AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
8 décembre 2018

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Therence Garnet


►►►◄◄◄

Tobias Shepherd




Classement au
24 novembre 2018

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
10 novembre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Therence Garnet


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
27 octobre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Liam Dunbar




Classement au
13 octobre 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Therence & Caracole


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
29 septembre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Tobias Shepherd


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
15 septembre 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Andy Turing




Classement au
31 août 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Andy Turing


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
18 août 2018

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
4 août 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Amance & Willem


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
21 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski




Classement au
6 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
23 juin 2018

Scott McCall


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
9 juin 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Vicky Anderson


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
26 mai 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alex


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 The knight of the night [Alessandro]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shinomi Amemiya

avatar


Messages : 67
Points : 80
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/10/2018
Age : 28

MessageSujet: The knight of the night [Alessandro]   Lun 5 Nov - 17:48

J'avais passé une sale journée au lycée. Certains de mes élèves et certains des professeurs ont le don de m'agacer. Cela, en plus des piteuses notes à rendre à certaines classes, en sachant pertinemment que je perd mon temps à leur inculquer de bonnes méthodes de calcul puisqu'ils ne passent pas leur vie à aimer les cours. Être professeure n'est pas un métier si facile tous les jours. Heureusement lorsque je suis rentrée chez moi, j'étais redevenue de bonne humeur.

J'étais montée prendre une douche et me changer avant de revenir en peignoir devant le sofa, allumer l'ordinateur et me demander quel manga j'allais bien pouvoir me regarder ce soir. Oh eh puis zut, un manga vampire ferait l'affaire pour faire de bons rêves ce soir. J'installais le dvd dans la fente jusqu'à ce que mon ventre me fasse revenir à la réalité. Le grognement me fit rougir de honte et je relevais les yeux pour voir, face à moi, l'îlot de cuisine. Hmmm... Une petite bifurcation du regard sur la gauche et j'admirais la pile de vaisselle artistique qui me faisait pitié mais surtout penser à la Tour de Pise, posée dans l'évier.

Je me levais quand même pendant que le dvd s'allumait et faisait passer les sponsors. Je m'avançais insouciante jusqu'au frigo en espérant qu'il y ait encore à manger jusqu'à devenir pâle.


- Hare... j'étais sûre d'avoir fais les courses... Tch~!

Je soupirais et refermais le frigo, tant pis. Je fouillais mon îlot de cuisine en cherchant un cupnoodle que j'étais sure d'avoir acheté en grande quantité... Et toujours rien. Bon, il ne me restait plus qu'à annuler ma soirée dvd nulle en célibataire et espérer trouver un coin dans cette ville pour me nourrir convenablement. J'imagine que les magasins sont déjà fermés, ce dont je n'ai pas l'habitude. Au Japon, j'avais au moins une petite boutique qui restait ouverte toute la nuit pour me rassasier lorsque je n'avais plus rien à grignoter. Je chouinais encore en coupant l'ordinateur, j'allais me rhabiller, j'attrapais mon sac à main et je remettais mes chaussures pour sortir.

Prenant ma voiture de location, je m'aventurais en terrain inconnu à la recherche d'un truc à grignoter en dehors de ces fast-food immondes. J'espérais ne pas rentrer trop tard à la maison, j'avais un peu peur de traîner en pleine nuit dans ces rues. La musique à un volume raisonnable, je faisais un créneau et me garais devant une foule d'endroits encore ouverts. Je sortais du véhicule et le fermais à clé lorsque j'entendis des rires étranges. Certainement des hommes bourrés. Leurs motos étaient garées sur le trottoir. Aussi regardais-je une seconde l'affiche d'un lieu qui me paraissait sympa. The Pink Print. Lorsque je sentis une main sur mes fesses, je me demandais si j'allais finalement entrer, ces hommes n'avaient pas l'air méchants, aussi n'osais-je pas mettre de raclée au premier venu.


- Hé poupée tu as l'air perdue !
- Non non.
- Allez, dis-nous tout ! On peut peut-être t'aider !
- On peut manger ici ?
- Moi j'ai autre chose à te faire manger si tu veux ! Héhéhé !


Grossière erreur d'avoir parlé à ces poivrots. Ils ne me lâchaient plus et me collaient d'avantage à me sortir des obscénités. Comme si j'étais née de la dernière pluie à ne pas comprendre qu'ils étaient à deux doigts d'entreprendre une scène érotique à plusieurs avec moi comme actrice principale. Finalement, l'un d'eux me toucha un endroit plus sensible que les autres, je n'ai pas contrôlé ma main qui est aussitôt allée se plaquer violemment sur la joue du pire peloteur du monde. Eh merde, moi qui ne cherchais pas les ennuis, je les ai énervé en giflant l'un d'eux.

Aussitôt rentrais-je dans le "Pink Print" après quelques insultes et menaces. Si je ressortais d'ici, j'allais me faire violer, violenter et pire encore. J'espérais de tout cœur qu'ils ne s'en prendraient pas à la voiture de location. Encore prise de violents frissons de dégoûts qui traversaient l'entièreté de mon corps, je restais quelques instants à fermer les yeux pour me calmer, devant cette porte. J'entendais un fond musical qui finit par me décrisper. L'endroit était plutôt chaleureux. Je m'avançais vers l'inconnu jusqu'à un serveur qui m'adressait une table pour deux, malgré ma solitude.

L'homme ayant un certain âge avancé, était très bien vêtu, très chic et me fit porter la carte des alcools. Eurf... Avec ces vieux voyous devant l'établissement je vais sans doute éviter de boire. Qu'est-ce que je suis venue faire ici ? Je demandais à l'homme respectable si on pouvait manger ici, il m'apportait une autre carte, fiou, sauvée. Je pouvais enfin, d'une main le caressant, tenter de calmer mon estomac qui criait au loup. Dan, ce serveur qui au fil des minutes s'était présenté, me proposa l'un des plats sucrés-salés. Il me parlait de miel.


- D'accord, je veux bien découvrir cela, merci à vous !

Pendant qu'il partait, je regardais l'endroit animé qui semblait neuf, peut-être venait-il d'être rénové, ou restauré. En tout cas cela était loin d'être triste et beaucoup de personnes semblaient s'amuser, discuter de choses en tout genre. Néanmoins je restais à penser à un plan pour sortir d'ici, je n'allais pas passer toute la nuit ici à attendre que les pervers s'en aillent, demain j'ai des cours à donner.


Dernière édition par Shinomi Amemiya le Mar 13 Nov - 1:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Amaro

avatar


Humeur : Dangereusement votre
Messages : 1169
Points : 1199
Réputation : 240

Date d'inscription : 15/11/2015
Localisation : Au Pink Print

MessageSujet: Re: The knight of the night [Alessandro]   Dim 11 Nov - 16:15

clickAlessandro & Shinomi
xxx
« Il cavaliere della notte. »
Réveil difficile ce matin. J’ai passé la moitié de la nuit à tenter de sauver un camion d’alcool de contrebande de la voracité des flics, et l’autre moitié à tenter de leur échapper avec la squadra. Nous avons sauvé nos peaux, mais perdu l’alcool. C’est le risque du métier, je ne peux pas gagner à chaque fois, et toute la volaille n’est pas bête. C’est un sergent, Ross Anderson, il fait partie de la police d’état. Ce fumier a fait le lien entre des vols d’entrepôt et de fourgon. Avec ce qu’il s’est passé cette nuit, c’est toute notre méthodologie qui est à revoir. Aiden va devoir aller de plus en plus loin pour nous procurer les véhicules indispensables à l'organizzazione.

(…)

Neuf heures, je descends au bar et m’accroche au percolateur comme un drogué sur sa seringue. Il me faut un bon litre de café pour pouvoir tenir les yeux ouverts. Deux heures de sommeil c’est bien trop peu. J’avale la première tasse en me brûlant la gorge, la deuxième suit le même chemin quand j’aperçois Therencio à l’autre bout du comptoir. À cette heure, il est censé être en cours de mathématiques. Il me voit, termine son café en vitesse et tente de déguerpir. Je le rattrape sur le trottoir et lui passe une branlée. Le ton monte, il me parle d’un autre adolescent. Je ne comprends rien. J’imagine que c’est lié au surnaturel et qu'avec les clients en terrasse qui profitent de notre scène, Therencio ne peut pas être plus clair. N’empêche, il n’a pas à sauter les courts ! L’intelligence et l’instruction sont deux piliers importants qui font que l’on reste en vie.

- Vai a scuola bordello !

(…)

Le coup de feu de midi est passé, je suis sur les rotules. Je laisse les rênes du bar à Jerry pour aller dormir quelques heures.

(…)

Finalement j’émerge vers les dix-huit heures. J’avais vraiment du sommeil en retard. Une douche brûlante, puis froide, termine de me remettre les idées en place. Sigaretta aux lèvres, je me change, ma chemise est toute froissée. Je m’étais allongé tout habillé.

Quand j’arrive au bar, c’est le rush derrière les fourneaux. Cela m’ennuie d’ennuyer Charlie alors qu’il est bien occupé, mais l’ours a dû m’entendre me lever, car lorsque je passe dans son dos, il se retourne avec une assiette pleine à mon intention.

- Merci amico, tu es un frère.

Je m’installe à côté de la caisse et lorgne sur les comptes tout en mâchant mon steak fortement assaisonné… au miel. Je ne suis pas assez frais pour râler. La viande est excellente, mais trop sucrée à mon goût. Je fais passer cette impression d’avoir la langue qui colle par un verre de whisky.

Quatre types, qui ont déjà bien entamé leur soirée, entrent dans le bar en braillant. Je leur lance un regard noir. Ou ils se tiennent à carreau, ou je les vire. Le message semble être passé –pour le moment–, l’un d’eux lève les mains en signe d’apaisement. Ils vont s’asseoir au comptoir. Ils semblent chercher quelqu’un. Je n’ai pas le temps de m’éterniser, Jessie requière ma présence au stock, elle n’arrive pas à attraper une caisse de soda qui s’est coincée sur une étagère.

HRP:
 


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinomi Amemiya

avatar


Messages : 67
Points : 80
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/10/2018
Age : 28

MessageSujet: Re: The knight of the night [Alessandro]   Mar 13 Nov - 2:34

HRP:
 

Dan était parti chercher mon repas ainsi que celui d'autres clients. Les serveurs s'occupaient à leurs affaires et je restais bien silencieuse dans mon coin en attendant sagement. La musique en fond changeait et avait de bons airs que je ne connaissais pas. Tiens, ça change ! J'observe encore quelques minutes paisibles en regardant quelques personnes dont Dan qui m'amène mon assiette et celui qui reçoit la sienne en même temps. Apparemment nous mangerons la même chose, un steak au miel.

Malheureusement mon moment de paix se terminait sur cette note où je me souhaitais en pensées un bon appétit. Les portes claquaient et l'un des quatre motards et poivrots au look rockeur, est rentré en déboulant comme s'il allait se ramasser la face au sol, mais il se rattrapait. Cela ne l'avait pas empêché de crier.
"Où qu'elle est cette salope ! Montre toi je vais te faire la peau ! Putana !" Oups... J'ai frappé si fort que ça ? Je n'osais même pas me retourner pour vérifier, j'avais direct reconnu les insultes et les voix rocailleuses imbibées d'alcool. Me crispant sur ma chaise, je tentais de me faire toute petite en me rapprochant au plus près du mur auquel j'étais déjà collée. Si seulement je pouvais disparaître, j'ai horreur de ça, j'ai peur, que vont-ils me faire ?

Étrangement, mon regard se tourna vers la caisse où l'homme à la chemise froissée qui mangeait le même steak que moi, quoique je n'avais pas encore touché à mon assiette, vint lancer un regard meurtrier à ces hommes.
"Ouais pardon, je me calme mec... désolé !" Je fixais une seconde fois ma table. Pitié faites que je n'aie pas d'ennui. Si je me montre cabossée à mes élèves demain, je vais me sentir minable. La boule au ventre, je commençais à ne plus avoir faim, j'avais qu'une hâte, m'en aller, rentrer chez moi. La terreur s'emparait lentement de moi, de même que mes pensées néfastes et parano qui ne pouvaient s'empêcher d'imaginer toute sorte de scénario macabre après la fin de ce repas.

Ces poivrots s'étaient installés au comptoir et continuaient de picoler tout en fumant. Je me levais après avoir entendu deux de ces types se dire en croyant chuchoter :
"Tu m'la cherches et tu me la fous dehors, on va la passer à tabac ! Je vais lui en foutre moi de me baffer. 'Tain en plus elle m'a laissé une belle marque. Garce va." Où sont les toilettes ? Que j'aille m'y planquer ?! Je les trouvais après avoir balayé le fond de la salle des yeux. Je m'y dirigeais en bousculant sans faire exprès la chaise de l'homme en chemise froissée. "T'es con mec, faut pas cogner ce genre de nana alors qu'on pourrait s'en faire un bon casse dalle, t'as vu comment elle est roulée la chintok !"

- Excusez-moi. Dis-je d'une voix tremblante. Je continuais ma route et j'allais me rincer le visage. Heureusement que je ne suis plus maquillée. Je renversais sans faire exprès un peu d'eau sur ma jupe noire et mon débardeur kaki. Punaise, ce que j'ai une tête affreuse quand je suis effrayée. Allez calme toi, calme toi... Vas manger et si ils continuent de foutre la merde, tu payes et tu te casses... Nan... Je sais. Je vais sortir des toilettes et vite demander l'addition à Dan, au moindre mot type qui m'approche je m'enfuirais. Mes mains tremblaient sur le lavabo. Allez, c'est sans doute la faim, ignore les et c'est tout. Un grand soupire et je retournais à ma table en solo, cette fois-ci je n'ai pas bousculé la chaise du beau jeune homme, j'ai bien fais attention. Cependant mon courage d'aller chercher l'addition vers Dan alors que ces pervers sont au comptoir, s'est subitement envolé. Je suis une lâche, je me sens ridicule mais je ne trouve pas d'échappatoire.

La soirée se déroula plus calme que je ne l'avais imaginé même s'il restaient les menaces que si je sortais j'allais prendre cher. Je mangeais un peu moins prostrée, j'écoutais la musique en tentant de me détendre le plus possible, cela dit j'étais trop timide pour m'adresser aux autres clients, et bien trop gênée d'aller demander qu'on me raccompagne. Mais plus j'attendais qu'ils partent en me planquant dans mon coin de solitaire, plus la salle se vidait et bientôt il n'y avait plus de client. J'étais quasiment la dernière et eux, étaient encore là plus souls que tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Amaro

avatar


Humeur : Dangereusement votre
Messages : 1169
Points : 1199
Réputation : 240

Date d'inscription : 15/11/2015
Localisation : Au Pink Print

MessageSujet: Re: The knight of the night [Alessandro]   Jeu 29 Nov - 21:21

clickAlessandro & Shinomi
xxx
« Il cavaliere della notte. »
Une cliente bouscule ma chaise. Je la regarde avec étonnement, je ne suis pourtant pas dans le passage. Elle file en direction des toilettes. Je fronce les sourcils, une odeur de sigaretta chatouille mes narines. Je suis moi-même un grand fumeur, pourtant je respecte la loi et vais me les geler dehors pour satisfaire mes besoins de nicotine.

- Hey vous ! Cet établissement ne fait pas d’exception et comme dans tous les bars du pays, il est strictement interdit de fumer à l’intérieur.

Les types s’exécutent de mauvaise grâce, préférant jeter leur mégot dehors puis de revenir coller le comptoir que de terminer leur sigaretta à l’extérieur. Cette docilité cache quelque chose. Je retourne à mes comptes et mon assiette.

La femme qui m’avait bousculé est revenue à sa place. Elle semble mal à l’aise. Mes comptes terminé ainsi que mon assiette, je m’apprête à aller la voir quand le fût de bière que Jerry est en train de changer  a sa bonde qui défaille. C’est la panique derrière le comptoir. Cela arrive rarement, mais quand cela se passe, c’est une belle merda. J’aide mon barman en passant derrière le bar. Il n’y a rien à faire, la pression est trop forte que la bière jaillit malgré le torchon fermement maintenu par Jerry. À deux, nous attrapons le fût de façon à dégueulasser le moins possible et alors le mettre dehors dans le caniveau où vingt litres de bières s’en vont progressivement dans les égouts.

Il faut nettoyer, l’affaire m’occupe à plein temps. La soirée passe rapidement. J’ai dû aller me changer après avoir dû nettoyer le sol. J’ai préféré le faire moi-même et laisser mes serveurs disponibles pour les clients. Demain, il faudra faire, un grand nettoyage derrière le bar, pour que cela revienne à un état correct. Ce sont les aléas du métier. Jerry n’y est pour rien. La bond devait être fatiguée et l’usure est parfois difficile à deviner. Je signalerai à mon fournisseur qu’il m’a livré un fût défectueux. Je compte bien me faire rembourser.

(…)

La fille de fin d’après-midi est toujours là. C’est étrange, car elle ne semble pas s’amuser. J’aide Jerry à commencer à ranger le bar alors que les clients partent peu à peu. Les ivrognes sont toujours collés au comptoire, je profite de l’altercation de l’un d’eux avec une cliente qu’ils importunent quand elle passe près d’eux pour atteindre la sortie.

- Vous avez assez bu. C’est par ici la sortie.
- On sort si on veut !


J’écarte les pans de ma veste. Depuis que l’ancien ami de Tobias est dans les parages, je ne quitte plus mes deux armes. Le calibre semble refroidir les ardeurs du chef de la bande. Ils sortent du Pink, mais vont s’installer sur le trottoir d’en face. C’est maintenant le problème de la flicaille, plus la mienne. La musique s’arrête. Le DJ range son matériel personnel et celui qui appartient au bar. Il ne reste qu’une poignée de clients et toujours cette fille. Je me décide à aller la voir quand à travers la vitrine, je vois l’un des poivrots que j’ai foutu dehors regarder à l’intérieur du bar. Je crois que je viens de comprendre le problème. Je m’approche de la jeune femme.

- Buonasera. Je m’appelle Alessandro Amaro et je suis le propriétaire de cet établissement. J’ai l’impression que vous avez un souci avec ces types dehors. Vous auriez dû en parler au personnel, je les aurais virés bien plus tôt.

Elle est effrayée et peut-être intimidée.

- Je peux vous raccompagner chez vous. Ils n’oseront rien tenter si je suis là. Cela ne me dérange pas, il faut que je sorte de toute façon. Ma voiture est juste deux magasin plus loin. Nous fermons dans dix minutes. Cela vous convient ?

Je lui fais un sourire chaleureux. Je fais beaucoup de choses mal, mais j’ai toujours respecté les femmes. C’est dans ma culture.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The knight of the night [Alessandro]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Screen armures 165 Knight
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Centre ville :: Restaurants / Bars :: Pink Print : Bar gay friendly-
Sauter vers: