AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
15 septembre 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Andy Turing




Classement au
31 août 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Andy Turing


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
18 août 2018

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
4 août 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Amance & Willem


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
21 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski




Classement au
6 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
23 juin 2018

Scott McCall


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
9 juin 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Vicky Anderson


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
26 mai 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alex


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.

Aller en bas 
AuteurMessage
Samael Washington

avatar


Humeur : déviante.
Messages : 73
Points : 99
Réputation : 6

Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Mer 7 Fév - 22:07


Samael Washington



► Âge : Trente-huit années écoulées.
► Origine : Américain, de l'Ohio.
► Métier : Antiquaire et herboriste.
► Groupe : Chasseur.
► Avatar : David Giuntoli.



Aimant

|•|•|•|

Brutal

|•|•|•|

Reservé

|•|•|•|

Jaloux

|•|•|•|

Loyal


Description : Physique et Caractère

To be, or not to be. Les mots sacrés, la sainteté de la littérature anglophone. Shakespeare aurait pu écrire ces mots pour moi. Je ne sais pas ce que je suis, un humain, c’est sûr. Mais au-delà de cela, les incertitudes sont légions. Il fut un temps où j’étais un homme comblé, heureux et doux. Mais les croyances ont été ravagées, et je suis devenu quelqu’un de froid et réservé, avec cependant un cœur qui n’a que trop d’amour à dispenser. On pourrait croire le contraire désormais. Mon visage exprime la douleur et l’envie de vengeance s’esquisse dans les rides qui creusent des sillons sur les coins de mes yeux. Je n’ai que trente-huit ans, et pourtant la vie m’a déjà bien marqué. S’il me reste bien une chose de ce que j’étais avant, c’est la loyauté. On m’a toujours dit de ne jamais trahir la confiance de ceux que j’aime et de tout faire pour rester droit dans mes bottes. C’est ce que j’ai fait, c’est que ce je fais. Je peux paraître rustre, un peu brutal dans ma façon d’agir, de parler, mais c’est pour cacher les blessures profondes que je veux dissimuler en moi. Le véritable monstre c’est l’être humain, et tout ce qu’il est capable de faire par croyance.
Que dire sur mon physique ? Pas grand-chose, je ne suis pas un homme athlétique, certes je m’entretiens, mais je ne suis pas le culte des hommes célèbres aux abdominaux ciselés et aux muscles saillants. J’ai du ventre, un peu de gras et des kilogrammes disgracieux que je ne tente absolument pas de soustraire au regard. Ceux qui ne sont pas satisfaits n’ont qu’à poser les yeux ailleurs. Je ne dis pas que je suis gros, mais je ne m’estime pas maigre pour autant. Les yeux noisettes et les cheveux bruns frisés que j’arbore font parfois signe d’un aspect sauvage que j’entretiens et agrémente avec une barbe broussailleuse où les poils gris se mêlent aux noirs. La vérité c’est que mon physique m’importe peu, je suis comme la nature a décidé que je sois, je laisse les choses se faire. Et peu importe le regard des autres, car je me plais comme je suis, du moins physiquement, d’un point de vue caractériel, c’est bien autre affaire qui ne peut être comprise qu’en vue de ce que j’ai vécu.


Ton Histoire

Quand j’étais enfant mon idée de la vengeance se limitait à quelques proverbes comme « Ne fais pas de mal aux autres » et « La violence n’est pas une solution ». Or la violence n’est jamais une solution car elle n’égale jamais celle d’autrui. Contre la véritable souffrance on ne trouve satisfaction que de deux seules manières : le pardon absolu ou la vengeance mortelle. Mon histoire n’est pas une histoire sur le pardon. Quand tout ce que vous aimez vous a été enlevé parfois il ne reste que la vengeance. Comme je l’ai dit, ce n’est pas une histoire sur le pardon. ► revenge.


Ma véritable histoire ne débute qu’à mes vingt-six ans, et j’en suis désolé. Tout ce que je pourrais vous raconter sur la longue période qui précède serait d’un ennui mortel déroutant. Jeune homme venant d’une famille modeste, ni brillant à l’école ni pourtant un cancre. Voilà tout ce qu’il faudrait retenir. J’ai repris le commerce de mes parents, antiquaire et herboriste. C’était tout tracé. La seule chose qui ne le fut pas, ce fut la découverte du monde surnaturel qui survint rapidement, trop rapidement.
La légende du wendigo n’était qu’une légende pour moi justement. Je ne croyais pas en toutes ces histoires et ces contes que l’on servait aux enfants pour les forcer à dormir ou alors pour les effrayer. La seule chose que je croyais c’était que ceux qui avait inventé cela étaient soit totalement dérangés, soit ils fumaient une herbe puissante. Pourtant la vérité éclata rapidement. Mon père contracta d’étranges signes durant ma vingt-sixième année, violence, caractère exacerbé et un sérieux penchant pour la viande saignante, voire bleue. A l’heure actuelle je le soupçonne même de la préférer crue. Il consomma probablement de la viande humaine sans s’en rendre compte, le pourquoi ne m’a jamais intéressé, ou du moins je ne préférais pas savoir. Ce fut un choc et nous apprîmes, en famille, à faire avec, à le soutenir et à l’aider à s’en sortir. C’est alors qu’il y eut un déclic qui se fit en moi. Je devais le protéger, et protéger les autres de son existence. Je me suis en tête de suivre une formation quasi militaire, usage des armes à feu et des armes blanches. Il m’a fallu de nombreux mois, voire de nombreuses années pour apprendre et devenir un guerrier achevé. Je me suis plongé dans les légendes et les croyances des hommes, j’ai appris ce qu’il fallait apprendre sur tout ce qui pouvait avoir attrait au surnaturel, que ce soit en matière de lycanthropes, de coyotes, ou encore des créatures plus lointaines comme celles issues des traditions asiatiques telles le kitsune, ou mexicaines avec le naguals. Et ça n’a malheureusement pas suffit.
Pendant six ans nous avons réussis à cacher la vérité au monde, à canaliser la créature horrible qui sommeillait en mon père. Pendant six ans j’ai réussi à faire en sorte qu’il arrive à contrôler le wendigo, à calmer ses pulsions sanguinaires et son besoin de chair humaine. Mais ce n’était pas suffisant, loin de là, régulièrement, nous retrouvions des cadavres dans le sous-sol de la boutique que l’on tenait à trois, et j’étais obligé de me salir les mains pour dissimuler les macchabées. Je pleurais souvent dans le noir, me disant que si jamais les policiers apprenaient que c’était de notre faute, nous irions en prison. Ma mère et moi étions complices, nous savions tout, et nous aidions  cet homme qui nous effrayait, mais que l’on aimait encore malgré les horreurs qu’il perpétuait. Je me souviens encore de la sensation du sang froid glissant sur mes avants bras et de l’odeur immonde qui s’élevait des corps en décomposition. Et des larmes que je versais car je ne savais pas quoi faire. J’aurais dû agir plus tôt, le tuer et sauver tout le monde, sauf que je ne pouvais pas me résoudre à le faire. L’inéluctable arriva néanmoins après ces six années de cauchemars ambulants.
Le cadavre de ma mère, son bras dans la bouche de mon père, ses dents acérées qui dévoraient sa chair sanguinolente. J’ai pleuré, j’ai fuis la réalité, mais je ne pouvais plus faire semblant, je ne voulais plus continuer ainsi. Ravagé par la haine pour un père qui ne l’était plus à mes yeux, j’ai saisis le pistolet caché dans le sous-sol, chargé avec des balles en argent avec des éclats d’aconit à l’intérieur et j’ai tiré. Plusieurs fois. Chaque balle atterrissait dans son visage, à tel point que rien n’était visible, ni les yeux, ni le nez, ni la bouche, ce n’était qu’un cratère de sang et de morceau de chair en pagaille. J’ai hurlé ma haine, et j’ai appelé la police pour me discréditer.
J’ai monté une histoire de toute pièce, parlant du fait que mon père était celui qui tuait et qu’il avait démembré ma mère, qu’il s’apprêtait à me faire la même chose et que pour me défendre j’ai été obligé de tiré, de descendre la personne qui m’a mis au monde. Je ne regrette pas, je ne pourrais jamais regretter de l’avoir fait. Pourtant, en moi, il y avait cette petite voix qui me disait que j’aurais dû agir plus tôt, devenir le chasseur plus tôt et protéger ceux qui en avait besoin. J’ai donc tourné la page, je suis resté trois ans à Lima, dans l’Ohio, incapable de partir, incapable de m’envoler vers d’autres endroits.
Pendant les années où je restais à Lima, la vie ne fut pas plus tendre avec moi. Les passions amoureuses se terminaient toutes les unes après les autres. Hommes et femmes me décevaient immanquablement, ils n’arrivaient pas à raviver la flamme après plusieurs mois de relation. Le plus dur fut cependant le moment où je me suis fait manipuler par l’amour. Une femme, une sorte de sorcière dont je n’avais jamais entendu parler. Plus tard j’ai appris qu’il s’agissait d’une mentaliste, des humains possédant un don particulier. Elle pouvait imposer sa conscience aux autres, leur faire faire ce qu’elle désirait. Je suis devenu son pantin pendant dix mois. Trois cent cinq jours de douleur et de désespoir le plus complet.
Je devais tuer, tuer pour elle, pour son simple plaisir. Je ramenais les victimes malencontreuses dans notre chambre et elle s’occupait de les égorger, de faire couler leur sang sur mon corps. Je ne pouvais rien faire, obligé de participer à ces jeux macabres qui me révulsaient à un point inimaginable. Plusieurs fois j’ai songé à me suicider, pour stopper la honte qui me prenait. Je devais protéger les innocents, non les tuer. A chaque victime, je devenais un peu plus un mort vivant, à demi vivant, à demi mort, à demi tout. Ce n’était plus moi qui agissait, c’était elle. La chose la plus révoltante que j’eus à faire fut probablement la fois où elle m’obligea à avoir une relation sexuelle avec elle dans les draps tâchés de sang avec le regard de ce pauvre garçon braqué sur nous. Pourtant, une fois de plus, il fut question de vengeance mortelle.
Il me fallut une puissance et une détermination sans faille pour mettre mon plan à exécution. Je ne pouvais y parvenir avant, la peur probablement, ou la domination totale, la peur de la punition, car je me faisais souvent frapper et fouetter sans pouvoir réagir. Mais il y a eut une étincelle, deux cailloux frottés l’un contre l’autre qui allumèrent un brasier. La boutique d’un herboriste est une riche trouvaille et j’ai préparé une sorte de poison à base de cuivre, la destinant à d’horribles souffrances et à un amoindrissement de son pouvoir. Je lui en ai versé dans la bouche, et j’en ai profité pour planter la hachette qu’elle gardait pour ses victimes pour lui fendre le crâne en deux, dans son lit. Ses draps mortuaires.
Il fallait maintenant effacer les pistes, brouiller les indices, j’étais trop lié à cette maison pour que la police ne me soupçonne pas. Le feu, l’étincelle, le brasier. Tout parti en fumée, et moi j’étais déjà loin. Parti, ailleurs. Jurant que jamais plus on ne me reprendra à ce genre de jeux morbides. J’allais devenir le vrai chasseur. Celui que j’ai toujours voulu être. Celui protégeant les humains des créatures surnaturelles, et celui qui protégeait les créatures surnaturelles des humains. Le monde est fou, et je crois l’être autant que lui.
Mon arrivée à Beacon Hills se déroula il y a trois ans, j’ai versé toutes les économies que j’avais et l’héritage de mes parents dans l’achat d’une boutique avec un appartement au-dessus pour rouvrir l’herboristerie familiale. La ville étant le berceau du surnaturel en Amérique, mon commerce est plutôt prolifique, je reçois souvent la visite de personnes liées au monde caché, ce qui me permet de connaître ceux dont je dois me méfier et de tenir à jour une sorte de listing des créatures de la ville. Pendant trois années, j’ai vu ce qui marqua la population locale, j’ai aidé tout en restant dans l’ombre ceux qui en avait besoin.
Le chasseur n’est pas mort, loin de là. Si je devais définir ma façon d’agir, ce serait au biais de cette phrase : je chasse ceux qui chassent. En définitive, je tue les créatures surnaturelles qui s’en prennent aux humains, et je tue les humains qui s’en prenne aux créatures surnaturelles. Enfin, je tue si c’est nécessaire, la plupart du temps, je mets juste les personnes hors d’état de nuire et les expédie à l’autre bout du monde par voie express. Autrement dit, vive les colis que l’on achemine par bateau. Mes méthodes sont peu protocolaires, je l’admets et je m’en suis rendu compte en voyant la famille Argent en action, mais je m’en moque, j’agis comme bon me semble, en mon âme et conscience. Personne ne me dicte ma façon de faire.


Toi et le forum

► Prénom / Pseudo : sensitive.
► Âge : vingt ans.
► Comment nous as tu trouvé ? je suis un double compte.
► Un mot sur le forum : mot.
► Tu as lu le règlement ? Oui ? Alors réponds à la question suivante. ;p
► Quelle est la phrase cachée ?

Écrire [Terminé] sur le titre quand tu as fini. Merci !


© Fiche par Mafdet Mahes


❝ l'écume des jours❞ il me faudra des mois, des mois, pour que je me rassasie des baisers à vous donner. il faudra des ans de mois pour épuiser les baisers que je veux poser sur vous, sur vos mains, sur vos cheveux, sur vos yeux, sur votre cou...


Dernière édition par Samael Washington le Jeu 8 Fév - 19:52, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Mer 7 Fév - 22:22

FIRST

(re)Bienvenue !

Faite de la place, on a un Rick qui débarque à Beacon Hills !

Il a l'air diabolique sympa ton nouveau chasseur Leoric ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Samael Washington

avatar


Humeur : déviante.
Messages : 73
Points : 99
Réputation : 6

Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Mer 7 Fév - 22:51

Merci à toi ! Very Happy
Oui, Rick envoie du pâté. Razz Cependant tu as raison en parlant du fait que mon personnage a l'air diabolique et sympathique en même temps. Arrow


Dernière édition par Samael Washington le Mer 7 Fév - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar


Humeur : toujours joyeux

Messages : 1168
Points : 1259
Réputation : 79

Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 29
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Mer 7 Fév - 22:52

bon retourrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr même si t'es pas parti :p j'espère que tu t'amuseras bien aussi avec ton personne. Wink


Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Hale
Administrateur
avatar


Humeur : Tourné vers l'avenir

Messages : 5694
Points : 5310
Réputation : 243
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Jeu 8 Fév - 8:08

Citation :
To be, or not to be. Les mots sacrés, la sainteté de la littérature anglophone. Shakespeare aurait pu écrire ces mots pour moi

Rhaaaa Un Peter bis fan de Shakespeare. Tous aux abris !


Citation :
Je peux paraître rustre, un peu brutal dans ma façon d’agir, de parler,

Tu devrais trouver des copains sur le fofo Rolling Eyes


Citation :
mais je ne suis pas le culte des hommes célèbres aux abdominaux ciselés et aux muscles saillants.

Gruemeuleumeuleublblb...


Citation :
underconstruction.

Ah mais non!!! Reviens là et écrit la suite! !!!


I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Samael Washington

avatar


Humeur : déviante.
Messages : 73
Points : 99
Réputation : 6

Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Jeu 8 Fév - 12:09

Merci tous les deux ! tongue
Derek, je ne suis pas fan de Shakespeare, juste de ce monologue là, le reste de ses œuvres me laisse de marbre je dois t'avouer. Neutral La suite de ma fiche devrait arriver soit aujourd'hui, soit dans les jours à venir, patience. rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samael Washington

avatar


Humeur : déviante.
Messages : 73
Points : 99
Réputation : 6

Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Jeu 8 Fév - 15:06

Bon, désolé aux administrateurs et aux fanatiques de Rick Grimes, mais je change d'avatar au profit de David Giuntoli qui me paraît plus probant dans la peau du personnage que j'avais en tête. Embarassed


❝ l'écume des jours❞ il me faudra des mois, des mois, pour que je me rassasie des baisers à vous donner. il faudra des ans de mois pour épuiser les baisers que je veux poser sur vous, sur vos mains, sur vos cheveux, sur vos yeux, sur votre cou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douglas LockHeed

avatar


Messages : 45
Points : 56
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Jeu 8 Fév - 17:49

Oh, un nouveau chasseur, si tu veux on pourrait se rencontrer Wink. Et bienvenue, en attendant ta validation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Amaro

avatar


Humeur : Dangereusement votre
Messages : 1079
Points : 1110
Réputation : 226

Date d'inscription : 15/11/2015
Localisation : Au Pink Print

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Jeu 8 Fév - 17:57

Ciao' Amico

Avec un passif pareil, y a moyen de faire de toi une arme humaine. Twisted Evil
Pas intéressé par une carrière de mafieux ? Cool

Si non, évite de te mêler à mes affaires.  Evil or Very Mad  Le lac est profond et le béton dense.


Re-bienvenu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samael Washington

avatar


Humeur : déviante.
Messages : 73
Points : 99
Réputation : 6

Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Jeu 8 Fév - 19:01

Merci tous les deux. (:
Alessandro, le premier qui cherche à se servir de Samael se retrouve une hache entre les deux yeux. Arrow Sinon, tant que tu m'emmerdes pas ou tu ne tues personne, ça ira entre nous deux. pirat


❝ l'écume des jours❞ il me faudra des mois, des mois, pour que je me rassasie des baisers à vous donner. il faudra des ans de mois pour épuiser les baisers que je veux poser sur vous, sur vos mains, sur vos cheveux, sur vos yeux, sur votre cou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lamy

avatar


Humeur : Joyeuse
Messages : 44
Points : 61
Réputation : 3
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Jeu 8 Fév - 20:06

Hey collègue !
Bienvenu ! Hehe




+Mathieu Lamy
Nous chassons ceux qui nous chassent et Nous protégeons ceux qui ne peuvent pas se protéger eux même. ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samael Washington

avatar


Humeur : déviante.
Messages : 73
Points : 99
Réputation : 6

Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Jeu 8 Fév - 20:39

@Mathieu Lamy si c'est pas gay tout ça. Arrow


N'empêche Sasha Roiz fait une tête de plus que David Giuntoli alors que ce dernier mesure 1m80... grande perche quoi. silent


❝ l'écume des jours❞ il me faudra des mois, des mois, pour que je me rassasie des baisers à vous donner. il faudra des ans de mois pour épuiser les baisers que je veux poser sur vous, sur vos mains, sur vos cheveux, sur vos yeux, sur votre cou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Hale
Administrateur
avatar


Humeur : Tourné vers l'avenir

Messages : 5694
Points : 5310
Réputation : 243
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Jeu 8 Fév - 21:56

Histoire chargée et riche d'évènements dramatiques qui font un personnage complexe. Hâte de voir ce que cela donne en RP Smile

Je te valide dans le groupe des

Qui était un peu en déficit.

Je te souhaite une bonne intégration, bien que je n'ai aucun doute à ce sujet.






I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Caracole O'brien

avatar


Humeur : toujours joyeux

Messages : 1168
Points : 1259
Réputation : 79

Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 29
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Jeu 8 Fév - 22:28

Félicitationnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn o/


Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chad Wilder

avatar


Humeur : vengeresque

Messages : 984
Points : 996
Réputation : 91
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Ven 9 Fév - 12:03

Histoire très atypique. Il y a matière à exploration !

Etant le rejeton d'une branche de chasseur d'un côté et de druide/chaman de l'autre, je comprends le dilemme de ton personnage

Bienvenue avec ce DC Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samael Washington

avatar


Humeur : déviante.
Messages : 73
Points : 99
Réputation : 6

Date d'inscription : 07/02/2018

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Ven 9 Fév - 12:19

Merci Chad! Embarassed Y aura aussi matière pour un lien du coup ! Arrow


❝ l'écume des jours❞ il me faudra des mois, des mois, pour que je me rassasie des baisers à vous donner. il faudra des ans de mois pour épuiser les baisers que je veux poser sur vous, sur vos mains, sur vos cheveux, sur vos yeux, sur votre cou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chad Wilder

avatar


Humeur : vengeresque

Messages : 984
Points : 996
Réputation : 91
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Ven 9 Fév - 22:37

Mais carrément ! Je me suis fait lâcher par deux liens importants dans mon développement. Je cherche donc à trouver un nouveau souffle à mon perso et rebondir.

Si tu as des idées, n'hésite pas à me MP. De mon côté, je réfléchis en relisant ta fiche dans ce but. Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafdet Mahes

avatar


Humeur : Féline

Messages : 522
Points : 680
Réputation : 146

Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Sam 10 Fév - 11:46

Il vend de l'herbe à chat le beau monsieur ?

Bienvenue DC



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 595
Points : 584
Réputation : 83

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: (terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.   Mer 14 Fév - 17:54

Trop bien ce DC!

re-bienvenu Smile



Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(terminé) (samael) les bleus de mes phalanges.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Fiche sur les Mages Bleus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Bienvenue sur le RPG de Teen WolfTitre :: Le bureau administratif :: Présentations :: Présentations acceptées-
Sauter vers: