AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Badges


Classement au
10 août 2019


Amance Jouve

►►►◄◄◄


Alex Cormier

►►►◄◄◄


Peter Hale



Classement au
27 juillet 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Isaac Lahey

►►►◄◄◄


Mathieu Lamy



Classement au
6 juillet 2019


Therence Garnet

►►►◄◄◄


Andy Turing

►►►◄◄◄


Peter Hale



Classement au
22 juin 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Amance Jouve



Classement au
08 juin 2019


Derek Hale

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
25 mai 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Andy Turing

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
11 mai 2019


Richard Turner

►►►◄◄◄


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Mafdet Mahes



Classement au
27 avril 2019


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Peter Hale

►►►◄◄◄


Richard Turner



Classement au
13 avril 2019


Therence Garnet

►►►◄◄◄


Peter Hale

►►►◄◄◄


Andy Turing



Classement au
30 mars 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Arizona Blake



Classement au
16 mars 2019


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Amadeï Caïmbeul



Classement au
2 mars 2019


Andy Turing

►►►◄◄◄


Wesley Beaumont

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro



Classement au
16 février 2019


Andy Turing

►►►◄◄◄


Vicky Anderson

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
2 février 2019

Therence Garnet


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
19 janvier 2019

Arizona Blake


►►►◄◄◄

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Mederick Ravendorne




Classement au
5 janvier 2019

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Andy et Alessandro


►►►◄◄◄

Tobias Rapier





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez
 

 Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.

Aller en bas 
AuteurMessage
Caracole O'brien

Caracole O'brien

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Symbol17
Alias : Bisouloup
Âge du personnage : 17
Humeur : toujours joyeux
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Leoric10
Messages : 1275
Points : 1396
Réputation : 101
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 30
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Empty
MessageSujet: Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.    Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  EmptyVen 28 Déc - 11:20



Un abandon de plus !




La pluie frappe le terrain dans un tintamarre brutal. Les gouttes écrasent la terre et projettent des traces de boues sur mon pantalon. Mes chaussures, totalement trempées, embrassent la gadoue et quand je lève mes jambes, le sol souillé, relâche mes semelles dans un son étrange, comme un brouink.

À ce bruit, je ferme les yeux et, comme pour ralentir le temps, je me concentre sur chaque détail qui m’entoure et l’étudie.

L’eau s’écoule de mes cheveux jusqu’à mon visage, puis tombe encore sur le pantalon. Elle ruisselle sur mes joues, tout comme mes larmes.

Caché de toute personne du lycée, j’essaie de garder mon calme, de comprendre le départ de Leoric, lui qui avait promis de ne pas m’abandonner.
Pourquoi ? Pourquoi ?

Je me gratte la tête, comme pour supprimer mes questions. Je suis tiraillé entre ma joie qu'il retrouve sa meute perdue, et l’envie de le voir rester, avec nous, sa nouvelle famille.
Je suis heureux pour lui, et pour moi, je suis triste.

Ai-je au moins compté pour lui ?

Je secoue la tête et chasse mes pensées. Je les éloigne de moi, car elles détruisent mon contrôle et me font perdre les moments de bonheur que j’ai eu.

Hors de moi, je sens mes ongles sortir doucement, s’allonger, la barbe suit la route et pousse, d’une traite.

Je respire lentement, pense à Liam, puis serre mes poings.

Paniqué, j’écoute la pluie, la sens couler le long de ma peau et me chatouiller. Je garde le tout en mémoire et sens mon corps se calmer. Pourtant, mes griffes ne se sont pas rétractées, tout comme mes dons lupins.

J’arrête de respirer une seconde. Un bruit de chaussure jouant avec la boue résonne dans mes oreilles et m’indique que quelqu’un approche. Je ne sais quoi penser. Je n’ose même pas ouvrir les yeux pour cacher mon regard, jaunis par mon pouvoir.

Qui arrive ?






© Fiche by Mafdet MAHES



Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Caraco11

Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t101-bien-le-bonjour-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t254-liens-de-caracole-ne-prend-plus-de-rp-sauf-celui-de-cahir
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Willem10
Messages : 781
Points : 759
Réputation : 103
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Noble_11

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Empty
MessageSujet: Re: Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.    Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  EmptyVen 4 Jan - 17:33





Feat :
Caracole


Un abandon de plus !


L’ambiance morose du lycée est éclairée par les sourires d’Amance. Si elle n’a pas le pouvoir de faire s’envoler mes soucis, elle a le don de mettre mon âme au repos quand elle est près de moi. Nous avons nos rituels au lycée. Après la fougue sauvage du début, nous nous astreignons à une tempérance, toute relative, pour ne pas perdre le crédit auprès de nos élèves. Nous sommes tous deux relativement bien vu par les élèves qui viennent à nos cours sans trop renâcler. Je n’en dirais pas autant des classes de littérature, que ce soit pour les cours de Peter Hale ou ceux de l’autre, j’ai toujours l’impression que les gamins y vont comme on monte sur l’échafaud, le pas lourd et le cœur en berne. Jerry m’a fait une indiscrétion l’autre jour. Rapier aurait roulé une pelle à un type. Le cœur du barman avait beau battre un rythme franc et régulier, je ne l’ai pas cru. Il me fait marcher. Déjà montrer ne serait-ce qu’une infime once d’intérêt pour quelqu’un d’autre que sa personne est inimaginable, mais de là que Rapier vire sa cuti… J’avais posé la question à Aless’, l’Italien n’avait ni infirmé, ni confirmé. Amaro a un sens de l’honneur et de l’amitié très affirmé. Mais non, ce n’est pas possible ! Ce type a un iceberg à la place du cœur.

Autre souci et non des moindre, le départ de Leoric. Je ne sais pas si tous les Norvégiens sont comme lui, mais en moins d’un mois, il avait plié bagage alors qu’il semblait avoir trouvé l’âme sœur ici. Il m’a dit adieu seulement parce que nous nous sommes croisés dans le couloir son dernier jour de cours. Je lui avais souhaité tout le bonheur possible. Je l’ai senti désolé, mais non moins déterminé. Si son départ précipité laissait un amoureux en berne, il abandonnait également un louveteau qui ne pouvait pas le suivre dans un pays dont il ne parle pas la langue et loin de son cadre de vie déjà bien amoché.

Caracole O’Brien, le souffre-douleur de Garnet, le gamin d’Aless’, traînait son spleen comme un forçat son boulet. Même son tortionnaire ne se rendait pas compte que dans les degrés de nuisance, il passait après l’abandon de Leoric. Réagir à cela est délicat. Une intervention de ma part pourrait être perçue comme une tentative de récupération. Mon but n’est pas de forcément élargir la meute, mais d’y accueillir ceux ou celles qui en éprouvent le besoin.

Lorsque je rends les devoirs corrigés à la classe de Caracole, je guette sa réaction. Je lui ai mis une bonne note, parce qu’il la mérite, mais j’ai dessiné un petit smiley à côté. Il range sa copie sans même lever le nez et sort avec les autres. Caracole, c’est l’élève gentil par excellence, trop pour son bien. Il est heureux quand les autres le sont, même si c’est à ses dépens. Il m’avait semblé si content quand Leoric l’avait pris sous son aile. Je secoue la tête. Le Norvégien était mon ami, mais pour ce geste, il perd ma considération. Alpha n’est pas un rang, mais avant tout une responsabilité. J’ai tenté de me rapprocher du louveteau, mais en vain. Il se recroqueville et s’enfuit. Il n’a plus confiance et doute de tout. Il ne veut plus souffrir également. J’aurais bien demandé à mon cousin de se rapprocher de lui, entre jeunes du même âge c’est souvent plus facile de se faire confiance. Seulement entre Tobias et moi, en ce moment c’est compliqué. Nous ne nous comprenons plus, la faute à personne ou à tout le monde.

(…)

Le ciel s’était méchamment couvert et bien que nous sommes en pleine journée, j’ai dû allumer l’éclairage de ma classe, tant il fait sombre. J’ai cours avec les terminales. Stiles mâchonne son stylo les yeux dans le vague, je n’ai pas le cœur à le reprendre. Depuis le combat avec la bête, il a perdu son dynamisme, comme s’il avait atteint ses limites. Malia souligne avec application au feutre fluo la moitié du polycopié que j’ai distribué. J’égrène mon cours, j’ai moi-même du mal à le rendre vivant et attractif. Navré, je constate le soulagement des élèves quand ils sortent. Par la fenêtre, j’aperçois Caracole qui marche sous la pluie comme s’il ne la sentait pas. Je soupire de tristesse pour lui. Ce n’est pas juste ce qui lui arrive.

(…)

Salle des professeurs.
Le babillage habituel, Amance n’est pas là, elle n’avait pas cours de l’après-midi. Dehors l’orage redouble d’ardeur, je pense au gamin seul et me décide. Je ne sais pas ce que je vais lui dire. Je sais que les promesses sont à éviter dans son cas. Il en a trop entendu, on l’a trop trompé. Dehors, je rentre la tête entre les épaules, il y a du vent qui ajoute une dimension angoissante à l’air saturé d’humidité. Je file vers le stade de lacrosse où j’ai vu disparaître l’adolescent. J’essaye de me tremper le moins possible, passant d’arbre en arbre et en suivant les murs et rebords de toit. L’atmosphère est pesante, lourde de tristesse, elle rayonne de la détresse du gamin. Je le repère vers les tribunes, dernières les trombes d’eau, il est presque invisible. Plus moyen de s’abriter, j’avance donc en évitant les flaques. Mes godillots se salissent de boue, ce n’est pas important, elles en ont vu d’autres.

Caracole me tourne le dos, voûté sur lui-même, il cache sa transformation. Le voir ainsi me fend le cœur. Il m’a entendu, son corps se tend, anxieux. J’ouvre la bouche pour une parole rassurante. Seulement, je crois que les mots sont vains. Je n’ai rien dit, mais il a maintenant senti mon odeur et mon aura. Il sait que c’est moi. La peur de trahir sa nature surhumaine s’éloigne, par contre sa détresse lui colle à la peau comme ses vêtements trempés de pluie. Sans geste brusque, je le contourne pour me mettre face à lui.

- Caracole…

Il ne me répond pas, alors j’avance d’un pas, comble l’espace qui nous sépare et le serre contre moi. Comme je suis plus grand que lui, en inclinant la tête, je le protège un peu de la pluie qui nous arrose copieusement. Je ne dis rien, simplement je lui offre un peu de ma chaleur et de ma présence.



Codage par Libella sur Graphiorum



Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Caracole O'brien

Caracole O'brien

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Symbol17
Alias : Bisouloup
Âge du personnage : 17
Humeur : toujours joyeux
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Leoric10
Messages : 1275
Points : 1396
Réputation : 101
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 30
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Empty
MessageSujet: Re: Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.    Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  EmptyJeu 17 Jan - 17:04



Un abandon de plus




Je m’enserre dans mes bras, lutte contre la pluie et le froid, ce froid qui m’assaille autant de l’intérieur que de l’extérieur. Je lutte contre mes états d’âme : l’incompréhension de cet abandon face à l’habitude des départs, comme si une lassitude naissait en moi, comme si je m’habituais à ce côté jetable qui m’est montré par ses fuites. Je lutte contre la noirceur de mes idées et perds tout contrôle. Incapable de me dominer, je laisse ma forme surhumaine s’exposer aux yeux de tous, même si je pense qu’il n’y a personne en ces lieux. Qui viendrait ici, à part des personnes qui me connaissent ?

Pourtant, je renifle la présence de quelqu’un qui se terre derrière les tribunes : il attend sans rien dire, comme pour me donner le temps de m’habituer à lui et de me permettre de sentir qui il est : un loup. Cette attention m’enlève une partie de mon stress, mais ma peine reste bien présente, vu que je ne me contrôle toujours pas ; à moins que je n’en aie pas envie ?

— Caracole…

Je ne dis rien, sachant pertinemment qu’il ne me comprendrait pas, vu que je n’arrive pas à m'expliquer mon état actuel. Je me pose trop de questions contradictoires qui n’obtiendront jamais de réponses. Pourquoi m’a-t-il laissé ? Pourquoi je ne l’ai pas retenu ? Pourquoi m’a…

Tous mes problèmes se taisent en une seconde. La pluie ne coule presque plus sur ma tête ou sur mes épaules. Le froid s’éloigne à son tour. Surpris, j’ouvre les yeux et observe la veste du professeur Shepherd. Puis, doucement, je sens son étreinte pour me rassurer, me calmer. Je l’enserre aussi, comme par réflexe, par habitude, comme un besoin vital. Pourtant, mon mal-être ne s’efface pas. Il reste tapi là, à jouer avec mes nerfs, à m’empêcher de me contrôler, à raviver mes mauvais souvenirs.

Ce passé où Leoric me promettait de ne jamais m’abandonnait, ou il me prenait dans ses bras et, ou il me jeta, peu après. Des paroles… qu’il n’a pas respecté. Des idéaux que j’ai cru… Trop vite. Et sa proposition de venir avec lui… Ou son numéro sur un morceau de papier pour que je puisse le contacter si j’en ai besoin… Mon besoin. C’était qu’il reste là, avec sa meute, ses amis… Mais non, il est parti…

Cet abandon me déstabilise et perturbe ma manière d’être, de penser et de faire confiance.

Pourquoi je me suis attaché si vite à lui ? Pourquoi j’ai l’impression qu’à chaque fois, les gens que j’apprécie m’oublient un jour ou l’autre et ceux que je côtoie encore se servent de moi ?

Je n’ai plus que Liam et Therence. Stiles par intermittence. Lewis, que je n’ai rencontré qu’une fois dans ma vie ? Voudrait-il toujours me parler ? Je n'ai plus que ces trois personnes, que je ne vois pas souvent.

Ce manque de contact me rend triste, tristesse qui augmente lorsque je me remémore mon enfance. Je me revois rire avec le cuistot qui m’a appris les rudiments de son travail et son départ forcé à la minute ou mon ancien tuteur l’a remarqué et je me rappelle surtout son regard sombre, quand il me présentait les nouveaux venus. Pourquoi à chaque fois que je me sens mal, ce passé me revient en pleine poire ? Pourquoi je pense encore à lui alors qu’il a disparu de Beacon Hills et que j’ai connu d’autres personnes ?

Et pourquoi fuient-ils tous ? Est-ce ma faute, tous ces départs ? Cahir est-il mort, car il m’a adopté ? Leoric est-il retourné chez lui, car j’ai suivi Therence ? Pourquoi mon alpha – enfin –, ancien alpha n’a pas hésité durant ses adieux ?

Pourquoi ?

— Pour… pourquoi ? prononcé-je entre deux sanglots.

Puis, je me tais. Je n’arrive pas à rajouter d’autre mot, bloqué par une peur soudaine. La peur d’un hypothétique abandon ? La peur de m’attacher à nouveau ? La peur de ne pas savoir quoi faire ? La peur de dire n’importe quoi, comme cette question. Elle ne sert à rien. Le professeur ne peut y répondre, par manque d’explication. Pourquoi quoi ? Même moi, je ne peux pas me décider.

Je lâche monsieur Shepherd, incapable de connaître mes désirs. Une étrange panique me prend quand je me demande ce qu’il va faire. Je doute de moi, de lui, de tout. Pourquoi, je suis incapable d'être fort ? Pourquoi j’ai besoin d'aide ?

Pourquoi… ce mot domine mes pensées, rien d’autre ne le surpasse. Pourquoi je ne peux plus retrouver ma forme naturelle ?

— Je suis perdu… J’arrive plus à rien.




© Fiche by Mafdet MAHES



Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Caraco11

Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t101-bien-le-bonjour-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t254-liens-de-caracole-ne-prend-plus-de-rp-sauf-celui-de-cahir
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Willem10
Messages : 781
Points : 759
Réputation : 103
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Noble_11

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Empty
MessageSujet: Re: Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.    Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  EmptyMar 22 Jan - 22:25





Feat :
Caracole


Un abandon de plus !


Le louveteau réagit positivement à mon approche, instinct de meute, même s’il n’est pas mon bêta et que nous ne nous connaissons que comme élève et professeur. Il s’agrippe à moi avec une énergie qui a tout l’air d'être celle du désespoir. Il tremble entre mes bras, trop éprouvé pour arriver à cacher sa détresse. Il émane de lui une profonde tristesse tout à fait saisissante de sa part. Caracole est un élève affable qui garde le sourire même quand il se fait chahuter par les autres. Son corps malingre, son regard naïf en font une cible idéale. Est-il en train de craquer pour harcèlement scolaire ? Qu’est-ce qui le mine autant ? Ses notes sont pourtant correctes

— Pour… pourquoi ?
— Pourquoi quoi Caracole ?


Il s’écarte de moi. Animal méfiant et craintif alors que je reste bienveillant. Qu’est-ce qui le torture à ce point ? Son regard hésitant, ses gestes erratiques, un manque de confiance total et cette profonde affliction. Il semble soudain avoir peur. De moi ? Pourquoi ? Qui l’a mis dans cet état d’accablement le plus total ?

— Je suis perdu… J’arrive plus à rien.

Ses yeux restent dorés, son émotion trop forte pour lui laisser l’énergie de contrôler son corps. Caracole est un louveteau stable. J’avais noté ce point en étant attentif à lui lors des pleines lunes. Son humeur était souvent égale, peut-être un peu trop enjouée, mais c’est bien un moindre mal d’une influence qui laisse d’autres loups exsangues. Je m’accroupis pour être plus bas que lui, pour qu’il ne se sente pas dominé par mon rang ou mon âge.

— Donnes-moi tes mains.

Il ne bouge pas, comme tétanisé. Alors doucement je prends ses mains entre les miennes. Ses griffes affleurent sa peau. Comme on peut aspirer la douleur, un alpha peut transmettre des sensations. C’est ce qui lui permet de dominer les autres loups. Là, rien de tout cela, je lui donne une chaleur aimante, un réconfort et une bienveillance. Je ne cherche pas à le faire plier pour que ses attributs se camouflent à nouveau dans son corps. Caracole a besoin d’être rassuré. La méthode marche, je le sens moins trembler et s’apaiser. Quand je suis certain que le loup est loin, je me redresse.

— Je t’offre quelque chose à boire de chaud à la cafète en face du lycée. On sera au sec. Cela te fera du bien et tu me raconteras ce qui te met en peine.

Je ne prononce pas le nom de Leoric. Avant les affaires de loups, je souhaite m’assurer que le souci n’est pas humain. Caracole est plutôt de nature docile, il hésite plus parce qu’il ne veut pas me déranger, mais finit par me suivre.

(…)

Dehors c’est un véritable déluge. Nous nous sommes installés au fond de cet endroit qui accueille souvent les lycéens après les cours. Là il est encore tôt et le sale temps n’invite pas à aller traîner. Nous sommes tranquilles pour au moins une heure. Je commande un thé et laisse Caracole choisir ce qu’il souhaite. Je demande à la serveuse de nous apporter des cookies avec nos boissons chaudes.

Elle nous apporte notre commande, puis nous laisse tranquille.

— Parles-moi Caracole. Pourquoi penses-tu que tu n’arrives à rien ?



Codage par Libella sur Graphiorum



Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Caracole O'brien

Caracole O'brien

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Symbol17
Alias : Bisouloup
Âge du personnage : 17
Humeur : toujours joyeux
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Leoric10
Messages : 1275
Points : 1396
Réputation : 101
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 30
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Empty
MessageSujet: Re: Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.    Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  EmptyLun 11 Fév - 16:57



Un abandon de plus




— Donne-moi tes mains.

Assis, j’essaie de me calmer pour ne pas me laisser dominer par ma peur et n’écoute pas la demande du professeur. Je garde mes mains où elles sont et ressens une étrange paralysie. Cette léthargie me vient de l’image de mon père adoptif que je me représente au loin, souriant. Je me concentre dessus pour me contrôler, mais, à l’heure actuelle, cette réminiscence ne m’offre que plus de souffrance, surtout que l’image de Leoric s’y dessine à son tour. Mon nouvel alpha s’enfuit loin, m’abandonne et s’efface de ma vue. Je désire me lever et le rattraper, un geste futile et inutile. Il est déjà parti. Je me retrouve seul, avec de faux espoirs, des rêves impossibles. Ces visions me donnent l’envie de remonter le temps, de zapper toutes ses souffrances, ces douleurs qui me suivront à jamais. J’ai même le désir de retourner chez mon ancien tuteur et d’oublier ces pertes. Et ce souhait se meurt aussi vite, quand deux mains capturent les miennes. Surpris, je sursaute et lève mes paupières. Devant moi, je remarque Willem inquiet. Je le regarde droit dans les yeux. Ses pupilles ne se teintent pas du rouge typique des alphas. Il tente de m’apaiser sans user de sa force et réussit en peu de temps. Je le remercie d’un sourire éphémère. Mes angoisses prennent moins de place et me laissent entrevoir autre chose que ma solitude. Ma peur doucement s’amenuise, s’efface et s’envole dans le ciel, comme si le professeur l’aspirait pour l’envoyer valser loin de moi. Mon loup se calme et entre ses marques : griffes, oreilles pointues et poils sur les joues. Une fois qu’il m’a permis de me libérer de mon côté surnaturel, Willem se redresse, serein avec un point d’inquiétude.
Je baisse la tête, en partie rassuré par son aide, mais aussi nerveux à l’idée de perdre à nouveau le contrôle et de succomber à la peur d’être abandonné.
— Je t’offre quelque chose à boire de chaud à la cafette en face du lycée. On sera au sec. Cela te fera du bien et tu me raconteras ce qui te met en peine.
Je le regarde un instant, m’apprête à lui dire non, ne souhaitant pas l’ennuyer encore plus. Il est déjà venu jusqu’ici pour voir si j’allais bien.
— Euh, je n’ai pas envie de vous embê… D’accord, rajouté-je tout simplement, car j’avais besoin de parler et qu’il me proposait son aide.

***

À l’intérieur, protégé du déluge, l’eau continue de dégouliner de mes cheveux. Je me frotte pour évacuer une partie de la pluie et m’installe en face du professeur. J’examine le peu de monde qui travaille dans le bâtiment sans poser mon regard où que ce soit. Je ne sais pas comment réagir face à Willem qui demande un thé. J’hésite sur mon explication et, comme pour éloigner ma réponse, pour reporter le départ de Leoric encore un peu, je commande, à mon tour un chocolat au lait.

Une fois servi, je touille la boisson, puis pose mes mains contre le gobelet chaud pour me donner de la force et avouer mes inquiétudes.
— Parle-moi, Caracole. Pourquoi penses-tu que tu n’arrives à rien ?
Je tourne la tasse, en avale une petite gorgée et m’imagine avec une moustache de chocolat. Comment pourrais-je lui dire ce qui ne va pas ?
— Car, depuis qu’il m’a laissé, j’ai de plus en plus de mal à me contrôler, expliqué-je, en ravalant ma salive.
Je me frotte l’avant-bras, évite de regarder Willem et m’enserre un peu.
— Pourquoi il m’a abandonné lui aussi ? Pourquoi il ne respecte pas sa promesse ?
Je me tais, m’empêche de pleurer, respire pour effacer les traces de tristesse. Je me gratte encore et reprends.
— Pourquoi, j’ai l’impression qu’on se sert de moi ? Pourquoi je dois toujours répéter les mêmes réponses aux gens en ne sachant pas grand-chose sur eux…
Je me tais et ajoute simplement :
— Désolé, je ne voulais pas…

Silencieux, j’hésite. Que puis-je lui dire de plus ? Je ne désire pas l’ennuyer encore plus avec mes soucis. Pire que tous, j’ai peur de lui parler et qu’à son tour, il me laisse. J’ai toujours cette impression de tomber sur des personnes qui souhaitent quelque chose de moi, puis m’oublie. Pourtant, la voix de Therence me révèle autre chose. Quand je lui ai fait découvrir le nom de mon nouvel alpha, le premier humain qui lui est venu à l’esprit, fut le professeur Shepherd.




© Fiche by Mafdet MAHES





Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Caraco11

Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t101-bien-le-bonjour-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t254-liens-de-caracole-ne-prend-plus-de-rp-sauf-celui-de-cahir
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Willem10
Messages : 781
Points : 759
Réputation : 103
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Noble_11

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Empty
MessageSujet: Re: Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.    Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  EmptyMer 20 Fév - 15:25





Feat :
Caracole


Un abandon de plus !


Le bar me paraît comme un refuge avec le mauvais temps qui se déchaîne dehors. La serveuse pose notre commande sur la table. Le thé et le chocolat au lait accentuent cette sensation. Caracole reste sur la réserve. C’est toujours difficile de se livrer, d’autant que je suppose que ses blessures sont anciennes.

- Car, depuis qu’il m’a laissé, j’ai de plus en plus de mal à me contrôler.

Je soupire. Le départ brutal de Leoric a fait beaucoup de mal. Il a laissé un blanc, un vide qui ne s’est pas encore refermé.

- Pourquoi il m’a abandonné lui aussi ? Pourquoi il ne respecte pas sa promesse ?


« Lui aussi ». J’ai envie de lui demander de qui il parle, mais j’ai peur de le briser dans son élan libérateur.

- Pourquoi, j’ai l’impression qu’on se sert de moi ? Pourquoi je dois toujours répéter les mêmes réponses aux gens en ne sachant pas grand-chose sur eux…

Son désarroi est poignant. Caracole ne semble pas demander beaucoup, juste de l’affection et une attention bienveillante.

- Désolé, je ne voulais pas…
- Ne sois pas désolé, tu n’as pas à l’être.  Se faire abandonner par son alpha est quelque chose de terrible et d’infiniment douloureux.


Je repose ma tasse de thé et le regarde en souriant. Comment le rassurer ? Il semble avoir collectionné les alphas, il dit avoir du mal à se contrôler, mais je ne sens aucune violence latente en lui. C’est un bon gamin, un peu perdu.

- Contrairement à Leoric, je ne cherche pas à m’entourer d’une meute. Je n’attends pas après ça…

Je fais un vague geste. Je me moque de la puissance qu’apporte un nombre conséquent de bêtas. Ce n’est pas ainsi que j’envisage ma meute.

- Par contre, j’aime l’idée de famille, de l’amitié bienveillante et de l’accueil de ceux qui en ont besoin.

Lui proposer de but en blanc d’intégrer ma meute ne me semble pas la bonne approche. Caracole a été déçu. Les promesses, c’est facile à faire, mais à tenir… Il y a de la place pour lui chez nous et dans mon cœur de loup, mais avant de lui ouvrir la porte de ma meute, je dois lui redonner confiance.

- Que dirais-tu d’apprendre à nous connaître ? Je peux t’aider pour tes soucis de maîtrise. Mais je crois que ce n’est pas ton problème le plus important. Ma meute t’est ouverte Caracole. Toutefois je souhaite que tu la rejoignes parce que tu nous choisis et non pas par défaut d’autre chose.

J’attaque avec entrain l’un des cookies.

- Ils ne sont pas aussi bons que ceux que fait Mady. C’est ma tante, c’est une cuisinière hors pair. Je suis certain que tu aimeras sa cuisine.

Je souris amicalement au louveteau qui se réchauffe les mains sur sa tasse. Son cœur est incertain, il craint être déçu, encore. Je n’ai pas l’intention de m’en aller, et si cela devait être, je l’emmènerai avec moi. Seulement, la confiance est quelque chose de fragile à construire. Mais si facile à détruire en quelques secondes. J’en veux à Leoric pour son égoïsme. Il me semblait qu’il avait trouvé l’âme sœur. Il n’y a pas que Caracole qu’il a laissé en berne ici.

- Si tu le veux bien, demain c’est samedi, vient manger à la maison. Comme ça, je te présente ma meute. Je souhaite que tu te familiarises à chacun d’eux. Que tu te fasses ton opinion. Il y a mon frère Keanus qui est un peu plus jeune que moi, il est très amical, c’est difficile de ne pas s’entendre avec lui. Je t’ai parlé de Mady, il y a Tobias son fils. Tu le connais peut-être, il est au lycée. Il est un peu sauvage. Notre meute n’est pas non plus une famille de bisounours, même si nous sommes plutôt pacifiques. Cela te dirait Caracole ? Ensuite à toi de choisir, si tu as envie de passer plus de temps avec nous. Je ne te force pas à te rallier à ma meute. Sache simplement qu’elle est ancienne et stable.

Je commande à la serveuse qui passe à côté de nous deux nouveaux cookies. Je m’aperçois que j’ai tout mangé.

- Et je suis un alpha gourmand.


Codage par Libella sur Graphiorum



Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Caracole O'brien

Caracole O'brien

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Symbol17
Alias : Bisouloup
Âge du personnage : 17
Humeur : toujours joyeux
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Leoric10
Messages : 1275
Points : 1396
Réputation : 101
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 30
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Empty
MessageSujet: Re: Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.    Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  EmptyVen 15 Mar - 15:09



Un abandon de plus !




Mes mains enserrent la tasse, comme un enfant qui s’accroche à son jouet préféré après une énième dispute de ses parents. Je plonge mon regard dans le liquide marron et y vois une image brouillée de mon visage, une représentation de mon état d’esprit. J’ai peur ; j’hésite et doute. J’ose à peine observer mon professeur. Ai-je eu raison de tout lui dire ? Dois-je lui faire confiance ? Je baisse la tête, honteux de penser ainsi de la seule personne qui s’inquiétait pour moi, mais j’ai peur. Peur de me retrouver une nouvelle fois dans cette situation, de perdre tout à nouveau…

Je bois une autre gorgée de mon chocolat chaud et oublie mes questions un temps.

— Ne sois pas désolé, tu n’as pas à l’être. Se faire abandonner par son alpha est quelque chose de terrible et d’infiniment douloureux.

J’entends dans sa voix de la tristesse, comme un vieux souvenir qui fait écho à mon histoire, puis il sourit, comme s’il avait surmonté cette souffrance. Comment il a réussi à dompter cela ? Je le regarde ; il me sourit toujours.

– Contrairement à Leoric, je ne cherche pas à m’entourer d’une meute. Je n’attends pas après ça… m’informe-t-il avec un geste de la main, par contre, j’aime l’idée de famille, de l’amitié bienveillante et de l’accueil de ceux qui en ont besoin.

Je m’enfonce dans mon siège, me rappelant du discours presque identique de Leoric, il désirait, lui aussi, s’entourer d’ami et non de meute, du moins, c’est ce qu’il disait. Maintenant, je sais que cela n’est absolument pas le cas, vu qu’il a préféré rejoindre sa bande, empli de bêta plutôt que de compléter la nouvelle qu’il voulait plus familiale. De toute façon, qu’entendent-ils par ce mot ? Un groupe forcé par le sang à s’entraider ou pire, être obligé par ces personnes à les servir…

Ne sachant que répondre, je baisse les yeux et triture mes doigts, encore et toujours pour lutter contre mon passé. La seule famille que j’ai m’a été enlevée en même pas une année. Mon père, pour m’adopter au plus vite et m’éviter d’aller dans une famille d’accueil, a dû participer à une mission pour l’armée, et il n’est pas revenu.

– Que dirais-tu d’apprendre à nous connaître ? Je peux t’aider pour tes soucis de maîtrise. Mais je crois que ce n’est pas ton problème le plus important. Ma meute t’est ouverte Caracole. Toutefois je souhaite que tu la rejoignes parce que tu nous choisis et non pas par défaut d’autre chose.

Je lève la tête et le regarde dévorer son cookie. Une question m’assaille alors, toujours la même. Qu’a-t-il vécu et comment a-t-il réussi à la surmonter ?

– Ils ne sont pas aussi bons que ceux que fait Mady. C’est ma tante, c’est une cuisinière hors pair. Je suis certain que tu aimeras sa cuisine.

Je souris quand « cuisine » arrive sur la table. Ma première entrée, dans cet univers, se situe en France, même si je n’ai plus eu de nouvelle du chef, après que mon tuteur est su pour ces cours, puis j’ai continué mon initiation avec Charlie, mais le stage n’a duré qu’une semaine.

– Si tu le veux bien, demain c’est samedi, vient manger à la maison. Comme ça, je te présente ma meute.

Avec sa première phrase, je me rends compte, que je n’ai côtoyé qu’une personne des deux groupes avec qui je devais vivre : Ka’adan, rencontré après la mort de Cahir, Maggie, lors d’une traque et Lewis, autour d’un repas. Les autres me sont inconnus.

– Je souhaite que tu te familiarises à chacun d’eux. Que tu te fasses ton opinion. Il y a mon frère Keanus qui est un peu plus jeune que moi, il est très amical, c’est difficile de ne pas s’entendre avec lui. Je t’ai parlé de Mady, il y a Tobias son fils. Tu le connais peut-être, il est au lycée. Il est un peu sauvage.

Tobias ? Je tente de me remémorer son nom dans mon esprit, mais ne trouve pas grand-chose. Peut-être l’ai-je croisé avec les rares amis que je me suis faits ? Puis, de loin, une image se dessine de lui. Quelqu’un d’assez distrait. Je me demande même pourquoi je ne suis pas allé lui parler.

– Notre meute n’est pas non plus une famille de bisounours, même si nous sommes plutôt pacifiques. Cela te dirait Caracole ? Ensuite à toi de choisir, si tu as envie de passer plus de temps avec nous. Je ne te force pas à te rallier à ma meute. Sache simplement qu’elle est ancienne et stable.

Puis son regard se tourne vers l’assiette vide dont leur contenu a fini dans son estomac, et voyant ce plat sans rien, il fait une nouvelle demande à la serveuse, toujours avec son sourire.

– Et je suis un alpha gourmand.

Je continue à observer mon verre et touille un peu le liquide, avant de le boire.

– Moi aussi, je cuisine, commencé-je, sans vraiment savoir pourquoi j’entrais dans ce sujet-là, plutôt que celui de la meute, j’ai appris avec un cuisinier français, pendant quelque mois… Puis, je ne l’ai plus revu…

Je lève la tête au ciel, comme pour essayer de me rappeler ces souvenirs lointain, diffus. Je devais avoir dans les six ans.

– Mon ancien tuteur l’a fait virer quand, il a su qu’il m’apprenait son métier. Puis, je n’ai plus rien fait jusqu’à ce que je rencontre Charlie dans un bistro, il cuisinait bien lui aussi. Je me demande s’il va bien.

À l’époque, je souhaitais devenir cuistot, mais, tout a changé avec la disparition de Cahir…
Je divague un peu trop loin dans mes souvenirs et me reprends soudain.

– Je veux bien pour demain, il faudra que j’en parle à maman avant… Et, je pourrais…

J’hésite à poser ma question, la trouvant bien trop indiscrète à mon goût… Mais, avec son regard bienveillant et son accord, je me permis de lui demander.

– Si vous ne voulez pas répondre, ce n’est pas grave, mais vous aussi vous avez perdu quelqu’un ?

Je continue à triturer mes doigts, stressé par ma question.

– J’ai senti, dans votre voix, une pointe de tristesse…

Je baisse la tête, honteux de mon interrogation. On se connaît à peine et déjà, je lui demande ce genre de chose. Je n’aurai pas dû. Et, quand l’assiette de cookie arrive sur la table, j’en prends un et le grignote doucement.



© Fiche by Mafdet MAHES





Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Caraco11

Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t101-bien-le-bonjour-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t254-liens-de-caracole-ne-prend-plus-de-rp-sauf-celui-de-cahir
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Willem10
Messages : 781
Points : 759
Réputation : 103
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Noble_11

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Empty
MessageSujet: Re: Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.    Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  EmptyMar 26 Mar - 13:36





Feat :
Caracole


Un abandon de plus !


Ce gamin a entendu trop de promesses à un moment de son existence où il avait besoin d’un soutien. Les gens parlent trop de nos jours. Les mots remplacent les actes, ils meublent faussement l’espace. Puis un jour, c’est l’absence, le silence.

Caracole m’écoute, louveteau craintif, il cherche la vérité dans mon cœur. Seulement, ceux qui lui ont menti, le faisaient sans le savoir. C’est là le pire. Les gens parlent, jurent et certifient en toute bonne foi. Puis un jour, vient la fuite, la lâcheté, le « moi d’abord ».

– Moi aussi, je cuisine.

Mon regard s’allume. Je ne vis pas pour manger, mais le repas et le cycle qui entoure ce moment a toujours eu pour moi représenté le symbole même d’une famille, d’une meute. Manger, c’est partager, communier. J’apprends qu’il a appris avec un cuisinier français. Mon intérêt monte encore d’un niveau. C’est Mady qui va être heureuse d’échanger des recettes.

– Mon ancien tuteur l’a fait virer quand, il a su qu’il m’apprenait son métier. Puis, je n’ai plus rien fait jusqu’à ce que je rencontre Charlie dans un bistro, il cuisinait bien lui aussi. Je me demande s’il va bien.
- Charlie ! Tu connais l’ours ! Il travaille pour le patron du Pink. Il va bien et cuisine toujours aussi bien.
– Je veux bien pour demain, il faudra que j’en parle à maman avant… Et, je pourrais…
- Oui bien sûr. Il ne faut pas qu’elle s’inquiète.


Un tuteur qui brime volontairement sa pupille, cela me navre. Certaines personnes sont mauvaises et malheureusement pour une partie d’entre elles, il n’y a rien à en espérer. L’image de Rapier, sa tête de déterré penchée sur ses copies en salle des profs me vient à l’esprit. Dans quelle catégorie se situe-t-il ? Récupérable ou pas ?

– Si vous ne voulez pas répondre, ce n’est pas grave, mais vous aussi vous avez perdu quelqu’un ?

Mon cœur manque un battement, pourquoi me pose-t-il cette question pile au moment où je pense à l’Autre.

- J’ai senti, dans votre voix, une pointe de tristesse…

Bien vu…

Le môme plonge dans l’assiette de gâteaux embarrassé par son intrusion. Il s’est confié à moi et tente de me faire confiance. La confiance demande de la réciprocité. Je bois une gorgée de ma boisson, tourne mes phrases dans ma tête, cherche la meilleure formulation.

- J’ai perdu beaucoup de monde. La quasi-totalité de ma meute il y a sept ans et récemment l’une de mes bêtas… Un accident… Un bête accident.

Car il s’agit malheureusement de ça. Rapier n’avait pas l’intention de tuer, juste de jouir de la puissance du chasseur face à une louve apeurée. Il n’a techniquement pas poussé Maxine dans le vide, mais il est à l’origine de ce drame. Homicide involontaire... Il s’en était tenu à s’enivrer dans son coin, Maxine serait encore avec nous.

- Tous me manquent cruellement. La douleur diminue et s’apaise avec le temps, mais le manque : jamais. Il y a toujours un détail dans la vie courante qui nous fait penser un instant à ceux que l’on a perdu. On peut se dire que c’est douloureux, mais c’est aussi une manière de les faire vivre encore un peu.

Le silence se fait sur nos tristesses communes. Dehors, la pluie semble se calmer.

- Je propose de te raccompagner chez toi et pourquoi pas de me présenter à ta maman. Elle sait que tu es un lycan ?


Codage par Libella sur Graphiorum



Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Caracole O'brien

Caracole O'brien

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Symbol17
Alias : Bisouloup
Âge du personnage : 17
Humeur : toujours joyeux
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Leoric10
Messages : 1275
Points : 1396
Réputation : 101
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 30
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Empty
MessageSujet: Re: Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.    Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  EmptyMar 30 Avr - 17:40



Un nouvel abandon !




Je regarde l’assiette de cookie en face de moi et ne lève pas les yeux vers Shepherd. Shepherd qui boit une gorgée de son café : réfléchit-il à ses mots ? Va-t-il me répondre, moi l’élève et lui le professeur. J’attends de voir sa réaction, voir ce qu’il va dire, si je peux vraiment lui faire confiance, s’il va me parler, ou tout garder pour lui. Leoric m’a parlé de sa meute décimée par des chasseurs peu de temps avant leur retour et son départ... Et, si je comprends parfaitement son envie de cacher une partie de sa vie, il aurait pu se confier, croire en moi, même si mon soutien n’aurait pas atteint celui de sa première meute… Maintenant, c’est trop tard… Il a fui, m’a abandonné, a détruit sa nouvelle famille pour l’ancienne. Je dois reprendre ma vie, encore une fois… et, encore une fois, cette famille me sera enlevée.

— J’ai perdu beaucoup de monde. La quasi-totalité de ma meute il y a sept ans et récemment l’un de mes bêta… Un accident… Un bête accident.

Je lève la tête vers lui, une expression triste sur le visage, désolé. Il a vécu, de manière différente de moi, bien plus violente, la mort de toute une meute et je m’en veux de lui faire repenser à cette histoire, car il revit ces horreurs, en cauchemar et dans les moments où rien ne va. Cela m’arrive souvent : revoir mon père et le perdre dans un rêve, le voir mourir de manière différente, vu que je ne connais pas sa fin…

— Tous me manquent cruellement. La douleur diminue et s’apaise avec le temps, mais le manque : jamais. Il y a toujours un détail dans la vie courante qui nous fait penser un instant à ceux que l’on a perdus. On peut se dire que c’est douloureux, mais c’est aussi une manière de les faire vivre encore un peu.

Je porte ma main sur le cœur comprenant ce manque et l’envie de continuer à faire exister les personnes perdues dans le passé, mort ou juste disparu, viré, ou partie ailleurs. À chaque parfum, je pense à Cahir, et sa parfumerie, à chaque plat, je au cuisinier en France ou Charlie, Charlie que je ne vois presque plus, au vu de son lieu de travail qui m’est inaccessible… Puis, le vide qui me rappelle les membres des meutes que je n’ai jamais connues… Le hurlement de Ka’adan… Le hurlement d’un alpha triste… Puis le soutien d’une bonne partie des loups de la ville. Quand je me remémore de ce passage, une question me vient à l’esprit :

— C’était vous, qui avez hurlé la perte d’une amie alors ?

Il me répond d’un signe de tête, et continue.

— Je propose de te raccompagner chez toi et pourquoi pas de me présenter à ta maman. Elle sait que tu es un lycan ?
— Oui, tout comme moi, elle a été mordue par Papa… J’espère que ça se passera bien, elle n’était pas très ravie de l’abandon de Léoric.

***

En chemin, dans la voiture du professeur, j’écoute la musique qu’il a mise et chantonne un peu, tout en lui indiquant la route à suivre. Je stresse devant la réaction de ma mère : elle le questionnera sur sa vie pour s’assurer de sa bienveillance et découvrir où je vais.
— Maman risque de beaucoup vous interroger… mais ça va bien se passer, lui souris-je pour tenter de ne pas lui faire peur, ah oui... dans votre meute, il n’y aurait pas une certaine Ka’adan ? Je demande, elle aurait dû faire partir de la meute de papa… Mais elle m’a dit qu’elle avait trouvé un nouvel alpha…

***

Hors de la voiture, j’invite le professeur à venir et appelle Maman juste après avoir déverrouillé l’entrée. Voyant que le silence me répond, je me dis qu’elle doit fermer la parfumerie de papa avant de rentrer.

— Désolé, maman, va bientôt arriver, vous voulez quelque chose en attendant ?

Je le sers et entends la porte s’ouvrir.

— Carac, qui est à la maison ?
— Monsieur Shepherd, il est venu pour te demander quelque chose…

Elle entre et s'installe en face de lui.

— Bonjour, professeur, vous êtes un alpha vous aussi ? J’espère que vous n’imiterez pas le professeur Tenalia !
— Maman... calme-toi. Il est là depuis longtemps.

© Fiche by Mafdet MAHES



Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Caraco11

Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t101-bien-le-bonjour-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t254-liens-de-caracole-ne-prend-plus-de-rp-sauf-celui-de-cahir
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Willem10
Messages : 781
Points : 759
Réputation : 103
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Noble_11

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Empty
MessageSujet: Re: Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.    Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  EmptyLun 13 Mai - 16:35





Feat :
Caracole


Un abandon de plus !


J’apprends que sa mère est une louve mordue par son père. Cet alpha aura donc pris le risque deux fois en offrant une morsure. Je me souviens de James, je l’ai fait, car il été de toute façon condamné. Je lui offrais une chance de survivre. C’était quitte ou double. Je ne comprends pas ces alphas qui mordent une personne en bonne santé. Caracole, sa mère. Et si cela n’avait pas marché ? Si leur corps avait refusé la transformation e qu’ils étaient morts dans d’atroces souffrances ? Cela en vaut-il vraiment la peine ? J’essaye de ne pas être trop sévère dans mon jugement. Je suis né loup, je n’ai donc jamais été confronté à cette envie potentielle. Seulement je trouve stupide de risque sa vie pour ça.

(…)

Je chantonne un vieux rock au rythme du radio cassette. La pluie s’est remise à tomber. Sale temps pour rester dehors.

— Maman risque de beaucoup vous interroger… mais ça va bien se passer, lui souris-je pour tenter de ne pas lui faire peur, ah oui... dans votre meute, il n’y aurait pas une certaine Ka’adan ? Je demande, elle aurait dû faire partir de la meute de papa… Mais elle m’a dit qu’elle avait trouvé un nouvel alpha…
— C’est normal et plutôt rassurant ! Oui Kada’an fait partie de la meute, elle habite même chez moi, notre maison est vaste. Mais tu ne dois pas la voir souvent, car elle travaille après les cours et je tiens à ce qu’elle soit à jour dans ses devoirs. Cela ne lui laisse que peu de temps libre.


Je ne précise pas qu’elle bosse dans le bar du mafieux local ni qu’elle passe ses temps libres à s’évader dans la nature.

(…)

Je me suis garé dans l’allée qui conduit au porche de la maison de Caracole, juste derrière la voiture de sa mère. C’est une belle maison, il doit être bien installé. Le silence nous accueille lorsque nous entrons, mais j’entends un léger bruit à l’étage. La maison est occupée, de plus il flotte dans l’air le parfum d’une femme.

— Désolé, maman, va bientôt arriver, vous voulez quelque chose en attendant ?
— Un verre d’eau cela ira. Je te remercie.


Je n’ai pas soif, mais j’accepte pour avoir un truc en main et me donner une contenance en attendant la maman du louveteau. Quand enfin elle arrive.

— Carac, qui est à la maison ?
— Monsieur Shepherd, il est venu pour te demander quelque chose…
— Bonjour, professeur, vous êtes un alpha vous aussi ? J’espère que vous n’imiterez pas le professeur Tenalia !
— Maman... calme-toi. Il est là depuis longtemps.


Elle attaque d’emblée la bougresse. On peut dire de Leoric s’est arrangé pour faire de la peine à beaucoup de monde sur Beacon Hills. Je n’ai même pas de nouvelle de lui malgré plusieurs messages laissés à son intention sur différents comptes comme son messenger et sur wattapp. J’avais eu une réponse sur le tout premier, où il m’affirmait être bien arrivé et avoir renoué avec son ancienne meute. Après cela : plus de son, plus d’image. C’est peut-être une particularité de la mentalité norvégienne. Si c’est cela, je trouve son affection bien artificielle. Quoi qu’il en soit, je dois maintenant rassurer madame O’Brien.

— Je suis cent pour cent américain, m’dame. Et même si je suis issue d’une très ancienne meute qui avait la particularité d’être nomade, nous nous sommes sédentarisés, car notre ancien mode de vie n’est plus en adéquation avec le monde d’aujourd’hui. Je ne vous cache pas que cela me navre, mais il faut savoir s’adapter à son temps.

Je souris à Caracole, puis à sa mère. Je bride mon aura, pour ne pas me faire écrasant, même si elle a deviné d’entrée de jeu mon rang.

Je ne suis pas un alpha qui mord pour agrandir sa meute. Je ne cherche d’ailleurs pas forcément à l’agrandir, mais il est de tradition familiale d’accueillir ceux qui en ont besoin. Nous sommes des pacifiques, m’dame. Mon grand-père, quand il avait un peu trop fumé de cette herbe des chamans indiens et qui affecte les loups, comme l’alcool affecte un humain, disait que les Shepherd tenaient plus du lapin garou que du loup-garou. Je sens la mère de Caracole dubitative à ma prestation. Elle n’a pas dû en croiser beaucoup des alphas comme moi.

— Tout ça pour dire que je suis d’accord pour vous prendre sous ma protection sans autre contrepartie une relation amicale. Je suis certain que vous vous entendrez bien avec ma tante, Maddy Shepherd. Elle est infirmière à l’hôpital. Elle sera ravie d’avoir une personne de sa génération au milieu de ce troupeau de jeunes.

Je crois que la méthode Willou fait son effet. La maman de Caracole a souri. Je suppose que depuis le début, elle scrute le rythme de mon cœur qui n’a pas varié d’un iota.

— J’ai de bonnes connaissances en mécanique. J’ai vu des taches d’huile sur le sol devant votre voiture. La boîte de vitesse doit fuir un peu. Si vous voulez, je pourrai regarder ça un de ces week-ends.



Codage par Libella sur Graphiorum



Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Caracole O'brien

Caracole O'brien

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Symbol17
Alias : Bisouloup
Âge du personnage : 17
Humeur : toujours joyeux
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Leoric10
Messages : 1275
Points : 1396
Réputation : 101
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 30
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Empty
MessageSujet: Re: Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.    Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  EmptyMar 4 Juin - 14:02



Un abandon de plus !




Quand le professeur me parle de Ka’adan, un sourire s’affiche sur mon visage, elle semble avoir trouvé une nouvelle famille qui prend soin d’elle.

En attendant notre arrivée, je regarde la route défilée, les maisons et les jardins passer et disparaître, puis la voix de Willem, qui entre dans mes oreilles. Je n’ose pas l’interrompre, et l’écoute chantonner. Sa voix n’est pas désagréable, presque apaisante, un peu comme sa présence, quand nous étions aux terrains de lacrosse.


***

Maman, comme à son habitude, ne lui donne pas sa confiance, déformation de son ancien travail et le montre avec ces gestes et ses paroles. Je la regarde, me mords la lèvre et essaie de lui faire comprendre qu’elle n’a rien à craindre de Willem. Il ne me laissera pas tomber, pas comme Leoric, qui aurait pu rester ici avec sa nouvelle meute. Je pense pouvoir lui faire confiance, tout comme Ka’adan le fait. Pourtant, tout comme maman, j’attends la réponse. Les deux oreilles aux aguets, je désire faire fuir cette phobie de l’abandon. Une peur qui se nourrit des départs successifs et de la présence réelle ou imaginaire de mon ancien tuteur, lui ne me quitte jamais… Cahir, Leoric, Andrew, Connor… Dont deux qui n’ont même pas pris le temps de me dire au revoir. Le seul, à qui je n’en voudrais jamais, c’est papa, parti dans l’armée pour m’adopter au plus vite…

— Je suis cent pour cent américains, m’dame. Et même si je suis issue d’une très ancienne meute qui avait la particularité d’être nomade, nous nous sommes sédentarisés, car notre ancien mode de vie n’est plus en adéquation avec le monde d’aujourd’hui.

La réponse de Willem zappe ses mauvaises pensées et me laisse découvrir, petit à petit ce clan. Une famille nomade, qui s’est récemment sédentarisée. Je trouve Willem assez courageux d’avoir changé son mode de vie en peu de temps, et comprends, en partie ce qu’il dit. Petits, nous ne restions que quelques années dans un pays, sauf pour la France et le Japon, où j’y ai vécu presque dix ans en tout. Je n’ai jamais découvert pourquoi il avait choisi ses deux états en particulier pour y rester longtemps, même si pour le Japon, il espérait que je devienne tout aussi obéissant que beaucoup de Japonais. Réagir comme les supérieurs le souhaitent, comme lui le désirait…

Mais ceci est passé, il s’est enfui loin de moi, de ma famille, enfin j’espère...

— Je ne vous cache pas que cela me navre, mais il faut savoir s’adapter à son temps.

Le sourire de Willem me rassure en un instant, il éloigne la peur, même si elle reviendra sûrement un jour ou l’autre. À côté, j’entends le cœur de maman se détendre, surtout lorsque l’aura alphienne s’est amenuisée, geste qu’il a eu plusieurs fois avec moi. Mais, elle reste tout de même en alerte. Les paroles sont belles, mais les actes ne trompent pas. Elle s’adoucit, mais elle ne lui fait toujours pas confiance. Elle le fixe, écoute ses explications, mais aussi son corps, son cœur, son stresse. Elle cherche à découvrir ce qu’il veut.

— Tout ça pour dire que je suis d’accord pour vous prendre sous ma protection sans autre contrepartie une relation amicale. Je suis certain que vous vous entendrez bien avec ma tante, Maddy Shepherd. Elle est infirmière à l’hôpital. Elle sera ravie d’avoir une personne de sa génération au milieu de ce troupeau de jeunes.

Maman regarde Willem droit dans les yeux, vu qu’elle ne sort pas énormément, elle ne se fait pas beaucoup d’amie, sauf certaines clientes qui adorent parler, mais rarement des sujets qu’elle aime.

— Pourquoi pas, on verra bien comment cela se passe après. Seuls les actes m’intéressent.

Je souris, content : elle qui n’avait jamais voulu faire partir dans la meute de Leoric, elle change d’avis. D’ailleurs, je n’ai jamais su pourquoi elle avait toujours refusé d’y entrer. Peut-être se doutait-elle de son départ ? avait-elle lu en lui ? Pourquoi ne m’avait-elle rien dit ?

— J’ai de bonnes connaissances en mécanique, informe-t-il, en me faisant oublier mes questions, j’ai vu des taches d’huile sur le sol devant votre voiture. La boîte de vitesse doit fuir un peu. Si vous voulez, je pourrai regarder ça un de ces week-ends.

Maman garde son sourire et observe par-dessus son épaule, la place de la voiture, tout comme la maison, c’est celle de papa. Une Ford qu’elle ne souhaite pas perdre et qu’elle conservera à jamais. Elle lui rappelle de bons et de mauvais souvenirs. Le regard dans le vague, elle pense à lui, tout comme moi, son cœur, pendant une seconde se serre, mais, son sourire reste toujours présent, sans pour autant être faux…

— Vous vous connaissez en Ford mustang 1964 modèle 8 ch ? demande-t-elle, je ne m’y connais pas grand-chose, à part vérifier le niveau d’huile, et changer un pneu. Carac » n’ont plu… Il n’a pas eu le temps d’apprendre avec Cahir. Et son ancienne famille… Disons qu’elle ne lui enseignait pas ce genre de chose.

Papa, avant son départ, m’avait un peu parlé de la mécanique, mais il n’a jamais pu finir ses explications, ou me faire faire des exercices. Peut-être que Willem pourrait m’apprendre ? Cela m’aidera quand j’aurai ma voiture. Je me gratte le menton, un sourire, naïf, sur le visage et propose mon aide, pas si utile que cela.

— Je pourrais vous aider, si vous voulez ? Même si je n’y connais rien dedans. Au fait, maman, tu serais d’accord que je vais chez le professeur pour que je rencontre sa meute ?

— Oui, tu peux y aller, sourit-elle.


© Fiche by Mafdet MAHES



Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Caraco11

Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t101-bien-le-bonjour-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t254-liens-de-caracole-ne-prend-plus-de-rp-sauf-celui-de-cahir
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Willem10
Messages : 781
Points : 759
Réputation : 103
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Noble_11

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Empty
MessageSujet: Re: Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.    Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  EmptyMer 12 Juin - 15:46





Feat :
Caracole


Un abandon de plus !


Je suis resté sincère et honnête. Caracole et sa mère ont souffert d’abandon. Les promesses gratuites, ils en ont assez entendues. Sa mère me scrute droit dans les yeux. Je soutiens son regard sans arrogance, mais sans crainte non plus. Elle me juge et me jauge.

— Pourquoi pas, on verra bien comment cela se passe après. Seuls les actes m’intéressent.

J’acquiesce et accepte sa réserve. Elle est naturelle, logique. Je propose mon aide pour sa voiture que je devine en panne vue les traces d’huile fraîches sur le chemin. Son regard part dans le vague. J’ai l’impression d’avoir touché un point sensible. Il manque un homme dans cette maison.

— Vous vous connaissez en Ford mustang 1964 modèle 8 ch ? Je ne m’y connais pas grand-chose, à part vérifier le niveau d’huile, et changer un pneu. Carac » n’ont plu… Il n’a pas eu le temps d’apprendre avec Cahir. Et son ancienne famille… Disons qu’elle ne lui enseignait pas ce genre de chose.

Mes yeux s’écarquillent pendant que je gobbe les mouche avec la bouche.

- Une mustang de 64 ? Sérieux ?


Elle hoche la tête en souriant.

- Whaou ! Plus vieille que mon bébé ! 64 ! Putain ! Euh pardon m’dame. Mais c’est le premier modèle de cette série ! C’est avec plaisir que je m’occuperai de cette vénérable pièce de collection.

Je ne peux que m’entendre avec une personne qui conserve une telle voiture. Je n’ai pas de mots pour expliquer ma joie. Cette voiture peut passer pour un détail aux yeux des gens, mais pour moi cela en dit long sur la maman de Caracole. Ce n’est pas parce qu’un objet n’est plus à la mode qu’il faut le jeter. Et ce que l’on fait aux objets, on le fait aussi avec les gens.

— Je pourrais vous aider, si vous voulez ? Même si je n’y connais rien dedans.
- C’est avec plaisir que je t’apprendrai Caracole. La mécanique auto est mon passe-temps.
- Au fait, maman, tu serais d’accord que je vais chez le professeur pour que je rencontre sa meute ?
— Oui, tu peux y aller.


Je salue la maîtresse de maison avec la promesse de revenir très vite inspecter sa voiture. Si Caracole n’avait pas demandé à rencontrer le reste de la meute, j’aurais déjà le nez sous le capot de la Mustang.

(…)

Caracole regarde ma maison. Trois niveaux en comptant le rez de chaussé, la porte taguée avec des arabesques colorées, comme tout un pan de mur de la grange. C’est évident que c’est moins propret que la villa de Caracole.

- Ma tante a un deal avec les jeunes du quartier d’en face. Elle leur commande de belles fresques régulièrement. L’avantage est que les graffiti sont circonscrits là. Puis cela me permet de les avoir à l’œil de manière amicale.

J’invite Caracole à entrer. Dans le hall règne une odeur de gâteau. Nous croisons mon cousin, Tobias qui descend son télescope sous le bras. Il s’est inscrit à un cours d’astronomie.

- Caracole, je te présente Tobias. C’est le fils de Mady. Tobias, voici Caracole. Il intègre la meute. Je te remercie de bien l’accueillir.

Les deux jeunes se reconnaissent, normal vu qu’ils fréquentent le même lycée. Mon cousin commence par tordre les lèvres, je fronce les sourcils. Il se retient de nous abreuver de sa mauvaise humeur, salue Caracole et sort.

- Tobias a un sale caractère, c’est un fait. Mais il n’est pas vraiment méchant. Il a un peu de mal avec son loup, funeste conséquence de ce qui est arrivé à notre meute. Mais avec ton caractère, je ne doute pas que tu arrives à l’apprivoiser.

Mady arrive, curieuse de cette nouvelle odeur.

- Mady, voici Caracole O’Brien, nouveau membre de la meute. J’ai rencontré sa maman il y a quelques minutes. Vous devriez bien vous entendre. Et elle a une mustang de 1964 !
- Qui a une mustang ?


Keanus entre dans le salon.

- Bonjour. J’ai fini plus tôt aujourd’hui.
- Caracole, je te présente mon frère Keanus.


Mady propose à Caracole de rester manger et d’appeler sa mère pour savoir si elle veut bien se joindre à nous pour le repas.


Codage par Libella sur Graphiorum



Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Caracole O'brien

Caracole O'brien

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Symbol17
Alias : Bisouloup
Âge du personnage : 17
Humeur : toujours joyeux
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Leoric10
Messages : 1275
Points : 1396
Réputation : 101
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 30
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Empty
MessageSujet: Re: Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.    Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  EmptyMer 17 Juil - 17:05

HORS RP:
 




Un abandon de plus




Devant la voiture de maman, l’aura de Willem s’embrase presque d’une joie contagieuse et non feinte. Tout comme l’envie qu’il possède en ce moment de travailler dessus. Peut-être n’aurais-je pas dû passer du coq à l’âne aussi vite, avec l’invitation, qu’il m’a faite ? Mais, sa réponse positive, me montre que cela ne le dérange pas, surtout que la voiture ne s’enfuira pas seule… Enfin, les Transformers n’existent pas…
— Génial, je serais ravi d’apprendre avec vous !


***

La maison, une immense demeure de deux étages, bien plus grande que la mienne, vit sous mes yeux, elle s’animerait presque devant temps d’agitation. De loin, j’entends des bruits provenant de l’intérieur, tout comme de l’extérieur, les insectes montrer leur présence. Avec ce bruit, j’imagine la vie d’une grande famille, comme Willem me l’avait affirmé. Les murs de la grange s’habillent de tag et dessin en tout genre, évoluant au grès des peintres et des envies. J’y vois même des différences de styles, montrant que plusieurs personnes travaillaient dessus. Pourquoi tant de monde peignait cet endroit ? Et, comme s’il a lu en moi, Willem, me parle de ce tableau évolutif :

— Ma tante a un deal avec les jeunes du quartier d’en face. Elle leur commande de belles fresques régulièrement. L’avantage est que les graffiti sont circonscrits là. Puis cela me permet de les avoir à l’œil de manière amicale.
— Génial, vous êtes sympa de les laisser peindre ici.

Un sourire s’affiche sur mon visage, même s’il a une idée derrière la tête, une bonne idée, il aide les jeunes en leur permettant de peindre sans en être inquiétés.

D’un geste de la main, Willem me présente la porte d’entrée, et m’invite à aller dans sa maison. Tout comme l’extérieur, la baraque vit et respire la bonne odeur de gâteau. De loin, je croise un lycéen âgé d’un an de plus que moi, descendre avec un télescope sous le bras pour découvrir la voûte céleste. Je le connais, je le vois de temps à autre dans les couloirs, je sais même qu'il est un loup-garou, mais ce que je découvre de lui, n'est qu'hypothèse… Personne de son entourage ne m'a parlé de lui, lui aussi ne parle jamais de lui. Je sais juste qu'il est solitaire... Et que pour devenir son ami, il faut attendre qu'il en ait envie et ne pas le brusquer... Il ne faut pas le forcer, comme avec Therence.

— Caracole, je te présente Tobias. C’est le fils de Mady. Tobias, voici Caracole. Il intègre la meute. Je te remercie de bien l’accueillir, m’informe Willem supprimant l’inconnu.
— Salut Tobias ! dis-je tout simplement, voyant qu'il ne voulait pas être dérangé.

Il me répond d’un mouvement de la main et quitte la pièce.

— Tobias a un sale caractère, c’est un fait. Mais il n’est pas vraiment méchant. Il a un peu de mal avec son loup, funeste conséquence de ce qui est arrivé à notre meute. Mais avec ton caractère, je ne doute pas que tu arrives à l’apprivoiser.

Je commence à comprendre pourquoi il reste seul à l’école et évite le plus possible les autres.

— L’apprivoiser ? Son loup ?

Je regarde Willem, la tête penchée.

— Il vaut mieux être ami avec non ? Même s’il peut avoir peur de se lier à nouveau ?

Mais Willem n’a pas le temps de me répondre. Une femme fait son entrée dans le salon, un sourire sur les lèvres. Willem m’a parlé d’une personne qui pourrait s’entendre avec maman, et je pense que c’est elle.

— Mady, voici Caracole O’Brien, nouveau membre de la meute. J’ai rencontré sa maman il y a quelques minutes. Vous devriez bien vous entendre. Et elle a une mustang de 1964 !

Je remarque un sourire en coin à la manière de parler de Willem, surtout quand la mustang devient le sujet. Et, à peine ce mot prononcé, qu’une autre personne entre dans le salon.

— Qui a une mustang ? questionne le nouveau venu.

Je ne sais plus où donner de la tête et me demande combien de loup garou vit ici, une grande famille, Willem ne m’avait pas menti à ce sujet. Comment dois-je les appeler ? Par leur prénom ? Leur nom ? Monsieur ? Madame ?

— Bonjour. J’ai fini plus tôt aujourd’hui.
— Caracole, je te présente mon frère Keanus.
— Bonjour, monsieur, c’est maman qui a une mustang… Bonjour, madame… Maddi, Keanus, terminé-je sous le regard des deux personnes, qui ne veulent pas que je les appelle ainsi.

Quand Maddy me propose de rester manger ici, je souris, content, et téléphone à maman sans attendre, après quelque temps et une intervention de Maddy, elle accepte de venir à la maison.

— Elle arrivera dans peu de temps, comme ça on pourra réparer la voiture ? proposé-je sachant pour l’envie de Willem d’y travailler. Au fait, elle n’est pas là Ka’adan ? C’est la première fois que je rencontre une meute avec beaucoup de membre, même s’il y a celle de Liam, terminé-je les yeux plein d’étoile, ça doit être bien d’avoir une grande famille, j’ai jamais connu ça…


***

Dehors, j’attends maman avec Willem, Maddy et les autres. Maman gare sa voiture, puis vient se présenter.

— Bonsoir, je suis la maman de Caracole, Athleya Quinn.


© Fiche by Mafdet MAHES



Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Caraco11

Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t101-bien-le-bonjour-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t254-liens-de-caracole-ne-prend-plus-de-rp-sauf-celui-de-cahir
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Willem10
Messages : 781
Points : 759
Réputation : 103
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Noble_11

Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  Empty
MessageSujet: Re: Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.    Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.  EmptyDim 4 Aoû - 10:48





Feat :
Caracole


Un abandon de plus !


Le regard de Caracole sur notre maison m’amuse. Il est vrai que la bâtisse a un caractère pour le moins original où passé et présent se mêlent dans une totale anarchie. Couleurs sur les murs au grès des tagueurs, dans le jardin là où les graines veulent bien pousser. Liberté, c’est le mot que m’inspire mon lieu de vie. J’explique à mon nouveau bêta l’évolution des fresques qui ornent les façades côté rue.

- Génial, vous êtes sympa de les laisser peindre ici.
- Cela me permet de garder un bon contact avec ces jeunes souvent en perditions. Leur donner des libertés permet de les contrôler sans qu’ils en aient conscience.


Ma méthode semble plaire au loupiot, j’en suis ravi. Tout le monde n’est pas sensible à ma nature bohème qui pour celui qui ne se donne pas la peine d’observer attentivement peut passer pour du je-m’en-foutisme. Je fais les présentations, Tobias sort avec son télescope sous le bras, non pas qu’il ne se sente pas concerné par l’agrandissement de la meute, mais c’est un solitaire. Il ira vers Caracole à peine plus jeune que lui quand il sera luné pour le faire. L’obliger à des civilités risquerait de nous amener à un incident. J’explique à Caracole que Tobias a du mal à gérer son loup.

- Tobias a un sale caractère, c’est un fait. Mais il n’est pas vraiment méchant. Il a un peu de mal avec son loup, funeste conséquence de ce qui est arrivé à notre meute. Mais avec ton caractère, je ne doute pas que tu arrives à l’apprivoiser.
- L’apprivoiser ? Son loup ? Il vaut mieux être ami avec non ? Même s’il peut avoir peur de se lier à nouveau ?


J’aime la remarque de Caracole. Il est réfléchi comme garçon. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec sa remarque. Apprivoiser, c’est bien dans le but de se créer un lien d’amitié. Ma tante arrive à ce moment-là.

- Mady, voici Caracole O’Brien, nouveau membre de la meute. J’ai rencontré sa maman il y a quelques minutes. Vous devriez bien vous entendre. Et elle a une mustang de 1964 !

J’ai des étoiles dans les yeux. Il est certain que je ne peux que m’entendre avec la maman de Caracole. Une mustang de 1964, ce n’est pas rien. Je me promets de bichonner sa voiture comme si c’était la mienne.

- Qui a une mustang ?

Keanus est aussi interpellé par cette nouvelle. Il est clair que pour attirer les frères Shepherd, il suffit de parler vieilles voitures.

(…)

Mady a invité Caracole et sa maman à dîner. Je me réjouis d’avance de ce repas. Je retrouve peu à peu la meute que j’avais avant, avec du monde et j’espère des rires à la clé. Sans parler de la mustang…

- Bonsoir, je suis la maman de Caracole, Athleya Quinn.

Chacun se serre la main, les prénoms sont échangés, je bave devant la mustang sachant déjà où je vais commencer à regarder rien qu’au son de son moteur quand Athleya est arrivée. Il y a du travail, mais cela me plaît. Alors quand Caracole demande si on peut déjà ‘y mettre, je ne me fais pas prier deux fois. Mady a entraîné Athleya à l’intérieur. Cela cause déjà cuisine, fleur, plante et promet des échanges de graine, bouture et autres astuces. Cela se présente bien.

(…)

J’ai récupéré les clés de la mustang et la gare devant à l’intérieur du hangar au-dessus de la fosse pour pouvoir examiner le bas de caisse. J’explique à Caracole ce que j’ai constaté sans même ouvrir le capot du moteur.

- Au bruit du moteur, il doit y avoir une bougie encrassée, elle tourne sur six pattes.

Caracole ne comprend pas mon histoire de pattes, j’ouvre donc le capot en lui montrant comment faire.

- Regarde ici, ce sont les cylindres où l’essence explose et pousse les pistons, ce qui créer le mouvement. Ce modèle possède huit cylindres. La combustion de l’essence se fait grâce à une étincelle produite par ce que l’on appelle une bougie. Rien à voir avec une chandelle. Il faut une clé à bougie pour les démonter.

Je joins les gestes aux mots et démonte la première bougie. J’explique les points à vérifier à Caracole : les deux amenées de courants qui ressemblent à ce qui se fait sur une vulgaire ampoule et le mini étau où se produit l’étincelle.

- À cet endroit, le métal se corrode facilement. Tu devrais voir le phénomène de corrosion au lycée l’année prochaine. Celle-ci est correcte, mais je vais tout de même passer un coup de brosse métallique.

Je replace la bougie et tends la clé à Caracole.

- Maintenant, à toi. Examine la suivante.

Caracole hésite un peu, j’ai les doigts déjà pleins de graisse.

- La mécanique auto est une activité salissante. Mais les mains, ça se lave.


Codage par Libella sur Graphiorum



Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
 
Un abandon de plus ! Caracole Feat Willem.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caracole va, vole et virevolte dans le monde d'Ekoï
» Just the same //feat Matt'//
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Quand Héros rime avec Zéro (feat Caracole)
» Militaires 3/3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Lycée :: Stade de Lacrosse et vestiaires-
Sauter vers: