AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Two birds and the cat [Lewis & Mafdet]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lewis Walton

avatar


Humeur : Toujours de très bonne humeur

Messages : 102
Points : 123
Réputation : 6
Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 31
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Two birds and the cat [Lewis & Mafdet]   Mar 8 Mai - 19:34

Lewis Walton ₰ Mafdet Mahes

Two birds and the cat




Ma vie dans cette ville était d'un grand calme. Je n'étais pas du genre à rester longtemps à un endroit, adorant bien plus la liberté que l'attache à un endroit précis, cependant depuis que j'y avais posé mes bagages je ne souhaitais pas partir le moins du monde. Et puis j'avais trouvé un emploi plutôt sympathique.
Je profitais alors de la matinée, surtout aujourd’hui avec le soleil présent, pour aller faire un footing. Je m'étais levé et après avoir ingurgité un petit déjeuner et avoir enfilé des affaires confortables je me dirigeais à petites foulées vers la forêt. Le footing me permettait de me défouler un peu. D'ordinaire j'aurai trouvé un endroit pour déployer mes ailes et voler mais vu que la forêt était dense et que je ne m'étais pas encore assuré que personne ne traînait réellement dans ces lieux. Je n'étais pas ici depuis un long moment donc je ne connaissais, en quelque sorte, rien à sa population malgré les relations que j'avais déjà pu établir avec certains d'entre-eux.

Une fois dans la forêt de Beacon Hills je commençais à accéléré un peu plus ma course. Le vent battant contre mon visage me faisait du bien, me rappelant certains aspects du vol. Cela me manquait, déployer mes ailes, prendre de la hauteur et observer le monde sous un nouvel angle mais pour le moment je devais me contenter de mes jambes et de leur rapidité.

C'est alors qu'après quelques longues minutes de course je fis une pose contre un arbre. Je regardais alors autour de moi. Mais en observant j'entendis alors des petits cris d'oiseaux, mélanger à des miaulements de chats. Je m'approchais alors de la source des bruits et vit alors ce que mon esprit avait imaginé: un chat en train de chasser. Cependant l'oiseau semblait en grande difficulté car semblant avoir un soucis avec son aile droite. Je m'approchais alors sans toucher le chat, dans l'espoir qu'il s'en aille avec ma présence.

©️clever love.


little bird grown so fast
I always had wings, litteraly and metaphorically. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafdet Mahes

avatar


Humeur : Féline

Messages : 500
Points : 662
Réputation : 146

Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Two birds and the cat [Lewis & Mafdet]   Mar 15 Mai - 19:09




Two birds and the cat


Je me lèche encore les babines. Connor a agrémenté ma coupelle de lait avec une pointe de vanille. J’aime mon cafetier, il est drôle, sympathique et sexy. Sortant de sa boutique dans les jambes d’un client qui s’en va, je tergiverse sur ce que je vais faire. Une pile de copies m’attend à la maison, mais je n’ai pas envie de me plonger dans des corrections qui me feraient rapidement perdre la félicité qui m’anime. Je pousse une rue plus loin, course un rat qui file dans les égouts. Hors de question que je le suive et salisse mon pelage.

Le parc est ensoleillé, mais plein de gamins plus hurlant les uns que les autres.

- Oh le gentil minou, T’es tout doux.
- Meow Frrrrh Grrrr.
- Ouin ! Maman le méchant chat m’a griffé !
- Meow ! « Te plaints pas ou tu perds un œil ! »


En voilà un qui n’est pas prêt à caresser à nouveau un chat à rebrousse-poil. Je file, chassée par la mère qui commence à crier à l’animal enragé. Jeux de ballons, et tours de bicyclette, le parc n’est décidément pas tranquille. J’opte pour un tour en forêt.

***

Odeur d’humus et mousse sous les coussinets. Je vibre en phase avec la nature. D’ailleurs mis à part mes heures de cours au lycée, je passe le plus clair de mon temps sous ma forme de chatte.  Je sais que cela n’est pas une bonne chose, l’instinct animal commence à avoir une sérieuse prise sur mon esprit. Fuirai-je le monde des hommes ? Possible, car aucun ne retient suffisamment mon attention. Ruby s’incruste régulièrement dans ma vie, car elle devine que peu à peu je coupe tout lien social. La vie de chat est si fantastique que c’est difficile de résister à son appel, quand plus rien ne vous retient du côté humain.

Un lapin manque de mourir d’une crise cardiaque après une course effrénée. Je le laisse en vie car nous somme pas loin de la chaumière d’Alex et que c’est peut-être un ami de Civet. Puis des pépiements  attirent mon attention. Une mésange gazouille à qui mieux mieux.

- Cuicui cuicui cuicui ! « Je suis là, je suis là, je suis là, je sui… »
- Meow ! « Ta gueule ! »
- … …. Cui… Cuicui
- Meow !


Je bondis sur l’insolente et d’un coup de patte la projette au sol.

- Meow ! « T’aurais dû te percher plus haut pour faire chier le monde avec ta bonne humeur ».
- Piou piou. « Ouille, ouille »

Position de combat. Museau à ras le sol, oreilles tournées vers la proie, le cul qui dandine avant l’impulsion. Je bondis, attrape le volatile qui tente de s’envoler par une aile pour le jeter brusquement au sol. L’oiseau estourbi ne dit plus rien. Je crache les plumes qui me sont restées dans le museau.  Assise sur mon séant, j’attends que la mésange  se remette pour continuer le jeu. La maline fait la morte.

- Meow ! « J’entends ton cœur battre imbécile ! »
- …


Je pousse l’oiseau de la patte, il ne bouge toujours pas. Je viens le flairer, mon souffle écartant ses plumes. Son cœur part dans une agréable symphonie rythmé. Pour lui donner de l’entrain, je le lance en l’air d’un coup de patte.

- Meow ! « Aller vole ! »

La mésange retombe mollement au sol et se met à pépier. Appelant à l’aide.

- Meow ! « Tu crois qu’une autruche va débarquer et te sortir de là ? Mouhaha… »

Crac !

Quoi Crac ? Une branche vient de se briser sous le poids d’un homme. Pas contente, je rabaisse mes oreilles en arrière.

- Meow ! « Dégage ! »

Je lève le museau. Y a moyen que j’attrape l’oiseau avant lui. Mais que... ? Son odeur ! Je feule, le poil hérissé. Ce n’est pas un homme ordinaire. Il ne sent le chien mouillé comme Peter. Je regarde la mésange qui tente de s’éloigner en battant que d’une aile.

- Meow ! « T’es une autruche ? »

Mais c’est quoi ce type ? Prudemment, je marche en crabe, m’éloignant de l’oiseau garou et me rapprochant de la mésange. Pas question qu’il me la pique. Mais… l’instinct me dit que sous ma forme minette, je ne fais pas le poids contre l’homme oiseau. Deux options, ou trois si j’ai le temps de me saisir de la mésange et de m’enfuir. Panthère pour effrayer et virer l’intrus, ou mode femme. D’un côté je n’ai pas envie qu’il se dise qu’il y a un animal dangereux qui rode et de l’autre, je ne souhaite pas entendre un sermon sur la maltraitance animale. Je lève une patte, prête à griffer, en attendant de voir sa réaction.


Spoiler:
 


Codage © Mafdet Mahes



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Two birds and the cat [Lewis & Mafdet]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Forêt de Beacon Hills :: Les sous-bois-
Sauter vers: