AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

  [Event] Valentine's Exchange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 750
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mer 15 Fév - 23:23

Le membre 'Kaïrra Shtamla' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Roue du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Derek Hale
Administrateur
avatar

Humeur : Tourné vers l'avenir
Messages : 4389
Réputation : 192
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Jeu 16 Fév - 21:39


Valentine's Exchange...


Mais qu’elle idée m’a pris de venir à ce bal ? J’aurai dû me douter de quelque chose. Déjà en tournant cette foutue roue du destin, me voilà avec un gage à la con.

« Faire le tour de la salle en chantant le slogan de la team Rocket »

Non mais sérieux ? Qui peut avoir l’idée de telle débilité ? J’esquisse un geste pour jeter le billet sur le sol quand je croise le regard mauvais du sheriff. Ok, je le colle dans ma poche…

-Derek!  Ça va?

- Hey ! Alex !

Je suis content de voir un visage amical. Depuis que je ne suis plus avec Stiles, je me trouve confronté à des mines renfrognées. Mick me boude presque c’est dire ! Peter n’en rate pas une pour me rappeler ma soit disant énorme erreur. Ruby ne dit rien mais n’en pense pas moins. Pour tous je suis un monstre qui fait du mal à cet adorable petit humain… Il y en a qui ont la mémoire courte et qui avant trouvaient le fils du sheriff… fatiguant pour rester poli.

-T’es en chasse?  T'as besoin d’une wingman? Me demande Alex.

- Je ne suis pas certain de vouloir rempiler immédiatement… T’es pas venu avec ton prof ? Oh ! Tu as vu le Joker ! Son costume est trop bien fait ! Je veux l’immortaliser !

Je m’avance vers le type… euh l’ancienne femme… ça donne mal à la tête cette affaire !

- Hey mec ! Tu permets que je t’immortalise, dis-je en brandissant mon téléphone.

Le sourire sanguinolent inverse sa courbe vers le bas. Semble qu’il en a marre qu’on lui prenne sa tête en photo. Je ne suis pas le premier, ni le dernier car y a des gens qui hésitent à s’approcher. Je n’ai pas le temps de comprendre ce qu’il m’arrive lorsque le sheriff me met le grappin dessus. Il ne va pas m’obliger à chanter cette chanson débile tout de même ?

- Hale ! Vous devez danser avec deux personnes. Exécution !
- Quoi ? C’est quoi cette embrouille ?
- Votre participation bénévole à cet événement.
- Mais je n’ai rien propos….
- Derek Hale c’est lui ! Crie le sheriff en me montrant du doigt.

Je lance un regard désespéré à Alex qui compatit à mon malheur. Le sheriff se venge de méchante façon ! Soudain, je vois deux personnes qui me regardent avec insistance. Euh… Sérieux ?! Le mafieux local et une plantureuse femme. Si l’italien peut aller se brosser, sheriff ou pas, la jolie fille… pourquoi pas.

- Alex ! Trouve-moi un plan de sauvetage après ! Murmuré-je à mon ami avant d’aller m’incliner devant Poison Ivy. Accepteriez-vous cette danse, Miss ?

La jeune femme est magnifique. Je ne dois pas connaitre l’homme qu’il était auparavant, car je ne la reconnais pas. « Le » « La » Je ne sais plus comment désigner les gens ! Je remettrait un dollar dans l'urne, mais plus tard. Euh et si je dans avec la fille et chante la chanson débile ça compte ?


© Fiche par Mafdet Mahes


I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Alex Cormier

avatar

Humeur : Perplexe
Messages : 830
Réputation : 154
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 28
Localisation : Hôpîtal de Beacon Hills

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Ven 17 Fév - 16:45


Valentine's Exchange...



- Je ne suis pas certain de vouloir rempiler immédiatement…
-Allez, ça te changerait les idées.  Juste un petit flirt.  Pas besoin d’aller plus loin.  Au pire, on finira la soirée avec Adriann et Charlie.  Elle est canon.
-T’es pas venu avec ton prof ?
Alex se rembrunit automatiquement, ce qui lui conférait une drôle de moue.  Ses sourcils à plat, exaspérés, il répondit rapidement, en faisant un geste de la main désirant minimiser la gravité de la situation.
-Empêchement de dernière minute.
-Oh ! Tu as vu le Joker ! Son costume est trop bien fait ! Je veux l’immortaliser !
-Hey! Moi aussi! pouffa Alex en se demandant d’où lui venait cette attitude de collégienne.

La pause photo terminée, le regard de la déesse scandinave glissa sur… Une créature toute en courbes et en beautés.  D’une dent, elle se mordit la lèvre en admirant les hanches, et le galbe de tout ce qui pouvait en avoir.  Si on avait à un moment dit à la druide qu’elle pourrait associer un jour « Pocahontas » à « Sexy » plutôt qu’à « film-chiant-favori-de-sa-cousine », elle n’aurait jamais pu le croire.  Ce sont les autres qui permirent à Alex de comprendre qu’il s’agissait d’Arès et, immédiatement, la châtaine piqua un fard, se demandant quel destin se jouait de lui.  Il salua l’amoureuse des livres d’une solide poignée de main et lui offrit ensuite de prendre une selfie ensemble, faisant bien attention de la prendre en hauteur pour laisser une vue plongeante dans leurs décolletés respectifs.  Enfin, Pocahontas était plus décolletée que Loki, évidemment.  Pour donner une chance à Adriann de ne pas passer la pire soirée de sa vie, Alex fila une copie des photos en SMS à son amoureux, dénotant au passage à quel point il aurait fait fureur s’il était venu à passer.

C’était quoi cette voix de gourgandine qui venait de résonner derrière eux, avec cet irritant accent de m’as-tu-vue prétentieuse?  Amaro, évidemment.  Alex roula des sourcils et, lorsque l’italienne expliqua son déguisement, Alex lui lança un sourire sarcastique.  Quel nom de sainte-nitouche qui ne lui allait pas, mais alors pas du tout.  Évidemment, la confirmation de son identité ne se fit pas attendre : Trinity lui chercha immédiatement des poux, se valant un baîllement ennuyé d’Alex.

- Querelle d'amati ?
-Dans tes rêves.  Et il risque d’y en avoir bien moins maintenant que t’as pus de pinceau à tremper partout.
 Et si elle pensait qu’un jour Alex risquait de la remercier d’avoir été la cause indirecte de son concubinage avec Adriann… Therence et l’Allemand étaient destinés à mal finir.  C’était dommage pour eux, mais ils avaient tous deux trop un caractère de petit coq, qui rendait n’importe quoi source de conflit.  Alex, au contraire, venait équilibrer et compléter à merveille le wendigo.  Adepte de la réparation des pots cassés, la druide désirait tout autant faire fraterniser Derek et Stiles que Adriann et Therence.  Surtout que l’étudiant avait un ennemi commun avec lui.

Alex reprit sa tirade, tirant son fiel en direction de la sicilienne, les sourcils tanguant difficilement de tous côtés, alors qu’il tentait d’obtenir le soutient et la validation de ses propos auprès de Pocahontas.

-Et pour ton info, les dieux scandinaves changeaient régulièrement de forme et de sexe, même Odin se faisait parfois passer pour son épouse.  Et Loki était, de tous, celui qui était le plus connu pour jouer à ce jeu.  Donc oui, je m’assu...

- Sì Bella donna ? faisait Alessandra, mimant de ne pas l’avoir écouté.  Piquée au vif, Alex raidit sa mâchoire et son poing d’un même geste.

-Je disais que tu n’étais qu’une garce, Amaretta.  Seulement, le physique rend enfin justice à...

Parlant de justice, son bras vint quérir Derek qui se refusait de danser avec l’italienne, et pria son ancienne voisine de la sortir de là, avant de se proposer à Poison Ivy.  Alex plissa les yeux.  L’héroïne choisie, la nature du déguisement… il sourit en réalisant qu’il n’était pas le seul gardien dans la salle.  Il observa passer une femme chat, un rouquin au masque psychopathe et une petite adolescente en rose et jeans, avant de réaliser qu’il n’avait toujours pas été chercher sa consommation gratuite.

-Pocahontas, tu voudrais bien une bière? la héla-t-elle en se dirigeant vers le bar.  Pff, maintenant que la vie l’avantageait dans un bar en lui fournissant une poitrine pour obtenir plus de service pour moins cher, il fallait bien qu’elle obtienne un billet gratuit.  Rien ne l’empêchait de revenir, par contre!

© Fiche par Mafdet Mahes



Merci Matrim & Chuck!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t996-alex-cormier-de-touts-et
Arès Kye Coleman

avatar

Humeur : Farouchement protecteur
Messages : 681
Réputation : 60
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : Là ou la paix n'est qu'illusion. Beacon Hills, California

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Ven 17 Fév - 18:34


Valentine's Exchange...



Merci DJ Chucky :

La salle des fêtes qui ne porte pour l'instant pas encore très bien son nom tant l'ambiance semble à la déprime généralisée paraît triste et vide. La musique résonne dans la vaste salle de manière excessive comme si le dj pensait qu'il faisait une soirée pour les personnes du troisième age sourdes ou malentendantes. Doit être complètement bouché des tympans lui même pour croire que tout le monde a le même volume sonore que lui. Quoi qu'il en soit, je ne perds pas le nord et lorgne le bar d'un œil langoureux tout en m'approchant du petit rassemblement improvisé autour d'une roue caractéristique des jeux de hasard moribonds qui sont légions dans les programmes de télévision matinaux. Le genre de programme favori des anciens. Je commence à sérieusement me demander si le phénomène surnaturel et hautement improbable qui avait fait des hommes des femmes et inversement n'avait pas eu un autre effet insoupçonné. Oui, je sais je me plains bien trop facilement  pour quelqu'un qui ne souhaitait pas venir à l'origine mais c'est que je m'harmonise avec ma nouvelle identité corporelle que j'espère temporaire.

J'approche donc de la petite roue miniature et m’arrête devant une petite urne sur laquelle est accrochée une feuille indiquant que les dons seraient reversés aux familles des victimes d'un drame de l'année précédente. Tirant un billet de un dollar de mon décolleté, je le dépose avec les autres. Quoi ? Venir avec un sac à une fête doit être rébarbatif. Je me demande comment ces dames font pour se trimballer avec un sac à main toute la journée. J'aime pouvoir être libre de mes mouvements. J'ai été bien doté de ce coté là dans cette situation abracadabrantesque alors autant que cela serve. Tout en observant la roue tourner, tourner et encore tourner je laisse mes sens de surnaturel quadriller la salle. Quelques surnaturels, pas de doute nous sommes bien à Beacon Hills. La ville ou l'on change de sexe sans opération un beau matin et ou votre voisin peut cacher une nature animale très pileuse. Il n'y a pas à dire il n'y a qu'ici que l'on peut vivre ainsi de manière complètement barrée. On s'y fait avec le temps. Cela fait un an que je m'y suis installé et je pense pouvoir affirmer que plus rien ne m'étonne. Je tapote du pied pour marquer mon impatience devant cette roue qui n'en finit pas de tourner. Je passe une main dans mes cheveux tombant en cascade et me surprends à adopter une manie toute féminine lorsque je tortille une mèche autour de mon doigt.

Mes bras retombent le long de mon corps de manière un peu trop brusque. Je jette des coups d’œils à droite et à gauche comme pour vérifier que personne ne m'a pris en flagrant délit de girlitude. C'est que j'ai une réputation de vigile, de tigre, de mec peu fréquentable, d'armoire à glace à tenir sans oublier d'amoureux de la lecture, de flirteur invétéré, de combattant hors pair. Bon je m'égare mais ma virilité masculine risque d'en prendre un sacré coup si  l'on se mettait à associer mon image à celle d'une jeune femme au sourire envoûtant et aux courbes affriolantes. Pas que cela m’empercherait de botter des cul, boire des bières, passer ma vie à me battre, faire de la moto et préparer des mauvais coups avec Alessandro(a). Mais je ne suis pas sur de pouvoir m'y habituer sur le long terme. Lorsque mon regard se reporte sur la roue je constate que j'ai gagné le droit de choisir une chanson. Je réprime une envie de sautiller sur place de contentement comme une gamine de treize ans. Non mais qu'est ce qu'il m'arrive sérieusement ! Je croyais que cela n'attaquait pas le comportement mais seulement le physique. Je me mets à tousser comme pour me reprendre avant de me mettre à observer la salle qui se remplit peu à peu. Daredevil, et la police beaucoup de police.

Je me doute que cela doit être liée à la tragédie de l'an dernier dont je ne sais pas grand chose en réalité mais le criminel qui sommeille en moi se montre nerveux. Je balaie cette appréhension d'un soupir. Bonne chance pour savoir qui je suis sherrif. Et puis de toute manière mon casier judiciaire est vierge depuis l’adolescence. Je suis en toute apparence aussi respectable que la sicilienne qui se faisait décidément désirer. J'esquisse un grand sourire amusé en pensant à Jordan et Brian. Je me demande ce qu'ils donnent avec des formes féminines. Le sherrif a en tout cas gardé son autorité naturelle et la sévérité de ses traits. En écoutant la conversation de mes voisins, voisines Sarah Connor et Loki. Je me rends compte que la fameuse Loki n'est autre qu'Alex, mon partenaire d'exploration de librairies. Je la détaille et admire ce corps appétissant. C'est que le Canadien est désirable en gringa comme dirait Alessandra. Je préfère ne pas m'immiscer dans la conversation et laisse les deux amies papoter en toute tranquillité. Une jeune fille probablement un lycéen dont je ne reconnais pas le costume s’approche de la roue et y insère un dollar. Je m'écarte et croise le regard d'un Joker plus que réussi. La lueur dans ses yeux me rappelle quelqu'un mais je ne parviens pas à mettre le doigt dessus.

En tout cas j'ai la sensation que le costume est parfaitement accordé à la personnalité de cette connaissance dont je ne parviens pas à me rappeler le nom. L'expression lassé du nouvel arrivant m'arrache un sourire amusé et durant un instant je pense me souvenir mais c'est un coup dans l'eau. Bah, cela me reviendra plus tard. L'homme tourne la roue et j'observe un adolescent roux au costume aux accents japonnais s'avancer dans la salle. Je continue mon observation de la faune locale en laissant mon regard accrocher un corps pulpeux et un joli minois. Il y a quelque chose de sylvestre chez cette femme. Cet homme. Sa démarche souple et aérienne. La rousse attire d’ailleurs tout les regards de la salle. Mon regard passe de la plantureuse jeune femme à une belle brune dont le corps est parfaitement moulé dans une combinaison moulante imitation cuir. Les tatouages de la femme malgré son masque de Catwoman m'aide grandement à reconnaître l'homme en elle. Niko ! J'avais sympathisé avec la hyène garou récemment transformé après l'avoir aidé à s'habituer à sa nouvelle vie. Mais c'est qu'elle est sexy notre tatoueuse. Non mais quelle ville je vous jure. Je lève les yeux au ciel en me faisant cette réflexion. En tout cas il n'y a que des belles femmes ici. C'est à être dégoûté d'en être devenu une et de ne pas pouvoir en profiter. Le joker est en train de se faire prendre en photo avec les participants de la fête et à son expression je devine que l'envie de meurtre de son personnage est un point commun avec l'homme qui se tient là. Je m’apprête à aller aborder Niko et à accessoirement réclamer ma chanson de St Valentin au dj au moment ou Alessandra Amara débarque comme une fleur.

Je n'avais pas reconnu la femme aux cheveux noirs, courts et aux lunettes de soleil comme mon ami sicilien. En même temps si le costume fait sens. Des flingues, des flingues, du cuir et son arrogance conservée. Pas de doute c'est bien mon associé(e). En même temps, la version masculine du boss du Print avait un teint plus méditerranéen. Je la reconnais d'autant plus que cette dernière se met à lorgner la cagnotte avec avidité avant de jeter des coups d’œil prudents aux alentours. Nos regards se croisent et j'éclate de rire. Homme, femme il ne changera jamais le don de Beacon Hills. Ce dernier me salue en se foutant de moi et ne trouvant pas de piques vis à vis de Trinity, je me contente de hurler d'une voix partant dans les aiguës. Alessandra !! Il me reprend d'une voix tout aussi féminine et je me retiens de me plier de rire. Non ce sera Alessandra patronne. Cela te va tellement mieux. Jolies courbes au passage. En me retournant je pus constater que mon ami Canadien était en train de me détailler d'un regard appréciateur pour ne pas dire plus. Un sourire solaire étire mes lèvres et je dois me rappeler que je suis un homme à la base tout comme l'amateur de bons livres et de café glacé en face de moi.

Honnêtement, je prends cette nouvelle situation avec humour et philosophie alors autant jouer le jeu comme dirait Jade, Jaiden. Une solide poignée de main bien masculine plus tard et quelques piques amicales et amusées plus tard la blonde entreprend de nous prendre en photo. Collant ma joue à celle de Loki, je m'amuse à jouer de mes charmes pour l'appareil. En même temps, ce décolleté ne laissait pas assez de place à l'imagination. J'avais eu le choix entre un costume abominable et cette tenue. Le choix avait été vite fait. Et puis j'ai des ancêtres amérindiens. Mes yeux se lèvent pour la deuxième fois lorsque Alessandra et Alexia se mettent à se crêper verbalement le chignon. Un lourd passif unit ces deux là alors je recule de quelques pas tout en m'amusant de la situation. La blonde et la châtain unies dans la querelle tentaient de m'associer à un camp mais je me contentais d'un haussement d'épaule nonchalant. Finalement, je me retiens d'éclater de rire lorsque Alexia traite Alessandra de garce.

Je m’apprête à séparer les deux belligérantes lorsque Sarah Connor embarque son pote pour une danse. Alessandra tu pourrais faire un effort non ! J'imagine la tronche que tu as du tiré ce matin en te rendant compte que tu n'avais plus tes palle. J'aurais donné cher pour voir cela. Oh oui très cher. Perso, j'ai cru que c'était une mauvaise blague.
Je n'ai pas le temps d'entendre la réponse de la sicilienne qu'une voix chantante m'interpelle. Avec plaisir Loki ! Je te suis. Je vais pouvoir changer la chanson au passage.
Marchant à coté du Canadien je me retourne pour héler Catwoman. On va finir par tous se héler là dedans. Hey Niko viens que je t'offre une bière ma belle.  
En passant près du dj du dimanche je lui expose mon gain de la roue et lui donne le titre de ma chanson. Une chanson parfaitement en adéquation avec la St Valentin au passage. Ce n'est pas très dansant mais bon. C'est mon choix. Je suis curieux de voir les couples de ce soir. Avec le changement de sexe, cela promet d'être comique. J'atteins le bar à la suite des deux beautés et notre trio commence à tirer sur la bouteille. Faut bien qu'il y ait des premiers.  



© Fiche par Mafdet Mahes



Why do we fall sweetheart ? To learn everytime.


Dernière édition par Arès Kye Coleman le Dim 5 Mar - 18:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stiles Stilinski

avatar

Messages : 423
Réputation : 45
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Sam 18 Fév - 20:01


Valentine's Exchange...


Je bondis de mon lit lorsque j’entends le cri strident de…de qui d’abord ? Il n’y a pas de femme dans cette maison ! Mon père aurait ramené une conquête ? Ce serait une sacrée première ! Sauf que ladite conquête me parle de façon bien familière et qu’elle me dit carrément quelque chose et à juste titre puisque c’est mon père…enfin, en quelques sortes. Je lève les yeux sur le miroir pour m’assurer que je ne rêve pas, sauf que la confirmation n’est pas évidente. Je colle mes mains sur mon torse, sur ma poitrine.

— « Putain, j’ai des boobs !

Et j’ai plus de service trois pièces ! Me voilà affublé d’une longue chevelure brune. C’est démentiel ! Abandonnant complètement mon père, je cours dans ma piaule pour appeler Scott. Lui aussi est touché, et sa mère est devenu un homme. J’envoie un message à Miya qui s’empresse de m’envoyer une photo. Être une femme lui va bien à celui-là ! Je zieute sur Facebook, Insta et le reste. C’est arrivé à tout le monde. Lydia fait un homme magnifique, Jackson serait jaloux, Danny serait amoureux…moi aussi je crois ! Malia est super hot en mec. Elle me fait penser à Therence …tient, je me demande à quoi il ressemble en nana celui-là !

Bon, c’est pas tout, mais comment on fait pour la soirée costumée ? Merde, j’étais trop content de mon costume ! Oh ! Idée de génie !! Par acquis de conscience, je passe voir mon père qui se remet difficilement du choque. Il semble surpris que je le prenne si bien.

— « Bah c’est la St Valentin à Beacon Hills, je vois pas ce qui te surprends. Demain, tout sera de retour à la normale. Enfin j’espère, j’ai pas du tout envie d’avoir mes règles !!!


Il devient blême. Je ris. Bon en vrai, j’avoue que si on est encore comme ça demain, là, je vais flipper, mais pour l’instant, il y a plein de trucs que je veux tester dans ce corps. Evidemment, je me suis déjà touché les seins !! Attends, c’est la première chose que j’ai fait. Mais je comprends pourquoi Malia me regarde bizarrement quand on dit qu’elle doivent tout le temps se toucher les boobs les filles. Je me demande si ça leur faire quelque chose du coup quand c’est quelqu’un d’autre qui le fait parce que là clairement, ça fait pas grand effet. ‘Fin, c’est comme quand on se gratte les parties quoi. Bref !

Du coup, j’ai ma petite idée sur le costume. Lydia et Malia, désormais Lydan et Mala, se font une joie de jouer à la poupée avec moi…en guise de poupée. Bon, première chose…Je suis une femme…qui ne s’est jamais rasé les jambes. Je suis bien content de me raser les aisselles, parce que la cire c’est pas, mais alors pas du tout mon truc ! Le pire, c’est qu’elles ont d’abord recouvert mes jambes avant d’en enlever la moindre bande. Du coup, au début, j’ai eu l’audace de penser « bah ça va, ça fait pas mal, ça chatouille, c’est tout »…Ah !!! Les garces ! Pourquoi font-elles une chose pareille, enfin, je sais pourquoi mais j’ai soudain une aversion totale envers les codes de beauté de notre société.

Elles m’aident ensuite à m’habiller. Avant d’aller à la location de déguisement, elles me font passer par une boutique de lingerie. La vache, ça coûte une blinde ! Moins il y a de tissu, plus c’est cher ! On y passe un temps fou, tout ça pour un truc que je vais porter qu’aujourd’hui, enfin j’espère ! Bon, voilà, déguisement maintenant ! J’enfile le pantalon bien serré. Moi qui suis considéré comme une crevette quand je suis un homme, je suis une femme bien fine et ça tombe bien avec ce costume. Merci le Lacrosse pour les fesses fermes, parce qu’un truc aussi moulant ne pardonne pas ! Une jambe rouge, l’autre noir. Des cuissardes, de couleur inverse, par-dessus. Un accessoire qui se met sur le soutien-gorge, un débardeur, un corset sein-nu, des manchons et des mitaines. Lyd’ et Mal’ me poudrent ensuite le visage de blanc et me maquillent les yeux de noir après m’avoir aidé à enfiler et fixer la perruque et les lentilles bleues. Je me regarde, je me reluque même dans le miroir pendant que Lydan customise rapidement ma batte de baseball. Hey ! C’est pas mal ! Alors qu’on s’apprête à y aller, les filles devenues garçons me claquent les fesses. Bitches ! Bon il est temps d’y aller !

Mon père est déjà là-bas et le temps que j’arrive, la salle est déjà bien animée. J’essaye de deviner qui est qui. Comme d’habitude, Miyavi s’est trouvé une place du côté de l’animation, scène ou service, il aime être de la partie. Il a enfilé le costume de Gogo, la japonaise fane de chewing gum dans Big Hero 6. Il porte son corps de femme avec enthousiasme. Ça lui va bien. En fait comme toujours avec lui, difficile de dire s’il est un garçon ou une fille.

J’aperçois une blonde en robe rose. Le costume de Rose, interprétée par Billie Piper. Personnage emblématique de Dr Who, quoique je l’ai préférée dans le rôle qu’elle tient dans Penny Dreadfull. Je sais qui a ce costume et sa nouvelle apparence donne vraiment l’impression de se retrouver devant la jolie Rose. C’est un personnage qui convient bien à Carry. Je zieute l’assemblée et je tombe sur une silhouette qui, même devenu femme, est particulièrement reconnaissable. Derek. Mon expression se rembrunit. Pour l’instant, j’ai encore du mal à envisager la suite. Nous deux c’est fini et je dois faire avec. Surtout que ça n’a pas l’air de le travailler outre mesure vu comment il danse avec cette jolie plante verte. Bah, de toute façon, Alex ne doit pas être loin. Mes doigts se resserrent sur ma batte et j’inspire profondément. À quoi bon. Je ne suis pas là pour ça.

Oh ! Voilà un costume intéressant ! Quand on parle de Batman, tout le monde veut faire le Jocker et Quinn version Suicide Squad, mais moi, en tant que mec, je me voyais mieux dans un autre méchant, fan d’énigme. Et maintenant que je suis en fille, bah, évidemment ce sera Harley Quinn, parce que Batman et Batte de Baseball quoi, mais pas la version du film avec Will Smith, nan ! Dans l’idéal, je préfère celle du dessin animé, mais la massue c’est moins mon truc. Par contre la version du jeu…ouais ça, ça envoie du pâté ! C’est donc celle que j’ai choisie. En ce qui concerne le Jocker, franchement, celle de Nicholson, de Ledger ou du jeu, je ne saurais choisir. J’aime les trois, sans parler de celle du dessin animé, et maintenant celle de Gotham. Jerome envoie du lourd ! En tout cas, je ne vais pas laisser cette coïncidence sans issue. J’endosse le rôle de Harley et je m’avance jusqu’au beau fou.

— « Une photo, poussin ?

Le pauvre, enfin « la » à l’origine j’imagine, se fait harceler pour des photos. Je suis bien forcé de l’abandonner aux griffes de ses admiratrices en chaleur.

— « Sauve moi une danse de folie !

Un clin d’œil et je le quitte pour aller voir la roue. En pensant à l’année passée, je suis assailli par une multitude de sentiment. Horreur, tristesse, peur mais aussi soulagement, et un amour, un amour sincère et fort. Je n’arrive pas à me souvenir précisément, si ce n’est cette catastrophe. Une vive douleur me fait empoigner ma jambe. La douleur a disparue.

Je glisse un billet et je tourne la roue.



© Fiche par Mafdet Mahes



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 750
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Sam 18 Fév - 20:01

Le membre 'Stiles Stilinski' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Roue du Destin' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Therence Garnet

avatar

Humeur : Troublé
Messages : 780
Réputation : 136
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Sam 18 Fév - 20:41


Valentine's Exchange...


Mmmmmh... srcgmblmbl... Pff! Fpouh! Pouargh!
Je fronce du nez, mastique et souffle, bat mollement de la main devant mon visage, et fini par me retourner afin d'échapper à la chevelure qui tentent de m'asphyxier pendant mon sommeil. Grmbl. Même tentative assassine de l'autre côté. Émergeant un peu, je fronce des sourcils. Je me souviens pourtant pas avoir ramener de filles ici hier soir...
La tête dans un épais brouillard brun, je m'assoie mollement dans le lit vide, me lève, me traine jusqu'à la salle de bain en m'étirant, et quand je pense dire bonjour au beau gosse que je croise chaque matin avec satisfaction et assurance, mon reflet darde sur moi un œil de revenant et me renvoie un cri que je ne me reconnais pas.

Qu'est-ce que c'est que ce c'est que ce b*rdel?!!

Une farce?! Une bizarrerie surnaturelle?! Je sais : je ne suis pas réveillé! Et pourtant, ce corps que je palpe de la racine des cheveux à la courbe des hanches me signale l'inverse. Je déglutis, ahuris, rapproche mon nez du double féminin en caressant ma mâchoire adoucie et sans la moindre rugosité, et glisse deux doigts à l'ossature moins marquée le long d'une mèche qui me parait interminable. Naturellement, je baisse les yeux, découvre la perspective aussi alléchante qu'effarante qui déforme mon débardeur, et suis pris d'un doute terrible. Je tire sur le bord de mon boxer.

Je serais incapable de dire depuis combien de temps je suis là, pétrifié dans un cri muet, les yeux rivés sur ma virilité envolée. Je suis amputé d'une partie de moi-même! Ma puissance, ma vigueur, mes bijoux estimés, qu'en a t-on fait?!! Je les aient cherché mais j'ai rapidement compris, et avec horreur, que mon corps est désormais conçu pour... recevoir... Mon ego a mal. Mon ego est inquiet. Mon ego maudit Cupidon et ses tours pendables!!!

Pas de doute, je suis une fille. Un air contrit sur la figure, je constate quand même qu'il reste du Therence au masculin dans ce nouveau corps. J'hérite de ma stature élancée une silhouette à la taille peu appuyée. J'ai gardé un brin de musculature, un ventre plat, des hanches fines encore que raisonnablement proportionnelles à ma poitrine. Une poitrine ferme et joliment dessinée, qui repose agréablement entre les mains... Pas si mal foutue...

Le choc passé, je lorgne vers la douche avec un sourire goguenard...
... et en ressort aussi radieux qu'une fleur qui vient d'éclore. Je n'allais certainement pas attendre une nouvelle catastrophe pour expérimenter le délice au féminin!

Ma tonne de cheveux enrubannés dans une serviette, j'ouvre grand mon placard. Évidemment, ça aurait été trop beau de gagner d'une nouvelle garde robe avec cette malédiction. Je vérifie sur mon compte en banque, mais - ô surprise! - je n'ai pas non plus hérité d’une miraculeuse rentrée d'argent pour palier à ce désagrément... sait-on jamais combien ça va durer et si l'option deux fois plus de shampoing + sous-vêt adaptées + tout-ce-dont-une-fille-a-nécessairement-besoin ne soit pas pris en charge avec cette subite transgenrisation.

C'est un Th... une Therence?... une Garnet! au naturel qui débarque au centre commercial, le blouson fermé par pudeur sur des mamelles trop apparente à mon gout, les cheveux lâchés faute d'élastiques sous la main. Une paire de lunette de soleil accompagne mon ensemble jean et cuir habituel. J'ai appelé Bruny plusieurs fois, mais elle ne décroche pas. Alors dans ma grande suspicion d'être le seul cobaye de cette fichu expérience, j'ai préféré descendre dans la rue en pseudo anonyme... Le temps de comprendre que personne n'a échappé au phénomène. Bien que dans le même flou que le reste de la population sur les pourquoi du comment, ce simple constat m'a immédiatement libéré d'un poids.
Ci et là, les lots de pauvres gaillards qu'on croirait avoir dévaliser les dressings de leur mères et petites sœurs prête à rire. Un sourire narquois inchangeable qu'elle que soit la nouvelle tête avec laquelle je me réveillerais me revient en quittant ma bécane et rajustant fièrement le col de ma veste. Si c'est comme ça deux choix s'offre à nous : soit aller à l'encontre de la fatalité... soit s’adapter pleinement à la situation.

Let's go pour une cession shopping!

Je veux absolument tester ce nouveaux corps. Et puis, je dois toujours me trouver mon costume. J'ai hésité entre tellement de héros et de vilains. Il y a ceux qu'on voudrait incarner, ceux qu'on admire en secret, ceux dont on veut être certain de ne surtout pas devenir la doublure! Aah, le choix est rude et je pourrais être tellement de monde. Ni assez doué et patient pour élaborer un costume mais non plus prêt à m'abaisser aux kitch des loups de papier mâché et déguisements de farce-et-attrape, je m'étais seulement limité à une confection rapide et accessible, ce dont je me félicite en reposant un haut criard sur son portant. En plus de déterminer mon personnage, ça va me sauver la vie pour être prêt pour la fête de ce soir que rien ne me ferait manquer, pas même un changement de genre inopiné.
Ça n'empêche que je jette un œil par dessus mes verres teintés ou change de direction quand je crois reconnaitre quelques visages ici ou là. Pas sûr d'assumer mon nouveau sexe dans le regard des autres.
Pas tant que la transition ne sera pas absolu.

Ma pousse mammaire et capillaire m'ont incitées à me réorienter parmi une nouvelle liste de personnage à incarner que je me suis mentalement passée en revue pendant les longues minutes d'acharnements à démêler ma crinière, et l'assurance de dénicher ce dont j'ai besoin dans le coin me résout définitivement dans mon choix : ce serait un crime de ne pas exploiter sa féminité! Aujourd'hui, les portes d'un nouveaux monde s'ouvrent à moi. Un paradis vestimentaire et cosmétique jusqu'alors honni.

Je feuillette parmi les cintres, jauge à plusieurs reprise les vêtements et mes nouvelles mensurations, me dépeins avec recul ce personnage que mon genre ne m'aurait pas autorisé à incarner. Ma réserve se résorbe à mesure que mes yeux accrochent les habits tous plus attrayants les uns que les autres. Oh! Hey! Bingo! C'est les bras chargés de fripes que je file m'enfermer dans une cabine. Me reste à me familiariser avec la mode féminine et ses ports tout bonnement inconcevables...
Je tire le nez et une épaule dénudée de derrière le rideau, et repère le mignon petit vendeur - ex-vendeuse? - que mon regard insistant interpelle. Sourire charmeur et battement cils innocents. J'aurais besoin d'un peu d'aide pour enfiler "ça"...

Diable que je suis bo... belle! Devant la glace, je prend la pose au grès des tenues que j'ose d'avantage par curiosité que par besoin, ramenant mes cheveux dans un chignon haut et sauvage pour le seul plaisir de bomber la poitrine et le haut qui l'épouse avec indécence, caressant du plat des mains mes flancs voilés dans une robe au tissue qui m'est inédit, cambrant les reins épargné par la ceinture basse d'un jean pour mettre en valeur ces formes auxquelles je fini par m'habituer. Ça y est, je suis tombé amoureux de ce reflet! Je me mire, je m'adule, je me lance un baiser mérité et reine à défaut d'avoir perdu mes attribues de roi, en chasse de nouveaux modèles à tester,  je tourne sur moi même d'un mouvement vif et altier pour faire trois pas, sentir ma cheville haut perchée tanguer et mon corps suivre le mouvement dans une exclamation fracassante. Je m'étale magistralement dans le rayon...

C'est finalement sur les claquements secs de talons plus larges et équilibrés que je sors avec mes achats en poche, ignorant superbement quelques piaffements virils.

L'heure approche, je me prépare avec soin. Encaissé à même la peau, un corset de couleur vive qui creuse ma taille discrètes et modèle généreusement ma poitrine. Les laçages noirs s'accordent au leggins en simili-cuir et aux bottes assorties. Je dégage ma chevelure domptée à coup de peigne et de laque de mon épaules et de ma gorge dénudées. Un plaisir pour les yeux et une subtile diversion quand mon giron sans défense me coupe l'audace de le laisser à la vue des plus dévergondés comme j'aurais pourtant pu opté pour un body sexy. Le vernis sec, j'enfile une longue paire de mitaines et quelques bijoux qui font échos au pendentif et au raz-le-cou stylisé que j'accepte exceptionnellement de porter pour l'occasion, habitué à garder ma gorge libre de toute entrave. Jamais soumis, mais plus envoutant que jamais. Je me juge. J'approuve. Cette vision me plais. Si j'avais opté pour un point de vue désuet et fantaisiste, mes épaules seraient couverte d'une longue traine écarlate et autour de mon visage, un masque aux cornes sobrement suggérées. C'est que la belle à incarner revêt les couleurs du diable, pourtant, on la dit plutôt sorcière...
Mais pas de fioritures inutiles pour ce soir. Mon blouson noir laisse sa place à une cuir rouge. Je souligne et farde sombrement mes paupières, je rehausse mes cils de mascara.
Et enfin, je dessine mes lèvres d'un ultime éclat.
Une touche de grenat.


* * *


Je me glisse parmi la foule avec la délicatesse d'une anguille. Je guette les gens, la mine amusée et critique. Ce chamboulement des genres a engendré de mémorables ratés, comme le shérif et ses nouveaux airs de pervenches défraichies, et de sublimes réussites... Moi. Le choix des déguisements mérite le même jugement. Sarah Connor fait son effet avec son costume maison, surement constitué de fonds de placards. Loki a eu le bon gout de faire dans le costume ajusté. Dardevil, Ichigo, le Joker, Catwoman et le sosie de Sarah Con... a non, c'est Trinity ne se sont pas trop mal dégourdis. Une indienne et une... petite chose en jean et tulle rose sortent du lot en revanche... Depuis quand les indiens ont des super-pouvoirs?! Quand à l'autre, on dirait une barbe à papa qui a été personnifiée et s'est échappée de son parc d'attraction. Ailleurs, une beauté plantureuse relève le niveau. Ah! Enfin une autre qui assume son sex-appeal!
On se reconnait entre beautés fatales, et de ma place, j'adresse à la verdoyante un petit sourire mi-entendu, mi-provocateur. Difficile de croire qu'elle soit venue chercher l'âme sœur dans une tenue pareille... je suis curieux de voir le monde qu'elle va bien pouvoir attraper dans ses lianes quand moi je charmerais de mon côté.

En parlant de mon côté, je m'écarte au passage d'un nouvellement homme. Je devrais lui faire mon irrésistible numéro, mais je me surprend à le dédaigner. ...Qu'est-ce que tu mates avec ton sourire dément le clown?! Je ne sais pas ce que traduit son sourire, mais je pourrais sentir ses yeux me palper. Et ça me fous des frissons... Je le snobe pour regarder l'attroupement à l'autre bout de la salle et m'étonne d'une voix qui me perturbe toujours un peu.

-Oh. Alors ça, on peut dire que c'est subtil...

Une roue... sa vue me donne une sueur froide. Nombreux sont ceux qui avait subit la catastrophe. Ça aurait put-être moi. Dans un élan rêveur, je songe que si j'avais eu les pouvoirs que je joue à posséder ce soir, Scarlet Witch aurait retenue cette grande roue en quelques moulinets des mains. Combien d'autres pensées héroïque ont affluées face à la tragique version miniature... Enfin! On est là pour célébrer la vie, l'amour et toutes ses variantes beaucoup plus croustillantes. Voyons voir ce que cette roue là me réserve.
Sur mon passage, Barbe-à-papa manque de me bousculer. Je vais pour l'ignorer que son minois me fait tiquer.  

-... O'Brien?! C'est toi?

Je reconnaitrais cette face de gnome... de lutine? entre milles.

-Wow, t'es... rose.

Et ça n'est même pas si étonnant...

-Et tu es déguisé en... Fée Clochette au bal du printemps?

Je me moque, mais je dois bien reconnaitre que les longues mèches blondes et les cils aérodynamiques lui vont plutôt bien. D'une main sur l'épaule, je le... je la pousse de mon passage, histoire de tester l'attraction du soir.

Un billet, et je lance la machinerie d'un tour de bras. Ça tourne. Ça tourne. Ça tourne. Ça me donne le vertige... Je me pose de dos le temps que ça arrive pour zieuter les groupes qui se forment.

-Si je gagne un verre gratis, je te le paie.

Profite de ma grande mansuétude le gn... la lutine, j'ai juste besoin de quelqu'un avec qui faire la conversation le temps d'évaluer la salle. Je serais bien tenter pour approcher la plante verte, mais elle s'évade retrouver Sarah Con... Derek Hale?! Je souris à pleine dents, rendu plus éclatantes par le rouge qui les bordent. Gniark! Je me gausse de l'animal sauvage qui se retrouve à devoir mener la valse aux commandements du... de la shérif.

-Dommage qu'il ai préféré le treillis à une robe de bal. commentè-je.

Je ne suis pas surpris de le voir se balader en frusque de mâle quoi que la vie en ait décidé. Et voilà qu'il se fait alpaguer par Trinity... Mon sourire disparait aussi vite qu'il est apparu. Nooon, cet accent! L'italien est de la partie?! Ça ne fais pas de doute que c'est lui, même sans l'ouvrir. Et je trouve frustrant qu'il arrive à garder une essence... masculine? Imposante? Charismatique? en ayant perdu l'essentiel, justement. Heureusement, La faussement frêle Loki semble lui tenir tête. Mais c'est que ça part en crêpage de chignon! Qu'ils me laisse le temps d'aller chercher un verre et des petits-fours pour savourer tout ça! C'est sans compter sur l'indienne qui s'interpose quand ça devenait vraiment intéressant. Tss...

Bon, et mon ticket dans tout ça, je lui paie son verre au môme, où...? Tiens, une Harley mais pas assez chromé à mon gout qui se pointe, quoiqu'au moins celle là sort de l'inévitable dernier blockbust- Oh! Ben qui se cache sous ces couettes...

-Pas trop mal. Mais la batte, c'était pour se la jouer "armé" avec Hale?

Large sourire innocent. Moui, il se peut que les ruptures, ça fasse vite parler...


© Fiche par Mafdet Mahes




Dernière édition par Therence Garnet le Sam 18 Fév - 22:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 750
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Sam 18 Fév - 20:41

Le membre 'Therence Garnet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Roue du Destin' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Dim 19 Fév - 20:23


Valentine's Exchange...


J'observais un moment cette petite roue et songeais à ce qu'on m'avait raconté sur le drame de l'année dernière. Une légère peur se glissa dans mon cœur à l'idée que tout cela recommence, mais je m'empressai de la chasser d'un revers de main. J'étais venu ici pour me changer les idées, pas pour les assombrir. Mes doigts vinrent jouer avec une oreille de chat que je portais puis mon attention fut attirée par toute cette foule. Une fille cria en voyant mon apparence et j'arquai un sourcil. Quoi? C'était que des tatouages. Ce n'était pas comme si je m'étais vêtue d'une grande robe noire à la capuche obscure et que je m'étais armé d'une longue faux.

Je fis sourire à un homme qui m'était inconnu et me souvins que j'étais devenue femme. Je raclai ma gorge et m'éloignais quelque peu. On n'avait rien vu. Avec ma petite boisson gratuite, je devais songer à inviter quelqu'un à boire une pinte à mes côtés. Hélas, j'étais déjà bien maladroit lorsque j'étais normal, maintenant que je possédais les courbes somptueuses d'une jeune femme, il m'était impossible de penser correctement. Tiens une Harley Quinn ! Je devrais peut-être. Oh! C'était moi où on venait de m'appeler? Tournant la tête de droite à gauche, je cherchais la personne qui semblait vouloir mon attention.

Pocahontas! Un large sourire étira mes lèvres. Arès avec des cheveux. Une bière? Avait-il lu dans mes pensées? "Avec plaisir jolie demoiselle!" Je la suivis donc rapidement et observais les couples qui se formaient. Est-ce que je finirais avec quelqu'un ce soir? C'était bien une question qui me taraudait. Connaissant ma chance et mon karma, j'étais bon pour embrasser mon reflet. "Alors satisfait d'être une femme? Je m'habitue pas aux obus!"

© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Alessandro Amaro

avatar

Humeur : Dangereusement votre
Messages : 600
Réputation : 130
Date d'inscription : 15/11/2015
Localisation : Au Pink Print

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Dim 19 Fév - 23:36


Valentine's Exchange...


Alors qu’Alex me tient tête, je sens la situation m’échapper. Tout ce que j'ai horreur. Je n’apprécie pas le mépris affiché de ce Hale à mon égard. Nous ne nous sommes jamais croisés, mais il semble se construire une opinion de moi à l’emporte-pièce. Je comprends un peu mieux après, car il semble connaitre Cormier.

« - Alex ! Trouve-moi un plan de sauvetage après ! »

Son murmure ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd. Il semble que je n’ai qu’à montrer mon billet au shérif pour faire ravaler son mépris à ce loup… louve mal léchée. Je le vois embarquer ma danseuse avec une démarche de cowboy. Aucun charme, aucune classe, son look est une pâle copie du mien. Et comme s’il en fallait une dose supplémentaire, Arès me poignarde dans le dos en acceptant un verre de la part du druide.

Ma bonne humeur initiale chute en dessous du zéro Celsius. Je ne peux même pas me rabattre sur Jansen vu que Hale l’accapare. Le reste me semble bien trop jeune pour être intéressant. Finalement la fête me parait bien moins attrayante. Je range mon bon de « danse » dans ma poche, non que je ne souhaite plus prendre ma revanche contre ce mépris gratuit de Hale, mais parce que je ne souhaite pas m’approcher du shérif. J’en prendrais de l’urticaire à m’approcher du coq… de la poule en chef de la bassecour de Beacon Hills.

Je regarde les gens faire leur offrande à la roue. Ça ne grimpe pas vite. Je décide d’aller me coller dans un coin du bar et d’attendre de voir si l’urne peut devenir intéressante à voler, histoire de tromper mon ennui. Dans le cas contraire, j’irai faire un tour au hangar et monterai sur le ring me défouler.

J’évite Cormier, n’étant pas certain de ne pas me servir d’un de mes colts pour de vrai, s’il se risque à un perfide commentaire supplémentaire. Je commande ce qu’ils osent appeler un whisky et regarde le fond de mon verre. Bordelo ! Qu'est ce que je fous là ? Je pensais trouver ici une distraction, mais finalement je ne rencontre que l’ennui.  

Tout sirotant mon verre, je tripote mon téléphone et me décide à appeler Dino, un amico d'infanzia qui a mal tourné vu qu’il est devenu flic. Mais c’est lui qui m’avait rencardé sur la culpabilité de mon frère Mateo. Il avait dénoncé notre padre aux FEDS et c'était encore lui qui avait averti Lyly de ma réelle activité.

- Ciao’ Dino. Questo è Alessandro. Va bene ?

Je suis obligé de me boucher une oreille pour entendre mon ami, car la musique est un peu forte. J’excuse ma voix féminine avec une application sur mon téléphone que je n’arrive pas à virer. Ça le mérite de le faire bien rire. J’allumerai bien une sigaretta, mais il y une belle pancarte presque sous mon nez qui l’interdit. Du coin de l’œil je crois reconnaitre Therencio, mais une personne la cache à ma vue. Il me semble avoir compris qu’Alex lui a soufflé le wendigo. A défaut de m’amuser, je peux toujours observer les autres. Ne m’étais-je pas donné comme raison de venue, de sentir le terrain et de trouver des contacts potentiels pour étendre mes affaires.

Dino me dit que sa soirée de santo Valentino avec sa femme est tombée à l’eau, leur gamin est tombé malade. La baby-sitter n’a pas voulu prendre la responsabilité de garder un enfant si jeune avec de la fièvre.

- Ah Dino, c’est tous les jours qu’il faut mantenere la fiamma et pas que le quatorze février.
- Et toi, pourquoi tu m’appelles un tel jour ?
- Déçu de ma soirée... Rien de drôle finalement, contrairement à ce que je m'étais imaginé.


L’urne se remplit, mais à coup d’un dollar, j’aurai à peine de quoi m’offrir une soirée au Pink ! Je donne encore une vingtaine de minute à cette foire de m’intéresser avant de trouver à m’amuser ailleurs. Je suis certain qu’ils apprécieront Trinity à sa juste valeur au hangar des combats clandestins. Je raccroche, la femme de Dino l'appelle. Mon verre est vide, j'en commande un second.


© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Lun 20 Fév - 11:24

Je prends le billet que j'ai reçu de la roue, j'ai un verre offert pour une personne, je vois une Harley de loin, et vu la batte, je dirais que c'est Stiles, c'est le seul que j'ai vu dans cette ville avec une batte de base-ball, et puis les yeux noisette et le comportement, avec l'odeur bien entendu, ne trompent pas, c'est Stiles j'en suis sûre. Donc seule idée qui me vient à l'idée, l'interpellé:
"Hey Stiles!"
Il se retourne et me regarde bizarrement, il m'analyse, je me décide donc de prendre la parole:
"Même en m'analysant, tu ne saurais pas qui je suis, parce que, on ne se connais pas vraiment, on fait bien du Lacrosse ensemble, mais on ne se croise pas souvent sur le terrain...C'est dommage, je trouve que tu as un bon jeu, je pense même être moins bonne que toi! Et si tu te demandes comment je t'ai reconnue c'est grâce à ton od- à ta batte et tes yeux, tu es le seul mec, à ma connaissance, qui se balade avec une batte en ville, pourquoi, je crois savoir mais bon...D'ailleurs il est où ton pote d'enfance? Scott je crois...Je ne lui ai jamais vraiment parlé, il me fait un peu peur...Ah tiens, j'ai eu un verre gratos pour une personne, tu en veux un?"
Il me regarde bizarrement, regarde une femme habillée en Sarah Connor, et finalement acquiesce, à mon grand bonheur!
On continue de parler, de tout et de rien, on rigole beaucoup quand on parle du coach, il m'a expliqué la blague avec les vis qu'il a faite au coach, ou alors la tasse pour son anniversaire, anniv' qui se passe en même temps qu'Halloween!
C'est cool de parler avec Stiles, il est sympa et il rigole beaucoup, il ne se prend pas la tête et ça c'est cool! On a discuté un peu de nos familles respectives, j'ai lâché une larme à son histoire, pauvre loulou, perdre sa mère à 9 ans, tout seul dans un hôpital, son père qui arrive trop tard...C'est vraiment triste...Ensuite il m'a demandé ce que faisaient mes parents dans la vie, je lui ai dit que ma mère était morte mais que je ne l'avais pas réellement connue de toute manière, et que mon père à été porté disparue, c'est pour ça que je vivais chez ma tante et mon oncle, il a dit qu'il était désolé, alors je lui ai simplement dit:
"Ne t'inquiète pas, ces événements font partie de ma vie, c'est normal qu'il m'arrive d'en parler.*je lui fais un grand sourire*"
Je re-sents son odeur...Il sent la vanille et la fraise, et il me regarde bizarrement je détourne vite-fais les yeux car je sens qu'ils me picotent, je secoue la tête et rouvre mes paupières, et le regarde:
"C'est un tic nerveux"
On continue un peu de discuter, au bout de 5 minutes à peine on commence à parler de folklore et de bêtes surnaturelles, comme le wendigo ou le loup-garou, il dit que je dois le prendre pour un fous, et je lui répond que je suis la plus folle des deux, étant donné que je suis sûre que tout ça existe! Il me regarde et me dit que l'on est deux dans ce cas. Pendant notre discutions, on s'est rapproché pour s'entendre, et quand je m'en rend compte je rougis, et le regarde avec un grand sourire, et je lui pose la question que je voulais absolument lui poser:
"Dit, est-ce que...est-ce que tu fais toi aussi partie du club des célib' ouuuu...?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Lun 20 Fév - 13:40


Valentine's Exchange...


L'agacement était présent dans la moindre de ses pensées. A peine avait-elle fait quelques pas en arrière après son offrande qu'on l'accosta à de nombreuses reprises. D'abord amusée par ce petit manège, elle s'était autorisée à jouer le jeu. Il fallait savoir être proche de ses victimes pour mieux les égorger. Hélas, la foule n'avait fait que gonfler et le Joker était désormais étouffé, aveuglé par les flashs qui ne cessaient de fuser.

Pia devait jouer de sa patience pour ne pas laisser la folie la gouverner. Cette dernière s'accrochait à ses nerfs pour lui susurrer de mauvaises idées au creux de l'oreille. Tous les tuer. Peut-être comprendraient-ils qu'elle n'était pas une bête de foire? Elle finit par s'échapper dans un soupir de libération, mais une jeune femme la bloqua dans sa fuite. Ses sourcils se froncèrent. Ces traits, ils lui disaient quelque chose. Quelqu'un du lycée. Un bref sourire en coin étira ses lèvres sanglantes et ses doigts vinrent chasser des mèches folles verdâtres. Stilinski.

Un costume bien charmant qu'il avait enfilé. Si elle avait la chance de pouvoir jouer avec lui, elle serait au plus près du point faible du Sheriff. L'excitation envahit ses veines et fit battre follement son cœur dans sa poitrine. Il lui fallait un accélérateur, un coup de pouce pour réussir son coup. L'alcool ferait l'affaire. Le joker envoya valser une fille qui semblait vouloir se glisser au plus près de sa personne et rejoignit le bar. D'un bref geste de la main, elle commanda de quoi se désaltérer le gosier avant de s'asseoir sur un tabouret inconfortable. Son âme de prédateur souhaitait se concentrer sur le reste de la foule. Il y avait du choix dans les proies, de quoi la faire baver d'envie.

Ses serres se refermèrent sur son verre qu'elle porta à ses lèvres maquillées. Son regard était déjà parti ailleurs. Des couples précaires s'étaient formés sur la piste de danse et quelques timides héros discutaient dans un coin. Stilinski à la silhouette délicieusement attirante avait été pris au piège par un inconnu au bataillon. Un grognement s'échappa de sa gorge. Merde. Agacée de nouveau, elle finit son verre d'un trait et vint espionner ceux et celles qui étaient venus sur réfugier au comptoir. Une femme attira son regard. Elle dégageait quelque chose de dangereusement intéressant. Le côté dangereux du Joker souhaitait aller à la rencontre de cette inconnue.

Un nouveau verre fut commandé et Pia s'approcha de la femme à la combinaison caractéristique de ce film qui avait si longtemps intrigué la Banshee. Elle surprit une bref fragment de conversation. Une occasion de s'approcher de ce second prédateur. "Déçue de la soirée? Pas assez d'action à votre goût Trinity?" Elle s'était adossée au bar pour l'observer plus en détail. Fortement intéressant. Elle s'occuperait du Stilinski plus tard.

© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Therence Garnet

avatar

Humeur : Troublé
Messages : 780
Réputation : 136
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Lun 20 Fév - 20:53


Valentine's Exchange...


-Alors? Ton Liaminou... Liaminette? Liamina?! ta loupiette n'a pas pu venir?

J'entoure Caracolette d'un bras et me penche à son oreille avec ma mine de diablesse.

-Ne me dis pas que tu es venu te trouver un nouveau Valentin?

Oh le vilain loupiot que ce serait! L'idée me réjouis. Laisse moi t'apprendre l'art du dévergondage petite chose innocente! J'ouvre légèrement sa veste et rajuste son col pour libérer un peu son décolleté.

-Je ne peux rien faire pour tes airs de ballerines, mais on peut toujours rendre tes airs sages un peu plus faux.

Pour le reste... je garde pour moi même que la naïveté et la maladresse conviennent presque trop naturellement mieux à une jeune fille qu'au gnome qu'il était il y a 24 heures... qui n'aurait pas envie de prendre en main une mignonne petite linotte?!
L'arriver d'un des indécrottables protecteurs du môme me blase, craignant que l'amusement tombe à l'eau. S'il n'avait pas décidé de jouer dans le camp des vilains, j'imaginerais Stilinski devenir le petit ange sur l'épaule droite d'O'Brien pour le ramener sur le chemin de la vertue. Quoique, l'hyperactif à le don de surprendre... en témoigne les coloris d'une Harley Quinn qu'on aurait facilement vu arrivée peinturlurée de rose et de bleu.

-... Et je suppose que l'ensemble roublarde de jeu vidéo, c'était pour ne pas jurer avec le treillis. poursuivis-je sur ses accords avec son ex-loup... ex-louve.

Tsss. Moi? Vexé de ne pas avoir le monopole du rouge et du noir? Pas du tout!

-Au moins je n'ai pas besoin de me faire des couettes pour faire savoir que je suis une femme. Envoyé-je mes cheveux par dessus mon épaule et dégager l’appât charnel encadré entre la veste, le corset et les bijoux.

Et je n'ai pas une pancarte avec écris "c'est fait largué par Hale" au dessus de la tête... Je retourne à la roue qui a cessé ses tours découvrir nos sorts...

-Hey! Mais tu m'as volé ma récompense!

C'est pas juste!!! C'est moi qui aurais du inviter le môme! Je passe pour quoi maintenant?! A devoir chanter le slogan de la Team Rocket? Sérieux?! qui est-ce qui a décidé des gages de cette stupide roue?! Je fulmine en jugeant la roue, puis Stiles, puis le shérif qui a cessé ses beugleries contre le bénévole qui s'ignorait, puis... Oooh!

-... Mais finalement, je m'en contente.

On dirait que Dardevile a des vues sur Harley, aussi je profite qu'il lui tienne la causette pour être certain de commettre mon forfait sans être dérangé. Je me détourne dans un haussement d'épaule plein de mépris pour Stiles au féminin et me dirige droit vers la Hale qui a réussi à se débarrasser de ses cavalières. En passant prêt des décos, je cueille une rose rouge et aborde Connor en la lui présentant sous le nez.

-Te bile pas, je suis pas en train de te demander si tu veux devenir ma Valentine.

Je pointe la roue du pouce.

-Dans Team Rocket il y a "Team".

Visiblement, elle a l'air aussi enthousiaste que moi à l'idée de se soumettre au gage et mes arguments de la convaincre...

-On est dans la même galère, et je veux juste croire que ça sera moins pénible en duo. Alors fais le avec moi!

Ce n'est pas une supplique, c'est un ordre! Oh, et la fleur que je lui fourre entre les dents, c'est pour le personnage. Ce soir, je suis femme jusqu'au bout des ongles, je lui laisse le rôle de la parodie du bisho à la rose.

Noir. Projecteur sur deux silhouettes immobiles qui se tournent le dos... Et action!

-Nous sommes de retour,

Mouvement bref et souple du visage vers notre public

-Pour vous jouer un mauvais tour.

-Afin de préserver le monde de la dévastation!

Étalage de bras dominateurs

-Afin de rallier tous les peuples à notre nation.

-Afin d'écraser l'amour et la vérité...

En ramenant énergiquement le point vers le visage

-Afin d'étendre notre pouvoir jusqu'à la voie lactée.

-Garnet!

Gros plan sur mon minois étincelant et celui... celui de Hale

-Hale.

-La Team Rocket plus rapide que la lumière!

Étalage vif du bras et de la main sur la salle

-Rendez-vous tous, ou ce sera la guerre!

Que quelqu'un se dévoue si ce n'est pas la salle pour jouer les Miaouss! La Team Rocket n'est rien sans son Miaouss!

Miaouss, oui, la guerre !

-... On a l'air vraiment c*n, hein?... pleurnichè-je derrière mon sourire, figée dans ma pose d'éternel looser de la vilénie.

Qu'elle me rassure et me dise qu'à sacrifier notre image en inaugurant le gage on passe bien pour des héroïnes et pas des abruties finis. Je ne demande que ça avoir l'attention sur moi. Mais pas pour être cataloguée comique de la soirée!

-Ils ne le savent pas encore, mais tout ceux qui vont hérités du gage pleureront quand ce sera leur tours et qu'ils se rendront compte qu'ils ne peuvent pas surpasser notre classe... râle-je ma vengeance, avant de taquiner. Sinon, je trouve que tu fais un James très convainquant! On a sentis que tu mettais de la passion à jouer ton personnage.

Je la déleste de sa rose pour jouer avec. Non sans adresser un petit coucou asticoteur à Harley Quiin...

-Alors c'est vrai, Stilinski et toi c'est terminé? J'ai toujours su que c'était qu'une question de temps, pas assez... non, complétement incompatibles. haussè-je des épaules, fataliste. Mais j'admire que tu l'ai supporté aussi longtemps.

J'hésite, la reluque, incapable d'étouffer ma curiosité.

-... C'est vrai qu'il t'aurait surpris avec un autre dans les bras?

Pas qu'un côté infidèle ce soit immanquablement séduisant, mais... croustillant, ça c'est certain!

-Et moi qui croyais que tu étais un animal fidèle... minaudè-je faussement déçu.


© Fiche par Mafdet Mahes


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Wayne
Administrateur
avatar

Humeur : Observateur
Messages : 1310
Réputation : 197
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Assigné à domicile

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mar 21 Fév - 22:27


Valentine's Exchange...


Je remue dans les draps. C'est une sensation étrange qui me tire du sommeil. Je tombe du lit. Au sens propre du terme. Quelque chose m'oppresse. Et j'ai cette...ces...cheveux sur le visage. Il n'y a personne à côté de moi et mon appartement est suffisamment petit pour que j’aie entendu si quelqu'un était entré pendant que je dormais.

Je traine des pieds hors de la chambre et hésite un instant entre la cuisine pour me servir un café ou la salle de bain. J'opte finalement pour la deuxième option.

Quand l'eau chaude ne m'inonde plus le visage, j'ouvre enfin complètement les yeux.

AaaHhh ! De surprise, j'arrache le rideau de la douche. Je m'en sers pour camoufler ma propre nudité qui me dérange subitement. Je sors à la hâte et me plante devant le miroir. Je reste bouche bée.

J'ai été remodelé(e) pendant la nuit !

Je n'ai plus de métronome qui balance entre les jambes mais j'ai deux belles cloches qui me déséquilibrent vers l'avant. Je n'ai plus de... et ça c'est un...

Je n'ose pas toucher ce...mon corps. Je me pince, deux fois, pour être sûr de ne pas rêver. Je deviens fou...folle !

Je respire longuement pour me calmer. L'hystérie ne me ressemble pas. C'est sans doute hormonale.

Mon premier réflexe en sortant de la salle de bain et d'attraper pour téléphone pour appeler un ami. Derek avait subitement rajeuni il y a quelques mois, après avoir retrouvé son corps d'adolescent, il saura peut-être ce qu'il m'arrive.

Le constat est le même au manoir Hale, pour toute la meute et dans tout Beacon Hills. La radio diffuse la  nouvelle. Puisque ce seraient des ondes qui sont responsables de ce revirement, je coupe violemment le récepteur du salon.

Je veux récupérer mon...ma virilité !

Il me faut du temps pour m’habituer à cette situation rocambolesque. Passée l’inconfort et la perte d’habitudes tenaces, j’éprouve l’envie de voir le monde à travers les yeux d’une femme.

Les gens fourmillent dans les rues. Tout le monde sans exception est touché par le phénomène. Les devantures des magasins m’appellent, des sacs à main, des boutiques de manucure, j’ai des envies folles !

Ce sont plusieurs flyers collés sur la vitrine d’un magasin de déguisement qui m’annoncent la fête prévue pour la St Valentin(e).

Et j’ai sous les yeux une tenue qui m’ira à ravir !

* * *

Je regarde une dernière fois mon reflet dans la porte vitrée avant d'entrer. La salle des fêtes est déjà remplie. Je salue Chuck d'un sourire taquin, il donne l'impression d'avoir les santiags qui frétillent. Je me tiens droite, mettant mes formes en valeur dans ce costume qui me va parfaitement. Du coin de l'œil, je repère une autre femme fatale, dans une couleur que j'affectionne. Le blason de ma famille que je porte entre les seins est aussi rouge que son habit.

Alors ça c'est donc...Therence. Étrangement, je l’ai reconnu(e) rapidement. Il a changé de sexe mais pas d’attitude, pourtant, je n'ai pas cette répulsion naturelle pour cette emmerdeuse. Je ne reconnais pas qui est celle avec qui elle discute mais je ne peux pas louper l’arme de gros calibre que son interlocutrice porte dans le dos. Leur rire semble témoigner d’un moment complice que j’aurais manqué.

Devant l’assemblée, j’essaie de repérer les détails qui dévoilent l’identité de chacun, au-delà des traits du visage qui sont parfois semblables malgré les transformations physiques et sexuelles. Je ne connais pas tout le monde à Beacon Hills, la ville attire beaucoup de personnes, mais je crois pouvoir mettre un nom sur quelques costumes.

Le Joker offre son plus beau sourire à une brune aux cheveux courts assise au comptoir. Elle fait tourner son verre du bout des doigts en attendant qu’on le lui remplisse, sans doute pour la énième fois. L’ennemi juré du justicier de Gotham n’accorde aucun regard au petit groupe qui l’observe de loin.

Je m’aventure dans la salle. Ma démarche est fluide, donnant l'impression que ma cape flotte littéralement dans le vent. Mes bottes claquent sur le parquet, mes collants bleus électriques mettent en valeur les muscles de mes jambes largement dévoilées par une jupe suffisamment courte pour me laisser toute la liberté de mouvements. J'impressionne et j'attire le regard. Je n'ai rien à envier à Catwoman dont le cuir est légèrement trop...moulant. Assise au bar en compagnie de Loki et de Pocahontas, le tableau est presque risible. Il y a quelques héros et héroïnes ce soir. Mais Harley Quinn ne semble pas avoir de Batman, ni de Batgirl avec qui parler poignard et coups de bâton. Ça aurait été trop facile et trop évident que je choisisse l'un de ces accoutrements. On me traitait d'extraterrestre, et bien soit, j'assume pleinement.

À l'image de mon cousin et de sa rivalité avec l'homme chauve-souris à cause d'une histoire de fierté masculine, pour moi, il ne fallait rien de moins que le costume que j'ai choisi. Je crois que la sheriff est mal à l'aise mais son étoile ne m'intéresse pas. Le soleil jaune suffit à mon teint.

Il y a un pouvoir insoupçonné chez les femmes actuelles. Quelque chose que les hommes n’imaginent pas. Je me sens forte et libre. Ce soir, je suis véritablement une...Supergirl !

Mickaëla WAYNE:
 


© Fiche par Mafdet Mahes


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jansen Avery

avatar

Messages : 220
Réputation : 93
Date d'inscription : 17/08/2015
Age : 27
Localisation : Quelque part dans la forêt

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mer 22 Fév - 14:55


Valentine's Exchange...


Je suis assez amusée, malgrés tout, d’attendre le résultat du jeu. Visiblement j’ai dégotté une danse avec un certain Dereck.. Regardant à droite et à gauche, je cherche qui pourrait bien être ce garçon… Pas facile. Je ne suis pas une chantesylve, ni encore moins une devineresse des graines… Mais je ne les envie pas non plus. Elles ont un lourd fardeau à porter, et personne ne les croit. La plus célèbre s’appelait cassandre, mais l’histoire à transformé sa mésaventure pour préserver le secret sur notre existence.

J’entend cependant un « dereck ça va ? » , mais lorsque je me retourne, je ne vois que deux femmes en train de discutter… Leur déguisement sont réussis, même si je n’ai pas toutes les références. Mais ça ne m’avance guère… Ou est le garçon avec qui je dois danser ? Et puis, maintenant que j’y pense, je trouve les gens étranges. Ils sont l’air de se découvrir, en quelque sorte. J’ai même l’impression un peu bizare que la plupart des femmes et des hommes se comportent un peu comme s’ils étaient du genre opposé… Si ils sont sous le joug de ma propre malédiction, je ne comprend pas. Je me sens femme, et j’agis en tant que telle. Séductrice mais pas soumise, un peu rebelle, sans doute un brin sanguine, mais féminine et à l’aise avec mon corps.
Étrange soirée, décidément…

Et puis soudain, le shérif.. euh.. la shérif.. Bref, le représentant de l’ordre met la main sur l’épaule de la femme déguisée en.. en… de la femme.. Et c’est avec stupeur que je comprend que c’est ELLE, Dereck… Avec une petite moue que je sais être craquante, je l’observe. Je n’ai pas vraiment de tabou en la matière, mais tout de même, j’aurai bien aimé danser dans les bras d’un type un peu viril, avec une barbe de trois jours et des yeux.. Des yeux comme les siens, en fait…

Alors, je lui lance mon regard plantureux, et le reste aussi. Mes lianes se resserrent un peu ici, se desserrent la.. Le costume parfait pour que je puisse user de mes pouvoirs en étant raccord. Je ne mets pas la dose, car de toute façon ça marche surtout sur les mâles, mais mes petites phéromones se lâchent, légers comme l’air, capiteux comme un Gucci, fatals comme un bazooka.
Lorsqu’elle s’incline devant moi, comme le ferait un homme, je ris volontiers et accepte sa main.
« j’aurai beaucoup plus mal tomber. Des gages comme ça, je peux en faire toute la soirée…Je suis poison Ivy… Janice…Je n’ai pas l’habitude de danser avec une femme, mais on devrait pouvoir y arriver. Je préfère jouer de la guitarre et chanter que danser, en fait.. Mais mon gage n’est pas de cette nature ».

Je me dis, pour la sylvienne fois, que j’utilise beaucoup de mots dérivés de la nature, mais chassez la et elle revient au galop..
Je regardais loki, car, je ne sais pas pourquoi, j’avais l’impression de la.. le.. non la connaitre… C’est le problème. Je sais parfaitement que je suis quelqu’un d’autre, mais je n’ai que très peu de souvenirs qui y sont liés.. A part un gout de café italien, et une odeur de cigarette.. Une voix aussi, suave et latine… Bon sang, saleté de mémoire. J’aurai du me déguiser en poisson rouge. Ça existe un super héros poisson rouge ?

Alors que nous dansons, je remarque une femme aux allures latine, et en costume impressionant. Sans savoir pourquoi, j’associe des souvenirs à cette femme. Des souvenirs troublant. Italienne, surement. Mais j’ai l’impression de la connaitre.. Pourquoi ?

Je passe un bon moment à danser, mais ma nature étant ce qu’elle est, je m’ennuie de voir tout se dérouler si admirablement normalement.. Alors, lorsque nous nous approchons du bar, je trempe discrètement un doigt dans quelques verres… Rien de bien méchant… mais je parie que dans quelques minutes, ce sera un peu plus.. pimenté. Une petite drogue de rien du tout, dérivée du ginseng.. Finit les inhibitions… Je ne sais pas si on m’a remarqué, mais je m’en fiche. Mon regard a peut être luit un peu.. j’ai tenté de le masqué avec mes mèches rouquines. Mon baiser, tel l'héroine que j'incarne, peut être mortel. Mais je n'ai aucune raison de le rendre tel. Je me contente d'un charmant baiser sur la joue, m'amusant des commentaires sur le peu de tissus que je porte.. Gare au moindre macho qui me traiterait de belle plante et me dirait de me taire.. Celui ci risquerai bien de gouter à mes griffes ou mes épines..








© Fiche par Mafdet Mahes



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Amaro

avatar

Humeur : Dangereusement votre
Messages : 600
Réputation : 130
Date d'inscription : 15/11/2015
Localisation : Au Pink Print

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Jeu 23 Fév - 18:33


Valentine's Exchange...


Doucement, je fais tourner mon verre et regarde le liquide ambré épouser les parois de plastique transparent. Du whisky dans un verre en polypropylène... che desolazione !

Levant le regard vers la piste de danse, je croise celui de mon danseur ou plutôt de son double féminin. La maledizione qui nous touche tous ne semble pas avoir affecté le drus de la même façon. Janice ne se souvient pas de moi... encore. A chacune de ses transformations, je dois l’apprivoiser à nouveau, l’incitant à venir chanter dans mon bar. C’est délicat, car Janice est bien plus farouche que Jansen. Je me suis engagé à protéger le drus. Le déguisement de Janice me fait sourire car il est représentatif de son espèce. L’ingénue musicienne garde un sens de l’à-propos tout à fait pertinent malgré ses amnésies à répétition. La musique accompagne les couples sur un tempo langoureux qui invite au flirt et aux amourettes. Je garde un œil sur la louve qui l’a invitée à danser. Nous sommes dans le cliché le plus total.

Alors que je tergiverse pour allumer une sigaretta malgré le panonceau d’interdiction, je sens une présence s’installer non loin de moi.

- Déçue de la soirée? Pas assez d'action à votre goût Trinity?

Étonné, je regarde mon interlocuteur. Je ne peux pas m’empêcher de lever un sourcil surpris en voyant l’homme qui s’adresse à moi. Il a repris mes propres mots, dévoilant sans vergogne qu’il a écouté ma conversation téléphonique avec Dino. Je pensais pourtant avoir parlé uniquement en italien, mais Dino s’étant un peu écarté de la communauté sicilienne, il est plus enclin à user l’anglais que la langue qui a bercé notre enfance. J’ai dû basculer d’une langue à l’autre sans m’en rendre compte.

Je prends le temps de lancer un sourire amusé au Joker avant de le détailler. Le déguisement est bien réussi et le personnage frappant de réalisme. Pourtant ce n’est pas tant le maquillage de sa face qui est saisissant, non. Ce qui rend le personnage vivant et par conséquence inquiétant, c’est son regard. Et ça, c’est quelque chose de très difficile à falsifier.

- C’est un peu trop mièvre et guimauvestque à mon goût.

Je lève mon verre à son attention et le vide d’un trait avant d’en commander un nouveau pour moi et un pour mon… compagnon du moment. C’est à ce moment-là que je percute que le changement de sexe pendant la nuit fait que ce Joker était une femme à l’origine. Quant à moi, j’ai gardé mes manières.

- Navré de paraitre cavalier… cavalière, mais j’ai un peu de mal à endosser les codes sociaux d’un comportement féminin. Je vous laisserai m’offrir le prochain verre.

Si prochain il y a... J’attends que le barman s’éloigne et n’y tenant plus j’allume ma sigaretta. Tel un drogué, j’inspire une profonde bouffée, noyant mes poumons avec un plaisir évident de fumée et de nicotine.

- Saisissant de réaliste ton costume. J’ai comme l’impression que tu ne forces pas trop pour entrer dans le rôle du Joker. Tu as trouvé un Batman à chasser ? Je crois avoir aperçu une Harley dans la salle.

J’écoute sa réplique. Mon sourire se fait carnassier. Il semble qu’une percée dans cette ambiance de bonbons sucrés vient de se faire. L’aura sombre qui se dégage du Joker attise ma curiosité. Peu de gens ont choisi de jouer un dark heros. La salle regorge de sauveurs et de gentils. J’ai choisi un personnage en marge de ces notions de bien ou de mal, ciblant plutôt une attitude qu’un combat ou une quête. Il y a moyen que je m’entende avec celui/celle qui est dessous ce sourire sanglant.

Je siphonne à nouveau mon verre. Le whisky dans du plastique, c’est définitivement infect. J’écrase prestement mon mégot sous ma chaussure. Le barman est de retour de notre côté et me regarde de façon suspicieuse. Je lui lance un regard glacial avec un visage de marbre. Avec satisfaction je le vois frissonner. Moi aussi je n'ai aucun mal à entrer dans la peau de Trinity.

Me décrochant du perchoir qu'est le tabouret haut où je me suis assis, je me retiens à temps avant de me comporter encore comme un mec dominateur. J’espère que cette farce ne durera pas. J’ai beau avoir perdu mon taux de testostérone, mon cerveau reste formaté en mode masculin.

- Le Joker aurait-il les couilles d’inviter une hackeuse habile du révolver ? Ou préfère-t-il se réserver pour les blondasses avec une batte de baseball ?


© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 929
Réputation : 36
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Jeu 23 Fév - 20:49


Valentine's Exchange...


Blabla


J’ai regardé la roue un long moment avant de la lancer et j’ai lu les différents « cadeaux ». Certains sont assez intéressent mais d’autre… Bon, je lance le jeu. La roue tourne et se fige sur une des cadeaux que je fais recevoir. Un bon pour une boisson gratuite pour l’achat d’une boisson. Je souris content à l’idée et sais déjà à qui l’offrir. Enfin si comme il a dit, il passera en coup de vent. Je sors de l’endroit et m’approche d’une personne. Un homme déguisé comme un clown.
Avec timidité, je m’approche et demande pour faire une photo avec lui. Il accepte, non sans colère. Je le ressens. Je ne connais pas son personnage mais je le trouve assez intéressent.
— Merci pour la photo.
Je laisse la personne seule et regarde qui est présent. Je ne connais pas tout le monde et, heureusement que je suis un loup garou, j’en reconnais quelques un. Comme Alex, qui se trouve entouré par des gens que je ne connais pas. Je lui fais un signe puis passe à autre chose. Je rejoins à nouveau la roulette et bouscule une personne. Et sans la regarder ou même la sentir, je le reconnais. Therence.

— Hey Salut Thérence.
-... O'Brien?! C'est toi?
— Oui.

Je souris à la demande de Therence. Pourtant, j’ai toujours le même look non ? Même si je suis une fille.

-Wow, t'es... rose.
— Et toi, t’es déguisé en quoi ? Ou qui ?
-Et tu es déguisé en... Fée Clochette au bal du printemps?
— Tu devrais connaître plus de série que ça Therence. J’suis en Rose Tyler de la série doctor who. La fille qui a réussite plein de monde et tué tout un peuple de monstre en levant une main. J’suis sûr qu’elle est plus forte que ton personnage.
-Si je gagne un verre gratis, je te le paie.
— Bon, à la place d’un verre j’aurai une chanson ? sourie-je.
— Alors? Ton Liaminou... Liaminette? Liamina?! ta loupiette n'a pas pu venir? me répond-t-il comme s’il n’avait pas entendu ma question.
— Il y a que moi qui peut l'appeler ainsi.

Il m’entoure de son bras et me susurre à l’oreille.

-Ne me dis pas que tu es venu te trouver un nouveau Valentin?

Là, je rougis, non de honte, mais de colère.

— Jamais ! Je suis pas toi moi.

Il touche à ma veste et la dégrafe un peu. Je lui tape le dessus de la main, mais trop tard, il a fait ce qu’il voulait.

— T’arrête maintenant !

-Je ne peux rien faire pour tes airs de ballerines, mais on peut toujours rendre tes airs sages un peu plus faux.

— Stiles, j’hurle quand je le vois arriver et me jette sur lui.

Je souris quand je vois celui que je considère comme mon tout premier ami et aussi comme mon grand frère, puis le relâche, quand Therence lui sort :

-... Et je suppose que l'ensemble roublarde de jeu vidéo, c'était pour ne pas jurer avec le treillis. Au moins je n'ai pas besoin de me faire des couettes pour faire savoir que je suis une femme. Hey! Mais tu m'as volé ma récompense!

Je le regarde un instant et recule faisant semblant de trébuché ma chaussure, juste pour lui écraser ses doigts de pied. Une fois que ce dernier soit parti, je m’approche de mon ami et reste un moment avec lui :

— Pourquoi tu es triste ? Derek a fait une bêtise ? Si tu veux parler, je suis toujours là. Tu viens quand tu veux à la maison. Maman sera d’accord, j’en suis sûr. En plus ça fait longtemps que je ne t’ai pas vu. J’ai presque 16 ans. Tu pourras m’apprendre à conduire ? J'ai une idée pour rigoler. Therence doit chanter la chanson pokemon. Ça te dit de regarder ? On va bien rigoler.


© Fiche par Mafdet Mahes




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stiles Stilinski

avatar

Messages : 423
Réputation : 45
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Jeu 23 Fév - 22:21


Valentine's Exchange...


Une boisson gratuite pour moi et une pour une personne de mon choix. Mhh…roue du destin de mes deux, merci d’enfoncer le couteau dans la plaie. Je grogne avant de me dire que je pourrais toujours payer un verre à Carry ou au Joker !  Les yeux rivé sur mon bout de papier, je croise inévitablement la route de Therence. Ouais, il est facilement reconnaissable, même en nana. Auto de suffisance, ça se sent à des kilomètre, même pour un humain tel que moi. Et bien évidemment, il est au courant. Mon humeur décroit d’un cran. Il a fallu que LUI soit au courant.

«  Je ne l’avais pas sortie depuis longtemps, elle commençait à être jalouse. D’ailleurs, elle a faim, tu veux te dévouer ?

Mais il ne me lâche pas. Parfois, je me demande ce que Therence peut trouver de si jouissif à se complaire du malheur des autres. Il me lance une vanne sur mes couettes avant de mettre sa poitrine en avant.

«  Je n’ai pas besoin de montrer mes attributs physiques pour qu’on s’intéresse à moi, Garnet. Mais je peux comprendre que pour toi, c’est compliqué si tu ne mets pas ta poitrine en avant.  Difficile d’intéresser quelqu’un sans quelques battements de cils et un décolleté plongeant ?

Entre-temps, Caracole nous a rejoins. Je trouve que le costume de rose lui convient bien. Therence se retrouve à nous laisser et Carry en profite pour me demander ce qu'il s'est passer. Il me propose aussitôt de venir chez lui. C'est bien gentil de sa part. 16ans? J'oublie toujours qu'il est si jeune.Oh, il veut que je lui apprenne à conduire. Bah, pourquoi pas, mais pas sur Roscoe, trop difficile de l'apprivoiser. Et après son aventure avec Therence, je la bichonne...grrrr ce mot.....chouchoute!  

« C'est gentil Carry. Je te raconterai, si tu veux, mais pas ce soir, ok? Ce soir, je suis là pour m'amuser. Le costume de Rose te va très bien au fait! Je te donnerais des astuces pour la conduite. Bon, je vais observer le spectacle depuis le bar, moi.


Je l’abandonne pour aller me réfugier au bar. Miya sert les verres, à l’aise comme un poisson dans l’eau dans ce corps de femme. Il est naturel. Il ne se prend pas le chou. Il faudra que je lui demande comment il a géré sa séparation avec Chad. Encore que c’était assez différent pour lui. Déterminé à avoir un verre, je me retrouve à tourner la tête, appelé par…euh…je le connais pas celui-là…Celle-là ? La batte est plus ou moins le seul indice pour celui qui ne me connait pas. Outre ce changement de sexe, je porte une perruque, du maquillage et des lentilles…bon, okay, j’ai pas tout à fait le comportement de Miss Quinn, mais quand même. Une étrange impression me traverse. Avec la marque, j’ai appris à croire mon instinct résultant  en vérité d’observations dont je n’ai pas tout à fait conscience. Cette personne est une créature surnaturelle. Pas un loup. Enfin, je ne crois pas. Plus un truc dans le genre Charlie. Une autre bestiole en somme. Enfin, ça explique comment cet inconnu a pu me reconnaître.

Holà ! En voilà un…une qui parle presque autant que moi. Et qui livre beaucoup de choses aussi. Elle m’a remarqué au Lacrosse et elle pense que je suis meilleur qu’elle ? Elle doit se tromper de bonhomme, je suis une vraie bille au Lacrosse. Odorat, donc…une bébète. Mon instinct ne se trompe plus tant que ça depuis que j’ai subi les effets secondaires du sceau de Luka. Qu’est-ce qu’il en dirait, lui, de ce qu’il se passe ou plutôt ne se passe plus entre Derek et moi. Ah, elle a remarqué Scott aussi. Surement lui d’abord d’ailleurs.

«  Il est en voyage pour voir Kira. T’as pas à avoir peur de lui. Il est pas méchant. Au contraire. Il aiderait le monde entier s’il pouvait.

La fille, devenue homme, déguisée en Dardevil me propose de m’offrir un verre. Ah, elle a eu le même ticket que moi ? Ils vous se ruiner avec cette roue de fortune. Je hausse les épaules. Mon regard glisse inévitablement vers celui qui aurait partagé cette soirée avec moi il n’y a pas si longtemps, et puis j’accepte la proposition. Après tout, ça ne peut pas me faire de mal de discuter un peu avec une nouvelle personne.

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il en a des choses à dire ! Mais j’aime autant. Une conversation classique pour d’autres ne suffirait pas à m’occuper suffisamment l’esprit pour que je ne pense pas à lui. Ma décision était pourtant prise. Ce n’était vraiment comme ça que je voyais ma journée ce terminer lorsque je suis monté dans ma Jeep. Mais c’est ainsi qu’elle s’est déroulée…et je n’ose repenser à comment elle s’est terminée. J’en ai la nausée rien que d’y repenser. Miya s’est sacrément moqué de moi quand je lui ai parlé de cette cuite. Mais il était là pour me soutenir.

Kaïrra, car c’est son petit nom, est de bonne compagnie. On discute beaucoup du lycée. Le Coach, malgré tous ses défauts, est tout de même l’un des professeurs les plus attachants que l’on ait, et comme elle joue aussi au Lacrosse, on a de quoi discuter des heures rien que sur Finstock. Bientôt, je quitterais le lycée. Il faut que je pense à former des petits jeune pour que le Coach soit toujours autant enquiquiné ! Nous parlons d’ailleurs des meilleurs farces que la classe lui a faites. Le coup des vis était quand même mon chef d’œuvre ! Mais je tais celui de la flèche, souvenir sanglant du Nogi.

J’en viens à lâcher prise à discuter ainsi. C’est fini, je dois faire avec, peu importe l’état de mon cœur. Ouais, ça fait mièvre dit comme ça, mais je vois pas comment le dire autrement. On passe sur plusieurs sujet. Elle est intéressante. Le genre de fille avec qui j’aime bien discuter. Parce que ça se fait sans se prendre la tête. Sans se demander ce qu’il va se passer après. Peut-être qu’on se croisera à peine après cette soirée, mais en tout cas, pour l’instant, on discute.

Elle se fait curieuse à propos de mon père. Il faut dire qu’il attire l’œil avec son étoile. Je m’attarde quelques instants sur la mort de ma mère. Je reste d’ailleurs silencieux un moment en repensant à la longue discussion que j’ai eu avec mon père. Ma mère…Cormier…

Je vide mon verre cul sec à cette pensée et je recentre sur mon attention sur Kaïrra qui parle de sa propre famille. Que font ses parents ? J’apprends qu’elle a perdu sa mère avant de pouvoir la connaître et que son père a disparu. Donc sa famille c’est son oncle et sa tante. Je suis navré pour elle. Elle m’assure que ce n’est rien. Que c’est une partie de sa vie et qu’il est donc normal d’en parler, mais ses yeux s’humidifient. Je ne peux m’empêcher d’esquisser un sourire alors qu’elle me sort une vieille excuse moisie digne des plus machos des hommes.

«  Cette transformation agit aussi sur le comportement ? Pas la peine de cacher tes sentiments. Eux aussi il font partie de toi.

Mouais, c’est l’hôpital qui se fout de la charité, mais bon… Faites ce que je dis, pas ce que je fais. Il faut être, question sentiment, je suis mal placé pour parler. Je songe à nouveau à Derek, à notre relation. Parfois, je me demande si ce n’est pas ça qui nous a tué…nous voulions leur montrer que nous marchions, mais on aurait dû s’en foutre. Quand il m’appelait « chaton », quand je jouais les durs...ou les faibles. C’était comme si on jouait un rôle. Je l’aime. J’ai besoin de lui. Mais je n’ai pas besoin de l’entendre m’appeler par un surnom bateau. C’était Pixie mon surnom…c’est comme ça qu’il m’appelait avant…ça, c’était moi, c’était lui. Quand a-t-on commencé à n’être ensemble que pour les autres ?

Le sujet de conversation change. On s'amuse du spectacle qu'offrent Miss Connor et Garnet puis on retourne à notre conversation. Bon j'avoue, j'ai jubilé quand même de les voir ainsi! Ridicule. Mais je le dis pas trop fort, je pourrais tomber dessus! Je retourne à ma discussion avec Dardevil. Cours, sport, puis les histoires de la ville. Les légendes d’ici. Je partage quelques vérités sous couverts d’histoires urbaines. Tout en sachant pertinemment qu’elle en est, je glisse qu’elle doit me prendre pour un fou de m’intéresser à toutes ces histoires. Je veux savoir jusqu’à quel point elle sait ce qui rôde à Beacon Hills. Elle affirme qu’elle est plus folle que moi puisqu’elle y croire et je la rassure. Moi aussi j’y crois. En fait, je sais. Je n’ai aucune certitude absolue quant à sa nature, mais je le sens. Alors, je sais que je ne me mouille pas de trop.

La musique est plus forte que je n’en avais conscience. Je m’en rends compte quand elle, avec son visage d’homme masqué, se tourne vers moi et me sourit. Sa peau d’ébène se teinte. Comme quoi, les rougissements ne peuvent être cachés. Nous avons pénétré l’espace intime de l’autre. Mais c’est de coutume dans une soirée.  Ce corps est tout de même diablement sexy.

« Dis, est-ce que...est-ce que tu fais toi aussi partie du club des célib' ouuuu...? »

Je soupire avec douleur puis je hausse les épaules et je souris. Je m’écarte du bar et j’utilise ma batte de baseball pour étirer mes bras au-dessus de mes épaules. Cela fait ressortir ma poitrine. Je plonge moi-même mon regard dans mon décolleté. Je n’ai pas un gros bonnet en tant que femme, mais tout de même, je n’ai pu m’empêcher de les admirer en m’habillant. Les seins d’une femme sont vraiment appréciable au regard. D’ailleurs, je trouve que le corps d’une femme est magnifique, même si je n’ai plus éprouvé la moindre attirance charnelle pour la gente féminine depuis que je me suis découvert un amour démesuré pour un grand méchant loup. Enfin, non, c’est faux. Même si sans le renard je n’aurais jamais trompé Derek, j’éprouvais une attirance pour Malia.

Mon regard glisse sur Sarah Connor. Je dois faire une croix sur tout ça. Je dois accepter les choses et avancer. Et flûte après tout ! Je suis Stiles ! Je fais pas dans le mélodrame. Je suis le sidekick, le mec drôle ! J’inspire profondément et je ris puis je souris. Après tout !

« Heee Oui ! Bon, pas depuis longtemps, aussi étonnant que ce soit. Mais yep, je suis célibataire. Marié à ma batte, mon seul et unique amour. Elle est fidèle, elle ! Elle me rend fort. Elle ne s’arrête pas à mes faiblesses. Et elle ne me cache rien !

Je fais un bisous à ma batte et la serre contre moi.

«  Bon, Murdock, tant que tu as ce magnifique corps d'homme, tu m’offres une danse ? Essaye de ne pas me marcher sur les pieds. Et être aveugle n’est pas une excuse ! Attention, ma batte est chargée !

Je ris et avance sur la piste. Au passage, je glisse un autre billet et je fais tourner la roue.



© Fiche par Mafdet Mahes




Dernière édition par Stiles Stilinski le Jeu 23 Fév - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stiles Stilinski

avatar

Messages : 423
Réputation : 45
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Jeu 23 Fév - 22:41

Rouuuuuuueeeeee


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 750
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Jeu 23 Fév - 22:41

Le membre 'Stiles Stilinski' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Roue du Destin' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Miyavi Kyomu

avatar

Messages : 175
Réputation : 6
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Ven 24 Fév - 0:33


Valentine's Exchange...


Ma conscience s'éveille. je sens mon corps. Je m'étire dans un grognement miaulé puis je me tourne et me roule en boule contre ma conquête de la veille. Tiens, je n'avais pas souvenir qu'il avait la peau si douce. Je me sens d'humeur taquine. Je me presse contre son dos et...euh, depuis quand il a des air bag dans le dos? Oh, depuis quand j'ai des air bag? Ils sont tout petits, mais ils sont là. Je me mets sur le dos et je soulève la couverture. Oh, bah c'est qu'il manque un truc! Je m'avance vers ma conquête et je soulève le draps. Même transformation. Ah! La voilà qui se réveille.

Elle s'affole mais je la fait taire en pressant mes lèvres contre les siennes. Je souris tout en l'embrassant. La voilà calmée. Et puis, sans trop m'éloigner, je suggère qu'on en profite pour explorer ces nouveaux corps. Elle se fait prude, mais mes doigts se fraient un chemin vers l'assentiment orgasmique.

C'est frais, umh, pardon, fraiche et bienheureuse que je rejoins le manoir pour voir à quoi ressemble la meute après ces transformations. Et je ne suis pas déçu du voyage!! J'accepte de laisser ma moto à Derek, mais je précise que je lui infligerais tout autant de dégât qu'il lui en infligera, s'il ose la cabosser!

Avant de rejoindre la salle, je passe par l'appartement de Chad. Woa! Elle est canon! Micka est craquante aussi. Oh! Je fais un autre arrêt. Il faut que je vois James!!! Ah! Ca vaut le détour! Mais je ne peux continuer à m'attarder, je vais finir par être en retard. Comme tous les ans, je participe à l'animation. Cette année, il s'agit surtout d'une sono, alors, je suis au service. J'ai appris deux ou trois petites choses en observant ma soeur. Ce soir, je serais surtout derrière le bar.

J'observe et je sers. je m'amuse des transformations et des surprises. Je suis content que Stiles et Derek parvienne à se sortir leur rupture de la tête le temps d'une soirée. Bien sûr, je pense qu'il sont faits pour être ensemble, mais c'est à eux de le vivre comme ils le sentent, et ils méritent d'être heureux. je reconnais aussi sans mal mon nouveau patron. Lui me connaît peu, alors ce n'est pas dit que ce soit réciproque. Et Therence, difficile de ne pas savoir que c'est lui.

Entre deux verres servis, je vais glisser un billet et tourner la roue. Juste pour l'hommage.



© Fiche par Mafdet Mahes


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 750
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Ven 24 Fév - 0:33

Le membre 'Miyavi Kyomu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Roue du Destin' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Arès Kye Coleman

avatar

Humeur : Farouchement protecteur
Messages : 681
Réputation : 60
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : Là ou la paix n'est qu'illusion. Beacon Hills, California

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Dim 26 Fév - 0:23


Valentine's Exchange...



La musique d'ambiance :
Alors que je me trouve assise sur un tabouret du bar la soirée s'anime un peu plus. Je me retourne vers la piste et la salle et observe les altercations, discussions et groupes se formant sans oublier les danseurs. Tandis que mes potes de la soirée commandaient au bar grâce à leurs gains de la roue. Alex mon cher canadien amateur de bon livres et maître toute catégorie confondue du froncement de sourcils devenu Alexia la jolie blonde aux formes toutes aussi jolie. Et Nikolaï le tatoueur que j'avais croisé lors d'une soirée de partenariat entre son salon et le Print organisé par Alessandro. Nous ne nous étions réellement rencontré qu'il y a peu de temps en réalité. Il y a trois mois à son salon de tatouage. Je n'avais pas eu de dessins supplémentaires sur ma peau mais avais pu aidé un nouveau membre du monde surnaturel et me lier d'amitié avec lui. Je n'avais absolument pas perdu au change. Niko était donc devenu Nikoleta et cela lui allait tout aussi bien qu'au canadien timide et sympathique. J'esquisse un sourire amusé lorsqu'une brune déboule dans la place et se comporte comme une garce envers une petite blonde à l'air tout à fait innocente.

Celui là doit être une plaie tant en tant qu'homme que comme femme. Mais je n'en ai strictement rien à faire alors bon. Qu'elle ne vienne pas me chercher si elle ne veut pas finir aux urgences la pseudo diva des bacs à sables. La louve garou adepte de Terminator fait valser la jolie plante pulpeuse qui me rappelle inconsciemment quelqu'un. Non pas le déguisement de Poison Ivy mais bel et bien cette démarche aérienne, cette grâce presque surnaturelle et cette fluidité dans les mouvements. Tss. Ce changement de sexe attaque la mémoire maintenant. Enfin, bref je continue d'observer la fête. Harley Quinn s'approche timidement mais de manière fort convaincante du Joker. Son compagnon de mauvais coup semble rester de marbre et la jeune supervilaine se contente d'une photo avant de rejoindre le groupe des plus jeunes dont la fameuse brune à l'attitude de reine du lycée. Je laisse mes yeux dériver jusqu'à mon associé (e) Trinity qui semble déprimer un peu plus loin accoudée au bar perdue dans ses pensées au dessus d'un verre de whisky dans un gobelet en plastique. Quelle sacrilège. Je n'ai pas besoin d’être à coté d'elle pour savoir que c'est ce qu'elle pense puisque je me dis exactement la même chose.

Daredevil aborde Harley Quinn tandis que la reine du bal de promo et Sarah Connor se mettent à chanter une chanson de dessin animée avec un entrain bien réel dans le cas de la première et une lassitude palpable dans le cas de la seconde. La scène est hilarante et j'éclate de rire en même temps que mes partenaires de beuveries. Tout le monde se marre à s'en étouffer jusqu'à une qu'une supergirl se pointe comme une fleur et ne traverse la salle le menton relevé. Franchement, je suis bien content de ne pas avoir respecté les règles costumières de la soirée. Respecter les règles n'est pas franchement dans mes habitudes de toute manière. Enfin, cela dépend lesquelles. Et puis je préfère amplement jouer les princesses indiennes plutôt que les héroïnes ou vilaines de comics. Les indiens ont réellement existé eux et méritent que leur mémoire soit entretenue et honoré tandis que les gouvernements successifs éludent la question de leurs conditions de vie avec un dédain méprisant. J'ai du sang amérindien dans les veines alors oui je me sens concernée.

A la limite, j'aurais pu également venir en black panther le mouvement pas le super héros Marvel. Ouais, je sais je suis chiante en révolutionnaire mais bon. Il faut bien qu'il y en ait une. Et c'est moi ! Puis bon, ils n'avaient qu'à se montrer imaginatifs ou imaginatives et me voir comme une Khalesi féroce toute droit sortie des plaines sauvages d'Essos dans Games of Thrones. Indiens, Dotrhakis... Les gens n'ont plus une pointe d'imagination de nos jours. Il faut tout leur expliquer. Quelle tristesse. Je reporte finalement mon attention sur le bar et mes deux amies au moment ou Poison Ivy s'en éloigne rapidement. Je souris à la plus sexy de toutes les Catwoman avant de lui répondre en riant : Et bien c'est une expérience intéressante. Je dois bien le reconnaître. En même temps tes obus sont magnifiques ma jolie. Si j'étais un mec en cet instant tu m'aurais mis une claque là tout de suite avoue. Moi c'est plus le bas qui m'a fait tombé de surprise ce matin.  
Je tapote amicalement sur l'épaule d'Alexia ou Alexandra au choix et reprends : Allez les filles cul sec.

Je saisis mon shot de tequila et trinque avec mes deux voisines avant de porter le verre à mes lèvres et le vider d'une traite en même temps que mes deux comparses. Je sens un goût étrange dans ma bouche, sur ma langue que je ne sais pas à quoi attribuer mais je me sens tout d'un coup d'une humeur suave, séductrice, caliente. Il fait chaud dans cette fichue salle. Je ne sais pas ce que j'ai mais j'ai envie de me déhancher de manière sulfureuse sur la piste de danse. Je détaille Alexia et Nikoleta et remarque qu'elles semblent dans le même état que moi. Sans crier gare, je les tire par les bras jusqu'au milieu de la piste avant d'aller voir DJ Chucky et lui demander de passer une autre chanson de ma préférence en jouant de mes charmes. Tss, ce qu'il ne faut pas faire je vous jure. Qui aurait cru que ce bon vieux Chuck était un tel pervers. Une fois que ma chanson résonne dans les enceintes. Je retourne auprès de Catwoman et ma jolie blonde canadienne en chantant les paroles avant de me mettre à danser autour d'elles de manière fort suggestive et lascive.

Je me sens très bien et ne prends même pas la peine de me demander pourquoi je me mets à me comporter ainsi après avoir avalé un seul shot de Tequila. Je m'approche d'Alexia et lui caresse le visage tout en continuant de me déhancher sur les sonorités sud américaine de ce nouveau tube tropical. Avant de me tourner vers la beauté à la combinaison moulante dont je saisis la main avant de lui adresser un clin d’œil. Mon postérieur remue en rythme avec la musique et je fais tourner la tatoueuse sur elle même avant de la tirer brusquement vers moi et déposer un rapide baiser sur ses lèvres.  

© Fiche par Mafdet Mahes



Why do we fall sweetheart ? To learn everytime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Hale
Administrateur
avatar

Humeur : Tourné vers l'avenir
Messages : 4389
Réputation : 192
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mar 28 Fév - 10:14


Valentine's Exchange...


Bon gré mal gré je me plie au gage donné par cette foutue roue du destin. Je ne suis pas un très bon danseur faute de pratique et d’envie. Je connais la règle de base qui est de ne pas trop décoller les pieds du sol, de façon à ne pas écraser les pieds de sa cavalière. Ma dite cavalière, bien au contraire de moi, semble avoir le rythme dans la peau. J’en suis navré pour elle et tente de faire bonne figure.

-J’aurai beaucoup plus mal tombé. Des gages comme ça, je peux en faire toute la soirée…Je suis poison Ivy… Janice…

- Merci. Sarah Connor… enfin Derek.

- Je n’ai pas l’habitude de danser avec une femme.

- Moi non plus. Je n’ai pas l’habitude de danser du tout en fait. Je m’excuse d’avance si je t’écrase les pieds…

- Mais on devrait pouvoir y arriver.

- Je l’espère.

- Je préfère jouer de la guitare et chanter que danser, en fait.

- Je préfère…marcher en forêt.

- Mais mon gage n’est pas de cette nature

- Non. Navré.

Je ne me sens pas très à l’aise à tenir cette fille entre mes bras alors que je suis moi-même dans un corps de femme. Mon changement de sexe ne m’a pas donné un sens inné de la danse, pourtant je m’applique au mieux. Je crois que je réussis à ne pas écraser les pieds de Janice, ou alors elle ne s’en plaint pas par politesse. Les premières minutes sont pour ma part, hésitantes et gauches. Puis me laissant aller au rythme de la musique, je me laisse un peu aller et deviens un peu moins rigide, un peu moins « Terminatoresque ». Janice est vraiment une belle femme, je profite de notre proximité pour la regarder. Elle a une odeur étrange, sauvage et naturelle que je n’arrive pas à définir. Ou au contraire si, elle sent la forêt. C’est agréable pour le loup que je suis. Alex suit ma progression sur la piste de danse du coin de l’œil. Je surveille qu’il ne se moque pas. Miyavi qui a été sympa de me prêter sa moto s’occupe au bar. La danse finie je laisse la belle Janice continuer à danser non sans un certain soulagement. Je ne suis vraiment pas à l’aise avec ce genre d’événement. Je me rapproche du bar dans l’idée de tailler la discussion avec mon ami druide quand je me fais aborder par une bombasse. Arg encore cette maudite roue qui va m’imposer de danser avec tout le monde. Trois mots plus tard je reconnais Therence sous ces traits féminins. Ah oui quand même ! Pas mal !

-Te bile pas, je suis pas en train de te demander si tu veux devenir ma Valentine.

- Tu m’en vois soulagé Therentine.

Il me montre la roue du destin du pouce et précise que dans Team Rocket il y a "Team".

Je ne peux cacher mon air dépité. Je n’aime pas me donner en spectacle, et ça… ça tout du burlesque de bas étage.

- On est dans la même galère.

- Il semblerait bien, quelle misère !

- Je veux juste croire que ça sera moins pénible en duo. Alors fais le avec moi!

Je regarde Therence quelques instants pour m’assurer de son sérieux et qu’il ne m’emmène pas dans un coup fourré. Mais il semble sincère. Par-dessus son épaule, je vois le Sheriff qui m’observe d’un regard narquois. Je relève le menton de défi.

- Ok ! En position. Par contre tu fais Jessie la fille !

C’est comme si Chuck Norris avait des micros de partout car les lumières s’éteignent brusquement, sauf un spot qui nous cercle d’un halo aveuglant.

- Nous sommes de retour, énonce clairement Therence.

Merde il a commencé ! Il entre dans le rôle à merveille.

-Pour vous jouer un mauvais tour, reprend-il.

Aïe c’est à moi…

- Afin de préserver le monde de la dévastation! Poursuivis-je.

Nous voilà écartant les bras avec emphase.

-Afin de rallier tous les peuples à notre nation.

-Afin d'écraser l'amour et la vérité... Répliqué-je sans pouvoir m’empêcher de glisser un regard vers le Sheriff. « Tiens prend ça, veut dire mon œillade ».

-Afin d'étendre notre pouvoir jusqu'à la voie lactée, affirmons-nous en cœur.

- Garnet!

- Hale !

-La Team Rocket plus rapide que la lumière!

Je suis la chorégraphie improvisée de mon compagnon de galère.

-La Team Rocket plus rapide que la lumière! Beugle Therence.

-Rendez-vous tous, ou ce sera la guerre! Ponctué-je pour terminer notre gage.

- Miaouss, oui, la guerre ! Hurle Miyavi depuis le bar.

L’intervention du kanima a le mérite de faire rire. Je râle intérieurement, me demandant quand Chuck va rallumer les lumières et arrêter de nous faire le centre d’attraction de la fête. Quand le projecteur nous oublie enfin.

-... On a l'air vraiment c*n, hein?... Geint Therence.

- Ce qui ne te tue pas, te rend plus fort, dis-je philosophe pas vraiment convaincu de ce que j’affirme.

Therence argue que notre brillante prestation fera que les suivants ne pourront qu’être ridicules dans leur tentative de nous imiter. Cela me tire enfin un sourire. Le lycéen a raison de prendre cela à notre avantage.

- Sinon, je trouve que tu fais un James très convainquant! On a sentis que tu mettais de la passion à jouer ton personnage.

- Tu n’es pas mal en Jessy, à croire que dans une autre vie tu étais une femme. Ça te dit de boire un verre, ça m’a donné soif cette affaire !

-Alors c'est vrai, Stilinski et toi c'est terminé?

- Greuh !

- J'ai toujours su que c'était qu'une question de temps, pas assez... non, complètement incompatibles.

- … Ce n’est pas parce que je ne suis plus avec lui que je vais le critiquer ou permettre qu’on le critique…

Je me rembrunis. Ok Stiles et moi c’était une erreur monumentale. Cependant je respecte toujours le fils du sheriff. J’ai toujours de l’estime pour lui à défaut d’envisager de vivre avec lui.

- Mais j'admire que tu l'aie supporté aussi longtemps.

- Tu sais que tu es autant insupportable Therence ?

-... C'est vrai qu'il t'aurait surpris avec un autre dans les bras?

- C’est une méprise ! Stiles a vu ce qu’il avait envie de voir point.

-Et moi qui croyais que tu étais un animal fidèle..., minaude l’insupportable rebelle.

A force de caresser le loup à rebrousse-poil, il se peut qu’il réagisse. Puisque Garnet s’aventure en terrain dangereux, il va être servi en aventure ! Enfin, c’est surtout le regard mauvais du sheriff qui me décide. Si Stilinski père me pense volage, et bien je vais lui donner raison !

Je cueille la nuque de Therence d’une main et me rapproche suavement. Mon geste le surprend, il recule d’un pas. Je le suis, emboîtant mes pas dans les siens. Autant je ne suis pas à l’aise pour danser sur la piste, autant pour le mener en direction du bar dans un tango improvisé, là je me régale.

- Alors Therence, tu n’as pas envie d’un peu de frissons animal ? Dis-je d’une voix chaude à son oreille.

J’ai plaqué mon autre main sur le haut de sa croupe, ma force l’empêchant de s’esquiver. Son dos finit par buter contre le stratifié du bar. Je plante mes prunelles claires dans les siennes, le mettant au défi de se débiner. D’un geste je commande deux shoots à Miyavi.

- Ne crois pas que je te demande d’être ma Valentine, dis-je en le paraphrasant. Mais cela serait con de ne pas profiter de la soirée et de ces nouveaux corps. Mon petit doigt me dit que demain nous allons retrouver nos attributs. Alors cap ou pas cap de sortir avec une fille tout en étant soi-même une nana ?

Je me suis approché très près de son visage. Mes hanches collent les siennes, mes deux bras de part et d’autre de sa personne, lui retirant toute issue. Nos poitrines se pressent l’une sur l’autre. Avec amertume, je constate que sur ce point, Therence a l’avantage. Mais je m’en fous et c’est ce que signifie ma main qui glisse jusqu’au galbe de sa fesse. Miyavi pose nos verres avec un peu trop de rudesse sur le bar dans le dos de Therence. Regard réprobateur du matou, réponse carnassière du loup que je suis. Que l’on ne vienne pas m’ennuyer quand j’ai chopé une proie de qualité.

- Alors Garnet ? Tu te dégonfles ? Ou tu penses être du niveau de Stiles et faire avec moi un couple improbable ?

Son regard s’offusque car il comprend parfaitement ma manœuvre. Je lui souris mi-moqueur, mi- amusé. Je me penche à son oreille, effleurant sa joue de mon nez, la main encore plus ancrée sur son fessier.

- J’ai juste envie de jouir de la soirée avec les cartes que l’on m’a refilées. Demain sera un autre jour.

La balle est dans son camp. Je regarde ses lèvres sans équivoque sur mon intention. Je lui laisse simplement quelques secondes pour prendre la main, sinon je me sers.



© Fiche par Mafdet Mahes


I want answers. Did you ?



Dernière édition par Derek Hale le Mer 1 Mar - 8:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Therence Garnet

avatar

Humeur : Troublé
Messages : 780
Réputation : 136
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: [Event] Valentine's Exchange   Mer 1 Mar - 2:02


Valentine's Exchange...


- Et toi, t’es déguisé en quoi ? Ou qui ?

-T'es sérieux?! Tu me vexes! Scarlet Witch, la sorcière rouge! Espère d'ignare...


Il a pas vu les derniers block busters?! Je tempère ma contrariété, un peu hautain. Évidemment que non, il n'est pas au fait des supers productions de ces quelques dernières années. C'est une éducation complète dont ce môme a besoin pour s'intégrer socialement et dans une culture qui lui a été interdite. Mais et lui alors, avec ses airs de Fée Clochette? C'est pas un héro, ça!

- Tu devrais connaître plus de série que ça Therence, dit celle qui n'a jamais vu les Avengers et Captain America! J’suis en Rose Tyler de la série doctor who. Connais pas. La fille qui a réussite plein de monde et tué tout un peuple de monstre en levant une main. J'imagine Caracolette lever la main comme une bonne élève, avec son éternel sourire niais collé sur le visage, et l'ensemble de la salle tomber comme des mouches. Étrangement, je ne sais pas si c'est risible ou super flippant... J’suis sûr qu’elle est plus forte que ton personnage.

Je plisse les yeux. Ne joue pas à ça avec moi demi-portion...

-Je peux bouleverser les probabilités d'une simple pensée. commencè-je à mouliner des mains et des digitales en me rapprochant pas à pas. Je peux manipuler ton esprit en quelques mouvements de doigts. Je suis capable de donner vie à des illusions. J'ai rayé la quasi totalité des mutants de cette planètes en trois mots. Je suis l'un, si ce n'est LE mutant le plus puissant, Rose-Machin-je-lève-la-main!

Et en final à ma chorégraphie enchanteresse, je lui cogne -gentiment - le front avec la paume de ma main, les doigts lever en cornes. Elle pensait quand même pas que sous mes airs d'avoir déniché mon costume en deux temps-trois mouvements dans les commerces ordinaires j'allais incarner un petit héro du dimanche, non! Au fait, en parlant de demi-portion de héro, pas de traces de sa Liamina?

- Il y a que moi qui peut l'appeler ainsi.

-Te fâche pas, Caracolette. Je retiens! Il n'y a que toi qui puisse l'appeler Liaminette...

Et donc? Que fait-il ici, tout seul, sans sa Liaminounne, si ce n'est pas lui faire des infidélités?

- Jamais ! Je suis pas toi moi.

J'éclate de rire avant de m'attaquer au col de sa veste.

-Non, et heureusement! Je suis unique. Mais ne désespère pas de me ressembler un jour...

- T’arrête maintenant ! Me claque t-elle la main d'un air furibond.

-Trop tard petite pomme, tu es prête à être croquée! Tiens, et si tu allais faire la conversation avec le rouquin là bas, parler nunjaku et shuriken? Je suis sûr que lui, il verra les efforts que tu fais pour mériter un verre. Oh, et de rien, tu me remerciera plus tard pour la merveilleuse soirée qui t'att...

-Stiles!

Gnoh, pauvre chou. Je lui fais peur... Je me marre de le voir se cacher dans les bas de Harley Quiin.

-Je ne l’avais pas sortie depuis longtemps, joue t-elle avec sa batte qui aurait put être assorti à l'engin de la Connor, elle commençait à être jalouse. D’ailleurs, elle a faim, tu veux te dévouer ?

Simple sourire et un restant de pique en guise de réponse. Range tes sarcasmes la crevette, ils sont sans effets sur moi...

-Je n’ai pas besoin de montrer mes attributs physiques pour qu’on s’intéresse à moi, Garnet. Mais je peux comprendre que pour toi, c’est compliqué si tu ne mets pas ta poitrine en avant. Quoi?! Difficile d’intéresser quelqu’un sans quelques battements de cils et un décolleté plongeant ?

-AÏE!

Mon pied! Qu'est-ce qu... Caracole! Salle peste!
Je fusille l'un et l'autre du regard. Amusez-vous, bande de cruches. On verra bien ce que mes battements de cils et mon décolleté sans qui je n’intéresserais personne peuvent provoquer à l'autre bout de la salle... C'est dans un sourire de mauvaise augure que me me détourne de la célibataire à couette pour me diriger droit vers la louve désormais accessible... et lui proposer de faire le gage à deux. Qu'est-ce qu'il croyait. Je veux juste éviter d'avoir à fuir la shérif pour le reste de la soirée parce que je ne veux pas faire mon gage, et voir si un Stiles peut virer aussi rouge que les sweat qu'il porte d'habitude.

-Tu m’en vois soulagé Therentine.

Therentine?! Qu'est-ce que c'est que ce féminin! On dirait un dérivé de white spirit! Bon alors, partant pour se jeter dans le ridicule la tête la première? Le plus humiliant en y réfléchissant, ce serait de ne pas assumer sa bêtise. On va leur donner une leçon à tous ceux qui oseront rire... On va leur montrer qu'on peut être des gagnants même dans le burlesque! Et bonne chance à ceux qui voudront nous voler la place!

Hale m'examine, considère l'idée, mais il sait bien que j'ai raison. C'est l'amusement de la pervenche qui le décide d'un fier redressement de la tête.

- Ok ! En position. Par contre tu fais Jessie la fille !

-Jessie la femme.
rectifie-je avec mon timbre velouté mais un peu grinçant de contrariété.

Dereka jouera les machos quand elle aura retrouvée ses valseuses! En attendant, je mérite d'être traitée avec respect!

Obscurité, lumière, action, c'est en divas de la réclame que nous éblouissons l'assemblée et menons notre gage à bien. Qui a dit qu'on ne pouvait pas verser dans le risible avec classe? Tandis que ça rit, je coulisse un œil surpris et reconnaissant vers le Miaouss derrière le comptoir pour sa participation salvatrice. La touche finale indispensable à ce mini-show! Même si ça ne nous empêchera pas d'avoir l'air bien crétins...

- Ce qui ne te tue pas, te rend plus fort.

Ah, ah... je m'abstins de lui faire remarquer que ça aurait surement parus plus crédible avec un peu plus de conviction dans la voix...

- Tu n’es pas mal en Jessy, à croire que dans une autre vie tu étais une femme. Regard indécis sur Connor. Je ne sais pas si je dois vraiment prendre ça comme un compliment... Ça te dit de boire un verre, ça m’a donné soif cette affaire !

Moi aussi! Se disant, j'observe négligemment le dit bar. Est-ce que c'est Alessan... dra en tête à tête avec son verre prêt du buffet?... Ça fait peine à voir... surtout en constatant comment Loki s'entoure. On dirait un caïd de cours de récré qui a vu sa bande l'abandonner pour lui préférer le rat de bibliothèque. Ah, ben voilà que l'italienne s'accoquine avec le Joker et est en passe de l'amadouer l'air de rien... Je retire ma pensée. Ailleurs, un bout de lierre se faufile entre les consommateurs. J'ai bien vu l’œillade détachée de Super-Squaw à mon encontre et suis prêt à lui rendre son indifférence. Pff. On ne fait pas partie du même monde elle et moi. Elle ne peut pas comprendre le combat d'une beauté de mon genre pour entretenir sa place au sommet dans cette jungle sociale... Je suis des yeux le groupe Loki, Catwoman et Super-Squaw se précipiter sur la piste de danse. Depuis combien de temps elles pintent au comptoir? Mais c'est que ça se déchaine enfin! A voir tous ce monde valser si mièvrement, je me serais presque senti attraper un candidat ou un autre et mettre le feu aux planches quand j'en aurais eu l'occasion si la température avait tardée à grimpée. Mais puisqu'il est question d'échauffer les esprits, j'en reviens à Hale : la rumeur dit vrai, ils ont vraiment rompus Stilinski et lui? Enfin, elle?

- Greuh !

D'un grognement qui respire le charme et la délicatesse... Hé, hé. J'ai ma confirmation. Cela dit, ça ne m'étonne en rien.

-… Ce n’est pas parce que je ne suis plus avec lui que je vais le critiquer ou permettre qu’on le critique…

-Oh ça va. Plus la peine de faire genre.
lâchè-je d'un air de ne pas m'y tromper.

S'ils se sont séparés, c'est bien qu'un truc n'a pas fonctionné. Inutile de la jouer protecteur avec sa moitié et lui trouver des qualités qu'il n'a pas! On parle de Stiles, le looser, l'hyperactif, le type sans charme! L'erreur sentimentale, quoi. Il n'a plus à justifier son intérêt pour lui pour sauvegarder son image de fier loubard.

-Moi si j'avais eu un coup valable et que j'avais cassé, je l'assumerais. montrè-je l'exemple.

J'admettrais que c'était l'affaire d'un... de quelques soirs. Qu'il était superficiel et sans aucun intérêt, et ne me méritais certainement pas. Qu'il peut être où il veut finir avec qui il veut, j'en reste de marbre. Que de toute façon j'ai oublié jusqu'à l'accentuation tintinnabulante de son nom et la dissymétrie carnassière de son visage sur-entretenu! Mais je reconnais avec une presque sincérité sa capacité au loup à avoir tenu tant de temps avec son humain. Ça mérite des félicitations, et ça ne peut que justifier un break bien mérité vu le personnage...

-Tu sais que tu es autant insupportable Therence ?

-Autant insupportable, peut-être, mais je suis dix fois plus irrésistible...


Je lui laisse faire le calcul, l’œil malicieux. Mais de ce que j'ai entendu, ce serait lui qui aurait été voir ailleurs, pas vrai? Qu'il me dise!

- C’est une méprise ! Stiles a vu ce qu’il avait envie de voir point.

-A d'autre!

Je ris de cet animal qui refuse de reconnaitre ses besoins évidents d'évasion. Bien que je croyais que les loups étaient monogames et exclusifs par nature...  

Je ne comprend pas quand ma nuque se fait attraper. Qu'est-ce qu'elle me veut la grande brunette? Je recule, mais la bigre me retient en suivant le mouvement et sa main sur mes reins renforce sa prise coriace. Mais! Je vais commencer par douter d'avoir souscrit à un abonnement "tango improvisé" un jour dans ma vie... ça doit être le rouge, ça doit inciter aux danses latines...

- Alors Therence, tu n’as pas envie d’un peu de frissons animal ?

Son murmure me caresse l'oreille et fait se hérisser les grains de ma peau. Je sursaute, surpris par le contact du comptoir, et me retrouve nez à nez avec la louve. Coincée!

- Ne crois pas que je te demande d’être ma Valentine, se trouve t-elle maligne de reprendre. Mais cela serait con de ne pas profiter de la soirée et de ces nouveaux corps. Je déglutis avec un mouvement de recul inutile. Quoi?... Mon petit doigt me dit que demain nous allons retrouver nos attributs. Alors cap pou pas cap de sortir avec une fille tout en étant soi-même une nana ?

Je me fais clairement rentré dedans, là!... Ses bras aux muscles finement redessinés m'interdisent toute échappatoire. Je louche sur son visage sans savoir si je devrais lui rire au nez ou lui faire un méchant regard. Mes lèvres retrouvent finalement leur demi-arc provocateur. Parce qu'il... ELLE pense que j'aurais un problème à tester la chose avec une femme en étant récemment prisonnier du sexe faible?... Bon sang comme je déteste cette expression! Je reste fort, même dépourvu de ma virilité. Je ne suis plus armé pour contenté ma libido sans crainte, mais j'ai bien assez d'assurance en mes charmes pour me rire de celle des autres en me faisant appât pour mieux jouer les inaccessibles ensuite. On touche, mais avec les yeux! On bave, mais on ne goute pas! Il n'est pas venu le type que je laisserais ranger son sabre dans mon fourreau tout neuf! Ni nulle part ailleurs, pas dans cet état! Mais... dans un genre plus délicat... gouter au fruit défendu, surtout s'il m'est offert... ce serait mal me connaitre qu'imaginer que je m'en détournerais...

Le bassin de Connor presse contre le mien, inévitablement nos poitrines s'épousent. Je me moquerais sans hésiter de notre différence de... féminité que l'ex-mâle a pris le partie de bouder, si la teinte plus si discrète de mes joues ne venait pas compléter ma tenue quand l'une de ses mains s'aventure à l'aval de ma cuisse, sourd au claquement ferme sur le comptoir. Le jeune barman est témoin des avances sauvages de la lupine, et ça me pousse à garder mon aplomb. Je n'ai rien d'une demoiselle en détresse! Son visage patiente devant le mien, révélant ses canines naturellement prononcées.

- Alors Garnet ? Tu te dégonfles ? Ou tu penses être du niveau de Stiles et faire avec moi un couple improbable ?

Oh la sale...

-Stiles ne vaut rien comparé à moi...

Sa provocation est basse, parce qu'il sait qu'a titiller mon ego je mordrais fatalement à l'hameçon. Mais ça me ragaillardie. Enfin je le croyais... Mon regard se fait plus coléreux et je racle mes ongles dans son bras quand elle presse ses doigts plus forts dans la chair de mon fessier.

-J’ai juste envie de jouir de la soirée avec les cartes que l’on m’a refilées. susurre t-elle rauquement, chaudement, aspirant insidieusement mon assurance. Ça chatouille sous mon nombril impuissant. J'étale les mains sur ses restes d'abdos en guise de piètre rempart. Demain sera un autre jour.

Elle dévore mes lèvres rouges des yeux, je juge les siennes au naturel avec embarras. Mon regard sombre échappe à son examen le temps d'évaluer l'occupation du reste de la salle et m'assurer que personne ne percute comment une fière rougeoyante se retrouve piégée entre les griffes d'une prédatrice... Et Stiles qui au lieux de s'effondrer du malentendu se laisse enivrer par le danse-floor! Mais je fais quoi ici, moi, alors?!
Au cœur de la foule, il y a cette stature héroïque qui nous tourne presque le dos. Elle scrute les alentours à l'affut du danger, perchée sur ses bottines, les points sur les hanches... je verrais presque un vent sortir de nulle part souligner sa grandeur en faisant voleter ses mèches blondes et sa capes écarlate...

... Ah non! Jamais on ne m'entendra crier au secours! Mes yeux reviennent sur l'ainée, proximité électrique qui m'attise et m'alerte, de moins en moins sur de vouloir explorer les plaisirs saphiques tel que l'arrogante me les laisse imaginer sans réserve ni scrupule... Le temps est écoulé, elle amorce le mouvement, je panique : j'étale mes doigts sur ses lèvres. Son froncement de sourcils qui compense à lui seul la perte de sa masculinité m'incite à réagir rapidement.

-T'aurais pas un tampon*?

... Un super-héro passe...

-C'est pour ton saignement de nez, quand je te l'aurais recadré, si tu continue à me broyer la fesse.

Le tout avec un sourire mordant d'innocence. Elle déloge sa main et je l'incite à me laisser respirer. J'en profite pour m'armer de mon verre.

-Ne sois pas si sûr de toi, Big Bad Wolf. me rapprochè-je alors suavement de son oreille en apposant un doigt cajoleur sur son thorax. Tout le monde sait qu'au terme de l'aventure, le loup fini par succomber d'avoir jouer avec la demoiselle en rouge...



*
Spoiler:
 


© Fiche par Mafdet Mahes


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Event] Valentine's Exchange
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Event : Valentine's Day - Casiers.
» Event : Valentine's Day - King & Queen.
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Out of Beacon Hills :: Réalité alternative (Hors RP) :: Beacon Hills-
Sauter vers: