AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 "Crasse" Over - No rest for the brave! [PV Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Therence Garnet

avatar

Humeur : Troublé
Messages : 810
Réputation : 136
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: "Crasse" Over - No rest for the brave! [PV Alex]   Lun 16 Jan - 3:03




Maison des SERPENSEURS


Dans les épisodes précédents:
 

Je me tourne. Me retourne. Rabat ma cape autour de moi. Msgmblmbl... J'ai l'impression désagréable... d'être observé...

Gné? Retrouver Liam? Qui me parle de Liam?! J'ai rien à faire de ce loupiot de chez les griffonnels!

-La carte...

J'ai plus la carte... elle a disparue... Mais moi je sais que c'est Wilder... Grmblbl. Wilder...
Je revis la scène comme si j'y étais, à l’exception d'un ralentis digne d'un Matrix. Je pu les égouts de retour de notre punition, me faufile sauvagement entre Wayne et Wilder, jurerais voir ce dernier glisser une main furtive à ma cape... Mais ma mémoire me joue un tour mémorable. Je la vois cette fois, la boule de poil furtive qui se jette entre nos jambes, agrippe le précieux papier dans sa gueule, et toujours dans ce hors temps onirique, profite que je la regarde distinctement, éberlué, pour me faire son sourire de chat vainqueur et se carapater.
Je rêve!

-C'est Miss Teigne!!!

C'est elle! La peste, elle me hérissera jusqu'au bout!

-Je jure... je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises... et que je tordrais le coup à cette peste à fourrure!!! tentè-je d'étrangler l'innocente voix à côté de mon chevet et qui quitte la chambre avant que mon bras ne retombe mollement dans le vide. Sgrmlblmhbl...

* * *

Je bougonne. J'ai mal dormis. Après avoir compris l'implication du démon à coussinets, je crois que j'ai rêvé que je me faisais bouffer par le Basilic avant d'être vomis comme un bout de viande indigeste sous les regards aussi ahuris qu'hilarent du couple d'amoureux et du reste de la bande...
Je les détestes.

Mais la réalité de la veille est toujours bien présente, jusque dans mes muscles endoloris. Lorsque je croise Chad et Mick dans le couloir des chambres, je les dévisage de loin avec défiance avant de me détourner et reprendre ma route. Un jour, je jure que je connaitrais le fin mot de l'histoire! Je comprendrais qui est véritablement Wayne, pourquoi est-ce que ce type est relié au plus sombre sorcier de l'histoire de Beaconlard, pourquoi est-ce qu'il parle le fourchelang et comment il peut être si doué à formuler un sort noir. J'ai toujours su que ce vairon était louche! Mais personne ne me crois jamais. C'est bien pour ça que je ne m'attarde pas beaucoup dans mon dortoir, en compagnie de la maisonnée. J'attends toujours avec contrariété celui qui me reprochera mon geste fatal en stupéfiant Chad plutôt que la menace.

Je m'installe sans mots auprès du sorcier en kilt pour déjeuner et c'est de lui-même qu'Arès nous rejoint. Il a la tête de quelqu'un qui ne peut plus se regarder dans un miroir. Je n'ai pas envie de faire la conversation, mais peut-être parce qu'il a l'air plus mal en point que moi pour me sentir menacé, j’interpelle le serpenseur en retrouvant un semblant de sourire intéressé. "Un tigre?" Je l'ai rapidement aperçu hier, bondir sur le serpent géant, tout fumant de noir. C'est plus classe qu'un génie dont il suffiraitde frotter le crâne avec une montre à gousset, mais moins utile de l'avis d'un humain. Enfin bon. Je laisse Coleman à ses cauchemars pour me perdre dans quelques rêveries gâchées par les remembrances d'un serpent mangeur de blouson de cuir.

* * *

Rencart général au pied du Choixton. Quand on nous avait dit que la journée serait libre la veille, je ne pensais pas que ce serait pour se retrouver ici. Je n'aurais pas dis non à une matiné au calme, et au delà de ce petit caprice, j'ai d'autres sérieuses priorités à l'esprit. Comme retrouver une carte... Mais découvrir nos adversaires rougeoyants au complet et entiers, je ne peux que difficilement cacher mon soulagement.

Pendant que l'on m'apprend que Wayne n'est pas la cause principale de tous les malheurs de cette école en dépit de nos mésaventures de la veille, que ça nous assure que le domaine est en sureté et que ça nous confine entre ces murs dans des airs de prison déguisé, je zieute du côté de la Teigne et de son maitre, cette foutue carte en tête.Un chien enterrerait sa trouvaille. Mais un chat... je laisse ma nuque retomber en arrière de désespoir. J'ai éradiquer des rats quasi mutants, échappé à des araignées géantes, j'ai survécu au Basilic! Mais l'idée de devoir trouver un moyen de gruger Rusard pour lui dérober ce que sa fidèle féline aurait très bien pu lui apporter en offrande... ça me décourage d'avance.

De grands discours, des étincelles qui m'émerveilles plus que je ne l'admet et nous sommes enfin libérés. Chacun quitte la clairière au Choixton, les profs consciencieux en tête, mais je traine volontairement en suivant du regard la bande du Hale chahutant et trainant à l'entrée du sentier. Je ramasse un petit cailloux que j'envoie dans le dos d'Alex.

Épaulé contre un arbre assez épais pour me cacher, je me dévoile ce qu'il faut aux yeux du druide et d'un signe de tête, je lui demande s'il veut me rejoindre faire un tour avec moi. J'ai pas plus envie de rester chez les serpenseurs que croiser et supporter des griffonnels maintenant. Certainement pas sa bande de potes et l'autre prétentieux qu'on dit avoir un Bichon pour patronus. Ah! Et ça joue les fier avec ça.

* * *

-La nuit a été éprouvante. Me justifiè-je quand celui-ci se promène enfin à mes côtés, à l’abri du regard et des oreilles des autres. J'avais pas envie de me coltiner ta bande. Je suis pas mécontent que les cours aient sautés. Cela dit, ça vous épargne une raclée inévitable au Quiditch.

Parce que c'est une évidence que Serpenseur l'aurait emporté sur Griffonnel! Puisque je suis là...

"Griffonnel est tombé" avait clamé l'ectoplasme. Qu'est-ce qu'il c'est passé? Je lui parle des fantômes et de la geignarde avant de le laisser m'expliquer. Alors la maison des rouges a été prise d'assaut par les détraqueurs, les obligeants à fuir dans la forêt et à se confronter à des arachnides, des centaures et un saule cogneur? Je ne peux pas m'empêcher de me moquer.

-Tss... Des araignées de ce genre, je me suis battus contre pendant ma punition dans la forêt interdite, et c'est pas sur des demi-canassons ni des arbres vindicatifs que j'ai forgé ma baguette : j'ai survécu au Basilic!

LE monstre par excellence de cette école! Ça inspire le respect, hein? Je lui évoque comment nous sommes tombés dans les sanitaires, atterris dans des galeries labyrinthiques, floué par Wayne qui parle le fourchelang – mais moi, je l'avais bien vu venir! - et échoués dans la chambre des secrets pour tomber aux crocs du monstre reptilien. J'explique le revirement de Mick, les sorts inutiles, passe très rapidement sur le Phoenix de Wilder qui a rendu le serpent aveugle - pas la peine d'en faire un plat! - et mon intervention contre le couple – est-ce que j'ai déjà mentionné que j'avais compris que Wayne était louche?! - en dénigrant le quasi-sucide de cet amouraché de Chad qui aurait pu tous nous condamner, puis la tentative meurtrière du fourchelang...

-J'aurais pu y rester.

Si Wayne avait pas invoqué un Feudeymon... Ce mec est pas net. Il est carrément flippant. Mais je suis toujours là. On est tous toujours là... Mais qu'on ne félicite surtout pas les retournements de vestes de dernière minutes de ce sale vairons!

-Heureusement, je manque pas de force et une sacré endurance!

Je ponctue mon enthousiasme d'un mouvement brusque qui me fait me crisper. Il se peut que j'ai quand même bien morflé...

Mon rire se meurt dans un soupir. Cormier est un type avec qui je me sens à l'aise. Il n'est pas comme les autres, ni assez arrogant pour me projeter en rival, ni assez droit pour incriminer mes c*nneries, ni assez effacé pour complexer ou me déprécier dans l'ombre. C'est juste un effronté, comme moi, assez entier pour m'estimer sans avoir à me juger, ni juger qui que ce soit en fait. C'est ce qui le rend neutre, l'ami de tous sans distinction de camps ou de personnalité, ni passer pour un affamé affectif comme je les méprise sans honte.
Mon intérêt d’autrui, je le fais valoir par la moquerie ou la provocation. Mais Alex est peut-être le seul ici que je puisse considérer en étant simplement un complice. Et parfois, même un Therence à besoin pendant un temps de se reposer sur une relation sereine.

-Alors? Brian s'est décoincé ou c'est toi qui lui a retirer son balais de l'arrière-train?

J'ai vu comment le marin le regarde, comment ils sont partis en faux bons copains après la dératisation. Il joue avec moi, mais il joue avec lui aussi... Mais est-ce que Cormier à connaissance de l’intérêt qu'il peut susciter? Est-ce qu'il a pris conscience des sentiments beaucoup trop purs de son camarade? O'Conner n'est pas un coureur dans mon genre. Les timides comme lui sont bien trop sensibles pour ne pas s'attacher avec sincérité.

-Qu'est-ce que tu lui trouves sérieusement? mis-je un coup de pied négligent dans une branche. Ce mec est un castrateur avec une paire entre les jambes.

Le genre de mec à devenir préfet pour faire respecter les lois, mais à les enfreindre pour se faire accepter en contrepartie... Ce mec ne mériterait même pas mon intérêt si j'étais Alex. Je le reluque, espérant saisir dans ses mimiques plus que ses mots ce qui l'attire chez lui, puis je me retourne complétement d'un pas nonchalant, une lueur maligne dans les yeux et un sourire assuré.

-Je suis tellement plus intéressant que lui.

Qu'il ose dire le contraire. J'approche, lentement, jusqu'à qu'il soit acculer, puis je le dévisage, et tire une main de ma poche pour jouer avec le col de sa cape en caressant malencontreusement sa mâchoire d'une phalange, et glisser mes doigts jusqu'à son blason que je fais rouler entre mes doigts avant de le regarder à nouveaux dans les yeux.

-Et t'es tellement plus intéressant que ce type...

Je ne suis pas comme Brian. Les sentiments c'est vraiment pas mon trucs. Pour autant...

Je referme mes doigts sur le tissue de sa robe, et j'incline la tête pour joindre mes lèvres à celles du griffonnel. Deux paires de lèvres qui s'attrapent mutuellement, doucement, puis un bout de langue qui lèche l'ouverture et qui s'introduit pour rencontrer sa consœur, et bientôt une bouche plus gourmande qui se referme autour de la sienne.

... Pour autant, est-ce que mon affectivité quelle qu'elle soit n'est pas moins sincère? Je ne rallie pas les foules comme Derek, je ne suis pas assez sympathique comme Arès ou les membres de la bande du louvart, ni un amoureux dans le genre des deux maudits amants serpenseurs ou des loupiots. Ça ne m'empêche pas d'apprécier vraiment les gens, parfois.
L'amitié peut avoir tant de formes, tant de frontières différentes... Je lui retire mes lèvres et entrouvre les yeux, satisfait par cet échange, mais en éternel maitre de ce genre de jeu qui ne veut pas trop donner pour être sur de recevoir en retour. Un affameur. Mes yeux reviennent se perdre sur le blason sur son torse que je détaille dans un silence méditatif. Du pouce, je caresse le majestueux fauve d'or, rayonnant de rouge...

-Alex... ça te dirais une chasse au trésor?

© Fiche par Mafdet Mahes


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Cormier

avatar

Humeur : Perplexe
Messages : 864
Réputation : 156
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 28
Localisation : Hôpîtal de Beacon Hills

MessageSujet: Re: "Crasse" Over - No rest for the brave! [PV Alex]   Lun 16 Jan - 5:46




Maison des GRIFFONNELS
Alex s'était retrouvé à trimbaler Brian avec toute l'aide dont son concurrent d'ours était capable.  Évidemment qu'il allongeait le pas pour montrer à Derek qu'il était plus fort, et plus rapide, et plus fiable, et plus surnaturel, et plus appréciable pour un chef.  Les molaires d'Alex craquèrent l'une contre l'autre.  Son moment mollasson lui passait et il se sentait de nouveau suffisamment en forme pour chahuter son ami.  Ou peu importe ce que Charlie était.  Qu'il s'agisse d'un simple confrère de classe, d'un complice en coups foireux ou autres.  C'était aussi une présence rassurante, à sa façon différente de celle de Brian, et concurrente à la fois.  Une rivalité saine, peut-être, s'il l'acceptait enfin?

Ils fuyaient en avant donc, et le canadien sortit sa baguette en voyant l'éclaircissement synonyme de la lisière de la forêt.  Mais également la silhouette solitaire et noueuse d'un saule reconnu pour sa violence.  Il n'hésiterait pas à l'incendier comme les toiles d'araignées derrière eux si la moindre brindille s'approchait de sa petite troupe.  Mais deux silhouettes, plus petites, s'étaient déjà occupées de son cas, et jamais Alex ne se serait cru capable d'être aussi heureux de voir des professeurs – ni un wendigo, d'ailleurs – et c'est soulagé qu'il s'effondra en compagnie de ses compagnons d'infortune.

***

C'est faussement consterné qu'il reprocha à Derek son manque de pudeur.  Il était bien trop occupé à lorgner du côté de Brian pour réellement s'en faire sur le manque de retenue de ses confrères de chambre.  Sauf que son regard était tombé sur l'ours insouciant et c'était plus par égard pour celui-ci qu'Alex avait demandé à faire preuve de pudeur.  La réponse du mec bichonné était aussi éloquente qu'impudique...  Et Alex se laissa choir, nu et épuisé, au milieu de ses draps.

***

La réunion au pied du choixton s'éternisait en règles, mesures de sécurités et autres palabres aussi ridiculement impertinentes que sans intérêt pour le jeune apprenti-druide qui observa les incantations lancées pour sécurisé l'enceinte avec un intérêt, cette fois, non feint.  On ne savait jamais vraiment en avance ce qui pourrait se montrer utile... ou non.  En tout cas, ça faisait son effet auprès de ses camarades qui se laissaient aller à se laisser impressionner par toute cette lumière et cette magie.  Non mais, quand on était druide, on y était habitué dès le plus jeune âge, quoi.  Et c'était maintenant qu'ils pensaient à leur assurer une protection digne de ce nom?  Alex roula des yeux alors que son consternement était nommé par l'un des élèves présent.  Les deux maisons étaient probablement trop occupées à leurs guéguerres entre loups et chasseurs pour avoir pensé à la sécurité des lieux auparavant.  C'était pas top fortiche, quoi.

Un caillou contre son épaule attira son attention alors que ses doigts se dirigeaient vers le dos de Brian pour l'assaillir de chatouillis.  C'était pour voir s'il ferait pas moins le fier, le marin étincelant, une fois épris de fous rires.  Sauf que par-dessus son épaule, Alex réalisa d'où provenait la pierre et envoya un clin d'oeil au garçon qui s'efforçait de rester dans l'ombre.  Le druide ébouriffa la tignasse du Préfet et claqua la fesse de son chef de meute en prétextant un quelque chose d'aussi fictif que réaliste, avec un naturel étonnant.

Quelques minutes plus tard, Therence s'excusait de son petit air de chien battu qui évite les loups.  Alex lui lança un regard blasé.  Les premières impressions étaient parfois trompeuses, et cette fois c'avait manifestement été le cas, était-il sur le point de songer en réalisant qu'il n'avait affaire qu'à un dégonflé, mais la pique au sujet du Quidditch le pris au détour du tournant et il y répondit sur un ton faussement outré, la voix vaguement effarouchée.

-T'inquiète, y'a rien qui passe dans mes anneaux sans mon consentement.  Les buts de serpenseurs seront scorés que par pitié. fit-il d'un ton assuré et suffisant.  Alors c'était simplement de ça qu'il voulait parler, le blousonneux?

Les deux ados se balançaient leurs épreuves de la veille à la tronche en un concours aussi viril que puéril de celui qu'avait la plus grosse mésaventure.  D'exagérations en rires sardoniques et plus sincères, ils se mirent au parfum de ce que l'autre maison avait eu à affronter et le couperet tomba.

-J'aurais pu y rester.

-J'dois avouer qu'j'aurais été déçu, mec.  Déçu de la perte que c'aurait représenté, mais surtout déçu que t'aie pas trouvé le moyen d'te débrouiller pour survivre à une p'tite couleuvre, quoi!


Oui, il le menait en bateau, oui il se payait sa tronche et non, il n'en éprouvait pas le moindre remord.  Pourquoi?  Parce que Therence, lui, à sa place, en aurait éprouvé?  Voyons donc, ne soyons pas ridicules.

-Heureusement, je manque pas de force et une sacré endurance!

-Ah ouais?
rétorqua Alex, amusé, en s'étouffant de rire.  L'éclat lubrique dans son regard perdit tout à coup toute saveur joueuse lorsque l'humain se crispa.  Visiblement, il faisait le paon, mais il ne s'en était pas si bien tiré que ça.  Sauf qu'il était hors de question qu'Alex ne l'insulte en faisant preuve de pitié et en l'abaissant d'une interrogation de son état.  Il fit plutôt semblant de ne rien avoir remarqué.  Le silence roula parmi les feuilles mortes à leur pieds, craquant à leur passage, puis Therence le rompit, tel le pain divin.  Faussement outré, Alex s'exclama d'un ton de diva qui passa rapidement au cynisme empli de sous-entendu.

-Ah non!  J'ai rien fait d'genre!  J'vais pas lui r'tirer son balai avant d'être sûr d'avoir autre chose à y insérer...

-Qu'est-ce que tu lui trouves sérieusement? Ce mec est un castrateur avec une paire entre les jambes.

-C't'un mec bien, Garnet.  Même toi, tu dois t'en être rendu compte.  Un mec comme il s'en fait plus.  Intelligent, gentleman, attentionné.  Un mec comme seul les meilleurs de ce monde méritent d'avoir.


Alors c'était ça?  Une petite crise de jalousie?  Alex s'en amusait et faisait exprès de présenter Brian de la manière qui risquait d'exaspérer Therence le plus possible.  Cormier était bon.  Cormier était généreux.  Son père avait toujours dit « s'il y a assez pour trois, il y a assez pour quatre », ou un machin du genre.  Certes, il parlait de victuailles, mais Alex était certain que ça s'appliquait aussi bien aux amourettes.  Doué comme il était, il n'avait pas trop de temps à perdre à étudier, et le temps qu'il ne passait pas à faire des conneries, il pouvait le partager entre Brian et Therence.  Et pourquoi pas une autre personne, si le cœur lui en disait?  C'était pas de l'infidélité, s'il jouait franc-jeu.  Ce serait plus difficile avec Brian, il lui faudrait ruser pour qu'il l'accepte, le convaincre que c'était mieux pour eux, qu'il pourrait aussi avoir les mêmes permissions, peut-être aller jusqu'à prétendre que c'était pour ne pas le faire suffoquer de toute l'affection qu'il y avait dans son cœur et qu'il couvait comme une mijoteuse dans lequel le marin se trouverait en danger s'il y était seul.

-Je suis tellement plus intéressant que lui. 
-Ah?
provoqua Alex comme s'il n'avait pas compris que c'était du domaine du rhétorique.
-Et t'es tellement plus intéressant que ce type... 
-Ça, par contre... J'crois que je suis hors compét'...


Le jeune druide jouait le jeu de son ami, reculait contre un arbre, se retrouvait acculé, pauvre lui, face à la menace qui pesait dans le regard de Therence.  Il le laissait faire, voyait bien le jeu un coup avant qu'il ne soit joué, sinon dix.  C'était en amour comme aux échecs : parfois il fallait sacrifier un pion pour mieux prendre le fou.  Ou s'en éprendre.  Alex avait penché la tête pile au moment où le menton de Therence s'était relevé vers le sien.  Le baiser avait fait son temps, s'était montré satisfaisant, comme l'assurance de l'ado laissait prévoir.  Les deux paires d'yeux s'entrouvent et s'observent, et Alex prit le menton de Therence entre son pouce et son index recroquevillé sur lui-même.

-Ce type... il a su se retenir de m'embrasser plus de vingt-quatre heures, tu sais... fit Alex alors que son blason se faisait de nouveau caresser.  Therence lui avait aussi dit quelque chose au même moment et Alex investit le temps qu'il mit à analyser la phrase qu'il avait dite en simultané pour passer ses bras derrière le coup de Therence, reposant nonchalamment ses avant-bras sur les épaules du cadet.

-Une chasse au trésor?  Fallait annoncer la compétition avant d'réclamer l'prix, Garnet.  À moins qu'tu parles d'autre chose?  T'as pas la moindre chance d'gagner, mais vas-y, raconte toujours!
© Fiche par Mafdet Mahes



Merci Matrim & Chuck!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t996-alex-cormier-de-touts-et
 
"Crasse" Over - No rest for the brave! [PV Alex]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dites moi, mon brave... [PV]
» De la crasse jusqu'aux genous [FB. Faust ♪]
» Aurore Albray ~ Du bleu mêlé à de la crasse [Terminée]
» tobias Ҩ seul le brave sait qu'il a peur. YOU WIN OR YOU DIE.
» SUPPRESSIONS ► rest in peace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Out of Beacon Hills :: Réalité alternative (Hors RP) :: Lycée / Campus-
Sauter vers: