AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Badges


Classement au
7 septembre 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Vicky ANderson

►►►◄◄◄


Tobias Rapier



Classement au
24 août 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Amance Jouve

►►►◄◄◄


Tobias Rapier



Classement au
10 août 2019


Amance Jouve

►►►◄◄◄


Alex Cormier

►►►◄◄◄


Peter Hale



Classement au
27 juillet 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Isaac Lahey

►►►◄◄◄


Mathieu Lamy



Classement au
6 juillet 2019


Therence Garnet

►►►◄◄◄


Andy Turing

►►►◄◄◄


Peter Hale



Classement au
22 juin 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Amance Jouve



Classement au
08 juin 2019


Derek Hale

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
25 mai 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Andy Turing

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
11 mai 2019


Richard Turner

►►►◄◄◄


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Mafdet Mahes



Classement au
27 avril 2019


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Peter Hale

►►►◄◄◄


Richard Turner



Classement au
13 avril 2019


Therence Garnet

►►►◄◄◄


Peter Hale

►►►◄◄◄


Andy Turing



Classement au
30 mars 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Arizona Blake



Classement au
16 mars 2019


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Amadeï Caïmbeul



Classement au
2 mars 2019


Andy Turing

►►►◄◄◄


Wesley Beaumont

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro



Classement au
16 février 2019


Andy Turing

►►►◄◄◄


Vicky Anderson

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
2 février 2019

Therence Garnet


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
19 janvier 2019

Arizona Blake


►►►◄◄◄

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Mederick Ravendorne




Classement au
5 janvier 2019

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Andy et Alessandro


►►►◄◄◄

Tobias Rapier





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez
 

 Freaky Valentine's Day

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alessandro Amaro

Alessandro Amaro

Freaky Valentine's Day - Page 2 Symbol17
Alias : Le Sicilien - La Rafale à voyelles
Âge du personnage : 29 ans
Humeur : Dangereusement votre
Messages : 1460
Points : 1429
Réputation : 300
Date d'inscription : 15/11/2015
Localisation : Au Pink Print
Freaky Valentine's Day - Page 2 Lien_c11

Freaky Valentine's Day - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freaky Valentine's Day   Freaky Valentine's Day - Page 2 EmptyJeu 28 Mar - 15:20



         
Freaky Friday Valentine's Day

Je regarde Will’ m’interpeller d'une voix fluette de ragazzina. C’est particulièrement déstabilisant. Pourtant, son caractère ressort et il joue son rôle, son rang sans ses pouvoirs de lycan, sans son corps d’homme fort et musclé. J’en estime que plus mio amico. Il prouve que ce n’est pas le corps que l’on traîne qui commande, mais bien le mental. Loup, humain, ce n’est pas cela qui importe. Je ne sais pas ce qu’il ressortira de tout cela, peut-être un peu de sagesse ?

(…)

On oublie la sagesse. Therencio pose des questions qui vont nous mener droit à une dispute de couple familial. Ce n’est pas le moment… Il ne sait encore rien pour Andy, et contrairement à la Puma, il ne peut pas sentir son odeur sur mes draps. J’ai un problème cornélien à gérer. Andy tord le nez, chaque fois qu’elle sent les effluves de el figlio mio un peu trop tenaces sur mes draps, mon peignoir et partout où Therencio se plait à s’enrouler. Une merda à la fois, déjà : récupérer mon corps.


- Au fait Therence, Andy c'est la petite amie d'Alessandro.
- Wilder !


Ce salopard n’en rate pas une ! Les deux ne peuvent pas se blairer. Le souci est que je me retrouve entre le marteau et l’enclume dans leur guerre personnelle. Mais le mal est fait. Therencio se fige et tourne vers moi un regard douloureux. Et autant dire que le corps de Tobias se prête à merveille à cet exercice.

- Bordelo ! Viens-là !

Je m’approche, il recule d’un pas. J’insiste, l’attrape par le cou et le tire dans le couloir. Le corps de Tobias est plus résistant que celui de Therencio, mais ce corps est amoureux de celui que je traîne. Cruel mélange de sentiments. Je sais qu’avec toutes les oreilles surnaturelles, notre discussion ne sera pas privée, mais on n’a pas le temps.

- Therencio, rien ne change entre nous OK ?

Regards noirs, moue boudeuse et… œil un peu trop brillant, où une paupière clignote en mode essuie-glace grosse pluie. Je le serre contre moi. Normalement son nez est au niveau de mon menton, mais Tobias fait la même taille que moi.

Le corps de Wesley est limité en odorat et cela me manque. Finalement, je me rends compte que je m’appuis sur mes capacités sans m’en rendre compte, je dois me fier à ma vue, rien qu’à ma vue. Je ferme les yeux pour ne plus voir le corps de Tobias et serre Therencio contre moi.

- Cela ne change rien entre nous. Il y a de la place pour vous deux. Le cœur est un organe extensible Therencio.

Je caresse sa joue avec la mienne, et toujours les yeux fermés, j’effleure ses lèvres des miennes. Notre relation est hors des normes, mais lui comme moi ne suivons pas les chemins tracés par les autres. Je me doute que la cohabitation avec Andy ne va pas être simple. Ils ont chacun un tempérament fort, et c’est bien pour cela qu’ils sont dans mon girond.

Du bruit nous sépare. Je pense d’abord à des reproches nous concernant, de faire des « saloperies » avec le corps des autres. Mais personne n’a fait cas de nous : ils sont occupés à se déchirer. Will’ protège son corps avec celui de Vicky qui tente de prendre son rang d’alpha avec le mien. Quelle salade !

Je jauge la situation. Je me connais assez pour lire les expressions de mon corps. La môme a peur et puise dans les réflexes de mon corps dans ce genre de situation. Ce n’est pas bon. Il faut désamorcer le conflit car comme dans une guerre mondiale si l’un de nous tombe, cela déclenchera une cascade de réactions suivant les amitiés, inimitées et où est son corps. Will’ a bien réagit et stoppé nette Vicky.

- On se calme ! Alex ? C’est gentil pour la tisane, mais maintenant que tu saisis notre problème, cela serait bien que tu nous sortes ta science et, sans vouloir te commander, pronto. Avant qu’il n’y ait un mort.

Comme à chaque fois qu’on le bouscule, le Canadien part dans une partition wagnérienne avec ses sourcils. Il a toujours rendu nos relations délicates. L’animal est rancunier come un éléphant. Il lève un doigt, je devine la logorrhée moralisatrice qui va suivre et les excuses colorées d’obscurantisme sur le travail de druide. Je sais que nous lui en demandons beaucoup dans un délai d’urgence folle, mais… Je lève les deux mains en signe d’apaisement avant de me faire assassiner verbalement et me rapproche de lui.

- S’il te plait Alex. Au moins pour les autres…

Je lance un regard en biais à Therencio qui a toujours l’humeur orageuse. J’aimerais pouvoir retrouver mon corps et lui le sien pour que nous ayons une explication plus sereine.


© Fiche by Mafdet MAHES
 

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t1430-alessandro-amaro http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t1604-le-carnet-d-adresse-du-sicilien-alessandro-amaro
Therence Garnet

Therence Garnet

Freaky Valentine's Day - Page 2 Symbol24
Alias : The Rebel
Âge du personnage : 19 ans
Humeur : Endetté
Messages : 1065
Points : 1274
Réputation : 203
Date d'inscription : 27/12/2014
Freaky Valentine's Day - Page 2 Dzobro11

Freaky Valentine's Day - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freaky Valentine's Day   Freaky Valentine's Day - Page 2 EmptyMer 3 Avr - 2:22



   
Freaky Friday Valentine's Day

   
Chad a pris mon corps en otage. Je compte donc garder la main sur le sien et m'installe entre eux, mais c'est sans compter l'entourloupe du vrai Wilder qui cède sa place à la fausse Vicky. Mais qu'est-ce qu'il fait?! Restes là!

-Sur ton dos, tu préfères un cochon en string, ou une caricature de toi les fesses à l’air?

-Tu paie rien pour attendre.

-Ça va aller.
m'ignore t-il pour rassurer MA prof, avec MA voix de brave type, celle que je réserve aux conquêtes ou aux autorités à soudoyer. Je suis un loup stable et contrairement à d’autres, je n’ai aucun problème de comportement. Et gnagnagna. Fayot! Ne vous habituez pas trop à mon enveloppe, j’espère bien la récupérer. Je suis un peu à l’étroit là…

-Mais tu sais ce qu'il te dit "l’Étroit"?! Mon corps est tout à fait raisonnablement proportionné! me sens-je obligé de préciser pour chasser l'image peu flatteuse qu'il va fourrer dans la tête de la jolie prof de français et de l'ex-alpha. Puis on repassera pour les problèmes de comportement, sale Rondoudou psychotique!

-Ne t’inquiète pas pour le tatouage, c’est juste du feutre.Je conserve le marbre extérieur de Tobias, m’effondre lamentablement à l'intérieur. Berné par une blague de collégien... Une simple assurance pour que tu ne déconne pas. De toute façon, tu as bien plus à cacher là… chuchote t-il en tapotant sa tempe comme d'autre menacerait d'un canon sur la tête. Mon estomac se tord en imaginant à quelles infos le sale loup a accès et ce qu'il s'imagine en faire. Je vais le tuer... Donc arrête de faire chier, suis le mouvement et tout ira bien.

J'ai glissé la main sous ma veste, les doigts cramponnés à mon meilleurs moyen de défense.

-Ne me dicte pas ma conduite, Wilder.

C'est le regard particulièrement intense de la bigote à l'aura de leader à mes côtés qui me dissuade de tenter la moindre bêtise. Je me rassoie correctement en soufflant par les narines. Rah! Je peux pas croire que je me laisse écraser par ce... ce...
Bon sang que je le hais.


* * *


Les voitures s'arrêtent devant une maisonnette au cœur des bois. L'attention se concentre sur le propriétaire des lieux posté sur le pas de la porte. Cormier, notre meilleure et surtout unique aide pour échapper à tout ce bazars. Je joins ma voix à celle des autres, arguant qu'on m'a volé mon corps ET ma précieuse moto avec ça, avant que le cuistot du Pink pointe le bout de son museaux. Quelques déclarations aussi succinctes qu'avérées, et Alex s'écarte de devant la porte pour tous nous laisser entrer.

Chacun trouve sa place dans le salon rustique du druide reconvertis en serveur. Je touille mon thé par automatisme, mes mains habituées à couver une tasse et un breuvage fadasse en lorgnant sur les vrai et faux Wilder puis MON Alessandro, mais en fait valser une lampée lorsque Tobias me tire sur le canapé à ses côtés. Je grogne et me relève direct qu'il me rassoit d'une même poigne sans état-d'âme pour mon eau chaude aromatisée qui s'amenuise dans ma tasse. Rah!

-Vire ta patte de garou l'ex-chasseur! Au cas où tu l'aurais oublié, j'ai un flingue et je sais plus que jamais comment m'en servir...

-Therence ne cherche même pas à t'éloigner. Toi et moi on sait de quoi je suis capable.


Un thriller particulièrement réaliste de film d'horreur se déroule dans ma tête. Hurlements. Hémoglobine. Tortures.
Le corps d'une gamine avalée par les abysses d'une falaise.
Je déglutis en m'écartant autant que je peux du grand sadique, conscient que si le corps que j'occupe a enregistré comment faire le mal, c'est l'esprit dérangé du type à mes côtés qui sait comment le faire mieux que bien.

Willem-au-sourire-de-tortionnaire fait alors un rapport à Cormier. Le contact du thé avec ma langue me fait un déclic écœurant et je repose le tout sur mes genoux à défaut d'un meuble à proximité. Peuh! J'ai toujours été café!  

-... Nous sommes les innocentes victimes d'un bouleversement mystique. Nos corps et nos identités ont été mélangés durant la nuit.

-Tu ne nous fais pas l’affront de te compter dans les innocents ?


Si on me demande, je suis dans le camp de Wicky!

-Nous pensons qu'une boucle se forme. Une boucle dont il nous manque au moins un élément...

... Et blablabla. J'échappe discrètement à l'ex-chasseur pour rejoindre Alessandro en possession du corps de son petit ami pour lequel il s'inquiète. Ce qui me ramène à une interrogation autrement aussi grave.

-Andy?

Est-ce qu'il en faut vraiment plus que ce nom lâché de nulle part avec le regard en aiguilles pour avoir une explication? J'ignore si je dois mettre l'embarras qui tiraille son visage d'ange sur ma sinistre demi-tête de plus que Wesley ou l'expression d'un Alessandro pris au piège...
Andy c'est pour Andrew ou Andrea? A quel stade il se rappelle le nom de ses conquêtes? D'ailleurs depuis quand il ramène des vide-bourses dans NOTRE pieux?! Je fais vivre un interrogatoire au gangster quand l'autre sale loup m'achève, le plus naturellement du monde.

-Au fait Therence, Andy c'est la petite amie d'Alessandro.

-Quoi?!


La voix de Tobias est partie dans un drôle d’aiguë, comme le sifflement d'une cocotte avant explosion. Chad se barre. Tobillem me lance un regard lourd d'avertissement. Ma main s'aimante à la crosse à nouveau. Je ne dois pas me laisser avoir, c'est encore un coup fourré de Wilder pour m'en faire baver! Il ment!!! Il n'y a pas de place pour une donna dans la vie d'Alessandro! Et puis... et puis il m'a, moi!...

-Bordelo! Viens-là!

Je fais volte-face sur le blondinet qui me tend ses bras. La prise de conscience réduit ma voix à un murmure.

-... Parce que c'est vrai?...

Mes doigts s'accrochent toujours au pistolet, mais j'ignore si c'est pour faire sauter le genoux de Wilder ou celui du Casanova qui m'apparait dans ce mensonge. Les larmes me montent aux yeux. Je préfère fuir mais il m'attrape d'autorité et m’entraine à l'écart.

-Therencio, rien ne change entre nous OK?

J'expulse un souffle cynique.

-J'imagine que c'est ce que tu lui a dit à elle aussi!

Comment j'ai pu être aussi stupide? Entre Aless et moi il y a un tissage complexe de sentiments. Je croyais que c'était ce qui rendait notre relation tellement exceptionnelle, inébranlable! parce que toutes les places dans son cœur, le fils, le successeur et même l'amant me sont acquises! Mais je découvre que c'est ce qui fait peut-être perdre sa valeur à notre affection. Les déclarations d'amours n'auraient-elles pas trop de sens pour en avoir véritablement un entre nous? J'aurais du me douter qu'un jour l'équilibre reprendrait ses droits, qu'il se trouverait une nana, que tout ça n'était qu'un jeu pour lui... Il me capture entre ses bras.

-Lâche moi...

-Cela ne change rien entre nous. insiste t-il autant par les mots que par ses mains qui pressent dans mon dos et ma nuque. Il y a de la place pour vous deux. Le cœur est un organe extensible Therencio.

-De la place pour deux?... Tu me demandes de partager?...

Il ne me ment pas. Il ne me rejette pas. Mais est-ce que je suis censé accepter comme le brave fils que je suis voué à devenir dans cette configuration?... Me contenter d'une portion de son amour quand je suis prêt à lui offrir le mien tout entier?...
Il frotte tendrement sa joue contre la mienne et je le laisse me happer les lèvres sans conviction. Ce baiser c'est le laisser s'engouffrer dans ma plaie et jouer avec le feu qui s'agite dans mes entrailles, perdu à tout les égards, désireux, meurtri. Furieux.
Je ferme les yeux de dépit, grimace ma colère et le repousse sèchement.

Et je retourne me mêler au groupe.
Sans un regard en arrière.
Ce n'est pas comme ça que je concevais notre relation.

-Au fait, pour retrouver votre Wesley, j’ai peut-être une solution, enfin, si l’un de vous me donne son portable, je pourrais m’appeler. Vu que je pars toujours avec mon téléphone, je peux penser que Wesley l’a pris par réflexe.

Je redresse tristement le nez. Mh? Portable? J'en ai un, moi... Je ne connais pas le gus qui parle avec la voix de mademoiselle Jouve, mais qu'est-ce que je ne donnerais pas pour un jolie sourire de sa part. J'ai besoin d'une consolation... Je fouille dans ma veste lui tendre mon... enfin, le portable de Rapier pendant que les petites cuillères volent et font gémir dans le décor.

-Tiens.

Je m’avachis, la joue contre le dossier du canapé pour mieux la surveiller. Je dois avoir l'air d'un Tobias dépressif parce qu'elle me regarde avec la prévention d'une infirmière inquiète.

-Y a pas à s'en faire. Je déambule dans un manche à balais et j’apprends que le type avec qui je passe mes nuits a une petite-amie. Joyeuse Saint-Valentiiin...

Elle ne se moque ni ne m'ignore. Tiens, ce pourrait-il qu'il y ait une âme aussi sensible et délicate que l'apparence de mademoiselle Jouve? Son petit nez anxieux plongé sur l'écran, je laisse le mien divaguer sur le généreux renflement de son chemisier. Envie d'y enfouir mon nez et qu'on me cajole la nuque pendant qu'Alessandro réfléchi à comment partager MON lit de substitution en trois parts égales. A moins de fomenter une coup d'état avec sa Andy. Si ça se trouve, elle n'est pas plus au courant ni emballer que moi... On pourrait le virer de son propre lit... Des pensées vengeresses me ragaillardissent doucement et j'en reviens sur l'alléchante demoiselle au portable.
A bien y réfléchir, il n'y a pas que de mauvais côtés à notre situation. Je me demande si mademoiselle Douve se laisserait tenter par quelques écarts de conduite coincés dans nos drôles de costumes...

J'attrape sa main avec le téléphone qu'elle me rend. Et à défaut d'un baratin à lui servir dans ces circonstances, je plonge mon regard dans le sien, intense. Les yeux doux d'un Tobias blessé, dans lesquels vibre l'étincelle d'un Therence rancunier. Et j'ose croire que c'est bien une pointe de désir que cache sa petite mine farouche...

C'est alors qu'un frisson me hérisse la nuque. Vimaro renâcle dans ma direction. Qu'est-ce qu'il me veut le faux Aless?... C'est pas ce demi-italien qui va me faire son jaloux!
C'est à la lueur bleu assassine qui flamboie dans l'ombre de son visage lupin que je comprend que ça cloche gravement. Je plonge la main sous ma veste, mais le loup est plus rapide que moi. Il me saisit par la gorge et envoie mon grand corps valser par dessus la table comme s'il s'agissait d'un fétu de paille.

Un meuble explose dans mon dos. L'atterrissage me sonne, mais cette enveloppe en a déjà mangée des pires. Les loups. McNeal aussi, l'ordure savait comment faire entrer ses leçons. Une coulure lancinante me rafraichie la tempe, puis la joue. Ma vue est trouble. Et par intermittence, la bicoque de Cormier laisse place à un décor en friche à l'entrée d'une galerie d'égout. Alessandro contre Willem. J'ai déjà vécu ça, Therence a déjà vécu ça la nuit de la Bête. Je tenais un flingue à ce moment là, tétanisé par la férocité inédite de mon mentor et l'aura déployé par le prof de SVT, mais je n'ai pas osé appuyer sur la détente. Et je n'oserais toujours pas, pas contre Aless.
Mais Rapier, lui, aurait moins de scrupule à arrêter son partenaire de crime.

Mes yeux et mes souvenirs me jouent des tours et s'accrochent à des apparences. C'est un revirement total d'une conscience à l'autre lorsque la jeune fille s'interpose entre les molosses. L'omega transperce son épaule et passe à un pouce de lui broyer la gorge.

La maitrise de mon corps m'échappe Un déferlement de peur et de colère m'envahissent, une injustice qui hurle dans mes entrailles et jaillis rauquement de ma gorge.

-NON!

Ils m'ont pris mon fils, mon bébé, mon Charles.
Ils me prennent l'agaçante gamine qui m'a désigné comme le tonton qui enseigne et qui protège.

Je me surprend à hurler, je sens avec un train de retard mon corps qui s'élance sur l'adolescente à terre. Elle a mal, elle est terrorisée. Comme le petit garçon de mon rêve, comme le gamin de Rapier. Mes mains trembles autour de ses plaies.  
Therence n'est pas un tueur. Mais Tobias si. Et il réclame justice.

Je referme les doigts sur le pistolet, et j'applique une leçon durement apprise, par deux fois, chez le disciple de mafieux et chez le chasseur.

Je dégaine mon arme, je vise, je t-

Un coup de feu retentit. La balle se perd quelque part dans le décor.
Une bourrade vient de faire dévier mon bras.  


     
©️️️ Fiche by Mafdet MAHES
 



Freaky Valentine's Day - Page 2 Sign3_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t85-therence-garnet-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t86-therence-garnet-s-relashionship-parce-que-je-vous-capturerais-tous-dans-ma-toile
Douglas LockHeed

Douglas LockHeed

Freaky Valentine's Day - Page 2 Symbol23
Âge du personnage : 29
Messages : 55
Points : 68
Réputation : 2
Date d'inscription : 28/05/2016

Freaky Valentine's Day - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freaky Valentine's Day   Freaky Valentine's Day - Page 2 EmptyMer 3 Avr - 16:53



       
Freaky Friday Valentine's Day

       


Il regarda la petite troupe un long moment et, tout comme il l’avait tenté avant, certains tâtèrent leur pantalon pour ne rien y trouver. Il baissa les yeux et se demanda pourquoi il n’avait pas pris le téléphone d’Amance ; il devait bien se douter des problèmes qui se passerait. Il mit son manque de jugeote sur le compte de la gastro et de la rapidité à laquelle était survenue cette étrangeté. Mais, il ne chercha pas plus loin son manque de clairvoyance, car Therence, sous les traits du chasseur, lui prêta son portable. Avec un sourire, il le remercia et bloqua sur son visage, quelque chose se tramait, les souvenirs d’Amance lui montrer que le jeune homme lui souriait toujours. Douglas, inquiet, plissa des yeux examina le visage de l’élève. Ce dernier frôlait la dépression et le rôle du professeur d’Amance comblé par celui de docteur, il ne put s’empêcher de l’interrogea du regard avec une simple demande en tête : ça va ?

— il n’y a pas à s’en faire. Je déambule dans un manche à balai et j’apprends que le type avec qui je passe mes nuits a une petite-amie. Joyeuse Saint-Valentiiin...

À son discours, une image s’impose à son esprit : celle d’Alessando Amaro avec l’amie de ce corps. Un étrange regard se porta alors sur le loup, comme une sorte de méfiance, la peur qu’Andy ne soit trompé. Douglas, durant sa contemplation, ne remarqua pas que l’étudiant-professeur scrutait sa poitrine.

— Ne t’inquiète pas, ça va s’améliorer et changer, commença-t-il à lui dire en posant sa main sur l’épaule, tu trouveras bien quelqu’un qui te plaira bien plus… En attendant, essaie de voir quels seront tes examens pour perdre le moins de temps possible à réviser.

Il reporta ensuite son visage sur le téléphone et appela son corps. Une première sonnerie résonante puis une autre, puis une troisième. Il laissa alors un message pour lui indiquer où ils se cachaient et rendit le portable à qui de droit.

— Merci pour ton aide, ils risquent de rappeler, lui informe-t-il en regardant Therence droit dans les yeux.

Il n’eut pas la possibilité de connaître la réponse : des cris retentirent, puis une attaque soudaine. Therence fut éjecté avec force contre un meuble et l’écrasa dans son atterrissage. Mû par son travail, Douglas se précipita pour voir l’état de l’élève et se rassura quand il comprit qu’il s’en sortirait sans trop de dommage.

— Tu as de la chance de contrôler un corps entraîné, sans cela tu auras subi bien plus de dégâts.

Puis, l’horreur arriva. Un cri de détresse qui venait d’exploser dans la salle. Le hurlement de l’enveloppe de Vicky où séjournait l’esprit de Willem. Mon corps se figea devant le spectacle, les yeux et la bouche grande ouverte, le cœur prêt à exploser. Le loup s’attaquait à son cou, mais le tir de Therence le surpris. Douglas, pour contrer la peur, se griffa la peau et se précipita vers l’adolescente à terre.  Sn dos était recouvert de griffure. Il s’approcha d’elle et l’examina avec attention. Sa première vérification se porta au cou, espérant que la jugulaire ne soit pas touchée. Par chance, la blessure ne le tuerait pas. Puis il se reporta sur ses épaules. À chaque fois qu’il frôlait une entaille, Willem vibrait sous la douleur. L’alpha avait perdu l’habitude de la souffrance durable, ayant la capacité de guérir très vite.

— Ça va aller, affirma-t-il avec la voix d’Amance, ce qui le calma un peu.

Les blessures de ses épaules, bien que profondes, ne l’étaient pas assez pour endommager les organes vitaux. Cependant, les plaies béantes n’offraient pas un beau spectacle : la chair était à vif. Douglas espérait que le nerf ne soit pas touché tout comme les artères.

— Tu peux bouger ton bras ? demanda-t-il, d’une voix affaiblie par l’inquiétude de la mort et par la possible paralysie du bras.

Le sang continuait de se vider et, pour qu’il ne perde pas plus de ce liquide carmin, Douglas devait faire pression aux plaies. Sans attendre, et contrôler par une rage remplie d’amour, il réussit à arracher le tissu d’un cousin pour empêcher le sang de couler. Il demanda de l’aide du regard, mais voyant que tout le monde, y compris les loups-garous se battait, il se tourna vers le propriétaire des lieux.

— Il me faudrait une aiguille et du fils pour le recoudre. Et aussi un loup pour calmer sa douleur…

Il devait recoudre autant au niveau du cou que des épaules et si des muscles étaient touchés, ils devaient les recoudre avec, peut-être même aller à l’hôpital.


         
©️️️ Fiche by Mafdet MAHES
 

     


Freaky Valentine's Day - Page 2 Signa_douglas_opti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t1982-douglas-lockheed-chasseur-medecin-terminez-enfin-je-crois
Alex Cormier

Alex Cormier

Freaky Valentine's Day - Page 2 Symbol21
Alias : ÂNE AUX NI MOUSSE
Âge du personnage : Papy
Humeur : Trinqueuse
Freaky Valentine's Day - Page 2 Les_ga11
Messages : 1091
Points : 1261
Réputation : 211
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 29
Localisation : Hôpital de Beacon Hills
Freaky Valentine's Day - Page 2 Floode11

Freaky Valentine's Day - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freaky Valentine's Day   Freaky Valentine's Day - Page 2 EmptyJeu 4 Avr - 3:28



           
Freaky Friday Valentine's Day

           
Ces gens étaient plus indisciplinés que la classe de chimie de Mafdet.  Lorsqu’elle abandonnait son aide de labo, précisément, pour soit-disant aller chercher quelque chose dans son bureau, une lueur de malice dans le regard qu’elle lui offrait.  Évidemment, une partie de l’exubérance ambiante était causée par la déstabilisante et probablement fort désagréable sensation de ne pas habitée son corps.  Sans compter le traumatisme qui pouvait également en découler.  Alex frissonna un instant en songeant avec stupeur à l’éventualité où il se serait également retrouvé dans le corps d’un inconnu.  Ou pire… Son regard glissa vers l’italophone impertinent en refoulant une expression de dégoût.

Avec une surprise qui lui fit prendre un pas de recul, le druide vit Amaro renverser un de ses congénères avant de s’élancer rageusement sur le lanceur de cuillères.  Saisit par la tournure des évènements qui prenaient une direction aussi inattendue que prévisible, le laborantin figea sur place sans réagir, alors que tout déboulait comme une cascade enzymatique.  La demoiselle dont Alex devina qu’elle logeait l'esprit de l’alpha agressé s’élança et s’interposa héroïquement.  Puis elle s’effondra dans son sang, sa voix fluette perçant le capharnaüm avec difficulté.

Alors qu’Alex et une jeune femme du nom de Douglas se jetèrent sur celle qui se trouvait au sol, le corps enfermant Alessandro revint et malgré l’affabilité du visage, rappella un peu trop aisément son locataire actuel en charriant des ordres à tout va.  Son amant s’était élancé de l’autre côté du corps gisant.  Agenouillé au sol, le druide lui lança un regard noir qui avait à peu près la forme d’un doigt d’honneur : même s’il était d’accord sur le fond, il n’appréciait pas la forme.  On ne lui donnerait pas d’ordres sous son toît, ni n’insinuerait qu’il restait là à gober des mouches.  Le druide leva un doigt vers le bibliothécaire nouvellement mafieux, qui leva les mains en signe de trêve.  Ce n’était pas le moment de tergiverser, ni de se perdre en inimitiés puériles.  Et ce n’était heureusement pas ce qu’Alex comptait faire.

- S’il te plait Alex. Au moins pour les autres…
-S’il te plait Alessandro.  Vas chercher de la glace dans le congélo de la cuisine.  Et dans la penderie, y’a...
 Le bruit de déchirement d’un tissu vint interrompre Alex, qui tourna la tête vers la demoiselle à ses côtés, les yeux écarquillés et les sourcils fumant.  Posément, il reporta son attention sur Amaro.  Oublie la penderie.

En ramenant son attention sur celle qui prodiguait les premiers soins, Alex croisa le corps de celui qu’Alessandro-corps avait envoyé valdinguer dans les airs.  Un reflet métallique brilla et cette fois le druide eut la présence d’esprit de réagir en poussant de la paume l’épaule de l’assassin.  Le coup de feu partit et alla faire sa marque sur l’horloge ancestrale qu’il avait hérité de son aïeule.  Il ne porta même pas attention à la docteure qui s’occupait de la blessée, et se releva, pâle et tremblant, le visage aussi fermé et tendu qu’une grenade dégoupillée.  La voix à peine plus élevée que le niveau ambiant, il explosa d’un flot de paroles froid et atone qui trahissait les efforts de contrôle de soi dont il devait faire preuve.

-Dehors.  Tous.  Sauf vous quatre.  Il désigna la blessée, l'alpha qu’elle avait défendu et les deux autres individus venus à son bon soin. Le chasseur qui roulait des pelles à Amaro et l'infirmière à ses côtés.  Alessandro aurait droit à un répit cette fois, le temps qu’il lui emmène quelque chose de glacé, qu’Alex tendit à la médecin de circonstances, avant d’interrompre la course de l’oméga, d’un geste diplomatique de la main sur son bras.  Cela lui coûtait grandement, mais vu l’apparence qu’il avait empruntée – moins intimidante et plus abordable – c’était également étrangement plus facile.  Amaro. Les gens t’écoutent. Je te fais confiance pour les tenir au calme.  Surtout ton corps… tu connais mieux ton loup que personne et… on ne peut pas se permettre qu’ce corniaud recommence. Alex lui sourit honnêtement et une étrange pensée lui traversa l’esprit : peut-être que, s’ils parvenaient à faire fi de leurs différences, ils formeraient une bonne équipe.  Le libraire fila pendant que le Cormier s’occupait des quatre personnes toujours rassemblées dans son salon.  Il ne savait honnêtement pas ce qu’il ferait si une autre cuillère était lancée, un autre coussin déchiré ou une autre balle tirée, mais il comprenait mieux l’envie de couler des gens au fond du lac, tout à coup.  Il s’adressa d’abord au groupe, puis à la dame ensanglantée, avant de parler aux trois autres.

-Il faut vous rendre à l’hôpital.  Tu leur diras que tu pensais avoir vu un gros chien errant, mais qu’il t’a attaqué quand tu t’es approchée. Vous trois, vous veniez de passer la cabane quand vous l’avez entendue hurler, et le bruit de votre course a fait détaler la bête, vous ne l’avez pas vraiment aperçue.  Vous avez décidé de venir voir si il y avait quelqu’un à la cabane, mais elle était vide.  Heureusement, les ermites du fond des bois ne verrouillent pas leur porte.  Vous avez trouvé de la glace dans le congélo, une trousse de premiers soins dans la salle de bain, mais n’avez pas pensé à la penderie pour faire une compresse. Non non, ce n’était évidemment pas une pointe d’amertume dans sa voix.  Il poursuivit du même souffle empressé.  
Puis vous avez appelé l’ambulance.  Ou quelqu’un est allé cherché la voiture.  M’en fiche.  Si ils appellent les flics, demandez Brian O’Conner si possible.  Vous pourrez nous rejoindre ensuite.  Il s’adressa au chasseur-alpha.  Tu pourras retrouver notre trace à partir d’ici.  On ne va pas très loin et tu pourras suivre mon odeur. Si tu n’y arrives pas, écoute ton instinct.  On sera à une souche immense au milieu d’une clairière.

Le druide courut s’engouffrer dans son sous-sol, en ressortit rapidement avec un sac à dos, claqua la porte derrière lui et la verrouilla à double-tour avant d’aller rejoindre la troupe bigarrée à l’extérieur.

-C’est parti.  On reste sages ou je m’enferme chez moi et vous laisse vous démerder seuls.


***

Alex sourit en voyant la vieille souche, penaude au milieu de son pré, comme il aurait salué un bon ami.  C’était donc la raison de son rêve étrange qui l’avait extirpé du royaume de Morphée.  Quel sapré tour leur avait-elle joué!  Il posa son sac au sol et récupéra la liste qu’on lui avait gracieusement fourni en cours de route; il la parcourut avant de débuter l’appel, les sourcils trahissant son inquiétude autant que le niveau de son improvisation.

-A...Amance?  Chad?  Son regard vert s’attarda sur la petite assemblée à la recherche d’une réponse.
             
©️️️ Fiche by Mafdet MAHES
 

         


Freaky Valentine's Day - Page 2 44efacfdaf62e6a62a56Freaky Valentine's Day - Page 2 Alexby10
Merci Matrim & Chuck!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t989-alex-cormier-termine#7514 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t1146-dans-les-branches-du-cormier http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t996-alex-cormier-de-touts-et
Chad Wilder

Chad Wilder

Freaky Valentine's Day - Page 2 Symbol17
Âge du personnage : 24 ans
Humeur : vengeresque
Freaky Valentine's Day - Page 2 Derek_10
Messages : 1043
Points : 1073
Réputation : 110
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

Freaky Valentine's Day - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freaky Valentine's Day   Freaky Valentine's Day - Page 2 EmptyJeu 4 Avr - 22:30



         
Freaky Friday Valentine's Day

         

Je jubile de la tronche désappointée de Garnet. Alessandro m’envoie un regard sévère, je me contente d’hausser les épaules. Cela allait bien se savoir un jour… Si la situation n’était pas critique, j’aurais bien écouté les explications de l’Italien, mais Douglas semble avoir trouvé un moyen pour joindre son corps. En effet, il semble qu’il y a une boucle dans nos échanges. Difficile de s’y retrouver dans le qui est qui. La tension monte, les cuillères volent et Garnet se fait plaindre par sa prof qui possède mon corps.

-Y a pas à s'en faire. Je déambule dans un manche à balais et j’apprends que le type avec qui je passe mes nuits a une petite-amie. Joyeuse Saint-Valentiiin...

Il avoue sans fard qu’il couche avec Alessandro. Mademoiselle Jouve ne rétorque rien. Therence est tellement vantard qu’elle ne doit pas le croire. J’imagine que son numéro de chiot battu est pour énerver Alessandro. Est-ce bien le moment ?

Non, car ce n’est pas l’Italien qui réagit, mais son corps. Comme quoi nous laissons des pensées résiduelles dans notre chaire. Je crains un drame quand Therence-Tobias tente d’attraper l’arme du chasseur dont il occupe le corps. La Vicky-Alessandro l’envoie valser au sens propre. Elle a hérité de l’instabilité du loup d’Alessandro. Je suis impuissant avec mon corps d’humain quand je la vois foncer sur Tobias-Willem. L’oméga libéré de la poigne d’Amaro tente de monter en grade. Willem-Vicky tente de protéger son corps et morfle à la place du chasseur.

Sang et douleur de l’une font craquer le corps d’un autre et son locataire du moment. Therence-Tobias tire, la balle se perd dans la maison. Douglas-Amance se précipite au chevet de Willem-Vicky. Il est infirmier et apte à lui prodiguer les premiers secours. Willem souffre et doit avoir peur. Comme moi, il a l’habitude d’un corps qui résiste et se soigne tout seul, cela change notre comportement. Douglas parle de recoudre sur place.

C’est la cacophonie dans cette maison sous-dimensionnée pour le nombre que nous sommes.

-Dehors.  Tous.  Sauf vous quatre.  

Alex Cormier hausse le ton. Je ne le connais que de vue, vaguement croisé vers le manoir. Derek le décrit comme quelqu’un aimant le calme et la quiétude. Le pauvre est servi. Je m’approche de Vicky-Alessandro, le corps de l’Italien me connait et il a confiance en moi.

- Vicky ? Pense à quelque chose qui te plait. Un paysage, un film, un livre, de la musique. N’importe quoi, pourvu que cela t’apaise. Le loup d’Amaro est instable, c’est ce qui te rend irritable.

J’essuie ses mains salies du sang de son propre corps avec un torchon. Elle doit être choquée. Sans brusquerie, j’entoure ses épaules. Je capte le regard mauvais de Therence-Tobias. Je lève les yeux au plafond. Non, je ne vais pas profiter de la vulnérabilité d’une adolescente coincée dans le corps d’un homme.

- Le druide va savoir quoi faire. Sortons pour laisser de l’air à ton propre corps.

Je guide Vicky-Alessandro vers la porte. J’entends Alex donner des consignes à Alessandro-Wesley. Il n’a pas tort, l’Italien sait rallier les troupes, c’est son deuxième job. Par contre je suis dubitatif sur la visite à l’hôpital. Vu les blessures, Willem-Vicky ne pourra pas sortir avant des jours, et je crains que nous n’ayons pas ce délai pour réintégrer nos corps.

-  Tobias possède la puissance de guérison d’un alpha. Il sera plus utile que le fil et l’aiguille de Douglas. Sans vouloir te vexer, dis-je à l’infirmier. Willem peut expliquer à Tobias comment activer ce don. Alessandro et moi on va se dépêcher de réintégrer nos corps et on vient aider. A trois loups, le passage à l’hôpital sera inutile.

***

Alex nous amène vers la souche du Nemeton. La solution serait ici ? Cela ne m’étonne qu’à moitié.

-A...Amance?  Chad?
- Je suis là, dis-je.

Mon corps s’avance aussi. Il y a un moment de flottement, puis je m’avance vers la souche et pose la main dessus. Amance fait de même.

La sensation est indescriptible, je me sens comme aspiré, refoulé de l’enveloppe charnelle que j’occupe. Il me faut un moment avant de reprendre mes esprits, je rattrape Amance qui vacille dans le corps de Therence. La pauvre, après ma vie, c’est celle de ce crétin qu’elle va voir défiler et comprendre qu’il ne plaisantait pas quand il affirmait coucher avec un homme de dix ans son aîné.

- Je retourne à la cabane et prends le relais de Douglas et Therence. Il faudrait éviter que mademoiselle Jouve visite tous les corps avant de retrouver le sien.

Est-ce un merci que je lis dans le regard de la professeure ? Je lui souris avant de me retourner et filer en courant.

***

Ambiance pourrie à la cabane. Therence me fait un regard charmeur, il croit que c’est encre Amance qui occupe mon corps.

- C’est ta prof qui loge dans ton corps Garnet. Adieu petits secrets. Tu crois qu’elle va appeler les services sociaux pour ta relation avec l’autre…

Je bloque sans mal la main de Therence-Tobias. J’ai retrouvé ma force.

- Douglas, Therence, suivez le sentier qui va à l’est sur un kilomètre. Là-bas vous pourrez retrouver vos corps.

Je regarde Tobias-Willem.

- Nous on reste là et on la soigne !

La, le… je m’y perds. Je n’attends pas la réaction du chasseur alpha et pose mes mains sur l’épaule de Willem, Il grimace puis ses traits se décrispent à mesure que mes veines noircissent. Oui, il y a moyen de résorber sa blessure.

- Quand Alessandro revient, on le stabilise pour le porter jusqu’au Nemeton. Willeme retrouve son corps et prendra le relais pour soigner celui de Vicky. Fin de cette merde.

           
© Fiche by Mafdet MAHES
 

       


Freaky Valentine's Day - Page 2 Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t4-chad-wilder-l-homme-loup http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t69-chad-so-pretty-shy-boy
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Freaky Valentine's Day - Page 2 Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Freaky Valentine's Day - Page 2 Willem10
Messages : 791
Points : 776
Réputation : 110
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Freaky Valentine's Day - Page 2 Apocal11

Freaky Valentine's Day - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freaky Valentine's Day   Freaky Valentine's Day - Page 2 EmptySam 27 Avr - 16:02



       
Freaky Friday Valentine's Day

       

La douleur est terrible, alliée à la peur de succomber, je sens la panique me submerger. Le propriétaire des lieux semble reprendre de l’ascendance sur la cacophonie qui s’est installée chez lui. Je peine à suivre les explications et les ordres qui fusent. Je suis content qu’Amance soit près de moi, même si ce n’est pas vraiment elle et que la bonne volonté de l’infirmier est dérisoire face aux pouvoirs des lycans présents. Mais personne ne maîtrise son corps d’origine et Tobias qui possède le mien ne semble pas décidé à tenter de me soulager. Non pas que j’espérais un peu d’empathie de la part de ce type, mais j’imaginais que le corps de Vicky malmené pouvait un peu l'émouvoir. Cet homme a un cœur noir et dur comme l'obsidienne.

Je tente de réguler ma respiration et économiser ce corps si faible. Dans une semi-conscience je sens la maisonnée se vider, Chad dit tout haut ce que j’espère tout bas : que Tobias se serve des pouvoirs qu’il a pour me stabiliser. Mais l’architecte ne sait pas le différent qui nous oppose. Je sens une torpeur me gagner doucement. Je sais que je ne dois pas m’y abandonner, mais elle est aussi le confort d’une douleur amoindrie.

(…)

J’ai dû sombrer dans l’inconscience, je me réveille avec une grimace. Impossible de savoir si Tobias a ou non absorbé ma douleur pendant mon évanouissement. C’est la présence de Chad qui m’a ramené à moi. Je n’ai plus aucune capacité, mais je conserve la mémoire de mon espèce. Rien qu’à sa façon de parler et de se déplacer, je sais que l’architecte a retrouvé son corps. Un loup en pleine capacité de ses moyens, c’est ce qu’il me fallait. Il renvoie Douglas-Amance et Therence-Tobias, leur disant de suivre un sentier.

- Nous on reste là et on la soigne !

Il allie la parole au geste, et dans la seconde je me sens nettement mieux. Mon corps de gamine se décrispe, mes traits s’apaisent. Une autre paire de mains s’ajoutent, celles de mon propre corps. Cela ne fonctionne pas tout de suite, mais cela finit par venir, réflexes de mon corps : Tobias participe à ma guérison.

- Quand Alessandro revient, on le stabilise pour le porter jusqu’au Nemeton. Willem retrouve son corps et prendra le relais pour soigner celui de Vicky. Fin de cette merde.

L’ambiance est mortelle et silencieuse. L’Italien se fait attendre. Je me sens un peu mieux. J’en ai assez de ce corps fragile et de son impuissance. Tobias aide, mais il le fait à contre cœur. C’est moins efficace.

- Chad ? Je suis transportable. Amène-moi au Nemeton que je retrouve possession de mon corps et que nous finissons de soigner Vicky.

Chad me soulève doucement nous quittons la cabane du druide.

(…)

Chad m’a dit qu’Amance a récupéré le corps de Therence. J’imagine que c’est ce qui a retardé Alessandro : ne pas multiplier les errances d’une âme d'un corps à l'autre. Il manque encore deux personnes. Chad me dépose sur la souche alors que Tobias s’approche aussi mais à l’opposé. Le transfert se fait dans un soulagement pour moi, dans la douleur pour lui.

Redevenu moi-même, je n’attends pas que le prochain échange se décide. Je doute que Therence soit partant pour rendre son corps à Tobias et prendre sa place dans le corps de Vicky. Mes facultés revenues, je m’empresse auprès du corps de Vicky, et même si c’est mon ennemi que je soigne, je le fais de bonne grâce.

Qui va s’approcher à son tour du Nemeton ? Vicky pour reprendre son corps ? Alessandro ? Tobias ? Amance ?


         
©Fiche by Mafdet MAHES
 

     


Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Alessandro Amaro

Alessandro Amaro

Freaky Valentine's Day - Page 2 Symbol17
Alias : Le Sicilien - La Rafale à voyelles
Âge du personnage : 29 ans
Humeur : Dangereusement votre
Messages : 1460
Points : 1429
Réputation : 300
Date d'inscription : 15/11/2015
Localisation : Au Pink Print
Freaky Valentine's Day - Page 2 Lien_c11

Freaky Valentine's Day - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freaky Valentine's Day   Freaky Valentine's Day - Page 2 EmptyDim 28 Avr - 15:06



       
Freaky Friday Valentine's Day

La cacophonie reprend sitôt que Wilder a récupérer son corps. Miss Jouve fait les frais d’un deuxième changement de corps qui n’est pas le sien. Dans l’assistance cela calcule et tergiverse sur l’ordre optimum. Je patiente un peu, mais cela devient trop long.

Les conversations s’interrompent quand Therencio et Douglas se joignent à nous. Therencio affirme que Chad les a renvoyé, s’occupant à soigner Willem avec Tobias. Ces deux-là ensemble au même endroit ne me semble pas une bonne idée. J’attrape la main de Vicky qui patauge dans mon corps et, dans les exclamations des autres qui étaient repartis dans un nouvel ordre optimum de récupération d’enveloppes charnel, j’effectue le transfert. Le corps de Wesley Beaumont est ce qui peut arriver de moins pire à Anderson.

Enfin redevenu moi-même, je sers brièvement l’épaule de Therencio et file vers la cabane de Cormier.

Mais je n’ai fait que quelques mètres que le trio resté là-bas arrive, le corps de Vicky porté par Wilder. Ils n’ont pas attendu la guérison complète du corps de l’adolescente. Rapier semble prendre sur lui et accepte bon gré mal gré le transfert, épargnant encore à Vicky les douleurs de sa propre attaque.

Willem récupère son corps et se précipite pour soulager Tobias qui grimace. Douleur ou répulsion, je ne saurais le dire.

Je me joins à Willem et à Chad et pose mes mains près de la blessure de l’épaule de Tobias-Vicky. Je sais que moi amico n’aime pas les contacts. A trois loups, nous devrions pouvoir résorber les blessures à de fine cicatrices qui devraient rapidement disparaitre.

- Plus on s’acharne maintenant, plus bref sera le contact.

Je grimace un sourire à Tobias. Pendant ce temps, je regarde les autres se mettre d’accord pour faire les échanges possibles. Therencio et Amance peuvent retrouver leur enveloppe charnelle. Vichy et Tobias également quand nous auront suffisamment résorbé la blessure sur le corps de Vicky pour que celle-ci ne souffre pas trop. Il restera Doublas coincé dans le corps de Wesley qui n’est toujours pas arrivé avec l'autre personne dont il occupe le corps.



© Fiche by Mafdet MAHES
 

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t1430-alessandro-amaro http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t1604-le-carnet-d-adresse-du-sicilien-alessandro-amaro
Isaac Lahey

Isaac Lahey

Freaky Valentine's Day - Page 2 Symbol17
Âge du personnage : 19 ans
Humeur : Je t'ai demandé l'heure?
Freaky Valentine's Day - Page 2 Scott_10
Messages : 211
Points : 220
Réputation : 15
Date d'inscription : 20/02/2018
Localisation : A Beacon Hills

Freaky Valentine's Day - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freaky Valentine's Day   Freaky Valentine's Day - Page 2 EmptyLun 29 Avr - 0:56




Freaky Friday Valentine's Day



-Il n’est pas celui que j’habite. Je reste de marbre face à cette nouvelle, mais dans ma tête je ressemble à un tex-avery. Alors il est où, celui à qui j’ai piqué le corps ?? Et sa tête... A la tête que mon corps fait, je déduis vite qu’il n’a aucune idée de ce qu’il est, ou plutôt de ce que je suis. C’est génial. Je ne suis déjà pas super stable en ce moment, on rajoute dans le lot un mec qui ne sait pas ce qu’est un loup. Super! On adore.

-Bon... Monte en voiture, je sais qui aller voir pour nous aider.

(...)

Pas d’Alessandro au pink. Merde, je comptais sur lui pour nous aider. Je tire les boucles brunes sur ma tête dans un geste de désespoir. Chris nous a cru, mais est aussi désemparé que nous le sommes. Joe balance une info à Isaac corps:

-Il est partis avec un blond aux allures de minet et ton prof de Littérature.

Rapier. Rapier est venu. Par contre aucune idée de qui est le blond dont il parle. Je me donne un coup de coude pour qu’il remercie mon entraîneur et nous partons du Pink.

Dans la rue, je fais les cents pas en réfléchissant. Amaro pas la, Chris impuissant face à la situation... Je peux me tourner vers quel adulte, maintenant ?? Ça fait tilte. Le 1er qui m’a aidé à mon retour à Beacon Hills: Shepherd.

-En voiture mon mignon, on a un bout de route à faire.

(...)

La dame qui nous à ouvert nous a regarder d’un drôle d’œil. Elle nous a scruté de la tête au pied, en particulier moi où tout du moins le corps que j’occupe. J’inspire profondément et me lance :

-Bonjour madame euh... je suis un élèv... Je connais Mr Shepherd et j’aurais aimé savoir si il était là.

Elle hausse les sourcils, nous regarde tour à tour avant de soupirer:

-Je vois... Rentrer, je vais vous donner un plan pour le rejoindre. Je crois qu’on vous attends jeune gens.

Je fronce les sourcils. On nous attends? Pourquoi ?

(...)

Je finis la tasse de café gentiment proposer par la dame. Si je n’étais pas mêlé à cette histoire, je ne croirais pas un mot de ce qu’elle vient de me raconter. Et j’ai loupé ma prof de français à poil. Ça c’est le pire dans l’histoire. Qui c’est j’aurais pu lui faire du charme discrètement... L’idée de voir l’ombre du prof-Alpha au dessus de moi me ravise dans cette dernière idée. Non finalement, je ne lui aurais pas fait de charme. J’aurais uniquement profité du spectacle.

-Je vois... Et donc là ils sont partis ou? Parce que, si je dois retrouver mon corps, faut d’abord que lui il retrouve le siens, non?

-Aucune idée... Quand ils sont partis, ils étaient aussi perdu que vous deux. Mais je pense savoir où ils sont allé, je l’ai indiqué sur le plan.

Je jette un regard à mon corps. Il semble plus paumer que je ne le suis, le pauvre. La dame pause une main compatissante sur mon corps-mais-pas-moi. Je me contente de lui tapoté l’épaule en me relevant:

-Alors en route. Je veux retrouver ce qui m’appartient, là dedans c’est pas le pied. Me manque des sens...

(...)

(...)

Ça vibre dans une poche de veste. Je tâte et fouille après l’objet en question. Quand je tombe enfin dessus, ça raccroche. Mon corps me regarde de travers alors que j’ enrage :

-Mais putain, les gens savent pas attendre ??

Je débloque le téléphone et écoute le message vocale. Je connais cette voix, c’est celle de mademoiselle Jouve. Et... C’est Vicky que j’entend pleurer ? Elle me donne l’endroit exact où la rejoindre, m’appelle Wesley... J’hausse un sourcil, range le portable dans ma poche avant de me tourner vers moi:

- C’est toi Wesley? Réponse affirmative de l’appelé. Je fais la moue : ils sont persuadé que tu es dans le corps que j’ai. Mais j’ai un endroit exact. On fonce, p’tit loup.

(...)

Ça grouille de monde. Je reconnais pas mal de monde, dont Shepherd, Rapier, Jouve, Amaro, et... C’est Therence du lycée ? Je l’ai déjà croisé dans les couloirs sans plus. Ils sont tous autour du nemeton. Il se passe quoi là ? Y a Vicky dans un sale état aussi, avec Shepherd qui lui tiens le bras, les veines noircis. Ils ont tous une tête de déterrée ma parole ... Je l’ouvre enfin :

- Elle a eu quoi, Vicky ?

On tourne la tête vers nous, ils ont tous l’air surpris. Mademoiselle Jouve a les yeux rivé sur moi. C’est bien rare ça, je me sens plutôt valoriser pour le coup! Mais, dans la globalité, je crois que personne ne s’attendait à nous voir arrivé ensemble. Bah oui hein, j’ai trouvé mon corps de suite moi... Enfin, trouvé mais pas récupérer.

©️️️ Fiche by Mafdet MAHES






I don't believe in Satan
But he believes in me.
signature par littleharleen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3187-ca-tombe-bien-lui-non-plus-te-fait-pas-confiance-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3191-parait-qu-on-a-des-amis-dans-la-vie-il-parait-liens-d-isaac
Tobias Rapier

Tobias Rapier

Freaky Valentine's Day - Page 2 Symbol23
Alias : Le Freak
Âge du personnage : 44 ans
Humeur : Laconique
Messages : 528
Points : 551
Réputation : 69
Date d'inscription : 28/02/2018
Localisation : Je suis ce souffle dans votre nuque
Freaky Valentine's Day - Page 2 Constr11

Freaky Valentine's Day - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freaky Valentine's Day   Freaky Valentine's Day - Page 2 EmptyJeu 2 Mai - 18:16



       
Freaky Friday Valentine's Day

       
Alors que Therence donne son portable à ce Douglas qui emprunte le corps de Miss Jouve, la situation dégénère, passant d'un calme plutôt exemplaire à une scène catastrophique. Sous ses yeux ébahis, Tobias voit son corps voler à travers la pièce, pour finalement atterrir contre un meuble qui se brise sous l'impact. Il n'a malheureusement pas le temps de s'inquiéter au sujet du sang qu'il voit couler le long de la tempe de ce qui avait jusqu'ici été son enveloppe corporelle personnelle. Un grondement se fait entendre, quand il tourne la tête pour en situer la source il voit son ami, où plutôt le corps de celui-ci se jeter sur lui. La jeune Anderson déjà fragile mentalement semble perdre les pédales, son regard devenu froid comme la glace le fixe alors que ses mains pourvues de griffes sont déjà prêtes à aller égorger le corps de l'Alpha, quitte à laisser sur le carreau son locataire d'un jour.

Le professeur de littérature réagit sans mal à l'attaque, son regard se fait sang alors qu'il se redresse, prêt à maîtriser la pauvre enfant dans un corps de loup en pleine perte de contrôle. Un cri se fait entendre dans la pièce, la voix nasillarde de Miss Anderson résonne dans les airs, son corps faiblard apparaissant entre les deux loups. Shepherd protège son enveloppe corporelle comme il le peut, ayant lui aussi vraisemblablement senti la catastrophe arriver. La fragrance métallique du sang emplit l'air, le rouge égaille la peau blafarde de l'adolescente alors que son corps s'écroule, laissant un Vimaro choqué par ses actes reprendre conscience autant que possible.

Sans hésiter, son instinct de préservation qui lui fait fuir tout contacts s’efface quand Tobias se rue sur le corps de l'italien et son occupante, le ceinture avec une facilité effarante, l'autre ne cherchant même pas à se défendre. Victoria a l'esprit trop troublé pour réagir. Cela rassure le professeur qui n'ose imaginer les conséquences d'une rébellion de l'enfant. Car la seule solution qu'il aurait pour l'apaiser serait alors définitive. Une mort qui faucherait une enfant à l'esprit dévoré par une religion et des préceptes devenus désuets et extrémistes mais peut être récupérable w. Sans oublier le fait qu'elle est actuellement dans le corps d'un des amis de Tobias. Une chose est certaine, il en a trop peu pour se permettre d'en perdre un aussi bêtement. Il ne veut pas avoir à imaginer les conséquences d'une telle perte pour eux. Un corps de moins dans l'équation serait peut être même capable de tous les bloquer dans cette situation digne d'un mauvais film.

Un cri. Sa voix. Sans comprendre ce qui vient de se passer, il fixe son propre corps qui vient de se jeter sur celui au sol. Un rempart protecteur pour que ces plaies qui laissent échapper la vie ne soient pas rejointes par d'autres. Anderson. Il s'y est attaché, son corps réagit sans doute à la place de Garnet. Mais quand un tir d'arme à feu le fait frémir, rappelant de mauvais souvenirs au corps de Shepherd, il ne peut s'empêcher de penser que Therence est en train de perdre la boule, aidé par la folie qui est celle qui réside chez le britannique.

Quand la voix de Miss Jouve résonne, quémandant un loup pour soulager la douleur de celui qui a été fauché par les griffes de l'Omega perturbée qu'est devenue son élève, il relâche le corps d'emprunt de cette dernière. Allant jusqu'à la repousser quand celle-ci semble ne pas comprendre que l'instant câlin forcé vient de toucher à sa fin. D'une oreille distraite il écoute les ordres débités par leur hôte, s'approchant de Wanderson pour soulager sa douleur. Il semble au bord de l'inconscience, ne réagissant même pas quand son collègue et ennemi naturel pose une main sur lui, un air écœuré au visage qu'il ne parvient à refréner. Il ferme les yeux, cherchant à oublier cette peau chaude sous ses doigts, ce sang qui s'écoule toujours des plaies, la vie fuyant bien trop vite. Il ouvre un œil. Nada. Rien ne se passe. Trop tendu pour arriver à raisonner convenablement, Tobias serre les dents, fait ce qui le rebute depuis qu'il s'est levé ce matin. Laisse le contrôle à ce loup qui saura bien mieux gérer cette situation que lui.

[...]

Le raffut règne à nouveau, Therence fait son intéressant alors que l'anglais découvre qu'il est bien ridicule lorsqu'il s'agit de devoir soulager, et non de donner la souffrance et la mort. Les mains du jeune homme qui vient de revenir se posent sur l'Alpha au corps de fillette. Sans perdre de temps elles charrient la douleur, rejointes par celles de Tobias qui tente lui aussi de soigner ce corps dont un soupir de soulagement vient de s'échapper.

Chad a retrouvé son corps, preuve que cette situation touche à sa fin et que bientôt chacun pourra aller reprendre sa petite vie tranquillement.

Quand la voix d'Anderson se fait entendre, Shepherd s'exprimant à travers celle-ci, un nouveau plan éclot dans la cabane. Shepherd reprend son corps, débarrasse Tobias de cette enveloppe dont il ne veut pas. Puis soigne le corps de la gamine pendant que le professeur de littérature y réside. L'anglais hoche la tête. Il sait que se retrouver dans un corps dans cet état ne sera pas une sinécure, mais il en a déjà vu d'autres, et avec le nombre de loups sur place tout ceci ne devrait pas durer bien longtemps. Il se redresse, suit le mouvement sans un mot. Il n'a aucune raison de s'exprimer, et n'en a comme bien souvent nullement l'envie. Ils quittent la petite cabane perdue au milieu des bois avant de s'enfoncer à travers ces derniers. Alors que les odeurs du reste du groupe se font plus puissantes, montrant au britannique qu'ils se font de plus en plus proches, Alessandro apparaît. Aucun doute n'est possible, il a lui aussi retrouvé son corps. Cette façon qu'il a de se mouvoir n'a rien de comparable avec le comportement de la jeune Anderson quand elle était aux commandes du corps du loup.

Rapidement il parviennent à rejoindre cette énorme souche qu'ils nomment Nemeton. Chad pose le corps de la jeune Anderson dessus, son occupant rejoignant immédiatement son corps originel quand le professeur de littérature pose à son tour la main sur la souche.

Un hoquet de surprise lui échappe quand la douleur le surprend. Il savait que ce serait le cas, que ce n'était pas la douceur qui l'attendait dans le corps de l'adolescente, mais il n'était visiblement pas prêt pour le choc que lui cause celle-ci. Il ne peut s’empêcher de frémir, une grimace d'inconfort naissant sur son visage quand des mains, trop nombreuses viennent se poser sur lui. Il ferme les yeux, refrénant cet instinct qui au fond de lui le pousse à envoyer tout ce petit monde au loin. Il se contente d'un hochement de tête quand son ami s'adresse à lui, préférant se concentrer sur cette douleur qui s'amenuise peu à peu pour finalement s'effacer au fil des secondes qui s’égrènent et se transforment en minutes.

Quand il est certain que le sang à cessé de fuir depuis déjà quelques temps, et qu'une première paire de main s'éloigne de lui, il remue, ouvre la bouche, laissant sa froideur habituelle teinter les intonations de la jeune Victoria.

-C'est bon.

Ça insiste, alors il ouvre les yeux, son regard agrippant à celui d'Alessandro pour ensuite retirer la main de celui-ci qui est toujours en contact avec son corps.

-J'ai dit c'est bon. Merci d'avoir diminué la douleur de ce calvaire mais je crois qu'on m'a tripoté pour les dix ans à venir.

Un rire lui parvient alors qu'il se redresse. Un vertige le surprend, mais il ne s'en inquiète pas. Une bien faible conséquence face au drame qui a failli avoir lieu. Son regard fouille à travers le petit groupe, il cherche un corps. Le sien. Pas celui d'une bête de cirque ou d'une gamine en plein cycle menstruel. Quand il se trouve enfin, il soupire, avant de lever les yeux au ciel.

-Therence il est je pense, temps de me rendre ce qui m'appartient. Le corps de Victoria fonctionnera tant que vous...

Il est coupé dans sa lancée. Le gamin visiblement pressé de lui rendre son corps et ses souvenirs morbides dignes d'un film d'épouvante vient de coller sa main sur le Nemeton, enclenchant un nouveau changement. C'est avec sa voix rauque habituelle que l'anglais met fin à sa diatribe.  

-...Ne bougerez pas trop vite.

Il se passe une main sur le visage, presque heureux de retrouver cette phalange qui manque à sa main, signe que cette épopée prend fin pour lui. De nouveaux arrivants les ont rejoints. Un corps qui correspond à la description donnée par Douglas, et un second qu'il connaît bien. Lahey. Son esprit tournoie, ses neurones forniquent à la recherche d'une solution logique. Puis la lumière se fait. Il fait un pas, un sourire heureux sur le visage, même s'il se doute que le jeune libraire doit être un peu perturbé par toutes ces choses qui lui tombent dessus aujourd'hui. Bouche en coeur il se lance.

-Mon ange je peux tout t'expliquer.

Wesley, enfin Isaac. Wesaac pour les intimes s'approche. Tobias hausse un sourcil, presque sur le point de lui tendre les bras. Il n'en a pas le temps, une main s'abat sèchement sur sa joue, lui faisant tourner la tête.

Gifle sans doute méritée, les raisons expliquant ce geste seraient grandes. Reste à connaître celle choisie par le jeune homme.




         
©️️️ Fiche by Mafdet MAHES
 

     




I'm a man of wealth and taste
Sympathy for the devil (RS)
signature par littleharleen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3197-tobias-plus-qu-un-ami-un-veritable-ennemi-termine#top http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3355-carnet-d-adresses-du-brittish
Wesley Beaumont

Wesley Beaumont

Freaky Valentine's Day - Page 2 Symbol24
Âge du personnage : 25 ans
Humeur : Blasé jusqu'à preuve du contraire
Messages : 96
Points : 135
Réputation : 16
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Beacon Hills, depuis peu
Freaky Valentine's Day - Page 2 Humain12

Freaky Valentine's Day - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freaky Valentine's Day   Freaky Valentine's Day - Page 2 EmptyVen 3 Mai - 9:06



       
Freaky Friday Valentine's Day

       
Clairement rien n'allait pour moi. Je me réveillais dans un corps qui n'était pas le mien, avec les souvenirs de cette personne mêler aux miennes, me faisant douter de tout à présent, et maintenant il y avait ça. Ces capacités que je ne soupçonnais pas le moins du monde et qui me faisait vraiment peur. J'essayais de souffler, calmant ma respiration pour ne pas faire n'importe quoi. Le propriétaire du corps où je suis, habitant lui aussi un autre corps, me demandait alors de le suivre et de monter dans la voiture avec lui. Je m’exécutais de suite, s'il avait une idée pour arranger la situation je serais prêt à le suivre n'importe où. Je veux juste que tout redevienne comme avant.

Je suivais alors Isaac, dans l'autre corps, à plusieurs endroits, mais je restais silencieux. J'analysais à quel point la situation étaient irréelles, mais surtout impossible à résoudre par nos propres moyens sur le moment. J'avais envie de voir Tobias, savoir s'il a subit la même chose ou pas. Après un passage au Pink Print et quelques informations nous repartons en quête d'aide.

Plus j'écoutais les gens qui nous conseillaient, mois j'avais l'impression que nous avancions réellement. En fait je n'arrivais à bien tout comprendre, les souvenirs de Isaac empiétant sur les miens, et ses sens de ... loups?... Tout cela m'empêchait de penser de manière rationnelle. A chaque fois, je me contentais de hocher simplement la tête, en suivant le vrai propriétaire du corps dans lequel j'étais.
Au final nous nous engouffrons tous les deux dans la forêt, sur différentes indications récoltées au cours de nos recherches pour arranger la situation.
Je voyais quelques personnes que je connaissais, dont Tobias et Amance, ma colocataire...  Cette histoire est juste complètement folle au final.

Je délaisse un peu celui qui m'a amené jusque ici lorsque Tobias s'approche de moi. Il a l'air normal... Mais en le voyant j'eus comme un flashback... Enfin un de ceux de Isaac. Pas un souvenir heureux vu que dans cette vision Tobias tirait sur Isaac. Alors que mon amant semblait heureux de me revoir, je lui flanquais une gifle. Le souvenir de Isaac s'étant mélangé à ma mémoire, c'était comme-ci c'était sur moi que Tobias avait tiré.

Ça c'est pour avoir tiré sur un gamin.... Même s'il n'est pas "humain", c'est pas une raison de faire ça. Et merde c'est douloureux quoi!

Avoir les souvenirs d'un corps différent du sien signifiait aussi ressentir les sensations liées à ce souvenir... Et clairement c'était horrible.
Je me tournais alors vers les autres, croisant les bras, cherchant du regard celui qui disposait de mon corps.

Et maintenant? On fait quoi?

J'en avais assez, les sens du lycan en moi me perturbait trop. Je n'étais pas bien... Il fallait que je retrouve mon corps rapidement...
         
️️ Fiche by Mafdet MAHES
 

     


I came for something new
I just haven't met you yet. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3353-wesley-beaumont-i-m-not-a-creep-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3360-les-liens-de-wesley
Amance Jouve

Amance Jouve

Freaky Valentine's Day - Page 2 Symbol24
Alias : Sylvie le poussin
Âge du personnage : 26
Humeur : Bien dans ses basquette
Messages : 322
Points : 215
Réputation : 27
Date d'inscription : 10/04/2018
Localisation : Dans mon canapé avec Jared
Freaky Valentine's Day - Page 2 Avatar11

Freaky Valentine's Day - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freaky Valentine's Day   Freaky Valentine's Day - Page 2 EmptySam 4 Mai - 15:54





       
Freaky Friday Valentine's Day


       

Je regarde tout ce petit monde s’agiter, se chamailler, se faire pleurer. Je n’ai pas sortie un mot depuis notre départ de chez Will. Pourquoi ? Parce que je suis complètement paumer tout simplement. Perdu dans le corps d’un homme, attiré par un autre dans mon corps, attiré par le corps de mon loup alors que celui qui l’occupe n’est autre que ce coincé de froid d’enfoiré de Rapier (il ne m’a jamais rien fait, mais je ne l’aime pas. Il y a quelque chose chez lui qui me met mal à l’aise... ) et rebuté par le corps qu’occupe l’homme que j’aime.Le tout avec un Rapier qui n’est pas lui qui fait du charme à mon corps. Je soupire et me masse le visage. La seule bonne chose de la journée c’est que j’ai pu conduire l’impala de mon homme !

Je regarde le portable de Tobience passer entre les mains de mon corps, une main qui s’attarde trop sur la mienne et je gronde comme un chien. Je me stoppe, surprise par ce que je viens de faire mais c’est plus fort que moi. On ne me touche pas comme ça ! Surtout sans ma permission... Un sourire satisfait s’affiche sur mon visage quand Vimaro le fait voler. Mon corps est content que Therence prenne cher, en même temps, ce sale petit emmerdeur, il le mérite. Mais mon cerveau reprend vite le dessus. C’est pas normal ce qu’il vient de se passer. Je regarde la scène sans arriver à sortir ne serait ce qu’un mot. Vimaro se jette sur Willobias, mué par un instinct que je ressens au fond de mes tripes: piquer la place de l’alpha. Je me lève dans l’espoir d’aller les séparer, mais c’est mon homme qui s’en occupe. Ou tout du moins, il essaye, coincé dans un corps qui n’est pas le sien. L’odeur de fer emplit mes narines quand Vimaro s’abat sur lui. Je déglutis difficilement, m’approche à grand pas... Il est blessé. Je sens qu’il a mal, qu’il souffre plus qu’il ne devrait... Et je ne sais pas quoi faire. On me bouscule, c’est Torence qui se précipite sur le corps de Vicky... Puis un coup de feu, un tire loupé. Je glapit et recule d’un pas quand je sens l’odeur résiduel de poudre juste à mes côtés.

Je me sens parfaitement inutile à ce moment même, trop perdu dans ce qui est en train de se passer, dans ce que je suis...

(...)

Je regarde la souche immense de l’arbre. J’ai des frissons qui parcourent ma nuque rien qu’à la vue de ce... Comment ils l’appelle déjà ? Nemeton.

-A...Amance ? Chad?

Je relève la tête vers Alex, le Druide. Il a une drôle de façon de faire le garçon, mais semble contrôler la situation. Je m’approche de la souche, regarde le corps de Therence faire de même. Il pose sa main dessus. J’hésite, j’ai peur. Je ferme les yeux, tends la main. Mes doigts effleurent le bois avant de se poser vraiment dessus.

On a tous connus la sensation de flottement entre le rêve et le réveil. C’est ce que je ressens. Ça et aussi l’impression d’être un gros pansement que l’on vient d’arracher. J’ai envie de crier mais rien ne sors de ma bouche. Ma main lâche l’arbre, mes pieds font quelques pas en arrières alors que des tas d’images m’arrive en pleine face. Alessandro nue dans un lit, son corps, le plaisir. Les filles que je traine dans les soirées, sans intérêt et vulgaire. La poitrine de melle Jouve dans son chemisier blanc et ses jambes galbées par 10 cm de talon aiguille. La relation père-fils un peu bizarre entretenue avec l’italien mafieux....

J’inspire profondément, un hoquet de surprise quand on me rattrape. Je regarde le visage en face de moi. Ce putain d’enfoiré de Chad. Je secoue la tête deux secondes. Non, j’ai été dans son corps, c’est pas un enfoiré. J’ai été dans son corps...? Stop. Ça marche vraiment le coup du bout de bois magique ? Je regarde tour à tour l’arbre et Chad. Ça veut dire que je suis dans le corps de...

Je tâte mon torse, mon visage. Encore un mec. J’en ai marre. Je veux récupérer mes seins. Et coller une gifle à Therence qui m’imagine dans des tenues beaucoup moins sérieuses que celle utilisée en classe! Et il faut que je touche deux mots à Aless aussi. Quand ils auront finis de soigner le corps de Vicky. Chad reprend la parole. Je lui offre un regard compatissant. Oui, s’il vous plaît, j’aimerais vraiment redevenir moi... Je suis peut-être pas aussi forte qu’un loup, mais mon corps me manque...

(...)

J’ai faillis sauter de joie en voyant mon loup récupérer son corps. Et mon corps a faillis faire de même en voyant Aless récupérer le siens. 3 ont pu récupérer leur corps d’origine , c’est déjà un bon début. Et heureusement qu’ils l’ont fait, parce que je ne donnais pas cher du corps de Vicky sans les loups... Je regarde Torence se précipiter sur le nemeton pour rendre son corps à son propriétaire.  Rapier est redevenu Rapier. Je serre les dents. J’ai envie de l’écorcher comme j’ai écorché sa voiture à ce sale type.

Ah... Donc c’est Therence qui a esquinté la voiture du prof de littérature ? Bien sûr que oui, ça lui a même valu un tire de flashball. Un tire de Flashball??? Mais il est cinglé ce type !!!

-Elle a eu quoi Vicky?

Regard vers un nouvel arrivant. Deux, plus exactement. Les équations manquantes ! Isaac et... Je suppose que c’est Douglas du coup.

Rapier se ravise, du loup terrifiant il se transforme en agneau. Il range les griffes pour faire patte de velour vers celui qui occupe le corps d’Isaac... Et il en récolte une baffe magistral. Je pouffe de rire. Bien fait.

Et en parlant de baffe. Je lance un regard noir sur Alessandro, me dirige droit sur lui et l’attrape par la main pour l’attirer à l’écart. Le contact de sa paume chaude conte la mienne me fait du bien et j’ai envie de me blottir dans ses bras. Enfin, mon corps en a envie. Je me stoppe et me tourne vers lui, les yeux dans les yeux :

-Tu es sérieux ? Tu me... Euh. Deux secondes. Tu trompes Andy avec un enfant ?? Tu as une idée de combien elle t’aime ma Raymonde ?!

Je lui donne un coup sur les pectoraux. Frappe minable face au loup qu’il est, mais une frappe quand même. Ça fait mal à l’enveloppe que j’habite de savoir qu’il a quelqu’un d’autre dans son lit. Quelqu’un d’habituel sous entendu. Il ne devrait n’y avoir que moi dans son lit ! Non pas moi, mais ce corps . C’est compliqué. J’ai des souvenirs de 3 personnes en tête, c’est à la limite du douloureux. Je ferme les yeux en me massant les tempes avant de me reprendre.

-Va falloir que tu fasses un choix, padre. Ou tu vas faire souffrir tous le monde.

Je m’avance un peu , point serré et moue boudeuse , m’arrête pour reprendre de plus belle sur un ton qui se veut provocateur :

-Et ça m’étonnerais qu’Andy soit partante pour un ménage à 3.

Je croise les bras sur mon torse, mi-fâché mi-déçu. Je soupire, finis par passer une main dans mes cheveux (c’est beaucoup trop court pour moi!!) :

-Écoute, ce corps là, enfin Therence, il tient vraiment super grave à toi. Mais moi, Amance , l’amie d’Andy, je sais qu’Andy tient également à toi plus que tout.... Donc décide toi. Moi en attendant, je vais récupérer mes seins!

J’hoche la tête pour conclure, un air décider imprégné sur le visage et vais droit au Nemeton. J’attrape la main de Dougance et le tire avec moi jusqu’à la souche. Plus de Vicky sur le bout de bois, je peux donc retourner dans mes chaussures sans rien craindre:

-Je te préviens c’est bizarre. 3,2,1...

Nos mains se posent en chœur sur la souche. De nouveau l’impression d’être un sparadrap inutile. Un vertige quand j’ouvre les yeux, je tombe sur les fesses. Je secoue un peu la tête pour me reprendre, quelqu’un c’est penché sur moi. Je tâte ma poitrine, mon visage... Pas de souvenir bizarre, pas de sens surdéveloppé... Je lâche un râle de soulagement :

-Merci mon dieu j’ai récupérer ce qui m’appartiens !

J’attend juste que Therence retrouve son propre corps pour qu’il s’en prenne une maintenant. Comment à t-il pu me mater de la sorte!

©️️️ Fiche by Mafdet MAHES
 

     


Freaky Valentine's Day - Page 2 Amance12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t3272-amance-ca-ressemble-a-amande-sans-le-d-termine
Therence Garnet

Therence Garnet

Freaky Valentine's Day - Page 2 Symbol24
Alias : The Rebel
Âge du personnage : 19 ans
Humeur : Endetté
Messages : 1065
Points : 1274
Réputation : 203
Date d'inscription : 27/12/2014
Freaky Valentine's Day - Page 2 Dzobro11

Freaky Valentine's Day - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freaky Valentine's Day   Freaky Valentine's Day - Page 2 EmptyMer 8 Mai - 21:35



Freaky Friday Valentine's Day

-Dehors.  Tous.  Sauf vous quatre.

Je me redresse un peu hagard. La fausse Vicky pisse le sang, le faux Willem maitrise le faux Aless, la fausse Amance s'improvise infirmière, Alex s'improvise berger, et moi je viens d'assassiner une horloge.

Assez de dégâts ont étés causés pour aujourd'hui et chacun obtempère aux ordres du druide. Je reste aux côtés de Vicky, Amance et Shepherd dans la maison, et tente du mieux que je peux de me rendre utile en allant trouver les instruments demandés par mademoiselle Douve dans la salle de bain, puis en restant dans un coin, les bras sagement coincés sous mes aisselles lorsque je ne me rogne pas l'ongle du pouce en lorgnant sur mon flingue et sur feu Big Ben pendant que loups et chasseurs s'activent autour de la gamine agonisante.


* * *


La prof de français au corps de loup déboule dans la maisonnée. Etant le seul à ne pas soutenir Wicky, je vais naturellement à sa rencontre. Rapier a fait des bains de sangs son quotidien, ce n'est pas mon cas. Alors lorsqu'arrive Amance, la seule essence féminine parmi nous, un beaume de pureté dans tout ce m*rdier, j'y recherche un peu de réconfort. Ca doit se lire dans mon regard de Tobias paumé, parce que la jeune femme au corps inadéquat me darde un regard méprisant que je reconnaitrais même s'il m'était donné par un crapeau borgne...

Ce n'est pas mademoiselle Jouve. C'est Wilder...

-C’est ta prof qui loge dans ton corps Garnet. Adieu petits secrets. Mon cœur fait une embardé. Sal*p... Tu crois qu’elle va appeler les services sociaux pour ta relation avec l’autre…

Mon poing craque dans la paume de Wilder. Il n'a rien perdu de sa vélocité lupine. Le visage de Tobias façonné sur quinze ans de haine et de barbarie reflète parfaitement ma colère et mon arrière pensée. Chad de retour dans son corps, je n'ai plus de scrupule à le flinguer...

-Douglas, Therence, suivez le sentier qui va à l’est sur un kilomètre. Là-bas vous pourrez retrouver vos corps.

Mon corps, la fin de ce calvaire... Wicky gémit dans notre dos. J'hésite quelques longues secondes, le muscle sous ma mâchoire pris de petit spasmes, et je récupère sèchement ma main.
On réglera ça une autre fois.


* * *


Je jette un coup d’œil à ma collègue de bahut qui se débrouille entre les branchages. Son chemisier est tâché de sang. Je vérifie mon portable. Toujours pas d'appel de son doppelgänger.

-T'as été très pro tout à l'heure. T'a déjà été confronté à ça?...

Je ne connais pas ce Douglas. Mais les soins qu'il a apporté avec professionnalisme, sans cillé devant l'horreur, le tout emprisonné dans la chair de Jouve, il m'épate et me donne l'impression d'être un type bien. Et par comparaison, je me sens un peu misérable d'avoir d*conné en étant coincé dans le corps d'un quasi survivaliste. Rôdé au maniement des armes, je sais que j'aurais fait mouche et troué Vimaro si Alex n'avait pas fait dévié mon coup. Je frissonne. Peut-être y avait-il un soupçon de pulsion vengeresse à l’égard du Don Juan dans mon geste. J'ai la punition facile... ce qui me fait me demander ce qu'il restera de toute cette aventure une fois chaque choses revenus à sa place. C'est que le petit Douglas fait figure de nouvelle tête au milieu d'une peuplade que je connais trop bien, et puisque je compte évidemment leurrer ma déshonneur dans une frénésie de luxure, je me disais que peut-être...  

Une rumeurs nous indique qu'on a atteint notre but. Le reste du troupeau est éparpillé autour d'une souche monumentale, Cormier posé au centre du rassemblement. J'explique que Wilder nous a envoyé ici avec l'infirmier, et qu'il se charge de soigner la gamine avec les autres.

J'ose un regard vers mon corps fraichement ré-investi. Il fait ma tête de Therence ulcéré, et sachant que c'est la jolie, pure et professeure mademoiselle Jouve qui feuillette ma vie, je ravale ma salive en n'osant pas imaginer sur quoi elle a bien pu tomber. Et si Chad avait raison et qu'elle s'insurgeait de ma relation avec le mafieux? Je devrais peut-être l'éliminer avant que cette aventure ce termine, comme Aless et Tobias comptent se débarrasser de Jaz qui devient une gène, me souffle mon Tobias intérieur, accompagné d'un Therence qui approuve de la tête, cornes et queues fourchues en option. Sérieux?! On a eu notre compte de blessée de la journée.

Awess entraine son corps de rital vers la souche. J'observe la manœuvre avec attention. Il plaque leurs deux mains ensembles sur le bois, et... chacun récupère son corps.

C'est Aless, mon Aless, en âme, en chair et en os qui se tourne dans ma direction. Mon cœur frappe de contentement mais je m'interdis de l'afficher. L'affront est trop douloureux. Ça n'empêche pas qu'il couche avec cette autre depuis je ne sais combien de lustres en s'imaginant que je lui cèderait MA place comme un brave garçon. Je l'aime comme je n'ai jamais aimé, et je ne suis pas un second choix. Il vient de perdre la carte "Wesley" qui énamourait mon corps, pourtant, je me fais violence pour ne pas céder à sa poigne réconfortante sur mon épaule, comme une promesse que tout va s'arranger, y compris notre couple, avant qu'il ne me tourne le dos et s'éloigne vers les bois.


Mais Aless n'a pas le temps de disparaitre. Chad et Tobilem débarquent avec Wicky dans les bras du blondin. Outre l'urgence de la situation, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'il en fait des caisses. Ne manque qu'une pancarte "Sauveur de ces dames" rivé droit sur sa tête. Tsss... La jeune fille allongée sur la souche, Tobilem procède au transfert : Willem redevient lui-même et Tobias devient Vicky. L'alpha retrouve ses pleines capacités et peut soigner le corps d'emprun du chasseur, aidé par tous les loups présents et aptes à guérir. Malgré toute sa bonne volonté, Rapier galérait pour récupérer la moindre douleur quand nous étions chez Alex. Vicky et de Willem seraient peut-être bons à enterrer si Chad n'était pas revenu avec ses facultés de loup. C'est dans un dangereux casse tête que nous a mis l'arbre amputé, puisque je comprend au fil des conversations que c'est lui la source de notre échange d'enveloppe un beau jour de Saint-Valentin. Heureusement, l'équilibre se rétablis progressivement, corps après corps retrouvés.

Tobicky tolère la douleur autant que les mains qui le recouvrent, et j'en éprouve des frissons. Habitant son corps, je ressens précisément son dégout des contacts et prie pour que la séance se termine au plus vite. Cette aventure aurait-elle pour leçon de nous rendre un peu plus compatissants les uns envers les autres?

-Elle a eu quoi, Vicky?

Tout le monde se retourne vers la voix grave qui s'annonce au seuil de la clarrière. Un grand barbu à l'oeil faussement triste accompagné par... Lahey. J'ai trainé avec Stilinski, Dunbar et plus récemment Martin pour résoudre quelques affaires surnaturelles, mais je n'ai jamais vraiment côtoyé le reste de la bande à McCall. Il faut dire, il suffit de regarder cette grande perche à la gueule asymétrique qui bêchait le cimetière avec papa pour se rendre compte qu'on ne fait pas parti de la même catégorie au bahut... C'est donc lui l'un des absents de la liste. Minute. Selon la configuration deux corps manquaient à l'appel, et à part Isaac coincé dans ce corps de grand barbare, toutes les identités on été révélées. Ce qui veut dire que...
... c'est ÇA Douglas?! Lorsque je rencontre un infirmier dans le corps d'un petit bout de femme sexy, je m'attend plutôt à rencontrer un type de la carrure de Wesley. Je me retrouve face à un ours. La mâchoire m'en tombe et mes débuts de fantasmes avec.

Pitié, je veux que cet enfer cesse!

-J'ai dit c'est bon. Merci d'avoir diminué la douleur de ce calvaire mais je crois qu'on m'a tripoté pour les dix ans à venir.


Tobias et par conséquent Vicky sont sortis d'affaire. La gamine bondit de son perchoir et se plante devant moi avec des airs de professeur de littérature intransigeant. Elle pourrait presque m'impressionner si je n'étais pas obligé de baisser les yeux et elle de tirer le nez en l'air pour pouvoir se regarder.

-Therence il est je pense, temps de me rendre ce qui m'appartient. Le corps de Victoria fonctionnera tant que vous...

Je choppe sa main et frappe le Nemeton. J'ai l'impression d'être avaler par une tornade et de reprendre mes esprit trentes centimètres plus bas. Wow! Ca tourne sévère...

-...Ne bougerez pas trop vite.

-... Message reçu... bredouillè-je avec une voix de fausset et portant une main fine à ma tignasse en désordre. Une mèches me chatouille le nez. Tonton s'éloigne bien vite, attiré vers le belâtre, ou du moins son corps, comme un papillon vers du nectar sucré.

-Mon ange je peux tout t'expliquer.

Je ricanne devant tant de guimauve. "Mon ange", il est sérieux?... Suivis du claquement caractérique d'une gifle. Ouch. Ca put le réglement de compte. Et je serais le premier à prendre mes aises pour assister à la discorde si ça me ne ramenait pas à d'autres vérités étalées...
Minutes, mais où est-ce que mon corps se barre avec mon infidèle de rital?! Oh bon sang, Aless est foutu. Je ne pense pas seulement à notre relation - Ô combien abjecte! C'est le démon qui œuvre à travers notre parodie amoureuse! Est-ce que c'est du dégout qui vient se mélanger à mon désir pour le padre?... Tu ne couchera point avec un parent! accuse ma Vicky intérieure, auréole et ailes blanches en option. Seigneur, qu'est-ce que nous avons fait?! Pardonnez moi mes péchés mon Père, je suis un monstre... -, mais à son visage de l'ombre, celui du roi de la pègre de Beacon Hills. Je me précipite les rejoindre que le corps de Vicky en décide autrement. Je me rétame magistralement, face contre terre.

...Ne pas bougez trop vite que disait Rapier... M*rdeuh! Je crache la terre que j'ai dans la bouche et grommèle dans ma barbe inexistante. Une poigne chevaleresque me remet sur pied.

-Ça va, ça va! Je sais me tenir debout! batte-je des bras dans tous les sens, sauver le peu de dignité qu'il me reste. C'est que c'est susceptible là dedans.

Et puis avec le bol que j'ai et l'absurdité de cette journée, mon corps va finir par se faire l'italien dans un fourré pendant que mon esprit tangue dans le corps d'une adolescente à peine formée. C'est une poitrine, ça?...

C'est le moment que Moi-Même choisie pour revenir parmi nous, la démarche un brin chaloupée et le menton haut d'une reine outragée mais entendue, et entraine Douve vers la souche. Nouveau transfert. Mademoiselle Jouve se tâte le visage, puis les hanches, puis les seins. Elle exulte de joie.

Moi aussi je veux pouvoir me tâter en baignant dans un déluge d'allégresse! J'ai la lèvre qui trembles et les yeux qui se brouillent, signe d'un déferlement émotif imminent. Ah non! Hors de question que Therence Garnet chiale, dans son corps ou dans celui de n'importe qui! Où est Vicky?! Je m'y perd... Ah, c'est devenue Wesley. Mauvais raisonnement, ce n'est pas le plus court chemin vers mon enveloppe. Je vais pour héler ma prof que rien ne sort de ma tentative sinon une mine dubitative. Qui est-ce que je dois appeler maintenant? Amance n'est plus moi puisqu'elle viens d'entrainer son corps vers le Nemeton, son corps initialement occupé par Wilder, donc ça veut dire que c'est lui que je- NON! puisque Wilder est déjà redevenu lui-même, y a un oublie dans l'équation!...
J'ai la tête qui tourne, l'épaule toujours engourdie, j'arrive plus à réfléchir...

-Mon corps! gueulè-je à deux doigt de la crise de nerfs, sait-on que ma chair ne réponde pas docilement à l'appel. Je veux retrouver mon corps!

Est-ce que c'est si cher demander?...

Mon blouson de cuir s'approche suffisamment pour calmer mes cris. Je renifle, lève mes grands yeux humides, l'attrape par la manche, et d'une mine bourrue, lui étale la main sur la souche.
Nouveau transfert. Je rouvre les yeux en avalant une goulée d'air vivifiante. A côté de moi, Doucky fait de même. Je plaque les mains sur mon torse, mes mains retrouvent le touchée du cuir qui m'habille d'une seconde peau. Je rayonne d'un sourire éclatant.

-Ça a marché!

Je suis enfin redevenu moi!


©️️️ Fiche by Mafdet MAHES





Freaky Valentine's Day - Page 2 Sign3_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t85-therence-garnet-termine http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t86-therence-garnet-s-relashionship-parce-que-je-vous-capturerais-tous-dans-ma-toile
Douglas LockHeed

Douglas LockHeed

Freaky Valentine's Day - Page 2 Symbol23
Âge du personnage : 29
Messages : 55
Points : 68
Réputation : 2
Date d'inscription : 28/05/2016

Freaky Valentine's Day - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freaky Valentine's Day   Freaky Valentine's Day - Page 2 EmptyVen 10 Mai - 16:38



       
Freaky Friday Valentine's Day

       


De loin, Douglas observa les loups-garous poser leur main sur la peau de Vicky-Willem et lui happer sa douleur, sa souffrance. Ainsi, la jeune fille-homme reprenait doucement de sa couleur et semblait en sécurité entre leur main. Douglas, même la voyant ainsi, souhaitait rester avec ces loups pour voir ce qu’ils allaient faire par la suite, mais quand entendit son nom, il leva la tête, et remarqua le type dont le corps était occupé par la femme dont il occupait le corps qui se mit à leur parler. Douglas écouta l’ordre donné par Chad, ordre qui ne semblait pas plaire à Tobias-Therence, à moins que cela ne soit, la présence de son professeur dans son corps : que cachait-il ? Un secret inavouable ? Au vu du visage haineux de Tobias-Therence, et de celui heureux de Chad, les deux devaient aimer s’attaquer verbalement et, là, l’adulte avait marqué un point très important dans le jeu.

***

La nature respirait normalement, des oiseaux, des lapins, des insectes, beaucoup d’insectes vivaient en ces lieux, puis la voix de la personne qui accompagnait Douglas s’éleva dans ce tumulte, rajoutant une nouvelle respiration.

— T’as été très pro tout à l’heure. T’as déjà été confronté à ça ?...

Douglas se retourna vers le jeune et lui sourit.

— Oui, souvent, tout le temps presque. Je suis médecin urgentiste, j’ai soigné bien pire que cela : morsure, griffure infectée… Et je te fais cadeau du pire. Et toi, tu ne semblais pas non plus inquiet, tu connaissais déjà le surnaturel donc !

Sans obtenir de réponse, Douglas examina Tobias-Therence et le trouva en intense réflexion, sûrement à se rappeler des gestes qu’il a eus.

— Ne t’en veux pas pour ce qui s’est passé. Tu es tombé sur une personne qui semble en vouloir au monde entier, et vu que le corps reste accro à ses instincts, tu as dû lui obéir, au final…

Douglas coupa de lui-même ses explications, car, il regarda la souche, encerclé par le petit groupe : le néméton. Cet arbre important pour les druides. L’arbre qui protège. Le jeune chasseur n’en avait encore jamais vu et maintenant, il pouvait admirer ce qu’il en restait : une souche morte, mais ramenée à la vie, il y a peu par le true-alpha. Et mieux qu’admirer ces répliques passées, il assista à une démonstration de sa puissance. Wesley-Alessandro posa sa main sur la souche, suivie par Alessandro-Vicky qui l’imita pour lui rendre son corps et quand ce dernier s’apprêta à repartir en arrière pour sauver Vicky-Willem. Vicky-Willem qui arriva portait par les loups-garous.

Douglas, ne se préoccupait plus trop de ce qui se passait autour de la souche, inquiété par la non-présence de son corps. Il zieutait le monde qui l’entourait, puis entendit sa voix venir du chemin. Sa propre voix qui lui redonnait du baume au cœur. Il se retourna et s’approcha de lui… Et fût stoppé dans sa course, par celle qui possédait son corps. Elle l’amena vers la souche, lui faisant bien comprendre qu’elle voulait récupérer son corps.

–Je te préviens c’est bizarre. 3, 2, 1...

Douglas secoua la tête, comme pour dire qu’il avait compris, puis appuya sa paume contre le bois. L’effet, comme dicté par Therence-Amance, fut étrange, mais pas pire que de posséder un nouveau corps. La sensation de se rappeler d’une ancienne vie, de devoir apprendre un passé lui paraissait étrange, mais, Douglas s’en servit pour en savoir plus sur le secret que cachait le jeune homme et, quand il vit des flashs, il se promit, de ne plus jamais vivre une autre vie que la sienne… Même s’il remarqua des similitudes avec la sienne, comme la recherche du père de Therence, qui pour Douglas, se formulait en recherche de la personne qui avait tué sa famille.

– Mon corps ! braille alors l’esprit du corps de Therence, un brin capricieux. Je veux retrouver mon corps !

Douglas s’approcha de Vicky-Therence, pensant que ce dernier n’aimerait pas qu’une autre âme puisse lire en lui et connaître ses secrets. Il posa sa main sur la souche et se trouva dans un nouveau corps, celui de la jeune fille anciennement blessée. Douglas ne s’intéressa pas à la vie de la gamine, même si des flashs le forçaient à la vivre, ni à la joie du jeune homme qui avait récupéré ces secrets. Il préféra se diriger vers son corps. Corps dont il prit la main et l’amena vers la souche, sans attendre.
— J’ai envie de récupérer mon corps… autant que cela soit vite maintenant que tu es là. Tu pourras récupérer le tiens après. D’accord ? informa Douglas, espérant que la colère ne le prenne pas, comme il a pu le voir dans l’esprit de Vicky.
Douglas le regarda et lui expliqua tout ce que lui avait affirmé Amance.
— Le changement de corps est étrange… 3, 2, 1, termina-t-il en posant sa main sur le néméton, en même temps qu’Isaac.

Quand enfin il récupéra son corps, il se sentit bien mieux et sourit. Il se permit alors de retrouver les anciennes sensations de son corps : muscle, geste pour le combat…

– Merci d’avoir ramené mon corps.

         
©️️️ Fiche by Mafdet MAHES
 

     


Freaky Valentine's Day - Page 2 Signa_douglas_opti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t1982-douglas-lockheed-chasseur-medecin-terminez-enfin-je-crois
Willem Shepherd

Willem Shepherd

Freaky Valentine's Day - Page 2 Symbol17
Âge du personnage : 32 ans
Humeur : Claustro
Freaky Valentine's Day - Page 2 Willem10
Messages : 791
Points : 776
Réputation : 110
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills
Freaky Valentine's Day - Page 2 Apocal11

Freaky Valentine's Day - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freaky Valentine's Day   Freaky Valentine's Day - Page 2 EmptyLun 20 Mai - 12:02



       
Freaky Friday Valentine's Day

       

Le corps de Vicky va de mieux en mieux, mais rien n’est moins certain pour son esprit encore emprisonné dans un corps qui n’est pas le sien. Cette histoire rocambolesque me fait rencontrer l’un des bêtas de l’autre meute établie en ville, Chad. Une meute liée à une ancienne famille de Beacon Hills. Famille que je connais par l’intermédiaire de Peter Hale. L’homme est peu bavard, je crois qu’il m’évite au lycée, un peu comme Rapier. Rapier qui me toise avec dégoût alors que j’absorbe sa souffrance. Les échanges se poursuivent, certains récupèrent leur corps, mais c’est aux dépens d’un autre qui erre d’une enveloppe charnelle à une autre.

(…)

Des nouveaux sont arrivés, j’ai du mal à suivre qui est qui, alors je me focalise sur les soins que j’apporte et le corps d’Amance et celui où est son âme.

-Tu es sérieux ? Tu me... Euh. Deux secondes. Tu trompes Andy avec un enfant ?? Tu as une idée de combien elle t’aime ma Raymonde ?!

Je grimace quand elle harangue Aless’. Son passage dans le corps de Therence semble avoir laissé des traces pornographiques. Je suis au courant du lien particulier qui uni l’Italien à l’ado. C’est… Je sais que cela choque Amance, mais dans ma meute une de mes tantes avaient le même âge que moi alors que mon oncle en avait dix-huit de plus. Je me concentre sur Tobias-Vicky. Est-ce un regard amusé qu’il me renvoie à mon air d’entre deux chaises ? C’est fugace, mais l’instant de quelques secondes nous semblons devenir complices des misères qu’Amance fait à Aless.

-Va falloir que tu fasses un choix, padre. Ou tu vas faire souffrir tout le monde. Et ça m’étonnerais qu’Andy soit partante pour un ménage à 3.

Je lorgne du côté de l’Italien, curieux de sa réaction.

(…)

Amance a récupéré son corps, je la serre doucement contre moi. Vicky fait les frais des impulsions de chacun et se balade de corps d’homme en corps d’homme. Je crains que cela ne l’affecte durablement. Son enveloppe charnelle semble s’être remise de sa propre attaque.

- Je retourne à ma voiture avec Amance. Je peux emmener encore quatre personnes. Je vous attends à l’orée du bois aux voitures.

Je fais un signe à Aless qui est l’autre conducteur. Nous allons nous arranger pour ramener tout le monde. Amance frissonne, je la serre un peu plus fort et l’embrasse sur le front. Puis, lui prenant la main, je prends le chemin du retour.

Spoiler:
 

         
©Fiche by Mafdet MAHES
 

   


Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2296-willem-shepherd-loup-alpha-termine#21443 http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t2302-les-liens-d-un-ancien-boheme-willem-shepherd
Alessandro Amaro

Alessandro Amaro

Freaky Valentine's Day - Page 2 Symbol17
Alias : Le Sicilien - La Rafale à voyelles
Âge du personnage : 29 ans
Humeur : Dangereusement votre
Messages : 1460
Points : 1429
Réputation : 300
Date d'inscription : 15/11/2015
Localisation : Au Pink Print
Freaky Valentine's Day - Page 2 Lien_c11

Freaky Valentine's Day - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freaky Valentine's Day   Freaky Valentine's Day - Page 2 EmptyDim 26 Mai - 14:04



       
Freaky Friday Valentine's Day

La quadrature du cercle semble se boucler quand deux nouveaux arrivent.

-Mon ange je peux tout t'expliquer.

Je ne sais pas ce qui m’interloque le plus, la voix de fausset que Tobias prend pour s’adresser à l’enveloppe qui abrite Beaumont ou la claque magistrale qui suit dans la foulée. Je me plairais à sourire si le regard de Therencio braqué sur moi ne me rappelait pas que moi aussi j’ai des choses à expliquer.

Ces deux parties de ma vie difficilement conciliables. Et pourtant, Andy et Therencio acceptent de moi bien pire. Ils acceptent le tueur que je suis.

À cause de leurs sentiments… Ne vont-ils pas se sentir trahis par… Regard noir de Therencio. Je ne sais pas quoi lui dire, sinon que mes promesses sont toujours d’actualité et que ce qui nous lie aussi. Amance ne s’est pas gênée pour me dire ce qu’elle pensait de mon attitude. Elle compartimente ce que je refuse de faire. « Et ça m’étonnerait qu’Andy soit partante pour un ménage à 3. » Therencio non plus, mais… C’est de plus en plus sérieux avec Andy, bien qu’elle ne semble pas nous projeter dans une vie familiale ordinaire avec bambino et cagnolino à la clé. Quant à Therencio, pas de retour en arrière possible, pas de mon côté du moins. Depuis que je l’ai pris sous mon aile, je vis avec cette épée de Damoclès sur la tête, avec le jour où il retrouve son vrai padre. De quelles façons notre lien en sera-t-il bouleversé ?

- Ne te mêle pas de mes affaires et n’applique pas ton modèle de jeune fille sage à mon monde !

Je toise la Française. Ma voix a claqué, sèche comme un fouet. Qu’a-t-elle connu de terrible, sinon une banale trahison amoureuse ? Ses parents sont vivants et ont une vie agréable. Therencio n’est pas de ma chair, comme… Toutes mes pensées tournent sous mon crâne à m’en donner le tournis.

- Je retourne à ma voiture avec Amance. Je peux emmener encore quatre personnes. Je vous attends à l’orée du bois aux voitures.

La voix de Shepherd coupe la spirale où je m’enfermais. Je regarde autour de moi, il ne reste plus que trois échanges à faire. Le corps de Vicky est stable, il ne reste de son attaque que ses vêtements déchirés, des traces de sang et des marques rouges sur son épaule. Blessures guéries, par contre son esprit en a peut-être pris un sacré coup. Mais ce n’est pas mon problème, la seule personne qui m’importe ici et celui qui me regarde les mâchoires serrées.  Will’ est parti rejoindre sa voiture avec Amance.

- Je fais pareil, je vous attends à la voiture pour raccompagner ceux qui le souhaitent.

Je m’approche de Therencio, il me fixe, me défie du regard. J’attrape son menton d’une main et rapproche mon visage du sien. Yeux dans les yeux nous tentons de lire dans l’autre. Puis faisant fi des moralistes, je pose mes lèvres sur les siennes. Il est inquiet de son devenir, de perdre sa place auprès de moi. Je lui prouve en public, avec tous les risques que cela comporte, que rien ne change.

- Rien ne change Therencio, mais nous allons devoir éclaircir certaines choses. Il faut que je te présente Andy et inversement.

Je ne sais pas si je ressortirai entier d’une telle confrontation. Mais ils font tous deux parties de ma vie. Il va bien falloir trouver une façon de vivre ensemble. J’attrape d’autorité la main de Therencio et l’entraîne avec moi vers la voiture.


Spoiler:
 



© Fiche by Mafdet MAHES
 

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t1430-alessandro-amaro http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t1604-le-carnet-d-adresse-du-sicilien-alessandro-amaro
 
Freaky Valentine's Day
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» VALENTINE croisée caniche 4 ans Verson (14)
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [0098] Connor Valentine [VOLTALI]
» L'héritage du Feu [PV Valentine Crowblack]/!\Hentaï/!\[Terminé]
» Aguante - Reroll Howard Valentine [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Out of Beacon Hills :: Réalité alternative (Hors RP) :: Beacon Hills-
Sauter vers: