AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
13 octobre 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Therence & Caracole


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
29 septembre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Tobias Shepherd


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
15 septembre 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Andy Turing




Classement au
31 août 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Andy Turing


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
18 août 2018

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
4 août 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Amance & Willem


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
21 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski




Classement au
6 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
23 juin 2018

Scott McCall


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
9 juin 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Vicky Anderson


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
26 mai 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alex


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Fracass'Plateau | Willem Shepherd

Aller en bas 
AuteurMessage
Vicky Anderson

avatar


Humeur : Rêveuse
Messages : 328
Points : 145
Réputation : 13

Date d'inscription : 20/05/2018
Age : 18
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Dim 3 Juin - 18:33



Fracass'Plateau | Willem Shepherd


Cafétéria. Midi classique.

Tête penchée sur le côté, mine lassée et fatiguée, Vicky observait les propositions de dessert étalées devant elle. Gâteau à la carotte, brownie accompagné de crème anglaise. Cheesecake, glace à la vanille. Que de choix  dans cette morne monotonie de la vie de lycéenne. A quand la cuisine dans son petit studio de Palo Alto ? Les pâtes trop cuites, le steak haché pas assez. Vicky rêvait de cette chienne de vie. Mais une vie qui lui appartiendrait avec ses propres choix. Non pas celle amenait par les diktats d'un corps éducatif va-t-en-guerre.

La main de la jeune fille se referma sur la porcelaine de mauvaise qualité et elle renifla délicatement la mousse en chocolat qui s'y trouvait. Trop sucrée et certainement bourrée d'additifs en tout genre. Mais elle nourrissait avec efficacité. Avec un petit sourire de satisfaction, la lycéenne posa l'assiette et continua sa marche. Plus qu'un verre à attraper et elle pourrait s'asseoir pour manger, plongée dans ses pensées. Du moins tel était son rêve.

Un courant d'air frais couvrit subitement ses cuisses et remonta jusqu'à ses dessous alors que sa chemise rentrée dans sa jupe bouffait subitement accentuant son innocent décolleté. Avec un couinement surpris, Vicky se retourna pour faire face au regard lascif d'un autre Terminal. Cet incongru tenait sa jupe remontée jusque dans le bas du dos dévoilant à l'ensemble de la salle la culotte noire de la jeune femme. L'acte odieux la fit aussitôt virer tomate et sa réaction fut immédiate. Action - réaction. Vaisselle et couverts brisés accompagnèrent avec maestro le craquement sonore lorsque le plateau plastifié rencontra la mâchoire du pervers d'un jour. Il bascula en arrière, sonnée pour le coup et Vicky poussa un hoquet de surprise devant la violence de son geste.

Mais un mouvement derrière elle lui fit de nouveau réagir. Réponse combat-fuite obligeant, elle bondit, rouge de fureur prête à frapper le nouveau venu. Mais la masse de l'homme l'arrêta net. Le vieux Shepherd ! Le médiateur du lycée ! L'horreur la frappa aussitôt et son plateau rebondit au sol lorsque ses mains tremblantes le lâchèrent. Vicky baissa honteusement la tête et, pâle, leva un regard timide vers son interlocuteur, un sourire désolé au coin des lettres, ses doigts triturant le vide.

"Je suis fautive. Désolé... J'imagine que je vais pas m'en tirer avec des madeleines ?"

Codage par Libella sur Graphiorum



+ i need my integration +
Hello darkness, my old friend. I've come to talk with you again.  ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 604
Points : 595
Réputation : 83

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Sam 9 Juin - 17:00





Feat :
Vicky


Fracass'Plateau

L’avantage d’être prof, c’est que j’ai le droit de doubler toute la file des raz moquette qui jouent du coude pour espérer avoir à becter. Car, il n’y a pas à dire, l’épreuve la plus traumatisante au lycée est d’arriver à manger à sa faim, sans se faire piquer son dessert, sans finir le visage dans sa purée, sans se refaire une coloration capillaire au ketchup, sans…

- Je l’ai vu avant !

Par ici la tarte aux pommes, ultime rescapée des voraces scolaires. Le seconde qui avait des visées dessus se ratatine, la bouche plissée d’amertume. Je passe quatre élèves, prends deux raviers de taboulé que je réunis ensemble d’un geste rapide. Je démoule mon œuvre. Comment avoir double ration en peu d’effort !

- … se gêne pas le prof…
- T’as révisé le sujet sur les minéraux j’espère…
- Quoi ! Y’a interro ?
- …
- M’sieur !! Y’a interro ?!
- Qui vivra verra, qui révisera, survivra.


Si cet idiot était attentif, il se rendrait compte que nous avons terminé ce chapitre le mois précédent... Plat chaud, je fais les yeux doux à celle qui sert les assiettes à l’aide d’une grande louche. Son regard morne s’illumine et me compose une assiette digne de ce nom, façon tour Eiffel. A la caisse, j’ai droit encore à un soupire.

- C’est une entrée par personne monsieur Shepherd.
- Ben y a qu’une entrée sur mon plateau.


Des mains, je prends mon dit plateau en témoin, pointe du doigt chaque part. Le taboulé en pyramide Maya, le plat de lasagne qui s’apprête à un naufrage et se déverser sur la tarte au pomme que je sauve du désastre en la collant sur mon verre.

L’heure du repas ! Moment sacré. Mais pourquoi ils ont pris la table de six ? C’est complet. Avec tristesse, je regarde Amance. Et me résigne pour une table solo. Mais l’idée de manger remet mon cœur au beau fixe. Attaquons.

- Mince, oublié mes couverts.

Je me lève pour aller en chercher, puis reviens à ma table. J’attrape ma part de tarte et donne un grand coup de langue dessus. Propriété de Willem Shepherd !

Du grabuge juste devant mon nez. La vaisselle s’envole, tente de planer et chute sans grâce. De la mousse au chocolat. Quel gâchis. Un élève se tient le nez, il vient de se manger un plateau. Je le reconnais et devine sans mal la raison de l’ire de la donzelle bizarre. Avec certains élèves, j’ai du mal à mémoriser leur nom et c’est souvent une caractéristique qui se transforme en surnom qui me sert de moyen mnémotechnique.  

Donzelle bizarre se retourne prête à m’envoyer son plateau dans la troche. Elle me reconnaît. Nouveau fatras au sol.

- Je suis fautive. Désolé... J'imagine que je vais pas m'en tirer avec des madeleines ?
- Non. Ça va commencer par un balai jeune fille. Ensuite nous aurons une discussion à mon bureau.


Je note que je peux lui extirper des madeleines...


Codage par Libella sur Graphiorum




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vicky Anderson

avatar


Humeur : Rêveuse
Messages : 328
Points : 145
Réputation : 13

Date d'inscription : 20/05/2018
Age : 18
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Dim 10 Juin - 16:17



Fracass'Plateau | Willem Shepherd


Un léger soupir s'échappa des lèvres de Vicky lorsque la sanction tomba. Elle allait simplement devoir ramasser la vaisselle et ranger le bazar mis par son geste. La lycéenne aurait certainement quelques remarques sur le dos et le savon passé serait bien suifeux. Mais cela serait en privé. Peut-être même pourrait-elle amadouer l'homme avec un gentil regard ? Elle avait remarqué son style plein d'entrain et d'innocence avait tendance à calmer les ardeurs des gens en colère.

Jetant un regard assassin à sa victime, encore prostré au sol, Vicky marmonna son accord au vieux Shepherd et traîna des pieds pour aller aux placards à balais. Armée de son manche, elle revint au lieu du crime qu'elle entreprit de nettoyer. Heureusement, l'imbécile avait disparu, certainement amené par un camarade à l'infirmerie. Tout en bataillant avec la mousse au chocolat - bien que par chance elle fusse assez gélatineuse pour pas s'être trop étalée au sol - Vicky jeta un coup d'oeil au médiateur du lycée.

C'était quoi cette pyramide de nourriture ? Ce n'était pas autorisé ! Il était professeur mais tout de même ! La mine froncée, Vicky pesta contre l'ingratitude et l'abus de certaines personnes. Certes elle avait certainement cassé le nez d'un autre lycéen qui était quitte pour un bel oeuf de poule sur le crâne. Mais il l'avait cherché. Se faire réprimander par un vaurien capable de manger pour quatre c'état totalement injuste. N'en pouvant plus, Vicky lâcha son balais et marcha droit vers Willem. Arrivée à sa table, elle posa ses deux poings et lui adressa un regard noir accompagné d'un sourire cynique.

"Monsieur, si vous voulez me réprimander pour mon comportement faites le ici et maintenant devant tout le monde. Au même titre que j'aurai le droit de vous réprimander pour la quantité de nourriture que vous ingurgitez. A bon entendant."

Avec un sourire fier, Vicky attrapa la tarte de l'homme et la croqua avec gourmandise, sans remarquer le regard horrifié des autres élèves assis aux tables alentour...

Codage par Libella sur Graphiorum



+ i need my integration +
Hello darkness, my old friend. I've come to talk with you again.  ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 604
Points : 595
Réputation : 83

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Mar 12 Juin - 18:19





Feat :
Vicky


Fracass'Plateau

Couverts en main, je retourne m’asseoir devant mon plateau. Avec satisfaction, je constate que rien n’a bougé. Enfin Presque, une partie de la sauce des lasagnes a conquis mon plateau et la serviette en papier. Trois fois rien. J’attaque mon taboulé. Je n’ai pas le temps de coller ma fourchette dans le bec que donzelle bizarre se pointe à ma table. Elle rayonne d’hostilité.

La v’la qui s’appuie sur la table, brusquant l’équilibre instable des aliments sur mon plateau.

- Monsieur, si vous voulez me réprimander pour mon comportement faites le ici et maintenant devant tout le monde. Au même titre que j'aurai le droit de vous réprimander pour la quantité de nourriture que vous ingurgitez. À bon entendant.
- What ?


Estomaqué, la bouche ouverte, je fixe l’intruse. Le brouhaha ambiant se calme, les messes basses les remplacent. Mon cerveau cogite, mon estomac prend le relais de mon corps et enfourne-la becqueté de semoule dans ma bouche. C’est la même partie de mon corps qui réagit quand donzelle bizarre s’empare de ma sacro-sainte tarte pour croquer dedans avec allégresse. Semoule, morceau de menthe vont parsemer son pull rayé des années quatre-vingt.

- Hey ! C’est à moi. Puis je l’ai déjà léchée !

Je récupère mon trésor des mains de la voleuse. L’effrontée semble partie pour une guerre de tranchée. Quel coup bas de faire ça pendant la pause repas.

- Une heure de colle pour avoir frappé son camarade. Une autre heure de colle pour vol de nourriture sur le plateau d’un professeur. Une heure de colle pour insolence. Une heure de colle pour ne pas obtempérer et nettoyer le désordre mis.

Je fais une pause, en panne d’inspiration. Mange le reste de la tarte, juste au cas où. Fais glisser la dernière bouchée par une fourchette de taboulé.

- Et un devoir maison sur la reproduction des diptères.

De l’index, je lui désigne la file du self et son sol dégueulasse.

- Je n’appelle pas cela nettoyé jeune fille. Et j’espère que vos parents ont une bonne assurance !

J’étais prêt à faire des concessions, car je sais bien que l’origine du drame est incorrect et pas de son fait. Mais ça c’était avant qu’elle attaque sur le sujet de la bouffe. Je fixe les rares élèves qui n’ont pas plongé le nez dans leur assiette. Un volontaire pour une collection d’heure de colle et de devoirs supplémentaires ? Je suis chaud bouillant là.


Codage par Libella sur Graphiorum




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vicky Anderson

avatar


Humeur : Rêveuse
Messages : 328
Points : 145
Réputation : 13

Date d'inscription : 20/05/2018
Age : 18
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Sam 16 Juin - 18:30



Fracass'Plateau | Willem Shepherd


Cet énergumène était bien un prof ou un élève particulièrement doué pour se faire paraître âgé ? Vicky n'en savait rien mais une horreur croissante se dessina sur son visage lorsqu'elle fut généreusement aspergée de taboulé et de feuilles de menthe. Il l'avait léché ? Un haut de coeur la prit et elle recracha joyeusement les morceaux de tarte à moitié mâchouillés dans les lasagnes de Shepherd. Une joie sinistre l'envahit. Oeil pour oeil, dent pour dent. La dure loi du Talion. Mais elle n'avait pas conscience de n'être qu'une élève face à un membre de l'équipe pédagogique. Et qu'elle n'était pas au bout de sa peine.

La sanction tomba. Encore. Encore. Et encore. Colle, puis colle et colle. Aussi sûrement que la hache sur le cou du condamné à mort. Blême de honte, Vicky dût se tenir à la table pour éviter de tomber. Quelle infamie ! Anéantie, elle baissa la tête et afficha un regard triste à Willem. Ses grands yeux bleus se remplirent même de larmes. Elle essuya sa joue d'un geste maladroit et baissa les épaules avant de s'excuser, les joues rouges.

"Excusez moi monsieur Shepherd... Mais cet abruti m'a tellement effrayé. Il n'avait pas à faire ça, j'ai mal réagi et avec vous aussi..."

Avec un sanglot, Vicky se détourna pour éponger sa corvée en une seule fois. Du moins la première partie de la dite corvée.

Codage par Libella sur Graphiorum



+ i need my integration +
Hello darkness, my old friend. I've come to talk with you again.  ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 604
Points : 595
Réputation : 83

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Jeu 21 Juin - 23:02





Feat :
Vicky


Fracass'Plateau

Faut pas pousser les hérissons dans les pâquerettes ! Je suis un gentil loup, mais touchez à ma bouffe est le moyen le plus radical de réveiller le fauve qui sommeille en moi depuis ma naissance. Je n’use habituellement pas de ma position pour m’imposer, que cela soit dans l’enceinte du lycée, ou dehors avec les autres lycans. Toutefois, une conjonction de facteurs ont fait que ce n’était pas le moment de venir me courir sur le fil du haricot au beurre.

J'ai la dalle.  

Je n’imaginais pas une telle réaction à la mention comme quoi j’avais léché ma part de tarte. La voilà qui se retrousse son estomac sur mes lasagnes et en visant, malgré sa détresse. Nouvelle perfidie, nouvelle atteinte à ma bouffe !  SACRILÈGE ! Je laisse tomber ma fourchette avec rage. Bordel, elle me gâche le meilleur moment de la journée.

Les sanctions tombent, et j’appuie encore et encore, sur le bouton imaginaire des heures de colle. Nous sommes aux États-Unis, les sanctions s’additionnent. Quand enfin l’adolescente baisse le menton. Je serre le poing de satisfaction. Mais je vois ses yeux se remplir d’eau salée.

Merde ! Je voulais la moucher, pas la faire se moucher !

J'ai faim !

Je ne sais jamais quoi faire avec une fille qui pleure. Nous sommes devenus le centre d’attention du self. Génial ! Je soupire, pose ma serviette papier sur mon plateau qui est bon pour la poubelle. Mon ventre me rappelle qu’il n’a reçu qu’une cuillère et demie de taboulé.

- Excusez-moi monsieur Shepherd... Mais cet abruti m'a tellement effrayée. Il n'avait pas à faire ça, j'ai mal réagi et avec vous aussi...
- Effectivement Miss Anderson.


Ma voix se veut plus amicale et conciliante. Mais chiale pas putain !

- Son attitude était inappropriée, mais répliquer sur le registre de la violence, vous ôte le statut de victime. Nous sommes là… je suis là pour régler ce genre de problème. Passez me voir lors de l’interclasse.

Je me lève, prends mon plateau que je pose sur le tapis qui part en direction de la cuisine. Ce n’est pas un cadeau que je leur fais, mais je n’y peux rien.

Le troupeau qui fait la queue plateau en main avec impatience, les bons trucs qui ont déjà disparu des présentoirs, me font laisser tomber l’idée de me refaire un plateau. Je sors de là avec l’idée de prendre un sandwich goût papier au distributeur. Mais la queue au self en a découragé plus d’un, il ne reste que quelques trucs vegan et une salade en carton… Immangeables. Un regard sur ma montre, j’ai juste le temps d’aller au kebab qui fait l’angle à deux cent mètres du lycée. J’espère qu’il n’y aura pas trop la queue, sinon, je serais obligé de manger pendant mon prochain cours.

Je suis de mauvais poil !

J'ai faim !

(…)

Expliquer les différentes ères géologiques la bouche pleine n’est pas une sinécure. Toutefois, pas un élève ne moufte. Comme s’ils devinent que je peux bel et bien mordre.

Un gobelet de café dans chaque main, j’entre dans le cagibi qui me sert de bureau. J’ai un paquet de biscuit dans le tiroir. Cela fera mon dessert. J’ai appelé Mady, lui demandant de nous faire un repas copieux ce soir, car j’ai encore la dalle.

On frappe à la porte. Je crie d’entrer en postillonnant des miettes de sablés au beurre.


Codage par Libella sur Graphiorum




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vicky Anderson

avatar


Humeur : Rêveuse
Messages : 328
Points : 145
Réputation : 13

Date d'inscription : 20/05/2018
Age : 18
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Dim 24 Juin - 21:55



Fracass'Plateau | Willem Shepherd


Vicky comprit qu'elle s'en tirait en partie lorsque le vieux Shepherd montra un premier signe de malaise. Pousser une élève jusqu'à la crise de larmes n'était pas réellement le rôle que l'on pouvait attendre du médiateur du lycée. Dans sa tête une petite lueur d'espoir éclata alors qu'elle attrapait son balais. Lorsqu'il annonça qu'elle devait se rendre à son bureau dans l'après-midi, elle esquissa un demi-sourire. Vicky ne supportait pas la manipulation mais devoir jouer de son air angélique s'avérait parfois nécessaire. Et agréable.

Alors qu'elle frottait une tenace tâche de chocolat, dernier vestige de la mousse, son ventre gargouilla. Vicky n'avait encore rien avalé dans toute cette affaire et au regard glacial de la cantinière, elle ne risquait. Elle s'en voulait presque d'avoir confronté et gâché le repas du professeur. Mais Shepherd avait un rapport bizarre à la nourriture aussi ! Il était... La jeune élève s'arrêta quelques secondes, le regard distrait en cherchant le mot.

Ah boulimique !

Ce vieux Shepherd était un gros ours occupé à s'engraisser.Tel le chien incapable de s'arrêter de manger ! Vicky rougit violemment devant la violence de sa comparaison et sursauta lorsque la sonnerie la rappela à l'ordre et ses fautes. Ce n'était décidément pas sa journée. Quel regard devaient avoir les anges à son égard à cet instant précis. Elle leva les yeux au ciel dans un anti-cléricalisme soudain et rageur. Les cours importaient plus qu'une question théologique sur un plateau fracassé sur un imbécile.

Ce fut donc une Vicky penaude, le regard triste et quelque peu coupable qui entra dans le bureau du vieux Shepherd quelques heures plus tard. Une petite moue animait ses lèvres alors qu'elle tenait ses mains derrière son dos. Mordillant sa lèvre, elle jeta un coup d'oeil rapide vers son interlocuteur avant de se balancer d'un pied sur l'autre. Avec un soupir et une grande gêne, elle posa soudainement un sac plastique sur les reliquats sablés du bureau. Le polymère s'écarta délicatement libérant des arômes de nourriture française. Ruinée, Vicky l'était. Mais un boeuf bourguignon accompagné de riz allait remplir son estomac et celui de l'estomac. Enfin normalement... Il n'empêchait. Elle mourrait de faim.
Codage par Libella sur Graphiorum



+ i need my integration +
Hello darkness, my old friend. I've come to talk with you again.  ©️ sensitive


Dernière édition par Vicky Anderson le Dim 1 Juil - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 604
Points : 595
Réputation : 83

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Mer 27 Juin - 15:52





Feat :
Vicky


Fracass'Plateau

Anderson, muse de la mode des années quatre-vingt, entre dans mon bureau. Ce n’est pas ce que je remarque en premier, ni son air penaud, ou encore ses genoux qui se touchent, mais le sac qu’elle porte. Un fumet délicieux s’en dégage.

Viande !

Pour un peu, je me pourlécherai les babines. Anderson pose son sac sur mon bureau. Une offrande ? Elle veut quoi ? Un dix-huit en SVT ? Accordé ! Mon ventre rugit. Je ne peux clairement pas résister à ce que mon odorat promet d’être succulent. Je m’apprête à rafler le manger et gloutonner quand l’estomac de la fracasseuses de plateau se joint au concert.

- OK, OK Miss Anderson. Nous ne sommes pas partis du bon pied ! Prenez la chaise et rapprochez là du bureau.

J’écarte mes dossiers, fait de la place sur le bureau, fouille mon tiroir à la recherche de couverts et en sort une fourchette et une cuillère. Je lui laisse choisir ce qu’elle veut et prend ce que j’hérite pour remuer délicatement ce bœuf bourguignon accompagné de riz.

- Tu préfères mélanger, ou qu’on laisse la viande séparée du riz ?

Je n’ai pas assiette en carton, nous allons devoir faire gamelle commune. Une fois notre salade organisée, j’ai la prévenance de la laisser entamer une bouchée avant de plonger ma cuillère.

- Oh bon sang ! C’est délicieux !

La faim nous occupe, chacun s’est fait son territoire dans la boîte. Pacte de non-agression. Quand nos ventres s’apaisent enfin, je prends le temps d’observer l’adolescente. Je me rends compte que j’ai été dur. Elle a mal agit, mais je n’ai pas répondu correctement non plus.

- Vicky, tu peux me dire ce que cet idiot a fait précisément pour que tu en viennes à avoir envie de lui fracasser le crane ?

Je me doute bien qu’il doit s’agir de mains baladeuses ou quelque chose s’y rapprochant. Cependant pour agir, il me faut une plainte précise de la part de la victime. C’est souvent le plus difficile dans les agressions plus extrêmes. Car dire, c’est revivre ce que l’on a subit. C’est un deuxième choc, une nouvelle humiliation. Pour l’encourager, je lui propose mon paquet de sablés. Et un Willem qui donne son manger, c’est un Willem qui fait un gros sacrifice.


Codage par Libella sur Graphiorum




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vicky Anderson

avatar


Humeur : Rêveuse
Messages : 328
Points : 145
Réputation : 13

Date d'inscription : 20/05/2018
Age : 18
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Dim 1 Juil - 16:38



Fracass'Plateau | Willem Shepherd


Et c'était une victoire pour la jeune Anderson. Vicky 1 - Shepherd 1. L'analyse de la possible boulimie de l'homme semblait belle et bien être confirmée. Pour un peu il se jetait sur la nourriture sans plus accorder un regard pour la lycéenne. D'ailleurs cette dernière fut presque surpris de le voir lever le museau vers elle pour l'inviter à prendre place. En effet ils étaient partis du mauvais pied. Il n'était pas un méchant et vieux médiateur. Simplement un prof affamé qu'il fallait nourrir. Un peu comme le bouledogue qu'on a oublié de nourrir le matin et vient vous grignoter le bas de pantalon le soir.

"Mélangé c'est meilleur" lâcha t'elle simplement en s'asseyant avec calme. Elle surveillait l'homme prête à bondir et s'enfuir. Elle n'appréciait pas d'être enfermé dans ce cagibi avec un adulte. Willem semblait être quelqu'un d'un peu trop impulsif. Comme l'avait prouvé l'avalanche de punition. Mais dans les faits, Vicky avait bien trop faim pour réfléchir plus loin.

Elle dévora donc la blanquette de veau. Cet achat pour deux avait ruiné son budget hebdomadaire et elle mangerait sûrement quelques pâtes à peine les midi mais cela valait son coût aussi bien pour éviter les punitions que pour la délicatesse gustative. Il n'y avait pas à dire : les français savaient cuisiner. Tant que ce n'était pas des escargots. Ou des cuisses de grenouille. Vicky repoussa aussitôt ces pensées ragoûtantes pour se concentrer sur plat. Enfin repue elle se tourna vers le professeur et leva de grands yeux déterminés.

"Il m'a levé la jupe. Jusqu'à la chute de reins ! Devant tout le monde. Je n'ai fais que me défendre. Ma réaction était peut être disproportionnée mais ce n'est pas la première fois qu'il fait ça à des filles! "


Codage par Libella sur Graphiorum



+ i need my integration +
Hello darkness, my old friend. I've come to talk with you again.  ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 604
Points : 595
Réputation : 83

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Mer 18 Juil - 21:52





Feat :
Vicky


Fracass'Plateau

Partager un repas a un sens pour moi. Au-delà de mon appétit vorace, il y a l’échange. Je me doute bien que Vicky cherche à m’amadouer. Elle y réussi très bien. Mais l’idée de partager son repas dénote un sens des codes sociétaux. Bien des messages se cachent derrière ce geste. Et j’ai l’audace de penser que Vicky ne cherche pas (que) éviter ses punitions.

Une fois repue, elle s’adosse au dossier de sa chaise et me regarde de manière déterminée. Elle répond directement à ma question. C’est franc et sans ajouts inutiles. J'apprécie.

- Il m'a levé la jupe. Jusqu'à la chute de reins ! Devant tout le monde. Je n'ai fait que me défendre. Ma réaction était peut être disproportionnée mais ce n'est pas la première fois qu'il fait ça à des filles!

Lever les jupes des filles… Je me souviens de tours pendables avec Samuel, mon cousin, celui qui aurait normalement dû hériter du rang d’alpha à la mort de son père si la meute n’avait pas été décimée. Les garçons d’aujourd’hui n’ont rien à apprendre. Honnêtement, je ne saurais dire si mes cousines le prenaient aussi mal que Vicky. Je me souviens qu’elles râlaient, Sam s’était même mangé un coup de poing de la part de l’une de nos cadettes. Non, en fait, cela ne faisait rire que nous.

- C’est un comportement typiquement masculin qui, hélas, ne date pas d’hier Vicky. Je crois que nous sommes à une époque charnière où la place de la femme change dans la société. Ce qui était admis dans le passé, n’est plus tolérable maintenant. C’est une bonne chose.

Regarder sous les jupes des filles, est-ce une déviance ou un instinct primaire refoulé depuis que l’homme s’est redressé en position debout. Le fondement des femelles n’est plus visible pour savoir d’un regard où elles en sont dans leur cycle. Lors de mes études, j’étais tombé sur ce sujet avec les implications de l’évolution sur le comportement social.

Toutefois, je ne pense pas que Vicky soit ouverte à une explication du comportement sexiste des hommes sur une donnée anthropomorphique.

- Je vais convoquer l’autre gros malin et calmer l’affaire si lui ou ses darons imaginent porter plaintes contre toi. Les termes « d’agressions sexuelles » devraient calmer les ardeurs de procès et toutes velléité de continuer. J’ai la possibilité d’inscrire cela sur son dossier, ce qui lui fermera les portes des meilleures universités. Tu as les noms des autres filles qu’il a importuné ? Car il ne faudrait pas qu’il continue avec les autres.



Codage par Libella sur Graphiorum




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vicky Anderson

avatar


Humeur : Rêveuse
Messages : 328
Points : 145
Réputation : 13

Date d'inscription : 20/05/2018
Age : 18
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Mer 25 Juil - 20:31



Fracass'Plateau | Willem Shepherd



"Un comportement typiquement masculin ? Ca n'excuse absolument pas son comportement vulgaire, digne d'un petit goret monsieur Shepherd ! "

Vicky avait réagi directement et peut être légèrement à chaud. Mais l'humiliation de sentir son postérieur parcouru d'un courant d'air et surtout d'être à la vue de tous était encore forte dans son coeur. Elle voulait certes éviter toute punition et faire la paix avec le vieux Shepherd mais la féministe en son fort intérieur se devait de réagir à une telle agression. Peu lui importait son interlocuteur.

Tout du moins jusqu'à un certain point. Lorsqu'il fut soudainement question de l'hypothétique main courante pour l'agression de l'agresseur - douce ironie ! -, Vicky blêmit visiblement et ses yeux s'illuminèrent d'une lueur paniquée. Ses mains se resserrèrent nerveusement sur sa jupe et plissée et elle baissa son regard honteuse et effrayée. Un casier judiciaire pouvait ruiner ses chances d'accéder à une bonne université ! Voir même lui interdit l'accès aux études supérieures tout court !

Les paroles du médiateur ne contribuèrent guère à calmer la jeune fille. L'embarras succéda à la peur, la honte à l'effarement. Sa peau se teinta de délicates nuances rouge et sa main vint enrouler machinalement une mèche autour de son index. "Je ne suis pas sûre de connaître le nom des autres filles... Monsieur Shepherd. Je... Je suis nouvelle. Et j'ai pas encore rencontré grand monde... Tellement de choses à retenir... "


Codage par Libella sur Graphiorum



+ i need my integration +
Hello darkness, my old friend. I've come to talk with you again.  ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 604
Points : 595
Réputation : 83

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Mer 1 Aoû - 10:48





Feat :
Vicky


Fracass'Plateau

- Un comportement typiquement masculin ? Ca n'excuse absolument pas son comportement vulgaire, digne d'un petit goret monsieur Shepherd !

La voilà qui monte sur ses grands chameaux!

- Je n’ai pas dit que ça excusait son comportement ! Je t’expliquais pourquoi ce sont les garçons qui font ça aux filles et non l’inverse.

Le sujet est complexe et souvent lié à un juste milieu que la population mâle a du mal à trouver. Mais pour leur défense, si les nanas étaient un peu moins compliquées…

Regard sévère de Vicky.

Gloups. Elle ne lit pas dans mes pensées tout de même ?

« - T’es une mentaliste ? Cligne une fois des yeux pour oui, deux fois pour non. »

Elle vient de cligner des yeux une fois ! Merde !

Ne pas penser, ne pas penser, ne pas… Les courbes sensuelles d’Amance… Stop ! Ne pas penser, ne pas penser…

Réfléchir !

Oui, ça ! R-é-f-l-é-c-h-i-r !

« Si tu es une mentaliste cligne deux fois des yeux, si non, une fois. »

Ah ! Elle n’a cligné qu’une fois ! Donc ce n’est pas une mentaliste-qui-entend-tout-ce-que-je-pense. Oui mais, si elle cligne une fois pour dire non, c’est qu’elle a entendu ma question !

Ne pas penser, ne pas penser, ne pas… La bouche sensuelle d’Amance… Stop ! Ne pas penser, ne pas penser… Idiot ! Elle ne t’entend pas !

- Je vais convoquer l’autre gros malin et calmer l’affaire si lui ou ses darons imaginent porter plaintes contre toi. Les termes « d’agressions sexuelles » devraient calmer les ardeurs de procès et toutes velléité de continuer.
- Je ne suis pas sûre de connaître le nom des autres filles... Monsieur Shepherd.
- Ah bon ?
- Je... Je suis nouvelle. Et j'ai pas encore rencontré grand monde...
- Tu peux me les montrer, si tu ne te souviens pas de leur nom.
- Tellement de choses à retenir...


Elle me mène en bateau !

- Tu me mènes en bateau ?


Codage par Libella sur Graphiorum




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vicky Anderson

avatar


Humeur : Rêveuse
Messages : 328
Points : 145
Réputation : 13

Date d'inscription : 20/05/2018
Age : 18
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Mer 1 Aoû - 20:55



Fracass'Plateau | Willem Shepherd


"Tu me mènes en bateau" ? La phrase résonna en écho dans l'esprit de Vicky. Evidemment, qu'elle essayait de le mener en bateau ! Elle avait jeté toute ses économies dans une tentative de corruption évidente. Mais à vrai dire, elle commençait à craindre une légère déviance psychologique chez le médiateur. Cet air si concentré chez l'homme, le tic nerveux de ses yeux, la moue presque effarée puis suspicieuse. Soit il était un comédien de grand talent ayant oublié qu'il n'était pas en représentation, soit il était fou. Vicky commençait à pencher pour la deuxième solution...

"Non mais je vous mène pas en bateau monsieur Shepherd ! Je viens d'arriver en cours d'année en Senior Year en pleine fin d'année. Avec le déménagement, les raisons qui y conduit et les exams vous devez vous douter que j'ai eu la tête ailleurs ! Vous avez dû lire mon dossier... "

Ce dernier mot mourut sur les lèvres de la jeune fille qui se leva soudainement. Sans demander son reste, ou même l'autorisation, elle jeta son dévolu sur une pile de dossier, mis sur le côté sans ménagement. Vicky attrapa alors le lourd volume estampillé d'un "Book of the Year" et le posa sur les genoux du médiateur. Elle l'ouvrit avec empressement et commença à le feuilleter jusqu'à remonter l'information. Elle s'arrêtait parfois pour montrer du doigt une petite bouille avant de regarder sur les listes de noms.

"Lucy Sinclair... Freshman. Adriana Botello... Freshman. Juliette Kenney... Junior Year. Yara... euh je ne prononcerai pas son nom... Senior Year. Et moi. Cinq victimes identifiées ! Qui vous mène en bateau alors ? " lança Vicky de son plus éclatant sourire.

Codage par Libella sur Graphiorum



+ i need my integration +
Hello darkness, my old friend. I've come to talk with you again.  ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 604
Points : 595
Réputation : 83

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Mar 7 Aoû - 11:59





Feat :
Vicky


Fracass'Plateau

Je regarde Vicky d’un air suspicieux. Aurait-elle inventé les autres agressions sur ses condisciples ?

- Non mais je vous mène pas en bateau monsieur Shepherd !

Son cœur ne la trahit pas. OK elle est donc sincère. Mais sérieux, sans mon ouïe de loup… Comment font les humains pour être certain qu’on ne leur mente pas ? Être obligé de faire confiance en aveugle.

- Je viens d'arriver en cours d'année en Senior Year en pleine fin d'année. Avec le déménagement, les raisons qui y conduit et les exams vous devez vous douter que j'ai eu la tête ailleurs ! Vous avez dû lire mon dossier...

Son dossier… Il lui est arrivé quoi ? Elle a mangé du ressort ? La voilà qui bondit comme un diable de sa boîte. Wow du calme ! Elle farfouille sans se gêner dans les dossiers qui traînent sur le bureau. Oh miracle, elle vient de me retrouver la demande de bourse de Nicols… qui repart illico dans le tas au profit du trombinoscope de l’année. Son doigt me désigne des élèves.

- Cinq victimes identifiées ! Qui vous mène en bateau alors ?
- Personne me semble-t-il. Je vais tacher de discuter avec ces jeunes filles pour saisir l’ampleur des actes de… comment s’appelle-t-il déjà cet idiot ? Colin ! Il avait déjà ennuyé une élève, Tina Curtis, je ne sais pas si tu connais. Et ensuite je dirai le fond de ma pensée à Colin avec la sanction qui s’impose.

Vicky semble un peu rassérénée. Je repense à ce qu’elle m’a jeté dans son flot de parole, lire son dossier. J’avoue qu’à moins d’un problème soulevé, je ne vais pas éplucher chaque dossier. La tâche serait colossale.

- Vicky, je ne consulte pas les dossiers à moins qu’un problème émerge. Tu veux bien me parler de ce qui t’amène ici en cours d’année ? J’ai l’impression que ce n’est pas anodin.


Codage par Libella sur Graphiorum




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vicky Anderson

avatar


Humeur : Rêveuse
Messages : 328
Points : 145
Réputation : 13

Date d'inscription : 20/05/2018
Age : 18
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Mer 8 Aoû - 20:57



Fracass'Plateau | Willem Shepherd


Victoire ! Ecrasante. Vicky semblait avoir échappé à sa punition. Peut être même pourraient ils s'en sortir sur un compromis. La jeune femme n'était pas obligée de raconter à l'ensemble des élèves que la lourde sentence émise par le médiateur avait été levée. Ainsi l'honneur de l'homme et son aura de tortionnaire était saufs. Dans le même temps le responsable de tout ça serait confronté au vieux Shepherd et craindrait pour ses études. Voir sa vie si le professeur était dans le même moment affamé.

A vrai dire, Willem était bien trop expressif. A la grimace émise par son vis-à-vis, la lycéenne comprit qu'il n'avait pas pris connaissance de son dossier. Son regard se fit ombrageux et ses mains froissèrent un papier sur lequel ses yeux se posèrent. C'était une demande de bourse, ratifiée de l'écriture brouillonne du professeur, datant de début d'année ! C'était presque scandaleux. Vicky hésita puis finalement plaqua le bout de papier sur la table en montrant les dates d'émission du dossier.

"Monsieur... Nous sommes en fin d'année scolaire. Vous avez presque neuf mois de retard sur une demande de bourse. Vous imaginez que vous pouvez empêcher un jeune homme d'accéder aux études supérieures. En effet vous n'avez pas lui mon dossier !" s'épancha la lycéenne en montrant les piles de dossier jetés à droite à gauche.
"Rien d'étonnant ! Vous avez besoin d'une secrétaire. Faire des recours. Réfléchir sur les dossiers pour pouvoir régler les soucis. Essayer de comprendre les faits pour les bloquer, les faire évoluer quitte à jouer les gros bras et... Excusez moi monsieur. J'aime bien le droit et la politique... Euh... Si je peux vous aider.. Ca serait avec plaisir. A une condition. Que vous lisiez enfin mon dossier." Avec un sourire, Vicky tendit le sus-mentionné dossier à Willem du bout des doigts, prête à conclure un marché imprévu.

Codage par Libella sur Graphiorum



+ i need my integration +
Hello darkness, my old friend. I've come to talk with you again.  ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 604
Points : 595
Réputation : 83

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Dim 12 Aoû - 13:48





Feat :
Vicky


Fracass'Plateau

- Monsieur... Nous sommes en fin d'année scolaire. Vous avez presque neuf mois de retard sur une demande de bourse. Vous imaginez que vous pouvez empêcher un jeune homme d'accéder aux études supérieures.
- Beuhhh….


Je regarde le cagibi qui me fait office de bureau. C’était le local de la femme de ménage avant. D’ailleurs il y a toujours des odeurs rémanentes d’encaustique. Trop faible pour qu’un humain les sente, mais pour ma truffe… Heureusement que je ne suis pas un gars difficile. Vicky a raison, ce dossier de demande de bourse aurait dû être envoyé depuis longtemps à l’organisme concerné, comme une grande part des dossiers qui traînent ici et là. Je n’ai pas d’armoire digne de ce nom pour ranger, trier, faire de la place qui me permettrait d’être plus efficace. Je ne rejette pas entièrement la faute à l’organisation du lycée qui ne m’offre pas les moyens d’être efficace. J’avoue que parfois, je baisse les bras devant les tâches administratives, préférant me concentrer sur les contacts humains.

- En effet vous n'avez pas lui mon dossier !

Je me ratatine un peu penaud. A minima, j’aurais dû le consulter avant qu’elle ne vienne ici.

- Rien d'étonnant ! Vous avez besoin d'une secrétaire.
- Ah ! Euh… Oui ! Parfaitement !
- Faire des recours.
- J’ai déjà demandé de l’aide au proviseur. Pas de réponse.
- Réfléchir sur les dossiers pour pouvoir régler les soucis.
- Oui mais…
- Essayer de comprendre les faits pour les bloquer, les faire évoluer quitte à jouer les gros bras et...
- C’est ce que je fais non ?
- Excusez-moi monsieur. J'aime bien le droit et la politique...
- Pas moi…
- Euh... Si je peux vous aider.. Ça serait avec plaisir.
- M’aider ?
- A une condition. Que vous lisiez enfin mon dossier.


Je saisis le dossier qu’elle me tend. Il n’a pas la minceur des élèves sans problème.

- Toute aide est la bienvenue, mais une élève ne peut pas regarder ce qu’il y a dans ces dossiers pour des raisons évidentes de confidentialité. Mais…

Je regarde le capharnaüm qui règne ici, puis le visage de Vicky.

- Ce n’est pas de droit ni de politique que j’ai besoin, mais de classement, de rangement, des piles de « fait, « en cour », « à faire ». Et une autre « urgent », puis une « méga urgent » et enfin « en retard »…

Je soupire, imaginant qu’à l’instant T, une bonne partie de ce fatras irait dans la pile « en retard ».

- Bon ! OK. Tu tentes de me trouver un système de classement qui permette de m’y retrouver à la condition que tu t’en tiennes à lire les informations qui te permettent de faire ce tri et de ne pas plonger dans la vue des autres.

Je secoue son dossier.

- Tu ne fouines pas chez les autres, ce que tu n’aimerais pas qu’on fouine dans ton dossier.

D’un élan du pied sur les tiroirs de mon bureau, je recule mon fauteuil à roulette pour lui laisser l’entier accès au plus gros du merdier. Il y a aussi les étagères autour, encombrées de trucs inutiles et de dossiers éventrés. Pendant que Miss Anderson, les mains posées sur les hanches, prenant la mesure de l’ampleur de la tâche, j’ouvre la première page de son dossier.

Née le 24 Janvier 2000 dans l’état de l’Indiana.

- Oh ! L’Indiana ! Le circuit de Minneapolis !


Les courses de voiture… Il fut un temps où j’avais hésité à devenir pilote. Avec mes reflexes de loup, j’aurais sans mal pu me classer parmi les meilleurs. Mais c’est une profession trop exposée médiatiquement pour un lycan.

Fille unique d'un policier de Terre Haute et d'une expert-comptable…


Codage par Libella sur Graphiorum




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vicky Anderson

avatar


Humeur : Rêveuse
Messages : 328
Points : 145
Réputation : 13

Date d'inscription : 20/05/2018
Age : 18
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Ven 17 Aoû - 14:03



Fracass'Plateau | Willem Shepherd


Le regard du vieux Shepherd fut éloquent. Il avait au moins la classe d’assumer ses erreurs et peut-être même de regretter de ne pas s’être impliquer plus en avant. Vicky ne soupira donc lorsqu’il semble s’écraser sur sa chaise, penaud et morveux. Elle aimait presque cette sensation de pouvoir. Ce qui l’empêcha d’adresser un regard désabusé en voyant la moue de l’homme à la vue de son dossier. Croyait-il vraiment qu’elle était une élève à problème ? C’était la première fois qu’elle avait affaire avec un enseignant pour un souci de discipline ! Dans un cas de légitime défense en plus !

Mais le médiateur sut agiter la bonne carotte pour motiver la jeune femme : il accepta son aide. Certes Willem la mit en garde sur la confidentialité et l’intégrité mais c’était sans savoir que Vicky était un exemple de sagesse. Une véritable image d’Epinal. Sauf à l’occasion. Cependant, faire simplement un travail de secrétaire suffisait à la lycéenne. Cela lui donnerait l’occasion de mieux connaître ses camarades, même par un simple nom perdu sur un dossier lui-même perdu dans un obscur cagibi du lycée.

« Je veux simplement donner un coup de main. Promis, je ne regarderai pas plus que ça les contenus. »

vec un petit sourire fier, Vicky s’avança dans l’espace laissé par le professeur. Il ne lui vint pas une seconde à l’idée qu’une proximité pareil dans un endroit pareil pouvait être à l’origine de rumeurs des plus déplaisantes sur elle et le vieux Shepherd. Surtout après un repas français fort à propos et empreint d’un faux romantisme…Seul comptait pour elle de mener à bien sa mission. La jeune femme commença donc à soulever les dossiers, à lire leurs titres, le nom des élèves et à faire quelques piles. Elle attrapa un post-it, un stylo et griffonna quelques mots d’une jolie écriture cursive. Les posts-it vinrent définir le rôle de chaque monument documentaire. « Bourses – URGENT » ; « Discipline – Important » ; « Bulletins Senior – Important » ; « Autre ». Au fur et à mesure, Vicky sentit la tentation de lire plus, de découvrir quelles universités allaient accueillir ses camarades. Par chance, ou hasard, la remarque du vieux Shepherd la fit réagir et elle lui lança un regard noir.

Minneapolis se trouvait dans le Minnesota..

Vicky lâcha un dossier sur la pile puis se tourna vers le vieux Shepherd, la tête penchée sur le côté. Elle attendit qu’il ait fini de lire son dossier et lui adressa un regard interrogateur.

Codage par Libella sur Graphiorum



+ i need my integration +
Hello darkness, my old friend. I've come to talk with you again.  ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 604
Points : 595
Réputation : 83

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Ven 24 Aoû - 13:09





Feat :
Vicky


Fracass'Plateau

Quand je relève le nez du dossier de Vicky, j’aperçois des piles sur mon bureau. Euh… Elle a eu le temps de classer tout ça en quelques minutes ? Suspicieux, je l’observe. Pas de baguette magique. Ce n’est donc pas une Hermione Granger en puissance. Mes pensées dévient sur la saga de Joanne Rowling. Mine de rien, ça serait quand même pratique. Una baguette magique, une formule aux consonances latines et bim réparé, rangé, lavé et tutti quanti. Hum, Bébé pourrait voler comme la voiture du père de Ron. Ça impressionnerait Amance ! Une Impala volante.

Le bruit d’un dossier qui chute sur un autre me ramène à la bergerie. Concept amusant quand on pense que je suis un lo… Pourquoi elle me regarde fixement ?

Ah oui ! Vicky Anderson. Fesses à l’air – plateau dans la tronche – et gaspillage de gâteau…

Je ferme doucement son dossier. Je n’ai pas tout lu, car je préfère avoir la vision de la principale concernée que de me référer au compte-rendu d’un collègue souvent partial. Le regard de Vicky est clairement interrogateur. Je ne peux qu’imaginer ce par quoi elle est passée, car c’est à des années lumières de ce que j’ai vécu dans mon enfance.  Amérique profonde où chacun se connaît. Poids de la religion qui fait plus ressortir la sordidité des caractères des gens que leur bienveillance. Doutes sur la réalité des accusations. Perte d’un être aimé. Injustice, haine, innocence, engrenage. Tous les travers de la culture puritaine.

- Ok. Pas cool tout ça.

Je pose le dossier sur mes genoux et invite Vicky à s’asseoir à nouveau.

- J’ai juste survolé le compte-rendu du conseiller pédagogique de ton ancien établissement. Par expérience, tu peux avoir autant de versions différentes suivant qui écrit, quand et dans quel contexte.

Vicky hoche la tête pas vraiment convaincue.

- L’important est que tu poursuives ta scolarité sereinement et que tu t’épanouisses en tant que personne.

Elle semble d’accord pour ce point.

- Tu voudrais bien me donner ta version Vicky ? Et commençons par le début. Comment était ton grand père ? Quels souvenirs as-tu de lui ?

J’allais ajouter que j’étais tenu à la discrétion. Mais avec tous les dossiers qu’elle a trié en ayant la possibilité d’y jeter un coup d’œil, l’idée de ne pas en ajouter me paru judicieuse.






Codage par Libella sur Graphiorum




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vicky Anderson

avatar


Humeur : Rêveuse
Messages : 328
Points : 145
Réputation : 13

Date d'inscription : 20/05/2018
Age : 18
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Ven 24 Aoû - 18:19



Fracass'Plateau | Willem Shepherd


Vicky finit par se demander si le vieux Shepherd ne faisait pas parti des quotas obligatoires de l'Etat en matière d'engagement de personnes atteints de certains handicaps. En tout cas, son niveau de concentration était presque exécrable. A vrai dire la lycéenne commençait même à se demander comment l'homme avait su devenir à la fois médiateur du lycée et professeur. Surtout de biologie. Il y'avait tant de choses à y apprendre ! Ou peut être se contenter t'il de réfléchir à ce qu'il venait de lire.

Il remarque tout de même le regard insistant de la jeune femme et eut un commentaire tout personnel qui la fit grimacer. Mais elle s'assit tout de même à la demande du professeur et l'écouta. Loin d'être convaincue au premier abord, Vicky hocha finalement la tête d'un air volontaire. Elle commença alors à tresser ses cheveux d'un air distrait pour laisser du temps à sa réflexion. C'était un exercice personnel assez compliqué que le médiateur lui demandait. Mais à vrai elle avait assez d'heures, éveillée dans son lit, pour répondre à ses questions.

« Grand'Pa était quelqu'un de bien... Il était un peu rude mais c'était une véritable belle âme. Il aimait bien me donner des bonbons quand j'étais stage... »

Un sourire enfantin apparut sur les lèvres de Vicky en se remémorant ce souvenir.

« Et il n'avait pas peur de confronter les gens. Il se battait souvent avec mon oncle. Verbalement, je veux dire. Bien qu'il l'ait déjà claqué. C'est lui qui a réussi à le convaincre d'aller en maison de désintoxication. Même mon père n'a pas réussi. »

En effet son grand père avait été un grand homme à ses yeux. A vrai dire il l'était encore. Et pourtant... Une profonde tristesse teintée d'amertume se distilla dans le coeur de Vicky et elle lança un regard noir à son professeur.

« Ils ont réussi à le toucher là où ça faisait mal. A le detruire sans aucune pitié... Grand'Pa tenait aux enfants. Leur éducation était importante pour lui ! En touchant à sa réputation, en la traînant dans la boue comme ils l'ont fait, ils l'ont tué. Dieu l'a fait, son acte de nous punir était le bon. Nous le méritions » acheva Vicky, la voix pleine de hargne et de venin.

Codage par Libella sur Graphiorum



+ i need my integration +
Hello darkness, my old friend. I've come to talk with you again.  ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 604
Points : 595
Réputation : 83

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Sam 1 Sep - 15:38





Feat :
Vicky


Fracass'Plateau

Vicky hoche la tête. Elle ne semble pas contre me donner sa version des faits. Car souvent l’important n’est pas tant la vérité, mais l’idée que l’on s’en fait. Ses doigts sont mus par leur propre volonté et jouent avec ses cheveux avant d’entreprendre une tresse mal équilibrée. Son regard se perd dans le vague. Vicky n’est plus à Beacon Hills.

- Grand'Pa était quelqu'un de bien... Il était un peu rude mais c'était une véritable belle âme. Il aimait bien me donner des bonbons quand j'étais stage...

Je souris. Cela me fait penser à mon propre grand-père, Ted Shepherd. Heureusement, il n’a pas vu le massacre de sa meute. Il était mort six ans avant le drame. Trois de mes cousins âgés de cinq à huit ans avaient eu la mauvaise idée de s’éloigner du campement. Le grizzli n’est pas un animal méchant en soi. C’est simplement un solitaire qui n’aime pas qu’on dérange sa sieste. Mon grand-père était alors l’alpha de la meute. Il avait rarement couru aussi vite de sa vie. Mes cousins s’en sont tirés avec une belle frayeur. L’ours est parti, non sans avoir laissé mon grand-père sur le carreau avec une blessure mortelle. La meute avait été très triste. Les cousins grondés pour leur imprudence, mais pas accusé de la mort de notre alpha. Car pour les Shepherd, ce combat était naturel et équilibré. On ne hait pas un animal qui défend son territoire.

- Et il n'avait pas peur de confronter les gens. Il se battait souvent avec mon oncle. Verbalement, je veux dire. Bien qu'il l'ait déjà claqué. C'est lui qui a réussi à le convaincre d'aller en maison de désintoxication. Même mon père n'a pas réussi.
- Mon grand-père était un peu ainsi. Pour nous gronder, il nous frappait avec son chapeau. Ça ne faisait pas mal, mais dégageait un nuage de poussière et de trucs plus douteux…


Je me souviens de ce fameux Stetson en poils de castor, orné d’une tresse en cuir de bison affirmait-il. Ce galurin était déjà sur la tête de son père. La tradition ne lui a pas survécu, car l’honorable chapeau fut imbibé de son sang lors de sa défaite contre l’ours en colère.

- Ils ont réussi à le toucher là où ça faisait mal. A le détruire sans aucune pitié... Grand'Pa tenait aux enfants. Leur éducation était importante pour lui ! En touchant à sa réputation, en la traînant dans la boue comme ils l'ont fait, ils l'ont tué.

Son cœur ne rate pas un battement. Vicky a toute confiance dans l’honorabilité de son grand-père.  Et qu’importe ce que suggère le rapport dans son dossier. Ce ne sont qu’après tout la consigne de simples rumeurs. Cela n’a d’ailleurs rien à faire dans son dossier scolaire.

- Dieu l'a fait, son acte de nous punir était le bon. Nous le méritions
- Dieu ? Nous ? Pourquoi penses-tu que vous méritiez d’être punis ? Dieu est plutôt miséricorde, tu ne crois pas ?


Je ne suis pas croyant comme elle semble l’être, avec  une multitude de dogmes qui pourrissent plus la vie qui ne la rende meilleure. Mais c’est mon opinion. Sans être très fervent, mon passé de nomade me rapproche des animistes. Je crois que la nature n’est pas sans volonté. Je crois au respect mutuel, celui du prédateur pour sa proie. Le respect des ressources et la préservation de l’écosystème. C’est cela la philosophie des nomades. Bouger avant d’avoir un impact notable.

- Vicky ? De quoi deviez-vous vous repentir ?



Codage par Libella sur Graphiorum




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vicky Anderson

avatar


Humeur : Rêveuse
Messages : 328
Points : 145
Réputation : 13

Date d'inscription : 20/05/2018
Age : 18
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Mer 5 Sep - 17:26



Fracass'Plateau | Willem Shepherd


Voir que le professeur l’écoutait fit du bien à Vicky. Lorsque le sourire apparut sur les lèvres de son interlocuteur, elle se sentit rassurée et en bonne compagnie. Ses parents ne veillaient guère sur elle. A vrai dire on ne pouvait pas dire qu’ils l’avaient élevé. Seul Grand’Pa avait été là et même son oncle avait été plus présent. Le métier de ses parents était la cause de leur éloignement mais la jeune femme en éprouvait une certaine colère, un reproche tourné vers eux.

Aussi voir le vieux Shepherd partageait ses souvenirs avec elle lui faisait du bien. Une délicate pommade sur son cœur. Vicky avait même envie de s’ouvrir plus à l’homme. Mais quelque chose l’en empêchait. Peut-être était-ce dû à son rôle de professeur ou une simple pudeur vis-à-vis de sa famille mais la jeune femme ne voulait pas en dire plus. A vrai dire elle en avait trop dit. Sa foi était forte et réelle mais dans une Californie plus que libérale, la lycéenne ne l’assumait pas toujours.

Lorsque le professeur voulut rebondir sur la question de la religion, Vicky enfonça sa tête dans ses épaules et son regard se perdit sur les dossiers. Elle lut les noms et se mordit les lèvres. Ce n’était pas le moment d’avoir un débat théologique avec le médiateur du lycée. Cela risquait de ruiner toute la relation qu’elle s’était évertuée à construire malgré leur mauvais départ. Dire qu’elle avait bien failli lui fracasser le crâne avec un plateau…

Mais ce fut trop fort pour elle. Surtout devant certaines lacunes du professeur. Les mots fusèrent aussitôt par ses lèvres.

« Les hommes ont commis le péché originel. Il est normal de souffrir sur notre vie terrestre. Les femmes par l’accouchement, les hommes par leur honneur et réputation… »

Invoquer la Première Faute était quelque peu ridicule pour Vicky. Elle avait suffisamment de recul pour ne pas prendre au pied de la lettre la Bible et ses chapitres. Mais tout avait un fond de vérité. Sa religion était avant tout une sorte de mantra moral, une éducation des bonnes vertus et des risques encourus à ceux qui ne les respectaient pas. Mais cela n’empêchait pas la jeune femme de ne pas dire toute la vérité.

Un sentiment de gêne monta en elle à cette pensée puis de honte. Omettre des informations envers le médiateur était un mensonge, une faute grave. Aussi grave qu’un criminel refusant d’avouer son crime à son avocat. C’était donc un péché d’orgueil comme de mensonge. Rouge pivoine, Vicky soupira et jeta un regard mêlé d’agacement et de gêne au professeur. Il l’avait bien piégé !

« Je n’ai rien à me reprocher. Mais mon oncle oui ! Ils n’en parlent pas dans mon dossier. Mais les rumeurs… Elles viennent de lui. Il était saoul – comme toujours – et énervé contre Grand’Pa. Alors il a raconté ses saloperies ! »

Vicky avait entendu ses parents se disputer à ce sujet. Jusqu’à aujourd’hui, elle avait évité de confronter le problème à sa conscience. Mais elle ne pouvait plus.

Pas quand on pouvait l’aider…

Codage par Libella sur Graphiorum



+ i need my integration +
Hello darkness, my old friend. I've come to talk with you again.  ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 604
Points : 595
Réputation : 83

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Mar 11 Sep - 17:37





Feat :
Vicky


Fracass'Plateau

Dilemme chez la jeune personne qui me fait face quand je lui demande de développer le raisonnement qui lui fait penser qu’elle doit expier. Pas facile quand on a une conviction religieuse marquée, quoiqu’aux USA il est plus facile d’afficher ouvertement sa foi (pourvue qu’elle soit catholique) que dans d’autres pays comme sur l’ancien continent. Son débat intérieur ne dure pas longtemps et la force de sa conviction la fait parler.

- Les hommes ont commis le péché originel. Il est normal de souffrir sur notre vie terrestre. Les femmes par l’accouchement, les hommes par leur honneur et réputation…

C’est la partie qui me plait le moins dans cette philosophie. Car pour moi, une religion est une philosophie de vie. J’imagine que philosophes et croyants me traiteraient d’ignare et de blasphémateur, mais c’est mon point de vue et je suis trop vieux pour changer d’avis. Je ne comprends pas ce besoin morbide du christianisme à élever l’expiation en summum de vertu. Se punir parce qu’une nana a bouffé la mauvaise pomme. Se punir parce que l’homme est un animal perverti par son intelligence. Décimer les garous parce qu’ils font peur et imagent un peu trop la réalité violente de la condition humaine.

Seulement, il n’y a pas plus sourd qu’un converti. J’aimerais amener Vicky à de la tempérance dans sa foi. De faire le tri dans les dogmes de l’église. Prendre le meilleur, rejeter ce qui est encore entaché d’obscurantisme.

- Je n’ai rien à me reprocher. Mais mon oncle oui ! Ils n’en parlent pas dans mon dossier. Mais les rumeurs… Elles viennent de lui. Il était saoul – comme toujours – et énervé contre Grand’Pa. Alors il a raconté ses saloperies !
- …


La trahison venait de l’intérieur. J’imagine ce grand-père, trahi par son propre fils. Comme quoi, famille élevée dans la tradition religieuse ou pas… même saletés sordides, même bassesses.

- C’est terrible Vicky. À mes yeux, la famille a un caractère sacré. Nous avons tous nos caractères, parfois plus ou moins incompatibles. Mais les liens du sang devraient obliger chaque hommes et chaque femme à museler la part de noirceur que nous avons tous.

Je soupire, sincèrement navré de ce que Vicky porte sur ses épaules. Une famille déchirée et fracassée.

- Je ne sais pas comment. Mais j’espère te redonner l’espoir. Ne pas rester sur cet échec et te donner foi dans les relations humaines, pour qu’à ton tour tu fondes une famille sans crainte de la voix se briser.

Je pose son dossier sur la pile « à ranger ».

- Je ne suis pas croyant, du moins pas de la même façon que toi. Mais que dirais-tu que nous discutions tous les deux de temps en temps. Pas forcément dans ce placard à balais qui me sert de bureau, mais à la machine à café, ou sur un banc dehors. Des discussions sur un sujet qui te tracasse, où tu souhaites confronter ton opinion.

Je hausse les épaules pour signifier le côté informel de ce que je souhaite. Pour que Vicky puisse dialoguer sérieusement avec un adulte qui l’écoute et lui donne son propre point de vue.

- Ne t’attend pas à ce que nous tombions d’accord. C’est justement l’intérêt des discussions que je te propose. Genre deux fois par mois, ou quand tu en éprouves le besoin et que mon emploi du temps le permet.

La sonnerie retentit. C’est l’interclasse. Il nous reste dix minutes avant notre prochain cours respectif.


Spoiler:
 



Codage par Libella sur Graphiorum




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vicky Anderson

avatar


Humeur : Rêveuse
Messages : 328
Points : 145
Réputation : 13

Date d'inscription : 20/05/2018
Age : 18
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Fracass'Plateau | Willem Shepherd   Ven 14 Sep - 15:12



Fracass'Plateau | Willem Shepherd


Vicky cligna des yeux lorsque le professeur reprit la parole. Elle s’était attendue à un ton moralisateur, une longue diatribe sur la saleté de religion ou que l’homme cherche des excuses à son oncle. Les adultes n’aimaient pas assumer la noirceur de leur cœur et il était plus doux que d’arrondir les angles, même des plus abjectes trahisons. Ou des parricides. Vicky s’était sentie seule mais cela était fini.

La valeur de la famille s’était effacée, remplacée par un égoïsme latent, amèrement camouflé par des pseudo-esprit universel, une soi-disant amitié envers tous les hommes. Mais au final les vrais amis se comptaient sur les doigts d’une main et seul le clan comptait, les liens du sang. La jeune femme se sentait aigrie mais ces pensées étaient les siennes, elle ne s’en haïssait que plus.

Entendre le professeur lui mit un baume bienvenu au cœur et elle sentit ses épaules se détendre pour la première. Un petit sourire s’épanouit sur ses lèvres alors qu’elle se détournait pour éviter de croiser le regard du vieux Shepherd. Elle sentait presque honteuse de l’étincelle de joie de ses yeux. A cet instant, son désir était de partager ce moment avec personne d’autre. De se sentir comprise par un adulte lui tenait à cœur.

Un petit clac lui fit prendre conscience que le médiateur avait rangé son dossier. Du moins dans la bonne case. Il lui proposa de venir discuter avec lui, d’échanger autour de leurs croyances et de s’ouvrir plus en avant. Vicky se figea et hésita quelques secondes durant. Ses mains triturèrent le dossier qu’elle tenait. Elle ne pensait pas être prête pour ça et pourtant on lui offrait. Mais la jeune femme voulait plus.

« Ca serait formidable » murmura t’elle d’une petite voix. « Mais je veux un échange équitable monsieur. Au-delà de mes états d’âme ou de mes doutes, je veux entendre les vôtres. Qu’on en discute ensemble… Sinon vous ne me verrez plus ici. » Vicky prit une profonde inspiration et rougit brutalement. Venait-elle vraiment de jeter ça sur la table ? Oui.

« Si vous voulez bien m’excuser, mon cours m’attends. » ajouta t’elle le plus rapidement possible. Elle se mit à marcher rapidement et sortir de la salle en marmonnant un vague au-revoir. Elle ne doutait pas de revoir le professeur bientôt.

Ou même d’en entendre parler.

Codage par Libella sur Graphiorum



+ i need my integration +
Hello darkness, my old friend. I've come to talk with you again.  ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fracass'Plateau | Willem Shepherd
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Donjons et dragons : figurines sur plateau lumineux
» Horus Heresy - Jeu de Plateau?
» Plateau de jeu maison...
» décor maison : plateau rocheux
» Plateau de présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Lycée :: Cafétéria-
Sauter vers: