AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 The real strength comes from the heart PV Ryan

Aller en bas 
AuteurMessage
Cassian Norton

avatar


Humeur : Désabusée
Messages : 152
Points : 185
Réputation : 27

Date d'inscription : 24/10/2017

MessageSujet: The real strength comes from the heart PV Ryan    Sam 25 Nov - 15:30

The real strength comes from the heart.Pris dans les affres de la circulation bien plus dense que d’habitude, je ronchonne en tapotant des mains sur le cuir tiède du volant. Je ne suis absolument pas pressé par le temps puisqu’il n’est que quatorze heures trente et que la séance de boxe commence à dix sept heures mais je déteste les bouchons en cela je ne dois probablement pas différer de l’écrasante majorité de cette ville. Seulement, l’écrasante majorité de cette ville ne ressent pas le fait d’ètre bloqué dans l’habitacle d’un quatre-quatre comme une résurgence étouffante d’un étau traumatique permanent. Pourtant malgré l’effet détestable que me procure le fait de renouer avec cet élément incontournable de la civilisation moderne ni mon loup ni moi-même n’en sommes à bouillonner intérieurement de fureur comme cela aurait pu ètre le cas il y a quelques temps. Il fallait dire qu’entre Maxine et les combats nocturnes dans le circuit illégal un certain équilibre s’était mis en place dans mon existence. La louve me procurait une paix intérieure et une sérénité que je pensais ne plus jamais parvenir à atteindre. Tandis que la violence des duels dans l’enceinte malfamée de l’arène sicilienne permettait à mon animal intérieur de canaliser la rage éternelle, la haine impérissable qui nous animait tous deux depuis le génocide des nôtres. Quant à Kae, elle s’était relativement bien acclimatée à la ville dont l’air semblait lui faire du bien.

Ma sœur ne voulait pas quitter cette ville qui nous avait attirés d’une manière toujours aussi mystérieuse. Et, je ne le voulais pas non plus. La voir parvenir à de nouveau sourire était plus précieux que tout ce que nous possédions. Beacon Hills était lentement mais surement devenu notre foyer et la quitter nous porterait un sacré coup au moral. Je croisais les doigts pour que la situation continue d’ètre aussi reluisante. Nous n’avions pas été confronté au moindre chasseur depuis notre installation et ce malgré certains épisodes difficiles. Mon instinct protecteur me poussait néanmoins à guetter l’assombrissement de ce ciel presque trop parfait avec inquisition et appréhension. Le pessimisme latent n’était que le reflet de ma vision désormais profondément désabusée du monde qui m’entourait. Ma main droite va changer la station de radio. Mes goûts sont éclectiques ainsi bien que j’adore le rock and roll mes oreilles apprécient tous les styles de musique. Je tombe sur une station résolument hip hop et laisse Xo tour life résonner dans la voiture. La circulation se fluidifie finalement et je peux de nouveau rouler à peu près normalement. Mon regard accroche la silhouette de ce que je devine être un lycéen en maraude qui devrait plutôt se trouver en cours qu’au milieu de la ville.

Je n’étais pas franchement le mieux placé pour condamner une telle attitude pour avoir eu ma période de réfractaire affirmé à l’autorité comme tout un chacun ainsi que pour avoir pratiqué l’école buissonnière en bande plus de fois que je ne saurais m’en rappeler néanmoins je m’étais assagi et avais ensuite obtenu un diplôme. L’ivresse de la jeunesse ne devrait jamais faire oublier l’importance du futur. Je ne sais ni comment ni pourquoi mais en observant ce lycéen sécheur, mon esprit me renvoie l’image et le nom d’un jeune Omega dans lequel j’avais l’impression de me refléter. Ryan. Le jeune loupiot ayant vécu le même drame que moi il y a des années de cela mais qui n’était toujours pas parvenu à faire son deuil. Le jeune loupiot instable, dangereux, rageur et susceptible ne parvenant pas à juguler ses émotions et confronté à l’indifférente blessante du monde extérieur qui ne lui faisait pas de cadeaux comme il n’en faisait jamais. Le jeune loupiot s’abritant derrière le masque d’un mec infréquentable et brutal afin de se sentir protégé dans une armure illusoire alors qu’il était un adolescent sympathique, agréable et intéressant. Le jeune loupiot au cœur brisé et à l’esprit torturé à qui j’avais offert mon aide sans hésitation malgré l’insolence exaspérante de sa morgue juvénile.

Une morgue que j’avais encaissé en prenant sur moi parce que je connaissais pertinemment les raisons de son comportement. Analyser les choses est un réflexe dans les sports de combats. Alors analyser un être se trouvant dans le même état d’esprit que soi pour les mêmes raisons que soi…Mon cœur se serre durement lorsque je me fais la réflexion que le gamin n’était pas repassé à la salle de boxe alors que cela faisait des semaines désormais depuis notre rencontre. Je me dis que j’aurais dû prendre son numéro de téléphone mais je n’avais pas voulu paraître plus intrusif et autoritaire que je ne l’avais déjà été. L’impression amère d’avoir échouer se distille dans ma bouche. Il faut dire que je m’étais montré indigne de ma promesse puisque j’avais eu mes propres déboires et problèmes à gérer. J’avais préféré lui laisser de l’espace et le temps de faire son choix. Seulement, désormais l’inquiétude me tenaillait. Je demanderais à Will de voir au lycée s’il avait eu vent de Ryan afin de me rassurer.

(…)

L’horloge mécanique de la salle de boxe affiche quinze heures. J’ai salué Colton aussi chaleureusement qu’à l’accoutumée avant de me changer et d’abandonner mon jeans noir, mes bottes, ma veste en cuir et ma chemise pour un survêtement confortable et pratique ainsi que des chaussures de boxe pour ne pas abîmer le ring. Le propriétaire des lieux est retourné dans son bureau rapidement en m’indiquant qu’il communiquait par skype avec sa nièce partie au Canada dans le cadre de ses études. Seul au milieu du vaste ensemble sportif, je place mon casque sur mes oreilles et enfile mes gants pour aller cogner sur un sac de frappe. Alors que je n’ai donné que quelques coups au sac remuant, un effluve attire mon attention. C’est celui d’un loup et je le reconnais sans qu’il ne me soit familier.

Je vire mes gants et les pose sur un banc avant de retirer mon casque de mes oreilles. Lorsque je me retourne, je croise le regard un peu perdu de Ryan. Un sourire étire lentement mes lèvres alors que je constate que mon protégé va bien et qu’il a fait son choix vu le sac de sport à son épaule. Je décide de faire abstraction du fait qu’il devrait être en cours en ce moment même et m’approche de lui. Bonjour Ryan. Tu as fait ton choix visiblement. J’en déduis que ton oncle est d’accord. Va te changer dans les vestiaires. Ne t’en fais pas on s’occupera de la paperasse officielle plus tard. Je lui indique le chemin avant d’aller prévenir Colt que je m’occupais d’un nouveau qui venait s’essayer à la discipline. Je salue sa nièce à la webcam avant de retourner dans la salle.
© 2981 12289 0


Once upon a time i was alive
But now the agony is never ending. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The real strength comes from the heart PV Ryan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Dans la ville-
Sauter vers: