AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
4 août 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Amance & Willem


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
21 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski




Classement au
6 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
23 juin 2018

Scott McCall


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
9 juin 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Vicky Anderson


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
26 mai 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alex


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Entre coyote, on se comprend [ rp Jane Myers ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Entre coyote, on se comprend [ rp Jane Myers ]   Ven 23 Mar - 23:59

La seule bonne chose dans toute cette histoire qu'il pouvait vraiment retirer, c'est que malgré le fait que tout le monde le déteste pour la simple et bonne raison qu'il avait tenté de tuer Scott, et quelques actions tout aussi malhonnêtes on peut le dire, il allait toujours à l'école. Ou au moins y était toujours accepté. Regardé de travers, méfié de tous comme s'il était un pestiféré, mais il y allait et suivait les cours comme si de rien n'était.

Si tout cela semblait assez dérisoire, ça ne l'était pas pour Theo qui avait pour ambition autre chose que rester une chimère au service des docteurs toute sa vie. Il voyait plus grand. Il n'avait pas vraiment l'intention de continuer dans le surnaturel après cet épisode chaotique de sa vie, il voulait continuer ses études autant qu'il pouvait se le permettre, même s'il n'avait pas encore vraiment décidé ce qu'il allait faire, il aimait beaucoup la biologie. Il aurait son diplôme. Peut-être même qu'un jour il pourrait avoir une vie presque normale.

Mais le temps n'était pas à la rêverie pour le moment, il avait bien autre chose à gérer, à commencer par la bête, ensuite les médecins de l'horreur, potentiellement signer l'armistice avec Scott et sa meute. Des excuses seraient peut-être exigés, il n'aimerait pas ça, mais il fallait bien faire des sacrifices pour avoir la paix. Surtout s'il pouvait un minimum retrouver les bonnes grâces de Scott. Bon, c'était vraiment mal barrés de ce côté-là, mais sait-on jamais, s'il y avait le moindre petit espoir... La moindre étincelle qui pourrait mettre le feu aux poudres.

Pour le moment, il lui fallait faire profil bas, même si c'était trop lui demander, il ne pouvait pas faire autrement que sortir son arme ultime de sourire en coin de beau et parler pour se faire remarquer. Il aimait être remarqué, surtout par Scott, et aller à l'encontre de sa personnalité ne faisait pas vraiment parti des ses projets actuels. Est-ce que quelqu'un lui en voudrait pour ça ? Certainement. Peu importe, à part Scott, il ne se souciait pas vraiment des gens en fait.

Ce jour-là aurait pu être une journée comme tant d'autres, étant à Beacon Hills il y avait tout de même peu de chance pour qu'il ne se passe rien, même s'il était en pleine sortie scolaire... au zoo. Franchement, il ne savait même pas qu'il y avait un zoo ici, il ne se souvenait pas y avoir déjà mis une fois les pieds. Il faut avouer que depuis qu'il avait été cueilli par les médecins de l'horreur, ce genre d'amusement ne faisait pas vraiment parti de son quotidien. Non, c'était plus dans la manipulation, le sang, le meurtre, la traîtrise, etc...

Il ne s'en était pas plains et ne comptait pas le faire, c'était trop tard pour ça, depuis le jour où il avait tué sa sœur, depuis qu'il y avait pris goût. Maintenant ne lui restait plus qu'à assumer ses actes.

Alors qu'il suivait son groupe, un peu à l'écart malgré tout, perdu dans ses pensées, il les perdit de vue et se retrouva donc seul au milieu du zoo. Un endroit qui lui paraissait étranger et pourtant étrangement familier, où il avait l'impression d'être bien, que personne ici ne le jugerait ou lui ferait du mal. Une pensée tout à fais naïve et il le savait. Un tel endroit n'existait pas.

Tournant la tête, il trouva l'enclos des coyotes dont il s'approcha pour les observer. Ils n'avaient pas vraiment l'air heureux d'être enfermé et il pouvait comprendre ça, lui-même détestait la cage dans laquelle il était depuis une dizaine d'année à présent. Il voudrait retrouver sa liberté, mais tout comme ces animaux lui ressemblant, les choses n'étaient pas aussi facile. Encore moins avec les chasseurs qui voudront leurs peaux...

Il releva soudainement la tête, alerte, sentant une odeur aussi familière que l'était les coyote mais différente, serait-ce une autre créature surnaturelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Jane Myers

avatar


Humeur : Justicière
Messages : 75
Points : 62
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/03/2018
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Entre coyote, on se comprend [ rp Jane Myers ]   Lun 26 Mar - 1:03



Entre coyote,


on se comprend
DANS LA VILLE, AU ZOO, UN LUNDI

Feat with Theo Raeken

Regardez ça ! Tous ces cartons entassés les uns sur les autres, dispatchés dans toute la pièce de vie. Un véritable bordel. Certains étaient encore fermés, scellés par du scotch marron. D'autres étaient ouverts dévoilant des cahiers, des multiprises, des posters, des boîtes, des vêtements et babioles en tout genre. On aurait dit un(e) adolescent(e) qui déménage juste dans son nouvel appartement. Ridicule. Cela faisait des mois que Jane venait d'emménager dans son appartement d'une résidence sans toucher à ses cartons. Ça en devenait pathétique. Il était grand temps de faire le ménage et d'enlever tous ces cartons encombrants. Les uns après les autres, scotch déchiré, les objets venaient remplir la pièce devenant moins vide. Chaque élément sorti du carton avait son histoire. Un vase en verre légèrement teinté en bleu et ebréché accidentellement en tombant sur le sol. C'était un souvenir que son père avait partagé avec elle relatant du bon vieux temps. Sa mère était encore en vie, et elle était très maladroite. Telle mère, telle fille. Elle s'était prit les pieds dans le tapis du salon, avec ce vase contenant un magnifique bouquet de fleurs que son mari lui avait ramené pour la Saint-Valentin. Oups. Dommage... Mais, en fin de compte, c'était un souvenir plutôt drôle car le chien qu'on avait à ce moment-là, grave foufou, avait décidé de manger les fleurs, genre " j'suis l'aspirateur " ou " j'suis végétarien ". En réalité, il s'appelait " Flower ", donc comme vous pouvez le constater, c'était quelque peu original. Enfin. " Je soupçonne les parents d'avoir choisi son nom en conaissance de cause... "

Après des heures de travail intensif sur le déménagement, Jane avait décidé de sortir. Prendre un grand bol d'air frais et voir un peu du paysage. Visiter Beacon Hills, par exemple. Puis, s'acharner autant sur les cartons lui avait donné faim. Une faim de loup... enfin de coyote pour sa part. Bref. Un petit restaurant au coin de la rue, proposait des choix intéressants gustativement parlant. Il y avait du Spare ribs, de la dinde, du poulet, du chili con carne, du homard, des burgers, des sandwichs au pastrami, des chicken wings, du pain de viande... des plats que l'on pouvait même retrouver à New-York, juste fabuleux ! Les prix semblaient corrects, la qualité en revanche elle, une seule façon de le savoir, était de le découvrir soi-même en entrant dans ce restaurant. Chose qu'elle fit aussitôt.

[...]

Le lendemain, c'était lundi. Fin du week-end, début des emmerdes. " Enfin j'dis ça... " c'était un jour de travail, qu'on soit lycéen, étudiant, adulte, on avait tous un métier. Une occupation, quelle qu'elle soit. Pour sa part, Jane était soigneuse animalière, c'était une passion chez elle de s'occuper des animaux. Voyant le monde tel qu'il est aujourd'hui, c'est vrai qu'il était plus humain d'être avec des animaux qu'avec des... humains. Bah oui, les animaux sont dotés de cette part d'humanité qui se fait de plus en plus rare chez les hommes. Pour Jane il était évident qu'un animal avait plus de respect et de sentiments qu'un homme lui même. Et elle sait de quoi elle parle. Pour avoir vu des gens jeter des bouteilles en plastique dans la mer ou sur le sol. Il faut savoir que le temps de dégradation de ces bouteilles varie entre 100 et 1000 ans et pour une bouteille en verre il varie entre 4000 et 5000 ans. Ignoble. Ces objets mettent plus de temps à se dégrader qu'une vie entière d'être humain. Et c'est à cause de l'homme. Oui ! L'homme et son manque de respect, l'homme et son arrogance, l'homme et son égoïsme. Alors que l'animal, lui, subit cette stupidité. Dans la mer toutes sortes d'objets insolites peuvent malheureusement s'y trouver, des plastiques, des canettes, des serviettes, des bidons... Prenez une tortue par exemple, il peut arriver qu'elle se retrouve le nez bouché par une paille qu'un humain a jeté, inconscient de la gravité de son geste. Un requin, piégé dans un filet de pêche qui traînait, amené par le courant. Un oiseau lui aussi piégé par les déchets humains. Tout ça, à cause de la bêtise humaine. L'homme inconscient, idiot et supérieur, ne se doutant de rien. Tout ceci existe bel et bien et c'est triste, très triste. C'est pourquoi, Jane se sentait si proche des animaux. Elle les voyait plus humains que les hommes eux même.

C'était sa première journée de travail et celle-ci commençait plutôt bien. Elle avait l'habitude à New-York, travaillant déjà dans un zoo. Toutes les tâches devaient être effectuées en un temps imparti à la difference d'ici où l'ensemble des tâches est réalisé plus calmement, les nerfs semblaient moins sollicités. Les lions venaient de manger, les girafes et les éléphants aussi. Il manquait plus que les zèbres, les chameaux, les fennecs et les coyotes. Il faut savoir que selon l'espèce d'animal considéré le type d'alimentation, le dosage et la fréquence diffère. D'autant plus que son travail ne consiste pas seulement à nourrir les animaux. Un soigneur animalier se doit d'être polyvalent et exerce différentes missions comme l'aménagement des enclos, le déplacement et transfert des animaux, le nettoyage des cages, le respect des règles d'hygiène et de sécurité, la gestion des stocks (nourriture, médicaments, matériels, etc.), il assiste le veterinaire et assure le suivi médical des animaux au quotidien  : pesée, examens, détection de troubles éventuels, administration de médicaments et de vaccins... Il est également chargé de consigner les naissances et les décès et de réaliser un certain nombre d'observations (reproduction, comportements, etc.). Alors ? De ce point de vue, on est d'accord ? Ce métier n'est pas si easy !

On arrive au bout ! Il ne manquait plus que les coyotes. L'idée de nourrir les coyotes l'a fit doucement sourire étant donné qu'elle même était coyote-garou. L'odeur de la nourriture lui chatouillait le nez. L'envie de croquer dans une de ces nombreuses souris était telle qu'elle manqua de presque tout faire tomber. Bon, pas de risques vu qu'elles sont mortes, c'est déjà ça. Elle arriva vers l'entrée de l'enclos des coyotes, bras chargés de souris mortes dont la chair fraîche n'attendait qu'à être arrachée. Elle vit un jeune homme regarder les coyotes, l'air intrigué. Celui-là devait sûrement appartenir au groupe scolaire qu'elle avait croisé quelques minutes plus tôt. Arf, il avait l'air de s'en foutre complètement d'avoir perdu sa troupe. En même temps, il avait l'air tellement captivé, ça s'trouve il ne s'en ai même pas rendu compte. Ou peut-être est-ce pas ça du tout. En tout cas, il ne bougeait pas d'un cil. Ayant approchée des lions, des zèbres, des fennecs et toutes autres bêtes, elle ne sentit rien d'étrange à son égard. Chose qui pouvait lui porter défaut, alors qu'il pouvait être... Différent.

" - Bonjour, besoin de renseignements ? " Demanda-t-elle en le regardant, et enchaîna. " Les coyotes sont des animaux très intelligents, carnivores " - Dit elle en désignant les souris mortes dans ses bras - " et ils possèdent une morphologie proche des loups. Mais ça, tu dois t'en douter. " Dit elle par logique.

Passée l'entrée, Jane déposa les quelques rongeurs au sol. C'était dans cet enclos qu'elle s'y retrouvait le plus. Sa nature de coyote-garou ressentait les autres véritables coyotes dont la queue était courte, le museau effilé, la truffe étroite, les oreilles grandes, le pelage ras avec un duvet protégeant du froid. Les sentant arriver, elle revint aux côtés du jeune homme toujours aussi absorbé par ces animaux. Elle en fit de même, se rappelant qu'être une coyote n'était pas si facile à vivre, souvent chassée pour sa nature tueuse.

Lantern
©️ Méphi.



" On n'a pas deux cœurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un cœur ou on n'en a pas. " ADL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entre coyote, on se comprend [ rp Jane Myers ]   Dim 22 Avr - 0:36

Alors que Theo se baladait tranquillement dans ce zoo, qu'il découvrait pour la première fois, il ne s'attendait pas à ce que quelqu'un lui parle. Plus important encore, il ne voulait pas que quelqu'un lui parle, en fait. En ce moment il se sentait plus proche des animaux que des gens, sans doute parce qu'il avait dû faire appel à son côté animal pour pouvoir tromper l'alpha de la ville. Pas la meilleure idée qu'il ait eu vraisemblablement, ça restait pourtant la seule chose qu'il ait pu faire sur le coup. Maintenant, c'était trop tard, c'était fais, il avait tenté de tuer Scott, s'était vautré en beauté, et plus personne ne lui ferait confiance. Fallait-il vraiment ajouter quelque chose à cela ?

Il était mieux seul, mais vraiment seul, sans les médecins de l'horreur ni personne d'autre pour lui faire la morale, lui dire qu'il était mauvais, etc... il en avait assez de tout ça. Il avait presque envie de se changer en coyote et de partir parmi les autres animaux comme si de rien n'était. Probablement que jamais personne ne le découvrirait et qu'il pourrait enfin passer une existence paisible loin des complots et autres vilenies, même si ce n'était pas la partie la plus désagréable du boulot.

Franchement, il ne fallait pas rêver, pour le moment il était hors de question qu'il parte. Il avait trop investi là dedans pour s'en aller du jour au lendemain sans rien demander à personne. Il comptait bien remédier à la situation le plus vite possible, qu'elle bascule à son avantage bien sûr, comme il l'aimait. Que Scott ou au moins quelqu'un de la meute lui fasse confiance, pour ça il devait montrer patte blanche, ce ne serait pas facile mais pas impossible. Ensuite, il lui suffisait de ne pas louper le coche et de fil en aiguille, le reste suivrait.

Pour le moment, il lui restait à réfléchir avec qui tenter sa chance, Scott et Liam restaient des proies facile, Malia n'hésiterait pas à lui refaire le portrait... elle était comme lui après tout. Enfin, à moitié lui, puisqu'elle était entièrement une coyote et lui à moitié. Il observa la demoiselle qui entama un monologue, vétérinaire, zoologiste ou que savait-il encore, ce n'est pas comme si elle s'était présenté non plus. Et elle lui parlait comme s'ils se connaissaient, magnifique. Il lui accorda un sourire, feignant la sympathie.

« Je ne faisais que regarder, mais oui, j'avais cru remarquer. »

Un faux sourire, pour faire semblant de s'intéresser à quelque chose, voilà à quoi il en était réduit depuis quelques années, il était devenu quelqu'un de faux. Et si ça n'avait pas été lui-même, ça lui aurait donné envie de gerber. Mais bon, c'était lui alors ça allait, surtout qu'il finissait par dévoiler son véritable visage un beau jour et c'était le plus délectable. Il se souvenait parfaitement de la tête de Scott lorsqu'il avait compris qui il était réellement, encore aujourd'hui ça lui procurait une douce sensation qui lui donnait envie de rire de sa fumisterie.

« Mais bon, les coyotes sont plus solitaire, pas vrai ? »

Si ce n'était pas le cas alors il allait devoir refaire l'école des coyotes. En dehors de ça, il était pratiquement sûr que la jeune fille n'était pas tout à fais humaine...
Revenir en haut Aller en bas
 
Entre coyote, on se comprend [ rp Jane Myers ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» entre mage on se comprend (PV Selsya Åsa )
» Entre victimes on se comprend [PV CRYSTAL & SASHA]
» Entre russes,on se comprend,da? [pv Sevastian ]
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Dans la ville-
Sauter vers: