AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
4 août 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Amance & Willem


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
21 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski




Classement au
6 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
23 juin 2018

Scott McCall


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
9 juin 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Vicky Anderson


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
26 mai 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alex


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 L’innocence a parfois l’apparence du crime Feat Conrad Hendrickson

Aller en bas 
AuteurMessage
Kada'an Ravewood

avatar


Humeur :

Messages : 649
Points : 715
Réputation : 64

Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 22
Localisation : En forêt !

MessageSujet: L’innocence a parfois l’apparence du crime Feat Conrad Hendrickson   Dim 2 Avr - 22:06


Lapin et

tâche de vin ?

La maison est calme. Il est très tôt et je n'arrive pas à dormir. La nuit est fraîche, la lune devient un croissant de plus en plus fin. Je soupire et tourne dans mes couvertures. J'ai de plus en plus ce sentiment de manque. Un manque de liberté. Pas à cause de la présence de ma nouvelle meute, bien au contraire. Mais cette liberté de courir. de partir sans avoir à se soucier de manquer à quelqu'un. À ce moment, je dois prévenir la famille de Will pour éviter qu'ils ne s'inquiètent. Et surtout faut une heure de retour. Ce qui est normal après tout.

-Et puis merde.

Je me lève et m'habille. Le premier t'shirt qui passe, le premier pantalon. Après ma douche de la veille, j'avais tout mis à laver. C'est bien dommage, j'aurais mis des affaires sales pour aller courir dans la forêt. Mais bon.. J'attache mes cheveux et enfile, mais reste nu-pieds. C'est tellement agréable de sentir le sol sur la peau.. Avant de sortir de ma chambre, je prends une feuille et un stylo.

Willem, Mady.

Lorsque vous vous réveillerez, ne vous inquiétez pas de mon absence. J'ai besoin de me sentir seule. D'aller courir. Je sais que vous comprendrez. Je serai rentré à midi au plus tôt, sinon le soir.

Kada'an.

Comme suite à ça, je prends le mot et la dépose sur la table de la cuisine en vu de tous. Puis, à pas de loup, je sors de la maison et ferme doucement. L'air n'est pas frais ! Il est froid ! Je secoue la tête et m'élance dans la nature. C'est tellement bon de courir ! Je me transforme, et rigole. Je me sens enfin revivre. Courir me manque. Entendre, à pleine puissance, sentir à des km à la ronde, voir les plus petits insectes.. Tout cela.. Est tellement plus prononcé lorsque nous sommes sous notre forme animale. L'humaine est belle, mais la louve est forte. Un assemblage qui peut faire des dégâts.. Tellement facile de séduire.. L'homme est un idiot. Surtout celui qui pense davantage avec sa queue qu'avec son coeur. Combien de fois il a été facile de piéger les hommes? Le dernier en date... Aha... Heureusement que c'est Aless qui m'a retrouvé en premier.. Et aider à cacher les corps aussi. Je souris, et accélère la course.

Enfin, je m'arrête et m'allonge sur le sol. La lune commence à faire place au soleil, et le ciel devient plus clair. Une brise agréable m'apporte le plus grand bien. Aaah.. C'est si bon de se sentir chez soi.. Quand on a vécu toute sa vie dans la forêt, il est dur de ne pas l'aimer. Je ferme les yeux et le sommeil commence à venir quand soudain.. Un bruit m'alerte. Je me redresse et grogne. Je sors les griffes. C'est alors que je capte son battement de coeur. C'est un lapin.. Je regarde dans la direction du rongeur et me demande si je dois... A peine ses pensées, mon coeur s'accéléra. Chasser. C'est tout ce dont j'ai envie à l'instant...

Je m'aplatis sur le sol et mes réflexes de chasseuse reviennent aussi naturellement que de respirer après avoir retenu son souffle. Lentement mais sûrement je m'avance. Le lapin mange. Mes pupilles bleu électrique brillent dans le noir et, finalement, je m’élance. Quand je me réceptionne, mes mains tiennent la petite bête qui se débat non sans peine. Un sourire carnassier étire mes lèvres et, telle la louve que je suis, je déguste le gibier que je viens d’attraper. Le sang coule le long de mon coup, mais je n'y prête pas vraiment attention. Après avoir mangé l'animal, je m'allonge et ferme les yeux. Je m'endors sans vraiment m'en rendre compte.

Quand enfin je me réveille, le soleil est haut dans le ciel. Je m'étire est la couleur vermeille accrochée mon oeil. Je regarde ma main, recouverte de sang. Mon regard descend le long de mes bras pour finir sur ma poitrine. Le tissu anciennement blanc est couvert d'une grande tache rouge. Je lève les yeux vers la cime des arbres et soupire. Au moins, à la maison, il comprendra.. Mais si je croise quelqu'un...? Je suis pied nu, et j'ai du sang sur les  mains. Ma bouche ne doit pas être mieux. J'écoute autour de moi et, bonne nouvelle, de l'eau coule. Je pourrai au moins laver mon visage et mes bras. Seul mon t'shirt sera à cacher. J'arrive à la petite source et retire mes vêtements avant de plonger la tête la première dans le point d'eau. Elle est froide, mais cela va. En ressortant, je me revois au bord du lac avec mon patron. Il avait plongé pour cacher les deux corps que nous avions tués.. Heureusement, ce n'est pas le lac dans lequel je suis ! Ces pensé mon donné froid dans le dos et je m'allonge dans l'herbe pour sécher.

Une heure plus tard, je me rhabille lentement. Retour à la réalité. Il faut que je rentre. Heureusement, pas cours aujourd'hui mais ce soir je vais au travail. Je souris à ce pensait et marche lentement. Je ne suis pas pressé de rentrer à vrai dire. Et quand j'arrive enfin dans le quartier de Will, je m'arrête un instant. Est-ce nécessaire de rentrée ? Oui.. Mais maintenant ? Oui.. Je soupire, et essaie de faire en sorte de cacher la tache de sang. En avançant dans la rue je prie pour ne pas...

Je m'arrête net quand une paire de chaussures rentre dans mon champ de vision. Je lève les yeux et m'arrête devant le visage d'un garçon. J'ouvre la bouche, mais l'air ne passe plus. Comme une enfant prise les mains dans le sac, j'acquise un sourire innocent et désolé du style "ce n'est pas moi !" et je hausse les épaules. Ce geste dévoile une partie plus grande de la tache.

-Euh.. Salut !

Je contourne le garçon qui me retient. Je me retourne à nouveau vers lui et me redresse pour finalement le défier du regard. Mais ne dit rien. Qu'est-ce que je pourrais dire ? J'ai tué un lapin et je l'ai mangé cru avant de m'endormir puis j'ai pris un bain dans un étang ?

-Du vin.. C'est possiblement une tache.. De vin..

Raah ! tu penses vraiment qu'il va gobé ça ? Idiote..

© Fiche par Mafdet Mahes



Meute-Famille-Solitude Au temps de l'Oméga
Guidé par l'instinct, je suis l'animal. Guidé par la raison, je suis un homme.  Là où commence le renouveau.
Je plie et ne romps pas, mais surtout, je persévère  L'instant de symbiose au sein d'une nouvelle famille   ©️️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conrad Hendrickson

avatar


Humeur : Coquin
Messages : 121
Points : 108
Réputation : 3
Date d'inscription : 29/03/2017
Age : 32

MessageSujet: Re: L’innocence a parfois l’apparence du crime Feat Conrad Hendrickson   Mar 4 Avr - 9:46

L'innocence à pour couleur le rouge ?


    Conrad sortait d'une visite chez ses parents,  probablement après un repas et une énième dispute avec eux. Et ce fut le cas, après un repas et diverses discussions vint ce thème récurant de la sexualité du jeune homme. Ses parents, à 31 ans se demandaient pourquoi leur fils n'avait jamais présenté de petite amie.
    Conrad quand à lui, n'était pas en mesure de dire à ses parents. Après tour aux vues des dernières occupations du couple, il vallait mieux qu'il ne leur avoue pas de suite qu'il aimait les hommes..
    Oui c'est sur que la nouvelle lubie de ses parents à aller en France supporter les "Manifs pour tous" n'était qu'un exemple démontrant la fermeture d'esprit de ses géniteurs.

    Ce n'est qu'après une nuir agitée chez ses parents, pleine de cauchemards qu'il décida de se doucher pour enfin aller se balader avant de rentrer à son appartement.

    C'est en sortant de chez ses parents et après avoir fait quelques dizaines de mètres qu'il remarque une femme à la chevelure de feu. C'est en la croisant qu'il remarque une tâche rougeâtre sur son haut pourtant d'un blanc immaculé.

-"Euh salut.. Euh moi c'est.. Enfin Conrad."

  Fit-il d'un moue attristée. En effet, l'huimain ne s'était pas vraiment remis de sa dispute avec ses parents la veille.

-"Je.. Enfin je veux pas paraître indiscret mais c'est quoi cette tâche sur ton haut ? Je veux dire c'est assez imposant et cela n'a pas l'air d'être... "

-"Du vin.. c'est possiblement une tâche... de vin."

    L'humain n'en tint donc plus compte, pourtant suspicieux. La conversation entamait probablement mal? Mais il semblait s'intéresser à cette femme qu'il ne pu nommer, car elle ne s'était pas encore présentée.

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar


Humeur :

Messages : 649
Points : 715
Réputation : 64

Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 22
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: L’innocence a parfois l’apparence du crime Feat Conrad Hendrickson   Jeu 6 Avr - 18:01


Et si nous

discutions ?

Je me rends compte alors que je ressemble à une bête affolée. Je me redresse et penche la tête sur le côté. Conrad ? C'est comme ça qu'il s'appelle ? Par mégarde, je penche la tête de l'autre côté, ressemblant alors à un chien attentif. Je me grattouille les cheveux avant de fermer les yeux. Raah reprend toi !
-Moi c'est Kada'an.. Je suis.. Désolé de mon comportement un peu.. Brutal ? Suspect ? Aha..

Ok.. Je ne m'aide sans doute pas, mais plutôt essayer de faire mine d'avoir compris que mon attitude n'est pas vraiment "naturelle". Je respire à nouveau quand je comprends que rien dans son regard ne porte sur moi un jugement quelconque. Le stress de devoir expliquer pourquoi du sang tâche mon vêtement, n'est pas vraiment une chose que m'enchante. Même si je sais que je n'ai rien fait de mal.. C'était juste un lapin..

J'arrive  me détendre et je me rends compte que, sous le stress, je me suis courbée légèrement, donnant à mon dos un air voûté tJe me redresse donc et arrive à paraître maître de moi-même. Mais en vérité je pouvais exploser à tout moment. En prendre conscience, et une chose. Le contrôler en est une autre surtout quand...

-Dis, maman, pourquoi la voisine, elle a du sang sur son t 'shirt ? Le monsieur, il lui a fait du mal ?

Je me tourne d'un bon pour voir, un petit garçon avec sa mère. Un micro grognement m’échappe, mais je tousse pour le dissimuler. Je rassure la mère en racontant une demi-vérité, ou un demi-mensonge..

-Oh, rassurez vous. Un client m'a bousculé alors que je servez du vin à une table. Je travaille au Pink Print, vous connaissez peut-être ?

Elle me sourit sans répondre et dit à son fils à vois basse qu'il n'a pas à s'inquiéter. Je soupire de soulagement quand elle nous dit au revoir et je les regarde partir un instant avant de me retourner vers Conrad.

-Tu es nouveau dans le coin ?

Ma question peut sembler étrange, mais je dois avouer que je ne désire pas vraiment rentrer à la maison et entamer une conversation avec quelqu'un peut être intéressante..

© Fiche par Mafdet Mahes



Meute-Famille-Solitude Au temps de l'Oméga
Guidé par l'instinct, je suis l'animal. Guidé par la raison, je suis un homme.  Là où commence le renouveau.
Je plie et ne romps pas, mais surtout, je persévère  L'instant de symbiose au sein d'une nouvelle famille   ©️️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conrad Hendrickson

avatar


Humeur : Coquin
Messages : 121
Points : 108
Réputation : 3
Date d'inscription : 29/03/2017
Age : 32

MessageSujet: Re: L’innocence a parfois l’apparence du crime Feat Conrad Hendrickson   Ven 7 Avr - 22:30

Une discussion peut-elle
virer à une belle amitié ?


-Moi c'est Kada'an.. Je suis.. Désolé de mon comportement un peu.. Brutal ? Suspect ? Aha..

Conrad fut surpris quand il entendit ce prénom, en effet il n'était pas très commun

Moi c'est.. Conrad, mais en général on me surnomme "L'ami des loups", ou "Wolf" je sais pas vraiment d'où sa vient mais ça me déplaît pas.

Conrad se rendait compte qu'il en disait peut-être un peu trop pour un début de conversation, quand il fut interrompu par un enfant.

-Dis, maman, pourquoi la voisine, elle a du sang sur son t 'shirt ? Le monsieur, il lui a fait du mal ?

L'humain ne savait plus où se mettre, mais la rouquine le tira vite d'affaire

-Oh, rassurez vous. Un client m'a bousculé alors que je servez du vin à une table. Je travaille au Pink Print, vous connaissez peut-être ?


Conrad fut surpris, en effet le brun connaissait le lieu, mais sous la réputation que ses parents en faisaient, un endroit de dépravée où des loques en manque venaient tirer leur coup sur de jeunes enfants passant chercher un lait fraise... Autant dire un bar à pédérastes poivreaux.. pas très joli joli..

-Tu es nouveau dans le coin ?

Le Pink Print tu dis ?

L'humain attendait une réponse de sa part, mais il reprit rapidement, se souvenant qu'une question lui était adressée

Et pour répondre à ta question, en fait je vit à Beacon Hills depuis que je suis gamin, c'est juste que.. J'avais besoin de me balader.. les probèmes de famille tout ça c'est loin d'être simple, et comme je suis assez...Sensible si je puis dire.. c'est compliqué..

Conrad avait conscience après quelques secondes de battement que ce qu'il disait était en fait très personnel, mais il se sentait en confiance avec cette femme qu'il ne connaissait qu'à peine et qui pourrait pourtant être une psychopathe sanguinaire quant à la tâche sur son haut qui ressemblait fortement à du sang et non pas à du vin.

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar


Humeur :

Messages : 649
Points : 715
Réputation : 64

Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 22
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: L’innocence a parfois l’apparence du crime Feat Conrad Hendrickson   Sam 8 Avr - 10:05


Et si tu savais,

à qui tu parles..

L'ami des

loups..

Après mettre présentée, Conrad se représente, mais en ajoutant une phrase qui me fait manquer de m'étouffer. L'ami des loups ? Est ce une blague ? Comment je dois prendre cette information ? Est-il au courant pour notre existence ? Ou parle t-il juste des loups, les canidés ? J'essaie de réfléchir assez vite et puis, finalement, je préfère tirer la carte sécurité. Ne pas parler de mes origines louves.

-Je suis aussi très proche des loups.. D'une manière peu commune et peut-être un peu trop.. Excessive. Mais ce sont des êtres tellement fascinants..

Je baisse la tête et regarde la tache de "vin" sur mon haut. Et je rencontre aussi dans mon champ de vision, mes pieds.. Qui sont nu.. Pas de chaussures, pas de chaussettes. Rien. Quelle serveuse de bar va en son lieu de travail sans ses chaussures hein Kada'an ? Depuis quand... Tu mens si mal ? Depuis quand tes mensonges ne tiennent pas la route ? Je ne pense pas que Conrad soit assez idiot pour croire ça..

Je relève la tête quand il me pose sa question et répond à la mienne à la suite. Il est là depuis qu'il est gamin.. Il doit connaître le Pink Print sous sa mauvaise réputation. Quand le bar était un désastre.

Oui, le Pink Print. Alessandro Amaro, le nouveau patron est quelqu'un d'assez.. mystérieux, mais s'il a le mérite de quelque chose, c'est bien celle de donner une bonne image de son bar. D'ailleurs, il est en train de l'agrandir. Pour l’ouvrir à une plus grande clientèle. De plus, il fait attention à ses employés. L'histoire du Pink n'a pas été très glorieuse dans le temps. Mais le boss est ambitieux.

Ambitieux et ténébreux.. Seul Aless parlera ou non de cette seconde partie de son domaine d'activité. Je regarde Conrad et me sens un peu plus d’étendue. L'ami des loups.. Je ne peux m'empêcher de sourire à cette pensée. Que ferait-il, s'il savait qu'il parlait à une louve ? Serait-il effrayé ? Serait-il soulagé d'apprendre la vérité ? Je ne pourrai jamais vraiment savoir ce qui se passe dans la tête des humains quand ils apprennent ça.. Je suis née louve. Je n'ai connu que cette vie. Et la seule personne à qui j'en ai parlé, c'est James.. Ah ! aussi.. Pourquoi m'à t'il rendu si folle.. Puis je me dis que ça n'a pas été une mauvaise chose que je lui dise.. Étant donné qu'il en est devenu un plus tard..

-Umh.. Je pense que je vais aller me changer.. ça serait vraiment dérangeant que l'on parle à nouveau de sang.. Je reviens !

Je m'élance, un peu trop vite, vers la maison de Will. Devant la maison, je vois mon alpha qui me salue de la main, je fais de même. Quand je rentre, je vois Mady dans le salon et elle me retient.

-Kada'an ! Qu'est-ce que tu es allé faire ?

-Chasser. J'avais besoin de renouer avec cette tradition familiale. Même si je n'ai jamais eu la chance de participer à une chasse avec elle... Je les regardais partir.. Jamais je n'aurais cru que cette tradition allait s'évanouir aussi brutalement..

Elle me sourit et je file me changer. Je mets mes affaires au sales, attrape un haut bleu, et un jean noir, puis j'enfile mes basket noire. Je me recoiffe, fait ma toilette. Quand c'est chose faite, je croise Tobias. Depuis quelque temps, notre relation est fraternelle. Je lui souris et il me fait un geste de la main. C'est fascinant à la vitesse qu'il évolue, et que j'évolue aussi.

Après avoir salué mon frère de meute, je me sens beaucoup mieux. J'aime beaucoup Tob'. Il est gentil sous sa carapace d'ado rebelle. Je retrouve vite Conrad, qui n'a pas bougé de beaucoup. Assis sur le banc, je le rejoins et m'installe à côté de lui.

-J'aurais cru que tu serais parti, l'ami des loups.. Pourquoi tu es resté ?



© Fiche par Mafdet Mahes



Meute-Famille-Solitude Au temps de l'Oméga
Guidé par l'instinct, je suis l'animal. Guidé par la raison, je suis un homme.  Là où commence le renouveau.
Je plie et ne romps pas, mais surtout, je persévère  L'instant de symbiose au sein d'une nouvelle famille   ©️️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conrad Hendrickson

avatar


Humeur : Coquin
Messages : 121
Points : 108
Réputation : 3
Date d'inscription : 29/03/2017
Age : 32

MessageSujet: Re: L’innocence a parfois l’apparence du crime Feat Conrad Hendrickson   Mer 12 Avr - 12:06

Un malaise ?


   La jeune rouquine semblait assez sauvage, en effet et cette tirade allait l'en convaincre :

-Je suis aussi très proche des loups.. D'une manière peu commune et peut-être un peu trop.. Excessive. Mais ce sont des êtres tellement fascinants..

    Conrad avait été surpris que celle-ci ait faillis s'étouffer à l'annonce de son surnom.

-Tu sais, j'adore les loups, d'ailleurs j'ai un chien-loup, je sais pas pourquoi mais y'as que moi qui ait pu l'approcher, depuis lui et moi on est inséparables. Sauf pour aller chez mes parents bien sûr.. Et comme j'en reviens..

    A cette annonce, le visage de l'homme se fige, assez lourdement, une sorte de virée aux enfers. Et bien sûr, un mal-être profond revient au jeune-homme. Mais il essaie de le cacher, malgré cette grosse difficulté.

-Pardon.. J'ai une poussière dans l'œil..
   
    L'humain avait déjà les larmes aux yeux, et tentait de se cacher derrière un prétexte bidon. bien sur, la rouquine va s'apercevoir que ce n'est que pur mensonge.

-Tu vas bien ?

    La rouquine semblait assez déstabilisée de l'état du garçon, mais il ne semblait pas se stabiliser, il était à la limite des sanglots.

-Oui, oui mais ça fait un mal de chien, si ça se trouve c'était un moucheron.

    Le mensonge de l'humain n'avait pas l'air de marcher, mais il ne voulait pas délivrer son terrible secret, il tentait d'être le plus convaincant possible pour que jamais personne ne sache qu'il aime les hommes, c'est sans compter sur un joggeur qui passe, avec un lycra moulant juste de l'autre côté de la rue, sur le trottoir d'en face. Bien sûr, il ne peut s'empêcher de lorgner le popotin du concerné.

-T'as vu ce C... ce lycra, il a l'air super haha.

    Conrad tentait de se rattraper, mais la rouquine le regardait, ayant déjà compris les envies de celui-ci.

-T'as pas à avoir honte tu sais.. Enfin vu comment tu réagis, je suppose que.. Enfin ça me regarde pas, pardon.  

    Les deux gens étaient tout deux très gênés, comment la situation allait-elle  se débloquer ?


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar


Humeur :

Messages : 649
Points : 715
Réputation : 64

Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 22
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: L’innocence a parfois l’apparence du crime Feat Conrad Hendrickson   Sam 29 Avr - 16:56


Chasse le moucheron,

et sois-toi même

Le jeune homme me parle de son chien et je souris. J'aime beaucoup les chiens. J'aime aussi pouvoir communiquer avec eux avec une connexion particulière. Alors un chien-loup.. Mais je perds mon sourire quand la voix de Conrad prend une intonation douloureuse. Je fronce les sourcils. Il accuse une poussière dans l'oeil. Aha. On ne me l'a fait pas à moi. Je la fais assez souvent.

-Tu vas bien ?  

La soudaine expression du garçon m'inquiète et je me retiens de poser une main sur son épaule. Que faire ? Je suis vraiment nulle pour aider les gens quand il souffre. Je ne sais pas comment on fait pour rassurer les gens. Bien au contraire.. Je sais comment les mettre mal à l'aise et m'en servir à de mauvaises fins... Mais cela c'est terminé. Sauf contre les gens qui me veulent du mal.

-Oui, oui mais ça fait un mal de chien, si ça se trouve c'était un moucheron.

Je hausse les épaules. S'il ne veut pas en parler, c'est normal après tout. Je suis une parfaite inconnue qu'il viens de rencontrer alors que du sang tachait mon t-shirt. Comme si moi j'allais lui dire qu'il parle à une louve garou. L'odeur d'un homme en sueur m'arrache une grimace et je me retourne en même temps que Conrad me demande :

-T'as vu ce C... ce lycra, il a l'air super haha.

Je lève un sourcil en l'air, comprenant que ce n'est pas le lycra qu'il regarde, mais plutôt le fessier du coureur. Je m'apprête à faire une blague de mauvais goût quand je me souviens qu'il était à deux doigts de pleurer.. Le moucheron était en fait ses parents... Et la souffrance qu'il ressent et le rejet de ses derniers.

-Tu n'as pas à avoir honte, tu sais.. Enfin vu comment tu réagis, je suppose que.. Enfin ça me regarde pas, pardon.  

Je me donne une claque sur le front. Qu'est-ce qu'il me prend ? Trouve quelque chose Kada.. Trouve quelque chose..

-Dit Conrad, je me demande si ton ami chien-loup me laisserais l'approcher. ça fait un moment que je n'ai pas été proche d'un chien. Je crois que ça me manque un peu. Enfin.. Si tu veux bien être accompagné d'une fille bizarre qui se balade pieds nus dans la rue avec une tâche étrange sur le torse. Et si tu veux bien me présenter ton ami aussi..

Je lui affiche un grand sourire. Je veux qu'il sache que je ne le juge pas. Qu'il peut être lui-même sans honte. Je sens que j'ai encore beaucoup de choses à apprendre de lui. Et qui sait.. Peut-être que je révélerai un jour mon secret.. Mais comme ça implique toute ma race.. Je ne peux le faire que si je suis sûre de mon coup....

© Fiche par Mafdet Mahes



Meute-Famille-Solitude Au temps de l'Oméga
Guidé par l'instinct, je suis l'animal. Guidé par la raison, je suis un homme.  Là où commence le renouveau.
Je plie et ne romps pas, mais surtout, je persévère  L'instant de symbiose au sein d'une nouvelle famille   ©️️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conrad Hendrickson

avatar


Humeur : Coquin
Messages : 121
Points : 108
Réputation : 3
Date d'inscription : 29/03/2017
Age : 32

MessageSujet: Re: L’innocence a parfois l’apparence du crime Feat Conrad Hendrickson   Sam 27 Mai - 15:07

Betsy, mon amie !


-Tu n'as pas à avoir honte, tu sais.. Enfin vu comment tu réagis, je suppose que.. Enfin ça me regarde pas, pardon.  


Conrad était démasqué, comment allait-il se sortir du merdier dans lequel il s'était fourré ? Il n'était déjà pas à l'aise avec lui-même, mais là, il touche le fond.

-Oh euh.. et bien euh.. non?.

Heureusement, c'est sans compter sur la rouquine qui le sort de ses réflexions.

-Dit Conrad, je me demande si ton ami chien-loup me laisserais l'approcher. ça fait un moment que je n'ai pas été proche d'un chien. Je crois que ça me manque un peu. Enfin.. Si tu veux bien être accompagné d'une fille bizarre qui se balade pieds nus dans la rue avec une tâche étrange sur le torse. Et si tu veux bien me présenter ton ami aussi..


Oh, et bien ça va oui, pourquoi pas, de toute façon je rentrais, et puis si Betsy te laisse l'approcher, ça serra un exploit, même ma meilleure amie ne l'approche pas ! Enfin ex meilleure amie, mais c'est une autre histoire ça !

Conrad se prépare à partir, toujours sur les nerfs, avec l'énième dispute avec ses parents, il essaie de se calmer pour ne pas s'en prendre à la rouquine qui, elle n'a rien à voir avec cela. Il attend je ne sait quoi, qui le ferra se mettre en marche pour son appartement, toujours un peu mal.

 
© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar


Humeur :

Messages : 649
Points : 715
Réputation : 64

Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 22
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: L’innocence a parfois l’apparence du crime Feat Conrad Hendrickson   Sam 3 Juin - 10:39


L'amour..

Je trouve révoltant qu'a notre époque, nous puissions encore trouver des gens homophobes. Qu'est-ce qui nous donne le droit de juger quelqu'un pour l'amour qu'il porte à une personne...Je soupire et regarde Cornard alors qu'il me donne sa réponse. Un sourire étire mon visage et je suis partante pour le suivre.
Tout en marchant, je pense à Caracole qui sort avec un garçon du lycée. Je ne connais pas encore ce jeune, mais Caracole l'aime est je trouve cela tellement beau.

Vivre en gardant la tête haute alors que l'on est montré du doigt, que l'on est renié par notre propre famille, que l'on est moqué et insulté, ne doit pas être facile et il faut avoir beaucoup de courage pour passer au-dessus. Mais ça ne devrait même pas exister.. cela ne devrait pas.

Alors que nous marchons en direction de son appartement, je me demande comment il fait pour me faire aussi facilement confiance. Il m'a rencontré alors que j'avais du sang sur moi. Et même si j'ai détourné la vérité, il aurait pu être méfiant.. Est ce que le fait que je ne me sois pas moquée de lui fait toute la différence ?Je rumine et essaie de garder mon rythme au sien. Ne pas accélérer.. C'est moi qui le suis, pas l'inverse.. Puis, par ce que ça me démange trop, je lui dis.

-Tu sais, aime qui tu as envie d'aimer. Parce que ta vie n'est celle de personne d'autre. Personne n'a le droit de t’empêcher d'aimer un homme. Regarde qui tu as envie de regarder dans la rue. Et sait que tu es le seul qui a le droit de te juger. Les autres juges ne sont rien d'autre que des ignorants. Car l'amour ne s'arrête pas au sexe.

Puis je continue de marcher, sans faire attention qu'il vient de s'arrêter de marcher. Quand je me tourne pour le regarder et que je ne le vois pas, je manque de me taper la tête. Et merde.. J'ai dit quelque chose de mal ? Mais en fait, il était à quelque mettre devant un immeuble. Oh, on est arrivé..?

© Fiche par Mafdet Mahes



Meute-Famille-Solitude Au temps de l'Oméga
Guidé par l'instinct, je suis l'animal. Guidé par la raison, je suis un homme.  Là où commence le renouveau.
Je plie et ne romps pas, mais surtout, je persévère  L'instant de symbiose au sein d'une nouvelle famille   ©️️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conrad Hendrickson

avatar


Humeur : Coquin
Messages : 121
Points : 108
Réputation : 3
Date d'inscription : 29/03/2017
Age : 32

MessageSujet: Re: L’innocence a parfois l’apparence du crime Feat Conrad Hendrickson   Dim 12 Nov - 11:51

Un territoire bien gardé.


    Me voilà devant l'immeuble, c'est vrai que cet appart n'est pas bien grand, mais Betsy, c'est mon amie la plus fidèle pour le moment, elle est tout pour moi. C'est elle qui me réconforte et me câline quand j'ai des moments de mou, et franchement, la voir, je penses que ça va me redonner la pêche.

-Tu sais, aime qui tu as envie d'aimer. Parce que ta vie n'est celle de personne d'autre. Personne n'a le droit de t’empêcher d'aimer un homme. Regarde qui tu as envie de regarder dans la rue. Et sait que tu es le seul qui a le droit de te juger. Les autres juges ne sont rien d'autre que des ignorants. Car l'amour ne s'arrête pas au sexe.

    Conrad semble un peu mal à l'aise, c'est vrai que ce sujet à tendance à le rendre stressé, le jeune homme est très sensible, surtout à ce sujet. C'est vrai qu'après tant de moqueries, ou autre violences, nul ne peut rester indifférent. Il essaie de se montrer le plus neutre possible, mais on ne peut passer outre le fait qu'une larme ce soit dessinée au coin de son œil. Le jeune homme prends une profonde inspiration, et essuie du bout de sa manche, la larme qui c'était dessinée quelques secondes auparavant au coin de son globe oculaire.

-Tu sais ,c'est bien plus compliqué que ça... SI j'en avais le choix, cela serait bien différent.. Mes parents, sont ce qu'ils sont. Je ne pourrais pas les changer, malheureusement. Donc je fais mon possible pour ne plus les voir. Malheureusement, ils y a des choses que je ne peux pas régler, en terme de dépenses, j'ai la chance qu'ils me paient encore quelques affaires, le loyer ou autre, mais franchement, j'aimerais ne plus dépendre d'eux.

    Le jeune homme attendait maintenant son amie pour pouvoir monter, en cachant, toujours du mieux qu'il pouvait ses émotions. Il tapa son code à l'entrée pour enfin tenir la porte à son amie. Ils montent maintenant tout deux par les escaliers jusqu'au troisième étage. Et à peine arrivé sur le palier, on entendait Betsy grogner, quelque chose n'allait pas.

 
© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar


Humeur :

Messages : 649
Points : 715
Réputation : 64

Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 22
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: L’innocence a parfois l’apparence du crime Feat Conrad Hendrickson   Mar 21 Nov - 12:53


Chacune son

territoire..?

Je fronce les sourcils. Pas à cause de sa réponse. Mais à cause des émotions qu'il dégage. Je suis triste pour lui. Et surtout, je comprend ses peurs, ses doutes, et sa tristesse. Je ferme les yeux, et accepte sa réponse. C'est la vérité, pas besoin de sens lupins pour en être sur. Mais, ses derniers m'informe ce qu'il me cache. La profonde souffrance qui déchire son cœur à cet instant. J'ouvre la bouche pour parler, mais je ne dit rien finalement. Je regarde mon nouvel ami. Oui. Mon nouvel ami. Vous savez, quand nous avons le sens des loups, on repère facilement les gens qui vont nous être cher ou pas. Et Conrad, même si nous ne connaissons pas, il m'invite chez lui, alors que j'avais du sang sur moi. Un jour.. Je te dirais la vérité sur moi très cher. Un jour, je t'expliquerais qui je suis. Peut-être bientôt.

Quand nous arrivons devant la porte de son appartement, les grognements de sa chienne me font sursauter. C'est à moi qu'elle en veux ?? Mais Miss Betsy ! J’ai rien fais.. Bon ok, j'ai tué un lapin.. Mais quand même.. J'ai même pris ma douche ! Je sens bon.. Namého.
Je renifle mes dessous de bras avec un brin d'ironie, et fait la moue. Au fond, elle sent le prédateur en moi. Et c'est normal. Mais Conrad n'est pas au courant.. De plus, elle chez elle. C'est tout à fait compréhensible.

-Je devrais peut être pas.. C'était peut être pas une idée géniale..

Ce que je dis est débile. Je lui avais déjà avoué être proche des loups, et sa chienne est aussi une louve. Si elle a le caractère de sa partie territoriale, elle est sans aucun doute en train de défendre son territoire face à une menace potentielle. Je laisse échapper un mini jappement que je couvre d'une petite toux et regarde Conrad. Mais il semble décider à me faire entrer. Je baisse la tête, et essaie d'avoir une aura calme qui ne se veut pas provocatrice. Mais, la noirceur de mon âme est quelque peut encombrante...


© Fiche par Mafdet Mahes



Meute-Famille-Solitude Au temps de l'Oméga
Guidé par l'instinct, je suis l'animal. Guidé par la raison, je suis un homme.  Là où commence le renouveau.
Je plie et ne romps pas, mais surtout, je persévère  L'instant de symbiose au sein d'une nouvelle famille   ©️️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conrad Hendrickson

avatar


Humeur : Coquin
Messages : 121
Points : 108
Réputation : 3
Date d'inscription : 29/03/2017
Age : 32

MessageSujet: Re: L’innocence a parfois l’apparence du crime Feat Conrad Hendrickson   Mar 21 Nov - 15:06

Une chienne bien protectrice.


-Je devrais peut être pas.. C'était peut être pas une idée géniale..

  La rouquine semblait inquiète. Peut-être avait-elle un secret à cacher ? Betsy n'était pas une mauvaise chienne alors quelque chose chez celle-ci devait être assez "dangereux". Conrad ouvrit la porte, et ordonna a sa chienne de bien se tenir. Ce qu'elle fit, bien qu'elle ne semblait pas apprécier la compagnie de celle-ci.

-Entre, elle va pas te manger, t’inquiètes pas !

   La jeune femme semblait mal à l'aise, pas à sa place. Conrad essayait de la mettre en confiance, ce n'était pas chose aisée. Comment pouvait-elle être si mal juste pour le grognement d'une chienne ?

-Eh t'en fais pas, c'est juste que Betsy te connaît pas, c'est pas comme si t'étais une louve, ou que t'avais tué un lapin !

    La jeune femme, ne semblait pas aimer la plaisanterie, Conrad avait-il dit quelque chose de mal ? Peut-être, c'est ce pourquoi il s'excusa rapidement, ressentant la gêne occasionnée.  

- Tu boira quoi, un thé, un café, de l'eau, un jus de fruit ? Et un truc à manger ? J'ai fais un gâteau !

    Le jeune homme essayait de se rattraper, il ne savait pas pourquoi, mais il semblerait que la jeune rousse était de plus en plus renfermée. Alors, il lui proposa de s'asseoir sur le canapé, enfin il vient à côté d'elle, bien que gêné, et conduit la tête de sa nouvelle amie sur son épaule.


- Hey ça va aller, je voulais faire un blague, ça n'a rien de méchant, et puis de toute façon, c'est pas possible hein ! Les loup-garous, y'as ça que dans les mauvais films à la TV ! Sinon, ça se saurait ! Tu crois pas ? Sinon y'aurais des vampires, des anges, des fées, des dragons et ce genre de conneries.

    Et là, son visage s'affaisse, qu'avait-il bien pu dire pour la mettre dans un état pareil ? Elle ne semblait plus là, comme dépitée. Comme un zombie, elle ne bougeait plus, et n'arrivait apparemment pas à décrocher un mot.

   

© Fiche par Mafdet Mahes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar


Humeur :

Messages : 649
Points : 715
Réputation : 64

Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 22
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: L’innocence a parfois l’apparence du crime Feat Conrad Hendrickson   Mar 21 Nov - 17:33


Une bûche pour

tous,

tous pour une..

vérité ?

Après une courte hésitation, je rentre. Depuis quand empiéter sur le territoire d'un chien me gène..? Nouveau grognement de la part de la cheffe de la maison. Je lui souris un peu mal à l'aise. En général ils s'en foutent de ce que je suis.. Mais elle ne semble pas très d'accord à ce que la créature que je suis rentre comme ça dans sa maison. Je me laisse entraîner par Conrad. Son appartement semble agréable. Mais sa remarque sur le fait que je ne sois pas une louve, manque de me faire m'étouffer. Ok. Bien. Nous en sommes là. Au fait que je ne sois pas une louve. Je prends une grande inspiration. Et je ne réponds rien. Que pourrais-je dire ? Non en effet je ne suis pas une louve ? Par la barbe de Zeus.. Mais qu'est ce qui m'a pris de venir ici ?? Je lance un regard noir à Conrad avant de me reprendre. Aller. Courage. Tu ne dois rien lui dire..

Il me propose alors du gâteau et quelque chose à boire. Les rôles semblent inversés. Toute à l'heure j'étais sure de moi, lui mal dans sa peau, et ici, chez lui, j'étais mal dans ma peau et lui semblait avoir oublié sa souffrance.

-Euh.. Je prendrais bien un grand verre d'eau, et je goutterais bien ton gâteau.

Par la suite, mon hôte semble inquiet. Il m'invite à m’asseoir sur son canapé et s'assied à coté de moi. Il me force lentement à poser ma tête sur son épaule. Au début, je lutte un peu, mais finalement, je me laisse aller contre lui. Il est gentil.. Je refuse de lui faire peur.. Je C'est la première fois que je le vois.. Comment être sure que ce ne soit pas un chasseur ? Et le fait qu'il parle si facilement des créatures surnaturelles, me parait d'abord louche. Mais son cœur est stable. Il voulait vraiment faire une blague et ne pas me blesser. Mais.. Comment être sure..? Je ne le connais pas.

J’observe le gâteau qui n’attend qu’une chose. Se faire manger. On ne change pas une gourmande.. Pas besoin de gouter pour savoir que je vais me régaler. Rien que mes yeux brillent de gourmandise, alors je n’imagine pas mes papilles quand je vais y planté mes canines. Je regarde le couteau faire une part, et l’odeur de poire chocolat vient assaillir mes narines.  A la manière de la louve que je suis, je me lèche les babines. Quand le jeune homme me tant l’assiette avec le morceau , je ne me fait pas prier.  J’attrape ce dernier et ferme les yeux en y croquant dedans.  Mes yeux ne m’ont pas trompés. Les morceaux de poires occupent mes dents alors que ma langue cherche toute les saveurs différentes présentes. La crème à la vanille est légère, fine en bouche, et elle ne se marie aussi bien avec le chocolat, la poire ou même cet ingrédient miracle qui me fait ronronner de plaisir. Le caramel beurre salé.. Je me sens me pencher en arrière, et heureusement que le canapé n’est pas un tabouret sinon j’aurais fini par terre.  Bon sang mais qu’est ce que s’est bon !! L’odeur, le gout.. La vue aussi. Ce mec est en train de satisfaire tous mes sens avec un seul morceau de bûche pâtissière.  J’en ai même oublié mon inquiétude vis-à-vis de Betsy. L’arrière gout de la bûche est plus fruité. Moins chocolaté. C’est à ce moment que la poire fait son entré en Reine. Elle a laissée passer son valet le chocolat, sa dame d’honneur la vanille et son conseiller le caramel beurre salé.  Le mélange ensuite est … Non Kada’an. Range tes hormones dans un coin et laisse les mélanges tranquilles….
Enfin.. J’avoue prendre beaucoup de temps pour échapper au moment où je vais, je pense, entamer le sujet qui n’existe pas. Même si je ne sais strictement pas comment m’y prendre. Je ne peu tout bonnement pas me transformer ici. Comme ça, sans raison. Puis la chienne prendrait la défense de son ami, ce qui est normal.

-Le monde ne dévoile pas ses secrets facilement tu sais.. Il y a des choses cachées derrière beaucoup de beauté. Lorsque l’on dit souvent que le visage d’ange cache un démon, ce n’est pas nécessairement  faux, même littéralement parlant. Tu ferais quoi, toi, si tu te trouvais justement face à une créature qui n’existe que dans les légendes ?



© Fiche par Mafdet Mahes



Meute-Famille-Solitude Au temps de l'Oméga
Guidé par l'instinct, je suis l'animal. Guidé par la raison, je suis un homme.  Là où commence le renouveau.
Je plie et ne romps pas, mais surtout, je persévère  L'instant de symbiose au sein d'une nouvelle famille   ©️️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L’innocence a parfois l’apparence du crime Feat Conrad Hendrickson
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parfois, les plus beaux sourires peuvent cacher de grands secrets, les plus beaux yeux peuvent avoir pleuré durant des heures et les coeurs les plus purs peuvent avoir souffert de grandes peines.. Feat Bambi, Wasoo, Canada and Pompom
» Jamaica struggles to fight crime
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» crime contre l' humanité
» Avez -vous honte parfois ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Dans la ville :: Quartiers résidentiels :: Quelque part dans les quartiers résidentiels-
Sauter vers: