AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Une visite à l'improviste, pour une demande spéciale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 923
Réputation : 36
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Une visite à l'improviste, pour une demande spéciale.    Ven 8 Avr - 20:38



Alex, j’ai besoin de toi !




La sonnerie annonce la fin des cours, et une nouvelle vie. Je souris à Liam, qui part de la salle pour son entraînement. Je le regarde sortir, et termine de ranger mes affaires, déçu de ne pas le voir jouer. Depuis mon retour, j’assiste à tous ses matchs, et même ses entraînements, mais aujourd’hui est un jour spécial. Je vais voir un ami de Charlie, dit nounours, mon ancien chef de Stage, que je n’ai toujours pas revu, d’ailleurs – au vu de l’endroit où il travaille, j’aurai du mal.

Je me souviens encore de cette journée. La dernière je crois, celle-là même où il m’a appris à bien faire cuire les viandes – depuis je m’amuse à la maison à mettre en pratique ses conseils et  m’applique avec le plus grand soin. J’espère lui montrer mes améliorations et que ce qu’il a dit, n’est pas tombé dans les oreilles d’un sourd.  

Mais, là, n’est pas le sujet. Pendant cette journée, un de ses amis est venu. Un druide. Gentil surement.  Bon, je ne me fis qu’à mon instinct vu qu’il ne restait pas longtemps dans le buigbuig et que je lavai  la vaisselle dans l’arrière-boutique.

Alex, voilà ce dont je me souviens de lui. Son prénom, même son nom ne s’est pas ancré dans mon esprit. Donc j’ai mis un temps fou à le retrouver, à cause du nombre d’Alex et tous les prénoms qui y ressemblent – oui Alex était peut-être un surnom ? J’ai trouvé, un Alexander, un Alessandro. Mais, à force de persévérance – et de folie j’aurai pu très bien aller voir Charlie pour le lui demander – je l’ai trouvé. Ma longue recherche s’est achevé, et même si j’aurai pu aller voir d’autre Druide, j’ai résisté. Mon loup me le conseillait, comme s’il était le seul à pouvoir m’aider.

C’est pourquoi je me presse actuellement pour aller chez lui dans le but de rendre mes armes moins destructrices. Je désire endormir mes adversaires et non les tuer.

Les affaires rangés, je quitte le lycée, emprunte les différentes routes, prévient ma mère d’un possible retard de ma part et fonce vers la maison du Druide.

Devant la porte,  je lève la main, m’apprête à frapper quand je me demande s’il est là ? Je ne le connais pas et lui non plus. Comment va-t-il réagir avec ma visite à l’improviste. Peut-être qu’il se souvient de moi avec toutes les visites lors de mon stage ? Tant pis.

Je toque à la porte et attends qu’il m’ouvre, à moins qu’il ne me surprenne en arrivant de la forêt, ou autre ?  

© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Cormier

avatar

Humeur : Perplexe
Messages : 823
Réputation : 152
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 27
Localisation : Hôpîtal de Beacon Hills

MessageSujet: Re: Une visite à l'improviste, pour une demande spéciale.    Sam 9 Avr - 17:36

Un visiteur inattendu


Alex tira la chasse, le regard désabusé, et se lava les mains en regrettant que cette mauvaise journée ne soit pas disparue aux égouts comme elle l'aurait pourtant bien mérité.  Dernièrement, il avait un peu le mal du pays, mais le problème lorsqu'on avait trop souvent déménagé, c'était qu'il n'était pas certain de quel pays exactement.  Il trouvait souvent le temps long à Beacon Hills.  Depuis sa rupture avec Jenny, il passait bien plus de temps seul.  Il voyait parfois Alister, et passait quand même souvent chez Eddy, mais les soirées lui paraissaient de plus en plus souvent longues.  Il y avait bien ses voisins, aussi, mais il avait honte de ne jamais parvenir à leur ramener la bonne nouvelle tant attendue.  Il avait beau faire de plus longs footings, plus souvent, il avait beau être à peu près en bons termes avec Charlie, ils n'étaient pas les meilleurs potes de l'univers non plus et il n'avait pas envie de laisser croire à l'ours que la solitude lui pesait, lui qui prétendait toujours en avoir l'habitude et s'en foutre comme de sa première dent.  

Sauf que là, le mal du pays le rattrapait et il se disait parfois qu'il serait mieux n'importe où ailleurs que dans cette maudite ville.  

Surtout des journées comme celle-là, où sa collègue venait le voir en panique parce qu'elle n'arrivait plus à ouvrir Facebook sur son portable.  Elle pensait qu'ils étaient payés pour quoi?  Alex lui réinstalla l'application en quelques minutes, avant d'être happé par un collègue qui pestait et ne savait plus quoi faire de son GC.  Après un court diagnostique, le biochimiste sortit le détecteur de fuites et quelques instants plus tard, il resserra une noix.  Miracle, l'appareil se remit en marche.  Jusque là, ce n'était pas si pire.  Mais Alex avait glissé dans une flaque au sol et s'était pété la marboulette.  Il s'était relevé péniblement pour réaliser que la colonne du HPLC n'avait pas été réinstallée et que les analyses des dernières heures avaient terminé dans le dos de son t-shirt.  Grommelant d'un ton presque digne d'un ours de sa connaissance, Alex avait réparé l'erreur du stagiaire et était allé puisé bien loin pour chercher de la motivation et du courage pour affronter le reste de la journée : il n'était pas encore midi.  L'après-midi fut presque aussi calme et, dès son retour à la maison, il comptait prendre une douche bien froide pour se remettre les idées en place.  Sauf que voilà que ça cognait à la porte.

Grommelant pour la trente-douzième fois aujourd'hui, Alex sortit de la salle de bains et traversa la grande pièce commune pour ouvrir la porte à l'épouvante.

-Si c'est encore pour vendre des chocolats, on en a acheté une cargaison entière hier soir, déjà.

Le biochimiste jeta un œil à l'adolescent qui était finalement bien plus grand que les gamines de la veille.

-Et elles avaient perfectionné leur technique de clignement de cil.  Entre, je vais voir si j'ai pas un peu de monnaie qui traîne.  Ces campagnes de financement allaient lui prendre plus d'argent que le fisc, si ça continuait ainsi!

Alex fit un pas de côté pour laisser à son invité surprise le temps de passer à l'intérieur avant de refermer derrière lui.  Il fut surpris de voir le garçon se prendre le mur de sorbier à la figure et, comme il commençait à en avoir l'habitude pour ses visiteurs surnaturels, il poussa le bout de bois amovible derrière la porte et refit signe au gamin de rentrer.  Il n'avait effectivement pas de boites de chocolat, nota Alex en se trouvant tout à coup finement observateur.

-Qu'est-ce que tu fais ici?  Mon père n'est pas à la maison, si tu étais venu le voir pour des... conseils. fit Alex, d'un ton méfiant.  Il regrettait à présent d'avoir laissé entrer une personne potentiellement dangereuse, et savait que l'enfermer à l'intérieur si elle devenait agressive n'était pas forcément la meilleure solution aux yeux de son paternel, peu importe ses chances de survie.

©City pub
©Nausicäa Kaer
© Mafdet MAHES



Merci Matrim & Chuck!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t996-alex-cormier-de-touts-et
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 923
Réputation : 36
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Une visite à l'improviste, pour une demande spéciale.    Sam 7 Mai - 21:10



Après mainte recherche, il est enfin là..




Je poireaute pendant quelques secondes devant la porte, me demandant s’il est présent, absent, ou occupé ? J’aurai dû téléphoner avant de me présenter ici, au lieu de venir à l’improviste, j’avais un numéro de téléphone dans l’annuaire. Mais, après avoir appuyé sur la sonnerie, je ne peux faire autrement que de rester sur place. Impatient, je ne connais qu’un seul moyen pour savoir si je vais attendre longtemps ou pas : écouter aux portes – une technique apprise de Liam. J’use de mon don avec difficulté, quelque chose me bloque, mais j’arrive à capter des bruits. Des sons de pas qui se rapprochent et m’indiquent une présence. Qui sait ? Mon don d’écoute s’amenuise soudain et disparait un instant. J’espère que je ne le dérange pas.

La porte s’ouvre à la volé, et un homme apparaît, les cheveux châtains courts. Une peau blanche, des yeux verts. C’est lui le druide que je cherche ? Il n’a pas l’air très accueillant, surement blasé par quelque chose.

-Si c'est encore pour vendre des chocolats, on en a acheté une cargaison entière hier soir, déjà.

Je le regarde sans vraiment comprendre ce qu’il a et écarquille des yeux. Une cargaison de chocolat ? Qui, à part Liam, pourrait manger autant de chocolat ? Personne.

Je ne dis rien. Pourquoi voudrais-je lui vendre du chocolat ? J’hoche des sourcils et obtient une autre réponse qui me déconcentre. Il est marrant ce monsieur.

-Et elles avaient perfectionné leur technique de clignement de cil.  Entre, je vais voir si j'ai pas un peu de monnaie qui traîne.

Il s’écarte un instant pour me laisser entrer et sens quelque chose d’électrisant. Je n’aime pas cette sensation. Je fais un pas et me prend un mur, recule de quelques centimètres en arrière sous le regard surpris du druide.

Sous le choc, je regarde le mur invisible et demande, après avoir secoué la tête.

— C’est quoi ? Du sorbier ? On m’en a parlé mais c’est la première fois que j’en vois. C’est bizarre, j’aime pas.

Le druide pousse un boit de boit et me permet d’entrer une nouvelle fois. Peu rassuré, je pose mon pied sur le seuil de la maison, ne désirant pas me reprendre ce mur. Je déteste cette sensation. Une fois sûr à cent pour cent, j’entre tout sourire.

-Qu'est-ce que tu fais ici?  Mon père n'est pas à la maison, si tu étais venu le voir pour des... conseils.

Je sens de la peur émaner de lui. J’espère qu’il n’a pas connu de loup méchant. De mon côté, une timidité naît doucement. Pour m’en défaire, je lui souris, espérant, en même temps, lui montrer que je ne lui ferais pas de mal.

— Euh… Je sais pas trop si je cherche votre père, mais, dans le restau où je travaillais, un certain Charlie Cormier m’a parlé d’un Alex Crowley, dis-je en m’emmêlant les pinceaux sous ma gaucherie.

Je me frotte les mains en même temps, et rigole sous le regard de mon hôte.

— Euh, pardon c’est l’inverse, dis-je en rentrant ma tête dans les épaules. Charlie Crowley, mon ancien chef de stage, m’a parlé d’un Druide, Alex Cormier.

Je regarde autour de moi, un peu inquiet. Dans ma courte vie, je n’ai connu qu’un druide. Adam Keagan. Je ne sais pas comment ce druide va réagir. Bien ? Mal ? Au vu de son inquiète, je pense qu’il m’attaquera que si je m’en prends à lui, ce que je ne ferais jamais.

— AH, euh, je vous ferais pas de mal promis. C’est juste pour demander certain trucs…

Je ne sais pas comment lui demander ce que je désire. Va-t-il me comprendre ? Va-t-il m’aider à trouver cette personne ? Est-il Alex ?

Je le regarde droit dans les yeux et le lui demande.

— C’est vous Alex Cormier ?

© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Cormier

avatar

Humeur : Perplexe
Messages : 823
Réputation : 152
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 27
Localisation : Hôpîtal de Beacon Hills

MessageSujet: Re: Une visite à l'improviste, pour une demande spéciale.    Mer 11 Mai - 14:36

Un visiteur inattendu


Le gamin avait beau ne sembler ni hostile, ni agressif, Alex savait qu'il n'était pas doué pour lire les intentions des gens et il repassa mentalement ses options en cas de danger : il savait où trouver armes et minutions ; le bâton de son grand-père ne changeait jamais d'endroit ; dans le pire des scénarios, il refermait le cercle de sorbier et sortait par la porte, emprisonnant l'ado surnaturel à l'intérieur.  Le druide offrit un sourire narquois au louveteau qui se prenait une telle barrière à la figure pour la première fois. Évidemment que ça ne devait pas lui plaire, mais Gabriel Cormier n'avait pas conçu sa maison pour plaire aux visiteurs.

Le jeune sourit en répondant à la question du druide qui ne réalisa pas sur le coup son lapsus. Crowley, Cormier, c'était vrai que ça avait des similarités!  Le lapsus traduisait probablement quelque chose d'autre. Un stress, trahi également par le rire nerveux? Les sourcils froncés d'Alex se détendirent un instant, amusé. Ce n'était pas comme si l'ours et lui avaient grands choses en commun...  Les bras toujours résolument croisés sur son torse, il écouta le petit se reprendre en analysant la situation. Après l'expérience avec Matrim et leur coup de chance, Charlie avait probablement vu décupler sa confiance en les compétences druidiques de son associé, et il s'était trouvé un petit protégé à aider. Bon, donner directement l'adresse de Cormier n'était pas de l'aide si directe, mais ça partait d'une bonne intention de maman ours.
Lorsque le jeune visiteur promit de ne pas faire de mal à Alex, celui-ci ne put retenir un éclat de rire.
-Je ne te le conseillerais pas, non.
Décroisant finalement les bras, il sortit son téléphone de sa poche et pianota quelques instants, lui demandant à quel type de surnaturel il avait affaire.
Jetant un coup d'oeil par-dessus son portable, Alex reconnut enfin le stagiaire dont Jenny et Charlie lui avaient tous deux parlé et qu'il avait entrevu dans la cuisine quand il allait chercher son café.
-Tu veux boire quelque chose? J'ai des infusions de thés, tisanes, camomille, cardamome, menthe, mélange hivernal, aconit... Je rigole. Je t'offrirais bien un café, mais tu me sembles un peu jeune.

Alex se dirigea vers la cuisine et, en chemin, ferma l'écran du portable qu'il venait d'allumer quelques minutes auparavant avec l'idée de s'inscrire sur un site de rencontres.  Tant pis, il procrastinerait.
-Oui, c'est moi, répondit-il en remplissant la bouilloire électrique, qu'il posa ensuite sur son socle et l’alluma.

Le portable vibra dans sa poche et Alex lu la réponse. C'était donc un louveteau et Alex comprit que le jeune l'embêtait. Et si le druide avait sa petite idée sur ce qui pouvait agacer l'ours, il y avait fort à parier que le lycan était inconscient de ce qu'il infligeait à la brute. Le scientifique, lui, décida d'embarquer dans le jeu et d'embêter l'adorateur de miel un peu.

-Charlie Crowley? Bien sûr que je connais Charlie.  On se connaît assez bien, même.  Charlie et moi sommes allés au même lycée. Crowley t'as pris sous son aile alors? Cool, Charlie est un bon cuistot.
Le portable d'Alex commença à vibrer, lui annonçant qu'il avait reçu un nouveau message texte.
-Crowley ne bosse plus chez Eddy, tu savais? Non, Charlie a préféré changer de type de cuisine.
Le téléphone vibra de nouveau, puis une autre fois.
-Bref, pourquoi Charlie t'a envoyé me voir, de quels trucs tu voulais me  parler? Et comment tu t'appelles au fait?
Tout sourire, le plaisantin ouvrit son portable pour y voir la réaction de sa victime.

"Crowley" sur le portable d’Alex a écrit:
"t'y met pas toi ossi"
"druide a la noi"
"..."
"mé tarrete?"
"malin"
"tu tien pasa tes dent"

©City pub
©Nausicäa Kaer
© Mafdet MAHES



Merci Matrim & Chuck!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t996-alex-cormier-de-touts-et
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 923
Réputation : 36
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Une visite à l'improviste, pour une demande spéciale.    Mar 24 Mai - 20:38




Charlie par-ci, Charlie par-là ! Et la raison de ma venue.




Après lui avoir affirmé que je ne lui ferais pas de mal, il sourit, sans réellement me croire. Pourquoi ? Je n’en sais rien. Les gens sont ainsi. Devrais-je lui montrer avec le temps ? Il décroise les bras et me recule un instant. Une mauvaise habitude prit avec le temps. Que va-t-il faire ? Non, j’ai pas à avoir peur. Charlie n’est pas du genre à envoyer quelqu’un au casse-pipe, enfin… Je ne le connais pas tant que cela, mais je ne pense pas qu’il m’aurait donné une adresse pour que j’aie des ennuis.

-Tu veux boire quelque chose? J'ai des infusions de thés, tisanes, camomille, cardamome, menthe, mélange hivernal, aconit... Je rigole. Je t'offrirais bien un café, mais tu me sembles un peu jeune.

Je ne connais pas grand-chose de ce qu’il me propose. Thés, tisane, chez moi, je ne buvais que de l’eau. Quand il dit aconit, sans le vouloir, j’eus un geste de recule. C’est dangereux c’est machin là…

— C’est quoi tout ce que vous me proposez ? J’aime bien le nom de cardamome. J’en ai jamais bu…

Je regarde l’homme présent qui répond à ma première question. Est-il Alex Cormier ? Pour toute réponse, j’ai le droit à un « oui, c’est moi !», tout en remplissant une bouteille d’eau pour la faire chauffer. Et pense à sa dernière boisson. Le café. Ca je connais, papa en buvait parfois.

Je souris sans savoir pourquoi. Une idée en tête, pouvoir goûter ce qu’il me propose. Puis mon idée principale revient en tête. Ma demande. Je m’apprête à me lancer quand soudain, il se met à parler de Charlie.

-Charlie Crowley? Bien sûr que je connais Charlie. On se connaît assez bien, même. Charlie et moi sommes allés au même lycée. Crowley t'as pris sous son aile alors? Cool, Charlie est un bon cuistot.


-Crowley ne bosse plus chez Eddy, tu savais? Non, Charlie a préféré changer de type de cuisine.

Son téléphone vibre à plusieurs reprise, presque à chaque fois qu’il termine de parler. Comme si quelqu’un l’écoutait. Il est sur écoute ? Pourquoi quand il parle j’ai l’impression qu’il est en colère contre Charlie ? Il a fait une bêtise ?

-Bref, pourquoi Charlie t'a envoyé me voir, de quels trucs tu voulais me parler? Et comment tu t'appelles au fait?

Je souris un instant et pense à moi et mon bébé loup préféré. Oui, je pense à Liam, comme toujours. S’il parle autant de Charlie peut-être qu’il aime bien, comme moi j’aime Liam ? Il regarde son téléphone un instant. Surement un message d’une personne qu’il aime bien, au vu de son sourire ?

— Pourquoi vous parlez autant de Charlie. Il a fait quelque chose de mal ? C’est bien d’avoir un ami de longue date comme ça…

Je regarde, essaie de me concentrer sur mes phrases.

— Je sais pas s’il m’a pris sous son aile, mais d’après vous ça sera oui ? Je savais pas pour le changement, mais il a bien fait. Son patron était mauvais. Il mérite mieux que ce restaurant qui gâchait ses talents, souris-je. Ouip, Charlie est un bon cuisiné. Mais pourquoi vous parlez de lui si souvent ? Vous aimez bien Charlie ? Comme moi avec Liam ?

Je secoue la tête. Pourquoi lui demandé-je cela ? Cela ne me regarde pas et je ne sais même pas s’il connait Liam…

— Désolé je m’égare. Je m’appelle Caracole O’brien. J’aurai dû commencer par là. Pour ma venue… C’est assez long. Comment dire.

Je réfléchis pour faire au plus vite, pour lui parler de tout ce qui m’arrive en peu de temps possible.

— En fait, avant d’être un loup, je vivais chez un type qui veut me voir combattre tout le temps et servir de garde du corps. Mais je veux tuer personne moi.

Je me frotte les mains avec inquiétude. Comment allait-il réagir à ma demande.

— Et depuis que je suis loup garou, j’ai l’impression que je ne pourrais jamais vivre dans la paix… J’ai perdu mon père et alpha…

Je me retiens de pleurer, essaie de surmonter ma tristesse, même si c’est dur.

— Il sait fait tuer et mon tuteur est toujours là. Je sais pas quoi faire.

Je m’embrouille et m’épanche dans des explications sans aucune connexion. Je m’éloigne de mon idée de base et me reprends.

— En fait, j’aimerai savoir comment faire en sorte de pas faire mal aux autres, mais de leur faire comprendre que je sais me défendre ? Je sais pas comment mieux l’expliquer désoler…

Durant tout mon monologue, je me tords les doigts, et la main pour éloigner le stresse ne moi. Cela n’a pas fonctionné comme je l’espérai…
© Fiche by Mafdet MAHES






Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Cormier

avatar

Humeur : Perplexe
Messages : 823
Réputation : 152
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 27
Localisation : Hôpîtal de Beacon Hills

MessageSujet: Re: Une visite à l'improviste, pour une demande spéciale.    Mar 7 Juin - 5:18

Un visiteur inattendu


Satisfait du mauvais tour qu'il avait joué à l'ours-garou, bien à ses dépends, Alex referma son portable après avoir envoyé deux simples caractères : le point-virgule et la parenthèse de droite. L'eau bouillait et Alex alla la verser dans deux tasses distinctes. Il n'avait pas répondu à l'adolescent, persuadé qu'il rigolait quand il prétendait ne pas savoir ce qu'étaient les tisanes, thés et autres infusions. De l'autre côté du comptoir qui ferme l'espace cuisine et le sépare de la salle à manger, le louveteau l'écoutait sagement, un sourire benoît sur ses lèvres.

— Pourquoi vous parlez autant de Charlie. Il a fait quelque chose de mal ? C’est bien d’avoir un ami de longue date comme ça… 

-On peut dire ça comme ça, oui.

Alex posa l'infusion de cardamome devant Caracole en réprimant un rire ironique. Si Charlie était un ami de longue date, Amaro était probablement digne d'être intronisé comme le meilleur ami à vie du druide. Inondé par le flot de parole de son invité, Alex prend une longue gorgée de thé en l'écoutant. C'était qu'il en avait gros sur le cœur, le petit. Sa lampée se termine en apothéose alors que le thé lui ressort par le nez, n'ayant pas pu se retenir de rire à l'évocation d'une bromance avec son plus récent ami.

-C'est toi qui a parlé de Charlie le premier, non? fit Alex pendant que Caracole secouait la tête. Alex espéra un instant que les loup-garous n'attrapaient pas de puces, et poursuivit.

-Je peux pas parler pour lui, je n'ai aucune idée de comment fonctionne la restauration. Donc non, je sais pas si ce sera oui. Quant à ce Liam, je ne sais pas si je le connais, mais ça ne me dit rien, comme nom. T'imagines que j'ai aucune idée du genre de relation que vous pouvez avoir, hein?

-Enchanté, Caracole.

Alex salua le lycéen d'un hochement de tête. Ses deux mains sur sa tasse, assis dans son siège, il se la jouait un peu. Il aimait l'idée d'avoir l'air en pleine possession de ses moyens et en maîtrise de la situation. Et l'idée de ressembler un tant soit peu à un jeune Confucius caucasien ne lui déplaisait pas non plus.

-Raconte, on jugera ensuite si c'est si long.

Les yeux plissés, Alex écoutait l'histoire de Caracole en tentant de comprendre les non-dits et les sous-entendus. Aussi bien être honnête : il avait totalement raté toute information qui s'y serait trouvé, même s'il était persuadé d'avoir été attentif.

En résumé : Caracole vivait chez un type qui se servait de lui comme garde-du-corps et bourrin attitré. Déjà, Alex était persuadé qu'il existait un organisme qui pouvait s'occuper de ce genre de maltraitance infantile. Son père était vivant, mais il n'habitait pas avec lui? Étrange. De toute manière, le père avait maintenant disparu, tout comme le loup qui avait mordu Caracole. Quel manque de fiabilité : mordre un adolescent pour l'abandonner ainsi et aller crever ailleurs. C'était digne d'Amaro! Le gamin se sentait seul et déboussolé, ce qui ce comprenait. Il avait besoin d'un psy, par contre, pas d'un druide. Jouer au soigneur ou au garde-malade, ça pouvait aller. Jouer au thérapeute, déjà, il était bien moins à l'aise. Et il voulait apprendre à intimider ses adversaires sans les blesser. Dans le meilleur des mondes, ce serait le moment où il cesserait d'ajouter des anxiogènes avant de s'arracher lui-même la main...

-D'abord, tu aimes ta tisane? Sinon, selon moi, dans la plupart des situations, un bon rugissement devrait suffire. Si c'est pas assez subtil, plaque-les contre un mur ou quelque chose. Sans les blesser, juste de pas toucher le sol, ça risque de les calmer. En tout cas, dans les films ça marchait. Ensuite, tu dois être assez vieux pour bosser un peu, non? Tu pourrais te trouver un appartement en colocation avec des amis, ou avec ce Liam, plutôt que de vivre chez ton tuteur.

Alex prit une nouvelle gorgée, mais s'arrêta à mi-gorgée et reposa la tasse sur la table basse, les sourcils en panique.

-Et je suis désolé pour tes pertes.

Oui parce que bon, il y avait des limites à être asocial et ne pas savoir vivre, tout de même!

©City pub
©Nausicäa Kaer
© Mafdet MAHES



Merci Matrim & Chuck!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t996-alex-cormier-de-touts-et
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 923
Réputation : 36
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Une visite à l'improviste, pour une demande spéciale.    Sam 18 Juin - 21:53



Help me please




Alex range son portable et part vers la cuisine pour faire chauffer l’eau dans une bouilloire. Une fois l’eau en ébullition, il la versa dans deux tasses, qu’il apporte juste après Il la garde avec lui et répond à ma toute première question, en rapport avec sa longue phrase sur Charlie.

-On peut dire ça comme ça, oui, me dit-il, avec un sourire.

Je garde mon sourire, me demandant si j’ai vu juste et prends sa boisson, posé sur la  table, après l’avoir remercié. J’en bois une petite gorgé pour découvrir la saveur de ces herbes. C’est un goût que je ne connais pas qui coule dans ma bouche, j’en reprends une lampé et attends avant de donner mon avis.

Je reprends la conversation sur l’ours garou, dévie sur Liam et compare nos deux relations, imaginant qu’ils vivaient la même chose que moi. Idée qui, par la suite, se révèle être fausse enfin, sa réaction me fait penser ainsi. Il crache sa boisson par le nez et pouffe de rire

-C'est toi qui a parlé de Charlie le premier, non?

Je baisse la tête, comme si j’avais fauté.

— Oui, mais s’était juste pour vous expliquer comment je suis arrivé à vous… tenté-je de dire en me triturant les doigts – les deux index exactement.
-Je peux pas parler pour lui, je n'ai aucune idée de comment fonctionne la restauration. Donc non, je sais pas si ce sera oui. Quant à ce Liam, je ne sais pas si je le connais, mais ça ne me dit rien, comme nom. T'imagines que j'ai aucune idée du genre de relation que vous pouvez avoir, hein?
— Euh, rajouté-je, le rouge aux joues. Oui, je comprends, désolé. Liam c’est un ami…


Je passe mes cheveux dans les mains, lui dit mon prénom pour changer la conversation.

-Enchanté, Caracole.
— Moi de même !

Alex tient sa tasse entre ses mains, comme pour se réchauffer. Je l’imite, n’ayant aucune connaissance sur la manière de dégusté du thé. Enfin, je sais que dans certains pays, il y a des gestes à  produire avant de boire une boisson ou même de manger, peut-être qu’il faut faire de même ici ?

-Raconte, on jugera ensuite si c'est si long.

Je lui compte mon histoire, digne des films que regarde Liam et parle avec arrêt sur certain sujet triste. Alex m’écoute avec attention sans commentaire et sirote sa boisson. Une fois le conte terminé, le druide de demande tout simplement :

-D'abord, tu aimes ta tisane? Sinon, selon moi, dans la plupart des situations, un bon rugissement devrait suffire. Si c'est pas assez subtil, plaque-les contre un mur ou quelque chose. Sans les blesser, juste de pas toucher le sol, ça risque de les calmer. Ensuite, tu dois être assez vieux pour bosser un peu, non? Tu pourrais te trouver un appartement en colocation avec des amis, ou avec ce Liam, plutôt que de vivre chez ton tuteur.

Je le regarde incompréhensif devant sa première question. Pourquoi me parle-t-il de sa boisson ? Je baisse la tête et me demande s’il va m’aider? Comment puis-je  faire pour me défendre d’un type comme mon tuteur. Je regarde Alex, déçu par ses explications. Si c’était si simple, je ne serais pas là.

-Et je suis désolé pour tes pertes, rajoute-t-il, comme s’il paniquait devant ma situation ou pour tout autre idée.

— Euh oui, elle est bonne je trouve. C’est bon le cardaramone. Par contre, je crois pas que ça lui fasse peur, à mon tuteur. C’est de sa faute si je suis devenu un loup. Il a fait capturer mon alpha pour que je me batte contre lui. Et la seule solution qu’il a trouvée pour qu’on s’échappe, s’était de me mordre, dis-je en me touchant l’épaule, souvenir de ma transformation.

Je regarde le sol de la maison, me remémorant ses souvenirs mi-figue mi-raisin. Je ne lui ferais jamais peur… Je le sais. Même si je tente de me défaire de son emprise, comme me l’a conseillé Therence, j’ai du mal. Il est toujours là à me faire peur dans les moments de doute, de solitude.

— Je sais pas si lui hurler dessus lui fera peur. Je sais vraiment pas quoi faire… J’aimerai juste avoir du temps pour m’échapper quand je le vois, comme une fumée ou autre… Vous ne pouvez pas m’aider ?

Je tourne la tête, tente de comprendre la suite. Travail ? Ai-je l’âge de travailler ?

— Euh, je sais pas, à quinze ans on peut travailler ? demandé-je le plus sérieusement du monde. Pourquoi je devrais trouver un appartement ? Je vis avec la femme de mon alpha, elle m’aime bien en plus. Mon père d’adoption, enfin celui qui aurait dû m’adopter a partagé la maison en deux je crois. J’ai rien compris à ce que m’a dit le type qu’on est allé voir. L’avocat je crois.




© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Cormier

avatar

Humeur : Perplexe
Messages : 823
Réputation : 152
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 27
Localisation : Hôpîtal de Beacon Hills

MessageSujet: Re: Une visite à l'improviste, pour une demande spéciale.    Mar 26 Juil - 1:37

Un visiteur inattendu


Alex voulut d'un geste de la main aller faire valser l'air coupable qu'affichait le jeune loup-garou avant de passer à autres choses.  Malgré son manque de talent dans les relations sociales, Alex ne put tout de même s'empêcher, à la réaction du gosse, qu'il aimerait peut-être bien que Liam soit plus qu'un simple ami.  Et il croyait qu'Alex en pinçait pour le brutal destructeur de chandails?  Ce serait mignon si ce n'était pas aussi comique.

Voyant le gamin mimiquer son air pseudo-sage, Alex se prit en pleine poire la réalisation qu'il n'avait pas l'air si mystique que ça.  Caracole était définitivement un adolescent bien particulier et son histoire ne faisait qu'abonder dans ce sens.  Alex n'était ni trop certain de la manière de réagir qui convenait, ni de l'endroit où voulait le mener le garçon et ce qu'il désirait tirer de lui.  Il tenta donc de se débrouiller en prenant connaissance de l'appréciation de la tisane du jeune homme avant de lui suggérer, en ayant l'impression d'être obligé de s'avancer en tâtonnant dans le noir, différentes pistes.  Parfois, il hésitait sur un mot, ayant réalisé qu'il serait bon de l'utiliser sur son profil virtuel, et lorsqu'il se tut enfin, il ne put s'empêcher de se demander s'il devrait inscrire son passe-temps de druide sur celui-ci.  En de meilleurs mots, tel que coach de vie bénévole pour adolescents troublés.  Non, ça sonnait comme une mauvaise parodie du Manoir X.

Le gamin l'avait poliment écouté, mais le laborantin avait tout de même lu quelque chose qui ressemblait à de la déception, ou de la désillusion, dans les yeux du petit, comme si ce qu'il entendait ne lui plaisait pas, ou n'était pas suffisamment bon.  Tant mieux si, lueur argentée, la tisane lui plaisait, songea le biochimiste en écoutant attentivement les explications nouvelles du louveteau.  Son alpha avait donc joué les bons samaritains.  C'était tout à fait noble, même si les répercussions n'étaient pas franchement des plus rigolotes pour personne, à en bien juger de la situation.  L'alpha était perdu, le jeune était confus, le conseiller était déstabilisé.  Caracole se prenait-il l'épaule par simple tic nerveux, exprimant une certaine gêne, ou en raison d'un douloureux souvenir de la morsure dont il venait de parler?  Voilà pourquoi Alex n'aurait jamais su être un bon psychologue.

Pour l'instant, Alex perdait le mini-loup dans ses noirs souvenirs et ne savait pas comment le ramener dans son antre.  À son grand soulagement, le gamin reprit la parole par lui-même.  La surprise se peignit rapidement sur son visage, toutefois, quand Caracole mentionna une fumée pour lui laisser le temps de s'échapper de son tortionnaire -c'était certain qu'il écoutait trop la télé-, mais il le laissa poursuivre.  En effet, le louveteau était un peu trop jeune pour s'émanciper de son tuteur et pour travailler, légalement du moins.  De toute manière, il n'habitait manifestement plus chez son tuteur, mais chez la femme de l'alpha disparu et quelque chose de moins clair en rapport à la maison et l'avocaterie.  En effet, ces démons en vestons étaient champions de la langue de bois et des discours hermétiques...

-Écoute, c'est vrai que tu es un peu jeune pour travailler.  Légalement, on ne peut pas avant seize ans... Et si tu es bien où tu habites actuellement, restes-y.  J'avais mal compris, je pensais que tu étais chez ton tuteur. Tu peux pas couper complètement les ponts avec lui?  L'avocat pourrait peut-être t'aider.  Si tu as des témoins, par exemple.  Faire faire des combats à un mineur, je suis certain que c'est illégal...

Le druide but une nouvelle lampée de son liquide, qui commença tranquillement à se transformer en une gorgée bien franche, avant de poursuivre.

-À savoir si je connais des poudres de perlimpinpin pour faire de la fumée et te permettre de t'évader... je suis pas un ninja non plus, hein!  Mais je suis persuadé que si tu écoutes suffisamment bien dans tes cours de chimie, tu pourrais avoir de bonnes pistes.  Sinon, quand tu prends les jambes à ton cou, tu dois détaler comme un lapin, non?  Tu as pensé aux arts martiaux, aussi, pour te défendre?  Tout le monde pense que c'est un truc de combat, mais c'est beaucoup plus souvent un parcours spirituel et une façon plus ou moins violente de se sortir de certains faux pas.  Le but n'est pas de blesser les gens, simplement de les dissuader de t'attaquer, ou de les incapaciter momentanément.  M'enfin, ça c'est la théorie.  En pratique... Ben t'as déjà vu un film de Jackie Chan, j'imagine!

Alex papillonna des yeux un instant, ne sachant plus où il s'en allait avec tout cela.  Il s'était une fois de plus perdu dans le fil de ses pensées, puis il sursauta.

-Oh! Je ne veux pas paraître insensible, mais tu es toujours en contact avec les autres membres de ta meute?  Je crois que ce serait préférable que tu ne te retrouves pas trop esseulé, et une meute serait probablement la meilleure façon de te protéger des différents dangers qui courent à Beacon Hills, surtout pour un adolescent comme toi.

Le druide n'était pas trop certain de comment ça passerait auprès de l'élève.  Il n'avait pas voulu paraître trop paternaliste, mais craignait bien avoir raté son objectif.  Largement.

©City pub
©Nausicäa Kaer
© Mafdet MAHES



Merci Matrim & Chuck!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t996-alex-cormier-de-touts-et
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 923
Réputation : 36
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Une visite à l'improviste, pour une demande spéciale.    Mar 16 Aoû - 20:21




Vais-je avoir une leçon de druidisme ?




Je regarde le druide juste après avoir fini de lui répondre. Ce dernier, l’écoute avec attention et cherche ses phrases. Pourquoi en est-il venu à me poser ces questions ? Il veut en savoir plus sur moi pour découvrir comment m’aider ?

J’ai l’impression qu’il ne sait pas comment agir, de toute façon, qui le saurait dans cette situation ? Ma vie est assez compliquée et je ne connais personne avec cette vie, ou même une vie assez proche. Et je ne le souhaite à personne. Je me demande comment j’ai fait pour avancer droit devant sans perdre ma joie de vivre.

Je saute d’un pied sur l’autre, stressé par la suite des événements. J’espère qu’il a compris ma demande, sinon je devrais m’appliquer encore plus pour lui faire comprendre.

Je continue de boire son thé et termine la tasse. Je la garde en main en me disant que s’était très bon. J’aimerai bien savoir quel goût ont les autres.

Une fois ma tirade terminé, j’entends les réponses de mon interlocuteur :

-Écoute, c'est vrai que tu es un peu jeune pour travailler. Légalement, on ne peut pas avant seize ans... Et si tu es bien où tu habites actuellement, restes-y. J'avais mal compris, je pensais que tu étais chez ton tuteur. Tu peux pas couper complètement les ponts avec lui? L'avocat pourrait peut-être t'aider. Si tu as des témoins, par exemple. Faire faire des combats à un mineur, je suis certain que c'est illégal...

Bon, déjà, je ne pouvais pas travailler et me faire de l’argent, mais bientôt, je le pourrais. Je me demande si Charlie voudrait me prendre sous son aile… Non, je dois continuer mes études et trouver un bon travail, c’est qu’il m’a conseillé, alors je vais l’écouter. Peut-être que mes envies vont changer qui sait ? Je garderai la cuisine pour un loisir et aurait un autre travail à côté ? Il reprend ensuite sur mon père et me propose de faire appel à un avocat, chose que je ne peux pas faire sans causer d’ennuie à ma nouvelle famille et pour tout autre chose que je lui annoncerai…

Alex reprend sa phrase après avoir bu une gorgeais de sa boisson, j’attendrai pour lui répondre :

-À savoir si je connais des poudres de perlimpinpin pour faire de la fumée et te permettre de t'évader... je suis pas un ninja non plus, hein! Mais je suis persuadé que si tu écoutes suffisamment bien dans tes cours de chimie, tu pourrais avoir de bonnes pistes. Sinon, quand tu prends les jambes à ton cou, tu dois détaler comme un lapin, non? Tu as pensé aux arts martiaux, aussi, pour te défendre? Tout le monde pense que c'est un truc de combat, mais c'est beaucoup plus souvent un parcours spirituel et une façon plus ou moins violente de se sortir de certains faux pas. Le but n'est pas de blesser les gens, simplement de les dissuader de t'attaquer, ou de les incapaciter momentanément. M'enfin, ça c'est la théorie. En pratique... Ben t'as déjà vu un film de Jackie Chan, j'imagine!

J’écoute avec attention ce qu’il dit et me propose pour pallier à mes problèmes. Je souris un peu, mais reste déçu sur un sujet. Je me demande s’il pourrait m’aider. Je vais devoir mieux m’expliquer peut-être ? Je n’ose lui répondre encore. Alex semble s’être envolé pour son imaginaire, enfin, il semble s’être lâché dans son discours sur les films de ninja.

-Oh! Je ne veux pas paraître insensible, mais tu es toujours en contact avec les autres membres de ta meute? Je crois que ce serait préférable que tu ne te retrouves pas trop esseulé, et une meute serait probablement la meilleure façon de te protéger des différents dangers qui courent à Beacon Hills, surtout pour un adolescent comme toi.

— Merci pour vos conseils. Non, je n’ai pas encore de contact avec les autres membres. Je connaissais une certain Nausicaa mais elle a disparu, comme par magie. Mais je tente de les chercher. Et oui, je tente de chercher une nouvelle meute, mais j’ai envie d’avoir des gens de mon âge aussi. Et des gens qui peuvent être ami entre eux et se protéger mutuellement. Je sais me défendre. J’ai appris à me battre depuis un bon bout de temps. Mon tueur m’a fait voyager dans différent pays pour apprendre, même si je connais certaine technique plus que d’autre.

Je me tais, et arrive au moment le plus difficile à mes yeux. Lui expliquer mon envie.

— En fait, mon tuteur connait des trucs, des objets qui puissent tenir un loup a distance et lui faire du mal. Je sais pas comment il a eu ça et je savais pas que ça existé mais ça fait peur. Alors, j’aimerai avoir dans ma manche quelques choses pour me défendre, pour l’éloigner de moi. D’où un truc pour l’endormir ou autre. Vous avez pas des plantes comme ça ? Et pour votre première question, j’ai peur que ma mère est des ennuis. Je ne devrais pas être avec elle et les gens qui assistent au combat connaisse bien mon père et ne le trahiront pas. Il faudrait que quelqu’un qu’il ne connait pas y rentre et avertisse la police pour ça. Mais je ne sais pas où il fait ses trucs.

Je me tais et attend alors sa réponse, puis je repense à ma tasse.

— Tenez s’était très bon votre tisane. C’est où que ça s’achète ? Et, elles ont tous des goûts différents ?


© Fiche by Mafdet MAHES





Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Cormier

avatar

Humeur : Perplexe
Messages : 823
Réputation : 152
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 27
Localisation : Hôpîtal de Beacon Hills

MessageSujet: Re: Une visite à l'improviste, pour une demande spéciale.    Mar 6 Sep - 2:55

Un visiteur inattendu


-Il me semble qu'il y a une meute au lycée, ou quelque chose du genre. Du moins, c'est ce que j'ai entendu dire entre les branches.
Par cela, il voulait dire entre les griffes d'une certaine panthère qui était bien placée pour savoir ce qui se passait à l'intérieur du lycée.

-Et ton ami, Liam, il sait que tu es un loup-garou? Tu as déjà une bande d'amis, n'est-ce pas?

Les propos du jeune lycanthrope étaient non seulement inquiétants, mais carrément effrayants. Son tuteur semblaient avoir voulu en faire une véritable machine à tuer. L'idée n'était non seulement cauchemardesque, elle répugnait Alex. Aucun être vivant ne devrait avoir à connaître un tel sort, point à la ligne. Le jeune semblait bien vivre avec sa situation, mais il était improbable qu'il n'en subisse pas de séquelles, outre de ne jamais avoir appris ce qu'était un thé.

-Je connais probablement les mêmes astuces que ton tuteur. Comme la barrière que tu t'es prise au visage en arrivant. Ces trucs sont supposés être utilisés pour protéger les innocents ou les gens sans défense, pas pour faire du mal.

En fait, songea Alex, son tuteur ne valait pas mieux qu'un de ces chasseurs qui hantent les bois afin de massacrer les surnaturels sans se demander s'ils le méritaient ou non. Le terme de braconnier leur conviendrait cent fois mieux, pour être honnête. Le sourire d'Alex s'élargit lorsque le lycéen lui demanda si il avait des plantes somnifères.

Caracole tendit sa tasse à Alex, qui sirotait encore la sienne, en le remerciant. Il soupira par compassion. Le louveteau en avait décidément vu des vertes et des pas mûres. Les sourcils ramolli et le sourire maladroit, le jeune druide accepta la tasse. Il se leva pour aller la porter dans l'évier et la rincer rapidement, non sans mettre le petit sachet dans un pot destiné spécialement au compost, et retourna au salon où sa tasse à lui-même l'attendait toujours, ainsi que le jeune métamorphe.

-Parmi les plantes somnifères, il me semble que la valériane est la plus populaire. Le houblon est aussi très puissant. La passiflore, le tilleul et la verveine aident également à s'endormir. Elles peuvent toutes être prises en infusion, comme du thé, mais si tu veux quelque chose de plus rapide pour mettre ton tuteur KO, tu aurais besoin de substances plus fortes.

Eh non, Alex n'allait pas conseiller à un môme de se procurer de l'opium ou d'autres sédatifs plus puissants encore. Il avait un compas moral, ne l'oublions pas. En fait, si ce n'était du fait qu'il ne faisait pas vraiment confiance à ces incompétents en uniforme, surtout pas pour gérer un cas concernant le surnaturel. Il attendrait donc sagement son père et demanderait l'avis de son mentor pour régler la situation. Sa terre d'accueil avait beau être un pays fou et dépravé, le druide doutait que de tels crimes contre les enfants puissent rester impunis. Et pourtant, les nombreuses nouvelles d'enfants portés disparus et retrouvés des années plus tard n'aidaient pas son intuition à se taire.

-Les anti-histaminiques en vente libre possèdent souvent des effets sédatifs, vérifie seulement que ce soit bien le cas sur la boîte. Certains syrops contre la toux, également. Oh! Ou bien tu pourrais tenter un laxatif. Mais fais gaffe, je doute que si ton tuteur s'aperçoit que tu est derrière tout ça, il soit heureux.

Derrière sa tasse de thé, qu'il acheva enfin, le laborantin se mordait la lèvre. Était-il véritablement en train d'agir convenablement en donnant de tels conseils à un enfant. Était-ce ainsi qu'on devenait un guide moral pour les créatures de Beacon Hills? Il avait définitivement besoin de gagner un peu plus d'expérience. Et puis, il n'avait jamais été parent, ni eu de cours de parentalité : comment pouvait-il deviner de la meilleure issue à prendre?
©City pub
©Nausicäa Kaer
© Mafdet MAHES



Merci Matrim & Chuck!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t996-alex-cormier-de-touts-et
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 923
Réputation : 36
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Une visite à l'improviste, pour une demande spéciale.    Mar 22 Nov - 20:39




Nom de plante !





Je regarde le Druide et attends ses explications sur la suite des événements. Il me parle d’une meute, mais je n’ai pas compris la fin de sa phrase. Entre les branches ? Pourquoi disait-il cela ? Peut-être que c’est la même expression que mon petit doigt m’a dit ?

Alex connait-il la meute de Liam ? À moins qu’il y en ait une autre.

En parlant de ce dernier, Alex revient sur lui et me demande si le loupiot est au courant de ma « renaissance ».

— Oui, il le sait… Il l’a su…

Je me tais un instant. Même s’il est gentil, je me demande si je peux dire au druide que Liam est lui-même un loup ? Qu’on s’est rencontré grâce à cela et que notre amitié et même naît grâce à ce notre côté lupin.

Je souris content du souvenir, de notre rencontre. De l’aide que le lycéen m’a apportée. Puis je repense à Stiles. Ma toute première rencontre dans cette ville. L’une des meilleures.

— Oui, j’ai des amis. Les meilleurs amis que je me suis faits. Pas nombreux, mais je sais que je peux compter sur eux…

Penser à mes amis m’aide beaucoup dans les moments de difficulté. Même si ses derniers ne sont pas présents, ils me redonnent confiance. Je sais que je peux compter sur eux. Hélas pour moi, je peux aussi compter sur mon tuteur pour me pourrir la vie. En espérant qu’il ne s’en prenne pas à eux.

À cette idée, je tremble et Alex répond à ma question.

-Je connais probablement les mêmes astuces que ton tuteur. Comme la barrière que tu t'es prise au visage en arrivant. Ces trucs sont supposés être utilisés pour protéger les innocents ou les gens sans défense, pas pour faire du mal.

— Oui, mais cela ne marche que sur certains surnaturels non ? Mon tuteur n’a rien à craindre de cela… dis-je la moue triste.

Je regarde la maison. Si mon tuteur y entre, je serais coincé avec la barrière. Heureusement qu’Alex est là et surtout que mon tuteur ne connaît pas cet endroit.

Je tends ma tasse à Alex avant qu’il n’aille la ranger et reprenne ses explications pour m’aider.

-Parmi les plantes somnifères, il me semble que la valériane est la plus populaire. Le houblon est aussi très puissant. La passiflore, le tilleul et la verveine aident également à s'endormir. Elles peuvent toutes être prises en infusion, comme du thé, mais si tu veux quelque chose de plus rapide pour mettre ton tuteur KO, tu aurais besoin de substances plus fortes.

J’écoute les explications du druide avec enthousiastes. Enfin, je pourrais me défendre contre le monstre qui m’a élevé. Dire qu’on trouve les surnaturels dangereux, alors que l’humain a fait bien pire.
Je note sur un cahier le nom des plantes, dont je ne connais rien et, même si elles ne sont pas assez fortes, elles peuvent toujours m’aider (en cuisine par exemple). Je ne l’interromps pas encore pour poser mes courtes questions et attends la suite qui vient assez vite.

-Les anti-histaminiques en vente libre possèdent souvent des effets sédatifs, vérifie seulement que ce soit bien le cas sur la boîte. Certains syrops contre la toux, également. Oh! Ou bien tu pourrais tenter un laxatif. Mais fais gaffe, je doute que si ton tuteur s'aperçoit que tu est derrière tout ça, il soit heureux.

Je souris à sa dernière phrase.

— De toute façon, il a jamais été heureux, ça ne changera rien ça. Par contre, ça serait marrant de voir sa tête quand il s’en apercevra. Même si je pense que je voudrais être le plus loin possible. Vos médicaments, ça prend du temps non ? Même le laxatif ? Ça n’existe pas des plantes qui fonctionnent en peu de temps ?

Je regarde une seconde mes pieds. Puis je relève les yeux pour connaitre l’heure. Dix-sept heures.

— Je crois que je ne pourrais pas m’en procurer à moins qu’ici on puisse acheter des médicaments en ayant mon âge ?

Je regarde Le druide, puis une autre question me vient à l’esprit.

— Je peux vous demander, si vous pouvez m’apprendre d’autre truc ? Genre soigner les gens ? Vu que j’aime pas me battre, j’aimerai me rendre utile et avoir certaines connaissances à ce sujet pourrait m’aider ? Si vous voulez je peux revenir plus tard ?





© Fiche by Mafdet MAHES





Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Cormier

avatar

Humeur : Perplexe
Messages : 823
Réputation : 152
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 27
Localisation : Hôpîtal de Beacon Hills

MessageSujet: Re: Une visite à l'improviste, pour une demande spéciale.    Lun 19 Déc - 18:52

Un visiteur inattendu


Alex se leva pour retourner les deux tasses à la cuisine, en réfléchissant à la pertinence de ses conseils et aux répercussions qu'ils pourraient avoir sur les vies du louveteau, de son mentor, mais également du laborantin.  En pleine réflexion, il s'arrêta tout de même net à mi-chemin et fit demi-tour pour aller regarder quelque chose dans la bibliothèque du salon.  Il parcourut quelques titres et fini par s'arrêter sur l'un d'eux qu'il fixa plus attentivement, avant de reprendre son parcours initial vers la cuisine.  Les tasses déposées dans l'évier, il fouilla un peu et trouva enfin un petit calepin qui s'était glissé sous le four à micro-ondes.  Il l'en extirpa et saisit un stylo dans un tiroir afin de noter quelque chose sur le calepin, arracha la première feuille et fit signe au-dessus du comptoir où son père et lui petit-déjeunaient.

-C'est super important d'avoir des amis sur qui on peut compter, surtout quand on vie une période difficile.

Il pouvait bien parler, lui qui n'avait personne, ou presque.  Son père était trop taciturne et ronchon pour être un ami, mais surtout il était son père.  Alister avait disparu sans laisser de traces, et Alex ne pouvait qu'espérer que rien n'était arrivé au détective frigide.  Derek était probablement son meilleur ami ici, mais on ne pouvait pas dire que Gabriel et lui se blairaient.  En plus, Alex ne voulait pas trop se mêler à la meute de Mafdet, et il évitait donc d'imposer sa présence aux autres.  Il croyait agir poliment en faisant preuve de cette pudeur.  Jenny était toujours aussi proche de lui, mais il y avait des sujets qu'ils ne pouvaient pas aborder, dont deux majeurs : le surnaturel et l'affectif.  Quant à Crowley?  Ils étaient potes, définitivement, mais l'ours était toujours trop près du Sicilien pour qu'Alex n'ose lui confier ses troubles les plus profonds.  Et puis, il en avait lui-même déjà assez sur les épaules, se convainquait-il pour éviter de croire qu'il ne lui faisait pas suffisamment confiance.

Un sourire traversa le visage du druide comme un éclair : c'était un peu ce qui avait toujours été sa faiblesse, dans les relations. Il souhaitait par-dessus tout ne pas s'imposer, mais à quel prix.  On le trouvait distant, il oubliait de prendre des nouvelles, on l'oubliait lui, et les liens se cassaient aussi sûrement que du plastique trop séché.

Le canadien reprit son siège et tendit le billet qu'il avait noté à Caracole, par-dessus la table du salon.

-C'est un ouvrage général sur la botanique, mais il me semble qu'il y a une bonne section sur ce qui t'intéresse.  Il devrait être facile à trouver à la bibliothèque du lycée..
-Les plantes aux effets les plus rapides ont souvent des effets plus puissants, mais j'en oublie peut-être...  Tu es certain de ne pas vouloir de prendre de cours d'autodéfense?  Et puis, tous les médicaments en vente libre devraient t'être accessible sans problème.  Je ne me souviens pas qu'il y ait besoin de vérifier ton âge, ou que tu sois accompagné.


Caracole posa une dernière question qui fit hausser les sourcils du biochimiste.  Il avait envie de lui dire que s'il n'aimait pas la violence, il n'avait qu'à l'éviter, mais Alex n'était pas suffisamment sot pour croire que ce genre de choses n'était pas inévitable... Surtout pour un loup-garou.  Surtout à Beacon Hills.  Il lui répondit avec un sourire, alors que son visiteur se levait pour repartir.

-Vous êtes chanceux, vous guérissez rapidement.  Il n'y a pas de cours de premiers soins offert au lycée?  Tu pourrais les prendre, au moins pour connaître la base.  J'ai vu que la ville en offre également, en partenariat avec l'hôpital, tous les trimestres.  Leurs notions sont meilleures que les miennes.  Quant à te donner plus de secrets de druide... Il faut que je demande au syndicat si c'est permis.  plaisanta-t-il en faisant un clin d'oeil au garçon, avant de lui ouvrir la porte.

-Prend soin de toi, et fais gaffe à pas faire de bêtise, surtout...

Une fois la porte refermée derrière lui, Alex retourna sur son portable, qu'il ouvrit, et pianota quelques informations supplémentaires, rajusta quelques trucs qui étaient un peu pessimistes.  La journée n'était peut-être pas si mauvaise, finalement.  Il terminerait son inscription en sortant de la douche!
©City pub
©Nausicäa Kaer
© Mafdet MAHES



Merci Matrim & Chuck!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t996-alex-cormier-de-touts-et
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 923
Réputation : 36
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Une visite à l'improviste, pour une demande spéciale.    Lun 20 Fév - 20:59



Partir pour un livre





J’attends un court instant après avoir fini de poser certaine de mes questions, même si d’autres me viendrait surement à l’esprit. Alex, après avoir récupéré ma tasse, me regarde et se lève une fois qu’il a fini la sienne. Il emporte les deux vers la cuisine, mais hésite et se dirige ailleurs pour feuilleter un livre.
Je l’observe lire un bouquin et me demande ce qu’il peut bien chercher. J’ai l’impression que cette idée lui est arrivée comme une illumination.
Le druide pose son livre et part vers la cuisine où il pose les tasses et cherche un calepin qu’ils trouvent assez vite. Il y arrache une feuille et y note quelques choses dessus avant de m’appeler d’un geste de la main.
Je me lève et m’approche de lui, prêt à l’écouter.

-C'est super important d'avoir des amis sur qui on peut compter, surtout quand on vie une période difficile.
— Oui, c’est le plus important les amis. C’est grâce à eux qu’on peut aller mieux et on peut les embêter quand ça ne va pas bien, ils seront toujours présents, quoi qu’il arrive. Enfin, ce que j’ai son ainsi, réponds-je simplement.

Je souris content de me souvenir de mes camarades et reste quelques secondes dans mes pensées.

Après avoir repris mes esprits, je souris et prends le papier qu’il m’offre au travers du bar.

-C'est un ouvrage général sur la botanique, mais il me semble qu'il y a une bonne section sur ce qui t'intéresse. Il devrait être facile à trouver à la bibliothèque du lycée.

J’acquiesce à sa première phrase gardant mon sourire, une idée en tête. Allez chercher ce livre et comprendre ce qu’il raconte. Le papier dans mes mains, je lis une seconde le message et écoute la suite de ce que m’explique le druide.

-Les plantes aux effets les plus rapides ont souvent des effets plus puissants, mais j'en oublie peut-être... Tu es certain de ne pas vouloir de prendre de cours d'autodéfense? Et puis, tous les médicaments en vente libre devraient t'être accessibles sans problème. Je ne me souviens pas qu'il y ait besoin de vérifier ton âge, ou que tu sois accompagné.

Après ses dires, je pose alors une dernière question et obtiens une réponse assez vite :

-Vous êtes chanceux, vous guérissez rapidement. Il n'y a pas de cours de premiers soins offert au lycée? Tu pourrais les prendre, au moins pour connaître la base. J'ai vu que la ville en offre également, en partenariat avec l'hôpital, tous les trimestres. Leurs notions sont meilleures que les miennes. Quant à te donner plus de secrets de druide... Il faut que je demande au syndicat si c'est permis.
— D’accord et merci, votre aide m’a été utile. Même si j’espère ne pas avoir en ma servir. Pourtant il faut toujours avoir un coup d’avance quoiqu’il arrive.

Je me lève au même moment que lui et m’apprête à sortir de sa maison. Je pense que je suis resté assez longtemps chez lui et qu’il a d’autres choses à faire. Son aide sera très précieuse.

-Prend soin de toi, et fais gaffe à ne pas faire de bêtise, surtout...
— La seule bêtise que j’ai faite, c’est de naître chez mon tuteur. Mais ce n’est pas de ma faute, souris-je, et vous aussi prenez soin de vous, j’espère qu’on pourra se revoir.

Je souris, sors dehors après un dernier salut et me dirige vers la bibliothèque pour y emprunter ce livre.

© Fiche by Mafdet MAHES








Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une visite à l'improviste, pour une demande spéciale.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite chez les indiens pour la première fois ! (Pv: Penny-Black)
» Un lieu surprenante pour une visite à l'improviste [Izia]
» Visite à l'improviste [Gwendall]
» Une demande spéciale. :)
» [RP] Quand une brunette se transforme en agent immobilier, visite d'une maison pour un couple à la recherche d'un toit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Dans la ville :: Quartiers résidentiels :: Quelque part dans les quartiers résidentiels-
Sauter vers: