AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fhury Haime

avatar

Humeur : Les temps changent...
Messages : 314
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Jeu 22 Jan - 20:13




Séchage de cours discret... Ou pas


DRIINNNNNGGG

10h... Récréation... Que le temps me paraissait long. J’en avais déjà marre, une heure à peine après avoir commencé, les cours me dégoûtaient déjà.

Histoire du monde : les conséquences de la guerre froide sur l’Europe.

11h, Physique des molécules....

A la reprise de 13h, j’alla m’enfermer dans les toilettes des filles et attendis. Une quinzaine de minutes plus tard, je sortie discrètement et me dirigea vers l’escalier.
Pour l’atteindre je devais traverser tout le couloir, cela me donne le temps de repenser à ma famille.

A ma mère, belle et froide comme la neige. Aussi loin que je me souvienne, jamais elle n’a eu de geste tendre envers moi. Non pas qu’elle ne m’aimait pas, simplement qu’elle était... Oui je peux le dire ma mère est autiste asperger. Cela ne l’a pas empêcher de se trouver un mari, mon père, qui la comprend et qui accepte son autisme, ni même ne la empêcher de devenir ingénieur en aéronautique. Quand bien même aujourd’hui je le comprend, enfant je pensais sincèrement qu’elle me haïssait.  

Quant à mon père, il était tout le contraire de ma mère, lui était doux et joyeux. Jamais je ne l’avais vu s’énervé. Il n’était qu’un petit vendeur de glace dans une grande enseigne, mais il avait brisé la glace qui recouvrait le cœur de ma mère et ce fut pour cela qu’aujourd’hui encore ils étaient mariés.

Je me cognai contre la porte des escaliers, elle était refermée pour une fois et cela me tira de mes pensées.

Je descendais les escaliers quand je vis un jeune homme adossé au mur les yeux fermés avec des écouteurs.

J’avais peur de le déranger donc je me pressais de passer devant lui quand je senti une main se refermer sur la mienne...

Je me retourna et le regardai, il souriait...

holliday creation




Dernière édition par Fhury Haime le Lun 2 Fév - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Ven 23 Jan - 15:50


Un Chat dans les couloirs ? [PV Fhury Haime]








Je m’ennuyai à mourir. Ces cours… A quoi servaient-ils ? C’est vrai, ça n’allait pas vraiment nous servir dans la vie de tous les jours ! Mais bon, je n’avais pas vraiment le choix. Si je séchais les cours et que mon père l’apprend, il me jettera à la porte sans me donner le moins centimes pour survivre. Je ne séchais donc pas les cours, mais ça ne voulait pas dire que je suivais attentivement les cours. Ça faisait des années que je n’écoutai pas les cours, que je lisais une fois par semaine, le week-end, mes cours et j’avais d’assez bonnes notes. Pas incroyable, certes, mais pas mauvaise.

Je me retenais de tapoter mes doigts sur ma table. Ça attirera l’intention du prof. La dernière chose que je voulais. Je me résignai de faire comme d’habitude, dessiner des gribouillis dans la marge de ma feuille. Par moment, je regardai la feuille de ma chère voisine. Elle s’appelait… Garrett. Léa Garrett. Je m’étais arrangé pour qu’elle me passe ses notes des cours qu’on avait en commun. Ça avait été facile, Garrett, ou plutôt Léa, comme elle voulait que je l’appelle, été une fille assez naïve. La sonnerie retentit. Je me dépêchai de ranger mes affaires, avant de me lever. Une fois mes affaires rangées et mon sac sur une épaule, je me mis devant la table de Léa. Elle sourit en me voyant, et je fis de même, mais évidement, mon sourire n’était pas vrai. Garrett n’est pas assez attentive et intelligente pour le remarquer évidement.

« Je scanne mes notes et je te les envois par mail ce soir. Ma photocopieuse qui fait aussi imprimante est en pane » M’informa-t-elle

J’hochais la tête avant de lui répondre :

« Pas de problème chou, tu as déjà mon mail, merci encore ! »

Je l’avais appelé chou, certes, mais juste pour que l’illusion continue. Elle devait croire qu’elle était une des rares personnes que j’aimais. C’était faux. Je ne l’aimais pas spécialement. Pour moi, ce n’était qu’une fille que je manipulais pour avoir de quoi réviser sans que j’aie à me fatiguer à prendre des notes. Ma chère Léa souris, contente que je l’ai appelé « chou », et sur ce, je la laissais et partit de la salle de classe. J’avais un trou d’une longue et ennuyeuse heure. Espérons que je ne meurs pas d’ennuis. Je décidai de passer rapidement à mon casier. J’ouvris le verrou et commença à poser des livres dedans et à en mettre dans mon sac. Contrairement à beaucoup d’élèves, je n’avais pas décoré mon casier. Je n’y voyais pas l’intérêt. Je refermai mon casier avant de fouiller dans mon sac pour trouver mon portable et mes écouteurs. Je mis les écouteurs et lança la lecture aléatoire de ma playliste de morceau préféré.

Je me baladais tranquillement dans les couloirs. A part un groupe d’adolescent complètement débiles et un couple de d’intello, il n’y avait personne. C’était normal, les autres avaient cour ou avaient profité de leur trou pour sortir, prendre le soleil. Je finis par avoir marre de marcher au hasard dans ce fichu lycée. Je m’adossai à un mur en fermant les yeux, laissant la musique m’envahir. Je restai comme ça pendant, environ, cinq minutes quand je sentis une odeur de chaut au loin. Depuis quand y avait des chats dans ce bahut ? L’odeur se rapprochait. Je l’ignorai. Quand, elle passa sous mon nez, j’ouvris les yeux d’un coup et attrapa la main de la jeune fille qui empester le chat. Je me dépêchais de lui sourire. Je ne voulais pas la faire fuir. Pas pour l’instant en tout cas. Un chat garou… Je ne savais même pas que ça existait ! Voyons voir comment les chats jouent. Je lui lâchais la main avant de lui lancer un sourire charmeur accompagné par un regard remplis de charme, lui aussi, avant de lui dire :

« Tu devrais pas être en cours ? Je blague, je m’appelle Jake Holmes, chevalier pour les demoiselles en détresse ! »


© Isaac
Revenir en haut Aller en bas
Fhury Haime

avatar

Humeur : Les temps changent...
Messages : 314
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Ven 23 Jan - 17:35




Souvenirs


« Tu devrais pas être en cours ? Je blague, je m’appelle Jake Holmes, chevalier pour les demoiselles en détresse ! »

Il avait un sourire enjôleur, un regard plein de charme... Mais malgré ça, il avait une odeur...  Froide. Comme si il n’était qu’une façade. Je ne sais pas se qu’il me faisait dire ça. Je devenais folle. Comment un mec comme lui, beau et sur de lui, pouvais n’être qu’une façade ?

Je lui souri en retour, sentant mes joues rosir en le regardant, oui il était superbe, musclé comme il faut, un visage d’ange...  Et il avait la peau très très douce...

« -Ah euh... Je m’ennuyais que veux tu ? Fhury Haime, enchantée. »


Je me retourna pour être face à Jake et tenta de récupérer ma main. Il ôta ses écouteurs et les rangea dans son sac avant de replonger son regard dans mes yeux vairon vert et or. Si on m’avais souvent complimentée sur mes yeux, les siens (unis évidement)  étaient presque noir, je sombra aussitôt dans une nuit froide, dangereuse, je me sentis en danger.

Je cligna des yeux pour m’arracher à se cauchemar et tout en revenant à la réalité je regardais le sol ne comprenant pas pourquoi un jeune homme aussi charmant s’arrêtait pour me parler.

Il devais faire parti de se groupe de garçon qui s’amusait a faire rêver les filles pour obtenir ce qu’il voulait d’elle. Après tout, je n’étais pas belle ni même sexy, au contraire j’avais des formes, sans être grosse certes, mais voilà... que me voulait-il ?

Dans ses yeux je vis une lueur d’amusement quand il remarqua mes rougeurs sur les pommettes... Et flûte ! J’essayais de me détendre mais quelque chose en lui me dérangeais.


Je repensais au dernier garçon qui c’était intéressé à moi... Il avait été superbe certes et oui j’avais craqué sur lui. Il s’appelait Darius. Il avait passé un mois complet à vouloir me charmer, jusqu’au moment ou j’avais craqué et on avait commencer à sortir ensemble. Il m’avait sorti au restaurant, il m’avait offert des fleurs, on c’était balader sur un bord de plage... Oui tout avait été magique. Puis il m’avait demandé d’être sa cavalière lors du bal d’Halloween. J’avais dis oui, et il était venu me chercher déguisé en Dracula. J’avais optée pour une tenue de serveuse des années 50. En arrivant au lycée, on était entré dans le gymnase et là mon calvaire a commencé...

Je n’avais jamais été humiliée auparavant, mais là, Cindy, son ex, était venu par derrière et m’avait renversé le saladier de cocktail dessus par pure jalousie. J’étais au bord des larmes quand je vis Darius l’embrasser puis me dire qu’il savait qu’elle réagirait ainsi si elle le voyait avec un « thon » comme moi... Et il ce mit à rire en me regardant. Tout le monde m’appelait Cocktail le reste de l’année... Je fini humiliée et le cœur brisé...

Je secouai la tête, ses souvenirs passés n’avaient rien à faire dans le présent face a Jake.

Je lui offrit mon plus beau sourire, sachant très bien que je n’étais pas comme les filles qu’il avait du fréquenter mais je n’avais pas à avoir honte de moi.

« -Et sinon, Jake, que fais tu ici, toi ? Tu ne me parais pas le genre de personne à sécher les cours. »

C’est alors que je fis attention à son odeur. Elle me fit plisser le nez ! Je ne connaissais aucune odeur semblable. D’un coup je me mis à le regarder autrement, plus attentive...

holliday creation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Ven 23 Jan - 19:07


Des Flash-back mon chou ? [PV Fhury Haime]






Je souris amusé en la voyant rougir. Je fis mine de trouver ça chou alors qu’en vrai, je trouvais ça pathétique. Elle n’était jamais sortis avec un mec ou quoi ? Elle rougissait parce que un mec, craquant, la regarder… Mais bon, ce n’était pas la première adolescente sans cervelle et bien trop timide que je rencontrais. Elles étaient si nombreuses… Mais bon, voyons voir mon chaton, que me réserves-tu ?

« -Ah euh... Je m’ennuyais que veux tu ? Fhury Haime, enchantée. » Me répondit elle

Elle se retourna et je lâchais sa main avant de retirer mes écouteurs et les remettre dans mon sac. Elle plongea son regard dans les miens. Je souris encore amusé. Elle avait des yeux intéressent ! Des yeux verrons, rare, mais un des yeux était doré. Encore plus rare. C’était bien un être surnaturel et avec cette odeur de chat, j’avais bien raison, c’était un chat-garou. Si je me trompais, que je vive avec Norman !

Cette chère Fhury Haime sembla sombrer dans un autre monde avant de revenir en clignant des yeux. Ok… Elle avait fait quoi là ? Un de ces stupides flash-back peut être ! Je ne comprenais pas les gens qui avaient des flash-back. T’a eu un passé difficile, ok, mais pas la peine de le revivre avec ces « daydreams » ! Mais bon, oui, on ne les contrôles pas, mais c’est quand même pathétique ! Fhury me sourit avant de parler :


« -Et sinon, Jake, que fais tu ici, toi ? Tu ne me parais pas le genre de personne à sécher les cours. »

Je souris en passant en passant une main dans me cheveux. Le « pas le genre de personne à sécher les cours » m’amusait. Ça voulait dire que je faisais bien la gueule d’ange même si mon physique s’efforce à crier mon vrai caractère. Il n’y arrivait jamais. Je répondis à mon chaton :

« J’ai une heure de trou, c’est pour ça ! Et je te comprends, les cours sont vraiment à mourir d’ennuis ! »

Je vis d’un coup, elle me regarda attentivement. Et merde ! Elle devait avoir sentis mon odeur… spéciale. Espérons qu’elle ne connaisse pas les jaguar-garou, sinon, ma gueule d’ange ne servira plus à grand-chose : les jaguar-garou sont des sociopathes, ce que je suis. Oui, j’étais un sociopathe, et j’en été fier… Comme tout les sociopathes ! Mais bon, passons, j’ai jamais aimé la philosophie !

« Dit moi Fhury, ça te dirait de faire un tour en ville pendant la petite heure que nous avons ? J’en serrai vraiment honoré ! »

© Isaac

Revenir en haut Aller en bas
Fhury Haime

avatar

Humeur : Les temps changent...
Messages : 314
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Ven 23 Jan - 20:38




Sur les rives du lac


 Quand il passa une main dans ses cheveux je ne pus m’empêcher de sourire et de secouer la tête. Un charmeur hein ?

« J’ai une heure de trou, c’est pour ça ! Et je te comprends, les cours sont vraiment à mourir d’ennuis ! Dit moi Fhury, ça te dirait de faire un tour en ville pendant la petite heure que nous avons ? J’en serrai vraiment honoré ! »

A ce moment là, je senti une douleur au niveau des yeux, oh non non non ! Je les fermais d’un coup. Je vis alors la « Chose » en moi, il ne souriait pas pour une fois, au contraire.

« Aujourd’hui je ne jouerais pas, mais attention à toi. Celui qui se tient en face de toi, n’est pas aussi ange que tu le crois. Il ne fera qu’une bouchée de toi, éloigne toi, sauve toi ! Seul moi, à le droit, de jouer avec toi ! »

Il disparut aussi sec et ma douleur se calma... Je rouvris les yeux, le tout n’à durer que le temps d’un clignement de paupière, mais je pris en compte cela.

Je le regardais, non pas avec méfiance, mais avec un peu de ... distance ? Je ne saurais pas trop quoi dire. En le regardant je vis une lueur étrange, cachée dans le fond de ses yeux, lui donnant l’air d’un... Psychopathe ? Non, Sociopathe !!!!

Je sentis mes poils se dresser mais acceptais avec plaisir sa proposition, après tout, cela devait venir de mon imagination !!! Comment peut on être un sociopathe à cet âge là ?  Je resterais sur mes gardes mais sans plus. Je doute fortement qu’il soit un vrai danger. Entre lui et moi, je suis le danger, incapable de me contrôler...

Tout en descendant le reste de l’escalier, je lui posais des questions : quel âge avait il ? Ou était il né ? En quelle classe était il ? Bref, que des questions banales à souhaits. En sortant du lycée je pris la direction de la forêt, je comptais lui poser des questions, peut être pourrait il m’aider ? Et puis il y avait ce joli lac dans la forêt, cela pourrait être romantique ?

Non mais à quoi je pensais moi ? Quelle cruche j’étais.

En tout cas j’aimais l’entendre parler. Il avait une voix qu’il manipulait à sa guise, lui donnant les intonations qu’il faut quand il faut. Sans m’en rendre compte, il me posait des questions sur moi, et je lui répondais comme je pouvais.

Tout en marchant avec lui, je fis tomber la masque de la cruche adolescente petit à petit, révélant une jeune femme moins idiote, même si je gardais mon sérieux, plus on se rapprochait du lac, plus je voyais un panneau clignotant danger briller au dessus de Jake. Cet ange n’était pas ce qu’il laissait paraître, plus on parlait, plus je m’en convainquais.

Une fois arrivée au lac, je posais mon sac sur le sol, près du rochet ou j’avais posé mes affaires quelques temps plus tôt, le soir où je voulais me suicider.

J’enlevais mes chaussures et sentis l’herbe sous mes pieds. Je mis à sourire. Puis je me dirigeas vers l’eau et y trempa les pieds. J’invita Jake à me rejoindre d’un geste de la main, un sourire tout aussi enjôleur que le siens auparavant et les yeux brillants de gentillesse.


holliday creation




Dernière édition par Fhury Haime le Lun 2 Fév - 14:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Lun 26 Jan - 17:37


 
Allons au lac...  [PV Fhury Haime]

 

 


 

 
Je la vis sourire avant de secouer la tête quand je passais ma main dans mes cheveux. Je ne me rendais même pas compte que je faisais, naturellement, des gestes charmeurs. J’avais, sans doute, tellement jouer mon personnage et que, peu à peu,  je devenais comme lui… absurdité. Je n’avais qu’à penser à la douce vengeance que j’allais bientôt accomplir pour redevenir moi et laissait cet ange de côté. Les anges n’étaient pas obséder par la vengeance, moi si. Tout d’un coup, la jeune fille cligna des yeux alors que son visage se déformèrent, pendant moins d’une seconde, pour me montrait des traits de douleur. Je fronçais les sourcils qu’avait-elle ? Elle devait avoir mal. Mais mal où ? Et comment ? Physiquement, tout allait bien.

Quand mademoiselle Haime me re-regarda, je vis qu’elle se méfier un peu. Elle devait avoir sentis mon odeur. Mais ce n’était pas ça qui allait me décourager ! Je voulais jouer, et je jouerai avec elle. Rien ne pouvait m’en empêcher, il n’y avait pas de stupide prince charmant qui allait venir la protéger. Je lui fis un sourire calme et rassurant. Mon petit chat devait se calmer. Elle devait profiter du moment ! Elle devait, dans tout les cas, le passer alors tant qu’a faire, que ça lui fasse plaisir !

Je remarquais que ses poils se dressèrent légèrement quand je lui proposai de faire un tour.  Malgré cette méfiance, elle accepta. Bien. Très bien même. Après tout, le fait qu’elle se méfit, ça aller mettre du piment ! Ça va changer des filles faciles que je manipulais à longueur de journée avec une facilitée déconcertante…

Tout en descendant les escaliers, Fhury me posa des questions. Des questions très banales. Je lui répondis à chaque fois avec un sourire.  Je répondais à ces questions, non pas par plaisir de parler de moi, mais pour la mettre en confiance. On faisait plus confiance à quelqu’un qui répondait avec le sourire aux questions qu’on lui pose plutôt qu’à quelqu’un qui réponds à aucune question en faisant la gueule. C’était, parfois, stupide mais c’était un fait.  Nous sortîmes du lycée, et à mon tour, je lui posai des questions sur elle. Mes questions étaient presque identiques aux siennes. Je ne voulais pas me montrer trop indiscret, de peur de sembler trop suspect, mais quand même un peu curieux. Plus on marcher, plus ma chère Fhury sembler méfiante. Elle sembler se douter de plus en plus du danger quelle courait en restant près de moi, a me parler. Je fis de mon mieux pour sembler naturel et rassurant.

Nous arrivâmes enfin au lac. Je devais avouer, presque malgré moi, que le lac était magnifique et parfait pour les amoureux. Ma chère demoiselle posa son sac contre un rocher près du lac. Je la vis enlever ses chaussures. Je souris amusé avant de faire de même. Je devais, encore une fois, avouer que le contact de l’herbe sous mes pieds était vraiment très agréable. Je la vis aller vers le lac avant d’y rentrer. Je la regardai amusé. Amusé certes, mais pas amusé comme on se moque, non, mais amusé gentiment. Je fus qu’à moitié surpris quand la jeune femme me fit signe de la rejoindre. Je remarquai son sourire et ses yeux. Elle essayait de m’enjôler, de me manipuler. Pauvre petite naïve, j’avais perdus mon cœur il y a un assez bout de temps. On ne pouvait plus me faire ce coup là.  Je la rejoins donc dans l’eau  tout en souriant moi aussi. Que le meilleur gagne. Je profitai de la fraicheur de l’eau avant de dire à Fhury :

«  Elle est bonne ! Tu ne trouve pas ? »

   
 

  © Isaac
 
Revenir en haut Aller en bas
Fhury Haime

avatar

Humeur : Les temps changent...
Messages : 314
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Lun 26 Jan - 18:59




Chat mouillé


Bon soit. Je ne lui plaisais pas.
Malgré un sourire enjôleur, son regard restait froid. Je pouvais comprendre, je n'étais pas une superbe fille comme... Euh... Lydia Martin! Ou autre grande et mince princesse à la mode...
Petit soupire discret.

Je le vois qui me rejoins dans l'eau. Je dois avouer que l'on est mignon comme deux enfants à tremper nos pieds dans l'eau tiède.

«  Elle est bonne ! Tu ne trouve pas ? »


Je lui rend son sourire, et relevant le bas de ma robe pour ne pas la mouiller, je l’éclabousse d'un coup. Je ne peux m’empêcher d'éclater de rire quand je vois son visage d'abord étonner puis le petit air vicieux qui prend place sur son visage. Je prend une expression angélique et lui dis:

"-Ce n'est pas moi, je le jure!!!"

Je le regarde qui se rapproche de moi, avec une fausse expression de colère exagérer puis je m'enfuis, m'avançant plus profondément dans l'eau, relevant ainsi ma robe au dessus de mes genoux. Je me retourne vers lui, toujours souriante et lui tire la langue de façon très enfantine.

Après cela, il réussi à m'attraper et s'ensuivit une épique bataille d'eau, à la fin, nous étions tous deux trempés. Je fut la première à sortir de l'eau et à m'allonger sur le sol ronronnant de plaisir en sentant les rayons chaud du soleil morde ma peau... Je ferma les yeux de délice en me mordant la lèvre....

"-Crois tu sincèrement que tu es en sécurité petite? N'oublis pas que le mal l'habite.Si tu penses être libre, de toute tentative.... Tu mourra.
-Oh la ferme saloperie de chat! Je ne suis pas en danger... Je crois..."

Je rouvris les yeux, rompant net la conversation mental avec mon autre moi. Je le vit à côté de moi, trop près en réalité... J'en rougis à nouveau. Maudis sois tu Fhury!!!!

C'est là que tout dérapa... Sous le coup de l'émotion, je sentis une douleur au niveau des yeux, puis les vertiges... Oh non... Je m transformais.

Je me releva extrêmement vite puis courut me cacher derrière un rochet. Je trembla... Je vis mon reflet dans l'eau... Un monstre... Une humaine avec les pupilles fendus et des oreilles de chat, des dents pointus? Et une queue? Non ça n'existait pas. Oui IL m'en voulait d'être entrée dans l'eau...

J'entendis Jake se rapprocher en me parlant, je ne comprenais pas... Oh non IL allait prendre le dessus. A quoi j'allais ressembler, accroupis derrière un rochet, tremblante... Humiliée. Même pu capable de comprendre le langage humain.

"-Ne t'approche pas! Pitié..."

-----------------------------

Enfin libre... Cette petite me donne nu fil à retordre, plus le temps passe plus elle est résistante. Je dois l'enfermer définitivement.

En reniflant, je sentis le sentis le jaguar en lui. Je souri, entre fou on va s'amuser.

Quand il fut derrière moi, je le regarda droit dans les yeux. Oui il était superbe, en plu d'être terriblement dangereux...

Je sentis Fhury qui se débattait au fond, je n'avais pas beaucoup de temps à accorder à ce superbe homme que voilà.

"-Alors mon mignon petit jaguar, on se cache?"

 
holliday creation




Dernière édition par Fhury Haime le Lun 2 Fév - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Sam 31 Jan - 14:45


Let's Play [PV Fhury Haime]







Elle me sourit en relevant le bas de sa robe. C’était sans doute pour éviter de la mouillée. Je regardai derrière moi, rapidement, en ayant crut avoir entendu un bruit et quand je reportais mon attention sur Fhury, je reçu de l’eau. Je fronçais les sourcils. Ça devait être Fhury… Non mais sérieusement ?! J’eus un sourire amusé quand je la vis prendre une expression angélique avant de me dire :

"-Ce n'est pas moi, je le jure!!!"

Elle voulait jouer, version gamin je parle, alors jouons. Je fis mon air énervé en faisant exprès de l’exagéré pour le rendre comique. Je m’avançai d’elle comme si j’allais lui faire la leçon dans elle s’éloigna de moi. Je la suivis en souriant amusé, comme un gamin, même si je devais avouer que je trouvais ce jeu immature. Elle me tira la langue et je l’attrapai en faisant semblant de la manger avant qu’une bataille d’eau.

Nous étions tout les deux trempés. J’étais un peu étonné, je croyais que les chats n’aimaient pas l’eau, il y avait des exceptions sans doute… Ou ce caractère du chat ne s’appliquait pas sur elle quand elle était sous forme humaine… Pour l’instant, je n’avais seulement des suggestions, mais je comptais en apprendre plus.

Je vis Fhury sortit de l’eau et je la suivis avec un sourire. Elle s’allongea par terre. Je fis craquer mon cou, un tic, en restant debout mais en profitant, moi aussi du soleil. Je ne voulais pas m’allonger car après toutes les saletés du sol viendront me coller et je n’avais pas envie de retourner en cours dégoutant. Je soupirai avant de me dire que ce n’était pas grave finalement, j’irai prendre une douche rapidos avant de retourner en cours. Je m’allongeai donc à côté d’elle en souriant. Je l’entendis se lever pour courir derrière. Je me levais en fronçant les sourcils. Ma chère demoiselle se cacher derrière un rocher

- Eh ! Fhury ? ça va ?

"-Ne t'approche pas! Pitié..."

Je fronçais les sourcils. Elle faisait quoi là ?! Si elle joue, je la prends par la peau du coup en lui disant que de ne pas faire de blague comme ça à deux balles. Je soupirai en m’avançant vers elle, tant pis si ce n’est pas une blague. Je fus surpris. Et merde… Fhury c’était transformé en chat garou. Manqué plus que ça ! Je savais draguer les filles et les mecs, mais pas les chat-garous transformé ! Est-ce que si je lui donne une souris ça le calmera ? Ok… J’arrête avec les blagues, mon humour est tellement nul qu’il me donne envie de me tuer moi-même, et là, j’avais un chat-garou à gérer. Est-ce qu’elle savait se contrôler ? Vu sa soudaine transformation, je doute fort qu’elle sache garder le contrôle.

"-Alors mon mignon petit jaguar, on se cache?"

Tien, le petit chat voulait jouer ? Et cette fois, je ne parlais pas de jeux de gamins, mais de jeux où le sang va couler à flot. Je souris amusé en m’approchant de lui, les bras croisé. J’allais me transformait que si le chat me surpassé largement, je ne savais pas bien me contrôler et je ne voulais pas devoir m’occuper d’un cadavre de jeune fille.

« Tu dois être aveugle chaton, je suis juste devant toi »

Ok, j’allais me faire défoncer, j’aurai dus me planquer.


© Isaac

Revenir en haut Aller en bas
Fhury Haime

avatar

Humeur : Les temps changent...
Messages : 314
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Sam 31 Jan - 20:08




Jeu dangereux


Oh le petit n’avait pas peur... Je me relevais d’un coup, donnant un coup de griffe à Jake, lui entaillant à peine la peau mais faisant perler un peu de son sang sur mes doigts. Je portais les perles couleurs rubis à ma bouche et passais ma langue dessus.... Je fut parcourut d’un frisson et lâchais un gémissement de contentement... Je pris appuis en posant ma hanche contre un arbre, et regardais le jaguar.

« - Tu es devant moi, oui, mais si on ne te perce pas à jour, tu te caches, tu joues... alors joues avec moi... Je meurs d’ennuis au fond de cette cruche qui me sert de corps !"

Je me mis à ronronner à nouveau puis m’approchais encore de lui de façon plus agressive en étant excitée à l’avance par le sang qu’il allait y avoir. Oui ! Ça y est, il bougeait. On allait jouer...

Je me relançais sur lui, le plaquant au sol, sachant très bien que j’avais peu de temps avant qu’il ne décide de prendre les choses en mains et je plantais mes dents dans son épaule le sentant se crisper je ronronnais. Au moment où j’allais lui griffer le torse, je me retrouvais à percuter un arbre à toute vitesse, me coupant ainsi le souffle. Avant même d’avoir eu le temps de me remettre debout, le poids de Jake me plaquait au sol m’empêchant de bouger... Je grognais de mécontentement, il me maintenait les bras au dessus de ma tête. Je tentais de me débattre et pour rassurer sa prise sur moi il se mit à cheval sur moi. Pendant que je gigotais comme un verre de terre pour me libérer, il penchait sa tête vers moi et me murmura quelque chose qui me mis hors de moi. Je lui violais ses lèvres et à la fin du baiser je lui mordit la lèvre du bas a sang...

« - Libère moi mon pauvre petit jaguar perdu !!! Tu vas voir ce qui t’attend !!!! LIBERE MOIIII !! »

J’avais hurler et lui me libérait... Je m’éloignais de lui en rampant, j’avais mal aux cotes mais ça allait passer. Je me remis face a lui, il souriait méchamment... Les rôles étaient inversés : j’étais la proie, lui le chasseur. Je marchais à reculons, oui j’étais en danger... Quelle idée aussi de tenter un jaguar ???

Un éclat de dangerosité brillait dans ses yeux. Cela m’excitait complètement ! En reniflant, je constatais que je puais les hormones ! Et merde...



holliday creation



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Lun 2 Fév - 17:41


 
Ne t'inquiète pas [PV Fhury Haime]

 

 


 

 

Le fichu chat-garou à deux balles m’entailla la peau avec ses griffes. Rien de méchant mais je grimaçais quand même. Je faillis de m’étouffer de surprise quand je vis le chat lécher le sang qu’elle m’avait arraché. J’avais toujours détesté les chats. Je soupirai quand elle gémit. Sérieusement le chat ?! Il/elle mit sa hanche contre l’arbre en je croisais les bras, restant calme. Je ne voulais pas me transformer. Je ne voulais pas perdre le contrôle et perdre mes capacités mentales qui m’étaient si précieuse. Je n’étais pas une allumette, certes, mais j’avais toujours pensé que le mentale était plus puissant que le physique. Plus destructeur.

« - Tu es devant moi, oui, mais si on ne te perce pas à jour, tu te caches, tu joues... alors joues avec moi... Je meurs d’ennuis au fond de cette cruche qui me sert de corps ! »

J’arquais un sourcil. Elle voulait jouer ? Ça n’allait pas arriver. Je ne jouais que quand c’était avec mes règles. Je peux passais pour une peureux, mais je préfère vivre en lâche intelligent que mourir en courageux idiot. Elle s’avança vers moi et allait sans doute se jeter sur moi. Je pourrais esquiver… Elle ne ferait que recommencer. J’allais plutôt la laisser se fatiguer pour que je puisse, après, la maintenir sans devoir me transformer. Ça allait faire mal… On m’a déjà coupé un bras et une jambe puis recousue et ouvert la gorge, je pense pouvoir supporte les coups de cette petite Fhury en mode chat-garou !

Comme prévus, elle se jeta sur moi en me planquant au sol. Je grimaçai légèrement. Mon pauvre dos… Il s’en remettra. Elle me mordit l’épaule en ronronnant. Je criai de douleur sur le coup avant de jurer. La vache ! Elle avait des dents bien pointues ! Elle devrait aller chez le dentiste ! Combien de fois devrais-je me dire de ne pas faire de l’humour ?! J’en pouvais plus de cette douleur qui me ramenait des souvenirs en surface. Je poussai le chat loin de moi en criant de douleur car ses crocs m’arrachèrent de la peau et de la chaire. Je n’avais pas à me préoccuper de cette blessure. Elle guérira toute seule.

Je m’avançais vers Fhurie et la plaqua au sol. Je me mis à califourchon sur elle pour bien la maintenir au sol et mit ses bras au dessus de sa tête en tenant ses poignets. Elle n’allait plus pouvoir bouger la petite diablesse ! Elle se débattu mais je ne lâchais pas prise. Elle avait déjà assez profité de mon sang comme ça. J’eu un sourire sadique avant de me pencher vers elle et lui dire :

« -Mon pauvre petit chou… On s’est fait attraper ? »

Elle fit la chose la plus inattendu. Je m’étais attendu à la voir rugir, ou miauler, de rage et de se débattre encore ou riposter. Elle m’embrassa. Je la regardai étonné avant de la répondre légèrement et timidement au baiser. Il fallait utiliser la timidité là. Faire genre qu’on peut joueur au gros dur qui se font passer pour des gentils mais qui, en vrai, sont tout timide en amour. J’avais déjà une idée à quoi tu allais me servir mon chou. Elle me mordit la lèvre et je grimaçais encore une fois

« - Libère moi mon pauvre petit jaguar perdu !!! Tu vas voir ce qui t’attend !!!! LIBERE MOIIII !! » Me cri-elle

Je fus étonné et la libera, me reculant. Je la regardais ramper en arquant un sourcil avec un sourire mauvais que je ne pouvais pas m’empêcher d’afficher. Je la vis reculer. Je n’allais pas pouvoir la laisser partir comme ça. Si elle parlait de comment j’étais en réalité, j’étais fichu. Mes plans ne rater jamais, je gardais toujours la situation sous contrôle et ce n’est pas un chat qui va changer ça. J’avais deux options : la tuer ou lui faire croire à l’amour. Si je la tuer, j’allais avoir un cadavre sur le dos et je n’aurai plus la sorte d’innocence que je gardais et c’est contraire à mes principes. Mais si je la faisais croire à l’amour, ça allait réduire ma coure de jeune fille, voir la détruire, et j’allais devoir la supporter… Mais ça m’aiderait pour le plan que je venais de prévoir… Je fis mon choix.

Je m’approchais de ma douce Fhury avec un sourire amusé. Je posais un pied devant l’autre, l’air joueur. Après tout, je m’amusais bien ! Je finis par arriver devant elle et m’accroupit. Ce n’était pas pour autant que je ne restais pas sur mes gardes. J’étais prêt à me reculer d’un coup si Fhury redevenait une furie. Je la regardais et j’arquai un sourcil en sentant une odeur de… Comment dire… Disons juste une drôle d’odeur. Je te faisais autant d’effet que ça ma chère ? Je lui caressai du bout des doigts la joue avant de lui dire

-Calme toi ma douce… Je vais pas te faire du mal si tu ne m’en fait pas. Ça semble être un bon compromis, non ? Et si ton… Chat-garou revient, je n’en ferai qu’une bouchée… Sans trop te faire mal bien sûr ! J’ai mes techniques…

   

  © Isaac
 

Revenir en haut Aller en bas
Fhury Haime

avatar

Humeur : Les temps changent...
Messages : 314
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Lun 2 Fév - 20:00




Retour à la normal


Alors là je restais sir le cul... Il... Bah merde alors ! Je n’aurais jamais pensée qu’un mec comme lui pourrait répondre comme ça... Merde je me sentis redevenir un doux chaton... Non, non, non !!!

Il s’approchait de façon très joueuse de moi, mais doucement, puis il s’accroupi devant moi. Je ne sais pas pourquoi mais mon visage se détendis d’un coup, mes oreilles se mirent à frémir, en attente de caresses. Quand son doigt me caressa la joue je me mis à ronronner... Oups


« -Calme toi ma douce… Je ne vais pas te faire du mal si tu ne m’en fais pas. Ça semble être un bon compromis, non ? Et si ton… Chat-garou revient, je n’en ferai qu’une bouchée… Sans trop te faire mal bien sûr ! J’ai mes techniques… »

Je le regardais avec un sourire tout doux, une chatte en chaleur, non mais je vous jure !!!! Je lui léchouilla la main, ronronnant toujours.

« -Je suis calme là petit jaguar. Mais qui te dis que je n’aimerais pas que tu m’en fasses ? Et saches... Je suis toujours là petit prédateur... La cruche n’est toujours pas revenue... Sauf si tu te sens de lui expliquer pourquoi elle à aussi mal et pourquoi elle est si humide... Montre moi tes techniques mon beau sauvage... »

J’essayais de garder une certaine fierté mais ce qu’il me faisait au niveau de la joue me rendait toute chamalow... Comment être une dangereuse créature quand on ronronnait à la moindre caresse ? Fichue nature !

Oh oui je le voulais, et je savais que Fhury aussi... Pour une fois que nous étions d’accord. Je me penchais en avant pour l’embrasser à nouveau, plus sauvagement, lui faisant ressentir clairement mon envie !

Je me remis à ronronner à son odeur... Je le renversa et me remis sur lui, à califourchon, dans la même position que plus tôt, quand il était sur moi, mais cette fois je contrôlais ! Je lui léchais le cou, le mordillant en même temps... J’hésitais à lui faire mal... J’en avais envie !!

En reniflant je ne sentis rien venant de lui, aucun envie réelle. Cela me frustrais et je poussais un feulant avant de me relever et de retourner dans ma cage. Il m’avait vexée ! Après un dernier regard pour ce magnifique jaguar je fermais les yeux et me laissais allez contre l’arbre, libérant la cruche...

-------------------------------------------------------------------------------------
Nom de ... Seigneur ! J’avais mal au dos... Comme si je m’étais faite fracasser contre un mur !!! En ouvrant les yeux, je vis Jake devant moi, l’épaule en sang... Oh non... J’avalais ma salive quand je sentis un goût de sang, réalisant que c’était de ma faute...

Je lui jetais un regard terrifié et me mis à trembler... Non... Je me mis à pleurer à chaude larme, malgré mon corps qui ne souhaitait qu’être comblé par Jake. Comment pouvait on ressentir tant de terreur et d’envie en même temps ?
[center]
« -Pardon... Pardon... Pardon... »[/center]



holliday creation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Ven 6 Fév - 21:18


 
Ne t'excuse pas  [PV Fhury Haime]

 

 


 

 
Je souris amusé en voyant un sourire doux se dessiner sur le visage de ma tendre Fhury. J’aimais de plus en plus ce petit chat. Il jouait au dur mais je n’avais qu’à sourire pour le faire craquer. Pas très résistant mais ça faisait tellement du bien de voir que même avec les garous, une fois transformé, je pouvais les mener par le bout du nez. Et en plus, je n’avais même pas à jouer au garçon parfait ! Mais bon, je devrais continuer à le jouer quand ma chère petite Fhurie redeviendra humaine. Je doute qu’elle se souviendra de moi en mode sociopathe.

« -Je suis calme là petit jaguar. Mais qui te dis que je n’aimerais pas que tu m’en fasses ? Et saches... Je suis toujours là petit prédateur... La cruche n’est toujours pas revenue... Sauf si tu te sens de lui expliquer pourquoi elle à aussi mal et pourquoi elle est si humide... Montre moi tes techniques mon beau sauvage... »


Je la regardai surprise avant de sourire amusé, rigolant presque. Belle répartie ! J’allais vraiment m’amuser ! Ça changé des... « cruches », comme elle avait dit par à port à Fhury, qui n’avaient qu’une envie : être ma petite amie et que je sois leur cavalier pour je ne sais pas encore quel bal. Ces filles qui se croyaient dans une série typiquement américaine à deux balles.

J’avançais mon visage doucement du bien avec un sourire joueur et haussant les sourcils. Elle m’embrassa sauvagement. Parfait mon petit chaton. Je répondis, moi aussi sauvage, au baiser en lui mordillant par moment sa lèvre inferieur. Fhury nous fit rouler pour ce retrouver au dessus de moi, à califourchon. Elle voulait se sentir puissante ? Ce n’était pas la peine d’essayer, je serrai toujours le plus puissant être nous deux. Elle me lécha le coup avant de le mordiller. Je me retins de lâcher un petit grognement. Fhury garou se releva en feulant avant de fermer les yeux.
Je vis son expression de visage changer d’un coup, et je devinais que c’était le retour de la « vraie » Fhury. Elle ouvrit les yeux et me regarda. Je lui souris un peu, pour la rassurée. Je vis que son regard se posa sur mon épaule. Il y avait encore du sang dessus mais elle était complètement guérie. Ma pauvre petite était terrifiée. Elle pleura d’un coup, et je fus très surpris. Je me relevai, grimaçant un peu. J’avais mal au dos. Je m’approchai doucement d’elle. Une fois arrivé devant elle, je posais une main sur son épaule, sérieux.

« -Pardon... Pardon... Pardon... »
Me dit elle

J’attrapais son menton avant de lui dire :

« C’est bon Fhurie, pas la peine de s excuser ! »


   
 

  © Isaac
 

Revenir en haut Aller en bas
Fhury Haime

avatar

Humeur : Les temps changent...
Messages : 314
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Lun 9 Fév - 13:27




Prise de conscience


Pas la Peine de... Non mais il ne va pas bien ?????? Bien sûr que je devais m’excuser ! Cet imbécile au fond de moi avait fais du mal à quelqu’un et je ne devrais pas m’excuser ?

« -Si tu es maso c’est pas mon problème !!! Mais je t’ai attaquée bon sang !!! Cette salope voulait te tuer tu t’en rend compte ???? Mais si tu aimes avoir ma.... Oh la pute ! Elle t’a embrassé ?!!! »

Je parlais calmement mais de façon glaciale, surtout quand je vit le sang qui perlait sur sa lèvre inférieur. Là, oui j’en avais marre de jouer les gamines de seize ans ! J’en avais vingt (ou presque) alors faire la part des choses était de mon devoir !

Je laissais tomber le masque de l’ado qui s’amourache d’un mec à la bad boy, puis devint très sérieuse, séchant mes larmes aussi vite qu’elles étaient venus. Il était si près... Je secouais la tête : pas le moment pas ptite Fhu’ ! Je me redressais et le regardais Jake, d’un regard sans joie.

« -Écoute mon beau, c’est une chose d’être une gamine qui pleure pour se faire pardonner d’avoir faillit te tuer, mais c’en est une autre que tu dises que je ne dois pas m’excuser ! Bon sang tu te rends compte de la situation ? Et si... Merde !!! Tu ne t’es pas enfui et tu n’as pas peur du tout, pourquoi ? Es tu réellement maso ? »

Je l’avoue, en posant cette dernière question j’étais complètement (ou presque) choquée. Il y avait plusieurs raisons possibles pour qu’il soit resté :
1- il s’inquiétait et craquait pour moi, peu probable ;
2- il était maso, mais là je me répète,
3- lui aussi était différent.


D’ailleurs son odeur, plus entêtante qu’avant, clamait là chose en moi, l’apaisait... Je ne comprenais plus rien du tout. Tout d’abord pourquoi il saigne ? Pourquoi n’a-t-il pas peur ? Et...

« -Tu as sentis mon odeur ! Je vois... Ton odeur aussi es... Différente... »

Perdu dans mes pensées, à savoir, tenter de comprendre cette fichu histoire, je n’avais pas vu les diverses expressions qu’avait pris son visage ni même le fait qu’il c’était relevé. Je sentis la chose en moi gigoter, voulant ce jeune homme en elle... J’écarquillais les yeux encore une fois, et baissais les yeux vers mon bas ventre... J’étais excitée !!! En me concentrant mieux sur les sensations de mon corps, je constatais aussi que j’avais mal au dos... D’instinct je reculais en lui demandant qui et ce qu’il était, qu’il me raconte ce qu’il venait de ce passer. Je n’avais pas peur du tout de lui, mais j’étais méfiante, il voulait quelque chose de moi, sinon malgré mon état il serait parti, faisant comme si de rien était, j’en étais certaine !

Oui bon, j'étais jalouse que la chose est le courage qu'il me manquait, mais ça c'est une autre histoire!

holliday creation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Ven 13 Fév - 14:42


 
Devine  [PV Fhury Haime]

 

 


 

 
 « -Si tu es maso c’est pas mon problème !!! Mais je t’ai attaquée bon sang !!! Cette salope voulait te tuer tu t’en rends compte ???? Mais si tu aimes avoir ma.... Oh la pute ! Elle t’a embrassé ?!!! »

Je soupirai. Elle me cassait bien les oreilles là. Je n’aimais pas qu’on s’agite comme ça.  Elle voulait me tuer mais il n’avait pas réussit, fin de discutions. Pourquoi les filles étaient si compliquées parfois ?! Je la vis sécher ses larmes. Elle me regarda et je fis de même en arquant un sourcil.  Elle allait m’engluer comme si j’étais un gosse… Bon, ce n’était pas totalement faux, je n’étais pas majeur.

« -Écoute mon beau, c’est une chose d’être une gamine qui pleure pour se faire pardonner d’avoir faillit te tuer, mais c’en est une autre que tu dises que je ne dois pas m’excuser ! Bon sang tu te rends compte de la situation ? Et si... Merde !!! Tu ne t’es pas enfui et tu n’as pas peur du tout, pourquoi ? Es tu réellement maso ? »


Bon, c’est quand qu’elle réalisé que je n’étais pas humain, tout comme elle ?  Je la dévisageai avant de faire craquer mes doigts. Je restais quelques instants silencieux avant de me rapprocher encore plus d’elle. Je la regardai en souriant avant de lui chuchoter à l’oreille :

« -Devine ma belle. Utilise tes sens… »


J’eu un sourire amusé en attendant qu’elle comprenne ce que j’étais.  Elle allait trouver, fallait juste attendre un peu le temps que ça monte au cerveau.  Espérons que ça ne prenne pas trop de temps, j’ai pas toute la nuit moi ! Je devais retourner en cours.

« -Tu as sentis mon odeur ! Je vois... Ton odeur aussi est... Différente... »


Elle avait enfin deviné ! Par contre je doute qu’elle devine ma race exacte.  Après tout, les jaguar-garou n’étaient pas très courants ! Parfois je me demande même si je ne suis pas le seul…  Ma douce Fhury écarquilla les yeux et je la regardai. Avait elle deviné ou c’était autre chose ? C’était sans doute autre chose !

Je la vis reculer et je penchais la tête sur le côté. Je me retins d avancer avec un sourire sadique, ce n’était pas la peine de la faire flipper encore plus.  Elle me demanda ce qui s’était passé et je lui racontais mais sans trop rentrer dans les détails par flemme.  Je la regardais en me demandant comment tout ça allait se finir

"- Tout bon ! Bravo ma belle !
   
 

  © Isaac
 
Revenir en haut Aller en bas
Fhury Haime

avatar

Humeur : Les temps changent...
Messages : 314
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Dim 15 Fév - 18:59




Calmée


Je lâche un grand soupire. Calme toi, idiote ! Son odeur est entêtante. Je rougie en réalisant que je l’avais blessé. Une fois qu’il m’eut fait un récapitulatif de la situation et dis :

"- Tout bon ! Bravo ma belle ! »

Je souris timidement, sachant très bien qu’il me cachait quelque chose. Je fermais les yeux en essayant de forcer la chose en moi à me révéler. Le combat fut long, mais la chose était épuisée. Des images apparurent alors dans mon esprit et je rougis violemment. En rouvrant les yeux, je le vis encore devant moi et je lâchais alors la bombe, en tremblant...

« Jaguar... »

Je penchais la tête sur le côté. Ne sachant ce qu’il était et me rappelant que je l’avais presque violé. Je décidais de m’approcher de lui et de l’embrasser, plus timidement, pour lui montrer que je le voulais toujours mais que je n’allais pas le violer pour autan. Je reculais un peu.

« Nous sommes... Des monstres ? Je ne comprends rien. Savais tu ce que j’étais quand tu m’as abordé ? C’est pour cela que tu es venu me parler ? Désolée de te poser toutes ses questions... »

Je le regarde, plus calme que précédemment. Ma robe mouillée me colle à la peau et nous étions proche de chez moi. Après réflexion, je me dis qu’aller au chaud et au sec serait plus correcte pour continuer cette conversation. Je m’approche donc de mes affaires et les récupères.

« Écoutes, j’habite à côté. Que dirais tu que nous y allions pour faire sécher nos vêtements, prendre une douche chaude et continuer cette conversation autour d’un café chaud, es tu d’accord ? »

Je l’attendais près du chemin qui menait vers chez moi, la tête pencher sur le côté, souriant tendrement.

holliday creation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Mar 17 Fév - 19:02


 
désolé [PV Fhury Haime]

 

 


 


 

 
Je la vis sourire timidement avant de fermer les yeux. Que faisait tu ma belle ? Tu essayait sans doute de chercher ma nature exacte. Bonne chance, j espère pour toi que tu as un bon odorat ! Tu va en avoir besoin... J'arquais mon sourcil droit en la voyant rougir comme... Une tomate. Pas très original, je savais. Avant d ouvrir les yeux. Je souris amusé en la regardant. La douce avait deviné. Elle était assez douée. Je devais avouer ! Elle dit, en tremblant ce qui m'amusa :

« Jaguar... »

J'eu presque envie de l applaudir pour tout vous dire. Je fus surpris en la voyant approcher. Elle n avait donc pas peur alors qu'elle savait pas vrai nature, un jaguar-garou sociopathe. Elle devait soit etre bête, soit courageuse et moi très craquant ! Je pensais que toute les options étaient bonne. Elle m'embrassa et j en fus très surpris. J'allais répondre à son doux baiser quand elle se recula et je la regardai sans rien dire, reprenant ma façade de gentleman.

« Nous sommes... Des monstres ? Je ne comprends rien. Savais tu ce que j’étais quand tu m’as abordé ? C’est pour cela que tu es venu me parler ? Désolée de te poser toutes ses questions... »

Je détournai le regard, gêné, en avalant ma salive. C'était vrai. Nous étions des monstres, pour ma part je l'assumais complètement, mais je devinais que ce n était pas son cas. Le fait que je l'avais abordé car je connaissais sa nature était aussi vrai. Ça avait était comme un réflexe aussi étonnant que cela puisse paraître pour moi qui aimait me contrôler complètement.

"Oui. Je savais ce que tu était et c'est pour c'était pour ça que je suis venu te parler.. Un peu comme instinct."
Je la regardai dans les yeux avant de lui dire, me voulant sincère "je suis vraiment désolé."

Elle était calme. Ça se se voyait, certes, mais ça se sentait aussi. Le baiser était aussi une évidence. Je la regardai sans rien dire. Attendant de voir comment tout ça allait se finir. Bien j espérais pour elle.

« Écoutes, j’habite à côté. Que dirais tu que nous y allions pour faire sécher nos vêtements, prendre une douche chaude et continuer cette conversation autour d’un café chaud, es tu d’accord ? »


Je la regardai, vraiment étonné. Je m'y étais vraiment pas attendu. J'hésitais tout d'abord. J'allais sans doute raté le prochain cour... Je la vis attendre à côté d'un chemin, la tête penchée sur le côté en souriant tendrement. Je soupirai en passant une main dans mes cheveux en soupirant. Ce n'était pas la mort si je ratais un cour et je devais terminer ce que j avais commencé

"C'est d'accord"

J'allais la rejoindre en souriant

   
 

  © Isaac
 
Revenir en haut Aller en bas
Fhury Haime

avatar

Humeur : Les temps changent...
Messages : 314
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Mer 18 Fév - 15:28




Au chaud


En fait cela ne m’étonnais pas qu’il m’est approchée à cause de mon odeur. Tout en marchant vers chez moi, qui se situait à la lisière entre ville et forêt je réfléchissais à ce que nous nous étions dis... Cinq minutes après, j’insérais la clef dans la serrure de la maison. Décrépis et un peu abîmée mais une fois à l’intérieur, c’était chaleureux et refais à neuf.  Je le conduis dans le salon avec un canapé et des fauteuils rouges devant une table basse en bois noir. Il y avait une vidéothèque pleine et une télé avec plusieurs consoles de jeux.  Je lui proposais qu’il ailles prendre sa douche pendant que je préparais une collation. Après l’avoir fait passer dans ma chambre pour lui dégoter un t-shirt et un pantalon, je le conduis dans la salle de bain et lui donnais une serviette propre.

« Monsieur Valentine n’est pas encore rentré, mais si tu veux, tu peux utiliser les gels douches homme. Je doute que tu apprécie vraiment sentir les agrumes. »

Je lui souris et retournais dans la cuisine préparer des cookies et un café. Quelques minutes plus tard, je pris la direction de la salle de bain du rez de chaussée et me lava à la vite. Je mis une robe noir, simple et sans décolleter pour une fois, qui s’arrêtait au dessus du genou. Je me démaquillais, pas besoin d’être trop pouf chez moi, je ne devais plaire à personne sauf à moi. Je me fis une queue de cheval haute et attendis le retour du petit jaguar .

holliday creation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Lun 23 Fév - 18:05


 
prêt[PV Fhury Haime]

 

 


 


 

 
Nous arrivâmes donc devant la maison de Fhury.  Elle ne semblait pas être très… Confortable.  Une petite maison, sans doute assez vielle, dans une forêt… C’est sûr que ce n’est pas une maison de luxe ! Elle ouvrit la porte avant d y rentré, et je fis de même.  Contrairement à ce que faisait croire son extérieur, le mobilier, le sol, les murs et le plafond paraissaient être relativement récent.  Elle me conduit dans le salon.  Il y avait un canapé rouge, des fauteuils rouges aussi, une table basse noir et une télé accompagnée par des consoles de jeux vidéos. Elle me proposa que j’aille prendre une douche pendant qu’elle s’occupe de préparé des trucs à manger. J’acceptai.  Il me prêta un tee-shirt et un pantalon avant de me montrer la salle de bain.

« Monsieur Valentine n’est pas encore rentré, mais si tu veux, tu peux utiliser les gels douches homme. Je doute que tu apprécie vraiment sentir les agrumes. »

Je souris amusé avant de la remercier. Je me dépêchai de me déshabiller pour rentrer dans la douche et je m’y douchais. Comme ma chère Fhury me l’avait proposé, j’utilisai les gels douches pour homme. Je ne tenais pas à avoir une odeur de fille. Une fois lavé, je sortis de la douche, attrapant deux serviettes. J’enroulai la première autour de ma taille et commençai à sécher mes cheveux et mon buste avec la deuxième. Une fois la partie supérieur de mon corps séché, je fis de même avec le bas.

Une fois séché, je m’habillai avec les affaires que Fhury m’avait prêtées et me dirigeai vers le salon pour  retrouver la jeune fille, qui devait être plus vielle que moi. Je finis par la retrouver. Elle avait une robe noire et avait enlevé le maquillage qu’elle avait avant de prendre sa douche.  Je lui souris tout en arrangeant une mèche qui ne voulait pas rester à sa place.

« Une bonne douche chaude réchauffe et remet sur pied, tu ne trouve pas ? »


   
 

  © Isaac
 
Revenir en haut Aller en bas
Fhury Haime

avatar

Humeur : Les temps changent...
Messages : 314
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Mer 25 Fév - 17:23




Révélation




« Une bonne douche chaude réchauffe et remet sur pied, tu ne trouve pas ? »

Je relevais la tête, un peu surprise et lui souris en hochant la tête. Je lui fis signe de venir s’asseoir avec elle. Je le détaillais. Il était beau. Je devais avouer que le voir ainsi dans les vêtements que je lui avais passé me plaisait beaucoup. Je dus refouler une vague de satisfaction possessive qui montait en moi. Je le regardais avec attention, me remémorant avec difficulté le moment ou le chat avait pris le dessus... J’en eu des frissons de plaisir.

« Oui, je suis tout à fais d’accord avec toi. Et tu es attirant dans ses vêtements mon chou. Un cookies ? » Je lui tendis l’assiette « Je suis une femme chat, mais c’est tout ce que je sais à mon propos... Enfin pas tout à fais mais on va dire que si. Explique moi ce que tu es, sans me mentir s’il te plait. J’ai besoin de savoir. »

J’avais un peu peur je devais l’avouer. Je savais qu’il était un danger pour moi. Surtout seul, nous deux. Et merde. Je me sentis à nouveau excitée. Je pris une expression neutre, pour ne rien laisser paraître même si je savais que dans quelques secondes, il allait le sentir dans mon odeur. Je me mis à maudire Shawn. Depuis qu’il m’avait pris ma virginité, et moi la sienne, j’étais dans un constant état d’excitation.

Tandis qu’il me répondait, Je me mis à regarder dans le vague, comprenant alors que je n’étais vraiment pas la seule bizarrerie de cette ville. Miyavi avait donc eu raison...  Pourquoi avais je eu tant de mal à le croire ? Parce que je voulais trouver une excuse rationnelle et non surnaturelle. Après tout, comment pouvais je croire que les monstres de mon enfances existaient bel et bien ? « Ne traîne pas dans la rue, où le loup te mangera ! » Ma grand-mère me faisait peur avec ça quand j’étais petite. Je comprenais enfin que tout cela n’était pas de veine histoire mais bel et bien la réalité.

Je me remis à le regarder, avec une envie : poser mes lèvres sur sa délicieuse bouche si sexy... Nom de... Fhu ! Stop ! Je crois que je suis une folle. Il empestait le danger, le sang...  Mais sans comprendre il m’attirait... Je ne savais pas, ne comprenais pas pourquoi. Mais oui il me plaisait. Avec un peu de chose, après son départ tout cela cesserait et je pourrais me concentrer sur autre chose. Je ne voulais qu’une chose : ne plus jamais coucher avec un homme qui ne voulait rien de plus de moi, et je m’y tiendrais, peu importe l’envie irrésistible que j’avais en présence dut dis mec.

« Pourquoi m’as-tu approchée ? Outre le fait que je sois une ... Un monstre. Encore une fois ne me ment pas. »

Je plongeais un regard franc dans ses yeux. Espérant qu’il n’allait pas inventer un bobar encore...

holliday creation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Ven 27 Fév - 15:39


 
En Vérité[PV Fhury Haime]

 

 


 


 

 
Je vis son air surprise quand elle releva la tête, avant de sourire tout en hochant la tête. Elle me fit signe de venir m’asseoir avec elle alors que je remarquais qu’elle me détaillait. Je me retiens de sourire amusé. Je m’assis à côté d’elle, calant mon dos. Je devais avouer que ce confortable était assez confortable et qu’il devait bien être nouveau. Je passais, sans vraiment me rendre compte, une main dans mes cheveux.

« Oui, je suis tout à fais d’accord avec toi. Et tu es attirant dans ses vêtements mon chou. Un cookie ? »

Je fus surpris. Je la remerciai avant de prendre un cookie dans l’assiette qu’elle me tendait. Je croquai dans le cookie. Il était délicieux. Je lui fis remarquer, mais elle semblait déterminée à me poser des questions et je ne fus pas sûr qu’elle ait entendu mon propos

« Je suis une femme chat, mais c’est tout ce que je sais à mon propos... Enfin pas tout à fais mais on va dire que si. Explique-moi ce que tu es, sans me mentir s’il te plait. J’ai besoin de savoir. »

J’arquais un sourcil. Je finis mon cookie rapidement. Je ne comptais pas parler la bouche pleine. Je connaissais bien les bonnes manières. Tout en le terminant, je regardais Fhury. Je pouvais voir, dans ses yeux et sur son visage, qu’elle avait un peu peur. C’était tout à fait normal. Après tout, elle ne savait rien sur moi. Elle savait juste que je n’étais pas vraiment humain. Que j’étais un de ces êtres surnaturels. J’allais commencer à répondre quand je sentis une odeur… spécial que j’avais déjà sentis il y avait pas longtemps… La douce jeune femme qui se tenait devant moi était excitée.

« Eh bien, je suis ce qu’on peut appeler un jaguar-garou. Si j’ai bien compris mon… informateur c’est une race assez rare. En gros, c’est comme un loup-garou mais à la « place » du loup, c’est un jaguar. Tout bêtement. »

Je vis que, pendant mon explication, ma douce semblait être ailleurs. Elle semblait penser à quelque chose d autre. Elle devrait faire des efforts pour garder les pieds sur terre…

« Pourquoi m’as-tu approchée ? Outre le fait que je sois une ... Un monstre. Encore une fois ne me ment pas. »

Je la regardai, surpris, avant qu’un sourire amusé étire mes lèvres. Je vis qu’elle me lancé un regard qui me demander d’être franc. J’y répondis en arquant un sourcil.

« Pour des raisons basiques. Je m’ennuyais, t’était jolie… Tu vois le genre. »

Je la regardai avec un regard franc, le même qu’elle m’avait lancé mais plus… Las ?


   
 

  © Isaac
 
Revenir en haut Aller en bas
Fhury Haime

avatar

Humeur : Les temps changent...
Messages : 314
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Jeu 5 Mar - 19:54




Explique moi



« Le genre tiens elle est pas mal je me la culbuterais bien avant de l’abandonner la à son triste sort et à ses pleurs espérant qu’elle se souvienne de moi dans une fierté mal placé typiquement masculine ? Ou le genre tiens elle est pas mal allons lui parler et voir ce qu’elle peut m’apporter dans la vie ? »



Je souris, taquine. Je voulais simplement savoir. Mais le fait qu’il me trouve jolie... J’étais heureuse sans vraiment savoir si c’était une bonne chose ou non. Après tout je ne savais rien de lui, mais je l’avais fait venir chez moi. J’étais cruche.  M’enfin c’était fait. Maintenant je devais le faire parler, qu’il m’explique tout sur ce que je ne savais pas.

« Je... Je suis devenu ainsi il y a quatre ans, mordu lors d’une nuit de pleine lune. Je ne sais plus ce que je fichais dans la forêt, mais quand je me rendis compte qu’il faisait nuit, je m’étais mise à courir pour retrouver le chemin de chez moi... Lorsque je me sentis suivit. J’ai accélérée, je suis tombée. Là, un immense chat d’un blanc immaculé aux yeux vert émeraude à surgit et ma mordu au poignet. J’en porte encore la marque... J’ai très vite perdu le contrôle. Alors que je refusais de retourner en cours, mes parent m’ont fais des cours à domicile pendant plusieurs mois... Mais les nuits de pleine lune ou même d’autre d’ailleurs, je disparaissais. On me retrouvait toujours nue, à proximité de Beacon Hills... J’ai quitté ma famille le jour ou je me suis réveillée au côté d’un cadavre de loup... Je ne voulais pas faire de mal à ma famille... J’ai errer pendant un ans avant de finalement m’installer ici il y a quoi... Trois mois ? J’ai repris contacte avec ma famille et ils me paient la maison ou je vis, si je retourne au lycée... La honte, être au lycée à bientôt vingt ans... Jusqu’à il y deux semaines, je ne me contrôlais toujours pas et passais mes nuits à faire des cauchemars... J’ai rencontrée un... Comme Panoramix là... Un druide ! Il ma sauvé la vie puis trifouillé, dans mon aura hein, et m’a permis de contrôler mes transformations... Mais bon... Mentalement je n’y arrive pas... Je veux dire, je suis trop humaine. Ma partie féline est sous cage, trop violente... Alors qu’au fond de moi, je sais que je serais puissante si j’arrivais à ne faire qu’un avec le chat... Et lui ça l’amuse... »



J’avais tout lâché d’uns traite, sans m’arrêter. Au bout d’un moment, je relevais les yeux sur lui, inquiète de son silence. Je ne savais pas vraiment ce à quoi il pensait. Il cachait bien ses expressions faciales. Pas juste. Il avait l’air las de tout ça, comme si je le faisais chier. Et voilà ! Il allait se barrer. M’enfin au moins, ça allait m’éviter de le violer sur le canapé... J’avais vraiment un problème ! Sans compter que j’avais un retard dans mes règles depuis... Enfin je devais le contacter. Sauf si elles arrivaient comme par miracle avant demain. Je souris, amusée de la chose.

Je me demandais comment j’avais pu en arriver là. Moi qui ai refusé tout contact physique pendant plus d’un an et demi avec des hommes, alors que je n’étais qu’une vagabonde mineur travaillant dans des bar miteux... Un soir de pleine lune ou un mec me fais du rentre dedans, je cède et je copule toute la nuit... Et me voilà frustrée à plein temps maintenant... Qu’elle catin je faisais. Si mère savait ça... elle s’en foutrait royalement. Mais mon père serait déçu de voir ce que j’étais devenu. Faible. Non que je fus déjà forte, mais en ce moment j’étais même encore plus faible qu’avent. Je lâchais un soupire et revient sur terre. Jake était resté muait. Soit, j’allais lui dire tout ce que je savais.

« J’ai rencontré plusieurs créatures non humaines... Un kami... Kanima panthère, un chasseur, des loups, un druide... Ah et un.... Homme feu ? Phénix ? Bref, il y a plein de choses que je ne comprend pas, j’ai besoin de savoir, de comprendre dans quel monde je suis tombée du jour au lendemain... Peux tu m’aider ? S’il te plait ? »



Bien qu’ayant envie de lui, je me tortillais même sur mon siège pour essayer de calmer la douloureuse chaleur qui me pétrissait le bas ventre, je ne pouvais rester sans réponse. Et il pouvait m’en donner, j’en étais sur.



holliday creation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Lun 23 Mar - 17:05


 
Le genre [PV Fhury Haime]

 


 


 

 
« Le genre tiens elle est pas mal je me la culbuterais bien avant de l’abandonner la à son triste sort et à ses pleurs espérant qu’elle se souvienne de moi dans une fierté mal placé typiquement masculine ? Ou le genre tiens elle est pas mal allons lui parler et voir ce qu’elle peut m’apporter dans la vie ? »

Je souris amusée. Finalement, je l’aimais bien. J’avais eu raison de ne pas la tuer et de, plutôt, la faire croire en l’amour.  Bon, faudrait aussi que je me bouge aussi un peu plus le cul pour vraiment lui faire croire.  Elle me donnait une sorte de perche, que je comptais bien attraper. Je souriais toujours, mais laissant une petite impression de gêne avant de passer une main dans mes cheveux.

« Le genre tiens elle est pas mal allons lui parler, ne laissant pas une demoiselle d’une telle beauté seule et faire connaissance avec elle. Et pour être franc, je ne regrette pas de t’avoir abordé. Même si j’ai faillis me faire tuer par ton petit chat. »

« Je... Je suis devenu ainsi il y a quatre ans, mordu lors d’une nuit de pleine lune. Je ne sais plus ce que je fichais dans la forêt, mais quand je me rendis compte qu’il faisait nuit, je m’étais mise à courir pour retrouver le chemin de chez moi... Lorsque je me sentis suivit. J’ai accélérée, je suis tombée. Là, un immense chat d’un blanc immaculé aux yeux vert émeraude à surgit et ma mordu au poignet. J’en porte encore la marque... J’ai très vite perdu le contrôle. Alors que je refusais de retourner en cours, mes parent m’ont fais des cours à domicile pendant plusieurs mois... Mais les nuits de pleine lune ou même d’autre d’ailleurs, je disparaissais. On me retrouvait toujours nue, à proximité de Beacon Hills... J’ai quitté ma famille le jour ou je me suis réveillée au côté d’un cadavre de loup... Je ne voulais pas faire de mal à ma famille... J’ai erré pendant un an avant de finalement m’installer ici il y a quoi... Trois mois ? J’ai repris contacte avec ma famille et ils me paient la maison ou je vis, si je retourne au lycée... La honte, être au lycée à bientôt vingt ans... Jusqu’à il y deux semaines, je ne me contrôlais toujours pas et passais mes nuits à faire des cauchemars... J’ai rencontrée un... Comme Panoramix là... Un druide ! Il ma sauvé la vie puis trifouillé, dans mon aura hein, et m’a permis de contrôler mes transformations... Mais bon... Mentalement je n’y arrive pas... Je veux dire, je suis trop humaine. Ma partie féline est sous cage, trop violente... Alors qu’au fond de moi, je sais que je serais puissante si j’arrivais à ne faire qu’un avec le chat... Et lui ça l’amuse... »


Elle avait lâché ça d’un coup, sans s’arrêtait.  Je fis une mine inquiète en penchant la tête. Même si je haïssais l’avouer, j’étais un peu comme elle… D’une certaine façon.  Je n’aimais pas le jaguar qui était en moi. Je faisais tout pour rester calme, ne jamais m’énerver. Car si je m’énerver, je devenais un jaguar violent.  Je le devenais assez pendant la pleine lune. Chaque pleine lune, je m’enfermai dans une salle blindé que je louais grâce à l’argent de mon père, et j’y passais la nuit.  Je ne voulais pas me retrouver du sang sur les mains et avoir pleins de problèmes.

Je me rapprochai de ma douce Fhury avant de lui prendre ses mains dans les miennes, lui souriant pour la rassurer. Je la vis relever les yeux. Je lui mis une mèche derrière son oreille avant de prendre son menton entre mes doigts, souriant toujours, rassurant.

« J’ai rencontré plusieurs créatures non humaines... Un kami... Kanima panthère, un chasseur, des loups, un druide... Ah et un.... Homme feu ? Phénix ? Bref, il y a plein de choses que je ne comprends pas, j’ai besoin de savoir, de comprendre dans quel monde je suis tombée du jour au lendemain... Peux-tu m’aider ? S’il te plait ? »


Elle me fascinait cette fille… J’aimerai pouvoir en apprendre plus sur elle et comprendre son raisonnement et bien plus.  Elle me demandait de l’aide alors qu’elle avait vaut mon vrai moi, la dernière personne à qui on veut demander de l’aide. Et pourtant elle était là.

« Tu peux rajouter un jaguar-garou à ta liste de rencontre surnaturelle » je souris amusée, espérant qu’elle fasse de même « Fhury, je ne suis pas un spécialiste sur le monde surnaturel, mais je veux bien essayer de t’aider, avec le quelques connaissances que j’ai. »


   
 

  © Isaac
 
Revenir en haut Aller en bas
Fhury Haime

avatar

Humeur : Les temps changent...
Messages : 314
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Mer 25 Mar - 14:12






Calme toi Fhu!




Feat :


Il me trouvais belle ? Je sais, je suis lente. Je n’avais compris le sens de ses paroles, qu’après mon monologue. Il avait le on de me faire rougir. Je n’étais pas assez idiote pour croire au coup de foudre, mais soit c’était un super acteur, soit le ciel se moquait de moi. J’allais finir par croire en dieu ! Je me remis à regarder le sol, Si seulement je... Le cours de mes pensées fut stoppé net quand je sentis sa main prendre la mienne. Il replaçait une mèche de mes cheveux derrière mon oreille et ses doigts sous mon menton, me relevaient délicatement la tête, en souriant de façon rassurante. Je terminais de lui parler en le suppliant de m’aider. Je ne savais pas trop ce qu’était un jaguar garou. Mais il était la seule personne à qui je pouvais demander de l’aide...

-Tu peux rajouter un jaguar-garou à ta liste de rencontre surnaturelle. Fhury, je ne suis pas un spécialiste sur le monde surnaturel, mais je veux bien essayer de t’aider, avec les quelques connaissances que j’ai.

Je lui souriant avec tendresse et remerciement quand mes yeux se posèrent sur ses lèvres. Je me mordis la mienne pour ne pas faire de bêtise mais ce mec... Mon corps prit le contrôle sur ma volonté, et je me retrouvais en train de l’embrasser avec... Amour ? Non, plus avec affection et envie. Mon cœur s’emballait et mes joues rosirent. Je ne me connaissais pas aussi spontanée. Tout en gardant mes lèvres contre le sienne, je l’attirais a moi pour le prendre dans mes bras, avant de prendre pleinement conscience de mes actes. Merde. Je reculais d’un coup.

-Je... Pardon ! Je ne sais pas ce qu’il m’a prit.


Je lui tournais le dos en me maudissant, tête baisée, une main sur mes lèvres. Je m’excusais auprès de lui et sortis presque en courant de la pièce. Une fois dans le couloir je m’adossais au mur, le souffle court, le cœur bondissant dans ma poitrine, les joues en feu. Je me maudissais. Pourquoi avais je fait cela ? Par envie et par pulsion. Tout simplement. J’avais suivit les instincts les plus primaires qu’un être humain pouvait avoir en lui. Avec mon côté félin en plus, garder la tête froide devenait vraiment difficile. Tiens ! La tête froide me donnais une idée. J’allais dans la salle de bain, laissant la porte entrouverte. Je me passais de l’eau sur le visage puis couper le robinet et mis une main de chaque côté de la vasque, laissant retomber ma tête.

-Tu vas avoir vingt ans, arrête de te comporter comme une adolescente de quinze ans, Fhu’.

Je me parlais, chuchotant presque pour retrouver mes esprits... Bah merde alors, je ne pensais pas que je pourrais perdre le contrôle sur mes émotions. Tout était chamboulé en moi, et cet imbécile de chat ricanait. Idiot !



© Fiche par Mafdet MAHES


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]   Ven 27 Mar - 18:31


 
Moi aussi [PV Fhury Haime]

 


 


 

 
Je la vis rougir et je souris un peu amusé, mais sans être méchant. Elle se remit à regarder le sol, gênée j’imagine. Je pris sa main pour la rassurer tout en lui mettant tendrement une mèche derrière son oreille, souriant toujours. Je continuais à l’écouter, attentivement, retenant le plus possible. N’importe quel détail de son histoire pourrait devenir très important à l’avenir. Une fois qu’elle eu finis de parler, je lui répondis, d’une voix rassurante et douce

-Tu peux rajouter un jaguar-garou à ta liste de rencontre surnaturelle. Fhury, je ne suis pas un spécialiste sur le monde surnaturel, mais je veux bien essayer de t’aider, avec les quelques connaissances que j’ai.

Ma douce me remercia en souriant. Je lui répondis que c’était tout naturel, alors que c’était tout, sauf naturel. Je vis son regard se poser et je me retins de sourire amusé. J’avais sans doute fait un très bon travail sans vraiment m’en rendre compte. Tant mieux. Elle se mordit les lèvres, et je sus que je n’avais qu’à attendre qu’elle craque, ce qu’elle allait bientôt faire je pense. J’eu à peine le temps de penser ça, que je sentis ces lèvres se poser sur les miennes. Je répondis tout de suite au baiser. Ça avait fait un bail que je n’avais pas embrassé de fille, mais je devais reconnaitre que les lèvres de ma chère Fhury étaient vraiment très douces. Elle m’attira vers elle, et je me collais contre elle. J’allais passer mes bras autour de sa taille quand elle se recula, toute rouge.

-Je... Pardon ! Je ne sais pas ce qu’il m’a prit.

Je m’approchais d’elle pour lui poser une main sur son épaule, la rassurer mais elle m’en ne laissa pas le temps. Elle s’excusa et sortit de la pièce, me laissant seul, comme un idiot sur le canapé. Je pris une grande inspiration en passant une main dans mes cheveux. Je regardai vers où elle était partit, me mordant légèrement, et sans faire exprès, me mordant la lèvre. Je décidais de lui laisser un peu de temps avant de la rejoindre.
Je finis par me lever et de sortir du salon, allant dans le couloir. Elle n’y était pas. Je regardais à gauche, puis à droite la cherchant du regard avant de soupirer réalisant que je pouvais le retrouver grâce à mon odorat. Je suivis sa douce odeur jusqu’à devant une salle. Je tapais doucement à la porte avant de rentrer doucement
Je la vis appuyée sur un lavabo. Je m’avançais doucement vers elle avant de passer mes bras autours de sa taille avant de lui chuchoter contre son torse

« Tu n’avais pas à t’excuser ma belle, moi aussi j’en mourrais d’envie… »



   
 

  © Isaac
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jaguard contre Chat [PV Jake Holmes]
» l'amour d'un chat pour son maitre
» L'arène du chat fourieux !
» Tactique gobelins contre nains
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Lycée :: Quelque part dans le lycée-
Sauter vers: