinon je ne lutterais pas contre toi ! » Cela fait des heures que tu m’épuises !
« Un peu faiblarde ta lutte… » Le loup ricane.
« Tu… es plus fort à cause de Ruby… »
« C’est tout ce que tu as trouvé comme excuse ? »
« Ce n’est pas une excuse ! Ta force a augmenté ! »
« Arrête de te voiler la face, même Miya a compris ! »
« Mais compris quoi bordel ? »

Je perds mon calme. Ce dialogue intérieur me perturbe. Moi qui avait réussi à fusionner avec lui, me revoilà scindé en deux. C’est à ce moment-là que Mick se retourne vers moi et me lance cette phrase qui me fait l’effet d’une douche écossaise.

- Et pour répondre à ta question muette, non, je ne pars pas…

J’entends le loup marquer sa satisfaction au fond de ma tête. La lutte vient de cesser, brusquement. Du moins ce foutu dialogue. Car les griffes, les crocs sont toujours là. Mais comprit quoi bon sang ? Je regarde le dos de Mick qui s’apprête à sortir. Qu’est-ce que Miya a compris et pas moi ? En pensant au chat, le voilà qui s’encadre dans le chambranle de la porte. Je le regarde, essayant de lire sur son visage la réponse à ma question.

« Pourquoi tu ne le dis pas clairement sale clebs ? »
« Parce qu’il faut que tu comprennes par toi-même, pour que notre cohabitation redevienne paisible, sale humain ! »

J’ai horreur des énigmes ! Alors que je regarde les deux hommes qui me font vibrer, j’assiste à une scène étrange. Au lieu de laisser passer Mick, Miya l’attrape par le col et le repousse jusqu’au lit. Mais qu’est-ce qu’il… De manière désinvolte, il en exprime beaucoup. Miya… Non ce n’est pas une blague, tu fais une très bonne ancre !

« En es-tu sûr ? » Grogne la bête.
« Sûr ? »

Je regarde le japonais, je ne lui ai jamais dit que je l’aimais. Pourtant c’est ce que je ressens. J’aime l’humain qu’il est. Est-ce pour cela qu’il doute de sa capacité à me calmer ? Provocant, je vois ses mains habiles et baladeuses s’attaquer aux vêtements de Mick. Il ne veut quand même pas… Puis j’analyse ses gestes autrement. Il est prêt à forcer les choses pour satisfaire mon loup ?

« Es-tu certain que c’est uniquement moi qu’il cherche à satisfaire ? »
« Évidemment, c’est bien toi qui veux sauter sur Mick, non ? »
« Toujours aussi aveugle ? » Persifle cette foutue bestiole.

Je ne comprends pas. Ma part humaine aime Miya et c’est bien ce foutu loup qui est attiré par Mick. Non ?

« Un peu simpliste ton rangement, l’humain ! »

Je regarde ces deux hommes. J’ai peur de les revoir se battre. Je sens Miya prêt à toutes les concessions, à toutes les folies. Cependant, même si je ne connais pas grand-chose de Mick, je sais qu’il n’est pas homme à se faire contraindre.

« - ...Bref, un abruti, mais tu le sais déjà. Du coup, on n’est pas trop de deux pour calmer cet idiot, tu ne crois pas ? » Dit la voix de Miya.

Oui je suis un abruti Miya. Merci de m’ouvrir les yeux. Je souris en voyant Mick se débattre gentiment contre l’intrusion de Miya. Je les adore ces deux-là ! Observant de nouveau Miya, je comprends que mon lien avec lui n’est pas uniquement pour l’humain. Nous avons tous les deux cette dualité mi humain, mi animal. Il était idiot de séparer ce que je ressens moi, du loup qui m’accompagne. J’aime autant Miya que Nineko. Ce dernier m’a largement prouvé son attachement par son action ce soir, donnant sa force à Miya. Un coup d’œil vers Mick me dit que c’est pareil. Il n’y a pas que le loup qui est intéressé par cet humain.

Enfin en paix, je sens mes griffes et mes crocs se rétracter. Le loup se retire de ma conscience dans un grognement de satisfaction. Si à l’avenir on pouvait éviter ces discussions dans ma tête… C’est avec un regard bleu azur et amusé, que j’observe la scène. Curieux de savoir comment cela va tourner. Je m’attends à tout avec ces deux-là !


::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Wayne
Administrateur
avatar

Humeur : Observateur
Messages : 1310
Réputation : 197
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Assigné à domicile

MessageSujet: Re: Un Chad retombe-t-il toujours sur ses pattes ? [PV Chad, Miya, Mick, Ruby]   Lun 17 Nov - 18:34


Borderline





Le japonais ronronne plaqué contre moi ! Je ne rêve pas. Et Chad est aussi abasourdi. Que Miya me demande crument de rester passe encore mais là il me fait du rentre dedans. Il m’a poussé sur le lit. Le lit même où Chad est allongé. Son visage a repris ses traits habituels, son loup semble avoir cessé d’agiter les barreaux de sa cage. Le blond est serein mais plus que surpris de la scène. Non, il s’en amuse ! Les longs doigts fins du musicien se glissent sous mon tee-shirt, je ne les ai pas senti, trop occupé à questionner Chad sur le comportement de son petit ami. Je m’écarte gentiment pour me rapprocher de l’ex-otage-visiblement-vigoureux. Je baisse le regard sur le corps de Chad, un sourire sur les lèvres. Le rouge lui monte aux joues. Il ne devrait pas, on est loin d’être des enfants. C’est sûr qu’il n’est pas difficile de motiver un homme. Miya est plutôt mignon, il plait à Chad déjà, et en ce qui me concerne je ne peux pas nier l’attirance qu’il y a entre le blond et moi. Je ne sais pas quelle attitude prendre. Je désire Chad. Je ne sais pas s’il le sait ou le ressens mais si je reste plus longtemps ici je risque d’aller trop loin. En espérant que si un jour il se passe quelque chose entre nous ça ne finisse pas aussi mal que ma dernière relation. Chad observe toujours. Complètement…passif.

Je voudrais juste le toucher. Pas seulement le frôler. Comme un au revoir sensuel. Mick, pas touche au fruit défendu.

À force d’habitude le geste est familier. Je m’avance à pas de velours, les genoux enfoncés dans le matelas, les mains de chaque côté de lui. Je m’approche de sa peau non sans frôler ce qui se cache sous le drap. Je passe mes lèvres dans son cou. Sur la veine qui pulse fortement. Il passe sa main dans mon dos en jetant un regard en arrière. Et ce qu’il demande la permission à Miya ? Je les sais libres pourtant. Je descends le bout de la langue sur son torse avant de me relever brusquement. La chaleur nous est montée à la tête !
La porte d’entrée avait claqué. Quelqu’un nous appelle. La voix de Ruby résonne jusqu’à la chambre. Elle fait bien de signaler son arrivée. Et de me trouver une excuse pour détacher mes yeux du corps de Chad. Corps à ma merci qui, je le sais, se laisserait dévorer. Le japonais boude que nous ayons été dérangés mais je crois l’entendre murmure qu’il passera la nuit avec le blond. Je salue les garçons et leur souhaite une bonne nuit avec un clin d’œil.

Dans l’entrée, Ruby me jette un regard interrogateur. On a rien fait ! Pour preuve j’ai encore mon t-shirt sur moi. Je lui souris avant de souffler contre moi-même. Tu t’enfonces, Mick.

- Bonne soirée, lançai-je à la flic.

Elle aussi est sexy. Je sors dans la nuit et rejoins la Camaro. Je remarque un mouvement à la fenêtre. Chad me regarde partir. Il a du entendre le moteur démarrer ou les pneus crisser sur les gravillons. J’avais dit ce que je pensais à Chad. Que je ne partais pas. Mais je ne pouvais pas me montrer aussi proche de lui qu’il le voudrait. Notre lien est spécial. Ça a son charme. Je verrais bien où cela nous mènera. À la condition que je garde le contrôle, que personne ne soit impliqué ou blessé, que ça n’entrave pas ma quête et qu’on me foute la paix, ça pourrait peut-être bien se passer. Ouais ça fait beaucoup de conditions à réunir. Rien n’est jamais simple.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyavi Kyomu

avatar

Messages : 175
Réputation : 6
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Un Chad retombe-t-il toujours sur ses pattes ? [PV Chad, Miya, Mick, Ruby]   Lun 17 Nov - 18:35

Trois?



Mick est puissant, je n’en doute pas une seconde. Mais ça n’a pas d’importance. Tout ce qui compte c’est qu’il est important pour Chad. Alors, j’agis sans hésiter. Si ça se trouve, il va me frapper pour oser faire une chose pareille ! Mais tant pis, j’assume ! Et puis, ce n’est quand même pas de ma faute s’il est aussi sexy ! J’aime Chad, mais j’apprécie ce que je vois chez Mick, il faut être honnête. Alors, pour toutes ces raisons, je le retiens, et je commence même à le déshabiller tout en livrant mes pensées. Had, je ne suis pas une ancre suffisante. Je l’accepte. Tu l’as fait aussi d’une certaine manière. Mary-Jaycee sera toujours une partie de l’ancre qui permet à mon humanité de rester. Tu l’es bien plus encore, c’est vrai, mais tout comme j’ai perdu l’esprit pendant ton enlèvement, je deviendrais un monstre si elle venait à disparaître. Alors je ne m’offusque pas de ton besoin, cette nécessité d’avoir Mick à tes côtés.

Mick s’approche de Chad, mais je ne suis pas certain de savoir ce qu’il a décidé. Je hausse un sourcil en sentant la luxure émaner de l’atmosphère qui les entoure. J’esquisse un sourire. Voilà qui donne envie !

Mais Ruby choisit cet instant pour rentrer. Grrr ! Rubyyy !!!! Ne lui donne pas des excuses pour se defiler! Je grommelle, je râle, mais je laisse Mick partir. Je soupire et regarde Chad en haussant les épaules.

- « J’aurais essayé, je ne vais pas l’attacher…quoi que…. »

Je vois un sourire fleurir sur les lèvres de Chad. Pari réussi, il retrouve le moral. Même s’il ne s’est pas encore entièrement remis et que son sourire est un eu déformé par ses hématomes et ses blessures. Je le rejoins sur le lit et me blotti contre lui. Je joue le chat pour qu’il sente que rien n’a changé entre nous si ce n’est que le lien est encore plus fort qu’avant. Je caresse sa peau puis redresse ma main sur mon indexe et mon majeur comme si c’était des jambes pour ma main. J’avance mes doigts et vais escalader la bosse qui se profile sous les draps ? Mon cœur s’accélère au même rythme que le sien. Et puis j’entends Ruby ! Je râle, fais la moue et me glisse sous les draps pour me coucher, sagement, contre Chad.

- « Ton alpha est pas cool ! »

Elle me répond du bas des escaliers et je ris. En vérité, je suis content que ce soit elle l’alpha de Chad. Je sais qu’elle le protègera, ça se sent !

[pour moi, on peut mettre fin au poste ici]

© Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby Hale

avatar

Messages : 162
Réputation : 29
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Un Chad retombe-t-il toujours sur ses pattes ? [PV Chad, Miya, Mick, Ruby]   Mar 18 Nov - 13:16


Une meute







Je quitte la maison, me réfugie dans les bois. J’ai besoin de laisser ma louve sortir, de ne faire qu’un avec la nature. J’ai finalement accepté ce rôle, à nouveau. Je suis devenue une alpha, une chef de meute. Evidemment, la meute, telle qu’elle est actuellement est une toute petite meute par rapport à celle que je dirigeais avant la malédiction, mais c’est une meute, c’est ma meute et je ferais en sorte d’en être digne.

Je vais jusqu’à la falaise, saluer ma copine la lune. Sa lueurs vient faire refléter l’argent de mes yeux de louve alpha, ces paillettes qui prouvent que je ne suis pas de ce monde. Je reste quelques instants en tête à tête avec cette lune magnifique, puis je retourne à la maison. La voiture de Mickael est garée juste devant. Il s’est donc décidé. Je tends l’oreille et les sons qui me parviennent confirment ce que mon instinct me souffle. Tout se passe bien. Mais bon, mes oreilles commence à me souffler autre chose alors j’entre. Navrée les gars, mais pas sous mon toit le bécotage.

Micke profite de cette opportunité pour s’échapper mais je l’arrête en le hélant sur le pas de la porte.

- « Tu es un morceau de son ancre. La chaîne qui le maintient hors de la folie. Il t’apprécie beaucoup et je peux sentir que c’est réciproque, que tu le veuilles ou non. Je sais que tu n’as pas besoin de moi pour tes problèmes et tout ça, mais si jamais tu as besoin de moi, n’hésite pas. A mes yeux, tu fais partie de la meute par alliance, si l’on peut dire. Je n’interférerai pas dans tes affaires, sauf si tu me le demande, et alors je serai ravie d’aider. Maintenant file avant que le matou t’enchaîne au pieu de ma chambre d’ami. »

Je souris et tend mon oreille vers la chambre de Chad.

- « Ma maison n’est pas un love hotel les gars, alors on se calme ou je vous fais prendre une douche chaude et je vous plonge dans la neige juste après !

Je les entends râler mais ils se calment. Je les laisse se reposer et m’attèle à composer un repas chaud pour ces deux abrutis. Ma vie promet d’être mouvementée ! Il faut que je prévienne Derek que je me suis décidée. Joshua, lui, est finalement parti…mais je crois que ma louve aimait surtout taquiner son esprit macho…enfin, j’en sais trop rien, ce n’est pas ce qui me préoccupe le plus pour l’instant ; Les types qui ont attaqué ce soit ne sont certainement pas parti comme ça, nous allons devoir rester vigilants !


© Halloween sur Never-Utopia




[post clos]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un Chad retombe-t-il toujours sur ses pattes ? [PV Chad, Miya, Mick, Ruby]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Chad retombe-t-il toujours sur ses pattes ? [PV Chad, Miya, Mick, Ruby]
» Un cat retombe toujours sur ses pattes ♪♫ [PV]
» Oliver Foxworth F. - Un Chat retombe toujours sur ses pattes ♥
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Forêt de Beacon Hills :: Ruby's House-
Sauter vers: