AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Badges


Classement au
7 septembre 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Vicky ANderson

►►►◄◄◄


Tobias Rapier



Classement au
24 août 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Amance Jouve

►►►◄◄◄


Tobias Rapier



Classement au
10 août 2019


Amance Jouve

►►►◄◄◄


Alex Cormier

►►►◄◄◄


Peter Hale



Classement au
27 juillet 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Isaac Lahey

►►►◄◄◄


Mathieu Lamy



Classement au
6 juillet 2019


Therence Garnet

►►►◄◄◄


Andy Turing

►►►◄◄◄


Peter Hale



Classement au
22 juin 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Amance Jouve



Classement au
08 juin 2019


Derek Hale

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
25 mai 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Andy Turing

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
11 mai 2019


Richard Turner

►►►◄◄◄


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Mafdet Mahes



Classement au
27 avril 2019


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Peter Hale

►►►◄◄◄


Richard Turner



Classement au
13 avril 2019


Therence Garnet

►►►◄◄◄


Peter Hale

►►►◄◄◄


Andy Turing



Classement au
30 mars 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Arizona Blake



Classement au
16 mars 2019


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Amadeï Caïmbeul



Classement au
2 mars 2019


Andy Turing

►►►◄◄◄


Wesley Beaumont

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro



Classement au
16 février 2019


Andy Turing

►►►◄◄◄


Vicky Anderson

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
2 février 2019

Therence Garnet


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
19 janvier 2019

Arizona Blake


►►►◄◄◄

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Mederick Ravendorne




Classement au
5 janvier 2019

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Andy et Alessandro


►►►◄◄◄

Tobias Rapier





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez
 

 La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3

Aller en bas 
AuteurMessage
Chad Wilder

Chad Wilder

La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3 Symbol17
Âge du personnage : 24 ans
Humeur : vengeresque
La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3 Derek_10
Messages : 1043
Points : 1073
Réputation : 110
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3 Empty
MessageSujet: La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3   La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3 EmptyJeu 8 Aoû - 21:03

La vie est un torrent tempétueux
Chad
ft.
Mick



Chrono:
 

La brume se lève doucement dans la plaine en contre-bas. Sous mes pieds, le vide impressionnant qui règne sous l’avancée de notre terrasse. J’aime venir sur le chantier quand les ouvriers ne sont pas encore à pied d’œuvre. Un silence relatif plane autour de moi. Le changement va être radical pour moi qui ai toujours vécu en ville. Mais je sais que la transition se fera en douceur. Ici, je me sens à ma place, chez moi.

Le gros œuvre est terminé, mais il reste tout à faire. Cette semaine, il est prévu de poser portes et fenêtres. Enfin, plus personne ne pourra s’introduire dans notre chez nous. Dans mon dos, j’entends des bruits de pas qui vont et viennent. Je devine les hésitations, les temps d’arrêt et les interrogations de Mick quand il manipule les plans, s’interrogeant sur la conformité d’un pilier ou des dimensions d’une ouverture. Je lui ai pourtant rappelé qu’en construction, on n’est pas au demi-pixel près. Mais chassez le naturel du perfectionniste, il revient au galop.

Pendant que Mick mesure des côtes sur du béton brut, j’apprivoise ce qui va devenir notre environnement de vie. L’air matinal est frais, j’imagine la table en bois devant la baie vitrée, moi accoudé à la rambarde, un mug fumant de café à la main. Je me projette sans mal dans cet environnement. La maison est isolée, cernée par la forêt, surplombant un à pic impressionnant. Ici nous sommes hors du monde et hors du temps. Notre choix.

- Dis Loulou, je crois qu’ils se sont trompés dans le vestibule.

Je me retourne, souris à mon homme. Il a le visage grave de celui qui réfléchit, compare et vérifie depuis qu’il a mis les pieds sur le chantier. Je le suis jusqu’à l’objet de ses préoccupations. Pointeur laser en main, il reprend une mesure que je suspecte déjà prise et reprise cinq fois. Je souris à nouveau.

- Le mur est décalé de trois centimètres sur la gauche. Avec l’habillage en placo, ça va arriver jusqu’ici. Le meuble que l’on voulait mettre-là ne rentre pas avec la porte d’entrée.

Mick est soucieux, il s’imagine déjà le travail colossal de déplacer un mur en béton armé de quelques centimètres.

- Pas de placo ici, mais un plâtre enduit. La desserte prévue rentre à l’aise.
- T’es certain ?
- Oui.

Rassuré, Mick effleure ma tempe de ses lèvres pour s’excuser, conscient que ses poussées d’angoisses sont parfois irraisonnées et envahissantes. Il n’en repart pas moins à la chasse aux défauts. Il finit par m’en trouver deux, dont un qui demande une petite réflexion. À l’étage, je suis à nouveau attiré par le balcon qui surplombe la terrasse suspendue. Notre maison est très aérienne. Je sais que certains endroits seront déstabilisants pour ceux sensibles aux vertiges. Je ne me suis jamais senti aussi à l’aise, le bout des semelles dans le vide, le vent dans les cheveux.

Un aigle tourne en rond dans les courants ascendants. Il plane en scrutant le sol quand brusquement il replie ses ailes et plonge. Au même moment mon téléphone vibre, je soupire en lisant le nom de mon correspondant. Rien n’est gratuit en ce bas monde et encore moins les services.

- La vue est magnifique, murmure Mick qui vient de me rejoindre.
- Le mot est faible, murmuré-je en rangeant mon téléphone dans la poche de mon pantalon.

Je cherche les doigts de Mick les accroche avec les miens et serre doucement.

- Nous en avons encore pour quelques mois de construction et j’aimerais bien organiser la réception de notre mariage ici.

Je vois ce moment comme un tournant dans notre vie, une façon d’avancer et de clore un passé. Vœux pieu, car je sais que Mick ne maîtrise pas son histoire. J’aimerais tant que lorsque que nous nous dirons oui officiellement que lui et moi ayons refermé les pages sombres de nos vies. Mais quand une page se tourne, une nouvelle apparaît.

- Il faudrait commencer à faire la liste des invités et penser sérieusement sur quelle genre de réception on part.

Quelque chose de soigné, ou alors un champêtre très tendance. Car, plus qu’un mariage, c’est aussi le lancement de nos vies, de ma  carrière. L’architecture est un milieu qui ne connaît pas de demi-mesure à moins de travailler dans les maisons en kit. Je n’avais pas relancé le sujet de nos noces, car Mick n’en parlait pas plus que ça depuis son très fameux oui, ici même, donné avec la plus charmante des intentions. Je crains que dans sa tête, il ne reporte sans cesse. « Oui, mais… » J’ai besoin d’être rassuré, de me dire que nous pouvons prétendre à une vie de couple normale avec des projets de couple ordinaire, un chien, un chat, le poisson rouge et pourquoi pas l’adoption d’un enfant.

- Mon père voudra inviter certains de ses amis et relations de travail. On n’y coupera pas.

J’explique que je souhaite me servir de notre maison comme d’une carte de visite. Et que la réception de nos noces est le bon prétexte d’inviter des gens influents dans ce milieu, ou susceptible de me faire une publicité indirecte. D’autant que nous sommes d’accord sur un point, même si elle est spacieuse, notre demeure ne sera pas le lieu branché des environs où on fait la fête.

- Autant faire d’une pierre deux coups.

Je m’approche de Mick et l’enlace pour le fixer dans les yeux.

- Tu en penses quoi mon loulou ?

Mon portable vibre plusieurs fois contre ma cuisse. J’ignore les messages pour me concentre sur Mick.


© Fiche by Mafdet Mahes

► Que cache Chad ? ◄



La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3 Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t4-chad-wilder-l-homme-loup http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t69-chad-so-pretty-shy-boy
Mickael Wayne
Administrateur
Mickael Wayne

La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3 Symbol24
Alias : L'homme sans passé
Âge du personnage : 25 ans
Humeur : Pensif
La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3 Derek_10
Messages : 1564
Points : 1589
Réputation : 252
Date d'inscription : 17/11/2014

La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3 Empty
MessageSujet: Re: La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3   La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3 EmptyJeu 15 Aoû - 21:45

Walk me Home
Mick
ft.
Chad


Les entreprises ont redoublé d’efforts sur le chantier. Et ce malgré les impondérables qui ont modifié à plusieurs reprises le planning des travaux, que ce soit les problèmes techniques, les contraintes administratives ou météorologiques et même le désordre causé par le vandalisme de Therence a pu être rattrapé.

A ce sujet, les choses sont tendues. Je suis loin d’apprécier que l’ombre d’Amaro plane sur ce règlement de compte. Mais je garde dans la manche une remarque moqueuse pour Therence qui ne saurait pas se sortir de ce problème tout seul.

Le bruit des pneus sur le gravier me sort Garnet de la tête. Nous parvenons à approcher la voiture au plus près de la maison. Tous les gravats ont fini d’être évacués la veille et ça change complétement l’aspect global du lieu.

Nous avons franchi un nouveau palier. L’ossature de notre maison, de métal et de béton brut, est enfin achevée, accrochée à la falaise que nous avions choisie pour nid. Bientôt, les portes et fenêtres viendront fermer l’ouvrage et empêcher les intrusions.

D’un point de vue financier et technique, la partie la plus importante de la construction est achevée.

Puis il restera à y insuffler une âme avec le second œuvre.

- Loulou, si tu reprends toutes les mesures au millimètre près, tu finiras à Noël, se moque Chad.

Après un coup d'œil rapide mais néanmoins expert, comme il le faisait lors de ses visites régulières, il sort sur la terrasse par l'ouverture qui accueillera bientôt une grande baie vitrée.

La vue qu’offre la terrasse l’apaise. Je l’observe un instant. Il est immobile face à l’immensité de ce ciel bleu matinal dans lequel passent quelques nuages vaporeux. Le vent joue avec les mèches qui descendent en pagaille sur son front. Je grave cette image dans ma mémoire et mon cœur.

Je le quitte du regard pour me reconcentrer sur le problème que je viens de soulever.

J'ai moins de facilité que Chad à projeter mentalement ce que sera l'aménagement intérieur de notre maison. Pour pouvoir imaginer le mobilier à l'emplacement qu'on a défini ensemble, j'ai besoin de reprendre les cotes.

Et c'est d'ailleurs ce qui me préoccupe concernant le meuble qu'on avait prévu dans l'entrée.

- Dis Loulou, je crois qu'ils se sont trompés dans le vestibule, dis-je après une énième vérification.

Il me rejoint avec le sourire dont il a le secret lorsqu’il se moque de mon côté trop perfectionniste.

- Le mur est décalé de trois centimètres sur la gauche, explique-je. Avec l’habillage en placo, ça va arriver jusqu’ici. Le meuble que l’on voulait mettre-là ne rentre pas avec la porte d’entrée.

- Pas de placo ici, mais un plâtre avec enduit, répond-il. La desserte prévue rentre à l’aise.

- Tu es certain ? M’inquiète-je.

- Oui, confirme-t-il sans avoir le moindre doute.

Je l’embrasse la tempe avant de m’éclipser, en quête d’autres défauts. Deux vérifications valent mieux qu’une.

Ça nous est déjà arrivé de nous disputer par rapport à ce qu’il qualifie « d’angoisses irraisonnées et envahissantes ». Si je fais l’introspection  de ce qui me pousse à être ainsi, je dirais sans mal que chaque chose terrible qui m’est arrivé et sur laquelle je n’avais aucun pouvoir m’a poussé à vouloir contrôler sur tout le reste. Il est difficile de changer ce qui est en nous depuis toujours.

Chad me suit des yeux alors que je grimpe deux par deux les marches l’escalier qui mène à l’étage.

Il y a du bon à aimer la précision. À force de chercher, on finit toujours par trouver quelque chose à arranger ou améliorer. Lorsque je l’interroge sur un détail technique, il convient qu’il s’agit d’un défaut. C’est une petite victoire sur un sujet où je n’ai pas de maitrise. Bien que nous ayons décidé ensemble de ce à quoi ressemblera notre maison, c’est Chad qui s’est occupé de tout. Je lui fais entièrement confiance mais je n’aime pas me sentir inutile.

Je rejoins mon fiancé sur le balcon qui domine la terrasse en porte-à-faux de la falaise. Je trouve que c’est le point culminant de la construction. Comme si nous étions à la proue d’un voilier qui naviguerait dans les airs plutôt qu’en mer.

Ici, rien ne pourra nous atteindre. Quoi qu’il se passe à l’extérieur, nous aurons notre refuge.

- La vue est magnifique, souffle-je en mettant près de lui.

- Le mot est faible, acquiesce-t-il en prenant ma main.

Nous avons l’habitude de frotter nos anneaux l'un contre l'autre comme si ce geste allait exaucer notre vœu de bonheur.

- Nous avons encore pour quelques mois de construction et j’aimerais bien organiser la réception de notre mariage ici, propose-t-il.

Ce serait symbolique puisque c’est sur notre terrain, face à cette même vue, que je lui ai dit oui.

- Il faudrait commencer à faire la liste des invités et penser sérieusement sur quel genre de réception on part, continue-t-il.

Derek sera forcément présent, la meute entière le sera. Autant pour moi que pour Chad.

Moi, je n’ai personne à inviter personnellement. Plus de famille.

Sauf elle. Même si le souvenir que j’avais de ma mère s’est brisé en la retrouvant. Si différente.

Je ne crois pas qu'il lui soit arrivé quelque chose de fatal. Elle est si forte. Je l’imagine dans une situation de repli avant l’attaque. Je l’imagine ou je l’espère ?

- Mon père voudra inviter certains de ses amis et relations de travail, rapporte Chad. On n’y coupera pas. Je souhaite que notre maison soit ma carte de visite et une réception de noces est un bon prétexte pour inviter des gens influents.

Je me souviens encore des premiers coups de crayons sur un coin de feuille lorsqu’il m’expliquait l’idée de cette maison atypique. Puis les plans qui ont pris forme sur l’ordinateur. C’est le premier ouvrage qu’il conçoit du début à la fin et qui aboutit. Et ce sera déjà une pièce maitresse parmi ses références professionnelles.

- Autant faire d’une pierre deux coups, conclue-t-il.

Les quelques pas qu’il faisait en exposant ses idées le ramènent à moi. Il me prends dans ses bras et pose son front contre le mien.

- Tu en penses quoi mon loulou ? Demande mon fiancé.

Je prends un temps de réflexion entre deux inspirations.

- Je pense que jamais je n’aurais pu imaginer construire ne serait-ce que le dixième de cette vie-là, dis-je en désignant ce qui nous entoure.

Notre maison est une prouesse d’élégance, d’ingéniosité et de modernité. Une promesse d’avenir.

- Je pense que le destin m’a offert une deuxième chance il y a des années, ajoute-je en songeant à l’explosion de l’appartement de mon enfance à laquelle j’avais échappé.

Je l’enlace à mon tour, glissant mes mains dans son pantalon à la naissance de son fessier.

- Cet évènement a conduit à d’autres, difficiles, et d’autres encore. Et encore. Mais la vie m’a finalement guidée jusqu’à toi. Et s’il n’y avait que ce chemin pour y arriver alors je ne regrette pas tout ce qui s’est passé.

Chad me connait plus que quiconque, il sait combien je peux être réservé, sur mes intentions autant que mes sentiments. Mais avec lui, j’avais fini par apprendre à me livrer. Ces confidences solidifient notre couple.

- Et pour la réception ? Redemande-t-il après un silence apaisant.

Complices, nous en rions ensemble. J’ai laissé libre court à mes pensées, déclarant mon amour alors qu’il attendait une réponse pragmatique à sa question.

- Tu parlais de la réception, pardon, réponds-je. Je suis d’accord. Et je serai fier d’être avec toi ce jour-là. Parmi nos amis, ta mère et ton père, et des personnes importantes pour ton avenir.

Chris Argent sera peut-être parmi les invités. Après tout, il est la seule personne que Chad fréquente qui possède un lien avec son père biologique.

Le mariage amène de nombreuses questions. Comment serons-nous habillés ? Est-ce que nous changeons nos bagues de fiançailles ? La mairie de Beacon Hills sera-t-elle réticente à unir deux hommes ?

Il y a au moins une chose que nous pouvons décider dès à présent.

- On pourrait voir pour que notre restaurant préféré soit le traiteur de la réception, propose-je. La gastronomie française de Pierre et Marc plaira à tous les invités à coup sûr.

Je vois un autre avantage à la présence des chefs cuisiniers mais je ne l’évoque pas à voix haute. Avec ces deux alphas ainsi que Derek, nous pourrons nous défendre si quelque chose de mal arrivait.

© Fiche by Mafdet Mahes

► Que cache Mick ? ◄



La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3 Signat14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t87-mickael-wayne-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t88-mickael-wayne-liens-et-rps
Chad Wilder

Chad Wilder

La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3 Symbol17
Âge du personnage : 24 ans
Humeur : vengeresque
La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3 Derek_10
Messages : 1043
Points : 1073
Réputation : 110
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3 Empty
MessageSujet: Re: La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3   La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3 EmptyMar 27 Aoû - 20:49

La vie est un torrent tempétueux
Chad
ft.
Mick



La question des invités pour notre mariage apporte une ombre sur le visage de Mick. Ses pensées s’évadent vers son passé. Vers sa vie si chaotique, même pas une vie, mais plutôt une survie. La dalle de béton sous nos pieds, et cet engagement que l’on s’est promis mutuellement sont des évènements auxquels il ne s’attendait pas à croiser. Pas de sitôt. Je ne peux qu’imaginer ce qu’il ressent, ma vie n’est pas simple non plus, mais j’ai eu un foyer où grandir et une ancre solide avec mes parents. Quand il s’exprime enfin, il me dit avoir gagné une deuxième chance. Il m’enlace, plaque ses mains à la naissance de mes reins. Je représente cette deuxième chance. J’en suis heureux et honoré qu’il m’accorde cette importance.

- Cet évènement a conduit à d’autres, difficiles, et d’autres encore. Et encore. Mais la vie m’a finalement guidée jusqu’à toi. Et s’il n’y avait que ce chemin pour y arriver alors je ne regrette pas tout ce qui s’est passé.

Mick n’est pas le plus bavard des hommes. Il mesure ses paroles comme les millimètres entre deux cloisons de notre future demeure. C’est le temps passé ensemble, les épreuves surmontées à deux qui m’ont permis de percer la carapace qu’il érige entre lui et le reste. Je ne sais pas quel homme il serait s’il avait pu continuer de grandir, entouré de son père et de sa mère. Quel serait son caractère ? Serait-il plus ouvert ? Moins secret ? Certainement. Je réponds à son étreinte, me promettant de faire ressortir en lui sa vraie nature, de le faire sortir de la chrysalide où la vie l’a contraint de s’enfermer.

- Et pour la réception ? Demandé-je à nouveau pour le relancer sur un sujet plus joyeux que ses tristes souvenirs.

- Tu parlais de la réception, pardon. Je suis d’accord. Et je serai fier d’être avec toi ce jour-là. Parmi nos amis, ta mère et ton père, et des personnes importantes pour ton avenir.

Je souris. J’ai conscience que la répartition des invités sera asymétrique. Nous ne sommes même pas certains de pouvoir compter sur la présence de sa mère. Le passé restera immuable, à nous de faire en sorte que le futur soit celui que l’on choisisse et non un que l’on nous impose.

- On pourrait voir pour que notre restaurant préféré soit le traiteur de la réception. La gastronomie française de Pierre et Marc plaira à tous les invités à coup sûr.

Le restaurant français ? Pierre et Marc Argent, deux loups alpha discrets qui savent masquer leur aura. Peu de gens connaissent leur vraie nature et je ne sais rien des liens qu’ils entretiennent avec Chris, mon cousin. Issus de la plus antique branche de la famille, ils semblent avoir un dessein qui nous dépasse. Mais une chose est certaine, les deux restaurateurs ont un sacré réseau d’informateurs, plus étendu que celui de Chris. Pourtant, ils semblent rester en dehors des guerres garous-chasseurs. Un peu comme l’ancien rôle de Mafdet quand elle était encore une sentinelle.

- Je suis d’accord pour le repas français. Cela ne peut qu’être une réussite. Stephan appréciera…

Chaque fois que mon père passe sur la côte ouest et qu’il passe nous voir, il mange au moins une fois chez les Français. Je me dis qu’il est fan de leur cuisine, mais avec lui chaque geste, chaque pseudo habitude est généralement calculée.

- Il faut que je passe chez le menuisier, il a reçu une partie des fenêtres et des portes. Je te dépose où ?

Nous saluons les premiers ouvriers qui commencent à arriver. Je serre la main au maître de chantier et lui fais part des anomalies trouvées par Mick. L’une d’elles est gérable sans mon aide, nous nous concertons pour l’autre afin de trouver une solution convenable.

*

Mick sort de la voiture. Je l’ai déposé devant sa boulangerie fétiche.

- Faudra songer à faire plus de sport Loulou ! M’écrié-je.

Mick me répond par une grimace qui en dit long. Alors qu’il disparaît dans son temple de la gourmandise, je profite d’être garé pour regarder les différents messages que j’ai ignorés plus tôt avec la ferme intention de rappeler à Alessandro que l’on ne me siffle pas comme un toutou.

*

Ses messages n’avaient rien à voir avec son tripot. J’ai redémarré, mais au lieu d’aller chez le menuisier, je suis allé me garer sur le parking d’une grande surface pour appeler l’Italien. Je préfère éviter le Pink Print, j’y fais trop de mauvaises rencontres à mon goût.

- Tu es certain qu’il s’agisse des Calavera ?
- Tu ne vas pas m’apprendre à faire mon métier Wilder ?
- Désolé. Tu as son nom ?
- Oui, son acte de naissance et quelques autres bricoles.
- Envoie-moi ça !
- Non. Je te laisse une copie papier là où tu sais.
- OK. Merci.
- Essaye ne de pas crever avant d’avoir fini la rénovation de mon appartement !
- Ne t’inquiète pas. Je vais m’assurer à ce que Garnet ait une chambre qui vibre et grince à souhait.

... garnie d'une tapisserie avec des phallus rouge vif et la lettre W.

*

Ma visite chez le menuisier n’est pas inutile : il s’est planté dans les références. Et pas besoin de l’œil scanner de Mick pour comprendre que ça n’ira pas. J’appelle Mick pour l’informer. Il ne peut rien y faire, mais il aime être tenu au courant des aléas du chantier en temps réel. Au travers de notre conversation, j’entends des chants d’oiseaux. Je lui demande où il se trouve. Il me répond qu’il est allé courir en forêt et qu’il s’apprête à passer au manoir voir Ian et Derek.

- C’est bien tu as suivi mon conseil.
- Gnagnagna, me répond-il.
- On mange ensemble ? Cette après-midi je file voir le fournisseur de notre menuisier pour qu’on ne perde pas de temps avec ces fenêtres.




© Fiche by Mafdet Mahes

► Que cache Chad ? ◄



La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3 Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t4-chad-wilder-l-homme-loup http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t69-chad-so-pretty-shy-boy
 
La vie est un torrent tempétueux PV Mick <3
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ¤ Température glacée & Tempérament de feu ¤
» Avis de tempête
» Le sablier du temps...
» Entre frère et soeurs...[Pv Plume du Temps et Tempête Argentée]
» Entrainement de Nuage de tempête.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Forêt de Beacon Hills :: La falaise à la lisière de la forêt-
Sauter vers: