AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 L'Ombre traquée | Logan & Juliette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juliette Kenney

avatar

Humeur : Joueuse
Messages : 144
Réputation : 8
Date d'inscription : 14/01/2015

MessageSujet: L'Ombre traquée | Logan & Juliette   Ven 24 Juin - 22:34

« L'Ombre traquée »
Logan & Juliette
Juliette avait eu une bonne surprise en se réveillant ce matin, elle avait eu le grand honneur de découvrir un mail venu tout droit d'Angleterre et adressé à sa petite personne.
Les chasseurs reprenaient contact, ce n'était vraiment pas bon signe. C'était tout aussi surprenant qu'inquiétant. Tout compte fait, cette surprise n'était pas aussi bonne qu'elle l'eut cru.

Découvrant le contenu du mail avec attention, Juliette ne put empêcher un soupir las de s'échapper de ses lèvres. Tout comme elle l'avait pensé, ce n'était pas pour une visite de routine qu'ils s'adressaient à elle.
Détaillant un peu le dossier qu'on lui avait sagement confectionné, la chasseuse cru bon de noter les informations capitales à sa future traque.
Un tas de photo de mauvaise qualité, sombre, montrant un garçon visiblement et de dos... Autant chercher une aiguille dans une botte de foin. A ce rythme, elle en aurait pour l'année entière !
Dernière information et la plus capitale de toutes... Ce garçon partagerait son corps avec un vil habitant. Un Nogitsune.

Elle en avait vaguement entendu parlé, mais elle n'en avait jamais combattu un. Quel dommage qu'elle ait oublié une partie de son bestiaire en Angleterre. Il aurait pu lui être utile pour une fois. Or, ce garçon ne représentait pas vraiment une source de danger en soit, tout du moins, son appartenance au surnaturel n'était pas ce qui avait alerté les chasseurs. Le problème résidait dans ses ambitions futures. Ils avaient eu écho d'un Nogitsune étant à la recherche d'un certain artefact, le genre d'objet qui donnerait trop de puissance à un seul et même être. Et c'était bien le devoir des chasseurs de maintenir l'équilibre entre le surnaturel et le réel.
Pour faire plus court, Juliette avait pour ordre de dénicher ce petit renardeau, d'en apprendre un peu plus sur lui avant de vraiment se pencher sur son cas, et de le tuer « en cas de menace immédiate »... On pouvait tout aussi bien résumer ça à « bute le, point à la ligne ». Après tout c'est bien connu, les chasseurs ne font pas dans la dentelle...

Des semaines de recherches. Des heures perdues pour le localiser alors qu'il était juste sous son nez. En toute honnêteté c'était un brin irritant pour la chasseuse qui avait la lourde impression de s'être faite bernée. Une simple sensation d'avoir été prise pour une idiote.
Après, elle ne pouvait pas être sûre de ce qu'elle avançait, ce garçon répondait certes aux critères, mais comparer son allure de dos et se baser sur des rumeurs de lycéens n'étaient vraiment pas la base la plus consolidée sur laquelle Juliette ait jamais travaillé.
Elle avançait à tâtons dans cette affaire ce qui ne lui offrait pas l'opportunité d'agir en conséquence. Alors elle se débrouillait comme elle pouvait, comme cernée par la brume, chaque pas pouvait la rapprocher comme l'éloigner de sa véritable cible. Pire encore, un seul faux pas pouvait lui être fatal...

C'est ainsi qu'elle se retrouva à l'attendre au bord de la rue, à la bordure de la forêt. Les rayons du Soleil commençaient à décliner, offrant au ciel cette chaude teinture flamboyante.
Tapant frénétiquement sur les touches de son smartphone, la brunette attendit patiemment que le supposé renardeau morde à l'hameçon. Le piège était grand ouvert et n'attendait plus que lui...
Levant les yeux au ciel, comme épuisée d'essayer, Juliette remarqua par la même occasion que la lune était bien pleine... Il y avait de forte chance pour la nuit ne soit pas des plus reposante...
Ses pas se rapprochaient, discrets mais bien présents, la proie approchait. Entrant pleinement dans son rôle de jeune demoiselle en galère, Juliette s'approcha de lui visiblement très soulagée de tomber sur lui.

« Oh merci mon Dieu, enfin quelqu'un qui peut me venir en aide... » mimant de reprendre son souffle qui semblait s'être écourté, elle poursuivit « Je suis désolée de vous importunez, mais j'aurais besoin d'un coup de main... J'ai perdu mes clés dans les environs et il se trouve que mon téléphone vient de rendre l'âme... » présentant l'appareil, d'un air tout à fait adorable ajuster d'une légère nervosité que l'on pouvait lire dans son attitude. Ses doigts se triturant nerveusement, tout en se balançant d'un pied à l'autre et ses dents venant sagement mordiller sa lèvre inférieure.
« Je vous en supplie, me laissez pas dans cette galère... » Son sourire sembla s'illuminer l'espace d'un instant.
Le jeu de Juliette était réellement irréprochable, elle n'espérait plus qu'une chose... Qu'il accepte d'entrer dans la partie.



ω I have the simplest tastes. I am always satisfied with the best.



Dernière édition par Juliette Kenney le Jeu 30 Juin - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Ombre traquée | Logan & Juliette   Sam 25 Juin - 15:53

Se rafraîchir les idées

Logan Frey

Le jeune homme venait de se réveiller, ses cheveux étaient quelque peu ébouriffés par la nuit qu'il venait de passer, une de ces nuits mouvementées où l'on ne fait que de rêver de choses qui n'ont pas vraiment de sens. Il rêvait du passé du Nogi, de l'ordre des Samouraï obscurs, ce groupe d'Assassins qui sévissait durant le Japon féodal et qui massacrait des villages entiers sans laisser de traces, armés des sabres fabriqués par Muramasa, de sabres maudits qui étaient assoiffés de sang. On raconte que le groupe entier a été décimé pour la plupart, par un guerrier armé du sabre imaginaire ou non, Murasame. La pluie tomba, et les pêchés de l'être humain furent nettoyés mais cependant, sous la pluie, un des hommes se releva. Trêve de rêveries, faut se lever. Logan enfila un t-shirt, un pantalon, se brossa les dents et partit se promener dans Beacon Hills avec son frère toute la journée et revendre ses armes au plus offrant.

« Tu comptes arrêter de vendre des armes un jour ?

- August, tu sais bien qu'on doit survivre, et détrompe toi, ce ne sont que des personnes qui se défendent.»


August semblait soupirer devant son frère borné, le jeune garçon ne comprenait pas cette notion de survie, après tout, son grand frère avait toujours fait le nécéssaire, il sortait toujours des pires situations en laissant du sang derrière lui. Cette attraction des ténèbres prendrait-elle un jour le dessus sur Logan ? Non, August savait que tant qu'il serait là, Logan sera toujours dans ce gris absolu, cette limite entre la lumière et les ténèbres. Tandis qu'August regagna le domicile fraternel, Logan entra alors dans un entrepot situé en périphérie de la ville, un entrepot appartenant à des yakuzas, ces vieux clans japonais qui font régner leur autorité s'il le faut par le sang. Ceux-là étaient réglos, certes, ils trempaient dans le trafic de drogue mais ils étaient réglos, tant qu'on ne les cherchait pas. Ce fut un des chefs du clan qui se présenta, celui-ci avait un oeil brûlé et portait un cache-oeil au niveau de l'oeil droit, son nom était Kazuma, l'Oeil Enflammé. Il était connu dans le milieu pour sa grande habilité au maniement de tout types d'armes, autrement dit, le type à ne pas emmerder par excellence à moins de vouloir sentir sa tête exploser ou bien tranchée.

« Hajimemashite Logan-kun


- J'ai votre commande Kazuma, j'espère que c'est bien ce que vous aviez commandé.»

L'Oeil Enflammé s'avança vers Logan, un regard enflammé dont lui seul avait le secret, son oeil marron fixa la malette tenue par Logan qui la déposa sur le sol tandis que Logan fixait la malette tenue par le borgne asiatique d'un regard froid. Les deux hommes déposèrent leurs malettes sur la table qui se trouvait entre eux pour déverouiller chacun leur malette reçue via l'échange. Il y avait beaucoup de liasses dans la malette, Logan les compta une à une, il y avait le compte, 5 millions de dollards. Dans la malette que l'Oeil Enflammé venait de recevoir, il y avait une dizaine d'armes à feu dernier cri, au grand bonheur du yakuza qui semblait ravi.

« Parfait, il y a le compte. Merci de votre achat, j'espère pouvoir refaire affaire avec vous si le coeur vous en dit.

- Oui, le Chef sera satisfait, j'en suis certain. Nous referons probablement affaire, nous vous recontacterons alors.»

Les deux hommes se saluèrent dans un traditionnel salut japonais avant de repartir dans des directions opposées, les hommes de l'Oeil Enflammé attendant leur Boss dans le camion garé juste à côté. Logan soupira et envoya un message à son frère pour lui dire que l'affaire s'était bien déroulée. Logan avait déjà eu des affaires qui tournaient mal et souvent, ses ennemis finissaient par le craindre. Après tout, Logan était aussi de ces types à ne pas emmerder à moins de vouloir sombrer dans la peur et la douleur. Il avait un emploi du temps chargé car la semaine suivante, il devait se rendre à L.A pour ses affaires, comme d'habitude.

« Ce trafic d'armes, ça rapporte bien finalement. J'aurais dû y penser bien plus tôt...

- Et oui Nogi, ça rapporte bien plus que de vendre de la résine ou plûtot de la merde qu'on ose appeler "drogue".»

Le soleil allait se coucher, la nuit tombait. Le monde franchissait cette limite entre le jour et la nuit, le monde prenait donc son visage le plus obscur. Le Soleil laissait place à la Lune qui ce soir là, était visiblement pleine. Il fallait se dépêcher de rentrer car les Loups rôdent. Tout à coup, à la lisière de la forêt dense, une jeune femme brune pas très grande visiblement qui ne laissait pas Logan indifférent semblait s'approcher, essouflée.

« « Oh merci mon Dieu, enfin quelqu'un qui peut me venir en aide...

- Tu m'as l'air essouflée, ça va ? »

Mais qui était cette fille ? D'abord à cette heure-ci, à la lisière de la forêt, le cadre bien dangereux. Elle était suffisamment naïve pour venir ici seule à une heure pareille un soir de pleine lune ? Peut-être ne connaissait-elle pas le monde du surnaturel ? Logan soupira donc, non pas parce qu'elle était venue l'accoster, bien au contraire mais surtout parce qu'elle semblait naïve.

« Je suis désolée de vous importunez, mais j'aurais besoin d'un coup de main... J'ai perdu mes clés dans les environs et il se trouve que mon téléphone vient de rendre l'âme...

- Non tu ne m'importunes pas, bien au contraire mais je me demande ce qu'une fille fait dans un endroit pareil, seule sans clés et sans téléphone.

Logan constata que cette fille manquait de jugeote, petite et brune, on se croirait dans une de ces vieilles séries sitcom merdiques où l'héroïne est cucul la praline, cette fille là, on pouvait qu'elle battait les records. En plus de ça, elle semblait quelque peu nerveuse.

« Je vous en supplie, me laissez pas dans cette galère...

- Ben tu veux qu'on aille au poste ? Si tu veux mon avis, t'es pas prête de retrouver tes clés surtout qu'il fait nuit et qu'il y a quand même des animaux dans la forêt. Vaudrait mieux que tu me suives.»

Logan trouvait quand même cela suspect qu'une jeune fille sorte à une heure pareille en perdant ses clés avec un téléphone mort, à la nuit tombée, ce sont les Chasseurs qui sortent mais même si Logan y avait pensé, il n'y croyait qu'à 20%. Pour épater la jeune femme, il matérialisa une illusion. Des bruits de pas se faisaient entendre dans un buisson. Un cri au loin se faisait entendre. Au milieu des feuilles, c'était un homme à tête de loups qui sortait des feuillages dans la nuit noire. Logan fit signe à la jeune femme de le suivre pour se cacher, avant d'attraper un poignard dans sa poche droite pour se "défendre".

Revenir en haut Aller en bas
Juliette Kenney

avatar

Humeur : Joueuse
Messages : 144
Réputation : 8
Date d'inscription : 14/01/2015

MessageSujet: Re: L'Ombre traquée | Logan & Juliette   Jeu 30 Juin - 16:51

« L'Ombre traquée »
Logan & Juliette
La chasseuse n'avait pas spécialement prêtée au jeune homme lorsqu'elle était entrée dans sa petite comédie, mais maintenant qu'on lui offrait la possibilité de le détailler, elle eut ce léger pincement au cœur. Quelle déception de ne le connaître qu'en tant que cible, car son regard azur était envoûtant par bien des moyens...
Ce n'était pas le moment de s'attarder sur le charme de ce garçon, elle était venue le trouver pour une toute autre chose et la chute de cette histoire ne se prolongerait pas sous les draps... Ou alors sous ceux d'une scène de crime.
Gardant son rôle de jeune fille en détresse, tout en calmant sa respiration elle hocha la tête faiblement.

« Ce n'est rien, c'est... C'est juste l'angoisse, mais maintenant que vous êtes là, je me sens un peu mieux... »

Juliette avait déjà l'air d'une jeune fille assez fragile, le genre qu'on a envie de prendre dans ses bras et de protéger parce que son sourire est juste adorable et innocent... Dans la plupart des cas, dans d'autres circonstances... On aurait presque envie de la pousser du haut d'une falaise pour son idiotie. Mais c'était plus évident pour attiser sa pitié et sa compassion. Amadouer, faire preuve d'innocence pour ne pas se méfier... Le tour était joué.

Mordillant toujours aussi nerveusement sa lèvre, Juliette posa ses grands yeux sur le jeune garçon... Pour le coup, le charme qu'il dégageait ne jouait vraiment pas en sa faveur. La chasseuse devait garder son personnage pur et innocent, mais d'autres idées commençaient à germer dans son esprit à chaque fois qu'elle plantait son regard dans les profondeurs glaciales du sien.
Prenant son temps comme hésitante, Juliette finit par trouver une réponse à cette drôle de question... L'improvisation était un don, heureusement pour elle qu'elle en était dotée.

« Je... C'est assez personnel mais... En fait, je me suis disputée avec mon copain et dans notre échange il a fini par arrêter la voiture non loin d'ici, il en est sorti brutalement puis il m'a tirée à l'extérieur... » marquant une pause toute en se massant le poignet, comme si le souvenir de cette brutale altercation revenait la hanter, Juliette lâcha un profond soupir comme pour se donner le courage de continuer « Dans son empressement j'ai eu le malheur de faire tomber mes clés. Il les a ramassées et les a jetées au loin en me hurlant que ça aurait le mérite de m'occuper pour la nuit... » relevant son regard vers le jeune homme, l'air légèrement honteuse de cette confidence, la chasseuse garda cette allure un brin embarrassée « Je suis désolée, ces histoires ne vous concernent en rien et je n'ai pas envie de vous embêter avec mes bêtises... Faites comme si je n'avais rien dit ce serait mieux. »

Et le coup de la fille paumée en plus de ça. Hochant timidement la tête elle suivi le garçon lorsqu'il commença l'entraîna sur le chemin du poste... Or, quelque mètre plus loin, un bruit s'extirpant du feuillage attira l'attention des deux jeunes gens. La chasseuse faillit passer en position d'attaque, mais un rictus d'agacement passa sur ses lèvres. Elle n'était pas une chasseuse actuellement, elle était une fille douce et fragile, alors elle devait agir en tant que telle.

Elle mima un sursaut au cri lointain, et ses doigts vinrent se crisper sur le haut du jeune garçon dont elle ignorait toujours le prénom. Son regard coula sur son petit poignard, jugeant que ce dernier ne serait jamais suffisant pour les protéger tous les deux d'un loup-garou.
Il fallait qu'elle se sorte de ce mauvais pas sans compromettre sa mission... Effectivement cette nuit promettait d'être mouvementée.
Justement, le craquement sinistre de branche dans son dos attira son attention. Un petit bosquet duquel bondit un jeune loup-garou. Elle tenait sa chance !

Exécutant un mouvement de recul, Juliette installa le plus de distance possible entre elle et les deux loup-garous qui la scrutaient, tout crocs dehors.
Joue ton rôle, Juliette ! Joue ton rôle !

La panique.
Partout. Dans ses gestes, dans son regard et même dans ses traits défigurés par la peur. L'inconnu fait toujours affreusement peur.
Prenant ses jambes à son cou, la brune entama une course poursuite avec les loups dont elle était devenue la proie. Les sanglots inondaient son si beau visage, alors qu'elle s'empressait de rejoindre les bois les plus proches... Et une fois à l'abri des regards, Juliette redevenait l'authentique Juliette. Elle ne pouvait pas se battre sous les yeux de sa cible et risquer de

A peine était-elle dissimulée dans l'obscurité, que le jeune louveteaux se précipitait sur elle. Il sauta sur elle et la chasseuse se retrouva écrasée sous le poids de la créature qui semblait complètement manipulée par une force extérieure. La lune sûrement.
Les coups de pattes pleuvaient sur Juliette qui se débattait durement, le gamin parvint à l'atteindre une fois et ses griffes taillèrent des sillons sanglants dans sa chair. Il l'a eu une fois, il ne l'aurait pas deux.
Se débattant avec ardeur, Juliette finie par reprendre le dessus sur la créature qu'elle regarda se tordre de douleur à terre. Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine et une sensation étrange courrait dans ses veines. C'était sa vie contre la sienne et l'arme pointait déjà le louveteaux.

Le coup résonna et s'étendit dans les bois. Une ombre certaine pesait dans le regard de la chasseuse qui scrutant la frêle créature s'éteindre. Elle lui avait au moins fait l'honneur d'une mort rapide.
Dans un vif mouvement, Juliette jeta l'arme. Les traces devaient disparaître.
Tournant des talons, elle alla s'asseoir dans un coin. Cette drôle de sensation courrait encore dans ses veines et le brouillard dominait toujours dans son regard. L'instant d'après, la brune reprenait son attitude fébrile. Les larmes perlaient sur ses joues et sa position se voulait réconfortante pour l'être effrayée qu'elle était en train d'imiter. Les sons passaient difficilement la barrière de ses lèvres qui tremblotaient sous l'effet du traumatisme.

« A... l'aide.. ! »

Juliette avait fait peau neuve. Elle n'était plus chasseuse, mais victime. A présent elle saurait ; s'il revenait en vie alors c'est qu'il était familiarisé avec le monde surnaturel, sinon, ce n'était pas son homme. L'important là dedans c'est qu'il ne sache jamais ce qu'elle était, qu'il ne voit en elle que cette jeune fille, innocente et brisée.  



ω I have the simplest tastes. I am always satisfied with the best.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Ombre traquée | Logan & Juliette   Mer 13 Juil - 15:52

L'Ombre Traquée

Logan Frey and Juliette Kenney

Logan était épuisé par cette journée, il n'avait fait que tourner dans la petite ville durant la journée dans cette bourgade mais bon la jeune fille semblait être en détresse, la situation était complexe. Abandonner sa copine comme ça dans la forêt, quelle galanterie, Logan soupira au récit de la jeune femme. Elle n'avançait pas très rapidement mais la jeune fille semblait paumée, on ne va donc pas la blâmer. Les bruits de pas se faisaient entendre par la jeune femme qui vint agripper le sweat du jeune homme de ses doigts délicats. Il tourna alors le regard vers elle, fixant les yeux de celle-ci de ses iris profondément glaciales. Il lui murmura quelques mots. En réalité, Logan était en colère, un loup s'était invité dans la partie, en vue de son indiscrétion, un très jeune loup, probablement un adolescent.

« C'est pas comme si la situation était dangereuse mais tu as un sacré copain. Je te déconseille de bouger ou de chercher à t'enfuir, ils risquent de te prendre pour une proie. J'ai lu ça dans un magasine sur les safaris, je pense pas que ce soit différent entre les tigres et les pum... Mais où tu vas ? Quelle idiote... »


Logan soupira fortement, cette idiote venait de tenter de s'enfuir, le truc à ne pas faire. Il fixa son poignard où étaient inscrits des caractères japonais, des hiraganas plus précisément. Il ne savait pas s'il devait en faire usage ou non pour aller au secours de cette huluberlu qui venait de se fourrer dans une merde pas possible. En plus, on l'entendait sanglotter au loin dans sa poursuite comme dans ces documentaires vidéogags merdiques qui passent à la télé.

« Tu comptes aller l'aider ou rester là sans rien faire ?

- J'ai pas trop envie de me faire bouffer.»

Par chance, Logan avait eu le temps de la regarder dans les yeux et celle-ci était à une distance suffisante pour que celui-ci puisse la retrouver. Elle était marquée du sceau obscur, le sceau qui permettait au Nogitsune de retrouver les personnes qu'il marquait à sa volonté. Ses yeux prirent une teinte grise acier en fixant la jeune femme courir telle une dératée...

« On dirait que ça ne te plaît pas que cet enfant se soit invité au spectacle... Que comptes tu faire ?

- Ce qu'il y a de charmant dans un spectacle, c'est la façon de jouer des personnages, un peu de patience, je veux voir comment joue cette fille.

- Tu as l'air de t'amuser en tout cas. C'est plutôt inhabituel de ta part.

- Tu parles beaucoup aujourd'hui, je te préfère quand tu es une Geisha silencieuse, tu n'es pas ennuyant, tu ne parles pas du tout, bref tu es bien quoi.

La jeune femme courait encore, elle était la proie et ces loups, eux, les chasseurs, ironie du sort non ? L'illusion et le louveteau couraient à la même vitesse, il faut dire que ce louveteau était plutôt rapide pour son âge, et ce fut le premier à avoir le courage de bondir sur la jeune femme. Il la maintenait au sol de ses pattes. Elle était seule, face à la bête. Le duel était déjà gagné d'avance... Cependant, elle se libéra de son emprise en se débattant. Du sang coulait le long de son corps, le sang des entailles causées par les griffes acérées de la jeune bête. Son regard changea du tout au tout, elle passa d'un regard désemparé à un regard de braise avec un soupçon de malice. Elle dégaîna son arme... Ses yeux ciblèrent la tête de la bête qui se trouvait à terre, souffrante. Le coup résonna dans la forêt, ne laissant qu'un vide derrière ce bruit. Logan était étonné, il avait encore une fois affaire aux démons intérieurs des Hommes.

« On peut dire qu'elle cache bien son jeu celle-là... Je suis charmé...

- Charmé, oui c'est ça...»

Logan suivit donc la piste de la jeune femme dans les bois à l'aide du sceau obscur dont elle était marquée. Elle était partie s'asseoir un peu plus loin, en larmes. Ses yeux reprirent une teinte normale. Il avait ramassé le pistolet et se dirigea vers la jeune femme, celui-ci en main.

« Hm, tu devrais installer un silencieux sur ton arme, la police rôde à cette heure ci. Tu veux que je te raccompagne ? Tu m'as l'air désemparée, serais tu une amatrice ? On ne tire pas sur un loup sans silencieux surtout avec des armes à feux. Il y a une cabane là-bas, allons y chercher une pelle et enterrons le corps de ce gosse.»

Revenir en haut Aller en bas
Juliette Kenney

avatar

Humeur : Joueuse
Messages : 144
Réputation : 8
Date d'inscription : 14/01/2015

MessageSujet: Re: L'Ombre traquée | Logan & Juliette   Ven 5 Aoû - 16:10

« L'Ombre traquée »
Logan & Juliette
Il était là. Il se tenait face à elle, l'arme en main. Comment cela se faisait-il ?
L'identité de Juliette était totalement compromise, il savait qui elle était mais elle avait aussi la certitude qu'il était celui qu'elle cherchait. Et avec ça, elle savait aussi qu'elle était en proie à un danger incommensurable.
Elle faisait face à un être dont elle ne savait rien si ce n'était le nom. Nogitsune. Bordel. C'était le pire scénario possible et imaginable.

Son petit air de midinette s'évanouit instantanément alors qu'elle se remettait sur pied. Elle essuya ses larmes de crocodile du revers de la manche avant de lui jeter un regard plus intense et plus dur que ceux qu'elle ait pu offrir jusqu'ici.
Sa main empoigna sagement l'arme tendue en un sourire parfaitement ironique. Il n'était personne pour critiquer ses manières de faire et d'agir. La traiter d'amatrice était de loin la pire idée qu'il ait jamais eu et Juliette dû se faire violence pour ne pas répliquer face à son insolence. La chasseuse doutait cependant qu'un coup, aussi bien placé soit-il, lui fasse terriblement plaisir. Alors elle prit simplement un air plus renfermé tout en s'approchant du louveteau -du moins ce qu'il en restait-.

« Tu préfères que je dégaine mon arc peut-être ? Désolée ça rentrait pas dans ma poche. J'avais pas l'intention de m'en servir c'est bien pour ça que ce n'est pas un silencieux. Alors t'es bien mignon chéri, mais je suis loin d'être une amatrice. »

Merde, aussitôt lâché, aussitôt regretté. En plus de savoir qu'elle était une meurtrière, il savait à présent qu'elle n'en était pas à son premier crime. Enfoiré de... Mais c'était plus fort qu'elle. Le sarcasme... Toujours et encore. Il ne pensait tout de même pas qu'elle allait se laisser marcher sur les pieds en plus ? Admettre une telle erreur lui faisait bien trop mal. A moins que ce ne soit parce que l'erreur elle-même aie été soulignée par un être tout à fait méprisable qui venait de compromettre son identité secrète.. ?
Soyons honnête, Juliette n'acceptait pas l'échec et encore moins l'idée qu'il l'aie percé à jour aussi facilement, qu'il aie obtenu exactement ce qu'il voulait d'elle...
Il fallait qu'elle agisse en conséquence et qu'elle arrête de tomber dans le panneau. Certain point l'interpellèrent justement, c'était trop étrange... Qu'il propose son aide et une solution. C'est clairement suspect.

« Tu viens de me dire que la police rôde et tu me proposes de l'enterrer ? On aurait plus vite fait de le foutre dans le coffre d'une bagnole pour jeter son corps au fin fond de l'océan ou de le faire cramer tu crois pas ? »

Il y avait mille et une façon de se débarrasser d'un corps et il voulait l'enterrer. Elle sentait qu'il allait de nouveau la traiter « d'amatrice » mais ça éveillait bien trop ses soupçons pour qu'elle obéisse sagement. Elle n'avait pas confiance. Une cabane. Une pelle. Ca semblait trop gros... Pourquoi lui venait-il en aide de toute façon ?
C'était affreux, elle avait beau le scruter, elle n'y voyait qu'un garçon charmant avec une bonne poignée d'arrogance. Ca semblait illogique, ça sentait le piège à plein nez. Et pourtant, elle ne savait pas quoi faire.

« Puisque tu as l'air de vouloir aider, va chercher cette fameuse pelle. Pendant ce temps, je m'occupe de faire le guet, si la police se ramène je saurais quoi faire... »

Voilà qui était mieux...Il savait où était la pelle ce serait plus rapide, de son côté Juliette n'aurait aucun scrupule à manipuler la police, de toute façon ça représentait quoi à côté de l'embrouille dans laquelle elle s'était fourrée ?
Elle avait un cadavre sur les bras et en prime elle était accompagnée d'un Nogitsune, du moins un être surnaturel, qui connaissait sa véritable nature, c'est à dire, son côté chasseuse.
Ouais clairement, c'était la merde. La grosse merde même.



ω I have the simplest tastes. I am always satisfied with the best.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Ombre traquée | Logan & Juliette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans l'Ombre des Flammes... [Logan Frey and Haru Aoyama]
» Présentation de Logan Echolls
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Sirion, l'ombre du coeur [ Lhurgoyf, cavalier de Sharna]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Dans la ville :: Aux limites de la ville-
Sauter vers: