AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
12 novembre 2017

Zeke Pevencie


►►►◄◄◄br />
Arès Kye Coleman & Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Jansen Avery




Classement au
25 novembre 2017

Cassian Norton


►►►◄◄◄br />
Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Maxine Evans




Classement au
13 novembre 2017

Les Admin


►►►◄◄◄br />
Cassian Norton


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
14 octobre 2017

Maxine Evans


►►►◄◄◄br />
Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arès Kye Coleman

avatar

Humeur : Martiale
Messages : 801
Points : 758
Réputation : 79
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : Là ou la paix n'est qu'illusion. Beacon Hills, California

MessageSujet: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Jeu 10 Mar - 19:57



Wanted !

Coleman K. Arès




► Âge : 25 ans
► Origine : Américaine avec des ancêtres amérindiens
► Métier : Mercenaire et vit de petits métiers divers et variés (pensez à lui hein, il est multitâche, c'est que le cout de la vie a drôlement augmenté à Beacon Hills)  
► Groupe : Deatheater
► Avatar : Ricky Whittle


Description : Physique et Caractère

Caractère -
Je commencerais par l'essentiel, l'essence même de ma personnalité. Car, pour répondre à la question existentielle : qui suis je ? Mieux vaut être concis à mon humble avis. Et puis, je ne vous connais pas alors pourquoi je vous dirais qui je suis ou du moins qui je pense être. La méfiance est une vertu dans une ville comme Beacon Hills vous ne croyez pas. Bon, et bien on dirait que je n'ai pas vraiment le choix. D'ailleurs, je ne saurais pas vous le dire précisément car selon moi l'auto définition est un exercice plutôt périlleux. En effet, il est très aisé d'omettre ses défauts par pure hypocrisie. Il est bien facile de tomber dans l'abime sans fond de la glorification personnelle. Le syndrome du colosse aux pieds d'argile. Tout le monde se croit meilleur que tout le monde et cela depuis longtemps alors qu'il n'en ai rien. De la chair, des os, du sang et dans notre cas quelques particularités supplémentaires digne de Beacon Hills telles que des griffes et des crocs. Mais, vous avez compris l'idée. C'est tout ce que nous sommes. Poussière tu es et poussière tu redeviendras comme dit le livre sacré. Non, je vous arrête tout de suite je ne suis pas un religieux fanatique. Néanmoins, j'aime beaucoup cette métaphore. Ce fait infime et pourtant infiniment vital et déterminant semble avoir été oublié de tous. Et l'arrogance de certains repose sur un oubli majeur. Rien n'est éternel, nous ne sommes que des éphémères. Mais, il apparaît évident que je suis en train de m'égarer sur d'autres considérations alors je vais en revenir au fait. Pour commencer, je suis quelqu'un de très calme malgré une violence latente qui bouillonne dans mes veines. Une violence du en grande partie à mon histoire et à la dureté de celle ci. Cela peut paraître cliché mais pour survivre dans la misère, il faut savoir se faire respecter. Oui, je me suis battu durant une bonne partie de ma vie, à l'orphelinat comme en dehors. Cela m'a d'ailleurs valu un certain nombre de problèmes comme vous vous en doutez mais j'ai très vite compris que dans la vie, il fallait se battre de toutes les façons possibles et imaginables pour avancer. Mais, permettez moi de vous arrêter tout de suite. Non, je ne suis pas une brute épaisse sans cervelle. Ce n'est pas parce que j'ai passé toute ma scolarité à sécher les cours et les examens accessoirement que je suis stupide. J'ai toujours été très curieux et boulimique de lectures. Depuis, le moment ou j'ai appris à lire à aujourd'hui, je n'ai cessé de me plonger dans les pages défraichis des livres qui me passait sous la main. Contrairement, à mes collègues générationnels je préfère amplement le support classique au support numérique. Il y a quelque chose de brut, de vrai dans les pages quelque chose que la technologie n'a pas et n'aura probablement jamais. Je suis également un hédoniste amoureux des belles choses qu'il s'agisse des rayons argentés d'une pleine lune ou d'un panorama somptueux. Curieux n'est ce pas pour quelqu'un qui a vécu dans la grisaille monocorde d'une vie sans saveur durant une bonne partie de sa vie. Détrompez vous, c'est justement mon histoire qui m'a donné ce gout des belles choses. C'est pourquoi, je dessine de temps en temps tentant par la même de montrer un tant soit peu artistique avec plus ou moins de succès. Mon calme est ce qui m'a permis de me ressaisir avant qu'il ne soit trop tard alors que je n'étais qu'un jeune orphelin délinquant complètement paumé. Quand, mes amis laissaient libre cours à leurs pulsions kleptomanes ou d'un autre genre, je gardais toujours le contrôle de moi même. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai été un voleur bien plus doué qu'eux. De ce calme découle un certain nombre d'autres traits de caractères, un sens de l'observation poussé et une concentration naturelle. Par ailleurs, je suis quelqu'un de très méthodique dans ce que j'entreprends. Ces traits n'ont été que plus renforcés à l'issue de ma transformation. Mon apprentissage auprès de ma "mère" Deatheater m'a profondément discipliné et je m'astreins depuis à une discipline stricte afin de ne pas laisser les émotions me dépasser. C'est la pire chose qui puisse arriver à un membre de mon espèce, perdre ses moyens et basculer de l'autre coté. Celui qu'avaient choisis les ancêtres ayant rompu l'équilibre pour satisfaire leur soif de pouvoir mégalomane. Imperturbable et impassible dans la plupart des circonstances, je peux aisément passer pour un bloc de glace. Bonne chance à vous pour me tirer ne serait ce qu'un sourire. L'humilité me caractérise malgré une pointe de fierté à l'idée de ce que je suis devenu. Après, tout je ne suis plus un pauvre orphelin condamné à une vie aussi triste que ne fut celle de mes géniteurs. Mais, un gardien de l'équilibre surnaturel. J'estime être quelqu'un de droit et de juste pour un ancien délinquant au casier judicaire bien rempli, j'entends. Mais encore une fois, je pense que ces qualités font partie de mon caractère depuis mon enfance et qu'elles expliquent un certain nombre de choses. Je peux parfois me montrer sarcastique ou philosophe, cela dépend vraiment des situations en fait. Mon caractère est empreint d'une certaine mélancolie et il m'arrive très souvent d'être triste sans vraiment savoir pourquoi. Bah, vous me direz avec la vie que j'ai eu, hein. Pour finir, je suis quelqu'un de très dévoué. Principalement envers, mon clan Deatheater malgré mon indépendance bien visible. Ma dévotion peut aller très loin et frôler le fanatisme vis à vis des règles de mon espèce. Et bien voilà, c'est terminé. Vous savez tout. Quoi, je n'ai pas parlé de mes défauts. Il semblerait que je sois un homme comme les autres alors.                  

Physique -
Je suis face à un miroir dans la salle de bain luxueuse du loft des frères Streat, mes défunts cousins. Je sais que ce loft est devenu le mien suite à leurs décès tragiques. Le mien parce que nous avions prévu de nous y installer tout les trois et de vivre en colocation ici à Beacon Hills. Et, puis surtout parce que les clefs du loft se trouvaient dans les poches de Malaki lorsque j'avais découvert les cadavres de mes deux cousins. Oui, cette habitation me marque par son luxe presque excessif pour quelqu'un comme moi qui a toujours vécu dans le dénouement et qui a volé pour avoir ce qu'il voulait durant son enfance et adolescence. Mais, je m'y habituerais ne vous en faites pas pour moi. Je laisse tomber la serviette qui me couvre le bas du corps et observe mon reflet. Un mètre quatre vingt huit pour 85 kilos. Ma condition de Deatheater et de métamorphe a surement quelque chose à voir avec ma carrure et le dessin de mes muscles mais j'ai toujours pris soin de moi et ce même dans la misère de l'orphelinat. Mon corps est taillé pour le métier de mercenaire c'est d'ailleurs pour cela que je me suis orienté dans cette carrière particulière. M'enfin, ce n'est pas comme si je pouvais faire grand chose d'autre vu mon absence complète de diplôme. Bon d'accord, j'abuse un peu il y a surement un tas de chose que je pourrais faire mais le mercenariat me convient parfaitement pour le moment. Des tatouages ornent mon torse et mes bras. Ce ne sont pas des tatouages ordinaires purement décoratifs. Je n'ai pas choisi de les avoir. Ils sont le fruit d'une tradition millénaire de mon peuple. Les immaculés transformés sont marqués par les tatouages caractéristiques. On aurait tendance à le prendre plutôt mal en se disant que cette tradition existe pour bien marquer la différence entre les deatheaters de sang et les anciens humains. Mais, ce n'est pas le cas. Ces tatouages sont l'apanage des élus. La guerre interne à mon espèce a failli la détruire. Une guerre bien antérieure à ma naissance. Les survivants ont tenté de regonfler les rangs par la transformation massive. Mais, ce fut un échec complet car le taux de réussite de la transformation est franchement triste. Voilà, pourquoi les transformés sont tatoués pour que leur importance soit remémorée à jamais. Loin d'être une discrimination, il s'agit d'une marque de fierté. Ces tatouages ne sont pas très fantasques, ce sont des barres, des formes rectangulaires représentant les "armes" du clan Deatheater responsable de sa transformation. Mon regard remonte vers mon visage dans la glace du miroir mural. Les cheveux rasés, la barbe de trois jours sont des traits caractéristiques en ce qui me concerne. Je ne change jamais ni l'un ni l'autre. Suis je plus séduisant ainsi ? Je n'en sais rien et je n'y ai jamais réfléchi. Non, si ma trogne est ainsi c'est à cause de la force de l'habitude. Mes yeux sont d'un marron mi foncé mi noisette. On m'a toujours dit que mon regard est très expressif et que l'on peut littéralement lire en moi à travers lui ce qui tranche surement avec l'expression impassible habituelle de mon visage. Qu'est ce que je pourrais vous dire d'autre ? J'ai des oreilles, deux comme tout le monde, un nez et un menton. Voilà pour le tour du propriétaire. Il est probable que ce visage soit marqué par la rudesse de la vie qui fut la mienne mais je vous rassure on s'y fait assez bien et plutôt vite. Ma forme humaine vous est désormais connue mais qu'en est il de l'autre, celle du métamorphe partenaire du Hellhound et de la Banshee dans la trinité des messagers/passeurs de la mort. Fermant les yeux, je me concentre sur le processus de transformation. La fumée blanche apparaît et enroule mon corps dans une sorte de carapace protectrice me masquant à la vue. Lorsque le souffle se dissipe, ma transformation est achevée. Des griffes de tigre au bout de mes doigts, des crocs de tigre sur un visage devenu félin et des yeux d'un bleu profond presque océanique qui semblent scintiller même dans la clarté d'une journée ensoleillée. Je me concentre de nouveau et le souffle d'une blancheur cadavérique s'enroule une nouvelle fois autour de moi. Lorsqu'il s'estompe avant de disparaître, j'ai repris forme humaine.         

Ton Histoire

7 décembre 1999 :
La neige est tombée du ciel hivernal durant toute la nuit et c'est un spectacle enchanteur qui nous a accueilli dans le jardin de l'orphelinat ce matin. La blancheur immaculée a tout recouvert, des bancs aux paniers de basket. Nous sommes sorti des dortoirs sans prendre la peine de nous changer et avons tous entamé la journée par une bataille de boule de neige monumentale. Les éducateurs et les surveillants étaient dépassés et sont bien vite devenu les cibles de tout les garçons du centre. Ils se sont finalement retirés après avoir compris qu'ils n'arriveraient pas à rétablir l'ordre et nous ont laissés faire ce que l'on voulait. Après tout, il fallait bien que les enfants s'amusent n'est ce pas. Cela leur arrivait tellement rarement. Les plus calmes se sont mis à faire des bonhommes de neige tandis que d'autres ont fait de la luge avec des sacs poubelles. Quant à moi, j'ai suivi mes amis et le mouvement général et ai continué la bataille de boules de neige. Une des boule a atterrie dans l'œil d'un jeune plus vieux mal léché. Des bagarres ont éclatées, je me suis jeté dans la mêlée sans même savoir pourquoi. Bilan, un cocard et une lèvre fendu ainsi qu'une litanie de bons souvenirs.  
 
14 juin 2001 :
La journée a été des plus fructueuse. Le crime ne paie pas, le crime ne paie pas. Qui est le débile qui a dit ca ? Je vous le demande. Un flic sans aucun doute, je ne vois pas d'autre explication possible. Parce que ca pour payer, il paie. J'ai quitté l'orphelinat à l'aube en compagnie de mes comparses de toujours Enzo, Lucas et Jace, déjouant aisément la surveillance des éducateurs. En même temps, on avait l'habitude. Quelques larcins, vols à l'étalage et recels une journée comme une autre en somme et un paquet de dollars en prime. Bon, il va falloir que nous nous montrions tout de même plus prudent à l'avenir. Nous avons failli nous faire avoir par la police. Mon casier est déjà trop rempli. Je ne veux pas finir en maison de correction.
 
12 mars 2003 :
Des gens sont venu me voir aujourd'hui. On me les a présenté comme des membres de ma famille. Je ne comprends pas vraiment comment une telle chose est possible. Si, j'avais de la famille comment expliquer que je sois coincé dans ce taudis depuis ma naissance ! Hein, comment ? Je les ai envoyé chier. Si, cette femme est réellement ma tante alors elle ne vaut pas mieux que ma mère. Oui, je me suis crée des souvenirs joyeux d'une époque révolue dans lesquels j'idéalise ma mère. Mais, là face à cette réalité je ne peux plus réprimer la douleur et la colère. J'espère qu'ils ne reviendront pas ces hypocrites.
 
22 avril 2003 :       
Ils sont finalement revenu et j'en suis finalement très heureux. Je n'aurais pas du les juger trop vite. Mais, vous comprenez ce que j'ai pu ressentir en apprenant cela. Non, ben tant pis moi je me comprends c'est l'essentiel. J'ai pris la peine d'écouter Lucianna ma tante et son mari Jhon. J'ai appris que ma mère biologique était encore en vie quelque part sur la cote est mais qu'ils n'avaient appris mon existence qu'il y a quelques mois car les deux sœurs étaient brouillées depuis longtemps. J'ai vu que ma tante et son mari avaient bon fond et ils furent les premiers adultes auxquels j'accorda ma confiance. Les visites durèrent toute l'année et ma tante lança la procédure d'adoption. Malaki et Jason mes cousins devinrent vite de très bons amis qui me manquait énormément à chaque départ. L'innocence de Jason était rafraichissante et la compassion fraternelle de son grand frère était ce dont j'avais besoin pour découvrir ce sentiment si naturelle pour l'humanité mais qui m'était inconnu : l'espoir. L'admiration que je lisais dans le regard de Malaki me touchait énormément parce que je considérais que c'est moi qui devais avoir de l'admiration pour lui. Mon cousin était déjà une force de la nature à cette époque.

28 juillet 2004 :
Lucas a voulu prendre de la cocaïne aujourd'hui, il m'en a proposé mais j'ai refusé et l'ai envoyé chier. Je l'ai traité d'abruti et on a failli en venir aux mains. Mes meilleurs amis ont dit qu'ils ne me reconnaissaient plus depuis quelques temps et que j'avais retourné ma veste depuis la découverte de ma famille. Ils n'ont pas tord puisque je me suis franchement calmé depuis ma rencontre avec Lucianna. Je ne veux pas lui causer de problèmes, ni lui faire honte. Je ne veux pas faire foirer l'adoption. Alors, oui je les empêche de déconner quand il le faut parce qu'ils sont comme des frères pour moi et que je les aime.  

5 mai 2005 :  
La procédure d'adoption est presque terminée. Il n'y a plus que quelques mois qui me sépare de ma nouvelle vie. Les gars sont heureux pour moi et savent que je ne les oublierais jamais et que nous nous retrouverons une fois qu'ils auraient quitté l'orphelinat. Nous avons donc fait le mur avec d'autres jeunes de l'orphelinat Theo, Stanley et Simon. Nous nous sommes rendu dans le bar le plus miteux du coin, persuadés que dans un bouge pareil personne ne ferait grand cas de vendre de l'alcool à des mineurs. La soirée se déroula tranquillement. Les bières et les shots s'enchainaient à un rythme endiablé. Les blagues fusaient et las taquineries aussi. Une blague grivoise après l'autre, la soirée passa lentement mais surement. Jusqu'au moment ou la patronne ferma le bar alors même que nous nous y trouvions en nous disant qu'elle préférait que nous passions la nuit ici. Des mineurs complètement déchirés pouvaient faire une mauvaise publicité pour son bar. L'alcool nous avait embrouillé les idées et nous acceptâmes bien volontiers. La patronne Asmodée était sympathique. Nous nous sommes finalement endormi quelques heures plus tard. Des cris me réveillèrent en pleine nuit. Le spectacle fut terrifiant, une lionne aux yeux rougeoyants mordaient mes camarades les uns après les autres. Le sang coulait abondamment mais la lionne ne souhaitait pas nous manger. Je me mis à hurler pour prévenir Asmodée mais la lionne se jeta sur moi et me mordis à l'épaule. La douleur fut déchirante et me fis m'évanouir. Je me suis réveillé quelques heures plus tard. La douleur s'était atténuée. Les corps sans vie de mes camarades étaient étendu tout autour de moi. Trop choqué pour hurler, je vis quelque chose de choquant. La lionne s'approcha de moi et se changea dans une volute de fumée grise en une jeune femme brune d'une grande beauté. Celle ci s'appelait Azaléa et était la fille d'Asmodée. Elle posa un délicat baiser sur mes lèvres avant de me briser la nuque. Petite précision : Seuls les chefs de clans et leurs familles (fils, fille...) qui ont un lien de parenté avec le roi des deatheaters peuvent transformer des humains. Ces derniers ont les yeux rouges et bénéficient d'un pouvoir de transformation complète.

11 mai 2006 :  
Cela fait plus d'un an que j'ai fait la rencontre d'Azaléa ma "mère" Deatheater. Plus d'un an que mes amis sont morts dans d'atroces souffrances. Leurs morts m'attristent toujours autant mais il n'étaient pas suffisamment forts pour supporter la transformation en Deatheater. D'un coté, peut être que la mort n'était pas une mauvaise chose. La vie d'un orphelin n'est pas franchement enviable. Oui, je sais je cherche des points positifs à une situation qui n'en a aucune. Par ailleurs, je n'ai pas été adopté par ma tante car j'ai été considéré comme disparu. En même temps, j'ai quitté la ville avec mon clan de Deatheater dans la foulée de ma transformation en immaculé. Des cadavres cela fait tache voyez. J'ai passé cette année à me familiariser avec ma nouvelle nature, à maitriser mes aptitudes, à apprendre la culture de mon peuple et à vivre avec mon clan. C'est ce jour que ma "mère" et le chef de mon clan ont estimés que j'étais prêt et ma cérémonie de baptême eu lieu à minuit sous la lumière de la lune au son des tambours. Mes tatouages furent dessinés. J'étais devenu un élu deatheater.

3 février 2008 :
J'ai décidé de retourner auprès de ma famille humaine. Mon clan m'a laissé partir à la condition expresse que je rapplique dès qu'ils auraient besoin de moi. Les retrouvailles furent larmoyantes et très touchantes. Rongé par la culpabilité par rapport à l'avortement de l'adoption. J'ai tout avoué à ma famille. Je pensais qu'ils me prendraient pour un dingue, réaction normale devant un tel récit. Au lieu de cela, ils eurent des sourires compréhensifs et m'expliquèrent que cela ne leur posaient aucun problème. Les révélations tombèrent et ce fut à mon tour de tomber des nues. Le mari de ma tante était un druide. Malaki et Jason était des loups garous et Lucianna était au courant de l'existence du surnaturel.

Les années passées auprès de la famille furent les plus belles de ma vie. J'avais enfin cette vie de famille dont j'avais tant rêvé. Mais comme vous le savez surement, toutes les bonnes choses ont une fin. Azalea m'appela 5 ans plus tard en me disant que je devais rejoindre le clan pour une rencontre très importante.
 
4 novembre 2013 :
Ma "mère" m'avait fait venir pour rencontrer le roi des deatheaters. La rencontre eu lieu dans un bosquet sacré pour notre peuple, tout les clans de l'Amérique du nord étaient présents. Il y eu une grande fête. Je n'étais pas le seul élu présent, d'autres transformés eurent l'honneur de rencontrer le roi. Un deatheater d'une grande sagesse et d'une puissance palpable pouvant se transformer en tigre à dents de sabre. J'ai passé l'année suivante à la cour du roi des deatheaters en compagnie de sa famille.  

8 octobre 2015 :
Mes cousins m'avaient entre temps prévenu qu'ils comptaient s'installer à Beacon Hills et m'avaient proposés d'y vivre avec eux. J'ai bien évidemment accepté. Malheureusement, lorsque je les ai retrouvé dans un motel sur la route de Beacon Hills en ce jour tragique du 8 octobre 2015. Ils étaient morts. J'ai absorbé les signes invisibles de ces morts brutales d'êtres surnaturels pour purifier la zone. Les larmes de désespoir inondèrent mon visage tandis que mon pouvoir de Deatheater augmentait suite à cette absorption. J'ai mené ma petite enquête autour du carnage, étudié et fouillé les corps des chasseurs et ai entamé une quête de vengeance qui a duré plusieurs mois. Au bout du compte tout les chasseurs impliqués dans le meurtre de mes cousins connurent une mort atroce.
  
7 mars 2016 :
J'ai finalement décidé de m'installer à Beacon Hills malgré les morts de Malaki et Jason. Je peux sentir que cette ville est spéciale. Il y a quelque chose dans cette ville qui attire tout les êtres surnaturels. Je comprends mieux pourquoi mes cousins voulaient s'installer ici. Le loft qu'ils étaient venu acheté quelques semaines avant leur mort était très confortable. La réparation de la moto dans le garage me permis de me plonger dans une occupation qui m'a fait oublier les tristes évènements ayant entaché ma venue dans cette ville. Y a t'il d'autres messagers de la mort dans la ville ?


Toi et le forum

► Prénom / Pseudo : Kevinou ca passe toujours mieux que Keke quand on a la malchance de s'appeler Kevin.
► Âge : 21 ans
► Comment nous as tu trouvé ? Il s'agit d'un retour.
► Un mot sur le forum : Génial
► Tu as lu le règlement ? Oui ? Alors réponds à la question suivante. ;p
Quelle est la phrase cachée ?:
 

► Écrire [Terminé] sur le titre quand tu as fini. Merci !


© Fiche par Mafdet Mahes



Why do we fall sweetheart ? To learn everytime.


Dernière édition par Arès Kye Coleman le Ven 11 Mar - 17:50, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Jeu 10 Mar - 22:22

Bienvenue officiellement ou re bienvenue d'après ce que j'ai lu. Razz
Bon courage pour la fin de ta fiche t'en auras besoin. o/ u.u
Revenir en haut Aller en bas
Chris Ivakov

avatar

Humeur : Enthousiaste.
Messages : 374
Points : 455
Réputation : 8
Date d'inscription : 27/11/2015
Age : 18
Localisation : Stades de football US de Beacon Hills.

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Jeu 10 Mar - 22:26

Intéressant ! Bienvenu parmi nous, j'espère que tu trouveras ton plaisir et surtout, good luck pour la suite.

Au plaisir de se rencontrer lors d'un rp pourquoi pas.

Chris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès Kye Coleman

avatar

Humeur : Martiale
Messages : 801
Points : 758
Réputation : 79
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : Là ou la paix n'est qu'illusion. Beacon Hills, California

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Ven 11 Mar - 11:44

Merci beaucoup vous deux !

Oui, c'est clair Esperance qu'il va m'en falloir.
Avec plaisir pour le rp Chris.



Why do we fall sweetheart ? To learn everytime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Ven 11 Mar - 11:52

Hey ! =) et bienvenue à toi !

C'est bon de te revoir même si c'est sur un forum et un personnage différent !

Au plaisir de te croiser un de ces jours en rp Smile

Ton Alpha Wink
Revenir en haut Aller en bas
Arès Kye Coleman

avatar

Humeur : Martiale
Messages : 801
Points : 758
Réputation : 79
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : Là ou la paix n'est qu'illusion. Beacon Hills, California

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Ven 11 Mar - 12:21

Ronron !!!
Merci beaucoup Very Happy Cela me fait plaisir aussi.

Ce serait avec grand plaisir pour le rp.



Why do we fall sweetheart ? To learn everytime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Hale
Administrateur
avatar

Humeur : Tourné vers l'avenir
Messages : 4804
Points : 4523
Réputation : 202
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Ven 11 Mar - 21:51

Hi!

Bienvenue donc sur le forum. Ton histoire est riche et bien étoffée. Toujours très agréable à te lire aussi Smile

Je te valide donc dans le groupe des Other Surnatural.

J'espère que tu t'amuseras autant ici que sur l'ancien forum où nous nous sommes connus Smile





I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 961
Points : 1030
Réputation : 46
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Ven 11 Mar - 22:30

Félicitation pour ton acceptation. A bientôt pour l'amusement.


Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jordan Parrish

avatar

Humeur : Mystérieux
Messages : 312
Points : 463
Réputation : 143
Date d'inscription : 28/02/2015
Localisation : Bureau du Sherif

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Sam 12 Mar - 0:08

bienvenue messager de la mort Smile


#parrishweek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Cormier

avatar

Humeur : Perplexe
Messages : 867
Points : 982
Réputation : 158
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 28
Localisation : Hôpîtal de Beacon Hills

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Sam 12 Mar - 4:34

Bienvenue!
On se fera un pow wow si tu veux Very Happy



Merci Matrim & Chuck!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t996-alex-cormier-de-touts-et
Arès Kye Coleman

avatar

Humeur : Martiale
Messages : 801
Points : 758
Réputation : 79
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : Là ou la paix n'est qu'illusion. Beacon Hills, California

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Sam 12 Mar - 10:08

Merci Derek, heureux que ma plume te plaise.(J'ai échappé au destin funeste de lapin garou What a Face)
Merci Caracole, à bientôt ou à tout de suite.
Merci beaucoup cher collègue.
Merci Alex, ce serait avec grand plaisir pour le pow wow Xd


Arès (ex lapin garou  albino)



Why do we fall sweetheart ? To learn everytime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbara Walker

avatar

Humeur : Sanguinaire.
Messages : 253
Points : 303
Réputation : 35
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 18
Localisation : Derrière toi.

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Sam 12 Mar - 13:40

Et en voilà un autre qui me fait froid dans le dos... tch. Nan mais ce serait trop demandé de gentils petits humains bien innocents avec qui je pourrais peut-être m'entendre? Pff...

Bon. Quand même, je ne vais tout de même pas déroger à la règle, du coup: welcome to the madhouse. Je te surveille toi, fais gaffe.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès Kye Coleman

avatar

Humeur : Martiale
Messages : 801
Points : 758
Réputation : 79
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : Là ou la paix n'est qu'illusion. Beacon Hills, California

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Sam 12 Mar - 14:01

Ah bah oui, ca m'arrive de faire cet effet. Razz Bizarrement tu me fais également froid dans le dos jeune chasseuse.

Merci à toi. Ben vas y surveille moi j'ai rien à me reprocher moi (pour l'instant)



Why do we fall sweetheart ? To learn everytime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Amaro

avatar

Humeur : Dangereusement votre
Messages : 790
Points : 854
Réputation : 168
Date d'inscription : 15/11/2015
Localisation : Au Pink Print

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Sam 12 Mar - 15:57

Oh! Un mercenaire... intéressant !

Bienvenu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Wayne
Administrateur
avatar

Humeur : Observateur
Messages : 1366
Points : 1350
Réputation : 209
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Assigné à domicile

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Sam 12 Mar - 21:03

Bienvenue,

J'aime bien ton avatar, autant que ton histoire que tu as créé avec soin.

Amuse toi bien Smile

Mick


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brian O'Conner

avatar

Humeur : Troublé...
Messages : 688
Points : 770
Réputation : 105
Date d'inscription : 25/07/2015
Localisation : Poste de police

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Mer 16 Mar - 18:08

Bienvenu Arès.
Jordan! Tu as de l'aide Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafdet Mahes

avatar

Humeur : Féline
Messages : 467
Points : 630
Réputation : 144
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Dim 20 Mar - 18:11

Oh! Un confrère et un félin... Bien que je n'ai plus en charge le maintient de l'équilibre depuis que je suis à nouveau mortelle et simple druide... j'ai quelques expériences.


Et si tous ces loups t’ennuient, nous pourrons miauler et feuler en cœur, histoire d'affirmer la suprématie du minou sur le toutou.

Meow!

Maf'



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès Kye Coleman

avatar

Humeur : Martiale
Messages : 801
Points : 758
Réputation : 79
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : Là ou la paix n'est qu'illusion. Beacon Hills, California

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Dim 20 Mar - 18:26

Encore merci à tous pour cet accueil !

Ce serait avec plaisir Maf que ce soit pour le partage de ton expérience ou pour le miaulement et le feulement. Trop de loups dans cette ville.
Ca fait plaisir de voir un autre félin. La question de la suprématie ne se pose même pas. Razz



Why do we fall sweetheart ? To learn everytime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chad Wilder

avatar

Humeur : En colère
Messages : 870
Points : 895
Réputation : 77
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure   Lun 21 Mar - 20:47

Ha! Un ancien ! Re-Bienvenue sur le forum. Y a toujours les même zinzins. Cela ne devrait pas te dépayser !

Chad


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé]Arès-Mème quand la blessure guérit la cicatrice demeure
» Même quand la blessure guérit ... [Archivé]
» Je suis heureux quand il pleut [Terminé]
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]
» (Terminé) Je me sens pousser des ailes quand je suis avec toi ... (Eddie & O.)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Bienvenue sur le RPG de Teen WolfTitre :: Le bureau administratif :: Présentations :: Présentations acceptées-
Sauter vers: