AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

  [Event] Valentine's Exchange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Sheriff Stilinski

avatar

Messages : 42
Réputation : 5
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: [Event] Valentine's Exchange   Mar 14 Fév - 8:07

Beacon Hills
POLICE

Sheriff Stilinski

Valentine's Exchange...
Un mois que je suis sur le pont à voir et revoir le moindre détail. La responsabilité que le maire m’a collée sur le dos est lourde à porter. Je dois m’assurer que la Saint Valentin se passera bien. D’après lui nous nous devons de marquer à nouveau ce jour, en mémoire des morts de l’an passé et pour les survivants.

« - Stilinski ! Cette fête doit être exemplaire ! Je ne saurais tolérer le moindre incident. » Avait-il asséné à coup de doigt levé, en donneur de leçon.

J’aimerais bien l’y voir ! S’il savait ce qui rode en ville, ce « Monsieur » resterait planqué chez lui au lieu d’organiser une fête publique à haut risque. Nous n’avons toujours pas mis la main sur les trois scientifiques. Parrish y travaille, mais l’enquête s’avère difficile d’autant qu’il ne peut pas agir en plein jour.

Au début j’avais proposé un bal à la salle des fêtes. Celle-ci a récemment été refaite. Les installations sont aux normes et neuves. Il ne devrait pas y avoir de dysfonctionnement comme avec la grande roue de l’an passé. Les issues de secours sont correctement réparties. Mais il a fallu que Monsieur le Maire ajoute son grain de sel avec l’idée que ce bal soit costumé. Il n’a rien voulu savoir quand je lui ai rétorqué que cela ne facilitait pas le travail de la police d’avoir des gens plus ou moins masqués par leurs déguisements, sans parler des armes factices qui peuvent en masquer des bien réelles…

J’ai donc sur-assuré l’évènement, en prévoyant une unité de soin présente sur les lieux avec une unité des pompiers. J’ai refusé toutes les demandes de congé de mes hommes. Je veux que nous ayons tous nos moyens au cas où…

Stiles me dit que je fais mon Cassandre et ne vois que le pire. J’en ai quand même touché un mot à Scott. Lui demandant d’ouvrir les yeux et de m’assurer un minimum de surveillance.

Jour J – 7:30 du matin

J’ai mal dormi, hanté par des cauchemars où je vois continuellement cette grande roue prendre de la vitesse et finir par basculer avec ses occupants. Basculant les pieds sur le sol, je me gratte le menton. J’ai une drôle d’impression sur laquelle je ne m’attarde pas car une envie pressante m’amène aux toilettes.

- AHHHHHHHHHHH !!!! Putainnnn !

Je hurle si fort, que Stiles arrive en courant.

- Qu’est-ce qu’il y a Pa’ ? Euh… Pa’ !

- Ma… enfin mon… J’ai plus de kiki !!

Je regarde mon fils… ma fille ?

- Stiles ? Dis-moi que je suis mal réveillé ?

- Putain, j’ai des boobs ! Hurle Stiles qui m’a bousculé pour entrer dans la salle de bain.

***

Jour J – 3 heures plus tard.

Stiles et moi avons appelé, un peu gênés, nos connaissances les plus proches. Une chose terrible est arrivée à Beacon Hills. Pendant la nuit la population a changé de sexe. Je viens de raccrocher le téléphone. Le Mai… la Mairesse exige que le bal masqué soit maintenu…

J’ai dû resserrer la ceinture de mon pantalon et j’ai la désagréable sensation de flotter dans mon boxer… J’ai franchement du mal avec les deux globes qui ont poussé sur mon torse, mais j’ai une mission à assurer : le maintien de l’ordre. Rien n’arrêtera un … une Stilinski ! Je porte un soutient gorge de Claudia que j’avais conservé en souvenir… La vie est bien cruelle ne nous imposer ça. J’ai demandé à Mafdet Mahes d’enquêter sur ce phénomène en toute discrétion. Elle... il m'a répondu(e) avec un grognement rauque qui ne me donne pas trop l'envie de la... le croiser.

Aussi étrange que cela peut être, la population de Beacon Hills ne semble pas en faire tout un fromage et s’adapte à sa nouvelle condition. Cette ville est décidément étrange.

***

Jour J – Fin d’après-midi

La clémence de la météo a fait sortir les gens. De la musique joue dans la salle des fêtes. C’est le héros de la ville qui officie pour l’animation de la soirée. Chuck Norris qui lui est resté un homme… Y a vraiment des injustices sur terre !

Un à un par radio, je check mes hommes, ou plutôt les femmes de mon équipe. Mon personnel  est maintenant majoritairement féminin... Jordan me tapote l’épaule m’assurant que tout va bien se passer. Mon adjointe est impressionnante en femme… Je me demande ce que donne Ruby en homme...

Tout cela me fait des nœuds à la cervelle…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chuck Norris

avatar

Humeur : Aphorismique
Messages : 84
Réputation : 11
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 77
Localisation : Dans ses rangers

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mar 14 Fév - 8:14


Valentine's Exchange...


Semaine de routine. J’ai stoppé une guerre ou deux au moyen orient et sauvé trois espèces animales en voie de disparition. Mon pote Stalonne m’a appelé pour faire un golf mitraillette, mais j’ai décliné car c’est bientôt le jour de l’éternelle catastrophe à Beacon Hills. Pour rien au monde je ne souhaite manquer cela. L’an passé je me suis fait plein de potes parmi les lapins. J’ai d’ailleurs un cadeau pour l’un d’entre eux. C’est un petit garenne qui répond au savoureux nom de Civet.

Me baladant pour faire du shopping du côté des plaines du Serengeti, j’ai croisé un vieux marabout Masaï. Sa tribu avait quelques soucis à cause d’une guéguerre entre un troupeau d’éléphants et une meute de lion. J’ai réussi à mettre tout le monde d’accord. Les lions chassant les souris qui faisaient peur aux pachydermes. Les félins s’amusants, les ruminants rassurés, la tribu masaï me remercia en m’offrant un présent. C’est une petite statue qui ressemble vaguement à un ours. D’après le chaman, elle aurait des pouvoirs protecteurs. J’ai donc pensé que cela serait un beau cadeau pour ce gentil lapin qui a la malchance d’habiter un village gaulois californien bien atypique.


Mon réseau d'informateurs top secret m'a annoncé que les choses ne tournaient, encore une fois, pas rond à Beacon Hills. Une histoire de Madame, Monsieur, sans queue, ou avec, ni tête. Je crois que les trois mystérieux docteurs ont encore frappé. Il faudrait que je m'occupe d'aller leur caresser le minois pour leur remettre les idées en place.

Quand je débarque en ville, je sais vers qui me tourner. Stilinski. Le sheriff présente de beaux restes en tant que femme. Elle n’a d’ailleurs pas apprécié que je lui colle une main aux fesses.  Elle avait beuglé que cela ne se faisait pas.

- Genre quand vous étiez un homme, vous n’avez jamais fait ce geste Sheriff ?
- …

Amusant de voir la population de Beacon Hills se confronter à des comportements inversés. Les anciennes femmes n’en sont pas moins devenues de vrais gougeâtes comme l’était l’ancienne population masculine. Je souris dans ma barbe. Beacon Hills est en train de vivre une belle leçon de vie.

J’ai monté une sono de compétition en moins d’une heure. Le Sheriff m’a demandé de baisser le volume, il a peur que je fasse exploser les vitres avec mes décibels. Quel rabat-joie ! J’ai délégué à une de mes connaissances la prestation pour tout ce qui est nourritures et boisson. Et pendant que mon ami installe ses tables et son bar, de mon côté je positionne une roue du Destin. Juste à côté, il y aura une urne inviolable pour y déposer 1$ symbolique afin d'aider les familles qui ont perdu un proche l'an passé. Le don offre la possibilité de tourner la roue du Destin que je pousse d'un doigt. J’ai cru que le Sheriff allait me faire une crise cardiaque en la voyant.

- C’est sans danger ! Les gens tournent la roue, cela affiche leur destin immédiat.

HRP:
 

- Attachez moi ça solidement Norris !

- Pas de panique, Monique !

- Ce n’est pas vous que la Mairesse sermonne !

- Ok, je vais l’attacher. T’bile pas Simone.


Au milieu de la salle des fêtes, je tourne sur moi-même. La décoration est parfaite. L’ambiance héroïque est bien au rendez-vous. Voilà le monde qui arrive, seul ou en couple. Le changement de sexe fait bien parler. Je repère déjà quelques situations cocasses….




© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïrra Shtamla

avatar

Humeur : La vie n'a aucune limite, pourquoi s'en imposer?
Messages : 56
Réputation : 3
Date d'inscription : 26/01/2017
Age : 17
Localisation : Dans les étoiles

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mar 14 Fév - 10:43


Valentine's Exchange...


Aujourd'hui c'est la saint valentin, et le maire a prévu un bal costumé, j'en ai jamais fait auparavant, et j'ai déjà prévu mon costume: je serais Daredevil! C'est l'un de mes super-héros préférés...
Par contre je suis sûre que j'ai de gosses cernes, tant pis, j'ai un masque don ça ne se verra pas...
La seule chose qui me plombe un peu le moral c'est que la saint Valentin je vais la fêter seule au milieu de dizaines de couples...Taaaaaant pis, c'est la vie ma pauv' Lucette!
Je décide au bout d'une demi-heure de sortir de mon lit, je mets un jogging et un t-shirt large, je suis à peine réveillée...
Je descends dans la salle à manger, et c'est bizarre car il n'y a personne...Je prends mes céréales pour me réveiller, et je me sens bizarre. Je passe outre et vais prendre ma douche...et c'est là que je me rends compte de quelque chose...Je baisse la tête, et...Je....Je ne sais pas ce qu'il c'est passé, mais...Mais ce n'est...pas normal! Mes seins on disparut et maintenant j'ai un phallus accompagné de ses deux boules....Je commence a paniqué et mes yeux s'illuminent, je dois me calmer...Inspire, expire, inspire et expire...C'est bon. J'appelle ma Tante, et à peine a-t-elle décrochée qu'elle me dit:
"-Je sais chérie, ne panique pas ma grande, toute la ville est touchée, va a la fête.
-Mais mon
-Ton costume c'est vrai...Bon écoute c'est un costume pour homme à la base, tu le met, et si ce n'est pas à ta taille, il y a le costume de Cyclope dans l'armoire de ton oncle
-D'accord...
-Courage chéri."
Elle a raccroché...Bon je vais faire ce qu'elle a dit.
J'essaye mon costume, et ai mon grand bonheur il est à ma taille. C'est déjà ça...
Bon, j'ai une barbe et je ne sais pas m'en occuper donc tant pis, je laisse tel quel.
Aller, courage ma fille, c'est l'heure d'y aller!






© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Hale
Administrateur
avatar

Humeur : Tourné vers l'avenir
Messages : 4203
Réputation : 190
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mar 14 Fév - 11:22


Valentine's Exchange...


J’aime boire mon café installé sur la terrasse qui donne sur la forêt. En revenant vivre au manoir je goûte à nouveau aux sensations primaires. Les ombres s’étirent mollement dans un crépuscule qui tarde en longueur. La nature s’anime et reprend son droit sur le prédateur diurne qu’est l’être humain.

Quinze jours que nous avons rompus avec Stiles. Deux semaines de calme si ce n’est les vagissements de Ian ou les piques de mon oncle. Peter et Ruby ont aussi aménagé dans le manoir. Je m’occupe beaucoup du bébé, permettant à mon alpha de se retrouver avec Peter et de faire ce dur travail de deuil. Si nous nous chicanons presque en continu avec Peter, mon oncle n’hésite pas à me confier son fils, preuve de sa confiance absolu.

Le petit Ian est bien emmitouflé dans son cosy. Du bout du pied je le berce alors que la nuit tombe peu à peu. Demain c’est la saint Valentin. Initialement nous avions prévu d’y aller avec Stiles, mais c’était avant notre séparation. Ruby m’a convaincu d’y aller quand même pour me changer les idées. Je pense que mon alpha me pousse, non pour que je rencontre quelqu’un d’autre, mais pour que je me rende compte que Stiles me manque.

Je ne nie pas que l’humain babillant ne me fasse pas défaut. Mais plus je décortique notre relation, plus j’ai l’impression que notre union n’était que pure vanité égoïste. Dans le regard de Stiles j’étais un prince, un animal puissant, tout ce qu’il rêve d’être. Son regard flattait mon égo. Cette relation n’était pas juste pour lui. Enfin si un peu. Lui trouvant son compte en se pavanant avec un gars réputé inaccessible. Le looser sortant avec un loup de la famille Hale. Dans ce sens aussi notre relation n’était pas juste pour moi.

Nous avons fait le bon choix…

Ian vient de s’endormir. Mon cousin aime s’endormir dehors. Je ne doute pas qu’il sera un loup dont nous serons tous fiers. Avec précaution je prends le cosy et rentre dans le manoir pour aller coucher l’enfant. Ian est déjà d’une nature très calme, et je sens qu’il est bien avec moi.

***

J’ai averti Ruby que j’ai couché l’enfant et entre dans ma chambre. Mon costume est prêt sur une chaise. Le thème de la fête est les super héros. Franchement je ne me voyais pas représenter un de ces types qui mettent leur slip par-dessus un collant. Je n’ai jamais rien compris à l’engouement des gens pour ce genre de film. C’est comme superman, il lui suffit de retirer ses lunettes, de mettre une cape et personne ne le reconnait. Même un gosse de dix ans comprend que c’est idiot ! Sans parler que les réalisateurs se sentent obligés d’ajouter des prothèses à leurs acteurs pour leur donner des formes exagérées. Y a franchement de quoi se foutre de la gueule du type avec un popotin pareil !

J’avais donc cogité sévère pour m’éviter le ridicule. C’est en tombant sur un DVD de Stiles rangés avec les miens et qu’il avait amené au loft que j’ai trouvé mon personnage. Demain je serai le Terminator T-800. Mon idée est assez maligne car j’ai déjà l’essentiel dans mes placards. J’ai acheté une paire de lunette et des chaines pour agrémenter un vieux blouson de cuir. Dénicher le fusil à pompe a été plus délicat. En fait j’ai demandé à Jordan. Ce n’est pas très légal, mais il m’a dégoté un modèle tout à fait convaincant dans leur fourbi de saisies. L’arme étant destinée à être détruite. Ce truc envoie des bastos grosse comme le pouce.

Une douche et au lit. Je me suis entraîné devant la glace à faire la gueule comme Arnold, je me trouve très convaincant.

***

C’est le hurlement de Ruby qui me réveille soudainement. Je bondis dans la chambre du bébé, c’est là qu’elle est. Peter ? Arrive en même temps.

- WTF ! M’exclamé-je.

Les trois adultes dans la chambre se regardent mutuellement, je finis par me griffer le dessus de la main pour être certain de ne pas être en train de rêver. Peter, Ruby et moi avons changé de sexe. C’est déjà déstabilisant, mais le plus cruel est que Ian aussi. Le bébé s’est changé en fille, rappelant Lilia sa défunte sœur.

Peter ne réagit pas, Ruby est sous le choc. Je retourne dans ma chambre attraper mon téléphone et j’appelle Chad. L’architecte met du temps à répondre et quand une voix féminine me répond, je comprends que nous sommes tous dans une sacrée pagaille.

- Derek, dis-je d’une voix bien trop cristalline. Vous aussi ?

- Oui… Peter ? Ruby ?

- Aussi. Même Ian est touché…

- …

- Tiens-moi au courant si tu as des informations sur ce merdier.

Je n’ose pas appeler le sheriff, ni même Stiles. Nous passons la première moitié de la journée dans l’expectative. Puis j’accompagne Ruby au centre commercial. Le bébé a besoin de couches et il faut remplir le frigo. Peter refuse d’être vu en femme et se cloître dans le manoir.

Toute la ville est touchée. Les gens se regardent, tout le monde est logé à la même enseigne. Je porte toujours mes fringues et j’ai l’air d’une loubarde. Ruby a récupéré un pantalon de Peter et un de ses t-shirt. Finalement nous nous amusons à regarder les gens autour de nous. Le monde a paré au plus pressé et les habillements de chacun sont devenus atypiques. Nous passons au poste de police. Je reste dans la voiture car je préfère éviter de croiser mon ex-beau-père. Ruby revient sans vraiment d’informations complémentaires. Juste que seule la ville de Beacon Hills est touchée et que la fête de ce soir est maintenue.

Sur le chemin du retour, Ruby me charrie sur mon nouveau physique. Je lui rétorque qu’elle est pas mal en mec et me moque de Peter dont l’égo a méchamment reçu. Finalement je prends cette métamorphose comme elle vient. J’avais l’habitude de me gratter la barbe, ce geste me manque. Je décide d’aller quand même à la soirée. Mieux, je trouve que cela risque d’être plutôt drôle. Au super marché j’ai acheté des sous-vêtements me fiant aux indications de tailles de mon alpha.

***

Mon déguisement tombe un peu à l’eau. Je suis déçu, je me voyais bien dans une démarche un peu rigide et faire la gueule. J’ai peu de temps pour me retourner et pas envie d’investir dans des fanfreluches. Mauvais, Peter m’avait proposé Cendrillon ou Blanche neige. Je lui avais rétorqué qu’il irait bien en reine sorcière. Qu’il avait le physique pour. Ruby avait dû s’interposer pour que nous n’en venions pas aux mains.

- Pouffiasse !

- Grognasse !

- Ça suffit ! Vous êtes pire que deux chieuses ! Rugit Ruby d’une voix de ténor.

- Greuh !

***

J’ai trouvé comment recycler mon déguisement. J’ai troqué la veste de cuir contre un Marcel kaki, déniché une vieille casquette de l’armée, et j’ai gardé les lunettes de soleil et le fusil à pompe. Je ne change pas de film. Si je ne peux pas incarner le Terminator, alors… je serai Sarah Connor.

Étrange de m’attacher les cheveux en une queue de cheval. Je glisse mes hanches dans un de mes jeans noir, le changement de formes fait qu’il donne un effet treillis qui convient à mon rôle. Sarah ne sourit pas plus que le Terminator. Finalement ce petit changement ne bouleverse pas grand-chose dans mon projet initial.

Ruby m’aide à me faire une fausse blessure au bras, enrubannée par un chiffon sale. Elle corrige ma coiffure. Je crois que ça l’amuse que je me prête au jeu. Ok, cela m’a carrément fait suer de devoir m’asseoir pour aller pisser, mais depuis que j’ai passé l’épreuve de redevenir humain pour mieux m’élever, je me dis que ce n’est qu’une épreuve de plus à surmonter.

- Tatie Danielle compte restée enfermée, dis-je en parlant de Peter.

- Tu sais ce qu’elle te dit Tatie Danielle ! Dit une voix dans le salon.

Je tourne sur moi-même pour une dernière inspection par mon alpha et descends au salon. Peter hausse un sourcil en me voyant. Je le vois plisser les lèvres, il se retient de l’ouvrir. Je crois que je l’ai bluffé avec mon déguisement somme tout sommaire, mais efficace.

- Miyavi n’avait pas le temps de t’attendre. Il a dit qu’il t’infligera autant de bosse que tu en feras à sa moto.

- Merci Pierrette répondé-je avec un sourire narquois.

Je prends les clés qu’il me tend et me retourne brusquement, lui envoyant ma queue de cheval dans la figure. Le personnage de Sarah Connor me va très bien. Mon ancienne masculinité n’est pas mise en péril. Et à part une paire de lunette de soleil et une casquette militaire, je n’ai rien déboursé pour ce déguisement. Je devrai juste rendre le fusil à pompe à Jordan.

***

La moto de Miya complète mon déguisement. Je ne cache pas mon plaisir et la fais pétarader à souhait dans les rues de Beacon Hills.

- Merde le sheriff !

Une matrone pas commode avec l’uniforme du sheriff me fait garer sur le côté. Je vois dans son regard une lueur malsaine. C’est à ce moment-là que je me félicite d’avoir rangé le fusil à pompe dans les sacoches.

- Papiers de la moto, Hale !

Je plonge ma main dans la poche arrière de mon jean. Le kanima semble être un adolescent sans cervelle, mais il cache bien son jeu. Je présente les papiers à mon ex-beau-papa qui épluche en vain les documents. Je suis en règle. Je repars un peu mal à l’aise. J’apprécie beaucoup l’homme qu’il est. Mais malheureusement nous ne pouvons plus avoir de lien cordial. Ce que je conçois tout à fait, bien que je m’en désole.

Du monde est déjà arrivé à la salle des fêtes. Je pousse un peu la manette des gaz, histoire de faire ronfler le moteur. Je suis amusé quand je reconnais des connaissances. Le changement de sexe n’est pas vécu pas tous de la même manière. Et c’est plutôt fier que je descends de ma monture mécanique et accroche mon fusil à pompe dans le dos. Je salue d’un geste mes connaissances et entre dans la salle des fêtes. La sono est un poil fort. Je repère le bar et m’y avance.

Passant devant une roue, réplique de celle qui s’est cassée la gueule l’an passé, je pense à une attraction de mauvais gout, puis je vois l’urne à côté et comprends le sens de la chose. Je jette un billet d’un dollar dans l’urne et tourne la roue.


© Fiche par Mafdet Mahes


I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 746
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mar 14 Fév - 11:22

Le membre 'Derek Hale' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Roue du Destin' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Alex Cormier

avatar

Humeur : Perplexe
Messages : 808
Réputation : 150
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 27
Localisation : Hôpîtal de Beacon Hills

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mar 14 Fév - 16:37


Valentine's Exchange...



Mise en situation:
 

Alex venait d’enfiler son costume et pestait comme une charretière.  Non seulement il ne lui faisait plus, mais il était serré en divers endroits, et quelques coins lui rentraient dans la peau ou la coinçait.  Avec toute la compassion dont un coeur-de-glace pouvait faire preuve, Adriann attrapa Alex par la taille et lui embrassa le cou en face du miroir, lui suggérant d’échanger leurs costumes, le sien étant moins rigide.

-Tu fais une très jolie Valkyrie, c’est dommage. commenta-t-il avec fougue en aidant Alex à retirer son costume de Thor.
-Et j’ai toujours rêvé de te voir avec une perruque blonde. rétorqua la canadienne en  soupirant : elle pouvait de nouveau respirer.

Quelques minutes plus tard, Adriann-Thor et Alex-Loki s’admiraient dans le miroir. Les cheveux d’Alex faisaient un peu gâchis, mais le costume de son amoureux rendait bien, même s’il n’était pas tout à fait à sa taille.

-Au pire on dira que je suis Frigg.  Ou Hel?
-Ou rien du tout.  Tu seras pas le seul à avoir eu des problèmes de costume aujourd’hui, j’en suis certain.


Et comme il était question de problèmes... Le portable d’Adriann sonna, et il eut juste le temps de mentionner que c’était le bureau du médecin légiste avant de répondre.  Il passa à la chambre pour discuter et Alex pouvait sentir l’agitation et l’énervement dans sa voix, bien qu’il ne comprenne pas les propos.  Fulminant, Weizerling réapparut dans le salon en commençant à s’extirper du costume.  Il expliqua à Cormier qu’ils avaient besoin d’un avis d’expert immédiatement et qu’il était évidemment le seul à être disponible ce soir et sur un aussi court délai.  La châtaine attira Adriann contre elle par le postérieur, lui disant qu’il ne devrait pas y aller dans un tel état d’énervement, et lui offrit de relaxer un peu avant de partir.

C’est donc seule que Loki se présenta à la Salle de Fêtes.  Le souvenir lugubre de l’an dernier vint l’assener de mauvais souvenirs, et elle s’en approcha, comme hypnotisée, en levant un doigt d’honneur aux flics qui la sifflaient.   Elle tenta de subtilement rajuster son soutient-gorge -sans les mains, ce qui était en soit un défi-, réalisant que les nouveaux-mâles ne se gênaient pas, eux, pour triffouiller leurs pantalons et reprendre leurs aises.  Si l’une des dames ici présentes s’était permise d’agir ainsi la veille, la moitié des hommes de la salle s’en seraient montrées complètement outrées.  Devant Alex, une autre demoiselle était à la roue et y déposa un billet.  La druide remarqua le canon qu’elle avait avec elle et ne put s’empêcher que ce devait être un moyen inconscient de compenser celui qu’elle avait perdu au réveil.  Fidèle à sa générosité habituelle, Alex déposa la tête de Lincoln dans l’urne, pour Adriann et elle, et fit tourner la roue en suivant du regard le fessier majestueux de Sarah Connor.  Ce n’est que lorsqu’elle se retourna qu’Alex reconnut son amie louve.

-Derek!  Ça va?
Puis, un peu moins fort, maintenant qu’elles étaient à la même hauteur :
-T’es en chasse?  T'as besoin d’une wingman?

© Fiche par Mafdet Mahes



Merci Matrim & Chuck!


Dernière édition par Alex Cormier le Mar 14 Fév - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t996-alex-cormier-de-touts-et
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 746
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mar 14 Fév - 16:37

Le membre 'Alex Cormier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Roue du Destin' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Arès Kye Coleman

avatar

Humeur : Tournée vers l'avenir
Messages : 630
Réputation : 54
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : Là ou la paix n'est qu'illusion. Beacon Hills, California

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mar 14 Fév - 19:56


Valentine's Exchange...



Les scientifiques amateurs de chair fraîche pour leurs expériences macabres m'échappaient encore et toujours et cela commençait sérieusement à me mettre en rogne. Cette impuissance ne faisait pas partie de mes habitudes en tant que gardien du surnaturel j'avais l'habitude de faire respecter l'ordre surnaturel à coups de crocs et de griffes expéditifs et de rituels honorant la déesse mère des guerriers de mon espèce. J'enrageais de constater que les briseurs d'équilibre se jouaient de moi avec une telle aisance alors je mettais d'autant plus d'énergie à abattre leurs créatures unes à unes. Les traquant aux quatre coins de la petite ville Californienne et me montrant impitoyable. Délaissant même mes obligations auprès de mon boss sicilien pour me concentrer uniquement sur ma mission surnaturelle. Toutes mes demandes de renforts étaient restées lettres mortes et je me sentais abandonné à mon sort dans une ville dans laquelle le surnaturel était une chose ordinaire. Pestant contre le manque de volonté de mes supérieurs hiérarchiques, je m'engage sur la piste d'une chimère mi loup mi coyote si je me fie à mon odorat aiguisé de félin. L'alarme de gardien se déclenche dans mon crane et me vrille les tympans. Merci j'étais déjà au courant pour la présence de l'anomalie offensant le sacré de ma mission. Je traque ma proie qui finit par détecter ma présence et se retourne pour me faire face.

La chimère est une jeune femme de quelques années ma cadette. La victime d'une force néfaste dépassant sa propre volonté se transforme et laisse le bleu glacé illuminer ses prunelles. J'éclate d'un rire sonore avant de me diriger vers elle en marchant. La fumée grisâtre caractérisant les gardiens à la fumée se met à danser autour de moi tel un spectre doué de volonté propre. Je laisse la peur envahir le regard de l'expérience à demi ratée et me mets à trotter au moment ou mes yeux se mettent à briller d'une lueur bleuté aux saveurs océaniques. Je finis par m'élancer carrément à quelques mètres de la coyote loup et me jette en avant. Ma transformation se déclenche et j’atterris sur quatre pattes de tigre. La chimère fait volte face pour s'enfuir mais je bondis une seconde fois tandis que la fumée continue de danser funestement autour de ma masse désormais animale. Un feulement bestial s'échappe de ma gueule ouverte sur mes crocs lorsque je plaque la future défunte au sol et l'emprisonne de mon poids. Mes crocs s'enfoncent dans sa gorge et la déchirent brusquement tandis que mes griffes raclent ses jambes. La vie quitte l'anomalie en un instant et je reprends forme humaine au dessus d'elle. Mes yeux bleus de deatheater plantés dans ses yeux noisettes. La fumée continue de se mouvoir autour de moi, masquant partiellement ma nudité. Mes fringues sont en miettes et je pousse un soupir navré.

A chaque fois, je me dis que je ne répéterais pas la même erreur mais cette capacité acquise récemment de manière bien mystérieuse en raison d'une succession de choses bien précises me dépasse parfois. Je suis bon pour rentrer à poil. Heureusement qu'il fait nuit. Je m'agenouille devant ma victime et pose mes mains sur sa poitrine de manière solennelle. Je ferme les yeux pour me concentrer plus profondément sur le processus de purge du mercure qui ne tarde pas à se déclencher quelques secondes plus tard. La souillure argent quitte le corps de la jeune femme par tous les pores de sa peau, ses yeux, ses lèvres, ses oreilles. Je caresse les cheveux blonds de la défunte dans un geste affectueux. Tu trouveras la paix je t'en fais la promesse et tu seras vengée inconnue. Je m'assois à coté d'elle et effectue le rituel de manière expéditive, accompagnant son esprit dans sa dernière demeure de paix éternelle. Je me relève quelques minutes plus tard et hésite à me retransformer pour rentrer au loft mais je me dis qu'un tigre en liberté attirera à coup sur plus l'attention qu'un nudiste. Je ne serais certainement pas le premier à me promener les roubignoles à l'air libre dans le coin. Je quitte les ténèbres de cette zone oubliée de la ville et rentre chez moi les mains sur les parties. J'évite les zones les plus peuplés et animées de Beacon Hills et me prépare à me transformer en tigre afin de rentrer chez moi bien plus vite. Les habitants ont déjà vu pire. Mais tandis que je m’apprête à déclencher la transformation un groupe d'étudiantes en vadrouille croise mon chemin. Pas la peine d'esquisser une moue de surprise pareille. Z'avez jamais vu de mec à poil ou quoi ?

Les sourires aguicheurs prennent le pas sur les mines choquées et je demande à l'une des demoiselles son écharpe. Cette dernière me la donne en riant et reluque mon postérieur. Je passe l'écharpe autour de mes parties et rentre finalement au loft affublé de ce pagne improvisé. Non mais qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour protéger cette ville je vous jure. J'ai eu de la chance de ne pas tomber sur une patrouille et de ne pas avoir eu de sang de chimère sur le dos. La sonnerie de mon téléphone résonne et je jette un coup d’œil. Alessandro encore. Mon patron se demande certainement pourquoi j'ai plus ou moins laissé tomber mon poste de second et de vigile. Mais il ne peut pas comprendre. Nos ennemis mafieux peuvent mourir demain voire après demain. Ou encore après demain. Ils sont des morts en sursis mais les scientifiques doivent être arrêtés et je me dois de me dévouer entièrement à cette mission. Cette capacité qui m'a été donné par le Nemeton est un signe du destin. J'éteins mon téléphone et vais me glisser dans un bain brûlant dans lequel je ne tarde pas à m'endormir épuisé par ces derniers jours de traque acharnée. Je me réveille une bonne heure plus tard et vais me coucher après avoir avalé des restes de la veille. Mes traits sont tirés par la fatigue et je m'effondre dans mon lit.

(…)
Les rayons de l'astre solaire filtrent à travers les rideaux de ma chambre et je ronchonne pour la forme avant de remuer dans ma couette pour tergiverser alors que je sais pertinemment que je vais me lever dans quelques secondes. Quel jour on est ? Mardi c'est la St Valentin. Encore une fête purement commerciale ayant pour but de plumer la gente masculine à travers la réalisation d'un idéal désuet. Oui, je suis d'humeur philosophique de bon matin lorsque je n'ai pas assez dormi. Je repousse la couette immaculé de mon corps et me dis que j'aurais mieux fait de ramener ma sauveuse de la veille au loft afin de ne pas passer la St Valentin seul. Quelle tristesse. La déchéance suprême d'un Don Juan des temps modernes. Alors que je roule sur moi même pour atteindre le bord du matelas et me lever. Je comprends instantanément que quelque chose ne tourne pas rond. Qu'est ce que je sens sur mon torse ? Je baisse lentement les yeux et découvre une paire de seins qui vaut le coup d’œil. Mes yeux s’écarquillent de surprise tandis que j'approche ma main du bas pour vérifier que. Que quoi ? Que je suis encore un homme ? Ma moue de surprise rend probablement mon expression mémorable mais je n'en ai que faire. Qu'est ce que c'est que ce bordel ! J' hurle à plein poumon contre cette mascarade matinale et ferme brusquement la bouche lorsque je constate que ma voix n'est plus la même.

Moins grave beaucoup moins grave. Je suis en train de rêver. Je ne vois pas d'autres explications. Je vais me rendormir et me réveiller dans mon pieux avec mon propre corps et non pas celui de cette femme. J'opte pour une solution radicale et me transforme en tigre  avant de reprendre forme humaine avec l'espoir d'avoir rétabli l'équilibre de ma personne pour le coup mais rien n'y fait. Je suis. Je suis une femme. Je bondis hors de mon lit. Et file vers la salle de bain comme une furie. Une fois devant mon miroir je dois faire face à la dure réalité. Je suis devenu une femme. Mes doigts se glissent dans mes cheveux bruns puis palpent mon visage. Bon réfléchissons cela ne saurait être définitif. Je dois m'assurer que je ne suis pas le seul touché par le phénomène. Je m’apprête à aller chercher mon téléphone pour appeler Aless mais une envie pressante me retient au petit coin. S’asseoir pour le faire est étrange et je me sens mal à l'aise sans savoir pourquoi. Je dévale les escaliers et attrape mon téléphone avant de composer le numéro du sicilien. Lorsque ce dernier me répond d'une voix chantante et suave bien en accord avec mon boss mais assurément féminine je comprends que toute la ville est touchée. Nous nous envoyons des piques amicales de circonstance et il semblerait que ce changement de sexe inopiné fasse oublier mon éloignement du business à Alessandra donc.

Je raccroche et reçois un appel de Milan qui me demande ce qu'il se passe d'une voix douce. Je me plie en deux en entendant les jurons de mon ami d'enfance. Qu'est ce qu'on fait me demande t'il. Je lui réponds que je n'en sais strictement rien et lui demande si toute la Stidda est touchée par le changement. La réponse affirmative de mon ami blond ou plutôt de mon amie blonde m'arrache un grognement. Je tente de comprendre les événements après avoir raccroché. Mais j'ai beau cherché je ne trouve pas. Je prends mon petit déjeuner comme si de rien n'était en priant pour que cela ne soit pas irréversible. Ma virilité et ma carrure d'armoire à glace me manquent déjà. Mes muscles et ma barbe aussi. Sans oublier mon sourire moqueur et mon expression de mécontentement féroce. Ah non ça je les ai conservé. Je jette un coup d’œil sur mes épaules et note que mes tatouages d'élu sont encore à leur place. Je n'ai pas oublié qu'il y a une soirée spéciale organisée par la mairie ce soir. Je ne pensais pas y aller mais bon autant voir les autres hommes de la ville en femmes. Je me sentirais moins seul et pourrais me foutre de quelques gueules. Jade désormais devenu un homme accepte de venir me chercher pour m'emmener trouver un déguisement adéquat. Je la toise durement lorsque elle s'approche de moi avec une boite de maquillage et des affaires féminines. La mettant au défi de me mettre du fard à paupière ou du rouge à lèvres.

(…)
Je sors du loft affublé d'un tailleur et d'une paire de talons ainsi que d'un maquillage discret épousant mon teint. Jade m'a convaincu que je devais jouer le jeu. Jouer le jeu !Je n'aime pas ce jeu. Je n'aime pas les jeux dont je ne maîtrise pas les règles. Boudeuse je suis mon homme de main jusqu'à sa voiture. Le magasin de déguisements avait été dévalisé mais j'ai pu trouvé quelque chose de potable. Une robe amérindienne, une coiffure de plumes et des bottes en peau. Tss. Pocahontas. Je t'en foutrais moi du Pocahontas. Le vendeur qui avait lorgné mes seins devait encore avoir la trace de ma main droite sur la joue gauche tant j'avais mis du cœur dans cette claque monumentale. On aurait pu pensé qu'ayant moi même du lorgner à quelques reprises bon d'accord un nombre incalculable de fois dans les décolletés plongeants j'aurais pu me montrer compréhensif mais ce n'est pas le cas. En tout cas je comprends mieux l'exaspération de la gente féminine quant à certaines choses. Lorsque je me change pour la soirée je suis soulagé d'enfiler les bottines. J'ai les pieds en compote et ai bien du manqué de me casser la gueule une bonne vingtaine de fois sur ces perchoirs à oiseau. Jade me peigne les cheveux et me prépare pendant que je regarde un match de football américain en sirotant l’arôme délicat d'une bière. Mon homme de main me demande si je ne préférerai pas une coupe de champagne et je lui écrase un coussin sur le visage. Cela me rappelle quelqu'un ça.

Enfin. Après une bonne heure de torture je suis prêt pour aller m'afficher à la salle des fêtes de Beacon Hills. J'ai hâte de voir la tète d'Alessandro en femme et lâche un petit rot en éteignant ma télé. Jade se moque de moi en disant qu'une belle femme ne devait pas se comporter ainsi et je réprime mon envie de lui enfoncer mes ongles dans les yeux. Tss. Ris bien tant que tu le peux. Jason, Jade... Peu importe. L'ex sœur d'Elias devenue le frère d'Elias me dépose devant la salle des fêtes et je replace la coiffe de plumes sur ma tète tandis qu'un coup de vent manque de le faire basculer. Je pénètre sur les lieux d'un pas nonchalant et observe les habitants présents d'un œil inquisiteur. Les bracelets à mes poignets produisent un cliquètement sonore alors que j'approche d'une petite roue devant laquelle deux autres femmes se trouvaient déjà. Non mais quelle ville de malades je vous jure. Je tire un billet de un dollar et le glisse dans l'urne.


© Fiche par Mafdet Mahes




Dernière édition par Arès Kye Coleman le Ven 17 Fév - 18:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès Kye Coleman

avatar

Humeur : Tournée vers l'avenir
Messages : 630
Réputation : 54
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : Là ou la paix n'est qu'illusion. Beacon Hills, California

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mar 14 Fév - 19:57



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 746
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mar 14 Fév - 19:57

Le membre 'Arès Kye Coleman' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Roue du Destin' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 913
Réputation : 36
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mar 14 Fév - 20:41


Valentine's Exchange...





Je n'arrive pas à mettre la photo, donc je la mets ici ^^:
 

Je me souviens encore de l’horreur de la fête passé et de tout ce que cela implique, mais une nouvelle fête vient d’être annoncée. Peut-être aurai-je la chance de découvrir quelqu’un fait pour moi ? Et surtout, le plus important, je pourrais croiser des amis déguisés en super héros ou super vilain. Car oui, le gala actuelle est masqué, ou presque. Comme les bals à Venise, une des arrêts faîtes avec mon ancien tuteur. Une fête où j’ai servi de faire valoir.

Avec mes amis, Liam et Stiles, vu que je ne connais pas grand monde, on est allé chercher un costume qui m’irait bien. Pour s’amuser, Liam, m’a pris, une robe rose et une veste en jean bleu, le tout accompagné d’un serre-tête rose. Tu ressembleras à Rose Tyler  comme ça, a-t-il sourit, une vraie héroïne, la grand bad wolf qui annonce la fin de l’univers.

Je ne sais même pas pourquoi il m’a fait prendre ce genre de vêtement. Mais j’ai suivi son idée. Pourquoi ne pas tester ? C’est un bal costumé après tout.

Une fois la tenue testé, je rentre chez moi et laisse mes amis, après un dernier au revoir. Impatient, je tourne en rond dans la maison et regarde à plusieurs reprises le costume.

Existé par la suite des événements, je n’arrive pas à m’endormir avant un long moment. Je me tourne dans le lit et regarde souvent l’heure rouge de mon réveil. 00 : 51. Et l’heure avance tout doucement.

Ma mère en bas, grogne et m’oblige à m’endormir, ce qui ne m’aide pas encore. 00 : 52… Le temps passe avec lenteur, il défile et me tient éveillé jusqu’à ce que mes yeux se ferment seuls, comme une œuvre étrange était à l’œuvre depuis peu.

Quand, je me réveille, je bâille et m’étire pour détruire les derniers moments de sommeil. Je me frotte les yeux et me lève, direction la douche. J’ouvre l’eau, à moitié endormis et la laisse couler sur moi. Peu après, je me passe le savon et me rince, avant d’en sortir. Je prends mes vêtements et les mets un par un, jusqu’à ce que je vois qu’un de mes tee shirt est trop court. Que se passe-t-il ?

Je me regarde dans la glace et vois que j’ai changé. Je ressemble à une fille et je viens à me demander si Liam n’en serait pas responsable ? Ben oui attendait. Il me propose de mettre des habits qui ressemble à ce de Rose Tyler et je deviens son sosie.

— Au moins, les habits m’iront bien. J’aurai besoin de rien d’autre pour faire plus vrai.

Je rejoins ma mère et lui demande tout simplement :

— Maman, on peut aller faire les courses ? J’ai rien à me mettre, à part la robe du bal ?

Après un long moment sans réponse, elle s’approche de moi et me regarde étrangement.

— Oh, toi aussi tu as changé ?

Suite, à un trop long moment à ce sujet, je passe ces détails et passe directement à l’arrivé au bal. Je ne reconnais personne, ce qui est normal, vu que tous ce son transformer.  Heureusement que je garde mon odorat pour retrouver mes amis, même si je pense que j’en aurai pas besoin pour retrouver Stiles ou Liam. Fille ou garçon, c’est deux-là resteront eux-mêmes. Le premier sera toujours sarcastique et le second sera fan de lacrosse et se trouvera toujours magnifique (ce qui est le cas pour les deux mais chut).

J’entre alors dans le bâtiment réservé et tente de jouer un peu à qui est-ce. La première personne que je reconnais c’est le Shérif, il se trouve toujours en hauteur et observe au loin les gens, pensant surement à l’horreur de l’ancien saint valentin. Et en ce jour heureux et malheureux en même temps, on peut trouver une boite pour aider la famille des morts.

Je m’approche de l’endroit et y injecte un dollar puis tourne la roue. Que vais-je devoir faire, ou gagner ?


© Fiche par Mafdet Mahes



Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 746
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mar 14 Fév - 20:41

Le membre 'Caracole O'brien' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Roue du Destin' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Pia Abramov

avatar

Humeur : Meurtrière
Messages : 201
Réputation : 17
Date d'inscription : 25/01/2015
Localisation : Derrière toi.

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mar 14 Fév - 22:17


Valentine's Exchange...


Cet immonde mal de crâne ne la lâchait plus depuis de longues heures déjà. Pia n'avait pas quitté son lit depuis que le soleil s'était fait avalé par la gourmande Terre. Son regard était rivé sur le plafond alors que ses bras étaient étendus pour former une croix avec le reste de son cœur. Tels des serpents, les souvenirs s'enroulaient lentement autour de son esprit, l'étouffant de ces sentiments de malaise qu'elle ne pouvait chasser. Son cri était resté vif dans sa mémoire. Une chose bien rare qu'elle cherchait à expliquer. Hélas, Morphée porta un nouvel assaut sur ses barrières fatiguées et la Veuve Noire sombra dans un sommeil particulièrement mouvementé.

Le soleil réchauffa son torse dénudé de toute couverture et un grognement énervé s'échappa de sa gorge. Ses mains tâtèrent les draps et ses sourcils se froncèrent. Ils n'avaient pas la même douceur qu'à l'ordinaire. Ses yeux s'ouvrirent et son corps se redressa, mais quelque chose la stoppa dans son ascension. Ses sourcils s'envolèrent sur son front quand elle vit un mont se former tel un chapiteau sous la soie de son lit. "Mais c'est quoi ce bordel?!" Elle, ou il selon les points de vue, bondit sur ses pieds pour rejoindre le miroir le plus proche et l'horreur put se lire sur ces traits. Non! Ce n'était pas possible! Qui avait pu faire cela de son corps. Ses doigts arpentèrent chaque parcelle de peau, à la recherche de cicatrices, mais rien n'y faisait, il s'agissait bien d'elle, enfin de lui.

Une fois la surprise passée, Pia rejoignit la salle de bain, encore perplexe de ce qu'il venait de se passer. L'eau brûlante du pommeau ne l'aidait en rien à soulager ses songes. Elle repensait à la petite sauterie de ce soir. Une idée germa dans son esprit et un sourire naquit sur ses lèvres. Avec cette nouvelle identité, elle pourrait semer terreur et désarroi dans la foule. Un bref rire lui échappa et d'une bonne prise de main, elle régla ce petite problème matinal. Ah l'anatomie masculine.

Elle finit de défigurer son visage avec cette peinture rouge et blanche. Ce large sourire sanglant qu'elle s'était peint jurait avec le teint aussi blanc que neige appliqué sur sa peau. Ses cheveux blonds étaient devenus vert. La voilà en Joker. Un bref costume enfilé pour terminer les petits détails et le tour était joué. Elle s'empressa de quitter les lieux pour se glisser dans sa voiture et roulait à toute vitesse à travers les rues. Son sourire ne se faisait que plus grand au fur et à mesure qu'elle s'approchait du lieu du rendez-vous.

La porte claqua et le Joker s'aventura dans la foule de pauvres innocents. Il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour remarquer que tout le monde avait eu ce même problème, sa joie et son amusement ne furent que plus amplifiés. Voilà qui allait être intéressant. Hélas, le Joker ne reconnut personne et une brève moue apparut son visage. Se frayant entre ses femmes qu'elle savait hommes, elle crut pourtant reconnaître quelqu'un. Cette femme à la peau délicieusement chocolat... Tant pis, le hasard faisait bien les choses. Ses doigts extirpèrent l'argent de sa poche et prirent la peine de jouer. C'était d'un ennui.

© Fiche par Mafdet Mahes


The Unholy Trinity

Les créatures surnaturelles se pensent toutes puissantes, mais elles ne sont que pions sur notre échiquier.  
© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 746
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mar 14 Fév - 22:17

Le membre 'Pia Abramov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Roue du Destin' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 508
Réputation : 36
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mer 15 Fév - 14:11


Valentine's Exchange...


Quand le réveil sonne, je me lève lentement. Je ne me sens pas très en forme, mais je dois me lever. Je n'ai pas encore trouvé de déguisement pour cette journée organisée par la mairie. Je n'ai pas forcément envie d’aller là-bas, mais cela peut toujours être amusant. En plus, c'est costumé, alors.. Pourquoi pas. Mais c'est justement pour cette raison qu'il faut que je me lève. Pour cette raison qu'il faut que je trouve un fichu costume. Je grogne et me dirige vers la salle de bains. Et c'est à ce moment-là que je me rends compte que quelque chose cloche. Genre vraiment. Devant la glace se tient un homme. Avec une chevelure aussi rousse que la mienne certes, et le regard aussi bleu mais.. Ce n'est pas moi. Je me passe une main dans les cheveux et l'homme fait de même. Je force les sourcils. Même expression sur le visage du gars dans le miroir. Je rêve ou bien... ? Je penche la tête pour regarder mon corps et là chose inattendue, ma poitrine a disparue.

-Que.. Que..Qu'est-ce qui m'arrive.. ?

Ma voix ! Ma voix aussi à muté ! Une soudaine envie de me réveiller me prend et je retourne au lit, me cache sous les draps et ferme les yeux très forts. Lorsque finalement je daigne ressortir, il s'est écoulé quelques minutes. Je fonce tête basse, yeux clos, jusqu'à la salle de bains et retire mon pyjama. Je me plante devant le miroir et ouvre les yeux. J'ouvre la bouche en grand quand l'homme se tient à nouveau devant moi. Je regarde mon corps nu et pousse un cri en voyant mon entre jambes. Je secoue la tête et me pince violemment. La douleur, en plus d'être rééle l'carrément pire que ce qu'elle aurait dû être. C'est en voyant mes griffes que me rend compte, pourquoi. Je soupire et me regarde à nouveau. La louve.. Le loup en face de moi me fixe avec la même incompréhension que la mienne. J'ignore comment ou pourquoi je suis devenue cet homme mais un réveil comme cela, ça fou la trouille.

Le premier choc passé, la première prise de conscience réalisée, ma forme humaine et masculine retrouvée, je me demande alors si j'ai vraiment envie d'aller à cette fête. Et si, je n'étais pas la seule.. Le seul à être dans ce cas-là ? C'est bizarre de penser ça, mais j'espère bien.. Et pour le savoir, il faut voir du monde.. Très bien.. En plus faut toujours que je trouve un déguisement. Et cette fois masculin. Je ne vais pas déguiser en Lara Croft où je ne sais quoi quoi comme autre héroïne. Pas avec cette gueule de mec où les seules choses que j'arrive à reconnaître, ce sont mes cheveux. Je soupire et file à la douche. C'est assez étrange en réalité. Ce corps était les miens, mais avec des attributs du sexe opposé.

C'est en me rhabillant que l'idée du déguisement me vient. J'ignore d'où je sors cela, je n'ai jamais aimé les mangas, mais dans Bleach, me semble-t-il, un roux est l'un des personnages principaux. Et comme je ne veux pas vraiment recouvrir mon visage d'un masque et que ne veut pas non plus changer la couleur de mes cheveux qui est l'une des rares choses qui me reste de moi... Je vais les garder en vu. Donc cela me convient très bien. Les habits enfilés, la sensation désagréable d'un truc séré entre les cuisses me donnent la nausée. Je suis carrément pas à l'aise dans mes vêtements. En même temps, ma nouvelle silhouette ne va pas avec mes affaires de femmes. Je soupire et les retire sans ménagement. Nu comme un vers, je vais au dans ma piaule et trouve le coffre de mon père. J'attrape une chemise, un jean mais.. Pas de boxer. Je mettrai l'un de mes shorts en remplacement.. L'idée d'aller prendre des vêtements dans la chambre à Tobias ne me viens même pas à l'idée. J'ignore combien de temps je vais être homme, peut-être toujours.. J'irai en acheté..

Le déjeuner est sur la table, mais Mady n'est pas dans les parages.. Dommage, j'aurais bien aimé la voir pour être sûre sur de ne pas être folle-fou. Je prends ma part et fonce au magasin de costume et comprends que je ne suis pas la seule-le seul- toucher dans la ville. Tout le monde se regarde, cherchant à comprendre. Cela me rassure, on est tous dans le même bateau. L’étrangeté de cette ville à une bonne chose quand même. Tout le monde arrive à passer au-dessus de cette histoire avec assez de facilité. Alors que tous auraient pu rester chez eux, les gens se sont rapidement adaptés et continue leur routine quotidienne. Je regarde autour de moi et trouve le rayon manga. En fouillant un peu j'arrive à trouver ce que je cherche. Je ne me retarde pas et rentre assez rapidement. À la maison je tombe sur.. Une femme que je n'aurai jamais reconnue sans la bouteille de whisky à la main. Je me retiens de rire.

-Tu es ravissante Jamela ! Je vais me préparer pour la fête d'la saint valentin organisé par le maire. Tu viendras ?

Un grognement me répond et je comprends que sa virilité est mise à rude épreuve. Je lui embrasse la joue et caresse les cheveux ondulés. En passant derrière elle, je lui claque gentiment les fesses et ris de bon cœur avant d'aller me changer. Je ne sais pas si James-Jamela va venir. Ça doit être bien dur pour elle. Quoiqu'il en soit, moi j'irais. Arriver dans ma chambre, je soupire. Lentement, je retire les vêtements de mon père et me regarde. Maintenant que le choc est vraiment passé, que je sais que tout le monde est pareil, j’essaie d'imaginer les gens que je connais dans la même situation que la mienne. La « statue grecque » ou romaine, question de point vu, doit être sacrément belle.. J'explose de rire en pensant à mon patron en femme et je dois dire, qu'après avoir croisé Jamela juste avant, cela fait travailler mes hormones. Je secoue la tête pour oublier tout ça et enfile mon costume.

La tenue d'Ichigo me va plutôt bien et il manque la touche finale. La peinture pour le masque sur la moitié du visage. Comme je n'y connais rien en maquillage, je prends ce dont j'ai besoin et repars. Cette fois, je ne reviendrai pas. Je salue Jamela d'un signe de la main et file en ville à la recherche d'un maquilleur. Ce que je trouve facilement en fait. Quand je pose mon projet à l'homme qui me reçoit, il accepte. J'en suis ravi et il se met au travail. Au bout d'une heure, il  m'annonce la fin et semble assez fier de lui. Et en effet, il y a de quoi. Il a même travaillé ma chevelure pour qu'elle semble être celle du personnage ! Avec un pétard donc.. ce qui ne m'étonne pas vraiment venant de la part des Japonais.


Lorsque j'arrive à la salle des fêtes de la ville, du monde ai déjà là. Quand je disais que les gens ici arrivent facilement à passer au-dessus de toutes les choses bizarre et inexpliquée de façon surprenante. Je passe devant une sorte de roue et me prends au jeu. Je sors un dollar, ce n'est pas si cher. En plus, ça peut être amusant...


© Fiche par Mafdet Mahes


Love doesn’t make sense
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 746
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mer 15 Fév - 14:11

Le membre 'Kada'an Ravewood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Roue du Destin' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Jansen Avery

avatar

Messages : 218
Réputation : 90
Date d'inscription : 17/08/2015
Age : 26
Localisation : Quelque part dans la forêt

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mer 15 Fév - 16:30


Valentine's Exchange...


C’est la première fois que je vais vivre un tel évennement. Il n’a aucun sens au sein de ma sylve. Tout n’est qu’une question de reproduction. De séduction, éventuellement. Peut être même que quelques sentiments se mêlent parfois à ces imperratifs. Mais jamais je n’ai pu vivre ou entendre parler d’amour et encore moins d’une façon de le fêter.

Le monde humain est décidément très intriguant et arrive sans cesse à me prouver qu’il sait être inventif, commercial et émouvant en même temps. Dommage de n’avoir personne avec qui fêter ça.
Non pas que je ne veuille pas d’ailleurs. Mais je suis un fugitif. Je ne peux pas vraiment partir du principe que je trouverai la bonne personne, celle avec qui je voudrai me poser. Il y a Alessandro, mon boss. Beau à damner une chantesylve… Mais je ne sais pas trop ce qu’il peut penser de moi. Je l’ai vu me reluquer et même carrément me faire comprendre que je lui plait, mais j’ai toujours joué le farouche qui s’en va avant de lui donner l’occasion de me séduire. Pourtant, séduit, je le suis.
Peu importe. Je suis juste un employé. Comme n’importe quel autre au pink print. Mon rêve de devenir danseur est compliqué. J’aurai du mal à l’assouvir, mais je n’y renonce pas. Parfois Alessandro me raccompagne, et je vois bien qu’il voudrait que je reste ou même que je l’invite, mais il respecte mon apparente et fausse distance. S’il savait. J’aimerai me réveiller auprès de lui…
Je sais que ma sylve ne me laissera pas en paix. Mais elle n’est pas prête de me retrouver. Et pourquoi pas après tout ? me dis-je.. Pourquoi ne pas aller à cette fête organisée ? Me laisser pousser par le vent du désir dans les feuilles, tourbillonner et tomber auprès de celui qui saura me ramasser ? Je n’ai rien à perdre.

Sauf que les flyers indiquent qu’il faut se costumer… et je vais surement passer pour un naif, mais je n’ai aucune idée de la thématique.. Alors c’est un cours intensif de geek qu’il me faut… Pas de problème, avec son air bourru et de pas y toucher, je sais que Charlie pourra me briefer.. Bien sur ça va me couter de l’hydromel, ou comme il le dit lui-même  de « l’hydromiel », mais au moins il saura m’expliquer un peu ce concept de super Eros, ou un truc du genre…
En regardant sur internet, je me rend compte de mon erreur, tout rougissant. Pas Eros, mais héros… Aucun rapport.

Encore qu’en regardant certains costumes, c’est a se demander. Je jette donc mon dévolu sur iron fist, que je trouve très sexy, du moins sur les comics que m’a montré charlie… Et puis le costume ne demande pas grand-chose à part un grand tatouage que je ferais à l’encre de cedre juste avant de mettre ce costume moulant qui devrait me mettre en valeur…
C’est avec un sourire de gamin sur les lèvres que je m’endors.

(…)

Je m’étire, me demandant une nouvelle fois depuis combien de temps je suis endormis, inerte, et surtout de combien de temps sera ma liberté.. Comme à chaque fois, je ne me rappelle de rien précédent ma métamorphose, si ce n’est un vague sentiment d’acceptation de cet appartement, ce lit. Je reconnais ma guitare posée contre le mur, et c’est en allant la récupérer que je remarque un costume étrange sur le fauteuil, dans les tons de vert, ainsi qu’un flyer que je m’empresse de lire.
UN BAL COSTUME ! Hors de question de passer à côté. Mais il me reste peu de temps pour en profiter.. Voyons… En surfant sur l’ordinateur dont je pianote le mot de passe sans même y penser, je tombe sur les dernieres recherches. Si cet iron fist existait en vrai, j’en ferait bien mon quatre heure. Mais en attendant, de fil en aiguille, je tombe sur LA personne qui me faut. Un large sourire et quelques coups de ciseaux plus tard, ainsi que beaucoup de tissus en moins et quelques lianes qui ne périrront pas couvrant suffisament mon corps pour rester décente, mais pas trop pour rester provoquante, c’est une fraiche et décidément provocatrice Poison Ivy qui arrive sur les lieux, déjà bien agités…

En passant devant l’étrange sculpture, je hausse les épaules.
Pourquoi pas..






© Fiche par Mafdet Mahes




Dernière édition par Jansen Avery le Mer 15 Fév - 16:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 746
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mer 15 Fév - 16:30

Le membre 'Jansen Avery' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Roue du Destin' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Alessandro Amaro

avatar

Humeur : Dangereusement votre
Messages : 559
Réputation : 114
Date d'inscription : 15/11/2015
Localisation : Au Pink Print

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mer 15 Fév - 17:55


Valentine's Exchange...


Je viens de chopper deux margoulins qui tentaient de piller la réserve du Pink. C’est le coup de feu de la soirée, Jerry est au taquet au bar, Jessie et Kada’an virevoltent entre les tables, leurs plateaux chargés des consommations des clients. Jansen est sur la scène pour son numéro de danse. Je me perds un temps à le contempler et Arès… Arès n’est pas là. Son absence a dû se faire remarquer et les deux idioti que je tiens par le col en ont profité pour se glisser dans la réserve. C’est que nous avons des bouteilles qui valent cher dans notre stock, cher et pas simple à se procurer.

J’ai envoyé valser les deux voleurs par la porte de service en leur imprimant la semelle de ma chaussure dans le culo. Ça et mon regard assassin devraient les faire réfléchir avant d’y revenir. Je compose le numéro de mon vigile. Bordelo, où est-il passé ? Pas de réponse. Il doit s’occuper de ses affaires de gardien à la fumée. D’ailleurs en parlant de fumée…

Je retourne au bar après avoir grillé une sigarretta. Je suis à cran car demain soir j’ai décidé d’aller à la fête organisée par la mairie pour diverses raisons. Toutefois cela signifie que je ne serai pas présent au Pink le soir de la saint Valentin. Jerry m’assure que cela se passera bien, que Charlie a déjà avancé ses menus et Anna prévu un show qui assurera. Mon barman ajoute que c’est aussi bon pour moi de décrocher un peu, et que le Pink peut se passer de ma présence pour une soirée. Je décide tout de même d’appeler Ryan pour qu’il me poste un gars en surveillance discrète par précaution.

Si j’ai décidé d’aller à ce bal, c’est pour prendre la température de la ville et éventuellement trouver de nouveaux contacts. Après je peux toujours joindre l’utile et l’agréable en me divertissant.

Il est une heure du matin quand je m’effondre dans mon lit et m’endors comme une masse. Je ne suis pas passé au hangar, me contentant d’un bref point téléphonique avec Largo.

(…)

Le camion poubelle fait toujours autant de bruit et marque l’heure qu’il est, cinq heures du matin. En maugréant, je me colle sur le ventre et fourre ma tête sous l’oreiller. J’ai une sensation étrange, mais je replonge dans un sommeil moins profond qu’avant le passage de ce maledetto camion de merda. Pff !

Huit heures, mon réveil s’enclenche. Il choit au sol après une maladroite tentative de ma part de le stopper. Je m’étire et baille à m’en décrocher la mâchoire. Je dormirai bien une heure de plus mais j’ai des commandes à passer, un bar à gérer et des fournisseurs à houspiller. C’est une envie pressante qui me sort du plumard. Direction la salle de bain plus ou moins au radar. Je me gratte les couilles, du moins j’essaye de le faire, car ma main ne les trouve pas. Je finis donc par vraiment ouvrir les yeux.

- Santa bordello merda ! Cosa sta succedendo? Dove sono le mie palle ?

Tout en beuglant, diligenté par dame nature je pose mon derche sur le trône. Sérieux ! Pisser comme une donna ! Ok. Encore un rêve à la con, fataliste je me gratte la tête à défaut d'avoir le bonheur de me décoller les joyeuses de l'entre cuisse. Y a des petit plaisirs comme ça... Je vais bien finir par me réveiller.

(…)

Et bien non ! C’est un Dan un peu complexé qui me salue quand j’entre dans le bar. J’ai mis un moment pour réaliser que cette dame honorable était mon serveur. Sophie quant à elle, a pris du poil au menton. Pour ma part, je flotte un peu dans ma chemise.

- OK, OK ! Va bene !

Je me demande quelle blague nous fait le créateur. En regardant Dan tirer sur ses vêtements, visiblement mal à l’aise avec la paire de seins qui lui a poussé dans la nuit, je pense à mon vigile. Imaginer mon très baraqué ami en gonzesse me fait marrer et oublier l’image que me renvoie le miroir du bar. Les grands esprits se rencontrent car c’est justement ce moment que mon second choisit pour appeler. Je décroche.

- Pronto ?

J’ai gardé mon accent italien, mais par plaisanterie je pousse sur le côté envoûtante de ma nouvelle voix. Une cascade de rire toute aussi féminine me répond. Mon ami garde le sens de l’humour et me taquine à grand coup d’Alessandra. Je grogne car je n’arrive pas à lui rendre la pareille et finis par le traiter de Doudou. Je lui demande s’il a des courbes à damner un saint et une croupe qui n’attend qu’une main qui se pose dessus. Il me questionne sur mon nouveau physique. Je reste mystérieux lui donnant un seul indice.

- Je n’ai rien à changer pour mon déguisement de ce soir !

Arès ne me dit rien quant à ce qu’il compte faire pour la soirée. La journée se poursuit assez drôlement. L’inversion de sexe semble calmer les velléités de l’underground. Côté bar c’est plutôt amusant. Le Pink accueillant déjà une population assez large d’esprit, les changements de la nuit sont l’objet d’amusements. Nous nous payons de bons fous rires. Je manque d’avaler ma sigaretta quand Charli(ne) se pointe.

- Ma che bella ragazza !

Je la regarde avec un regard gourmand et appréciateur. Ma cuisinière a un décolleté qui invite à y plonger la main. Un regard de l’ourse me fait comprendre qu’elle est toujours une spécialiste des baffes et des torgnoles. Je ne peux pourtant pas m’empêcher de lui coller une main aux fesses. Même changé en bonne femme je reste autant dragueur.

- Greuh !
- Besoin d’aide pour ta natte ?
- Bas les pattes Amaro !


Hâbleur, j’hausse les sourcils tel un Cormier à carreaux. Si ce matin j’ai hérité d’une paire de seno et perdu ma pene, j’ai gardé mes cheveux courts. Le coup de peigne matinal ne m’a pas pris plus de temps qu’habituellement.

J’arrête de charrier Charlie qui finit par me conter ses aléas du matin. Cormier lui a acheté un reggiseno. L’enfilage de ce sous-vêtement féminin semble avoir donné lieu à une scène cocasse. L’ours finit par me dire que le canadien est plutôt pas mal en gonzesse. Il me précise aussi que son petit ami n’a pas été touché par la transformation car il a dormi hors du périmètre de la ville.

- Cela se limite donc à la ville ? Quelle étrangeté !

Cela va faire la une des journaux et attirer l’œil sur Beacon Hills. Je n’aime pas trop ça. Bon, l’idée de voir le moralisateur en nana me fait languir la fin de journée.

(…)

Agacé de m’avoir dans les pieds, Jerry femelle me jette presque du bar pour que j’aille me préparer pour le bal. Je file donc prendre une douche. J’enfile ensuite un haut moulant en sky brillant noir emprunté à Anna ma danseuse. Pas besoin de reggiseno, le vêtement est tellement serré que ma nouvelle paire de mamella tient toute seule. J’enfile le reste et termine par le long manteau et les lunettes de soleil. Pour l’occasion, je me suis teint en brune. Initialement je pensais incarner le personnage de Neo dans Matrix, mais finalement le rôle de Trinity est tout aussi badasse. J’aime le charisme sombre de ce personnage et sa propension à dégainer à tout va me colle particulièrement bien. J'ai d’ailleurs enfilé mon holster et pris mes deux flingues. J'ai une autorisation légale de port d'arme. Autant qu'elle serve.

Je débarque dans le bar avec un grand coup de pied dans la porte de service. Jess mon serveur sursaute. Charlie commente d’un « forcément… » et Jerry me sort un « comme un gant Patronne ». Je m’attarde un peu pour discuter avec la clientèle. Après un dernier tour d’horizon et un(e) Jerry qui me montre la porte, je m’en vais.

(…)

Je gare ma sportive à côté d’une voiture de volaille. Amusant, les poulets sont devenus des poulettes ! J’entre dans la salle des festivités et prends le temps d’observer le monde déjà présent. Il y a un léger attroupement autour d’une roue qui n’est pas sans rappeler celle de l’an passé. J’analyse les déguisements. Un joker, un Daredevil, une fille en rose que je n’arrive pas à situer, une nana avec un flingue qui, au cuir près, pourrait jouer le même rôle que moi, une Pocahontas… Arès !!!! Et un Loki. Oh y a de la triche c’est un déguisement pour un mec ça ! Cormier évidemment ! Je m’avance vers le Joker. Le déguisement est très réussi et la femme devenue homme qui l’incarne parfait dans le rôle.

- Je peux prendre un selfie de nous deux très cher ?


Je joins le geste à la parole et immortalise un sourire sanglant et une mine impassible. Je mets un don dans l’urne tout en tâtant la résistance de celle-ci à un éventuel et fortuit brusque arrachement. La cagnotte de la soirée pourrait se révéler fort intéressante… Puis je vais charrier mon second.

- Ciao' Pocahontas, tu as perdu ton John Smith ?
- Alessandra !!
- Trinity je te prie !


Du coin de l’œil je vois un sourire sarcastique passer sur les lèvres du Cormier.

- Et voici donc le Dieu des Mensonges et de la Tromperie. Comme cela te va bien Alexia ! Par contre tu n’assumes pas ta féminité retrouvée ? Et où est passé ta moitié avec son accent de kartoffel ?

Je lorgne la druidesse et ses nouvelles courbes. Une chose n'a pas changé de la version originale, le ballet de ses sourcils. Je sens l'odeur du wendigo sur la canadienne, mais pas dans la salle.

- Querelle d'amati ?

La danse de ses arcades reprend de plus belle. Nous nous connaissons depuis un bout de temps, pourtant bien qu'ayant des amis en commun comme Crowley, je l'exaspère et inversement. Cormier fait partie de ses gens totalement hermétique à mes numéros de rital et mes manières de don Juan. Est-ce que la version Amaro femelle a plus de chance ? Arg, il va trop vite du sourcil et je n'ai pas l'ours sous la main en décodeur. Je vois une belle plante par-dessus l’épaule de la canadienne, évidement mon danseur vedette a subi lui aussi une métamorphose, sauf que chez lui, ça arrive régulièrement. Au moins une qui ne sera pas dépaysée par cet afflux de progestérone. Oh que dit la canadienne ?

- Sì Bella donna ?

Qui a pensé que je pourrai changer un jour ?

© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Amaro

avatar

Humeur : Dangereusement votre
Messages : 559
Réputation : 114
Date d'inscription : 15/11/2015
Localisation : Au Pink Print

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mer 15 Fév - 17:56

Oublié le dé ._.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 746
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mer 15 Fév - 17:56

Le membre 'Alessandro Amaro' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Roue du Destin' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Nikolai Baranov

avatar

Humeur : Carpe Diem
Messages : 110
Réputation : 18
Date d'inscription : 03/12/2015
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mer 15 Fév - 21:13


Valentine's Exchange...


Franchement, il fallait sérieusement que la personne qui dirigeait ce monde arrête de prendre de la drogue. J'avais déjà du mal à me faire à l'idée qu'une hyène dormait au plus profond de moi, mais là, c'était à la limite du scandale. Me réveiller avec l'impression que mon caleçon était trop grand, pour découvrir quoi? La forêt amazonienne et les collines de je ne sais quel mont! Mais on se foutait littéralement de ma tronche, si Maxine me voyait dans cet état, j'étais bon pour retrouver Ginette ma main droit pour... Oui maintenant ça allait être compliqué. Je passais une main sur mon crâne quand. OH MON DIEU. Des cheveux, j'avais des cheveux!

Je me précipitai vers le miroir le plus proche pour constater les dégâts. Mes tatouages étaient restés les mêmes sur ma peau désormais plus douce et je constatai avec horreur la féminité de mes traits. J'étais devenue une véritable femme. Bordel, bordel, bordel. Il ne fallait pas paniquer, tout allait finir par s'arranger non? Mes pas me guidèrent dans la cuisine à la recherche d'un alcool assez fort pour calmer mes nerfs à vif désormais. Mais encore une fois j'étais en rade de la solution miracle. Dans un grognement, je me cachais sous une couche de vêtements avant d'aller faire les courses.

Sur ma route, j'avais croisé plusieurs personnes et me rendis compte que je n'étais pas le seul touché par ce petit problème. Enfin petit, pour les femmes, il devait s'agir d'un gros problème. Je bus deux grandes gorgées de ce breuvage de mon pays avant de fixer l'invitation au creux de ma main. Je n'étais pas contre l'idée de m'y rendre, mais mon merveilleux costume ne m'allait plus désormais. Il fallait que je trouve une solution au plus vite.

Ce fut ainsi que je me trouvai à moitié nu devant une de mes amies -désormais homme- elle tenait une combinaison moulante imitation cuir ainsi qu'un masque et un fouet des plus effrayants. "Allez fait pas ton homme viril et enfile ça! Sinon t'y va en tenue d'Eve!" Je grognai, mais m'exécutai à contre cœur. Et ni une ni deux, je devins Catwoman. Ma crinière de cheveux bruns était retenue par un bandeau assorti d'oreilles de chat en métal du plus bel effet, alors que mon corps était étroitement retenu par cette combinaison. Un masque avait été déposé devant mes yeux et le fouet traînait sur le sol, paresseusement retenu par mes doigts. "Tu es parfaite." Je lâchai un ricanement avant d'imiter un ronronnement. "Miaou, je vais tous les faire craquer."

Me voilà à destination. Eh beh il y en avait du monde. Mais attendez, ne serait-ce pas mon très cher Arès dans cette tenue de... Bon ok, je n'y connaissais rien aux classiques occidentaux. Je souhaitais aller dans sa direction, mais on me bouscula, me forçant à rejoindre cette queue. Mes doigt s'emparèrent d'un billet que je glissai dans la machine à contre coeur. Et j'étais pas riche moi!

© Fiche par Mafdet Mahes


Hey hey, I'm a fucking draw my life 
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 746
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mer 15 Fév - 21:13

Le membre 'Nikolai Baranov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Roue du Destin' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Kaïrra Shtamla

avatar

Humeur : La vie n'a aucune limite, pourquoi s'en imposer?
Messages : 56
Réputation : 3
Date d'inscription : 26/01/2017
Age : 17
Localisation : Dans les étoiles

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mer 15 Fév - 23:21


Valentine's Exchange...



Bon, je me décide enfin a sortir de chez-moi, et dans la rue je ne reconnais personne, je veux dire, même si déjà je ne connais pas grand monde, là c'est comme si j'étais une étrangère...J'ai demandé à deux trois personnes pour m'orienter vers le bon endroit, j'ai beau être un enfant de la nuit, mon sens de l'orientation laisse a désirer...Tiens, je me regarde dans la glace...Dites-moi, c'est que je suis beau gosse! Si ce n'était pas moi, je draguerais mon reflet, mon moi en homme...C'est marrant, je me ressemble sans me ressembler...
Oh mais, c'est le shérif ça?
"Hé! Monsieur!

-Oui, euuuuh...

-Kaïrra, fin pour l'instant je suis plus Keïrro que Kaïrra, mais bon...À ce que je vois tout le monde est touché!

-Eum...Oui...Malheureusement...

-Et le maire, ou la maire, s'en fiche? Je veux dire, c'est cool de nous laisser faire la fête, mais ça va être chaud! Et vous savez quand ça s'arrête? Et si ça s'arrêtait jamais? On devrait vivre comme ça! Et qui a bien pu faire ça?! On a un sorcier ou autres dans le coin? Qui pourrais en vouloir à ce point à la ville? Vous pensez que c'est une blague? D'ailleurs mon oncle devra me donner des cours de rasage, parce que je ne veux pas ressembler à Gandalf ou Dumbledore, et...
-C'est bon Kaï-euh Keïrro..On dirait mon fils, un vrai moulin a parole!
-Excusez-moi...
-Ne t'inquiète pas, et je n'ai pas de réponse à tes questions...Et je suis sûr qu'il sera ravi de te montrer comment se raser si on doit rester comme ça, ne t'inquiète pas...Enfin si c'est définitif, mais je n'espère pas...

-Pareil...Enfin pas que je n'aime pas les hommes hein! Juste que je préfère le corps avec lequel j'ai grandis!

-Oui, pareil pour moi...Mon fils doit être à la fête, et tous tes amis doivent y être, tu y vas?

-Oh vous savez, je ne connais pas grand monde, je viens à la fête pour essayer de m'intégrer!

-Mais ça fait plus d'un mois que tu es là, non?
-Oui, 34 jours pour être exact, mais c'est juste que j'aime pas me faire remarquer, je préfére observer, c'est plus intéressant...Mais je ne fais pas de voyeurisme, je le jure!
-D'accord*rigole* je te crois! Bon tu sais comment aller à la salle des fêtes?
-Eum...Non justement...
-Bon, c'est à même pas 5 minutes, tu prends tout droit et tu tourne à gauche au bout de la rue et tu y est!
-D'accord, merci beaucoup sheriff!
-Il y a pas de problème!"
Ouah, il est vachement sympa le shérif en fin de compte, pas trop autoritaire et vachement compréhensif...Vu ce que j'ai entendu de Stiles, ça peut peut-être être une des raisons...
Enfin je ne le connais pas, que des bruits de couloir comme quoi il est hyper-actif, qu'avant c'était un looser avec Scott mais que ça a changé...En fait je ne le connais que via le Lacrosse, et il n'est pas trop mauvais et il a l'air sympa!Ah, ça y est je suis arrivé!
Wow, il y a trop de monde, j'espère que personne ne va me reconnaître...Il y a une roue chelou, je mets un dollar et je la tourne, ça a l'air marrant...






© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïrra Shtamla

avatar

Humeur : La vie n'a aucune limite, pourquoi s'en imposer?
Messages : 56
Réputation : 3
Date d'inscription : 26/01/2017
Age : 17
Localisation : Dans les étoiles

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mer 15 Fév - 23:23

J'ai oublié de mettre la roue du destin^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Event] Valentine's Exchange
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Event : Valentine's Day - Casiers.
» Event : Valentine's Day - King & Queen.
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Out of Beacon Hills :: Réalité alternative (Hors RP) :: Beacon Hills-
Sauter vers: