AccueilÉvènementsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion


Badges


Classement au
5 octobre 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Richard Turner

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro



Classement au
22 septembre 2019


Caracole O’Brien

►►►◄◄◄


Amance Jouve

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro



Classement au
7 septembre 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Vicky Anderson

►►►◄◄◄


Tobias Rapier



Classement au
24 août 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Amance Jouve

►►►◄◄◄


Tobias Rapier



Classement au
10 août 2019


Amance Jouve

►►►◄◄◄


Alex Cormier

►►►◄◄◄


Peter Hale



Classement au
27 juillet 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Isaac Lahey

►►►◄◄◄


Mathieu Lamy



Classement au
6 juillet 2019


Therence Garnet

►►►◄◄◄


Andy Turing

►►►◄◄◄


Peter Hale



Classement au
22 juin 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Amance Jouve



Classement au
08 juin 2019


Derek Hale

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
25 mai 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Andy Turing

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
11 mai 2019


Richard Turner

►►►◄◄◄


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Mafdet Mahes



Classement au
27 avril 2019


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Peter Hale

►►►◄◄◄


Richard Turner



Classement au
13 avril 2019


Therence Garnet

►►►◄◄◄


Peter Hale

►►►◄◄◄


Andy Turing



Classement au
30 mars 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Arizona Blake



Classement au
16 mars 2019


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Amadeï Caïmbeul



Classement au
2 mars 2019


Andy Turing

►►►◄◄◄


Wesley Beaumont

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro



Classement au
16 février 2019


Andy Turing

►►►◄◄◄


Vicky Anderson

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
2 février 2019

Therence Garnet


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
19 janvier 2019

Arizona Blake


►►►◄◄◄

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Mederick Ravendorne




Classement au
5 janvier 2019

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Andy et Alessandro


►►►◄◄◄

Tobias Rapier





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez
 

 Un vent d’Europe | Feat Mederick

Aller en bas 
AuteurMessage
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un vent d’Europe | Feat Mederick Willem10
Messages : 797
Points : 788
Réputation : 116
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un vent d’Europe | Feat Mederick Mise_e11

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptySam 5 Jan - 13:48





Feat :
Mederick


Un vent d’Europe



La gorgée fraîche de ma bière rafraîchit ma langue et ma gorge. Je regarde vers le fond de la propriété et la forêt qui commence là, avec de petits arbrisseaux qui abrite une vie sauvage dense et active. Hérisson, furet, écureuil et autres taxons sont à la fête, même à côté d’une famille de loup. Au contraire même, j’ai l’impression qu’ils viennent tous là, comme si l’aura de ma meute les protégeait de leurs prédateurs naturels. Avec Keanus, nous avons gardé les habitudes de notre famille qui avait l’habitude de vivre loin des villes et au plus proche de la nature. Nous soulageons nos envies pressantes aux quatre coins de notre terrain. Les chiens du quartier le savent et rase la frontière invisible par courage ou provocation, seulement pas un ne met, ne serait-ce qu’une seule patte chez nous, à moins d’y être invité. La chevelure rousse de Kada’an vient de disparaître derrière un fourré. La forêt est son élément, comme pour nous tous, être en phase avec la nature et ses vibrations est apaisant pour des êtres comme nous, mi humain, mi animal.

Je repose ma bière sur l’établi et me replonge sous le capot de Bébé. Je lui ai mené un peu la vie dure, pour épater Amance surtout. Mais cette voiture est une vielle dame de plus de cinquante ans. Mes doigts s’attardent sur le carburateur, on n’en fait plus des mécaniques telles que celle-ci. Solides et robustes. Il suffit d’être un brin mécanicien et la longévité de l’engin peut dépasser la vôtre. Mon père avait acheté cette voiture. Un coup de folie d’après ma mère. Un soir qu’il était porté à la confidence, mon père m’avait avoué qu’ils m’avaient conçu sur la banquette arrière, mais n’avaient pas recommencé pour mes frères et mes sœurs, car ils avaient été surpris par grand-père. Le regard de l’alpha avait, selon mon paternel, été castrateur. Depuis j’affectionne l’Impala comme si elle été mon berceau. C’est finalement pas très loin de la vérité, chez les nomades la voiture tient lieux de salon, d’isoloir, de véranda et parfois de chambre.

- Alors Baby, c’est cette durite qui te fait souffrir ?

Le plus difficile dans les réparations et de trouver des pièces d’origine, ou un fac-similé par trop éloigné du modèle original. Je m’étais fait avoir une fois aux chants des sirènes et aux pièces neuves. Différences de compositions des matériaux, températures d’échappement bien plus haute que les modèles actuels et c’est la panne assurée. Avec l’amour d’un père, je desserre  la fixation et retire l’élément incriminé. Une légère fissure crée un appel d’air et une perte de pression. Pas question de changer, avec un soin d’ébéniste, je nettoie ce tuyau fatigué. Je le sèche avec patience, puis, du bout du doigt, je dépose une fine couche de colle de poisson, puis recouvre la blessure d’un bout de toile soigneusement découpé dans une capote de vieille Jeep trouvée dans un surplus militaire. L’alliance des deux fait un assemblage qui résiste à la chaleur, aux dilatations tout en restant souple. Je prends soin d’ajuster, de retirer le moindre pli. J’aime faire cela, garder ce qui est vieux et usé en vie. J’y mets un attachement que Tobias trouve déplacé. Je vois là, le respect de ce qui a été et l’attention de ne pas gaspiller. Je me moque des belles cylindrées qui circulent ici, mon Bébé est la plus belle de toutes. La porte du hangar où je me trouve est grande ouverte. J’entends Maddy parler à un visiteur. Elle lui indique où je me trouve.

Je pose la durite sur un plan sec et propre, à côté de la fenêtre entrebâillée. Le léger filet d’air qui fait flotter les toiles d’araignée sera parfait pour le séchage de la colle. J’ai fait attention au soleil qui serait néfaste à l’adhérence. UV et chaleur ne font pas bon ménage avec la mixture faite avec des déchets de poisson. Je poursuis ma maintenance et nettoie avec un chiffon doux la prise d’air du vieux suif qui la macule. J’en remettrais du neuf, exempte de poussières et de saletés pour assurer le bon emmanchement et l’étanchéité du circuit. On se racle la gorge dans mon dos, je me redresse, sors le nez du moteur et m’essuie vaguement les mains que le chiffon.

C’est un jeune homme que je ne connais pas qui me regarde. Il n’a pas encore ouvert la bouche ni dit un mot, pourtant j’ai l’intuition qu’il a reçu une bonne éducation. Peut-être est-ce dû à sa façon de se tenir ou de me regarder.

- Oui ?




Codage par Libella sur Graphiorum



Un vent d’Europe | Feat Mederick Amance12


Dernière édition par Willem Shepherd le Dim 6 Jan - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Mederick Ravendorne

Mederick Ravendorne

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol21
Alias : Le Medef
Âge du personnage : 28 ans
Messages : 187
Points : 159
Réputation : 23
Date d'inscription : 19/11/2018

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptySam 5 Jan - 18:07


Un vent d'Europe

Feat : Willem Shepherd


La plus haute noblesse anglaise aurait appelé à la déliquescence en découvrant l'état de la maison. Cette cabane, perdue au milieu des bois, nécessitait sans conteste un ravalement de façade urgent. A vrai même son aspect champêtre en venait à être gâché par l'effet de ruine que créait le jardin aussi sauvage que la forêt au delà de ses limites. Les planches se seraient même effondrées devant l'effrénée diatribe des barons et autres comtes de la campagne anglaise.

Alors qu'il s'avançait dans l'allée, plus propre que le reste de l'extérieur, Mederick ne pouvait s'empêcher de partager une partie de cette pensée. L'habitant semblait presque à l'abandon, un misérable taudis, fruit de la procrastination d'un propriétaire peu soigneux. Ou qui aimait la sauvagerie de la nature. Sa fonction de druide avait depuis longtemps habitué le jeune homme à une certaine nuance dans sa critique des espaces privés. De nombreuses personnes se retrouvaient dans un contexte particulier, qu'il soit différent de celui d'autrui leur importait peu. Les loups partageaient souvent ce genre de pensées, bien qu'ils n'arrivent pas à la cheville de l'excentricité d'autres créatures.

Le jeune druide posa un pied sur la marche branlante menant à la porte lorsqu'un bruit de ferraille lui fit tourner la tête. L'origine du son provenait du garage grand ouvert qui semblait abriter de la vie, certainement humaine. Du moins l'espérait-il... Mederick hésita l'espace de quelques secondes puis se décida à s'avancer d'un pas assuré jusqu'à la porte du garage. Là il fit face à un spectacle assez étrange. L'Hominus Americanus. Amoureux de le ferraille rouillée, personnification idéalisée de la femme, frottant et caressant de manière presque sexuelle la carrosserie. Et le pire c'est que l'anglais comprenait cet amour du travail bien fait. Lui même prenait plaisir à toucher les plantes, à deviner leurs secrets et comment s'en servir. Travailler le cuir lui apportait également ce plaisir, la joie de voir la peau se déchirer sous le taillant de l'alêne...

Mederick sortit de ses pensées lorsque l'homme se tourna vers lui avec une simple question. Il lui sourit et s'avança vers lui, tendant sa main avant d'hésiter. La dextre noir corbeau du maître de l'Impala ne lui inspirait pas confiance d'un point de vue hygiénique. Le druide se contenta donc d'attraper une feuille de papier dans son long trench-coat kaki et la tendit vers l'homme. Il ne doutait pas de faire face au médiateur de la police qu'on lui avait indiqué au poste. C'était tout à fait sa description : amical et viril à la fois. « Monsieur Shepherd ? Mederick Ravendorne, ravi de vous rencontrer. Je suis ici parce que vous pourriez me rendre service. En effet, je suis à la recherche d'un Janus. Il semble que vous ayez eu affaire avec cette dame, Merisha Gunder. » Le mécanicien improvisé déplia la feuille pour en effet voir apparaître la photo de la polonaise souriante. « Il semblerait qu'elle vous ait soufflé quelques madrigaux à votre oreille. N'ayez crainte cette callipyge n'en est pas à son coup d'essai. Même mon père n'a pas su résister à ses formes girondes et s'est fait voler par cette femme. Elle détient certaines affaires que je souhaiterai récupérer. Comme vous êtes la dernière personne à l'avoir vu de manière certaine, peut être sauriez vous m'aider à remonter sa piste ? »

©️️ Fiche by Mafdet MAHES




“Madam, you have bereft me of all words, Only my blood speaks to you in my veins,” sensitive
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3591-mederick-ravendorne-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3593-le-bestiaire-de-mederick
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un vent d’Europe | Feat Mederick Willem10
Messages : 797
Points : 788
Réputation : 116
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un vent d’Europe | Feat Mederick Mise_e11

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyDim 6 Jan - 14:22





Feat :
Mederick


Un vent d’Europe



- Monsieur Shepherd ?
- Lui-même.


Je tends la main, mais l’homme hésite et plonge dans sa poche pour en ressortir un papier.

- Mederick Ravendorne, ravi de vous rencontrer. Je suis ici parce que vous pourriez me rendre service. En effet, je suis à la recherche d'un Janus.
- Enchanté. Un janu... quoi ?


Je n’ai jamais entendu parler d’une telle créature. Serait-ce  un métamorphe ou un truc bizarre issu du vieux continent ? Vu son accent qui ressemble à celui de l’autre, ce type n’est pas américain. Ou un fils de la haute qui entretient ce genre de différence pour… Mais attend, d’où il sait que je m’y connais en créature surnaturelle.

- Il semble que vous ayez eu affaire avec cette dame, Merisha Gunder.

Mon cœur manque un battement. Merisha… Celle fille est surnaturelle, mais rien à voir avec des poils et des griffes. Quoi que les griffes... mon dos en garde un souvenir animal, même si je n'ai gardé aucune trace de ses ardeurs… Je prends la feuille que Ravendorne me tend et la déplie en y mettant le moins d’empreintes noires possible. Meri me sourit, mes reins se souvienne d'une danse dont elle avait imposé la cadence. Le fond de la photographie avec un mur neutre orné d’une toise et la pancarte qu’elle tient qui indique son nom, la date et le district de police où le cliché a été pris, ne donne aucun doute sur ses activités. Je ne peux pas m’empêcher de sourire, alors que les souvenirs remontent à ma mémoire. Un chien aboie dans le quartier, il me fait penser à Jared, qui me fait penser à Amance. Douche froide, je remballe mon sourire rêveur et regarde Ravendorne dans les yeux.

- Il semblerait qu'elle vous ait soufflé quelques madrigaux à votre oreille. N'ayez crainte cette callipyge n'en est pas à son coup d'essai.
- Mademoiselle Gunder a, dans mes souvenirs, fait une mauvaise blague à un vieux monsieur, pour prouver à sa sœur qu’elle était toujours alerte et en forme. Elle a regretté ensuite son geste, comprenant le tort et les conséquences que cela aurait pu avoir sur une personne âgée.


Je garde un visage neutre. Je n’ai nul envie que ce que j’ai fait avec Merisha remonte à la surface. C’est à mes yeux du passé, très plaisants souvenirs, mais du passé.

- Même mon père n'a pas su résister à ses formes girondes et s'est fait voler par cette femme.

Son père ?! Mais il a quel âge son père ? Une grimace de dégoût déforme mes lèvres. Je ne sais pas ce qui me choque le plus. Qu’elle se soit tapée un vieux ou que je suis passé après ?

- Elle détient certaines affaires que je souhaiterai récupérer.


Elle ne m’a rien volé à moi. J’ai envie de dire à Ravendorne que son père n’a pas dû assurer dans le plumard et que la belle mutine s’est remboursée en nature autres que la celles de la chair. Mais cela serait admettre que j’ai goûté à une vodka particulièrement chaude.

- Comme vous êtes la dernière personne à l'avoir vu de manière certaine, peut être sauriez-vous m'aider à remonter sa piste ?
- Je ne sais pas ce qu’on vous a brodé à l’oreille, je ne la connais que dans le cadre strict de mes fonctions au poste de police. C’est à dire la médiation. L’affaire dont elle était accusée était mineure. Les procès et l’application des peines coûtent cher au système monsieur Ravendorne. Souvent la police recourt à un médiateur pour arranger l’affaire au mieux. Mademoiselle Gunder a rendu le sonotone et s’est excusée auprès du vieux monsieur. Je suis navré pour vos biens volés, mais je n’ai aucune idée où elle peut être. Je ne l’ai pas revue depuis cette affaire de vol.


Je rends le papier à Ravendorne. Il ne manquerait plus qu’Amance tombe là-dessus. Bien que la photographie montre clairement qu’elle a été prise dans un poste de police et je bosse pour la police. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que j’ai un tel papier. Ravendorne semble ennuyé. J’ai encore un souvenir affectueux pour Merisha, mais elle reste une voleuse, charmante, mais criminelle. Je me dirige vers le vieil évier contre le mur de la grange et abrité par la large soupente. Je me lave les mains jusqu’aux coudes avec le savon confectionné par ma tante. Les trucs qui font la peau douce des magasins ne peuvent rien contre le cambouis. Une fois cette hygiène élémentaire terminée, j’attrape une bière dans le seau d’eau fraîche et la tends à Ravendorne en lui désignant un banc qui longe le potager, seul coin de verdure domestiqué de la propriété, avec les carrés de fleurs champêtres de Mady à l’avant de la maison. Nous ne sommes pas très géraniums et roses précieuses chez les Shepherd. Je prends ma bouteille à demi pleine sur l’établi et le rejoins.

- Pour qu’un fils s’engage dans une telle recherche, j’imagine que Mademoiselle Gunder ne s’est cette fois-ci pas contentée d’une vulgaire farce ? Qu’a-t-elle volé, si cela n’est pas indiscret ? Merisha aimait bien ce qui brille, il me semble.

Elle a tous des attributs de la pie, une belle robe, de beaux atours et une passion pour ce qui ne lui appartient pas. Je ne me lancerais pas dans l’apologie d’une voleuse car c’est un crime, même si par le passé ma famille s’est parfois résignée à le faire. Et que même si nous essayons de rendre par un service équivalent, cela reste un acte répréhensible.

- Je peux vous aider à trouver les endroits où elle est passée. Cela peut éventuellement vous apporter une piste de sa nouvelle destination.

Interroger les gens, écouter leur cœur pour s’assurer de l’honnêteté des propos, car qui dit voleuse, dit receleurs. Mais avant cela, je vais devoir passer aux yeux de Ravendorne pour un fin limier comme Sherlock Holmes et qu’il ne devine pas mes capacités non-humaines.


Codage par Libella sur Graphiorum



Un vent d’Europe | Feat Mederick Amance12
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Mederick Ravendorne

Mederick Ravendorne

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol21
Alias : Le Medef
Âge du personnage : 28 ans
Messages : 187
Points : 159
Réputation : 23
Date d'inscription : 19/11/2018

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyMar 8 Jan - 11:14


Un vent d'Europe

Feat : Willem Shepherd


Mederick avait cru s'adresser à un professeur de sciences adoubé du titre de médiateur de police. Autant de métiers demandant une certaine culture, un savoir-parler. Apparement l'anglais était dans le déni total. Aux Etats-Unis, il se fallait être rustre pour parler aux délinquants et simple pour s'adresser aux élèves des dernières générations. X ou Y, Mederick ne s'en rappelait jamais. Mais il trouvait cela presque ridicule. Comme si un adolescent pouvait se résumer à une simple lettre et être comparé aux autres. Cependant, il aurait apprécié un meilleur langage de la part de Willem.

Le druide se mordit la bouche lorsqu'il se rendit compte de sa méprise. Le voilà qu'il jaugeait les autres à sa propre aulne. L'anglais se voulait plus modeste que ça. Il se rendait compte de la chance de sa naissance, et de la petite fortune de sa famille. Sans avoir un fer en cheval en chrome dans la bouche depuis sa tendre enfance, il était au moins d'argent. Et tous ne partageaient pas cette joie. Et l'éducation parfois sévère mais toujours complète qui en découlait. Sauf si on comptait les plus nasillards et arrogants personnages de la noblesse de l'East Anglie.

Cependant, Willem agissait bizarrement. Après avoir l'air inquiet devant ce terme de "Janus", simple allusion à la mythologie grecque, son sourire se fit rêveur avant d'être presque effaré. Il se tramait quelque chose sous sa boîte crânienne à propos de Merisha. Et à son regard mièvre, Mederick pouvait deviner que la belle l'avait glissé sous sa couette. Ou l'inverse. Le professeur de sciences ne manquait pas d'un certain charisme bourru, ne pouvait s'empêcher de remarquer le druide. Presque... dominant. Celui lui rappelait certains loups, notamment les Alphas. Ils avait cette tendance à dégager cette... puissance. Mais ce n'était que pure extrapolation de la part de Mederick, évidemment.

A la vue de la grimace de dégoût sur le visage de Willem, il était clair que le professeur lui mentait. Pour son plus grand malheur, Mederick pouvait aisément deviner pourquoi. Après son père, sa victime avait dû être le médiateur. Il était difficile de croire pour le druide que son interlocuteur se soit simplement contenté d'une affaire de pauvre criminalité. La fierté de l'homme devait l'empêcher d'assumer d'être passé derrière un vieil anglais, surtout devant le fils de ce dernier ! Et sûrement s'être fait volé. Une moue arrogante se dessina légèrement sur les lèvres de Mederick. Il lui fallait la vérité.

Il observa le petit manège hygiénique de Willem puis accepta la bière avec un hochement de la tête. Cependant, alors qu'ils s'installaient sur le banc, il y trempa à peine les lèvres. Les Ales américaines étaient assez écoeurantes, soit trop lourdes soit trop légères. Mederick était plus un amateur de Stout ou les Barney Wine que la pisse de chat américaine. L'anglais observa les quelques plantes du potager puis se remémora les fleurs de la devanture de la maison. Achillées, absinthe et valérianes. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Aussitôt disparu devant les questions de Willem.

« Monsieur Shepherd, il me serait difficile de vous répondre à coeur ouvert sur l'importance des biens volés. Pardonnez mon impertinence, nous nous connaissons à peine mais l'urgence de ma demande me force à vous pousser dans vos retranchements. J'ai bien vu à votre sourire qu'il s'est passé plus qu'une simple affaire de médiation entre Mademoiselle Gunder et vous. Cette... voleuse a volé de précieux bijoux familiaux dont la tiare de mariage de ma mère ainsi d'autres objets appartenant depuis plusieurs générations. Leur valeur est avant tout sentimentale, surtout pour ma famille. Vous comprendrez que je souhaite ne pas m'encombrer de la préséance pour cette affaire... Je vois que votre tante est une femme avisée en plantant de telles fleurs, autant leur protection que pour leur beauté. Je suis certain que vous partagez sa sagesse... » dit d'une traite le druide, regard dur mais avec un sourire légèrement implorant et triste.

©️️ Fiche by Mafdet MAHES




“Madam, you have bereft me of all words, Only my blood speaks to you in my veins,” sensitive
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3591-mederick-ravendorne-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3593-le-bestiaire-de-mederick
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un vent d’Europe | Feat Mederick Willem10
Messages : 797
Points : 788
Réputation : 116
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un vent d’Europe | Feat Mederick Mise_e11

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptySam 12 Jan - 16:58





Feat :
Mederick


Un vent d’Europe


Merisha… Je n’imaginais pas entendre à nouveau parler l’elle. Merisha, ou cet ange malicieux qui semble sortir d’un film d’Arsène Lupin.

- Monsieur Shepherd, il me serait difficile de vous répondre à cœur ouvert sur l'importance des biens volés. Pardonnez mon impertinence, nous nous connaissons à peine mais l'urgence de ma demande me force à vous pousser dans vos retranchements.

Il m’a vu sourire à l’évocation de la Polonaise. Quand on connaît la femme, il est facile de deviner que la gaieté qui m’a effleuré quelques secondes n’est pas innocente.

- Cette... voleuse a volé de précieux bijoux familiaux dont la tiare de mariage de ma mère ainsi d'autres objets appartenant depuis plusieurs générations. Leur valeur est avant tout sentimentale, surtout pour ma famille.

Valeur sentimentale… Pécuniaire également, car on ne traverse pas un océan pour un objet qui n’a pas de prix. Une tiare pour se marier. C’est bien anglais ça. L’importance que l’on met dans des objets que l’on se transmet obséquieusement. Le vieux continent ne peut pas saisir l’indifférence matérielle des descendants des colons. Dans la meute des Shepherd, la mariée portait une couronne de fleurs tressées, chaque femme de la meute ayant cueilli de sa main l’une d’entre elles. Les hommes, eux, arborait une tresse à laquelle était liée des plumes, des morceaux de fourrure, des fils métallique travaillés. Une tradition héritée des amérindiens que les miens côtoient depuis leur arrivée sur le nouveau monde. Je regarde ce jeune homme. Il met les formes avec un vocabulaire recherché, pourtant sa détresse est réelle. Qu’est-ce qui est important dans sa quête ? Retrouver cette tiare pour ensuite la poser sur la tête de sa future femme. Est-ce une tiare ou une chaîne ? Ou encore veut-il venger l’honneur de son père, j’imagine que l’affaire a dû engendrer une situation délicate dans le couple de ses parents. Mais finalement, les motivations de Mederick ne regardent que lui.

-  Je vois que votre tante est une femme avisée en plantant de telles fleurs, autant leur protection que pour leur beauté. Je suis certain que vous partagez sa sagesse...
- Ma tante est bien plus sage que moi alors que je suis l’al… le chef de notre famille.


Oups ! Je fréquente tellement de surnaturels à Beacon Hills, que ma vigilance baisse parfois.

- Mady est infirmière et ma famille a longtemps vécu au plus proche de la nature. Ma tante est l’héritière d’un savoir qui se perd, celui de l’usage des plantes. Comme celle-ci.

Je montre du doigt, une plante aux fleurs d’un rose qui tirent sur le violet qui étend ses tiges de part et d’autre de la porte de service qui donne directement sur la cuisine.

- L’incarvillea repousse les rongeurs.

Il y a celles pour les moustiques et d’autres qui aident à la conservation des aliments. Nous avons quelques plantes médicinales, bien que leur effet est assez faible voire nul sur des loups. Mais Mady s’est faite des amies et entre elles, elles échangent leurs recettes et astuces. Sa qualité d’infirmière donne une légitimité à ses décoctions qui deviennent demandées. Même Alessandro m’a demandé si Mady pouvait le fournir en tisanes diverses pour sa clientèle des après-midi. Des herbes en vrac, cela fait « tendance », m’a-t-il dit. Mady s’est prêtée au jeu, charmée par l’autre racoleur qui l’a complimentée sur le teint de ses joues et la brillance de ses cheveux…

- Nous pouvons aller voir le receleur que je connais. Je vais le voir de temps à autre, il a parfois des pièces mécaniques qui m'intéressent. Mais si la tiare vaut beaucoup d'argent, il ne l'aura pas gardée et revendu rapidement. Son magasin n'est pas très sécurisé.



Codage par Libella sur Graphiorum



Un vent d’Europe | Feat Mederick Amance12
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Mederick Ravendorne

Mederick Ravendorne

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol21
Alias : Le Medef
Âge du personnage : 28 ans
Messages : 187
Points : 159
Réputation : 23
Date d'inscription : 19/11/2018

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyJeu 17 Jan - 9:50


Un vent d'Europe

Feat : Willem Shepherd


L’Alpha ? Cet homme venait-il vraiment de se rattraper sur le terme ? En temps normal, Mederick n’aurait guère gouté à la suspicion. Les américains avaient une façon de s’exprimer plus rude, presque puritaine et dénuée de sens. C’était les descendants de colons combattifs, volontaires et d’un pragmatisme de tout ce qu’il y’avait de plus anglo-saxon. Cependant, leurs jeux d’esprit manquaient de piquant et leur façon de parler de secrets voilés.

Aussi Mederick tiqua devant la correction de l’homme. Il se serait simplement comparé à un Alpha que le druide n’aurait pas prêté attention à l’expression commune. Cependant, la puce lui avait été glissée insidieusement a l’oreille. Le jeune homme en perdit presque aussitôt l’intérêt pour sa quête et raison de sa présence au domicile Shepherd. Connaitre une meute au cœur de Beacon Hills aurait pu être une manne pour le druide. Il lui restait tant à apprendre… Cependant, il devait vérifier sa théorie.

Nulle idée ne lui vint.

Mederick resta debout, un sourire de connivence fige sur le visage de manière presque hideuse. Son cerveau avait beau se retourner dans tous les sens l’inspiration lui faisait défaut. Tel un romancier emporte dans la tourmente de la page blanche, le druide se referma sur lui-même, stoïque et le regard ombrageux. Que diable lui arrivait-il ?! Lui qui se voulait si prompt a servir des piques acerbes. Vaincu, amer, Mederick ne décida de rien en faire. Seul l’honneur de la famille allait compter désormais.

« Je vous suis chez votre ami avec plaisir. »

Le jeune homme ne souligna pas que Willem avait sans aucune honte avoué connaitre un receleur et peut être indirectement la belle Merisha. Cependant, il ne pensait pas qu’ils puissent être de connivence. Le professeur Shepherd semblait bien trop honnête, presque benêt, pour cela. Jeune, et loup, il aurait presque pu devenir un True Alpha tant il semblait calme et ouvert… Les douces rêveries l’emportèrent dans les légendes sur les très rares garous pouvant s’élever par leur propre force morale a leur plus haut grade. Mederick y voyait un beau conte, une histoire morale pour contenir l’énergie débordante des loups. Tout comme certains croyaient que toutes les espèces d’aconit…

« Bon an, mal an, Dieu soit céans… » Murmura Mederick avec un éclat de joie dans les yeux. Il se retourna aussitôt vers la maison de Willem, le regard porte sur le jardin. « Vous avez une belle demeure monsieur Shepherd. Peut-être un peu isolée et délabrée mais j’apprécie le travail botanique de votre tante. Félicitez-la de ma part, d’un adepte de la pharmacopée a une autre. D’ailleurs, suggérez-lui de mettre houx et gui pour apporter chance mais également repousser certains animaux. Les renards aiment bien trop uriner dans les massifs et cela les ruinent… A moins que vous ne faisiez partie de ces espèces de personne ne supportant pas ces plantes. Ce que je comprendrai parfaitement. J’ai souvent utilisée mes propres plantes pour aider à soigner ces gens… » conclut Mederick tout en jetant un dernier et long regard vers la dénommée Maddy, qui apparaissait a la fenêtre de la cuisine. Il était presque certain qu'elle entendait leur conversation. Et ce depuis le début....

©️️ Fiche by Mafdet MAHES




“Madam, you have bereft me of all words, Only my blood speaks to you in my veins,” sensitive
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3591-mederick-ravendorne-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3593-le-bestiaire-de-mederick
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un vent d’Europe | Feat Mederick Willem10
Messages : 797
Points : 788
Réputation : 116
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un vent d’Europe | Feat Mederick Mise_e11

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyMar 22 Jan - 22:31





Feat :
Mederick


Un vent d’Europe


- Je vous suis chez votre ami avec plaisir.

Je me relève du banc et vais ranger la bouteille de bière dans la caisse à verre. L’écologie n’est pas un vain mot chez nous. C’est une évidence limpide. J’ai été témoin du recul de la nature et de la maladie qui la gangrène peu à peu. Une maladie qui porte le nom de race humaine. Parfois, je donne raison à Tobias quand il me sort ses pires diatribes sur le genre humain. Mon cousin n’a malheureusement pas tout à fait torts.

- Bon an, mal an, Dieu soit céans…

Étonné, je me retourne vers Mederick. Mon grand-père usait de cette formule. Une des nombreuses sagesses des anciens. Je scrute le jeune homme. À sa manière de s’exprimer, il est évident qu’il a jouit d’une excellente éducation, qui, visiblement n’a pas été dénué de philosophie. J’apprécie beaucoup ces sages paroles entre des lèvres si jeunes. Mederick loue ma tante pour ses qualités horticoles. Toutefois, je grimace quand il mentionne le houx et le gui. Peu de gens plantent du poison près de chez eux.

- Les renards aiment bien trop uriner dans les massifs et cela les ruinent… À moins que vous ne faisiez partie de ces espèces de personne ne supportant pas ces plantes. Ce que je comprendrai parfaitement.

Je me fige. Maddy, qui a parfaitement entendu notre conversation, se penche à la fenêtre, certainement pour juger de la gestuelle de Mederick et jauger si c’est une coïncidence. Le cœur du jeune homme bat sereinement. Il aurait un sacré aplomb s’il appartenait au monde des chasseurs. Est-ce un familier à la cause surnaturelle ? Depuis que nous sommes arrivés à Beacon Hills, je n’ai jamais autant croisé de monde qui sait. C’est agréable de pouvoir partager ce que l’on est. Donner le change constamment est épuisant.

- J’ai souvent utilisée mes propres plantes pour aider à soigner ces gens…

Je me demande s’il me tend une perche ou un piège. J’opte pour la première option et l’invite à me suivre jusqu’à l’Impala dont je referme le capot avec soin et amour. Lorsque je démarre, Maddy nous fait signe depuis le perron. Elle est inquiète. Je lui souris pour la rassurer. Je ne perçois pas une once d’hostilité chez Mederick. Soit il ne sait rien à propos des lycans, soit il est au courant mais ne craint rien. Alors que nous roulons depuis cinq minutes à peine, je réponds à sa perche.

- J’ai comme l’impression que vos connaissances des plantes ne viennent pas uniquement de l’enseignement académique. Me trompe-je ?




Codage par Libella sur Graphiorum



Un vent d’Europe | Feat Mederick Amance12
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Mederick Ravendorne

Mederick Ravendorne

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol21
Alias : Le Medef
Âge du personnage : 28 ans
Messages : 187
Points : 159
Réputation : 23
Date d'inscription : 19/11/2018

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyLun 28 Jan - 13:33


Un vent d'Europe

Feat : Willem Shepherd


La tête de la tante Shepherd surgit assez brutalement pour donner raison à Mederick et cela emplit le druide d'une profonde joie. C'était ainsi qu'il se trouvait à nouveau en contact avec une meute. Cela lui rappela aussitôt une jeune femme blonde, un peu perdue et surtout seule. Arizona. Mais la fierté d'avoir trouvé juste écrasa rapidement toute empathie chez l'homme. Il adressa plutôt un signe de tête respectueux à la matriarche de la famille avant d'emboîter le pas derrière Willem.

Il supposait déjà l'homme d'être l'Alpha de la meute tout juste découverte. Il en imposait assez pour cela et avait le charisme naturel et propre aux loups. Pour que Mederick le remarque, un simple humain, il devait avoir le pouvoir du plus haut grade de la hiérarchie lupine. Le druide s'installa calmement dans l'Impala, admirant le côté vintage du véhicule. Il partageait l'amour de la tradition et de l'ancien avec les américains. Le conservatisme libéral... De quoi faire frissonner les plus conservateurs. Et les plus libéraux. Et apparement il partageait bien plus avec Willem...

color=#A5260A]« En effet monsieur Shepherd. Ma connaissance des plantes ainsi que mon talent pour soigner certaines maladies vient d'au-delà mon métier de pharmacien. Rien de très original lorsque l'on sait que j'appartiens à une longue lignée de soigneurs. Cependant, notre expertise se trouve dans un monde éloigné de celui du commun des mortels. Nous nous voulons
des conseillers, des accompagnateurs... Et vous Willem ? Je puis aisément deviner que votre amour de la nature ne vient pas seulement de votre éducation mais aussi de votre nature. Je crois deviner votre rôle dans le microcosme de la vie nocturne que nous connaissons. Mais qu'en est-il de votre entourage, de vos proches ? De votre meute ? »[/color]

©️️ Fiche by Mafdet MAHES




“Madam, you have bereft me of all words, Only my blood speaks to you in my veins,” sensitive
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3591-mederick-ravendorne-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3593-le-bestiaire-de-mederick
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un vent d’Europe | Feat Mederick Willem10
Messages : 797
Points : 788
Réputation : 116
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un vent d’Europe | Feat Mederick Mise_e11

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyMar 5 Fév - 11:38





Feat :
Mederick


Un vent d’Europe


- En effet monsieur Shepherd. Ma connaissance des plantes ainsi que mon talent pour soigner certaines maladies vient d'au-delà mon métier de pharmacien. Rien de très original lorsque l'on sait que j'appartiens à une longue lignée de soigneurs.

Mederick choisit ses mots. « Lignée », « soigneur », il écarte même son métier de pharmacien qui est pourtant une discipline qui ne demande pas seulement avoir une bonne mémoire. Serait-ce possible que ce jeune homme soit ce que je pense ? L’idée me réjouit, car je n’ai pas l’impudence de croire que je suffis à ma meute. Bien au contraire, je suis issu d’une famille où chaque membre a son importance, et une place.

- Cependant, notre expertise se trouve dans un monde éloigné de celui du commun des mortels. Nous nous voulons des conseillers, des accompagnateurs...

Bingo ! Je ne cache pas mon sourire.

- Et vous Willem ? Je puis aisément deviner que votre amour de la nature ne vient pas seulement de votre éducation mais aussi de votre nature. Je crois deviner votre rôle dans le microcosme de la vie nocturne que nous connaissons. Mais qu'en est-il de votre entourage, de vos proches ? De votre meute ?

Mederick enfonce le clou et appelle un loup, un loup. Je n’ai plus de nouvelles de Connor depuis des mois. Il semble avoir suivi un gars qu’il avait rencontré. Ce qui est bien dommage car, son action avec Tobias n’avait pas dépassé le stade de l’incubation. Seulement, Ravendorne cherche après Merisha et ce qu’elle a volé. Beacon Hills n’est-elle pas qu’une étape dans le parcours de ce jeune homme ?

- Me voilà démaqué !

Je m’esclaffe et tends une main à ce druide tombé du ciel, pour une salutation dégagée de toute cachotterie, sincère.

- Nous sommes les rescapés d’une importante meute itinérante. Une ancienne lignée arrivée avec les premiers colons. Le monde a changé, trop vite. Nous nous sommes sédentarisés depuis plus d’un an, pour survivre au système et être une proie plus difficile à atteindre. Bouger me manque, mais j’admets avoir lié des amitiés surprenantes qui vaut ce sacrifice.


Sans parler d’Amance qui est une raison à elle seule de rester ici. Je n’aborde pas le massacre des miens. Je n’aime pas étaler mes blessures, ni me faire plaindre. J’en parlerai plus tard, si notre relation évolue dans le sens du rapprochement. Je stoppe la voiture devant un magasin qui ne paye pas de mine. L’enseigne annonce un préteur sur gage. Si Merisha est passée ici, le taulier l’aura certainement aiguillée ailleurs. Il n’a pas les reins assez solides pour payer des biens de grandes valeurs. Au mieux, Mederick aura le nom d’un contact, ailleurs dans une autre ville. Avant de sortir de la voiture, je pose la question qui me tarabuste depuis que j’ai compris qui est Mederick.

- Êtes-vous déjà l’émissaire d’une meute ?




Codage par Libella sur Graphiorum



Un vent d’Europe | Feat Mederick Amance12
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Mederick Ravendorne

Mederick Ravendorne

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol21
Alias : Le Medef
Âge du personnage : 28 ans
Messages : 187
Points : 159
Réputation : 23
Date d'inscription : 19/11/2018

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyMer 6 Fév - 3:29


Un vent d'Europe

Feat : Willem Shepherd


Mederick avait su choisir les mots justes. Il n'y avait aucun intérêt à tourner autour du pot de miel. Mieux valait y plonger la main pour en tirer ses trésors. Au mieux, le druide découvrirait une nouvelle meute, créerait un lien plus proche avec Willem. Cela l'aiderait peut être dans sa quête. Au pire, l'homme effacerait d'un coup d'épaule nonchalant son allusion à une meute et décrirait son groupe d'amis le plus proche, peut être sa famille.

Mais le flair de l'anglais se trouvait suffisamment pour que son compagnon s'esclaffe et déclame d'être démasqué. Aussitôt une explosion de joie s'épanouit dans le coeur de Mederick. Son ego, flatté par la justesse de ses suspicions, appréciait également de rencontrer des loups-garous. A part sa récente expérience avec Arizona - tout aussi novice que lui du folklore américain - le druide n'avait pas pu découvrir plus en avant la situation du monde surnaturel d'outre-Atlantique. Sa quête le menait dans des contrées et des territoires qu'il n'aurait jamais soupçonné.

Mederick hésita l'espace d'une seconde à serrer la main de l'Alpha. Ce geste n'était pas anodin, ni pour le druide ni pour le loup-garou. Cette salutation impliquerait un lien plus fort. L'honneur de sa famille était en jeu. La gloire de son père, la fierté de sa mère. Le souvenir amer de la nouvelle de la tromperie de l'homme qui l'avait mis au monde était douloureux pour le jeune homme. C'était autant pour lui que pour les siens qu'il s'était embarqué dans une telle aventure. Mais comme tout récit initiatique, ne devait-il pas voir où s'arrêter et trouver sa place ? Bien des héros des textes anciens faisaient l'erreur de ne pas comprendre. Cela ne serait pas son tour.

« Enchanté de rencontrer une nouvelle meute. » répondit Mederick d'une voix émue en serrant vigoureusement la main de Willem. Avant même qu'il n'ait pu poser une nouvelle question, l'Alpha expliqua calmement les origines des siens, remontant jusqu'aux premiers colons. Ils devaient certainement faire parti de ces coureurs des bois et autres pisteurs se mélangeant au fil des générations avec les populations indiennes locales. Nombre de puritains avaient traqué puis brûlé les représentants de ces hommes. La triste histoire des sorcières de Salem représentait parfaitement les moeurs sévères de l'époque. Mais la présence des premiers loups-garous dès l'installation des colons de Sa Majesté Elisabeth n'avait-elle pas contribué à cette haine ?

Mais l'heure n'était pas aux interrogations. Cela serait plutôt à Mederick de mener la danse présentant ses questions à sa pauvre cible que serait le receleur. Un prêteur sur gages ? Quelle maigre preuve d'originalité, pensa sombrement le druide en haussant un sourcil arrogant. Même le quartier avait des allures de série B américaine. Cela n'aidait qu'à prouver que même les pires représentants de la culture yankee avait malheureusement un fond de vérité. Mederick se prépara intérieurement, le visage de marbre, remit en place sa mise puis posa sa main sur la poignée de porte.

La question de Willem claqua alors dans l'air, arrêtant net le druide. Ses doigts se contractèrent autour de la poignée, blanchissant ses jointures. Sa mâchoire se contracta malgré lui et il adressa un regard hanté à son interlocuteur. Il y'avait deux choses dont Mederick n'aimait guère parler et dont il évitait le sujet. Son échec d'avoir trouvé autant l'amour qu'une meute. En bon fils de l'aristocratie, il voulait des enfants, des dignes héritiers de son sang et de son savoir. Mais au delà de ça, et ce qui le distinguait de bien des gens de son environnement, il voulait une compagne et non pas une simple mère porteuse. Mais au delà de ça, il y'avait cette fêlure. Le déshonneur de n'avoir pas encore avoir trouvé de meutes.

Au Royaume-Uni, bien souvent les druides se transmettaient de génération en génération. Les familles de loups-garous étaient profondément liées aux lignées druidiques. Emissaire d'une meute d'une génération à une autre, les conseillers du monde surnaturel étaient souvent l'apprenti puis le successeur d'un druide dès leurs études terminées. Cela n'était pas le cas de Mederick. Et cet échec lui pesait lourd sur le coeur. Il aurait préféré éviter le sujet avec Willem mais l'homme avait été honnête avec lui, aimable et franc. Un accord tacite d'intégrité était né entre eux. Son devoir était de le respecter.

« Je n'ai pas encore le plaisir et l'honneur de servir une meute. » laissa tomber sobrement Mederick, la voix plus sombre et rauque. « Cela viendra à point nommé. Et vous Willem ? Votre émissaire est-il un vieil ami de la famille ? Il est courant de voir cela en Angleterre. Etant donné la nature ancienne de votre meute peut être suivait vous ce précepte ? » continua le druide, cherchant à faire déborder le sujet vers Willem.

©️️ Fiche by Mafdet MAHES




“Madam, you have bereft me of all words, Only my blood speaks to you in my veins,” sensitive
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3591-mederick-ravendorne-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3593-le-bestiaire-de-mederick
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un vent d’Europe | Feat Mederick Willem10
Messages : 797
Points : 788
Réputation : 116
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un vent d’Europe | Feat Mederick Mise_e11

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyDim 10 Fév - 19:30





Feat :
Mederick


Un vent d’Europe


Ma question semble provoquer l’effroi. J’ai, sans le vouloir, touché un point sensible. Mererick semble se recroqueviller. A-t-il eu une expérience malheureuse ? Mes congénères ne sont pas tous facile à guider. Bien des alphas se sentent supérieurs au reste du monde et pour parler crûment pètent plus haut que leur cul. L’Anglais est également jeune, il ne suffit pas de connaître toute la pharmacopée liée au surnaturel, ni les bestiaires associés, le savoir d’un druide s’acquiert aussi en pratiquant. Il a deviné ce que je suis, cela montre qu’il a un sens de l’observation affûté. Mais ensuite ?

- Je n'ai pas encore le plaisir et l'honneur de servir une meute.

« L’honneur ». Ce mot me paraît incongru, ou plutôt donne la mesure de ce que Mederick colle à cette tâche. L’émissaire est un guide, un point de vue externe qui permet à un loup d’adapter son comportement. C’est vrai que l’humain doit gagner la confiance de l’animal. Peut-être est-ce dans ce sens qu’il parle d’honneur.

- Cela viendra à point nommé. Et vous Willem ? Votre émissaire est-il un vieil ami de la famille ? Il est courant de voir cela en Angleterre. Étant donné la nature ancienne de votre meute peut être suivait vous ce précepte ?
- Il était…


L’évocation d’Ethan me plonge dans des souvenirs douloureux. Ethan Baker était notre émissaire, sa famille suivait la mienne. Suivant que c’était un homme, ou une femme qui reprenait le flambeau du druide précédent, le nom de famille a changé plusieurs fois. Pourtant de père en fils, de fils en fille, c’est toujours la même lignée qui nous a accompagnés. Notre meute était paisible et par philosophie a toujours évité les conflits. Le travail d’Ethan était souvent d’ordre médical, rarement pour gérer les conflits, bien que ce fus déjà arrivé.

- Notre druide était lié à la meute. Ceux de sa famille qui n’embrassait pas cette profession se sont souvent liés avec les bêtas. Nous étions une grande famille. Il a succombé lors de l’attaque de notre meute.

Ses conseils nous ont cruellement manqués quand nous avons fui Mady, Keanus, Tobias et moi. Seulement à cette époque je ne connaissais pas d’autre émissaire vers qui me tourner. Je venais d’hériter d’un rang d’alpha qui ne m’était pas prédestiné, et mon cousin avait perdu son père et son frère au plus mauvais moment pour un loup, celui de la préadolescence.

- Quand tout va bien, on ne se rend pas compte de l’importance d’un émissaire… mais quand il fait défaut, on perçoit le manque.

J’entre dans la boutique du préteur sur gage et tiens la porte pour Mederik. Je lui fais un triste sourire.

- Ce n’est pas comme si je pouvais passer une petite annonce…

C’est tout le problème lié à notre condition : garder le secret et rester discret. Le boutiquier nous accueille en nous demandant ce que nous recherchons.


Codage par Libella sur Graphiorum



Un vent d’Europe | Feat Mederick Amance12
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Mederick Ravendorne

Mederick Ravendorne

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol21
Alias : Le Medef
Âge du personnage : 28 ans
Messages : 187
Points : 159
Réputation : 23
Date d'inscription : 19/11/2018

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyLun 11 Fév - 9:11


Un vent d'Europe

Feat : Willem Shepherd


Mederick ne s’était pas attendu a voir Willem évoquer le sujet de son émissaire avec une telle tristesse. Il devina aussitôt une tragédie sombre mais également un besoin de compagnie, de conseil. L’Alpha était jeune, tout comme l’anglais. Il avait besoin d’un soutien. Mederick lui ressentait le besoin de partager et d’aider les autres. Il ressentit une profonde peine en entendant le timbre de voix de Willem et posa une main attentionnée sur l’épaule de l’homme. Par respect du passe de l’Alpha, Mederick se tut et ne posa pas la question qui lui brulait les lèvres. Qu’était-il arrive ?

La force des choses descella bientôt la boite de Pandore du clan Shepherd. Une attaque. Cette tragédie était malheureusement courante, elle arrivait souvent même dans des pays ou régnait pourtant des conventions pour préserver une certaine paix. Il y’avait toujours un moment ou un parti finissait par déraper. Et parfois les loups n’étaient pas forcement les premières victimes. Mederick ne portait pas de jugement sur le conflit entre surnaturels et humains. Il ne prenait en compte que les blessures des uns et des autres. Et sa famille.
Mederick comprit le vide de Willem. Il lui manquait ce bras droit vers qui naturellement se tourner, échangé sans forcément agir. La simple petite voix qui suffisait pour faire douter et réfléchir. Peut-être que l’Alpha avait déjà son premier Beta, cette main gauche exécutrice et champion de la meute d’une certaine façon. Mais il lui manquait le souffle rafraichissant d’un point de vue extérieur mais connaisseur. Peut être le druide pouvait il y remédier ? Willem l’aidait dans sa quête. Ils se créait un lien détonnant entre le jeune homme, issu de la gentry britannique, et l’héritier d’une tradition nomade ancestrale…

La voix grinçante du revendeur le fit reprendre le cours de ses pensées. Avant d’apporter sa fidélité et son aide a d’autre, Mederick devait combler le besoin de sa famille, restaurer ce qui avait été perdu. Le druide se présenta rapidement a l’homme et lui expliqua brièvement qu’il recherchait Merisha ainsi que certains objets qu’elle aurait pu lui revendre, notamment la tiare. Apres une rapide description de la voleuse ainsi que du fruit de sa rançon, le regard du préteur sur gage s’éclaira avant de grommeler qu’il devait voir dans son arrière-boutique. Alors qu’il s’éloignait, Mederick reprit la parole dans un murmure seulement entendu par Willem :



« Je comprends votre besoin d’un émissaire. J’ai le sentiment du point de vue oppose. J’arrive à un âge ou je me dois de trouver une meute a conseiller, a aider et aimer. Je ne souhaite pas trop m’avancer mais ma quête approche de sa fin. Si vous voulez de moi, je serai heureux de devenir votre émissaire… »

©️️ Fiche by Mafdet MAHES




“Madam, you have bereft me of all words, Only my blood speaks to you in my veins,” sensitive
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3591-mederick-ravendorne-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3593-le-bestiaire-de-mederick
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un vent d’Europe | Feat Mederick Willem10
Messages : 797
Points : 788
Réputation : 116
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un vent d’Europe | Feat Mederick Mise_e11

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyMer 20 Fév - 15:27





Feat :
Mederick


Un vent d’Europe


Le boutiquier va fouiner dans son arrière-boutique. Je trouve cela bon signe. Après, il ne rendra rien sans être payé en conséquence. Le vol ayant eu lieu au Royaume-Uni, il sera difficile à Mederick de l’obliger légalement à lui rendre ses biens gratuitement, sans une procédure qui durera des années. Et je n’ai aucune influence sur le préteur sur gage. À moins qu’il n’ait pas les dits objets mais les coordonnées de Merisha.

- Je comprends votre besoin d’un émissaire. J’ai le sentiment du point de vue oppose. J’arrive à un âge ou je me dois de trouver une meute à conseiller, à aider et aimer. Je ne souhaite pas trop m’avancer mais ma quête approche de sa fin. Si vous voulez de moi, je serai heureux de devenir votre émissaire…

Surpris, je regarde le jeune homme. Il concéderait à s’installer aux États-Unis ? Avoir un point de vue externe nous apporterait une belle aide et de la sérénité. Cependant, c’est tout un tissu de confiance que nous devons tisser pour que cette association soit efficace. J’avais commencé avec Connor, mais il était parti. L’inconstance des gens rend méfiant et avare d’énergie à donner dans des liens éphémères. Comment être certain que Mederick restera ? Connor était sincère au début, mais la vie l’a écarté de nous.

- L’aide et les connaissances d’un druide sont essentiels à une meute, tout comme l’assurance d’une stabilité.

L’éducation de Mederick est basée sur l’honneur, c’est un bon point. Je ne le connais pas, mais je suis d’une famille qui donne sa chance à tous, surtout quand un tel lien peut nous être profitable.

- Et bien, cela serait une joie Mederick de compter à nouveau un émissaire parmi nous.

Je suis coupé par le boutiquier revient vers nous avec une boîte contenant des objets et ce qui ressemble à un cahier de compte. Pendant que Mederick vaque à ses affaires, je musarde dans la boutique. J’aime ces étagères encombrées de bric et de broc. Chaque objet a une histoire que je me plais à inventer en fonction de sa patine.



Codage par Libella sur Graphiorum



Un vent d’Europe | Feat Mederick Amance12
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Mederick Ravendorne

Mederick Ravendorne

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol21
Alias : Le Medef
Âge du personnage : 28 ans
Messages : 187
Points : 159
Réputation : 23
Date d'inscription : 19/11/2018

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyJeu 21 Fév - 14:05


Un vent d'Europe

Feat : Willem Shepherd


Mederick prit conscience de l'ampleur de ses propos lorsqu'il vit la surprise se dessiner sur les traits naïfs et francs de Willem. Il avait proposé à un quasi-inconnu de se lier à lui, de devenir son conseiller, son ami et son confesseur. Un guide en quelque sorte. Et pourtant le druide ne pouvait s'empêcher une sensation de plénitude à cette idée. Il aimait avoir le pouvoir de prendre sa propre décision, ce choix cornélien et pourtant terriblement simple.

Willem et sa meute avait beaucoup à lui apprendre. L'humour parfois acide de Mederick avait beau frappé ses origines, il ne pouvait pas nier qu'il était un pur exemplaire de la gentry anglaise. Il voulait voir autre chose, confronter les mondes. Et pourtant un carcan de traditions, de moeurs, d'us et coutumes lui importait. Il ne pouvait échapper à son naturel mais il pouvait briser l'étau de son éducation. Le druide n'avait qu'un pas à franchir. Pire que tout Willem lui tendait une main amicale. Mais Mederick fut sauvé d'une réponse donnée rapidement par le retour de son informateur. L'homme avait un bric à brac dans un panier ainsi que plusieurs objects. Le druide reconnut presque aussitôt certains bijoux. Un frisson parcourut sa peau.

"Ouais... Ai bien deux, trois bricoles. V'vlez les racheter ?
- Oui tout à fait. A quel prix ?»

S'ensuivit alors une négociation de longue haleine mais en quelques minutes, Mederick avait réussi à renégocier pour seulement cinq cent dollars une broche ornée d'un diamant et d'une rubis, une chevalière en or gravée de l'emblème de la famille de sa mère et une petite chaîne en argent. Mails il restait le plus important aux yeux du druide.

"Et la tiare ?
- C'que la jolie m'dame l'a gardé. Y'a bien flashé dessus. A pas du l'r'vendre. ?"

Mederick tapa d'exaspération contre le comptoir faisant sursauter le prêteur sur gage au fort accent. L'homme cacha son ego blessé en grommelant qu'il allait emballer ses affaires et s'éloigna d'un pas traînant pour attraper un papier kraft miteux. Alors que le bruit accompagnait sers pensées, le druide s'appuya contre le contre plaqué et regarda fixement le sol. La tiare de mariage de sa mère avait une valeur particulière à ses yeux. Elle représentait le lien immortel entre son père et elle. Mais également la naissance de Mederick avant même ses soeurs ou son frère.

Dans un même temps, ses chances de retrouver la monte-en-l'air polonaise était proche du ridicule. Cela signifiait qu'il arrivait à la fin de sa quête de près de deux mois. Il s'était attaché à Beacon Hills, aux Arizona, aux Harleen mais également à Willem. L'homme lui inspirait confiance. Pour Mederick, ils partageaient des valeurs différentes mais parentes. Comme des cousins éloignés ne demandant qu'à s'unir pour faire les pires bêtises.

Il ne pouvait refuser cette main tendue. C'est pourquoi il se tourna vers Willem lentement avec un léger sourire sur les lèvres.

"Je dois vous avouer que je n'aurai jamais cru aller aussi loin dans mes recherches. Je tiens sincèrement à vous aider Willem. Aussi vais-je m'installer à Beacon Hills. Je serai heureux d'être votre émissaire. Cependant, un jour je reprendrai un bout de chemin jusqu'à mademoiselle Gunder pour accomplir mon but. Je souhaiterai que vous m'accompagnez ce jour-là. En tant que frères. Acceptez-vous ma présence à vos côtés malgré cette condition ?"

©️️ Fiche by Mafdet MAHES




“Madam, you have bereft me of all words, Only my blood speaks to you in my veins,” sensitive
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3591-mederick-ravendorne-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3593-le-bestiaire-de-mederick
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un vent d’Europe | Feat Mederick Willem10
Messages : 797
Points : 788
Réputation : 116
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un vent d’Europe | Feat Mederick Mise_e11

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptySam 2 Mar - 16:44





Feat :
Mederick


Un vent d’Europe


-Ouais... Ai bien deux, trois bricoles. V'vlez les racheter ?
- Oui tout à fait. À quel prix ?


Racheter ce qui est à soi… Il y a des années en arrière, je serais revenu le soir et me serais servi pour rendre à Mederick ce qui lui appartient. Mais voilà, la sédentarisation change les mœurs. La notion de propriété se modifie. Quand on ne possède rien, on ne peut pas être dépouillé. Ma meute a un passé de voleur de poules, de fringues qui attentent sur les séchoirs et d’autres objets qu’il est difficile de se procurer quand on n’est pas dans le système. Nous nous efforcions au mieux de rendre ce vol comme un échange équitable en réparant ce qui pouvait l’être chez celui où l’on se servait.

Mais depuis le drame, nous avons changé, par la force. Pire, je me suis rapproché des services de police, ceux que nous fuyons souvent auparavant. Je laisse Mederick négocier ses biens sans intervenir. La vie fait de nous ce qu’elle veut. Les vérités d’hier ne sont plus celles de maintenant. Il m’a fallu du temps pour en prendre conscience et autant pour l’accepter et l’assimiler. Et même encore aujourd’hui, parfois je réagis comme avant, avec la configuration qui était la nôtre avant. Mais nous ne sommes plus si nombreux et assujettis à des horaires de travail, des contraintes qui froissent parfois notre nature indépendante et sauvage.

Mederick récupère une partie du butin de la Polonaise à défaut du joyau principal : la tiare de mariage de sa mère.

- Je dois vous avouer que je n'aurai jamais cru aller aussi loin dans mes recherches.
- L’important était de retrouver ce qui appartient à votre famille. Je ne possède pas grand-chose en héritage, sinon l’Impala qui est dehors. Cette voiture a une histoire, j’y tiens beaucoup. Je comprends donc votre quête, même si les objets qui vous ont été dérobé ont également une valeur financière conséquente.

Pourtant, je sais bien que ce n’est pas cela qui prime dans le cœur de Mederick.

- Je tiens sincèrement à vous aider Willem. Aussi vais-je m'installer à Beacon Hills. Je serai heureux d'être votre émissaire.
- Notre maison est grande… Mais je ne me vexerai pas si vous préférez l’indépendance d’un logement loin de la meute. C’est souvent au feeling de l’émissaire. Certains aiment être au plus proche de leur meute pour être en phase avec les loups, d’autre à l’inverse préfère leur indépendance pour garder du recul à ce qui peut secouer la meute.


Nous scellons notre entente par une poignée de main. Bien évidemment je devrai le présenter au reste de la meute et avoir l’accord de tous. Mais je n’ai aucune crainte que Mederick plaise à Mady ou Keanus.

- Cependant, un jour je reprendrai un bout de chemin jusqu'à mademoiselle Gunder pour accomplir mon but. Je souhaiterai que vous m’accompagniez ce jour-là. En tant que frères. Acceptez-vous ma présence à vos côtés malgré cette condition ?
- L’aide et l’assistance est un principe réciproque mon ami. Quel alpha serais-je si je te laissais seul après que tu ais donné de ton temps à notre famille ? Cela ne te gêne pas que l’on se tutoie ? Je suis plus à l’aise dans ce mode.


(…)

Nous sommes de retour à la maison. Une tourte refroidit sur une étagère de bois à côté de la porte de service qui donne dans la cuisine. Ma tante a gardé ses vieilles habitudes. À la maison, nous mangeons ce qu’elle nous cuisine. Keanus et moi, nous nous relayons quand elle est d’astreinte à l’hôpital.

- Tu restes pour le repas de ce soir Mederick ? C’est notre tradition, le partage d’un repas a une grande valeur à nos yeux.

Arrivé dans le salon, je pousse un peu la voix et appelle ceux qui sont présents, c’est-à-dire Mady qui apparaît dans l’encadrement de la porte qui mène à l’office, Keanus surgit avec une liasse de papiers, il était dans le bureau à s’occuper de toute l’administration liée à la meute. Quelque chose que je n’aime pas faire. Tobias se fait un peu prier, il a senti la présence d’une nouvelle personne. Il reste le temps des présentations pour s’envoler vers sa chambre en bon adolescent asocial au monde des adultes.



Codage par Libella sur Graphiorum



Un vent d’Europe | Feat Mederick Amance12
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Mederick Ravendorne

Mederick Ravendorne

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol21
Alias : Le Medef
Âge du personnage : 28 ans
Messages : 187
Points : 159
Réputation : 23
Date d'inscription : 19/11/2018

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyMer 6 Mar - 4:17


Un vent d'Europe

Feat : Willem Shepherd


Tout alla très vite pour Mederick et Willem. A peine avaient-ils scelles leur nouvel accord qu'ils furent absorbes dans une boucle temporelle et ils furent bien rapidement rentres a la maison de l'Alpha. Le druide se rendit compte de ce fait lorsqu'il claqua la porte de l'Impala. Il avait été si profondément plonge dans ses pensées qu'il se ne s’était même pas rendu compte de leurs déplacements. A vrai dire il lui semblait flotter sur un petit nuage.

Il avait réussi. En toutes choses. Lui le jeune anglais issu de la haute bourgeoisie, qui bien souvent avait l'impression de goûter la morne cruauté de la monotonie du jour avait succédé. Il avait retrouve les bijoux de sa mère et surtout une meute. Mederick savait qu'il n'aurait pas du se réjouir de ce fait. C’était une offense égoïste envers la Nature de se congratuler de suivre la simple nature des choses. Pire, cela démontrait un certain orgueil de sa part de vouloir, lui, conseiller une meute et avoir l'arrogance de s'en réjouir. Le druide craignait avant tout de se montrer autoritaire, brusque ou maladroit avec la meute Shepherd...

Alors qu'il admirait la maison aux allures forestières, il se rendit compte qu'il préférait ne pas vivre aux cotes des loups. Leur mode de vie l'intriguait, le passionnait même. Mais Mederick aimait un certain confort qui lui manquerait. Même a l’armée il avait fait parti des officiers avec leur fierté toute britannique et leur luxe tout victorien. Il faudrait au druide son petit cottage champêtre, une nature sauvage mais contrôlée, ses propres plantes, son choix de potager. Un petit fauteuil club prônerait certainement près d'une cheminée - si cela existait en Californie. Une petite collection de cognac, whisky, brandy et autres liqueurs dont il avait le secret trônerait également dans le salon, prête a servir le palais de ses hôtes. Mederick ne pouvait se mentir. Il avait tout du petit Lord anglais.

"Concernant ta proposition pour le logement Willem, je ne peux accepter. La solitude est un confort pour les druides, autant pour étudier que pour réfléchir. Et je ne souhaite pas te mentir mais une part de mes racines Byronesques vibrent pour que je touche au confort... J'admire votre mode de vie. Mais j'ai besoin de mon propre manoir." dit-il d'un ton pince sans-rire. Il avait certes les moyens de se loger quelques mois sans difficulté mais il n’était pas non plus en position d'acheter un tel luxe ! "Par contre je ne saurai jamais chez loin. Peut être même ouvrirai-je une pharmacie non loin... En effet la question de mon travail se pose. Sais-tu si l’hôpital recrute ou des quartiers demandent un service de proximité ? "

Pendant que Willem reflechissait a sa réponse, ils entrèrent dans la maison. Une délicate odeur de tourte - véritable madeleine de Proust pour anglais se respectant - vint chatouiller les narines de Mederick qui ne put s’empêcher de sourire. Il serait bien aupres de ces hommes et femmes de peu. Après une brève présentation de la famille directe de Willem - Maddy la brave et sage femme, Keanus l'intellectuel et Tobias le véritable adolescent lupin (il s'entendrait bien avec Arizona pensa Mederick), le druide se tourna vers son hôte :

"Willem, tu as une façon de parler de ta meute qui exclut également ceux de ton sang. Je me trompe peut être mais pourrais tu me parler des autres malgré leur absence évidente ?"

©️️ Fiche by Mafdet MAHES




“Madam, you have bereft me of all words, Only my blood speaks to you in my veins,” sensitive
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3591-mederick-ravendorne-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3593-le-bestiaire-de-mederick
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un vent d’Europe | Feat Mederick Willem10
Messages : 797
Points : 788
Réputation : 116
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un vent d’Europe | Feat Mederick Mise_e11

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyVen 15 Mar - 17:47





Feat :
Mederick


Un vent d’Europe


Mederick a décliné mon offre de le loger. Comme dit, je n’en prends pas ombrage. Vivre avec la meute est un avantage comme un inconvénient. Vivre au sein de la meute renforce la relation Druide-alpha, mais ainsi le guide perd du recul. Je souris quand il affirme vouloir son propre manoir. L’humour anglais est parfois insaisissable pour un américain, Mederick a dû s’en rendre compte car il a volontairement appuyé le ton pour qu’il n’y ait pas de confusion sur le second degré.

- Il y a un beau manoir dans la forêt, mais je crains que les occupants lycans ne soient pas près de partir ni de partager.

Je n’ai croisé qu’un seul membre de cette meute, celui qui est professeur comme moi. Nous n’avons pas échangé plus que des banalités d’ordre météorologique ou lycéennes. Mederick me demande si l’hôpital recrute ou dans les antennes de quartier. Je pense que Mady serait plus à mène de lui répondre de façon exhaustive que moi.

(…)

J’ai présenté les occupants présents, j’acquiesce à la remarqué du druide qui a noté des absences. Je suis impressionné par son sens de l’observation et de déduction. Est-ce le sweat très féminin abandonné en boule sur le vaisselier et qui de toute évidence n’appartient pas à Mady, ou le placard à chaussures à l’entrée.

- J’ai une jeune bêta du même âge que Tobias qui nous a rejoints il y a plus d’un an. À cette heure, elle travaille dans un bar tenu par un oméga. Le Pink Print. La devanture est un peu… colorée, mais son propriétaire gère son affaire sérieusement. Kada’an a besoin de cette autonomie.

J’invite Mederick à s’asseoir, il est encore tôt pour aider Mady à dresser la table.

- Kada’an est ce genre de louve qui se contrôle mieux dans l’activité, que confinée.

Je marque une pause, tends l’oreille. Tobias s’est replongé dans son jeu vidéo et, casque sur les oreilles, insulte copieusement ses adversaires sur Discord.

- Sa louve peut vite devenir agressive lors des pleines lunes, mais c’est pire si on l’entrave. Elle évacue cette rage primitive en courant au plus profond de la forêt. Nous restons attentifs au lien que nous avons avec elle. Cette bienveillance à distance fonctionne.

Bon l’autre fois c’est Aless’ qui s’est porté volontaire pour faire son punching-ball. Même si le mafieux n’est pas de la meute, il la considère comme une petite sœur.

- Par contre Tobias c’est une autre affaire. Suivant le stress qu’il a subi avant la pleine lune, nous sommes obligés de l’entraver. Il a bond fond, mais reste sauvage. C’était son père l’alpha de la meute…

Sombre et notre histoire. Nous vivons avec nos blessures, ancienne ou récente.

- Nous sommes en deuil d’une Bêta, Maxine.

Je regarde le plafond et à travers lui cette pièce que nous avons repeinte ensemble.

- Sa chambre est encore intacte…



Codage par Libella sur Graphiorum



Un vent d’Europe | Feat Mederick Amance12
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Mederick Ravendorne

Mederick Ravendorne

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol21
Alias : Le Medef
Âge du personnage : 28 ans
Messages : 187
Points : 159
Réputation : 23
Date d'inscription : 19/11/2018

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyJeu 28 Mar - 13:31


Un vent d'Europe

Feat : Willem Shepherd



"Je préfère un bon terrier champêtre que le trou humide d'un canidé."

répondit Mederick d'un ton pince-sans rire lorsque Willem aborda l'existence d'un manoir dans la forêt. Il n'avait jamais compris l'intérêt de vivre entourer d'arbres. La véritable vie dans la nature, la douceur des espaces c'était les grandes prairies anglaises, les landes d'herbe rase mais bien verte, l'humus humide et spongieux sous les pas. La forêt n'en était qu'une douce extension propre aux excursions. Rapidement leur conversation glissa vers la question posée par le druide : celle de l'identité des membres de la meute.

Tout débuta avec Kada'an. Mederick broncha sur le nom pour le moins original. Il n'avait strictement aucune idée de l'origine d'un tel mot. La curiosité le pousserait très certainement à poser à la question à la jeune femme. La façon dont en parlait Willem laissait penser à une demoiselle proche des vingt-cinq, trente ans de l'avis du druide. Avec de grandes difficultés à se contrôler mais apte à prendre du recul pour canaliser cette rage. Au contraire du jeune frère de Willem qui semblait prendre plaisir à trouver des noms fort odieux à ses adversaires et coéquipiers.

Mais les raisons de cette colère sourde vinrent bientôt aux oreilles de Mederick qui s'adoucit en l'écoutant. Willem n'avait jamais été destiné à devenir l'Alpha et portait ses responsabilités par la simple venue des choses. Le destin était parfois mal fait ou contraire aux attentes. Le druide en faisait parfois les frais. Le stoïcisme fort peu pour lui pourtant ! La perte de son père, de sa famille en même que celle de son Alpha avait dû traumatisé le jeune Tobias. Mederick nota mentalement qu'une discussion allait devoir prendre place entre le druide et le jeune Bêta.

Enfin vint un sujet plus difficile. La dernière membre de la meute. Du moins la perte la plus fraîche put comprendre Mederick. Maxine... Décédée... Le jeune homme aurait voulu poser plus de questions, comprendre la raison de cette perte mais il lui parut plus prudent de se taire. Le coeur de Willem semblait encore se serrer à la simple mention de sa chambre. Le respect envers la personne disparue suffisait à soudre ses lèvres mais plus encore ses sentiments amicaux naissants à l'égard de Willem.

"Je comprends ta peine Willem. Cependant, touche à ses affaires, accapares toi en certaines comme tu as sûrement réussi à le faire de ta famille. N'ériges pas sa chambre en un sanctuaire. Réfléchis comme si tu étais encore ce nomade avec son simple sac sur le dos. Puis remplis ce vide par une nouvelle tête. Je suis sûr que d'autres Omégas désirent une meute, une famille."

Arizona par exemple... Mais il n'était pas l'heure pour Mederick d'aborder le sujet.

©️️ Fiche by Mafdet MAHES




“Madam, you have bereft me of all words, Only my blood speaks to you in my veins,” sensitive
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3591-mederick-ravendorne-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3593-le-bestiaire-de-mederick
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un vent d’Europe | Feat Mederick Willem10
Messages : 797
Points : 788
Réputation : 116
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un vent d’Europe | Feat Mederick Mise_e11

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyVen 5 Avr - 11:28





Feat :
Mederick


Un vent d’Europe


Tous ces mauvais souvenirs sont tenaces et encore très présents sous notre toit. C’est difficile d’en parler, mais puisque Mederick s’offre en émissaire, il doit avoir toutes les cartes en mains. L’honnêteté entre alpha et druide n’est pas une option. Je dois lui faire confiance.

J’attends ses questions, sur le détail du massacre des miens, mon rôle là-dedans, et ce que je nomme « accident ». Je ne fais pas l’affront à Mederick de ne pas comprendre que la réalité n’est pas si simple.

Les secondes passent, les questions restent mortes. Je suis soulagé. Je lui raconterai ce qu’il s’est passé, mais plus tard. A chaque jour suffit sa peine, et pas besoin que toute la maisonnée profite de ces remugles du passé. Mederick semble analyser ce que j’ai dit et tempérer sa réponse. Malgré sa jeunesse, il possède déjà cette écoute attentive nécessaire à son métier.

- Je comprends ta peine Willem. Cependant, touche à ses affaires, accapares toi en certaines comme tu as sûrement réussi à le faire de ta famille. N’érige pas sa chambre en un sanctuaire.
- Je sais bien que c’est une erreur, mais nous avions refait la peinture tous les deux… Maxine était la petite sœur que j’ai perdue il y a des années.
- Réfléchis comme si tu étais encore ce nomade avec son simple sac sur le dos.


Je regarde le druide, stupéfié par ses mots. Me remettre dans la peau du nomade que j’étais… L’aurais-je quitté sans m’en rendre compte ? Je n’imaginais pas m’être écarté autant de ce mode de pensée.  Ces quelques mots me plongent dans une introspection. Je me remémore les valeurs de notre meute à l’époque et ce détaché qui nous caractérisait. C’était sur des petits rien, bien loin du drame qui nous occupe, ces amitiés furtives, intenses mais toujours brèves, ces biens matériels que nous laissions derrière nous, car nous repartions toujours, sans cesse. Mederick a raison, il faut que je retrouve ce laisser-aller, ce lâcher-prise. Ce mode de vie qui lisse les reliefs de la vie. La voix du druide me ramène au présent.

- Puis remplis ce vide par une nouvelle tête. Je suis sûr que d'autres Omégas désirent une meute, une famille.
- L’éternel recommencement.


Je souris et incline la tête.

- Tes paroles sont sages. C’est du bon sens, un bon sens que l’on a pourtant besoin d’entendre pour l’appréhender. Je mentirais si j’affirmais ne pas craindre l’arrivée d’un nouveau bêta. Pas tant sur l’intégration de nouveaux membres, mais la responsabilité qu’il y a derrière. Toutefois, les Shepherd ont toujours été une grande meute, un orchestre d’une multitude de sons et de caractères. J’accueillerais qui en a besoin. D’ailleurs, il y a un jeune louveteau du lycée. Il a été déçu par ses alphas précédents, cela met la barre haute, mais je crois que cela en vaut la peine.

(…)

Nous sommes à la fin du repas. Mederick plait à Mady. Elle l’a complimenté sur sa politesse, son sérieux et son bon langage. Tobias le perçoit comme un nouvel adulte de référence qui va lui coller des contraintes et Keanus l’a bombardé de question sur l’Angleterre. Mady nous apporte du thé quand Kada’an rentre, véritable courant d’air. Un vague salut de la main agrémenté d’un « pas l’temps » et la voilà qui attaque les escaliers.

- Elle tient plus du pigeon voyageur que du loup…

Le jeune femme a mangé avec des amies et repart travailler au Pink. Je m’opposerais à cette frénésie, si je ne savais pas qu’elle a besoin de cette dépense d’énergie après les cours. Kada’an vit toujours dans un fragile équilibre. L’effort l’aide à se contrôler. J’arrive tout de même à la bloquer avant qu’elle ne reparte, afin qu’elle salue notre nouveau druide comme il se doit. Elle grimace à l’accent anglais de Mederick, mais se plie aux politesses d’usage. Je laisse le druide se présenter pendant que j’aide Mady à débarrasser ce qu’il reste sur la table. Elle a ramené des petits biscuits pour le thé. Quand l’anglais y aura goûté, il ne voudra plus repartir.

(…)

Le thé semble avoir plus à Mederick. Mady était inquiète de son avis. Keanus est sorti pour une partie de billard avec des collègues de la banque. Ma tante tourne, incapable de rester en place entre la cuisine et la buanderie.

- Mais repose-toi cinq minutes ! Tu prends ta garde de nuit dans une heure.

Cause à mon… elle est ressortie étendre une lessive.

- On l’aide bien sur les tâches ménagères, mais elle repasse toujours derrière nous…

Madison Shepherd renvoie l’image d’une femme d’âge mûr, bien dans ses chaussures. Elle est bienveillante et attentive. Elle sait aussi se faire obéir, de moi par exemple alors que je suis son alpha. Quand elle gronde, ses propos sont généralement sensés, sauf parfois quand il s’agit de son fils, Tobias. Pourtant, je crains que derrière cet apparent  bien-être, se cache des peurs et des angoisses. Bouger évite de penser.

- Je sais que tu es anglais, mais aimes-tu le whisky écossais ? Il me reste une bouteille du seul homme que j’ai transformé en loup. Je la gardais comme une relique du passé, mais tu as raison, place aux nouvelles rencontres, présentes et futures.

J’espère que James va bien. Les repas étaient animés avec lui, trop parfois. Mais c’est ce qui faisait son charme. Maxine et James hier, Caracole et plein d’autres demain. Je pose la bouteille sur la table et deux verres.

- Je ne suis pas expert, mais j’ai un ami italien, qui tient un bar au centre-ville, qui m’a assuré que c’était une excellente référence.


Codage par Libella sur Graphiorum



Un vent d’Europe | Feat Mederick Amance12
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Mederick Ravendorne

Mederick Ravendorne

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol21
Alias : Le Medef
Âge du personnage : 28 ans
Messages : 187
Points : 159
Réputation : 23
Date d'inscription : 19/11/2018

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyDim 7 Avr - 4:58


Un vent d'Europe

Feat : Willem Shepherd


En un simple repas, Mederick se mit à apprécier grandement la famille Shepherd. Tout en eux rappelaient les traditions, la force du cocon familial. Cela leur apportait presque un air colonial des plus plaisants pour un jeune anglais. Willem semblait à l'écoute et le druide pensait avoir fait mouche en le rappelant à ses traditions de nomade. Mady était une dame adorable, avec des airs de matriarche de cuir que le temps avait assoupli et attendri au fil des évènements. Keanus semblait l'intellectuel, ou du moins le plus pragmatique concernant les affaires familiales et Tobias un adolescent borné.
Une famille des plus classiques en soit mais qui faisait plaisir à voir et observer.

Le cadre purement filial s'étendit lors de l'arrivée d'une jeune femme blonde. Mederick trempa ses lèvres dans le thé, petit doigt élégamment relevé et l'observa par-dessus la tasse. Il devait s'agir de la dénommée Qadan. Ou peu importe de la façon dont s'écrivait son nom. Lorsqu'elle redescendit, Mederick put noter qu'elle était rousse et non blonde. Comme Willem l'avait prévenue, elle était plus sauvage qu'un chat des Highlands et ne passa qu'en coup de vent après une rapide présentation. Le druide ne put s'empêcher d'offrir un sourire énigmatique à la grimace de Qadan sur son accent anglais.

Les politesses de coutume échangées, la jeune Bêta disparut en un coup de vent et lorsque Mederick rejoignit ses hôtes, il découvrit quelques biscuits pour accompagner le thé. Le visage neutre à son habitude, il ne put s'empêcher de se faire la remarque qu'aucun gâteau n'accompagnait le thé du soir. Club sandwichs, scones et autres délicatesses se réservaient pour le tea time et uniquement le tea time. Protocole cher à tout anglais se respectant. Mais par politesse, le druide ne put s'empêcher d'attraper un sablé et y croquer avec grand plaisir. Beurré et goûteux, comme il les aimait...

"Madison, votre thé est excellent. Un Darjeeling pour le soir est une originalité que j'apprécie ! Si vous voulez nous pourrons prendre quelques instants parler plantes et thé ?"

Peine perdue, malgré les invectives de son neveu, Madison Shepherd était déjà repartie à quelques secrètes tâches ménagères. Mederick se tourna plutôt vers Willem et lui sourit tout en acceptant l'invitation à boire du whisky. Son palais anglais était plus habitué à des plaisirs sucrés et teintés de délices. Mais la puissance d'un malt ou d'un juniper le tentait tout aussi bien. Il était là pour écarter les oeillères de son éducation et non s'y enfermer. Il servit une doigt généreux à l'Alpha et de même pour lui. Le druide fit tourner machinalement le verre dans sa main et regarda le liquide s'agripper au paroi. Aussi gras qu'un cognac de Champagne...

"Je ne connais pas grand chose à cette boisson mais il me semble délicieux. Ton Bêta savait s'y prendre pour choisir sa bouteille. Aussi... A notre collaboration !"

Faisant tinter son verre avec son nouvel ami, Mederick prit une longue gorgée de whisky avant de tousser sévèrement, la bouche en feu. Après une longue inspiration, des picotements vinrent se frotter à son palais et sa langue en même temps qu'un goût médicamenteux venait tourmenter son nez. Le druide grimaça mais prit une nouvelle gorgée malgré lui.

"Je crois qu'on peut dire que c'est un vrai écossais." s'exclama Mederick avec un rire aigre. "Un écossais, un italien, un anglais... Personne ne peut nier que tu n'aime pas t'entourer de la Vielle Europe Willem ! Je repense à ce que tu m'as dis sur ce jeune homme. C'est dommage qu'il eut été déçu par les meutes précédentes. A-t-il été un Oméga pour eux ? Abandonné ? Beaucoup de questions peuvent se poser. J'ai par ailleurs rencontré une jeune Oméga il n'y a pas si longtemps. Arizona Blake, une jeune blonde. Son seul repère semble être son oncle. Je pense qu'il serait intéressant pour elle de voir d'autres loup-garous, d'évoluer avec eux. Je ne te demande pas de l'intégrer évidemment. Mais garder un oeil sur elle et lui montrer que le monde surnaturel ne se limite pas à voisinage. Tu accepterai ?"

©️️ Fiche by Mafdet MAHES




“Madam, you have bereft me of all words, Only my blood speaks to you in my veins,” sensitive
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3591-mederick-ravendorne-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3593-le-bestiaire-de-mederick
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Un vent d’Europe | Feat Mederick Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Un vent d’Europe | Feat Mederick Willem10
Messages : 797
Points : 788
Réputation : 116
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Un vent d’Europe | Feat Mederick Mise_e11

Un vent d’Europe | Feat Mederick Empty
MessageSujet: Re: Un vent d’Europe | Feat Mederick   Un vent d’Europe | Feat Mederick EmptyMar 23 Avr - 15:13





Feat :
Mederick


Un vent d’Europe


Le whisky de James semble décaper le palais de Mederick. J’admets que cet alcool a du caractère. Il est fort en bouche et dévoile un panel restreint de saveur. Je ne suis pas forcément bon juge, car ma nature de loup contre immédiatement les attaques du breuvage. Ensuite, il y a la question de goût qui varie fortement d’un individu à l’autre.

- Je crois qu'on peut dire que c'est un vrai écossais.
- James était un homme haut en couleur, très attaché à ses origines. Parfois un peu dur à suivre avec son accent.
- Un écossais, un italien, un anglais... Personne ne peut nier que tu n'aimes pas t'entourer de la Vieille Europe Willem !

- Je ne le fais pas exprès, c’est le hasard des rencontres.


Mederick me questionne sur Caracole. L’histoire de l’adolescent est complexe. Si la désertion de Léoric est discutable, il m’a semblé que l’adolescent respectait toujours son premier alpha. Il y a des liens qui ne se défont jamais quoi qu’il se passe ensuite. J’apprécie notre discussion, le jeune druide pose les bonnes questions. Il a ce regard extérieur salutaire pour épauler un chef de meute. Aless’ se moque de mon peu de prestance, il est certain que si l’Italien avait les yeux rouge, il s’illuminerait comme le phare d’Alexandrie pour éblouir les foules. Quoiqu’il ne m’a jamais laissé sous-entendre espérer évoluer dans la hiérarchie des lycans. Il est déjà un alpha aux yeux de beaucoup de personne avec ses prunelles bleues assassin.

- J'ai par ailleurs rencontré une jeune Oméga il n'y a pas si longtemps. Arizona Blake, une jeune blonde. Son seul repère semble être son oncle. Je pense qu'il serait intéressant pour elle de voir d'autres loup-garous, d'évoluer avec eux. Je ne te demande pas de l'intégrer évidemment. Mais garder un œil sur elle et lui montrer que le monde surnaturel ne se limite pas à voisinage. Tu accepterais ?
- Elle est dans ma classe. Une élève assez discrète et réservée. Bien entendu j’accepte de veiller sur elle. Les frontières de la meute sont extensibles. Je ne suis pas un alpha possessif, je me vois plus en grand frère que patriarche, si tu vois la nuance. Plus tard peut-être avec l’âge et l’évolution de la meute.


Je termine le dernier biscuit disponible dans l’assiette entre nous. Mederick a eu cinq bonnes minutes pour s’en saisir, s’il en avait envie. C’est une règle que m’avait imposé Mady avec les invités pour les épargner de ma gloutonnerie.

- Nous avons un camp de prévu avec sa classe la semaine prochaine. Je pourrais l’impliquer avec moi, de façon à ce qu’elle s’habitue à agir avec un autre loup. Je lui laisserai entendre que notre meute est ouverte et qu’elle sera bien accueillie si elle éprouve ce besoin grégaire de se regrouper avec ceux de notre espèce. C’est souvent cet instinct naturel qui perturbe ceux qui sont mordus. Une nouvelle tête ici ferait du bien à tous.

La soirée est bien avancée. Mady nous salue avant de partir pour l’hôpital où elle est de garde. Elle fait jurer à Mederick de passer du temps à cause bout de plante et variété de thé.

Cela fait un moment que nous ne disons plus rien. Ce silence n’est pas gênant, au contraire, nous prenons le temps de vivre. J’apprécie la sérénité de Mederick et tout alpha que je suis, sa présence auprès de nous me rassure.

- Il se fait tard, je te raccompagne chez toi, ou tu préfères rentrer à pied ?


Spoiler:
 

Codage par Libella sur Graphiorum



Un vent d’Europe | Feat Mederick Amance12
Revenir en haut Aller en bas
http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
 
Un vent d’Europe | Feat Mederick
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le vent contre la terre (PV Lexy/Kosovo)
» Je hais le vent, je hais le vent, je hais le vent d'hiver... ♫
» [upotobox ] Windtalkers, les messagers du vent [DVDRiP]
» Le vent siffle à nos oreilles...
» 1500 ou l'essor de l'Europe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Dans la ville :: Quartiers résidentiels :: Shepherd's House-
Sauter vers: