AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
10 novembre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Therence Garnet


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
27 octobre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Liam Dunbar




Classement au
13 octobre 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Therence & Caracole


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
29 septembre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Tobias Shepherd


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
15 septembre 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Andy Turing




Classement au
31 août 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Andy Turing


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
18 août 2018

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
4 août 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Amance & Willem


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
21 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski




Classement au
6 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
23 juin 2018

Scott McCall


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
9 juin 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Vicky Anderson


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
26 mai 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alex


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

  Uncontrollable feat Chris

Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia Martin

avatar


Humeur : Toujours très Lydiatésque

Messages : 109
Points : 118
Réputation : 3

Date d'inscription : 11/12/2017
Localisation : Beacon Hills, chez les Martin

MessageSujet: Uncontrollable feat Chris   Sam 16 Déc - 22:19

uncontrollable

Chris & Lydia

Les bras croisés, face à la fenêtre, je vois un ciel couvert. Ça va être une journée nuageuse... ce n'est pas vraiment pour me plaire, mais à un moment il faut bien sortir de chez soi. De plus, j'ai une folle envie de faire du Shopping aujourd'hui. Je soupire un grand coup, tourne les talons et me dirige vers la salle de bain. Je prends une douche rapidement et me dirige vers mon armoire. Je choisie, malgré les nuages gris du ciel, une jupe de couleur marron et un chemisier blanc simple. Je me dirige de nouveau vers ladite salle de bain pour me sécher les cheveux et me les coiffer. Je me maquille les yeux, légèrement et, comme à mon habitude je mets en valeur mes lèvres avec un rouge à lèvre d'une couleur sang. J'attrape une veste avant de me regarder un moment dans le miroir.

Et voilà c'est parfait, comme d'habitude



Je sors rapidement de chez moi lançant un "maman je sors", ne sachant pas si elle est là où pas. Je claque la porte derrière moi, prend une grande respiration et me met en route pour le centre-ville. Dans la voiture je mets la musique assez forte, chantant et dansant tout en faisant attention à ma route bien évidemment. Une fois arrivée dans le magnifique centre-ville de Beacon Hills, je gare ma voiture sur un parking et commence enfin mon shopping. Je passe mon après-midi dans les magasins. J'aime tellement ça, ça remonte le morale lorsque que l'on n'est pas bien et sinon ça fait juste plaisir de s'acheter de nouvelles choses. En fin d'après-midi je pose l'ensemble de mes achats dans ma voiture et part me balader dans les rues de la ville. Un courant d'air vient me faire frissonner. Je lève les yeux vers le ciel et me rend compte que les nuages sont devenus noir. En un instant une énorme pluie s'abat sur Beacon Hills. Je me dirige le plus rapidement possible vers un endroit clos. Je me retrouve donc dans un bar. J'observe un instant autour de moi et décide de commander une limonade et d'aller m'asseoir à une table en attendant que la pluie ce calme.

Une fois installée à une table, j'enlève ma veste mouillée et j'observe de nouveau les alentours. Mon regard se pose sur un jeune homme. Un sourire se fait voir sur mon visage. Je suis d'abord attirée par son charme. Il a un charme naturel et un visage que je pourrais qualifier d'ange. Mon regard se pose ensuite sur son sourire, un sourire qui ferait tomber n'importe quelles filles. Enfin je le dévisage encore, encore et encore. Ensuite, je ne suis plus attirée par son charme, mais par autre chose, quelque chose de surnaturel. Je m'attarde un peu plus sur ce sentiment. Je fronce les sourcils en continuant de l'observer.

Pendant un instant je suis perdu dans mes pensées et ne me rend même plus compte que je suis toujours à fixer l'homme en face de moi. Puis d'un coup un énorme bruit me tire de celle-ci. Deux Hommes se "battent", enfin ils n'en sont pas encore là, mais presque. D'après ce que j'ai pu remarquer, ils n'ont pas l'air de se connaitre. L'homme au visage d'ange deviens d'un coup un démon. Son visage a changé. Il n'est plus humain. Il s'est transformé en loup tout en essayant de le cacher. Je peux tout de même distinguer ses yeux, ils sont bleus, d'un bleu électrique, ça lui allait tellement bien. Je reviens sur terre et me rend compte qu'il n'est toujours pas redevenu humain.


C'est pas vrai j'hallucine.



JJe lève les yeux au ciel et me dirige vers les deux Hommes. Une fois devant eux, je les observe en leur glissant mon plus beau sourire. Il faut que je trouve un moyen d'éloigner le loup de l'humain avant que tout cela dégénère. Et cela le plus rapidement.

Excusez-moi de vous déranger Messieurs,

Je m'adresse maintenant qu'au bel homme que je n'avais fait qu'observer.

Ce n'est pas mon genre de faire ça habituellement, mais ça te dit de m'accompagner à ma table et de t'asseoir avec moi ?



Je l'observe toujours avec mon plus beau sourire et en prime il a le droit à mes yeux de biche, on ne peut rien me refuser quand je suis comme ça. Il ne fera pas exception à la règle, après tout j'obtiens toujours ce que je veux et là ce que je veux c'est qu'il m'accompagne à ma table et qu'il s'installe avec moi. Après tout je ne serais pas perdante, j'aurais surement évitée une catastrophe et je serais accompagnée d'un homme au physique plutôt avantageux. Tout le plaisir sera pour moi. Je pense que je vais passer un très bon moment.

DEV NERD GIRL




   
Not all monsters do monstrous things
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Uncontrollable feat Chris   Dim 17 Déc - 20:46

Uncontrollable.Un entraînement de foot plutôt chiant aujourd'hui. Entre les gars qui m'écoutent pas, le temps qui ne fait que changer ce qui m'influence fortement, étant donné que ce soir c'est la pleine lune, ce qui engendre une impulsivité plus excessive que d'habitude. Et Dieu sait bien que je suis quelqu'un de très très impulsif en tant normal, alors en période de pleine lune j'en parle même pas. Ce qui fait qu'aujourd'hui j'entraîne juste mes gars en tant que bon capitaine d'équipe, et que je ne joue pas. Un plaquage qui ne me plaît pas, un de mes coéquipiers qui me parle mal pour raison X, je ne préfère pas jouer.

Deux heures plus tard, l'entraînement prend fin. Moi et les gars allons au vestiaire pour prendre une bonne douche et se changer. Même si je n'ai pas fais d'efforts physiques, une petite douche bien chaude ne me fera pas de mal. A force de rester fixe, ne bouger que en marchant pendant deux heures, on en a les doigts gelés ! C'est partis, tout le monde la serviette enroulée autour de la taille, et c'est partis pour une bonne douche de trente minutes entre "couilles". Ce moment passé sous la douche est digne d'un film. Concours de la personne ayant le plus gros sexe, les plus gros muscles. Tout les stéréotypes auxquels on pourrait penser sont présents dans les douches des vestiaires du lycée de Beacon Hills. Personnellement, cela ne me dérange pas étant donné que je suis.. bien proportionné en haut niveau muscles et... en bas.

Une demi-heure plus tard, nous sortes des douches pour nous changer et quitter le lycée pour que chacun puissent vaquer à ses occupations. Pour ma part, je dois aller amener mon 4x4 au contrôle technique, ça devrait aller étant donné qu'il n'est pas vieux, mais c'est quelque chose de nécessaire et obligatoire à faire tous les deux ans, je ne l'ai fais qu'une fois, vu que c'est ma deuxième année que je roule en voiture. Je sors donc du lycée, mon gros sac de foot pendant sur mon épaule droite, profitant de dire au-revoir aux personnes que je croise sur ma route, sans rester trop longtemps sinon je vais arriver en retard à mon rendez-vous.. Et si c'est le cas, ma mère va littéralement me tuer et me fournir son discours habituel sur les responsabilités que je commence à avoir, en basculant sur les cours et tout le tralala.. puis me punir de sortir et tout ce qui en suit. Et non merci, sortir en cachette devient chiant à la longue. Arrivé devant ma voiture, j'ouvre le coffre en jetant en vrac mon sac, me dirigeant ensuite directement côté conducteur pour foncer vers le contrôle technique, avant que je sois en retard.

Une vingtaine de minutes plus tard, j'arrive enfin au centre ville, à quelques mètres du contrôle technique. Je positionne ma voiture à l'emplacement prévu, sortant de cette dernière en adressant quelques paroles au mécanicien qui stipule que je dois lui laisser une bonne partie de cette fin de journée, ce que je n'avais absolument pas prévu. Le temps se gâte dehors en plus, il commence à pleuvoir des cordes. Je salue poliment le mécanicien, le laissant faire son travail pour me diriger vers le bar le plus proche pour prendre un café, le temps que le temps se calme, et que ce dernier finisse le contrôle de ma voiture.

Quelques minutes plus tard, je pénètre dans le bar, de l'eau dégoulinant le long de mes cheveux et de mon visage. J'en profite pour remettre mes cheveux mouillés comme je le pouvais, pour me pointer devant le bar en soufflant légèrement. J'appelle à plusieurs reprise la personne se trouvant derrière le bar, me refoulant trois fois. Je demande à une serveuse s'il était possible de me faire mon café, elle me réponds que la commande se passe derrière le bar. Je rétorque en lui disant que le barman me dit qu'il est occupé, elle continue de me dire que ce n'est pas son travail. Apparemment, ce  n'est pas leur jour à eux aussi. Je commence à m'impatienter en tapotant le bar de mes doigts. Le barman se pointe enfin, je relève ma tête légèrement énervé.

- Enfin ! Un expresso avec un verre d'eau s'il vous plaît.

Je me tourne en avançant lorsqu'un mec me fonce dessus en me rentrant dedans, faisant donc tombé son café par terre. Même si ce n'est pas de ma faute, par réflexe et surtout par bonne éducation de ma mère, je m'excuse auprès du mec qui regardait son café au sol. Il relève quelques secondes plus tard sa tête vers moi. J'avais affaire à un mec plutôt balaise. Grand, des bras faisant le double de mes cuisses, des énormes pectoraux etc...

« Eh p'tit merdeux ! Tu peux r'garder où tu vas ? Repaie moi mon café tout d'suite.

- Pardon ? Réplique-je. Écoutez-moi, je ne suis pas d'humeur aujourd'hui. Vous m'avez littéralement foncé dessus, êtes-vous peut-être aveugle ? Dis-je en prenant un ton totalement ironique, me moquant ouvertement de lui. J'ai pas à te repayer ton café, démerde toi. Lâche-je en m'apprêtant à m'avancer.

Ce dernier me bloque la route en me poussant brutalement, je manque même de tomber en glissant sur le café qui était au sol. Un rictus inaudible à l'ouï humaine sort de ma gorge, un rictus de loup-garous. Je baisse légèrement les yeux en détournant ma tête sur le côté, ces derniers virant du noisette à un bleu électrique intense et puissant. J'inspire un bon coup en tentant de me calmer, mais mes griffes prennent la place de mes ongles durant quelques longues secondes. Je pense alors aux paroles de Derek que j'avais rencontré il y a maintenant quelques mois dans la forêt, me concentrant pour calmer et réduire les pulsions de mon cœur. Je relève soudainement ma tête en poussant de nouveau l'homme en arrière, qui lui par contre recula de quelques mètres, lorsqu'une voix féminine totalement séduisante attire mon attention sur mon flanc droit. Une jeune demoiselle, aux lèvres pulpeuses et au regard déstabilisant se pointe entre nous deux. Par réflexe, je recule, en m’interrogeant au sujet de ses intentions. Elle se tourne vers moi, me demandant de m'installer à sa table. Par colère envers l'autre tête d'imbécile, je m'avance en la contournant pour lui coller une droite digne de ce nom, lorsque la main de la demoiselle s'appose sur mon avant bras, me tirant immédiatement vers sa table pour m'asseoir, une serveuse la suivant en posant mon café et mon verre d'eau, totalement paniqué.

- T'étais pas obligée de m'interrompre, une bonne droite dans sa tête de pine lui aurait remis les idées en place. Lâche-je en "allaitant", du à la colère.

Je la fixe durant quelques longues secondes dans les yeux en remontant un sourcil. Ce n'est absolument pas le genre de filles à première vu à inviter un homme à sa table, mais plutôt le style à se faire inviter. Car on va pas se mentir, elle est très jolie et attirante physiquement parlant. Elle m'a invité à table juste parce que c'est une allumeuse ? Ou bien pour éviter l'embrouille avec le mec ? Ou parce qu'elle connait ma véritable nature, et qu'elle a peut-être vu que j'allais me transformer ?

- Dis moi.. Tu ne m'as pas inviter à ta table par simple courtoisie, je me trompe ? Rétorque-je en lançant par réflexe un regard et un sourire plutôt déstabilisant, et bien particulier.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Lydia Martin

avatar


Humeur : Toujours très Lydiatésque

Messages : 109
Points : 118
Réputation : 3

Date d'inscription : 11/12/2017
Localisation : Beacon Hills, chez les Martin

MessageSujet: Re: Uncontrollable feat Chris   Ven 22 Déc - 19:27

uncontrollable

Chris & Lydia

Le jeune homme se décide donc à me suivre. Enfin je l'ai surement un peu forcée lorsque je l'ai attrapée par le bras pour l'empêcher de se battre, le tirant ainsi jusqu'à l'endroit où j'étais installée. Une fois sur place, il proteste, mais ne l'écoutant pas je ne comprends pas vraiment ce qu'il dit. Je l'entends seulement comme un bruit de fond. En réalité sa voix se mêle à celles des autres. Je soupire en l'observant, me disant que c'est juste son égaux d'homme qui a été touché et qu'il finira par s'en remettre. Note à moi-même : ne jamais essayer d'éviter une bagarre entre deux mecs surtout lorsque l'un deux est un loup. Cela n'est pas flatteur pour lui. Je joue avec une mèche de cheveux en l'observant. Cet homme a vraiment un charme fou, on comprend mieux pourquoi j'ai du mal à l'écouter. Même la serveuse totalement paniquée la remarquée j'en suis sûre. Je détourne le regard pour manifester mon ennui. Puis lorsque mes yeux se posent de nouveaux sur l'homme je me rends compte qu'il me fixe et ne dit plus rien.

Nos yeux ne se lâchent plus, j'ai l'impression que cela dure une éternité. Je remarque que ces iris sont passés d'un bleu électrique à un marron simple. Son visage si dur et puissant est devenu calme et doux. Ses cheveux quant à eux sont toujours aussi mouillés. Mes yeux suivent les formes de son visage en même temps que la goutte qui ruisselle le long de ses joues. J'esquisse un sourire en coin puis replonge mon regard dans le siens.

Dis-moi... Tu ne m'as pas invité à ta table par simple courtoisie, je me trompe ?



Sa voix est ferme, comme s'il avait à l'avance deviné mes intentions. Son regard et sont sourire m'empêche de me concentrer. C'est pourquoi je décide donc pour me recentrer de détourner mon intention un instant de lui. J'observe au loin l'homme avec lequel mon invité a failli se battre. Lui non plus n'a pas l'air très content et je distingue sur son visage de la colère mais également un brin de honte. Il faut dire que ça ne doit pas être facile pour lui de s'être fait « battre » par un homme plus jeune et a priori moins fort. Ce qu'il ne sait pas c'est que mon compagnon de table sera toujours plus fort qu'un simple humain grâce à son côté animal. Je détourne mon attention de l'homme et me concentre de nouveau sur celui en face de moi.

Pourquoi ? Je n’ai pas l’air de quelqu’un qui invite les gens à sa table ?



Mon intonation est un mélange de stricte et de doux, mais mon côté hautaine que j'emploie pour cacher ma véritable nature prend plus le dessus. Je ne me montre jamais comme je suis réellement aux personnes que je ne connais pas. Ce n'est pas pour rien que les gens qui ne me connaissent pas disent de moi que je suis prétentieuse, manipulatrice, capricieuse… Ils ont raison sur une chose, je suis manipulatrice, mais seulement pour pouvoir atteindre mon but ou avoir ce que je veux. Du coup ce n’est pas vraiment être manipulatrice, mais savoir ce que l’on veut.

Je sirote mon verre de limonade avec un air détaché. En réalité il y a plein de choses que je veux savoir sur lui. Son âge, son prénom, sa meute, depuis quand il est ici et enfin ce qui m'intrigue le plus : pourquoi ses yeux sont d'une telle couleur lorsqu'il se transforme en loup. Sans m'en rendre compte je finis mon verre de limonade et décide donc de faire un signe à la serveuse de manière à ce qu'elle comprenne que je veux un nouveau verre. Je tapote légèrement mes ongles sur la table et m'avance en posant mon menton sur ma main. Je ne bouge plus, mais évite un maximum son regard. Une idée me traverse tout à coup l’esprit et mon visage s’éclaire.

En réalité, dans ta grande discrétion, dis-je en levant les yeux au ciel, j’ai pu remarquer un changement de couleur dans tes yeux et cela m’a … intriguée. Comment ça se fait ? Je n’ai jamais vue les yeux de quelqu’un devenir bleu puis brun ! Sans parler de ton visage ! Il était carrément différent ! Tu n’avais plus l’air d’être humain ! Explique-moi comment c’est possible !  



J'ai dit tout ça comme si je n'étais au courant de rien, mon timbre de voix avait à la fois une touche excitée et effrayée, pour rentrer vraiment dans mon rôle, comme si je ne connaissais pas le surnaturel et que je n'en faisais pas partie moi-même. Je voulais voir comment le loup allait s'en sortir, après tout si quelqu'un d'humain et de non au courant de l'existence des loups l'avait vu, comment aurait-il fait ? Et puis, je crois que le torturer un peu, de le voir chercher si oui ou non je suis au courant me fait un peu rire. Un si joli minois qui panique ça ne se voit pas souvent et j'avoue que je serais un peu déçu s'il prenait les choses sereinement. Je m'avance sur la table pour être au plus près de lui, comme une enfant qui attend avec impatience un cadeau, tout en imitant le visage de quelqu'un qui attendrait LA révélation et de quelqu'un de totalement excité de par ce qu'elle à vue.

DEV NERD GIRL




   
Not all monsters do monstrous things
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Uncontrollable feat Chris   Dim 24 Déc - 14:39

Uncontrollable.Mon regard toise littéralement la jeune demoiselle qui était en face de moi. A vrai dire, elle détenait un charme irrésistible, le genre de charme qui te fait tirer la langue lorsque la jeune fille te fixe dans les yeux en se mordant la lèvre. Ce genre de fille qui peut faire ce qu'elle veut de toi par un simple clin d'oeil, un simple battement de sils. J'exagère, mais c'est pour exprimer la très belle plastique de mon interlocutrice. Un blond vénitien qui met en valeur ses lèvres pulpeuses, son regard verdâtre et profond autant déstabilisant que provocateur, son corps qui paraissait svelte. J'ai affaire à un vrai canon ! C'est justement pour ça que je m'interroge sur ses intentions, sur ce qu'elle veut de moi. Sans déconner, c'est plutôt le genre de filles à être invité à une table, et non elle qui insiste à inviter une personne. Et bien évidemment, je sais moi aussi jouer avec mon physique pour déstabilisé et bien évidemment je vois que cela fonctionne à la perfection. Je sens, et entends son pouls s'accélérer de plus en plus.

Tout d'abord, elle contourne la chose en me disant qu'elle pouvait elle aussi inviter quelqu'un à boire un verre. Mais je n'y crois pas. Elle aurait pu me laisser me battre avec la personne devant moi, comme toutes les personnes qui sont présentent dans le bar. Mais non, elle c'est levée, elle a insisté pour que je vienne. Elle aurait pu demander à l'autre gars de venir, mais non, elle me l'a demandé à moi. Il y a quelque chose qui cloche. Soit, elle est tout bonnement gentille, soit seulement intéressée par moi, ou bien elle connait ma nature, ou elle a vu quelque chose qui ne fallait pas voir.. Et ça, c'est mauvais, très mauvais signe.

Ce qui devait arriver arriva. Elle dit avoir vu un changement de couleurs au niveau de mes yeux, et surtout un changement faciale. Merde, merde, merde. Qu'est-ce que je vais lui dire moi ? "Ouais moi c'est Chris Ivakov, je suis un loup garou avec les yeux bleus car j'ai tué lors de ma première pleine lune une innocente, tu me donnes ton numéro" ? Non, cela ne colle pas du tout. Mais ce qui m'intrigue le plus, c'est qu'elle m'invite à justement boire un verre alors qu'elle a cerné tout bonnement ma tête. Si elle n'aurait réellement pas été au courant du surnaturel, elle aurait fuis, ou j'en sais rien. Mais elle n'aurait pas invité quelqu'un à une table sachant qu'elle venait de voir que cette personne pouvait se transformer en un "monstre". Il y a quelque chose qui ne colle pas.

- Tu me prends pour un con ? Dis-je en la fixant de nouveau dans les yeux. Je sais pertinemment que tu sais ce que je suis, sinon tu m'aurais pas inviter à m'asseoir à ta table. Ose dire le contraire.

Je me concentre dés à présent sur les battements de son cœur, qui seront forcément irrégulier si elle ment. Elle ne peut pas les contrôler, c'est impossible. Avec toutes les personnes que j'ai rencontré, comme Arès, Maxine, Derek, et j'en passe.. Aucune ne savait contrôler réellement leur pulsation cardiaque pour masquer un mensonge, c'est ce que nous allons voir maintenant. J'en profite pour resserrer très clairement les muscles de ma mâchoire pour lancer à mon interlocutrice un regard charmeur et profond, laissant échapper l'un de mes plus beaux sourire. Je passais durant quelques longues secondes ma main dans ma chevelure humide, voir même mouillée, me recoiffant légèrement. Je continuais continuellement de fixer la jeune demoiselle en face de moi, tentant dans la déstabiliser au maximum pour que son mensonge soit encore plus détectable vis à vis de ses mimiques faciales, et surtout des battements de son cœur.

- Au faites, avant toutes choses. Moi c'est Chris, Chris Ivakov. Et toi, c'est quoi ton nom ? Lâche-je en lui tendant la main, affichant un beau sourire.

Maintenant, nous allons voir si elle ment.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Lydia Martin

avatar


Humeur : Toujours très Lydiatésque

Messages : 109
Points : 118
Réputation : 3

Date d'inscription : 11/12/2017
Localisation : Beacon Hills, chez les Martin

MessageSujet: Re: Uncontrollable feat Chris   Jeu 28 Déc - 22:22

uncontrollable

Chris & Lydia

Je replie un tout petit peu les manches de mon chemisier et tire légèrement dessus au niveau de mon ventre. Je ne suis pas une allumeuse, je mets simplement en avant certains de mes atouts pour obtenir ce que je désire. Je m'appuie sur la table avec un sourire en coin. Je penche lentement la tête tout en scrutant une énième fois le bel homme face à moi. Il est différent des Hommes que j'ai l'habitude de fréquenter. Différent de Jackson que ce soit physiquement et mentalement, enfin je crois. Il a l'air impulsif ou c'est simplement à cause de la pleine lune. Je repense un instant à la relation que j'ai eue avec Jackson... Je sortais à l'époque avec le capitaine de l'équipe de Lacrosse. Je me rappelle comme ci c'était hier la relation qu'on avait, je l'aimais vraiment, même énormément. Quand il a rompu avec moi ça a été dure, je l'ai détestée, mais maintenant je m'en suis remise et maintenant je profite autant que je veux.

Je reviens au loup. Je continue de le dévisager. C'est vraiment très agréable. Il a l'air tellement… humain. En rien on ne pourrait s'imaginer que c'est un loup. Comment quelqu'un qui parait si gentil peut avoir un jour eu l'envie de devenir un loup ? Ah moins qu'il en soit un de naissance ? Le jeune adulte est toujours à attacher son regard au mien. J'aime ça. J'ai l'impression d'avoir un peu d'importance aux yeux de quelqu'un. Ou plutôt j'ai l'impression de plaire encore.

- Tu me prends pour un con ? Je sais pertinemment que tu sais ce que je suis, sinon tu ne m’aurais pas inviter à m'asseoir à ta table. Ose dire le contraire.



Il a dit tout ça sans lâcher son regard du mien. Un petit rire se fait entendre de ma part. Je respire un grand coup et le regarde avec un grand sourire. Voilà il a découvert que je me moquais un peu de lui. Dommage, j'aurais bien continué un petit peu. Toujours appuyer à la table je l'observe.

- Non ! Bien sûr que non je n’oserais pas… Pourquoi je ferais ça ?  



Je ne peux m’empêcher de rire. Je le regarde avec le regard le plus innocent que je peux faire. J’efface mon sourire de mes lèvres et j’adoucis mon visage autant que je le peux. Je ne veux pas passer pour la pire des garces, mais c’est plus fort que moi, je suis comme ça et ça ne changera jamais je crois.

-Peut-être que tu as raison, peut-être que je suis au courant de… tout ça, lui dis-je à voix basse et en m’avançant quelques secondes un peu plus pour qu’il m’entende, et pour information juste entre toi et moi, j’aurais pu t’inviter à ma table juste comme ça sans aucune autre raison.  



Le jeune homme à l'air très concentré. Sûrement comme un bon loup qu'il est, il cherche à savoir si je mens ou pas. Pour lui faciliter la tâche, même si je sais que c'est totalement inutile, je me penche en avant afin que mon cœur soit au plus près de ses oreilles malgré la table qui nous sépare. Je me dis que plus je fais traîner les choses, plus le temps passé avec lui me permettra de le connaître et de découvrir un maximum de trucs sur lui. Il y a tellement de trucs que j'aimerais savoir et ce qui m'intrigue le plus c'est la couleur de ses yeux lorsqu'il se transforme en loup.

J’observe le moindre de ces gestes, il a maintenant une allure plus dure que précédemment. Son regard est charmeur, très charmeur. Il finit par passer une main dans ses cheveux. Un geste plutôt attirant qui fait que je ne peux pas m’empêcher d’échapper un léger soupire, mais pas un soupire d’ennuie, plus un soupire d’envie, effectivement j’aurais moi aussi envie de passer la main dans ses cheveux comme lui le fait. Je secoue la tête de façon à me reprendre. Il arrive à me déconcentrer, à m’éloigner de mon but.

Il se présente enfin à moi. Alors, il s'appelle Chris. Il faut dire que ça lui va bien Chris. Mais son nom de famille Iv… Ivak…Ivak quelque chose sonne un peu russe. Sont sourire est totalement craquant. Je fixe ses lèvres tout en mordant légèrement les miennes. Il me tend la main et je l'observe un long moment. Dans un moment de confusion totale je l'observe et essaye de me présenter à mon tour.

-Ly…Lydi…a, je suis Lydia Ma…, dis-je avec un léger bégaiement et un trouble total, Je suis Lydia Martin. Si tu es au lycée tu as sûrement déjà du entendu parler de moi 



J'avais fini par le dire correctement avec une allure très assurante mais malheureusement ma voix m'avait trahie. Je n'ai jamais été autant troubler par quelqu'un que par lui. C'est surement à cause de tout ce qu'il fait depuis qu'il est assis à ma table : ses mains dans ses cheveux, sont sourire charmeur, enfin tout ça. Il faut que je me reprenne. Je lui prends la main en douceur, tout en lui faisant mon plus beau sourire. La poitrine légèrement avancée sur la table. Lorsque j'enlève ma main de la sienne je le fais doucement en prenant bien soin d'effleurer sa main du bout de mes doigts jusqu'au dernier moment tout en le fixant dans les yeux. Il a réussi à me perturber alors à mon tour de m'amuser un peu.

-Dit moi maintenant que l'on se connais un peu plus, pourquoi tes yeux son bleue lorsque tu te transforme ne loup ?



Je plissais légèrement les yeux afin de montrer ma curiosité tout en ouvrant délicatement la bouche et penchant ma tête sur le côté. Je ne voulais pas passer par quatre chemins, ça aussi c'était dans ma nature et certes on connaissait que nos prénoms mais pourquoi attendre pour poser ce genre de question, après tout si on n'essaie pas d'en savoir plus comme ça sur l'autre comment on allait se connaitre ? Ce n'est certainement pas une obligation de discuter avec lui, au départ je l'ai invitée à ma table pour éviter une bagarre et qu'il dévoile l'existence des créatures surnaturelles, mais maintenant qu'il est là, et vue que la pluie n'a pas l'air de vouloir se calmer, alors autant en profiter. Comme je l'ai déjà dit je ne suis pas perdante, je suis en agréable compagnie.

DEV NERD GIRL




   
Not all monsters do monstrous things
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Uncontrollable feat Chris   Mar 20 Fév - 21:46

Uncontrollable.Vous savez, la drague est une science, un savoir faire. Tout se passe dés les premières secondes, du premier regard. Inconsciemment, un individu va se faire une belle, ou une mauvaise image de vous, qui va directement impacter votre possible relation qu’elle soit positive ou négative. C’est pourquoi, il vous faut toujours avoir une bonne attitude physique, avoir une certaine allure qui va attirer le regard, une certaine « dégaine » qui fera de vous une personne avec qui on veut devenir ami, qu’on a envie de connaître. Et bien, ces premières secondes sont aussi très importantes avec une fille. Il vous faut directement aborder un beau sourire, faire des manies qui mettent en valeur vos atouts, qui pourront directement charmer une jeune et belle demoiselle. C’est ce que j’ai fais, inconsciemment par habitude en tant que bon dragueur de service, mais c’est ce que j’ai fais. Un regard, un sourire, une allure bien spécifique, ont directement touché la jeune fille qui était en face de moi. Qui par ailleurs, commence à se présenter en bégayant. Les signes qu’elle démonte, le fait de se mordre les lèvres, adoucir son visage en tentant de me fournir un sourire et regard charmeur, montre que j’ai bien atteint mon objectif, de partir de bon pieds avec ma nouvelle connaissance.

- Lydia ? Martin ? Oui, cela me dit vaguement quelque chose. Comme toi, tu as du entendre parler de moi. Être capitaine de l’équipe de football américain du lycée et les emmener en championnat national doit sûrement faire du bruit dans les couloirs. Lâche-je en lui adressant un clin d’œil toujours avec le même sourire, pour but légèrement provocateur.

Lorsque cette dernière saisit ma main, je dois avouer qu’elle marque un point fort. Ses lèvres pulpeuses, son regard profond, sa… belle poitrine mise en avant font qu’elle marque effectivement quelques points. Nous relâchons simultanément nos mains en prenant nos marques en effleurant comme il se devait nos mains. Je craque par réflexe mes mains sous la table en écoutant attentivement les dires de la jeune fille, qui ont, nous pouvons le dire, très clairement niqués l’ambiance. Ce qui devait arriver, arriva. La question fatidique, « pourquoi as-tu les yeux bleus électriques ? ». Chaque personne je croise, avec qui je commence à nouer quelque chose (même si ici c’est rien du tout, on vient à peine d’échanger nos identités) s’empêche de demander pourquoi j’ai les yeux bleus. Certes, cela doit forcément attiser une certaine curiosité chez une personne, mais je préfèrerais tellement éviter cette question, qui comment d’habitude me rappel de très mauvais souvenirs, très douloureux. Je ne laisse pas mes émotions me surpasser, j’affiche toujours le même visage et le même regard, toujours aussi charmeur.

- Tu sais, c’est une longue histoire. Très longue histoire, et particulièrement sanglante. Commence-je en introduction. Là au moins, je verrais quel type de personne est cette Lydia. Une demoiselle superficielle, ou intelligente. C’était il y a bientôt trois ans, je vivais encore à New-York, chez mon père. J’étais avec une fille, elle s’appelait Julie. Un soir, je courais dans les bois pour faire mon footing comme je le fais toujours à Beacon Hills, et je me suis fais mordre par un Alpha. Je ne me contrôlais pas, et un soir de pleine lune, je… Dis-je en m’arrêtant soudainement.

Attends. Qui me dit que c’est pas une chasseuse qui tente de me faire avouer pour je ne sais quelle raison, pour pouvoir me coller une ou deux balles pleine d’aconit dans le crâne ? Mon visage changea alors d’allure durant quelques secondes, pour reprendre cette tête aussi charmeuse que tout à l’heure. J’agrippe avec grâce la main de la demoiselle, de manière à sentir les pulsations de son cœur. Si elle me ment, je le sentirais.

- Je n’ai pas envie d’en parler si tu le veux bien, et je pense que tu as par ailleurs compris la suite. Je ne suis pas un monstre, je n’étais qu’un simple loup garous qui tentait d’apprendre à se contrôler tout seul, sans l’aide de personne mais qui n’a malheureusement pas réussis à le faire. Je regrette chaque jours la couleur de mes yeux, que j’assume avec fierté tout de même mais qui me font regretter ce que j’ai fais. J’espère juste que ça ne va pas changer ton opinion envers moi, vraiment. Rétorque-je en souriant.

Je lâche de nouveau sa main, tout en frôlant ses doigts des miens, pour bomber mon torse en appelant une serveuse. Étant donné le temps qui n’a pas l’air de se calmer, autant prendre quelque chose d’autre à boire. Je commande pour moi une bière, avec la boisson que Lydia me demande.

- C’est moi qui invite ! Et assez parler de moi. Et toi ? Qu’est-ce que tu es ?  
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Lydia Martin

avatar


Humeur : Toujours très Lydiatésque

Messages : 109
Points : 118
Réputation : 3

Date d'inscription : 11/12/2017
Localisation : Beacon Hills, chez les Martin

MessageSujet: Re: Uncontrollable feat Chris   Dim 4 Mar - 1:40

uncontrollable

Chris & Lydia

La pluie n’a toujours pas cessé de tomber et j’ai l’impression que c’est de pire en pire. Je suis toujours assise fasse au loup, enfin Chris. Ce n’est pas seulement un loup après tout il est aussi un humain avant tout. Je ne m’ennuie pas avec lui. J’essaie de faire connaissance et surtout de savoir pourquoi ces yeux sont bleu, mais sur ce point je sens que ce n’est pas gagné. Apprendre ç connaitre une personne avant de lui accorder sa confiance est quelque chose de primordiale et c’est ce que nous faisons lui et moi en ce moment même. Nous n’en sommes pas à parler de nos familles, non ça c’est tout de même un suet assez intime, mais nous parlons, du lycée et de sa nature.

Alors c’est lui le fameux capitaine de l’équipe de football du lycée. En effet j’en ai beaucoup entendu parler mais je ne l’est jamais vu. Enfin je l’ai peut-être croisée une ou deux fois dans les couloirs, même surement plus que ça, mais quand on ne connait pas les gens on ne fait pas réellement attention à eux. Maintenant je peux mettre un visage sur un bruit de couloir. Je soupçonne ce Chris d’essayer de me provoquer avec son clin d’œil et son sourire charmeur.  En tout cas il y arrive plutôt bien, il a beaucoup de charme et sait comment s’en servir fasse à une fille.

-Oui en effet j’ai déjà entendu parler du capitaine de l’équipe de football, tu as beaucoup de courage et surtout du mérite pour ce que tu fais pour eux.



Je suis à ce moment précis la plus sincère des filles, certes le flatter peux peut-être me servir, mais je le pense vraiment. Ils ont pour capitaine Chris et j’ai l’impression, vue ce que j’entend dans les couloirs, qu’ils arrivent à les motivés et leur donnés confiance en eux, ce qui leur permet de gagner. Nos mains maintenant lâchés j’attend avec impatience sa réponse à ma question concernant ses yeux. Un loup peut avoir les yeux soit rouge, soit dorée, soit bleu et, une de ces couleurs amène forcément à plus de question.  Dorée étant la couleur normale des yeux d’un loup, elle ne pose aucune question. Rouge est la couleur d’un loup alpha, la seule question que l’ont peux poser c’est « Est-tu un vrai alpha ou à tu tuer un alpha », mais c’est sans grand intérêt. Bleu par contre est une couleur intrigante. Lorsqu’un loup à les yeux bleus, c’est qu’il a tué un innocent si je m’en souviens bien, et là tant de questions de posent. Il commence sont récit et je m’avance posant mes coudes sur la table et appuyant ma tête contre mes mains. Je suis très attentif à ce qu’il dit. Mais il coupa court à son récit au moment ou il me parlait de sa morsure par un alpha. Je fronce les sourcils ne comprenant pas vraiment pourquoi il s’arrête tout en déposant de nouveau les mains sur la table. Il finit par attraper ma main et finalement me dire qu’il n’a pas envie d’en parler et qu’il regrette ce qu’il a fait et qu’il espère que l’opinion que j’ai de lui, aussi minime qu’elle soit à l’heure actuelle étant donné que je connais que très peu de chose sur lui et que je ne juge pas avant de connaitre, ne changera pas.

-D’accord, je comprends, il n’y a pas de mal. Et tant fait pas, je sais à quel point ça peut être dure pour un loup de se contrôler.



Son histoire me fait de la peine, mais je reste tout de même neutre fasse à sont récit. Certains loups on du mal à se contrôler et je le sais. Comme tout c’est plus dur pour certains que d’autres, surtout dans son cas, il venait de se faire mordre comment il aurait pu savoir se contrôler immédiatement. Après ces quelques mots il appelle une serveuse pour commander une autre boisson. J’en profite donc pour demander une autre limonade. C’est lui qui invite, je ne compte pas refuser cette offre. Il ne perd pas non plus de temps pour me demander ce que je suis.

-Qui te dit que je suis quelque chose ? Je suis peut-être qu’une simple humaine.



J’esquisse un léger sourire. Je sais que je ne peux pas mentir à un loup-garou qu’il doit l’entendre à cause de battements de mon cœur. Enfin je ne lui mens pas vraiment, je fais des suppositions et je lui pose une question. En rien cela est un mensonge. Puis je sais qu’il doit également sentir mon côté non-humain, mon côté surnaturel. D’apparence humaine, aucune transformation à aucun moment et pourtant je suis bien plus que ça.

-Je suis une Banshee, la femme hurlante ou peut importe comme elles s’appellent.



Je ne comptais pas le laisser sans savoir. Après tout il a commencé à me raconter son histoire pour ses yeux bleus, même si j’ai dû deviner la suite, enfin à vrai dire ce n’est pas compliqué à deviner, alors je peux bien lui dire ce que je suis. De toute façon il fait aussi parti du monde surnaturel, je pense que je n’ai donc rien à craindre de lui, puis il à l’air d’être un garçon plutôt sympa.


DEV NERD GIRL




   
Not all monsters do monstrous things
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Uncontrollable feat Chris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chris Jericho© Vs Edge
» Chris Sabin Vs Big Show
» Chris Masters 2V [dvc]
» The Miz Vs Batista Vs Chris Jericho
» Chris Neil signe à...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Centre ville :: Restaurants / Bars :: No man's land : Evan Grant's Bar & Flat-
Sauter vers: