AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
13 novembre 2017

Les Admin


►►►◄◄◄br />
Cassian Norton


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
14 octobre 2017

Maxine Evans


►►►◄◄◄br />
Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Du café écossais à l'americano {Feat James}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Dim 24 Juil - 16:50

Du café écossais à l'americano


Vengeance sera accomplie






Je pensais qu'elle allait se rétracter et refusait de me raconter son passé. La douleur qui brillait dans son regard et la tristesse qui s'imprimait sur son visage était terrible à voir et me prenait terriblement le coeur. J'avais envie de la serre dans mes bras, la renverser sur le lit et la laisser s'endormir sur mon torse. Lorsque je la vis commencer à tripoter ses cheveux, je me retins de lui prendre la main pour arrêter ce geste nerveux et me contenter plutôt de frotter mes mains l'une contre l'autre.

"Je te l'ai dis que je ne te rejeterai pas."

Les mots s'écoulèrent de sa bouche soudainement, ne me laissant pas le temps d'intégrer toutes les informations. C'est à peine si je retins que les Alpha avaient les yeux rouges et les... Bêta ou Oméga dorés. Par contre ce qui me marqua ce fut que le meurtre d'innocent marqua à ce point leur... malédiction. Cela me conforta dans l'idée qu'il ne fallait pas craindre les loups garous mais les accepter, les aider, les aimer. J'eus une peine profonde lorsque j'entendis la mort de sa famille suivi d'une bouffée de haine lorsque j'appris que le responsable n'était rien de moins que son père. Une insulte en gaélique m'échappa et je repris le fil de l'histoire. Un poids tomba dans mon estomac lorsqu'elle m'expliqua être une meurtrière, une femme qui avait aimé tué et torturé. Et pourtant je n'eus pas le désir de la rejeter. Au contraire. Je voulais la protéger.

Je me levais et fis les cent pas, frottant ma main contre mon menton. Etait ce une bonne chose de me lier à elle d'une façon ou d'un autre ? Je lui lançai un regard à la dérobée alors que je regardais par la fenêtre et réfléchit. Tous les chasseurs n'étaient pas des assassins mais ceux qui s'en était pris à ma famille était des bêtes sans nom. J'aurais ma vengeance, je le jurai en gaélique d'un ton haineux et frappai le chambranle de la fenêtre. Me tournant vers la jeune femme, je fis quatre grand pas et passai mes deux mains autour de son visage. Me penchant dangereusement, je l'embrassai avec toute l'ardeur qu'il m'était possible de lui donner et la fis basculer sur le matelas dans notre étreinte. Lorsqu'au bout de quelques minutes je la sentis s'agiter sous moi, je me tournai sur le dos, l'emprisonnant sur mon torse et lui mordillai l'oreille.

"Tu as rejeté ce que étais. Tu as pris le chemin de la rédemption et regrettes tes actes. Tu as tout pour réussir et t'accepter Sassenach."

Je fais une profonde inspiration et finalement osai lui demander.

"M'aiderais tu dans ma quête de justice et de vengeance ?"


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 580
Réputation : 54
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Dim 24 Juil - 21:25

Je t'aiderai MacAulay

Feat mon écossais ♥

Mon regard suit les mouvements de l'homme, cherchant à savoir ce qu'il pense. Ne voulant pas me faire de mauvais prés jugement sur ces dernières, je me concentre sur ce que moi je pense.
James a débarqué dans ma vie, comme un espoir pour me reconstruire.  Il m'a fait découvrir en l'espace de quoi.. quelle heure ? Moins ? La douceur d'une caresse, la tendresse d'un baiser.. Me faisant voyager dans les couleurs celtique.  j'avais perdu la notion du temps.. La notion du présent. Je me retrouve près de mon père pour la première fois. Il semblait si gentil pour la petite créature effrayer que j'étais.. Il semblait rassurant. Je l'ai donc suivis.. J'aurai du rester caché.. J'aurai du..

Un bruit sonore précédé par juron gaélique me sort de ma rêverie et je regarde James abasourdie. On aurait dit un loup.. Mais non. Il est bien humain. Avec une forte odeur de mâle en colère. Mes narines frissonnantes, je sens monter en moi, ce désir ardent et tellement absurde de lui sauté dessus. être en contact avec lui. Même si c'est pour me battre. Même si c'est pour déconner. Je souhaite tellement le toucher.. Pourquoi tant d'attirances pour lui.. Arrête de te poser cette question idiote.. Il t'attire, tu l'attires, il te faut autre chose pour comprendre que vos corps s'appellent, car ils se veulent ? Tu es une louve ma petite. tu sais ce que cela signifie..

Et, de nouveau les lèvres de James s'emparèrent des miennes avec une violence absolument enivrante et stupéfiante.. Je m'agrippe à lui, le tirant à moi. Je me sens basculer sous son poids et je grogne. Ce désir est si nouveau que je m'abandonne à James, laissant mon corps faire ce dont il a envie de faire. Le cerveau déconnecté, je ne veux pas que cela s'arrête. Je me sens bouger sous le corps de James et soupire de tendresse. Que c'est bon.. de se sentir vibrer.. A la merci d'un homme.. Je me sais plus forte que lui, mais bizarrement c'est agréable d'être impuissante.. Il m'entraîne alors dans une petite roulade et cale ma tête sur son torse. Je le peux le sentir se pencher sur moi et, quand ses dents agrippent mon oreille, je m'entends grogner assez fortement.

-Je n'ai pas rejeté qui j'ai été.. Et je ne jetterai jamais qui j'ai été. Cela serait rejeter qui je suis.. Non.Mais.. Avec toi. Je sens que je peux prendre enfin le départ que je n'osais prendre seule..

Je frémis et souris malgré moi. Merci James.. Merci. Sa question me surpris alors. Le suivre..? Dans sa vendetta ? Je me redresse et m'assieds sur le lit, une main dans les siennes, l'autre dans mes cheveux, je réflus. Je ne voulais pas vraiment être à nouveau l'arme pour une vengeance mais.. Mes yeux se posent sur l'épée en face de moi et mon cerveau se souvient de la dague dans sa cassette, IL sait se défendre.. S'il me demande, ce n'est pas pour se protéger..

Je me rallonge près de lui, le menton doucement posé sur son omoplate, je le regarde avec.. amour ? Non. tendresse. Je le regarde donc avec tendresse et lui souris.

-Je t'aiderai MacAulay. Parole d'une Ravewood.

Je scelle cette promesse d'un long baiser, simple, calme, apaisé..

DEV NERD GIRL



♥️ Love doesn’t make sense ♥️
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Dim 24 Juil - 22:46

Du café écossais à l'americano


Vengeance sera accomplie






Lorsqu'elle remua sur mon torse je me sentis étrangement... fier et viril. Lorsque je sentis la laine qui frôla une partie incongrue de mon corps je compris que mes instincts les plus primaires s'étaient réveillés... Rien de plus de normal lorsqu'une jeune femme magnifique, avec un corps agréable à admirer, se trouvait dans un collé serré accompagné de baiser sur un lit. Lorsqu'elle me parla de ne pas avoir rejeté ce qu'elle avait été j'eus peur qu'elle continue à aime ce qu'elle avait fait et souhaiter replonger dans ce cauchemard. Mais je me trompais et elle me le prouva en parlant d'un nouveau départ. Je poussai un soupir d'aise et lui glissai la main dans ses cheveux avant de l'embrasser une nouvelle fois.

"Un nouveau départ avec toi..."

Mais une fois que notre mission serait accomplie. Je bougeais légèrement puis je me décidai que j'étais bien mieux installer sous elle. Prenant sa nuque dans ma large main je collai ses lèvres aux miennes, faisant de nouveau durer le baiser jusqu'à ce que ma bouche me semble plus sèche qu'une flasque vide. Ma main se glissa sur sa hanche, puis le bas de son dos et le creux de ses reins, la plaquant plus fermement contre moi. Je quittai enfin notre étreinte, tout en la gardant tout près de moi et je me sentis rougir.

"Il faudrait qu'on commence à réfléchir à comment retrouver les assassins de mon clan. Mais je t'avoue que je suis bien avec toi dans mes bras..."

Je l'embrassai une nouvelle fois et me laissai glisser la tête en arrière.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 580
Réputation : 54
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Lun 25 Juil - 18:28

Je ne supporterai pas de te blesser

Feat mon écossais ♥

Je pouvais sentir son désir. Par le toucher, le frémissement de sa peau, les soubresauts de ses muscles.. Par l'odorat, Il sentait l'épice à plein nez, cette odeur typique des hommes dont les hormones sexuelles commencent à travailler.. Par l’ouïe.. Les battements de son cœur, à la fois serein et excité. Par le goût.. Ses lèvres avaient déjà bon goût, mais là..

Je lui mordille délicatement la lèvre inférieure et tire légèrement dessus avant de reprendre le baiser. Sa voix me fait japper de plaisir et mes yeux scintillent de plus belle quand la teneur de sa phrase est enfin captée mon cerveau. Lui aussi veut un nouveau départ.. Avec moi.

-.. Jim.. Une personne qui arrive à me faire oublier mon passé devient une personne à qui je voue une fidélité sans faille.. Je crois que pour toi.. Elle sera bien plus forte.. Et je t'interdis de mourir..

Je grogne en le regardant, un sourire ironique sur le visage, les canines légèrement sorties avant de m'avancer et de l'embrasser encore. Il fait durer le baiser et je ne cherchai pas à le briser. Je veux le prolonger encore et encore.. Mais je savais que l'on avait autre chose à faire.

Je rigole face à aveu et lui répond avec tendresse et douceur, tout en caressant son torse avec une main tendre et lègére.

Je me sens bien également dans tes bras.. Nous aurons tout notre temps quand tu auras ta justice. Ta vendetta. Si tu as un nom, il ne sera pas dur de le trouver. Dans cette ville, les grandes familles sont facile à trouver. Monstre.. Je savais que les chasseurs étaient pas facile mais.. Venir de la Californie.. Jusqu'en Ecosse, pour assassiner une famille entière dans leur maison.. Que le Diable les garde..  

À contrecoeur je me redresse une main sur son torse. Il était étrange que j'ai autant de contrôle sur moi. Je ne veux pas prendre le risque de..

James.. Je ne supporterai pas de te blesser involontairement.. Promet moi de m’assommer si je deviens trop.. Dangereuse à ton goût. J'ignore, comment je pourrais réagir face à cette nouvelle émotion.. Je pourrai très bien devenir.. Sauvage. Je ne contrôle pas encore tout cela,quand les émotions débordent. Mon passé a voulu que je laisse l'instinct animal prendre possession de moi de façon incontrôlable. Je travaille dessus depuis.. Mais je t'avoue que parfois j'ai dû mal.


Je le regarde avec sérieux. Je ne veux pas le mettre en danger par ma seule présence. Je ne veux pas.. L'idée de le tuer me donne la nausée et je me lève, me dirige à la fenêtre et respire un grand coup. La pollution me pique les narines et je rentre la tête. Puis, je revient vers James lentement. Je m'assieds en tailleur sur le lit et lui prend la main.


DEV NERD GIRL



♥️ Love doesn’t make sense ♥️
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..


Dernière édition par Kada'an Ravewood le Mar 26 Juil - 6:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Lun 25 Juil - 22:35

Du café écossais à l'americano


Vengeance sera accomplie






Il était étonnant de voir que les effets que l'on produit sur une femme donne à l'homme cette sensation de bien être. De sentir Kada'an frémir dans mes bras, son jappement - ou miaulement au son - de plaisir lorsque je lui parlais. J'arborais un sourire de plaisir, tout en étant fier de moi. Cet instant passé, cette heure seulement, et pourtant je partageais une complicité que je n'avais jamais eu avec personne d'autre. L'amour ? La présence de l'autre ? Un vague rappel du complexe oedipien ? Je n'en savais rien et ne cherchai pas à comprendre. J'étais heureux, simplement et tout bonnement heureux.

"Hmm... je regarderai dans mon journal mais je n'ai pas prévu prochainement de mourrir..."

Elle attaqua aussitôt sur le projet qui nous réunissait désormais. Si j'avais un nom ? J'en avais malheureusement que deux. Walker et Vacinthish, un ancien du clan qui s'était éloigné. Père m'avait envoyé un mail m'annonçant le retour de l'homme alors que j'étais encore de service à Edimburgh. En revenant le clan était mort, réduit en morceaux. Pendant les quelques semaines qui avaient suivi je ne m'étais pas rendu compte de la possible participation à l'hécatombe de l'homme. Mais désormais il était clair que le fermier nous avait trahi d'une façon ou d'une autre.

"Walker, Vacinthish... Le premier a dit à son logeur qu'il venait du coin. Les huit autres je ne sais pas et ce traître a disparu peu après le meurtre des miens..."

Je serrai les mâchoires et la regardai dans les yeux. Mais la simple vue de ces saphirs m'adoucit le coeur. Elle me parla de savoir la canaliser, de l'assommer si nécessaire. Je secouai la tête avec un sourire et lui caressai le visage du dos de ma main droite.

"Jamais je ne te toucherais Sassenach tant que tu écouteras mes paroles. Mais n'hésites pas à les discuter..."

Je lui adressai un clin d'oeil et soupirai d'aise...


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 580
Réputation : 54
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Mar 26 Juil - 7:42

Que feriez-vous, face à un loup enragé ?

Feat mon écossais ♥

Walker hein.. Je ne connais pas. À vrai dire, les rares chasseurs que j'ai croisés n'ont jamais donné leur nom. Je ne sais pas le pourquoi, je me suis engagéauprès de James. Il me faudra très certainement tuer. Pas que cela m'effraie ou me répugne.. Au contraire, . Je me sens d'attaque. Peut-être trop. Faire couler le sang.. Non.. Je ne dois pas combattre à moins que les arrières de James ne soient menacés.
Mais.. Qu’adviendra-t-il, le jour de la rencontre avec les Walker et Vacinthish ? L’adrénaline pourrait très bien me faire replonger dedans.. Non.. Je refuse de.. Et pourtant, dans mon regard traîne une lueur d'excitation sanguine, violente.

Je détourne le regard, jouant avec les doigts de James réfléchissant à ce que je veux dire. Je ne trouve pas de mot, alors je ne dis rien. Essayant de me souvenir dans quel état je me trouvais lorsque je j'allais exploser. Tout à l'heure, je l'ai remarqué grâce à une raison. J'ai pu voir mes griffes et sentir mes crocs. Mais, là, la colère n'était pour rien. L'attirance physique n'avait rien de similaire à la haine et au désir de faire couler le sang.

Je ne peux pas lui en vouloir. Il ne comprend pas tellement ce que je suis. Mais une partie de moi est dangereuse. Il faut qu'il le comprenne.. Je plonge mon regard dans les siens. Mes yeux ayant repris la couleur humaine. Je lui souris, dépose un baiser sur ses lèvres que j'aime tant et me recule. Je me lève, m'éloigne, lui tourne le dos. Je dois lui faire comprendre.. Tout en ayant conscience, et en, me contrôlant.. Que je suis dangereuse. Je commence, en lui tournant le dos, à dire..

-Et toi tu vas écouter les miennes...

Je me remets face à lui, mon visage transformé. Je le regarde avec une fausse haine, une fausse colère. Mon théâtre va, je l’espère lui faire comprendre.

-J'ai fait un trou dans un mur en béton pas plus que tout à l'heure. Que crois-tu que mes poings feraient à une boîte crânienne ? Elles, dis-je en montrant les griffe.. M'ont servir à me trouer la peau de ma cuisse pour tenter de me contrôler tout à l'heure. J'ignore le nombre de fois où elles ont servi à faire le mal à de pauvres petits humains. Penses-tu quelle serais moins aiguisée, car tu t'appelles James MacAulay ? Je claque des crocs en le fixant, m'approchant de lui dangereusement. Et eux.. Sais-tu le nombre d'os qui ont craqués sous la force de ma mâchoire ?

Je lui saute dessus, le plaquant sur le lit, l'emprisonnant de façon inquiétante.

Que feriez-vous, l'Écossais, face à un loup enragé ? Le laisserez-vous vous déchiqueter sous la seule bonne raison qu'il a un joli minois et que vous vous sentez bien avec lui ?

Je lui fais un clin d'oeil en souriant, reprend forme humaine et me laisse tomber à côté de son corps. Les yeux clos, j'attends de voir, comment il va réagir..

DEV NERD GIRL



♥️ Love doesn’t make sense ♥️
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Mar 26 Juil - 20:09

Du café écossais à l'americano


Je te batterai s'il le faut aussi mal cela puisse me faire






Lorsqu'elle détourne le regard et semble réfléchir, je fus inquiet l'espace d'une seconde. Avais je dis une bêtise ou l'avais déçu d'une façon ou d'une autre ? Je n'en savais trop rien mais je craignais de la voir m'échapper alors qu'elle se trouvait là dans mes bras. Bien qu'elle m'embrassa, la voir se lever et me tourner le dos fait tomber un lourd poids en plein estomac et je me redressai sur les coudes, une lueur inquiète dans les yeux. Mais ce fut sa tête lupine qui me fit face et je pris conscience de la part de bête qui l'habitait. Fasciné, quoique inquiet, je la regardai bouche bée et secouai la tête.

"Je ne doute pas que tu me fracasserais le crâne en effet..."

Elle fit la démonstration de ces crocs, aiguisés et assez effrayants et surtout de ces griffes. J'avais déjà vu à l'oeuvre les dégâts que pouvaient occasionner des ongles longs, on pouvait même en éventrer un homme. Mais des armes comme celles qui ornaient les doigts, magnifiques autrement, de Kada'an pouvaient briser des os. Je me laissai enserrer dans ses bras, bloquer d'une façon à la teneur aussi sexuelle que violente. Je la regardai droit dans les yeux et lui montrai les dents d'un air menaçant.

"Eh bien comment pourrais je me délivrer d'une louve en chaleur, plus féroce qu'une femme au premier jour du printemps..."

Je donnai un violent coup de rein, la faisant basculer vers moi. J'accompagnai le mouvement et profitai de son déséquilibre pour relâcher la prise sur mon bras, l'agrippai par son poignet et fit s'étaler tête la première contre le lit. Je lui passai son bras dans le dos, selon une prise militaire, et lui bloquai le moindre mouvement. Je collai mon bassin à sa croupe et y déposai une légère claque de "dominant".

"Je pourrais te prendre comme ça et te prendre plus sauvagement qu'un mâle Alpha comme vous dites.."

Je me glissai dans son dos et lui mordillai l'oreille, tout en la gardant bloquée. Puis je me redressai et donnai un coup de poing dans le mur à quelques centimètres de son visage.

"Ou alors je te batterai s'il le faut aussi mal cela puisse me faire... Rassurée ?"


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 580
Réputation : 54
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Mar 26 Juil - 22:33

Je t'ai fait une promesse.

Feat mon écossais ♥

La surprise que m'offre James est tellement inattendu que, malgré tous les instincts, je me trouve prise au piège de ses bras. De son corps lourd posé sur moi. Je pousse un grognement, un peu trop animal à mon goût en réponse à sa provocation. Je sens monter en moi un désir sauvage et incontrôlable, tellement puissant et inconnu qu'un gémissement, bien humain celui-là, surgit du tréfonds de ma gorge. Le sentir bouger sur moi, me tenir aussi fermement qui si j'étais une corde à 2000m de haut, au-dessus d'un lac de flammes.. Le bouillonnement de mon corps se réveille, la fièvre monte, le désir augmente. Me sentir dominer est à la fois frustrant et délicieux.
Une petite claque vient accélérer tout cela et je me retiens de sortir les griffes. Mais une petite phrase vient légèrement abaissée toute la chaleur qu'avaient créée nos deux corps. Je m'affaisse sur le lit et inspire un grand coup. Il ne voulait pas être offensant Kada'an.. Il.. Il ne sait pas.. Je retrousse les babines.

-Un Mâle Alpha hein.. Sache pour ta gouverne.. Qu'un alpha peut être une femme. Il n'y a rien. Mais alors strictement rien de commun avec le sexe dans ce grade. Chez les loups oui. Chez les loups que tu connais comme n'importe quel humain connaît, il n'y a que le couple alpha qui fait des petits.  Nous ne sommes pas dès que des bêtes.. Nous avons une part d'humanité en nous.. Et si tu crois le contraire, mon aide pour ta quête de vengeance, tu peux l'oublier, L'Ecossais.

Je me dégage de lui et m'assieds sur le matelas. Comme en contradiction avec mes mots, mon corps reste bien proche de James. Je le boude, comme une enfant, mais me trouve incapable de le quitter. Je reste ainsi quelques minutes, écoutant le coeur de James. Je ferme les yeux, calculant sa respiration. Je me retourne et plante mon regard dans les siens.

-MacAulay.. Je t'ai fait une promesse.. Je la tiendrai. Mais. Je t'en prie, ne parle pas de choses qui te dépassent.. Pour le moment, j'ignore si c'est ta présence.. Mais j'arrive à rester calme. Évite trop titillé mon côté animal. tu pourrais avoir de très mauvaises surprises.

Je laisse retomber ma tête contre lui, et l'observe d'en bas. Bizarrement, la chaleur disparue, je me sens davantage sereine. En temps normal, jamais je n'aurai accepté ce genre de blague. Mais pour James... Je sais à quel point cela doit être dur..

-Je suis désolé James.. Je devrais t'expliquer autrement.. J'avoue ne pas avoir l’expérience pour expliquer ce genre de chose à une personne qui en avait jusque-là, aucune connaissance. C'est nouveau pour toi.. et tu en accepte déjà beaucoup. Je t'en parlerais petit à petit.. Si tu veux toujours de moi..

DEV NERD GIRL



♥️ Love doesn’t make sense ♥️
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Mer 27 Juil - 22:04

Du café écossais à l'americano


Je te batterai s'il le faut aussi mal cela puisse me faire






Même si je suis loin d'être un sur homme, dans mes mouvements plus que parlants je sens sa respiration accélérée, son odeur être enfin perceptible pour mon maigre odorat et ses yeux s'allumaient de cette lueur que l'instinct reproducteur active. Je me sens plus qu'éveillé, prêt à perpétuer l'avenir écossais si elle le désire. Je pousse un grondement sonore tandis qu'elle inspire profondément et je lui mordille l'oreille. Mais je la sens me repousser et découvre ses lèvres retroussées sur ses dents, l'air féroce et bestial. Déconcerté, je reculai légèrement et fronçais les sourcils. Lorsqu'elle m'expliqua certains détails sur les loups je sentis une vague de honte s'abattre sur moi.

"Oh... Sassenach... Je disais cela en rigolant. Quand je parlais de mâle ce n'était pas de manière général mais simplement parce que je suis un homme. Enfin j'ai les attributs... Et je ne sais pas pour... les tiens. Mais vous êtes des humains avant tout je le sais. Je voulais simplement te taquiner et... Si vous n'étiez pas des humains je ne t'accepterai pas comme tu es. Car je sais que tu n'as qu'une part bestiale, plus développée que chez les hommes mais tu restes humaine."

Je me raclai la gorge, rouge pivoine de gêne. Tu es un imbécile Jimmy... . Regardant mes mains d'un air discret je trouvai très intéressant mes ongles tandis que la honte se dissipait un peu de part mes - maladroites et ô combien incompréhensibles - explications. Je redressai la tête et lui sourit lorsque son crâne frôla mon épaule et que je croisai son regard.

"Oh... Tu n'es pas qu'un loup. Cat."

J'avais dis ça avec la tête la plus ridicule possible et j'espérais ainsi lui faire oublier le moment gênant qui venait de se dérouler. Je l'embrassai doucement et me glissai face à elle, la regardant droit les yeux.

"Et merci, je jure sur mon honneur que je serai à ton service, une fois cette promesse accompli. Seigneur Dieu Kada'an ta simple présence est une pure gorgée de l'ambroise même des Dieux Hellènes. Par ailleurs si tu as dû mal à m'expliquer certaines choses... surnaturelles n'as tu pas des connaissances à qui demander conseil ?"

Après sa réponse, je lui pris le menton entre mes doigts et l'embrassai doucement, puis de plus en plus fougueusement. Mes lèvres se perdirent contre son menton, la ligne de sa mâchoire avant d'atteindre les douces courbes de son cou et de son oreille, que je mordillai avec plaisir. Me pressant contre elle j'agrippai ses cheveux et glissai ma main sur son ventre, la caressant du bout des doigts.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 580
Réputation : 54
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Jeu 28 Juil - 7:50

Se sentir voler

Feat mon écossais ♥

Alors qu'il m'explique qu'il me disait cela pour rire, je me trouve partagé entre le désir de le frapper sauvagement et celui de l'embrasser avec tendresse. Une petite part de honte s'est envahie de lui, et je maudis mon empressement. Je n'ai pas décelé l'ironie et l'humour dans sa voix, prenant sa réplique au premier degré..
-Jim je.. Je suis un peu sur tension.. N'est pas honte.. C'est moi qui devrais suite à ma réaction démesurée.. Aah..

Je lui souris, et il fait de même. Je ne suis pas qu'un loup... Sa tête alors me surpris. Seigneur.. Je mets à exploser de rire devant ce visage tout bonnement idiot et adorable. Il m'embrasse, et tout en répondant à son baiser, je ne peux pas m'empêcher de rire..

-Doux Jesus..

Il me coupe gentiment, en me remerciant. Je l'écoute essayant de me retenir de rire.  Mais ce qu'il dit et tellement.. charmeur et beau que je fonds.. Personne ne m'a jamais dit que ma seule présence faisait cet effet.

-Des connaissances...? Non pas vraiment.. très peu.. Seulement, deux et je ne suis pas sûre qu'il sache expliquer mieux que moi.. Bella Venator peut-être.. Je ne connais pas son nom.. Cette chasseuse aurait pu me tuer deux fois en deux jours.. Mais elle m'a laissé vivre. En m’assommant.

Je me colle à lui et il m'attrape le visage, s'emparant de mes lèvres comme si elles étaient à lui, et je le laisse pénétré cette part de moi avec la fièvre remontante.

Je glisse mes bras autour de lui, caressant avec force ses larges épaules. Ses muscles se font rassurant. Je sais que.. Même en louve enragée, il pourra me mettre K.O sans difficulté.

-James...

Je laisse son nom m'envelopper dans une douce chaleur, accentuer par son corps collé aux miens. Nous avons tant à faire et pourtant, on se câline de façon assez.. Sexuelle.. Et dans un grognement, je réalise que j'ai envie d'être avec lui. Pas seulement par attirance, ou par devoir envers ma promesse.. Mais aussi car, sans y croire moi-même, les sentiments d'amour, de possession et de jalousie m'envahirent. Il est à moi.. Et je crois que je l'aime..

Je l'embrasse, avec tout l'amour que je ne me savais pas capable de donner, avec une tendresse que j'ignorais possédé. Il fait alors voyager ses lèvres sur moi et mon cerveau perd alors tous raisonnement. Je gémis dans un souffrant plaisir lorsque ses dents attrapent mon oreille, que ses doigts caressaient mon ventre.. James.. On a autre chose que coucher ensemble.. Mais bon dieu que c'est bon... Je me sens alors m'envoler. Je ne suis plus sur terre.. avec cet écossais..

DEV NERD GIRL



♥️ Love doesn’t make sense ♥️
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Dim 31 Juil - 20:47

Du café écossais à l'americano


Kada'an, mon changement...






Mes mains perdues dans la douceur de ses boucles, je lui caressa sa chevelure et la poussai à rejeter sa tête en arrière, me dévoilant sa gorge que j'embrassais avec voracité. Je descendais et remontais le long de son cou, m'arrêta à la frontière entre sa gorge et sa poitrine, puis remonter le long du décolleté léger de son haut pour mordiller le coin de son épaule avant de l'embrasser fougueusement derrière l'oreille, lui arrachant mon prénom. Excité et viril comme un étalon je recommençai mon manège avant de coller mon front contre le sien, attrapai son visage entre mes mains et l'embrassai avec ardeur.

"Kada'an... Mon changement."

Mes lèvres se pressèrent une énième fois contre les siennes puis descendirent à nouveau sur son menton, sa mâchoire et son cou puis plus bas. Alors que je me trouvai à la limite de l'acceptable je marquai un temps d'hésitation puis évitai cette zone sensible pour une jeune dame. Relevant son t-shirt sur son, je m'attardai sur sa chair, donnant un petit coup de langue sur son nombril par taquinerie. Ma main rencontre la sienne, et nos doigts se mêlèrent et j'étreignis notre étreinte. Mon autre main caressa le haut de son épaule, poussant légèrement son haut. Mon pouce rencontra un textile et je me rendis compte que c'était son soutien-gorge. Je marquai un temps d'arrêt, le coeur battant aux oreilles. Avais je vraiment ce désir de coucher avec elle ? Malgré qu'aucun lien qui nous unissait ? Oui... A condition que cela soit partagé. Je remontai doucement de son ventre et déposai un léger baiser sur son front.

"Sassenach... Désires tu vraiment cela ? Je suis prêt et le désir de tout mon coeur mais saches que cela signifiera pour moi s'engager dans une relation aussi solide qu'un mariage..."


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 580
Réputation : 54
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Lun 1 Aoû - 12:47

apprendre à se connaître..

Feat mon écossais ♥

Ses lèvres sur ma peau sont d"une douceur et d'une férocité enivrantes. Je m'abandonne à lui, le laissant voyager entre ma gorge et ma poitrine. Je voulais tant partager sa couche mais.. Est-ce l'heure...? Il m'embrasse avec ardeur et je sens mon corps se cabrer sous celui de James. Je réponds à son baiser avec une sauvage tendresse, mêlant les caresses de la langue et le contact des dents mordillant la chair tendre et pulpeuse de sa bouche.
Sa voix me fait l'effet d'une drogue. Sans doute n'avait-t-il pas réagi qu'il venait, en quelque sorte, de dire "Ma Kada 'an". Je souris et, à défaut de faire voyager mes lèvres sur sa peau, je laisse mes mains découvrir son corps. Partant de ses épaules, je glisse sur son dos, frémissant au contact de ses muscles puissant, passant par ses hanches je les serre légèrement, puis continu sur ses cuisses. arrêtant mon geste qui commence à glisser entre ses jambes, je rougis un court instant avant de remonter le long de ses côtes et de caresser son ventre.

Mais je n'ai pas le temps de découvrir son torse que le voilà, le visage sous mon t short. Mon corps tremble de désir, la tension est palpable. Nous sommes réellement en train de commencer à coucher ensemble.. J'ai un soubresaut quand la langue lèche mon nombril et je pousse un soupir de bien-être. Un soupir précoce du plaisir d'un futur tellement proche qu'il devient le présent au fur et à mesure du déroulement des secondes.

Ses doigts frôlent mes soutiens-gorge et j'arrête de respirer. Mon coeur rate un battement. Il bas très fort dans ma poitrine. Je gémis malgré moi, mais il ne va pas plus loin. Il remonte, embrasse mon front et sa voix vient caresser mes oreilles. Je souris face à sa question. Oh oui bon sang.. Je suis prête et je le désire aussi ardemment que toi. Je laisse entrevoir mes canines dans un sourire un peu coquin et mes yeux scintillent en réponse.

Je m'empare de ses lèvres avec douceur. Avec tendresse et amour. Essayant de calmer mes pulsions. Et mes mots passent en contradictions avec mon corps. La raison parlant. Je le veux mais...

-Je te désire comme je n'ai jamais rien désiré.. Mais.. Nous devrions peut-être apprendre à nous connaître avant de s'engager dans une relation aussi solide qu'un mariage.. Je veux dire.. Tu connais mon plus grand secret, certes, mais cela ne signifie pas que tu me connais.. Et moi.. A part le fait que tu as une ferme en Écosse et que tu es venu ici par vengeance.. Je n'en sais pas plus..

DEV NERD GIRL



♥️ Love doesn’t make sense ♥️
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Lun 1 Aoû - 19:19

Du café écossais à l'americano


Evites de me chercher de cette façon phiseag






Lorsque ses lèvres s'agrippèrent aux miennes avec cette tendresse que je crus en exploser de pur plaisir. Ma main droite se crispa dans l'oreille sur laquelle elle reposait et ma gauche se referma sur sa taille, caressant la frontière entre son pantalon et peau mise à nue par mes baisers. Mon souffle s'accéléra et je donne un ridicule coup de rein contre ma volonté. Avec un grognement je glissai ma main sous sa cuisse et relevai ses jambes, les passant autour de ma taille me permettant d'être au plus près d'elle. Je lui mordillai l'oreille, souffle court et coeur battant la chamade.

"Evites de me chercher de cette façon phiseag, j'en perdrais tout contrôle."

Mais ses paroles surent calmer mon ardeur. Enfin tout du moins en partie. Un simple baiser de sa part m'aurait fait remonter aux anti-chambres du paradis d'Eve. Je baissai la tête. Elle devait croire que je trompais ma femme. Et elle acceptait d'être avec moi ! Oh Dia que cette femme était bonne. Mo anam piuthar...(=âme soeur). Je me raclais la gorge et lui souris doucement, tout en glissant ma main sous son t-shirt et en lui caressant avec tendresse le ventre.

"Mon épouse est... morte. Tout comme mon clan et donc tous mes proches. Je suppose que ma femme était une louve exemplaire, je n'ai jamais entendu parler de bétail disparu ou de meurtre étrange sur Skye. Cela n'a pas empêchée d'être décapitée et mise en morceau tout comme mon père, ma mère et les autres MacAulay présent."

Mon regard se fit plus dur aux souvenirs de ces tristes jours. Secouant la tête j'embrassai le cou de Kada'an.

"Voilà un mois que je vis dans un brouillard perpétuel dans mon désir de vengeance. Je respectais ma femme mais elle n'a jamais éclairé ma vie comme tu le fais ma Kada'an. Jamais je ne l'aurais aimé comme je t'aime déjà et t'aimerai dans notre avenir. Mo ghaol, mo àm ri teachd."

Je l'embrassai à nouveau, poussant à nouveau la ardeur puis mes lèvres quittèrent tendrement les siennes.

"C'est peut être un peu tôt. Mais on s'est trouvé Kada'an, tu nous apporté le changement dont nous avions besoin. Ah et Mo ghaol, mo àm ri teachd signifie "mon amour, mon avenir..""

Je lui caressai doucement le visage avant de l'embrasser une nouvelle fois pour goûter à l'ambroise divine.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 580
Réputation : 54
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Jeu 4 Aoû - 7:58

J'ai l'impression de revivre avec toi

Feat mon écossais ♥

Nous sommes là à se caresser comme des amants, sans savoir rien de l'autre. Je devrais partir, je devrais attendre je... Je réponds à son baiser soudain. Les yeux clos, je ne pense plus à rien. Je ne pense plus au monde. Ma seule préoccupation porte le nom de MacAulay. Notre étreinte dure depuis un moment et la chaleur devient presque insupportable. Son accent me faire sourire de plus belle , le contenu de ses mots, me tire un gémissement. Ses mains se font insistantes sur ma peau, sa bouche mange la mienne avec une férocité et une douceur qui se marient avec merveille. Le courant entre nous est bien plus fort que je n'aurais pu imaginer. Je l'aime. Oh.. Je n'aurais jamais cru que l'amour me tombe dessus à l'improviste. Je plonge mon nez dans son cou et inspire, cherchant son odeur corporelle.
Son odeur est là, épicée, virile, bien masculine. Enivrante. Excitante. Je frémis. Lorsqu'il me parle de sa femme, de sa famille.. Je souris tristement et lui caresse la joue. Un sentiment de révolte grimpe en moi. Je grogne de colère. Personne ne devrait mourir ainsi.

-Jimmy.. Je sais que ta femme est morte. Sinon, je ne serais pas là à t'embrasser et à te caresser, sur un lit, dans une étreinte qui sa rapproche vertigineusement à un début de préliminaires.. Et la manière qu'ils ont utilisée pour la tuer est digne d'un groupe de salopards sans âmes.. Mais rien ne m'autorise à ne pas me comparer à eux.. J'ai été aussi sans âme.. Mais je la retrouve avec toi..

Je rougis doucement, frémis un instant. Ses lèvres contre mon cou, son corps bouillant comme la braise, je sais que nos deux volcans  sont en train d'exploser. L'ébullition est proche. L mienne autant que la sienne. la chaleur augmente, et nos corps dansent en rythme. Je me sens fière de savoir que je lui éclaire la vie de cette façon.

-Je..

Me voilà bouche baie. Incapable de dire "t'aime". Ni croyant pas moi-même. Je le regarde, comme si je le voyais pour la première fois. Ses bouclettes me fascinent et je porte mes mains jusqu’à elles, plongeant mes doigts à l'intérieur. Ses lèvres m'embrassent comme pour m'encourager à dire ce que je veux dire. Il se recule, et je m'avance en suivant son mouvement. James... Je t'aime... ce n'est pas dur à dire Kada'an..

-James... Je.. Je me sens tellement bien avec toi. Je n'ai jamais ressenti cela avant. Je.. Crois que je t'aime. J'ai l'impression de revivre avec toi..

Il m'embrasse une nouvelle fois et je souris. Mais je ne suis pas Sûre de vouloir coucher la première heure passée avec un homme..

-Je ne pense pas être "prête" à coucher si tôt avec un homme que je ne connais à peine.

Je me mort la lèvre et une goutte de sang perlent. Oups... Je rigole un instant et range mes canines et nettoie la plaie d'un coup de langue, sans quitter James du regard. Je sais que je ne devrais pas faire ce genre de chose si je ne souhaite pas faire l'amour avec lui. Ce sang chaud d'Écossais.

DEV NERD GIRL



♥️ Love doesn’t make sense ♥️
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Ven 5 Aoû - 10:41

Du café écossais à l'americano


Evites de me chercher de cette façon phiseag






Elle sut me rassurer de quelques mots à peine. De part son expérience personnelle elle avait parfaitement compris que j'avais perdu les miens, ma femme y compris. Je poussai un petit soupir de soulagement et lui embrasse ses doigts qui errent sur ma joue. Par dieu cette femme savait me rendre heureux. Je fermai les yeux quelques secondes après ses paroles, ne pensant pas à la tête décapité qui pourrissait six pieds sous terre mais plutôt à la chaleur du corps de Kada'an. Je la sens s'agiter et j'ouvre un oeil. Aurais je été à deux doigts de m'endormir ? Cette tension sexuelle rendait mon comportement assez erratique !

Quand elle me parla de ce qu'elle ressentait je me sentis... comblé. Aimer... Je n'avais ressenti cela auparavant. Les femmes me plaisaient mais j'étais marié et n'avais que peu de contact en dehors de celles de ma famille. Et les filles des fermes alentour n'étaient des pas foudres de beauté. Revivre... Oui j'étais d'accord avec elle. Goûter à ses lèvres, admirer ses yeux était une renaissance, mon requiem. Je posai ma main sur son épaule et mes doigts caressèrent sa peau tout doucement.

"Je... t'aime aussi phiseag, je suis à toi."

Lorsqu'elle se mordit les lèvres, au point d'en saigner légèrement, et se lécha la plaie à coup de langue je crus défaillir. Ne se rendait elle pas compte de l'effet que cela pouvait procurer à un homme surtout dans la situation dans laquelle nous nous trouvions... Je gémis de désir et l'embrassai avec une telle force que je dus poser ma main derrière sa tête pour éviter qu'on se cogne contre le mur. Lorsque je la quittai je lui adressai un regard faussement courroucé.

"Sassenach, la prochaine fois que tu me feras un coup pareil avec ta langue tu ne perdras rien pour attendre... Allons debout nous avons du travail !"

Ce n'est pas pour autant que je bougeai...


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 580
Réputation : 54
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Sam 6 Aoû - 10:22

laisse moi être tienne si, tu es mien..

Feat mon écossais ♥

Quand il m'avoue m'aimer, lui aussi, ma première réaction est la surprise. Comment ça... comment ça tu m'aimes...? Qu'est-ce que j'ai fait.. "Mo gol, mo à m ri teachd" avait t-il.. Sa voix quand il utilise sa langue natale est.. tellement.. Oh !.. Parle moi qu'en écossais, je t'en prie, n'utilise pas l'anglais.. Ton accent est si beau quand tu parles ton pays..
Je souris au souvenir de ce que veulent dire ces mots et je frémis. Il m'a appelé mon amour.. Comment ne pas fondre devant cet homme.. Aah.. Kada'an.. Qui aurait cru que sur terre, un homme t'aimerait comme cet étranger aux yeux bleus... "je suis à toi".. Oh ! sang.. Non pas cela... Je gronde avec une douce ironie.

-À moi..? Vraiment...? Mmh.. trésor d'Ecosse.. Alors laisse moi être tienne si, tu es mien..

Je l'embrasse avec douceur, cherchant sa langue de la mienne, le goût de sa bouche faisant partie de moi, comme sa corporelle. Je me rends compte alors que, mon côté loup considère cette odeur comme celle de son compagnon. La louve, en moi, le veut comme mâle. Ma partie humaine le veut comme homme. Pour une fois, mes deux natures sont en accort total. Ce qui est d'une rareté... Je ferme les yeux. À moi. Tu es à moi. Et je te garderai mon trésor...

L'excitation en moi tombe petit à petit, et ma chaleur corporelle chute pour prendre une température presque normale. Mon rythme cardiaque ralenti, et, malgré une légère rapidité, reste plus calme qu'auparavant. J'inspire un grand coup, le nez contre la peau tendre du cou de James et souris comme une idiote enfant. Que c'est bon ce sentiment de bien-être..

-J'ai vraiment eu de la chance de renverser mon café sur toi..

Ma constatation est dite d'un rêveur sérieux, le regard perdu dans les souvenirs. Revenant à la réalité, je réalise la débilité de ma phrase et le ton comique utiliser pour dire ça.. Et j'explose de rire. Seigneur que c'est bon de rire !

Je le regarde et me retiens de passer ma langue sur ma bouche. Me contente plutôt de jouer nerveusement avec les mains de mon James.

-du boulot ? Aah. Oui. Retrouver cet .... ... de Walker..

Je me retiens d'être vulgaire, et mon silence en dit long sur ce que je pense de ce chasseur. Et je ne bouge pas plus que James...

DEV NERD GIRL



♥️ Love doesn’t make sense ♥️
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Sam 6 Aoû - 12:28

Du café écossais à l'americano


Evites de me chercher de cette façon phiseag






Trésor d'Ecosse ? Ce surnom m'arracha un sourire. Cela faisait des années que l'on m'avait pas donné un surnom affectif. Le dernier date était l'Immortel, du à mon clan d'appartenance et la référence au film portant le titre d'Highlander. Et c'était une meute de soldats qui picolait aussi sec que moi dans les bars d'Edimbourgh. Certains m'avaient surnommé aussi l'Arriéré, atterrés qu'ils était pas mon éducation plus que choquante pour eux. Deux, trois bagarres avaient réussies à calmer les choses, même j'avais eu des bleus et des coupures pendant plusieurs semaines par la suite.

Et qu'elle soit mienne. Cela me fit fondre, et une chaleur intense s'empara de moi. Se rendait elle compte de la puissance de ses mots sur mon coeur abandonné à sa solitude ? Si il n'y avait pas eu ce désir de vengeance je pense que j'aurais sombré dans une lente descente en Enfers qui, même je refusais de l'admettre, se serait soldé par la mort. Merci Kada... Merci douce âme qui a su toucher la mienne et la sortir de la gangue dans laquelle elle s'avançait. Maintenant que je savais que j'aurais un but après m'être occupé de ces assassins je me sentais complet. Mon clan à moi...

Lorsqu'elle m'embrassa elle me surprit lorsque sa langue vint chercher la mienne. Les baisers à la française n'étaient, pour moi, réservés qu'à l'approche d'un acte d'amour. Et pourtant je me laissai aller à la souplesse et me plongeai profondément dans ce baiser. Qui de part son ardeur fit retomber en partie l'excitation qui s'était emparée de moi. Lorsqu'elle me délaissa pour aller renifler mon cou, je me surpris à sourire également béatement. Oh le café... Ma chemise était encore trempée...

"Aye... On a de la chance... Enfin ma chemise aurait préférée un traitement plus agréable. D'ailleurs..."

Par une volonté presque divine, je réussi à la mettre de côté et à me lever. Sans gêne, et avec une certaine fierté, je retirai ma chemise salie et la poussai dans un coin de la chambre. Lui exposant mon dos je me penchai sur mes affaires et retournai quelques vêtements. Retrouvant une chemise propre je me tournai vers Kada, le vêtement encore en main et lui sourit. Enfilant le tissu, mon regard tomba sur les mollets de la jeune femme, remonta sur ses jolies jambes galbées, sa taille fine, sa poitrine attirante, son cou et ses lèvres si alléchantes et enfin ses yeux. Avec un soupir, je revins à elle, glissai ses jambes autour de ma taille et la redressai pour qu'elle se retrouve serrée à moi, en position assise. Lui mordillant l'oreille, j'embrassai son cou puis ses lèvres.

"J'ai retrouvé la trace de Walker, du moins je le crois. Cependant, Vacinthish est introuvable et si un Ecossais commence à lui poser des questions concernant une excursion à Skye il reste de prendre la fuite. Accepterais tu de te renseigner Sassenach ?"

Avant qu'elle ne puisse me répondre, ma bouche se plaqua contre la sienne et ma langue s'insinua entre ses lèvres. Dieu... J'aime cette Sassenach.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 580
Réputation : 54
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Dim 7 Aoû - 9:00

Empêche moi...

Feat mon écossais ♥

Sa langue est délicieuse..À peine je l'ai quitté que je veux la retrouver. Fraîche, franche, charnue, douce..Je pourrai très bien trouver mille et un adjectifs pour elle mais aussi pour sa peau, son corps, ses yeux.. Lui quoi. Jamais je n'ai imaginé, qu'un jour, je m'attacherai à une personne avec une telle fusion. Je me sens liée à lui par une force qui met inconnu. Sans comprendre ce pouvoir d'attirance, je décide de suivre mon instinct. De ne pas penser à des choses idiotes comme le fond beaucoup (tout le monde ?). Autrement dit je ne veux pas me pourrir mon début d'histoire d'amour avec des "si" et des "peut-être".

-J'espère que la tache partira... Mais la petite odeur de café mélangée à celle du whisky se marient si bien.. C'est agréable pour mon odorat sensible..

Il se lève et je le regarde en souriant. Malgré ce vide soudain entre mes bras, me sentant presque nue, il est là, je peux le voir et entendre son coeur. Oh !.. Lentement il retire sa chemise sale et je découvre son dos. La peau lise et blanche révèle la force de ses muscles, la souplesse de ses mouvements, la profondeur de sa respiration..  

Respiration ? J'hoquette et inspire profondément. La vu est si belle, que j'en ai arrêté de respirer. N'étant pas sûre que James apprécie le fait que son dévoilement ait manqué de me tuer, je garde ça sous silence, secoue la tête les yeux fermés. Quand je les ouvre à nouveau, sa tête me sourit, chemise propre à la main. Je ne résiste pas à la tentation de le regarder, et quitte ses yeux pour descendre sur son cou, ses épaules, sa poitrine, son ventre, m'arrêtant à la frontière entre sa peau et son kilt, je sursaute quand le tissu vient recouvrir la peau que je regardais avec gourmandise.. À moi.. Cette montagne rousse est à moi..

Il se glisse contre moi et je me laisse faire pendant qu'il enroule mes jambes autour de lui et me redresse. Je me retrouve assise en face de lui, aussi proche que tout à l'heure dans une position plutôt agréable. Les bras sur ses épaules pour garder mon visage près des siens, je souris et l'écoute. Son souffle chaud m'apporte son odeur alcoolisée et je ferme les yeux, savourant le son de sa voix, le son de son coeur, la saveur de son odeur, la douceur et la force de ses mains sur moi.

Avant que je puise répondre quoi que se soit, sa langue pénètre ma bouche et embarque la mienne dans une danse mortellement agréable. Un gémissement de surprise m'échappe, suivi de près d'un autre. Mais de bien-être celui-là.

-Crétin !

C'était sorti tout seul sans que je comprenne moi-même le pourquoi. Je me sens rougir et je rigole doucement  avant de reprendre d'une voix encore un peu amusée.

-Euh.. Pardon trésor. Donc.. Me renseigner.. Je peux faire ça, je pense, mais je ne sais pas par où commencer, comment parler de façon que si je tombe sur une personne qui le connaît, il ne soit pas prévenu qu'il est recherché.. cela serait bête de faire tomber à l'eau les recherches par une gaucherie de ma part.. Ensuite, ... il faut avouer que m'a passé à quelques avantages. Je sais me faire discrète.. Mais.. J'aimerais ne pas avoir à soutirer des informations comme mon père voulait que je fasse.. Ah !... Je ne veux pas retomber dans cet enfer de hurlement qui, incontestablement, va m'attirer comme une glace attire un enfant si tu me laisses faire..

Je marque une pause longue, le regard baissé, le front sur l'épaule droite de James. le corps tremblant aux souvenirs quand je relève la tête, je lui souris faussement et inspire un grand coup.

-Je ne veux pas être à nouveau une machine à torture.. Empêche moi de retomber dedans.. Mais sache que si j'y retombe, je pourrais très bien y reprendre du plaisir..

Une larme coule le long de ma joue et je ne cache pas à James ma profonde inquiétude de ce que je pourrais redevenir aussi facilement qu'un motard remonte sur sa moto quand il peut enfin reprendre la route..

DEV NERD GIRL



♥️ Love doesn’t make sense ♥️
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Dim 7 Aoû - 13:17

Du café écossais à l'americano


Evites de me chercher de cette façon phiseag






Je ne peux m'empêcher de sourire à sa tirade sur mon odeur mêlée au café renversé et au whisky. Il était vrai que son odorat devait être aussi développé que celui des canidés et qu'elle pouvait m'humer à des mètres à la ronde. C'était un avantage... Mais je ne pus m'empêcher de penser à l'odeur des tourbière d'Ecosse et secouai la tête. Et un cauchemar aussi cet avantage... Je poussai un grognement d'aise lorsque ma peau s'hérissa au contact du coton doux et protecteur. Grognement qui se transforma en gémissement partagé par nous deux lorsque de notre embrassade. Emporté par mes instincts ma main glissa de son dos et vint soutenir son fessier pour la coller plus encore contre moi. Elle se détacha soudainement de moi, et je poussai un soupir de bien être lorsque son corps frôla le mien à nouveau.

"Crétin ? Rien que ça ? Est ce à cause de ma main Sassenach ? Dois je la retirer ?"

Mais il ne s'agissait pas de ça. C'était plus son manque de confiance en soi qui resurgissait, ou tout du moins son passé qui la torturait à nouveau. Craignant de devoir torturer et tuer elle me priait de ne pas la pousser à le faire. Et Seigneur Dieu jamais je ne la pousserai à cette tentation lugubre. Mais cela me fit réfléchir. J'étais prêt à traquer et tuer ces monstres qui méritaient la vengeance que je leur réservais. Mais oserais je ou au contraire fuirais je lorsqu'il s'agirait de les torturer ? Les... chasseurs semblaient être une organisation parfaitement huilée et j'imaginais qu'ils se seraient les coudes comme dans une famille. Au cours de mon rapide parcours militaire j'avais appris quelques techniques pour faire parler un terroriste ou un adversaire et je connais moi même comment faire souffrir un animal ou au contraire le libérer de la douleur.

Mais plus que tout je craignais d'aimer cela. Prendre plaisir à les tuer, à les égorger comme ils l'avaient fait des miens. Et savoir qu'une jeune femme si douce et belle que Kada avait pu sombrer dans cette cruelle luxure me rongeait. Je la protégerais du mal qui nous guettait quitte à y sombrer à mon tour je le savais. Je posai ma main sur sa chevelure et la lui caressai doucement. De mon autre main, j'écrasai la larme qui creusait un sillon sur sa délicate peau et lui embrassai le front dans un geste protecteur.

"Jamais je ne te demanderai de torturer, tuer ou faire du mal pour moi. Et si tu dois rechuter dans cet enfer, j'y plongerai, combattrai chacun de tes démons et je te ramènerai. Je le jure sur mon honneur."

Je fis glisser à nouveau ma belle sur le dos et lui pris son visage entre mes mains en lui souriant.

"Kada'an, je t'aime. Sois mienne."


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 580
Réputation : 54
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Dim 7 Aoû - 18:53

Tu n'es pas obligé de jurer sur ton honneur

Feat mon écossais ♥

A cause de sa main ? Pardon ? Ah.. Celle qui venait de presser mes fesses pour me rapprocher dangereusement de ses parties... sensibles.. Je souris et échappe une gentille moquerie. Heureuse de sentir sa main se baladant sur mon corps.

-Ta main ? Oh non ce n'est pas elle.. Elle est très bien là.. Dis-je dans un petit jappement lupin. C'est surtout ta façon de m'embrasser, elle m'a surprise, je ne m'y attendais tellement pas Jimmy.

Je le regarde alors qu'il est perdu dans ses pensées, son sourire éteint comme s'il pensait à quelque chose de douloureux. Je lui caresse la joue inquiète, mais le laisse dans ses souvenirs, dans sa réflexion.

-Tu n'y prendras goût que si ce que tu fais te tiens à coeur..C'est comme l'amour.. tu peux avoir une femme et ne ressentis rien pour elle, aucune passion.. Tu n'y prends pas goût.. Tu peux avoir une femme où la simple odeur, le seul son de sa voix te, rend fou..

Je soupire et me détache de lui un instant et continu la tête basse.

J'y ai pris goût par force, tu sais.. Il voulait que j'aime ça pour que ça devienne un jeu pour moi. Car j'étais un jouet pour lui. Et c'est devenu agréable. Si tu commences à frémir de plaisir au son d'un hurlement de terreur, si tu commences à trouver la vue du sang sur tes mains comme une oeuvre d'art et que tu en veux encore et encore comme une drogue.. Tu sauras que tu es devenu esclave du diable. Et pour s'en sortir vraiment.. C'est difficile James. Je n'y serais pas arrivé sans ce connard qui a osé mourir.. J'y serai retombé sans difficulté si je n'avais pas fait le pas de venir dans ce café et de renverser mon café sur toi. Cahir avait raison de dire que seule je suis faible. Je peux survivre, mais je peux pas vivre.

Il essuie ma larme et je souris. Sa réponse me réchauffe le coeur d'une certaine manière. Je sais que je suis à l'abri de moi-même avec lui. Je sais que je ne risque pas de le blesser ou de torturer des gens qui sont innocents. Peut-être avec lui, j'arriverai à me pardonner.

-Merci MacAulay.. Merci.. Tu n'es pas obligé de jurer sur ton honneur, tu sais..

Il me renverse et emprisonne mon visage dans ses larges et chaudes mains me souriant. Je ne peux que fondre devant son visage et je caresse son menton, l'embrochure de ses lèvres en souriant bêtement..

-Oh !.. Je t'aime également.. Sois mien..

DEV NERD GIRL



♥️ Love doesn’t make sense ♥️
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Dim 7 Aoû - 20:24

Du café écossais à l'americano


Evites de me chercher de cette façon phiseag






Ma main se pressa doucement sur ses fesses lorsqu'elle jappa avec un plaisir non feint. Kada'an sut me rassurer de quelques mots, m'expliqua son enfer personnel et comment elle avait sombré malgré au fil des années. C'était quelque chose dont j'avais entendu parler une fois. Le fait de s'intégrer peu à peu à une société hostile. Quelque chose en rapport avec la Suède ou plutôt la Norvège je n'en savais rien. Avec une telle femme je n'avais rien à craindre j'en étais sûr. Le simple fait d'être tomber sur elle n'avait fait que me le montrer et la vitesse à laquelle nous nous retrouvions ici dans ce lit. C'était... une totale confiance. Une complicité absolue.

"Je te promets de ne pas être un connard, ni de mourir. Rends moi un service... Restes toi, ne sombres pas et ne meurs pas d'accord ?"

Un nom remonta dans ma mémoire. Cahir ? Elle l'avait prononcée un peu plus tôt. Comment avait il osé dire qu'elle était faible ? Dans son état d'hébétude, à essayer de s'amender jamais il n'aurait du l'enfoncer un peu plus. Surtout qu'avec son caractère, cet imbécile aurait risquer de la braquer et la faire fuir du bon chemin. C'était un bel animal que ma Kada'an qu'il fallait traiter avec douceur. Et parfois la brusquer mais jamais ne l'insulter.

"Si un jour j'ai le plaisir de rencontrer ce Cahir je suis expliquerai deux, trois choses sur comment parler à une femme d'accord ? Tu es humaine avant toute chose. Ni faible, ni puissante. Torturée comme nous tous tu dois simplement trouver ton équilibre, le rétablir... Comme tu l'as du mien."

Cela était vrai que je me sentais en paix dans ses bras. Je serais sien du bout de mes cheveux à la pointe de mes pieds en passant... vous savez quoi. Je déboutonnai légèrement ma chemise, qui étrangement me serrait au corps.

"Mon amour... Sois on se met au boulot, soit je craque et me jette sur toi... Hm..."

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 580
Réputation : 54
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Mar 9 Aoû - 21:23

Que cette histoire soit réglée au plus vite

Feat mon écossais ♥

Rester moi ? Et en vie ? Je lui laisse pour début de réponse qu'un large sourire et un long silence. Je ne compte pas mourir non. Pas maintenant que je t'ai trouvé trésor.
Je ne me lasse pas de le regarder avec un peu de tendresse mélanger avec une pointe de lueur canine. Un instinct purement animal que je ne cache pas. C'est tellement bon de pouvoir être soi-même avec une personne de confiance...

-Mourir n'a été dans mes projets qu'une seule fois.. Devant cette chasseuse qui prenait un malin plaisir à ne pas faire ce que je voulais.. Par désir de survivre, je me suis dit qu'elle allait faire exactement ce que je voulais.. Me laisser vivre alors que je lui avais demandé de m'achever. Je n'étais sûre de rien mais... Dans un cas comme un autre c'est une délivrance. La mort m'aurait offert la paix.. La vie à guidé mes pas dans tes bras.. Et, je ne compte plus me laisser avoir une troisième fois. Pas si facilement.

Le reste de ses paroles envers Cahir me fait hérisser les poils et je retrousse les lèvres dans un petit grognement.

-Tu n'auras ce plaisir que si tu meurs, crétin. Je t'ai dit que Cahir était mort. Ou en tout cas disparu.. Et il avait raison James. Un oméga seul ne survie pas. Notre pathologie fait que l'on a besoin d'une meute pour plusieurs raisons. Je suis une proie facile pour les chasseurs. J'ai tenu longtemps seule, car je soupçonne mon père d'avoir des relations qui m'ont protégé. Mais il suffit que je croise un homme ou une femme avec des balles d'aconit un soir de pleine lune pour être très mise à terre. En deux jours James. En deux jours, j'ai manqué d'être tué deux fois. Par la même personne. Sans compter la fois ou un chasseur m'a prise pour une conne et que je l'ai tué, mais que sa famille m'a sérieusement amoché et que sans l'intervention d'un autre loup-garou, je ne serais pas dans tes bras aujourd'hui.

-Alors oui. Seule je suis faible. Comme toi. Comme n'importe quel être vivant. Toi, seul, face à 10 mecs armés et formés pour te traquer et te tuer, tu vas tous les lapider sous ta seule volonté ? Ils ont assassiné ton clan James. Ils assassinent des meutes. Tuer un loup qui traîne ci et là c'est un jeu d'enfant. Nos griffes ne nous protègent pas contre des balles. Contre des flèches. Et le sorbier et un arbre que nous ne pouvons pas approcher. Il suffit de faire un cercle de poudre de sorbier pour, soit être protégé de nous, soit nous tenir enfermés..

Je soupire et me lève. La bouche en feu. Je cherche la salle de bains du regard et mis dirige lentement. Sa phrase m'arrache un sourire et j'entre dans la petite pièce. J'ouvre le robinet et passe mes mains sous le filet d'eau. Je m'arrose le visage, pour ensuite mettre mes mains en coupe et boire lentement. L'eau n'est pas fraîche et elle a un goût de calcaire, mais cela fera.. Je referme le robinet et porte mon regard à mon reflet. Je me souris et me trouve un peu plus apaisé que ce matin. Je retourne vers James et m'arrête devant le lit, sans m’asseoir dessus.

-Très bien alors au boulot, mon ange. Que cette histoire soit réglée au plus vite. Que nous puisons faire plus ample connaissance...

DEV NERD GIRL



♥️ Love doesn’t make sense ♥️
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Mer 10 Aoû - 18:07

Du café écossais à l'americano


Je suis prest






"Damned tu serais morte je ne t'aurais pas trouvé mon âme soeur... Quel sacrilège ! J'aurais une visite au paradis rien que pour t'y voir en ce cas là."

Je glissai mon visage contre son cou et frottai le chaume de mes joues contre elle, pareil à un chat réclamant une caresse. Lui mordillant l'oreille, je réfléchissais à ses paroles. Elle avait failli mourrir à deux reprises en l'espace de quelques heures. Ce n'était pas rien. Je sous estimais par méconnaissance la puissance des chasseurs et la dangerosité du monde que je découvrais peu à peu. Tel un étranger qui pensait pouvoir donner une claque à un cheval en pensant que tout équidé est une bonne bête. Mais contrairement à ses imbéciles je ne me retrouvai le sourire fendu en deux par un vicieux coup de sabot.

Ses mots concernant Cahir me touchèrent. Elle avait parfaitement raison. Seul je n'étais rien qu'une brute écossaise réclamant du sang. A deux nous étions plus forts, une véritable équipée se couvrant, se protégeant et s'aimant sans variation. Je me levai et la pris dans mes bras, faisant reposer son tête contre mon torse.

"Aye mon amour tu as raison. Je n'aurais jamais fais le poids seul. Mais je ne t'aime pas pour cela. Tu as marqué mon coeur au fer rouge de ta propriété. Si tu crois que cette quête va trop loin je l'abandonnerai pour toi... Je serais le coeur de ta meute et un jour nous rejoindrons d'autres loups pour ne plus rien risquer et vivre en paix, si cela est possible dans votre monde, avec notre amour comme seul ciment mais dieu vous pourrez lui donner des coups de butoir il ne s'écroulera pas."

Je la fis tourner sur elle même, et l'attrapai par la taille, dirigeant son corps sur la porte. Là je pris la pose caricaturale d'un aventurier découvrant une nouvelle terre. Pied droit posée sur une chaise, main gauche sur la hanche et la droite en visière d'un regard qui semblait regarder au loin accompagné d'un sourire en coin d'auto satisfaction.

"Je suis prest. Comme disent les français. Allons mon amour et allons botter les fesses de quelques traîtres au clan !"



Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Du café écossais à l'americano {Feat James}   Mar 16 Aoû - 16:29

[RP terminé]


48 posts en 4 semaines on a géré sa maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Du café écossais à l'americano {Feat James}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Du café écossais à l'americano {Feat James}
» Let's try something together /feat James
» Dierk Keller feat. James Mcavoy
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» ♣ Le café, ça tache ? | Alix & Ewen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Centre ville :: Restaurants / Bars-
Sauter vers: