AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Frères & soeurs unis par la destinée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cahir Quinn

avatar

Messages : 241
Réputation : 18
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Frères & soeurs unis par la destinée   Dim 4 Jan - 11:26




Frères & Soeurs

Feat. Alya Snow










La voiture dérapa dans un crissement de roues épouvantables, décrocha et partit dans un terrible tonneau. Les objets volèrent en tous sens, frappant les passagers, les tuant parfois sur le coup - à l'image de ce portefeuille qui vint fracasser les cervicales de la femme assise au poste passer - dans un bruit de ferraille froissée et d'hurlements de terreur. Après une course de près de vingt mètres le glissement infernal s'arrêta enfin, le véhicule présentant son ventre attendant le coup de grâce qui ne tarda pas à venir. Une grenade atterrit en plein dessus et explosa quelques secondes plus tard dans une ode à la démence. L'essence prit feu entraînant une nouvelle explosion et il ne resta en quelques secondes il ne resta qu'une carcasse fumante et des os calcinés. Un homme s'avança de l'ombre, un fusil dans une main et une grenade dans l'autre, chapeau vissé sur le crâne cachant son visage.

"Ainsi ils sont morts..."

Ecran noir. Lumière aveuglante. Fin du film. Verdict ? Une daube. L'historie de Bonnie et Clyde m'avait on dit et même conseillé d'aller voir ce film ! Il n'en restait que c'est une honte. Certes les effets spéciaux étaient magnifiques à l'image des films modernes mais l'histoire de ces deux bandits avait massacré. On aurait dit un mix entre le Parrain, les Incorruptibles et les Expendables. Du sang, de la tuerie et de l'humour mal joué... Dégoûté. Je me levai de mon siège, enfilai ma veste en cuir et quittai la salle les mains dans la poche en ruminant. Sarah était parti à San Francisco quelques jours pour une conférence à l'université d'histoire, j'aurais aimé l'y accompagner mais je n'avais pas pu pris par le travail. Travail qui avait été d'une rare facilité. Une cliente m'avait simplement demandé un parfum rappelant la fleur d'oranger. Rien de difficile en soi. J'avais rempli un flacon de néroli, l'avait arrangé avec quelques gouttes d'essence de Rose Demascona et lui avait vendu les 50mL à 200 dollars... Oh ne soyez pas traumatisé par le prix quand vous savez que le kilo de néroli se vend à 3000 dollars le kilo et 8000 pour la Rose... Enfin j'avais fais une bonne affaire qui m'avait guère pris de temps et je me trouvais désoeuvré.

Les chasseurs se faisaient discrets et les meutes de Beacon Hills également. La plupart des loups me connaissaient au moins de nom et de part mes actions. Mais je me sentais terriblement seul. Un roi sans sujet n'est roi de que de son esprit et n'est donc qu'un simple humain. La chose est vraie pour un Alpha. Quelle meute... Deux humains et un Alpha. Ma femme et mon camarade John Tyller, récupéré en même temps que feu mon ancien Alpha. Je me refusai de les mordre. Je ne me sentais pas assez puissant et sous contrôle pour le faire. Plusieurs mois à Montpellier pour apprendre mon potentiel et à me contrôler ne suffisaient guère. Ils ne savaient pas ce que c'était que de rester prostré des heures durant dans la cave les nuits de pleine lune, répétant inlassablement les mêmes mots encore et encore. Je ne pouvais leur en vouloir... Mais la lune approchait et mon sentiment de frustration se faisait de plus en plus fort tandis que j'arpentai les rues. Alors que j'approchai de mon café le plus proche je percutai une adolescente et renversai son café sur ma chemise. Enervé et gêné je grondai sourdement et laissai apparaître ma véritable nature une seconde de trop. Je détournai les yeux tout en murmurant mon mantra.

"Guidé par l'instinct je suis l'animal. Guidé par la raison je suis l'homme. L'animal et l'homme ne font qu'un et cette union est la beauté la plus pure."



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Frères & soeurs unis par la destinée   Dim 4 Jan - 17:21

FRÈRES & SŒURS.
Le bruit incessant des hurlements. Encore et encore. Toujours. Les corps qui s’entassent, un petit garçon qui appelle à l’aide, puis le noir, enfin le rouge, rouge sang, et je me réveillai en sursaut. La sueur plein le front et les griffes dans le matelas. Je soupirais encore une fois, trois jours, trois jours que je me réveillais avec le même cauchemar toujours aux mêmes heures. Je m’attendais à voir un trois heure ou deux heure du mat sur mon réveil, mais à ma grande surprise il n’était que dix-neuf heure, puis je me souvins que j’avais passé l’après-midi à réviser et que je m’étais endormit sur mes cahiers de philosophie. Ah.. si seulement j’avais pu rêver de Socrate ou Platon, ça aurait été moins terrifiant. Je me levais, lasse comme toujours, m’essuyait le front avec une serviette étendu sur la chaise derrière moi et me dirigeait lentement vers ma douche. J’avais beau être frigorifiait par l’hiver, une douche froide était le seul moyen de me remettre de mes émotions, et puis un bon thé aussi. Ou peut-être un café pour changer, je détestais ça, mais la caféine pourrait me faire du bien, pour mes insomnie. Je m’habillais en vitesse et marcher dans les rues, tel une inconnue vagabonde. J’arpentais chaque ruelle avec entrain, pour me motivé. Je détestais ces moments où les images de mon cauchemar me revenaient sans cesse. Je me sentais impuissante, ces cauchemars signifiaient un manque. La seule fois où j’avais fait des cauchemars à répétition, comme cela, c’était peu après la mort de ma Meute, j’étais impuissante et de plus en plus incontrôlable, j’avais besoin d’un Alpha pour me guider. J’avais déjà tué assez de monde comme ça au Canada, je ne voulais pas qu’il m’arrive la même chose ici. Je soupirais, mais comment trouver un Alpha ? Surement pas en allant gambader dans la forêt en hurlant, je risquais surtout la mort à cause des chasseurs.
Lorsque le bâtiment de mon petit café favoris fut dans mon champ de vision, je me précipitais à l’intérieur, la petite vendeuse à l’intérieur était vraiment ravissante et bien foutue. Je lui souriais comme à mes habitudes. Elle souriait à son tours et me proposa un thé, comme d’habitude, j’hochais la tête en signe de non et lui dit que cette fois ce serait plutôt un café, elle me regarda surprise et d’une voix un peu sarcastique. « Eh bien ? Vous m’aviez pourtant dit que vous détestez le café ! » J’esquissais un sourire un peu maladroit. « C’est vrai je déteste ça, mais là, je crois que j’en ai besoin, croyez-moi ! » J’empruntais un ton un peu charmeur. Elle fit une mine comique du genre, elle se fou du monde celle-là. Et s’en alla chercher mon café. Je la remerciais puis sortit du café en direction d’un banc un peu plus loin. J’avais les yeux fixait sur le liquide brûlant et bien noir, quand soudain quelqu’un me percuta, me faisant renversé mon café sur sa chemise. Je reculais de quelques pas, surprise lorsque celui-ci gronda un peu trop sauvagement pour être humain, il se retourna aussitôt, brusquement et murmurait des paroles. Que je pus comprendre grâce à mon ouïe très développé. "Guidé par l'instinct je suis l'animal. Guidé par la raison je suis l'homme. L'animal et l'homme ne font qu'un et cette union est la beauté la plus pure." Cette situation semblait sortir tout juste d’un film. Elle était incompréhensible et surtout surprenante, cet homme à son odeur, était un loup, et pas n’importe lequel, il semblait avoir de l’importance, comme un Alpha, était-ce mon jour de chance ? Je m’approchais de lui et passa une main sur son épaule tout en disant, d’une voix douce et rassurante.
« Ca va aller Monsieur ? Vous avez peut-être besoin d’aide ? »
J’attendais qu’il se redresse pour le fixait de mes yeux vairons l’un bleu, l’un vert que je fis scintillais distinctement. Je suis comme toi, tu n’as pas à avoir peur de ma réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Cahir Quinn

avatar

Messages : 241
Réputation : 18
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Frères & soeurs unis par la destinée   Dim 4 Jan - 21:35




Frères & Soeurs

Feat. Alya Snow










La jeune femme ne s'offusqua pas de ma réaction grossière et de mon absence d'excuse. Au contraire elle glissa un bras autour de mes épaules et s'enquit de ma santé. Je la détaillai rapidement, et la trouvai plus jeune que je ne l'avais pensé au premier abord. C'était très certainement une lycéenne de dix huit, dix neuf ans très certainement en Senior year. Mais quelque chose m'intriguait dans son regard. Certes ses yeux vairons étaient difficiles à regarder de part l'asymétrie existante mais elle me dévorait d'une façon insistante. Non pas de la façon d'une femme attirée par un homme mais le regard qu'on accorde à quelqu'un à qui on veut faire passer un message. Je fronçai légèrement les sourcils et laissai son odeur m'envelopper. Douce et délicatement poudrée c'était l'odeur de la peau d'une femme qui prenait soin d'elle mais.... Il y'avait quelque chose en plus chez elle. Une odeur suave, rappelant le cuir et la mousse de chêne mais qui ne venait pas d'un parfum. C'était un animal. Une louve comme moi. Je lui adressai un sourire éclatant.

"Oui ça va aller ! Désolé c'est la fatigue d'un nouveau départ qui me transforme en grand méchant loup ! Laissez moi vous payer un café et en boire un avec vous pour m'excuser !"

Je passai mon bras dans le sien et l'amenai galamment jusqu'au café où je commandais deux expresso et essuyai un regard noir de la serveuse. Elle devait me prendre pour un pédophile nom de dieu ! Je faisais presque trente ans d'âge et mes traits tirés n'arrangeaient rien. Accompagné une jeune fille de cet âge là... Je pourrais toujours me faire passer pour un frère ou un oncle si besoin était. Mais je ne m'inquiétais pas de ce côté ci. Ainsi je m'assis en face de la jeune femme et ajoutai une cuillère de sucre à ma boisson que je sirotai tranquillement.

"Ainsi on se ressemble énormément... Je suis surpris je pensais connaître la majeure partie des nôtres par ici. Mais j'ai passé plusieurs mois loin d'ici à la recherche de mon destin. Et celui m'a trouvé avec les responsabilité qui vont avec. Cela me pèse d'où mon emportement... Bon dieu je te raconte ma vie sans que tu connaisses mon nom ! Je m'appelle Cahir Quinn mais tu m'appelais Cahir."

Je tendis ma main par dessus la table.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Frères & soeurs unis par la destinée   Dim 4 Jan - 22:06

AYLA SNOW.
FRÈRES & SŒURS.


Alors que je le fixais avec insistance. L'homme tournait son regard vers moi, et on resta un moment ainsi à se regarder l'un et l'autre, et découvrir le secret de chacun. Lorsqu'il comprit enfin le message que je voulais lui faire passer. Il esquissa un sourire, et d'un ton bienveillant.
"Oui ça va aller ! Désolé c'est la fatigue d'un nouveau départ qui me transforme en grand méchant loup ! Laissez moi vous payer un café et en boire un avec vous pour m'excuser !"
Ces mots n'étaient pas dénué de sens, le grand méchant loup à lequel il faisait allusion je le comprenais bien, c'était très certainement lui et son rang d'Alpha. C'était étrange la façon dont un alpha pouvait attiré les omégas vers lui. Une sorte d'instinct animal régnait en nous autre, les loups. Sur ses paroles, il passa son bras autours du mien, tel un gentleman. Sauf qu'il n'y avait rien de charmant entre nous. Je savais ce qu'il voulait et lui devait savoir ce que je voulais. Je me laissais guider par le gentilhomme. Lorsqu'on entra dans la douce atmosphère du Café, la vendeuse ne pu s'empêcher de me regarder surprise d'entrer à nouveau, et de jeté un regard lourd de sens à l'homme qui m’accompagnait. Je la rassurais d'un signe de tête léger, l'air de dire ne t'en fais pas il y a rien entre nous. Puis je m'asseyais en compagnie de mon nouvel "ami". Il alla chercher deux cafés, en poussa un vers moi, et sirota le sien, non sans élégance, cet homme semblait aimé avoir la classe, où alors je me trompais et ce n'était qu'une impression. Je faisais tourner infiniment la cuillère dans mon café, l'odeur forte me donné envie de déballer tout mon déjeuner du midi sur la table. Je me rendais compte que c'était vraiment une erreur de vouloir boire du café pour me réveillé, rien que l'odeur suffisait à ça. Je levais à la tête vers l'homme en face de moi, priant pour qu'il n'est pas remarqué ma mine dégoutté. J'esquissais un sourire radieux et il se mit à parler de nouveau.
"Ainsi on se ressemble énormément... Je suis surpris je pensais connaître la majeure partie des nôtres par ici. Parce que il y en a d'autre ? Mais j'ai passé plusieurs mois loin d'ici à la recherche de mon destin. Et celui m'a trouvé avec les responsabilité qui vont avec. Cela me pèse d'où mon emportement... Bon dieu je te raconte ma vie sans que tu connaisses mon nom ! Je m'appelle Cahir Quinn mais tu m'appelais Cahir."
J'affichais à nouveau un de mes plus beaux sourire avant de réfléchir lentement à ce que j'allais lui dire, il était plutôt bavard pour un Alpha, il n'avait pas l'image qu'on pouvait s'imaginer des Alphas, dur et froid. Non, il semblait beaucoup plus jovial et embarqué.
" Eh bien, enchanté Cahir, moi c'est Ayla Snow, mais tu peux m'appeler Ayla, ou Snow à toi de voir. Je marquais une pause. Ça ne m'étonne pas que tu ne me connaisses pas, je viens d'arriver ici. Je suis originaire du Canada, enfin d'Alaska pour être plus exact. J'ai vécu longtemps avec une meute mais un jour.. L'image de leurs corps ensanglantés me revint en tête, j'avalais ma salive puis ajouta, hésitante. Il leur est arrivé un accident."
Je refusais d'en dire plus, même si Cahir allait certainement se poser des milliers de questions sur ce qui leurs était arrivé, c'était trop tôt pour en parler. Je baissais mon regard vers le liquide noir du café, je devais me décider à le boire enfin ! Mais quand ? Son goût amer me répugnait. Je faisais mine d'attendre un peu que ça se refroidisse et vit le visage moqueur de la vendeuse qui m'épiait de loin, je lui renvoyait un sourire sarcastique, l'air de dire, ta gueule, avec humour.
Revenir en haut Aller en bas
Cahir Quinn

avatar

Messages : 241
Réputation : 18
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Frères & soeurs unis par la destinée   Lun 5 Jan - 20:26




Frères & Soeurs

Feat. Alya Snow








Une canadienne... Ayla Snow... Enregistré. Je n'en savais pas plus sur son âge, sa situation familiale ou autre mais cela ne m'intéressait pas. La bague qui brillait à mon annuaire gauche me suffisait largement. Mais ce qui m'intéressait c'était la douleur qui se lisait dans son regard et la solitude qui y brillait. Cette jeune Oméga se trouvait seule. Une pauvre créature seule et abandonnée. La tristesse que je ressentais venant d'elle était terrible et je la comprenais tout en ayant en la comprenant. Je posai ma main sur la sienne et la serrai légèrement tout en me penchant vers elle.

"Je comprends la difficulté que tu ressens à être seule... Je me sens moi même abandonné. Le pouvoir et les responsabilités sont enviables. Mais je me sens inutile. Je ne sers que moi même et n'aide aucun de nos frères et soeurs."

Un terrible accident semblait avoir tué les siens. Et j'imaginais très bien le genre d'accident. Des chasseurs. Créatures immondes, êtres humains plus bestiaux que nous autres loups garous. Ils avaient pour la plupart juré notre extermination. Ce mot faisait remonter un frisson en moi me remémorant la traque qui m'avait mené à tuer chaque représentant d'un terrible réseau de chasseurs, islamistes convaincus qui prouvaient leur valeur en traquant, torturant et abattant sauvagement les miens. Je me souvenais des traces d'acide et de coupures sur le corps de mon capitaine. Mais également des lames qui avaient égorgé les mercenaires qui avaient donné l'assaut avec moi. Nous n'avions été que deux survivants, et grâce au meurtre de mon propre Alpha sur son ordre.

"Ces hommes et ces femmes qui nous haïssent méritent de mourrir. Ils nous traquent et détruisent nos vies. Ils nous poussent à la bestialité alors qu'ils ne valent guère mieux que les hommes. "Guidé par l'instinct je suis l'animal. Guidé par la raison je suis l'homme. L'animal et l'homme ne font qu'un et cette union est la beauté la plus pure." Telle est la façon de penser de ma meute... Si on peut appeler cela une meute."

J'éclatai d'un rire franc et lui sourit.

"Au fait si tu préfères un thé dis le moi..."



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Frères & soeurs unis par la destinée   Mar 6 Jan - 15:54

FRÈRES & SŒURS.


Cahir posa sa main doucement sur la mienne, je sursautais à ce contact qui m’avait surprise. J’hésitais à retirer ma main, mais il s’approcha un peu et je compris qu’il voulait me chuchoter quelque chose à l’oreille.
"Je comprends la difficulté que tu ressens à être seule... Je me sens moi même abandonné. Le pouvoir et les responsabilités sont enviables. Mais je me sens inutile. Je ne sers que moi même et n'aide aucun de nos frères et soeurs."
Je comprenais parfaitement le sous-entendu de ses mots, il avait besoin d’un bêta, et il avait dû sentir que moi j’avais besoin d’un Alpha et à nous deux, on faisait l’équipe parfaite. J’hochais la tête, pour dire que je comprenais ce qu’il voulait dire par ça. Je le sentais qui tentait d’établir un lien en moi, il essayait de me sonder. Et je me laissais faire, je préférais ça que d’être assaillis de questions qui ferait resurgir un flot de souvenirs douloureux.
"Ces hommes et ces femmes qui nous haïssent méritent de mourrir. Ils nous traquent et détruisent nos vies. Ils nous poussent à la bestialité alors qu'ils ne valent guère mieux que les hommes. "Guidé par l'instinct je suis l'animal. Guidé par la raison je suis l'homme. L'animal et l'homme ne font qu'un et cette union est la beauté la plus pure." Telle est la façon de penser de ma meute... Si on peut appeler cela une meute."
Au début j’eu du mal à comprendre de qui il parlait. Puis au souvenir de ma meute sur le tapis de neige englobé de sang poisseux, marqué d’une entaille profonde et arrondie.. des balles, les balles d’un chasseur. Oui, c’est gens n’étaient guère plus humain que nous, pour certains d’entre eux, ils n’avaient aucun pitié, je sentis la rage en moi. Je plongeais mon regard dans le sien. Je haïssais les chasseurs, je les détestais plus que tout être au monde. Il ajouta en rigolant.
"Au fait si tu préfères un thé dis le moi..."
Je souriais me sentant un peu bête d’avoir du appliquer plusieurs stratagème débile pour arriver à mes fins.
«  Oui je veux bien un thé, désolé, j’ai voulu prendre du café pour une connerie.. »
Lorsque qu’on me servit mon thé, je le bus avidement, à que j’aimais ça le thé ! Bien meilleure que le café selon moi.
« Tu sais, tu n’as pas besoin de sous-entendu pour me faire comprendre ce que tu veux ! J’esquissais un sourire malicieux. Je sais ce que tu veux, et je pense être d’accord, mais d’abord j’aimerais en savoir un peu plus. »
Je finis mon thé rapidement. J’attendais sa réponse avec impatience.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cahir Quinn

avatar

Messages : 241
Réputation : 18
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Frères & soeurs unis par la destinée   Jeu 8 Jan - 18:33




Frères & Soeurs

Feat. Alya Snow










Je n'avais pas besoin de sous entendus ? Oh si... Mon visage se durcit et mes yeux rougeoyèrent pendant un bref instant. A chaque instant nos frères et soeurs étaient traqués ! A chaque instant ils tuaient des nôtres ! Ils écoutaient chacun des conversations, visionnaient des milliers d'heure de films. Mais je me devais de rester calme. Elle était jeune et n'avait guère connu les affres de la guerre, ni même celle des renseignements. Elle ne pouvait pas comprendre pour le comprendre. Je bus mon café d'une traite.

"Nos ennemis sont aussi traîtres que des serpents. Ils s'insinuent à chaque instant dans nos vies, les espionnent. Si nous ne faisons pas attention à nos mots ni à nos actions ils nous trouvent et nous ôtent la vie. Il faut apprendre à parler et à nous comprendre sans en parler ouvertement."

Ainsi elle désirait en savoir plus ? Comment je fonctionnais ? Certes... Je fis signe à la serveuse de m'amener un donuts ainsi que de me resservir un café. Pendant qu'elle approchait je sortis un billet de cinq dollars de ma poche et le posai sur la table. Elle empocha l'argent, jeta quelques pièces et partit avec un grand sourire avec le pourboire qu'elle venait de se prendre généreusement. Je croquai un bout de donuts.

"Je ne désires pas que des gens souffrent plus et qu'ils souffrent de ce combat éternel. Nous avons plusieurs armes. La première c'est l'empathie et la gentillesse. Notre Seigneur est généreux nous devons l'être en retour. La seconde est notre intelligence. Nous brouillons les pistes laissées par nos frères et soeurs, nous poussons nos ennemis à se traquer eux même. Et notre troisième arme, que nous utilisons en dernier recours est ceci..."

Je laissai mes yeux briller un court instant et mes griffes apparaître.

"Embuscade, assaut frontal. Et si nous n'avons pas le choix... La bestialité..."



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Frères & soeurs unis par la destinée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mieux se connaître, mieux se connaître...
» MIDAS™ ✻ One thing begets the next.
» WIZ KHALIFA ▬ A. Cameron Jackson
» Registre des frères et soeurs démons
» Entre frères et soeurs [PV William McKellen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Centre ville :: Dans la rue-
Sauter vers: