AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emily Wilson

avatar

Messages : 29
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 23

MessageSujet: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Mar 7 Fév - 23:35


James & Emily

Respect yourself and others will respect you.
Mon premier jour ici. J'avais soigneusement préparé mes affaires la veille, telle une élève de collège pour sa rentrée. J'avais rangé mon ordinateur portable dans mon sac en bandoulière, accompagné d'une trousse garnie de crayons en tout genre. Mes cheveux étaient tressés lâchement, reposant sur une de mes épaules. J'avais opté pour un tee shirt vert forêt à manches longues, une veste noire à capuche, d'un jeans une taille trop grande et de mes éternelles Dr.Martens noires. J'étais partie tôt ce matin, accompagnée de mon père au volant du pick-up noir, lui laissant le soin de déposer mes cartons et valises dans ma chambre, au campus.

Je tenais fermement -un peu trop même- mon dossier d'inscription dans mes mains légèrement moites, signe de mon anxiété. C'est une nouvelle vie qui s'offre à moi. Au revoir les brutes épaisses qui m'humiliaient au secondaire. Au revoir les pestes qui me jugeaient sur ma tenue vestimentaire pas assez courte pour elles. Ici, personne ne me connaissaient, c'était comme débuter l'écriture d'un nouveau livre, d'une nouvelle histoire. Je décidais donc de prendre le taureau par les cornes : me faire des amis, ou au moins passer l'année sans être rabaissée.

J'avançais d'un pas ferme et toquais à la porte du bureau d'inscription. Quelques secondes, peut-être quinze, défilaient avant d'entendre la voix de la secrétaire m'ordonnant sèchement d'entrer.


-Bon...Bonjour,bégayais-je. Je viens d'arriver à Beacon Hills.

-Nom, prénom, âge, lieu de naissance, résidence, options demandées, me demanda la secrétaire sans lever la nez de son ordinateur.

-Wilson Emily, 18 ans, née le six juillet mille neuf cent quatre-vingt dix-huit à Shannon en Irlande. Mon père est entrain de régler les modalités d'inscription au campus pour avoir une chambre. J'ai demandé filière Littéraire, option Latin approfondi, histoire de l'Art et Mythologies.

-Donnez-moi votre dossier, je vous prie.

Je lui donnais le porte document rempli. Elle regardait toutes les pages, à la recherche d'un quelconque oubli; J'avais relu six fois afin de ne rien omettre. Souriant légèrement, elle me donnait mon emploi du temps, les papiers d'assurance à remplir, la liste des livres à acheter et le règlement intérieur de l'établissement. Je la remerciais et quittais la pièce.

J'avais mis mon casque vert sur les oreilles, écoutant "The Garden's Tale" de Volbeat, et me coupant du monde par la même occasion. Je regardais autour de moi furtivement. Tous ces étudiants qui se pressaient pour aller d'une salle à une autre, courant presque. Leur visage reflétait leur angoisse. Me dire qu'une grande partie abandonneraient avant la fin de l'année, perdant leur motivation et leur foi en l'éducation me donnait la nausée, mais surtout le doute. Y arriverais-je?

Certains s'embrassaient goulument dans un recoin sombre ou devant leurs casiers. Je n'étais clairement pas là pour ça, et n'avais aucune envie de me mélanger à quiconque. Il fallait que je réussisse mes trois années pour devenir professeur d'histoire. Ce n'était pas un métier de rêve pour les autres jeunes de mon âge, mais pour moi, c'était une passion. Surtout les mythes et légendes à travers la planète. Depuis petite, j'espérais que ce monde fantastique existe, mais je devais me faire une raison : ce n'était que de la science fiction.

Je marchais dans le long couloir, détaillant mon emploi du temps. Ce matin, j'étais libre. En revanche je finissais à dix-huit heures. Les mardis, jeudis et vendredis commençaient à huit heures pour finir à dix-sept heures, et le mercredi je n'étais en classe que de neuf heures à onze heures.
J'avançais sans regarder devant moi quand je heurtais quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Ma réaction fut vive; je grognais. Visiblement, j'étais de mauvaise humeur ce matin.


.
©clever love.


Dernière édition par Emily Wilson le Jeu 16 Fév - 21:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Jeu 9 Fév - 17:08

Respect yourself and others will respect you


Irlande, faux celtes de catholique de mes....






La poisse que cette matinée. Le coup de téléphone, damnée soit cette technologie qui nous rends que trop accessible, à potron minet pour me dire que mon dossier avait été retenue et que j'étais désormais doté d'un poste de professeur à l'université de Beacon Hills. Et que mon cours commençait dès 8h. Apprenez cela à sept heure trente et vous comprendrez ma mauvaise humeur. J'avais traversé la demeure du clan à toute vitesse, percutant une Mady encore endormie et prenant un coup de gueule de Keadus qui était d'humeur aussi charmante que la mienne. Je m'étais versé un café brûlant dans le thermos que j'avais acheté et y avais ajouté une généreuse dose de whisky canadien.

Cette saleté était dégoutante seule mais se mariait finalement bien aux arômes du café quand on avait que cela. Son goût m'aiderait à tenir la journée et pis comme l'effet de l'alcool appartenait au passé je ne me faisais pas trop de soucis quant à ma vision des choses. Je comptais cependant sur la grâce divine pour m'accorder une classe intéressée et motivée. Car telle était la clé du gaélique. Ce n'est pas une simple langue non un mode de vie. On ne devient pas écossais. On ne l'apprends pas. On transpire l'écosserie, ce fumet d'haggigs et de whisky mais d'un accent roulant. Et surtout on en est fier !

Dépassant le hall, je pénétrai dans un immense amphithéâtre en aboyant quelques mots dans ma langue natale. Le silence se fit aussitôt suivi d'un léger toussotement. Levant les yeux de ma boisson, je fis face à plus de cent cinquante étudiants me fixant d'un air effaré. Rouge pivoine, je me tournais vers mon interlocuteur, archétype du sage académicien et notait la présence de complexes formules mathématiques sur le tableau. Lâchant un chapelet d'injures, je tournai sec les talons et m'en allai. Pour mieux entrer dans quelqu'un. Pestant, je reculai de quelques pas et lorsque j'entendis un grognement me répondre, je grondais du fond de ma gorge et mes yeux brillèrent d'un jaune sauvage. Reprenant mes esprit, je secouai mes boucles rousses et regardai mon alter ego. Féminin ? Rousse. Grande. Air revêche. Une certaine fierté et une identité. Je lui imaginais facilement un accent du fin fond du Maigh Eo.

"Oh l'irlandaise regardes où tu vas !."

Je m'avançais encore de quelques pas puis m'arrêtai.

"Tu ne saurais pas où est le département des langues que je puisse donner mon cours ?"



Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Wilson

avatar

Messages : 29
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 23

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Jeu 9 Fév - 18:26


James & Emily

Respect yourself and others will respect you.


-Oh l'irlandaise regardes où tu vas !


Je relevais la tête et regardais qui s'adressait à moi. L'homme qui me faisait face devait faire une tête de plus que moi, si bien que je devais lever légèrement les yeux pour voir son visage. Il était comme moi, c'est à dire clairement pas d'ici. Rien qu'à son physique, j'avais pu le remarquer. Des cheveux roux mi longs, bouclés et mal coiffés, la peau pale , la mâchoire carré parsemée de quelques poils roux. La seule différence était qu'il avait les yeux d'un bleu perçant, me mettant presque mal à l'aise. Mais au son de l'accent, nous n'étions pas de la même patrie. Un écossais.

J'avais toujours eu un problême avec les autres. M'adresser à eux, interagir avec eux, tisser des liens sociaux. Et qu'importe que ce soit mâle ou femelle. Je baissais les yeux, tortillant entre mes doigts la pointe de mes cheveux. C'était ça, mon toc quand j'étais anxieuse, quand quelqu'un m'avait adressé la parole. Et l'homme face à moi, en me parlant, m'avait quelque peu sortie de confort. Je regardais mes pieds, tentant de sortir un son de ma bouche.


-E...Excusez-m..moi, je... Je voulais pas... Je vous avais pas vu...Bégayais-je difficilement, tentant de camoufler du mieux que je pouvais mon accent, en vain. Se fondre dans la masse, vite.

-Tu ne saurais pas où est le département des langues que je puisse donner mon cours ?


Il m'avait posé une question. Il attendait donc une réponse. Je savais ce qui allait se passer. Quand je devais répondre à quelqu'un, une manie insupportable me venait : Parler. Parler beaucoup. Parler très vite, sans le vouloir. Diarrhée verbale, je te hais.


-Je sais pas. Je suis nouvelle, je viens d'arriver, je connais rien ici. Je me suis inscrite ce matin, j'ai choisi Littéraire option Latin, Arts, enfin Histoire de l'Art, et Mytholigi...Mutho...Mythologie. J'ai une capacité sociale proche de zéro. Je m'appelle Emily, je viens d'à coté de Shannon, je suis arrivée il y a trois jours avec mon père. Je sais même pas pourquoi je vous dis ça, vous m'avez rien d'mandé, je vous déballe ma vie.



Je regardais à présent l'homme avec des grands yeux ronds, me mordant la lêvre inférieur presque à sang, pour m'ordonner à moi-même de me taire. Génial ma fille, premier jour et tu passes déjà pour une fille étrange. Il devait se dire soit que j'étais droguée aux amphètamines, soit étrange, soit les deux. Je peux même parier qu'il n'a pas compris un mot de ce que j'ai pu lui dire.
L'année allait être longue.




.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Jeu 9 Fév - 19:19

Respect yourself and others will respect you


Irlande, faux celtes de catholique de mes....






Irlandaise comme je l'avais deviné. En même temps avec des traits physiques pareils, elle était soit de mon peuple soit de celui des voisins. Et soit disant que nous étions des cousins. On partageait peut être une culture. Mais les écossais eux avaient défendu leur territoire ! Et avaient même dominé les anglais sous les Stuart aye ! Nous étions britanniques des origines ! Passé ma bouffée de fierté, je l'écoutais bredouiller un premier temps avant de déverser des paroles. Si je n'avais pas eu l'oreille attentive, je n'aurais pas tout compris à cause du débit de l'accent. Je posais une main sur son épaule et lui souris doucement.

"Gu socair na h-Èireann ! T'emballes pas comme ça. Tiens bois une gorgée de mon café. Il te donnera du courage."

Avec la dose de whisky que contenait le thermos, il y'avait de fortes chances qu'elle s'étouffe sur l'âpreté du café ou qu'elle pique du nez en cours. Mais au moins elle serait plus détendu. Elle était chou à se mordiller la lèvre de cette façon avec ses grands yeux sombres remplis de frayeur à l'idée d'avoir une interaction sociale.

"Doucement... Je sens qu'il va falloir t'apprivoiser... Très bien. Je m'appelle James. MacAulay James. Je suis professeur de Gaélique, et comme tu dois l'entendre avec mon accent, des Highlands. Ne sois pas effrayée par ce titre, je suis à peine plus âgé que toi et je dois compter sur une dizaine d'élèves tout au plus. C'est dur d'être expatrié. Bon faut que je file faire mon cours. Je te propose de manger un bout à midi ? Qu'en penses tu ? On se rejoint vers treize heures près de la pelouse de l'entrée. Je connais un bon truc pas cher..."



Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Wilson

avatar

Messages : 29
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 23

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Jeu 9 Fév - 21:56


James & Emily

Respect yourself and others will respect you.


-Gu socair na h-Èireann ! T'emballes pas comme ça. Tiens bois une gorgée de mon café. Il te donnera du courage.


Il avait posé sa main sur mon épaule. Contact physique. Que quelqu'un me donne de l'air ! Je prenais le thermos de mon interlocuteur et avalais une grosse gorgée du liquide. Il y avait du whisky dans son café ou je me trompais? Au goût prononcé de sirop d'érable, je pouvais dire que c'était du canadien. Seul, le l'alcool était infecte, mais avec la caféine, c'était plutôt agréable.


-Doucement... Je sens qu'il va falloir t'apprivoiser... Très bien. Je m'appelle James. MacAulay James. Je suis professeur de Gaélique, et comme tu dois l'entendre avec mon accent, des Highlands. Ne sois pas effrayée par ce titre, je suis à peine plus âgé que toi et je dois compter sur une dizaine d'élèves tout au plus. C'est dur d'être expatrié. Bon faut que je file faire mon cours. Je te propose de manger un bout à midi ? Qu'en penses tu ? On se rejoint vers treize heures près de la pelouse de l'entrée. Je connais un bon truc pas cher...



Une invitation. Bon, ne stresse pas, c'est juste un repas tranquille, puis il est enseignant, donc rien à craindre. Je commençais a me détendre, doucement mais sûrement, grâce à James qui, par je ne sais quel moyen, arrivait à m'apaiser. Peut-être le fait qu'il soit aussi expatrié comme moi. Les personnes confiantes, étrangement, parvenaient à me calmer. Je pris une grande inspiration et tendais la main devant moi.


-Marché conclu M. MacAulay. Treize heures vers la pelouse. J'y serais.



Je fis un grand sourire, montrant toutes mes dents. Au final, je commençais mon année avec plus d'assurance. Comme si, en une rencontre, tout s'arrangeait. Bon n'exagèrons rien, il reste quand même une saleté d'écossais, mais j'avais appris à ne pas faire une généralité en ne rencontrant qu'une personne.

Je m'éloignais du professeur, me retournant en faisant un signe de main pour le saluer. J'avançais dans les couloirs, regardant ma liste de fournitures, mon casque sur les oreilles. Pas besoin d'acheter trop de livres, surtout en Mythologie, puisque ma collection était déjà bien fournie.

------------------------------------------------------------------

Il était midi et demi. J'avais passé la matinée à errer dans les couloirs, devant les différentes salles qui composaient mon emploi du temps. Tout était assez proche, je n'aurais pas à courir entre les cours, heureusement. J'avais sorti mes lunettes de repos, lisant paisiblement sur mon ordinateur des articles de presse de la région. Bizarrement, il y avait beaucoup d'attaques d'animaux sauvages dans le coin. Surtout des pumas. Cela pouvait sûrement s'expliquer par les changements de pression atmosphériques.

midi cinquante-cinq. Je checkais mon téléphone portable. Un texto de la part de mon père, qui, à la vue de l'écriture, montrait ses difficultés en orthographe.


----Bien instalé dan ta chambre. On ce revoi dan deux semaine. Je t'aime.----


Je pouffais légèrement. Mon père était une cause perdue, mais on pouvait pas le refaire. Je lisais Histoire de la Mythologie pour la énième fois, assise sur un banc près du lieu de rendez vous. J'avais pour habitude de toujours être a l'heure, voire même en avance.



.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Ven 10 Fév - 18:40

Respect yourself and others will respect you


Irlande, faux celtes de catholique de mes....






Lorsque ma main effleura son épaule avant de l'enserrer, une panique totale se lut dans son regard et j'hésitai une seconde à la retirer. Mais c'était en osant qu'on forger son caractère, en se plongeant dans l'étreinte glacée de la mort tel l'acier incandescent dans l'eau de glace. Finalement elle sembla se détendre et accepta le rendez vous en souriant de toutes mes dents. Je répondis en dévoilant également ma dentition blanche, quoique jaunie par le mélange de café et de whisky. Je la regardai s'éloigner et répondis à son petit signe de main d'un hochement de tête et en amenant deux doigts à mon front en une odieuse parodie des GI's américains.

***

"Suidh rascals!"

Tel fut l'accueil que je réservais à mes sept malheureux élèves lorsque je ne pénétrais dans notre petite salle, quoique prévue pour une trentaine d'universitaires. Devant mon cri autoritaire, ils ouvrirent de grands yeux et s'observèrent l'air interrogateur. Je leur ordonnai de poser leurs cahiers, de repousser les bureaux et nous nous installâmes en cercle à même le sol, eux assis et moi trônant au milieu debout. Je discutai durant les trois heures du cours de l'intérêt du gaélique mais également du fait qu'il ne s'agissait pas d'une langue mais d'un mode de vie. Aussi leur avais je annoncé que la première des choses était de connaître la culture écossaise.

A la fin du cours, ce furent des élèves au fessier endolori mais parurent satisfaits, quoique un peu secoués, qui quittèrent les cours. Dépassant l'un de mes étudiants se frottant le derrière avec une grimace de soulagement, j'observai de loin la petite irlandaise qui semblait pouffer devant son portable. Un élégant message d'un petit ami fort romantique resté en Irlande ? Ou peut être pas. A vrai je me fichai bien de sa vie amoureuse, tant est qu'elle fut heureuse. Je m'approchai et l'interpellai de ma grosse voix, m'attirant quelques regards surpris des alentours. Je lui fis signe de m'approcher et lorsqu'elle fut à ma hauteur, j'engageai aussitôt la discussion tout en la menant vers un restaurant de pâtes situé non loin.

"Alors ça a été cette première matinée ? Tu avais cours ? Qu'est ce qui t'a poussé à venir en Amérique ? Et pourquoi ce cursus universitaire en précis ?"



Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Wilson

avatar

Messages : 29
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 23

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Ven 10 Fév - 19:20


James & Emily

Respect yourself and others will respect you.


-Alors ça a été cette première matinée ? Tu avais cours ? Qu'est ce qui t'a poussé à venir en Amérique ? Et pourquoi ce cursus universitaire en précis ?


Je regardais droit devant moi, évitant un contact du regard, marchant aux cotés de l'homme.

-Pas cours le lundi matin. J'ai plutôt déambulé dans les couloirs, faire du repérage our m'organiser, tout ça.

Je marquais une pause. Lui dire toute la vérité ou rester évasive? Autant être franche, ce sera plus simple.

-En fait... Je triturais la couture de ma veste en mordant légèrement ma levre. Mes parents se sont séparés. 'Fin ma mère est partie un peu comme une voleuse, mais comme mon père savait rien faire a part bosser à la brasserie, on s'est retrouvé vite endettés, on a déménagé une première fois, puis il a été licencié. Un matin, il m'a réveillé n'importe comment et m'a juste dit qu'il avait du boulot ici, donc en  deux semaines, il a tout vendu pour les billets d'avion. Ici on lui fournissait un loement de fonction, mais trop petit pour nous deux. Il m'a trouvé une chambre au campus, et je le rejoins toutes les deux semaines.


J'entrais dans le restaurant accompagnée de James. Un restaurant de pates, mon plat préféré. Ouf. Je me dirigeais vers une petite table au fond de la salle, à l'abri des regard et du bruit. Je posais mon sac contre le mur, ma veste sur le dossier de la chaise et m'asseyais. Je commençais a replacer correctement les couverts qui n'étaient pas droit, et recentrait mon verre.


-Je suis passionnée des mythes et légendes, genre, beaucoup trop, continuais-je. Je pourrais passer ma vie à le faire. J'aimerai même l'enseigner. Mon grand père, petite, me racontait que toutes ces choses existaient. Mon père me disait de ne pas l'écouter, qu'il était vieux et sénile. J'ai des tonnes de bouquins, dans pleins de langues différentes, d'ailleurs latin approfondi pour vraiment comprendre les tournures de phrases. et Histoire de l'Art, car une grosse partie de la mythologie se base aussi sur des illustrations.


J'avais parlé à une vitesse folle, sûrement sous le coup de la nervosité encore présente.


-Et vous, pourquoi Beacon Hills? Pourquoi l'enseignement?


.
©clever love.
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Sam 11 Fév - 20:25

Respect yourself and others will respect you


Irlande, faux celtes de catholique de mes....






Elle évita mon regard, regardant fixement ses pieds ou droit devant elle. Elle ressemblait à ces chats qui observent en coin les personnes autour d'eux mais qui au moindre mouvement bondissent pour disparaître en un éclair. Elle cracha, ou feula je ne savais guère, sa réponse en quelques phrases. La construction même la plus simple avec un classique "sujet verbe complément" lui semblait difficile et j'hésitai à lever les yeux au ciel. Finalement, elle cracha le morceau en m'expliquant une partie de son statut familial, relativement compliqué mais les irlandais ne font pas les choses à moitié, et où elle logeait. J'hochai la tête. J'avais de la compassion pour sa solitude, loin des siens dans un pays inconnu aux moeurs différentes.

Alors que nous nous installions je la regardai avec un sourire attendri. Elle semblait être tellement dans son monde et mal à l'aise avec son époque que cela me donnait une délicate sensation de fraternité. Ou peut être était une vague sympathie pour une expatriée sans clan ni lien culturel. Mais vraiment vague. Ou je n'assumais pas de créer un lien positif avec une ... irlandaise. Un frisson parcouru mon dos à l'idée de cet infamie. Même blasphémer ne m'effrayait pas tant. En même temps je le faisais chaque fois que je me retrouvais dans un lit accompagné de gente féminine... Mais là n'était pas la question !

"Aye... Triste affaire."

Ma réponse laconique était celle de l'écossais à l'irlandais honni. Mais en même temps, elle avait le mérite d'être franche et dire la vérité. Autant faire de même. De toutes façons, mon histoire était tellement grosse qu'elle risquait guère de me prendre au sérieux...

"Compliquée histoire que je vais te narrer... Je suis de Skye, j'ai vécu toute ma vie là bas en passant un bachelor de langue gaélique, de toute manière c'est ma langue maternelle. J'étais mariée à une femme. Qui s'est révélé être assez spéciale. Et a attiré sur elle des tueurs. Qui ont assassiné tout mon clan. Je suis venu en Amérique pour me venger. J'ai rencontré la femme de ma vie, Kada'an, et retrouvé les meurtriers en plus de l'existence d'un monde magique peuplé de loups et autres créatures. Ma quête a trouvé sa fin lorsque j'ai étripé les salopards à coups de broadsword et de dague. Ils ont bien failli m'avoir mais un loup garou m'a sauvé la vie en me mordant. Depuis je suis de sa meute, un vrai clan pour moi, au côté de Kada'an. Et comme il faut de l'argent pour vivre... Me voilà professeur. "

Je la regardai en découvrant toutes mes dents en un odieux sourire, les yeux écarquillés et les sourcils haussés à leur paroxysme...


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Wilson

avatar

Messages : 29
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 23

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Sam 11 Fév - 22:26


James & Emily

Respect yourself and others will respect you.

Je m'étouffais dans mon verre d'eau à l'entente du monologue de James, recrachant presque le liquide.


- "l'existence d'un monde magique peuplé de loups et autres créatures." Vous vous moquez de moi? Je riais nerveusement, et reprenais mon sérieux. Dites moi, James. Mon cheeeeeer James, prenez vous de la drogue? Non parce que, ce sont des contes, des légendes, des trucs que mon grand père me racontait gamine!


Je commençais légèrement à m'énerver, serrant dans ma main mon couteau. J'avais quitté l'Irlande pour tourner la page, être enfin débarrassée des humiliations quotidiennes. Jadis j'étais naïve, mais le lycée m'avait forgé une carapace.


-Dites moi, James, c'est une coutume de vous foutre des élèves? C'est un bizutage, pour savoir quels étudiants finiraient l'année? Je m'énervais, me levant de table, le couteau toujours dans la main. Elles sont ou les cameras cachées? Je m'y connais en humiliation pourrie ! Sur ce il faut que je vous laisse, mon père est leprechaun, on va chercher notre or!"


Je remettais ma veste avec colère,les mains tremblantes, me coinçant quelques meches dans la fermeture éclair. Je gromelais des injures, forçant sur la fermeture. Un mélange de sentiments se formaient au creux de moi. D'abord de la colère, car j'avais l'impression qu'on se moquait encore de ma trogne. Puis de la tristesse, car tout recommençait comme avant : les mensonges, les moqueries, venant même des professeurs à présent. Ensuite de de la rage contre cette foutue fermeture qui voulait pas se débloquer. De la douleur aussi, car à force de serrer le couteau, de fines gouttes de sang coulaient de ma main. Et pour finir, de la gène de se retrouver dans une telle situation. Les larmes montaient au fur et à mesure que mes cheveux se cassaient. Je tirais d'un coup sec, liberant avec dégats mes cheveux, et lachais le couteau qui tombait lamentablement au sol. J'essuyais du revers les deux trois larmes qui perlaient aux coins de mes yeux.


-Vous avez pas honte? "Je suis un loup garou". Puis quoi d'autre hein? Mon voisin de chambrée est un coyote ? Le doyen est un druide? Allez y montrez vos crocs, sortez vos poils!
Disais-je avec ironie.


.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Lun 13 Fév - 21:17

Respect yourself and others will respect you


Irlande, faux celtes de catholique de mes....






Je m'attendais à enfin la faire réagir et à la sortir de son malaise. Mais peut être étais je aller trop loin cette fois-ci. Et dire que c'était la vérité... Lorsque je la vis s'étouffer sur sa gorgée d'eau, je m'inquiétai mais son visage déchiré par la colère et une sorte de tristesse me coupa le souffle. Un sentiment de malaise et de regret m'envahit. Je devais avoir toucher une corde sensible pour en arriver à une telle réaction chez une personne si introvertie. Lorsqu'elle se leva je reculai vivement et l'imitai en position défensive alors qu'elle brandissait son couteau vers moi.

"Doucement Emily, je ne vous veux aucun mal ni me moquer de vous alors déposez les armes et ne tentes rien sous le coup de la colère."

Ma partie sauvage gronda en moi en se sentant agressé mais je la calmai aussitôt. Elle ne se déchaînerait qu'en cas d'extrême nécessité. Elle semblait croire que je m'étais moqué d'elle, que je voulais la bizuter, la pousser dans ces extrêmes limites. Plus encore je compris que je l'avais profondément déçue et c'est avec une dernière réplique cynique, qu'elle commença à se revêtir dans le but de s'échapper. Je comptai un instant la laisser sans aller. Qu'elle ne me croie pas ou n'en rigole pas c'était son choix et sa vie, non pas la mienne.

Alors que je regardai ses quelques mèches s'arracher de son crâne pour aller s'installer dans sa fermeture éclair, le couteau cliqueta sur la table éveillant en moi un profond dégoût devant mon inactivité et une colère envers la jeune femme si prompte à me juger. Alors qu'elle continuait sur sa lancée cynique, elle me mit au défi de prouver ma nature. Sans y réfléchir, je l'attrapai par les poignets, les plaquer avant force contre la table et la maintint dans mon étau. Mes yeux devinrent d'un jaune flamboyant tandis que mes traits se déformaient, se couvrant de poils et étant plus prononcés et lupins et que des crocs jailissaient d'entre mes lèvres. Mes griffes s'enfoncèrent légèrement dans le bois de la table qui grinça sous le choc. Je lâchai un grondement à l'égard de la jeune femme.

"C'est vrai. Tout. Les loups, les druides... Tout cela est vrai. Je l'ai vu. Je le vis. Tu me crois maintenant ?"


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Wilson

avatar

Messages : 29
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 23

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Lun 13 Fév - 23:04



James & Emily

Respect yourself and others will respect you.


-C'est vrai. Tout. Les loups, les druides... Tout cela est vrai. Je l'ai vu. Je le vis. Tu me crois maintenant ?


Je le regardais dans les yeux, fronçant légèrement les sourcils, le visage fermé. Je n'avais pas peur, même si mon coeur battait à tout rompre. J'essayais de comprendre. Comprendre comment une fille comme moi, fanatique d'un monde fantastique, avait pu passer à coté de ça. A coté du fait que tout ceci était bel et bien réel. Non je n'avais pas peur de l'animal en face de moi, j'étais plutôt fascinée. Je détaillais les iris jaunes de James, le pelage sur son visage, ses crocs dépassant légèrement de ses lèvres. J'avais un rire étrange, comme si j'étais folle, un rire léger. Je perdais la tête.


Il desserrait son emprise sur mes poignets, portant à présent des hématomes. Je regardais ma main ou plutôt la table qui présentait des traces de griffures. J'ouvrais ma main, voyant la fine plaie que j'avais fait par inadvertance en serrant le couteau de colère. Je ne voulais blesser personne, je cherchais juste quelque chose qui pourrait palier à ma douleur psychique. Cela aurait pu être une petite cuillère, un stylo, qu'importe, mais c'était un couteau. Je portais ma main,ouverte et hésitante, vers le visage de "l'homme" face à moi. Je voulais frôler du bout des doigts,comme pour toucher une réalité bien présente, mais me ravisais rapidement, bloquée par la peur de faire un geste qui pourrait me couter la vie. Les lycanthropes étaient bien trop impulsifs pour que je puisse tenter un quelconque contact. Je reportais mon regard sur ce visage mi humain mi bestial.


-C'est fou... Je... C'est comme... Un rêve de gosse qui se réalise.


Je souriais légèrement et reprenais possession de mes moyens de mon calme. Je frottais mes poignets. J'enlevais doucement ma veste et me rassayais doucement. Je réfléchissais sur tout ce que j'avais lu à propos des hommes mi humain mi loup. J'ouvrais des petits tiroirs de ma mémoire, et ramenais ces petits fichiers imaginaires au centre de la table de mon cerveau.


-James... Je veux dire, M. MacAulay. Nous pouvons parler de tout ceci, maintenant que je connais la vérité. A en voir vos yeux, vous êtes un béta, c'est ça? Et les druides, qu'est-ce donc? Quelles sont les autres créatures qui vivent en ces terres?

Je ramassais mon couteau tombé un eu plus tôt au sol, et l'essuyais avec la serviette pliée sur mon assiette. Je saisissais la carte des plats le plus calmement possible. Mais malgré mon fascination, n'importe qui aurait pu voir mes mains tremblées par ce trop plein d'information. Je n'étais venue ici que pour le calme et la sérénité, malheureusement -ou pas- je me retrouvais entrainée dans quelque chose de peut-être trop puissant pour moi.

.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Mar 14 Fév - 19:18

Respect yourself and others will respect you


Irlande, faux celtes de catholique de mes....






La jeune femme me regarda sans réagir quelques instants, certainement sous le choc. Puis un léger rire la secoua, se transformant en fou rire incontrôlable. Je me décidais à la lâcher et pinçai les lèvres devant les bleus que je lui avais fais. La torture gratuite n'était pas mon genre et pour le coup c'était un véritable accident. Enfin j'avais voulu la calmer mais pas non plus la blesse. JE secouai la tête dépité.

Elle prit peu à peu conscience de son attitude et tout en massant les poignets, elle retira à nouveau sa veste et s'assit doucement. Je compris soudainement qu'elle avait cru des années à ces histoires de loups garous, de druides. Tout ce surnaturel qui composaient les mythes et légendes celtiques. Typique de la naïveté irlandaise. Nous autres écossais, voyions ces choses telles qu'elles étaient : des leçons de vies et des morales. Là n'était pas la question. Car au final elle avait eu raison d'y croire malgré les railleries.

"Appelles moi James... Tout du moins dans un contexte privé. Evitons que le doyen pense que je me fais une élève dès le début de mon enseignement. Une irlandaise qui plus est... Mais oui tout est vrai. Les loups existent vraiment. Beacon Hills en est particulièrement peuplé, de même que d'autres créatures que je ne saurais te décrire. Les druides... sont nos conseillers. Ils sont trop peu nombreux en ces terres. Mais oui. Bien observé pour une néophyte je suis bien un Bêta du clan Shepperd ! Enfin la meute. De ce que je peux te dire il doit y avoir des Kitsune, des renards, des bichons coyotes - si je te jure ! "


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Wilson

avatar

Messages : 29
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 23

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Mer 15 Fév - 0:24



James & Emily

Respect yourself and others will respect you.



Je l'écoutais attentivement, riant discrètement à l'entente du mot bichon. Vraiment, tous les thérianthropes de mes livres et rêveries existaient en ces lieux? Je n'y croyais pas quoique si, mais j'étais encore trop aveuglée par le rabâchage incessant de mon père et des autres jeunes comme quoi il fallait que je grandisse et que tout cela n'existait pas, qu'il fallait que je raccroche, que je vive une vie d'adolescente banale, devant discuter de choses futiles. Mon cerveau était en pleine ébullition, je me sentais comme dans un étau, j'étouffais de ce trop plein d'information. Je détachais mes cheveux, les ébouriffant vaguement et ne les rattachais pas. Je souriais.


-Dites James... L'écosse ne vous manque pas depuis tout ce temps? Je veux dire... Je marquais une pause, pensive. Vous vous sentez à l'aise ici, alors que vous n'y êtes pas né?


Je me rendais compte de ce que je venais de dire, et baissais la tête. Le rose me montait aux joues, et me retrouvais bientôt écarlate. Je venais de me rendre compte que j'essayais d’être un peu trop intrusive, et que je l'avais regardé, plutôt dévisagé, tout ce temps. Ses boucles rousses qui retombaient nonchalamment autour de son visage.  Ses iris bleues, perçantes, qui pouvaient lire tout ce qui se passait dans ma tête. Ses traits fins, délicats. Sa mâchoire marquée, à peine recouverte par une barbe orangée de quelques jours, deux tout au plus, qui jurait avec sa peau pâle  . Son sourire a pleines dents, impeccables quoiqu'un peu jaunies par le café mélangé au whisky. Comment un visage presque angélique pouvait d'un coup devenir aussi animal?  Je me mordillais la lèvre inférieure durement.

-Je suis désolé, je n'aurais pas dû.

J'avais chaud, j'étais mal à l'aise d'un coup. Je n'avais jamais regardé quelqu'un comme ça avant. Allons Emily reprends toi, c'est un professeur ! Première journée à l'université, quatrième sur le sol américain et tu te transformes en pimbêche qui regarde un peu trop son professeur. Il fallait que je sorte, sentant la crise de panique arriver, mais je ne pouvais pas me défiler, pas ainsi. Je me servais un grand verre d'eau silencieusement, et le buvais d'un trait, comme pour chercher de l'air en vain. La serveuse arrivait comme si elle savait.


-Bonjour! Vous avez choisi?



-Pour moi, des spaghettis bolognaises. Et vous James?



.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Mer 15 Fév - 10:34

Respect yourself and others will respect you


Irlande, faux celtes de catholique de mes....






J'appréciais franchement avoir un auditoire aussi attentif et passionné. Entre le cours que j'avais donné ce matin et ce délicieux repas, je trouvais m'en sortir pas trop mal. Certes j'avais peu été un peu trop franc et même brutal avec la jeune Emily mais on ne fait pas d'omelettes sans casser d'oeufs. Et puis les irlandais étaient réputés pour être aussi butés d'esprit que les écossais. Sauf qu'eux, ils avaient tort ! Je me demandais un instant comment une jolie bouille pouvait provenir du jus d'un irlandais, tandis qu'elle ébouriffait ses cheveux et les laissai tels quels. Je souris doucement à l'idée que c'était une maladroite tentative de rapprochement bien que je fus flatté de cet égard à mon attention. Je me surpris à la dévisager également.

Ses yeux bruns étaient assez émouvants pour en être craquants ainsi que ses cheveux d'un roux rarement aussi cuivré. Malgré ses traits communs et des formes tout à fait acceptables pour une femme, il se dégageait une énergie qui se ressentait ses gestes. Quand elle ne rougissait pas soudainement lorsqu'elle se rendait soudainement compte qu'elle me rendait mon examen en faisant de même. Je souris d'un air aguicheur en la voyant se mordre une nouvelle fois la lèvre. Les femmes ne se rendaient elles pas compte de l'effet que pouvait procurer ce geste chez un homme, et qui plus est chez un loup ?

Je me rendis soudainement compte de la teneur de sa question et mon visage fut de marbre. Mes yeux s'étrécirent et je secouai la tête. Je n'avais pas envie de lui raconter la vérité à ce sujet, je me faisais l'effet d'un traître. Voyant la serveur approcher je me tus quelque instants, le temps que mon visage qui avait blêmi recouvre des couleurs et je commandais pour ma part une part de lasagne en demandant un supplément de béchamel, j'étais un amoureux inconditionné de ce plat. Je demandais un verre de Lambrusco également pour accompagner le tout, respectant la sacro-sainte combinaison entre repas et boisson. Puis je me réinstallai sur ma chaise, plus confortablement et regardai la jeune femme.

"Être loin de l'Ecosse m'a déchiré le coeur. Mais je n'ai plus rien à y faire. Mon clan est mort, je suis certainement un suspect bien qu'innocent dans leur disparition. Je suis un paria. Il ne me reste plus qu'à attendre que cette cicatrice se referme et alors je vivrai en paix car j'ai trouvé ma place dans les Amériques. Fais de même Emily. Sincèrement, trouves ta place."

Croisant les mains sur la table, je baissai la tête en contemplant mes paumes et me plongeai dans un silence songeur.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Wilson

avatar

Messages : 29
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 23

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Mer 15 Fév - 17:39



James & Emily

Respect yourself and others will respect you.




Mon plat arrivait. Je devais me contenir pour ne pas le dévorer, et mangeais donc doucement. J'avais un rapport particulier avec la nourriture, j'avais un rapport particulier avec tout en fait. Je devais toujours tout controler. Je ne voulais pas suivre l'exemple de mon père qui s'empiffrait à longueur de temps. J'avais même peur qu'avec son nouvel emploi de cuisinier, il ne grossisse encore plus.


-J'ai envie d'avoir ma place ici, James. Je n'avais plus rien a gagner, ni a perdre en Irlande. Je dirais même que d'avoir mis les voiles m'a...Soulagée, dirais-je. Je crois qu'on a tous des cicatrices, et les miennes ne sont pas prêtes de se refermer, donc je ne reviendrais surement jamais sur mes terres.



Je souriais faiblement. Je me sentais ici bien plus chez moi que dans ma patrie natale, même si la bonne bière que mon père faisait commençait légèrement à me manquer. Adieu les moqueries,  les regards de travers, et bonjour la nouvelle vie, avec plus de confiance en soi, et surtout bonjour au monde fantastiquement surnaturel qui s'offrait à moi. Déjà, je passais un repas avec quelqu'un d'autre que mon père, et je devais avouer que de manger avec un homme aussi charmant et charmeur me plaisait, malgré qu'il soit aussi fier. S'en était presque désagréable s'il n'avait pas ses si beaux yeux... Non Emily, arrête, c'est enseignant, écossais de surcroit. Mes ancestres doivent gronder de là ou ils sont ! Pardonnez-moi ces pensées infâmes a son égard!


- Et... Votre femme. Ecossaise aussi? Generalement vous, les écossais, restez entre vous, sans jamais vous éloigner de votre lignée... Enfin vous vous mariez entre écossais, vou vivez entre écossais...



Il fallait que j'arrete d'être aussi intrusive, ça me mettait terriblement mal à l'aise. Je devais m'arrêter. A chaque phrases déplacées de ma part, je me mordais la levre, et je voyais bien que cela ne laissait pas indifférent l'homme face à moi. Je finissais mo repas, avec des profiteroles. Je ne pouvais pas m'en empecher, c'était mon péché mignon et les dévorais comme une furie. Il me restais une trace légère de chocolat au coin de la levre que je m'empressais d'enlever en un coup de langue habile mais discret.


.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Mer 15 Fév - 18:46

Respect yourself and others will respect you


Irlande, faux celtes de catholique de mes....






Elle semblait avoir déjà passé la phase du manque du pays, même si je savais qu'au fond lorsque retournerait sur la petite île de verdure qu'était l'Irlande elle se rendrait à quel point ses racines lui avaient manqués. On ne se rendait généralement compte qu'on avait le mal du pays que bien des années plus tard lorsqu'on foulait notre terre à nouveau. Et lorsqu'on ressassait nos souvenirs, on se rendait qu'on avait beau avoir des mauvais souvenirs. Je posai ma main sur celle de la petite expatriée et lui sourit d'un air confiant.

"Ne t'en fais pas ma grande. Tu trouveras ta place si tu le désires. Et tu m'as l'air assez motivé pour ça"

L'arrivée du repas coupa le moment et le contact. La délicieuse odeur des lasagnes et plus particulièrement de la viande me fit ronronner de plaisir anticipé et je me jetais sur la nourriture, dévorant avec un plaisir non feint le plat. Depuis que mes sens avaient été décuplé par le don à double tranchant de Willem, je prenais un plaisir intense à de nombreuses choses. Mais en contrepartie j'avais bien dû mal à résister à mes désirs ou à cacher mes désirs derrière un masque de façade.

Emily attaqua sous un angle nouveau en abordant le sujet de ma femme. Mes sourcils bondirent sur mon front atteignant presque la pointe des mes boucles et je restai interdit quelques secondes. Je n'avais pas particulièrement envie d'aborder le sujet de Kada'an avec un inconnu, une femme de surcroît et qui ne me laissait pas indifférent. Je rougis légèrement à l'idée que j'avais peut être laisser transparaître mon intérêt sans le vouloir. Mais cette manie de se mordre les lèvres... C'était trop sensuel pour que je puisse rester de marbre.

"Pas écossaise non. Américaine. Y'a pas tellement d'écossais. Mais par contre j'aime pas me faire entendre dire qu'on est presque consanguins ! On se marie entre clans pas entre famille. On sait faire la différence. Pas sûr que vous le sachiez en Irlande... Cousine."

J'avais dis ce dernier mot sur un ton qui se voulait méprisant mais qui sonna plutôt comme aguicheur. Me raclant discrètement la gorge, je me concentrai sur la dessert que j'avais commandé pour finir le repas. Je pris une grosse cuillère du tiramisu et me concentrai sur les arômes de café, rhum et autres génoise si délicieuses. Lorsque je relevai les yeux, je croisai son regard puis vis son discret coup de langue. A l'idée qu'elle put se promener sur autre chose que ses lèvres, je tremblai d'une brusque vague de désir et mes yeux brillrent d'un éclat enfiévré tandis que je griffai la table sans le vouloir. Irlandaise. Et Kada'an. Non. Pas toucher. Pas bien...


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Wilson

avatar

Messages : 29
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 23

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Mer 15 Fév - 20:43



James & Emily

Respect yourself and others will respect you.


Le contact de sa main chaude brulait la mienne mais je ne bronchais pas, au contraire. Que Dieu me pardonne, je tombais sous le charme de ce sourire. Je mordais l'interieur de ma joue, me jurant que jamais je ne toucherais à cet homme encore inconnu ce matin. Si je succombais, je brulerais dans les flammes de l'Enfer.

Je ne m'étais jamais vraiment interressée a la gente masculine, attirant les railleries de mon paternel qui pensait que j'étais plutot de l'autre bord. Moi même je ne savais pas reellement. Il y avait bien eu un garçon au college qui me plaisait, mais ce n'était pas réciproque. J'ai toujours eu un faible pour la rousseur et le teint pale. Les yeux azur me rappelaient l'eau à perte de vue que j'observais les dimanches, pensive, sur la plage. Bien sûr l'eau n'était pas d'un bleu limpide, mais le fait que le peu de ciel bleu que la météo nous offrait à nous les Irlandais rendant la chose rare, précieuse. Je n'ai jamais aimé le soleil, du moins sur de longues périodes. Une belle journée ensoleillée ne me faisait pas de mal, mais je préfèrais le temps chargé de nuage, l'air humide et l'herbe perlée de gouttes de pluie.


-Ne t'en fais pas ma grande. Tu trouveras ta place si tu le désires. Et tu m'as l'air assez motivé pour ça.


Je désirais plus que tout enfin trouver ma place sur cette terre. James se trompait : j'étais plus que motivée, j'étais déterminée. On m'offrait une chance inouie de recommencer à zéro, et j'avais un plan d'avenir tout tracé : devenir enseignante en mythologie ou latin, peut etre meme en Arts, m'acheter un pavillon à l'écart de la ville avec un petit atelier, vivre des jours paisibles a faire des recherches sur le monde qui m'entourait. Je voulais en savoir plus sur les druides, vraiment plus. Sur le plan sentimental, et bien, je verrai bien, laisser venir un homme à moi sans rien faire, quelqu'un de lunaire, un peu comme moi, qui n'aurait pas besoin de parler pour comprendre les choses simples. Mais James avait tout chamboulé là dedans sans rien faire. Mon pere me parlait souvent de coup de foudre, comme il l'avait eu avec ma mère. Quand je vois ou cela les avait mené, j'étais quelque peu sceptique.

Quand j'avais demandé à l'écossais à propos de sa femme, je le voyais s'étonner. J'avvais vraiment été trop indiscrete. Je ne savais pas ce qu'il me prenait, je n'étais pas de nature curieuse envers l'être humain.


-Pas écossaise non. Américaine. Y'a pas tellement d'écossais. Mais par contre j'aime pas me faire entendre dire qu'on est presque consanguins ! On se marie entre clans pas entre famille. On sait faire la différence. Pas sûr que vous le sachiez en Irlande... Cousine.



Le dernier mot de sa phrase me fit grogner, plutot entre le grognement et le rire nerveux. Les ecossais contre les irlandais, toujours. S'il savait que nous n'étions pas tous comme ça, loin de là. Nous les irlandais, ou au moins dans ma famille, nous sommes fideles et donnons sans jamais rien demander en retour, nous donnons sans compter, même trop. Je tenais ce coté de mon père. Pour ma mere, je ne sais pas trop. Je n'ai pas de traits communs, ormis le physique.

Quand j'essuyais le chocolat sur le coin de ma levre d'un rapide coup de langue, je voyais le regard de James devenir fievreux, envieux. Je baissais les yeux, plus par timidité que par gène. Je remettais une meche de mes cheveux derriere l'oreille, laissant la peau clair de ma gorge à la vue de tous. un sourire léger se dessinait sur mes levres. Je pinceais doucement mes levres et tentais de retablir le contact de nos mains, mais me ravisais. Il a une compagne, je ne suis pas de celle qui brise l'amour entre deux etres. Emily, bon sang calme toi ! Ne te sens pas pousser des ailes a la moindre montée d'hormones !


.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Mer 15 Fév - 21:11

Respect yourself and others will respect you


Irlande, faux celtes de catholique de mes....






Mon sang se figea dans mon corps lorsqu'elle dégagea son cou en bougeant ses cheveux. Je sentis son coeur qui battait, faisant vibrer sa peau. J'entendais la délicate douceur de la partie cutanée. Je goûtai de son odeur délicatement musquée et parfumée tout en sentant son caractère légèrement acide. C'était un tourbillon sensuel pour moi. Je n'avais encore eu jamais à subir un tel choc. Mes yeux semblèrent se transformer en néon en fin de vie et passèrent du bleu au jaune plusieurs fois tandis que mes griffes semblaient pousser malgré elle.

Perdu dans mes pensées, je n'entendis même pas sa réponse si tant est qu'il y'en eu une. Je griffonnais d'une griffe tranchante quelque chose qui ressemblait vaguement aux armoiries de mon clan et je relevai le regard, pour croiser sa poitrine. Je restai comme émerveillé l'espace d'une seconde puis baisser les yeux à nouveau. Irlandaise nom de dieu ! Elle était irlandaise ! Mais c'était une cousine non ? Et puis il fallait savoir s'ouvrir d'esprit. N'étais tu pas proche d'une américaine ? Ah ! Imbécile que j'étais. Je pris une dernier cuillerée de mon dessert puis la regardai. Cette lueur dans son regard et ce sourire léger qui voulait à la fois tout et rien dire. N'en pouvant plus je la dévisageai et laisser mon regard traîner sur ses courbes alléchantes. Elle n'était pas un modèle mais ça restait un magnifique bout de femme. Non James. Si le loup.

"Saches que je ne suis qu'un loup depuis peu."

A l'idée que ses lèvres puissent effleurer les miennes et nos corps nus s'enlacés ma virilité répondit par un brusque afflux sanguin qui enfla sous mon kilt. Je toussotai et serra doucement la main d'Emily avec un sourire aguicheur.

"Tu me plais. J'ai envie de toi. C'est aussi clair que net. Et avec ta jolie bouille je peux que craquer. Si tu veux quelque chose de moi tu l'auras. Saches cependant que ça serait contre ma nature. Mais mon instinct me poussa à cela. Je ne devrais pas. Je ne dois pas. Mais je ne saurai résister si tu le désires."

Je fermai brusquement les yeux, le visage couvert de sueur. Je me sentais enfiévré pris entre deux feux.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Wilson

avatar

Messages : 29
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 23

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Mer 15 Fév - 22:42



James & Emily

Respect yourself and others will respect you.



-Tu me plais. J'ai envie de toi. C'est aussi clair que net. Et avec ta jolie bouille je peux que craquer. Si tu veux quelque chose de moi tu l'auras. Saches cependant que ça serait contre ma nature. Mais mon instinct me poussa à cela. Je ne devrais pas. Je ne dois pas. Mais je ne saurai résister si tu le désires.


Choquée était un faible mot. J'étais blême. Mes mains tremblaient et j'avais de la peine à respirer. Je sentais chacune de mes impulsions cardiaques au creux de ma poitrine. J'avais l'impression que mes mains et mon visage brulaient, faisant serrer ma main sous la paume de James, si bien que mes doigts craquaient dans un bruit écoeurant. Pour autant je ne bougeais pas, mon visage était figé et mon regard vide. Self Control. Garder son calme. Alors que dans ma tete, je sautais par dessus la table pour me laisser aller a une multitudes d'actes impardonnables pour l'irlandaise que j'étais, mon corps était comme paralysé. Ses levres fines m'appelaient, sa voix me hurlait de le faire taire. Ses paupieres closes me tuaient car elles m'empechaient de lire dans son regard. Quelques secondes auparavant, j'assistais au plus beau des spectacles, ce jaune et ce bleu me faisaient rêver éveillée.


Je reprenais difficilement mes esprits quand une goutte de sueur froide perlait le long de ma clavicule et de ma poitrine, qui se soulevait de maniere irreguliere tant mon souffle était saccadé. J'essayais de détourner le regard, posant mes yeux au sol et me faisant réaliser que nous étions encore dans ce maudit restaurant. Je voulais me lever et partir en courant pour respirer enfin, mais mes jambes étaient de coton et je serais tombée au sol. Je m'étais embarquée dans un jeu de séduction, matière dans laquelle j'avoisinais le néant, et j'avais clairement perdue, rattrapée par la réalité. La vie n'est pas un jeu, je l'apprenais à mes dépens.


-Je... C'est... James... Votre femme...


Je n'arrivais pas à aligner plus de deux mots. Il fallait que je sorte, mais pour aller où? Au lieu de ça je restais là, tentée par l'invitation. Je prenais quelques bouffées d'air, lentement, pour me calmer. Au diable sa femme, désolé pour elle, et je m'en voudrais au delà de la mort d'avoir commis pareil atrocité. Seul l'instinct parlait, et je bénissais quiconque de ne pas être louve, sinon j'aurais clairement fait un massacre. Sans parler de mon experience nullissime en matiere de garçon, et donc d'intimité.

- James, je ne pourrais rien faire. Je le veux, comme personne sur cette terre. Mais j'en suis incapable. Pourtant l'envie de brule, mon corps me brule.


Ma main était passée au dessus de la sienne, et je serrais comme une condamnée se rattachant au peu de vie qu'il lui restait.

Dans ma tête raisonnait clairement les paroles d'une chanson, pourquoi? Je ne sais pas.

It is a delicate position,Spin the bottle
Pick the victim, Catch a tiger
Switch directions, If he hollers
Break his ankles, To protect him.


Brisez moi les chevilles, avant que je ne fasse une bêtise. Une douce bêtise.



.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James MacAulay

avatar

Humeur : Ecossaise
Messages : 367
Réputation : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Localisation : Bacon land

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Jeu 16 Fév - 20:10

Respect yourself and others will respect you


Irlande, faux celtes de catholique de mes....






Pitié que je ne lui plaise pas, qu'elle me repousse au nom du respect d'autrui, qu'on ne connaisse pas. Ou même car j'étais écossais. Mais si elle disait oui je n'étais pas sûr de résister. Mon corps était brûlant et mon esprit n'arrivait presque plus à le contrôler. Un peu plus et j'oubliais toute retenue. Mon coeur battait à tout rompre dans mon torse et mes griffes voulaient autant posséder que déchirer. Lorsque sa main se posa sur la mienne, je sursautai et me redressai.

Je n'avais pas entendu ses dernières paroles. Réfléchissant avec une intensité rare pour un écossais, ses mots me revinrent comme issu d'un rêve. Ma femme. La femme de ma vie. Nous n'étions pas unis devant Dieu, pas encore mais cela ne changeait rien en mes sentiments et au lien qui nous unissait. Je l'avais déjà abandonnée une fois et le regrettait suffisamment pour ne pas recommencer. Un profond malaise m'envahit et je fus pris de nausées ainsi que des vertiges. Je me rattachai à la table, le souffle court et le coeur au bord des lèvres.

"Attends une seconde."

Mes griffes chuintèrent en poussant soudainement et prenant une profonde inspiration, je levai haut la main avant de la plaquer violemment contre ma jambe, m'arrachant un grognement qui accompagna le bruit de tissu déchiré lorsque ma chair se fendit. De gros bouillons de sang vinrent tâcher mon kilt et je soupirai tandis que mes plaies cicatrisaient. La douleur m'avait transpercé l'esprit et permis de reprendre le contrôle sur ma nature animale. Effaré par ce que j'avais dis et failli faire, j'écarquillai brutalement les yeux. Et secouai la tête.

"Non non non. Jamais même mon loup me le fera pas faire ! Jamais ! Pas une autre et surtout pas une irlandaise si jolie soit elle ! Il n'y a que Kada'an, seulement Kada'an. Aucune autre."

Je sortis un papier et un stylo et griffonnai quelques mots dessus. Cela consistait, en une écriture approximative et toute masculine, à l'adresse de la meute ainsi que mon numéro de téléphone.

"Non. Je ne peux pas. J'en aime une autre. Mais je ne veux pas rester sur de mauvais termes. Si tu veux en savoir plus que le monde surnaturel rends toi à ce lieu et m'appelles moi. Les autres membres de ma meute seront plus à même de te renseigner."


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Wilson

avatar

Messages : 29
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 23

MessageSujet: Re: Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]   Jeu 16 Fév - 21:17



James & Emily

Respect yourself and others will respect you.



-Attends une seconde.

Je fronçais légèrement les sourcils, exprimant ma stupéfaction ou mon incompréhension face à son visage quelque peu étrange.

-Non non non. Jamais même mon loup me le fera pas faire ! Jamais ! Pas une autre et surtout pas une irlandaise si jolie soit elle ! Il n'y a que Kada'an, seulement Kada'an. Aucune autre.

Je sentais comme une brisure au fond de moi, quelque chose qui se brisait. J'ouvrais la bouche stupéfaite, et aussitôt je sentais mon sang bouillir au fond de moi. Garder le contrôle, encore. J'avais une gestion de la colère très faible, et je sentais que là, j'allais explosée. Il griffonait queque chose sur un bout de papier, me parlant en même temps, mais le bourdonnement dans mes oreilles m'empechait d'entendre, d'écouter, quoi que ce soit. Mon regard était dur, obscur, et ma bouche se déformait dans un rictus horrible que je ne me connaissais pas. Je fouillais nerveusement dans mon sac, prenant mon porte feuille et sortais deux billets de vingt dollars. Je tapais de la main sur la table, y laissant l'argent. Je me levais furieuse, mettant à nouveau la veste apres avoir jeté mes cheveux en arriere pour ne pas les coincer à nouveau dans la fermeture du vêtement.


-Merci James, de DEFONCER mes espoirs, pas l'espoir de me faire déflorer par le premier gus' qui passait, non non. Celui d'avoir l'impression d'enfin m'integrer au tableau. Celui aussi d'avoir un semblant de vie sentimental. Je te remercie, j'ai ouvert les yeux : les relations intimes, amoureuses, le coup de foudre et ces merdes, c'est pas pour moi! Mais pourquoi je m'étonne, tu n'es qu'un sale écossais prétentieux. Je... J'arrive pas à trouver de mots assez fort pour exprimer à quel point tu me dégoutes, à quel point tu me donnes envie de vomir, à quel point tu me brises. Je suis vraiment trop bête, plaire à quelqu'un, serieusement. C'était voué à l'échec, au fond, tu sais. Comment une nana comme moi aurait pu supporter un idiot comme toi, qui se sent supérieur de par son sang, de par sa lignée. Tu suintes le méprit, tu as une confiance en toi tellement énorme, à contrario de ce qui doit y avoir sous ta jupe traditionnelle. Tu crois quoi, que les filles peuvent tombées sous ton charme parce que tu as de beaux yeux bleus, de jolies bouclettes rousses et un sourire ravageur? J'aurais tellement aimé que tu sois aussi beau au fond de toi, mais tu es vide. Et comme je fais pas le tapin, je paie pour nous deux, j'aurais pas ça sur la conscience. En meme temps ça doit t'arranger, les écossais son des gros radins!

J'avais du mal a réspirer.   Pas une larme ne sortait de mes yeux, à ma grande surprise. D'habitude je pleurais sous la colère. Je me tournais et m'adressais au peu de personnes qui étaient là.

-Regardez mesdames et messieurs, la frêle pauvre petite Irlandaise, consanguine de surcroit a en croire les dires, se fait allumer et recaler comme une petite merde par MONSIEUR la Grande et Glorieuse Ecosse, le beau professeur aurait voulu chevaucher la jeune et stupide étudiante!

Je me rapprochais doucement de lui, me calmant faussement. J'allais exploser. Ma main partait toute seule, claquant sur la joue de James.

-Quand on commence quelque chose, on le finit, on coupe pas court dans un pauvre élan de lucidité, par respect pour la personne.

Je me retournais, prenant mon sac sur le passage, et traversais la salle du restaurant. Je claquais la porte dans un bruit assourdissant, faisant tomber un cadre sur le mur.




.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Respect yourself and others will respect you. [James & Emily][TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers le respect des droits economiques et sociaux des citoyens haitiens
» Un Peu Plus de Respect Pour les Bienfaits Reçus !
» Le mal d'Haiti: le non-respect de ses semblables
» [Non Respect JDH] Kissiou (28/03/1458) (coupable)
» ForumHaiti : Une modération qui rime avec le respect mutuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Campus :: Hall-
Sauter vers: