AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
13 novembre 2017

Les Admin


►►►◄◄◄br />
Cassian Norton


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
14 octobre 2017

Maxine Evans


►►►◄◄◄br />
Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Ven 13 Fév - 15:16



Friday Night Party


"Cariole et Shawn"


Comme d'habitude, je rangeai mes affaires dans mon sac à la fin des cours et allai en ranger une partie dans mon casier. Qu'elle ne fut pas ma surprise d'y trouver une invitation à une fête privée dans le quartier résidentiel, près de chez moi donc, dans ma zone. Mon étonnement fut telle que je restai un moment ébahis devant mon casier ouvert, n'osant plus bouger de peur que ce soit un rêve. Moi, Shawn Nolan, l'associable et rébus de la société a été invité à une putain de fête de mes deux! Je montais sur l'échelle sociale à une vitesse fulgurante, et je ne le devais sûrement qu'à un changement grandiose dans ma vie: le club de journal tout nouvellement formé que j'avais intégré, et le fait qu'au passage j'eus révélé ma deuxième identité de youtubeur. Une fois le chose passé, je reposai le carton d'invitation avant de fermer à clef. Je devais vite rentrer chez moi trouver quoi me mettre. J'en rougirai d'impatience, si je n'étais pas noir comme une écorce d'arbre mal vieilli.

Vendredi vint plus rapidement que ce que je crus, mais j'étais prêt. Je mis le vêtement que j'avais acheté le mercredi après- midi, avant de prendre la route de l'adresse qu'on m'avait donné. Je pris la voiture de ma mère pour l'occasion, il n'était pas question que je débarque à pieds, même si ce n'était qu'à quelques pâtées de maison. Arrivé à destination, je sortis de la voiture en observant la baraque. C'était immense! Et il y avait un monde monstre, pire qu'à la Japan Expo! J'eus l'indiscrétion de fixer du regard les popotins de trois jolies blacks entrant dans la maison en se déhanchant insolemment, j'étais au paradis! Je bondis hors de la voiture, mais me cognai contre un garçon qui passa à côté de ma portière à ce moment- là. Nous tombâmes pas, mais je faillis perdre l'équilibre et me rattrapai sur son épaule.

"Désolé vieux! Je regardais pas!"

Je ne souriais pas, j'avais plutôt peur de mal commencer la soirée. Son air ne me disait rien du tout, il avait l'air chétif et malicieux au premier regard. Pourtant, j'aimais son regard, car il ressemblait à celui qui fut le mien aussi longtemps que je ne connus pas mon pouvoir de télékinésie qui me permit de surmonter mon handicap. Un peu mal à l'aise, je lançai une bêtise:

"Il y a beaucoup de monde à la fête... Tu es invité?"

Mais non connard, il vient apporter les boissons!


fiche par Maguitte2008.


Dernière édition par Shawn Nolan le Mer 8 Juil - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 951
Réputation : 43
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Dim 15 Fév - 21:49



La fête étrange




Une lettre dans mon cassier m’indiquait que j’étais invité à une fête. Je ne connaissais pas cette personne alors, je me posai la question.

« Pourquoi m’inviter ? On voulait s’amuser avec moi ? Se foutre de moi ? »

Sans confiance aucune avec cette invitation, je me dirigeais habillé des tenus offertes, ouais, donné après avoir vaincu une personne en combat vers la demeure. Quand je me trouvai devant, je vis le luxe polluer la beauté de la demeure. Les voitures autours, toutes de luxe étaient garé un peu partout.

Je parcourus le petit chemin de pierre menant à l’intérieur de la maison quand je sentis un jeune garçon me bousculer. Pour ne pas tomber, il se retint à moi.

— "Désolé vieux! Je regardais pas!"
— Ce n’est pas grave. Tu t’appelles comment ? Moi c’est Caracole O’brien.

Je souris en lui tendant la main. Il semblait assez mal à l’aise et me demanda :

— "Il y a beaucoup de monde à la fête... Tu es invité ?"
— Oui, j’suis invité, et oui, il y a beaucoup de monde à cette fête. Et toi ?

Je le regardai encore et toujours.

— On rentre ? J’ai comme un mauvais pressentiment si on rentre dedans.


© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Mar 17 Fév - 11:10



Friday Night Party


"Cariole et Shawn"


Je souris, j'aimais bien les types qui se présentaient dès la première altercation, ça donnait un rythme d'enfer dans l'action. Et là, on dirait bien qu'on allait devenir le duo de la soirée, alors que nous ne nous connaissions pas quelques secondes plus tôt.

"Moi c'est Shawn Nolan!"

Je sortis de ma poche le carton d'invitation et le lui montrai.

"J'ai reçu ça dans mon casier, j'arrivais pas à croire que j'étais invité à une fête de ce genre... Que je sois invité tout court à une fête en fait!"

Je ris en rangeant l'invitation à sa place, me tournant vers la grosse maison. J'étais très excité, ma première grande teuf depuis... Toujours! Je n'allais rater ça pour rien au monde, il fallait que je profite de cette occasion en or. Mes yeux brillaient de mille feux à chaque cri sortant de l'intérieur, j'imaginais déjà les activités extraordinaires qui avaient lieu. Le genre de chose que j'avais l'habitude de voir qu'à travers un écran, en regardant mes séries et films. Sentant le regard de mon nouvel acolyte, je le lui rendis, sur le point de l'inviter à me suivre, quand il montra une inquiétude que je ne compris pas. Je lui fis mon plus grand sourire, avant de taper sur son dos en le poussant.

"Allez, soit pas parano! On va bien s'amuser! Que veux- tu qu'il nous arrive?"

Sans attendre de réponse, je le poussai vers la porte, avant de pénétrer à l'intérieur avec une expression ébahis. Il y avait beaucoup de monde, et ils s'amusaient tous bien. Certains restaient dans leur coin avec leurs petits- amis, d'autres dansaient en discutant... Mais le plus impressionnant étaient ceux dans une des nombreuses pièces et qui faisaient des jeux d'alcool. Je ne voulais absolument pas me mêler à ça, bien que je les admirais. Je ramenai Caracole vers le buffet.

"Sers- toi, ça te détendra!"



fiche par Maguitte2008.
Revenir en haut Aller en bas
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 951
Réputation : 43
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Mer 18 Fév - 12:01



La fête commence





Shawn Nolan me dit-il. Il s’appelait donc ainsi. Ravi de le savoir, je lui dis :

— Enchanté !

Il m’expliqua alors comment l’invitation lui était parvenue. Il était heureux d’être invité dans une fête, une grande fête dans une maison de gosse de riche.

On rentra alors dans la demeure, ou plutôt, on rentra dans la maison, poussé par Shanw. Il semblait faire fi de mon intuition étrange. Il me conseille même de rentrer. Autour de nous, tous pué le luxe. Je regardai, déçu de tout ceci. Télévision et autre.

On s’approcha du buffet. Des gens, avant notre but, jouaient des jeux étranges. Il buvait, buvait jusqu’à ce rendre bourré.

Une fois arrivé au buffet, Shawn, m’invita à manger. Je pris la nourriture et mangea plein de chose.

— On fait quoi ici ? J’ai jamais été invité à des fêtes. C’est ma première. Je me demande même pourquoi j’ai été invité. Mais j’ai toujours ce mauvais pressentiment. Même si je ne sais pas d’où il vient.

J’observai Nolan.

— Bon, on fait quoi en attendant ? Tu veux euh…

Je tournai autour. Oubliant tous les gens autour de moi. Rien ne bien intéressent.

— PFF, rien d’intéressent ici je trouve. Même pas de quoi rire.




© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Jeu 19 Fév - 11:00



Friday Night Party


"Cariole et Shawn"


Je me servis aussi divers aliments, avant de les engloutir les un après les autres, tout en regardant autour de nous. Je me demandais qui était l'hôte de la soirée, aucune chance que je le connaisse personnellement, puisque la seule personne ayant assez de fric pour se payer une fête aussi démentielle n'était autre que Pia Abramov. Il me paraissait logique que ce fut une tierce personne, quelqu'un de ma classe, qui avait prit la décision de mettre le carton d'invitation dans mon casier. Ainsi, je me mis à chercher les visages familiers de mes camarades de classe dans tout ce bordel, tombant sur deux d'entre eux. Je croisais le regard de l'un, mais il ne me prêta pas plus attention que ça. Ce ne devait pas être lui qui m'avait invité.

Je fus rapidement interrompus dans mon investigation par mon compagnon, je l'avais oublié celui- là. Je fronçai les sourcils en le regardant de manière intriguée, je n'arrivais pas à croire qu'on soit deux à assister à un événement sans précédent dans leurs vies. Ça expliquait pas mal de chose, surtout sa parano actuelle. Il devait imaginer qu'on n'allait pas du tout s'amuser parce qu'on avait pas l'habitude de s'intégrer dans les groupes de fêtards, mais je pensais sérieusement qu'il se trompait. Je posai ma main sur sa tête et shampouinais affectueusement ses cheveux sans le quitter des yeux.

«Arrête de t’inquiéter, ce sera plus facile pour toi de t'amuser.»

Ses yeux se tournèrent vers moi alors qu'il me demandait ce qu'on allait faire. Je souris, puis me mis à chercher quoi faire. Soudain, des cris venant de l'extérieur imposa le silence à l'intérieur. La grande porte s'ouvrir sur des filles et des garçons beaux comme des dieux, torses nus pour les gars et en maillots pour les filles. Je fixai les jeunes filles des étoiles plein les yeux, elles me rappelaient ma première fois avec Furie Haime. Il n'y en avait jamais eu de deuxième... Peut- être que cette nuit... Une des filles parla rapidement avec l'un des invités, avant de venir me prendre la main. Un des garçons venant juste d'arriver parla avec la même personne, avant d'aller prendre Caracole par la main. Tous deux fûmes emmenés à l'étage, c'était comme dans un rêve. J'espérais que mon nouvel ami se détendrait mieux aux côtés de ce BG, je le suivais de près, entrant dans la même chambre que lui. Elle contenait deux lits. C'était le moment de vérité.



fiche par Maguitte2008.

Revenir en haut Aller en bas
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 951
Réputation : 43
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Lun 23 Fév - 15:51



A la prochaine




Shawn mangeait tout ce qu’il trouvait, pourquoi ne ferais-je pas pareil ? Kyo cuisinait bien, même très bien. Je pris alors quelque bouché de ce que l’on nous avait préparé et fit une tête étrange. Tout était surgelé. Horrible et sans gout. Je n’aimais pas cette fête. Vraiment pas.

— Tu crois qu’on va trouver Adam Keegan ou Liam Dunbar ? Je l’aime bien, il est sympa… demandais-je à Shawn. Adam était une personne populaire, normal qu’il soit dans ce genre de fête.

Je regardai mon nouvel ami. Enfin, si je pouvais l’appeler ainsi, on se connaissait que depuis quelques minutes quand soudain, autour de nous des mecs et des filles apparaissaient. Une fille vint parler à une autre personne et prit Shawn par la main. Un mec fit de même avec moi. Ainsi que d’autre personne invité. J’avais l’impression qu’ils choisissaient ses proies par rapport à une chose. Leur impopularité. Je regardai autour de moi. Inquiet.

Quelque chose se tramait, je devais rester sur les gardes. Je pris la main du mec et pour lui montrer que je n’étais pas dupe, je serrai un peu son poignée. Il nous mena vers une chambre et, avec Shawn, on rentra avec plaisir. Je n’étais pas bien du tout, comme si quelque chose cloché.

— Liam murmurais-je.

L’homme me regarda inquiet. Il connaissait surement se nom lui aussi. Je souris.

— Adam  ?

Je le cherchai partout sans le trouver.


© Fiche by Mafdet MAHES



Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).


Dernière édition par Caracole O'brien le Jeu 2 Juil - 9:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Sam 28 Fév - 19:40



Friday Night Party


"Cariole et Shawn"


Pendant que Caracole appelez un gars que je ne connaissais pas, l'homme qui l'avait embarqué le déposa sur un lit et se mit à le déshabiller. Il en fut de même pour moi de la part de la belle jeune femme qui m'était assignée. Je me laissais faire avec un sourire séducteur, touchant son corps impatient d'en arriver à la conclusion. Et alors qu'il ne me restait plus rien, la porte s'ouvrit en grand, laissant apparaître le camarade de classe qui m'avait invité, le garçon qui avait invité Caracole bien qu'on ne le savait pas encore, ainsi que le maître de maison.

Il filmait mon anatomie, mais je réussis à rapidement me cacher sous le drap dans un hurlement aiguë. J'attrapai la main de Caracole et sortis de la chambre en me frayant un chemin grâce à mon pouvoir de répulsion, le drap autour de mon corps. J'avais les larmes aux yeux, mais les retenais le plus longtemps possible. Une fois devant ma voiture, j'ouvris la portière pour m'y engouffrer, laissant mon compagnon d'infortune s'asseoir sur le siège passager à côté. C'était la pire humiliation possible, j'étais brisé.

Les larmes coulèrent alors en torrents, descendant jusqu'à mon torse. C'était la goutte, je n'avais plus pleuré de cette manière -plus pleuré du tout en fait- depuis la primaire. Je ne m'étais plus sentis aussi salis depuis cette époque de malheur, j'avais l'impression de la revivre puissance mille. Les mains sur le volant, je me tapai le front au milieu en me traitant de crétin naïf, à plusieurs reprises, activant le klaxon à chaque fois. Je repris mon calme en même temps que mes larmes cessaient. Je me tournai alors vers mon acolyte.

«C'était juste... Horrible... Je te ramène chez toi?»

Il faudrait toute fois que j'aille récupérer mes affaires, quand j'en aurai la force.


fiche par Maguitte2008.
Revenir en haut Aller en bas
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 951
Réputation : 43
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Sam 28 Fév - 22:05



la mal appelle le mal !



 
L’homme me déshabilla doucement. J’avais honte de ce qu’il faisait. Je ne voulais pas faire ça, je le repoussais un peu mais trop tard. J’étais nu. Un sourire du mec m’apprit que je n’avais pas tort. Ils allaient se moquer de nous. J’espérai juste qu’Adam ne serait pas là pour voir ça. Un homme rentra dans la chambre avec une caméra. Apeuré, Shawn me prit par les bras nu et partit avec moi…
 
Je l’observai mais n’allait pas me laisser faire ainsi. D’un simple geste je plantai mon pied dans le sol. Une lame sortit puis la suite allait les faire rire. Un mélange spécial acheté tout récemment. Bombe puante, poils à gratté et fumé.
 
Dans la voiture, il me regarda, j’essayai de le consolé mais il me demanda si je voulais rentrer directement.
 
— Tu vas bien toi ? Lui demandais-je ?
 
Même s j’avais honte de mettre fait avoir si facilement, je ne voulais pas qu’Adam me voit ainsi. Nu avec un autre homme. Je n’étais pas encore avec lui, je n’étais pas avec lui mais je ne voulais pas le tromper.
 
Soudain je ris.
 
— On va bien rire d’eux… Demain, ils vont revenir en cours avec une mauvaise odeur et en train de se gratter… J’espère juste qu’il n’y a pas Adam, ou qu’il soit partie avant…
 
De toute façon, je lui aurai donné mon secret pour se débarrasser de tout ça.
 
 
 
© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Mar 3 Mar - 9:32



Friday Night Party


"Cariole et Shawn"


Je ris nerveusement à sa question.

"Oh oui ça roule! Humiliation totale, très bon pour finir la semaine!"

Je ne compris pas tout de suite ce qu'il voulait dire en parlant de mauvaise odeur et de gratter, mais quelque chose me réconfortait dans son acte. Je ris à nouveau de manière plus joyeuse à présent, content qu'ils aient un peu payé pour leur sale blague. Par contre, je ne me sentais pas mieux pour autant, il n'avaient pas assez soufferts de mon point de vue. Soudain, la portière arrière s'ouvrit et une personne masquée s'assit sur la banquette arrière avec un sac dans les bras. Je poussai un hurlement hystérique en imaginant que les fêtards n'en avaient pas fini avec nous, et qu'ils voulaient continuer de nous torturer.

"Calme- toi...
- AHHHHHHHHHHH...
- HEY LA FILLETTE TU VAS LA FERMER!
- Oui, pardon.
- Bonsoir à vous deux, je me présente: Anonymous. Je fais partie d'un groupe formé de membres qui ont subis la même chose que vous et on compte bien se venger ce soir. Si vous le voulez, vous pouvez participer. Un petit cadeau pour montrer notre bonne foi."

Il laissa alors le gros sac noir et s'en alla aussi étrangement qu'il était apparu. J'étais légèrement méfiant, mais étant moi- même masqué pour mes shows sur youtube, j'avais moins de mal à aller au-delà des apparences. Je me tournais vers Caracole l'air perplexe.

"J'espère que c'est pas un serpent ou un truc du genre..."

Je tirai sur la fermeture avec prudence, puis ouvris le sac d'un coup avant de me recroqueviller sur moi- même au cas où, les bras autour de ma tête. Cependant, il n'y avait rien de mal: juste nos vêtements et chaussures, ainsi que des armes en plastiques. Je me mis à fouiller et y trouvai plusieurs guns ressemblant à ceux qu'on utilise pour les batailles d'eau, sauf que là, les recharges étaient des peintures. Immédiatement, je compris ce qu'ils allaient faire.

"ça va être un putain de bordel... Faut qu'on y participe!"

Je m'habillai rapidement et m'équipai des guns: plusieurs petits accrochés un peu partout sur mon corps, un gros ressemblant à une mitraillette dans le dos. Je cachai un maximum de recharge sur moi aussi. L'heure de la vengeance avait sonné. L'homme rouvrit la porte, me faisant crier et sursauter.

"TA GUEULE!
- Ok.
- Juste, attendez le signal avant d'entrer."

Et il disparut pour de bon. Je pris la peine de fouiller les poches annexes du sac, des grenades à peinture y étaient cachées. Mes yeux brillaient de mille étoiles. Cette soirée s'annonçait plus amusante que prévu. Deux minutes plus tard, un jet de peinture venant de loin derrière nous repeignait la façade murale de la maison: c'était le signal. Je sortis du véhicule le canon de la mitraillette baissée, sur le point de faire un massacre, des lunettes de soleil sur le nez.

"J'aime les plans qui se déroulent sans accro."

Aucun rapport mais bon, c'était une réplique culte alors...



fiche par Maguitte2008.
Revenir en haut Aller en bas
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 951
Réputation : 43
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Sam 21 Mar - 16:30



Armes !



 
Une fois à l’extérieur de la voiture de Shawn – toujours nu –, un type en cagoule vint nous voir. Il portait un sac qu’il nous tendit. Dedans on y trouva plusieurs habits, dont un que je m’empressai de mettre. Puis, l’homme sans visage nous montra un autre sac, un sac plein d’arme en plastique. Je ne savais pas ce qu’il voulait faire avec ça. Juste Je regardai Shawn, me demandant ce qu’il voulait qu’on fasse avec ça.
Il nous parla alors d’un petit groupe qui voulait se venger des habitants de cette maison et de tout leur acolyte.
Je souri alors à cette phrase sans rien dire. Shawn semblait content de cette idée. Personnellement, je la trouvais bête. Je m’approchai tout de même des jouets et en prit un. Un sourire me vint alors des pistolets de peinture. Encore heureux que ce n’était pas de vrai guerrier. Sinon je ne donnerai pas cher de notre peau.
Je m’équipe en même temps d’armes comme le fait Shawn, pas très sûr. Au final, ça serait leur parole contre la nôtre et ils avaient les preuves comme quoi ils s’étaient moqués de nous.
 
Un cri me fit tournée vers Shawn, il avait sursauté à cause de l’autre qui, pour dernier conseil nous dit d’attendre le signal. Je le regardai et demanda alors quel était ce signal ?  Mais je n’eus pas de réponse.
 
Une fois devant la maison, un long jet de peinture recouvra un mur de la maison. C’était le signal. Shawn le comprit tout comme moi. Et dans une phrase s’attaqua à la maison. Je le suivis de près, mais pas trop non plus. A l’intérieur, des un membre hurla après être sorti à cause de la peinture reçu. L’alerte était donnée.
 
 
© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Mer 1 Juil - 12:52



Friday Night Party


"Cariole et Shawn"


Ouais, ça devenait carrément n'importe quoi. Cette fête partait en sucette et j'aimais ça, c'était ce qu'il manquait pour soulager ma conscience de leur petite blague. La façade de la maison commençait à se recouvrir de peinture, quand une bande de geek en tout genre affluèrent après nous avec leurs armes entre les mains. Ils commencèrent par asperger de peinture les gens autour de la maison, poursuivant comme dans un véritable film d'horreur les jeunes filles en maillot de bain qui espéraient échapper au massacre. Ce n'était pas dans mon intérêt, alors je continuai mon chemin à l'intérieur de la maison en compagnie de Caracole. Nous étions les premiers à l'intérieur, notre arrivée passa totalement inaperçu. Je me tournai vers mon compagnon et lui souris de manière démoniaque en lançant:

«Pas de pitié!»

Je visai le nez de celui qui avait parlé à la fille qui était venue me prendre par la main à mon arrivée, et lui tirai un jet continue avec une mine déterminée sur le visage. Je n'étais pas venu foutre le bordel comme les autres, je ne reprochais rien au fêtards. J'étais plutôt venu me venger! Quand le garçon eut la tête totalement recouverte, un cri s'échappa de la gorge de sa copine qui n'était plus tétanisée par l'étonnement. Et alors, la panique se propagea rapidement, alors que je tirai sur tous ceux qui étaient venu voir mon humiliation, n'ayant oublié aucun de leurs sales visages. Quand les invités commencèrent à remarquer mon manège, les plus intelligents -qui savaient qui je visais- se mirent à s'enfuir et se cacher, mais je les traquai un par un pour les avoir malgré tout. Il fallait absolument qu'ils paient, tous autant qu'ils étaient.

Il y avait une personne que je ne repérai pas encore et qui méritait très largement ma vengeance: la fille qui avait servi d'outil conscient du plan. J'interrogeai l'un des voyeurs en lui promettant de ne pas l'asperger s'il me disait où elle était. Elle était avec un garçon à l'étage, dans la chambre où le drame avait eu lieu. Je tapotai l'épaule de Caracole et lui chuchotai:

«Je reviens, j'ai une personne à voir en haut.»

Je pris les escaliers et traversai le couloir jusqu'à la fameuse porte. Je l'ouvris avant de lancer deux grenades à peinture et de rapidement refermer. Cinq secondes plus tard, des hurlement me confirmèrent que l'objectif était atteint. Je repartis aussitôt vers le Rez- De- Chaussée, mais je vis Caracole au prise avec un gars que je n'avais pas remarqué. C'était un seconde, un joueur de Lacross nouveau talent qui commençait à traîner avec le groupe de Scott. Caracole devait sûrement vouloir lui tirer dessus, mais il n'osait peut- être pas. Alors, je visai l'oreille du garçon avec qui il était, avant de tirer. J'étais certes encore un peu éloigné, mais il serait touché d'une façon ou d'une autre s'il ne bougeait pas.


fiche par Maguitte2008.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Dunbar

avatar

Humeur : Volcanique
Messages : 525
Réputation : 66
Date d'inscription : 13/04/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Mer 1 Juil - 23:17





Chacun son party


Enfin le week-end dans trente secondes. J'ai passé ma dernière heure de cours comme presque tous les élèves à compter les minutes nous séparant de la sonnerie salvatrice. Plus l'heure fatidique s'approchait, plus nous étions surexcités sur nos chaises. J'entendais même certains chuchoter les secondes pour tenter de faire s'écouler le temps plus vite. Vingt secondes. Mon sac est prêt, j'ai ramassé tout mes affaires dedans à la va-vite. Je n'ai pas envie de perdre un temps précieux et de risquer de me faire repéré par le professeur en ayant pris mon temps pour les mettre en ordre dans mon sac à dos. De toutes façon mon cahier est au trois quart rempli de gribouillages.

Dix secondes. J'ai ma main sur la lanière de mon sac, un pied dans l'allée entre les tables, prêt à me lever à tout moment. J'ai l'impression d'être un coureur à la ligne de départ. Le professeur raconte toujours sa leçon sans faire attention que ses élèves ont décrochés et sont excités à l'idée de quitter la classe. Cinq, quatre, trois, deux, un... D'un bond, je me lève et cours à une vitesse humaine vers la porte. On se bouscule pour y sortir. Je me faufile en évitant de me faire écraser les orteils. Le professeur nous gronde dessus mais qu'importe. C'est la fin des cours. Deux jours de repos nous attendent et d'après les rumeurs la fête du siècle sur invitation aussi. Chacun rêve d'avoir reçu le papier cartonnée d'invitation. Ce n'est pas mon cas.

Depuis ma transformation, je supporte mal le bruit et les odeurs. Alors une fête privée où le gratin du lycée y sera en train de se saouler jusqu'au coma éthylique et se sauter dessus comme des lapins dans les coins sombres ou en direct sur le canapé, très peu pour moi. Je ne vous parle même pas des hormones qui vont virevolter hors de ses adolescents. Soit je péterai un câble avec la musique assourdissante soit je mourrai noyé par l'odeur qu'ils dégagent. Je m'avance tranquillement vers mon casier après avoir quitter la salle et l'ouvre. Je découvre avec ennui une lettre m'invitant dans une de ces fêtes que je redoute tant. En tant que star montante du lacrosse, les gens se sentent obligés de m'inviter un peu partout.

Je regarde avec envie la poubelle à trois pas d'où je suis. Ça te tente un petit voyage dans un sac poubelle ma jolie non désirée ? Je m'apprête à la jeter quand un des gars plus âgées que moi s'approche et me demande si je viens à la fête de Machin, fils à papa rempli de fric. D'après lui, c'est un truc à ne pas rater. Il y a même une surprise spécial consistant à bizuter les loosers comme ils aiment appelé. Dégoûtant. ¨Pour une fois je suis bien heureux de ne pas être humain. S'est d'une tel stupidité de faire subir cela à de pauvres étudiants qui n'ont rien demandé.  

Je grogne un pathétique avant de lui enfoncer la carte d'invitation dans le gosier sans aucun remords. Si l'on me demande quelque chose, je reproche tout sur l'hôte de la soirée. C'est de sa faute après tout s'il a prévu un truc aussi crétin. Il est hors de question que je cautionne une humiliation publique sans taper. Et je n'ai pas envie que ma mère vienne me chercher en garde à vue parce que la fête à dégénéré par ma bagarre que j'aurai incité en défonçant le crâne de ce gamin à deux neurones.

Je rentre chez moi et profite pour me faire une partie de mon nouveau jeu vidéo. Ma mère ne pourra pas me gronder dessus pour avoir jouer toute la nuit. J'ai prévu mon coup, on est un week-end et elle est partie en rendez vous amoureux avec mon beau père. La tranquillité totale. Je me prépare mes collations et les boissons pour éviter un maximum de me lever hors du canapé. Ce soir, je suis en mode flemmard accro aux jeux. Le premier qui me dérange, je lui fait manger le mur ou la table. Au choix. Je suis pépère dans mon salon, pris dans l'intrigue de l'histoire quand de la musique résonne depuis dehors....

Je sens que je vais commettre un meurtre. Leurs foutu fête se situe dans ma rue. Le bruit, les cris, les rires et les spots de lumière. J'ai l'impression d'être un petit vieux ronchon qui brandit sa canne à chaque fois qu'on s'approche de sa pelouse. Oui, cependant je suis vanné. Mes oreilles ont trop supporté cette semaine pour devoir en plus travailler le vendredi soir. Hé ho, la discothèque améliorée, c'est le jeudi et le samedi qu'on fait ses soirées qui finissent mal. Pas le vendredi où tout le monde est crevé par leurs semaines de cours. Je grogne, grince des dents et peste à leurs encontre. Non les lumières ne m'intrigue pas, non je n'ai pas envie de savoir qui y assiste, non je ne veux pas y aller discuter une petite heure pour passer le temps en buvant un verre d'alcool et mater certaines personnes.

J'augmente le volume sonore de la télévision. Je ne viendrai pas au secours de ses pauvres victimes qui ne savent pas à quoi ils peuvent s'attendre. Leurs fêtes ne se différencie pas de cette d'où j'étais avant. Ils vont être tellement humilié qu'ils ne sortiront plus de chez eux et déprimerons. Certains plus fragiles risque le suicide comme....... Je soupire. Je peux pas laisser cela passer. Je coupe la télé, prends mes clés de maison, ferme derrière moi et part en direction de la demeure incriminée. Soudain, j'entends une explosion. Je cours vers la source du bruit et découvre la maison couverte de peinture. C'est quoi de délire ? Qu'est ce qu'il vient de se passer ? Et pourquoi des mecs cagoulés armées de fusils à eau tirent sur la foule ?

J'entends des cris dans la maison. Je suppose que le chef de cette bande doit avoir eu vent de ce qui attendait de pauvre bougre en venant ici et est venu à leurs rescousses, tel Batman venu sauver la veuve et l'orphelin. Bon, je me faufile à travers les tirs, les esquivant pour ne pas me tacher. Je suis en pyjama, ça ferai tâche si je suis touché par de la peinture. Ma mère me tirerai les oreilles si la moindre goutte me touche. Je devrai normalement être pénard chez moi, pas à me glisser comme une anguille dans une maison inconnue. J'avance pour couper la radio d'une façon brutale, c'est à dire un bon coup de poing ravageur et arracher les fils, quand je sens une présence derrière moi. Croyant que c'est l'un des gars mystérieux venu m'attaquer, je tente de le désarmé. Je m'arrête avant de donner mon coup, les yeux écarquillés devant Caracole.

-Qu'est ce que tu fiches ici, princesse ?!

Tiens, j'ai parlé à haute voix. Pas grave. Je suis surpris de le voir ici. Pourtant ça n'a pas l'air d'être le genre d'endroit où il devrait être. Ce n'est pas un fils à papa ni un crétin arrogant qui se croient tout permis sous prétexte qu'ils sont soit disant supérieur aux autres. Je le détaille et remarque l'arme qu'il porte. Ok, il fait parti des vengeurs. En quelque sorte, tant mieux. J'aurai coupé tout lien avec lui sinon. Après lui avoir donné la correction de sa vie. Je trouve ça cruel de jouer avec la dignité des gens.

-Si tu tires, je te mords. J'ai rien à voir avec cette histoire. J'ai profité de la bataille pour couper la musique. On l'entend de chez moi et c'est horrible pour mes sensibles oreilles. Tu dois comprendre ça, n'est ce pas ?

Jouons la carte de l'apaisement en voyant le canon de l'arme pointé sur moi. Je n'ai pas envie de revenir chez moi avec une tache en plein sur ma poitrine juste parce que le loupiot à la gâchette facile. Tout à coup, un splach retenti dans la salle. Je ferme les yeux et sens sur ma peau un liquide dégoulinant sur mon visage.... Je sais pas qui est le tireur mais ce mec peut faire son testament dans la seconde suivante. Il est considéré comme mort. J'enfonce mes griffes dans mes mains pour éviter de montrer mon coté lycanthrope et laisse s'échapper de mes lèvres un grognement hostile.

-C'est qui le con qui a osé me toucher, que je le défonce?

J'ouvre les yeux et regarde un lycéen dans les escaliers, le canon toujours visé en ma direction. Mon gars, t'aurai dû te barrer avant. T'as fait chier la mauvaise personne. Je vais t'en faire voir de toute les couleurs. Bleu, noirs, violets, verts, jaunes, rouges. Ça sera les couleurs que tu arboreras sur ton corps quand j'aurai fini avec toi. Enfin, si la princesse Cara dégage de mon passage pour que je puisse me venger.

-Caracole, dégage avant que je t’envoie valser. J'suis pas d'humeur là.


© Jawilsia sur Never Utopia


Dernière édition par Liam Dunbar le Mar 13 Oct - 13:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 951
Réputation : 43
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Dim 5 Juil - 22:28



L’attaque de la villa ?



 
Je rentrai dans la maison doucement, mon arme pointée devant moi. Je ne savais pas pourquoi je faisais cela mais je suivais Shawn. Derrière nous, un groupe arrosait les gens de l’extérieur ainsi que les murs de la maison. Celle qui avait inventé cette fête allait s’en mordre les doigts et ne recommencerait pas de sitôt. Shawn, à mes côtés entra, puis je le suivis. A l’intérieur, les fêtards n’arrivaient pas à comprendre ce qui leur arrivé.
 
Shawn était à mes côtés, puis m’avertit qu’il partait en avant chercher sa proie. La fille qui s’était moquée de lui.
 
«Pas de pitié!»
— Pas de pitié, répétais-je simplement.
 
Je regardai encore autour de moi et souris à mon tour. Pas de pitié, comme il venait de dire. Pourtant je m’en foutais un peu. Je n’en avais cure des gens autour de moi, même s’ils étaient surement de mèche. Mais je désirai tout de même revoir le mec qui m’a amené dans une chambre. Je ne m’étais pas laissé faire. J’avais agrippé son poignet et je lui avais fait un peu mal.
 
Comme si j’allais le laisser me toucher…
 
Je marchais à la recherche de cet homme… Pourquoi m’avait-il mi un homme et pas une femme comme les autres ? Je ne savais pas. En savait-il plus sur moi que moi ?
 
Perdu dans mes pensées, je vis, toujours à mes côtés, Shawn visé plusieurs personnes. Il s’attaquait vite à tout le monde et moi je bougeais mais totalement perdu.
 
Quand les personnes touchaient, se rendirent compte de ce qui leur arrivait, une panique sans nom s’installa dans la demeure. Et elle avait débuté par le cri d’une jeune femme. La même qui nous avait amené dans son piège.
 
Je ne la touchai pas, Shawn l’avait bien arrosé…
 
Pourtant il n’était pas satisfait. Il voulait encore s’attaquer à celle qui l’avait trompé en lui faisant croire des choses.  D’un coup d’épaule, il me fit signe qu’il reviendrait et partit après avoir prononcé :
 
«Je reviens, j'ai une personne à voir en haut.»
— Ok, moi aussi j’ai quelqu’un à chercher.
 
Je fis un signe de tête et souris. Je devais aussi me venger contre un mec.
 
Je marchai à sa recherche et tombai sur une personne que je ne pensais pas voir là. J’avais mon arme sur lui sans l’intention de tirer. Pourtant, il aurait pu le croire, vu que je la braquai sur lui. Je restai bloqué devant lui. Je n’arrivais pas à bouger mon arme de son visage. Toujours à me demander pourquoi j’avais eu un mec et pas une fille. Et pourquoi je restai là à fixer Liam alors que le mec qui m’avait amené dans un lit était là… Derrière lui.
 
J’observai Liam. Il était surpris de me voir ici. Ses écarquillaient d’yeux me le firent comprendre assez vite et sa question aussi.
 
-Qu'est ce que tu fiches ici, princesse ?! 
 
Je m’étais fais avoir… pensais-je sans le lui dire…
 
Je n’arrivai pas à bouger pourtant je voulais baisser mon arme. Une colère semblait émaner de lui.
 
-Si tu tires, je te mords. J'ai rien à voir avec cette histoire. J'ai profité de la bataille pour couper la musique. On l'entend de chez moi et c'est horrible pour mes sensibles oreilles. Tu dois comprendre ça, n'est ce pas ?
 
Je regardai Liam et souris. Bien sûr qu’il n’y était pour rien. Il n’était pas comme ce garçon derrière lui… Et, il ne serait pas venu en pyjama à une soirée.
 
— Euh désolé… J’aurai pas dû venir ici…
 
A la fin de ma phrase, un coup partir d’en haut, je vis Liam se faire toucher et il ne semblait pas apprécier cela. Liam, pour cacher son côté magique, enfonça ses ongles dans la peau, mais un son en sortit…  Que devrais-je faire ? Mes yeux se posèrent sur Shawn, qui était toujours en haut des escaliers à viser mon ami ?
 
-C'est qui le con qui a osé me toucher, que je le défonce?
 
Liam observait partout autour de lui et son regard stoppa sur Shawn, la personne avec qui j’étais entré. Il allait se jeter sur lui.
 
-Caracole, dégage avant que je t’envoie valser. J'suis pas d'humeur là.
 
Je ne bougeai pas. Ce n’était qu’un humain. Arriverait-il à se contrôler ?
 
— Liam c’est qu’un humain… dis doucement pour qu’il soit le seul à m’entendre.
 
Soudain, le mec qui avait tenté de me pousser passer à côté de nous, je me tournai une seconde pour le viser, et laissai un passage à Liam sans le vouloir.
 
— Cela t’apprendra à vouloir me toucher…
 
Je visais ce type et épuisai toutes la peinture dans mon arme.

© Fiche by Mafdet MAHES



Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Mer 8 Juil - 13:46



Friday Night Party


"Cariole et Shawn"


[color=#006600]Un large sourire éclaira mon visage basané en voyant mon tir s'étaler sur le visage de ma cible. Je commençais à beaucoup apprécier cette vengeance, la fête était plus amusante que prévu. Mon sourire disparut immédiatement après avoir vu l'expression du gars que j'avais touché... C'était de la rage pure, ses yeux lançaient des éclairs.

«L'enfoiré... Me dîtes pas que...»

Et si, il voulait me choper et m'en faire baver. Les mots qu'il avait prononcé juste avant de me fixer prouvaient vraisemblablement qu'il ne voulait pas simplement me demander de m'excuser... Quelque chose de dangereux pour ma vie allait avoir lieu si je ne trouvais pas un moyen de fuir. Fort heureusement, on dirait que Caracole l'empêchait d'avancer, j'avais un peu de temps pour trouver une porte de sortie. Bon, il n'y en avait aucune, mais merci quand même d'avoir essayé, mon tout nouvel ami. Je remontai vite fait les escaliers en me rappelant qu'il y avait une fenêtre dans la chambre où j'avais lancé la bombe de peinture. Si j'arrivais à passer par là sans me faire voir, j'étais sauvé. Il fallait tout de même me dépêcher, le gabarit de Caracole n'aura pas un effet longue durée sur les yeux cruels de ma victime.

Justement, je me demandais pourquoi celui- ci était si prévenant envers le blondinet, alors qu'il semblait déterminé à me faire payer. Il aurait pu le dégager d'une pichenette. Gardant cette pensée dans un coin de mon esprit, j'ouvris la porte de la chambre et fonçai directement vers la fenêtre. Malheureusement, je glissai sur une tâche de peinture au sol en arrivant à l’encadrement, m'envoyant la tête la première me défenestrer. Mais heureusement, il y avait un arbre à proximité, je pus m'accrocher à une branche, suspendu à quelques mètres du sol par seulement les bras. J'essayai de remonter en faisant une traction, mais j'étais beaucoup trop faible, et la peur m'enlevais une grande partie du peu de force physique qu'il me restait. J'étais foutu, même s'il faudrait à mon poursuivant bondir sur l'arbre pour m'atteindre. Et encore, avec une détente plutôt bonne.

fiche par Maguitte2008.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Dunbar

avatar

Humeur : Volcanique
Messages : 525
Réputation : 66
Date d'inscription : 13/04/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Ven 10 Juil - 20:09





Sur un arbre...


Colère. Tout n'est que colère. C'est comme si un voile rouge s'était abattu sous mes yeux. Mon sang bat rapidement dans mes veines, ma respiration est lourde tandis que je fusille du regard mon agresseur. Si mes yeux étaient des lances flammes, il serait carbonisé. Même si des potentiels témoins tel que Caracole sont présent, je ne ferai pas de quartier. Je fais lui faire bouffer son jouet jusqu'à qu'il s'étouffe avec !

-L'enfoiré... Me dîtes pas que...

Si... Bienvenue en enfer mon coco. Je serai ton bourreau personnel pour cette nuit. Carapate toi autant que tu peux, je te retrouverai. Crois moi, je te pisterai à chacun de tes pas, te traquerai à travers la ville et te ferai cher payer tes actes. Ce con viens tout de même de me prendre pour cible mouvante ! Au grand jamais je le laisserai s'échapper en un seul morceau. Je vais le saigner à blanc !

- Liam c’est qu’un humain…

Et alors ? Ce n'est pas parce que c'est un simplet humain qu'il doit se croire tout permis. Caracole, le sauveur des tireurs du dimanche. Que c'est touchant. Si je n'était pas autant furieux, j'aurai versé ma larme imaginaire. Cependant, là, je ne suis pas d'humeur à être sentimental. J'ai une proie à descendre, à poursuivre tandis que son coeur bat la chamade, que la peur s'incruste dans tous les pores de sa peau, que ses yeux paniquent à ma vue, qu'il s'hérisse à mon souffle. Je le traumatiserai tellement que je le traquerai jusqu'à dans son sommeil.

Ne le quittant pas du regard, je le vois fuir à l'étage supérieur. Cours, cours petit lièvre. Je te rattraperai bien vite. J'essaye de passer jusqu'au escalier tandis que le loupiot me barre le passage. Pousse toi ou je te fais embrasser le mur en face ! Tout à coup, il se décale pour tirer sur quelqu'un devant se trouver derrière moi. Je profite de cette occasion en or pour m'engouffrer dans la faille et grimper à vive allure les marches.

Arrivé à l'étage, je ne vois pas trace du sacripant en fuite. Seul des cris de paniques et des gens couverts de peintures traversent les couloirs et rentrent dans des pièces pour y sortir quelques secondes plus tard. Soudain j'entends un bruit de vitres se brisant en mille éclats. Ma proie n'aura pas tout de même décidé de tenter de sauter par la fenêtre sans vérifier qu'elle soit ouverte ? On n'est pas dans un film d'action super classe où le héros se défenestre et dégringole en bas sans une seule blessure. De toute façon, blessé ou non, il n'échappera pas à ma sentence.

J'entre dans ce qui devrait être à l'origine une chambre si l'on enlève la peinture qui tapisse les meubles et les murs. J'ai presque l'impression qu'une bombe y a explosé là dedans. En face de moi, la fenêtre est cassée. Surement par là que ma future victime s'est enfui. J'écoute attentivement les environs et perçois un battement rythmant à la chamade droit devant. Oh, monsieur joue les écureuils ? Pas de chance, j'adore courser ces petites bestioles dans la forêt, c'est distrayant. Je m'avance près du rebord, un sourire carnassier aux lèvres et ricane sur la mésaventure qu'est arrivé à l'autre en le voyant accroché comme sa vie en dépendait sur une branche, tentant désespérément de remonter à la force de ses petits bras musclés.

-Trouvé petite proie.

Cependant, comme on dit, on est pas venus là déguisés en feuille de chou pour se faire bouffer le cul par des lapins. J'ai un écureuil à chasser, enfin presque. Je ne crois pas que ces animaux soient d'aussi mauvais grimpeur que cet humain là. Aucune force dans les bras. Je m'attendais à plus d'adrénaline. Ce gars là ne s'est même pas battu vaillamment, j'en suis déçu. Il pouvait tout de même se trouver une planque un peu plus sophistiqué. Je recule de quelques pas, puis cours pour bondir sur l'arbre. Normalement avec ma force lupin et si j'ai bien calculé mon coup, ça devrait le faire. Sinon, je m'écraserai comme un idiot par terre et je hacherai menu le fana de gâchette.

J'atterri en équilibre précaire sur une branche, pas loin de la sienne et chute en arrière. Paniqué, je secoue mes bras tel un oiseau en voyant que je tombe et réussi à me rattraper de justesse à la branche avec mes jambes. Je me suis fait mal au genoux au passage mais qu'importe. Au moins je ne me suis pas écrasé au sol stupidement. Jouant le cochon pendu sur l'arbre, je me demande furtivement comment j'en suis arrivé là. Je n'ai pas signé pour jouer les acrobates dans un remake de la guerre de sécession ou je ne sais laquelle. Dans mon malheur, je suis tout de même chanceux. Le garçon est à porté de main. Moi qui voulais un truc stimulant, je l'ai eu d'une certaine manière.

-Tu vas morfler mon gars, crois moi.

Si quelqu'un ose m'interrompre avant que j'attrape l'autre et l'éclate contre le tronc de l'arbre, je lui fait bouffer les pissenlits par la racines. Je vais lui apprendre moi à me confondre avec une cible à abattre alors que j'avais les mains levé, en position de paix. Maintenant, faut juste que je trouve le moyen de le choper sans tomber. Vu comment il se tortille, ça va être difficile de ne pas finir au sol. Mes jambes commencent à glisser de la branche alors que j'ai réussi à attraper le col de son tee shirt.

-Oh mince, c'est pas le moment là...

Je lâche ma victime pour me rattraper avant de totalement glisser. Evidemment, celui ci profite de la situation pour m'échapper. Crotte... La chasse à l'humain reprends de plus belle !


© Jawilsia sur Never Utopia


Dernière édition par Liam Dunbar le Mar 13 Oct - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 951
Réputation : 43
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Mar 14 Juil - 22:28



Un loup pendu au plafond… Mais je ne continue pas la suite



 
Je ne bougeai pas et observai l’homme qui avait reçu l’ordre de m’embrasser. Liam en profita pour me fausser compagnie, un seul but en tête, la vengeance. Je le remarquai en peu de temps, mais il était déjà loin. S’il désirait tant punir son assaillant, Liam allait suivre Shawn. L’humain se dirigeait en haut donc, le loupio y était surement. Il avait déjà monté les escaliers pour le retrouver.
 
Je pris la direction des escaliers et sentis les odeurs autour de moi pour me repérer et le retrouver. Liam ne se trouvait pas très loin, il sentait comme un chat qui avait coincé la sourie sans faire le moindre geste. Pas loin de lui, Shawn, était paniqué. Normal quand un humain était attaqué par un loup garou, il ne pouvait que rarement être heureux… Je me souvenais du combat que j’avais dû faire contre mon alpha. Heureusement que cela n’avait pas duré longtemps. J’en avais encore des frissons… Je montai les marches deux par deux et me demandai si Liam avait subi la même chose que moi pour sa transformation. Je ne savais pas grand-chose sur lui, mais je voulais en savoir plus…
 
Une fois arrivé à l’étage, j’humais, à nouveau, l’air pour le trouver et suivais les traces qu’il avait laissées lors de son passage. Il était rentré dans une chambre, celle où Shawn et moi, nous nous étions retrouvaient pour amuser la galerie…
 
Je voyais Liam sauter sur un des arbres devant la propriété après avoir prononcé quelques choses que je n’avais pas entendues. Il semblait plus que satisfait. Il atterrit en, face de Shawn qui ne semblait pas en bonne posture – je ne pouvais pas le voir, mais je le sentais et le voyais avec Liam. Que devais-je faire ? Que Liam se battait contre Shawn, d’accord, mais qu’il se batte avec ses dons, ce n’était pas possible… Il allait lui faire du mal et surement se faire du mal à lui-même. Pourtant, tout autre chose se produisit. Liam, en équilibre précaire n’arrivait pas à se maintenir en place. Il bougeait des bras, un peu comme les funambules sur leur cordes, mais ne trouva pas son équilibre et tomba. Je m’approchai un peu de lui, sans prononcer le moindre mot. J’avais peur pour Liam. Et s’il tombait ? Par chance, il réussit à se maintenir avec ses jambes.
 
Je soufflai, content qu’il n’ait rien.
 
Liam monta de nouveau sur la branche et retourna à sa victime.
 
-Tu vas morfler mon gars, crois moi, affirma Liam.
 
C’était la première fois que je le voyais aussi énervé, dans un autre sens, je ne le connaissais depuis peu. Je m’approchai doucement de lui pour tenter quelques choses, mais un fort sentiment sortir de Liam ; un élément qui m’empêchait d’intervenir, comme une colère qui voulait sortir en un coup. M’avait-il senti approché ? Non, il était trop obsédé par Shawn.
 
Liam, fier de lui, était face à Shawn. Il le tenait presque entre ses pattes. Shawn, lui semblait paniquée… Que devais-je faire ? Liam essayait d’attraper l’humain, il le prit par le col et réussit pendant un moment, content de lui. Mais la fierté de Liam ne resta pas longtemps. Je le voyais bouger en tous sens, aidé par Shawn qui bougeait pour ne pas se faire frapper. L’humain réussit. Liam perdit l’équilibre ; je devais me bouger… Il allait peut-être se faire mal ?
 
-Oh mince, c'est pas le moment là...
 
Shawn fuyait déjà ailleurs, en sécurité. Je m’approchai du loup et observai par la fenêtre. Je regardai en contre-bas et vis la hauteur qui séparer Liam de la branche où il était. Il se tenait que par une main.
 
— Liam ? Ca va ? Tu as besoin d’aide ?
 
Il m’observait, comme si je venais de dire une connerie. Après avoir regardé autour de moi, je sautai sur une branche d’arbre et lui tandis ma main pour l’aider. Je ne savais pas s’il allait accepter, mais je ne voulais pas qu’il tombe de si haut. Quoiqu’il arrive, il se ferait mal, même avec nos dons de guérison plus rapide que la normal, il souffrirait sur le coup.
 
Au loin, en cherchant s’il n’y avait pas d’humain, je vis Shawn qui nous regardait mais n’arrivais pas à remarquer ses expressions…
 
— Liam donne-moi la main si tu tombes de cette hauteur tu te feras mal.
 
Et je ne le voulais pas !
 
J’approchai ma main le plus proche de celle qui pendait dans le vide et qui tendait parfois de se raccrocher à l’arbre.
 
© Fiche by Mafdet MAHES



Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Lun 20 Juil - 16:23



Friday Night Party


"Cariole et Shawn"


A ma quatrième tentative, apparaît mon poursuivant qui avait l'air encore plus furax qu'avant. Son visage rouge de colère exprimait mille mort à mon encontre, alors que je n'avais fait que lui balancer un peu de peinture. Contre toute attente, le garçon bondit une autre branche à côté de moi! C'était un putain de monstre ou quoi? Je gigotai dans ma panique, essayant de remonter le plus vite possible, mais peine perdue. Mon visage s'épanouit en le voyant chuter, avant de retrouver son caractère sombre lorsqu'il se rattrapa avec ses jambes. Il eut même le loisir de me balancer une menace à laquelle je répondis sarcastiquement malgré ma situation difficile:

"Tu t'énerves pour rien mon gars, t'as tes règles ou quoi? C'est qu'un peu de peinture!"

Il réussit à saisir mon col, ce qui me fait pousser un cri étranglé, alors qu'il ne serrait pas autant que ça en avait l'air. Pour tout dire, on sentait qu'il avait du mal à tenir su ses jambes tout en m'attrapant, j'avais peut-être une chance de m'en sortir.

"Lâche-moi! Lâche-moi bordel! Tu vas me tuer enfoiré!"

Au bout d'un moment, mes bras lâchèrent et je pendais par le cou au-dessus du vide, tenu seulement par un psychopathe aux airs de Hulk anorexique. Heureusement, je crois, il me lâcha avant que je n'expire, mais je tombai sur une courte distance sur une autre branche, dans un grand bruit sourd.

"AIEUUUUUUUUUUUUUUUUUUUH!"

Je me relevai difficilement et levai les yeux au ciel pour voir Caracole tendre sa main à mon ennemi. Ils se connaissaient bien... Qui était-ce pour lui? Je me laissai glisser du tronc et touchai le sol rapidement, reprenant ma fuite en direction de mon véhicule. Je me mis à chercher mes clefs frénétiquement dans mes poches, quand je les trouvai, ce fut encore plus difficile de la mettre dans la serrure. Mes mains tremblaient à un rythme encore jamais vu par mes pauvres yeux. J'ouvris enfin la portière et m'enfermai à l'intérieur de la voiture.


fiche par Maguitte2008.

Revenir en haut Aller en bas
Liam Dunbar

avatar

Humeur : Volcanique
Messages : 525
Réputation : 66
Date d'inscription : 13/04/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Mer 22 Juil - 0:02





Liam, poisson rouge ou chat ? Les deux !


Je vais me défouler. Peu importe les conséquences. J'obéis à cette petite voix qui hurle dans ma tête un "défoule-toi !". D'habitude, je n'aime pas suivre les ordres directs que l'on me donne. Cependant, cette soirée est différente. Je me sens plus libre comme si outrepasser mes droits dans la limite du possible. Pouvoir franchir cette ligne rouge, sauter par dessus ces barrières que l'on nous imposent. Au fond de moi je sais que ce que je m'apprête à faire n'est pas correct, mais je m'en fiche. Je m'enfonce dans l'obscurité de mon esprit boudant la douce lumière de ma bonne conscience.

-AIEUUUUUUUUUUUUUUUUUUUH!

Douce mélodie qui résonne dans mes oreilles. Ma proie est à terre et peut être blessée. Oui, c'est ça. C'est ce que j'attendais. Laisser place à mes instincts de chasseurs afin de traquer le pauvre agneau qui s'est éloigné de son troupeau. Avec un peu de chance, je l'achèverai rapidement. Enfin, s'il m'offre une bonne dose d'adrénaline lors de la poursuite. Là on n'en n'est qu'à l'apéritif. Alors que j'allais rire d'un ton froid, on me coupe me plein dans mon élan.

- Liam ? Ca va ? Tu as besoin d’aide ?

Non, pas besoin, je fais juste ma gym du soir. Il parait que c'est sympa de faire des tractions en pyjama dans un arbre à deux pâtées de maisons de la sienne... Tu crois que j'ai l'air malin dans cette position là ? Sérieusement, certaines personnes posent des questions idiotes. Je ne vais même pas lui répondre pour le coup. Je suis en mode méchant, je suis tout puissant, je suis devenu le pire cauchemar des humains, je suis un loup-garou face à un vulgaire tronc d'arbre. Je suis le meilleur, quoi ! Rentrer chez vous terreur des bac à sable, j'suis dans la place là ! Tu vois pas que je suis trop badass pour que ce minable arbre me résiste ?

- Liam donne-moi la main si tu tombes de cette hauteur tu te feras mal.
-J'suis pas un chiot, je descends sans qu'on me porte par le cou.

Je saurais me débrouiller avec classe et dignité. Pas besoin de me rabaisser à demander de l'aide extérieur. Tu peux remballer ta main, princesse. En un clin d'oeil, je te fais un super salto et retombe sur mes pattes avec sourire colgate en prime. Même si c'est haut... Vachement haut tout de même... Un petit regard vers le sol. Ah ouais, quand même.. C'est pas rien non plus comme distance. Bizarrement je pensais que c'était plus bas, genre un mètre et encore. Je vous ait dit que j'ai développé un léger traumatisme par rapport aux hauteurs juste après l'épisode de ma morsure ? Ah, oui ? Je vous le redit quand même.

Je sens que je vais revenir sur ma décision. Manquerai plus que je me romps le cou en chutant de... D'une certaines hauteur que je qualifierai de trop importante pour moi. Et peu importe si ce pathétique humain tremblant de peur devant sa voiture y est réussi contrairement à moi. D'ailleurs, tant que j'y pense, pourquoi je course après lui ?

.... .... ....

Vous allez rire mais je me souviens plus de la raison. Liam ou le retour de la mémoire de poisson rouge. Mais bref, occupons nous plutôt sur un cas dès plus préoccupant, c'est à dire le mien. Je sais pas si vous l'avez oublier néanmoins, je suis toujours suspendu sur une branche ! J'ai beau faire le paon devant l'attroupement qui nous mate de temps en temps, j'en mène pas large. J'ai l'impression d'être l'un de ses ridicules chats perchés sur une branche afin de chasser des oiseaux et qui restent coincé en haut. Il est hors de question que je me mette à miauler pour que l'on appelle un pompier afin qu'il vienne me décrocher...

A part si le pompier ou son homologue féminin est super méga sexy. Là, je serai prêt à rester des heures ici rien que pour ça. Comment ça je suis un pervers ?! Je ne vous le permet pas. Je suis sûr que vous aussi vous avez fantasmé d'être secouru par un individu en uniforme. De plus, je tiens à signaler que je suis toujours un adolescent rempli d'hormones. C'est normal que je dévie mes pensées dans ce sens là. Ouais, toutefois, revenons à notre point de départ. Je suis toujours dans ce foutu arbre avec Caracole au dessus de moi, prêt à me porter secours malgré que je l'ai envoyer bouler.

-Euh... En y réfléchissant bien, ta main serai pas mal pour me sortir de là. C'est que c'est assez haut tout de même. Plus haut que je ne l'imaginais.

Un petit coup de main salvateur serait le bienvenue. Et pas de sous entendu ni de double sens  ! Je l'utilise au sens propre, pas au figuré. Voyons, un peu de limite dans vos idées. Et après c'est moi qu'on va traiter de dévergondé. Pfff... La vie est injuste. Le loupiot, malgré les apparences, a de la force dans les bras et réussi à m'aider à me redresser correctement et avec un équilibre stable sur ma branche. Promis, je ne me moquerai pas de sa force durant cette semaine. C'est à dire jusqu'à lundi. Oui, je sais, je suis malhonnête vu que cela ne durera que deux jours. Et alors ?

-Merci Cara.

Sauvé ! Je suis sauvé. Les oiseaux gazouillent, le soleil brille, le ciel est bleu, sauf qu'on est en pleine nuit. Rappelez vous avant de me traiter de fou, traumatisme des hauteurs. En y parlant, comment je fais maintenant pour redescendre en un seul morceau d'ici ? Tel un koala je suis accroché au tronc d'arbre en attente d'un truc probable. Je sais pas moi, le rétrécissement presque magique de l'arbre en question, par exemple. Mon dieu, pourquoi je suis aller grimper dans cet arbre à l'origine ? Et surtout pourquoi je poursuivais le trouillard qui est à deux doigts de se pisser dessus dans sa voiture fermé à clé ? Je me mettrai bien des baffes pour avoir oublier ce léger petit problème. Surtout qu'on me repose sur le plancher des vaches avant que je ne m'affole comme l'un de ses stupides chats.

- Au secours ! Je suis coincé dans l'arbre ! Loupiot en détresse !

Ah mince. Trop tard...... Pourvu que personne n'assiste ni ne filme cette scène qui restera la plus honteuse de ma vie... Appelez à l'aide comme un vulgaire chaton en haut d'une branche tandis que mamie aux cheveux frisées flippe après ma tentative d'assassinat à son encontre et que c'est la princesse Cara qui tente de me rassurer. Vive le foutoir comme l'on dit.


© Jawilsia sur Never Utopia


Dernière édition par Liam Dunbar le Mar 13 Oct - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 951
Réputation : 43
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Lun 27 Juil - 21:46



Quand souffle le vent !  



 
 
Liam semblait ne pas avoir aimé ma question. Une pointe de sarcasme pointait en lui, mais il la retenait. Avait-il peur de me vexer ? Non, Liam était franc… Pourquoi ne disait-il pas alors ce qu’il avait sur le cœur ?
 
J’étais à ses côtés et lui tendait tout de même ma main. Je lui offrais mon aide qu’il refusa dans un premier temps avec une tirade. Il se comparait toujours au chien. Il aimait bien rire de sa nature loupiote ou il se moquait de moi ? Depuis que je le connaissais, il parlait comme si on était des chiens. Je me souvenais de la fin de notre rencontre, où il me disait qu’il ne voulait pas sentir le chien mouillé. C’était assez drôle, je trouve, même dans ce cas-là.
 
— J'suis pas un chiot, je descends sans qu'on me porte par le cou.
 
Je savais qu’il n’était pas un chiot. Il était un loup-garou et un humain. Je voulais juste l’aider à remonter sur la branche, car, de cette hauteur, il se ferait mal, même avec son côté loup-garou.
 
Je l’observai toujours et devais garder l’équilibre.
 
Liam s’imagina des trucs et regarda en bas, vers le vide. Il semblait mal à l’aise à cet instant. J’utilisais mon don pour savoir ce qu’il avait. Je sentais en lui une peur monter. Une terreur liée à la hauteur ou au vide. Je me demandais d’où il tenait cette peur. J’avais l’impression qu’il était un mec sans peur… Mais cette frousse montrait qu’il était un peu comme moi, il avait peur de quelque chose. Rien que de penser à mon beau père, la peur me prenait en une seconde. Cependant, tout cela, c’était fini. Je ne subirai plus rien de lui.
 
Je tendais toujours la main vers Liam. Et, même s’il avait refusé mon soutien, je désirai l’aider, car il était toujours perché sur son arbre. Pourtant je ne pipais mot, j’attendais la main tendue. Les gens qui passaient à côté de nous sans voir Liam allaient me prendre pour un fou, mais je n’en avais cure. Là, je m’inquiétai juste pour mon ami qui semblait passer par plusieurs émotions.
 
Je l’observai, en bougeant la tête, ne comprenant pas les différents sentiments qui l’animaient. J’essayai de le comprendre, mais je n’eus pas assez de temps pour me pencher là-dessus. Il sembla se raviser et me demanda de l’aide. Je le lui accordai en deux secondes.
 
— Euh... En y réfléchissant bien, ta main serait pas mal pour me sortir de là. C'est que c'est assez haut tout de même. Plus haut que je ne l'imaginais.
 
Je lui souris et approchai ma main encore plus et le soulevai un peu. Là, il se retrouva en équilibre sur la branche. Il n’était plus en danger, pourtant on n’était pas encore descendu de l’arbre. La branche où nous avions élu domicile se trouvait proche de la fenêtre de l’étage. Soit, presque quatre mètres.
 
 
— Merci, Cara.
 
Je lui souris, content de l’avoir aidé.
 
— De rien.
 
Liam semblait paniqué, mais il essayait aussi de s’amuser du moment et n’avait pas entendu ma phrase.
 
— Au secours ! Je suis coincé dans l'arbre ! Loupiot en détresse !
— Tu sais, je suis là, Liam. Je ne te laisserai pas tomber et te rattraperai, quoi qu’il arrive. Tu peux compter sur moi, lui souriais-je sans une once de mensonge ou de sarcasme… Je lui disais juste ce que je pensais à l’instant.
 
Je regardai tout autour de moi pour voir ce que l’on pourrait faire pour descendre. Je réprimai un soupir pour ne pas inquiéter Liam. À part demander de l’aide aux autres, je ne voyais que deux possibilités. Remontrer par là où on était descendu, la fenêtre. Mais aurait-on assez d’élan pour y retourner ? Ou descendre par le tronc d’arbre en s’accrochant bien. Ou bien l’un de nous s’accrocherait à une branche et aiderait l’autre à toucher le sol, puis l’autre récupérerait le second ? Non trop dangereux.
 
Je regardai Shawn dans sa voiture. Apeuré, comme il l'était, il ne pourrait pas nous aider et le voudrait-il ? De plus, il n’était qu’un humain, que pourrait-il bien faire de plus ?
 
— Bon, tu préfères quoi ? Descendre par le tronc, remontrer par la fenêtre ou bien descendre de la branche en jouant les acrobates ?
 
Je lui souris et entendis la portière de la voiture s’ouvrir. Shawn viendrait-il nous aider ? S’il nous aidait, peut-être que Liam arrêterait de le pourchasser...
 
Une rafale fit bouger la branche. Par chance, on réussit à se maintenir, mais on devait faire vite.
 
— Bon, il faut se dépêcher sinon on risque de tomber sans le vouloir.
 

© Fiche by Mafdet MAHES



Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Mar 4 Aoû - 11:13



Friday Night Party


"Cariole et Shawn"


Soulagé, c'était le mot. Je pouvais enfin quitter ce lieu maudit pour retourner dans mon havre de paix: ma maison. Enfin, je disais ça mais, j'avais quand même proposé au petit Caracole de le ramener chez lui, je devais l'attendre ou pas? Il ne m'avait certes pas répondu, mais qui ne voudrait pas rentrer en voiture après une nuit pareille. Notre épuisement à tous les deux étaient à la fois mental et physique, nous en avions drôlement bavé pour des lycéens sans envergures. Plus jamais je ne me laisserai embarquer dans ce genre de plan sans réfléchir, et encore, je réfléchirai au moyen de ne pas y aller. L'attendre OK, mais il connaissait le gars qui m'avait poursuivi, admettons qu'ils viennent tous les deux à ma rencontre? J'avais perdu l'habitude d'être une tête de turc, il n'était pas question que je me fasse passer à tabac par cette grosse brute. Je jetai un coup d’œil par le rétroviseur dans un dernier geste de sympathie, quand je vis les deux acolytes en très mauvaise posture.

«Bien fait...»

Oui, bien fait pour le poursuivant, mais pas pour Caracole qui n'avait rien fait de mal, bien au contraire. Malheureusement pour moi, si je décidais d'aller lui porter secours, je devrais aussi sauver l'enflure notoire qui l'accompagnait, à tous les coups. Que faire? Je soupirai un bon coup et sortis de la voiture en claquant la portière. Il aurait une dette envers moi, et l'autre aussi par la même occasion. Je m'approchai de l'arbre à pas prudent, alors qu'une petite foule se réunissait autour pour se moquer ou choquer leurs pauvres esprits. Quant à moi, je me détachai d'elle afin d'être bien vu des deux perchés et sortis mon téléphone filmer la scène en riant. J'entamai les commentaires:

«Nous voici donc en présence des fameux Dupont et Dupont, frère et collègues qui ne se quittent jamais, même fasse au danger comme celui- ci. En effet, un chat aurait été aperçu fouillant les poubelles du voisin et les Dupont se serait engagés dans une course poursuite, finissant dans cette situation ô combien mortelle!»

J'envoyai le tout sur ma chaîne youtube, avant de prendre le chemin de la porte de la maison afin de me retrouver à l'intérieur. Évidemment, c'était encore le chaos, les victimes n'avaient pas fini de s'amuser avec leurs anciens tortionnaires. Après quelques minutes de recherche, je trouvai une échelle rétractable dans la remise et allai la poser contre l'arbre, au niveau de Caracole et son ami. Ce dernier n'avait plus du tout les veines gonflés et le visage et le cou rouge, c'était peut- être bon signe. En tout cas, je la tenais fermement en attendant qu'ils descendent chacun leur tour.

«Bienvenue au bercail mes amis, superbe performance!»


fiche par Maguitte2008.

Revenir en haut Aller en bas
Liam Dunbar

avatar

Humeur : Volcanique
Messages : 525
Réputation : 66
Date d'inscription : 13/04/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Ven 7 Aoû - 1:34






Loupiot perché et enragé


Maitre corbeau, perché sur un arbre tenait en son bec un fromage.... Oups, mauvais script. Recommençons. Bébé-garou perché sur un arbre, s'accrochait de toutes ses forces au tronc. Princesse Cara attiré par celui-ci, viens lui porter secours en vain. Certes, cela ressemble étrangement aux fables de la Fontaine.  Sauf que là, bébé-garou il est paniqué et à deux doigts d'envoyer valdinguer au sol la princesse afin de s'en servir comme matelas de réception. Oui, au grand maux, les grands remèdes, avant que je ne deviennes réellement un koala. Au moins, le corbeau lui avait des ailes pour se barrer d'ici...

-Tu sais, je suis là Liam. Je ne te laisserai pas tomber et te rattraperai, quoi qu'il arrive. Tu peux compter sur moi.

NAAAN ! Je te crois pas une seul seconde. Ce n'est pas de ma faute si je suis coincé là haut alors qu'on me prêche la bonne parole. Tu crois que je ne vois pas clair dans ton jeu ? Ce n'est pas avec tes petits bras musclés que t'arrivera à me choper. Dans le pire des cas, je serai suspendu à ton bras à plus de six mètres du sol. T'es là pour tenter de m'assassiner, allez avoues !

-Bon, tu préfères quoi ? Descendre par le tronc, remonter par la fenêtre ou bien descendre de la branche en jouant les acrobates ?
-Aucune de tes trois propositions. Je ne suis pas fou à ce point ni aussi désespéré.

Rester là jusqu'à que l'arbre rétrécisse comme par magie ? Ah, c'est irréalisable ? Mince. C'était pourtant une bonne idée. Parce que je me vois mal faire le singe sur les branches d'arbres alors que je n'arrive même pas à me décoller d'un millimètre de ce foutu tronc.

-J'vais faire ma vie ici. Hors de question que je bouges une seul griffe!

Tel Tarzan, je vais vivre dans les arbres et regarder les autres se balancer de lianes en lianes... Bon, c'est vrai qu'on est pas dans la jungle mais on s'en fiche. Construisez donc une cabane autour de moi et ravitaillez moi en nourriture et le tour est joué. Je serai le plus heureux des bébé-garou. Après faudra juste m'apporter du confort comme l'électricité, l'eau courante et mes affaires et un lit. Surtout le lit ! C'est très important de vivre avec du confort. C'est même vital, plus important que le président des États-Unis. Bref, faut pas l'oublier sous peine de finir haché menu. Et une échelle....

Euh. Qu'est ce que je suis con quand je pars en délire. J'ai juste besoin d'une maudite échelle pour descendre d'ici. Pas besoin de m'imaginer refaire ma vie dans un arbre sans électricité. L'horreur à l'état pur ! Je ne vivrai même pas deux heures sans mon confort habituel. De plus, ce n'est pas pour dire, mais on se les cailles en pyjama avec tout ce vent qui se lève. Une bourrasque plus forte que les autres fait vaciller Caracole. Crétin ! Sauve ta vie au lieu de rester perché avec moi. Je te préviens si tu glisses, compte pas sur moi pour te rattraper. J'aurai bien trop peur de lâcher prise et de dégringoler avec toi au sol.

-Bon, il faut se dépêcher sinon on risque de tomber sans le vouloir.

Comment ça égoiste ? Je ne vous le permet pas. C'est de l'instinct de survie. Dans un milieu hostile comme celui ci, tout les coups sont permis. Et ce n'est pas grave que je me situe en plein milieu d'une ville et qu'en face de moi se trouve une maison rempli de gens peinturlurés. J'ai dit que je suis en danger de mort ! Ou pas... Je sais plus rien à force. J'ai l'esprit brouillé, les hauteurs ne me vont pas à mon teint ni à mon cerveau. Je veux retourner sur le plancher des vaches illico presto ! Soudain, j'entends la voix du mec que je poursuivais avant d'être en mauvaise posture.

-Nous voici donc en présence des fameux Dupont et Dupont, frère et collègues qui ne se quittent jamais, même fasse au danger comme celui- ci. En effet, un chat aurait été aperçu fouillant les poubelles du voisin et les Dupont se serait engagés dans une course poursuite, finissant dans cette situation ô combien mortelle!

Non... Il n'aurait pas oser ça tout de même ? Non. Si ? Je tourne la tête en sa direction et le vois en train de filmer la scène avec son portable. Si ! Ce petit con a osé ! Dès que je descends de mon perchoir, c'est un homme mort. Je vais le démembrer lentement, lui enfoncer son portable dans le gosier jusqu'à suffocation, l'empaler sur une branche d'arbre maléfique, le défigurer avec mes griffes, lui arracher le cœur et le lui fourrer là où je pense.

Néanmoins, je ne vais pas le faire dans cette ordre ni finir ma tache ce jour ci. Nan... Une vengeance, ça se savoure, ça se déguste avec lenteur. Je risque d'y prendre des jours, des semaines et avec un peu de chance, des mois... Je vais me délecter de ses cris de souffrances et lui apprendre à ne pas me filmer de cette sorte. Je suis l'étoile montante de Beacon hills, hors de question que ma réputation soit compromise par un mec aux cheveux frisés ressemblant étrangement à un mouton.

- Je retires ce que j'ai dis. Je vais tuer ce mec même si je dois sauter de l'arbre.

Suicidaire ? Non, je me qualifierai de téméraire sur ce coup. Bye-bye le vertige, rebonjour les pulsions meurtrières. Je me détache de mon tronc, oubliant tout autour de moi sauf ma proie que je fixe du regard jusqu'à la porte d'entrée. Bon, maintenant, trouvons un moyen d'atterrir sans me rompre le cou. Sérieusement, qu'est ce que j'ai fait pour mériter cela ? Au lieu de me détendre devant un bon jeu vidéo, je me retrouve à vouloir assassiner deux fois le même mec en haut d'une branche. Je pose mon front contre l'écorce de l'arbre et tente de me calmer.

-T'as une soluce pour nous sortir de là Sherlock?

La fenêtre est bien trop loin pour que je l’atteigne et comme je l'avais dit précédemment, je ne saute pas d'ici sans un lieu d'atterrissage en bonne et dû forme. Puis flûte ! Il n'y a pas quelqu'un dans l'assemblée d'hurluberlus avec un peu de bon sens pour téléphoner au pompier ou me donner une échelle ou un truc de ce genre là ? Ça n'existe plus de nos jours les âmes charitables ou quoi ? Mon dieu, dans quel époque vivons nous maintenant ? Si tout le monde faisait la même chose, on serait tous morts actuellement.

Oh miracle ! Ma victime de la soirée ramène sa fraise avec une surprise qui me plaît bien. Une échelle rétractable. Béni soit tu, mouton. Mais ne t'attends pas à ce que je vais dans une église allumer un cierge pour ta pomme. Ni que je te remercies. Dois-je rappeler que c'est à cause de lui que je me retrouve dans cette posture fort indélicate ? Juste parce que je suis de grande bonté, je lui laisse la vie sauve pour le moment en ne lui enfonçant pas l'échelle par l'orifice se trouvant au niveau du postérieur ! Faut pas exagéré non plus. Il m'a illégalement filmé et je suis persuadé qu'à la moindre occasion, il la diffusera à tous ses petits camarades.

J'invite d'abord Caracole à descendre de là. Et non, ce n'est pas un subterfuge rempli de gentillesse pour vérifier la solidité des barreaux ni si elle tiens. Voyez cela comme un geste fait par un gentleman, même si j'en ait vraiment pas le profil. De toute façon, je suis sûr que le loupiot adorera la délicate attention. J'attends qu'il soit à terre avant de m'engager à mon tour sur l'objet de métal. Je descends les quelques barreaux en évitant de fixer en bas quand j'entends la voix moqueuse du tireur du soir alors que j'allais toucher terre.

-Bienvenue au bercail mes amis, superbe performance!

Performance qu'il a évidemment immortalisé, n'oublions pas. Pauvre coco, c'était la phrase de trop. J'aurai pu te laisser partir après t'avoir menacer pour que tu supprimes ton fichier. Toutefois, c'est trop tard. Je vais devenir méchant rien que pour toi. Zappant l'échelle, je chope le brun par le col de son tee shirt et le plaque contre l'écorce de l'arbre. Au moins ce maudit bidule me servira à autre chose que de rester coincer dessus. Je fais fit des protestations de Caracole qui panique que je massacre son ami et je rapproche doucement ma bouche près de l'oreille de ma victime. D'ici je peux lui chuchoter mes paroles tandis qu'il ne peux apercevoir mes crocs risquant potentiellement de sortir. Si mes yeux n'ont pas clignoter à un moment ou un autre, ça tiens du miracle.

-Sachant que tu m'as sorti d'une impasse, je vais t'accorder une faveur... Je te laisse   effacer toute trace de ta vidéo puis repartir tranquillement chez toi en un seul morceau. Sinon...

Oh les menaces... J'adore les menaces ! Comment ça pas vous ? Mais c'est génial ce truc ! Voir la peur s'incruster à chaque parole dans les yeux de ta victime, sentir ses tremblements sous tes doigts, respirer la terreur qui se dégage de chacun de ses pores. Naaan, je suis pas sadique..  Ou si peu. Il faut dire que lorsque je suis en colère, j'ai du mal à refréner toutes les pulsions qui me passe par la tête. J'en arrive jamais aux extrémités sanglantes, mon kiff c'est plutôt de foutre la trouille aux gens.  De plus, menacer, ce ne sont que des paroles, pas des actes. Rien ne confirme que je le ferai et il en va inversement. Je suis rempli de doute, il n'est pas interdit de la distribuer de manière non orthodoxe à mes cibles.

-Sinon je t'oblige de force de le faire avant de te faire bouffer ton foutu portable et d'espérer que tu t'étouffes avec si je ne veux pas me salir les mains de ton sang.

Allez, efface moi donc cette vidéo afin que chacun rentre chez soi. J'ai un jeu vidéo qui m'attends depuis un bon moment maintenant. De plus avec tout ce boucan, je suis persuadé que les flics vont rappliquer d'une minute à l'autre. Je n'ai vraiment pas envie de passer mon week-end en garde à vue simplement pour des broutilles de ce genre. Alors soit un gentil garçon avant que je ne décide de le faire moi même et que ça finisse mal. Très mal.



© Jawilsia sur Never Utopia


Dernière édition par Liam Dunbar le Mar 13 Oct - 13:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 951
Réputation : 43
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]   Mer 19 Aoû - 20:49



D'étrange idée !



 
Liam, énervé, usait du sarcasme pour se donner du courage, il avait peur. Je n’étais pas mieux loti que lui. De temps à autre, quand une rafale plus puissante faisait bouger la branche, je paniquais sans le montrer. Je ne voulais pas terroriser Liam plus qu’il ne l’était. J’essayais de l’aider, à penser à autre chose que le vide entre nous. Je lui parlais, il me répondait.
 
Je me retins de sourire quand Liam me dit qu’il vivrait sur cette branche. Essayait-il de prendre le rôle de princesse en restant sur son arbre au percher et de faire monter son preux chevalier avec sa longue tignace ? J’exquise un sourire. Liam avec de longs cheveux, je me demandais si ça lui irait.
 
Mes idées ne lui plaisaient pas, dans un sens, on avait plus de chance d’y passer que d’y survivre. Pourquoi personne n’appelle à l’aide ? Ils sont bête ou quoi les gens. Je fouillais dans mes poches sans trouver de portable. Je n’en avais pas donc je ne pouvais le trouver. Je n’étais pas des plus utiles quand j’étais sous pressions…
 
Soudain en bas, une voix monta vers nous. Je me tournai vers la source du bruit et observai Shawn… Il allait le regretter
 
-Nous voici donc en présence des fameux Dupont et Dupont, frère et collègues qui ne se quittent jamais, même fasse au danger comme celui- ci. En effet, un chat aurait été aperçu fouillant les poubelles du voisin et les Dupont se serait engagés dans une course poursuite, finissant dans cette situation ô combien mortelle!
 
Il nous filmait à notre insu…
 
- Je retires ce que j'ai dis. Je vais tuer ce mec même si je dois sauter de l'arbre.
 
Etrangement, je n’avais pas envie de le retenir ici. Je voulais le laisser faire, l’aider peut-être. Je trouvais ce sentiment assez étrange, je n’avais jamais eu ce genre de pensée avant. Liam posa son front contre l'arbre, il essayait de ce calmer pour ne pas faire d'erreur. Je m'approchai de lui, un peu paniqué et posai ma main sur son épaule...

— Je suis là Liam. 
 
En bas, Shawn ferma son portable juste après et monta pour nous permettre de sortir de ce piège.
 
-T'as une soluce pour nous sortir de là Sherlock? fit Liam. 
 
Je n’en avais aucune… Je ne lui serais pas utile à présent… On devait attendre qu’une âme charitable nous vienne en aide.
 
Shawn revenait avec une échelle. Liam me fit passer en premier dessus. J’aurai cru qu’il serait passé en premier avec sa peur. Je l’écoutai et passai l’échelle. Une fois de l’autre côté, ce fut autour de mon ami loupio d’en profiter.
 
Après un court passage sur l’arbre maudit, on était enfin sur la terre ferme. Je me sentais soulagé, j’espérai que Liam aussi.
 
-Bienvenue au bercail mes amis, superbe performance! Dit Shawn.
 
Liam, énervé, (je le sentais avec mes dons de loup) s’approcha de Shawn, il le souleva avec un ordre en tête.
 
-Sachant que tu m'as sorti d'une impasse, je vais t'accorder une faveur... Je te laisse   effacer toute trace de ta vidéo puis repartir tranquillement chez toi en un seul morceau. Sinon... Sinon je t'oblige de force de le faire avant de te faire bouffer ton foutu portable et d'espérer que tu t'étouffes avec si je ne veux pas me salir les mains de ton sang. 
 
La menace Liam me fit peur. Elle ressemblait un peu à celle de mon ancien père, avec d’autre subtilité. Je tremblais… J’espérai que cette menace n’aurait pas lieu d’être. Pour faire baisser le climat sombre je sortis une blague un peu bête. Je le fis aussi pour empêcher mon loup de prendre le dessus. Il essayait à nouveau de prendre le dessus. Mon ancien tuteur lui donnait de la force…
 
— T’aurai pu me l’offrir Liam le portable, j’en ai pas.
 
© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friday Night Party [PV: Cariole + Liam]
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)
» Friday Night Smackdown - 24 février 2012 (Carte)
» Friday Night Smackdown - 11 Mai 2012 (Résultats)
» Friday Night Smackdown - 18 Mai 2012 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Dans la ville :: Quartiers résidentiels :: Quelque part dans les quartiers résidentiels-
Sauter vers: