AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
23 décembre 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Cassian Norton




Classement au
12 novembre 2017

Zeke Pevencie


►►►◄◄◄br />
Arès Kye Coleman & Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Jansen Avery




Classement au
25 novembre 2017

Cassian Norton


►►►◄◄◄br />
Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Maxine Evans




Classement au
13 novembre 2017

Les Admin


►►►◄◄◄br />
Cassian Norton


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
14 octobre 2017

Maxine Evans


►►►◄◄◄br />
Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Too cool for school [Pv - Caracole]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jun Yoon

avatar

Messages : 18
Points : 30
Réputation : 2
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Too cool for school [Pv - Caracole]   Jeu 1 Fév - 15:37

TOO COOL FOR SCHOOL

Ça devenait une habitude.
Changer d'endroit, changer de lycée, changer de vie. Un schéma qui se répète encore et encore comme une boucle infernal. J'y suis empêtré depuis des mois, cherchant à peine à m'en défaire, un peu trop submergé par les événements qui ont presque fini par me noyer. Un matin, la vie m'a simplement bousculé, comme un grand coup de pied en pleine face. Brutal, soudain. Ça m'a foutu à terre, mais il est bien temps de se relever. Larmoyer sur mon sort n'est pas dans mes habitudes, pas même maintenant alors que plus rien n'a vraiment d'importance. Ici ou ailleurs, tant que c'était pas là-bas. Ce qui est fait est fait et rien ne peu changer ça. Alors, inutile de perdre son temps ou son énergie à se morfondre dans le chagrin. Peut-être était ce du déni, comme un refus de se prendre la réalité en pleine face. La réalité d'une vie en ruine, rongé par les flammes et les ombres. J'ai fait taire beaucoup de questions. Celles qui n'auront jamais de réponses, résigner à faire avec ce que j'ai.
Faire ce qu'on peut avec ce qu'on à. C'est un peu ce que je suis en train de faire en me rendant dans ce lycée. Il avait l'air correct, le genre d'endroit sans trop de prétention digne d'une banlieue paisible.
Ça a l'air chiant à mourir.
Ça l'est sûrement. Étrangement, depuis des mois, déjà, tout me semble fade, ça manque de vie et de chaleur. Une impression qui finis lentement par me frustrer, attisant l'agacement perpétuel de tout ce qui pouvait m'entourer. Une étape qu'il faudra bien franchir puisque je suis visiblement parti pour moisir ici encore un moment. Mais au fond de moi, malgré mes soupirs surjoués et les regards blasés, une part de moi trouvait un certain réconfort à la situation. Après avoir passé des mois à nager en plein brouillard, je pouvais enfin voir l'horizon s'étendre au loin.

Pour l'instant, cet horizon me menait au Lycée, les cours de la matinée n'allaient pas tarder à commencer, comme tout nouveau qui se respecte, il est de coutume d'arriver en retard. Prétendre se perdre ou n'avoir aucun sens de l'orientation simplement pour se faire remarquer. C'est important de se faire bien voir dé le départ. Un excuse plus qu'un prétexte, j'accorde simplement trop peu d’intérêt à la ponctualité. La grande classe d'être en retard, ça marche à tous les coups. On ne m'attendait pas si vite, les transfères en cours d'année étaient toujours compliqué, heureusement, j'avais des excuses plus que crédibles malgré un dossier certainement truffé de taches d’ombres. Deux renvois ça fait froncer les sourcils. Mais la mort de sa seule famille à l'avantage d'excuser les comportements déviant. On m'offre même des Bienvenue à grand coup de sourire si faux qu'ils en sont effrayant.
Les formalités faites, vient le passage obligatoire du casier en compagnie d'un chaperon trop bavard. Un numéro, un cadenas, quelques sourires de plus et un faux discours qui se voulait trop amical pour être honnête, au point qu'il parvenait à peine à cacher le fond de sa pensée : On évite de faire des conneries s'il te plaît. Au moins le message est passé, je rendis un demi-sourire, secouant les mèches blondes qui tombaient devant mes yeux déjà beaucoup trop fatigué par tout ça. On m'a promis une visite. Comme si j'étais un gamin qui allait se perdre au moindre croisement et à qui il fallait tenir la main. Même si ça me coûtait beaucoup d'efforts, il fallait faire preuve de bonne volonté et laisser une chance à ce bahut de faire ses preuves. Au moins les élèves n'avaient pas l'air trop ahuris, si les profs étaient pas trop chiant, peut être que ça pourrait me convenir.
Peut être.

Planté devant le casier vide, les salles de classe se vident lentement sous mes yeux. L’amas d’étudiants allait et venait d'un bout à l'autre, inondant les couloirs de discution, de rires et d'odeurs. C'est toujours difficile de s'habituer à un nouveau lieu chargé d'odeur. De sentir et ressentir ce qui s'y passe. Beaucoup trop d'info à la seconde, mais c'est certainement le meilleur moyen de se faire une idée de l'ambiance générale.
...
Il y'a quelque chose ici, de différent. J'ai du mal à trouver quoi. Mais quelque chose n'est définitivement pas comme ailleurs. C'est intéressant. C'est peut être pas si ennuyant que ça ici. Perdu dans mes pensées et mes sens, à peine le casier fermé, je sentais qu'on s'approchait de moi. Mon regard glissa sur l'inconnu, visiblement, c'est le mec qui devait me faire visiter. Au moins il perd pas de temps, c'est déjà ça.

« Salut. T'es le mec qui fait visiter, c'est ça ?.»

J'y mets la chaleur nécessaire. Le sourire qui va avec histoire de ne pas faire mauvaise impression dans les trois premières seconde. Pour ça, je me donnais quelques heures, pas plus.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux

Messages : 1053
Points : 1126
Réputation : 64
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Too cool for school [Pv - Caracole]   Jeu 1 Fév - 18:21



Too cool for school





Feuilletant mon agenda : un simple carnet aux couleurs de Doctor Who — bleuté avec une indication dans un carré blanc — je me laisse distraire par les imagines qui accaparent mon esprit : Jack Harkness, Le Docteur, un bisou ; Liam et moi : notre premier baiser. Ma première soirée entre amis. La toute première série découverte grâce à mon petit copain : Liam Dunbar. L’histoire m’a conquis en un rien de temps, surtout l’un des personnages, Dona Noble. Elle est haute en couleur, avec de la répartie : mon défaut. La répartie, chez moi, fonctionne à retardement. Elle arrive toujours quand l’adversaire est passé à autre chose…

Je soupire, caresse la page de garde ; le relief me montre la couverture grâce au touché et j’y lis le message, un sourire sur les lèvres.

J’ouvre à la date du jour et regarde ce que j’ai noté dessus : un nouvel élève arrive ; et la personne choisie pour lui faire découvrir le tout, c’est moi. Pas que je n’aime pas cela. J’adore aider les gens, mais j’ai toujours tendance à essayer de les découvrir sans les voir et à me retrouver devant une personne qui ne ressemble pas à mes idées. Et là, j’essaie d’imaginer sur qui je tomberais, si j’arrivais à m’entendre avec lui, ou plutôt s’il s’attendra avec moi. Des questions m’assaillent tout autant : est-il humain, surnaturel ? Ami, ennemi ?

— Caracole ?

Je lève la tête, perdu dans mes pensées, honteux de m’être fait repérer. J’ouvre les yeux et les laisse vagabonder dans la salle de classe. Les places sont vides, les élèves sont passés à autre chose. Il n’y a plus personne. Ai-je été si distrait pour ne pas entendre la sonnerie ? Je ne me suis pas endormi pourtant…

— Euh oui ?
— Le cours est fini depuis dix minutes, tu devrais partir à la rencontre du nouvel élève.
— Euh ah oui ! Désolé, terminé-je, un sourire crispé sur le visage.

Je me lève d’un bond sous les raclements d’une chaise, me dirige vers la sortie, coursant un peu pour ne pas être en retard et me retrouve devant les cassiers. Un élève m’y attend, un peu blasé par son arrivée ; mon retard ? Je l’observe, tente de capter ce qu’il ressent, sans rien flairer, enfin si. Quelque chose d’étrange que je n’arrive pas à décrypter. Une odeur qui m’est inconnue, surnaturelle. Leoric, ou Liam pourrait m’apprendre, à moins que le nouvel étudiant ne le fasse avant ?

Je l’examine encore un peu, essaie d’interpréter ce qui lui arrive et prends conscience que ce n’est pas mon problème. S’il veut en parler, il le fera de lui-même, sinon j’attendrai qu’il ait confiance en moi.

Je m’approche de lui et écoute son discours de bienvenue :

— Salut. T’es le mec qui fait visiter, c’est ça ? me questionne-t-il avec une expression, un peu forcée.
— Oui, je suis Caracole O’Brien…

Je le regarde, un sourire cordial sur le visage. Je ne sais pas comment réagir face à lui, sûrement une timidité liée à son côté surnaturel dont je n’ai aucune idée.

Toujours figé, dans un ailleurs qui se trouve dans ma tête, je me secoue pour me réveiller.

— Désolé du retard, j’étais perdu dans mes pensées ; un peu comme maintenant. Et toi t’es quoi… Euh, pardon, comment t’appelles-tu ?

Je me gratte l’arrière crâne, confus par mon expression. J’espère qu’il ne le prendra pas mal, ou qu’il comprendra ma question.

— Si tu veux, on peut s’amuser ?

Perdu, je me deviens gauche et risque de lui faire ressentir la même chose : le perde.

— Euh, essayer de te faire découvrir le lycée en commençant par ce que tu aimes ? Tu as des sports qui te plaisent ou tout autre ? Je peux te montrer le stade ? Ah oui ! Si je te présente le bâtiment, c’est sûrement qu’on sera dans la même classe… Je suppose ?


© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yoon

avatar

Messages : 18
Points : 30
Réputation : 2
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Too cool for school [Pv - Caracole]   Ven 2 Fév - 12:21

TOO COOL FOR SCHOOL

Il a l'air étrange celui là.
Je sais pas dire pourquoi, peut être quelque chose dans son aura, ou la façon qu'il a de débarquer comme ça, tout souriant. Motivé. On m'a envoyé l'élève modèle ou un truc comme ça ? Remarque, si on veux faire bonne impression valait mieux envoyer quelqu'un de souriant et au social facile. Au moins il a l'air gentil, c'est déjà ça. Un peu timide peut être ? Je fais quand même pas si peur que ça, peut être que c'est le rang de nouveau qui l'intimide. Caracole. C'est plutôt étrange comme nom, comme tout ce qui se trouvait ici en réalité. En tout cas il a une façon de me fixer assez bizarre, comme happé par ses pensées ou quelque chose comme ça. Réagissant finalement dans un autre sourire, il s'excuse à moitié, buttant sur les mots. Des mots qui n'avaient pas manqué de me faire hausser les sourcils. Est ce qu'il venait bien de dire ce que j'ai entendu ? Il sentait la confusion à plein nez, peut être que je devais me méfier de ce type et de ses sourires.. mais c'était encore un peu trop tôt pour sauter sur les conclusions comme ça.. Laisser une chance..
Je le jauge de nouveau du regards quelques secondes avant de répondre en gardant un demis sourire  pour la forme.

« Jun Yoon.. mais tu peux juste dire Jun. »

Autant aller directement au familiarité. Je n'étais suis pas du genre à m'encombrer de politesses excessives de toute manière. Puis ce serait bizarre avec quelqu'un de mon age de toute manière. Claquant la porte de mon casier avec une force parfaitement dosé, je lui fis un signe de tête en guise de réponse, haussant de nouveau les sourcils à sa nouvelle maladresse qui pour le coup a réussit à décrocher un sourire plus sincère sur mon visage. Fallait vraiment qu'il se détende en faite..

« J'ai pas retenu la classe mais.. j'imagine que t'as raison ouais. Relaxe je vais pas te manger tu sais. T'as cas commencer par me montrer le stade ouais, c'est une bonne idée. J'crois que vous avez plutôt de bonnes équipes nan? »

J'avais pas vraiment décidé si j'allais tenter ma chance en équipe comme dans mon ancien bahut. Quelque part c'était un bon moyen de se défouler et de se faire un nom parmi la foule, d'un autre cotés on m'avait demandé de ne pas faire trop de vagues. Mais rester sage c'était peut être un peu trop m'en demander. Une visite des lieux allait peut être me décider sur le sujet, de toute manière, en plein milieu de l'année je ne me faisais pas trop d'illusion même s'il est évident que j'étais plus doué que la plupart de leurs membres actuels. Je fis voler mon sac jusqu'à mon épaule, attendant la suite de la visite avec plus de décontraction.

« Alors c'est comment ici ? Les profs sont bien ? Dans mon anciens bahut ils étaient tous ennuyeux à mourir... »


Les profs et le reste. Mais surtout les profs en réalité. Pour ce qui était des élèves, en général si on fouille bien on trouve de quoi se satisfaire. Lui par exemple. Même s'il avait toujours ce petit truc chelou, il avait l'air sympa.

° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux

Messages : 1053
Points : 1126
Réputation : 64
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Too cool for school [Pv - Caracole]   Ven 2 Fév - 15:38



Too cool for school




Bonjour bonne impression et à la voilure. Avec mes absences, c’est la première phrase qui s’impose. Une sentence qui scie bien avec la moue de la personne que je dois aider. Un demi-sourire dévoilant qu’une chose : qu’est-ce que je dois faire ? Je lui fais confiance ou pas ?

Et, c’est avec cette mimique qu’il répond à l’une de mes questions, celle qui m’a fait passer pour un type étrange. J’espère qu’il ne se fie pas à la première impression, sinon je suis foutu.

— Jun Yoon.. mais tu peux juste dire Jun.

Je lève la tête vers lui, un sourire aux lèvres. Cette image de moi qui ne me quitte jamais.

— D’accord Jun, ravi de te connaître.

Je tombe sur une personne directe, qui ne se laissera pas marcher sur les pieds. Enfin, je le ressens ainsi et pas autrement. Cela risque de lui apporter des ennuis. Mais, en y regardant de plus près, il est le genre de personne qui m’intéresse. Tous les gens que je côtoie sont directs, francs, et surtout ne se laisse pas faire, le contraire de moi. Et comme pour prouver ma découverte, il pose sa main sur son casier et le pousse. Ébranlé par le bruit qu’il vient de faire, je ferme les yeux. Le son qui resonne dans ma tête me fait tressaillir un instant.

— J’ai pas retenu la classe mais.. j’imagine que t’as raison ouais. Relaxe je vais pas te manger tu sais.

Je rigole à cette phrase. Habituellement, je ne suis pas souvent stressé et réagis toujours vite, même si cela doit saouler les gens. Pourtant, là, je suis encore paniqué, heureusement que cela diminue chaque seconde.

— T’as cas commencer par me montrer le stade ouais, c’est une bonne idée. J’crois que vous avez plutôt de bonnes équipes nan ? Alors c’est comment ici ? Les profs sont bien ? Dans mon ancien bahut, ils étaient tous ennuyeux à mourir... »

— OK, on ira voir plus tard pour ta classe, je pense, et je pourrais te donner des conseils et les cours, comme ça tu ne seras pas en retard. Ah euh oui, désolé, c’est ma première fois. J’espère ne pas te faire fuir en un rien de temps, commencé-je à dire, en me grattant la tête.

— Je ne suis pas très doué pour cela, je crois. Mais j’ai été à ta place avant, arrivé en plein milieu de l’année, peut-être pour ça qu’ils m’ont choisi pour faire la visite ? Et d’accord pour le stade, il n’est pas très loin. Tu auras peut-être la chance de voir les joueurs s’entraîner, qui sait ? Niveau équipe, je ne suis pas le meilleur pour te conseiller. Ici, ils s’intéressent beaucoup au lacrosse. Tu as déjà pratiqué ?

Je me tais un instant, pour lui laisser la possibilité d’assimiler tout ce que je dis.

— Alors, niveau professeur, une bonne partie sont assez sympa. Comme monsieur Teniala. Il est très gentil et aide beaucoup. Mais je ne pourrais pas mieux te conseiller, vu que je ne sais pas ce que tu entends pas lycée intéressant. Je n’ai connu que celui-là, avant, mon tuteur ne forçait à prendre des cours par correspondance, ou à la maison. Mais tu ne t’ennuieras pas dans cette ville. Il ne peut pas y avoir une année sans un événement marquant, bon ou mauvais. C’est Beacon Hills ici.

Je me tais, et me demande si je fais bien de lui avouer tout cela. De toute façon, c’est trop tard maintenant.

— J’espère que je ne t’ai pas fait peur, avec ce que je dis, rigolé-je avant de lui faire signe de me suivre.

Je le traîne alors vers le le premier lieu qu’il va découvert et y trouve un attroupement. Les fans acclament leur joueur préféré, même si l’un d’entre eux est mon petit ami. Je souris aux spectacles qui s’offrent à nous.

— Et voilà, le stade. Je ne connais pas tous les sports, mais si certains te plaisent, parles-en, je t’aiderai à chercher ce que tu désires. Certains sports sont dispensés hors lycée. Il faut se renseigner à la mairie pour trouver un dojo, ou autre chose. Sinon, ici, les sports les plus pratiqués sont le foot et le Lacrosse. Tu en aimes un des deux toi ?


© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yoon

avatar

Messages : 18
Points : 30
Réputation : 2
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Too cool for school [Pv - Caracole]   Lun 5 Fév - 15:45

TOO COOL FOR SCHOOL

Au moins il est sympa et volontaire en plus d'être bavard. Je crois que je commence à comprendre pourquoi on m'a envoyé quelqu'un comme ça. On se sent tout de suite à l'aise bien que sa familiarité puisse peut-être en gêner deux trois, c'est pas mon cas. J’apprécie la simplicité et la légèreté de ses mots et de ses sourires. Ça changeait tellement de ce que j'avais connus ces derniers jours que j'en avais presque oublié ce que c'était que la sympathie.
Je marchais à ses côtés, observant toujours les alentours en restant attentif aux moindres détails, les sons, les odeurs. Tout était nouveau, il fallait que je prenne mes marques rapidement. Mon attention n'en restait pas moins fixée à ce qu'il me racontait. Les profs étaient cools, surtout ce Teniala ou quelque chose comme ça. Je ne sais pas pourquoi, mais ce Caracole devait être du genre à adorer les profs, je le sentais bien comme ça. Moi, j'avais encore quelques réserves, mais j'allais vite me faire ma propre idée. À mes côtés, il continuait de parler, s'excusant de temps en temps en espérant que j’appréciais tout de même la visite en sa compagnie. Je me sentis obligé de lui faire un sourire pour le rassurer sur ce point-là.

« T'en fais pas, tu t'en sors bien .. et j'ai jamais pratiqué le lacrosse nan. »

Mais parait que c'est le truc au top ici. Allez savoir pourquoi.
J'en apprenais un peu plus sur lui, un ancien nouveau, comme moi. Son premier lycée, ce qui était assez étrange en réalité, c'était peut-être indiscret de poser plus de question, surtout que je sentais sans le vouloir que c'était un sujet peut être un peu délicat. Après quelques pas de plus, il me conduisit vers l'arrière du bâtiment, certainement pour me montrer le stade comme à ma demande. A l'écouter cette ville était peut être pas aussi ennuyeuse qu'elle en avait l'air. C'était même plutôt le contraire. Cette ville avait quelque chose de spécial, ça ne faisait aucun doute. Quelque part, j'étais assez curieux de découvrir quoi.

Passé une des portes qui menait à l’extérieur, le stade s'étendait sous nos yeux, gorgés d'élèves visiblement plus qu’enthousiaste à la vue des joueurs qui s’entraînaient déjà sur la pelouse verte. Si y'avait bien quelque chose qui ne changeait jamais c'était ça. L'odeur de Caracole avait légèrement changé lorsque son regard se porta sur l'équipe.
Décidément, il était déterminé à me fournir son aide, au moins on pouvait pas dire que j'étais laissé à l'abandon dans un coin. Je pris quelques secondes pour observer les joueurs et le reste, analysant la synergie de groupe en silence avant de reporter mon attention sur mon guide de la journée.

« J'aime bien le foot.. Mais ça a l'air amusant aussi le lacrosse.. et puis j'aime bien le délire avec le bâton. .. T'es dans une équipe toi ? T'as pas l’allure d'un sportif, mais faut pas se fier aux apparences »

J'étais bien placé pour savoir qu'il ne fallait pas se fier à ce qu'on voyait, qu'on ne pouvait pas connaître la véritable apparence des gens au premier coup d'œil. Mais je devais bien avouer que j'avais moins de mal à imaginer Caracole au club de Lecture plutôt qu'à soulever de la fonte en salle de gym.

« Si ça se trouve, t'es la terreur du bahut, mais tu caches bien ton jeu. »

Un sourire orna mes lèvres, la plaisanterie était légère, un peu moqueuse sans être méchante, pour le montrer que j'étais ce genre de gars qui passait son temps à lâcher deux trois truc piquant au détour d'une conversation. C'est une façon de briser la glace, et c'est celle que je préférai.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °



Woke up on the wrong side of reality. And there's a madness that's just coursing right through me. And as far as the time, not sure I'm there yet but I'm certain I've arrived. And send a message.
I was young and a menace
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux

Messages : 1053
Points : 1126
Réputation : 64
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Too cool for school [Pv - Caracole]   Mar 6 Fév - 11:36



Too cool for school





Je n’ai pas besoin d’user de mes dons pour savoir que ce qu’il dit est sincère. Il pense vraiment que je me débrouille bien pour une première fois, même si, j’improvise au fur et à mesure. Je m’en sors bien.

Joyeux, je le mène alors vers le terrain de sport, discutant tout de même avec lui. Le lacrosse lui est inconnu. Je ne serais sûrement pas le meilleur pour le lui en parler. Mais, je peux lui parler de ce que j’ai pu retenir des explications avec Liam à ce sujet et mes découvertes sur le net.

— Alors le lacrosse, c’est un sport assez ancien, enfin, par rapport au continent américain. Il date du XIe siècle, je crois, inventé par les Amérindiens. Mais c’est pas le plus intéressant. Viens, tu verras mieux en les observant pendant l’entraînement.

Je le guide dans les couloirs, lui présente certaine classe, surtout celle où je suis et où il sera sûrement et, si ce n’est pas le cas, je lui monterai où les trouver. Elles sont classées par des chiffres, bâtiment, étages, numéro de salle…

Une fois cette discussion des plus ennuyante terminée, je passe devant une dernière porte, que je pousse avec mes bras et nous mène à l’extérieur. Encore quelque pas et nous seront sur le terrain, avec ces gradins, ses joueurs et fans.

***

L’équipe de lacrosse s’entraîne, au côté de celle de foot, même si les deux ne sont pas l’un sur l’autre. L’air de jeu est assez grand pour cela : personne ne se marche sur les pieds. Je regarde un instant, le monde qui s’affaire sur le terrain : les deux groupes, à fond, s’entraînent pour être les meilleurs. Mes pupilles se posent sur l’un d’eux : Liam Dunbar. Je l’admire un moment puis me retourne vers Jun, pour ne pas le délaisser.

— J’aime bien le foot. Mais ça a l’air amusant aussi le lacrosse. Et puis j’aime bien le délire avec le bâton. .. T’es dans une équipe toi ? T’n’as pas l’allure d’un sportif, mais faut pas se fier aux apparences.

Je souris à cette dernière phrase. Oui le physique des gens est couramment trompeur, même si la plupart du temps, il est véridique. En fait, cela dépend de la personne qu’on a en face de soi. Parfois ils jouent si bien qu’on ne comprend pas ce qui nous arrive, mais souvent, elles miment tellement mal qu’on le découvre de suite.

— Si ça se trouve, t’es la terreur du bahut, mais tu caches bien ton jeu.

Même s’il dit cela pour rire, je ne peux m’empêcher de trembler à l’idée. Tyran, je ne le deviendrais jamais.

— Je ne serais jamais ce genre de personne, même si j’en avais les moyens, terminé-je en rigolant. Je laisse ce « sport » aux autres… Enfin, je n’en ai pas la possibilité mentale pour pratiquer cela.  

C’est étrange, comment une personne me vient en mémoire quand on me parle de terreur du lycée : Therence, même s’il ne réagit pas toujours ainsi… Sûrement les phrases qu’il me dit et qui finissent par se faufiler dans mon esprit.

— Pour le lacrosse est un peu plus brutal que le foot, à moins, que tu ne parles de l’américain ? Eh oui, cela change des autres sports, c’est plus forcément la force brute qui compte, c’est l’équilibre, et aussi la vision. Il faut que la crosse entre dans le filet sinon cela ne sert à rien. Une bonne coordination main, yeux. Et niveau sport, j’en fais, mais pas au lycée, je fréquente certain dojo plutôt : karaté, kung-fu, kishintai jutsu j’aimerai me mettre au krav maga. Sinon, je pratiquais un peu d’escrime avant, japonaise surtout et le lancer de couteau. Et toi, tu fais ce genre de sports ? J’adore, pour certain leur vision des choses. Il faut s’en servir pour se défendre et non tuer…



© Fiche by Mafdet MAHES



Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yoon

avatar

Messages : 18
Points : 30
Réputation : 2
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Too cool for school [Pv - Caracole]   Dim 11 Fév - 14:43

TOO COOL FOR SCHOOL

Y'avait décidément beaucoup de choses différentes ici.
Cette ville avait une aura, c'était difficile à expliquer, mais ça se ressentait parfaitement. Comme pour prouver leurs différences, cette école n'y échappait pas avec la pratique du Lacrosse. Au moins ça avait le mérite d'être original. On avait le droit à une démonstration en directe grâce à l’entraînement. Mes yeux décortiquaient les moindres mouvements, je m'imprégnais de l’ambiance si particulière que dégageait les compétitions et les matchs. Quelque part tout ça m'avait manqué, je me laissais allez à quelques nostalgies, absorbé par les mouvements fluides des joueurs qui s'agitaient devant mes yeux. J'en oubliais presque Caracole. Presque. Le garçon avait une énergie qu'il était difficile d'occulter. La définition même du bon garçon. Je crois qu'on ne pouvait pas tomber plus juste dans le cliché. Mais il avait quelque chose d'attachant à sourire avec sympathie. Au moins il avait de la conversations et cachait plus d'un secret, ça, c'est certain.
Comme son affection des sports de combat.

Ok. Ça, ça m'avait plutôt surpris, et je m'en cachais à peine. Sourcils haussés, je le jaugeais du regard, le détaillant de la tête au pied bien forcé de constater qu'il aurait probablement été le dernier que j'aurais classé dans la catégorie bagarreur. Il n'en avait ni la tête ni même le caractère. Ça devenait assez intriguant tout d'un coup. Même s'il avait l'air de vouloir prônait une utilisation défensive plutôt qu'agressive, ça restait des sports de combat. Si on ajoutait à ça l'escrime et les lancés de couteau. Ce gars était peut-être une espèce de danger public qui joue imbéciles heureux.
L'idée m'arracha un sourire, un peu amusé, totalement détendu.

« Wa... Tu vis dans un quartier chaud ou un truc comme ça pour avoir besoin de mettre des raclés pareils au gens ?.. J'dois avouer que le lancer de couteaux j'avais encore jamais vus ça. »

Et pourtant, j'en avais vu des choses. J'avais une affinité naturel avec les lames, mais c'était bien la première fois que je rencontrais quelqu'un qui savait y faire aussi. Peut-être que ça aurait du m'inquiéter. Après tout, c'était plutôt curieux comme passe-temps pour un ado normal. Les gens de notre âge sont plus experts en jeux vidéo qu'en arme blanche. Ils préfèrent la gloire d'un terrain plutôt que l'intimité d'un dojo. Peut-être que c'était une sorte de passion où je ne sais trop quoi.. Où peut être que ça cachait simplement quelque chose d'autre. Une enfance passé à se faire emmerder par les plus grands, enfermé dans les casiers ou jeter dans les poubelles. Ce genre de trucs arrivait plus souvent qu'il n'y paraissait.
Oui, décidément, ce mec était curieux, au moins il avait toute mon attention.

« Je pratique un peu aussi. Bon ces derniers moi j'ai beaucoup bougé donc j'ai pas vraiment eu l'occasion de continuer, mais j'en fais depuis mes dix ans. C'est un truc qu'on faisait avec mon père, j'ai jamais vraiment été dans un club. »

Vu ma situation, non seulement, c'était risquer de m'exposer accidentellement aux yeux de tous, mais j'apprenais mieux avec quelqu'un comme moi que de simples humain qu'un mouvement trop brusque ou mal contrôlé pouvait envoyer au tapis en une fraction de seconde. Avec l'âge j'avais réussit à bien gérer mes aptitudes et mes dons, mais je n'étais pas à l’abri d'un dérapage..

« Mais tu pourrais me montrer.. Peut-être que ça me motiverait un peu. »


Et puis c'était toujours mieux que de pratiquer tout seul dans sa chambre sous l’œil inquiet septique et critique de mes « parents d’accueil » .
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °



Woke up on the wrong side of reality. And there's a madness that's just coursing right through me. And as far as the time, not sure I'm there yet but I'm certain I've arrived. And send a message.
I was young and a menace
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux

Messages : 1053
Points : 1126
Réputation : 64
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Too cool for school [Pv - Caracole]   Lun 12 Fév - 13:56



Too cool for school




Le club de lacrosse s’entraîne devant nous montrant ainsi les règles du jeu à Jun. Du moins, l’esprit d’équipe et les buts principaux du sport. Les explications plus sombres, les erreurs à ne pas produire pour gagner, tous ces petits détails lui seront dictés s’il les cherche de lui-même ou s’il décide de pratiquer.

Admirant les joueurs un instant, je me focalise sur mes deux amis, et souris, en voyant Liam marquer un point. Content pour l’équipe, même si ce n’est qu’un simple entraînement, je me retourne vers mon nouvel ami… Ami, c’est peut-être un peu tôt, mais tant pis. C’est trop tard. Jun a un sourcil levé, montrant ainsi qu’il a dû mal à m’imaginer faire du sport de combat, perplexe face à mes révélations.

— Wa... Tu vis dans un quartier chaud ou un truc comme ça pour avoir besoin de mettre des raclées pareilles aux gens ? J’dois avouer que le lancer de couteaux j’n’avais encore jamais vus ça.

Je souris à cette phrase. Même sous la tutelle de mon tuteur, je n’ai jamais vécu dans un quartier chaud… C’était plutôt mon tuteur qui créait les quartiers chauds… D’où mon existence actuelle ; la peur de se faire évincer, trahir par d’autre.

— Non, loin de là, mon adolescence fut assez spéciale avant d’arriver à Beacon Hill pourrait-on dire… révélé-je la tête dans les nuages, tout en restant assez vague.
— Je pratique un peu aussi. Bon ces derniers mois j’ai beaucoup bougé donc j’n’ai pas vraiment eu l’occasion de continuer, mais j’en fais depuis mes dix ans. C’est un truc qu’on faisait avec mon père, j’ai jamais vraiment été dans un club.

Mon attention se focalise sur lui quand il termine sa phrase, même si j’ai quelque lacune, sur certain sport, je trouve, pour la première fois, une personne de mon âge qui possède des passions identiques aux miennes. De plus il s’entraînait avec son père par le passé, enfin moi j’étais forcé d’appliquer les cours en sa présence et d’autres, qu’il choisissait avec parcimonie, m’ont expliqué ce qu’il faut faire et ne pas faire en combat, le plus souvent, c’était ce qu’il ne fallait point faire…

J’espère qu’il n’a pas vécu la même chose…

— Mais tu pourrais me montrer… Peut-être que ça me motiverait un peu.

Motiver ? L’aider à prendre le combat ? Pourquoi me le demande-t-il ?

— Te… te révéler quoi ? demandé-je hésitant même si je pense connaître sa réponse : le lancer de couteau ? Oui, je veux bien, si tu le souhaites. Mais pas ici, on risque d’avoir des ennuis assez rapidement.

Je sais qu’il parle de sport de combat, mais, même après avoir discuté avec Leoric, cette inquiète existe toujours. Si j’ai un énorme problème, il ne sera pas là pour me calmer, sauf que si je souhaite avancer, m’améliorer avec le temps, montrer à mon alpha mes progrès, il faut que je tente sans lui, sans une béquille sur qui me soutenir.

Je ne sais pas comment réagir, mais, il serait se défendre lui, comme mon alpha, car même si je ne le connais pas bien, il a quelque chose de spécial ; tout comme moi, mais différent.

— J’accepte, mais comme pour le reste, cela ne se passera pas maintenant, tu ne voudrais pas te faire renvoyer le jour de ton arrivée non ? Moi, j’en ai pas envie. J’ai tous mes amis ici, enfin une bonne partie, alors si je suis exclue, je ne pourrais pas les voir. Et pourquoi tu me le demandes ?




© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yoon

avatar

Messages : 18
Points : 30
Réputation : 2
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Too cool for school [Pv - Caracole]   Mer 14 Fév - 20:35

TOO COOL FOR SCHOOL

Attentif. Je notais tout dans un coin de ma tête.
Son enfance différente, ses aptitudes au combat et tout ces détails qu'il me glissait plus ou moins volontairement. Il avait décidément quelque chose d'étrange ce mec, il se dévoilait beaucoup à priori, et sans grande gêne. Peut être que c'était simplement mon côté pudique de la vie privée qui parlait, ou peut être qu'ils étaient simplement tous comme ça ici. À la campagne. Après tout, il était le premier à qui j'adressais la parole dans cette école, alors c'était difficile de se faire une idée. Mais je souriais à sa sympathie et son énergie qu'il déployait à me faire sentir que tout ira bien et que j'allais m'intégrer.
Mais il semblait soudainement plus tendu. Quelque chose avait changé dans son regard, dans son aura et son odeur. Un peu plus sur la défensive peut être ? Ça n'avait duré qu'une fraction de seconde, le temps de laisser glisser son sourire et d'éteindre l'ombre au fond de ses yeux. J'ai dit quelque chose qui fallait pas ? En tout cas, il rebondissait bien sur le sujet même si j'avais peut être mis le doigt sur quelque chose. Il réplique tout de même avec aisance, essayant de noyer l'instant comme il pouvait.

Évidement que je m'attendais pas à une démonstration en live au milieu du bahut. Est ce que c'est ce qui l'avait fait flippé tout d'un coup ? Ou l'idée que je le fasse virer de l'école. À l'entendre, ce serait la chose la plus terrible du monde. Je sais bien que j'avais l'air curieux, mais quand même. Je m'étais mis à rire, poussant son épaule d'un poing fermé en guise de premier contacte, une façon de lui faire comprendre qu'il fallait se détendre.

« Relax j'allais pas te demander une démonstration-là tout de suite.. Et puis je me suis fixé au moins trois semaines avant d'envisager de me faire virer. On est large. »

Une plaisanterie glissée histoire de faire disparaître son petit coté inquiet. J'avais aucunes mauvaises intentions à son égard, du moins pas pour le moment vu qu'il s'était montré tout à fait cool avec moi. Même plus que nécessaire. Sa question resta quelques secondes en suspend, le temps de me composer un sourire en virant mon air septique du regard.
Pourquoi je lui demande ?

« Pourquoi pas ? T'as l'air cool.. Et j'ai définitivement envie de voir tout ça botter des culs.»

Je joignis le geste à la parole, le désignant entièrement d'un mouvement de main. Y'avait peut être une toute petite pointe de moquerie dans la voix, mais il allait vite se rendre compte avec le temps que c'était tout à fait affectif venant de moi. Un genre de qui aime bien châtie bien.

« Mais si ça te gêne, je comprends et j'irais sûrement me battre avec les dernières années pour laver la tristesse de ce refus. »

° CODAGE PAR DITA | EPICODE °



Woke up on the wrong side of reality. And there's a madness that's just coursing right through me. And as far as the time, not sure I'm there yet but I'm certain I've arrived. And send a message.
I was young and a menace
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux

Messages : 1053
Points : 1126
Réputation : 64
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Too cool for school [Pv - Caracole]   Sam 17 Fév - 17:45




TOO COOL FOR SCHOOL




Comme d’habitude et histoire de partir sur de bonne base ; j’ai conté une partie de ma jeunesse à Jun, sauf que je ne connais presque rien, ni de son passé ni de son présent. Enfin si, je sais un truc sur lui sa passion pour la baston, et qu’il a de l’humour. Notre rencontre est sûrement trop récente, et j’ai encore voulu aller trop vite. Aura-t-il plus confiance en moi après ma démonstration ? Et pourquoi prend-il du plaisir à se battre comme cela ? Je ne comprends, et ne comprendrai jamais les gens qui apprécient cela, une simple envie de pouvoir, de montrer sa force ? Quel intérêt à tout cela ? Je veux savoir. Cette question me taraude l’esprit à cause de mon enfance, de mon apprentissage, mais Leoric m’aide à voir cela différemment. Si cette peur doit disparaître, il faut que je la combatte…

— Relax…

Je me tourne vers lui.

— J’n’allais pas te demander une démonstration-là tout de suite... Et puis je me suis fixé au moins trois semaines avant d’envisager de me faire virer. On est large.

Je plisse des yeux d’incompréhension. Pourquoi cherche-t-il déjà à être renvoyé  ? La question se manifeste et disparaît vite, anéantie par le rire de Jun. Une plaisanterie de sa part ? Bref, je découvrirai cela plus tard. Et de toute façon, il est passé à autre chose :

— Pourquoi pas ? T’as l’air cool... Et j’ai définitivement envie de voir tout ça botter des culs.

L’air cool. Je souris à ce mot, que j’entends rarement avec les personnes que je rencontre. Et la fin de sa phrase, accompagnée de son geste, agrandit mon expression de joie.

— Mais si ça te gêne, je comprends et j’irais sûrement me battre avec les dernières années pour laver la tristesse de ce refus.

— Hey, dois-je me sentir vexer ? blagué-je à mon tour sous un sifflet de l’arbitre.

L’entraînement se termine assez vite, et je regarde l’équipe rentrer pour se doucher et m’image être, seul, avec Li…

Je secoue la tête, essaie d’effacer le sourire béat qui prend place sur mon visage, tout comme ce qui s’ensuit si je divague vers des sujets bien précis. Surtout si cela concerne Liam. Je n’ai pas envie d’avoir à expliquer trop de choses... De toute façon, Liam est trop loin, je ne pourrais rien faire. Calme-toi le cerveau... Arrête avec ça, vogue vers d’autres contrées, c’est pour plus tard cela.

— Tu crois qu’ils ont une chance ? commencé-je en entendant le coach hurler pour la fin du match, au sujet des terminales ? Et si tu te fais virer en trois semaines, on aura moins de possibilités pour se parler… Et niveau ami, je n’en ai pas énormément dans ce lycée. Au fait, pourquoi aimes-tu pratiquer ce sport avec les autres ? Quel est l’intérêt pour toi, vu que je n’ai pas vraiment l’impression qu’ils ont la capacité pour vaincre ? Enfin, cela dépend la personne avec qui tu te battras.

© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Too cool for school [Pv - Caracole]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» too cool for school
» St. Jean Bosco School will triple number of students & get clean water
» Holly Holliday ~ You don't have to be cool to rule my world
» Oroshi Caracole
» Caracole va, vole et virevolte dans le monde d'Ekoï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Lycée :: Hall-
Sauter vers: