AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
8 décembre 2018

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Therence Garnet


►►►◄◄◄

Tobias Shepherd




Classement au
24 novembre 2018

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
10 novembre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Therence Garnet


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
27 octobre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Liam Dunbar




Classement au
13 octobre 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Therence & Caracole


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
29 septembre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Tobias Shepherd


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
15 septembre 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Andy Turing




Classement au
31 août 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Andy Turing


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
18 août 2018

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
4 août 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Amance & Willem


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
21 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski




Classement au
6 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
23 juin 2018

Scott McCall


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
9 juin 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Vicky Anderson


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
26 mai 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alex


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba

Aller en bas 
AuteurMessage
Caracole O'brien

avatar


Humeur : toujours joyeux

Messages : 1190
Points : 1288
Réputation : 84

Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 29
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba   Mer 13 Avr - 20:45



Ah, euh Pardon ?




C’est l’heure du repas ; une heure assez importante pour certaine personne, un moment qu’il ne faut absolument pas rater pour d’autre, mais à mes yeux pourtant, c’est une courte période que je passe seul. Enfin, que je m’oblige à passer seul à cause de ce nouveau statut d’oméga. J’essaie de lutter contre cela, mais c’est assez dur. Je pourrais rejoindre mes amis à tous moment mais je n’ose pas les déranger. Ils semblent si bien ensemble, ils discutent, parlent de je ne sais pas quoi et rigole et ma tristesse risque de tout gâcher.

Je lève la tête un instant, souris et pose mon regard sur le plat de pâte que j’ai sur le plateau. Plateau que je regarde d’un œil critique et déçu. Dire que c’est une préparation simple… Les pâtes sont sèches, comme s’ils manquaient de l’eau ou pire, comme si elle avait été cuite et recuite à une bonne centaine de fois.

Pourquoi j’ai voulu manger à la cantine ? C’est rarement bon. Ah oui, je voulais prendre mon courage à deux mains et aller le voir…

Dans mes  pensées sur la nourriture mal cuite, je ne fais attention à rien et, ce qui devait arriver arrive, je bouscule une élève. Après le choc, J’essaie de la rattraper mais trop tard. Le mal est déjà fait. La réaction en chaîne se fait…

Au rire des élèves sur ma gaucherie, je n’ose plus bouger, je ne regarde encore personne autour de moi, espérant que Liam et Stiles ne rigolent pas eux-aussi. Puis un cri me réveille. Je lève les yeux et sens, collant à mon tee shirt les pâtes et la sauce. J’essuie le tout, fais tomber à terre le reste de nourriture et m’approche des filles pour m’excuser. Proche d’elle, je ne comprends pas ce qui se passe sous mes yeux. L’une des filles est en train de gueuler contre l’autre. Elle est dégoutée par ce gaspillage de nourriture…

— Euh pardon, c’est ma faute, bredouillé-je rouge comme une tomate.

Je ne devais pas laisser la fille subir les foudres de la deuxième alors que tout est de ma faute.



© Fiche by Mafdet MAHES



Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba   Dim 8 Mai - 21:35

Mmh... Un bon plat de pâtes !

Feat. Kadou et Carachou


'' DRIIIIIING !!! "

Ahh... Cette sonnerie, cette sonnerie qui parfois nous pète les tympans, mais souvent elle insinue la liberté, la liberté d'aller dehors, la liberté d'aller...

" Hé hoh ?! Calmes-toi ! " M'écriai-je envers une fille qui venait de me pousser.

Encore une qui se croit tout permis, tout le monde va manger boudu ! Bon, j'avoue je suis un peu pareille PARFOIS ! Vous savez pourquoi on se bat ? Pour aller manger, en plus aujourd'hui c'est pâte à la bolo' ! Hmm.. Une bonne spécialité italienne. De la sauce tomate coulante sur les bonne pâtes moelleuses avec les boulettes de viande miraculeuse, j'en bave déjà un peu.

Je m'introduis dans la queue en me faisant bousculer à gauche, à droite, je ne suis pas un linge sale dans une machine à laver putain ! Je le fais savoir en criant et en bousculant à mon tour. Et BAM, je tombe le cul par terre. Eh merde, mon jean, le sol étais encore mouillée après la tempête de pluie d'hier, mêlant vent et gouttes d'eau, je regarde un peu plus ou je suis tombée, pile sur une flaque d'eau, putain de ** d'en*** de ***. J'ai juste envie de déballer tous les gros mots de la terre mais voyant les pions qui me fixaient, je me retins. Les gens autour de moi rigolent ou me fixent comme si j'étais un monstre, j'en profite pour prouver qu'on ne se moque pas de moi comme ça et me relève en essuyant mon fessier un peu sali par la poussière, je tâte celui-ci et voit que c'est mouillée, si je trouve celui qui m'a poussée... Je regarde droit dans les yeux un gamin qui rigolaient a pleines dents.

" Bon, ta fini de rire, on dirait un mouton. Bée ! "

Il me regarde froidement alors que les autres se moque de lui.
Je baisse un peu ma veste pour cacher la tâche et m'avance dans la queue..
Quelques minutes plus tard, je passe enfin Hallelouyah ! Les gens autour de moi regarde ma tâche mais maintenant je m'en fiche et me concentre sur la nourriture, je prens un plat de pâtes et lèche mon doigt qui avait frôler la délicieuse sauce. Je m'avance et prend une entrée, salade de thon. Puis en dessert, je prend une bonne part de fromage ainsi qu'une énorme part de tarte aux poires. Puis les couverts et le pain. Je m'avance vers les sauces et en met un peu sur ma salade avant de m'avancer.
En route, j'entends des rires, Pff, des gamins. Je marche pendant 5 bonnes minutes en cherchant une place quand soudainement je sens une masse se poser sur moi et me bouscule. Oh non, pas une deuxième fois. Je croise les doigts pour ne pas m'emporter et me rattrape. Malheureusement pour me rattraper il fallait ma main, je vis mon plateau s'envoler dans les airs en lâchant un terrible '' NOOOOOOOOOOON ''. Je caches mes yeux avant de les rouvrir, une jeune fille a peu près mon âge je pense aux longs cheveux roux enfin rouges à cause de ma sauce, s'étaient relookée façon nourriture. Je la regarde d'abord terrifiée qu'elle me fasse quelque chose mais après ma colère l'emporte tout en gardant soin de ne pas trop en avoir pour ne pas me transformer devant tout le monde. Puis je m'exclame tellement fort que tout le self s'était retournés.

" AH NON !! AH NON NON NON, D'ABORD J'AI LE CUL TREMPEE A CAUSE D'UN GAMIN ET MAINTENANT JE PERDS MA BOUFFE ! AH NON, JE DIS NON !! "

Je tape fortement du pied, en prenant une légère couleur rougeâtre tellement je beuglais, je sentis ma voix se casser un peu. Je me retourne en balançant mes cheveux de droites à gauche. Puis je m'exclame encore une fois mais plus froidement en fixant dans les yeux tous ceux qui s'étaient arrêter pour regarder la scène.

" Qui... A osée... Me pousser... ET SACCAGER MAAA NOURRITURE ?!! "

Je vois alors au fond, un jeune homme, je pense agé de 15 ans rougir à rouge sûrement terrifié. Je ne vais pas commencer a m'énerver contre un gosse alors je reprends mon calme et me tourne vers la fille qui s'est montrée un peu plus imposante, j'avale ma salive et la fixe du regard.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar


Humeur :

Messages : 659
Points : 730
Réputation : 69

Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 22
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba   Mar 10 Mai - 10:05

Une journée qui s'annonce... Saucée.

Carachou, Aliette et Kadada

Pourquoi. Pourquoi !? Pourquoi je ne suis pas resté chez moi comme je l'avais prévu ! Rien que ce matin déjà cela à commencé. J'aurai dû comprendre que le lycée n'arrangerait rien ! Comment cela, tu ne comprends pas ? Ah... Je ne commence pas par le début.. Désolé. Je recommence alors...

Le réveil sonne. Comme tous les matins mais cette fois c'est avec précipitation que je me lève. Le cadran annonce... 07h40.. C'est mon réveil pour partir à la base. Sur ce point je ne suis même pas prête. Je grogne, de mauvaise humeur. Usant de ma rapidité que m'offrent là mes capacités de loup-garou, je m'habille, fait ma toilette à vitesse-éclair. Prenant même pas la peine de cacher mes cernes sous du maquillage ou mon odeur lupine sous du parfum, je me prépare un rapide déjeuné. J'avale mes céréale trop rapidement et du lait coule sur mon t-shirt. Génial. La journée s'annonce supère.. Je me change à nouveau. 07h55.. Outch... Je devrais peut-être rester ici et sécher les cours.. Je grogne. Non. Je vais aller au lycée. Je m'élance, et vais au plus vite. Sans paraître trop rapide pour les humains. On se sait ne sait si un chasseur se cache quelque part.

08h10. 10min de retard. Génial. Quelle excuse je vais bien pouvoir sortir... je hausse les épaules et fonce à mon cours de français.

-Ravewood, merci de votre présence. Un peu en retard quand même..

-Mieux vaut tard que jamais..

-Tu as du cran ma petite. Comme les colles n'ont pas l'air de te faire grand-chose, ce soir tu iras à la plonge.

-Que.. Quoi ?

-Pas de question. Continuons le cours. Qu'est ce ...

Après cela, je n'écoute pas. Comment cela la plonge...? Génial. En voici une belle journée en perspective... La matinée passe à une vitesse de limace et ne vaut pas la peine d'être raconté.

Par contre, ... C'est le midi que tout vient se corser. Déjà en voyant le peuple présent, j'u envie de fuir. Mais l'odeur alléchante de la Bolo niaise vient titiller mes narines. À quoi bon fuir.. J'ai rien de mieux ailleurs et j'avais la flemme de faire à manger. Je me glisse donc entre les gens, me frayant un chemin dans le troupeau et, malgré quelques cris de mécontentement, j'arrive en tête de la file. Je souris, assez contente.

C'est alors qu'une fille pas loin s'écrase cul par terre. Je rigole doucement amusé de voir que la chance n'a pas ne laissé tomber que moi. Sa réplique destinée à un idiot qui riait trop fort me fait sourire. Elle à le sens de l'ironie au moins..

Je passe et me sers, ne prenant pas t'entrée, juste les fameuses pâtes et une orange. Je m'avance, balayant le self du regard. Merde.. Ah !, là-bas, une table vide. Je marche assez vite dans cette direction quand...

SPLASH !

Me voilà couverte de sauce tomate et de pâte qui dégouline le long de mon visage, de mes cheveux, de mes habits. Je me retourne lentement et me trouve nez à nez avec la comique de tout à l'heure. Je grogne en colère. Je serre mon plateau. Je serre les dents cherchant à me contrôler. Mes yeux se mettent à briller bleu électrique l'espace d'un instant. Je tremble, l'envie de me transformer et plus forte que tout mais les rires humains partout m'en dissuadent. Pour Cahir, je m'étais juré de ne pas mettre notre race en danger avec mes conneries. Pour Cahir.. Je m'étais juré de me contrôler.

-Tu perds ta bouffe ??? Tiens la voilà ta bouffe !

J'allais lui lancer mon plateau dans la tête quand une petite voix masculine sort des rires.. Je jette un regard derrière la comique et une petite tête blonde apparaît dans mon champ de vision. Le lycéen, ou collégien, c'est dur de dire vu sa frimousse de petit garçon , est rouge, presque aussi rouge que la sauce tomate qu'il a également sur lui. Au moins, je ne suis pas seule... Je le regarde un moment avec de me concentrer sur la jeune fille.

-Toi je te jure....

Encore une fois, ma petite voix masculine me coupe dans mon élan. "Cahir". C'était le seul mot que j'ai entendu de sa phrase. Mais ce seul nom me fait oublier que je suis pleine de sauce Bolo'. Je m'approche du garçon, ignorant la fille brune et le regarde.

-Quoi Cahir ? Tu le connaissais...?

Ma colère fit place à la tristesse et je baisse la tête, observant mes pieds..

-Il n'aurait pas voulu cela... Je..

Un couinement inaudible pour les humains sort de ma gorge et une larme perle mon visage. Je relève la tête et plonge mon regard dans celui du garçon. Lui aussi était triste..

Je me tourne alors vers la jeune fille et lui tends mon plateau prenant juste mon orange.

-Tiens. Ta bouffe. J'ai plus faim.

Je la regarde attendant qu'elle le prend. Ou pas.

DEV NERD GIRL




Meute-Famille-Solitude Au temps de l'Oméga
Guidé par l'instinct, je suis l'animal. Guidé par la raison, je suis un homme.  Là où commence le renouveau.
Je plie et ne romps pas, mais surtout, je persévère  L'instant de symbiose au sein d'une nouvelle famille   ©️️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar


Humeur : toujours joyeux

Messages : 1190
Points : 1288
Réputation : 84

Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 29
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba   Ven 20 Mai - 20:50



Nouriture




Après avoir bousculé une camarade du lycée que je ne connais, pas, j’étends la fille se faire engueuler par une autre. Je ressens sa colère et ne comprends pas pourquoi elle se met à crier ainsi. Ce n’est que de la nourriture, et pas de très bonne qualité en plus. Même si je comprends qu’on puisse être dégouter d’être recouvert par tout cela.

" AH NON !! AH NON NON NON, D'ABORD J'AI LE CUL TREMPEE A CAUSE D'UN GAMIN ET MAINTENANT JE PERDS MA BOUFFE ! AH NON, JE DIS NON !! "

Je regarde les gens autour de moi, rire de la chute, ce que je ne comprends toujours pas. Personne n’ira l’aider ?

" Qui... A osée... Me pousser... ET SACCAGER MAAA NOURRITURE ?!! "

Sans savoir que faire, je m’approche d’elles et m’excuse, c’est ma faute si c’est arriver. J’essaie de leur faire comprendre que c’est moi la cause du tout cela, mais leur haine a du mal à le faire passer.

La louve que j’ai bousculé me regarde et se tourne vers la deuxième louve – celle recouverte de sauce tomate bas de gamme – et, la première ne semble plus autant rassuré par cette présence. Elle s’inquiète même.

-Tu perds ta bouffe ??? Tiens la voilà ta bouffe ! sort la plus imposante des deux filles.

J’arrive enfin à capter leur attention avec ma phrase. Je m’excuse et espère ne pas finir sous un tas de pâte. Berk. La pauvre.

-Toi je te jure....

Je souris un instant, en pensant à mon père. Cahir. Je me demande comment il aurait réagir en voyant ça.

— Cahir… sors-je alors un peu triste par les événements…

-Quoi Cahir ? Tu le connaissais...?

Je sursaute et regarde la jeune fille, tout aussi triste que moi. Pourquoi ? Elle connait papa ? Comment ça ? Elle était dans sa meute ?

-Il n'aurait pas voulu cela... Je..

Je baisse la tête et entends un soupire dépressif. Qu’est-ce que je dois faire ? Je dois reprendre les règles de papa et aider les autres aussi…

-Tiens. Ta bouffe. J'ai plus faim.

Je regarde les deux jeunes louves et me tourne vers celle qui tiens le plateau. Je me triture les doigts avant d’oser lui demander :

— Comment tu connais papa ? On va pas se disputer pour de la bouffe non plus. Surtout qu’elle n’est pas très bonne…

J’essaie de plaisanté là-dessus pour détendre l’atmosphère. Va-t-elle réussir à ce contenir ? Je ne la connais pas plus que ça. Mon alpha ne m’a pas parlé d’elle. Il ne m’a même parlé de personne de sa meute. Je ne connais que Maggie et Nausicaa.

— On devrait peut-être aller parler dehors ? Déjà qu’on est l’attention de toute la cantine…



© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba   Ven 17 Juin - 20:32

Je vais en profiter pour m'éclipser.

Feat. Kadou et Carachou


A l'instant même ou je me suis mis à criée j'ai commencée à bien le regretter de m'être emportée comme ça. Je vois la fille se lever lentement, en laissant d'abord sa bouche en forme de '' O '' et en suite la refermer en me fixant d'un regard sévère.

Elle se baisse comme pour prendre de la nourriture, je vois le temps passer au ralenti alors qu'elle s'apprête à prendre son plat de spaghetti à la bolo', je l'entends murmurer un certain : " Tu perds ta bouffe ? Tiens la voilà ta bouffe ! '', tout à coup elle s'arrête.
Je ferme mes yeux, je sens la bolognaise m'éffleurai, j'ouvre les yeux et je ne vois plus rien autour de moi, je l'a vois à présent avec le blondinnet, je me met à halluciner en clignant plusieurs fois des cils.

Il y a deux minutes la meuf voulait me tabasser à coup d'assiettes en l'air et là, comme si elle s'était téléporter vers le gars elle à l'air tristounette, qu'est-ce qu'ils peuvent bien trafiquer. Je profite de son moment d’inattention pour lui piquer sa pomme et la croquer, ben quoi j'ai faim.

Elle revient un peu plus tard en enlevant une larme de sous son oeil, elle me tend son plateau en me disant qu'elle n'avait plus faim et se barre de la cafet' en compagnie du jeune homme en chuchotant des '' Tu le connaissais ? '' J'ai l'oreille fine et je pense qu'ils parlaient d'une personne morte vu leur comportement. Je m'asseois à la place de la jeune fille et commence à croquer dans son, beignet sucrée, je ne sens pas de salive ou quoi que ce soit, alors elle ne l'a pas toucher, tant mieux j'ai troooop faim.

Pendant quelques instants je me sens observée, je tourne la tête vers la table de derrière et la je vois toutes les personnes qui manger sur cette table me regarder fixement dans les yeux, je plisse les yeux et les observe de haut en bas et m'écrit. '' Vous voulez ma photo ? ''.
Comme ahuri de ma réaction, tous se retourne vers LEUR nourriture en me disant un '' Non '' de soumission, je retourne vers mon beignet qui a disparue.
Je me relève et m'écrit : '' Bon stop la ! Rendez-moi mon beignet ! "
Tous les élèves se retourne vers moi. Je lance mon regard terrifiant sur eux puis tous se mettent à rire, je me sens humiliée et soupire un bon coup, ce n'est juste pas mon jour aujourd'hui, je suis a deux points de verser des larmes pour ces abrutis.

Je prend mon plateau, met ma veste et part sur le tapis roulant déposer mon plateau, la femme qui s'occupe de ce tapis s'écrit '' Vous n'avez rien mangez Mlle ''.
Je l'ignore et marche vers la sortie. Et la, devant les portes qui je vois ? Cette jeune fille roussie avec son copain de 14 ans blondinet qui me regarde fixement.

" Vous voulez quoi encore vous ? " Dit-je alors que je voulais juste rentrez chez moi m'enterrer au fond d'un trou de souris poilu grise.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar


Humeur :

Messages : 659
Points : 730
Réputation : 69

Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 22
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba   Sam 25 Juin - 15:24

"Excuse moi..."

Carachou, Aliette et Kadada

Papa ?Ce mec est le Fils de Cahir ? Je cligne des yeux abasourdis. Mon dieu. Il doit être encore plus accablé que moi.
-Oh merde ! Tu es le fils de Cahir ?! Co.. Je.. Je ne l ai pas connu longtemps.. On a échangé quelques mots après que.. Ce n'est pas important ..

Je réfléchis à la suite de ses mots et souris. Il n'a pas tort. La bouffe est vraiment ... Mais, bon. J'ai connu tellement pire. Et la nourriture, même immangeable ne devrait pas être gaspillée. Je regarde le blondinet et retire un spaghetti dans ses cheveux.

J'entent la demoiselle grommelée face aux idiots qui s'amuse encore à ", je t'ai pris ton beignet ahahahaha" Et je soupire. Qu'est-ce, c'est pathétique ce genre de gamin. Je la regarde un moment et me surprend à la trouver jolie. La colère en elle, dissimulée par un semblant d'ironie est adorable. Je secoue la tête et regarde les gens. Beaucoup nous fixent, d'autres parlent à voix basse. J'espère que personne n'a remarqué le changement d'intensité de mes pupilles.

Le jeune prend alors la parole et mon attention revient sur lui. Oui. Dehors. J'ai besoin d'air frais. Et les regards des humains me mettent vraiment mal à l'aise.

-Oui. Sortons. On sera mieux.

Je l’entraîne à l'extérieur, sans me rendre compte que je le tiens par le bras. Quand je m'en appeçois, je le lâche et tourne la tête, honteuse.  

Euh.. excuse moi.. Je..

Je tousse et soupire. Je ne me sens tellement pas bien que j'aurais pu fondre en larmes sur-le-champ. Si nous Étions dans un lycée, et que la frimousse blonde qui me regarde serait du sexe opposé, j'aurais très certainement explosé en sanglots.

-Il m'a proposé de... Je gémis douloureusement avant de reprendre avec la bonne conjugaison, Il m'avait proposé de rentrer dans sa meute.. J'allais accepter.. J'avais juste besoin de temps.. Pour me faire à l'idée.. D'être une bêta après tant d'années sans alpha.. Quand j'ai appris.. Je ne voulais pas y croire..

Je serre les dents et ferme les yeux, sentant les larmes débouler. J'inspire un grand coup est continu.

-Comment.. Comment est-il mort ?

C'est alors que la comique du self sort et nous lance une réplique qu'elle aurait sans doute voulue provocante. Je la fixe avec intensité. Et alors qu'elle tourne les talons, je m'élance et la rattrape.

-Attend Miss ! Je voulais te présenter mes excuses.. Je n'aurai pas dû.

Elle se tourne et mon regard croise le sien. Je me sens frémir et je lui lâche le bras. Pourquoi j'agrippe les bras de tout le monde aujourd'hui..?

-Excuse moi... Je.. Pardon.. est-ce que... Est ce que tu veux rester avec nous ?


DEV NERD GIRL




Meute-Famille-Solitude Au temps de l'Oméga
Guidé par l'instinct, je suis l'animal. Guidé par la raison, je suis un homme.  Là où commence le renouveau.
Je plie et ne romps pas, mais surtout, je persévère  L'instant de symbiose au sein d'une nouvelle famille   ©️️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar


Humeur : toujours joyeux

Messages : 1190
Points : 1288
Réputation : 84

Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 29
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba   Ven 15 Juil - 20:28




La bouffe et la rencontre !




Je regarde les deux filles se crêper le chinions et s’envoyer des plats sur le visage. Un sacrilège mais je ne dis rien et me retiens même car je suis responsable de cette erreur. Inquiet par la suite des événements, je m’excuse encore une fois et entends les gens parler de nous. Je me fous des on-dits, sauf si Liam est dans le lot, mais je le regarde partir au loin, avec ses amis sans un regard vers moi…

Je souffle déçu. La fille, à mes côtés, la plus grande parle de Cahir. Cela me coupe un instant. Des souvenirs heureux et malheureux s’infiltrent en moi. Je me revois me faire mordre, trouver une famille après cette morsure. J’étais si bien accueilli…

— Papa !
-Oh merde ! Tu es le fils de Cahir ?! Co.. Je.. Je ne l ai pas connu longtemps.. On a échangé quelques mots après que.. Ce n'est pas important ..
— Euh oui, enfin adoptif…

La deuxième louve part pour manger tranquillement son plateau, ou plutôt, elle s’assied sur une table pour manger ce qu’il lui reste. La première, celle qui me parle, lui offre son plateau pour s’excuser et revient vers moi.

Je la regarde à mon tour et tente de lui sourire. Elle aurait dû être dans ma meute ? C’était la deuxième personne que je rencontre qui avait aussi connu Cahir. Cela me rend heureux.

Autour de nous, les gens ne mangent plus, et nous regardent comme des monstres de foire. Sachant que le sujet n’est pas fait pour toutes les oreilles, je conseille de sortis dehors pour ne pas être déranger en parlant de mon père et ancien alpha. Elle approuve sans rechigner.

A l’extérieur, son caractère change totalement. Elle se sent mal et baisse la tête puis s’excuse. Elle sanglote prête à pleurer. Presque en panique, je ne sais pas comment réagir face à cela. La moitié du temps, je n’ai fréquenté que des adultes qui se débrouillaient seul. Qu’est-ce que je dois faire pour la consoler ? C’est si soudain pour moi aussi… Pourquoi t’es pas resté avec nous papa ?

-Il m'a proposé de... Il m'avait proposé de rentrer dans sa meute.. J'allais accepter.. J'avais juste besoin de temps.. Pour me faire à l'idée.. D'être une bêta après tant d'années sans alpha.. Quand j'ai appris.. Je ne voulais pas y croire..
— Oui, j’ai eu du mal à y croire moi aussi. Mais Ruby est venu me voir et m’a aider un peu à ce sujet. Je suis ravi de te rencontrer et content de savoir que Cahir te connaissais. J’ai rencontré peu de monde qui était dans la meute. Et si papa voulait t’avoir avec lui, c’est que tu dois être quelqu’un de bien. Et comme m’a dit Ruby, il sera toujours avec nous, il suffit de suivre ces traces et de faire comme il voulait.

-Comment.. Comment est-il mort ?
— Les militaires n’ont pas voulu me le dire quand ils sont arrivés avec leur drapeau. C’était pendant une mission. Il devait surement protéger des gens, souris-je pensant réellement que cela s’était passé ainsi.

A peine ma phrase terminé, la fille d’avant passe devant nous. Je lui souris et la salut de la main pour la faire venir vers nous. La louve s’élance alors vers elle et la tient par le bras.

-Attend Miss ! Je voulais te présenter mes excuses.. Je n'aurai pas dû.
" Vous voulez quoi encore vous ? "

Je les rattrape à mon tour.

— Bonjour et ravi de te rencontrer !
-Excuse moi... Je.. Pardon.. est-ce que... Est ce que tu veux rester avec nous ?
— Oui, on pourrait s’amuser non ? Une meute d’Omega ? dis-je en rigolant ne prenant pas mon discours pour la réalité.
— Je me présente, je suis Caracole et vous ?

© Fiche by Mafdet MAHES



hrp:
 


Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba   Mar 26 Juil - 17:44

Ils sont sérieux ?

Feat. Kadou et Carachou



La même meuf avec laquelle je me suis engueuler à la cantine me tient par le bras pour me dire désolée et le p'tit blond veut qu'on fasse un groupe mais whaat ?

Histoire de ne pas perdre le fil de l'histoire, résumons la :
Alors, tous à commencer ce midi, comme tous ados, je suis aller au self pour manger mes légumes mon steak.. Mais ce midi, c'était vraiment l'extra, ce midi il y avait des pâtes à la bolognaise *è* !! Et ça, je ne pouvais jamais m'en priver. Sauf que comme par hasard, quand il y a un repas délicieux, il doit toujours m'arriver des galères... Déjà, de un, je me suis fait bousculer volontairement dans la file pour atterrir sur une flaque d'eau et avoir le cul mouillée, déjà ça de un m'a bien E.N.E.R.V.E.E.
Ensuite, un gas, de 15 ans je pense, un p'tit blond, m'a bousculer, je ne sais pas si c'étais volontairement, mais c'est moi qui en ai pris la sauce ! En suite, j'ai renversée mon plateau avec au dessus une pomme, des pâtes à la bolognaises et une tarte à la fraise que j'ai tout de suite perdus sur sa tête. De toute façon, elle étais déjà rousse de départ donc ...
Je me perds, continuons l'histoire, donc la, après elle se lève, on s'engueule, puis je vois bien qu'il y a du surnaturel dans l'air, d'abord j'ai crue que c'étais une oméga mais après réflexion elle est aller voir le p'tit blond qui m'a bousculé et en suite à versé des larmes. Ce p'tit blond, était lui aussi un loup-garou, est-ce qu'il faisait partis de la même meute et en suite il l'a engueuler parce qu’elle s'est faite remarquer par tout le monde ? Je ne pense pas, enfin, c'est une intuition, vu que c'est lui qui ma bousculer, c'est lui qui devrait en être fautif. En suite, la rousse m'a laissée son plateau, elle croyait vraiment qu'on partagerais notre salive ? J'ai bien peur que non, j'ai juste croquer un bout de pomme, encore aujourd'hui je ne mangerais pas tranquillement. Après, que se passe t-il ? Je l'es voit près de la porte de la sortie du self en train de papoter d'alpha ou chais pas quoi, en tout cas, c'étais sur, ce sont des loups-garous et ils ne savent pas trop le cacher...
Maintenant, revenons au présent, donc la, la rousse me tient par le bras pour me présenter ses excuses et le p'tit blond commence à partir en sucette en criant qu'on pourrait faire une meute d'oméga. Je l'es regarde de la rousse au p'tit blond puis je prend mon souffle pour leur dire :

" Ecoutez, j'ai eu une journée de merde alors s'il vous plait, Ok enchantée Caracole, enchantée la rousse. Je ne veux pas faire de meute d'Oméga, et evitez de le dire au monde entier. Maintenant, au revoir et bonne journée ! "

Puis je respire, me retourne et me dirige vers la cour du lycée, je ne sais pas si j'ai fait le bon choix en les envoyant balader, je risque de le regretter amérement, moi qui suis toujours pipelette et qui me fais toujours des tas et des tas d'amis, pour l'instant les seuls amis surnaturels que j'ai dans ce lycée sont Chris et Make donc bon...

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar


Humeur :

Messages : 659
Points : 730
Réputation : 69

Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 22
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba   Mar 26 Juil - 20:04

" tu sais où trouver Miss"

Carachou, Aliette et Kadada

Son fils adoptif hein.. Je souris et regarde mes pieds pendant qu'il me raconte un peu son histoire. Les grandes lignes qui sont amplement suffisantes. Même si sa réponse ne m'avance en rien, je suis soulagé de ne pas être la seule être dans l'ignorance. Je suis ravi de rencontrer ce jeune.. ado ? Adulte ? Quel âge a donc cette petite frimousse blonde. 15 ans ? Plus je l'observe et moins je trouve de réponse.
Quand la réponse de la jeune femme se fait entendre, je ne peux que soupirer.. Je la regarde. La colère est palpable en elle. Dans un sentiment étrange, je veux l'aider à se calmer. Enfin.. S'il est possible pour une fille comme moi de prêtée main forte à une inconnue qui présente les mêmes problèmes de canalisation que moi.

-C'est bon..On ne voulait que te présenter des excuses. Et faire connaissance avec toi. Enfin.. Si tu changes d'avis, tu sais où trouver Miss, je serais ravis de te parler en tant qu'amie.

Je me tourne vers Caracole et lui tant la main. Un grand sourire aux lèvres, toutes traces de tristesse, a disparu de moi et, dans un drôle d'instinct incontrôlable, je lève ma main et ébouriffe sa chevelure blonde en riant.

-Enchantée Caracole. Je suis Kada'an. Tu connais...sais.. M'sieur Quinn depuis longtemps pour qu'il t'adopte non ?

J'ai eu soudain une difficulté à utiliser l'imparfait pour parler de Cahir et pourtant c'était bien le temps que je dois utiliser. Je baisse la tête un instant avant de regarder le petit visage innocent de Caracole. Il semble tellement enfantin que.. N'importe qui peut le prendre pour un mineur. Enfin.. Remarque, il a peut-être bien 15 années.

-Viens, allons nous asseoir si tu veux.. on sera mieux que de rester debout comme deux idiots.. Et ne t'inquiète pas pour la Miss. si, elle veut, elle reviendra. Dans ses moments, il vaut mieux ne pas insister. Quand les gens ne veulent pas parler, ils ne veulent pas.

Je m'avance sans attendre sa réponse vers un banc à l'ombre d'un érable. Je prends place et ferme les yeux, la tête levée en direction du feuillage. Le crissement des feuilles sous le vent m'apaise et je me sens bien. Sereine. Calme. C'est rare, alors je profite de ce moment comme aucun autre, avec une douce mélancolie traînant sur le visage.

Lorsque je sens que Caracole s'assied à son tour, j'ouvre les yeux et regarde le ciel bleu un instant avant de tourner la tête vers lui. Je lui souris gentiment.

DEV NERD GIRL




Meute-Famille-Solitude Au temps de l'Oméga
Guidé par l'instinct, je suis l'animal. Guidé par la raison, je suis un homme.  Là où commence le renouveau.
Je plie et ne romps pas, mais surtout, je persévère  L'instant de symbiose au sein d'une nouvelle famille   ©️️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar


Humeur : toujours joyeux

Messages : 1190
Points : 1288
Réputation : 84

Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 29
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba   Jeu 18 Aoû - 20:11




Cahir et la meute




Je regarde la jeune fille partir après nous avoir grondés, sens mon cœur se serrer. Pourquoi est-elle fâchée ? Je me sens mal, autant pour sa colère, que j’ai causé en partie que pour la colère de Liam envers moi. Pourquoi les gens se fâchent souvent quand je suis là ? Surtout que nous qui voulions seulement nous excuser. Je regarde l’étudiante partit loin, totalement énervé. Que faire ? Je tente de la rattraper, mais mon loup me fait comprendre que cela ne sert à rien. Elle ne veut pas nous parler pour l’instant. Laissons-lui le temps de revenir.

— Désolé ! dis-je tout simplement, sans savoir si elle m’entends.

Je baisse la tête, déçu, repensant à l’engueulade avec Liam. Pourquoi ? J’espère que ça ira mieux plus tard. Je ne veux pas le perdre. Je l’apprécie, un simple mot, ou message de sa part me rend le sourire. Je veux le lui rendre…

Après s’être excuser, celle qui a failli être dans la meute de Cahir, se tourne vers moi et se présente.

— Ton nom c’est Kadada ? demandé-je sans avoir compris son nom. Il est étrange, un peu comme le mien. C’est bien qu’on est un nom unique tous les deux. Papa ? je le connais depuis peu… commencé-je avant qu’elle ne me propose d’aller plus.

-Viens, allons nous asseoir si tu veux.. on sera mieux que de rester debout comme deux idiots.. Et ne t'inquiète pas pour la Miss. si, elle veut, elle reviendra. Dans ses moments, il vaut mieux ne pas insister. Quand les gens ne veulent pas parler, ils ne veulent pas.
— TU crois qu’elle est vraiment fâchée ? J’aime pas quand les gens, ils sont fâché avec moi.

Nous marchions vers un lieu à l’abri, je regarde de temps à autre pour voir si elle revenait avec nous, mais rien. On s’installe sur un banc puis, je me tourne alors vers ma nouvelle amie et rajoute.

— L’une des personnes les plus importante pour moi, est fâché. Je déteste ça. J’ai même mal au cœur…Pour Cahir, comme je t’ai dis, je le connais depuis un mois ou deux. C’est lui qui voulait m’adopté. Je vis chez nous là. Et toi, tu le connais depuis longtemps aussi ? T’es la troisième personne que je rencontre qui faisait partir de la meute.

© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar


Humeur :

Messages : 659
Points : 730
Réputation : 69

Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 22
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba   Sam 27 Aoû - 10:21

Explique moi...

Carachou, Aliette et Kadada

J'ignore pour qu'elle raison, je me sens autant désolé pour ce loupiot.. On lui a retiré une personne à qui,'il s'était attaché.. Comme moi. Sauf que lui n'aura jamais vengeance comme j'ai pu avoir dans le passé. Et peut-être même n'en voulait-il pas de la vengeance. Il ne semble pas être un enfant tueur. Il faut que j'arrête de croire que pour tous les gens de ma race, ça c'est passé comme moi. Je plonge mon regard dans le sien, cherchant à connaître la couleur véritable de ce jeune. Bleu comme moi, ou or ?
Un mot m'arrache un grognement puis un sourire comprenant que la jeune frimousse blonde est bien aussi jeune que ce que je pensais. Kadada hein ? Le reste de sa réponse me fait froncer les sourcils. Depuis peu..? Et il le considère autant fermement comme son père ? Soit il est complètement frappé, soit quelque chose de vraiment mauvais s'est passé avec son père biologique..

-Kada'an. Pas Kadada ! C'est en effet un nom peu commun, mais qui me correspond depuis que Cahir m'a ouvert les yeux sur qui j'étais. Il signifie le changement. Et c'est ce qui se passe en moi depuis que je l'ai rencontré.. Mais toi..? Comment tu peu considérer un homme comme ton père si tu le connais "depuis peu" ? C'est quoi "depuis peu" ? Un an ? Deux peut-être ?

Son changement total de sujet me surprend et je le fixe, cherchant à comprendre si son raisonnement est normal ou s'il a vraiment un grain. En plus, je mis un certain temps à comprendre qu'il voulait parler de la fille de ce midi. .. Je me contente de répondre en haussant les épaules.

-Je n'en sais vraiment rien, je ne suis pas dans sa tête. Je pense qu'elle était déjà énervée d'avant que tu la bouscules.. Elle était tombée dans une flaque pendant l'attente au réfectoire, et quelqu'un l'avait bousculée déjà. Sa louve n'a pas supporté... Bon sang heureusement que tu étais là Caracole. Sinon, je crois que l'on partait en combat au milieu du self.. cela n'aurait pas aidé à la survie de notre espèce.. arf, j'ai été idiote de l'agresser.. Enfin.. C'est chose faite et on ne reviendra pas en arrière. Personne n'a compris, personne à voir notre appartenance au surnaturel.. La belle gourde si l'on avait révélé au monde notre existence..

Je cligne des yeux. attend là... Il me parle encore d'une autre personne ? a qui il tient ? Qui cela ? Je soupire et le regardent mes mains en écoutant calmement ce qu'il a me dire. Et, d'un coup, sans raison apparente, il me reparle de Cahir. Ce gars passe du coq-à-l'âne d'une façon hallucinante. Je me trouve partager entre le désir de le secouer comme un prunier ou de chercher à comprendre..

Un mois ou deux ? Mais tu es fou de considérer un inconnu comme ton père ! Même si faut avouer que Cahir est une bonne personne, c'est complètement.. Je ne sais pas, je n'ai pas de mot.. De faire ce genre de chose. C'est comme si un mec dans la rue il me dit ", tu veux être ma fille" et que je dis oui.. C'est.. Wouah. Caracole.. Explique moi comment tu peux dire que M'sieur Quinn est ton père adoptif en le connaissant à peine 2 mois ?

Sa question ensuite, mais laisse perplexe.. Ma rencontre avec Cahir avait été brève. l'impolitesse qu'il a subie de ma part se trouvait être inutile.. et en plus j'avais défoncé la peinture de sa voiture.. Je baisse la tête et inspire un grand coup.

-Très peu. Je l'ai rencontré un soir. J'étais à pied, lui en voiture. J'étais pressé, je n'ai pas fait attention. Quand j'ai vu la voiture, j'ai sauté par-dessus, mais mes griffes ont rayé la carrosserie. Puis on a discuté et j'ai décidé de changer.. Je lui ai fait cette promesse. Et je la tiendrai. J'arrêterais mes conneries de me dire que la solitude, c'est ce qu'il me faut, car comme il a dit, seul, nous sommes condamnés. Et j'ai failli y passer trois fois dont deux avec la même chasseuse qui à préféré me laisser vivre deux fois. Cahir était un homme bien. Sa mort, ou en tout cas sa disparition m'a beaucoup touché.. Et cela me donne davantage de force pour me battre. Me dire que, pour sa mémoire, je deviendrais quelqu’un de meilleur m'aide à changer.

DEV NERD GIRL




Meute-Famille-Solitude Au temps de l'Oméga
Guidé par l'instinct, je suis l'animal. Guidé par la raison, je suis un homme.  Là où commence le renouveau.
Je plie et ne romps pas, mais surtout, je persévère  L'instant de symbiose au sein d'une nouvelle famille   ©️️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar


Humeur : toujours joyeux

Messages : 1190
Points : 1288
Réputation : 84

Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 29
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba   Jeu 17 Nov - 20:36




Une amitié lié aux vécus et son horreur ?





De trois nous ne sommes plus que deux. C’est étrange. Les gens partent aussi vite que leur rentré fracassant. Hélas ce genre de personne est toujours la plus récente. Je soupire, même si je ne me suis pas attaché à la personne, cela reste assez triste de partir ainsi, comme si nous étions rien à ses yeux. J’écoute la jeune fille parler et me reprendre sur son prénom. Dommage. J’aimais bien Kadada.

— Ah! Pourtant j’aime bien Kadada. C’est unique, encore plus unique que ton nom. Ou le mien.

Après ses questions, je lui réponds, mais pas de manière logique. Un peu perdu par la vie et les pertes, je ne sais plus où je suis. Je raconte ma rencontre avec Cahir, puis parle de l’être aimé et qui me fait la tête. Enfin, tête. C’est une grosse dispute, il ne veut même plus me voir. Elle me pose ensuite d’autres questions sur mon alpha. Pourquoi je me suis si facilement attaché à lui ?

Puis, elle répond à ma dernière question. Sa rencontre avec mon alpha. Notre ? Non, il n’est plus là. Je la regarde et nous trouve un peu de points communs. Comme notre vie peu facile. L’une des différences, c’est que j’ai pu m’entourer de bonnes personnes et pas elle.

— Je… désolé pour ce qui t’est arrivé. Je ne comprends jamais pourquoi les gens veulent tuer des loups… Pourquoi ils veulent tuer des loups alors que les autres sont parfois pires que nous ? Les monstres ne sont pas forcément ceux qu’on croit.

Je tourne en rond avec ma phrase, respire doucement et regarde mes pieds une seconde. Je n’ai pas envie de lui parler de mon passer mais je prends mon courage à deux mains. Elle m’a bien raconté sa vie, donc je peux le faire moi aussi ?

— En fait, il m’a sauvé la vie plus d’une fois. Lors de notre première rencontre, il a été obligé de me mordre pour m’aider à fuir ce qui nous avez capturés. Mon tuteur. Il voulait que je me batte et que je le tue, mais je n’aime pas ça.

Je triture mes doigts en même temps. Je n’ose même pas la regarder droit dans les yeux.

— Puis, il m’a dit que je pouvais venir vivre avec lui, vu que j’étais à la rue et à un moment, il m’a dit qu’il me considère comme un fils. En fait, même si c’est assez différent, on a eu des problèmes identiques ?





© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar


Humeur :

Messages : 659
Points : 730
Réputation : 69

Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 22
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba   Mar 22 Nov - 21:48

Appelle moi Kadada..

Carachou, Aliette et Kadada

Kadada... Je regarde le jeune homme en souriant. C'est étrange mais, il rejette une sorte de pureté enfantine qui me rend étrangement.. Bien. Si Cahir était encore là, Caracole aurait été un petit frère de meute. Et sans savoir vraiment pourquoi, un désir de protéger cette frimousse blonde me prend.

-Tu sais quoi ? Appelle-moi Kadada si ça te fait plaisir Carac'.

Je lui fais un grand sourire chaleureux et me retiens de lui ébouriffer les cheveux. Je le connais à peine après tout. On n'ébouriffe pas les cheveux des gens que l'ont ne connais pas. Les questions du jeune loup me font baisser la tête. Pourquoi.. Pourquoi les chasseurs tuent les loups... Je ferme les yeux et inspire un grand coup. Sans doute à cause des loups comme moi...

-Tu sais.. Je pense que ça dépend des chasseurs.. Beaucoup ont sans doute souffert à cause des nôtres.. Ils ne nous aiment pas et ont transmis ça à leurs enfants.. D'autre pensent que nous sommes des monstres.. Faut dire que, les livres et les légendes ne nous aide pas à passer pour des pacifiques.. Et pourtant.. Certains des notre sont bien plus humains qu'eux..  Ils ont peur de nous.. Ils fuient ce qui leurs font peur et s'ils peuvent, ils les tuent.. Ils nous voient comme.. La Bête du Gévaudan..

Je me tais alors. Je ne reconnais tellement pas mes mots. Ils n'ont aucune haine, aucune colère. C'est tellement rare... Mais c'est parce que je ne suis moi même, pas une âme pure. Je n'ai pas de quoi être en colère contre des gens qui assassinent notre race alors que j'ai longtemps fait de même avec des innocents humains.. Je soupire doucement et c'est alors que le jeune me raconte à son tour sa propre histoire. Donc, son "père" l'a sauvé plusieurs fois.. Je souris malgré moi.. Cela correspond tellement à Cahir. Je l'écoute et me sens alors très proche de lui. Et le désir de le protéger grandi encore davantage en moi. Sans le connaitre je le considère déjà comme un petit frère.

-On peut dire que nos problèmes sont un peu semblable.. Nous avons eu tout deux un tuteur violent.. Nous étions tous deux des jouets pour eux.. Et tous deux.. C'est grâce à Cahir qu'on a pu remonter la pente.. Donc oui.. Nos histoires se ressemble même si elles sont totalement différentes.. Et elles n'ont pas eu le même impact sur nous..

Je le regarde longuement et soupire avant de prendre la décision de faire ce que ne n'aurais jamais fait en temps normal.. Je sors un papier avec mon numéro et le donne à Caracole.

-avant que j'oublie.. Si tu as besoin de quoi que ce soit.. N'hésite pas à m'appeler. Je serai contente de te revoir. Mais là ça va bientôt être l'heure pour la suite de la journée et je ne suis pas sûre de te revoir plus tard..

DEV NERD GIRL




Meute-Famille-Solitude Au temps de l'Oméga
Guidé par l'instinct, je suis l'animal. Guidé par la raison, je suis un homme.  Là où commence le renouveau.
Je plie et ne romps pas, mais surtout, je persévère  L'instant de symbiose au sein d'une nouvelle famille   ©️️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar


Humeur : toujours joyeux

Messages : 1190
Points : 1288
Réputation : 84

Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 29
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba   Lun 13 Fév - 21:33




Une nouvelle amie





Ka’adan m’observe un long moment, un sourire aux lèvres, quand je lui sors le surnom que j’ai choisi pour elle. Après l’avoir entendu, elle m’accorde assez vite le plaisir de pouvoir la nommer Kadada.

— Cool, c’est super merci, dis-je enjoué, avant de reprendre sur un tout autre sujet.

Après ce court passage, elle me raconte son histoire, sa rencontre avec mon père adoptif et je découvre les horreurs qu’elle a vécues, même si elle ne me dit pas tout. C’est un peu comme pour moi, même si elle a vécu des choses plus sombres que moi.

Puis, elle me parle de l’attitude des chasseurs et leur haine envers les loups, tout en parlant de la bête du Gévaudan. Et, même si je comprends qu’il puisse détester les loups qui leur ont fait du mal, je n’arrive pas à comprendre certains de leur acte. Pourquoi, ils s’en prennent à tous les loups du monde ? Je ne me suis jamais attaqué à eux, ni même à personne dans cette ville, ou dans les autres que j’ai visités et je pense ne pas être le seul. Liam n’a fait de mal à personne, tout comme son Alpha.

Je réfléchis un long moment à ce sujet quand Ka’adan reprend son texte.

-On peut dire que nos problèmes sont un peu semblables.. Nous avons eu tout deux un tuteur violent.. Nous étions tous deux des jouets pour eux.. Et tous deux.. C'est grâce à Cahir qu'on a pu remonter la pente.. Donc oui.. Nos histoires se ressemble même si elles sont totalement différentes.. Et elles n'ont pas eu le même impact sur nous..

— Oui, tu as raison. On a tous nos limites, grande ou pas et on réagis tous d’une manière différente… Sans ça le monde serait terne et triste…

Elle me regarde longuement et je fais de même, toujours un sourire aux lèvres, puis, elle prend un papier dans sa poche et y appose des chiffres dessus.

-avant que j'oublie.. Si tu as besoin de quoi que ce soit.. N'hésite pas à m'appeler. Je serai contente de te revoir. Mais là ça va bientôt être l'heure pour la suite de la journée et je ne suis pas sûre de te revoir plus tard..

À peine a-t-elle fini sa phrase que l’horloge résonne et nous dicte la suite des événements. La rentrée pour une nouvelle heure de cours.

— Oui, je le ferai promis, quand je pourrais.

Ka’adan part loin de moi et je fais de même, rejoignant mon cours, aux côtés de Liam. Je prends mon téléphone, dernier cadeau offert par mon père, et envoie un message à mon amie « Hello, c’est Caracole ! » j’y note le téléphone et son surnom. Kadada.


© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les pâtes de la discorde, feat Kadada et Ali baba
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» ¤* Eris de ShasowSong, Déesse de la Discorde*¤
» Just the same //feat Matt'//
» Eris, EX-Déesse de la Discorde et du Chaos
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Lycée :: Cafétéria-
Sauter vers: