AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Compagne de débauche | June & Juliette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juliette Kenney

avatar

Humeur : Joueuse
Messages : 144
Réputation : 8
Date d'inscription : 14/01/2015

MessageSujet: Compagne de débauche | June & Juliette   Dim 25 Oct - 13:32


Flash de nuit
« J’aurais toujours au fond de moi ce côté débauché et trash et j’adore ça ! »


La pression retomba complètement au moment même où elle passa le pas de la porte. Elle avait passé les deux dernières semaines à plancher pour ces partiels, se limitant largement sur ses sorties entre copine et autres divertissements pour optimiser ses chances de valider ses matières.
D'ailleurs, Juliette ressortait de là avec le sourire aux lèvres, elle n'avait pas la sensation d'avoir raté ses examens et au delà de ses notes, une bonne soirée en perspective.
Après l'effort, le réconfort !
C'était la grande différence avec le lycée, Juliette sortait quand elle voulait et faisait que bon lui plaisait. Mieux, sa mère n'avait pas son mot à dire dans cette histoire.
Rentrant chez elle plus légère, la chasseuse traversa le campus d'un air plus joyeux, se préparant mentalement à une soirée d'enfer.
Elle entra dans sa petite chambre, contourna le lit avec une aisance habituelle avant de poser son sac de cours sur son bureau.
L'habitat n'était pas des plus luxueux, mais c'était mieux que rien du tout. C'était surtout un bon début pour vivre seule et en communauté, bref, c'était la fac... Avec ses avantages et ses inconvénients.
Juliette se jeta un instant sur son lit et fixa le plafond en un soupir las. Enfin, elle pouvait se poser un instant et penser à elle.
L'heure tournait plus vite qu'il n'y paraissait et si elle souhaitait être prête à temps il fallait qu'elle se magne les miches. Attrapant rapidement une tenue décontractée et ses affaires de salle de bain, Juliette fonça tête baissée, direction les douches communes.
Comme tout le monde, elle aurait préféré avoir sa salle de bain personnelle, mais ce n'était pas si évident à avoir en fac, à moins d'y mettre le prix.
Or Juliette préférait économiser pour des projets de plus grands intérêts, que pour une salle de bain personnelle.
La jeune fille se précipita vers l'une des cabines non occupée et se laissa aller sous le jet d'eau tiède, vidant complètement sa tête de ses pensées parasites, se plongeant déjà dans l'optique d'une soirée agréable, entourée de ses amis et plus si affinité.
Une trente de minute après, Juliette rejoignait de nouveau sa chambre, vêtue d'un simple débardeur et d'un jogging large. Plantée devant son lit, elle hésitait entre deux tenues, laissant son regard voguer entre les deux tenues, la brunette se décida enfin.
Son choix s'arrêta sur sa robe bustier noire, avec une jupe dorée surplombée d'une fine mousseline noire. Jugeant sa robe appropriée pour la soirée, Juliette se contempla un instant dans le miroir, ajustant sa robe à la perfection avant de s'attaquer à son maquillage enchaînant avec sa coiffure.
Finalement prête à l'heure, Juliette quitta sa chambre prête à passer une folle nuit. Perchée sur ses talons d'une douzaine de centimètre, la brunette traversa le couloir de sa démarche féline. Ses cheveux ondulés retombaient joliment sur ses frêles épaules découvertes, encadrant son petit minois soigné donc le regard électrique attirait celui des autres.
Un petit air provocateur et un sourire ravageur, Juliette était armée pour un tout autre type de guerre, et alors qu'elle s'apprêtait à quitter le hall, voilà que ses yeux émeraudes glissèrent sur une silhouette parfaitement attirante.
Une chevelure blonde, un regard glacial... Mais qui était donc ce spécimen ?
Rien qu'en examinant sa tenue, il n'était pas difficile de dire qu'elle sortait tout comme Juliette. Intriguée, la brunette suivit la jeune inconnue sur quelques mètres avant de se jeter à l'eau.

-Hey... Tu es seule ? Est ce que ça te dérange si je te tiens un peu compagnie ?

Le tout argumenté d'un de ces sourires charmant dont Juliette seule avait le secret. Elle était curieuse de connaître l'identité de cette jeune fille et peut-être qu'elles se dirigeaient vers la même soirée, alors autant en profiter pour faire ami-ami avant d'arriver dans cette jungle, où cohabitaient prédateurs féroces et proies malicieuses...



ω I have the simplest tastes. I am always satisfied with the best.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Compagne de débauche | June & Juliette   Mer 4 Nov - 17:49



Compagne de débauche


Si faire la fête est un crime, qui sera arrêté le premier ?

Feat Juliette Kenney

Ce soir, un garçon que j'avais rencontré depuis peu m'avait invité de venir à une soirée étudiante organisée sur le campus. J'hésitais à y aller. Ce genre de soirées, je les avais déjà expérimentées en long et en large: elles étaient répétitives et souvent un peu ennuyante, jusqu'à la fin de soirée qui tourne immanquablement à la catastrophe, avec deux ou trois fêtards à la limite du comas, et voyant leur réputation réduite à néant pour quelques semaines, jusqu'à ce que d'autre prennent leur place. Mais à dire vrai, je n'avais rien de mieux à faire. Je cherchai donc dans mon portable le message de ce type. Comment s'appelait-il déjà...? Ah oui, Mathias, c'est ça. Je recherchai les informations sur l'heure de début et l'adresse de la petite beuverie avant de lui répondre par un petit "On se voit la bas", accompagné d'un clin d'œil,  qui ferait à coup sûr apparaître un sourire d'autosatisfaction sur son visage, persuadé que c'est dans la poche. Malheureusement pour lui, il n'obtiendra rien.
Il restait peu de temps avant l'heure indiquée mais je n'avais pas l'intention de me presser. Après tout, depuis quand fallait-il arriver à l'heure à une soirée. Si une chose était sûr à propos de moi, c'est que je savais me faire attendre. Je partis malgré tout dans la salle de bain pour pouvoir profiter d'une bonne douche avant de me préparer. Comme à mon habitude, je réglai l'eau pour qu'elle soit presque brûlante et dirigeai mon visage vers le pommeau, fermant les yeux pour laisser l'eau ruisseler, emportant avec elle tout le mal-être, tous les problèmes et toute la fatigue que ma journée avait engendré. L'eau avait toujours eu cet effet apaisant et revigorant sur moi. Après de longues minutes, je sortis de ma torpeur et entrepris de me laver le corps, puis les cheveux, avant de me rincer abondamment, profitant encore un peu de se moment de sérénité.
Quand je sortis enfin de la douche, je m'enroulai d'une serviette et me dirigeai vers le miroir. Celui-ci me renvoya l'image d'une belle jeune fille aux traits délicats et aux grand yeux bleu. Pourtant ils semblaient vide et sans âmes... et pendant une seconde, je regrettai la fille joyeuse et pleine de malice que j'étais avant. Puis je me repris: Cette fille la est mort. Mais la June actuelle, elle, sort ce soir et doit se préparée alors bouge toi. . Je me maquillai donc d'un peu de poudre et d'un trait de mascara. N'allais pas à un évènement exceptionnel, je n'avais pas besoin d'en faire d'avantage. Mes cheveux étant encore mouillés, je décidai de m'en occuper en dernier et rejoint ma chambre. J'ouvris mon dressing, cherchant comment m'habiller, et un jean noir se retrouva étalé sur mon lit, bientôt rejoint par une débardeur bleu marine et une veste de costume noire pour donner un peu de classe à ma tenue. Hum, il y avait quelque chose qui n'allait pas...Je remplaçai le débardeur par un t-short blanc avec de la dentelle au dessus de la poitrine. C'est mieux.
Je retournai ensuite à la salle de bain pour me sécher les cheveux, puis leur passai un coup de brosse pour les lisses et, par un coup d'œil dans le miroir, je décidai que j'étais prête. J'enfilai donc une père de talons et claquai la porte de ma chambre.
Pour rejoindre la soirée, je devais traverser toute la résidence étudiante car elle avait lieu dans le bâtiment opposé. Je marchai donc d'un pas décidé quand je fus surprise par une voix:
-Hey... Tu es seule ? Est ce que ça te dérange si je te tiens un peu compagnie ?
Je fus immédiatement agacée par la stupidité de cette question: bien sûr que j'étais seule, elle le voyait bien. Pourtant, quand je me retournai en m'apprêtant à remettre l'opportuniste à sa place, je me retrouvai face à une jolie brune souriante d'à peu près mon âge. Bon, après tout pourquoi pas? Elle semblait intéressante et je décidai donc de lui donner une chance. Il y a parfois des gens avec qui le feeling passe en une fraction de seconde, et elle était de ses gens là. Et puis avec un peu de chance, on se dirigeait au même endroit. Ca me ferait une connaissance et ça pourrait rendre cette soirée un peu plus intéressante.
-Oui, j'allais rejoindre un ami à une soirée dans le bâtiment B, mais c'est vrai que je ne serais pas contre un peu de compagnie. Je m'appelle June.
Je lui fis un sourire chaleureux et recommençai à marcher, sachant qu'elle me suivrait. La soirée avait commencer depuis maintenant 30 bonnes minutes: il fallait qu'on se dépêche.



Revenir en haut Aller en bas
Juliette Kenney

avatar

Humeur : Joueuse
Messages : 144
Réputation : 8
Date d'inscription : 14/01/2015

MessageSujet: Re: Compagne de débauche | June & Juliette   Sam 5 Déc - 16:14


Compagne de débauche
« It can make you forget everything, like you could start all over again. »


La réplique fit sourire la chasseuse de plus belle.
Accueillie par le magnifique sourire de la belle June, Juliette remonta à sa hauteur en trottinant légèrement. Il y avait déjà une bonne nouvelle là-dedans... Elles se rendaient à la même fête.
Elles auraient donc tout le temps de faire plus ample connaissance en chemin et le privilège de mieux s'observer.

-Enchantée June, je m'appelle Juliette, mais tu peux m'appeler Ju'.. !

En parlant d'observation, Juliette laissa glisser son regard sur cette silhouette attrayante. Une chose était certaine, elle allait se faire rentrer dedans avec un corps et une bouille pareils, mais Juliette se doutait que sa camarade ici présente, savait dans quoi elle s'embarquait... Tout du moins elle l'espérait pour elle.

S’il y avait bien une chose d'immanquable à ces soirées étudiantes, c'était bien la drague. Les garçons y vont pour trouver de belles jeunes filles à séduire et les belles jeunes filles y vont pour s'amuser... C'est alors étonnant de voir à quel point ces deux idées se marient bien.
Bien qu'on puisse trouver source de distraction ailleurs que dans la drague pure et dure... La séduction est certes un jeu distrayant, mais il en devient en plus amusant lorsqu'il n'aboutit à rien... Entrer dans la danse et danser est une chose, mais Juliette tirait toujours sa révérence d'une manière spectaculaire... En leur glissant entre les doigts.
Mais ce qui l'intéressait surtout en ce moment... C'était de savoir ce qui l'amusait, elle. Comprendre ce qui l'entraîner dans de telle soirée.

-Dis moi June... Qu'est ce qui t'amène donc à cette soirée.. ? Tu rejoins des amis ?

Un sourire amusé peignait toujours son visage, Juliette paraissait malicieuse en toute circonstance, notamment en soirée... Elle ne savait pas pourquoi ça la rendait plus... Joueuse, surement.
Bien que de base la jeune fille soit d'un naturel malicieux, il fallait qu'elle en rajoute une couche en soirée. Histoire de rendre les choses plus amusantes, plus... Distrayantes.

Le claquement de leurs talons fut peu à peu recouvert par les battements affolés des enceintes... Ils avaient vraiment mis la musique à fond.
Grimpant les quelques marches du bâtiment B, Juliette et June passèrent l'entrée sans trop de difficulté et se retrouvèrent immédiatement face à une grande table où des verres se courraient les uns après les autres, ainsi que quelques paquets de cigarette... Avis à celui qui les a laissé là... Il risque de ne jamais les retrouver.

-Prête à entrer dans la danse.. ? J'admets... La jungle ne m'effraie plus autant qu'avant.

Prête à en découdre, Juliette offrit le plus beau des sourires à l'assemblée, c'était surréaliste... Etre aussi invisible au milieu de la foule et se sentir aussi vivant à la fois... C'était ça que Juliette adorait dans les soirées... N'être rien qu'une ombre dans le tas, et être l'ombre qui se démarque de ses semblables, c'était ça qu'elle recherchait. L'authenticité, l'originalité et tirer son épingle du jeu.
Parce que tout ça... Ce monde, cet univers, cette vie même... Tout ça n'est qu'un jeu.
Et ce soir, c'était encore une partie... Mais cette fois elle espérait ne pas jouer seule.



ω I have the simplest tastes. I am always satisfied with the best.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Compagne de débauche | June & Juliette   Mar 22 Déc - 16:34



Compagne de débauche


Si faire la fête est un crime, qui sera arrêté le premier ?

Feat Juliette Kenney

J'avais déjà repris la marche, la brune à ma suite, sans vraiment attendre sa réponse. Après tout, on était vraiment en retard maintenant, et bien qu'il fallait savoir se faire attendre, à cette allure, nous allions rater toute la fête. Elle me répondit tout de même, revenant à ma hauteur:

-Enchantée June, je m'appelle Juliette, mais tu peux m'appeler Ju'.. !


Un petit sourire apparu sur mon visage: étais-je la seule à capter l'ironie dans nos noms respectifs. C'était maintenant évident que nous allions faire un beau binôme toute les deux et que nous allions tout renverser à cette soirée. D'un petit regard en coin, je détaillai rapidement ma nouvelle rencontre. Elle avait cette touche de malice tant dans ses yeux que par son petit sourire qui me fis penser à moi, en un peu plus innocent. Si ce que je voyais en elle était vrai, il y avait de grande chance que cette soirée soit plus intéressante que je l'avais envisager. Quand elle me demanda "-Dis moi June... Qu'est ce qui t'amène donc à cette soirée.. ? Tu rejoins des amis ?",je lui répondis avec un regard complice:

-Je viens m'amuser un peu, danser, me changer les idées, faire tourner quelque tête, pas toi?

Je lui fis un petit clin d'œil pour lui signifier que je connaissais déjà la réponse, que je savais qu'elle était tout autant fêtarde que moi, et qu'elle aimait également faire faire tourner les garçons en rond. C'était évident. Et c'était par ailleurs la raison pour laquelle je l'avais immédiatement apprécier.
Au bruit assourdissant de la musique, nous étions bientôt arrivées. Il était temps de rentrer dans la danse. Je sentais déjà l'adrénaline monter à l'idée de notre entrée qui, je n'en doutais pas une seconde, serait remarquée. Et comme en écho à mes pensée, Juliette me dis:

-Prête à entrer dans la danse.. ? J'admets... La jungle ne m'effraie plus autant qu'avant

La jungle, son expression me fit rire. Après tout elle n'avait pas tord: en soirée, le côté animal tant du genre masculin que féminin, ressortait.

-Toujours prête.

Je lui répondis avec un sourire complice et nous entrons toutes les deux. Comme toujours quand j'arrivais dans un endroit plein de monde, je marchais la tête haute, sûre de moi, savourant les regards qui glissaient dors et déjà sur nous tant admiratif que jaloux. J'aimais être le centre de l'attention et je crois qu'à l'heure actuelle, Ju appréciait tout autant. Nous nous dirigeons toutes les deux vers le petit bar installer au bout de la pièce, et je demandai deux verres: un pour moi et un pour Juliette. Je m'allumai ensuite une cigarette, lui en proposai une, et lui proposai:

-On va faire un jeu, ça te dis? Après tout, il faut bien pimenter un peu cette soirée! Celle qui aura réussi à faire tourner le plus de tête à la fin de la soirée à gagné d'accord?

J'étais certaine qu'elle se prendrait au jeu et je saurais ainsi si l'image que je m'étais faite d'elle était la bonne. Que la meilleur gagne.



Revenir en haut Aller en bas
Juliette Kenney

avatar

Humeur : Joueuse
Messages : 144
Réputation : 8
Date d'inscription : 14/01/2015

MessageSujet: Re: Compagne de débauche | June & Juliette   Lun 11 Jan - 21:55


Compagne de débauche
« Tu ne remarques rien ? Ou plutôt ne remarques-tu pas l’absence de ce que tu devrais remarquer ? »


Le verdict venait de tomber. Ces deux bouts de femmes étaient là pour la même chose... Le jeu. Son clin d'œil fut accueilli par un somptueux sourire de la part de la chasseuse. Juliette ne connaissait June que depuis une poignée de minute et pourtant elle avait l'impression de la connaître depuis toujours. Comme une amie proche avec qui elle pouvait tout partager. Et étrangement, elle avait bien l'impression que c'était le cas, comme si dans un banal mouvement de paupière une complicité était née.

Les battements de son cœur semblaient s'accorder au rythme martelant de la musique, comme si son corps cherchait à s'accorder à son environnement. C'était ça d'avoir le rythme dans le sang, ce n'était pas de savoir placer trois pas de danse à la suite, c'était plus léger, plus subtil. Peu à peu, Juliette sentit des picotements courir le long de sa douce peau. Le courant électrique de l'appréhension, une sensation dont elle ne se lasserait surement jamais. Elle ne vibrait pas encore de tout son être mais elle entrait dans la danse, laissant son regard reptilien se poser sur la foule et courir entre les étudiants tous plus frivoles les uns que les autres.
L'inconscience et l'insouciance étaient les maîtres mots des soirées étudiantes, c'était comme une porte de sortie à la morne vie qu'était les études longues et lasses. Parcourant plusieurs mètres aux côtés de la belle blonde, Juliette se délecta des regards accrochant leurs si belles silhouettes, coulant le long de leur corps ondulant à chaque pas. Une démarche chaloupé et assurée, des femmes désirables et de toute évidence désirée... Et comme un sentiment inaccessibilité par-dessus le marché. Si on voulait Ju, il fallait le mériter. Et attiser l'intérêt des deux demoiselles n'étaient pas choses aisés contrairement aux apparences.

Juliette n’appréciait pas se précipiter sur des proies trop faciles, les parties fades et sans couleur n'étaient pas faites pour une femme de sa carrure. Non, ce dont elle avait besoin c'était de flamme. Juliette ressentait l’irrésistible besoin de constamment jouer avec le feu, et on pouvait dire que l'offre de cette chère June était plus qu'alléchante.

Buvant une gorgée de sa boisson fraîchement arrivée, Juliette alluma sa cigarette l'air de rien. Elle ne fumait que très rarement, mais elle ne disait pas non à une cigarette de temps en temps. Surtout pas en temps de drague, fumer lui donner cette espèce de charisme qu'elle ne saurait décrire. Juliette jouait avec tout ce qu'on lui donnait pour se l'approprier et tourner les choses à son avantage.

-Hm... Ta proposition est très attrayante très chère Ju... Mais il manque le véritable défi... Au delà de pimenter le jeu, on va l'enflammer...

Un sourire narquois s'imprima sur les lèvres de la jeune femme qui s'éloigna un instant du bar se frayant aisément un chemin entre la masse d'élève regroupée dans cette soirée.. Le but, s'imprégnait d'eux. Un simple touché, un effleurement, un souffle contre la peau et des regards qui la cherchent. Mais il est déjà trop tard, elle s'est envolée. Retournant avec volupté vers sa nouvelle camarade, Juliette hocha la tête.

-Il ne s'agit pas que de faire tourner leur tête... Je te parle de les rendre fou, au point de les rendre accro. On ne joue pas dans la petite cours... Toi comme moi, on vise haut.

Si elles ne se connaissaient que depuis peu, Juliette savait déjà pas mal de choses au sujet de June. Il était facile aux deux jeunes filles de percevoir leurs reflet à travers leur silhouette.
Juliette le sentait, June était une ambitieux en soirée... Et peut-être pas uniquement en soirée. Mais elle le sentait, elles étaient semblables et il n'était pas question de jouer gentiment ce soir.
Justement, à deux c'était bien mieux. Écrasant finalement sa cigarette en accrochant le regard azur de June, Juliette esquissa un de ses sourires dont elle seule avait le secret.

-Allons donc jouer un peu et voyons qui remportera la partie...



ω I have the simplest tastes. I am always satisfied with the best.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Compagne de débauche | June & Juliette   Dim 31 Jan - 21:47



Compagne de débauche


Si faire la fête est un crime, qui sera arrêté le premier ?

Feat Juliette Kenney

La brune prit un air malicieux, s'alluma une cigarette et me répondit:

-Hm... Ta proposition est très attrayante très chère Ju... Mais il manque le véritable défi... Au delà de pimenter le jeu, on va l'enflammer...

Eh bien je ne m'étais vraisemblablement pas trompée à propos de ma nouvelle rencontre. Mieux encore, elle dépassait mes attentes. C'était parfait.

-Alors que proposez-vous donc mademoiselle?
,je répliquai d'un ton amusé.

Mais à mon grand étonnement, elle me fit un sourire et me tourna le dos pour s'enfoncée dans la foule. Alors j'observais son petit jeu, appréciant la maitrise avec laquelle elle effleurait délicatement les jeunes hommes qui se retrouvaient fascinés. Une chose était certaine, elle avait réussi à attirer l'attention d'une bonne partie de la gente masculine et avait d'or et déjà prit une longueur d'avance sur moi.
Elle revient à mes côtés et me répondit enfin:

-Il ne s'agit pas que de faire tourner leur tête... Je te parle de les rendre fou, au point de les rendre accro. On ne joue pas dans la petite cours... Toi comme moi, on vise haut. Allons donc jouer un peu et voyons qui remportera la partie...

Vraisemblablement, elle aussi m'avait cernée. On était les même toutes les deux, c'était évident. Mais ce n'étais pas pour autant que j'allais la laissée gagnée. Je tournai la tête vers la foule, effectua un petit repérage rapide et me choisi une cible. C'était un grand jeune homme qui surplombait la foule de sa hauteur, blond aux yeux bleus, très beau et vraisemblablement très sur de lui. Et bien on verra bien s'il le sera toujours autant quand j'en aurais fini avec lui. Je me dirigeais d'un pas décidé vers lui et lui pris son verre des mains, en bu une gorgée en lui lançant un regard provocateur avant de me présenter. Il lança alors un regarde à ses amis comme pour dire
"Putain je suis trop chaud la fille s'est jetée dans mes bras sans que je n'ai rien à faire." Si seulement il savait! Je décidais de pousser la provocation encore plus loin et me colla à lui avant de réaliser un mouvement de hanche langoureux. Et sens même levé la tête, je le sentis se crisper, s'échauffant en un instant. Pathétique. Il glissa ses mains dans mon dos et me resserrait d'avantage contre lui. Alors j'approchais mes lèvres de son coups et mon souffle lui provoqua des frissons. J'y déposai un baisé, il descendit ses mains pour les posés sur mes fesses, je lui chuchotai quelques mots à l'oreille et me retournai, son visage se décomposa. J'avais gagné. Je m'allumais une cigarette et expulsa la fumée d'un air satisfait, en sachant parfaitement qu'il me suivait encore du regard, déconfit et qu'il passerait la soirée à essayer de savoir ce qu'il avait rater pour que je le repousses de la sorte. Je lançais un regard à Juliette qui était elle aussi partit sur la piste de danse et lui dit silencieusement: "1-0", avant de la gratifiée d'un clin d'œil et de retourner au bar




Revenir en haut Aller en bas
Juliette Kenney

avatar

Humeur : Joueuse
Messages : 144
Réputation : 8
Date d'inscription : 14/01/2015

MessageSujet: Re: Compagne de débauche | June & Juliette   Sam 13 Fév - 15:30


Compagne de débauche
« Une pierre deux coups »


Laissant l'honneur à la belle blonde d'ouvrir le bal, Juliette se jeta dans l'arène gardant simplement un œil sur la languissante June.
Habile séductrice elle jeta son dévolue sur un beau blond dont le charme n'était plus à faire clairement, il avait ce petit regard qui décrivait tout en lui.
Et sans grande surprise, il s'étonna de voir la belle venir à lui sans rechigner. C'était toujours surprenant de voir une telle beauté vous rentrer dedans aussi brusquement.
Mais c'était là tout le but de la technique de la blondinette. Surprendre, il le serait du début à la fin et il allait surement en rester pantois.
Se déhanchant sagement tout en gardant un œil sur sa nouvelle compagne, Juliette repoussa habilement les avances de quelques étudiants. C'était si facile de leur faire comprendre qu'elle ne leur porterait jamais d'intérêt et tellement délectant de voir du haut de ses talons leurs petits cœurs se fendre en deux, face à un tel râteau. Juliette était exigeante, mais aussi cruellement franche, quand l'attraction n'y était pas, que l'intérêt se faisait trop désirer, la jeune femme préférait ne pas laisser l'espoir fleurir chez ces hommes.

Admirant avec sincérité la technique habile et douée de la belle June, Juliette ne put s'empêcher de ricaner face aux réactions trop prévisibles de sa proie. Surtout lorsqu'elle vit ses lèvres venir susurrer on ne sait quoi au cour de son oreille, laissant finalement ce pauvre blondinet tout coi face à cette attitude désinvolte et surtout subitement distante.
Il en s'attendait pas à la perdre aussi facilement de toute évidence et s'il ne s'en remettait pas, Juliette de son côté s'en amusa. Un sourire moqueur se dessina progressivement sur ses lèvres, le jeu la gagnant totalement.
Elle n'avait pas besoin de parler avec June pour comprendre ce qu'elle cherchait à lui dire, un simple regard la comblait suffisamment pour cela.
Lui renvoyant un sourire taquin pour toute réponse, Juliette chercha une proie propice à lui faire gagner la partie du coin de l'oeil. Les lèvres trempant encore un peu dans la boisson alcoolisée, elle en bu une bonne rasade avant de filer son verre à une pure inconnue qui la dévisagea sans comprendre cet acte alors que la brune entrait finalement dans la danse. Elle mettait son premier pas dans la partie et son allure nonchalante ne la quitta plus.
Se glissant habilement entre les jeunes, se frayant petit à petit un chemin vers sa cible, Juliette se hissa rapidement à la hauteur de deux jeunes hommes visiblement à la recherche d'un peu de compagnie pour la soirée.

Venant s'appuyer contre la petite table et se glissant juste sous le nez du beau brun dont la peau halé en ferait succomber plus d'une, Juliette savait déjà l'effet qu'elle avait sur ce beau spécimen au regard semblable au sien. Un sourire innocent accroché aux lèvres et le tour était quasiment joué, son attitude mignonne à croquer risquait de drôlement enchanter ce jeune homme... Mais pas que.
Intrigué par l'apparition subite de la petite brune, cette dernière attrapa doucement la main du beau mâle qui ne savait plus décrocher son regard du petit bijou qu'il venait de dégoter. Tout du moins jusqu'à ce que Juliette sente son dos se heurter à un torse musclé.
Ne jetant même pas un coup d'oeil à l'individu se tenant dans son dos, Juliette accrocha le bassin du second assaillant dans un voluptueux déhanché, tout en invitant le second jeune homme à venir tâter le terrain, déjà bien obnubilé par l'attitude langoureuse de la jeune femme.

A présent cernée entre ces deux jeunes garçons, Juliette s'amusa à faire doucement grimper la température, se jouant de cette électrisante énergie. Les mains s'égaraient lascivement sur sa fine mais généreuse silhouette et alors qu'il pensait avoir gagné la partie.
Juliette jeta un coup d'oeil plus que provocateur à June, soufflant un deux à un contre l'épaule du beau brun.
S'éternisant un peu dans cette sensuelle danse, Juliette joua longuement le jeu avant qu'un sourire taquin ne s'imprègne de ses traits, venant déposer un chaste baiser aux coins de leurs lèvres, la petite chasseuse abandonna ses petites proies à leur propre sort tout en s'amusant de leur airs stupidement déconcertés.

Ne pas crier victoire trop vite, il fallait les enfants...



ω I have the simplest tastes. I am always satisfied with the best.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Compagne de débauche | June & Juliette   Ven 4 Mar - 15:29



Compagne de débauche


Si faire la fête est un crime, qui sera arrêté le premier ?

Feat Juliette Kenney

Accoudée au bar, j'observais le petit jeu de la jolie brune qui, en quelque minutes, avait réussi à capturer le cœur de deux jeunes hommes dont les yeux débordaient de désirs. Elle fit  quelques mouvements de bassins, faisant rougir ses partenaires qui, je le savais, mourraient d'envie de lui sauté dessus. Elle me mima silencieusement qu'elle reprenait la tête tout en continuant de se déhancher adroitement. Elle allait les rendre fous ces pauvres hommes. Mais, malheureusement pour eux, ma belle camarade était une grande joueuse qui était loin d'être aussi facile à avoir. D'ailleurs, je la vis bientôt se dégager de leur étreinte, un sourire amusé au lèvre. Mais croyait-elle que j'allais me satisfaire de ça? Nous avions convenu que nous devions les rendre accros, pas seulement leur retourner la tête le temps d'un moment. Alors je descendis de mon tabouret et me dirigeais vers elle avant de posé mes mains sur ses hanches. Elle me regardait d'un air surpris mais je lui fis un petit clin d'œil pour lui signifier que je savais ce que je faisais. Je me mis ensuite à onduler langoureusement, l'encourageant à suivre le mouvement, et quelques secondes après, les deux garçons revinrent à la charge. Parfait. Ils tentèrent de s'immiscer dans notre douce danse mais je rapprochais nos corps, les empêchant de nous approcher, ce qui les laissa sur leur faim. La frustration qui se lisait sur leur visage provoqua en moi une grande satisfaction: mon plan fonctionnait.  Tu veux plaire à un garçon? Donne lui ce qui veut, il se sentira flatté et se souviendra de toi jusqu'à sa prochaine conquête. Mais si tu veux le rendre dingue et le marquer à jamais, pousse le à se remettre en question. Il n'arrivera plus à te sortir de ses pensées, se demandant toujours ce qu'il avait raté, et pourquoi il n'avait pas réussi à avoir ce qu'il voulait. Et il sera prêt à tout pour l'obtenir. D'un coup d'œil vers le brun, je vis que la gène était en train de l'envahir. Il ne savait plus où se mettre et devait certainement passé un mauvais quart d'heure. Et moi, je m'amusais beaucoup. Tout comme Juliette, vu son beau sourire. En réalité, aucune de nous deux n'avait gagné ou perdu sur ce coup là, nous avions gagné ensemble face à ses deux garçons et il était certain qu'ils n'était pas prêt de nous oublier.
"On fait une pause?", je proposai à la jeune femme en lui tendant une cigarette. Puis je me dirigeai vers la terrasse pour prendre un peu l'air et m'éloigner un peu de la foule étouffante, Ju à ma suite


Revenir en haut Aller en bas
Juliette Kenney

avatar

Humeur : Joueuse
Messages : 144
Réputation : 8
Date d'inscription : 14/01/2015

MessageSujet: Re: Compagne de débauche | June & Juliette   Mar 5 Avr - 15:43


Blow a kiss
« - Tu me fixes ? - Je te regarde. - Flippant. »


Rejoignant la piste de danse, Juliette se retrouva face à sa nouvelle camarade qui paraissait comme... Insatisfaite.. ?
Juliette n'aurait su dire ce qui venait de passer par la tête de la belle blonde, mais cette dernière ne se priva pas pour saisir les hanches de la brune avant de l'entraîner dans une danse langoureuse. Bon Dieu, elle poussait le jeu à ce point là ?

D'abord surprise, Juliette se laissa pourtant faire comprenant bien vite où Ju' voulait l'emmener. Ou plutôt où elle voulait les emmener eux.
Les deux jeunes hommes que Juliette avait laissé pantois quelques minutes auparavant étaient de retour et bizarrement déterminé à prendre part à leur petite danse. Cependant, les Ju' ne l'entendirent pas de cette oreille, bien au contraire, il sembla que l'air n'exista presque plus entre leur deux corps alors qu'elles se déhanchaient sensuellement, ignorant tout bonnement la présence des deux garçons.
Une frustration sans nom naquit dans leur regard et s'imprégna quasiment dans leurs traits. C'était donc là qu'elle voulait aller... Ils étaient maintenant proie à des questionnements sans pareils et l'image des deux jeunes filles risquait de les marquer à jamais.
A quoi bon se mettre en compétition quand on est définitivement plus fort à deux ?
Le jeu était plus fou et plus distrayant qu'à l'habitude, mais ce genre de cercle vicieux finit bien vite par être lassant, ainsi, June invita Juliette à quitter la piste de danse le temps d'une petite pause.

Alors que la blonde donna une fine cigarette à Juliette cette dernière s'autorisa un regard malicieux au brun qu'elle avait leurré avant qu'il ne morde à l'hameçon. Son camarade était parti boire un coup au comptoir en attendant, semblant complètement troublé.
Mais Juliette n'aimait pas que les choses soient trop claires entre elle et ces garçons, il ne savait pas pourquoi elle s'était résignée à l'idée de passer la soirée avec lui et il cherchait désespérément une raison...
Laissant June prendre les devants, Juliette s'approcha de nouveau du brun qui eut un instant d'incompréhension en la voyant revenir, puis la surprise le heurta de plein fouet lorsque Juliette l'agrippa par le col, histoire de faire jouer le bout de sa langue contre son oreille dans une ultime provocation.

Tout en le relâchant nonchalamment, la brunette déambula jusqu'à retrouver sa nouvelle camarade de jeu, piquant au passage le briquet d'un jeune garçon pour allumer sa clope avant de glisser ce dernier dans la poche arrière du fameux étudiant complètement abasourdi par l'attitude désinvolte de la brune qui ne lui accorda qu'un sourire ravageur pour toute réponse avant de revenir à June.

-Je crois que le blond de tout à l'heure est à ta recherche...

D'un air amusé, Juliette indiqua les trois garçons dont les regards sondaient la salle en quête d'une silhouette à retrouver. Ils ne les avaient de toute évidence pas vu sortir le temps de leur petite pause. Tirant nonchalamment sur sa cigarette, Juliette jeta finalement un coup d'oeil au garçon, à qui elle avait dérobé le briquet, qui ne cessait de la scruter, son verre à la main.
Sans jamais décroché son regard du beau spécimen, Juliette poursuivit la discussion l'air de rien.

-Tu crois qu'il est tombé amoureux ou quoi ?

Limite amusée de la situation, la brune ne lâcha pas son beau sourire avant de finalement faire face à la blonde d'un air un peu plus sérieux.

-Deux c'était facile... Que dirais-tu de trois ?

Son regard rieur vint trouver les iris claires de la belle blonde. Il fallait mettre la barre plus haut.



ω I have the simplest tastes. I am always satisfied with the best.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Compagne de débauche | June & Juliette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Juliette récupère les jumeaux [PV JB et Ninon]
» Juste le temps d'un soirée? ou plus si affinité? [juliette]
» Olivia / Juliette
» June Dorothée McCarty (: [OVER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Campus :: Résidences étudiantes-
Sauter vers: