AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Cry if you can, smile if you don't. [PV Kada'an Ravewood]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Cry if you can, smile if you don't. [PV Kada'an Ravewood]   Jeu 1 Déc - 2:14


Cry if you can, smile if you don't
Mihael Hannigan Ft  Kada'an Ravewood



Ce jours la, tout étais calme... Mes yeux dans le vide et la clope au bec, seconde est minute défiler sous les perles de pluie fraiche et apaisante. Une pluie faible, mais voila déjà que hommes et femme commence a déserté ce parc afin de se mettre a l'abri. Pour ma part, je demeurais sur ce banc, conscient que je ne risquais pas grand chose hormis une étreinte rafraichissante. Les cheveux légèrement humidifier, je n'étais pour cette fois pas le moins du monde pensif quand au monde qui m'entourais, certainement fatiguer de réflexion futile.

A ce moment, rien n'avais d'importance pour moi. Rien n'avais réellement le pouvoir de me faire pensé, me poser des questions sur qui j'étais, sur ce que je faisais. Qu'on m'aime ou non, qu'on me méprise ou non qu'importe, je préférais rester dans ce silence qu'entrer dans la ronde de la stupidité. Jamais personne n'avais compter a ce point dans ma vie, et quand bien même certain est pu compter, cela n'ont plus leurs places dans ma vie ou dans mon cœur. Le temps pense les blessures et avec elle les souvenirs, laissant uniquement un trou béant que rien ne pourra jamais combler, ou plutôt que jamais personne n'aura la volonté de colmater.

Je restais observateur... Pour certain, il peut-être triste de se demandé pourquoi survivre lorsque l'on ne semble rien avoir a vivre. Pourquoi chaque fois sortir de ce sommeil profond, ou plus rien n'existe plutôt que de rester seul, de se battre pour toujours continuer a survivre... Pour moi, ce genre de question n'ont plus de sens depuis longtemps. Une promesse, même au détour d'un repas ne rend pas une vie plus méritante ou agréable a regarder. Sur ces mots, c'est alors que m’apparus cette magnifique rousse, avec un regard capable de faire pâlir celui des flammes de l'enfer, portant une odeur de colère. Je la suivais du regard, décidant de ne pas l'aborder, me doutant que ma présence n'étais pas forcement chose voulu a ce moment, alors qu'un événement ne tarderais pas a donner un coup de pouce au destin.

Je voyais une bande de deux jeunes, l'un heurtant accidentellement la belle, commençant sans attendre a crier a la faute de la louve, parlant d'une manière peu orthodoxe. A cette instant, je vis le regard de Kada'an... Et la mort prochaine de ces deux jeunes, alors que je me levais attrapant rapidement le bras du plus insultant des deux, expliquant de manière simple:

- On ne t'a jamais appris a parler au dame avec courtoisie? Alors excuse toi.

Celui-lui m'insultant a mon tours, c'est dans l'ombre d'une hésitation que je tordais son poignet vers l'intérieur jusqu'à ce qu'il s'incline a cause de la pression sur son os, criant de douleur, s'excusant a plusieurs reprise. Son ami, tenta de me frapper au visage, alors que je lâchais le poignet du premier, retournant rapidement un coup droit sur le nez du jeune adulte. Mon regard se faisait sec, alors que j'expliquais avec beaucoup de fermeté:

- Barrez-vous... Maintenant.

Les deux détaler, alors que dans ma tête je murmurais un "De rien" sachant que malgré mes coups, je venais probablement de leurs sauvé la vie, ou leurs évité une lutte bien plus douloureuse pour eux. Je me décidais enfin a ouvrir la bouche a cette même Kada'an que je n'avais pas vu depuis cette fois au restaurant, me doutant de la claque que j'allais me prendre.

- Salut... Ca va?

Des paroles simples, mais je ne savais quoi dire d'autre... Peut-être m'en voudrait-elle de ne pas avoir été présent pour elle, a des moments ou semble t'elle en avoir eu besoin... A mes dernières information, elle avait trouver réconfort auprès d'un homme. Oui, pour une raison un peu dur a expliquer... Je l'avais croisé avec un homme, raison de ma non insistance... Je demandais comment allez t-elle réagir?

       



Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 558
Réputation : 45
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Cry if you can, smile if you don't. [PV Kada'an Ravewood]   Jeu 1 Déc - 7:02


Colère Haine.

La colère. La haine. La caresse du retour de ce sentiment d'envie. Une envie qui ne devrait pas revenir. Le désir de tuer revenait à grands pas et ce n'était pas bon. Le temps est humide. C'est parfait pour faire un.. Pour te calmer Kada 'an. Pour te calmer.
J'enfile un simple t'shirt et un pantalon. Comme toujours, je reste dans le sombre. Je sors en vitesse et file en forêt pour courir. C'est là où je rencontrerais le moins de monde. La pluie fait fuir la plupart des gens. Même les animaux se cachent pour la plupart. Les arbres sont seuls. Ils dominent le monde mais ça, l'humanité là oubliée. Abattage intensif, pollution qui augmente. La disparition de ses puits de sagesses va entraîner celles de toutes les espèces, mais ça l'humain s'en fout. Tant qu'il a son coca, son nutella et surtout son fric, le reste, c'est superficiel.

Je grogne et un hurlement de plainte sort de ma gorge. Mais à part faire déguerpir un lapin courageux qui se trouve dehors malgré le temps, je n'ai dérangé personne. Au pire, les autres de ma race m'ont entendu et alors...? J'ai le droit d’évacuer...

C'est alors que revient en mémoire ce que je voulais oublier. Les caresses de James. Il n'est pas mort ça, je le sais. Mais soit il me fuit, soit il m'a oublié. Dans les deux cas.. Si je le croise... Un accident est vite arrivé.. Mes yeux luisent et je me transforme. Mes poils lupin couvrent mon visage et mes griffes s'allongent. Il n'a rien demandé, mais surtout il ne m'a rien fait et pourtant.. L'arbre à coté de moi se prend un violent coup de pattes. Je hurle à nouveau. Colère. Haine. Tout passe dans ce hurlement qui me calme. Mon visage reprend sa forme initiale et je reviens vers la ville. Mais je ne veux pas rentrer toute de suite. Je me dirige vers le parc qui est sans doute vide vu le temps et je regarderais la pluie tomber.

Mais pas si vide que cela.. Deux hommes avances dans ma direction et l'un deux me bousculent.

-On est chaude à ce que je vois !

Si seulement tu savais... Partez les mecs.. Partez putains. Foutez moi la paix ou je vous envoie six pieds sous terre. Mais ils ne partent pas. mon regard scintiller et un grognement sort de ma gorge.

-Oh mais c'est qu'elle mordrait ! Sale chienne.

Je serre les dents et cache comme je peux mes crocs qui commencent à pointer. Les poings serrés, je sais que j'ai les griffes plantées dans ma paume.

- On ne t'a jamais appris a parler aux dames avec courtoisie? Alors excuse toi.

Cette voix.. Je regarde l'homme qui est intervenue et ne réagit plus. Je regarde Mihael tordre le bras de ma proie et les faire déguerpir sans ménagement. En temps normal et face à une autre personne, j'aurai attaqué. Ces mecs étaient A MOI ! Je grogne de frustration et de colère. Son "salut.. ça va ?" Me surprend. Je lève le poing dans l’intention de frapper, laisser le coup partir. Mais personne ici mérite de prendre à la place des mecs. Sachant qu'un arbre à pris cher à cause de James... Mon bras tombe et je sais que mon visage est déformée, forme louve. Je le sais à mes sens qui sont encore plus développés sous cette forme. J'essaie de reprendre mon visage humain mais la colère me bloque.

-Je pète le feu. c'la joie la plus totale. Ses mecs vont être dans mon top trois des gens à ne pas croiser sous peine de meurtre. Bordel Mihael, tu es le seul pour le moment à tenir ta fichue promesse ! Et tu le fait de manière radicale. et rapide. Tu me suis ou quoi ?!

Je ne lui en veux pas. Ma colère n'est pas dirigée contre lui bien entendu. Et je sais qu'il le sait. Je le regarde. Il ne me répond pas. Son absence de réponse me laisse le temps de me calmer et de reprendre mes esprits. Ma respiration reprend un rythme normal et ma tension baisse. J'inspire, un grand coup, je me sens redevenir moi.

-Merci...




© Fiche par Mafdet Mahes


♥️ Love doesn’t make sense ♥️
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cry if you can, smile if you don't. [PV Kada'an Ravewood]   Jeu 1 Déc - 17:00


Cry if you can, smile if you don't
Mihael Hannigan Ft  Kada'an Ravewood



Je la voyais prendre sa forme lupine de colère... J'entendais ces mots animer par une colère que je ne sentais pas diriger contre moi. Au delà de cette colère, je sentais plus une blessure qu'elle appréhender de la seule manière qu'elle connaissais. Une rage intense, une colère a évacué contre la terre entière, combiner a une intense pluie qui refuse de se déversé sur nos joues. Je l'entendais déversé sa colère, silencieux. Je soutenais son regard, sa forme lupine et sa capacité a tuer ne me faisais pas peur. Comment pourrais-je avoir peur de l'odeur du sang, alors que je l'ai tellement moi même fais couler, pour l'avoir si souvent revêtu, et pas seulement celle du sang des autres.

Je gardais ce silence profond, l'oreille attentive. Elle comprenait que malgré mon manque de paroles, elle était a la fois écouté et entendu, parfois tellement de personne ne comprenne pas que l'on a pas forcement besoin de parole réconfortante. De quelqu'un qui répondra en sa faveur, lui faisant entendre a quel point il a raison d'être en colère. Les mots peuvent être une telle arme lorsqu'il sont correctement utilisé, alors que l'entente elle n'ai que pure compréhension. On se laisse poignarder, restant sans défense, mais bien plus fort que celui qui criera sa haine au monde entier, on réconforte sans le moindre moindre mots, en ce contentant simplement d'être la a faire une chose aussi facile qu'écouter.

Progressivement, sa forme de rage laissait place a la beauté de son véritable visage. Celle-ci me remercier, alors que pour ma part je me contentais de répondre:

- Excuse moi... Excuse moi de ne pas avoir été la plus tôt, lorsque tu avait besoin de moi.

a vrai dire, je n'avais pas vraiment idée de comment agir ou réagir. Je n'avais pas souvent était d'un grand réconfort au court de ma vie, je ne savais même plus dire c’était quand la dernière fois que j'avais réellement parler, trouver les mots doux capable de réchauffer le cœur. Mon regard ne se montrer pas particulièrement expressif, peut-être légèrement perdu. Lorsque personne n'attend rien de toi, il n'est pas très dur de ne pas les décevoir ou de trouver les mots. Elle était a nouveau calme, alors que pour ma part je me contentais de poser ma main sur le haut de sa tête alors que je restais sans savoir quoi dire. Je ne savais qu'écouté sans trouver les mots, voila bien longtemps que je n'étais plus quelqu'un de très bavard et même si mon visage démontré ma volonté de parfois m'exprimer, je ne savais simplement pas comment m'y prendre.  J'ouvrais la bouche, avant de la fermer simplement.

Au fond, n'est-pas pas les plus long silence qui en dise le plus? Je n'en avais pas la moindre idée... Mais peut-être comprenais t-elle tout ce que ce silence voulait dire.
       



Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 558
Réputation : 45
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Cry if you can, smile if you don't. [PV Kada'an Ravewood]   Dim 4 Déc - 21:45

HRP : c'très court désolé...


Mes proies...

Je regarde dans la direction où sont partis les hommes. Je renifle. Leur odeur emplie de peur me viens aux narines et je résiste, pas sans peine, à partir à leurs trousses. Cette douce senteur, la plus forte... La plus enivrante... Les souvenirs de mes victimes, leurs cris, leurs douleurs.. Leurs frayeurs surtout me reviennent en mémoire et je tremble d'envie. Mon corps frémi et malgré la fraîcheur de la pluie sur ma peau, j'ai le sang d'une chaleur bouillonnante. Je grogne malgré moi. la louve farouche refait surface. Mon regard est hargneux, mes lèvres sont retroussées. Je n'arrive pas à me calmer. Pas assez en tout cas.
- Excuse moi... Excuse moi de ne pas avoir été la plus tôt, lorsque tu avait besoin de moi.

Je me retiens de claquer les crocs à cette remarque. Comment cela ?

-être là "plus tôt" ? Comment tu aurais pu être là "plus tôt" ? De toute façon, "plus tôt" n'aurais rien changé. Car c'est souvent après que je commence à devenir une bête féroce.. Tu m'en empêcher de faire un, voire deux meurtres.  Tu aurais été là "plus tôt" ne m'aurais pas empêché de les tuer s'il avait fait ça, sans que tu traînes dans les parages.

Je le regarde. La première fois qu'il m'a vus, j'ai fait l’associable. La meuf pas sortable. Jamais je n'aurais cru le retrouver comme ça.. Jamais je n'aurais cru qu'il s'excuse de ne pas avoir été là.. Et surtout jamais j'aurais cru être capable de me retenir de frapper Miha.

T 'sais... si une autre personne que toi serais intervenue, c'pas deux corps qui serais au sol. Mais trois.. J'ai tendance dans ces moments-là, à être très... mauvaise. Ses mecs été mes proies.. Ils se sont jetés de leur plein gré dans la gueule du loup. Et en temps normal je ne supporte pas que l'on me vole mes proies...


Je soupire et rajoute

-Voilà.. Voilà pourquoi je me cache derrière de faux visages tous les jours. Voilà pourquoi je cherche à mentir autour de moi. Voilà qui je suis Miha.

Je grogne à nouveau et me dirige vers un banc où je me laisse tomber dessus, les yeux perdu dans les feuilles, les mains dans les poches, les poings et les dents serrés. Cahir... James... Où êtes vous... Mihael ne peut pas me contrôler à lui tout seul même si pour le moment il y arrive...

© Fiche par Mafdet Mahes


♥️ Love doesn’t make sense ♥️
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cry if you can, smile if you don't. [PV Kada'an Ravewood]   Mer 7 Déc - 1:38


Cry if you can, smile if you don't
Mihael Hannigan Ft  Kada'an Ravewood



Elle m'expliquait que mes excuses étaient complétement stupide et inutile, A ces yeux, c’était maintenant qu'elle avait eu besoin de moi, de la retenir... De la protéger d'elle même et de ces pulsions meurtrière, m'expliquant que ces types étaient devenu ses proies. Que si cela n'était pas moi qui me serais mis au milieu mais un autre, celui-ci ne serais probablement plus de ce monde. Ces mots, je ne sus comment les prendre... Dois-je comprendre qu'elle m'accordait une certaines valeur?... Comment croire que cela puisse être possible, comment croire que qui que ce soit puisse porter le moindre regard a quelqu'un d'aussi abject que moi. L'on ne peux aimer ceux qui ne ressentant rien d'autre que de la haine profonde a son propre égard, une haine que l'on ne peux pardonner ou oublier.

"J'aurais du mourir".... Voila les mots qui longtemps ont fait mes larmes de sang. Chaque fois que j'ai pris la vie d'un de mes frères... Qu'avais-je de plus qu'eux pour mérité de survivre? "Je n'aurais pas du naitre"... Tel on était les cries qui résonne dans chacune de mes penser. Avait-je simplement le droit existé? Moi, le bâtard né de la luxure d'un homme désirant une femme qui aurait préférer s'ouvrir la gorge plutôt que d'avoir eu cette union non consenti qui me donna la vie. Je ne pris pas compte de ces paroles qui pour moi n'ont aucun sens, l'on ne peux m'aimer ou m'offrir quelconque valeur, et il en sera de même jusqu’à ce que je ne rende mon dernier regard bleuté par ma propre innocence perdu.

Elle se disait un monstre, que tel était son véritable visage, s'installant sur un banc, toujours en colère contre ces types, mais certainement et surtout contre elle même, pour ces pulsions meurtrière que sont les siennes. Pour ma part, je m'avançais face a elle glissant ma main contre sa joue, puis contre l'arrière de son cou lui racontant d'un regard bleuté:

- Maintenant... Voila ton véritable visage... C'est douloureux... Ce sont des émotions que tu voudrais éteindre alors qu'il font de toi la personne que tu est. Tu n'aime pas tes pulsions, puisse que c'est cette douleur qui est malgré toi ton ancre a ton humanité. Ce que je vois devant moi n'est pas un monstre. C'est une magnifique humaine, bien plus forte que tout ce qu'elle a subit, qui continue a combattre contre le loup sanglant qui sommeil en elle. Tant que cette humaine survivra, ce sera elle ton véritable visage et unique visage.

Pour moi, il était trop tard... Mais pas pour elle, elle avait encore la chance d'être heureuse, de reprendre gout a la vie. Elle devait se battre, pleuré encore et encore, sourire toujours plus d'une joie profonde et intense et un jour, au bout de milliers de jours de combat c'est elle qui gagnera et qui cessera de survivre afin d'enfin véritablement vivre le premier jour de sa vie. Ma main retourner instinctivement a sa joue, je savais qu'elle m'en voudrait certainement de l'avoir confronté a toute ces peines et si peu de moment heureux, mais qu'importe qu'elle m'en veuille. Qu'importe d'inspiré encore plus de rencoeur que celle que je porte déjà en moi, je savais que je faisait ce qu'il fallait.  

Je tournais les talons prêt a endosser le poids de mes mots, et d'avancer doucement dans cette vent dont la fraicheur avait soudainement disparu.

       




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Cry if you can, smile if you don't. [PV Kada'an Ravewood]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why do you smile all the time ? (RP libre : 1,2,3 personnes ?)
» I'll make you smile ! w/ Bak Yul
» ♣ Enjoy life and smile ♣
» Smile(y) me back!
» Léo ∆ I will show another me, I'll tell them what the smile on my face meant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Dans la ville :: Parc-
Sauter vers: