AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
13 octobre 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Therence & Caracole


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
29 septembre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Tobias Shepherd


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
15 septembre 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Andy Turing




Classement au
31 août 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Andy Turing


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
18 août 2018

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
4 août 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Amance & Willem


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
21 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski




Classement au
6 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
23 juin 2018

Scott McCall


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
9 juin 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Vicky Anderson


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
26 mai 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alex


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lewis Walton

avatar


Humeur : Toujours de très bonne humeur

Messages : 129
Points : 160
Réputation : 6

Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 31
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Lun 15 Jan - 16:37

Lewis Walton ₰ Leoric Teniala

Observation d'oiseaux et papotages





L'observation des différentes espèces d'oiseaux m'avaient toujours fasciné et cela depuis ma plus tendre enfance. Examiner de près ou de loin ces volatiles étaient quelque chose qui m'avait toujours passionné. Vu que je ne travaillais que le soir j'avais le temps, durant la journée, de me balader et de continuer à les observer pour mon plus grand plaisir. J'avais toujours dans mes bagages un petit carnet avec des annotations et des croquis des diverses espèces que j'observais lors de mes voyages ou de mes balades.
Aujourd'hui encore je m'étais assis dans un parc, ma jambe droite repliée par-dessus ma jambe gauche, tenant mon carnet et mon crayon dans mes deux main; je regardais des oiseaux disposés dans un nid, dans l'arbre en face de la place où j'étais assis. C'était un couple de Pic épeiche avec leurs petits. Je les dessinais en prenant soin d'être au plus proche du réel, mais aussi en annotant leur style de vols, leur attitude avec leurs petits et d'autres petites choses que je pouvais observer de là où j'étais assis.

Je dessinais en sifflotant un petit air que j'avais en tête. Cette activité me reposait beaucoup et cela m'aidait même parfois à trouver de l'inspiration pour mes chansons ou encore mes écrits. J'avais commencé à écrire une ébauche de roman. C'était l'histoire d'un homme qui voulait tellement plaire à une femme, amoureux des oiseaux, qu'il a décidé d'en devenir un lui aussi pour qu'il le remarque. C'est assez étrange, mais aussi très poétique comme concept, mais tous mes essaient résidaient à présent au fond de ma poubelle.

Le soleil n'était plus au plus haut, comme lorsque je suis arrivé dans le parc, mais je ne savais pas l'heure qu'il était. Cela m'importait peu, j'étais serein et je voulais apprécier cette sensation encore un peu aujourd'hui.


©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leoric Teniala

avatar


Humeur : entre deux eaux, heureux mais perturbé par le passé.

Messages : 372
Points : 369
Réputation : 44

Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : le plus souvent au lycée ou dans ses bras.

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Mar 16 Jan - 19:27


☾ observation d'oiseaux et papotages.
Dynabeat, you better keep it grooving. Dynabeat all the night. Dynabeat, you better keep on dancing, dancing, now all the night. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go.

▼▲▼

Je ne prétends pas tout savoir, celui qui le fait est un idiot, il y a toujours de nouvelles choses à découvrir, sinon à quoi rimerait la vie ? Personne n'est parfait, nous pouvons toujours nous améliorer parce qu'il y a toujours quelque chose à parfaire dans notre vie. Certains sont juste plus avancé dans cette recherche de la absoluité physique et mentale, il faut juste savoir quel chemin prendre pour avancer dans la route de la perfection. Pour essayer d'apprendre un maximum de choses, il faut savoir ouvrir son esprit à d'autres cultures, à d'autres croyances, à de nouvelles connaissances qui viendront parfaire la sienne, parce qu'après tout, la vie n'est qu'un éternel recommencement, ce que tu crois ne sera peut-être plus demain et ainsi de suite, la connaissance implique de revoir son point de vue face à telle ou telle chose, alors à quoi bon dire que l'on sait tout dans la vie ? Nous ne  savons rien en réalité, face à l'immensité du monde nos propres cultures ne sont qu'un fétu de paille perdu au beau milieu d'une étable. Je ne crois pas dire quelque chose de nouveau, mais c'est le constat que j'ai établis en enseignant et en lisant tant d’ouvrages divers et variés, consacrés à la médecine, à la littérature, à la musique ou encore à la biologie. Rien ne m’effraie dans le vaste champ des connaissances. Et tout ce qui est nouveau est bon à apprendre pour tenter de ne pas rester un ignorant des choses. Ce sont ceux que je déteste le plus parmi les humains, ceux qui se croient persuadés d’avoir la science infuse, car ce sont justement qui savent le moins.
Un tel constat m’est apparu alors que je me promenais dans un parc de la ville. Il m’a suffit d’un seul coup d’œil pour remarquer cet homme, assis sur un banc public, un carnet de note à la main jeter un regard attentif à un couple d’oiseaux perchés dans leur nid d’amour. Cet homme est concentré et je me suis d’abord arrêté à ça avant de ressentir autre chose. Une certaine puissance que je n’avais jamais vu. D’abord intrigué, j’ai sollicité les légendes que j’ai pu lire – car oui son aura ne me paraît pas naturelle – avant d’admettre un constat pur et simple : je ne sais pas ce qu’il peut bien être. D’ordinaire je n’aurais jamais songé à faire cela, mais la curiosité l’emporte sûrement sur la timidité dans ma vie, et le besoin constant d’apprendre a dû être plus important que tout le reste. Après avoir conclut que cet homme était bel et bien là pour étudier le couple d’oiseau ainsi que leur couvée. Je reconnais aisément les pics épeiches, une variété d’oiseau peu courante pourtant en Amérique mais que j’ai souvent eu l’occasion de voir en Norvège où ils sont plus répandus.
Ni une, ni deux, je m’avance vers l’homme qui semble pourtant passionné par ce qu’il fait, je ne peux m’empêcher d’aller le voir, pas pour ses connaissances en ornithologie qui au final sont dérisoires, mais pour savoir ce qui lui est, même si je doute que je vais l’aborder en lui disant que je suis curieux de savoir quel type de créature se trouve en lui. Je ne sais pas s’il sera capable de détecter l’alpha en moi, mais tant pis, c’est un risque à prendre. Une fois arrivé derrière le banc, je regarde les oiseaux et m’arrête pour dire avec mon accent scandinave : « Flaggspett, ou plutôt devrais-je dire pic épeiche, une belle trouvaille pour un Américain, d’autant plus que les petits vont bientôt prendre leur envol, à leur taille je dirais que d’ici une semaine ils s’en iront pour fonder leur propre famille. » Je m’arrête de parler et regarde l’homme en lui souriant et lui tendant la main pour lui dire bonjour. Je ne sais jamais trop comment ils font les Américains, mais peu importe, j’attends qu’il me la serre en me présentant. « Leoric Teniala, je suis nouveau à Beacon Hills, j’arrive tout droit de Norvège. » Oui, il me semble important de le préciser vu mon accent et le nom norvégien pour désigner cette espèce d’oiseau ou encore l’allusion au fait que je ne sois pas moi-même, Américain.


CODAGE PAR AMATIS



❝anya❞ les événements inattendus acquièrent ou perdent de leur gravité selon les dispositions d'esprit tristes ou gaies, ou selon les circonstances plus ou moins critiques dans lesquelles on se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3152-leoric-s-pack-sujet-pou
Lewis Walton

avatar


Humeur : Toujours de très bonne humeur

Messages : 129
Points : 160
Réputation : 6

Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 31
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Jeu 18 Jan - 23:19

Lewis Walton ₰ Leoric Teniala

Observation d'oiseaux et papotages




La voix qui se fit entendre à mes côtés me fit tourner la tête vers la personne  qui elle appartenait. Un connaisseur? Expert en oiseaux? Aucune idée mais rien que son accent et le fait qu'il connaisse le nom des oiseaux que j'étais en train d'observer m'impressionnait déjà.
Mes yeux devaient briller d'admiration pour cet inconnu qui en connaissait bien assez sur cette espèce d'oiseau. Je me laissais tenter alors par la légère plaisanterie et ma mine chaleureuse, souriant un peu plus à cet inconnu. Il s'installait alors à mes côtés et tendit la main pour que je la serre, ce que je fis presque de suite. L'homme, répondant au nom de Leoric, était un norvégien fraîchement arrivé à Beacon Hills.

- Lewis Walton. Je ne suis pas non plus de Beacon Hills, j'y suis arrivé il y a quelque mois. Je suis originaire de Newscatle. Je ne pensais pas tomber sur un expert en volatile. Mais c'est sympathqiue de rencontrer des gens qui partagent un peu les mêmes intérêts que soi.

En lui serrant la main, je ressentis instantanément une aura émanant de lui. Il n'était pas humain non non... Il devait être bien plus que ça, pour que moi, l'homme oiseau que je suis, le ressente.
Mais, ne voulant pas risquer de me faire prendre pour un fou, je dérivais mes intentions de discussion sur les oiseaux qui n'étaient en aucun cas perturbé par notre conversation.

- Vous êtes un expert en oiseau du coup? Ou vous avez juste une culture ornithologique très développé? Dans les deux cas, je suis très admiratif, peu de gens connaissent avec tant de précision les détails que vous m'avez énoncés, même moi je n'aurais su dire avec exactitude les semaines qu'ils restaient aux petits avant de prendre leur envol.

©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leoric Teniala

avatar


Humeur : entre deux eaux, heureux mais perturbé par le passé.

Messages : 372
Points : 369
Réputation : 44

Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : le plus souvent au lycée ou dans ses bras.

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Ven 19 Jan - 9:52


☾ observation d'oiseaux et papotages.
Dynabeat, you better keep it grooving. Dynabeat all the night. Dynabeat, you better keep on dancing, dancing, now all the night. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go.

▼▲▼

Je ne suis pas une personne d’ordinaire extravertie, bien loin de là, je préfère rester en retrait et attendre que les choses viennent à moi. Dès lors, je sais que si on m’aborde, si on vient me voir, c’est parce que j’ai pu intéresser la personne, que je n’ai pas à me forcer d’être agréable, je le serais naturellement. Pourtant, je n’ai pas suivi cette ligne de conduite à ce moment précis, j’ai préféré aller au devant, aller faire une approche frontale pour tenter d’assouvir cette curiosité qui me prend les tripes. L’homme me sert à la main, et je sens à ce contact qu’il y a une grande puissance en lui, que ce n’est pas tout à fait un humain, il a un truc en plus, quelque chose de fougueux et d’en même temps contrôlé. Je serais tenté d’utiliser ma vision d’alpha pour en savoir plus, mais je crains qu’il ne le remarque et prenne peur. En réalité, j’aurais dû le faire avant, avant d’aller le voir, ainsi j’aurais peut-être pu admirer ce qu’il était. Comme d’habitude, la précipitation ne mène à rien. Je ne suis vraiment pas doué. « Lewis Walton. Je ne suis pas non plus de Beacon Hills, j'y suis arrivé il y a quelques mois. Je suis originaire de Newscatle. Je ne pensais pas tomber sur un expert en volatiles. Mais c'est sympathique de rencontrer des gens qui partagent un peu les mêmes intérêts que soi. » Je ne réponds pas à sa courte présentation, je me contente de lui adresser un sourire entendu, le laissant continuer pour voir ce qu’il aurait à me dire. Je regrette de ne plus avoir d’émissaire ces derniers temps, il aurait pu m’aider à comprendre tout ce qui m’entoure, à trouver des réponses à ces trop nombreuses interrogations qui hantent mon cerveau. Je ne connais pas tout, et je le regrette profondément.
Il suffit de le voir lui, M. Walton est quelque chose, mais je suis bien incapable de déterminer quoi, peut-être est-ce autre chose qu’un lycanthrope, non pas peut-être, c’est sûr, il ne sent pas le loup. Son odeur ne me dit rien. « Vous êtes un expert en oiseaux du coup ? Ou vous avez juste une culture ornithologique très développée ? Dans les deux cas, je suis très admiratif, peu de gens connaissent avec tant de précision les détails que vous m'avez énoncés, même moi je n'aurais su dire avec exactitude les semaines qu'ils restaient aux petits avant de prendre leur envol. » Être considéré comme un expert aurait dû gonfler mon orgueil en temps normal, mais je ne le prends pas de la sorte, je préfère penser à lui, à ce qu’il peut être et la façon dont je pourrais le découvrir. Lui parler immédiatement de ce que je suis moi n’est pas la bonne approche, lui parler du surnaturel non plus. Je me creuse la tête pour trouver un moyen de parvenir à mes fins ; mais rien ne vient pour le moment. « Non, je suis juste quelqu’un qui aime découvrir de nouvelles choses, et un passionné d’écriture et de littérature. Alors pour tenter d’améliorer le champ de mes connaissances, je me document sur un peu tous les domaines, voilà tout. » La pure vérité sort de ma bouche, de la sorte je ne cache rien, de la sorte je reste clair sur toute la ligne, peut-être comme les loups-garous il peut ressentir quand quelqu’un ment, alors je ne veux pas mentir, je ne veux plus mentir, car quand on découvre la vérité, cela peut blesser, cela peut faire mal.
Je regarde le fameux nid et vois la mère donner la béquée à son oisillon, un geste rempli d’une tendresse maternelle animale, les hommes ne peuvent comprendre cela que s’ils ont un côté bestial en eux, comme c’est le cas pour certaines créatures surnaturelles. Je regarde maintenant son carnet sans le vouloir et les dessins que je vois sont d’une précision remarquable, admiratif, je siffle devant un tel travail. « Vous avez un sacré coup de plume, vos croquis sont magnifiques. » Le brosser dans le sens du poil, peut-être que ça poussera à la confidence quant à son origine surnaturelle, car je ne doute pas que lui aussi ait senti une aura différente lorsque je suis arrivé.


CODAGE PAR AMATIS



❝anya❞ les événements inattendus acquièrent ou perdent de leur gravité selon les dispositions d'esprit tristes ou gaies, ou selon les circonstances plus ou moins critiques dans lesquelles on se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3152-leoric-s-pack-sujet-pou
Lewis Walton

avatar


Humeur : Toujours de très bonne humeur

Messages : 129
Points : 160
Réputation : 6

Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 31
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Ven 19 Jan - 22:31

Lewis Walton ₰ Leoric Teniala

Observation d'oiseaux et papotages




Leoric m'impressionnait un peu plus. Je ne me doutais pas lui trouver des points communs avec ma personne. La connaissance, certes légère, mais présente des oiseaux, l'écriture, bien que pour ma part cela reste assez minime et cette aura particulière... Je crois bien que ce type était un surnaturel mais je ne me voyais pas lui demander "excusez moi, est-ce que vous êtes un être spécial avec des capacités spéciales comme vous changez en loup, ou bien oiseau, ou bien en lézard sait-on jamais!". Non c'était ridicule. Je me contentais de lui montrer que je l'écoutais en hochant légèrement la tête.

Mon regard suivit le sien, en plus du sourire que j'avais sur les lèvres depuis un petit moment, et nous regardions tous les deux la mère des oisillons en train de donner la béquet à ses petits. Cela me fit légèrement rire, c'était mignon à voir et quand j'étais petit je croyais que ma mère faisait la même chose pur notre nourriture. Que voulez-vous? Quand on voit ce genre de scène et que l'on vous dit que vous êtes un enfant oiseau, moi, crédule que j'étais à l'époque, j'avais imaginé ce type de scène dans ma vie quotidienne. Ce qui, avec le recul, était absurde et quelque peu dégoûtant.

Alors que j'avais toujours les yeux rivés sur les oiseaux, la voix de l'homme à côté de moi me tirait de mes pensés. Je me sentais un peu gêné mais très flatté par ses mots. Je n'étais pas le plus doué en dessin de ma fratrie si je pouvais dire mais je me débrouillais.

- Vous êtes bien trop gentil Leoric. Ce ne sont que des croquis fait rapidement pour capter l'instant présent. Une chose qu'une de mes soeurs m'a apprit à dessiner avec rapidité comme dans le cas où les modèles sont susceptibles de s'échapper à la vue en une fraction de seconde.

Je fis une petite pause pour respirer l'air du parc, puis je changeais alors de sujet des questions. Je voulais alors en savoir davantage sur cet homme qui est venu me parler. Pour je ne sait quelles raisons au final.

- Passionné d'écriture et de littérature? Vous auriez fait un élève de choix pour ma mère, elle aime les mêmes domaines que vous, elle était professeur à l'université. A présent elle se repose en écrivant des livres quand elle le peut ou à lire des grands auteurs.

Une vraie mordue de lecture, passion qu'elle m'avait, en partie, transmise en me faisant aimer des mon plus jeune âge le savoir autour de la maîtrise des mots.
©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leoric Teniala

avatar


Humeur : entre deux eaux, heureux mais perturbé par le passé.

Messages : 372
Points : 369
Réputation : 44

Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : le plus souvent au lycée ou dans ses bras.

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Sam 20 Jan - 13:03


☾ observation d'oiseaux et papotages.
Dynabeat, you better keep it grooving. Dynabeat all the night. Dynabeat, you better keep on dancing, dancing, now all the night. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go.

▼▲▼

La vérité c’est que je ne me vois pas le haranguer en lui disant : « Bon vous êtes quoi au juste ? Non mais parce que votre aura est vraiment étrange et je ressens en vous une grande force. » Soit je me prends un coup de poing, soit la personne prend la fuite ou alors décide d’aller voir la police ou encore m’emmène directement en hôpital psychiatrique et je me retrouve en camisole de force immédiatement. Non, je ne veux pas finir comme ça. Alors je me tais et j’attends que le sujet vienne naturellement, sans qu’on le force. Lui aussi a dû le sentir, en tant que créature surnaturelle, l’homme en face de moi doit savoir que je suis un être surnaturel, voire même directement un loup-garou, à savoir un alpha, ma force est sidérable, et on la comprend en me voyant. Je ne suis pas baraqué, je n’ai pas des muscles saillants, mais j’ai le feu de l’action dans les yeux, j’ai le sang qui dégouline de mes mains même si on ne le voit plus.
Pour tenter d’engrainer le sujet tant désiré, j’ai décidé de lui parler de ses travaux, de ses dessins et de sa recherche pour l’ornithologie. Peut-être que sa langue se déliera d’elle-même au final. Du moins je l’espère, la curiosité est un vilain défaut, je sais. « Vous êtes bien trop gentil Leoric. Ce ne sont que des croquis faits rapidement pour capter l'instant présent. Une chose qu'une de mes sœurs m'a appris, à dessiner avec rapidité comme dans le cas où les modèles sont susceptibles de s'échapper à la vue en une fraction de seconde. » Je n’ai jamais été doué en dessin, bien au contraire, je suis loin d’être vraiment très doué, parce que franchement, j’ai essayé. Le résultat fut désastreux, j’avais tenté de dessiner un chat, je me suis retrouvé avec une espèce de patate rousse totalement dégueulasse. Non le dessin, très peu pour moi. L’art est mon domaine, mais je suis plus dans celui des belles lettres. « Passionné d'écriture et de littérature ? Vous auriez fait un élève de choix pour ma mère, elle aime les mêmes domaines que vous, elle était professeur à l'université. A présent elle se repose en écrivant des livres quand elle le peut ou à lire des grands auteurs. » Je le regarde, sa mère était professeur également ? Bon dieu, le monde est petit. Je retrouve en Lewis une âme de littéraire en mal du monde. Nous avons au moins un point commun, cet attrait pour les belles choses, cet attrait pour les exquises attractions de l’être humains pour la beauté pure.
Je le regarde en souriant, ce point commun est une bonne chose, il permettra de nous entendre un peu mieux, de faire en sorte de se rapprocher. Comme quoi, la littérature a un pouvoir fédérateur, on la critique, on dit que c’est nul, mais je ne suis pas d’accord, même objectivement, je trouve que grâce à la lecture, on peut s’évader et voguer dans des mondes oniriques. « Je suis également professeur de littérature au lycée de la ville, je l’étais en Norvège avant. Enfin je suis professeur de littérature comparée, ce qui est différent, même si similaire sur certains points. » Je regarde le parc et profite de la fraîcheur qui insuffle une force délicate. Je me sens bien, l’hiver ici est vraiment agréable, bien loin des températures horribles en Norvège. Je suis quelqu’un de frileux à la base, en Norvège j’avais toujours quarante épaisseurs de vêtements – marseillais dans l’âme – ici je me sens beaucoup mieux. « Et vous, votre métier ? Dites-moi que vous êtes ornithologue s’il vous plaît, parce que vu vos connaissances et votre talent, vous le gâcheriez autrement. » Oui c’est la pure vérité, je trouve ça vraiment intéressant de faire ce que l’on aime. Il n’y a rien de pire que de faire un métier qui ne nous plaît pas et qui nous oblige à nous lever chaque matin en ayant le courage de à l’âme pour y aller et le faire.


CODAGE PAR AMATIS



❝anya❞ les événements inattendus acquièrent ou perdent de leur gravité selon les dispositions d'esprit tristes ou gaies, ou selon les circonstances plus ou moins critiques dans lesquelles on se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3152-leoric-s-pack-sujet-pou
Lewis Walton

avatar


Humeur : Toujours de très bonne humeur

Messages : 129
Points : 160
Réputation : 6

Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 31
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Dim 21 Jan - 23:01

Lewis Walton ₰ Leoric Teniala

Observation d'oiseaux et papotages




C'était agréable de parler avec quelqu'un qui avaient quelques centres d'intérêts communs aux siens. Découvrir que Leoric était également professeur m'amusait beaucoup, le monde était vraiment un petit endroit au final. Il l'était dans son pays d'origine mais également ici, je me demande alors si c'est une mutation ou juste de la chance qu'il est trouvé un emploi dans cette ville identique à ce qu'il avait auparavant en Norvège. Il me retournait alors la question, malheureusement je me doutais devoir le décevoir en une certaine façon.

- Non malheureusement je n'ai pas pu exercer ce métier. Bien que ça m'aurait bien plut. J'ai été comptable dans la banque de mon père durant quelques temps, mais j'en ai eu assez. J'ai tout quitté quelques temps plus tard et j'ai voyagé dans quelques pays, comme une sorte de bohème, en chantant et offrant mes services à qui voulait bien de moi. Et récemment je suis engagé au Pink Print, j'y suis animateur de salle, chanteur pour être plus précis.

Je regarde une nouvelle fois les oiseaux et remarquais qu'ils étaient bien plus calmes qu'auparavant.
Je regardais alors le Norvégien un peu plus longtemps. Mais son aura s'intensifiait, et la curiosité me brûlait les lèvres à présent. Peut-être allais-je droit dans le mur mais j'en avais assez de ne pas savoir à qui je faisais face.

- Dites moi... Croyez-vous... Au surnaturel? Ou quelque chose du genre?

D'en parler de manière détourné était la meilleure chose à faire. Au pire il me prenait pour un fou dangereux à envoyer à l'asile, au mieux il aimait ce genre de choses et j'aurais sûrement la possibilité d'en savoir un peu plus sur lui.
©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leoric Teniala

avatar


Humeur : entre deux eaux, heureux mais perturbé par le passé.

Messages : 372
Points : 369
Réputation : 44

Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : le plus souvent au lycée ou dans ses bras.

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Lun 22 Jan - 19:47


☾ observation d'oiseaux et papotages.
Dynabeat, you better keep it grooving. Dynabeat all the night. Dynabeat, you better keep on dancing, dancing, now all the night. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go.

▼▲▼

Je ne sais pas sur quel pied danser dans cette discussion. D’ordinaire je n’aborde pas les gens comme ça, je cherche un sujet de discussion avant d’y aller, pour ne pas me retrouver comme un idiot sans avoir quelque chose à dire. Là, j’y suis allé comme un fou, j’avais un besoin à remplir : la curiosité trop forte m’a poussé à agir. Peut-être était-ce une erreur après tout. Quand je songe à ce que j’ai envie de lui dire, il va me prendre pour un gros cinglé si je me trompe. Non, impossible, je ne me trompe pas, il n’y a pas d’erreur possible. Mes sens d’alpha ne me mentiraient pas. Il faut que je garde confiance en mes capacités, et si mon instinct me dit que Lewis est une créature surnaturelle, c’est qu’il en est une. Il ne me reste qu’à définir quoi exactement. Après je ne peux pas être certains de quoi que ce soit car je n’ai pas de connaissances infinies, et les civilisations étaient tellement prolifiques en mythes et légendes, que je ne serais pas étonné de rencontrer des être dont je n’ai jamais entendu parler. Si seulement je pouvais avoir un émissaire qui puisse m’éclairer et m’accompagner. Non, interdit d’y penser, pas maintenant.
Alors j’essaye de biaiser et de trouver une autre façon d’atteindre mon but pour découvrir la vérité. Nous nous échangeons donc des banalités sur nos vies, je lui ouvre la partie apparente, je ne lui dis pas qui je suis réellement, ce que je suis, ce que j’ai pu faire ou vivre. « Non malheureusement je n'ai pas pu exercer ce métier. Bien que ça m'aurait bien plu. J'ai été comptable dans la banque de mon père durant quelques temps, mais j'en ai eu assez. J'ai tout quitté quelques temps plus tard et j'ai voyagé dans quelques pays, comme une sorte de bohème, en chantant et offrant mes services à qui voulait bien de moi. Et récemment je suis engagé au Pink Print, j'y suis animateur de salle, chanteur pour être plus précis. » Ah bah voilà une vie un peu… non pas active, mais pas banale non plus. C’est une personne qui n’a pas vraiment d’attaches, totalement différent de moi donc. Je suis plutôt une personne qui cherche à s’installer durablement, qui ne veut pas bouger quarante milliards de fois. Casanier moi ? Si peu. En réalité je suis plutôt sédentaire et je ne veux pas vivre une ville trop compliqué à devoir penser chaque jour où je finirais par arriver. Non trop peu pour moi. « Dites moi... Croyez-vous... Au surnaturel ? Ou quelque chose du genre ? » A ce moment j’avale ma salive sans le vouloir et commence à m’étrangler avec, je commence à tousser à m’en arracher les poumons. Maintenant il lance le sujet comme ça ? De but en blanc ? Bon sang, pourquoi avoir cherché à contourner la matière s’il la lance au hasard ?
Je le regarde, incapable de savoir quoi lui répondre, parce que oui, je suis au courant, je baigne dans le monde surnaturel. Tous les jours, je suis un lycanthrope, et pas n’importe lequel, je suis un alpha. Alors pour lui répondre, j’attends qu’il me regarde et lui fait apparaître mes yeux de leur couleur réelle. Ils deviennent donc rouges, la couleur du sang, la couleur d’un alpha. « Oui, j’y crois. » Et quand je fais ça, je le regarde, je perçois une aura étrange autour de lui. Quelque chose que je ne parviens pas à voir réellement, mais c’est volatil, c’est léger mais en même temps, je le sens, terriblement dangereux voire attirant dans le sens où une telle puissance l’est obligatoirement. « Qu’est-ce que vous êtes au juste ? Je n’arrive pas à savoir... » Mes yeux redeviennent alors bleus, leur couleur humaine, juste au cas où quelqu’un passe et le voit. Les humains n’ont pas à savoir forcément que le monde est plus complexe qu’ils ne le pensent.


CODAGE PAR AMATIS



❝anya❞ les événements inattendus acquièrent ou perdent de leur gravité selon les dispositions d'esprit tristes ou gaies, ou selon les circonstances plus ou moins critiques dans lesquelles on se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3152-leoric-s-pack-sujet-pou
Lewis Walton

avatar


Humeur : Toujours de très bonne humeur

Messages : 129
Points : 160
Réputation : 6

Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 31
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Mar 23 Jan - 14:02

Lewis Walton ₰ Leoric Teniala

Observation d'oiseaux et papotages




La situation avait tout simplement viré sur autre chose. Et je pense que nous savions pertinemment tous les deux de quoi je parlais. Il me dit qu'il y croit, ce qui confirme un peu plus ce que je pensais à son sujet.
Le fait qu'il me le demande me fit un peu plus sourire. Cela voulait également dire qu'il se posait la question et qu'il n'arrivait pas à sauter le pas. Heureusement que j'avais décidé de sauter le pas sinon nous y en serions sûrement encore demain matin. Je décroisais un peu plus mes jambes tout en rangeant mon carnet et mon crayon dans mon sac à bandoulière. Je passais une main dans mes cheveux en parlant un peu plus bas à Leoric. Je m'étais également penché un peu plus en avant pour qu"il soit le seul à m'entendre, on ne sait jamais, des chasseurs pourraient rôder dans les alentours. On n'en ait jamais tout à fait certains avec eux.

On pouvait se demander aussi s'il n'était pas justement l'un de ses chasseurs, mais l'aura qui s'en dégageait démontrait le contraire à tous les niveaux.

- Et bien pour être tout à fait franc avec vous mon cher Leoric... je suis un homme oiseau. Je ne sais pas s'il y en avait aussi en Norvège, vous êtes sûrement le mieux placé pour me le confirmer.

Puis je ricanais un peu tout en lui retournant la question implicitement, émettant mes propres hypothèses sur sa nature. Ma vois restait basse tout du long.

- Vous avez une aura spéciale... Un loup? Un coyote? Je ne sais pas vraiment encore quoi choisir pour mes suppositions.. Mais en tout cas... Vous devez être un alpha, j'en mettrais ma main à couper.

©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leoric Teniala

avatar


Humeur : entre deux eaux, heureux mais perturbé par le passé.

Messages : 372
Points : 369
Réputation : 44

Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : le plus souvent au lycée ou dans ses bras.

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Mar 23 Jan - 17:55


☾ observation d'oiseaux et papotages.
Dynabeat, you better keep it grooving. Dynabeat all the night. Dynabeat, you better keep on dancing, dancing, now all the night. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go.

▼▲▼

Il a osé lancer le sujet du surnaturel alors que moi je ne le faisais pas. A vrai dire c’était trop compliqué, et je souhaitais en mon fort intérieur qu’il fasse le premier pas pour une telle discussion. C’était préférable vu que c’est moi qui l’ait abordé. Soit il aurait fuit, soit il aurait été agressif, et je ne voulais aucune de ces réactions disproportionnées. Alors quand Lewis a posé cette question, une petite pointe de joie et de victoire a jailli en moi. Heureux de pouvoir aborder cette question épineuse de nos conditions respectives, j’aimerais ardemment qu’il me dévoile ce qu’il est, car je n’en ai absolument aucune idée. Pas la moindre. « Et bien pour être tout à fait franc avec vous mon cher Leoric... je suis un homme oiseau. Je ne sais pas s'il y en avait aussi en Norvège, vous êtes sûrement le mieux placé pour me le confirmer. » Ainsi donc mes hypothèses se vérifient, il y autant de créatures surnaturelles qu’il y a de mythes et légendes qui circulent. Non peut-être pas autant, mais un nombre considérable. Un homme oiseau. Je ne connais rien à leur sujet, ignorant jusqu’alors même leur existence. Voilà donc l’occasion d’enrichir mes connaissances qui se révèlent être vraiment désolantes en la matière. Alors que je m’apprête à lui demander des précisions, c’est lui qui retourne la question et je le regarde pendant qu’il me parle, ne lui coupant pas la parole par mesure de respect. « Vous avez une aura spéciale... Un loup ? Un coyote ? Je ne sais pas vraiment encore quoi choisir pour mes suppositions.. Mais en tout cas... Vous devez être un alpha, j'en mettrais ma main à couper. » Je le regarde et lui souris, qu’il soit un homme oiseau ou non, ses déductions sont les bonnes, du moins en partie. En effet je suis un alpha, mais je ne suis pas un coyote-garou mais un simple lycanthrope. Enfin simple, peut-être pas si simple que cela. Mais ceci reste un autre domaine que je ne préfère pas aborder.
Je souris tout en passant ma main dans mes cheveux pour les remettre en place suite à coup de vent qui m’a décoiffé et cherche alors mes mots pour débuter à lui expliquer ce que je suis. Quoi qu’il doive le savoir s’il est à Beacon Hills depuis un certains temps. Cette ville semble être le berceau du surnaturel en Amérique. « Je suis un loup-garou. Un alpha comme vous l’avez deviné. Du moins, un alpha, c’est beaucoup dire. » Oui, je n’ai pas de meute, alors puis-je vraiment me considérer comme chef de meute alors qu’elle est inexistante ? Non pas vraiment, et c’est là toute l’étendue du problème. Sans meute, je n’ai pas ma force normale, alors je ne suis pas vraiment un alpha, même si mon code génétique l’indique. Quoi que parler de code génétique n’est peut-être pas adapté à notre espèce. Je n’ai jamais fait de recherche là-dessus, voilà quelque chose que j’aimerais demander à un émissaire. « Un homme oiseau… jamais entendu parler de vous. Enfin de vous de manière générale. Je suis intéressé pour en savoir plus. Dites moi, comment le devient-on ? Quelles sont les transformations possibles ? » Je me montre curieux, mais là est ma nature de professeur, plus j’en sais mieux je me porte. Et c’est toujours important de mieux cerner le monde qui nous entoure en cas de problème majeur. Si jamais l’occasion se présente, peut-être me sera-t-il utile d’avoir un homme oiseau à portée de main. Non pas que je souhaite l’utiliser comme objet, mais plutôt quérir son aide, comme une personne civilisée le ferait.


CODAGE PAR AMATIS



❝anya❞ les événements inattendus acquièrent ou perdent de leur gravité selon les dispositions d'esprit tristes ou gaies, ou selon les circonstances plus ou moins critiques dans lesquelles on se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3152-leoric-s-pack-sujet-pou
Lewis Walton

avatar


Humeur : Toujours de très bonne humeur

Messages : 129
Points : 160
Réputation : 6

Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 31
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Mer 24 Jan - 13:40

Lewis Walton ₰ Leoric Teniala

Observation d'oiseaux et papotages




J'avais raison, j'étais en présence d'un alpha loup-garou qui ne semblait pas connaître mon espèce. e qui était possible au vu de la discrétion dont nous faisons preuve mais également la dispersion des différentes volées à travers le globe. J'avais pus rencontrer par moi-même d'autres volées au cours de mes voyages et j'avais même sympathisé avec certaines d'entre elles.
Cependant Leoric semblait ne pas être convaincu de ses propres mots, ce qui me rendait légèrement curieux sur sa situation.

-C'est à dire? Vous ne vous considérez pas comme un alpha à proprement parlé?

Mais l'alpha nouvellement rencontré me posait des questions sur mon espèce, les hommes-oiseaux étaient des créatures complexes par moment mais non éloigné des caractéristiques des loups-garous sur certains points comme la force augmenté ou les sens plus sensibles.
Je lui répondis alors avec un grand sourire et avec entrain. Sa curiosité me plait beaucoup.

- Et bien... Nous avons déjà certains caractéristiques que vous avez vous les loups, la force, vitesse mais aussi les sens sur-développés. Pour ce qui est de nos "autres"
formes nous pouvons déplier des grandes ailes dans notre dos. Mais je dois vous avouer que ce processus est douloureux même après des années de pratiques. On devient un homme oiseau à la naissance si l'on possède au moins un parent de cette espèce. Parfois la nature saute deux générations mais jamais plus. Pour ma part mes deux parents- sont des hommes-oiseaux, et mes frères et soeurs également.


Je décidais par la suite de lui poser une autre question, par simple curiosité.

-Sans vouloir être indiscret... Possédez-vous une meute? Ici à Beacon Hills ou ailleurs?

©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leoric Teniala

avatar


Humeur : entre deux eaux, heureux mais perturbé par le passé.

Messages : 372
Points : 369
Réputation : 44

Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : le plus souvent au lycée ou dans ses bras.

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Mer 24 Jan - 17:38


☾ observation d'oiseaux et papotages.
Dynabeat, you better keep it grooving. Dynabeat all the night. Dynabeat, you better keep on dancing, dancing, now all the night. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go.

▼▲▼

Lewis m’a demandé pourquoi je ne me considérais pas comme un alpha. Le problème c’est que je n’ai pas envie de parler de cela. Comment lui dire que toute ma meute a été exterminée parce que j’avais une foi trop grande en l’humanité ? Je ne préfère rien dire, garder tout cela pour moi. D’autant plus que je ne le connais pas, je ne sais pas qui il est. Peut-être qu’il fait parti des méchants de la ville après tout. Même si je le répète encore une fois, le manichéisme ce n’est bon que dans la littérature, en réalité personne n’est méchant ou gentil. Chacun agit comme il le pense et le côté du bien ce n’est que subjectif. Mais je veux dire par là, peut-être qu’il fait parti d’une organisation ou quelque chose dans ce genre-là. A première vue, étant donné son physique et sa physionomie faciale, je dirais que ce n’est pas le cas, mais la vie m’a appris à toujours me méfier de ceux qui paraissent trop sympathiques, souvent ce sont les pires personnes et celles qui font les choses les plus horribles. On leur prêterait le bon dieu sans confession et on finit avec un poignard planté dans le dos, pile au niveau du cœur.
Voilà pourquoi j’ai souhaité dévier, un glissement de moi à lui, pour en savoir plus, pour satisfaire ma curiosité. C’est la première fois que j’ai face à moi un homme oiseau, alors je voudrais savoir tout ce qu’il y a à savoir pour emmagasiner mes connaissances. Secrètement j’ai toujours eu le désir de créer mon propre bestiaire, mais je ne l’ai pas encore fait, par manque de temps et par manque de connaissances, car le surnaturel est un domaine tellement vaste qu’il me faudrait des décennies entières pour rédiger un tel ouvrage. « Et bien... Nous avons déjà certains caractéristiques que vous avez vous les loups, la force, vitesse mais aussi les sens sur-développés. Pour ce qui est de nos "autres" formes nous pouvons déplier des grandes ailes dans notre dos. Mais je dois vous avouer que ce processus est douloureux même après des années de pratiques. On devient un homme oiseau à la naissance si l'on possède au moins un parent de cette espèce. Parfois la nature saute deux générations mais jamais plus. Pour ma part mes deux parents sont des hommes-oiseaux, et mes frères et sœurs également. » Ainsi donc voilà. J’enregistre tout ceci dans ma tête, je garde ce flot de nouveautés pour avoir la possibilité de les écrire quand je serais de retour à la maison. Et quand je l’entends, je vois quelque chose de plus délicat que la lycanthropie. La douleur due à la transformation, chez les loups-garou ça ne se déroule pas ainsi. Quoi que pour la contrôler la douleur soit parfois nécessaire. Il ne m’a pas tout dit, parce que je me doute que c’est plus complexe, mais je dois me contenter de cela pour le moment. « Sans vouloir être indiscret... Possédez-vous une meute ? Ici à Beacon Hills ou ailleurs ? » Cette fois-ci, je tique. C’est vraiment indiscret. Mon visage se ferme et je ne pipe plus un mot, perdu dans mes pensées.
Dois-je lui dire la vérité ou la garder pour moi ? Il ne veut pas mal, je le ressentirais sinon. Il s’agit ici d’une simple curiosité. Pourtant je ne peux m’empêcher de ne pas vouloir partager ce secret avec tout le monde. Je pourrais lui mentir pour l’intimider, mais il le saurait, du moins si les hommes-oiseaux sont aussi sensibles que les lycanthropes. « Non. » Une réponse simple et brève. Je me suis décidé à le lui dire, mais je n’en rajoute pas plus. Ne préférant pas épiloguer sur ce point là. C’est d’ailleurs la raison même de ma venue à Beacon Hills. Si je suis là c’est parce que je n’ai plus de meute, et que la concentration d’êtres et événements surnaturels m’a attiré. Je ne dis plus rien, perdu dans mes pensées plus ou moins profondes, parce que ça me fait mal d’y songer à nouveau. Pourquoi tout le monde me demande cela ? Peut-on simplement me laisser en paix avec des souvenirs traumatisants qui me hantent encore jours et nuits ? Par pitié qu’il ne m’en demande pas plus à ce sujet, je ne souhaite absolument pas répondre.


CODAGE PAR AMATIS



❝anya❞ les événements inattendus acquièrent ou perdent de leur gravité selon les dispositions d'esprit tristes ou gaies, ou selon les circonstances plus ou moins critiques dans lesquelles on se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3152-leoric-s-pack-sujet-pou
Lewis Walton

avatar


Humeur : Toujours de très bonne humeur

Messages : 129
Points : 160
Réputation : 6

Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 31
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Ven 26 Jan - 17:18

Lewis Walton ₰ Leoric Teniala

Observation d'oiseaux et papotages




Il m'avait écouté avec une grande attention. Je voyais dans son regard qu'il absorbait en quelque sorte les connaissances que je lui donnais en expliquant ma nature. C'st toujours agréable d'avoir quelqu'un qui t'écoute lorsque tu partages quelque chose. Et puis le monde du surnaturel n'est pas une matière avec un début et une fin, mais un perpétuel renouvellement d'informations.

Puis je lui avais posé une simple question et, de suite, j'avais senti qu'il s'était renfermé sur lui-même. Je l'avais senti lorsqu'il m'avait répondu d'un simple non. Aurais-je offensé Leoric? En tout cas ce n'était pas du tout mon intention. Moi qui essayais d'être le plus agréable possible, c'était un peu foutu sur le moment. Je lui affichais alors un air de compassion et très désolé.

- Désolé, des fois je fais des bourdes et je m'en rends pas compte. Ne parlons plus de ça à présent.

Il fallait que je porte notre attention sur un autre sujet de conversation, afin d'éviter le malaise à venir. Je me concentrais alors sur autre chose et j'enchaînais alors, reprenant au passage un plus grand sourire, sur ma nature.

- Et bien, j'espère qu'un jour vous aurait l'opportunité de me voir déployer mes ailes. Dans d'agréables circonstances bien entendu. Et puis on ne voit pas ça tous les jours. Je vous avouerais que moi-même quand j'ai eu mes premières phases c'était déroutant.
Mais voiler est tellement plaisant. Avez-vous déjà ressenti à un moment de votre vie? Et bien si oui c'est la même chose lorsque je vole. Certes les phases de déploiement et de "rangement" d'ailes est douloureux, le fait de voler pendant des heures en total liberté en vaut le coup.


Je me souvenais alors de suite des courses effectuées dans les airs avec ma fratrie et mes parents, ou bien mes voyages seul dans les cieux. Observer le paysage d'un tout autre point de vue, se sentir léger au gré des vents. C'était pour moi la meilleur sensation du monde.

©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leoric Teniala

avatar


Humeur : entre deux eaux, heureux mais perturbé par le passé.

Messages : 372
Points : 369
Réputation : 44

Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : le plus souvent au lycée ou dans ses bras.

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Ven 26 Jan - 18:30


☾ observation d'oiseaux et papotages.
Dynabeat, you better keep it grooving. Dynabeat all the night. Dynabeat, you better keep on dancing, dancing, now all the night. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go.

▼▲▼

Il y a parfois des mots qui font plus mal que l'on ne voudrait le laisser paraître. Des petits gestes qui pourrissent notre existence, qui font que l'on se sent brisé de l'intérieur. Certains préfèrent laisser faire, d'autres luttent pour ne pas se laisser envahir par un mal-être qui résulte d'une blessure ancienne, ou il y a une petite part de la population qui se sert de cette douleur pour en faire une force, une capacité à se battre face à toutes les choses de la vie qui peuvent nous brimer, nous faire chuter et nous entraîner vers les bas-fonds de l'entité. Dans quelle catégorie je me situe ? Je dirais bien la dernière, seulement rien n'est plus faux, je suis ailleurs. Partout sans que cela puisse s'expliquer de façon cohérente. Les gens pensent me cerner, mais qui sait réellement qui je suis ? Très peu de monde à vrai dire. Il est facile de s’attarder sur des apparences, je suis un alpha, je suis Norvégien. Oui très bien, et après ? Qui pourrait être capable de voir que je suis un meurtri, que mon cœur a été brûlé en même temps que le reste de ma meute ? Alors oui, certains mots rouvrent des blessures, et l’homme-oiseau vient de les mettre à vif sans le vouloir. Il m’a fait du mal, mais ce n’était pas intentionnel, je le sais bien, je le vois à son air doux. Non Lewis Walton n’est pas quelqu’un qui souhaite le mal des autres, j’en mettrais ma main à couper. « Désolé, des fois je fais des bourdes et je m'en rends pas compte. Ne parlons plus de ça à présent. » Que disais-je ? Il ne le souhaitait pas, à moins qu’il me mente. Sauf que j’aurais pu le savoir à son rythme cardiaque qui aurait accéléré, mais rien, pas la moindre once de bobard. Cet homme est sincère. Il ne voulait pas. Pourtant il l’a fait, seulement je ne peux pas lui en vouloir.
Je ne sais pas trop quoi dire d’autre, perdu dans mes pensées, j’essaye d’en émerger, de garder la tête en dehors du feu des souvenirs qui me brisent à chaque fois qu’ils refont surface. Le regard dans le vide, je tente d’oublier pour maintenant, il le faut, sinon je vais paraître pour faible, et je ne le supporterais pas. « Et bien, j'espère qu'un jour vous aurait l'opportunité de me voir déployer mes ailes. Dans d'agréables circonstances bien entendu. Et puis on ne voit pas ça tous les jours. Je vous avouerais que moi-même quand j'ai eu mes premières phases c'était déroutant. » Je me mets à sourire, c’est une personne intelligente, qui a su remarquer qu’il fallait changer de sujet, qu’il fallait parler d’autre chose. Quand je détourne les yeux vers lui, on peut y lire de la reconnaissance. Quoi qu’il en soit, je ne peux que comprendre ce qui me dit, lors des transformations des loups à la pleine lune, on ressent des douleurs si l’on arrive pas à se contrôler. « Mais voler est tellement plaisant. Avez-vous déjà ressenti à un moment de votre vie ? Et bien si oui c'est la même chose lorsque je vole. Certes les phases de déploiement et de "rangement" d'ailes est douloureux, le fait de voler pendant des heures en totale liberté en vaut le coup. » Non, je n’ai jamais volé, j’ai pris l’avion, mais ce n’est pas pareil, j’aurais bien aimé faire un saut en parachute, c’est ce qui doit se rapprocher le plus d’un vol d’oiseau. Mais ce qu’il me dit à propos de la douleur me déroute vraiment. Ils souffrent quand ils se transforment à chaque fois ? Quelle horreur.
J’enregistre tout ce qu’il me dit, comme à chaque fois qu’on me parle de choses que j’ignore en tout point. C’est une façon pour moi de me cultiver, d’apprendre de façon continuelle. Oui, je l’ai déjà pensé tout à l’heure, mais personne ne peut tout savoir, il faudrait avoir vécu depuis le début de l’existence humaine pour ne serait-ce que prétende tout connaître. Ce qui n’est pas mon cas, loin de là. « Si vous souffrez en vous transformant, je préfère voir ça si c’est vraiment nécessaire, pas pour le simple plaisir. La seule idée de voir quelqu’un souffrir m’est insoutenable. » J’ai vu trop de souffrances et de morts pour toute ma vie, alors je ne veux plus vivre ce genre de choses. Plus jamais. Quoi qu’il en soit, je me hasarde à lui poser une question, à lui demander ce qu’il en est de l’attraction de la lune, parce que c’est toujours intéressant de se poser ce genre d’interrogations. « Dites moi Lewis, la pleine lune vous fait-elle effet comme à nous autres lycanthropes ? » Je sais déjà qu’ils ont une aura particulière, tirant sur le violet, mes yeux d’alpha me l’ont révélé tout à l’heure quand je l’ai regardé, mais j’ignore encore beaucoup de choses.


CODAGE PAR AMATIS



❝anya❞ les événements inattendus acquièrent ou perdent de leur gravité selon les dispositions d'esprit tristes ou gaies, ou selon les circonstances plus ou moins critiques dans lesquelles on se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3152-leoric-s-pack-sujet-pou
Lewis Walton

avatar


Humeur : Toujours de très bonne humeur

Messages : 129
Points : 160
Réputation : 6

Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 31
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Mer 31 Jan - 8:50

Lewis Walton ₰ Leoric Teniala

Observation d'oiseaux et papotages




Ce Leoric semblait vraiment être compatissant des douleurs provoquées par les transformations. Mais bon je préférais ça, à ce qu'il me tanne en me demandant de me transformer à tout bout de champ. Avec le temps j'avais appris à mieux supporter la douleur de mes transformations, mais si je le faisais trop de fois j'avais l'impression de souffrir comme pour la première fois que j'ai du les sortir. Lorsque nous parlions de ça, j'avais bien vu dans les yeux de Leoric, il parlait en connaissance de cause. Il avait sûrement déjà dû faire face à des choses violentes, qui ne se disent pas comme ça aux premiers inconnus rencontrés. Qui sait, peut-être qu'un jour nous deviendrons proches et qu'il me racontera ce qui l'a rendu malade de la souffre ressentie pour les autres.

Puis l'alpha me demandait alors si les effets de la pleine lune étaient les mêmes, sur moi, que sur les loups-garou comme lui. Je réfléchis rapidement et en vient à une constatation grâce à mes souvenirs.

- Et bien, notre force est augmentée durant cette période de pleine lune. Et nous sommes contraints à nous transformer en homme-oiseau. L'agressivité aussi, je trouve que c'est un fléau, mais pendant la pleine lune nous avons du mal à contrôler notre esprit, nos émotions et particulièrement comme agressivité. Pour ma part mes parents m'enfermaient dans une pièce éloignée de celle de mes frères et soeurs et ils nous enchaînaient à quelque chose pour ne pas que nous fassions du mal à qui que se soit ou à nous même.

Je fis une pause et regardait les oiseaux dans le nid. Ils semblaient bien plus calmes que précédemment.

- Je parle beaucoup, ça doit vous ennuyer, permettez que je vous offre un café ou quelque chose à boire.

J'avais moi-même bien envie d'une boisson, alors autant être agréable jusqu'au bout en proposant à Leoric de venir boire quelque chose également.

©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leoric Teniala

avatar


Humeur : entre deux eaux, heureux mais perturbé par le passé.

Messages : 372
Points : 369
Réputation : 44

Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : le plus souvent au lycée ou dans ses bras.

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Mer 31 Jan - 17:56


☾ observation d'oiseaux et papotages.
Dynabeat, you better keep it grooving. Dynabeat all the night. Dynabeat, you better keep on dancing, dancing, now all the night. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go.

▼▲▼

En parlant à Lewis je me rends compte que j’apprécie de plus en plus cet homme qui a la conversation facile. En arrivant à Beacon Hills j’avais peur de tomber sur des racistes qui ne voulaient pas parler avec une personne venant d’un pays aussi lointain que la Norvège. Bon, rapidement je me suis rendu compte que ces craintes étaient infondées. Fort heureusement. Quoi qu’il en soit, l’homme-oiseau semble être une personne facile d’accès avec de bons sujets de conversations. Enfin je peux sortir de l’école et parler d’autres choses que de la façon dont on doit analyser telle ou telle figure de style suivant tel ou tel genre littéraire. Bon dieu, que ça fait du bien. Et quand il m’explique les particularités de son espèce surnaturelle, je me prends à être suspendus au bout de ses lèvres, en attente d’autres connaissances qui étayent celles que je possède. Quel plaisir de pouvoir augmenter sa base de culture sur le monde surnaturel.
Alors je fais comme tout bon élève avide d’explications, je lui pose des questions diverses sur le mode de fonctionnement des homme-oiseaux, j’essaye de comprendre les ressemblances et les différences avec les lycanthropes. Et je découvre donc tout ce qu’il a à me dire avec enthousiasme. « Et bien, notre force est augmentée durant cette période de pleine lune. Et nous sommes contraints à nous transformer en homme-oiseau. L'agressivité aussi, je trouve que c'est un fléau, mais pendant la pleine lune nous avons du mal à contrôler notre esprit, nos émotions et particulièrement comme agressivité. Pour ma part mes parents m'enfermaient dans une pièce éloignée de celle de mes frères et sœurs et ils nous enchaînaient à quelque chose pour ne pas que nous fassions du mal à qui que se soit ou à nous même. » Les deux espèces ont beaucoup en commun en fait. Je me rends compte que la lune agit énormément sur beaucoup de créatures même si ce ne sont pas les mêmes. La seule chose qui diffère réellement c’est la transformation, quoi que, encore ce soit plutôt semblable puisqu’ils n’ont que des ailes et ils ne se changent pas entièrement en loup. Je sais que chez les lycanthropes, certains individus arrivent à se transformer complètement, mais c’est vraiment rare et j’ai entendu parler de douleurs effroyables également. Je frissonne à l’idée d’une pareille chose. Je suis bien comme je suis finalement. « Je parle beaucoup, ça doit vous ennuyer, permettez que je vous offre un café ou quelque chose à boire. » Je le regarde et lui souris, ô que non je ne m’ennuie pas, pas du tout même. J’apprécie de voir une personne aussi gentille qui me dévoile un peu sa vie alors qu’il ne me connaît pas. J’aurais pu faire de même, mais non, pas alors que les souvenirs sont trop récents pour y songer. « Avec plaisir ! » Je lui souris et me lève promptement afin de le suivre vers l’endroit qu’il désire étant donné que je ne connais pas bien la ville.
Nous marchons donc pour quitter le parc et arrivons dans les rues. Il emprunte un chemin mûrement réfléchi avant de tomber sur un restaurant qui fait office de café entre les heures de repas. Nous entrons avant de nous installer à une table. « Je ne connaissais pas ce quartier de la ville, bon après tout je viens d’arriver, mais c’est cool de pouvoir voir de nouveaux endroits. » Oui, je suis comme un gamin qui découvre de nouvelles choses tous les jours et qui regarde avec des grands yeux tout ce qui l’entoure. Mais que voulez-vous, j’ai toujours été comme ça. Un serveur arrive et vient nous voir pour nous demander ce qu’on prendra comme boisson. « Un thé pour moi s’il vous plaît. Un thé noir avec deux sucres. » Je laisse Lewis commander également ce qu’il désire et reste silencieux quelques instants, en plein débat avec mes pensées qui surgissent brusquement. Cet endroit n’est pas si différent que ça de la Norvège au final, mis à part la concentration importante de surnaturel et la température.


CODAGE PAR AMATIS



❝anya❞ les événements inattendus acquièrent ou perdent de leur gravité selon les dispositions d'esprit tristes ou gaies, ou selon les circonstances plus ou moins critiques dans lesquelles on se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3152-leoric-s-pack-sujet-pou
Lewis Walton

avatar


Humeur : Toujours de très bonne humeur

Messages : 129
Points : 160
Réputation : 6

Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 31
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Sam 3 Fév - 16:25

Lewis Walton ₰ Leoric Teniala

Observation d'oiseaux et papotages




Transmettre des savoirs étaient quelque chose que je trouvais bien honorable, mais parfois j'avais vraiment l'impression d'embêter mon monde avec ça. Mais pas vraiment en présence de Leoric, c'était même des plus agréables de discuter de nouvelles choses avec un "inconnu". C'était un peu étrange, mais dans le bon sens, de l'extérieur on aurait pu paraître pour des vieux amis alors que nous nous connaissons que depuis une bonne dizaine de minutes à présent.
Lui faire découvrir la ville était une autre chose mais tout aussi plaisant. Je ne la connaissais pas non plus depuis un moment mais ne pouvant pas rester en place la plupart du temps, depuis mon arrivé j'avais dû faire une à deux fois le tour entier de Beacon Hills et aussi des alentours de cette ville empli de mystères pour ma personne.

Nous nous installons alors dans un café pour prendre quelque chose à boire mais aussi pour continuer d'un peu plus discuter, du moins si l'alpha présent avec moi le désirait. Une fois qu'il eut commandé je fis alors ma propre commande auprès du serveur avec un grand sourire.

- Un cappuccino s'il vous plait.

Puis, me concentrant de nouveau sur l'alpha en face de moi, j'enchaînais sur les mots que Leoric avait déclaré avant que l'on prenne place dans ce café.

- Si vous voulez, un des ses jours je vous ferait faire un tour des endroits que j'ai trouvé fort sympathique ici. Au vue de ma nature j'ai déjà explorer les alentours, rester dans ma maison même à mon arrivé ne me plaisait pas trop. Je suis une personne de nature nomade que veux-tu.

Je lui fis un autre grand sourire suivie d'un petit rire moqueur pour ma propre personne. A lui de refuser ou bien d'accepter cet inoffensif deal que je lui proposais.

- Oui, et puis permets toi de me tutoyer. Je crois qu'entre nous maintenant on peut le faire, ça te va?

©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leoric Teniala

avatar


Humeur : entre deux eaux, heureux mais perturbé par le passé.

Messages : 372
Points : 369
Réputation : 44

Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : le plus souvent au lycée ou dans ses bras.

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Dim 4 Fév - 16:57


☾ observation d'oiseaux et papotages.
Dynabeat, you better keep it grooving. Dynabeat all the night. Dynabeat, you better keep on dancing, dancing, now all the night. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go.

▼▲▼

A vrai dire la discussion avec Lewis se fait plutôt facilement. Nous nous parlons comme si nous nous connaissions de longue date. Avoir une telle facilité dans les mots à dire et dans les choses à échanger est plutôt inédite pour ma part, étant réservé comme pas deux et extrêmement timide. Jamais je n’aurais pu faire une telle chose si je n’avais pas eu cette curiosité dévorante en sentant son côté surnaturel que je n’avais jamais perçu de toute ma vie. Encore une fois, je ne possède pas le savoir infini, et j’aimerais bien enrichir cette culture, que ce soit grâce aux autres, ou grâce à mes investigations personnelles. D’autant plus que Beacon Hills me semble être un endroit qui raffole du surnaturel et de tout ce qui en découle. Je ne me serais jamais douté de cela en fait, cet endroit est bucolique et retiré des grandes villes, et j’ai trouvé ici un paradis digne d’un enfer. Il se passe de terribles choses, mais je me sens à ma place, pour la première fois de mon existence. Et même si je dois souffrir des événements qui secouent la ville, peu m’importe, je resterai, du moins sauf si je ne suis pas contraint à partir. Seulement, inutile de parler de mauvaises choses, je vais finir par attirer le mauvais œil.
Le serveur attend la commande de l’homme-oiseau qui demande un cappuccino ; je déteste le café. Je n’arrive pas à m’habituer à cette odeur amère, à ce goût désagréable sur la langue et le palais. Clairement, je me contente du thé, l’effet est aussi fort suivant la durée de l’infusion et les plantes qu’il contient, et au moins il n’y a pas une sensation horrible qui se dépose dans notre bouche. « Si vous voulez, un des ses jours je vous ferai faire un tour des endroits que j'ai trouvé fort sympathiques ici. Au vue de ma nature j'ai déjà explorer les alentours, rester dans ma maison même à mon arrivé ne me plaisait pas trop. Je suis une personne de nature nomade que veux-tu. » Je note le passage du vouvoiement au tutoiement. En réalité je préfère tutoyer les personnes avec qui je parle, sauf quand il s’agit de discussions officielles, mais là ce n’est pas le cas. Quoi qu’il en soit, sa proposition me paraît plutôt gentille et fort profitable pour que je fasse le tour de la ville pour la connaître un peu mieux. Ainsi, si jamais il se passe quelque chose, je saurais me repérer aisément. « Oui, et puis permets toi de me tutoyer. Je crois qu'entre nous maintenant on peut le faire, ça te va ? » Je hoche la tête avec un grand sourire. En effet, ce sera peut-être mieux, inutile d’instaurer des barrières conventionnelles qui ne servent pas à grand-chose dans notre cas.
Je vois le serveur revenir avec les boissons chaudes et nous le remercions pendant qu’il dépose la note sur notre table ; je regarde le prix et constate que les tarifs sont plutôt raisonnables, du moins, si mes conversations pécuniaires ne sont pas trop inexactes, j’ai encore du mal à faire le passage du dollar vers la couronne norvégienne. « Ce sera avec plaisir Lewis, j’aimerais beaucoup mieux connaître la ville, ne sait-on jamais ! » Je lui souris et commence à boire une gorgée de mon thé noir. Le goût est fort, et il est terriblement brûlant, à tel point que j’en ai mal à l’œsophage en l’avalant. « Bon sang, c’est chaud ! » Je me mets à rire comme un idiot, parce que je passe pour un nul, mais ça m’est égal. Je ne suis pas qu’un professeur ou un alpha. Je suis un homme et j’ai besoin parfois d’être comme tout le monde, pas juste celui qui a des charges à assumer. « Sinon, le changement de ville n’a pas été trop dur pour toi ? Pour ma part, j’ai encore du mal… la culture est tellement différente que parfois je m’embrouille un peu. » Oui c’est la vérité, il suffit de voir comment j’ai pu vexer Willem la dernière fois quand on est sorti ensemble boire un verre, je ne le voulais pas, et il a mal pris les mots que je lui ai dit.


CODAGE PAR AMATIS



❝anya❞ les événements inattendus acquièrent ou perdent de leur gravité selon les dispositions d'esprit tristes ou gaies, ou selon les circonstances plus ou moins critiques dans lesquelles on se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3152-leoric-s-pack-sujet-pou
Lewis Walton

avatar


Humeur : Toujours de très bonne humeur

Messages : 129
Points : 160
Réputation : 6

Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 31
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Jeu 8 Fév - 9:16

Lewis Walton ₰ Leoric Teniala

Observation d'oiseaux et papotages




Il acceptait mon offre, c'était plutôt sympathique de sa part, sachant que l'on ne se connaissait que depuis peu. Puis nous fûmes servis plutôt rapidement, je remerciais d'un hochement de tête le serveur puis je portais alors mes lèvres à mon café. Il était assez chaud mais moins que le thé de Leoric apparemment. L'alpha venait de se brûler, ce qui me fit étirer un petit sourire dû à la situation. Je riais un peu, de manière gentille, en lui glissant quelques mots dû à sa mésaventure avec sa boisson.

- Il faut savoir être patient mon cher Lewis.

Puis, Leoric me posait quelques questions en rapport avec mon arrivé en ville. Cela faisait un effet un petit moment que je suis arrivé et que j'avais décidé de demeurer ici pour un moment. Il faut savoir faire une pause dans ses périples et aventures parfois.

- Et bien, vu que je suis habitué à changer de pays souvent, et par la même occasion de coutume, mon installation ici était plutôt simple en vérité. J'avais déjà les bases de la langue puis il me fallait, à la limite, une semaine bien complète pour réussir à saisir les habitudes des gens de cette ville. Mais ne t'en fais pas... Je sens que tu as l'air un peu nerveux sur ce point... Ça ira, tu t'y fera vite. Et puis je peux te venir en aide si tu as un soucis.

Je sais ce que ça pouvait faire. Mon premier voyage a été au Japon, bien loin des contrées anglaises où j'ai grandi. Alors je pouvais aisément comprendre que de la Norvège à Bacon Hills, il y avait du changement dans la façon de vivre.

- Comment s'est la Norvège? Je n'y suis jamais allé mais j'aimerais bien un jour y faire un voyage.

©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leoric Teniala

avatar


Humeur : entre deux eaux, heureux mais perturbé par le passé.

Messages : 372
Points : 369
Réputation : 44

Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : le plus souvent au lycée ou dans ses bras.

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Jeu 8 Fév - 12:03


☾ observation d'oiseaux et papotages.
Dynabeat, you better keep it grooving. Dynabeat all the night. Dynabeat, you better keep on dancing, dancing, now all the night. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go.

▼▲▼

Le pire probablement fut la petite moquerie de Lewis qui se mit à sourire en me voyant me brûler avec mon thé bouillant. Non, je ne l’ai pas mal pris, je sens enfin que je rencontre une personne qui sait me faire sourire et qui arrive à détendre l’atmosphère. Une personne qui se fiche de la différence et qui au contraire n’essaye pas de sonder les profondeurs obscures de l’âme humaine. Non, il semble être loin de cela. Et c’est vraiment agréable de parler du temps avec une personne comme lui. Il m’a même proposé de me servir de guide pendant quelques temps afin de me faire découvrir la ville, et faire en sorte que je puisse m’y sentir enfin comme chez moi. Il en est loin le temps où je pouvais considérer un endroit comme ma maison, mon pays. C’était avant que je devienne un alpha que j’avais cette sensation, ensuite tout a été brouillé par les responsabilités que j’ai eu. C’est donc pour cela que je lui ai fait part de mes craintes et du fait que je n’arrive toujours pas à me sentir correctement intégré à Beacon Hills, car cette ville est trop différente de ce que j’ai connu en Norvège, à Førde.
Quoi qu’il en soit, je ne sais pas non plus ce que lui a vécu, et c’est pour ça que je lui demande des conseils, sur sa façon de voir les choses, sur comment faire pour arriver à mieux se sentir dans cet endroit, car lui aussi m’a dit tout à l’heure qu’il n’était pas originaire d’ici. « Et bien, vu que je suis habitué à changer de pays souvent, et par la même occasion de coutume, mon installation ici était plutôt simple en vérité. J'avais déjà les bases de la langue puis il me fallait, à la limite, une semaine bien complète pour réussir à saisir les habitudes des gens de cette ville. Mais ne t'en fais pas... Je sens que tu as l'air un peu nerveux sur ce point... Ça ira, tu t'y feras vite. Et puis je peux te venir en aide si tu as un soucis. » Oh que oui, je suis vraiment nerveux. Lui connaissait les habitudes anglaises, pas moi, dans mon pays tout était différent. Même si l’humanité reste l’humanité, il y avait des coutumes que j’avais ancrées en moi, et qui ne se font pas ici. Quant à sa proposition, je vois encore sa bonté d’âme ressurgir. Cet homme est vraiment altruiste, il a l’air d’aimer venir en aide aux autres et je trouve ça admirable, trop peu de gens font encore ce genre de gestes de nos jours. « Comment c'est la Norvège? Je n'y suis jamais allé mais j'aimerais bien un jour y faire un voyage. » Je me mets à sourire quand à sa question. La Norvège c’est un pays sauvage, rempli de verdure, de cascades et d’endroits paradisiaque. L’endroit me manque mais pour rien au monde je n’y retournerais pour y vivre. Trop de mauvais souvenirs, trop de douleur quand je songe au fait d’aller retrouver mes racines.
J’attrape mon téléphone portable et navigue rapidement dans les photos pour tenter de trouver la vue aérienne de ma ville que j’avais pris en faisant un tour en hélicoptère. J’oriente le téléphone vers lui pour lui montrer cette image qui décrit parfaitement comment est la ville où je vivais. « C’est Førde. La ville est petite, mais le cadre est fantastique. » Je referme mon téléphone et tente par la suite de trouver les mots pour lui expliquer comment est mon pays natal, comment lui décrire les merveilles de la nature que l’on peut y trouver. Je cherche par analogie, et par comparaisons à lui parler de tous les joyaux norvégiens. « Tu vois le Grand Canyon américain ? Imagine la même chose avec de la verdure partout, des grandes cascades d’eau qui chutent des hauteurs vertigineuses, un froid quasi permanent. C’est ce que je connaissais, la beauté sauvage, la nature dans son expression parfaite. » Oui je parle des endroits non habités par l’homme, les villes sont comme partout, industrialisées, polluées. Mais il existe encore en Norvège des endroits où l’être humain n’a pas encore posé sa main gantée de métal.


CODAGE PAR AMATIS



❝anya❞ les événements inattendus acquièrent ou perdent de leur gravité selon les dispositions d'esprit tristes ou gaies, ou selon les circonstances plus ou moins critiques dans lesquelles on se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3152-leoric-s-pack-sujet-pou
Lewis Walton

avatar


Humeur : Toujours de très bonne humeur

Messages : 129
Points : 160
Réputation : 6

Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 31
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Dim 11 Fév - 22:26

Lewis Walton ₰ Leoric Teniala

Observation d'oiseaux et papotages




Leoric m'expliquait alors un peu plus en détails son ancien lieu de vie tut en me le montrant sur son téléphone. J'observais alors avec attention la photo en écoutant ses explications, j'arrivais sans mal à imaginer le temps qu'il y faisait et les paysages que je pouvais y rencontrer. Mon nouvel ami me renseignait alors en faisant quelques comparaisons de son ancien environnement de vie à quelques endroits en Amérique, cela m'aidait à bien mieux imaginer comment était les lieux là-bas.

- En effet, ça à l'air vraiment pas mal lorsque tu m'expliques avec tes mots. Et puis je dois dire que tu as l'air d'apprécier cet endroit, ça se voit dans tes yeux quand tu en parles.

Je ne notifiais pas à voix haute le léger voile de nostalgie que j'avais également aperçu dans ses yeux lorsqu'il parlait de sa vile natale et de la Norvège en général. Mais je ne savais pas si c'était une bonne chose ou non, surtout au vue de son renfermement sur lui-même lorsque nous parlions de lui précédemment. Il avait dû se passer quelque chose d'assez impactant dans sa vie pour qu'il soit ainsi. Mais je le laisserais m'en parler que s'il en ressent le besoin. Et pour le moment ça n'a pas l'air d'être le cas.

Puis je changeais de sujet, je savais qu'un jour ma curiosité mee ferait du mal mais j'étais toujours du genre à chercher au plus profond des gens.

- Permets moi une petite question. Tu as déjà rencontré des habitants de cette ville ou pas encore?

Je ne savais plus si nous en avions parler mais la question méritait d'être posé. En espérant qu'il n'est pas fait de mauvaises rencontres en emménageant à Beacon Hills.
©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leoric Teniala

avatar


Humeur : entre deux eaux, heureux mais perturbé par le passé.

Messages : 372
Points : 369
Réputation : 44

Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : le plus souvent au lycée ou dans ses bras.

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Mar 13 Fév - 17:50


☾ observation d'oiseaux et papotages.
Dynabeat, you better keep it grooving. Dynabeat all the night. Dynabeat, you better keep on dancing, dancing, now all the night. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go.

▼▲▼

Parler de mon pays me fait autant de bien que de mal, car malgré tout ce qui a pu se dérouler dans ma vie ces derniers mois, je me souviens encore des moments agréables que j’ai passé en Norvège. C’était une époque sinistrement douce. Joli oxymore pour raconter ma vie, mélange de beauté et de noirceur, mélange de jovialité et de méchanceté. Rien n’est jamais tout blanc ni tout noir dans le monde, car il se décline en une large palette de gris. Mon existence est l’exemple même de cette notion. Il n’y a pas de manichéisme, il n’y a qu’un contre-pied entre les deux, et parfois j’aurais préféré que tout soit noir, ou que tout soit blanc pour ne pas avoir à être entre la frontière de ces deux notions qui parasitent mes souvenirs et mon avenir. « En effet, ça à l'air vraiment pas mal lorsque tu m'expliques avec tes mots. Et puis je dois dire que tu as l'air d'apprécier cet endroit, ça se voit dans tes yeux quand tu en parles. » Je souris doucement pour ne pas le contredire, car s’il savait tout ce que j’ai vécu là-bas il déchanterait vite. Les organisations de chasseurs sont plus rustres qu’ailleurs, du moins c’est ce que je pense. Oui, j’apprécie la Norvège, mais non je ne voudrais pas retourner y vivre, car c’est un endroit chargé de sang et de rancœur que je voudrais éliminer.
Pourtant, intrinsèquement je sais que Lewis n’est pas idiot et qu’il a capté les signes de mélancolie liés à ces souvenirs, mélancolie douloureuse. Et il ne dit rien, il respecte le silence, d’autant plus que nous ne nous connaissons que depuis même pas une heure. Je dois admettre que j’apprécie son mutisme vis-à-vis de sa curiosité à mon égard. A vrai dire, un alpha qui arrive en ville, ça fait sensation, et il ne veut pas en savoir plus que ce que je lui donne et c’est une attitude tout à fait respectable que j’aimerais retrouver chez tout le monde. « Permets moi une petite question. Tu as déjà rencontré des habitants de cette ville ou pas encore ? » Cette question est intéressante, car elle peut être prise de plusieurs manières. Veut-il me mettre en danger contre certains individus de Beacon Hills ? Ou est-ce simplement une façon courtoise de changer de sujet pour éviter ce qui pourrait me blesser ? Que ce soit dans un cas comme dans l’autre, je dois admettre que je renforce mon opinion vis-à-vis de lui. C’est un être sincèrement altruiste qui se soucie du bien d’autrui.
Je réfléchis doucement, oui, j’ai rencontré des gens, mais pour le moment je n’ai pas de réel ami, même si je commence à lier des amitiés ou des animosités à l’encontre de certains habitants de la ville. Il faudrait que je m’y penche sérieusement à cette question. Voilà maintenant quelques jours que je suis arrivé et il serait temps que je sorte de mon cocon pour me sociabiliser. « Oui, mais je ne dirais pas que je me suis fait de vrais amis. Pour le moment ce n’est que de la découverte de personnes qui seront amenées à devenir plus ou moins proches de moi. Puis avec mon métier, forcément je suis en contact avec des gens, donc oui, j’ai rencontré des personnes. » Je lui souris, peut-être que mon explication n’est pas claire, mais au moins je lui montre que pour moi la conception de l’amitié n’est pas innée et qu’il me faut du temps d’adaptation pour apprécier réellement ceux que je côtoie avant de dire qu’ils sont mes amis. Il en a toujours été ainsi, et je pense vraiment que tout le monde devrait faire pareil, car avec des décisions et des considérations hâtives on se retrouve rapidement déçu de certains individus qu’on considérait comme étant nos amis. Entre temps j’en profite pour boire une gorgée de mon thé qui a eu l’occasion de refroidir légèrement.


CODAGE PAR AMATIS



❝anya❞ les événements inattendus acquièrent ou perdent de leur gravité selon les dispositions d'esprit tristes ou gaies, ou selon les circonstances plus ou moins critiques dans lesquelles on se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3152-leoric-s-pack-sujet-pou
Lewis Walton

avatar


Humeur : Toujours de très bonne humeur

Messages : 129
Points : 160
Réputation : 6

Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 31
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Mer 21 Fév - 11:22

Lewis Walton ₰ Leoric Teniala

Observation d'oiseaux et papotages




Leoric m'expliquait calmement sa situation "sociale" depuis son arrivé ici. J'étais un peu tête en l'air en oubliant qu'il était professeur donc c'était normal qu'il est déjà rencontré des personnes. Mais au moins, il n'avait pas l'air d'avoir fait de mauvaises rencontres pour le moment.
Mais bon avec ses explications je le comprenais. Je pouvais comprendre à peu près sa personnalité, bien qu'elle soit quelque peu différente de la mienne. j'étais du genre à parler à tout le monde, de tout et de rien et si ce n'est tout le temps. L'alpha était, quant à lui, plus du genre à être légèrement renfermé sur lui-même. Chacun avait son caractère et c'est ce que je trouvais des plus intéressants chez les êtres humains, ou même les animaux.
Je repris entre temps quelques gorgées de café, il était vraiment bon, légèrement corsé mais ce qu'il fallait et pas trop sucrer ce qui aurait eu tendance à casser le goût principal de la boisson.

Je parlais encore de paysages avec lui, mais cette fois-ci bien plus proches de chez moi.

- Ces images me rappellent un peu le type de paysages que l'on peut voir dans les pays proches de l'Angleterre. Si un jour tu as l'occasion d'y aller ou même de te rendre en Angleterre le mieux serait de ne pas aller dans les villes comme les touristes "lambda" peuvent le faire mais d'aller dans les campagnes et les zones éloignés de l'industrialisation. Pour ma part, bien que je sois né dans une ville, quand j'étais petit nous avons déménagé plus dans les collines non loin de ma ville de naissance. C'était une grande maison située dans des colline bien fleuris qui pouvaient nous offrir de beau paysages en été comme en hiver.

- Mais en tout cas, comme vous en avez sans doute déduit, j'adore les grands espaces... Et puis ma nature en joue beaucoup là dessus. Je ne me vois pas me transformer ainsi dans un placard.

Je ricanais légèrement à mes mots, tout en les ayant déclaré d'une voix basse afin que l'alpha soit bien le seul à les entendre.
©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leoric Teniala

avatar


Humeur : entre deux eaux, heureux mais perturbé par le passé.

Messages : 372
Points : 369
Réputation : 44

Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : le plus souvent au lycée ou dans ses bras.

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Jeu 22 Fév - 20:03


☾ observation d'oiseaux et papotages.
Dynabeat, you better keep it grooving. Dynabeat all the night. Dynabeat, you better keep on dancing, dancing, now all the night. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go. Tick-tock time, tryna get the tempo. Music is my way to make it all go.

▼▲▼

En effet en ayant parlé de moi, Lewis a dû se douter que je suis une personne plutôt timide qui n’ose pas parler aux étrangers et faire en sorte d’aller vers autrui. J’ai toujours été comme ça, parce que la timidité a été prépondérante dans mon existence, depuis que je suis né. Peu importe les époques de ma vie, même après ma morsure je suis resté ainsi alors que les gens me remarquaient plus. Je ne voulais pas de cette attention, je voulais que l’on me laisse tranquille, j’étais mieux dans mon coin, et cette solitude me semblait préférable face à une attention de fausses personnes. La seule chose que je voulais pas c’était qu’on me foute la paix. Le seul réconfort que j’acceptais était celui venait de ma meute parce que c’était ma famille, ceux que j’aimais. Ils en étaient même devenus plus importants que mon propre père qui ne m’accordait pas autant d’attention.
Aujourd’hui – et non pas au jour d’aujourd’hui car ça ne veut rien dire – je devrais changer mes habitudes. Tenter de m’ouvrir aux autres, mais les souvenirs de ma vie passée n’aident en rien à cette transformation, donc j’attends encore la venue d’autres personnes. Mais pas cette fois-ci, c’est moi qui suis allé voir Lewis pour engranger la discussion. « Ces images me rappellent un peu le type de paysages que l'on peut voir dans les pays proches de l'Angleterre. Si un jour tu as l'occasion d'y aller ou même de te rendre en Angleterre le mieux serait de ne pas aller dans les villes comme les touristes "lambda" peuvent le faire mais d'aller dans les campagnes et les zones éloignés de l'industrialisation. Pour ma part, bien que je sois né dans une ville, quand j'étais petit nous avons déménagé plus dans les collines non loin de ma ville de naissance. C'était une grande maison située dans des collines bien fleurie qui pouvait nous offrir de beau paysages en été comme en hiver. » Il repart à nouveau sur le paysage, et je crois que ce sujet me convient bien mieux, parce qu’au moins on parle de choses que je connais sans pour autant parler de moi. J’apprends donc un peu plus de choses sur l’Angleterre que je n’ai jamais vu, et c’est bien dommage, parce que j’aurais bien aimé faire ce voyage. Je n’ai jamais eu beaucoup d’argent, donc les voyages sont un peu rares dans ma vie. Je suis allé en France, et en Finlande. Maintenant en Amérique où je m’installe enfin. J’imagine parfaitement le genre d’endroit où il a pu vivre et c’est avec de belles images en tête que je bois à nouveau une gorgée de mon thé. « Mais en tout cas, comme vous l’ avez sans doute déduit, j'adore les grands espaces... Et puis ma nature en joue beaucoup là dessus. Je ne me vois pas me transformer ainsi dans un placard. » Je me mets à rire, en effet étant donné que c’est un homme oiseau, les grands espaces sont sûrement plus approprié à son espèce qu’un endroit clôt avec peu de place quand il veut se dégourdir les ailes. « Je croyais qu’on devait se tutoyer ? » Petite remarque espiègle avec un sourire amusé que je lui lance. En effet, lui-même m’a demandé qu’on utilise la seconde personne du singulier afin de se parler, et il continue avec le vous.
Je finis néanmoins pas regarder avec plaisir les souvenirs de mes paysages ainsi que ceux dont il me parle, et les étoiles dans les yeux je suis heureux, et retrouve un peu de ceci qui me manque tellement. En Amérique les endroits comme cela sont plus rares, on voit plus souvent les constructions humaines ou des plaines arides. « Ça me manque tout ça, parfois je regrette mon choix d’être venu m’installer ici, mais il le fallait. » Je deviens plus sombre maintenant en me remémorant les raisons qui ont fait que je sois venu à Beacon Hills, délaissant ma chère Norvège que j’affectionnais tant. Pourtant, je ne veux plus de penser à ça, alors j’essaye de faire apparaître un sourire sur mon visage, peut-être forcé, mais pour lui signifier que je ne veux pas en parler. Le fond du problème c’est que nous ne nous connaissons pas et que je ne me vois pas me confier à quelqu’un que je ne connais pas.


CODAGE PAR AMATIS



❝anya❞ les événements inattendus acquièrent ou perdent de leur gravité selon les dispositions d'esprit tristes ou gaies, ou selon les circonstances plus ou moins critiques dans lesquelles on se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3152-leoric-s-pack-sujet-pou
Lewis Walton

avatar


Humeur : Toujours de très bonne humeur

Messages : 129
Points : 160
Réputation : 6

Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 31
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]   Lun 26 Fév - 9:50

Lewis Walton ₰ Leoric Teniala

Observation d'oiseaux et papotages




Je me rendais alors compte que javais de nouveau utiliser le vouvoyement, la force des habitudes. Dans l'environnement où j'avais grandis, chez les Walton, j'avais l'habitude de ne tutoyer que les personnes que je connaissais depuis longtemps; mais toujours en essayant d'appliquer cette même règle aux autres petit à petit pour faciliter l'approche, faire du social me plaisait beaucoup en fait.

- Oui désolé, vieille habitude qui revienne, n'y fais pas attention. Et puis parfois il vaut mieux être trop poli que pas assez. Ça évite quelques... Soucis....

Je grimaçais en esquissant un léger sourire. Il m'était parfois arrivé de tutoyer des patrons qui avaient très mal pris ce changement de ton de ma part. Mais rien de plus graves ne m'étaient arrivés, heureusement.
Puis Leoric m'expliquait alors qu'il regrettait, certaines fois, d'être venu ici mais que sa situation passée l'en avait obligé. Je décidais de ne pas poser de questions, il me le dira s'il ne a envie. Je lui avais promis de ne pas l'obliger à me dévoiler des choses qu'il ne veut pas. Autant le laisser me faire assez confiance pour qu'il s'ouvre un peu plus. Pour lui "répondre", je n'avais effectué qu'un hochement de tête en souriant légèrement pour lui montrer que je compatissais.

Puis après un petit temps, et avoir pour ma part fini le café, je regardais l'heure. Tous les jours à la même heure quasiment je recevais un appel de ma mère. Ironique pour une femme oiseau d'être une vraie mère poule, elle m'appelait pour prendre des nouvelles et voir si je ne manquais de rien. Elle avait cette fâcheuse habitude de penser qu'un jour je reviendrais à la maison pour vivre comme avant. Mais ma décision a été prise depuis longtemps et si je revenais ça serait soit pour la rassurer, soit parce que je vais mal.
Je décidais alors de m'ouvrir un peu plus à cet alpha en lui dévoilant un petit "projet" que j'avais en tête.

- Je ne sais pas si tu as déjà pensé à ça, mais depuis que je suis arrivé à Beacon Hills... Je n'ai plus envie de voyager ailleurs. Je ne sais pas ce qui me retiens mais quelque chose me donne envie de rester et de bâtir une vie plus sédentaire ici... J'espère y arriver.

Créer une famille parfaite? Peut-être pas parfaite, mais qui sait, me faire des amis, des collègues, et peut-être trouver un partenaire de vie était plus qu'envisageable; malgré le fait que jusque là j'ai toujours été un Don Juan et un "formidable amant" selon certaines de mes anciennes conquètes.
©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Observation d'oiseaux et papotages[Pv Leoric]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Les oiseaux
» disparition des oiseaux!
» Oiseaux de Mauvais Augures pour le Gouvernement
» Observation [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Dans la ville :: Parc-
Sauter vers: