AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Badges


Classement au
10 août 2019


Amance Jouve

►►►◄◄◄


Alex Cormier

►►►◄◄◄


Peter Hale



Classement au
27 juillet 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Isaac Lahey

►►►◄◄◄


Mathieu Lamy



Classement au
6 juillet 2019


Therence Garnet

►►►◄◄◄


Andy Turing

►►►◄◄◄


Peter Hale



Classement au
22 juin 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Amance Jouve



Classement au
08 juin 2019


Derek Hale

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
25 mai 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Andy Turing

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
11 mai 2019


Richard Turner

►►►◄◄◄


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Mafdet Mahes



Classement au
27 avril 2019


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Peter Hale

►►►◄◄◄


Richard Turner



Classement au
13 avril 2019


Therence Garnet

►►►◄◄◄


Peter Hale

►►►◄◄◄


Andy Turing



Classement au
30 mars 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Arizona Blake



Classement au
16 mars 2019


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Amadeï Caïmbeul



Classement au
2 mars 2019


Andy Turing

►►►◄◄◄


Wesley Beaumont

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro



Classement au
16 février 2019


Andy Turing

►►►◄◄◄


Vicky Anderson

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
2 février 2019

Therence Garnet


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
19 janvier 2019

Arizona Blake


►►►◄◄◄

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Mederick Ravendorne




Classement au
5 janvier 2019

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Andy et Alessandro


►►►◄◄◄

Tobias Rapier





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez
 

 L'archaïsme britannique [ft Arizona]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arizona Blake

Arizona Blake

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Symbol17
Âge du personnage : 18 ans
Humeur : Même elle, elle sais pas.
Messages : 75
Points : 87
Réputation : 4
Date d'inscription : 12/11/2018
L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Girl_210

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archaïsme britannique [ft Arizona]   L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 EmptyLun 28 Jan - 12:30






L'archaïsme britannique

Feat.Mederick Ravendorne



La jeune femme ouvrit deux yeux reposer, sa plaie au flan la tiraillait certes encore un peu mais elle se sentait on ne peut plus mieux. « Merci Mederick » pensa-t-elle avec un doux sourire. D’un regard sur la pièce elle s’aperçut qu’il ne faisait pas jour et elle ne déduit rapidement qu’il devait être dans la soirée et non pas au petit matin. Elle se souvenait c'être rapidement endormie après que le druide avait tant bien que mal rassuré la mère inquiète de la jeune louve.

Un bruit de respiration venant d’une autre pièce indiqua en Arizona que son soigneur c’était lui aussi abandonné à quelques instants de répit. Après tout, il avait quand même utilisé beaucoup de ses ressources pour venir en aide à la blessée, et il l’avait patiemment écouté alors qu’elle délivrait ses souffrances adolescentes. « Il a eu la patience que Sean n’aurait jamais eue. » Sean, était un bon professeur, il était clair et précis, il lui avait déjà enseigné certaines choses qu’elle n’aurait su apprendre seule et il l’a aidé à dompter l’animal en elle. Par contre, il lui manquait le côté affectif de la chose, bien trop souvent absent et quand il n'était là pas un seul acte de tendresse. Chose qui, Arizona s’en rendait compte à présent, lui avait bien trop manqué. Personne pour l’écouter signifiait également tout gardé pour soi et en conséquence risquer de se torturer avec nos démons. En une soirée, Médérick avait sauvé la vie de la louve, gagner sa confiance, délivrer la jeune femme de bien des souffrances et surtout lui avait donné l’impression d’être un peu plus normal et capable d’être apprécié.

D’un lent geste, afin d’éviter toutes douleurs, elle se releva dans le lit pour son plus grand bonheur. Elle était restée allongée là trop longtemps et son membre engourdi criait grâce. Ravie de voir qu’elle était à nouveau capable de s’assoir sans hurler ou s’effondrer, Arizona jeta un regard à sa plaie qui semblait plutôt bien cicatrisée. Elle sortit une jambe de dessus la couverture et posa son pied nu sur le parquet de bois. Une fois les deux pieds au sol, elle s’appuya sur le rebord du lit pour en sortir et se mettre debout. Ses jambes chancelantes la tenaient à peine et elle manquât de s’effondrer. Par chance elle se rattrapa au lit avant de se laisser tomber à terre. Le bruit avait sans doute réveillé Médérick car il accourut dans la pièce avant d’écarquiller les yeux sur la jeune louve couchée sur le parquet dans une position plutôt improbable qui lui jeta un regard désespérer. Devant le sourire rieur de Médérick, Arizona le soupçonna de légèrement ce moquer d’elle et elle durcit son regard avant de lâcher un petit sourire devant la situation qu’elle s’avait quelque peu amusante.

« Y'aurais moyen d’avoir un peu d’aide, s’il te plaît… »

L’homme accourut pour l’aider à s’assoir dans le lit, où elle remit la couverture sur ses jambes. Mederick s’assit près de celles-ci.

« Je me sens vraiment mieux. Et je crois bien que ma plaie cicatrise bien… »

Elle lui sourit doucement.

« Merci… Merci pour tout… »

Sa voix avait repris lentement son ton normal, moins joyeux. Sa dernière phrase insinua fortement qu’elle ne le remerciait pas juste pour la plaie mais bien pour l’intégralité des événements depuis la veille au soir.





© Fiche by Mafdet MAHES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3583-arizona-blake-termine
Mederick Ravendorne

Mederick Ravendorne

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Symbol21
Alias : Le Medef
Âge du personnage : 28 ans
Messages : 184
Points : 154
Réputation : 20
Date d'inscription : 19/11/2018

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archaïsme britannique [ft Arizona]   L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 EmptySam 2 Fév - 6:59


L'archaïsme britannique

Feat : Arizona Blake



Mederick avait replonge dans un sommeil léger, entre-coupes par les recents évènements. Morphée dans sa hargne lui infligeait tour a tour ses propres demons, comme si la pensée de la plaie d’Arizona ne lui suffisait pas. Allonge sur le canapé de sa chambre, le druide grognait a intervalles réguliers, son poing serre s’agitant. A ses pieds s’agitait feu le fils du comte, la mort terrible qui s’en était suivi mais également le désastre que cela avait failli causer. Par la faute des échecs de Mederick.

Lorsque le bruit sourd d’un corps au sol résonna a ses oreilles, le jeune homme ouvrit aussitôt de grands yeux. Le fils était en vie ! Il avait besoin de lui ! Nauséeux et fiévreux, le druide bondit sur ses pieds et tangua jusqu’à la porte de la chambre du comte. Il avait un tonique dans sa trousse de soins qui permettrait a son patient de… Mederick s’arrêta net et regarda sans comprendre la jeune femme étendue au sol comme une poupée de chiffons. Qui était donc cette blonde ?

Aussitôt les pieces du puzzle se remirent en place dans la tete du britannique qui écarquilla de grands yeux en se rendant compte de sa méprise. Arizona était son nom, Phoenix le surnom qu’il lui avait attribue. Ecorchure sur un sorbier, debut d’empoisonnement sanguin. Il l’avait soigne. Mederick se rappela aussi de la longue conversation qu’il avait eu avec elle au sujet de l’importance d’une meute. Cette pensée lui tira un sourire moqueur a le pense que sans lui elle serait bien en peine de se remettre debout.

Il répondit au regard dur d’Arizona par des yeux d’acier et une expression de glace. Elle avait encore beaucoup de chemin a faire avant de pouvoir imiter la grandiloquence toute anglaise de faire passer un message d’un simple mouvement du visage. Il s’avança vers elle et l’aida a s’asseoir tout en remettant la couverture sur ses jambes. Il jeta un coup d’œil a la cicatrice et accorda un sourire a la jeune femme. Elle guérirait complètement.

"Je suis content de te revoir en pleine forme Arizona." dit d'une voix calme, bien qu'épuisée, le druide. "Ta vie a été mise en danger au cours de cette nuit. Une meute aurait pu te soigner dès ta blessure en t'emmenant voir son émissaire ou un autre druide. J'espère que tu te rends compte de l'importance de ne pas être seule dans la vie ? Surtout lorsqu'on est une louve. Tu me promets de faire un effort ? Et de pas m'oublier lorsque tu partiras ?"

©️️ Fiche by Mafdet MAHES




“Madam, you have bereft me of all words, Only my blood speaks to you in my veins,” sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3591-mederick-ravendorne-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3593-le-bestiaire-de-mederick
Arizona Blake

Arizona Blake

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Symbol17
Âge du personnage : 18 ans
Humeur : Même elle, elle sais pas.
Messages : 75
Points : 87
Réputation : 4
Date d'inscription : 12/11/2018
L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Girl_210

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archaïsme britannique [ft Arizona]   L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 EmptyLun 25 Fév - 20:55






L'archaïsme britannique

Feat. Mederick Ravendorne



La jeune louve ne put s’empêcher de se renfrogner à l’instant où le druide évoqua une nouvelle fois l’utilité d’une meute. Evidemment, malgré tout, Arizona avait bel et bien conscience qu’il avait raison… Elle avait eu beaucoup de chance qu’il ait trouvée… Sans lui elle ne serait plus qu’un corps vide de toute âme et de vitalité. Ne restant de son humanité passée que le souvenir incomplet qu’avaient ses parents… Contrôlant son agacement pour tenter d’être constructive et de ne pas faire preuve d’une mauvaise volonté qui n’avait pas sa place dans la situation, elle prit la parole :

« Je sais… Je n’ai aucune envie de l’avouer mais tu as raison… Je…, Elle fit une pause, cherchant ses mots, J’ai conscience que ma vie serait plus facile si j’avais une meute, je sais aussi que je dois apprendre à contrôler mon loup, car mon êta instable pourrait être dangereux pour moi et les autres. C’est pourquoi je te promets de faire un effort pour trouver une meute même si cela me déplait. Je ne te promets pas de rester paris eux mais je veux bien au moins tenter. Pourquoi t’oublierais-je ? Comment pourrais-je t’oublier ? Certes notre rencontre n’a pas été la plus longue de toute l’histoire mais elle a été suffisamment marquante et instructive pour qu’elle reste dans mon crâne encore un bout de temps. Si tu c’avait depuis combien de temps on ne me va plus parler comme tu le fais… Mederick, la question est : toi, m’oublieras tu ? »


Plantant son regard dans les yeux de Mederick, la prunelle emplie d’une émotion de nudité. À ses côtés elle avait su brièvement se sentir à la fois tellement jeune et tellement grande. Elle ne sait pas comment il a su la rendre à la fois si faible et si forte. Elle devait encore bosser pour atteindre une parfaite armure, la preuve, il avait su la désarmer avec une grande facilité, juste avec des mots… Sur un ton plus léger, se détachant de son expression de faiblesse pour se peindre d’une douce lueur espiègle…

« Peut-être que tu pourrais, me donner pour quelque chose pour cacher ma poitrine… »


L’homme rougit à la mention des rondeurs à peines cachées de la jeune louve.

« Après tout je ne suis pas convaincue que demain matin ma mère trouvera ça normal que sa fille soit la poitrine à découvert chez un parfait inconnu… Elle pourrait faire un scandale et je ne suis pas sûr que tu ailles réellement envie de finir ta journée dans une cellule… »




© Fiche by Mafdet MAHES

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3583-arizona-blake-termine
Mederick Ravendorne

Mederick Ravendorne

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Symbol21
Alias : Le Medef
Âge du personnage : 28 ans
Messages : 184
Points : 154
Réputation : 20
Date d'inscription : 19/11/2018

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archaïsme britannique [ft Arizona]   L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 EmptyMar 26 Fév - 4:41


L'archaïsme britannique

Feat : Arizona Blake



Mederick sourit en écoutant la réponse d’Arizona. Le petit Etat abritant Phoenix accueillait aussi un esprit conciliateur malgré l’adolescence et la colère propre a sa condition de jeune louve, dans tous les sens du terme. Malgré ses sens chamboules par sa force surnaturelle et sa juvénile fougue, elle assumait enfin avoir besoin d’une meute. Cela suffisait au druide. La simple promesse d’au moins essayer de s’intégrer. Il savait qu’elle finirait par trouver sa place.

« Me t’en fais pas. Chaque homme sur cette Terre finit un jour ou l’autre par s’installer, ses liens se renforcent alors avec ses compagnons et la terre qui les entoure. Certains auront besoin d’une famille nombreuse mais proche, d’autres d’un clan aux frontières floues. Enfin certains se contenteront d’une compagne, de quelques instants de complicité… »

Le regard du druide se perdit l’espace d’un instant dans celui de la convalescente. Les vraies blondes aux yeux bleus se faisaient rares dans cette ère des couleurs et des extravagances capillaires a l’image de cette tète de paille du film Labyrinthe… Un petit garçonnet qu’il avait vu également dans quelques séries a succès aux cotes d’un estropie… Cette pensée le ramena aussitôt à sa patiente et à sa phrase.

« Je n’ai pas eu de nombreux patients » murmura Mederick. « Mais aucune n’a été aussi difficile que toi. Je ne t’oublierai pas. »

Cela était faux. En partie seulement. Mederick avait bien connu un cas qui l’avait marque bien plus profondément. Il avait cristallise son choix de devenir druide et d’aider le monde surnaturel a se protéger, parfois de lui-même. Mais ce cas avait été un profond échec. Arizona représentait au contraire son succès, sa capacité a être autant un conseiller qu’un soigneur.

La remarque d’Arizona rompit le fil des pensées du druide qui rougit brutalement au souvenir du corps a moitie nu de la jeune femme. Son regard se perdit cette fois bel et bien vers ce jardin des Hespérides tentateur. Ou plutôt vers ses deux la. Mederick, l’espace d’un instant, ne put s’empêcher de boire de tout son saoul. Mais pour tout agrume mythologique il n’eut guère que la vision de mandarines aux courbes arrondies avant de se rendre compte de son comportement déplacé digne d’un adolescent.

Adolescent qu’il n’était plus depuis plus de dix ans au contraire de la jeune fille ! Epouvante par cela et terrasse par la fatigue, Mederick se leva d’un bond et se tourna vers aussitôt vers son armoire. Il en ressortit une chemise blanche qu’il jeta sur les couvertures d’Arizona. Sans se retourner il lui répondit d’une voix devenue monocorde et tendue :

« En effet, je ne compte pas finir en prison pour cela. La chemise te sera surement trop grande mais tu trouveras certainement une raison pour ta mère. D’ailleurs, il faudra qu’elle te prenne ailleurs qu’ici. Elle verrait aussitôt que je n’ai pas l’âge d’être le père d’une adolescente. Et les conclusions qu’elle pourrait en tirer en serait malheureuses… Pour nous deux. Reposes toi et viens me cherche quand tu souhaites partir. Je t’accompagnerai sur la route. »

A ses mots et sans un regard en arrière, Mederick s’éloigna, le dos droit.


©️️ Fiche by Mafdet MAHES




“Madam, you have bereft me of all words, Only my blood speaks to you in my veins,” sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3591-mederick-ravendorne-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3593-le-bestiaire-de-mederick
Arizona Blake

Arizona Blake

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Symbol17
Âge du personnage : 18 ans
Humeur : Même elle, elle sais pas.
Messages : 75
Points : 87
Réputation : 4
Date d'inscription : 12/11/2018
L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Girl_210

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archaïsme britannique [ft Arizona]   L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 EmptySam 9 Mar - 22:15






L'archaïsme britannique

Feat.Mederick Ravendorne



La réaction de Mederick jeta sur l’esprit d’Arizona l’ombre d’un doute… L’homme avait soudain paru si froid et presser de voir la louve partir de chez lui. Pourtant tout semblait aller bien. Il s’était détourné sans un mot, lui jetant quelques indications bien vagues…  Elle était là, seule dans le lit, la chemise rouler en boule entre ses bras … Dans sa tête tournaient plusieurs questions. La première était la raison de pourquoi Mederick avait fui si vite après qu’elle ait mentionné sa poitrine… La deuxième concernait la vague d’ombre et le manque de sincérité que la louve attentive avait pu remarquer alors que le druide parlait de ses anciens patients…
Arizona suspicieuse enfila en vitesse la chemise qui était en effet bien trop grande pour la demoiselle qui ne prit pas le temps de refermer correctement les boutons. Elle se glissa hors du lit, ses jambes faibles la soutenant avec encore un peu de difficulté et pour éviter d’à nouveau se retrouver par terre, elle s’appuie sur le mobilier… Médérick était déjà dans une autre pièce et la louve tenta de le suivre à ne pas feutrer. Lorsqu’elle le rejoignit, il ne se retourna pas. Même quand la jeune femme souffla son nom avec douceur… Alors, elle posa une main légère sur le bras du druide…

« Est-ce que tout va bien ? »

Le druide sembla souffler un coup avant de juste tourner la tête restant résolument de dos. Arizona lui offrit un doux regard avec une légère pointe d’inquiétude. Le genre de regard qu’on adressait à un proche… Seulement Médérick n’était pas un proche, enfin pas au sens propre du terme. Certes, la louve, l’appréciait fortement mais ça ne fessait que quelques jours qu’ils se connaissaient. Pourtant, elle ne put s’empêcher de se demander si elle était coupable de quelques choses voilà pourquoi elle rajouta d’une voix grave :

« Ai-je fait quelque chose ? Ou alors ai-je dis quelque chose qu’il ne fallait pas ? »

Elle fronça les sourcils avant de réfléchir à une autre approche…Peut-être allaient-ils se confier, ou pas d’ailleurs… Dans tous les cas, Arizona sentait un malaise auquel elle voulait trouver une solution dans le plus bref délai. Il lui tournait toujours le dos, fuyant son regard et est contacté Arizona respira lentement avant de transformer ses traits pour les rendre d'une douceur gracile et féminine, puis s'approcha... Doucement, elle remit une main légère sur l'épaule du druide et vint lui murmurer au creux de son cou, les lèvres délicates et la voix suave:

«T'aurais-je rappelé de mauvais souvenirs?»

La jeune louve savait que la tendresse d'une femme même faite ou presque pouvait pousser les hommes à se confier. Les femmes étaient passés expertes dans l'art de la manipulation au fil de l'évolution donnant l'impression d'être la victime alors que dans l'ombre elles contrôlaient le monde... Évidemment que les injustices et que les véritables victimes étaient existantes mais cela ne change rien au fait que pour se défendre les femmes ont apprise à savoir s'utiliser... La tendresse d'Arizona pour Mederick n'étaient qu'en partie faite, elle appréciait le druide, et n'aimait pas le voir ainsi mais elle ne voulait pas de lui autre chose que la relation qu'ils avaient jusqu'à là... Cela n'empêcha pas la louve de se pencher un peu plus, son souffle explosant enfin particules d'aire sur le coup de l'homme...   Si l’homme se refusait encore à lui répondre, elle se laisserait aller à une colère animale. Trois principes qu’elle s’efforçait d’apprendre à contrôler pour faire avouer, le neutre ou l’inquiétude, le charme enjôleur et pour finir la force et la colère. Elle espérait que l’une de ces trois manières lui ferait profit et que le druide succomberait à la tentation de se confier… L’homme se décida enfin à se retourner, Arizona qui ne s’était pas reculé se trouvait fort proche de l’homme, leur visage n'était à vrai dire qu’à quelques centimètres de distance l’un de l’autre. Cela embarrassait la jeune femme qui ne trouvait pas beaucoup de plaisir à être ainsi si proche du druide mais elle voulait de la réponse voilà pourquoi elle ne bougeât pas d’un millimètre et haussât un fin sourcil dans une expression purement interrogative…
© Fiche by Mafdet MAHES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3583-arizona-blake-termine
Mederick Ravendorne

Mederick Ravendorne

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Symbol21
Alias : Le Medef
Âge du personnage : 28 ans
Messages : 184
Points : 154
Réputation : 20
Date d'inscription : 19/11/2018

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archaïsme britannique [ft Arizona]   L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 EmptyDim 10 Mar - 9:44


L'archaïsme britannique

Feat : Arizona Blake


A peine fut-il assis que Mederick comprit que le sommeil le fuirait. L'excitation de la nuit semblait avoir tétanisée ses muscles et son esprit restait éveillé malgré les heures de sommeil manquantes. Sa sensibilité atteignait des sommets imaginables. Déjà ombrageux au quotidien, il se sentait à cran et le druide ressentait déjà les prémices d'un mal de crâne poindre au fond de sa boîte crânienne. Il hésita une longue seconde à se faire une infusion de saule pleurer. Mais avant d'avoir pu prendre une décision un murmure lui parvint.

Mederick se figea avant de reconnaître le timbre de la voix. Arizona... Que faisait-elle derrière lui ? Elle devait se reposer ! Sa nature de louve ne la rendait pas invincible. Après ses aventures, rester au lit devenait obligatoire au moins pour le reste de la nuit. Déjà que le jour n'allait pas tarder à poindre. Toute patience lui échappa et Mederick laissa un souffle sonore pour toute réponse avant de tourner le dos à la jeune fille. La mimique était brutale mais au moins comprendrait-elle sa signification sans aucun souci.

Pourtant il sentit son regard sur lui et une vague d'agacement l'envahit. Mâchoires serrées et regard sombre, le druide allait se retourner pour sermonner Arizona lorsque la lycéenne reprit la parole d'une voix plus grave et inquiète. Cela coupa court à toute colère de la part de Mederick mais il continua à lui tourner le dos. L'humeur de s'occuper des inquiétudes d'une adolescente ne lui venait pas après avoir passer une grande partie de la nuit à s'occuper d'elle. Il n'avait finalement qu'une envie. Dormir et attendre le jour.

La main se glissa sur l'épaule du druide qui se recroquevilla malgré lui. Il essayait d'éviter le contact avec la jeune fille et les tentations qu'elle représentait à son jeune âge. Ne le comprenait-elle pas ? Un frisson parcourut Mederick lorsqu'il la sentit se pencher et murmurer d'une voix soudainement plus sensuelle. Cela n'allait presque pas de paire avec le caractère d'Arizona. Elle apprenait encore à jouer de ses atouts. Et dans sa fatigue cela ne déplaisait pas au druide d'en faire les frais. Mais il devait rapidement mettre fin à ce jeu. Le souffle chaud sur sa nuque était presque de trop pour ses nerfs à vif.

« Retournes-te cou... » commença-t-il en se retournant. Il se rendit alors compte de la proximité d'Arizona et son souffle se coupa dans sa gorge. Voir la louve si proche de lui était inattendu et perturbant. Ses épais sourcils levés pour tout interrogation. Mederick ne sut quoi faire. Dans la pénombre les lèvres d'Arizona étaient autant de feux pour son esprit. Son souffle se fit plus puissant et ses grandes mains se posèrent sur les hanches de la jeune femme pour l'écarter de quelques centimètres de lui. Sans se retirer il lui répondit enfin : « Mon premier patient lorsque j'étais enfant a connu une chute à cheval. Il s'est empalé tout comme toi sur un sorbier. Cependant, je n'ai pas réussi à le sauver. C'était un ami proche de la famille et sa mort m'a marqué. Maintenant s'il te plaît Arizona. Retournes te coucher avant que je ne fasse quelque chose de mal. File au lit s'il te plaît et reposes toi. »


©️️ Fiche by Mafdet MAHES




“Madam, you have bereft me of all words, Only my blood speaks to you in my veins,” sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3591-mederick-ravendorne-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3593-le-bestiaire-de-mederick
Arizona Blake

Arizona Blake

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Symbol17
Âge du personnage : 18 ans
Humeur : Même elle, elle sais pas.
Messages : 75
Points : 87
Réputation : 4
Date d'inscription : 12/11/2018
L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Girl_210

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archaïsme britannique [ft Arizona]   L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 EmptyMar 12 Mar - 18:00






L'archaïsme britannique

Feat. Mederick Ravendorne



Il ne s'était confié, du moins en partie, mais pas suffisamment que pour satisfaire Arizona qui fronçât un peu plus les sourcils…

« Non ! »

Un seul mot, fort, dur, acre dans la bouche de la jeune louve. Non, elle n’irait pas ce coucher, non elle ne lâcherait pas… Les lèvres pincées, le regard furibond, les muscles tendus, la jeune femme venait d’endosser l’attitude typique qu’elle avait quand l’animal en elle menaçait de prendre le dessus sur l’humaine. S’appuyant contre un mur, pour soutenir son corps encore faible, et croisant les bras sur son torse dans un signe de confrontation, Arizona démontrait sa détermination à savoir. Elle rajouta d’une voix grave, sans détacher ses yeux froids du druide:

« Tu ne me ferras aucun mal. Pourquoi m’en ferrais-tu ? »

En vérité la louve avait sa petite idée, un doute, de la réponse… Après tout, Mederick était humain… Un véritable humain. Elle voulait tout de même entendre l’homme le dire à voix haute, l’avoué… Peut-être aurait-elle droit du même coup à une deuxième confidente… La première, ne la troublait guère plus ce que ça, elle devait se douter qu’il en avait vu des choses… Après tout il était médecin. Cela dit, elle comprenait ou du moins envisageait la souffrance et les remords qu’il pouvait endurer.


Elle se crispa, l’animal qu’elle avait volontairement sorti du sommeil n'était bien plus
«réveillé» que ce qu’elle ne le pensait et le contenir était dur, vraiment dur. Elle connaissait sa réelle difficulté à se contrôler et se mettre en colère signifiait joué avec le feu… Elle tenu bon dévisageant celui qui lui faisait face, lui aussi semblait en colère… Arizona s’en voulut un peu mais ne fléchit pas, tout du contraire. Elle se rapprocha à nouveau de l’homme, sans douceur, presque brutalement mais avec une sensualité bien féminine… Elle se recolla au torse chaud, humain, de l’homme. Testant sa limite, le vrillant d’un regard sombre et furieux. Maîtrisant sa louve…

« Regarde… »


Elle mit une main sur le thorax de Mederick de façon à être proche de lui mais gardant une marche de sécurité… Elle avait cessé de jouer à la jeune femme bien élevée, l’esprit que très peu claire, elle se laissait guider par sa furieuse envie de savoir et par l’animal qui trépignait en son sein…

« Tu ne me feras rien. »

Elle avait soufflé la phrase dans un grondement sourd, déplacé. Elle voulait qu’il la remette à sa place, du même coup elle pourrait prouver ce qu’elle avance… Il ne lui fera rien, elle le voulait.
© Fiche by Mafdet MAHES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3583-arizona-blake-termine
Mederick Ravendorne

Mederick Ravendorne

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Symbol21
Alias : Le Medef
Âge du personnage : 28 ans
Messages : 184
Points : 154
Réputation : 20
Date d'inscription : 19/11/2018

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archaïsme britannique [ft Arizona]   L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 EmptyVen 15 Mar - 14:22


L'archaïsme britannique

Feat : Arizona Blake


Il l'avait prévenue. Elle ne l'avait pas écouté. Mederick sentit poindre une colère sourde dans son coeur et son regard se fit plus ombrageux. Une longue nuit d'angoisse et de soins l'avait lessivé et aucune patience ou prudence habitait ses yeux à cet instant. Ses lèvres découvrirent ses dents dans un rictus malsain et il s'avança d'un pas, le visage fermé. Assez jouer du rôle de druide gentil et au coeur généreux. L'altruisme était derrière lui pour faire part à sa part plus sombre.

« Je pourrais t'empoisonner d'une goutte d'aconit dans ton oreille. Tu es peut être une louve et je ne suis qu'un humain mais j'ai des savoirs qui te rendraient malade. Je les mets au service des malades et des blessés. Alors retourne te coucher car je connais aussi des remèdes qui te feraient dormir aussi profondément qu'un écossais après trois pintes de Stronbow. »

Menaçant, Mederick s'avança encore d'un pas et il vit à sa grande surprise la jeune femme se crisper. Il ne s'était pas attendu à une telle réaction et ne sut pas quoi faire l'espace d'une seconde. Le druide pouvait presque sentir la louve bouillonner dans le coeur d'Arizona et il ne s'en fallait que peu pour que le soleil de Phoenix le brûle d'un seul éclat de colère. Mais la fatigue faisait de Mederick un pilier imprudent. Elle s'avança elle aussi, ne faisait aucunement reculer le druide qui grogna juste à l'encontre de la jeune femme. Une telle proximité était des plus étranges pour le jeune homme. La main d'Arizona se posa contre son torse. Ce fut presque une brûlure pour Mederick qui se tendit en retenant sa respiration. Les prochains mots de la jeune femme le firent rougir violemment. Le traiter-t-elle de lâche ou de faible en le mettant au défi de cette manière ? Epuisé et oubliant toute retenue, le druide se pencha vers elle.

« Je pourrais te faire tomber d'un souffle petite brindille. »

Comme pour prouver ses paroles, il franchit les quelques centimètres les séparant et posa ses lèvres contre celle d'Arizona. Son baiser se prolongea quelques secondes et il se rapprocha de la jeune femme en posant ses mains autour de sa taille. Profitant alors de la stupeur de sa patiente, Mederick la jeta soudainement sur son épaule, prenant soin de profiter de la douce chaleur dégagée par ce corps puis la mena jusqu'au lit avant de l'y déposer brutalement.

« Maintenant couche. Je peux rester dans la chambre si tu le souhaite. Mais il faut que tu te reposes. D'accord ? »

©️️ Fiche by Mafdet MAHES




“Madam, you have bereft me of all words, Only my blood speaks to you in my veins,” sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3591-mederick-ravendorne-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3593-le-bestiaire-de-mederick
Arizona Blake

Arizona Blake

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Symbol17
Âge du personnage : 18 ans
Humeur : Même elle, elle sais pas.
Messages : 75
Points : 87
Réputation : 4
Date d'inscription : 12/11/2018
L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Girl_210

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archaïsme britannique [ft Arizona]   L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 EmptyLun 18 Mar - 16:16






L'archaïsme britannique

Feat. Mederick Ravendorne



Il l’avait embrassée, il avait succombé au jeu provoqueur de la louve la laissant démunie et troublée. Sur ses lèvres un gout amer et puissant s’y attardait. Elle avait senti toute son âme se recroqueviller alors que leurs visages se rapprochaient. Arizona laissa Mederick la jeter dans le lit ou elle s’y assis reprenant ses esprits. L’homme qui l’observait semblait attendre une réaction et elle ne parvenait pas à dire s’il semblait honteux ou pas du baiser qu’ils avaient échangé. La jeune femme chassa de son esprit embrumé la perplexité de la chose pour planter ses yeux redevenus doux dans ceux hésitants de Mederick.

« Reste ! »

Cela n’était nullement un ordre juste une douce supplication aux notes amères et déroutées. Alors que la louve réfléchissait quoi dire. Formant dans sa tête mille phrases différente avant de les effacer d’une pensée…

« Je t’attire n’est-ce pas… »

Elle avait posé la question du bout des lèvres sur un ton neutre, presque détaché. Elle ne plaçait aucun espoir dans la réponse du druide, la louve ne désirait qu’une réponse sincère… Médérick porta une main à son menton dans un simple geste de réflexion avant de se rapprocher du lit sur lequel Arizona l’observait. Sans réellement attendre de réponse, la jeune louve poursuivit d’une voix douce.

« Quoi qu’il en soit, Médérick, je ne peux rien pour toi… Tu mérites quelqu’un capable de te rendre ton attirance quelle qu’elle soit. »

Arizona n’éprouvait pour le druide qu’une reconnaissance élevée. Il voyait en l’homme une figure fraternelle et le jeu sensuel qu’elle avait menés au côté de Mederick lui renvoyer une image plutôt malsaine dont elle n’était pas particulièrement fière. Certes ne le fait que ses charmes aillent fonctionner avait de quoi lui plaire mais le baiser qu’ils avaient échangé n’avait pas lieu d’être. Surtout en vue de ce qu’Arizona savait de ses propres attirances. Voilà pourquoi elle posa sur l’homme un regard doux ne masquant pas sa véritable fragilité que Mederick avait déjà tant vue.

Sur une note ironique Arizona aurait pu trouver la situation amusante… Après tout, le druide, lorsqu’il l’avait trouvé, en sang dans la rue, qu’il l’avait écouté se plaindre de ses douleurs adolescentes Puis ensuite ramenées ici pour la sauver, ne devait surtout pas se douter que ça finirait sur une discussion si… Déplacé ?
© Fiche by Mafdet MAHES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3583-arizona-blake-termine
Mederick Ravendorne

Mederick Ravendorne

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Symbol21
Alias : Le Medef
Âge du personnage : 28 ans
Messages : 184
Points : 154
Réputation : 20
Date d'inscription : 19/11/2018

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archaïsme britannique [ft Arizona]   L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 EmptyMer 27 Mar - 14:29


L'archaïsme britannique

Feat : Arizona Blake


Seul le silence répondit à Mederick qui le buvait de tout son saoul. Arizona semblait enfin s'être fatiguée, digne enfant à l'énergie presque inconsommable. Il pourrait bientôt gagner la quiétude de son fauteuil - puis dès que la jeune femme serait partie celle de son lit. Inconsciemment il avait presque envie de s'affaler dans ses couvertures ne serait ce que pour sentir la délicate odeur de peau qu'elle laisserait derrière elle. Mais l'étrangeté d'un tel comportement et l'idée de renifler également les sinistres remugles de ses humeurs l'aidait à écarter tout désir malsain.

Mederick voulut s'éloigner mais avant d'avoir pu esquisser un geste, l'ordre surgit de la nuit. Ce n'était pas la sécheresse du maître d'école, ni même la supplication langoureuse de l'amante qui transpirait dans cette voix. Seulement l'intonation perdue et innocente de la jeunesse, de l'enfance effilochée par la vie. Le druide hésita l'espace d'une seconde avant de s'asseoir lourdement sur le lit aux côtés d'Arizona. Allait-elle revenir sur son geste ? Evidemment. Songeur, il la regarda réfléchir avant que les mots tombent d'un ton faussement neutre. Mederick porta sa main à son menton pour se frotter un ersatz de barbe le temps de trouver la réponse adéquate. Mais à ses yeux il ne servait à rien de cacher la nature primaire de l'homme à une louve.

« Il est bientôt 6h du matin Arizona. Nous avons partagé un moment intense, j'ai risqué ta vie entre mes mains et j'ai bien failli te perdre. Au delà de cela nous nous sommes ouverts l'un à l'autre à la faveur de la nuit. Dans les légendes, la lune attire les secrets et la complicité. Il arrive que dans des instants aussi... puissants comme cette nuit l'homme ressente un besoin. La sexualité est quelque chose de brutal, d'involontaire. Je n'ai jamais été doué à ce petit jeu, un véritable coeur d'artichaut. Je me suis laissé emporté par mes besoins primaires. » Mederick regarda la jeune fille. Elle devait à peine comprendre ce dont il parlait. Sans être aller chercher des termes volontairement scientifiques, il voyait bien que la jeunesse et l'éducation d'Arizona différaient de lui. « En d'autres termes, mon corps aurait simplement voulu que je te saillisse comme l'étalon d'une jument. » Peut être trop métaphorique encore ? Rouge pivoine dans la pénombre, sa main couvrant presque sa bouche Mederick répondit enfin pleinement : « Mon geste était déplacé et ne prouvait que mon envie de te faire l'amour Arizona. Ni plus ni moins. Maintenant dors et ne pense plus à ce sujet. Ce n'était que des enfantillages. »

Sans laisser le temps à la blonde de répondre, Mederick se laissa aller en arrière et s'endormit au pied de sa patiente en l'espace de quelques secondes. Dans moins de trois heures, la mère d'Arizona risquait d'appeler et s'inquiéter...

©️️ Fiche by Mafdet MAHES




“Madam, you have bereft me of all words, Only my blood speaks to you in my veins,” sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3591-mederick-ravendorne-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3593-le-bestiaire-de-mederick
Arizona Blake

Arizona Blake

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Symbol17
Âge du personnage : 18 ans
Humeur : Même elle, elle sais pas.
Messages : 75
Points : 87
Réputation : 4
Date d'inscription : 12/11/2018
L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Girl_210

L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archaïsme britannique [ft Arizona]   L'archaïsme britannique [ft Arizona] - Page 2 EmptyDim 21 Avr - 20:07






L'archaïsme britannique

Feat.Méderick Ravendorne



Elle n’était guère choquée des aveux du druide, du haut de ses 18 ans la pulsion sexuelle était une chose qu’elle pouvait comprendre sans émois… Elle n’était plus une fragile enfant rougissant à la moindre mention du plaisir charnel, voilà pourquoi elle ne fit rien et n’eut aucun geste de répulsion aux paroles de l’homme. Elle savait ce qu’était l’attirance. Elle l’avait déjà éprouvé, elle avait déjà sentit au plus profond de son âme le feu brûlant et indomptable de cette énergie incontrôlable qu’est l’attirance. Elle en a eu peur, pour diverse raison… Médérick, sans doute, devait-il penser qu’Arizona ignorait beaucoup de choses et c’était, en soit, le cas, mais pas à ce point-là. Pourtant, elle ne le reprit pas quand il pensa être utile de préciser et d’employer des mots aussi francs que « faire l’amour. ». Elle le regarda, sans lueur de jugement, juste compréhensive. Alors, qu’elle ouvrait la bouche pour parler, il se leva, lui ordonnant de dormir et de ne plus penser aux récents événements… Et, à son propre étonnement, elle obéit. Elle s’allongea doucement et laissa Morphée prendre le contrôle.
Elle dormit un peu près de deux heures. Un sommeil sans rêve, doux et délicat. À son réveil, Médérick avait repris sa place, assit à ses côtés. Arizona ne posa pas de questions et se contenta de s’assoir avant de le regarder. IL ne disait rien, comme perdu dans ses pensées.

« Il faudrait que je rentre… »

La jeune femme ne disait pas la phrase de bon cœur, elle serait bien restée, mais ce n’était pas possible, elle le savait. Voyant Médérick ouvrir la bouche pour parler la jeune louve repris parole.

« Avant que tu ne dises quoi que ce soit, je tenais à te dire que je comprenais parfaitement pour tout à l’heure… Par contre, je ne jugerais pas ça comme des « enfantillages »… Je suis une grande fille, Médérick, et ne va surtout pas croire que je n’y connais rien… Et je ne t’en veux pas, je l’ai plus que chercher. »

Elle lui offrit un sourire sincère et posa une main délicate sur celle du druide… Ils restèrent ainsi quelques secondes à ce regardé en silence avant que la jeune louve ne reprenne ses esprits et sorte doucement du lit pour ne pas mettre à rude épreuve sa blessure qui avait certes presque guéri… Médérick, c’était aussi mis debout et lui tendit son blouson tacheter de sang. Le tee-shirt en revanche avait fini la première soirée en lambeau et était définitivement foutu. Arizona n’y pensa qu’un bref instant avec un peu de regret. Elle aimait bien ce tee-shirt après tout… La louve prit également son téléphone qu’elle avait abandonné sur une table précédemment. Un message de sa mère lui demandait où elle pouvait venir la chercher et à qu’elle heure…

« Ma mère voudrait savoir ou venir me chercher et dans combien de temps… »
Médérick sembla réfléchir un cours instant avant d’annoncer à voix haute une adresse.

« Je lui transmets l’information… »

Elle envoya à sa mère toutes les informations avant de se tournée vers le druide pour lui faire part d’une pensée.

« Je… J’ai pensé qu’il serait utile d’avoir de quoi te joindre… Pour la meute, je veux dire… »

Arizona ne rougit pas, pour la simple raison qu’il n’y avait derrière la demande aucune intention déplacée. Elle lui avait promis de faire des efforts et de chercher une meute, alors, elle fessait en sorte de rendre cela possible. Sans l’aide de Mederick, elle aurait beaucoup de mal à en trouver une…
© Fiche by Mafdet MAHES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3583-arizona-blake-termine
 
L'archaïsme britannique [ft Arizona]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» arizona
» C'est par où? [Takeshi] [=>terminé]
» Une Britannique se réveille avec l'accent jamaïcain...
» - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}
» Radovan Karadzic, un agent britannique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Centre ville :: Dans la rue-
Sauter vers: