AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
23 décembre 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Cassian Norton




Classement au
12 novembre 2017

Zeke Pevencie


►►►◄◄◄br />
Arès Kye Coleman & Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Jansen Avery




Classement au
25 novembre 2017

Cassian Norton


►►►◄◄◄br />
Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Maxine Evans




Classement au
13 novembre 2017

Les Admin


►►►◄◄◄br />
Cassian Norton


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
14 octobre 2017

Maxine Evans


►►►◄◄◄br />
Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia

Partagez | 
 

 Wolf trap against claws and fangs (ft. Kada'an Ravewood)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lionel Lerouge

avatar

Humeur : Rugissante
Messages : 43
Points : 62
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/06/2017
Localisation : Dans une voiture à écouter de la musique surement.

MessageSujet: Wolf trap against claws and fangs (ft. Kada'an Ravewood)    Lun 19 Juin - 21:41

Wolf trap against claws and fangsLionel & Kada'an
Don't panic, just listen and let the futur happened ( Lindsey Stirling → Shatter me ) ••• L'infirmier terminait tout juste son service. La journée avait été plutôt tranquille si on ne tenait pas compte du fait qu'une bande de jeunes étaient arrivés blessés et couvert de sang à l'hôpital suite à une agression. Lionel avait donc pris en charge la petite troupe. Beacon Hills n'était pas le meilleur choix de destination finalement, en plus des accidents bizarres, il y avait des agressions. Lionel s'en fichait pas mal, après tout, il y avait des agressions et des vols partout et il n'existait pas de villes tranquilles dans le monde. Il y avait seulement des zones où la violence était plus concentrée que d'autres endroits. Lionel écouta d'une oreille attentive ce qu'une des jeunes filles du nom de Julie lui disait. Elle avait sûrement besoin de parler et de se confier à quelqu'un. La seule chose étant que son récit était étrange, tout comme les blessures qu'elle avait. Lionel avait remarqué des engelures sur tout son corps. En été, c'est surprenant, mais comme d'habitude, le jeune homme se contenta d’acquiescer et de lui prescrire de quoi la soigner. Il se souvenait d'une créature rencontrée au Japon qui avait un pouvoir sur le froid, mais il se doutait qu'il puisse y en avoir ici. Après que l'infirmier eut terminé, Julie repartie. Comparée à ses camarades, elle était sans doute la moins amochée du groupe. Lionel savait ce que ça faisait, le sentiment d'impuissance de n'avoir rien pu faire et n'avoir quasiment rien eu, c'était un sentiment de frustration très fort. Le jeune homme comprenait difficilement ce genre d'émotion, mais il savait très bien ce que ça faisait, il suffisait de voir l'état mental de la jeune fille, elle semblait totalement perdue et très perturbée. Malgré les détails fournit par Julie, il savait qu'elle n'avait pas tout dit et qu'il y avait quelque chose de bien plus étrange en dessous. Bref, ce n'était pas le sujet.

- Bon, j'y vais. Dit-il à ses collègues de garde cette nuit après s'être changé et terminé ce qu'il avait à faire.

Lionel n'avait aucune idée de l'heure qu'il était quand il était sortie du service des urgences. Ce qu'il savait, c'est qu'il faisait nuit et qu'un croissant de lune trônait fièrement dans le ciel sombre de Beacon Hills. Comme à son habitude, Lionel était parti faire un tour, découvrir la ville le soir. C'était un petit rituel qu'il effectuait partout où il allait. Les choses devenaient bien plus limpides la nuit et puis, depuis qu'il était devenu un lion, il sentait un besoin de sortir à l'extérieur le soir. Il fallait bien défouler l'animal et le fatiguer pour réussir à le contrôler. Cela fonctionnait très bien comme ça, même si au fond de lui, il savait que ça ne servait à rien. Mais c'était comme pour les mantras qui aident les loups à se contrôler, une simple phrase pour retrouver ses esprits qui permettaient de se concentrer. Là, c'était la même chose. Le seul problème, c'est qu'il y avait peu de gens sensés la nuit qui se baladaient dans les bois. Malgré l'obscurité, Lionel distinguait parfaitement son chemin grâce à ses yeux de félins. Un talent utile finalement. Les pas du brun faisait craquer les feuilles du sous-bois. Lionel savait qu'il y avait un nombre incalculable de créatures surnaturelles à Beacon Hills. Ce qui voulait sûrement dire qu'il y avait également beaucoup de chasseurs et qu'il devait donc faire attention. La chose étant qu'il n'avait jamais été pris en chasse. Il avait même aidé des chasseurs parfois. Lionel n'était dangereux que dans son lion prenait le contrôle et pour le moment, il faisait attention. Peu importe, l'humidité de la nuit et la légère couche de froid qu'il sentait sur sa peau le détendaient et la quiétude de la forêt lui permettait d'aligner ses pensées.

Soudain, Lionel entendit un bruit métallique suivi d'un crissement de cordes. Avant qu'il n'ait eut le temps de remarquer autre chose, il se retrouva la tête en bas dans un filet. C'était bien sa chance tient. Le jeune homme se débattit violemment, surpris par ce qu'il venait d'arriver. Il l'avait senti venir alors pourquoi est-ce qu'il s'était laissé piégé aussi facilement ? Le manque d'habitude sans doute. Cela ne servait à rien de bouger comme il le faisait, pas plus que paniquer, mais voilà, l'infirmier détestait se sentir impuissant et coincé, et dans son cas, c'était mauvais. Lionel n'avait pas tendance à paniquer, mais l'animal en lui si, et les petits espaces et les surprises de ce genre l'énervaient et lui faisaient perdre le contrôle. Il eut du mal à refréner son lion et lutta un moment contre lui, le laissant finalement sortir, perdant la bataille contre l'esprit du lion. À mesure que l'homme-lion bougeait, le filet semblait se resserrer ou alors c'était lui qui s’emmêlait de plus en plus tel une proie coincée dans la toile d'une veuve noire. Malgré les efforts et les coups de griffe du félin, rien n'y fit les mailles du filet semblaient êtres en acier. Finalement, après un petit moment de panique, la colère le gagna et le filet tomba après les multiples coups de griffe répétée. Il restait cependant un problème, Lionel avait toujours la tête en bas et tout le monde savait qu'un félin déteste avoir ses mouvements entravés par un quelconque piège. En fait, personne n'aime vraiment ça. Le lion se calma soudain, sentant une odeur de garou s'approcher de lui. Il entendit également un groupe d'hommes et de femmes assez nombreux au loin. Paniquant encore plus, le lion se débattit vainement pour se défaire de cet amas de cordes, mais ne réussit qu'à abîmer ses vêtements déjà en piteux états suite à sa transformation. Les yeux du lion brillèrent d'un vert éclatant et une lueur de rage semblait danser dans ceux-ci. Lionel sentait son cœur battre rapidement, et peinait à se concentrer et à aligner deux pensées correctes, en vérité le Lion était en train de prendre le contrôle. S'il ne s'en sortais pas avant, il risquait de faire un massacre, ce qu'il ne savait pas, c'est que le groupe qu'il entendait approcher risquait de lui faire passer un sale quart d'heure.
© 2981 12289 0


I choose you and only you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :

Messages : 610
Points : 671
Réputation : 61
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 22
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Wolf trap against claws and fangs (ft. Kada'an Ravewood)    Sam 24 Juin - 9:30


Lion et Loup  

Ce soir, le pink est plein à craquer. Nous sommes beaucoup à servir et heureusement tout se passe bien. Depuis mon combat avec Alessandro, je suis beaucoup plus calme. À nouveau, mon sourire s'affiche naturellement sur mon visage, et je suis à nouveau patiente face aux clients un peut râleur. Je présente mes excuses, il y a du monde. Le pink reste ouvert un peu plus longtemps ce soir et je n'ai pas le temps de voir l'heure. C'est Jerry qui m'informe que j'ai dépassé l'heure de mon contrat alors que je lui apporte une nouvelle commande. Je lui réponds que je peux bien tenir une table de plus. Il ne me contrarie pas, et je vais livrer mes derniers clients. Le bar se vide petit à petit.
Je vais me changer quand j'ai terminé, et sort en même temps qu'une bonne partie des clients. Je n'ai plus qu'une seule envie, c'est de prendre une douche et de me coller sous les draps. Mais en bon chieur de première, le destin me prépare autre chose. Alors que je marche dans la forêt, comme à mon habitude, je surprends une drôle d'odeur. Pas tout à fait humain, mais ce n'est pas un loup. L'odeur se rapproche de celle d'un félin. Je renfile et goûter l'air. Un chaton en détresse ? Une autre odeur me fait montré les crocs. Celle d'un groupe de chasseurs. L'aconit est présente dans le groupe.  Et merda !

Je m'avance vers l'odeur de l'homme félin. Quand je vois le garçon se débattre dans un filet de métal, je soupire et grogne de colère. Encore un objet de torture qui risque de choper des gens parfaitement innocents. L'odeur des chasseurs se rapproche. Il faut que je me dépêche. À ce stade, soit je pars et je le laisse s'expliquer avec le groupe.. Soit je le sors avant qu'il se fasse tuer. Je me rapproche et croise les yeux étincelants. Leurs couleurs vertes me fascinent, mais je reconnais la détresse de rester la tête en bas, la rage de s'être si facilement laissé attraper, et le besoin de partir avant de péter un câble. Quoique, là, cela l'aiderait à sortir s'il y arrivait... Mes yeux scintillent à leur tour, de leur bleu glacé. Je ne peux pas le laisser là. Mais depuis quand est-ce que je passe ma vie à sauver des gens ? Nick, Maxine, ce chaton..

-Hey arrête, tu ne vas pas sortir comme ça. Au contraire, tu vas te faire mal.

Je saute sur la branche qui retient et cherche le mécanisme de la chose. Bingo ! Ils ne sont pas très réfléchis ces couillons. Avec un déclic, le filet s'ouvre et le garçon retombe sur ses pattes. Un vrai chat. Seulement, je suis loin de la vérité. L'odeur qu'il dégage alors est bien plus forte que celle d'un petit félin. Elle se rapproche plus du.. Lion ? Mais je n'ai pas le temps de me poser plus de questions. Une flèche frôle mon visage. Je fixe la direction d'où elle viens, et claque des crocs, féroce. En position d'attaque, je jette un regard au garçon. Va-t'il partit où se battre avec moi ? Une nouvelle flèche, cette fois qui touche mon épaule, me met en rogne. J'oublie le garçon et pousse un hurlement bestial et naturel avant de m’élancer vers le groupe...

(...)

Avec ma sauvagerie habituelle, et mon maque de contrôle naturellement présent chez moi dans ce genre de situation, je plaque celui qui m'a tiré une flèche. Je lui griffe le visage, mais cette fois je ne m'acharne pas jusqu'à la mort. Pourtant, j'ai envie. J'ai envie de revivre ce moment où la vie quitte les yeux. "jusqu'à ce que le regard soit parfaitement vide ma fille. Vas-y ! tu en meurs d'envie..." Je grogne et frappe le sol à côté de la tête du chasseur.

-Vos pièges à la con ! Ils attrapent aussi bien les surnaturels que les humains ! J'ai dû sortir un humain d'un de vos trous, il y a quelques jours ! C'est vous qu'il faut exterminer! Le gars là, il n'a rien fait de mal ! il rentre juste chez lui après sa journée de travail ! Comme moi.

Je regarde celui que j'ai couché, mais je m'adresse à tous. On vit simplement !

-tes iris prouvent le contraire, meurtrière !

-Erreur de jeunesse, manipulée par un mec avide de sang. Ce que je suis maintenant ne se reflète plus dans mes yeux.

La femme me tire en arrière et je lâche l'homme au sol. Sa poigne m'étrange et je fait de même avec elle. Mes yeux bleus la toise avec haine...
 

© Fiche par Mafdet Mahes



Meute-Famille-Solitude Au temps de l'Oméga
Guidé par l'instinct, je suis l'animal. Guidé par la raison, je suis un homme.  Là où commence le renouveau.
Je plie et ne romps pas, mais surtout, je persévère  L'instant de symbiose au sein d'une nouvelle famille   ©️️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel Lerouge

avatar

Humeur : Rugissante
Messages : 43
Points : 62
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/06/2017
Localisation : Dans une voiture à écouter de la musique surement.

MessageSujet: Re: Wolf trap against claws and fangs (ft. Kada'an Ravewood)    Ven 12 Jan - 22:39

Wolf trap against claws and fangsLionel & Kada'an
Don't panic, just listen and let the futur happened ( Lindsey Stirling → Shatter me ) ••• Un clic retentit, dans un léger grognement le lion senti soudainement le sol se rapprocher et ainsi, il put facilement retomber sur ses pieds grâce à son agilité naturelle. Observant celle qui venait de le libérer, il sembla légèrement se calmer. Malgré que l'odeur de loup qu'elle dégageait ne lui plaisait guerre. Ses yeux brillaient très distinctement dans la pénombre et semblèrent s'affaiblir, laissant l'humain reprendre le contrôle, sauf qu'une flèche fut tirée en direction des deux créatures surnaturelles qui l'évitèrent avec la même rapidité. D'un coup de griffe, Lionel trancha la flèche tirée vers lui sans se rendre compte que la louve à côté n'avait pas eu cette chance. L'odeur de sang activa les sens bestiaux du Lion et il fit un bond impressionnant dans un arbre, ce qui laissa perplexe plusieurs chasseurs. Sans forcément comprendre la discussion qu'ils entretenaient avec la louve, le lion rodait tout autour en grognant légèrement. Soudain, un énième filet fut tiré et il chuta de son arbre, sauf que cette fois, il trancha le métal du filet et se libéra très rapidement avant de sauter sur le chasseur. Allant frapper, le lion eut soudainement un moment d'hésitation, la conscience de Lionel lui interdisait formellement de faire du mal, mais bien souvent l'un n'écoutait pas l'autre et ce moment d'hésitation ne dura qu'un court instant. Griffes rentrées, il donna un seul coup au chasseur qui le mit sur la paille directement. Il poussa un rugissement bestial qui retentit dans toute la forêt et sûrement dans une bonne partie de la ville. « T'es quoi toi ? » Lâcha l'un des chasseurs. Une flèche siffla et toucha alors Lionel en pleins dans l'épaule. Malgré la colère du lion, la douleur le fit peu à peu reprendre le contrôle. Les griffes sortirent, bien plus grandes que celles d'un loup-garou, cela suffisait en général à en effrayer plus d'un. Mais pas des chasseurs expérimentés. Il évita de peu un projectile électrique.

- Qu'est-ce que vous voulez ? Grogna-t-il menaçant.

Les chasseurs ne suivaient-ils pas un code habituellement ? Lui la seule erreur qu'il avait commise, c'était de se retrouver piéger dans un de ces fichus filets. Le rugissement avait sûrement suffi à imposer le respect et puis Lionel ne ressemblait pas du tout à un loup. Pilosité facile plus développée, des yeux verts, des crocs bien visibles et puis des griffes bien plus aiguisées. Les Homme-Lion étaient très rares. Ceci à cause de leur métabolisme extraordinaire et à leur cœur qui permettait de faire rajeunir. Cela allait peut-être servir aujourd'hui. Un chasseur chargea un fusil avec une balle d'aconit. Heureusement pour lui, il ne craignait pas cette plante et n'avait pas à s'en inquiéter. Il reçut ainsi plusieurs tirs qui le firent reculer. La douleur était bien présente et ça faisait vraiment mal. Il se releva cependant rapidement, les balles tombèrent sur le sol au fur et à mesure de sa régénération rapide. Insensible à l'aconit, les chasseurs le remarquèrent bien vite et reculèrent.

- Laissez-nous tranquille... Dit-il péniblement car déjà le lion revenait.

Il eut du mal à garder le contrôle, surtout quand l'un des chasseurs répliqua avec plusieurs flèches. L'action fut rapide, le lion rugit et quelques secondes après il était sur le torse du chasseur en train de lui griffer violemment le torse. Il n'avait vraiment aucune retenu et il n'était en rien perturbé par les cris de l'homme, sa rage explosait et l'humain à l'intérieur n'arrivait pas à le raisonner et à reprendre le contrôle. Aucune conscience de Lionel ne restait, il bouillonnait de rage et ce n'étaient pas les maigres protections pare-balles du chasseur qui allait résister à ses griffes.
©️ 2981 12289 0


I choose you and only you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :

Messages : 610
Points : 671
Réputation : 61
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 22
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: Wolf trap against claws and fangs (ft. Kada'an Ravewood)    Dim 4 Fév - 21:53

HRP:
 


Lion et Loup  

Colère. Haine. Un regard plein de venin, je toise la chasseuse qui me serre la gorge. Je n'arrive pas à me défaire de son emprise. Je ne trouve plus d'air. La peur me gagne soudain. "Je plie et ne romps pas.. Mais surtout je persévère.. Je ne romps pas... Je persévère..." Dans un effort difficile, j'arrive à lui entailler le bras. L'odeur de son sang me rend soudainement folle. Je lorgne sa blessure, alors qu'elle desserre sa prise sur ma jugulaire. Je respire à nouveau. L'air agresse mes poumons et je suffoque. Je ne pensais pas qu'un jour je passerais si proche de la mort avec un simple étouffement. Ce regain d’oxygène me donne assez de force pour repousser la femme. Pause. Je reprends mon souffle. J'en profite pour jeter un œil au félin. Là où je suis en colère, il est parfaitement hors contrôle. Je le regarde se déchaîner sur le chasseur. Partagée entre la profonde envie de faire comme lui et l'ultime dégoût que cela me rappelle.

Je grogne en direction des deux autres chasseurs. La femme ne comprend pas pourquoi je n'attaque pas, et l'homme commence à peine à se ressaisir. Perplexe, il me regarde. Là où j'aurais pu faire comme celui que j'ai sauvé, je n'ai fait que frapper le sol. Le regard de l'homme passe de incompréhension, à la terreur la plus totale quand il voit ce qui se passe derrière moi. Un "NON" de désespoir transperce la nuit. Je ne sais plus que faire. Une flèche à l’aconit se fige dans mon épaule. Suivi rapidement d'une autre dans la jambe. Non... Non.. Pas encore... Le visage de Willem passe devant mes yeux. Puis Alessandro. Je manque de pleurer quand le rire de James envahi mes oreilles. Le sourire d'Arès. Les yeux du jeune Caracole. Maxine, une autre bêta de la meute, rapidement devenue mon amie. Sans parler de Mady...

La chute me réveille. Alors que mon visage rencontre le sol, je sais que je ne suis pas morte. Sinon je n'aurais pas eu mal. Quand je me redresse, la tête me tourne. Je vois flou un instant. Quand ma vision revient je reconnais l'endroit. Les chasseurs. Le lion. L'odeur de la mort flotte dans l'air. Je ne comprends pas ce qui ce passe. Je venais pourtant de me prendre le sol dans la gueule non...? Pourquoi il n'y a plus personne ?

Raclement de gorge. Je lève la tête. C'est celui aux yeux verts, le lion. Ou sont les chasseurs ? Non.. Encore des morts... A moins qu'il les a laissé partir...? L'homme me parle, mais je ne comprends pas un seul mot de ce qu'il raconte. Je crois même que je n’entends pas. Peut être même qu'il ne me parle même pas ?

-Où...? Sont t-ils..? Est-ce que, tu es beaucoup blessé ?

Je ne me souviens pas combien de flèches il à pris, mais c'est comme s'il ne craignait pas tout ça. Quant à moi, l’aconit est toujours présent dans mon corps, heureusement, en faible quantité. La tête me tourne et je reconnais là l'état des humains quand ils ont trop but.

-J'ai.. Comme l'impression d'être bourré..

L'anecdote dite à haute voix me fait exploser de rire. Quand je croise le regard de l'homme je lui sourit, panneaute.

-Kada'an Ravewood. Tu ne m'en as même pas laissé la femme...? J'aurais bien aiguisé mes crocs contre ses os..

Cette image me fait frissonner de répugnance, et paradoxalement, un plaisir intense m'envahi, j'en rigole nerveusement. Je suis folle non...?

-Pardonne moi, je n'ai pas toute ma tête je crois que j'ai un peu trop d’aconit dans le sang... Grand besoin, de me reposer. Mais Willem va s’inquiéter.. Et Mady beaucoup plus... Et..

Je parle toute seule, et fini ma phrase en marmonnant des mots incompressible. Oui, j'ai perdue la tête.


 

© Fiche par Mafdet Mahes



Meute-Famille-Solitude Au temps de l'Oméga
Guidé par l'instinct, je suis l'animal. Guidé par la raison, je suis un homme.  Là où commence le renouveau.
Je plie et ne romps pas, mais surtout, je persévère  L'instant de symbiose au sein d'une nouvelle famille   ©️️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wolf trap against claws and fangs (ft. Kada'an Ravewood)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Wolf trap against claws and fangs (ft. Kada'an Ravewood)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kada'an Ravewood aka Deborah Ann Woll
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Rp avec Thunder Wolf ?
» Bienvenue aux Galeries Red Wolf
» Kidnap the Sandy Claws }

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Forêt de Beacon Hills :: Les sous-bois-
Sauter vers: