AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
12 novembre 2017

Zeke Pevencie


►►►◄◄◄br />
Arès Kye Coleman & Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Jansen Avery




Classement au
25 novembre 2017

Cassian Norton


►►►◄◄◄br />
Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Maxine Evans




Classement au
13 novembre 2017

Les Admin


►►►◄◄◄br />
Cassian Norton


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
14 octobre 2017

Maxine Evans


►►►◄◄◄br />
Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 [ Apprentissage et une envie de fuit. PV Shin Kiyomizu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [ Apprentissage et une envie de fuit. PV Shin Kiyomizu]   Dim 31 Juil - 22:21

Apprentissage et une envie de fuir
feat. Shin Kiyomizu


Ce matin-là, je n'avais pas vraiment envie de sortir de mes draps, non, je veux y rester toute la journée. Je ne veux pas voir ma mère pas encore, après ma dispute avec mon frère, j'ai eu tout le loisir de prendre à sa place, même si j'ai beau lui avoir dit que c'est lui qui avait commencé... Alors, à quoi bon continuer à lui parler ? Je suis bien entendu celle qui sort et rentre le plus souvent les mains pleines de sang, qui incriminerait vous ? Une jeune fille qui rentre maculée de sang ou le frère qui semble être tout sage le plus souvent ? Je me disais bien aussi, c'est bien entendu moi qu'on blâme plutôt que le petit frère qui ne fait rien de mal sauf au niveau des femmes. Moi, je suis bien entendu la fille qui fait tout devant les autres, celle qui continuera à se faire réprimander jusqu'au jour où je serais mariée et que des enfants pointeraient le bout de leur nez, mais l'un de nos domestiques vint me sortir de mes draps. Je sors finalement en grondant légèrement de mes draps tout en approchant de la salle de bain ou un bain aux huiles essentielle m'attend. J'entre dans l'eau comme une sauvageonne après m'être déshabiller ce qui fait rire Aoi, je la fusille du regard finalement tout en me détendant dans l'eau chaude et l'odeur fruité de la pièce.

Une fois lavée et propre comme un sous neuf, je sors finalement de la salle de bain privative de ma chambre. Allant prendre un jean noir et un débardeur qui ne m'appartiens pas, c'est celui de Takumi, je lui ai promis de revenir et le lui rendre. Tu parles, maintenant, il ne doit plus s'en soucier, maintenant qu'il est devenu un rock star. Tss je, suis idiote de toute façon il ne me plaît pas tant que ça, non au contraire... Oui, je me voile la face pour arrêter de me torturer et alors ? Je fais encore se que je veux d'abord, j'avance dans les couloirs approchant des escalier sous mon passage les majordomes et les servantes s'inclinèrent sous mon passage. Je me contente de hocher mon visage avant de descendre les marches le plus normalement possible, bien que la cadence de mes pas est assez lente aujourd'hui. Okaa-san soit gentille juste aujourd'hui... Je finis par souffler doucement par le nez avant de voir que je me trouve maintenant dans le hall, un hall vide de toute vie. Je prends finalement à droite allant vers la table qui était remplie de plateaux de toutes sortes. Autant du saler que du sucré, je prends place sur la chaise du milieu devant moi donnant sur les couloirs, mon frère est déjà lever et entamer son second café de la journée. Je prends rapidement un croissant sans le regarder une seconde fois, coupant un bout de se dernier avant de le tremper comme une enfant dans le chocolat chaud.

Mais tout à coup l'okaa-san vient à se montrer et là mon estomac se tord littéralement, je ne la regarde préférant manger mon croissant au chocolat plutôt que dire quoi que ce soit. Elle prend place au bout de la table, l'autre côté lui est vide... Mon père est au Japon et moi ici dans une prison en or où je ne peux me défendre des bêtises de mon frère sans prendre à sa place. Je commence même à me demander si elle me voit comme sa fille ou comme l'héritière de la famille. Bien que pour le moment je n'ai l'air de rien du tout à ses yeux, mais face au gens de la haute société, je suis celle qui reprendra tout le travail que mes parents on pu faire. Non ma mère na rien fait, mon père travail durement pour lui assurer une vie belle et pleine de paillette. Non-stop... Ça me donne envie de vomir, mais je sors finalement de mes pensées en ayant entendu ma mère me parler.
« Tu vas prendre des cours dans une école de jujitsu, ça va te canaliser, tu en as besoin et pas de, mais maman. Tu vas te canaliser un point c'est tout. J'en ai assez de tes crises, de te voir revenir les mains en sang. Tu crois que ça me fait plaisir de devoir dire à l'un de nos hommes de main de régler tes petits secrets ? Non, j'en ai assez, tu vas devenir une lady, dans le temps les fils des empereurs était enfermer dans leur temple, on leur apprenait comment se tenir, mais aussi l'art du combat. Alors tu vas commencer a devenir une lady que tu le veuilles ou non. Tu vas prendre sur toi est te comporter comme une femme de notre lignée doit se tenir »

« C'est bon... J'ai comprit pas la peine de continuer...»

«Comment  jeune fille ? »

«Bien, mère je prendrais des cours dans cette école »

«Je préfère ça»

Mon frère lui jubiler intérieurement, je peux sentir son contentement dans son sourire hypocrite. Attend que je sois seule avec toi loin de l'Okaa-san, je vais te le faire payer de mille supplice, je te le promet. Après le petit déjeuné ma mère m'emmena droit au dojo ou les cours allers soit disant me canaliser, mes fesses oui. Si je vais au cours c'est pour qu'elle me laisse tranquille par la suite, sinon c'est? coup de file au papa qui travail dur lui et qui va finalement être déçu de mon comportement. Le trajet fut silencieux aucun de nous deux ne veut parler à l'autre, une fois arriver je laisse ma mère descendre de la voiture, puis je suis le mouvement. Je regarde le dojo en silence avant de suivre ma mère en silence en direction de nouvelle aventure ou d'un ennui mortel à venir ;
Revenir en haut Aller en bas
Shin Kiyomizu

avatar

Messages : 77
Points : 106
Réputation : 3
Date d'inscription : 15/08/2015

MessageSujet: Re: [ Apprentissage et une envie de fuit. PV Shin Kiyomizu]   Lun 1 Aoû - 21:12


ohayô gozaimazu


Dans sa chambre, le jeune homme prend son temps. Il se lève toujours très tôt pour ne rien faire dans l'empressement. Il se prépare un petit-déjeuner traditionnel : un bol de riz blanc avec des Tsukemono et un grand verre de thé vert. Il mange doucement, avec un livre à la main. Le repas fini, il se relève, et prend une douche fraîche. Comme suite à ça, il enfile un kimono aux couleurs de son école, rouge et noir. Le tissu sur sa peau le rassure. S'il pouvait s'habiller comme cela tout le temps, il serait le plus heureux du monde. Fin près, le professeur sort et ferme sa maison avant de cendres les marches vers le salle de cours.
Shin ouvre les fenêtres de son dojo avec une lenteur caractéristique de son humeur matinale. Une certaine flemme particulièrement reposante. Le jeune japonais souris mélancolique. Le pays lui manque. Sa langue lui manque. Certes, ses élèves l'appellent "sensei" et certains lui dise "konnichiwa ", mais rien ne vaut le véritable accent, de vrais phrase. L'anglais est une belle langue, la Californie un bel endroit mais le mal du pays est douloureux.

Il soupire, et se met à faire la poussière. Puis nettoient les tatamis. Shin ne supporte pas la saleté dans son école. Tout est toujours propre. Le ménage dure un moment, mais il chatonne une musique geisha qu’écoutait son maître lorsqu'il était enfant. Pensez à Sasuko, lui pince au coeur. Il ferme les yeux et se concentre sur son ménage.

Aujourd'hui, il n'a pas de cours. C'est un jour calme qu'il garde pour les élèves les plus vieux pour des cours particuliers. Les jeunes adultes sont rares mais quelques fois, certains viennent taper à sa porte. Un jour peut, il ferait une classe jeune adulte.

Un son nouveau le fait sortir de sa rêverie. Il se tourne vers la porte et souris. Deux femmes se tenaient en face de lui, à l'entrée de son dojo. Il sourit reconnaissant son pays. Les deux femmes sont japonaises. Shin s'approche un grand sourire aux lèvres. Enfin.. Des personnes japonaises se tenaient à sa porte. Il penche la tête pour saluer les nouvelles arrivantes

-ohayô gozaimazu ! Bienvenue. Que puis-je faire pour vous ?

Il garde un air neutre malgré son grand désir de faire un grand sourire. Il est vrai qu'en Amerique les gens s'embrassent pour se dire bonjour. Mais. Shin se trouve en face de deux femmes de son pays. Pour lui, il est important de respecter cela. De plus, d'après la posture de la femme la plus âgée, une certaine noblesse coule dans leurs veines.

La plus jeune ne semble pas ravie d'être là mais un regard lancer à son aînée est révélateur. Elle ne veux pas plus être de l'autre coté. Lorsque on lui informe que c'est pour prendre des cours, il fronce légèrement les sourcils et observe tour à tour les deux femmes

-Et bien.. Normalement mon école ne va que jusqu'à 15 ans. Je n'ai pas assez de jeune adultes pour faire une classe débutants ou confirmé. Mais, il se trouve qu'aujourd'hui est un jour que je réserve aux cours particulier de personne aillant plus de 16 ans. Je peu vous proposer un créneau horaire...

© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [ Apprentissage et une envie de fuit. PV Shin Kiyomizu]   Mer 14 Sep - 17:15

Apprentissage et une envie de fuir
feat. Shin Kiyomizu


Me voilà dans mon enfer, je ne sais pas ou me mettre ou même quoi dire. Mon cœur bat rapidement dans ma poitrine à un rythme bien trop rapide pour moi, je grimace légèrement. Je regarde autour de moi, tout à l'air calme bien trop calme à mon goût. Je tends finalement l'oreille pour essayer d'entendre quelqu'un quelque chose, trop de calme pour moi se qui me stresse beaucoup plus. Je regarde ma mère d'un regard suppliant, mais rien y fait, elle me lance un regard noir. Je n'aime pas se regard ni sa façon de me parler fermement, je ne suis vraiment pas faite pour ce monde froid ou règne la glace et le pouvoir, mais malheureusement pour moi, je suis née dans ce monde qui peu à peu nous consument comme si nous n'étions que des jouées dans cette vie. Tiens-toi bien garde le dos droit... Ne regarde pas comme ça tes ainés, excuse toi de ta maladresse, non, tu es trop droite comme un piqué. Bois ton thé, mange ton plat ne laisse rien. Ne fais pas de bruit avec tes couverts, remercie, garde la tête haute. Si on te lance des piques, répond avec un calme sans fin... Ne laisse personne voir tes faiblesses, car ils se feront un plaisir de te prendre de haut et rire de ton malheur.


Je ne tien plus en place, je, ni, arrive pas c'est trop pour moi j'ai besoin de bougé. J'ai une envie de rire de la situation comme si tout était dans ma tête, comme si j'étais toujours endormie dans mon lit que tout n'était que cauchemar. Me réveiller en sursaut dans un petit cri et des insultes en japonais, mais la réalité me rattrape bien trop rapidement. Voilà que du mouvement se fait vers le fonds, dans la pièce à exactement 500 mètres de moi. Je regarde la personne approcher, mais ses traits asiatiques me frappent rapidement. Je regarde ma mère longuement puis regarde de nouveau le sensei, je le regarde de haut en bat, mais discretement. Il est vrai qu'il est pas mal, de plus le point fort, c'est qu'il n'est pas vieux, je me vois déjà avec un vieux monsieur qui postillonne en parlant, mais non ! Bref, il faut que je revienne sur terre, Voilà qu'il nous parle en japonais, qu'est-ce que ça m'a manqué, je ne remarque même pas qu'un sourire se dessine sur mon visage.

-ohayô gozaimazu ! Bienvenue. Que puis-je faire pour vous ?


«ohayô gozaimazu, merci de votre accueil... »

Ma mère reprend finalement la parole et pour une fois, je ne la vois pas avec un regard supérieur. «ohayô gozaimazu, Merci de nous accueillir »  


-Et bien.. Normalement mon école ne va que jusqu'à 15 ans. Je n'ai pas assez de jeune adultes pour faire une classe débutants ou confirmé. Mais, il se trouve qu'aujourd'hui est un jour que je réserve aux cours particulier de personne aillant plus de 16 ans. Je peu vous proposer un créneau horaire...


J'aime quand elle garde sa classe légendaire dans toutes les situations, c'est bien la seule chose que j'aime chez elle. Sa prestance et son style adapté à toutes les épreuves. Elle a la rancune tenace et n'accepte pas les secondes chances, en gros tu lui fait une crase et elle te le rend mille fois plus fort. Je ne suis pas dans cette optique, mais visiblement, elle ne souhaite pas comprendre. Je regarde de nouveau en direction du sensei, bien que je ne souhaite qu'une chose, qu'il dise qu'il ni y a pas de place pour moi, que les cours sont rempli et que je repars un sourire aux lèvres derrière ma mère. Que pour une fois, elle n'a pas ce qu'elle veut, que pour une fois, je gagne face à elle et qu'elle broie du noir toute la journée. Mais je suis sûre que ça n'arrivera pas, que cette fois encore ça sera moi qui va déprimer un long... Long moment dans ma chambre ou en sortant des cours me dire que je vais avoir le sensei sur le dos. Je suis sûre et certaine qu'elle le fait exprès, pour que je n'aie plus la possibilité d'avoir du temps à moi. Que je sois fatiguée en sortant de mes cours... Je le sais, je le sens. Mon regard se relève en direction du sensei, et là sous les dires de se dernier, je grimace intérieurement. Voilà qu'il donne des cours particuliers... Un pervers ? Je ne sais pas, je ne le connais pas, mais je suis vraiment dégoûté elle à gagner encore la kusobaba. «Sa tombe bien, je voulais des cours particuliers pour ma fille, elle est assez indisciplinée. Elle a un fort caractère et ne faite pas attention, elle semble docile devant vous, mais elle ne l'ai pas vraiment. Je souhaiterai un créneau horaire s'il vous plaît» Je ferme les yeux laissant ma mère parler et dire que je suis une mauvaise fille, mais pourtant, je n'aie rien fait de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Shin Kiyomizu

avatar

Messages : 77
Points : 106
Réputation : 3
Date d'inscription : 15/08/2015

MessageSujet: Re: [ Apprentissage et une envie de fuit. PV Shin Kiyomizu]   Jeu 15 Sep - 18:26

HRP:
 




Soyez vous même

Shin fronce les sourcils quand la mère parle de sa fille. Certes, elle la connaît mieux que lui, elle doit savoir ce qu'elle dit, mais la seule chose que le jeune prof voit dans les yeux de la fille, c'est un désir de se faire entendre.. D'être écouté. La part de rébellion qui brille dans un regard fatigué de prendre des coups qu'ils soient donnés par les mots ou pas les mains.. Il ne pouvait que reconnaître ce regard, regard qu'il avait très jeune. Il ne supportait pas ce genre d'abaissement volontaire ou pas.
-Je ne vois là qu'une fille qui souffre d'un traitement particulier.Elle n'a pas envie d'être là. Un aveugle le verrait à son regard. Un sourd l'entendrait à son souffle. Sans vouloir paraître arrogant.. On récolte ce que l'on sème..

Shin croise les bras devant lui, et regarde la mère. Il ne veut pas d'une élève qui ne veut pas être là. Il ne veut pas d'une élève non motivée. Il réfléchit longuement. Comment dire de façon claire à la mère qu'il ne souhaite pas avoir une jeune femme qui ne veut pas être là, et en même temps dire à la fille, qu'elle a le choix.. Mmh..

-J'ai une horaire en tête. ça peut être aujourd'hui. Mais je n'accepte pas votre fille de cette manière. J'ai l'impression d'être un bourreau qui va faire des cours à une majeure alors qu'elle ne veut pas. Pour apprendre l'art du jujitsu convenablement, il faut que la démarche soit de nous. Pas de notre mère ou autres..

Il se tourne ensuite vers la plus jeune de ses visiteuses.

-Faites ce que votre coeur vous dit de faire. Je n'ai pas fait construire ce dojo pour forcer les gens à apprendre un art qu'ils ne souhaitent pas pratiquer. Et soyez vous même.

Il ne sait pas vraiment pourquoi il a dit cela. Mais il ne supporte pas se voir dans ce regard. Résigné à se soumettre, malgré quelques actes de rébellion. Il se trompe peut-être, tant pis. Peut-être que cette Japonaise est réellement une "méchante", mais peut-être aussi qu'il n'y a pas en elle, une bulle créée pour se protéger..

© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [ Apprentissage et une envie de fuit. PV Shin Kiyomizu]   Ven 7 Oct - 2:35

Apprentissage et une envie de fuir
feat. Shin Kiyomizu


-Je ne vois là qu'une fille qui souffre d'un traitement particulier.Elle n'a pas envie d'être là. Un aveugle le verrait à son regard. Un sourd l'entendrait à son souffle. Sans vouloir paraître arrogant.. On récolte ce que l'on sème.. Me voilà prête à y aller, mais quelque chose me fait ouvrir en grand les yeux. Je rêve ou le jeune homme devant moi vient de tenir tête à ma mère ? Non, je ne rêve pas il prend vraiment ma défense alors, que d’autres personnes, aurai seulement dit qu’ils peuvent me donner un craignos horaire. La surprise fut assez grande pour moi, alors, que ma mère, elle commence à être agacée. Je vois sa respiration se faire plus lente ce qui veut dire qu’elle est contrariée. Voilà qu'il reprend finalement la parole. -J'ai une horaire en tête. ça peut être aujourd'hui. Mais je n'accepte pas votre fille de cette manière. J'ai l'impression d'être un bourreau qui va faire des cours à une majeure alors qu'elle ne veut pas. Pour apprendre l'art du jujitsu convenablement, il faut que la démarche soit de nous. Pas de notre mère ou autres..

Ma mère n’aime pas vraiment qu’on la contrarie et par fois ça peut être fatal, je la sens, de la en train de bouillonner intérieurement. Elle reprend sous un ton des plus calmes. « Vous ne la connaissez pas, je ne suis pas n’importe qui et je connais très bien ma fille, c’est plus simple pour elle de vous prendre par les sentiments, un regard de chien battu et le tour est joué »  Elle prend une grande inspiration puis reprend de nouveau, que ce soit vous ou un autre elle sera obligée de prendre des cours. -Faites ce que votre cœur vous dit de faire. Je n'ai pas fait construire ce dojo pour forcer les gens à apprendre un art qu'ils ne souhaitent pas pratiquer. Et soyez vous même. Suite à ses paroles, je ne sais plus vraiment quoi pensé. Je le regarde se tourner vers moi pour me parler et cette fois, je peux le dire, il sait comment remettre les gens en place sans pour autant crier. Finalement, je pense que le sensei n’est pas comme les autres, nombreuses sont les personnes qui se sont occupées de moi, personne n’a osé défier ma mère. Je regarde finalement en direction de l’homme devant moi. « Sensei, je souhaite vraiment prendre des cours avec vous »


«Personne, ne ma jamais dit se que vous venez de dire, tout le temps l’argent les arrange. Oka-san, ne t’inquiète, pas tout va bien se passer. Tu peux rentrer sereine» C’est le mieux que je peux faire, mais ma mère me regarde du coin de l’œil et encore une fois, je sens qu’elle risque de craquer, mais elle ne le fait pas elle regarde toujours le sensei tout en grognant intérieurement.
«Je peux avoir le créneau s’il vous plait ? » Je regarde finalement ma mère qui commence vraiment à se calmer lentement, je le sens, car elle respire de nouveau calmement. Je souris lentement tout en fermant les yeux, un court instant. Puis je les ouvre de nouveau tout en étant plus détendu à mon tour, je regarde du coin de l’œil ma mère tout en gardant le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Shin Kiyomizu

avatar

Messages : 77
Points : 106
Réputation : 3
Date d'inscription : 15/08/2015

MessageSujet: Re: [ Apprentissage et une envie de fuit. PV Shin Kiyomizu]   Ven 21 Oct - 19:43


ohayô gozaimazu


La mère semble contrariée. Shin souris intérieurement. Il n'aime pas voir des parents faire ce genre de choses à leurs enfants.. Remettre une personne  à sa place sans élever la voix, sur un ton neutre. Avec quelque sous-entendu.. Ce n'est pas nouveau.. Et tellement facile en vérité. D'autant plus que les gens en général préfèrent avoir une personne qui perd son sang-froid et s'énerve pour avoir une bonne raison pour crier aussi. Malheureusement, rare est ce plaisir avec Shin.
Vous ne la connaissez pas, je ne suis pas n’importe qui et je connais très bien ma fille, c’est plus simple pour elle de vous prendre par les sentiments, un regard de chien battu et le tour est joué .

Il sourit à la dame. C'est une réflexion qu'il s'est faite.. En effet, il  ne l'a pas connaît pas. Mais cela ne change pas grand-chose. Dans un cadre différent, il se revoit à la place de la jeune femme.

Shin observe la mère avec intérêt. Il a en face de lui une personne forte et ça, malgré tout ce qu'elle ait pu faire à sa fille, Shin la respecte. Car là où beaucoup de personnes auraient perdu le contrôle d'eux-mêmes, elle lui faisait face avec un calme surprenant malgré la tension qui pétille dans son regard. Il reprend, d'une voix qu'il veut plus douce que toute à l'heure, avec un brin de voix bien moins cassant que lorsqu'il avait expliqué son point de vue.

-En effet, ... Vous êtes la mieux placer pour connaître votre fille, mais je suis le mieux placé pour connaître mon métier. Et je sais ce qu' engendrait l'art du combat à une personne qui ne veut pas apprendre de son plein gré. Une personne qui veut apprendre est bien plus sérieuse qu'une personne qui se voit forcée de le faire.

« Sensei, je souhaite vraiment prendre des cours avec vous  Personne, ne ma jamais dit ce que vous venez de dire, tout le temps l’argent les arrange. Oka-san, ne t’inquiète, pas tout va bien se passer. Tu peux rentrer sereine.

Shin penche la tête en signe d’approbation. Il apprécie de voir que la jeune femme prend cette décision; Meme si, bien entendu, elle avait quand même été obligée. et comme elle dit si bien.. l'argent rend les Hommes bien arrogants et ivres de pouvoir...

Je peux vous prendre en début d'après midi, j'ai quelques affaires à régler auparavant.. Ou même dans une demi heure si vous le souhatez, je m'adapterais. La première leçon est gratuite. Si vous souhaitez continuer suite à cela, je prendrai votre taille et votre pointure pour votre kimono.. Offert, comme pour tous mes élèves. Il y a ici tous les papiers qu'il me faudra pour remplir votre dossier et également une fiche de renseignements. dit-il marchant en vitesse jusqu'à son bureau et revenant avec un petit dossier qu'il donne à la mère de sa nouvelle élève. Si vous avez la moindre question, le moindre doute, je vous répondrai avec plaisir



© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[ Apprentissage et une envie de fuit. PV Shin Kiyomizu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ƸӁƷ Apprendre bien plus que ce pourquoi on était venu… ƸӁƷ [Shin Kiyomizu]
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» La Voie Du Sabre [Shimotsuki, Rang B, CdP, Apprentissage, Réservée]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Centre ville :: Boutiques, magasins et autres affaires privées :: Ecole de Jujitsu-
Sauter vers: