AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Promenons nous dans les bois [PV Fhury]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Promenons nous dans les bois [PV Fhury]   Lun 26 Jan - 20:06

Je m’ennuyais à mourir. Presque littéralement. Parfois, j’adorais le week end, les grasses matinées, ne faire presque rien… Mais des fois je les détestais. Pourquoi ? L’ennui. C’est vrai, tu as avait pleins de temps libre pendant le week end. Trop. Dans tout les cas, à chaque fois, il arrivait un moment d’ennuis. C’était inévitable et c’est ce qui m’arrivait à ce moment même.  J’avais fait tout le boulot qu’on m’avait donné, j’avais, encore, nettoyer mon appartement et j’avais déjà fais la cuisine pour la semaine. J’avais écouté en boucle ma musique, jouer de la guitare et chanter tellement que j’avais mal à la voix. J’avais déjà assez fait les magasins et hacker des sites web. Le stand de tire était fermé le dimanche.  Je n’avais plus rien que je pourrais faire. 



Je faisais les cents pas, frustrée, dans mon salon en tournant, encore et encore, autour de mon canapé. Je commençai à avoir mal aux pieds… ça faisait combien de temps que je tournais comme ça, comme un lion dans sa cage ? Je n’en avais pas la moindre idée. J’avais remarqué qu’en ce moment, j’avais du mal avec la notion de temps. Je ne savais pas, j’avais l impressions que les minutes devenait des heures et les jours des secondes… Complètement illogique je sais, mais c’est comme ça que je voyais les choses… Je soupirai un peu. J’étais ridicule. Je devenais folle ou quoi ?! Ce n’était pas le moment de perdre la tête ! J’avais vécu des choses horribles et j’étais restée de glace et là, tout aller bien, et je perdais un peu la tête… Pathétique… 



J’allais regarder par la fenêtre, regarder les gens passer. Ils marchaient tous très vite. A cause du froid de l’hiver que j’aimais tant. Je posais ma main sur la poignée de la fenêtre, hésitante. J’avais envie de sentir le vent froid de l’hiver, mais ça aller me couter cher niveau chauffage. Je soupirai avant de baisser ma main et de me relever pour recommencer à marcher.  Le désir de sentir le vent froid ne m’avait pas quitté et je ne savais toujours pas quoi faire… J’eus une idée ! Je pourrais aller faire un petit tour dans la forêt ! J’aimais bien la forêt, je sentirai le vent froid et ça m’occuperai ! L’idée parfaite ! J’allais donc mettre mon gros manteau, un sourire aux lèvres. Une fois le manteau mis, j’enroulai une écharpent autour de mon coup et enfila un bonnet.  Je pris mon sac que je prenais partout avec moi, on ne savait jamais.


Une fois fin prête, je sortis de mon appartement en fermant derrière moi à clé. J’appuyais sur le bouton de l’ascenseur et l’attendit patiemment. Je n’avais pas envies de descendre les escaliers… oui, j étais très flemmarde parfois. Une fois l ascenseur arrivé, je m y glissai dedans en disant poliment bonjour à ses occupants. Je n avais pas à appuyer du bouton du rez de chaussé, on l avait déjà fait. J attendis patiemment dans l ascenseur. Il s arrêta    deux fois pour laisse rentrer et sortir des gens, mais il finit par arriver à destination et je me dépêchais de sortir de l ascenseur puis de l immeuble.


Je souris en fermant les yeux quand je sentis le vent froid me caresser le visage tout en faisant voler mes cheveux. J ouvris rapidement les yeux quand mon côté paranoïaque revint m embêter. Je commençai à marcher dans la rue, les mains dans les poches. Il y avait un nombre incroyable d odeurs, mais je n y fis pas attention. Au bout de dix minutes, j arrivai enfin devant le bois. Ce bois si menaçant et rassurant en même temps. J y rentrai d un pas décidé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois [PV Fhury]   Mer 28 Jan - 13:47




Je suis tombée sur une louve


Bon.
L’ennuis m’a pris quand j’eu fini de nettoyer la maison.
Monsieur Valentine était partie tôt se matin là et de fait, je me sentais seule.
Après avoir fini le ménage, j’étais sortie faire les courses, puis j’avais flânée dans les boutiques de vêtement.

Un fois rentrée, j’avais rangé les courses, écouté de musique, lu, dansé comme une folle dans la salle de bain...

Je m’étalais sur mon lit avec un soupire. Oui ça allait être dur de finir la journée sans tourner en rond comme un fauve en cage. Sur le rebord de ma fenêtre, un oisillon se posa. Ses couleurs vives étaient superbe et rappelaient le printemps, je me levais pour mieux l’observer quand il repris son envole, effrayé. Je le vis se diriger dans la forêt et je me dis que je pouvais tout aussi bien faire comme lui. Je remis mes chaussures et sortie de la maison.

Il ne faisait pas frais, mais pas chaud non plus, le soleil était parfois voilé par quelques nuages. En levant la tête j’en vis un en forme de lapin et je me mis à rire seule... Le son de mon rire se propagea dans la forêt, créant des échos. Je ne pus m’empêcher d’avoir la sensation d’être dans la forêt de Broceliande, avec ses fées... Je repensais aux histoires de fées tout en marchant lorsque j’aperçus un mouvement à ma gauche.

Je m’arrêtais lorsqu‘une forte odeur musquée me parvint... Un loup !  Je pris peur pendant quelques secondes, hésitant entre affronter cette créature ou rebrousser chemin jusqu’à chez moi... Broceliande aussi était pleine de créature bonne et mauvaise... Je pris mon courage à deux mains et avançais vers cette odeur. Je me mis à couvert derrière un buisson puis observa...

Quelle ne fut pas ma surprise d’une jeune femme ce baladant. Elle était menu avec de long cheveux or... Il me semblait l’avoir déjà aperçut mais où... ? Mais oui ! Dans la rue en tenu policière !!!! Mais alors ! Cette femme avec une odeur de loup était une policière ? Je tentais de reculer sans bruit, mais c’était sans compter sur ma maladresse légendaire. Je me pris la cheville dans un trou et glissa de tout mon long jusqu'aux pieds de la sublime jeune femme.

« -Nom de... Bordel de... AIEEEE »

Oui. Je pus retenir de bougonner de douleur quand mon nez décida d’embrasser me sol... Je relevais la tête et aperçut le regard un peu perdu de la jolie blonde. J’essayais de lui sourire amicalement, mais en grimaçant de douleur, ce ne fut vraiment, mais vraiment pas simple. Je tentais d’imaginer la tête que je devais avoir. Pauvre femme, elle devait me prendre pour une folle !!!!

Je me relevais en dégageant tant bien que mal mon pied de se fichu trou. Une fois debout j’époustais ma robe, remis de l’ordre dans mes cheveux et la regarda droit dans les yeux.

« -Je suis sincèrement désolée pour tout cela... Moi c’est Fhury, enchantée »

Je lui tendis une main un peu tremblante, son odeur était devenue méfiante, je pouvais la comprendre. Je tentais un sourire amicale, nous verrons bien...

holliday creation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois [PV Fhury]   Dim 1 Fév - 14:13

Je continuais à marcher avec un sourire presque invisible. J’écoutais les sons de la forêt qui étaient nombreux. Cette forêt était un petit monde à elle seule. Un nouvel univers avec d’autres êtres. En tout cas, c’est comme ça que devait se sentir les animaux qui sont, sans doute, jamais sortis de cette douce et calme forêt.  Bon, la forêt n’était pas toujours calme à cause des nombreuses créatures surnaturelles et les chasseurs de Beacon Hills. Mais heureusement, aujourd’hui, elle semblait calme. Je n’avais pas envie de me faire poursuivre par un chasseur ou me battre avec une autre être surnaturel. J’avais déjà eu ma dose d’action au boulot cette semaine. Aussi incroyable que ça puisse paraitre, la semaine avait été très mouvementée. C’était vraiment bizarre de voir qu’une semaine, tu peux t’ennuyer à mourir et la suivante, tu ne peux pas trouver un moment pour souffler.

Je stoppai net en entendant un rire.  J’eus le réflexe de poser ma main là où je m’étais mon arme au travail. Je soupirai. J’étais pathétique, je ne l’avais même pas ! J’allais quand même ne pas me balader le week end dans une forêt avec mon arme. Je restais quand même sur mes gardes. Un rire ne vient pas seul.  Il faut qu’un être humain le produise, je n’étais donc pas seule dans cette forêt, sans compter les animaux bien sûr ! Je sentis une odeur… bizarre. Inhumaine mais pas loup-garou.  Mais c’était non plus pas la même que celle de l’oiseau que j’avais rencontré il y avait une semaine environ.  Allais je faire la connaissance d’un nouveau être surnaturel dont que je ne connaissais pas l’existence avant ? J’espérai. Ça allait rajouter une créature à mon bestiaire mentale. J’avais eu raison de venir dans cette petite ville de Californie !

Ma surprise fut grande quand je vis une jeune fille glisser à mes pieds.  La jeune fille était rousse et avait les yeux vairons. Je devais avouer que j’aurai bien aimé avoir des yeux comme les siens, ils sont magnifiques.  Je fronçais les sourcils en sentant l’odeur bizarre hyper proche de moi. Je devinais. C’était l’odeur de cette jeune fille, c’était donc l’être surnaturel que je ne connaissais pas encore. La fille essaya, sans doute, de me sourire mais ça ressembla plutôt à une grimace qu’à un sourire.  Mais bon, comme on dit, c’est l’intention qui compte !  Elle se releva avant d’épouser sa robe,  de mettre ses cheveux en place et de me regardait dans les yeux.  Je lui fis un sourire amical. Je n’avais pas envie de me battre aujourd’hui.

« -Je suis sincèrement désolée pour tout cela... Moi c’est Fhury, enchantée »

Sur ce,  elle me tendit une main, tremblante je confirme. Avait-elle peur de moi ? Sans doute. Après tout, je la comprenais.  On pouvait tomber sur pleins de saloperies ici ! Je lui serrai la main en souriant toujours

«  Enchantée Fhury. Je m’appelle Joy. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois [PV Fhury]   Lun 2 Fév - 17:37




Oiseau de bon augure


Sa poigne était sur, franche et rassurante. Je soupirais, soulagée de voir qu’elle n’allait pas tuer... Tout de suite en tout cas !

Je respirais à nouveau son odeur et constatais que rien dans celle-ci n’indiquait un quelconque danger. Mais je pouvais royalement me tromper, après tout même si grâce à l’aide du vieux druide, j’avais appris à me servir de mes capacités, je n’en étais pas au stade où je pouvais me fier à cent pour cent à elle.

«-Enchantée Fhury. Je m’appelle Joy. »

Je lui souris, plus franchement cette fois et sans grimacer en même temps. Je ne pus m’empêcher de lui dire « Madame Beckett ? ». Il me semblait que Braise m’en avait vaguement parlé il y a une semaine, au repas du soir... Oui c’était bien cela !

« -Alors si je ne me trompe pas, vous travaillez au commissariat du shérif Stilinski non ? Ile me semble que vous avez rencontrée Monsieur Valentine si je ne m’abuse. »

Je sourie à nouveau, je repensais à Braise et cette fois où il m’avait... Bref ce n’était ni le lieu ni le moment de repenser à ça !

Je la regardais ne sachant que faire... J’entendis un bruit au dessus de nous et vis passer le même oiseau que celui qu’il y avait à ma fenêtre, et je le suivit du regarde, zappant complètement la question que la jeune femme me posait. Volant ainsi dans le ciel, les rayons du soleil faisaient briller ses plumes aux couleurs de l’arc en ciel... Je repris contacte avec la réalité quand il disparut au détour d’un arbre.

« -Excusez moi... vous avez dis quelque chose ?

holliday creation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois [PV Fhury]   Ven 6 Fév - 19:18

C'est Exact [PV Fhury]

Elle me sourit et son sourire me parut franc. C’était une bonne chose, il semblait qu’elle, tout comme moi, ne voulait pas se battre. Je lui souris toujours en lâchant sa main. Je ne savais pas vraiment que dire. (tu pourrais parler de la peur de Furie que tu sens soit par odorat, soit par sentiment, soit les deux et décrire cette peur)

« Madame Beckett ? » me demanda-t-elle

Je souris étonnée et amusée en fronçant les sourcils. Je n’étais qu’une policière au milieu de policiers, comment connaissait-elle mon nom de famille? Je passais une main dans mes cheveux, toujours avec mon sourire amusé qui semblait un peu forcé et un peu nerveuse. Je lui répondis que oui, c’était bien moi.

« -Alors si je ne me trompe pas, vous travaillez au commissariat du shérif Stilinski non ? Il me semble que vous avez rencontrée Monsieur Valentine si je ne m’abuse. »

Je fus étonnée une fois de plus. Elle connaissait Valentine, le fameux phénix ?  Mine de rien, il n'y avait rien d’incroyable. Beacon Hills était une petite ville, ce n’est pas New York. Tout le monde connaissait tout le monde.

« -C’est tout à fait exact ! Un sans faute, bravo ! »

Le silence vint s’installer avec un léger mal à l’aise. Je ne savais que dire pour continuer la conversation.  Certes, je devrais essayer de voir qu’était Fhurie, mais je n’en avais pas envie. C’était pas contre elle, loin de là, je n’avais juste pas envie de me replonger dans ce monde surnaturel et passer un week end… dans le monde rationnel. Au bout d’un moment, je trouvais enfin une question à lui poser :

« Vous venez souvent ici ? »

La jeune fille, Fhury, ne sembla pas m’avoir entendu. Elle semblait être perdue dans ses pensées en observant quelque chose. Je fronçais les sourcils en cherchant ce qu’elle regardait.  Je vis un, très bel, oiseau qui passa au-dessus de nous. Son plumage était juste… Magnifique, et le mot était faible. Il était arc-en-ciel et le soleil le faisait briller d’une façon... irréelle.  Etait ce une illusion dut au soleil ? Etait ce qu’un simple oiseau ? Sans doute. Nous avons beau vivre dans un monde surnaturel mais des oiseaux multicolores…

« -Excusez moi... vous avez dis quelque chose ? »

Je souris amusée. La jeune fille n’avait pas entendu ma question comme je l’avais supposé il y a quelques instants.

« -C'est pas grave. Je vous demandai si vous veniez souvent ici. » lui répondis-je

Je regardais autour de nous discrètement. Nous étions dans un lieu assez éclairé par le soleil qui était un peu monté dans le ciel depuis que j’étais sortit de chez moi.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois [PV Fhury]   Mer 25 Fév - 18:04




Je sais, tu sais




« -C'est pas grave. Je vous demandai si vous veniez souvent ici. »

Elle souriait, amusée. Et merde. Quelle cruche j’étais. Mais comment pouvait on m’en vouloir ? Cet oiseau était superbe. En me concentrant sur elle, je vis qu’elle jetait un regard discret autour de nous et ce fut à mon tour de sourire. Il faisait vraiment bon aujourd’hui Ni trop chaud, ni trop froid.

« Ces derniers temps plus que prévu. J’essais d’apprendre à me connaître, et je trouve cela plus sécurisé pour les autres de le faire ici plutôt qu’en pleine ville. Et s’il vous plait, ne faite pas celle qui ne comprend pas. Je vous ai sentis, une louve, et vous avez fait de même. Comment trouvez vous monsieur Valentine ? Il a une odeur... Spéciale... Non ? »

Je me mis à marcher un peu, souhaitant qu’elle me suive si possible, je ne me sentais de parler sans bouger. Je ne pouvais nier qu’elle était jolie cette femme... J’eus presque envie de lâcher un soupire. Je pourrais en devenir jalouse ! Je souris à cette pensée.

J’aimais beaucoup écouter cette femme parler. Sa voix était douce et collait parfaitement avec l’ambiance féerique de la forêt. Je fermais les yeux quelques secondes. Je pourrais me prendre pour une princesse à la recherche du royaume des fées. J’éclatais de rire. Non mais que tu peut être ridicule Fhury. Tu ne vis pas dans un monde de bisounours mais bel et bien dans un monde plein de créatures  monstrueuses.  Je m’arrêtais pour m’asseoir sur un tronc d’arbre.

« Dites, comment faite vous pour gérer la solitude que créer notre état ? Pourquoi on a tendance à s’isoler des autres ? »

Ma voix se mit à trembler, je ne supportais pus d’être aussi loin de ma famille, de leur faire croire que je n’en avais rien à faire d’eux alors qu’ils me manquaient. Je baissais la tête, regardant le sol pour cacher les larmes qui se mirent à couler le long de mes joues. J’eus presque honte de me laisser allez devant une inconnue.

holliday creation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois [PV Fhury]   Jeu 26 Fév - 17:03

Tendre Solitude... [PV Fhury]

« Ces derniers temps plus que prévu. J’essais d’apprendre à me connaître, et je trouve cela plus sécurisé pour les autres de le faire ici plutôt qu’en pleine ville. Et s’il vous plait, ne faite pas celle qui ne comprend pas. Je vous ai sentis, une louve, et vous avez fait de même. Comment trouvez vous monsieur Valentine ? Il a une odeur... Spéciale... Non ? »

Je fus surprise et amusée. Elle essayait de se comprendre… Chose que je n’avais jamais fait. Du moins, pas en essayant directement. J’avais plus essayé de comprendre ce monde nouveau. Comprendre les nouveaux secrets qui étaient devenus accessible grâce à ma nature de louve et aux révélations qu’on m’avait fait. Même si j’étais louve depuis en moment, j’essayais toujours de comprendre ce monde.

Mais ce n’était pas le moment de rêvasser. Le fait qu’elle me demander de ne pas faire celle qui ne comprend pas, chose que je ne comptais pas faire, et qu’elle me parle l’odeur de Valentine. Ne lui avait pas parlé de sa nature surnaturelle ? Elle aurait dut ! Sa nature et ses origines étaient vraiment intéressantes, je devais l’avouer.

« Je vois… Et ne vous inquiétez pas, je ne comptais pas faire celle qui ne comprend pas » je souris « Eh bien je pense que un homme intéressent. Sa nature surnaturelle est assez impressionnante par sa rareté pour tout dire. Je doute qu’il y ai beaucoup d’homme comme lui »

Sur ce, nous commençâmes à marcher.  Je vis la jeune fille fermer les yeux avant d’éclater de rire. Elle était vraiment pleine de vie. Ça se voyait dans sa manière de faire,  son expression de visage et on pouvait un peu l’entendre dans sa voix. Je doute avoir était comme ça. Certes, je pouvais me montrer curieuse et douce, mais je gardais pour moi des choses qui me faisaient me méfier des autres. Ça me rendait moins rêveuse.

« Dites, comment faite vous pour gérer la solitude que créer notre état ? Pourquoi on a tendance à s’isoler des autres ? » me demanda t’elle d’une voix tremblante

Je fus surprise de ces questions. Je ne m’étais jamais posé ces questions, mais c’étaient des bonnes questions. On voyait bien qu’elle se posait sur elle, sur sa race et sur sa solitude. Je me demandai si elle était… spéciale, depuis longtemps. C’était des questions qu’on pouvait se poser après réalisé qu’on appartenait bel et bien à ce monde surnaturel.

«  Je me suis habituée à cette solitude. Après tout, elle n’est pas si dure ! Et il y a deux réponses possible à pourquoi nous avons tendance à s’isoler du monde. Si, malgré ta transformation, tu reste quelqu’un de bien, de normal au font de toi, c’est que tu as peur de blesser les autres, ou inversement. Tu peux penser que tu n’es qu’un monstre et qu’il vaut mieux rester loin des normaux. La secondes possibilité est que tu te crois supérieur à se monde, que tu ne veux pas te frotter à se monde de faible. » je soupirai « il y a sans doute d’autres explications, mais c’est les deux seuls que je vois. Je ne suis pas un Druide après tout, je ne suis pas la sagesse incarnée. »


Je  regardais encore autour de moi. La nature semblait s’être tut pour nous laisser se concentrer sur cette question philosophique. A croire que, elle aussi, s’intéressait à cette conversation.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois [PV Fhury]   Jeu 5 Mar - 22:13




Question dans le temps



«  Je me suis habituée à cette solitude. Après tout, elle n’est pas si dure ! Et il y a deux réponses possible à pourquoi nous avons tendance à s’isoler du monde. Si, malgré ta transformation, tu reste quelqu’un de bien, de normal au font de toi, c’est que tu as peur de blesser les autres, ou inversement. Tu peux penser que tu n’es qu’un monstre et qu’il vaut mieux rester loin des normaux. La secondes possibilité est que tu te crois supérieur à se monde, que tu ne veux pas te frotter à se monde de faible. Il y a sans doute d’autres explications, mais c’est les deux seuls que je vois. Je ne suis pas un Druide après tout, je ne suis pas la sagesse incarnée. »

Je ne pus que sourire. On s’y habituait ?  Combien de temps cela me prendrait il ? Si tant est que je m’y habitue un jour. Un silence de réflexion s’abattit sur la forêt. Comme si elle-même cherchait à ce que nous découvrions la vérité sur cette question existentielle. A bien y penser, je commençais à douter qu’il y est une bonne réponse à cette question...

« En fait, je crois qu’il n’y a pas vraiment de bonne réponse... Chacun le vit à sa manière. Comme il n’y a pas deux arbres pareils, deux empreintes digitales pareilles...  Nous sommes uniques et ressentons notre métamorphose de façon unique... » Je souris malgré moi en m’entendant parler « Après comme tu dis, on a pas la science infuse, mais je me plais à penser que nous ne sommes ni supérieur ni inférieur aux humains ou au animaux. Nous sommes l’équilibre presque parfait entre les deux... Un jour nous serons capable de vivre au grand jour, parmi les humains sans avoir peur ! »

Et voilà, je devenais utopiste ! J’éclatais d’un rire libérateur, m’excusant de mes propos bizarre. Je me relevais. Je devais faire à manger... La poisse.  Je regardais la jeune femme à mes côtés, je n’allais pas la déranger plus longtemps, elle devait avoir mieux à faire que de refaire le monde avec moi avec des « et si ». En marchant doucement vers le chemin je faillis tomber et je décidais d’enlever mes chaussures pour rester sur mes deux pattes. Un chat catastrophe... On aura tout vu ! Je me tournais vers elle.

« Je pense que je vais rentrer, j’ai assez abusé de votre temps, en tout cas ce fut un véritable plaisir de parler avec vous miss Beckett. Dois je passer votre bonjour à monsieur Valentine ? Que diriez vous de venir manger chez nous un de ses jours ? »

Je la regardais en souriant, sincère. Cette fille m’avait vraiment plus. Après tout, rien ne me disais qu’elle ne me tuerait pas  un jour, mais bon je n’avais pas d’instinct de survie alors je devais me fier à mes intuitions, et si Braise n’avait pas été alarmé par elle, pourquoi le serais je ?


holliday creation
Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons nous dans les bois [PV Fhury]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Un, deux, trois promenons-nous dans les bois ♫
» [Défi] Promenons nous dans les bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Forêt de Beacon Hills :: Les sous-bois-
Sauter vers: