AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Loi de la jungle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Issa Ouane Shagari

avatar

Messages : 37
Réputation : 3
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Loi de la jungle   Sam 25 Fév - 19:38



Loi de la jungle
Ft. Matthieu Lamy



La nuit avait abattue son linceul sur la petite ville californienne. Un silence de mort avait recouvert les petites rues du quartier artisanal. Chaque son semblait étouffé comme étranglé par d'avides tentacules du secret. A cela se mêlait un froid intense, qui prenait les os et faisait frisonner même couvert d'épaisses fourrures. Les étoiles brillaient dans le ciel hivernal et la lune laissait traîner un insidieux voile blanc se réfléchissant sur le verre des fenêtres. Et pourtant... La nuit n'était que l'heure du crime, celle de la chasse, du sang et du meurtre. Et cela pouvait s'entendre à travers les respirations saccadées et sifflantes ; les coeurs au bord de l'implosion ; le bruit des pas dans cette course effrénée qui se déroulait sur les toits.

Tout du moins jusqu'à un certain point. La proie bifurqua brusquement et bondit pour se réceptionner sur l'un des bâtiments situés plus bas avant de disparaître dans l'escalier qui s'ouvrait vers les entrailles de l'usine. Issa dérapa, faillit tomber dans le vide et poussa un juron en Peul. Les sauts de l'ange n'était plus guère sa spécialité... Mais quand il fallait y aller. Rajustant ceinture, harnais et et pantalon, l'homme prit son élan, s'élança et bondit dans les airs. Durant de longues secondes, il resta suspendu dans le vide avant d'atterrir lourdement sur le béton du toit.

Ses genoux gémirent sous la douleur et Issa grimaça avec un soupir. Ô vieillesse ennemie ! Mais si son corps lui faisait de plus en plus défaut, il n'en était rien de son esprit. Or sa proie avait mordu à l'hameçon. L'usine désaffectée vers laquelle il l'avait poussé était bardée de pièges diverses, allant du leurre sonique à le grenade à gaz remplie d'aconit. Sans compter des pals, des chausses trappes, pièges à loups et autres joyeusetés nécessaires à son activité nocturne. Issa rajusta son chapeau et dégaina son Beretta 92, vérifia son chargeur et retira la sécurité. Il gardait encore derrière son dos un Desert Eagle glissé dans sa ceinture ainsi qu'une lame recouverte d'aconit sous le rabat de ses épaisses bottes militaires.

Fin prêt, il pénétra dans l'antre où le duel final aurait lieu. C'était une ancienne boucherie, en partie désaffectées les tapis roulants ainsi que les crocs avaient été laissés en place. Et c'était là que la cible de l'africain se trouvait. C'était un Oméga, il en était presque sûr d'après son comportement, qui avait tué un couple d'automobiliste. En les dévorant en partie. En lisant le rapport d'incident dans le journal, Issa avait eu l'intime conviction que quelque chose clochait et lorsqu'il avait parlé de l'affaire à des collègues les rumeurs sur la taille des morsures l'avaient convaincu.

Aussi il avait commencé sa traque. Qui avait aboutie ici. Dans les ténébreuses entrailles d'une usine oubliée de tous. Triste mort même pour un loup et un meurtrier. Le silence s'était fait dans les couloirs et les corridors. Mais la bête se terrait là, tendant sûrement un piège à Issa qui se tenait prêt. Et il eut raison. Passant au détour d'un couloir, un bras s'abattit vers lui et il bondit en arrière. Il ne vit pas venir le coup de pied et se détourna en partie au dernier moment. Sa hanche fut touchée et l'africain fut propulsé contre le mur où il sentit ses os craquaient. Expulsant l'air de ses poumons, il tira en l'air deux fois et regarda la créature chancelait sous l'effet de l'écho des coups de feu. Se reprenant vite, elle se jeta sur lui et les crocs sanglants lui claquèrent devant à quelques centimètres de sa figure. Avec un cri, il tira dans le pied du monstre qui glapit de douleur et lui ajouta deux balles dans l'épaule.

Un revers l'envoya valser plus dans le couloir et il glissa sur le sol. Se relevant, il adressa un sourire de défi à la créature qui vit les dents étincelantes bien que couvertes de sang. Enragée, elle fonça sur lui, persuadée avoir vu le Beretta glisser au sol dans la chute. Mais alors qu'elle était sur sa proie, un jet de gaz verte jaillit du sol et l'enveloppa. L'aconit fit aussitôt effet et le loup respira brusquement le poison en s'étouffant et en trébuchant. Issa dégaina avec tranquillité son arme de secours et tira une balle dans chaque jambe plus une troisième dans le ventre pour faire bonne mesure. Mais il n'allait pas en rester là...

***

L'homme se réveilla en gémissant de douleur. Il prit peu à peu conscience de ses blessures et s'agita. Lui arrachant des cris de douleur. En plus des trois impacts sur son abdomen et ses jambes, deux crocs de boucher avaient été planté dans son épaule et avait même été tournés dans la plaie pour le maintenir solidement. Ses pieds reposaient sur leur pointe et il sentit ses chairs se déchirant peu à peu. Une silhouette s'approcha de lui, chargeant avec patience son Beretta.

"Je voulais que tu saches qui te tuais. Et pourquoi. Cette ville est mon territoire désormais. J'en ferais le mien. Celui de la paix. Les créatures sanguinaires qui ne savent pas se contrôler ne méritent pas la vie. Voilà c'est fait. Dieu garde ton âme."

La balle traversa l'oeil et le crâne du loup avec que celui ci n'est pu réagir et le corps se détendit aussitôt, chancelant au bout des chaînes. Issa dégagea la douille du Beretta et le rangea dans son holster. Entendant un bruit métallique, il se retourna la main sur la poignée de son arme et fit face à une silhouette. Pinçant son chapeau, il salua de la tête le nouvel arrivant et attendait. Ennemi ou ami ?


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lamy

avatar

Humeur : Joyeuse
Messages : 30
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: Loi de la jungle   Dim 26 Fév - 9:37

「 Il n'y a pas de façons humaines de tuer, mais il y a moins barbare que ça !」

Issa & Mathieu

Ce qui est bien pratique lorsque nous sommes confrontés aux gens,
c’est que les nouvelles, on les découvre avantmême de les avoir vus
aux informations. C’est donc en allant chez une cliente
que j’ai appris le décès, que dis-je,le meurtre de ce jeune couple.
Alors que j’étais arméde mon taille-haie, elle surgit de derrière moi
et je dû garder tout mon calme pour ne pas lui couper les cheveux
par inadvertance
.


-Oh.. Pardonnez moi Monsieur Lamy. Je ne voulais pas vous faire peur. Puis-je vous offrir une boisson fraîche ? Un café ?

-Ce n’est pas grave Madame. J’accepte le verre d’eau fraîche avec un grand plaisir !

Elle m’invite à la suivre. Je m’apprête à refuser, je n’ai pas encore fini son jardin, mais son regard me dissuade de partir. Il semblerait que quelque chose ne va pas. Je pose ma machine dans la benne de mon camion et la suis dans sa maison. Il y a des clients comme ça, adorablement charmant et accueillant. Leur offrir un peu de mon temps est quelque chose que je fais souvent. Surtout quand ce sont des personnes âgées qui ne voient pas leur famille aussi souvent qu'ils aimeraient. Ils ont besoin d'attention.

-Vous êtes au courant de ce qui s'est passé la nuit dernière ?

-Non, pourquoi ? Je devrais ?

-Deux jeunes en voitures ont trouvé la mort. Mais c'est un animal qui les à attaqué !

Je fronce les sourcils et regarde la femme avec suspicion. Un loup-garou..? Peut-être. Je l'observe me me servir un grand verre d'eau et reste silencieux.

-La fille était une amie à ma petite fille. Elle était avec son petit ami quand la bête à attaquer. On dit que les blessures sont trop grosses pour être celle d'un loup. Mais qu'est-ce qui pourrait bien faire cela ?

-Je l'ignore.. Je l'ignore... Bon, je vous remercie pour le verre, mais j'aimerais bien finir le plus top possible. Je repasserais après pour discuter si vous voulez parler de cette histoire. Mais je ne pourrais pas aider..

-Oh.. Il ne sera pas nécessaire de revenir discuter. Seule la mort de cet animal pourrait consoler ma petite fille..

-La mort de la bête ne lui rendra pas son amie, vous savez.. Il y a tellement de possibilité de régler des choses sans passer par la mort..

Je m’éclipse avant qu'elle me garde dans ses filets, et termine mon travail. En tant que chasseur, je devais régler ce problème. Un surnaturel est forcément en jeu dans cette histoire. Il faudrait juste que je sache où ça s'est passé..
[...]

Après quelques recherches rapides, j'ai finalement réussi à trouver l'endroit. Le problème reste quand même de taille. Je ne suis pas flics et, si un surnaturel est le tueur, c'est aussi un homme que je traque. Empiéter sur une possible affaire de police dans une petite ville de la Californie risque de me coûter si je me fais attraper.  
La nuit tombe enfin et c'est tout de noir que je sors, mon arbalète sous le bras. C'est une vielle arme aux décorations délicates et la légèreté appréciable. Je la préfère amplement aux armes à feu que je trouve sans classe et sans gloire. J'ai une dizaine de flèches dans ma sacoche, ça devrait largement suffire pour un seul loup qui en est peut-être pas un même si un pressentiment me dit que j'ai raison.

J'entre dans ma peau de chasseur, mais sais mieux que quiconque, qu'avant de tuer cette personne, je lui laisserais une chance de s'expliquer. Mais si elle attaque, je me défendrai et repartirais avec un nouveau sang sur les mains.

C'est en marchant dans les rues qu'un mouvement en l'air capte mon attention. En me tournant vivement, je vois une ombre atterrir  sur un toi. Suivi d'un autre. À ce moment je comprends que l'un deux est mon homme. Mais qui est l'autre ? Je ne me penche pas sur la question. Ils se dirigent vers la vielle usine, l'ancienne boucherie, je crois.  Tout en courant, j'attrape une flèche et l’encoche à l'arme. Quand j'arrive enfin, un cri m'informe que j'arrive peut-être trop tard.

Et en effet la scène macabre qui se déroule devant moi me donne une certaine nausée. Même le pire des assassins ne mérite pas de mourir comme ça. Je pointe mon arbalète sur l'homme debout lorsque celui-ci se retourne. Il me salue en tenant son chapeau et quand mon regard croise le sien, je lis dans ses yeux qu'il est venu ici pour la même raison que la mienne. Je retire la flèche de mon arme, la range avec les autres et à mon tour, je le salue mais pas avec la même classe que lui.

-On a pas été à la même école vous et moi. Chez moi on nous apprend à tuer que, lorsque le garou en face de nous nous attaque. Il n'y a pas de façons humaines de tuer, mais il y a moins barbare que ça !

Je crie ma dernière phrase en montrant le corps de l'homme. Il ne semble pas jeune, mais avec le trou dans le visage, le sang qui coule, les blessures recouvrant son visage, c'est difficile à dire. J'ignore, quelle est la colère qui m'envahit, mais elle a changé de victime. C'est contre le chasseur qu'elle est dirigée. Et je me retiens de le frapper.

-Nous chassons ceux qui nous chassent.. Dis-je en français.

Je regarde le loup qui n'a pas eu l'occasion de s'expliquer et soupire. Ce n'est peut-être pas une si mauvaise chose que ce chasseur l'ait tué. Je n'aurais pas à le faire et j'aurais un meurtre en moins dans ma liste.. Je tends la main à l'homme au chapeau.

[color=#0066ff]-Mathieu Lamy. Maintenant que cette besogne est faite, ça vous dit d'aller boire un verre ?.
sous-titre


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Issa Ouane Shagari

avatar

Messages : 37
Réputation : 3
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: Loi de la jungle   Jeu 2 Mar - 19:21



Loi de la jungle
Ft. Matthieu Lamy



Issa eut la bonne surprise de faire face à une arbalète pointée droit sur son ventre. C'était le genre d'endroit où un carreau dans le ventre il agoniserait des heures durant, oublié de tous au coeur de l'ancienne boucherie. Mais il ne se faisait guère de soucis. Un homme complètement fou n'oserait pas tirer devant ce qu'il croirait un compère. Et un chasseur n'oserait agresser un combattant de l'ombre tout comme lui. Et à la vue de l'air assuré de l'homme, plus âgé d'une vingtaine d'année peut être, Issa reconnaissait le traqueur et la prédateur chez l'homme.

Et comme le nigérian l'espérait, son visiteur rangea son arme et le salua avec moins de simagrée. Pour aussitôt souligner qu'il n'aimait guère ce que le chasseur venait de faire subir son compère. Issa haussa simplement les épaules et commença à retirer les crocs de boucher encore plantés dans le corps. Maintenant qu'il avait expié ses pêchés par la mort, il ne restait plus qu'à l'enterrer décemment. Ou du moins brûler le corps. Mettant des gants, Issa allongea le corps, dit une prière en Peul puis alla chercher un bidon d'essence, ignorant férocement le français qui marmonna dans sa langue dont Issa ne comprenait un traître mot. Après avoir recouvert le corps d'essence, il y mit le feu et recula pour éviter d'inhaler les immondes nuages sombres dégagés par la chair brûlant. L'homme semblant avoir fini sa diatribe, Issa lui serra la main et lui sourit de sous dents.

"Issa Shagari. Je ne sais pas ce que vous m'avez dit mais cela ressemblait à un mantra. Dans ma tribu, nous en avons également un concernant les créatures de la nuit. "Protèges l'homme et la bête ; si celle ci goûte le sang du premier : abats là". J'y suis allé fort avec cet homme et ce n'était pas de gaieté de coeur. Mais il faut savoir adresser un message fort à ceux qui ne savent pas se contrôler ou qui tuent par pur plaisir. "

Issa s'arrêta l'espace d'une second réfléchissant si une partie de son matériel valait la peine de risquer de laisser des traces de son acte pour le récupérer ou non. Considérant la réponse comme négative, il haussa à nouveau les épaules et se tourna vers l'homme.

"Matthieu c'est ça ? C'est une jolie arbalète que vous avez là. Vaut mieux pas rater son coup avec ça j'imagine. Mais c'est peut être plus noble pour faire ce devoir hein... Bien j'espère que vous connaissez un bon bar, j'arrive à peine à Beacon Hills..."

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lamy

avatar

Humeur : Joyeuse
Messages : 30
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: Loi de la jungle   Ven 24 Mar - 21:27

「 Combien de jeunes louveteaux sont transformés en armes destructrices pendant que les vrais coupables sont tranquillement chez eux ?」

Issa & Mathieu
J'observe mon confrère brûler le corps et fronce le nez quand l'odeur de chair brûlée viens chatouiller mes narines. J'attends, pas très à l'aise dans cette situation. Je perds mon regard dans les flammes, fasciné par la couleur, et la beauté de ces dernières. Quand il revient en se pressentant, je ne dis rien de suite, en laissant un silence entre nous, silence brisé par le crépitement des flammes cela dit. Puis, après avoir posé une main sur mon arme suite à la réflexion du chasseur étranger, plus par habitude que par menace, je réponds enfin.
-Enchanté Monsieur Shagari. C'est en effet un mantra. Qui veut dire à peut près la même chose que celle de votre tribu. Par contre, ... Je préfère toujours la parole avant de tirer. Et généralement une flèche ne suffit pas vraiment à tuer le loup. Disons qu'il en reste sonné. Et que cela me laisse le temps de savoir ce qu'il l'a poussé à faire ça. Combien de jeunes louveteaux sont transformés en armes destructrices pendant que les vrais coupables sont tranquillement chez eux, sans craindre pour la vie de leurs assassins.. Certains détestent ce qu'ils font. Mais sont pris au piège des griffes d'un alpha cupide et horrible. D'autres par contre, sont en effet des êtres ignobles et sans humanité. Mais là.. Pour le gars de ce soir.. On ne sera jamais. Et sinon, l'arme est noble en soi. Son utilisation l'est moins, on va dire..

Je marque une pause, et caresse le bois du bout des doigts. À vrai dire, j'ignore pourquoi je continue avec. Une balle en plombs enrobés d’aconit et quand même plus efficace qu'une pointe en fer recouverte de la plante tue-loup.

-Un bon bar ? Oui. J'en connais un assez discret et calme. On pourra parler librement. Et en plus il reste ouvert très tard. C'est moi qui invite.

Sans attendre d'objection ou d'approbation, je me retourne et marche tranquillement, les mains dans les poches, et sifflotant un air des Cévennes. Je déambule dans les rues que je connais bien maintenant. Les gens commencent à être peu nombreux dehors, préférant être chez eux ou dans les bars. En parlant de bistrot, nous approchons de celui où j'invite Issa. Comme prévu, il n'y a pas grand monde, et les tables les plus éloignées sont vides. Ils regardent un match de rugby, ils ont donc leur concentration fixée sur la télévision du bar.

-Hey mais qui voilà ! Lamy ! ça fait un bail que tu n'es pas venu. Alors comment vont les affaires au travail ?

-Marcus ! Elles vont bien écoutes. Mes chantiers annuels avancent assez bien, et les clients sont toujours adorables.

-Je suis content pour toi. Qui est ton ami ?

-Marcus, je te présente Issa. Il est arrivé il y a peu en ville. Je l'invite à boire un coup et discuter un peu. . Issa, je vous présente Marcus. On va se mettre à la table au fond.

-Très bien ! Je vous sers quoi ? Une orangeade Math' ?

-Tu me connais trop ! Oui, s'il te plaît. Et vous Issa ? Que prendrez-vous ?


sous-titre


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Issa Ouane Shagari

avatar

Messages : 37
Réputation : 3
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: Loi de la jungle   Sam 25 Mar - 20:37



Loi de la jungle
Ft. Matthieu Lamy



Une fois les premiers instants passés, la conversation se fit plus souple. Après s'être observés comme deux chiens de faïence, les chasseurs se rendirent peu à peu qu'ils étaient de la même nature, de la même meute. Issa hocha la tête lorsque Mathieu lui expliqua que sa phrase en français voulait plus ou moins dire la même chose que la devise de la tribu. Mais il le sermonna quand même. Tout en gardant posé sa main sur la crosse de son arme. Issa reconnut là le réflexe de l'homme usé par le combat incessant contre les ombres de la nuit et se détendit.

"Oh je comptais pas le tuer à la base. Simplement le capturer. Je dois revenir demain soir pour débarrasser mes pièges. Tu verras que ce sont que de simples piques, collets, chausses trappes recouverts d'un peu aconit ou de gui. Mais cet imbécile s'est jeté sur moi pour tenter de me tuer. Il était fou de rage et la soif de sang l'avait pris. C'était lui ou moi. Ca été lui."

Issa réfléchit quelques instants à comment tourner les mots concernant la sommaire exécution dont avait été témoin le français.

"Il est vrai qu'en temps normal j'aurais peut être fais preuve de clémence même si le loup m'attaquait. Mais je pense avoir raison en disant qu'il était fou de rage. Et puis je suis nouveau en ville. Il faut que je marque les esprits et me montre comme le prédateur à craindre. Si vis Pacem para Bellum."

L'homme laissa la conversation s'éteindre et rumina en silence. Il était bon de savoir qu'il n'était pas seul dans la région. Surtout qu'ils fonctionnaient de la même façon. Ils étaient simplement la version radicale et libéraliste de cette faction assez conservatrice des chasseurs qu'ils représentaient. Lorsqu'ils arrivèrent au bar, Issa apprécia la niche du lieu et décida d'en faire son QG ou du moins sa planque de repos. Il laissa Mathieu faire les présentations et ne réagit que lorsque le français l'interrogea.

"De l'eau pour moi je vous prie."

Une fois installés, Issa se détendit enfin et regarda autour de lui.

"Dis moi en plus sur la ville, sur vous. Et la situation concernant nos... concurrents. Et adversaires."

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lamy

avatar

Humeur : Joyeuse
Messages : 30
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: Loi de la jungle   Dim 2 Avr - 16:59

「 Combien de fois, soulageons-nous notre conscience avec ses mots ? Nous sommes des familles de chasseurs, c'est notre héritage..」

Issa & Mathieu
Comme tous les soirs en fin de journée, une certaine odeur règne dans la pièce. Transpiration, alcool et tabac se mélangent. Elle reste quand même assez légère et supportable, mais c'est l'une des raisons pour laquelle je viens de moins en moins. En m'asseyant, je regarde les hommes bourrés, entassés devant l'écran. Bière à la main; ils hurlent après les joueurs. Vivement que le match soit fini, cela sera plus calme. Mon attention revient au chasseur. Je repense à ces dernières phrases, c'est lui ou moi. ça été lui." Combien de fois, soulageons-nous notre conscience avec ses mots ? Nous sommes des familles de chasseurs, c'est notre héritage.. Une autre excuse. On ne peut pas échapper à notre destin, à notre devoir. Pf. Tu parles.. On le fait par ce qu'au fond de nous, on a envie. En justicier comme Issa, ou en meurtrier sans coeur comme ma famille.

"Dis moi en plus sur la ville, sur vous. Et la situation concernant nos... concurrents. Et adversaires."

Je laisse planer un silence ferme suite à cette question indirecte. Lui, il va droit au but, il ne prend pas le temps de profiter d'un moment de presque calme pour se poser un peu, et écouter le bruit du vide.. Je prends une longue inspiration, mais ne dis toujours rien. J'attends que Marcus vienne pour être sûr de ne pas être dérangé. Je ferme les yeux et me tiens sur ma chaise à la manière d'un ado rebelle. Quand enfin les pas du barman se font entendre. Un verre se pose devant moi et je lève le regard vers l'homme, le remerciant avec nonchalance. Il pose ensuite le verre d'eau devant Issa et repart.

-Je suit au comptoir s'il faut quoique ce soit à toi ou ton ami, Math'.

-Je, te remercie. Et.. S'il te plaît, fait en sorte que personne n'approche trop près de nous. Enfin, tu connais la musique !

-Bien sûr, Math' pas de soucis.

Je souris et sirote lentement ma boisson fraîche. Mh.. C'est bon..

-Ah ! Marcus est un brave garçon. Première chose à savoir, vous pouvez lui faire confiance. Du moment que la chasse n'entre pas en conversation.

Je marque une nouvelle pause, non pas sens avoir regardé fixement Issa. Avoir au moins deux personnes sur qui compter dans une ville est un bon début, et je sais que Marcus aiderait chacun de mes amis. Mais comme j'en ai peu.. Il n'aide pas grand, monde.

-Il faut savoir qu'ici, on rentre dans un monde vraiment unique.. J'ai entendu dire qu'il y a en ce petit coin de la Californie, un Néméton. Une souche d'arbre. J'ignore pourquoi mais il attire toutes sortes de créatures de la nuit. Et pas seulement des loups. Croisé une créature surnaturelle, et aussi naturelle que de respirer. Mais ils vivent une vie parfaitement normale. Les jeunes vont à l'école, les adultes travaillent. C'est pour ça que je préfère parler avant de tuer. Mais c'est également pour cette même raison que je garde toujours mon arme avec moi. On ne sait jamais qui se cacher derrière le visage de la personne que l'on croise.

Je sursaute quand un éclat de voix surgi soudainement. Ils sont en colère. Leur équipe à perdu j'imagine. Je ne peux m’empêcher de rire face à leurs mots outrant. Pas un rire chaleureux, mais plutôt moqueur. Et très peu bruyant également.

-Et que puis-je dire de moi? Je suis français comme vous avez pu le constater. J'ai rompu les liens avec ma famille, car je ne supportais plus de voir leurs coeurs noircir à vud'oeil. Ils ont abandonné notre Code pour "sauver la planète de cette vermine" incluant les loups mauvais mais aussi les bons. J'ai donc déménagé ici, sans savoir que j'en rencontrerais autant. Mais il ne faut pas se voiler la face. Il y a beaucoup de sanguinaires, comme celui que vous avez rencontré plus tôt. Et vous Issa, que pouvez vous me dire sur vous ?

Je continue de siroter lentement, toujours en observant mon.. Mon quoi ? Collègue ? Coéquipier ? Confrère ? Et attend sa réponse, un sourire persistant sur mon visage.

sous-titre


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Issa Ouane Shagari

avatar

Messages : 37
Réputation : 3
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: Loi de la jungle   Jeu 13 Avr - 11:20



Loi de la jungle
Ft. Matthieu Lamy



Matthieu semblait décider à prendre le temps de réfléchir. Ce n'était pas une mauvaise en soi. Les informations qu'il partagerait seraient choisies avec soin, justes et non précipitées. Mais cela voulait dire qu'il pouvait tout aussi bien cacher certaines choses à Issa. Le nigérian comprenait cependant. Lui même était franc et généralement ne cherchait pas à dévoiler ses renseignements mais cela pouvait s'avérer utile. Surtout lorsqu'ils étaient parti d'un désaccord.

Il attendit finalement que le barman dépose leurs boissons et s'éloigne après un bref conciliabule pour prendre la parole. Aussi expliqua t'il la situation particulière de Beacon Hills, tout en exprimant la chose. Le nigérian absorba les informations peu à peu, se rendant compte de sa méconnaissance du coin californien. En Afrique, les choses étaient plus brutales, moins entourloupées. Il y'avait les créatures guidées par les chamans et druides. Et les sauvages. Ceux qui ne se tenaient pas et tuaient souvent. Bien souvent les meutes et autres groupes surnaturels se tenaient à l'écart des autres et d'un accord tacite les chasseurs les laissaient en paix.

"Voilà qui est fort intéressant... Qu'en est il des chasseurs ? Une idée de nos effectifs ? Communiquons nous ? Et y'a t'il déjà eu des rencontres, des alliances ou des traités entre nos différentes communautés ?"

Malgré sa brutalité et son sang froid, Issa privilégiait la paix tout comme sa tribu autrefois. Il recherchait le calme et la diplomatie avant de faire parler les armes. Cette nuit était une sorte d'entorse à la règle. Les coups d'éclat brutaux et bruyants étaient nécessaires pour se faire entendre parfois. Tant qu'ils restaient uniques. Sinon la route menait à la guerre. Et la guerre au chaos.

Un éclat de voix empêcha de répondre le français et Issa leva les yeux au ciel avec un ricanement moqueur et un rictus arrogant. Il n'avait jamais compris l'intérêt de simplement un sport ou tout autre chose. Le vivre était tellement plus excitant. Suite à cela Matthieu préféra se présenter comme l'avait demandé le Nigérian et ce dernier hocha la tête. Il savait ce qu'était être en désaccord avec les siens.

"Je suis du Nigéria pour ma part et ethnolinguiste de formation. J'ai décidé de quitter ma tribu. Nous sommes plus... brutaux dans nos manières. Or je me fais vieux comme vous pouvez le voir. Ils ont fini par considérer le vieux lion comme pouvant être renverser.
Alors j'ai préféré quitter les miens pour en préserver l'intégrité. En espérant qu'ils ne se mangent pas entre eux les jeunots.


Issa éclata d'un rire bruyant en tapant son verre contre la table avant de boire une gorgée.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lamy

avatar

Humeur : Joyeuse
Messages : 30
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: Loi de la jungle   Dim 30 Avr - 20:52

「 quel chasseur je fais. J'ignore nos effectifs dans la ville, j'ignore s'il y a des rencontres, je ne sais pas le nombre d'alliances..」

Issa & Mathieu
Pendant qu'il me parle de lui, je réfléchis à ces questions sur les chasseurs. C'est une bonne question en effet. Question dont je n'absolument pas la réponse exacte. Car je ne communique pas avec les autres. Je sais jusque que quelques membres de la grande famille Argent sont là, mais j'ignore notre nombre.
-Eh bien,.. Je suis assez solitaire. Je suis très mauvais en groupe, je ne communique pas avec les autres qui sont sans aucun doute dans la même ville. Je sais qu'il y a la famille Argent dans les parages, et j'ai entendu dire qu'il y a au moins deux autres familles, mais je ne les ai jamais rencontrés personnellement.

Je marque une pause et sirote lentement mon orangeade. Puis je tapote mon ongle sur le verre avant de continuer dans un murmure.

-Des alliances, il y ont forcément. Les Argent ont ici une lourde réputation, chez les chasseurs mais aussi chez les loups. Ils sont connus dans beaucoup de pays. Le seul traité que nous ayons, c'est un code avec deux règles. La première, c'est que nous ne devons chasser que ceux qui nous chassent. Quand à la seconde, c'est.. Le suicide en cas de morsure.. Mais.. Beaucoup ne respecte pas la première condition et refuse la seconde. Ici, au État Uni, comme en Europe.

Je sirote à nouveau et me demande vraiment quel chasseur je fais. J'ignore nos effectifs dans la ville, j'ignore s'il y a des rencontres, je ne sais pas le nombre d'alliances..

-Je vous avoue, que j'ai été profondément déçu des autres. Que je préfère en rester loin. C'est sans doute une profonde erreur, c'est forcément une belle connerie, mais que voulez-vous.. Agir seul me convient pour le moment. Et je passe plus de temps à mon boulot de paysagiste qu'à mon travail de chasse.

Je finis mon verre jette un regard à Marcus qui me lance des signes de "On va fermer, c'est déjà tard !"

-Dites, vous avez un endroit où dormir ? Voulez vous que l'on se retrouve demain ?
HRP : Après ta réponse on peu continuer le rp comme si c'était le lendemain, ici ou ailleurs.. Vu que c'est la nuit, à moins que l'on reste éveiller... Je ne sais pas ^^Ps : pardonne la qualité mauvaise ! c'est pas super x)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Issa Ouane Shagari

avatar

Messages : 37
Réputation : 3
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: Loi de la jungle   Lun 1 Mai - 12:02



Loi de la jungle
Ft. Matthieu Lamy



Apparemment Issa ne s'était pas adressé à la bonne personne en ce qui concernait la population de chasseurs de la ville. Il était tombé sur un misanthrope, qui n'appréciait guère la compagnie des siens. Le nigérian en avait connu plusieurs au cours de sa vie. Des zélés ayant perdu toute humanité jusqu'aux véritables ermites qui préféraient faire cavalier seul en passant par les justiciers de la nuit. Tous connaissaient une fin tragique. Leur mode de vie ne permettait que rarement d'être seul. Sans personne pour surveiller ses arrières, il arrivait un temps où un coup de griffe vous égorgeait aussi sûrement qu'une lame.

Le chasseur avait longuement réfléchi à cela et à son âge cela se comprenait. Voilà une dizaine d'année qu'il sentait ses forces le quitter peu à peu malgré son entraînement et ses traques incessants. Ses réflexes se faisaient plus lents, il se faisait surprendre plus facilement et récoltait des coups. Or les blessures mettaient plus de temps qu'auparavant à guérir et certaines revenaient sous forme de lancements constants. En bref, Issa vieillissait et il savait qu'il devrait bientôt se retirer s'il restait seul. Il n'était pas effrayé par la mort ou la vieillesse, ce n'était que la destination finale d'une route longue et tortueuse. Mais l'ennui et l'attente qu'elle arrive le paralysait.

"Les Argent hein ? J'ai entendu parler d'eux sur la côté est. J'y passé un bout de temps. De sacrés cons par là bas. Surtout le Midwest. De vrais culs terreux qui ont pas oublié leur Kux Kux Klan. Je te jure ils doivent chasser plus de noirs que de véritables loups par là bas."

Issa ricana d'un rire sans joie et but une gorgée d'eau avec un rictus sarcastique.

"Le suicide en cas de morsure... Tu m'étonnes que vous tenez pas vos promesses. Le fait de devenir un loup est une malédiction certes. Mais elle a ses bons côtés. Cela fait du mordu un allié, certes qui ne vaut pas un vrai chasseur purement humain, mais il peut s'infiltrer dans les milieux. Rencontrer d'autres meutes. Surveiller ceux qui ne se tiennent pas à carreaux. Et chasser ceux qui nous chassent. C'est trop facile de se cacher derrière de jolies phrases de ce genre mon avis. "

Issa jeta un coup d'oeil cynique à l'homme. Il allait sur la pente descendante aussi.

"Si tu veux le fond de ma pensée, c'est ridicule de ne pas mêler aux tiens. Tu peux te cacher derrière tes illusions, ta façade de chevalier blanc. Mais le monde est tel qu'il est. Brutal, cruel avec ses fanatiques et ses bonnes soeurs. La plupart des chasseurs restent des hommes respectables et honorables. Les horreurs que l'on peut voir. Je comprends que ça appelle la haine. Mais c'est justement à nous autres, aînés et endurcis, de montrer la bonne. Agir seul n'aide personne. Et sans personne pour t'épauler tu finiras éventrer, à te vider de son sang dans un caniveau quelconque."

Issa vida son verre d'une longue gorgée.

"C'est bon pour moi. Je loue un petit studio dans le centre ville. Je devrais retrouver ma route. Se rencontrer demain ? Avec plaisir. Essayes de ramener les quelques chasseurs que tu connais. Et un Argent si possible."

[Je te propose un nouveau RP différent avec d'autres chasseurs : Douglas, un Argent, Barbie, toi et moi ça serait parfait plus qu'à organiser tout ça Wink ]

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Loi de la jungle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans la jungle, terrible jungle [pv Elkim]
» Voyage dans la jungle [CLos]
» Cachés dans la jungle [PV Tore Ae]
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]
» JBL, Welcome to the jungle !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Dans la ville :: Aux limites de la ville-
Sauter vers: