AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
13 novembre 2017

Les Admin


►►►◄◄◄br />
Cassian Norton


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
14 octobre 2017

Maxine Evans


►►►◄◄◄br />
Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Par esprit de camaraderie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Par esprit de camaraderie   Mer 14 Oct - 23:05


Par esprit de camaraderie.

- AVEC DALLAS MCKENZIE


Route départementale, 20h10


"Putain."

Et ce sifflement qui ne s'arrête pas dans son oreille gauche, l'impression que son crâne ne va pas tarder à imploser, et les pulsations chaudes au creux de sa tempe. Une litanie de "putain" à la fois enragés et douloureux mais pourtant aussi soulagés. Les deux mains serrées sur le volant, Zoey remet entièrement sa conduite à son instinct, ses pensées bien trop occupées à ressasser les instants précèdents. Elle sait où elle va, le lieu de sécurité le plus proche qu'elle connaisse, avec le pied autant rivé sur l'accélérateur, la galloise sait qu'elle sera rendue en une quinzaine de minutes. En attendant, elle se ronge les joues, et crispe frénétiquement le volant. Toujours cet acouphène dû au choc qui semble l'assourdir, et ce liquide poisseux, qu'elle devine être son sang, qui continue à brûler sa cuisse. Ou peut-être est-ce la plaie qui lui agrippe autant les nerfs? De toute manière, le plus grand mal, c'est dans sa tête que ça se joue.

Ce sentiment de travail non-achevé malgré la lutte, ce raté, cet échec. Elle s'en veut car elle faillit à sa mission, celle d'assurer la protection.  La corbeau, d'ordinaire douée et appliquée, s'est faite berner comme une débutante. Elle ne pensait pas ses ennemis aussi malins, elle avait eu tort. Tort sur toute la ligne. Nouvelle flopée de jurons, les flashs de la scène lui reviennent en tête tandis qu'elle donne un grand coup de volant vers la droite, manquant de s'enfoncer dans un fossé, ayant presque oublié où elle se dirigeait.

Zoey était sur les traces d'une meute de passage dans la région, guidée par l'appel familier de cette saleté de ville. Ils s'étaient apparemment dispersé, se rendant à la fois aussi invisible que découverts, impossible de savoir là s'il s'agissait d'une ruse rondement menée ou de la stupidité de créatures comme celles-ci. Plusieurs équipes avaient été lancée à leur poursuite, la brune avait bondi à son tour. Elle en avait trouvé un seul, tué sans plus de cérémonies. Mais c'était les 4 autres qui l'avaient trouvé après cela. Malgré son entraînement, se retrouver seule contre 4 gueules béantes et endeuillés par son propre crime, elle avait lutté le temps de se garantir une retraite assez sécurisée.  Elle aurait du se douter que même une arme chargée à bloc n'aurait pas pu la sortir de cette zizanie en entière.

Son solide entrainement lui avait permis de maîtriser deux créatures, très certainement d'en tuer une à nouveau, mais elle n'avait pas eu le temps d'en avoir le cœur net, que des griffes lacéraient sa cuisse gauche, et qu'un second lui offrait un choc dans la mâchoire dont elle se souviendrait pour le restant de ses jours. L'argent au creux de ses balles lui permit de fuir plus rapidement que prévu, comptant sur l'esprit de meute des créatures pour qu'elles se chargent de leurs agonisants plus que son sort. Et alors le karma avait été doux avec elle, puisque c'était exactement ce qu'il s'était passé.

Le sang avait entaché l'intégralité de son jean, et s'était même répandu sur le siège. Zoey n'était pas familière avec les blessures, préférant les armes à feu au combat au corps et à corps, et son expérience lui permettant toujours de mener ses missions dans la réussite ou dans l'échec, mais sans que son intégrité physique ne soit mise à mal. Pas familière avec les blessures, donc, mais déjà un peu plus familière avec les soins, un garot de fortune grâce à la trousse de secours dans sa boîte à gants et une micro fiole de macérât de sorbier gobée en vitesse, c'était là tout l'instinct qu'il lui restait dans la gestion des dommages collatéraux. Des gouttes de sueur perlaient sur le visage de la galloise, tandis qu'elle arrivait enfin à destination. Elle descendit de son véhicule non sans peine, garée sans aucune application dans la cour d'une maison qu'elle connaissait bien.

La tête lui tourna un instant, et elle songea sérieusement à se laisser couler au sol et hurler le prénom de celui-ci qui la sortirait de cette mauvaise passe. Mais sa dignité la porta jusqu'à la porte d'entrée où son poing s'abattit avec le peu de violence qu'il lui restait.

"Dallas! C'est moi!" héla t'elle, sachant pertinemment que le concerné saurait reconnaître sa voix malgré la douleur qui lui serrait la gorge. Elle était venue ici presque par réflexe, se laissant un instant douter de la possible non présence de son camarade. Agrippée à la porte, afin de ne pas trop forcer sur sa jambe, elle reposa son front un instant sur le bois froid, espérant un soulagement de courte durée.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Par esprit de camaraderie   Sam 17 Oct - 16:01

Par esprit de camaraderie
Dallas Ft. Zoey

Le bruit des balles tombant sur la table, du chargeur, la froideur du pistolet. Il fixait d'un air dur ses armes suspendus dans la salle aux murs gris et à l'ampoule clignotante sur le plafond. Perdu dans ses pensées, il se mit à remettre les balles aux couleurs grisâtres et argentées dans le chargeur de son arme mortelle utilisée bien trop de fois. Arme chargée, il reposa l'arme précautionneusement sur la table éclairée par une simple lampe de bureau. Ce n'était certes pas le plus beau sous-sol du monde, mais il assez sécurisé pour y installer toutes ses armes de chasses, et une seconde pièce avec ses explosifs. Il observait le vide, ne pensait à tout et à rien. Son avenir, ses ambitions, mais jamais son passé. Il ne voulait juste pas en parler et encore moins s'en rappeler. Il se concentrait sur le bruit de fond de la pièce, il ne savait pas quoi faire.

C'est alors le bruit brutal et soudain de la porte au dessus, d'une voix qui le sortit de ses pensées. Il reconnut cette voix, il prit son pistolet et le mit dans sa poche, pour ainsi monter au rez de chaussée rapidement. Il savait qui avait demandé son aide, et il comprit la situation avant même qu'il ai ouvert la porte.  

Tournant ses clefs, il ouvrit soudainement la porte en bois et il rattrapa sa collègue avant qu'elle ne tombe, c'était Zoey. Il ne prit pas le temps de parler, lâchant uniquement un "merde" de détresse. Dallas ne prit pas le temps de réfléchir et la posa sur le canapé. D'un pas pressé il ferma la porte en la claquant. Il entra dans la salle de bain en ouvrant rapidement la porte du placard, sa trousse de secours, il bascula bien des choses avant de la trouver enfin. Il retourna soudainement dans le salon, en poussant un soupir de soulagement qu'elle ne soit pas morte. Il s'accroupit près d'elle en lui souriant, tout en cherchant le désinfectant.

" T'inquiète pas si tu taches le canapé, ça se lave, dit-il en tentant d'ironiser la situation. Si tu peux parler, tu peux me dire ce qu'il s'est passé ? "
finit-il d'un ton inquiet, les mains toujours dans la trousse de secours.

La bouteille de désinfectant enfin en main, il lâcha un "bingo" avant de l'ouvrir. Il regarda son amie avant de lui dire, d'un ton sur de lui :


" Ecoute ça va piquer un peu mais c'est obligé. Je suis pas médecin mais je fais de mon mieux, sinon on ira à l’hôpital."





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Par esprit de camaraderie   Sam 17 Oct - 23:15


Un corbeau incapable de voler

- AVEC DALLAS


La porte semble disparaître sous son poids, le support salutaire que lui offrait la chambranle s'efface et le corps de la brune s'affaisse. Elle ne s'était même pas rendue compte qu'elle avait les yeux fermés et les ré-ouvre dans un sursaut, s'attendant à heurter le sol une seconde plus tard. Pourtant elle trouve un appui, des bras qui la soutiennent. Son cerveau engourdi met un instant à récupérer les données nécessaires, et Zoey se remémore alors la situation. Elle, blessée, sur la pas de la porte de Dallas. Ou plutôt désormais sur son canapé. La douceur du contact des coussins lui fait pousser un soupir de soulagement, ou peut être est-ce le sentiment de sécurité qui l'enveloppe peu à peu. Un claquement de porte lui fait à nouveau ouvrir les yeux. Quand est-ce qu'elle les avait fermé à nouveau? Sa tête ne semble pas vouloir arrêter de tourner, mais elle lutte contre les effets de sa perte de sang. Des bruits de pas et une ombre qui la couvre, elle croise enfin le regard de Dallas mais alors qu'elle veut ouvrir les lèvres pour le saluer plus dignement, la galloise se rend compte de l'état de sécheresse de cette dernière.  Prenant le temps de déglutir, un sourire léger fleurit sur sa bouche à l'entente de la tentative d'humour de son camarade.

"Un verre d'eau et je suis à toi."

Comme elle l'avait prédit, il avait parfaitement su comment réagir, ôtant son garrot pour appliquer le désinfectant après son avertissement. Zoey opine et le laisse faire, serrant les dents lorsque le produit rentre en contact avec la plaie. Le tissu de son pantalon étant complétement arraché, l'accès à la blessure n'est pas très compliqué, et elle se laisse faire docilement le temps que Dallas nettoie celle-ci. L'hopital, hors de question qu'elle y retourne, même si désormais c'est une citoyenne en ordre avec ses papiers et sa mutuelle santé, après sa quête de la semaine dernière, l'endroit ne lui avait pas laissé un sacré souvenir. Son esprit redevient un peu plus clair, le sorbier qu'elle s'était administré elle-même repousse l'infection surnaturelle de la plaie, même si le sang continue de s'écouler. La corbeau se remercie d'avoir d'ores et déjà fait gage de confiance à son collégue chasseur déjà quelques années auparavant, et surtout des réflexes de ce dernier. Lorsqu'elle pose à nouveau le regard sur sa cuisse, un pansement solide y a été attaché, et même si le sang continue à tacher l'épaisseur de compresse, elle sent les pulsations s'affaiblir, signe d'un contrôle du flux sanguin.

"Merci." lâche t'elle doucement, mais  les yeux rivés à ceux de son camarade, lui laissant saisir toute la sincérité de ce petit mot.

Dallas revient vers elle avec un verre d'eau qu'elle s'empresse de porter à ses lèvres et de boire d'une traite, savourant la fraîcheur du liquide qui lui redonne ses capacités d'élocution. Se redressant sur ses bras afin d'obtenir une position plus digne sur le canapé, elle inspire un grand coup avant de prendre la parole.

"La meute qui avait été répéré il y a quelques temps, t'as du en entendre parler. J'ai réussi à en choper un, mais ses copains me sont tombés dessus. J'étais coincée, je pensais pas qu'ils seraient autant, j'ai réussi à m'en sortir de justesse. Je crois que j'en ai blessé deux autres, peut être même tuer encore un, mais j'étais trop occupée à sauver mon cul je... putain j'ai tellement foiré."

Elle porte une main à son visage et se frotte les yeux, comme prise d'un énorme coup de fatigue. La machoire serrée, Zoey  se pince les lèvres rageusement.

"Je les ai enragé, ils vont vouloir se venger où je ne sais... j'ai foutu une merde pas possible. Je suis pas venue ici uniquement pour te voler du désinfectant. Faut que tu m'aides Dallas, faut qu'on les arrête avant que ça fasse plus de dégats."

Un air farouche est revenu donner vie à ses traits, les yeux éclairés d'une lumière à la fois inquiète et décidée. Elle s'en veut d'avoir échoué ainsi, et d'avoir mis en danger la vie de possibles innocents. Si ça ne tenait qu'à elle, elle se redresserait sur le champs afin de finir le travail. D'ailleurs, c'est ce qu'elle tente de faire, poussée par l'adrénaline qui a repris ses droits dans ses veines. Mais aussitôt une impulsion donnée pour se sortir du canapé, que sa jambe blessée la rappelle à l'ordre et se dérobe sous son poids, la corbeau retombant sur le sol comme une poupée de chiffon.

"PUTAIN" lâche t'elle.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Par esprit de camaraderie   Lun 19 Oct - 0:41

Par esprit de camaraderie
Dallas Ft. Zoey



Dallas appliqua alors le produit sur la plaie de sa collègue, laissant échapper quelques traits de douleurs sur son visage. Il voyait bien qu'elle ne voulait pas aller à l’hôpital, et Dallas la comprenait sur ce point là. Fixant un épais pansement sur sa blessure, il se fit remercier par un simple merci, malgré tout sincère et cela suffisait à Dallas.
« C'est rien, on s'aide entre chasseurs non ? » dit-il en souriant, tout en rangeant le reste dans la trousse de secours. De tout de façon, il ne l'aurait pas laissé au sol sans aide. Revenant avec un verre d'eau pour la galloise, il finit par écouter l'histoire de ce drame. Une meute, oui cette meute il en avait entendu parler de nombreuses fois et ils les avaient déjà observer, manquant de peu de les attaquer. Ils étaient arrivés à plusieurs, presque la meute entière, il comprend bien son échec.

« Hey t'inquiète, tu étais seule contre une meute entière. En avoir flingués quelques uns c'est déjà super. On les aura, si c'est pas tous, ça ne sera qu'un. Avec ou sans blessures on se vengera, ok ? » fit-il d'un ton protecteur en la regardant sincèrement dans les yeux.

Il se leva quelques minutes pour aller ranger la trousse de secours. Se fixant durement dans la glace, il réfléchissait. Les retrouver allait être facile, ce qui est le cas de les affronter peut être moins. Dans tous les destins possibles, les affronter à deux sera bien mieux que seul. Il rangea la trousse dans le placard blanc, au dessus de l'évier à coté de la baignoire.
Quand il revint au salon, Zoey avait décidé de se lever, mais la chute fut terrible. Dallas l'aida à se relever et à la reposer sur le canapé.

« Ne te relève pas, attends un peu tu n'es toujours pas rétablie. Je n'aimerai pas voir mon super travail de docteur saccagé en quelques secondes. » fit-il d'un air ironique.

Il s'assit à ses cotés, il devait discuter de ce plan : retrouver la meute qui avait fait ça, qu'allaient-il faire pour les contrer ? Si ils ne se vengent pas, la meute allait prendre un malin plaisir de le faire avant eux.

« Bon alors au sujet de cette meute, ils étaient où exactement ? T'a réussi à te souvenir de leur visage ?, il fit une pause, et y'avait un Alpha ? »






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Par esprit de camaraderie   Jeu 22 Oct - 19:16


Petit doute, gros danger

- AVEC DALLAS




Les paroles de Dallas l'atteignaient mais ne semblaient pas trouver leur chemin jusqu'à sa raison. Elle avait conscience que le combat aurait été perdu même si elle s'était acharnée, peut être au prix de sa vie, mais la rationalité de ce calcul ne voulait pas se faire entendre dans les pensées de la galloise. Elle avait l'avantage de s'être détachée de la véhémence propre à son "espèce" durant toutes ces années, s'étant forgée une réputation flirtant plus avec une simple assassin que le bras droit de la défense contre le surnaturel. C'était souvent cette neutralité, cette attitude détachée du brouillard aveuglant de la simple vengeance. Rien l'arrêtait, car rien ne la poussait à continuer, c'était ce qui lui permettait de ne pas tomber dans le piège. Et pourtant là, à cet instant précis où ses jambes l'avaient laissé tomber sur le sol, la seule chose qui la poussait à vouloir se relever c'était se venger. Ce sentiment meurtrier qui semblait sortir par chacun de ses pores. Les joues mordues pour s'éviter un geignement de souffrance, elle s'appuie sur l'épaule de Dallas afin de se rétablir.

"Cette saleté semble pas vouloir arrêter de saigner."

Elle soupire légèrement, sentant l'ombre de son collégue la couvrir d'une aura rassurante alors qu'il s'assoit à ses côtés. Presque pour elle, elle murmure une litanie de justifications, pour se laver de ce sentiment désagréable, quasi inconnu, qui l'empêche de réfléchir de manière intelligente.

"Je sais pas si c'est la blessure ou juste l'adrénaline mais... je... c'est étrange, j'arrive pas à redescendre, à me suffire dans l'idée que je vais y retourner, que je vais terminer le travail je... oh et puis merde." abandonne t'elle en basculant la tête en arrière. Elle se demande un instant si c'est cela qui habite son camarade lorsqu'il est en chasse. Elle l'a déjà vu à l'action, ils ont mené plusieurs missions ensembles, par forcément pour rechercher la facilité, juste car ils se savent efficaces à quatre mains, et que Dallas a un caractère assez complémentaire avec celui de Zoey. Devenus amis au fil du temps, la chasse aux adolescents étant le sport le plus pratiqué dans la contrée de Beacon Hills, la galloise sait que ces capacités de sociabilisation se sont réduites avec le temps, aussi elle sait chérir les peu de personnes qu'elle supporte, et qui lui apportent aussi des avantages sur plusieurs axes de vie.

Elle reprend contact avec le présent à l'entente de la recherche d'informations complémentaires du concerné. Sa contenance se rétablit alors qu'elle attrape à nouveau le verre posé sur la table, le faisant rouler entre ses paumes afin de contrôler ses tremblements.

"Au nord, celui que j'ai tué en premier longeait la route départementale, il devait être familier avec les environs. Je me suis un peu plus enfoncée dans les bois pour me débarrasser du corps c'est là que les autres sont arrivés." Elle marque une pause le temps de se reconcentrer sur les détails qui auraient pu lui échapper.

"Je crois qu'il y avait une fille. Ils semblaient tous assez jeunes, leurs attaques étaient brouillons, ils n'agissaient même pas ensembles, c'est aussi ce qui m'a permis de dégager. Pas d'alpha non."

Alors qu'elle finit sa phrase, Zoey est soudainement prise d'un doute sur la couleur des iris de ses attaquants. C'est une chose qui lui arrive rarement, son entrainement lui ayant appris à cerner l'identité du danger avant de pouvoir le mettre à terre. Elle tait son incertitude à son camarade, se laissant encore le temps de souffler avant de l'alerter. Si c'était le cas, cela expliquerait peut être son échec. Mais cela mettrait aussi une difficulté supplémentaire si leur plan de vengeance se mettait en place. Pourtant impossible sur elle de revenir sur ses paroles, sans savoir pourquoi.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Par esprit de camaraderie   Mar 27 Oct - 16:24

Par esprit de camaraderie
Dallas Ft. Zoey


Dallas l'aida à se remettre sur le canapé, lançant une plaine en s'appuyant sur son épaule. Elle dégageait un sentiment de vengeance, ils n’avaient pas été tendre avec elle, et il sait qu'ils attaqueront fort eux aussi.

"Je sais pas si c'est la blessure ou juste l'adrénaline mais... je... c'est étrange, j'arrive pas à redescendre, à me suffire dans l'idée que je vais y retourner, que je vais terminer le travail je... oh et puis merde.
Brian la regarda d'un air sérieux mais protecteur, non elle devait rester ici, malgré que Dallas était prêt à commencer sa petite vengeance également :
« On le finira ce travail, je te le promets, mais avant faut que tu te repose, car on pourra jamais les avoir si tu rampes ! Avant ça, raconte moi ce qu'il sait passé. »

Elle avait l'air de s’être calmée, Dallas ne voulait pas paraître méchant loin de là, mais il voulait juste être sur de ce qu'il s'était passé. Car voir ses proches en mauvaise posture, il n’aimait clairement pas. Zoey l'avait déjà sauvé, Dallas devait lui rendre la pareille, il avait réussi à lui faire confiance et il ne veut pas la briser de si tôt.
Un d'entre eux était mort, si ils avaient un cœur, cela les auraient déjà bien affectés mentalement, sauf si ils sont aussi froid qu'un glacier. Ils connaissaient bien les environs mais si ils sont puissants, c'est uniquement car ils étaient en grand nombre et que la chasseuse était seule.

« Si on trouve où ils se terrent tous, on pourrait lancer une sorte d'embuscade si tu dis qu'ils sont pas si coordonnés que ça. Par contre si on tombe sur l'Alpha et qu'il est fort, faudra qu'on sorte l'artillerie lourde. »

Peut être que les Betas n'étaient pas très bien entraînés, mais Dallas savait qu'il ne fallait jamais sous estimé un Alpha, ils peuvent être capable de tout, Dallas en avait déjà fait l'expérience et il ne devait pas être le seul.


« Si tu n'es pas assez rétablie demain matin pour venir avec moi, j'irai faire un peu de repérage là où tu m'a dit. De tout de façon, tu me connais bien assez pour savoir que je cherche toujours à me venger non ? » fit-il d'un sourire aux lèvres.

Dallas se venge toujours, en effet il avait raison, il n'aime pas se faire marcher sur les pieds et encore moins quand c'est ses proches qui subissent le plus ...





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Par esprit de camaraderie   Mar 27 Oct - 19:56


Retour au calme

- AVEC DALLAS



Zoey se félicitait d'avoir réussi à trainer jusqu'ici, l'attention de Dallas envers elle calmait chaque seconde un peu plus les pulsions qui secouaient son organisme. Malgré qu'elle soit son ainée de quelques années, le regard protecteur qu'il posait sur elle était rassurant. Ce n'était pas son genre de se reposer sur quelqu'un, mais bien au delà de son ego, il était toujours agréable de sentir qu'on avait des alliés.

"On remontra les traces, ils doivent être attiré par le Nemeton, on était à quelques bornes. La pleine lune est dans 4 jours, ils doivent subir son influence."

Dallas disait vrai, ils devaient avoir un alpha, sinon leur esprit de meute ne serait pas aussi puissant et n'aurait pas engrengé autant d'énergie pour mettre leur vengeance à terme, même si leur instinct grégaire était puissant, des loups isolés n'allaient pas risquer de perdre leur peau pour un simple camarade. Non, il y avait là quelque chose de plus, et si un regard aux yeux rouges dirigeait tout ce beau monde, il fallait s'armer en conséquence.

"Je pense qu'après une bonne nuit de sommeil ça devrait déjà aller mieux. Oh oui que je te connais, je suis pas venue m'échouer à ta porte pour rien."

Elle apprécie cela chez lui, c'est la force principale de ses attaques, cette vengeance lumineuse qui semble ne rien vouloir arrêter. Fronçant les sourcils, elle remarque intérieurement qu'elle n'a jamais vraiment cherché à savoir d'où venait cette énergie malsaine qui émanait de lui. Elle se rend finalement compte qu'elle ne connait pas tant de choses de cet homme malgré les années.

"Je boirais bien quelque chose pour me remettre les idées en place, on ne fera pas grand chose de plus ce soir de toute manière, avec cette merde..."

La brune clôtura sa phrase d'un hochement de tête en direction de sa jambe blessée. Les prémices d'hémoragie avaient été contrôlé, la douleur était encore présente mais peu à peu Zoey apprenait à la dompter et la diriger de manière plus diffuse dans tout son corps plutôt que de la focaliser sur la plaie. Elle attendit que Dallas revienne avec un verre d'alcool qu'elle accueillit avec un grand sourire tandis qu'il s'asseyait à nouveau à ses côtés.

"Toi et la vengeance...On en a jamais parlé mais... pourquoi? pourquoi autant de hargne en toi je veux dire... on est tous mué par une force dans ce que l'on fait mais comment tu en es arrivé là?"

Loin d'elle l'envie de paraître malpolie ou trop inquisitrice, mais elle sait qu'ils ont tout deux fait tomber quelques barrières au sein de leur amitié, mais ont toujours pris comme acquis leur activité de chasseurs sans chercher à en savoir plus. C'était peut être l'heure de creuser un peu plus loin, mais le regard doux de la galloise accrocha celui de Dallas, lui confiant silencieusement que s'il ne voulait pas en parler ce soir, elle attendrait le temps qu'il faudra et qu'elle avait bien d'autres sujets de conversation en réserve.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Par esprit de camaraderie   Dim 1 Nov - 14:16

Par esprit de camaraderie
Dallas Ft. Zoey


"On remontra les traces, ils doivent être attiré par le Nemeton, on était à quelques bornes. La pleine lune est dans 4 jours, ils doivent subir son influence."
Il soupira, tout cela à cause du Nemeton et de cette pleine lune.
« Mouais tout ça pour ce foutu tronc d'arbre, faudrait qu'on essaye de voir pour attaquer pendant la pleine lune, ils auront plus toute leur tête au moins, sauf si t'es pas encore rétablie.  »
Soudainement, Dallas se leva pour aller chercher dans son frigo de l'alcool, sa camarade en voulait, et lui aussi pour se changer les idées. « Bière ça te va ? » cria-il presque depuis la cuisine. Surement que ça lui allait, il revint avec deux petites bouteilles et en donna une à son amie, la bière l'aidait beaucoup, l'alcool l'aidait beaucoup en général. Il s’assit de nouveau sur le canapé avec elle, quand soudain une nouvelle question lui vint à l'esprit, une question qui avait du sens finalement :
"Toi et la vengeance...On en a jamais parlé mais... pourquoi? pourquoi autant de hargne en toi je veux dire... on est tous mué par une force dans ce que l'on fait mais comment tu en es arrivé là?"

Dallas prit une gorgée de sa bouteille de bière avec de soupirer, il ne voulait pas en parler mais ne pas lui répondre n'était pas une magnifique réponse pour lui, il se redressa avant de rajouter :
« C'est simple, j'aime pas qu'on s'attaque à mes proches. Et quand je me fais des ennemis, je ne les inviteraient pas à venir discuter, je les inviteraient à creuser leur tombe. J'ai juste subis trop de trucs de ce style, ma famille a été décimé à cause de ce genre de connerie alors je préfère attaquer tant que je peux. » il fit une pause en buvant de nouveau plusieurs gorgées de sa bière avant de reprendre, désolé si je suis aussi dur avec ça ... c'est pas non plus le truc le plus joyeux de ma vie en faite.

Il soupira longuement, il ne voulait pas trop parler de son passé et plus se focaliser sur son futur, ou même le présent tout simplement. Il n'a pas eu une vie superbe, ni même joyeuse, et il sait bien que le futur ne se présentera pas de cette manière non plus.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Par esprit de camaraderie   Mer 18 Nov - 21:48






Elle admirait la détermination qui semblait sans faille de son ami, et surtout l’attention toute particulière qu’il portait à vouloir l’aider. Attaquer un soir de Pleine Lune était osé, l’avantage étant dans le camps des bêtes pour ce qui était de la force, mais l’instinct faisait des dégats même dans le côté lycan. Pour le moment, elle aspirait juste à du repos, se demandant si sa jambe la laisserait prendre la route pour rentrer. Le centre-ville n’était pas loin, mais suffisament pour que la plaie se réouvre sur une tentative de conduite. Accueillant la bière tendue par son ami avec un sourire non-feint, elle le dévisagea d’un air tranquille, voyant que sa question, même si dénuée de toute mauvaise volontée, le mettait dans une situation désagréable. Elle l’écouta en tordant légèrement les lèvres, à travers ses mots plus vagues, elle discernait la violence qui pulsait à chaque syllabe. Elle n’avait jamais eu à vivre de pertes familiales au cœur de ce combat, ça faisait d’elle peut être quelqu’un de plus détaché, de plus chanceux aussi pourraient dire ceux qui avaient été concerné par la mort de proches de par la griffe ou le croc d’un monstre.

« Pas de soucis, c’est moi j’aurai pas dû amener ça comme ça pardon, du moment que tu fais le boulot, et bien, j’ai pas à en savoir plus de toute manière. »

Elle inspira en prenant à son tour une gorgée de bière, son cerveau accueillant avec  joie ce réconfort liquide. Un ange passa, mais ce n’était pas un silence malaisant entre les deux jeunes gens. Ils n’étaient pas forcèment de nature bavarde de manière constante pour commencer, et étaient plus convaincus par des discours brefs et concrets que de grandes étendues de  discussions futiles. Pourtant, Zoey reprit la parole à nouveau, d’un ton plus léger.

« Bon, et en dehors de tout ça, je me plains, je me plains, mais toi, dans ta petite vie de civil lambda , comment ça se passe ? La vieille dame que je suis ne sort plus beaucoup et ne se tient même pas informé de ce qui se trame dans le Beacon Hills de jour. » Elle laissa un sourire fleurir sur ses lèvres, avide d’un sujet moins enrageant que le « boulot ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Par esprit de camaraderie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Par esprit de camaraderie
» La Monade : ou comment se torturer l'esprit avec Leibniz
» « Comment en suis - je arrivé là ? » ; Esprit de la Nuit & Petite Utopie
» « Timide ne veut pas dire simple d'esprit. »
» Esprit Servant de l'anneau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Dans la ville :: Quartiers résidentiels :: Quelque part dans les quartiers résidentiels-
Sauter vers: