AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 360
Réputation : 22
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Mer 11 Jan - 21:24

Sassenach, go down to the river to Pray


Mathanas dhomh airson mo pheacaidhean


div>



J’avais enfin récupéré l’ensemble de mes affaires dispersées dans l’ensemble de Beacon Hills. Mes tartans, kilts et plaids avaient été récupérés dans ma petite chambre de chez Abigail, que j’avais pris soin d’éviter et d’autres affaires dont mon épée, mes dagues et d’autres souvenirs dans mon ancien hôtel. Lorsque j’avais pénétré dans le bar qui menait à l’escalier de l’hôtel et observait le lambris et les vieux bois, une vague de nostalgie m’avait submergée. C’était ici qu’une simple tasse de café m’avait fait tombé dans les bras de Kada’an. Et c’était dans cette chambre dont je me retirais que je l’avais vue pour la dernière fois. Je frissonnai aux souvenirs de son corps chaud et de ses lèvres si sensuelles. Elle seule avait les moyens me faire fantasmer tel un jeune puceau attendant de consommer son mariage aye !

Je grognais doucement en ressassant mes souvenirs et en nouant un solide baluchon à l’aide de mon plaid avant de le soulever. Alors qu’il m’était d’un certain poids auparavant, il me paraissait étonnamment léger. Force décuplée des loups garous… pensai je doucement en me remémorant les conseils et cours d’Abigail et Willem. Si la première ne m’avait apporté que des soucis en tête, un toit et quelques informations le second devenait peu à peu un mentor. Mon nouvel état m’inquiétait parfois au point que j’en avais des sueurs froides. Que m’arriverait il si je tuais un innocent ? Si je craquai et m’attaquai à un membre du clan et de la meute ? Cela m’inquiétait. Et Willem savait calmer mes doutes. Cependant, il en était un qu’il ne connaissait que vaguement et pourtant me pétrifier de terreur. Les retrouvailles avec Kada’an. Ma Sassenach l’unique. Je l’avais laissé dans l’oubli, je l’avais même repoussé de mon esprit dans un moment de faiblesse et de lâcheté. Dans ma fierté écossaise, je n’avais rien laissé paraître mais un cœur blessé et solitaire ne peut être bâillonné plus longtemps. Plongé dans mes pensées, je sortais de l’hôtel en cette fin de soirée, après avoir payé un coût exorbitant, lorsque je la vis.

Je m’arrêtai brusquement, interpellé par une nuance de cheveux que je n’avais vu depuis des semaines mais que j’étais capable de reconnaître. J’en avais rêvé, fantasmé, imaginé des milliers et des milliers de fois dans mon sommeil et éveillé. Son nez aquilin, sa bouche aussi rieuse que boudeuse et ses yeux émeraudes n’avaient pas changé. Ni sa posture et son corps qui n’appelait qu’à ce qu’on s’y love. Poussant un juron en gaélique, je me lançai à sa rencontre, l’attrapai par le bras et la tirai sans coup férir. Je la regardai droit dans les yeux, le visage grave et connaissant son caractère sanguin, je grondai et fit briller mes yeux jaunes comme Willem me l’avait appris.

"Kada’an ! Ce n’est que moi James !

Sans lui laisser le temps de réagir, je tombai à genoux et lui pris les mains que j’embrassai en me répandant en excuses.

" Sassenach. mo ghràdh. Je suis si navré. Si désolé. Je ne voulais pas te laisser. J’ai pêché par faiblesse. Je craignais pour ma vie et la tienne. Je ne voulais pas t’embarquer dans une vengeance sanglante. Je ne voulais pas découvrir la tueuse en toi. Pardonnes moi… Pardonnes moi… Oh   Sassenach…"
Je levais un regard embué vers elle ainsi qu’un sourire triste.

"J’ai réussi… J’ai réussi. J’ai retrouvé les tueurs ! J’ai vengé mon clan ! Ils sont tous morts… J’ai dû… m’allié à un criminel pour cela. Mais j’ai réussi. Et malgré mes blessures j’ai survécu. Willem… Je sais que tu le connais… M’a sauvé. Il m’a donné une seconde chance. En tant que loup. De son clan ! Auprès de toi. Je l’espère"

C’en fut presque trop pour moi et je passai à côté de laisser échapper un sanglot que je ne retins qu’au dernier instant au prix de ma volonté…

Code by Joy
[/i][/i]



--
Past of Highlands - A Story of Life -Born to walk -Land of my heart forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 526
Réputation : 38
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Jeu 12 Jan - 18:56


Une retrouvaille surprenante..

Tellement de choses dans ma vie ont changé depuis quelque temps. Et pas des moindres ! Je serre mon contrat de travail comme s'il était la chose la plus précieuse en ma possession.  J'ai un travail ! Enfin ! Le visage de mon boss refait surface, et je souris malgré moi. Aless est un homme particulièrement sombre et charmant. Trop peu être ? Mon sourire se transforme pour devenir carnassier au souvenir de cette fameuse nuit. Qui aurait cru.. Enfin bon.. Cette nuit de meurtre m'a plus ou moins embarqué dans une histoire de secret. Cette nuit. Doit rester dans un coin et ne pas être divulgué.
Il y a eu ensuite Willem. Bon sang que ça fait du bien de retrouver cette force qui émane seulement des loups alpha.. Au moins, lui, je ne lui aie pas refait la peinture de sa voiture... Ce souvenir-là m'arrache un couinement de douleur. Je ne connaissais pas vraiment Cahir et pourtant.. Tout est parti de lui. C'est lui le premier qui m'a ouvert les yeux. C'est lui qui à commencé à briser la carapace qui faisait de moi une louve associable. C'est grâce à lui que j'ai compris la réelle importance de trouver une meute. De construire ma vie. Je secoue la tête. Que diable est-il arrivé au militaire.. ? Pourquoi Caracole n'a pu rien connaître de ce qui s'était passé ? C'était son fils après tout.. Adoptif, certes, mais son fils.. Il avait le droit de savoir.. Caracole.. Je n'ai pas encore de nouvelle de lui maintenant que j'y pense.. Je devrais le chercher au lycée. Je beaucoup de choses à lui dire ! Et peut-être même lui présenté Will...

Indéniablement, penser aux hommes qui ont littéralement parlant, changer ma vie, que ce soit pour un travail, une meute ou une amitié, mes souvenirs m'amènent à James. Il parlait de vengeance, de tuer les tueurs de sa famille.. Est ce que les Écossais sont juste des beaux parleurs ? A-t-il survécu ? La mort d'un homme en kilt ne serait pas passée inaperçue à Beacon Hills. Même si les meurtres et les choses étranges dues à la présence du surnaturel sont monnaie assez courante, il est assez rare de voir un homme en jupe.. Je frémis à cette idée. celle d'apprendre qu'un Écossais fier de sa patrie soit retrouvé mort.. C'est moi qui dois le tuer ! Il a disparu ! Tel un mirage du désert ! Je grogne à cette pensée.

...

Un bruit de moteur me fait revenir à la réalité. Je marche dans la rue, en direction de mon appartement qui bientôt serai vide car je vivre avec ma nouvelle famille.. Je regarde autour de moi et fronce les sourcils. Cet endroit... Je pivote et me retrouve devant le bar-hôtel où j'ai rencontré James. Je reste planté devant, sans bougé, la bouche entrouverte. Je renifle et surprends une odeur assez caractéristique. Celle d'un loup. Mais ce qui m'a fait m'attarder sur cette trace odorante, c'est l'arrière-goût de l'arôme. Une senteur d'alcool. Un alcool qui me rappelle James. Le whisky. Je fronce le nez et m'avance d'un pas vers la porte. Puis fais demi-tour rapidement. Non. Comme ma vue, mon odorat me, joue de tour ! Comme au bar pendant mon service.

Mon demi-tour ne dure pas plus de 20m. On m'attrape le bras et me force à me retourné. Je gronde. Quand je croise, les pupilles jaunes de mon assaillant, je ne le reconnais pas de suite. Je lève ma main libre que j'arme de griffes involontairement. Mon nom prononcé alors, m'arrête. Cette voix.. Je quitte les pupilles or pour me concentrer sur le visage de.. James. Sans que j'aie le temps de me remettre de cette nouvelle, avant que j'aie le temps de comprendre quoi que ce soit, il se met à genoux,à mes pieds. Et se met à balbutier des excuses.

Je le regarde, à la fois incrédule, en colère, heureuse. Je tremble par soubresaut envahi par tant de ressentiment et de sentiments autant contradictoires. L'envie de le redresser et l'embrasser à pleine bouche est aussi forte que le désir de lui planter mes crocs dans le cou et d'attendre le vide dans son regard devenu doré. Et tout ce que j'arrive a faire, c'est.. Rester droite comme un i, les yeux dubitatifs et incertains de ce qui se déroule devant eux.

Au prénom de Willem, je sursaute. C'est mon alpha qui a mordu James ? cela veut dire que lui et moi sommes de la même meute ? Je grogne à cette nouvelle, et retrousse les babines. Bordel !

-Tu'as disparu. Tu es parti comme un voleur après m'avoir invité dans ta chambre. Tu m'as parlé de ton plan de vengeance comme à une complice. Mais sous prétexte que tu ne voulais pas me voir comme j'étais, tu as préféré demander de l'aide à un criminel pour cela ? Je suis une criminelle. Mes yeux bleus ne sont que la facette visible de mes actes, mais tu sais autant que moi ce que j'ai fait MacAulay ! Est-ce la vraie raison pour laquelle tu m'as laissé ? Tu sais de quoi, je suis capable, mais ignore jusqu'où j'aurais pu aller ?

Je regarde autour de moi et surprends quelques yeux assez mauvais, et des murmures qui ne sont pas en notre avantage. Je leur souris et sors mon contrat en souriant.

-On s’entraîne pour du théâtre.. Vos regards me font penser que l'on se débrouille plutôt bien, je vous en remercie !

Les visages sont soulagé et ils reprennent leurs chemins. Je soupire de soulagement et redresse James en tirant plus fort que j'aurais du pour le redresser. Humain, il aurait eu une fracture. Mais là il ne risque rien si ce n'est un petit picotement..

-Le lieu est mal choisi pour parler de ça. Il serait fâcheux que tes premiers jours en tant que membres de notre race se résument à attirer des chasseurs. Ils sont humains mais on l'oreille fine..


© Fiche par Mafdet Mahes


Love doesn’t make sense
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 360
Réputation : 22
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Jeu 12 Jan - 20:54

Sassenach, go down to the river to Pray


Mathanas dhomh airson mo pheacaidhean






Pendant un instant, je crus que j'allais me retrouver égorgé par Kada'an. Ecorché vif. Eventré. Ou alors plaquer contre le mur dans un de ces baisers qu'elle seule savait me donner. Ou traîner par les cheveux pour m'apprendre l'humilité et la fidélité. Je pouvais lire tout les sentiments contradictoires qu'elle éprouvait dans son regard et une vague de tristesse s'abattit sur moi. Comment avais je pu abandonner cette femme... Je grondais contre moi même et ce fut le comble pour l'attroupement qui s'était fait autour de notre coup d'éclat. Kada'an réussit à désamorcer la situation avec une excuse concernant une pièce de théâtre. Et voulut m'amener à l'écart. J'acquiesçai tandis qu'elle m'attrapait avec une violence dont je l'avais oubliée capable.

Je décidai cependant de donner le change en l'emmenant derechef dans un café. Non point celui où nous nous étions connus. Cela aurait été aussi douloureux que ridicule. Je n'étais pas de ce bord de mener les gens par leurs souvenirs. Je pris un café serré et versai à mon habitude mon whisky dans le breuvage amer, ajoutant sans y réfléchir la même dose dans la tasse de Kada'an. Je pris une gorgée pour me donner du courage, même si je savais l'alcool désormais inopérant sur moi et soupirai avec un sourire éteint.

"J'ai été lâche et faible ma douce... Je n'ai pas demandé à un criminel ! Je ne savais pas que c'en était un ! On m'a donné le nom de cet Alessandro comme étant un homme pouvant retrouvé la trace d'hommes dont j'avais le nom. Je lui dois une faveur. Mais je te jure Kada'an... Je voulais te préserver, t'épargner. Je t'avais promis ne pas te faire sombrer dans ton passé et rappeler la période de ton père."

Je dégainai ma dague et la posai sur la table, garde tournée vers la jeune femme.

"Si tu veux en finir avec moi, tues moi Sassenach. Car ces quelques semaines n'ont été que regret et solitude. Je ne puis vivre à tes côtés sans que tu sois ma famille plus que mon clan. Tha gaol agam ort mo ghràdh."



Code by Joy



--
Past of Highlands - A Story of Life -Born to walk -Land of my heart forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 526
Réputation : 38
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Ven 13 Jan - 20:52


Une retrouvaille surprenante..

Je suis James dans un bar quelconque et on s'assoit à la table la plus éloignée des autres. Il n'y a pas grand monde heureusement. On commande un café et je regarde l'écossais devenu loup. Il semble s'être bien adapté à sa nouvelle vie et je ne peux m’empêcher d'en être contente. Contente.. ça ne sera que plus intéressant à le tuer ! Je secoue la tête et grogne contre moi-même. Bien sûr que non que je ne vais pas le tuer. Je soupire et écoute ce qu'il a me dire. Je n'ai même pas faite attention que mon café était déjà devant de moi, trop absorbé à regarder les yeux bleus qui m'ont tant font fondre notre première rencontre. Et c'est encore le cas..
Les battements de son coeur ne mentent pas. Il est sincère. Calme. Juste un peu moins serein que d'habitude. La peur de me reperdre à nouveau semble lui prendre le ventre et je sais qu'il préfére mourir que vivre sans moi. Ce qui est parfaitement idiot en mon sens.. Je pourrai très bien vivre sans lui. Déjà je ne pourrais pas laisser Caracole et sa tête d'ange, puis j'ai Aless et Willem et sa famille. James.. N'a pas grand monde à dire vrai.

Quand il prononce le nom de mon boss, je sens mon coeur faire une petite accélération. Je ne m'attendais pas vraiment à ce que James demande les services d'Alessandro. Je cache mon étonnement, mais une certaine lueur éclate dans mon regard. Heureusement que mon contrat ne parle que d'être une serveuse de 18h à 22h..

-Mmh.

C'est tout ce que j'arrive à dire suite à ses explications. Je n'ai pas envie qu'il pense que je suis heureuse de le voir, mais je ne veux pas non plus qu'il s'imagine que je ne veux pas de ses excuses. Enfin.. Je n'en ai rien à faire des excuses ce qui est fait et fait. Le principal, c'est qu'il soit là, en vie devant moi. Mais quand il me donne sa dague et qu'il prononce des mots douloureux, je sans monter en moi une colère différente. Je prends la dague dans mes mains et la tourne entre mes doigts. Doigts qui s'arment soudainement de mes griffes acérées.

-À quoi bon se servir d'une création si belle quand on peut utiliser ses propres armes qui nous ne quittent jamais. dis-je en quittant la lame des yeux pour les plonger dans ceux de James. Malgré toute l'envie que j'avais d'en finir avec toi.. Je vais te montrer notre plus grande force...

J'avance la lame vers le cou de James et pose le métal froid dessus. J'entaille légèrement la peau et regarde la sève pourpre pleurer. Ce n'est qu'une fine entaille, mais le sang s'écoule un peu. J'attrape une goutte du bout d'une griffe et la montre à James. C'était inutile de faire ça. Je voulais juste ne pas être en parfaite incohérence avec moi même. Je voulais le tuer il y a 10min... Une entaille légère n'est pas grand chose.. Mais c'est plus que rien.

-Dans 5 min, tu n'auras même plus une cicatrise. Te tuer ne m'apporterait rien au contraire.. ça me prendrait tout. Que penserait notre Alpha si nous nous entre-tuons ? Notre plus grande force.. C'est notre meute James. Willem, Tobias, Keanus, Madison toi et moi. On est une famille que je le veuille ou non. Te tuer ne ferait que me rapprocher de mon père qui a tué sa famille.

Je n'en reviens pas moi-même de ce que je viens de dire. Je soupire de soulagement et comprends que je ne l'ai dit autant pour moi que pour lui. J'en avais besoin pour ne pas exploser et faire un acte regrettable. Et même si ses paroles m'ont demandé un puissant contrôle sur mon même, j'en suis parfaitement heureuse.

-Oh j'oubliais ! Pendant ta quête de vengeance, j'ai trouvé un travail ! Je suis serveuse au Pink ! Le boss est vraiment gentil. J'ai du mal à croire qu'il a un penchant criminel, enfin bon. Je suis contente de te voir en vie MacAulay.  

Le mensonge me fait un peu mal. Mais je ne montre rien. La vérité de la dernière phrase m'aide à cacher la première partie et je me penche pour embrasser le coin des lèvres de l'écossais.

© Fiche par Mafdet Mahes


Love doesn’t make sense
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 360
Réputation : 22
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Sam 14 Jan - 11:43

Sassenach, go down to the river to Pray


Mathanas dhomh airson mo pheacaidhean






Je n'aurais pas dû lui proposer de me tuer si elle le souhaitait. En tout cas ma part animale et instinctive, bien plus développée désormais, m'ordonnait de combattre. Non de fuir mais de combattre. Je la regardai caresser avec une joie lugubre et un amour étrange la garde polie de mon arme. Mais également ses griffes qui jaillirent brusquement de ses doigts pour enlacer la dague. Je déglutis malgré moi et put sentir mon coeur accélérer sous le coup de la menace et de l'adrénaline. Mes muscles semblaient être à bondir et je faillis bien le faire. Mais je frissonnai en serrant ma tasse de café, qui se fêla légèrement et me rassurai. Si elle avait voulu me tuer, j'aurais été en train de me vider de mon sang, la gorge ouverte de nouveaux sourires.

Mais je peux avouer encore aujourd'hui que lorsque la lame s'approcha de ma tendre chair, je blêmis et transpirai plus abondamment. C'est une chose de se jeter dans la mêlée et ne plus réfléchir ; ne bougeant que pour survivre. S'en est une autre que de se laisser approcher par une arme mortelle dans un contexte pareil. Je restai cependant de marbre, défiant Kada'an du regard, un léger sourire en coin. J'étais un MacAulay des Sheperd, je ne romprais point. Aussi lorsque l'acier entailla mon cou, je frémis à peine en sentant la peau se déchirai et le sang couler doucement. J'observai la délicate goutte de pourpre que me plaqua sous le nez Kada'an et haussai un sourcil.

"Je sais parfaitement que je n'aurais plus aucune blessure dans quelque minutes. Cela me dérange... La combativité d'un homme se mesure à l'aulne de ses cicatrices en Ecosse. Et ces cicatrices je les ai perdu."

Un léger air dépité marqua mes traits pendant un instant à ces souvenirs puis je secouai la tête.

"J'aime ta façon de penser... Même si la mienne diffère. La meute n'est pas ma famille. Elle est mon clan. Tu es ma famille. Ma seule famille..."

Je soupirai, lassé par ma solitude. J'avais bien des cousins dispersés dans les Highlands mais la seule qui était proche de moi n'était autre que Kada'an... Je n'avais pas insisté pour rien sur le tu... Je restai interdit, la bouche légèrement entre ouverte, lorsqu'elle m'apprit qu'elle travaillait au Pink et surtout qu'elle annonça d'un air faussement innocent qu'elle trouvait Alessandro gentil et... non criminel. Ce mensonge était une couleuvre difficile à avaler mais je laissai passer. Et le baiser qu'elle déposa au coin de mes lèvres en fut pour beaucoup.

"Poli et manipulateur, je le conçois. Gentil me paraît trop mélioratif pour Amaro. Mais soit. Je suis content pour toi..."

Je caressai le coin de ma bouche d'un air absent et mon regard brilla d'une lueur complice lorsque je la pris soudainement dans mes bras et déposai un baiser sonore sur son front, ses joues avant de la regarder droit dans les yeux.

"Encore désolé petit chat..."


Code by Joy



--
Past of Highlands - A Story of Life -Born to walk -Land of my heart forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 526
Réputation : 38
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Dim 15 Jan - 9:58


Une retrouvaille surprenante..

Je rends la dague à James et lui souris. Je renifle à la recherche de son odeur et frémis un instant. Le nouveau parfum lupin qu'il dégage est un peu perturbant. J'use d'un maintien de moi-même pour ne pas lui sauter dessus. Pas pour le tuer cette fois. Mes yeux luisent d'un désir animal et je secoue la tête quand un jappement amical m'échappe. La gène s'empare de moi et je baisse le nez, vers la table. J'attrape mon café et le bois lentement écoutant la voix, la respiration, et les battements de coeur de l’Écossais. C'est à ce moment que je me rends compte qu'ils sont bien plus calmes qu'il n'y a quelques minutes. Il a eu peur. Pas la peur que j'ai ressentie chez les rigolos qui voulaient me faire du mal l'autre fois. Non.

"Tu es ma famille. Ma seule famille"..

À ses mots, je lève le museau. Je fronce les sourcils et la lèvre supérieure se retrousse légèrement. Pas de façon menaçante. La tendresse n'est pas ma plus grande qualité, mais je sais qu'il connaît assez bien mes mimiques pour ne pas se sentir menacé. La reconnaissance ce lis dans ma posture. Être "la seule famille" de quelqu'un c'est assez nouveau pour moi. Et je ne dis rien. Les mots ne servent à rien dans ce moment alors que chaque vibration de mon corps parle bien plus sincèrement.

J'ignore les commentaires sur mon patron. James à raison et je le sais, il ne sert à rien de répondre. Je me contente de sourire au souvenir de cette première entrevue au Pink. Heureusement que Jessie a dû partir.. Je n'aurai jamais osé demander sinon.

-J'ai fait la connaissance de Jessie et Anna aussi. Des femmes adorables. Elles travaillent au Pink. Je suis contente de travailler pour Amaro. ça me force à me sociabiliser, à garder un full contrôle sur moi et surtout à gagner ma vie. Aussi manipulateur que peut-être Alessandro, il m'a offert cette chance de travailler.. Et il me traite bien. Il est sérieux attentif à ce qui passe. Des clients m'ont provoqué le premier soir. Sans Aless, et sans mes attributs de louve, j'aurai été violé, James. Sans l'intervention de ce "manipulateur", j'aurai fait deux meurtres dans un bar. Je sais que je ne risque rien avec lui.

Soudainement il me prend dans ses bras et me serre contre lui embrassant mon front. J'enfouis mon nez dans son cou et inspire longuement. Il donne de nouvelles excuses, mais je ne réponds pas. Il sait qu'il est excusé, Il a juste besoin de le dire..



© Fiche par Mafdet Mahes


Love doesn’t make sense
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 360
Réputation : 22
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Mar 17 Jan - 18:41

Sassenach, go down to the river to Pray


Mathanas dhomh airson mo pheacaidhean






Je frissonnai lorsqu'elle redressa la tête tel une louve attirée par un morceau de viande ou son mâle. Mon sang sembla bouillir d'un feu brûlant et je sentis une boule se nouait dans mon estomac. Mon coeur sembla battre plus vite à mes oreilles et je pouvais sentir la moindre odeur de la jeune femme, imaginer la douceur de sa peau et la chaleur de son corps. Je secouai la tête, submergé par mes émotions et rentrai les épaules tout en serrant les mâchoires. J'avais encore du travail à accomplir concernant certaines... capacités inhérentes au loup garou. Ce n'était pas le moment de prendre céans Kada'an en ce lieu.

Mais ces mimiques lupines, si bestiales excitaient au plus au point mon corps non maîtrisé et je pouvais le sentir jusqu'à la pointe de mon kilt. Avec un grognement, je me trémoussais sur ma chaise et sentit une rougeur désagréable me monter au cou et aux joues. Appuyant du coude sur une certaine partie de mon anatomie pour calmer ses ardeurs, je bus une tasse de café et claquai la langue contre mon palais. Cela m'étonnait que Alessandro n'ait pas encore cherché à utiliser Kada'an à ses propres fins. Mais comme il me l'avait fait remarqué... Ses employés n'étaient pas au courant de ses affaires moins légales. Aussi je préférais taire ce sujet avec ma belle au cas où.

"Bien. Je suis ravi que tu te plaises à ce travail et t'entendes bien avec les filles. Je n'ai pas eu l'occasion de leur adresser la parole à mon passage. J'ai surtout eu affaire à ton chef. Il m'a fait l'effet d'un homme attentif. Mais dit italien dit affaires noires..."

Ma remarque pouvait semblait innocente, remplie de préjugés d'un écossais envers un autre peuple mais il cachait aussi un avertissement pour Kada'an. C'était à elle de le prendre au sérieux ou non. J'aurais été là pour la protéger quoiqu'il en coûte. Lorsqu'elle se retrouva dans ces bras, son nez contre mon cou et son ventre chaud effleurant le mien je frémis et la mordillai sauvagement à l'oreille.

"Je suis à toi. Rien qu'à toi muo doinne."

Presque sans réfléchir, ma main se retrouva pressée contre son fessier, la collant contre moi et ma dextre sur son ventre caressant sous son vêtement. Je sursautai devant mon geste intuitif et reculai, rouge de honte et secouant la tête.

"Argh ! J'ai besoin de temps pour me maîtriser Sassenach. Pardonnes moi. J'aurais peut être besoin de quelque chose de plus fort que le whisky."

Je me tirai de mon sporran ma pipe, le matériel nécessaire à son utilisation et mon terrible tabac brun fumé rarement ailleurs qu'en Ecosse. Je commençai à bourrer machinalement l'objet, ne cherchant pas à penser au penchant érotique qu'avait son nom en France, et jetai un regard en biais et un sourire mi gêné mi aguicheur à Kada'an.


Code by Joy



--
Past of Highlands - A Story of Life -Born to walk -Land of my heart forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 526
Réputation : 38
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Ven 20 Jan - 17:45


Réalité et

rêve éveillé

Comment dire.. Il y a quelquefois où une certaine partie de nous nous rend complètement à côté de la réalité. James réveille en moi des sensations inconnues et je devais user de toute ma concentration pour ne pas laisser la louve prendre le dessus sur l'humaine. Mais mon subconscient est mesquin. Je nous vois dans les bois, loin de toutes presence humaine, à courir. Moi devant, chassé par James, nos attributs lupins décuplant nos désirs. Je me vois ralentir pour que l'écossais me rattrape et...

Sans crier gare, le loup me plaque contre lui d'une main sur mes fesses et me mordille l'oreille. La surprise est-elle que je confonds réalité et rêve éveillé. Je m’apprête à sortir les crocs, laissant l'animal prendre le dessus, mais je me retiens au dernier moment lorsque l'odeur du tabac arrive à mon museau. Je grogne de frustration et soupire. Ses mots résonnent encore dans ma tête ", Je suis à toi. Rien qu'à toi muo doinne." Je frémis en même temps que lui et inspire profondément pour calmer mes ardeurs aussi puissantes que les siennes. Mmh.. Un peu moins puissante que lui. Il n'a pas encore passé sa première Lune, cela doit être tellement dur de se contrôler.. Heureusement, Willem est là. J'aurai été incapable de le cadrer assez. J'avais déjà du mal à me contrôler..

Oh.. Ne demande pas pardon pour ça. Je ne suis pas la mieux placer pour de dire quoi de ce soit là.. Bon sang heureusement on est dans un bar et pas dans une forêt !

Mes yeux scintillent d'un bleu froid, mais n'en ressortent qu'un puissant désir de courir dans les bois avec James. Courir.. Hurler. Avec lui.. Dans un ultime effort de volonté, je me retiens de pousser un hurlement. Je serre les crocs et les sens qui dépassent de mes lèvres.

Je caresse la joue de James et observe mes griffes frôler la peau du loup sans le toucher. Lui donnant sans aucun doute des chatouillements emplis d'un fort appel. Je retrousse la lèvre supérieure, signe que la louve a pris le dessus. Mais je reste assez calme, ne contemplant que le visage de l'homme que j'aime d'une manière inexplicable. Je n'ai pas besoin de parler pour le lui dire. Lui, le fait car il encore les manies humaines, moi j'agis seulement avec mon instinct animal.. Mais la fragrance qui émane de moi est bien plus significative pour le loup de James que les mots. Les mots sont fades, comparés au parfum du désir que dégage un être vivant terriblement attiré par le sexe opposé...

© Fiche par Mafdet Mahes


Love doesn’t make sense
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 360
Réputation : 22
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Sam 21 Jan - 11:42

Sassenach, go down to the river to Pray


Mathanas dhomh airson mo pheacaidhean






Un puissant animal sembla se lover en mon sein et ronronna doucement alors que j'observais le beau visage de Kada'an. Elle ne m'en voulait pas pour mes attouchements déplacés et incontrôlés. Au contraire elle semblait même apprécier. Ma partie humaine en était satisfaite mais ne comprenait pas l'allusion. Cependant, mon loup la comprit parfaitement et sembla hurler à la lune en moi, me forçant à comprendre la chose. Je frémis de désir et ma virilité y répondit en acceptant un luxurieux afflux de sang en son coeur.

La vue de ses yeux bleus électriques n'arrangea rien et je baissai mon regard me concentrant sur l'émiettage de mon tabac. Je bourrai ma pipe d'un air distrait, cherchant à contrôler le tremblement de mes mains et tapai du pied. Mes hanches semblaient vouloir elles même donner des coups dans le vide et je devais me contrôler pour éviter de prendre ici et maintenant la jeune femme. Lorsqu'elle me caressa la joue, je crus en être fini de ma retenue mais je croisai son visage et fus envahi d'une douloureuse paix intérieure. Muo doinne. Mon amour. Mes narines s'emplirent de l'odeur délicate de sa peau et de ses cheveux. Mais mon odorat me permettait également d'apprécier le puissant fumet, musqué, sensuel, si désireux et désirable. J'allumai ma pipe ; m'attirant un regard mauvais du teneur du café que je toisai tranquillement jusqu'à ce qu'il détourne le regard ; et tirai fermement dessus. Tout en rougissant à l'idée d'être tirer par une autre bouche à un autre endroit. Je frissonnai une enième fois et rougis en admirant les lèvres de la jeune femme.

"L'effet que tu me fais, pardonnes moi le jeu de mot bien que j'en ai eu d'autres en tête... est terrible."

Je me penchai en avant et embrassa sa main, mordillant son pouce et la regardant en coin.

"JTu ne pers rien pour attendre Sassenach. Tu vas hurler et ce ne sera ni de douleur, ni à la lune..."


Code by Joy



--
Past of Highlands - A Story of Life -Born to walk -Land of my heart forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 526
Réputation : 38
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Dim 22 Jan - 20:44


Une retrouvaille surprenante..

Nous sommes clairement dans une situation délicate. Deux loups attirés l'un par l'autre, au désir animal de se retrouver là maintenant tout de suite dans une danse particulièrement chaude est enivrante. Autant lui que moi avons envie d'arracher les vêtements de l'autre et de sentir nos corps réunis sans tissus pour bloquer les plus belles sensations. Son odeur devient plus forte, plus musquée. Plus animale. Plus tout ce que vous voulez qui me fait soudain tourner la tête. Je serre les crocs et mon corps tremble de chaleur. Le sang frappe dans mes veines et de la sueur coule de mon front. Je cherche à calmer ma respiration, mais à chaque inspiration la senteur de James semble être beaucoup plus.. mielleuse, puissante..
Je suis partagée entre l'idée de continuer à me maîtriser et celle de lâcher toute résistance à mes pulsions de louve qui a son mâle entre les griffes. La lutte en moi est tellement féroce que mon visage subit le désaccord de mes deux parties. Un coup je suis louve, un coup humaine.

-Je.. t'ai déjà dit.. De ne pas.. t'excuser.. Car si l'effet que je te fais est terrible... Je ne te raconte pas le tien.. Sur moi..

Il se penche sur moi et embrasse ma main mordillant mon pouce. Étrangement, ça me calme et mes respirations redeviennent presque normales. Jusqu'à bien sûr qu'il en rajoute un peu. Lorsqu'il finit de parler, je plonge mes yeux dans les siens. Ils sont toujours bleu électriques et une sorte de grognement ronronné s'échappe. Je passe ma langue sur mes lèvres, une main glissant malgré moi le long de la jambe droite de mon amour. Cette phrase.. Est bourrée de sens autant pour l'humaine que la louve. La lune représente tellement pour moi...

-ça peut toujours ce passé au clair de lune... Après une chasse. Oh James ! Il faut que je t'amène chasser ! Pas des humains non non.. Mais chasser les animaux ! Dans la forêt ! C'est tellement.. Symbolique pour moi.. Et c'est à vivre au moins une fois quand on est loup.. Enfin.. Je ne sais pas si toutes, les meutes fonctionnent comme la mienne.. Pas celle de Will, non.. Ma famille de sang..

Je le regarde et me demande alors ce qui me pousse à révéler cela à James.. Ses mots reviennent en mémoires ", Tu es ma famille, ma seule famille". Soudain je suis moins "chaude" et une légère tristesse passe dans mes yeux. Il me caresse la joue et je lui souris.

-ça va.. ça va.. C'est juste que dans ma famille.. Quand un membre rencontre le loup ou la louve pour qui les sentiments sont très forts.. Il.. l'emmène à la chasse.. Je ne peux pas encore te demander ça.. Tu viens juste de commencer cette vie et tu n'as pas encore passé ta première lune.. C'est.. Je me suis laissé emporter..

Je me serre contre lui et le respire. De manière bien plus calme et sereine que tout à l'heure. C'est plaisant d'être dans ses bras sans avoir envie de lui sauter dessus pour soit le tuer soit le déshabiller.

© Fiche par Mafdet Mahes


Love doesn’t make sense
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 360
Réputation : 22
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Mar 24 Jan - 16:14

Sassenach, go down to the river to Pray


Mathanas dhomh airson mo pheacaidhean






Je sentais à plein nez que je ne laissai pas de marbre mon amour et qu'au contraire elle se retenait pour ne pas se jeter sur moi. Le premier qui craquerait entraînerait l'autre dans sa chute dans la luxure la plus bestiale. La chaleur de mon corps laissait une pellicule de sueur sur mon front et mon sang battait à des endroits bien précis. Mes yeux changeaient de couleur, passant de leur bleu humain au jaune mordoré surnaturel. Et la vue des billes électriques de la jeune femme n'aidait en rien à ma contenance. Ses mains caressèrent ma jambe et je grognais. Malgré moi, je me plaçai de sorte que sa trajectoire vienne plus facilement à moi et souris naïvement l'espace de quelques secondes.

Et pourtant je pensais à cet instant à la chasse (et autre chose mais cela vous l'aurez compris). Je m'imaginai courant, sous ma forme lupine, traquant un cerf ou une autre bête. Kada'an à mes côtés. Et après nous être nourris du fruit de la chasse, nous nous ébattrions sauvagement, pour remplir ce désir animal sans y réfléchir, s'oubliant l'espace d'un instant. Et pourquoi pas recommencer plus tard avec la tendresse humaine. Mais avant de pouvoir m'imaginer ces scènes, un éclat de tristesse caressa son visage et je lui caressai la joue.

Je comprenais sa douleur et sa tristesse, aussi l'attirai je contre moi dans le seul but de la réconforter. Nul envie de la déshabiller cette fois, simplement de partager sa peine et la surmonter avec elle. Je l'embrassai sur le cou puis glissai mon nez dans son cou, en frottant ma joue contre la sienne.

"Je suis ta famille maintenant. Et nous perpétuerons les traditions de la tienne également. Et nous avons notre meute, notre clan. Dès après la première lune tu pourras m'amener chasser muo doinne "


Code by Joy



--
Past of Highlands - A Story of Life -Born to walk -Land of my heart forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 526
Réputation : 38
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Ven 27 Jan - 20:31


Une retrouvaille surprenante..

La réponse de James eut pour effet d'évacuer un poids lourd qui pesait sur mes épaules. Je soupire d'aise et me laisse bercer par ses bras, sa chaleur et son odeur. Le retrouver n'était pas du tout comme je l'avais imaginé. L'amour que j'éprouve pour lui est inexplicable. Et je me rends compte que la colère que j'avais ressentie était en fait de la peur. La peur de le perdre. La peur de ne plus le revoir. Et à ce moment où je l'ai revu.. Cette peur s'était transformée en émotion tellement forte que mes pulsions meurtrières ont pris le dessus.. Et que l'envie de le tuer n'était en fait qu'un masque pour me protéger des sentiments que, je n'ai jamais sentis ailleurs.

Je caresse les boucles de l'Écossais et inspire profondément. L'image de l'homme que j'ai tuer me reviens alors en mémoire. Le baiser mortel que j'ai donné à cet homme me fait frémir de dégoût et je ne pourrai jamais cacher cela à James. Je ferme les yeux. Mon coeur s'emballe et le regard du loup me fait comprendre qu'il a compris que quelque chose ne va pas. Je serre les dents, mais ne parviens pas à calmer les battements. Le sang tape dans mes veines et même un simple humain aurais entendu le bruit que fait mon coeur. Je me détache, de James et déglutie.

-Je les ai tué.. Les hommes qui m'ont menacé. Ils avaient promis de m'attendre à la sortie du travail et quand je suis  arrivé dans la rue ou ils étaient, ils ont dit que maintenant que mon patron n'était pas là pour me protéger, ils pourraient... J'ai répliqué que mon chef n'était pas là pour les sauver eux et j'ai lancé un gars contre un mur et j'ai sauté sur l'autre.. Je.. Je l'ai étouffer en.. En l'embrassant. Je.. Je lui ai bloqué la respiration en bloquant sa bouche de la mienne et une main sur son nez..

Je ne mentionne pas Alessandro. À quoi bon ? Je baisse la tête en me rappelant la suite.. Non.. La suite reste à moi et je n'en parlerais à personne.. Pour le moment, ... Je ne n'aie pas envie. J'ignore comment James va réagir, mais je me devais de lui dire..

-Je n'aurai pas réussi à te le cacher.. Je.. Pense qu'il était important que tu en sois informé.. Pardonne moi..

© Fiche par Mafdet Mahes


Love doesn’t make sense
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 360
Réputation : 22
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Dim 29 Jan - 14:46

Sassenach, go down to the river to Pray


Mathanas dhomh airson mo pheacaidhean






Je poussai un soupir d'aise alors que nous nous laissions aller à quelques câlins et caresses. Lorsque sa main se posa sur ma chevelure, une chaleur sembla descendre de mon crâne et je me détendis. Mes muscles se relâchèrent et je frottai mon nez contre son cou. Un bruit de gorge monta naturellement et ressemblait étrangement à un... ronronnement.
Malheureusement Kada'an se tortilla entre mes bras. Un battement vint frapper contre mon tympan et je compris que je percevais son coeur qui s'emballait. Son visage se décomposa et je lus dans son regard que quelque chose n'allait pas.

Un frisson de peur me parcourut devant son expression désemparée et je me tendis malgré moi. Je la laissais cependant se détacher de moi et je la regardai, interrogateur. Mon regard se fit plus dur et j'attendis calmement qu'elle énonce sa faute. Je tremblais de colère lorsque je compris son acte et serrai ma mâchoire. Furieux, je me lève en percutant la table et la recouvrant de café. J'ai envie d'aller frapper Alessandro jusqu'à la mort, de secouer Kada comme un prunier et de tout détruire sur mon chemin. Je tremble tout en me retenant de passer à l'acte jusqu'à serrer mes poings. La colère vainc peu à peu jusqu'à ce que mes griffes jaillissent, transperçant ma main droite. Poussant un gémissement de douleur et de surprise, je me rendis compte que j'étais passé prêt de laisser mon loup prendre le dessus. Je me rassis lentement et pose mes mains à plat, laissant mon sang se mêler au liquide noir.

"Je vois. Je ne ferais aucun commentaire sur l'influence que monsieur Amaro semble avoir sur toi mais je n'en pense pas moins. Je suis en colère contre toi Kada'an. Et contre moi car je n'étais pas là pour te protéger de toi même. Pardonnes moi tout comme je te pardonne d'avoir supprimé deux vies."

Je regardai ses yeux et ses lèvres que j'aimais tant et qui pourtant avait le goût de la mort. Mais on se refaisait pas. Aussi me penchai je et l'embrassai.


Code by Joy



--
Past of Highlands - A Story of Life -Born to walk -Land of my heart forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 526
Réputation : 38
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: serve    Ven 3 Fév - 16:15


Une retrouvaille surprenante..

Je m'attendais à de la colère. Mais je ne savais  pas que James le prendrait de cette façon. Je serre les crocs quand il bouscule la table, l'éclaboussant de la boisson chaude. La haine dans son coeur est violente et je baisse la tête, attendant que l'éclat d'humeur passe. Je ne sais pas trop où me mettre. Hésitant entre m’éclipser discrètement ou essayer de le rassurer. Finalement, je le laisse et observe la lutte entre l'homme et le loup. Bientôt, l'animal prendra le dessus et ses griffes lui rappelleront ce qu'il est devenu.. Je connais tellement ce moment que je me contente de hausser les épaules au regard du gérant du café et de murmurer des excuses.

Un gémissement m'informe que la surprise des blessures dans la paume vient de faire revenir l'humain et je soupire de soulagement. Je le regarde avec tristesse. Lorsqu'il me parle de mon patron, je me retiens de grogner et de m'énerver à mon tour. à la place, j'inspire et expire profondément cherchant mes mots. Et c'est avec un calme et une sérénité qui me surprend, que je réponds

-Alessandro n'était même pas là. C'était mon premier soir de travail, et ces gars mon menacer. Amaro les a renvoyés sans même savoir que dans ma tête, j'imaginais déjà, comment les retrouver, la louve en moi n'acceptant la menace. J'ai envie de me dire que j'ai agi en légitime défense, ces mecs veulent abuser de moi. J'aurais peut être dû me laisser faire ? Ton âme aurait été sereine en apprenant que j'avais été battue et violé ?

Je marque une pause et reprend

Mais au fond de moi.. Sur le moment, j'ai perdu toute notion d'humanité et c'est sans coeur que j'ai ôté la vie de ces deux hommes.. J'ai eu du mal à me regarder après cela, James. Et si Alessandro ne m'a pas retenu, c'est parce qu'il n'était pas là quand je l'ai aient recroisé dans une ruelle sombre. Amaro ou pas j'aurai tué ses mecs de la même manière. Dit toi bien que mon patron n'est pas responsable de mon acte.

Il se penche sur moi et m'embrasse. Je me laisse aller contre lui et refoule mes larmes même si une d'elles arrive à percer mes défenses et roule sur ma joue.. Je suis ce que je suis.. Et si l'humaine arrive à accepter l'idée de changer et de quitter le monde sombre du meurtre, ma louve elle, ne laissera personne menacer sa vie. Et ça, que je le veuille ou non, les abrutis assez idiot pour me malmener ne vivrons pas longtemps. D'une manière ou d'une autre, ma louve ne se laissera pas faire.

 

© Fiche par Mafdet Mahes


Love doesn’t make sense
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 360
Réputation : 22
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Lun 13 Fév - 19:12

Sassenach, go down to the river to Pray


Mathanas dhomh airson mo pheacaidhean






La colère frémissait en moi, montant par vagues. C'était de véritable bourrasque, des déferlements de chaleur qui venait s'écraser contre ma nature humaine. Ma part animale elle se gorgeait de cette colère, ce ressenti contre non pas Kada'an mais Alessandro. Même si il n'était pas tant que ça responsable, il restait celui qui l'avait aidé, à faire sûrement disparaître les corps. Et ce que je connaissais de l'homme me faisait soupçonner qu'il ne l'avait pas grondé. Cela ne m'aurait même pas étonné qu'il l'eut encouragé à ne pas hésiter à éliminer ceux qui la menaçaient. Et même temps alors qu'une chaleur intense envahissait mon visage crispé de colère, la douche glaciale de la déception semblait peu à peu s'étendre dans mon bas ventre pour remonter insidieusement et glacer mon coeur.

Pourquoi Kada'an ? Pourquoi t'ai je abandonné si lâchement ? En entendant résonner cette question dans mon esprit je me rendis compte que la déception ne venait pas seulement de son acte. Mais également des miens. J'avais bafoué mon propre honneur, ma morale avait été entachée de mon abandon de l'être aimé qui avait besoin de moi et... C'en fut soudainement trop pour ma part lupine qui sembla hurler en moi son besoin d'extérioriser cette peine. J'éclatais d'un sanglot tout en serrant contre moi Kada'an. Sûrement l'écrasais je contre mon torse et ses os ne résistaient ils que grâce à leur nature surnaturelle. Mais cela m'importait peu. Je la voulais contre moi, fusionner avec elle, être en elle. A cette pensée mon corps s'échauffa à nouveau de cet instinct reproduction et à nouveau ma virilité répondit à l'appel de sa féminité. Je ne doutai guère de sentir les hormones tant je souhaitais être en elle.

Aussi la repoussai je doucement et la regardai d'un air malheureux. Elle était une louve et était si brisée qu'elle ne semblait guère pouvoir se contrôler. Je serai toujours là pour l'aider, je le savais au fond de mon coeur. Voulais je vraiment passer derrière elle pour réparer toujours ses dégâts ? Oui. De cela aussi j'en étais sûr. Il ne s'agissait simplement de ne plus l'abandonner. De la combler et la rendre heureuse. Renouer avec cette humanité qui faisait d'elle une si belle femme que j'aimais de tout mon coeur.

"Kada'an... Je suis désolé. Mon ressenti concernant Alessandro restera le même saches le. Mais je suis désolé de t'avoir abandonné cela t'a mené à tuer d'une façon ou d'une autre. Je serais toujours là pour toi. Je t'aiderai. On s'aidera. Et on s'aimera uni dans la vie. Et la mort."

J'hésitai une seconde puis fouillai dans mon sporran avant de dégager un anneau d'or décoré d'une magnifique obsidienne des Highlands. Je le posai doucement devant elle, évitant de tâcher le bijou avec du café.

"Tu sais ce que cela signifie pour moi."



Code by Joy



--
Past of Highlands - A Story of Life -Born to walk -Land of my heart forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 526
Réputation : 38
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Ven 17 Fév - 18:04


Une retrouvaille surprenante..

Lorsqu'un sanglot douloureux remue James, j'en oublie toute rancune, j'en oublie toute colère. Il me serre contre lui comme si sa vie en dépendait et faute de savoir quoi dire, je lui caresse ses boucles rousses. Les émotions nouvelles, les sens nouveaux de James sont sans aucun doute difficiles à comprendre, à maîtriser. Je le berce et ferme les yeux. Je le laisse évacuer ce mélange explosif de sensations par les larmes. Sans être juge. Je suis l'une des mieux placer pour savoir ce que ça fait de garder sa tristesse. Ce n'est pas une question de fiertés, c'est une question intelligence. Quand les pleurs deviennent indispensables, les retenir est très mauvais. Je suis contente que ce soit Willem qui ait mordu James. C'est un alpha à bonne intention. Combien de bêtas souffrent d'un alpha sanguinaire ? Je soupire en imaginant ce que je j'aurais pu être en tant qu'alpha avant de rencontrer Cahir ou Willem. Un très mauvais chef de meute.. Sanguinaire..
Les paroles de James m'arrachent de mes rêveries et je sursaute un instant. Encore avec ses excuses.. James.. Ce n'est pas grave.. Je le regarde et soupire, caressant sa joue.

-Ne soit pas désolé, et ne pense pas être responsable de mes actes. Je suis la seule responsable de mes conneries. Tu n'es pas la cause de mes péchés. Et tu n'as pas pas vraiment abandonné si ? Tu as juste pris le temps qu'il te fallait pour trouver les gens qui avaient lâchement assassiné ta famille. C'est souvent quelque chose que l'on veut faire seul. On ne veut pas entraîner les gens que l'on aime dans ce genre de quête personnelle. Jamais je ne l'aurais fait quand j'ai voulu en finir avec l'assassin de ma famille. Et bien entendu que l'on s'aidera. Le monde nouveau dans lequel tu viens de débarquer de façon brusque et sans doute éprouvante est empli de chose que tu vas devoir apprendre. Et je t'aiderai. Ta nouvelle nature va te poser un certain temps d'adaptations. Déjà je me souviens mes propres problèmes alors que je suis louve de naissance, je ne m'imagine pas à ta place.. Et ça prendra le temps qu'il faudra.

Je ne dis rien sur les dernières phrases de James. Je m'arrête en fait, pour le regarder farfouiller dans ses affaires. Et mes yeux s’écarquillent quand l'anneau de son pays apparaît. Il le pose sur la table, loin de la tâche de cafés, et soudain ma bouche est sèche. Je me mordille involontairement l’intérieur de la joue, les yeux d'un bleu électrique. En refermant la bouche, mes crocs frôlent mes lèvres et je passe la langue sur une canine. L'entaille m'informe que je ne rêve pas. Je reste sans voix, muette comme si je n'avais jamais pu parler. Puis, finalement, après quelques minutes de silence, je caresse le bijou du bout des doigts. C'est sans doute la chose la plus précieuse qu'il a en sa possession et même le whisky est hors course.

-Je... Tu es sérieux.. ? Je veux dire.. C'est.. Pourquoi.. Enfin..

Je me tais, incapable d'aligner plus de trois mots et attrape l'anneau entre mes doigts. Je reprends forme humaine, mais mes pupilles restent brillantes de ce bleu meurtrier.. Je le tourne et la retourne, regardant le bijou sous toutes ses facettes et prend la mains de James, enfermant le petit objet entre nos deux mains enlacées. Et je l'embrasse pour seule réponse. Les mots sont insuffisants pour dire quoi que ce soit.

© Fiche par Mafdet Mahes


Love doesn’t make sense
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 360
Réputation : 22
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Dim 19 Fév - 17:25

Sassenach, go down to the river to Pray


Mathanas dhomh airson mo pheacaidhean






Kada m'explique qu'il ne servait à rien de m'excuser perpétuellement et m'encouragea tout en me rassurant à résister à mes pulsions de loup. On m'en parlait souvent à la maison des Shepperd, trop souvent à mon goût, et je commençais à craindre de plus en plus la première pleine lune qui me frapperait. Il était vrai que je me sens plus nerveux, excité pour un rien mais dans le même temps je me sentais plus fort malgré l'avalanche sensitif que je devais supporter au quotidien. De savoir que la belle rousse serait là pour me soutenir ou simplement être à mes côtés me rassérénait.

C'était une des raisons, outre mon amour, mon attachement, l'ensemble de mes sentiments, qui m'avait poussé à sortir ma bague. Et Kada'an savait parfaitement pourquoi comme le montrait sa réaction. Je souris d'un air attendri devant ses yeux bleu électrique. Je ne connaissais ni ne comprenais la raison de cette couleur, mais elle lui allait à merveille. Même ses crocs me faisaient fondre. Bien qu'elle fut d'une beauté plus... agréable à la vue sous sa forme de humaine.

"Kada'an veux tu être ma fiancée ?"

Ses lèvres se pressèrent contre les miennes et un frisson électrique me parcourut. Ma main se resserre contre la sienne. Je lui mordillai la lèvre, et si il n'eut été la table pour nous séparer, je me serais jeté sur elle. Détachant ma bouche de la sienne, je lui souris, pris le bijou et le passai au doigt. Ma fiancée. Impressionnant. J'en étais. Heureux. Et pourtant je lui cachais quelque chose Je ne lui avais toujours pas dit ce que j'avais "fais" bien que j'eus été innocent à ce sujet dans le fond. Mais ça me trottait dans la tête tant que je culpabilisai.

"Kada... J'ai vécu chez une compatriote écossaise pendant ma quête. Ce n'était jamais qu'une amie, et je ne lui ai plus donné de nouvelle dès que j'ai eu le nom des proies. Mais je voulais que tu le saches. J'ai tellement peur de te perdre à nouveau. Mes sens sont tellement exacerbés j'ai peur de sombrer dans une folie... Mais je t'aime tant..."


Code by Joy



--
Past of Highlands - A Story of Life -Born to walk -Land of my heart forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 526
Réputation : 38
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]   Lun 20 Fév - 18:53


Une retrouvaille surprenante..

Je ne savais que dire, ou que faire. Sa demande est tellement imprévue, tellement étrange, tellement agréable et aussi tellement effrayante. Avais-je vraiment envie de me lier à ce point à James ? Moi qui ai vécu seule tant de temps ? Serai-je assez humaine pour vivre comme femme ? "Allez Kada 'an ! Tu lui as bien proposé de l’amener à la chasse ! Et tu sais mieux que quiconque que s'est pratiquement la même chose dans ta famille. On n'invite pas à la chasse une personne avec qui on n'est pas sur de vivre en couple.. Alors reprend toi. Tu lui as déjà fait cette demande, même s'il ne sait pas encore ce que cela implique vraiment.."
Je secoue la tête, et mes yeux prennent leur couleur humaine lorsque James se détache de mes lèvres. En prenant ma main avec délicatesse, il me passe le bijou au doigts. Et, finalement, mes pupilles se remettent à briller de milles feu. Elle est bien trop grande pour moi, mais peu importe. Je pourrais soit lui rende, qu'il la garde pour nous, soit la mettre à une chaîne, pendu à mon cou. Mais chaque chose en son temps.

Quand il reprend la parole, un mauvais pressentiment m'arrache un grognement. Il a vécu chez une Écossaise ! Je serre les dents, et les poings. La colère monte un peu trop vite et mon cœur s’emballe. Il paraît que les Écossais sont assez réputés pour être très fier de leurs souches.. Voire un peu trop. Et il a vécu avec l'une des siennes pendant tout ce temps ! Ma partie humaine essaie d'expliquer à ma part lupine ce qu'elle a du mal à comprendre. Que l'on peut vivre chez des gens sans coucher avec eux. Je grogne, jappe, et couine au grès de mes émotions. À ce moment, je passe de l'un à l'autre, sans regarder James. Les yeux perdus dans le parquet du café. Après avoir pris une longue respiration, après avoir gardé les yeux clos pour voir plus clair dans ce que m'a dit l'homme, lentement, je laisse mon regard s'ouvrir sur James. La sauvagerie qu'il peut lire se mélange à l'amour que je lui porte. Mais une étincelle de colère brille toujours. Je suis assez rancunière.. Et possessive. Et bizarrement jalouse. J'ignorais qu'un jour, je serais jalouse de quelqu'un. Et, pourtant, je le suis.

Je ne dis rien. James ne parle trop alors que tant de chose peut se dire par nos mimiques de loups, par nos regards et nos grognements. Et l'autre sait généralement ce que veulent dire les bruits, les gestes, les clignements de nos yeux. Humains, on le voit bien moins. Et je sais que sans avoir rien dit, James à compris. Je suis encore un peu en colère, mais je l'aime profondément et je serais là pour l'aider quoiqu'il arrive.. Ou presque.

-Il faut que j'y aille, j'ai mes sacs qui m'attendent pour venir m’installer chez Willem. On se revois là bas. Je t'aime. Garde la bague.. Je ne voudrais pas la perdre.

Je l'embrasse, dépose la bague sur la table et m’éclipse à pas de loup.

© Fiche par Mafdet Mahes


Love doesn’t make sense
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sassenach, go down to the river to Pray [feat Kada]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» XENDRA - going to the river to pray
» I keep going to the river to pray ✤ SASHA
» Voila un grand dresseur , voila Nate River !
» eat pray love, 28.05 - 20:42
» MJVERSAIRE ღ Eat. Pray. Gnutgnut.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Centre ville :: Restaurants / Bars-
Sauter vers: