AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

  [Event] "Crasse" Over - Phase II | Echoes House - Maison Serpenseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Arès Kye Coleman

avatar

Humeur : Farouchement protecteur
Messages : 681
Réputation : 60
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : Là ou la paix n'est qu'illusion. Beacon Hills, California

MessageSujet: Re: [Event] "Crasse" Over - Phase II | Echoes House - Maison Serpenseur   Dim 11 Sep - 3:25




Maison des SERPENSEURS
Mon chat se balade tranquillement dans la chambre de Therence, se pavanant comme un paon en son royaume. Un sourire vient étirer mes lèvres devant un tel spectacle. Ce chat a un niveau d’orgueil bien supérieur au mien qui est quand même relativement élevé entre nous et ce n'est pas un échec magique qui allait y changer quelque chose. Je restais avant tout un surnaturel d'un certain calibre alors il faudrait plus qu'un échec lors d'une première tentative de maîtrise d'un art inconnu pour le réduire à néant. Bon d'accord cela ressemble vaguement à une tentative de se raccrocher à quelque chose pour soigner un ego indubitablement blessé par un échec retentissant. Un échec qui a fort heureusement eu lieu à l'abri des regards indiscrets parce que quitte à foirer lamentablement autant le faire dans un recoin sombre là ou personne ne sera témoin de cet humiliation personnelle. Nous sommes certes ici pour apprendre bien évidemment néanmoins le fait que certains tels que Hale se pavanaient dans leur complaisance quant à la maîtrise innée des arcanes de la sorcellerie prouvait bien que nous nous jugions les uns les autres vis à vis de nos capacités respectives. Comme dans un établissement scolaire ordinaire en somme. La jeunesse restait la jeunesse comme diraient les anciens.

Mais revenons en à mon chat qui se faisait habilement oublier tout en étalant paradoxalement son ego surdimensionné à la vue du monde en avançant de sa démarche chaloupée. Je me fais la réflexion ironique qu' Orrin a sûrement un orgueil aussi élevé que le jeune homme qui occupe cette chambre. Il faut bien que je passe pour un petit joueur sur certains points hein. Nul n'est parfait comme on dit. Garnet grommelle un ouais à ma première question qui n'en était pas vraiment une car cela crevait les yeux qu'il était dans son élément comme un poisson dans l'eau. Je m’avance dans la chambre et m'installe aussi confortablement que lui sur un lit adjacent avant de croiser les mains derrière ma tète. Puis, je fouille dans les souvenirs de mes récentes lectures pour  choisir trois potions qui me serviront de punitions d'un autre age dans tout les sens du terme. J'ai passé l'age de recopier des lignes. J'en avais copié un paquet à l'orphelinat et avais dès mon plus jeune age éprouvé ma différence vis à vis du reste du monde en me noyant dans la douleur du poignet volontairement pour effacer celle d'avoir échouer dans l'endroit le plus triste du monde aux yeux d'un gamin de six ans.  Un peu jeune pour apprécier le cercle vicieux du masochisme. Ne jamais rien faire comme les autres. On se demande d’où Orrin tient cette fichue mentalité.

Je décide d'opter pour les potions suivantes : la potion de somnifère pour dormir d'un sommeil sans rêve, la potion d' aiguise méninge et enfin  une potion d'amnésie. Bon, je confesse que ce sont les seules dont je me souvienne. Je copierais cela dans mon livre de potion après les cours et apporterais le tout au professeur Argent. Je reporte mon attention sur Therence lorsque ce dernier s’étonne que mon familier soit aussi commun qu'un chat aux vagues origines de lynx. Pourquoi pas un lynx plutôt qu'un chat issu d'un croisement avec un lynx ? Très bonne question. Non plus sérieusement est ce qu'il connaît beaucoup de gens se promenant avec un lion attaché au bout d'une laisse. Un animal sauvage est fait pour rester sauvage nom de nom ! Parole de tigre garou. Je lui déconseille fermement de tenter le même coup sur mon chat. Et il me répond avec verve comme il semble en avoir l'habitude. Je lui réponds avec un petit sourire : Tu m'en vois rassuré. Miss teigne ne paraît pas louche. Elle l'est effectivement. Seulement toucher à la princesse de Rusard est dangereux pour les oreilles et pour les points j'imagine.


Je surveille Garnet du regard tandis que ce dernier semble soupçonner Orrin d’être un métamorphe vu l'expression de son visage. Mais ce dernier secoue la tète pour balayer cette idée stupide. Le Serpenseur passe du coq à l’âne avec une perspicacité affûtée qui m'arrache un sourire en coin. Pas mal du tout le caïd. En voilà un qui me plaît bien. Je comprends bien pourquoi il a été envoyé à Serpenseur celui là. Son regard me scrute avec attention et je me contente de répondre : Non tu as vu juste. J'en suis bel et bien un.  

S'il s'attendait à ce que je lui fasse une dissertation sur mon espèce ou lui fasse une démonstration gratuite de mes dons surnaturels à base de fumée grise et d'attributs félins, il doit être déçu seulement je n'ai aucune envie de m’exhiber comme une bête de foire. Cela serait un peu trop concordant avec l'esprit traditionnel de Serpenseur à mon goût. Je jette un coup d’œil vers mon chat qui s'est tapi sous un bureau tel un fourbe en train de fomenter un plan machiavélique. La question suivante du blousonneux me prend au dépourvu parce que je n'ai pas eu l'impression de dégager énormément de sérénité et de nonchalance durant la répartition. Je m'étais contenté de faire ce que j'avais à faire avec ma flegme habituelle. Je me contente d'un haussement d'épaule pour signifier qu'il m'avait surestimé sur ce coup là avant de dire : Je ne sais que ce que j'ai lu avant de venir. C'est l'une des deux écoles de sorcellerie d'Amérique du nord. Des réductions budgétaires ont réduits le nombre de maisons de quatre à deux. C'est la seule école du monde à se spécialiser autant vis à vis des surnaturels. Et le nom de l'école me fait penser à un petit déjeuner bien gras. Voilà tu sais tout. Je nage dans un océan inconnu tout comme toi. Mais, ce n'est pas si grave pas vrai. Puisque cela signifie plus de mérites pour ceux qui parviennent à se fondre comme des poissons dans l'eau même sans avoir eu de préparation particulière en amont.

Un autre familier pénètre dans la chambre mais en volant cette fois et la réflexion du jeune homme m'arrache un modeste sourire. J'observe avec amusement le jeune sorcier se prendre au jeu des caresses avec le petit animal car il ne me semble pas être le genre de personne appréciant ce genre d'affection. Je tourne la tète lorsque Stiles pénètre dans la chambre à son tour dans une précipitation témoignant d'une inquiétude. Je regarde en silence la confrontation entre les adolescents qui semblent se connaître sans y ajouter mon grain de sable mais comprends l'intention peu reluisante du rebelle lorsqu'il lâche le petit oiseau sans nom tandis que mon chat émerge et de sa cachette avant de se lécher les babines. Orrin est un chasseur hors pair mais à choisir je préférais qu'il chasse les souris plutôt que les autres familiers. Un coup à ce que je me foute la moitié du dortoir à dos. Alors, je sors ma baguette et la tends vers le Pixie pour l'arroser avec le sort adéquat. Ce petit vicieux adore l'eau alors bon. Seule la chambre de Garnet allait en pâtir mais il avait fait son choix.

Mais, je n'ai pas le temps de mettre mon plan à exécution puisque le lutin, O'Brien déboule lui aussi à toute vitesse et désamorce la situation avec un lumos bien senti qui occupe mon chat durant un bon moment. Le petit oiseau est sauvé de l’appétit de mon petit monstre. Je réprime un soupir d'exaspération devant le spectacle d' O'Brien ayant réussi à exécuter un lumos quand j'avais lamentablement échoué. Tss. Ma jalousie est de courte durée car la petite réunion improvisée prend une autre tournure lorsque Mickael arrive à son tour dans la chambre qui paraît soudain plus petite. Je sens la tension dans l'air qui est presque palpable et bien visible vu l'expression féroce sur le visage du petit ami de Chad.

J'écoute mon camarade des élèves confirmés exposer ses griefs contre Garnet en gardant une expression neutre sur le visage. Je ne suis pas concerné. L'embrouille ne me regarde en rien pourtant je scrute les deux Serpenseurs avec attention en me disant que ma foi dans la victoire finale de notre maison était sûrement un brin prématurée. Car si on commençait à se sauter à la gorge dès le premier jour, ce n'était véritablement pas gagné. Je range ma baguette et jette un coup d'oeil vers Orrin qui se dirige vers moi et tapote le lit. Le chat bondit sur le lit et je l'attrape avant de reporter mon attention sur le duel de regard dans la chambre de nouveau silencieuse. Le sort de Mickael est lancé mais ne produit aucun effet et je devine le sourire moqueur du rebelle s'étant déjà crée des inimités au sein de sa propre maison.

Je m'assois sur le lit, mon chat sur les genoux lorsque l'élève confirmé menace l'apprenti. Je lève les yeux au ciel et me lève tandis que Mick- oui j'ai une facilité déconcertante à me montrer rapidement familier avec les gens, ne me demandez pas pourquoi- fulmine en silence de cet échec. D'un coté s'il avait réussi, Therence aurait riposté dans la foulée une fois les effets du bloclang dissipé et on aurait été bon pour une guerre interne. Mais d'un autre, je suis persuadé que Mick ourdit déjà la prochaine tentative de vengeance. Si, je connaissais les tenants et les aboutissants je donnerais sûrement raison  à mon camarade des élèves confirmés mais je ne les connais pas. Et cette situation va faire le bonheur de la maison rivale et ça çà  m'exaspère déjà. Je ne sais pas s'ils connaissent eux aussi ce genre de dissension mais je n'y mettrais pas ma main à couper. Déjà que j'ai écopé d'une foutue punition, si je dois en plus voir mes camarades se prendre le choux dès le premier jour mon humeur va vite devenir sinistre. La beuglante annonçant le cours de métamorphose vient mettre un terme au duel silencieux. Mick semblant prêt à exploser au moindre mot de travers de Therence et Stiles et le lutin étant aussi muets que des tombes. Je repère le visage de Chad sur le pas de la porte et me lève mon chat grimpe de mes bras à mon épaule droite. Je m'avance entre Mick et le rebelle avant de les regarder tout les deux. Puis, je tente d'apaiser les tensions à ma manière.

Tss. Si on m'avait dit que je jouerais les négociateurs avant de venir je n'y aurais jamais cru. Rangez vos baguettes les gars. On va être en retard en cours avec ces conneries.  Je peux comprendre qu'il y ait des inimités. On n'est pas à bisounours land mais avant de vouloir vous mettre sur la gueule pensez à la coupe et au fait que ça risque et d'attirer les attentions des profs sur nous et de nous faire perdre des points bêtement. Si vous tenez à filer la coupe à Griffonnel allez y. Continuez comme cela et on n'aura qu'à aller leur la servir sur un plateau. Bordel ! Gardez cette ardeur pour les Griffons. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé et je m'en moque mais des excuses pourraient calmer le jeu Therence. Oh et puis merde faites comme bon vous semble.
Je m'éloigne du petit attroupement mon chat en équilibre précaire sur l'épaule avant de me retourner au moment de passer la porte à coté de Chad. Allez dépêcher vous, si on arrive en retard au cours  de l’ancêtre, on va s'en mordre les doigts.

Pour ma part, je quitte la chambre bien éclairée et rejoins la mienne, dépose mon familier sur mon lit et lui intime de rester tranquille avant de prendre mes affaires de cours. Soit quelques feuilles de vélins, un encrier et une plume. J'enfourne le tout dans un sac à dos. Ben quoi, je ne compte pas me trimballer avec ce barda à la main. Oui, j'ai l'esprit pratique. Puis, je prends le chemin de la sortie sans faire attention aux autres. Allons voir ce que vaut l'enseignement magique de cette école décidément bien intéressante.

© Fiche par Mafdet Mahes



Why do we fall sweetheart ? To learn everytime.


Dernière édition par Arès Kye Coleman le Dim 11 Sep - 6:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tama'Rangi Marama

avatar

Humeur : Calme
Messages : 99
Réputation : 7
Date d'inscription : 01/05/2016
Age : 38
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: [Event] "Crasse" Over - Phase II | Echoes House - Maison Serpenseur   Dim 11 Sep - 3:32




Maison des SERPENSEURS
Non seulement le grimoire se dédoubla-t-il, mais il était impossible de le différencier de l'original.  Les même pages jaunies par une goutte de tisane téméraire, les mêmes pages étaient écornées, les mêmes notes étaient inscrites aux mêmes endroits, de la même plume fébrile, les mêmes zébrures, rayures, écorchures garnissaient les couvertures du tome.  Tama termina goulûment sa tasse en tentant de juger l'impression qu'il avait faite sur son collègue.  Lorsqu'il reposa sa tasse, il pencha une nouvelle fois légèrement la tête sur un côté et s'enquit.

 « Si cela suffit pour vous rassurer quant à mes compétences par rapport à ce poste, et que notre discussion est terminée, je devrais rejoindre les locaux de Miss Hale.  Son cours ne devrait pas tarder.»

On ne la lui jouait pas aussi facilement. Il n'avait peut-être l'air de rien, mais la nonchalance ne désignait pas forcément un manque de précision dans ses gestes ou dans son élocution.  C'était simplement une attitude qui lui servait parfois autant qu'elle lui désservait.

Quelques instants plus tard, Tama avait reçu son congé et il se dirigea vers la salle de classe où Minerva les attendrait.  Il ne prononça pas un mot à l'égard des gamins qui traînaient toujours dans l'asile, considérant que s'il les maternait trop, ils n'apprendraient jamais à prendre leurs propres responsabilités.
© Fiche par Mafdet Mahes


L'essentiel est invisible pour les yeux ;
On ne voit bien qu'avec le coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t108-le-bestiaire-de-teen-wol
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 751
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] "Crasse" Over - Phase II | Echoes House - Maison Serpenseur   Dim 11 Sep - 3:32

Le membre 'Tama'Rangi Marama' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Chocogrenouille' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Chad Wilder

avatar

Humeur : En colère
Messages : 844
Réputation : 72
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: [Event] "Crasse" Over - Phase II | Echoes House - Maison Serpenseur   Dim 11 Sep - 10:43




SERPENSEURS
-C'est vous qui l'avez prévenus... Bande d'enflures, vous l'avez fait exprès! Aguamenti!

Pas le temps de réagir que ce fumier de copieur nous arrose copieusement. Bordel ! Pourquoi doit-on se coltiner les gamins du lycée ?! Son méfait réussi, Garnet file en quête d’une autre victime.

- S’il s’imagine pouvoir venir mettre le bordel dans notre chambre, il se met la baguette dans le… rage Mick.

Je suis aussi énervé que lui en regardant nos affaires trempées et cela de manière injuste. D’un il n’a fait que me recopier et de deux nous ne l’avons pas vendu, il s’est fait démasqué tout seul.  Mick sort sa baguette et lance un sort de rangement qui n’aboutit pas. L’énervement a dû le déconcentrer et sa gestuelle a été impactée. Nos affaires restent trempées.

- Mick, les elfes s’en occupero….

Mick sort de la chambre comme un diable. Je n’envie pas la place de Garnet. Mon fiancé s’énerve rarement, mais quand c’est le cas, il est tenace et têtu. Je le suis jusqu’à la chambre de Garnet et les observe s’invectiver.

- Bloclang !

Nouvel échec. La face de singe de Garnet s’illumine. Je rends un sourire crispé à Mick. Il sait que je ne doute pas de lui, mais deux échec successifs, cela a de quoi agacer le plus calme d’entre nous, c’est-à-dire lui. Surtout que l’autre teigneux savoure sa domination avec emphase. Arès qui était dans la chambre de Garnet se lève. Il s’interpose et nous fait la morale. Il n’a pas tort sur le fond, mais Garnet est un nuisible qui doit être éradiqué. Il passe son temps à pourrir la vie des autres, il est donc légitime de se défendre. Je laisse passer le grand black sans piper un mot. Puis une fois sans ce témoin moralisateur frileux de la perte de quelques malheureux points je me retourne vers Garnet. Mon poing se serre, et j’arme mon bras. On va voir combien de temps Madame Pomfrey mettra pour lui replacer le nez au bon endroit, ou plutôt de le sortir de son crane où je vais le lui enfoncer. Mes coups de poings ne souffrent d’aucun échec possible !

Le vil sourire s’efface de la face de singe, mais j’avorte mon geste quand un bout de papier volant comme un papillon, beugle avec la voix de Rusard. Le prochain cours va bientôt commencer. Nouveau sourire de Garnet face à ce répit, nouveau calcul de ma part. Mick vient d’essuyer deux échecs consécutifs. La probabilité pour que cela se reproduise aussitôt est mince. Dans un sens heureusement que sans le savoir Rusard m’a empêché de faire un acte qui m’aurait couté cher. Et je crois que vu son attitude, Garnet finira entre les mains de Madame Pomfrey tôt ou tard. Je dois être plus retors que lui. Je sors de sa chambre avec une grimace méprisante et vais rejoindre Mick et Matrim. Mat’ me rassure en disant que nos livres ne sont pas touchés. Je regarde ma montre. Nous sommes trempés, le reste de nos affaires aussi. Les élèves se dirigent déjà vers la sortie. Faire payer Garnet passe avant de nous sécher. J’espère réussir comme ça Mat’ pourra tenter de nous rendre présentable pour le cours. Le lycéen vient de déclarer la guerre contre trois magiciens confirmés. J’entends Caracole consoler Stiles lui disant que Garnet ne peut pas baptiser son familier à sa place. Cela me confirme que nous avons les moyens de lui pourrir son année avec une multitude de crasses.

Quand je vois le chieur de première s’avancer dans le couloir en se pavanant comme un coq, j’ai un sourire mauvais et sors prestement ma baguette. Nous sommes les derniers dans ce couloir. Beaconlard est très à cheval sur le règlement et en dénote la beuglante de Rusard, arriver en retard à un cours, n’est pas chose conseillée.


- Impedimenta !

Ce sort d’entrave a été utilisé dans les grandes batailles entre sorciers. J'espère ne pas faire d'échec.

© Fiche par Mafdet Mahes


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 751
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] "Crasse" Over - Phase II | Echoes House - Maison Serpenseur   Dim 11 Sep - 10:43

Le membre 'Chad Wilder' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Réussite' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Chad Wilder

avatar

Humeur : En colère
Messages : 844
Réputation : 72
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: [Event] "Crasse" Over - Phase II | Echoes House - Maison Serpenseur   Dim 11 Sep - 11:02

Suite ici, pour ne pas déranger Garnet ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 362
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: [Event] "Crasse" Over - Phase II | Echoes House - Maison Serpenseur   Dim 11 Sep - 19:57




Maison des SERPENSEURS


Les présentations terminées, nous fîmes un premier pas en avant en nous rendant enfin à la maison des Serpenseurs. J'avais eu un sursaut d'inquiétude à l'idée d'être en compagnie de fous et autres... inepties humaines de ce genre. Dans les dures terres des Highlands nous regardions de haut les sous hommes qu'ils étaient. Pour les rares qu'on tolérait. Les autres étaient envoyés à la ville pour être placé dans ce genre d'asile. Mais par chance, nous n'avions aucun souci avec les habitants du grand bâtiment de vieille pierre car au contraire nous nous retrouvions au sous sol. Je notai avec un sourcil circonspect le premier mot de passe de l'année. Il n'était pas très utile de montrer une telle haine aux surnaturels surtout qu'une grande partie des membres de la maison faisaient parti de cette classe sociale de notre monde.

M'étirant légèrement je souris en voyant les locaux. Ce n'était pas le Grand Ritz mais je me sentais bien. Comme un coq en pâte, dirais je même. M'isolant légèrement je visitai les locaux, évitant les bêtises des quelques paons qui constituaient la jeunesse des Serpenseurs. Entrant dans une chambre je regardai les bons lits à baldaquins qui s'y trouvaient et m'y sentit à l'aise. Je fus interpellé par Arès qui me proposa de s'installer avec lui avec les deux apprentis, dont celui que j'avais menacé plus tôt. J'hésitai un instant à jeter un regard noir à l'O'Brien mais n'en fit finalement rien. Tant qu'il se tenait à carreau je n'avais rien à lui reprocher et devait me montrer respectueux. Je lui tendis ma main.

"Bonne idée Arès. Eh Caracole, désolé de mon emportement de tout à l'heure. Avoir le feu aux fesses n'a pas dû m'aider en ce sens."

Je ricanai à l'idée d'avoir eu les parties à l'air une grande partie de la cérémonie et repensai à des cheveux roux brillant dans le groupe des Griffonel.

"D'ailleurs si ton petit ami pouvait avoir des renseignements sur une petite Kada'an j'en serais ravis..."

Je souris avec un clin d'oeil goguenard et allait chercher mes affaires. Brandissant ma baguette, en bois de chêne des highlands avec un crin de licorne, je souris et lançai un sortilège, espérant au fond réussir à user de la magie.

"Locomotor Barda !"


© Fiche par Mafdet Mahes



--
Past of Highlands - A Story of Life -Born to walk -Land of my heart forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 751
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] "Crasse" Over - Phase II | Echoes House - Maison Serpenseur   Dim 11 Sep - 19:57

Le membre 'James MacAulay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Réussite' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 362
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: [Event] "Crasse" Over - Phase II | Echoes House - Maison Serpenseur   Dim 11 Sep - 20:02




Maison des SERPENSEURS


Avec un grincement sinistre, ma valise bondit en l'air, éparpillant ses affaires partout dans la salle commune. Grognant de douleur en recevant mon chaudron en plein ventre, je regardai dépité mes maigres possessions se distribuaient aléatoirement dans toute la pièce à vivre. Jurant, ahanant des jurons écossais bien placés - et fort heureusement incompréhensible pour la majeure partie des personnes présentes, je me précipitai pour ramasser les livres et autres vêtements déposés un peu partout. L'idée d'utiliser un sortilège de rangement me traversa l'esprit mais c'était suffisant pour moi pour aujourd'hui en terme d'expérience magique.

Une fois la malle faite, je la portai (profitant pour exhiber avec fierté ma musculature développée) jusqu'à la chambre et enfilai rapidement un habit de sorcier, plus seyant que ma nudité presque totale, et filai en cours la queue littéralement entre les jambes....

(What a Face)

© Fiche par Mafdet Mahes



--
Past of Highlands - A Story of Life -Born to walk -Land of my heart forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafdet Mahes

avatar

Humeur : Féline
Messages : 455
Réputation : 142
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: [Event] "Crasse" Over - Phase II | Echoes House - Maison Serpenseur   Dim 11 Sep - 22:46




Meow !
- Meow !

Je poursuis ma balade. Les douches des griffonnels  ont été un admirable spectacle. Ce sont des pendards, mais des pendards bien foutus ! Je me demande ce que cela donne côté Serpenseur. Je furète, mais il semble que j’arrive trop tard. Ils sont tous en cours quand j’entends les sifflements d’un aigle. Cela vient des dortoirs des garçons. Je grimpe prestement les marches pour au détour d’un couloir tomber sur un spectacle hilarant !

Un élève est bloqué alors qu’il semblait se rendre en cours. Ce qui est surtout drôle c’est l’aigle qui semble vouloir faire son nid dans ses cheveux. Le souci est que la tête de ce Garnet n’est pas adaptée pour la taille de l’oiseau. Celui-ci tangue et atterri sur les épaules du garçon impuissant. Il ne peut que rouler les yeux. Ce qu’il fait quand il m’aperçoit.

J’avance la queue droite. Roulement d’yeux du môme. L’aigle me repère et tente de m’attaquer. Feulements de ma part, glatissement du volatile, nous commençons un beau manège autour de l’élève immobilisé. Plumes et poils volent. Ni lui ni moi ne démordons de l’appartenance de ce territoire. Roulement d’yeux. Le morveux souhaite surement que j’appelle mon maitre, mais partir serait laisser la place à l’aigle. Puis je l’ai bien vu chercher des noises à son monde. Son immobilité n’est que justice.

- Meow ! (à moi)

- Hawk ! (à moi)

La guerre finit l’oiseau tant bien que mal posé sur la tête de Garnet et moi lové sur ses pieds.



© Fiche par Mafdet Mahes


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Therence Garnet

avatar

Humeur : Troublé
Messages : 781
Réputation : 136
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: [Event] "Crasse" Over - Phase II | Echoes House - Maison Serpenseur   Mar 13 Sep - 12:17




Maison des SERPENSEURS


Je me marre sans retenu. J'aurais aimé que leurs visages surpris, outrés, scandalisés, soit gravés quelque part et pour longtemps pour me permettre d'en profiter. Surtout Wayne, la force stoique mais pas moins cinglante du groupe qui semblait avoir juger l'ampleur de mes enfantillages... jusqu'à en faire les frais. Je me félicite de l'impact qu'un peu d'eau peu avoir dans un monde ou la foudre et autres manifestations extraordinaires pourraient surgir de baguettes de bois. Pourquoi faire compliqué? Je les quittes avec triomphe. Peut-être qu'il peut se permettre de passer pour un mec mâture et plus avisé qu'un rebelle impulsif dans un cadre plus ouvert, mais dans la sphère scolaire, je suis un roi expérimenté dans l'art de l'humiliation, et lui une victimes qui ne fait visiblement pas le poids.

Pendant que le trio doit se débattre avec des serpillères, je réfléchi au moyen de camoufler mon mur en rassurant Arès sur mon manque d'hostilité envers son félin.

-Tu m'en vois rassuré. Miss teigne ne paraît pas louche. Elle l'est effectivement. Je le savais! Seulement toucher à la princesse de Rusard est dangereux pour les oreilles et pour les points j'imagine.

L'évocation de ma traversée des bois à la merci de l'arracheur d'oreille me fait grogner. Je ne suis pas de nature à me plaindre, mais j'ai bien cru qu'il me l'avait déchiré, alors je reconnais qu'il vaut mieux éviter de se frotter à Miss Teigne maintenant, tant pour une question de survie que pour sauvegarder nos points. Et sinon, lui... il est aussi un peu animal, ou au moins plus qu'humain, non?

-Non tu as vu juste. J'en suis bel et bien un.

J'ai encore bon. J’attends, l'air de rien, des précisions qui ne viennent pas et j'accepte son silence d'un sourire amusé. Ça ne m'étonne pas trop, je suppose que si j'étais un surnaturel, moi non plus je ne prendrais pas la peine de me dévoiler si facilement. Trop divertissant de voir les autres se creuser la cervelles et redouter la créature que je puisse être!
Dans un autre domaine, j'interroge Arès sur les connaissances qu'il a de cette école. Le savoir de ma bonne copine de classe sur un pendant fictif anglo-saxon de notre Beaconlard me parait trop éloigné à bien y regarder... Le gaillard me révèle tout ce qu'il sait. Une école de magie sur la paille qui accueille particulièrement des surnaturels. Oh. Plissement de sourcils déçus. Ça ne m'avance en rien en somme.  

-Je nage dans un océan inconnu tout comme toi. Mais, ce n'est pas si grave pas vrai. Le regard que je lui lance soutient le contraire. Peut-être que ce n'est pas grave pour lui! Quoiqu'être appelé dans une école aussi singulière comme si j'avais le talent adéquat et reconnu pour ça ait largement suffit à me faire accepté de venir, j'ai d'autres motivations à être là et qui requièrent que je me familiarise rapidement avec cet univers hors norme. Puisque cela signifie plus de mérites pour ceux qui parviennent à se fondre comme des poissons dans l'eau même sans avoir eu de préparation particulière en amont.

-...Ouais.
admis-je après réflexion, non sans orgueil. Vu sous cet angle, ça ne résous pas que je débarque en terrain inconnu à la recherche d'une possible fantaisie, mais ça redore notre place vis-à-vis de ceux qui sont plus connaisseurs de ce monde et ses aspects les plus redoutables.

Je m'en tiens à la pensée encourageante d'Arès qui, sans le savoir, me conforte sur l'idée que je n'ai pas besoin d'aide extérieure ni à douter de mes capacités et de ma chance. Après tout jusqu'ici, certain pourrait me jalouser ma bonne étoile...

Caracole et Stiles s'invitent dans la chambres aux fenêtres quand le piaf de ce dernier a trouvé bon de venir y faire un tour. Je me régale de l'inquiétude du fils de shérif à douter de ce que je pourrais faire subir à l'oisillon, mais c'est d'un autre qu'il devrait se méfier... J'imagine déjà la course poursuite entre le chat et l'oiseau quand le gnome intervient pour sauver le met à plume avec un Lumos réussi. Je croise les bras en grognant.

-Rabat joie.

Elle est où ma débandade cartoonesque? Je voulais voir du minet volant dans les plumes, un peu d'animation qu'on aurait pas pu me reprocher! Je peste en sourdine contre O'Brien et lance un petit regard mécontent au chat. Allure de lynx ou non, ça reste juste un gros matou. Je ne suis pas fier de lui.

-Alors c’est quoi le nom ?

-Titi.
insistè-je.

-Tu es le seul qui puisse choisir. Papouille ? Bouille ? Rah bon sang, il va quand même pas lui donner des idioties pareilles?! Therence ?

Regard mauvais avant de balancer l'air de rien.

-Doit y avoir des ânes quelques part dans ce domaine. Je suis sûr que l'un d'eux rêvera de se faire baptiser Caracole.

-Je rigole hein Therence ?


Mais moi aussi mini troll, tente de traduire mon sourire en coin. Moi aussi... Au moins la mine contrarié de Coleman fixant la baguette du gamin rééquilibre la balance de mes humeurs. Je ne suis plus le seul à râler. Soudain, un courant d'air attire notre attention vers la porte de la chambre. Tiens, Mickey...

- Tu sais quoi, Garnet ? J’en ai marre de t’entendre couiner. « Mais y a pas que moi !!! C'est pas moi qui ait commencé, pourquoi c'est moi qui prend ?!».

... Saleté. Je me rembruni aux imitations pathétiques de l'adulte qui décide de me faire passer pour un pleurnichard. Qu'il joue lui aussi les sale-mioche semble amuser les plus jeunes, qu'il en vienne à faire éclater le masque du stoïque comme si le meilleurs moyen de me prendre à mon jeu est de se mettre à mon niveau, et quel niveau en le regardant geindre, est encore plus irritant...

- Et puis quoi ? Tu veux jouer au plus malin, te faire plaisir jouant crescendo à qui agacera le plus l’autre ?

-Aller, Wayne. On est à l'école, il faut savoir s'amuser...

Tu sens la condescendance dans mes paroles, Monsieur je suis incapable de rigoler sans un sort? Je me regonfle, je le laisserais pas m'abaisser à coup gamineries... Je suis beaucoup trop fort pour lui dans ce domaine.

- Bloclang !

Je recule aussitôt. Qu'est-ce que c'est?! Qu'est-ce qu'il fout?!
... Rien. Pas une étincelle, pas une démangeaison : rien!

Je reluque le sorcier de pacotille, la surprise qui laisse place à un sourire grandissant... et j'éclate de rire. La blague!!! Il faut se repasser la scène, le voir débouler comme un diable, faire son mariol au bord de la crise de nerf, me menacer comme si j'allais subir milles courous devant tout le monde... et puis rien, un échec total, un revers dans sa face! Je ris trop, j'ai mal aux côtes...

-Fais gaffe, Garnet. haussement de sourcils et sourire béat provocateur. Je dois rire aussi? C'est une plaisanterie, c'est ça? Tu as peut-être mis une potion de chance dans ton biberon mais ça ne sera pas toujours le cas !

-Pauvre Wayne... t'es jaloux? Faut reconnaitre que t'as visiblement pas eu ta part de chance, toi... m'approchè-je sans peur avec un petit air langoureux que je sais être exécrable.

Nous nous toisons sans ciller, nos regards solidement chevillés l'un à l'autre. Sa défaite le contraint à retrouver son calme, je doute malgré la lueur qui flamboie derrière ses iris hétérochromes et la crispations de ses muscles qu'il ose pousser notre joute à la bagarre, trop intelligent pour ça. Mais si ça signe la fin de son petit coup de folie, ça me réjouie autant. Parce que plus que l'avoir amené à s'humilier tout seul et à m'en sortir indemne, j'ai réussi à faire sortir l'implacable Mickaël Wayne de ses gonds. Alors que moi, quel qu'ait été ses efforts et soient ses envies refoulées... je reste intouchable...

-Tss. Si on m'avait dit que je jouerais les négociateurs avant de venir je n'y aurais jamais cru. Rangez vos baguettes les gars. s'interpose le plus imposant et le plus maitre de ses émotions de nous tous. Je recule de deux pas, mais ne lâche pas Wayne des yeux. On va être en retard en cours avec ces conneries. Je peux comprendre qu'il y ait des inimités. On n'est pas à bisounours land mais avant de vouloir vous mettre sur la gueule pensez à la coupe et au fait que ça risque et d'attirer les attentions des profs sur nous et de nous faire perdre des points bêtement. Tsss... la coupe, les Gryffons, c'est pas ma priorité dans la seconde... mais il n'a pas tort. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé et je m'en moque mais des excuses pourraient calmer le jeu Therence.

Ça par contre ça me pique méchant, et je lui fait savoir d'un regard noir.

-B*rdel, mais pourquoi ce serait à MOI de m'excuser?!

Ils ont mérités leur arrosage! J'aurais jamais fait perdre de point à la classe sans leur faute, je suis pas le seul à blâmer!

-Oh et puis merde faites comme bon vous semble.

Je le regarde disparaitre avec ressentiment. Arès aurait pu passé pour une référence de droiture, j'étais prêt à accepter sa morale s'il n'y avait pas eu cette énième accusation. Il n'avait pas à prendre parti.
Je ne vois pas venir le point de Chad et me protège in-extrémist des avant bras. Les points clos, je m'imagine subir et lui rendre ses coups mais rien ne claque que la voix de Rusard nous avertissant du cours qui ne va pas tarder. Je baisse les bras mais pas ma garde pour dévoiler un rictus vainqueur en considérant l'arrêt définitif du loup. Et je gagne, encore une fois.

Là dessus, les loulous abandonnent, je me retrouve seul dans la chambre et je me détend complétement pour aller farfouiller à la recherche de mes affaires de cours, un petit sourire indécrottables aux lèvres. Je ne suis pas en avance mais je suis trop habitué aux retard pour ne pas craindre de l'être en springtant bien, et de toute façon je ne suis pas le seul encore présent dans les dortoirs. Mais je stoppe net dans mon élan quand de l'autre côté du couloir, Wilder me pointe de son bâton avec animosité. Qu'est-ce qu...

-Impedimenta !

J'éprouve comme un gros frisson désagréable de la pointe des pieds à la racines de cheveux, puis... je... minute, qu'est-ce qu'il ce passe? Pourquoi je peut plus bouger?!

-Tu fais un beau perchoir à oiseau Garnet !

Grmblbl! Ma bouche refuse d’obéir. Ordure!!!

- Tu t’attaques à Mick ou à un de mes amis, tu m’auras dans les pattes.

Je me retrouve pétrifié, ou tout du moins dans l'incapacité d'esquisser de francs mouvements, mais ma figure est assez rembruni pour lui témoigner ce que je pense de sa menace. A lui, et à ses suiveurs qui admirent, tout sourire.

- Au fait ce sort dure environ une heure, QUOI?! Il me fait marché?! non seulement tu vas sécher le cours de la vieille fripée mais être en retard pour celui de notre trèèèès conciliant directeur.

NON! Sal*p!!! Je me débat, mais le résultat tient d'avantage d'un corps crispés et de mimiques en pleins efforts que de la moindre agitation. Je souffle des narines comme un buffle entravé, de gros yeux menaçants sur le trio qui part en courant. B*rdel, mais ils vont pas sérieusement se barrer?!! Damodred! Monsieur Matrim! T'es pas comme eux, toi! HEY!!! M'ignorez pas!!! Un sifflement qui n'annonce rien de bon retentit dans le couloir... et toutes ailes étendues, le rapace de l'autre snobinard apparait dans le corridor pour foncer droit dans ma direction. OH NON DE...!!! Va t'en! Fous moi la paix!!! RAH! Je ne peux que prendre sur moi et fermer énergiquement les yeux quand le volatile agite des ailes autour de ma tête. Si je fini borgne, je rôtis ce piaf et j'arrache moi même les yeux de Wilder!!! Gnnnh... On dirait qu'il s'est posé. Sur ma tête... C'est lourd ces bestiaux... Je me risque à ouvrir un œil et le poulet royal agite à nouveau ses plumes comme pour m'assurer qu'il surveille.

J'ai le cœur qui fait du cent à l'heure, le sang qui bouillonne méchant, et c'est à peine si j'ai réussi à bouger le petit doigts... Je me sens ciller, tout doucement, mais... c'est comme avancer dans l'eau, mais en pire. En mille fois pire.


...
Soupir.

Y a quelqu'un?
Houhouuu?

Pitié, que quelqu'un passe... Mais pas Rusard ou le prof Argent!!! J'essaie désespérément de surpasser l'entrave invisible qui me cloue dans cette posture, mais je m'épuise en vain. Je doute que me détendre arrive à contrario à annuler le sort... De toute façon, comment je pourrais me détendre avec un aigle qui me piétine le cuir chevelu?!! HEY! Arrête de faire ça, je suis pas un nid!  

Doit bien y avoir un sort pour contrer cet état? J'aurais du lire ces foutus bouquins. Éviter de contrarier Wilder aussi, me souffle un mini moi intérieur que je m'évertue en envoyer balader. Ils l'avaient cherchés! Et je ne me laisserais jamais faire... sauf si ça peut me sortir d'une mauvaise situation.
...
Bon, qui ne tente rien n'a rien comme on dit. Alors je ferme les yeux en prenant une longue inspiration, et je visualise comme des milliers de cordelettes qui se détendront et tomberont si j'arrive à devenir plus mou. C'est ça, je dois me détendre en fait. Je dois arriver à glisser entre les mailles de ce sort. Je dois arriver à bouger. Je dois arriver à avancer... Je dois...

J'ouvre subitement les yeux à la substance poisseuse et odorante qui atterri sur mon épaule. Le maudit volatile secoue ses plumes.

... ... ...

WILDER JE TE HAIS!!!

Que quelqu'un me tire de là! Je m'agite inutilement, plus mentalement que physiquement, quand Miss Teigne pointe le bout de son museau. Oh non... Il manquait plus que ça. Qu'on ne me dise pas que Rusard est avec elle. ...Pas un bruit, mais un sentiment pas moins agaçant quand la peste à fourrure se dandine jusqu'à moi avec sa superbe de félin royal. Et c'est même pas un chat. Mais évidemment, c'est beaucoup trop drôle de me voir dans cette position pour intervenir, hein?! Si je pouvais bouger les lèvres, je m'excuserais peut-être pour le cailloux. Peut-être... et l'autre piaf qui ne sait pas garder son équilibre et me broie l'épaule.
Oh oh... J'aime pas du tout cette pétrification subite sur mon épaule et le regard du chat qui fixe ce même point... Un élan de chaque côté, et c'est partie : feulement, envolée de plumes, et ça court et ça vole! STOP!!! Je suis pas cloué au sol, arrêtez de me passer entre les pieds et de me bousculer! Allez vous battre ailleurs! Je rêve, mais c'est ma zone qu'il se dispute, c'est carrément moi?! Je suis quoi pour eux, un trophé?! J'ai une envie furieuse de hurler, mais je ne peux que prendre mon mal en patience et prier je ne sais quel enchanteur de ne pas me retrouver dans une pire disposition. Je voulais d'une bataille entre piaf et minet, mais pas dans ces conditions!... Est-ce que je si je pleurniche franchement mes larmes seront figées elles aussi?...

...
Match nul. Sur ma tête, un aigle qui s'est installé et surveille dignement, et à mes pieds, un pacha qui ronronne sa douce victoire.  
...
...
...J'en ai maaarre...

© Fiche par Mafdet Mahes


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Event] "Crasse" Over - Phase II | Echoes House - Maison Serpenseur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Kazuo Umezu pourra garder sa maison
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» Young Haitian MD named White House fellow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Out of Beacon Hills :: Réalité alternative (Hors RP) :: Beacon Hills-
Sauter vers: