AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
13 octobre 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Therence & Caracole


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
29 septembre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Tobias Shepherd


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
15 septembre 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Andy Turing




Classement au
31 août 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Andy Turing


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
18 août 2018

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
4 août 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Amance & Willem


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
21 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski




Classement au
6 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
23 juin 2018

Scott McCall


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
9 juin 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Vicky Anderson


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
26 mai 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alex


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 [Libre] Une balade seul... Ou accompagné ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Mathieu Lamy

avatar


Humeur : Joyeuse
Messages : 44
Points : 61
Réputation : 3
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: [Libre] Une balade seul... Ou accompagné ?    Dim 29 Juil - 8:26



Une Balade

Featuring Libre


Le chant d'un rouge-gorge me réveille tôt ce matin. Je souris et regarde mon plafond. Je me sens apaisé, la nuit fût agréablement fraiche malgré là chaleur du jour. Je traine entre mes draps encore un peu avant de réussir à sortir. J'ai pris une semaine de congé, et malgré ça, je suis incapable de me lever tard. Je prends d'assaut ma salle de bain et fronce les sourcils en voyant la barbe naissante sur mon menton. J'attrape un rasoir et commence à lentement couper ce qui dépasse trop.

Mélancolique, je commence à trouver ma vie monotone. Je repense à cette rencontre improbable avec cet alpha. C'est un homme bien. Un des loups pour qui je refuse de rompre le code des Argent. Ça restreins mes cibles, mais je préfère user des mes forces sur les vrai problèmes. Les loups qui mettent l’existence des hommes en danger, et qui obscurcie la nature de leurs espèces. C'est toujours la minorité la plus plus bruyante qui rend un groupe mauvais.  

Willem et sa meute, sont des gens simple qui gèrent leur lycanthropie avec une paix intérieure et un respect qui devraient être un exemple pour ma propre famille. L'ironie de ces deux familles c'est que, ceux qui sont censé être les monstres, ont moins de sang sur les mains que les soit disant défenseur.  
En parlant de loups, Hier soir, j’ai partagé une souffrance en silence. Le hurlement déchirant d’un loup suivi d’une multitude d’autre dans toutes les directions m’a fait comprendre qu’un drame venait de se passer. A ma façon, pour rendre hommage, je me suis mis à prier en l’honneur de ce loup. La douleur du premier hurlement m’a frappé. Et je ne pouvais simplement pas ignorer ce moment de détresse.

Je fini mon rasage et regarde mon armoire. Je m'habille simple, et léger. Je compte sortir pour la journée. Une chemise blanche et un short bleu clair. Des chaussures de sport confortable, noire. Enfin prêt, je prends un petit déjeuné rapide avant de sortir. Armé d'un sac à dos, avec un pique nique, je prends un chemin au hasard. Celui ci me guide loin de la forêt.

La fraicheur du matin me fait du bien, et je respire enfin. La douce brise sur ma peau me fait frémir légèrement. Je suis en manque. En manque d’amis. En manque de lien. Je me sens seul.  Alors la nature devient ma compagne la plus fidèle. Les animaux, mes amis timides.  Les arbres, mes proches silencieux. Dans la nature, je me sens bien.

Mais, il va s’en dire que le contact humain me manque. Les rigolades avec des gens. Une voix me dit que ce n’est pas en m’enfuyant dans la nature que je vais faire des rencontre, mais je la pousse d’un mouvement de la main.  Qui sait si je ne rencontrerais personne ?

 

By Ash




+Mathieu Lamy
Nous chassons ceux qui nous chassent et Nous protégeons ceux qui ne peuvent pas se protéger eux même. ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 604
Points : 595
Réputation : 83

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: [Libre] Une balade seul... Ou accompagné ?    Mer 1 Aoû - 10:48





Feat :
Mathieu


Une balade seul... Ou accompagné ?

Un vide. Un trou béant. Voilà ce qu’il y a dans mon cœur et mon âme. Je continue à donner mes cours au lycée. Je reste professionnel, mais mes élèves ont senti le changement. Il n’y a pas un seul bruit dans ma classe, sinon celui fait par ma voix, monocorde, qui éraille le programme. Dès que la sonnerie signe la fin des cours, je fuis et déserte la foule. J’évite autant ce faire ce peu la salle des profs. Non pour éviter la présence de Tobias. Il n’est plus là. « Interné chez les fous », m’a dit Aless’. L’Italien joue un étrange jeu. Je sais qu’il a quelques affinités avec le chasseur. Entre tueurs… rien de surprenant en soit. Il m’a dit qu’il lui rendait visite chez les dingues. J’ai cherché en vain l’intérêt du patron du Pink. Tobias Rapier est une âme carbonisée. Il ne ferait pas un tueur fiable pour le chef de la mafia locale. « J’ai vu Tobias hier. » Pourquoi me dire ça alors qu’il pose devant moi la pinte que j’ai commandé ? Pense-t-il que je vais le questionner ? Lui demander comment va celui qui a fait si peur à Maxine qu’elle a…

Mes larmes roulent sur mes joues. Encore. Je revois son rire, son nez plein de la crème chantilly de ma propre glace. Je me souviens de nos jeux quand je l’ai aidée à s’installer chez nous. Elle a choisi les couleurs des murs de sa chambre, de la porte. Tout est resté comme elle l’a quitté. J’ai interdit à la meute de toucher à quoi que ce soit, fermé la porte de sa chambre à clé et planqué celle-ci derrière le tas de bois. Je n’arrive pas à faire mon deuil. Mille fois, j’ai imaginé venir régler son compte à ce tueur. Combien de fois j’ai pris la voiture, démarré pour finalement faire demi-tour trois pâtés de maison plus loin.

« Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère. »

Je m’accroche à ce mantra comme un naufragé à une bouée. Je sais que c’est la solution, le bon choix, l’unique façon de survivre. Mais que la nature qui m’entoure en soit témoin, c’est dur, douloureux et aliénant.

Ma routine est celle d’un automate. Je me lève pour aller donner mes cours au lycée. Je mange à l’écart d’un sandwich, d’une pomme, ou mes ongles quand je n’ai rien emporté. J’ai demandé à faire une pause au shérif Stilinski. Je ne suis pas en état de faire de la médiation. Il sait. Il comprend. Il compatit. C’est gentil, mais cela ne me rend pas ma Maxine.

Je marche sans but hors des sentiers battus. Les épines s’accrochent à mes bas de pantalon. Mes épaules éraflent le tronc des arbres. J’avance comme un aveugle, insensible à ce qui m’entoure.  C’est le matin. Je crois. Je ne sais plus. J’aimerais simplement pouvoir oublier ce manque, cette douleur quelques heures. Je me remets à peine de la perte de ma famille. Chaque deuil est terrible que cela soit pour une meute entière ou une seule personne.

La vie est précieuse. Pourquoi la gâche-t-on pour de si futiles raisons ?

Les monstres… belle excuse.

Je pense au gosse de Tobias, à sa femme. Je tente de me réjouir de leur mort. J’en suis incapable. Je suis triste pour cet enfant et sa mère. De leur futur qui n’aura jamais été. Comme celui de Maxine qui vient de s’éteindre.

(…)

Un bruit devant moi. Une odeur, humaine. Je ne veux voir personne, puis je me rends compte que je suis loin de tout chemin. Il ne devrait pas y avoir de promeneur ici. Juste des gens pas net, des meurtriers d’enfant, de jeune femme. Je n’ai pas réussi à sauver Maxine, je dois sauver les innocents. J’avance, droit sur ma cible. Inconscience totale du danger potentiel.

Une silhouette. L’homme se retourne. Je le reconnais. C’est un chasseur. Lui aussi veut tuer un membre de ma meute ? Comment savoir ? Comment protéger les miens de types comme lui.

Je ne dis rien. Mes yeux fixent ses mains. Au moindre geste suspect le lui saute dessus et je…

Je rien du tout. Je ne suis pas capable de tuer de sang-froid. Tobias s’en est sorti avec mon poing en pleine figure. Quel alpha pathétique je fais. Je me détourne et esquisse un pas pour partir me fondre dans la frondaison quand il m’interpelle.

- Oui ?



Codage par Libella sur Graphiorum




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lamy

avatar


Humeur : Joyeuse
Messages : 44
Points : 61
Réputation : 3
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: [Libre] Une balade seul... Ou accompagné ?    Dim 5 Aoû - 7:17



Une Balade

Featuring Libre


Aillant trouvé un coin agréable, je compte m’asseoir sur une pierre avec l'attention d'écrire mon carnet. Je devais parler des loups de la trempe de Willem. Car je sais que beaucoup sont comme lui. Et les chasseurs futurs doivent savoir que les loups garous sont beaucoup plus gentils et respectueux que semble le dire les histoires. Je regarde les oiseaux dans l'arbre au dessus de ma tête, et ferme les yeux en écoutant leurs chants avec un sourire aux lèvres. La nature est tellement reposante.

Attrapant mon carnet, je soupire, mélancolique. Je caresse la couverte avec lenteur. Il m'a été offert par mon frère. Je devais y écrire mes aventures surnaturelles, bonnes ou mauvaises. Mes peurs. Mes inquiétudes. Ce carnet ne contient qu'une seule histoire où la haine m'avait envahi. J'étais jeune. Et cette haine était dirigé contre ma propre famille. Ils avaient abattu, de sang froid, une meute, alors qu'ils étaient en cérémonie de naissance. La femme de l'Alpha venaient de donner naissance à leurs petite louve. Et ma famille les a tuer sans aucunes pitiés. Pourquoi ? Car un jeune loup, difficilement contrôlable, avait tué mon grand-père pour défendre sa femme. Par colère, j'ai refermé mon livre. Finalement, ce n'est pas aujourd’hui que je parlerais de la famille Shepherd.

Je me souviens que la plupart des autres histoires sont rarement des meurtres de sang froid. Sachant que je laisse toujours le choix au loup en premier, si j'en tue un, c'est qu'il l'a demandé en attaquant au lieu de choisir la discussion. Beaucoup de louveteaux ont souvent été en proie de leurs pleines lunes. Ce n'étaient pas des monstres, juste des enfants souffrant avec une grande difficulté de contrôle. Me le rappeler me fait du bien. Vraiment de bien. Ma peur et de finir monstre, en tuant n'importe qui de sang froid. Je frisonne à cette idée, mais je reste un homme. Un homme avec une arme. Et la folie ne prévient pas...


Je ferme les yeux, avec l'intention de faire une sieste réparatrice, seulement, jamais rien ne se passe comme prévu et un mouvement dans mon dos me fait tourner la tête. Par instinct, je porte ma main sur mon sac mais me souvient que je n'ai pris aucunes armes. Je soupire et me dit que tout va bien. Une silhouette d'homme. Je me redresse de mon caillou et me tourne vers lui. Il semblerait que lui aussi cherche la solitude. Puis soudain je le reconnais. Avec difficulté car il ne semble plus le même homme. Son regard exprime tellement de chose...

-Monsieur Shepherd ?

Un laps de temps passe. Sans doute dans la réflexion "Répond/Répond pas".

-Oui ?

Je sursaute. Je m’attendais à un silence radio, et un départ en course. Mais il me regarde. Je reste sur mes gardes, mais le fait que ce soit Willem me rassure beaucoup. Je n'ai aucune arme, je ne venais pas pour la chasse. Je rends compte que j'ai toujours mon carnet dans la main et par instinct, je le range dans mon sac avec trop de rapidité. Je me rends compte en me relevant. Le loup en fasse de moi s'est tendu, prêt à sauté sur l'homme que je suis. Je comprends alors qu'il a eu peur de revoir mon arbalète, mais pointé sur lui.

-Détentez vous, je n'ai même pas d'arme aujourd'hui. Sauf peut être mon stylo et du papier.

Je lui souris, me rassoie, et ferme les yeux. Dans un semblant de méditation, je laisse le l'alpha faire ce qu'il veut. Partir, rester, parler, ne rien dire...  

By Ash




+Mathieu Lamy
Nous chassons ceux qui nous chassent et Nous protégeons ceux qui ne peuvent pas se protéger eux même. ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 604
Points : 595
Réputation : 83

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: [Libre] Une balade seul... Ou accompagné ?    Jeu 9 Aoû - 13:12





Feat :
Mathieu


Une balade seul... Ou accompagné ?

Mathieu Lamy sursaute à ma voix. Est-il inquiet ? Il doit être au courant, sinon du nom de la victime, mais que les lycans de la ville sont en deuil. Est-il là pour faire régner « l’ordre » qu’un des leurs a piétiné ? Son regard semble chercher son arbalète. Je suis prêt à bondir quand il plonge la main dans son sac feignant de ranger son carnet. Mais son geste est trop précipité. Je m’attends à voir le canon d’une arme à nouveau pointée sur moi. Mes crocs et mes griffes sont encore sagement rangés, mais mes yeux luisent de leur lueur rouge. J’analyse chacun de ses micros gestes.

- Détendez-vous, je n'ai même pas d'arme aujourd'hui. Sauf peut-être mon stylo et du papier.

Il ne ment pas. Mais il a sursauté. De peur que je l’égorge ? Je n’aime pas sa réaction instinctive, celle de la peur. Cela prouve qu’il me considère comme dangereux, cela même alors que j’ai laissé l’autre fou en vie.

… il ne l’a pas poussé.

Qu’aurais-je fais si cela avait été le cas ? Voilà la question qui tourne en boucle dans ma cervelle sans que j’en connaisse la réponse. Aurai-je fait justice moi-même, puisqu’aucun tribunal humain ne peut se saisir de cette affaire ? Tuer me répugne. L’idée d’ôter la vie me rebute. Les seuls être que j’ai tué, ce sont des animaux en vue de nourrir la meute. Je mentirai si j’affirmais ne pas avoir été grisé par la traque et la chasse. Seulement je chassais avec respect du gibier et parce qu’il est dans notre nature d’avoir un régime majoritairement carnivore. Nous sommes des chasseurs respectueux de nos proies, car de leur survie dépend la nôtre. C’était le concept d’une vie simple au plus proche d la nature. Notre compensation était dans notre vie de nomade et à la non propriété d’un coin de nature.

Mathieu s’est rassis, calme, presque serein. Il ferme les yeux. Manœuvre pour me faire croire qu’i me fait confiance ? Sincérité de sa part ? Je suis perdu. A qui faire confiance ? Ma non-violence, mon manque d’agressivité ne font-ils pas de moi un alpha faible ?

Je scrute cet homme à l’apparence paisible. C’est vrai que Rapier n’a rien du type sympathique. Sa violence, il la porte sur le visage. Je soupire, las de cette guerre éternelle. Une guerre qui selon moi n’aurait pas lieu d’être si on laissait les loups en paix se gérer eux même. La violence appelle la violence, la peur, engendre la peur. Nous sommes dans un cycle infernal sans espoir.

- Où est la justice dans tout ça ?


Codage par Libella sur Graphiorum




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lamy

avatar


Humeur : Joyeuse
Messages : 44
Points : 61
Réputation : 3
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: [Libre] Une balade seul... Ou accompagné ?    Ven 10 Aoû - 10:22



Une Balade

Featuring Libre


Je sais que l'Alpha a les yeux rouges. Il semble à cran. De plus en plus, je me rends compte que Willem ne réagis beaucoup plus instinctivement que chez lui. Est ce le fait de savoir que je n'ai pas d'arme avec moi qui le conforte dans le fait que je suis une proie facile contrairement à l'autre soir où j'étais arbalète à la main ? Pourtant, je ne me veux pas agressif. L'homme semble être à vif. Blessé. Inquiet. Souffrant. Mais je ne bouge pas. Je ne veux pas qu'il pense que mes mouvements sont signe d'attaque à sa personne. Je refuse de me faire un ennemi, alors que je le respecte, même si je ne le connais pas.

Bizarrement, la présence de l'alpha me rassure. Mais il n'est pas bien. Ça se sent. Pas besoin d'être surnaturel pour voir que l'homme est en détresse. Pourtant, je ne bouge toujours pas. C'est à lui de parler, ce n'est pas à moi de venir chercher des informations. Je ne suis pas flics, et sa vie ne me regarde aucunement. Et même si je ne suis pas psy non plus, je serais prêt à l'écouter s'il en a besoin. Comme j'aurais fait avec n'importe qui. Comme j'aurais fait dans un autre cadre.

Dans un soupir, je ré ouvre les yeux. Tant pis pour ma sieste. J'attrape mon sac, en essayant cette fois d'être calme. J'attrape ma bouteille d'eau. Après une longue gorgée, j'en propose à Willem. Je veux mettre une relation de confiance. J'ai confiance en lui, seulement, je sais, et je comprends parfaitement, que lui n'ai pas confiance au chasseur que je suis. Comment pourrais t-il l'être ? Lui et les siens sont traqué par moi et les miens. Fichue guerre qui ne mène nulle part. Sauf à de la folie et des meurtriers.

- Où est la justice dans tout ça ?

Je regarde Will. Et soudain, un déclic se fait dans ma tête. Le premier hurlement d'hier soir. C'était lui. Le Deuil général de la nuit... J'inspire un grand coup et me retiens de frapper le sol. C'est toujours les meilleurs qui perdent quelqu'un dans cette guerre...

-La Justice ? C'est une fausse idée. La Guerre qui nous sépare n'est qu'une histoire de vengeance guidée par la peur et la colère. La Haine de temps en temps.

Je marque une pose et me redresse, involontairement menaçant. Je suis triste. Et en colère. Contre cette guerre.

-Plus j’entends d'histoire, plus les chasseurs me rendent fous. J'ai toujours considéré qu'un chasseur doit protéger. Ne pas tuer. Et plus le temps passe, plus je me rends compte que la chasse devient mauvaise. Trop s'en servent pour assouvir leur haine. Willem...

Je me calme alors, et instinctivement, je me rapproche de l'alpha en deuil et pose une main chaleureuse sur son épaule.

Je ne peux pas hurler. Mais croyez moi ou non, en entendant votre souffrance, j'ai fais ce que j'ai pu. J'ai prié. Pour vous. C'est tout ce que je pouvais faire. Je pensais pas que j'en parlerais. Mais Willem, je suis de tout coeur avec vous.  

By Ash




+Mathieu Lamy
Nous chassons ceux qui nous chassent et Nous protégeons ceux qui ne peuvent pas se protéger eux même. ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 604
Points : 595
Réputation : 83

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: [Libre] Une balade seul... Ou accompagné ?    Jeu 16 Aoû - 15:29





Feat :
Mathieu


Une balade seul... Ou accompagné ?

Quand je lui demande où est la justice dans la mort de ma bêta, Mathieu semble ne pas comprendre pendant quelques secondes pour finalement faire les connections qui s’imposent. Il ne pouvait pas ignorer le concert de hurlements. Par contre il ne semblait pas savoir que c’était ma meute qui avait été touchée par le deuil. La nouvelle semble sincèrement le chagriner. Je devrais en être soulagé. Un chasseur avec un peu d’empathie. Seulement je suis en lutte avec une colère sourde et glaciale. Une rage qui me creuse de l’intérieur et qui tente d’éroder l’homme que je suis et le loup paisible que j’ai toujours été.

-La Justice ? C'est une fausse idée. La Guerre qui nous sépare n'est qu'une histoire de vengeance guidée par la peur et la colère. La Haine de temps en temps.

… Rapier a une raison pour être devenu celui qu’il est. Merci Aless’ de m’avoir fait un portrait dramatique de mon collègue. Il a perdu une femme et un fils, sauvagement agressés par un alpha. Cela ne lui donne pas le droit d’effrayer Maxine au point de la… L’Italien joue un double jeu. Je sais où il veut en venir, seulement ma colère a besoin d’exutoire. Mathieu poursuit sur la noirceur du monde.

-Plus j’entends d'histoire, plus les chasseurs me rendent fous. J'ai toujours considéré qu'un chasseur doit protéger. Ne pas tuer. Et plus le temps passe, plus je me rends compte que la chasse devient mauvaise. Trop s'en servent pour assouvir leur haine. Willem...

Je trésaille quand il pose sa main sur mon épaule. Je retiens le geste de rejet instinctif du fauve blessé et l’observe de biais. Je pourrais moi-aussi faire comme Tobias. Céder à mes pulsions primaires, faire peur au chasseur au point de provoquer un drame. Mathieu me parle de prières et d’empathie. Je soupire de lassitude.

- Merci Mathieu. C’est difficile d’être le caillou qui bloque la roue de la violence. C’est la philosophie des Shepherd. Mais le prix à payer est trop élevé… Je ne suis pas de bonne compagnie ce soir. Je préfère rester seul. Mais merci de votre sollicitude. J’apprécie, vraiment.

Je fais un salut de la main et m’enfonce dans la nuit. Mon chagrin est toujours pesant, pourtant avoir croisé Mathieu m'a fait du bien.

HRP:
 


Codage par Libella sur Graphiorum




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lamy

avatar


Humeur : Joyeuse
Messages : 44
Points : 61
Réputation : 3
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: [Libre] Une balade seul... Ou accompagné ?    Dim 2 Sep - 8:57



Une Balade

Featuring Libre


Je ne pouvais qu'imaginer la souffrance réelle de l'alpha en face de moi. Mais pour avoir croiser Willem beaucoup plus blagueur et avenant, je savait que la souffrance que j'imaginais n'était qu'un pale reflet de ce qu'il ressentait. Lorsque, lentement il s'enfonce dans entre des arbres du sous bois proche de l'entrée de la ville, j'hésite à lui suivre. Puis je repousse cette idée purement chasseuse. En soupirant, j'observe la direction qu'il a prise, et finalement, je reste longtemps debout, sur place, à regarder le vide.

Le chant d'un oiseau me fait sursauté, et en tournant la tête, je peux voir une jeune biche qui fouille dans mes affaires. Elle y a trouvée une pomme juteuse. trop fasciné pour la virer de là, je l'observe et attend qu'elle termine son repas. Elle est magnifique. Soudain, le brame d'un cerf me fait sursauté et la jeune demoiselle s'enfuit. Son amoureux qui la rappelle ?

Finalement, je m'assoie à même le sol, et fini par faire la sieste que je souhaitais... Mes affaire sous moi, personne ne pouvais me voler sans me réveiller, et par habitude et instinct, quand je dors hors de chez moi, j'ai toujours un oeil ouvert... Sait t'on jamais qui nous pouvons croiser. Aujourd'hui c'était Willem, mais qui aurais-je pu découvrir...? Car si je me souviens, il y a des lycans un peu moins gentils que Will et sa meute. Et des chasseur aussi.

C'est sur cette pensé, que je m'endors. Je ne vais pas vous racontez la suite qui serait inintéressante. Sauf si, par chance ou malchance, une autre personne se pressente...
 

By Ash




+Mathieu Lamy
Nous chassons ceux qui nous chassent et Nous protégeons ceux qui ne peuvent pas se protéger eux même. ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Libre] Une balade seul... Ou accompagné ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Big Boss motorisé. Seul ou accompagné ?
» Big boss motard ....
» Seul ou accompagné ?
» Seul sur la plage (libre)
» Balade à grande vitesse [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Dans la ville :: Aux limites de la ville-
Sauter vers: