AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
10 novembre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Therence Garnet


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
27 octobre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Liam Dunbar




Classement au
13 octobre 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Therence & Caracole


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
29 septembre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Tobias Shepherd


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
15 septembre 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Andy Turing




Classement au
31 août 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Andy Turing


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
18 août 2018

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
4 août 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Amance & Willem


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
21 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski




Classement au
6 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
23 juin 2018

Scott McCall


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
9 juin 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Vicky Anderson


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
26 mai 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alex


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]    Mar 24 Mar - 11:14




Troisième tentative

Je souris satisfait de sa réponse, car je comptais bien honorer ma promesse. Si elle me faisait la joie de me suivre dans cette ville petite en taille mais importante en contenu, je pourrais bien trouver raison à me laisser aller à quelques enfantillages avec elle. Sortir avec une jeune fille rendait plus jeune parait- il, nous verrions si cet adage était aussi vrai qu'on le disait. Je la regardai se tortiller sans comprendre, la mettais- je mal à l'aise? J'en aurais souris de plaisir, si elle n'avait l'air si contrariée. J'allais lui demander si quelque chose n'allais pas, quand la serveuse se leva d'un coup pour me chuchoter à l'oreille qu'elle revenait. Je soufflai de soulagement à l'idée qu'elle n'avait qu'une envie d'aller au petit coin depuis tout ce temps, mais qu'elle n'osait pas le dire. Ce n'était donc pas de ma faute si elle était si gênée, tant mieux!

J'attendis un petit moment, avant de me rendre compte que Keilya ne viendrait plus. Je sifflai mon verre en vitesse et me levai en me disant que les jeunes filles d'aujourd'hui manquaient cruellement de constance. Elle devait avoir trouvé mieux ailleurs, ce qui n'était pas très difficile au vue de la personne que j'étais. J'allais au comptoir me commander autre chose, m'asseyant sur un des tabourets surélevés vide. Je pouvais ainsi observer l'agent de police en tenue décontractée faire son show, admirant ses peintures sur le corps. Je ne me sentais pas capable de me laisser peindre de cette manière, j'avais la peau bien trop sensible pour supporter qu'une telle substance me touche. J'aurais du mal à le supporter, surtout au niveau du torse.

J'eus la présence d'esprit, cherchant la deuxième serveuse, de regarder en direction de la piste de danse. Là, j'aperçus mon ancienne compagne de la soirée qui en profitait, collée à un autre homme visiblement bien éméché. Je fronçai les sourcils en réfléchissant à toute vitesse si je devais y aller ou non. Après tout, elle m'avait laissé tomber, sans donner d'explications, bien que je pouvais très bien les imaginer tout seul. Je n'avais que très peu de fierté en tant que druide ou humain, mais en tant qu'homme c'était une autre histoire. Puis je la vis, une fois séparé de son partenaire de danse, tourner son visage vers notre ancienne table, à ma recherche. Je soupirai en agitant légèrement mon verre.

"Elle aurait des remords peut- être?
- Comment? Me demanda un client croyant que je m'adressait à lui.
- Je ne le fais pas pour toi, mais pour moi."

Le client me fixait sans comprendre. Comme je me parlais à moi- même, je ne fis pas attention à lui en me levant, contournant les danseurs en passant dans l'angle mort de Keilya. J'étais une personne assez rancunière de nature, mais pas assez pour oublier que j'avais affaire à une enfant qui sortait à peine de l'adolescence. C'était à elle d'apprendre la patience, et à moi de l'appliquer. Ainsi, je passerai outre mon ressentiment qui disparaissait totalement à mesure que je me rapprochais discrètement de ma proie. J'enfilai ma veste au dossier d'une chaise occupée pour éviter qu'un malotru ne la croie abandonnée et ne s'en empare. Un sourire amusé se dessina sur mon visage une fois dans le dos de la louve, à quelques centimètres d'elle qui se trémoussait inconsciemment. Je pris le temps d'observer son corps onduler en appréciant ses courbes, puis posai mes mains sur ses hanches et murmurai à son oreille:

"Je te tiens."


© Mafdet MAHES
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]    Mer 25 Mar - 10:17




Porte bonheur


Chad & les M&m's
Matthias venait de m’attaquer de façon déloyale, à un endroit très sensible. Bon. D’accord. J’étais sensible de partout pour les chatouilles, et visiblement Chad et Matthias adoraient me voir me tortiller sous les mains expertes de ce dernier. Quand ils eurent finit de se gondoler, je remarquai une sorte de tension entre Matthias et Mick, et , par rebond, Chad.

Je m’installai à côté de Mick, avec une vue panoramique sur Chad et Matthias et ses beaux yeux. Je sentais bien que Matthias avait une sorte de gêne par rapport à Mick, mais je décidai de ne pas m’en mêler, pour ne pas ajouter à la gêne… La serveuse vint pour apporter nos boissons, Chad lui glissa quelques mots à l’oreille. Le résultat de ce petit conciliabule ne tarda pas à se révéler, ce qui me fit sourire à grand renfort de fossettes… Je levais mon verre pour trinquer avec Chad et Mick, remerciant Chad. Matthias s’offusqua que je ne trinque pas avec lui, ce qui était le but. Mon excuse étant toute trouvée pour me faire pardonner, j’approchai mon visage du sien et lui dit
-je vais boire à la source pour me faire pardonner. Et je l’embrassais doucement, trouvant trognon de le voir rougir, pour une fois, car il ne  s’était pas attendu à ma démonstration. L’arôme de la foudroyante pêche se mélangea à sa propre boisson et je goutait à la foi à ces saveurs et à celle du baiser volé.

Je saluai mason de loin, l’ayant reconnu. Il officiait au violon, et semblait avoir un groupe de fans, dont un en particulier, brun baraqué,  à ses pieds.. Tiens tiens tiens… Le jeune rouquin timide qui s’était éclipsé à la st valentin semblait avoir gagné en assurance et visiblement un ptit copain au passage…
Chad et Matthias parlèrent de leur projet, et j’écoutai, attentif, passionné par une telle collaboration. Je voyais au regard pétillant de Matthias qu’il était plus qu’enjoué à l’idée de travailler sur un projet concret.
-c’est vraiment super, je trouve… Vous avez pensé à travailler ensemble par la suite ? Zavez du talent, tous les deux… ça pourrait vraiment être un truc qui marche, non ? D’ailleurs ça me fait penser… J’en suis vraiment pas à ce stade la, mais si mon expo se met en place, j’aurai besoin de scénographie pour faire quelque chose de particulier. Lumières, architecture, couleurs…. M’est avis qu’on pourrait trouver un moyen de bosser ensemble sur une structure modulaire, réutilisable et ré-adaptable à différents lieux ou galeries..…

J’avais posé ma main sur le cou de Matthias et je lui caressai doucement le cou et la base du crâne avec le pouce, pour le détendre, ne sachant pas à quoi était du sa gêne de tout à l’heure, mais sentant au bout de mes doigts des tensions musculaires. Et puis, pour être honnête, le moindre prétexte pour coller ma main dans ses cheveux ou sur sa peau était bon à prendre… Il me fallait ma dose de Matthias de la semaine, au moins. Et j’avais pas du tout envie d’aller en rehab, ça m’allait très bien comme addiction.

Je m’excusai pour aller aux toilettes, et en profitai pour faire une dédicace à mon tour. Je m’arrêtai au loin, pour observer ceux qui faisaient partie maintenant de mon très petit cercle d’amis. Je souriais en les regardant, attendant de voir leur réaction. Je les aimais. Aussi spontanément qu’un gamin, mais avec ma conviction d’adulte. J’avais envie que ça dure. Chad, si gentil, si entier, si attentif et avec un talent implacable. Mick, qui s’ouvrait doucement, ce qui était attendrissant, sachant sans vraiment connaitre les détails qu’il avait un lourd passé à gérer. Je lui proposerai mon aide quand nous ferions la séance de shooting pour le projet de sculpture que j’avais en tête, le concernant lui et Chad.

Et enfin Matthias. Une folle nuit, une folle rencontre, des moments intenses partagés et il était encore la. Je posais mes yeux sur lui, sur sa tignasse, sur son sourire que je voyais depuis ma place. Je l’aimais. J’en étais sur. Je n’avais pas vraiment une idée précise de ce qu’était l’amour. Mais de mon point de vue, c’était simple :

Lorsqu’on pensait à l’autre avec le même plaisir simple et naturel qu’on avait à ressentir la caresse du soleil quand on sortait enfin des jours froids. Lorsqu’il ne quittait jamais vraiment ses pensées, lorsqu’on trouvait du réconfort à l’évocation de son sourire, quand on n’allait pas bien. Lorsqu’on sentait son magnifique regard posé sur soi, même quand il n’était pas là. Voilà mon microcosme, voilà ma définition. Je refis les pas qui me rapprochaient des seuls mots qui figuraient pour le moment dans mon dictionnaire personnel, Matthias, Chad et Mick, et qui regroupaient toutes les définitions importantes pour moi dans ma nouvelle vie.


(c) Fiche par Mafdet

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 796
Points : 869
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]    Mer 25 Mar - 21:18





Demande de titre







Demandeur : Matrim Damodred

Unfinished simpathy

De la part de matrim à ses amis
"tout est dans le titre, je vous aime..."



© Fiche par Mafdet Mahes



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Matthias Lunsford

avatar


Humeur : Rêveur
Messages : 136
Points : 187
Réputation : 39

Date d'inscription : 08/02/2015

MessageSujet: Re: [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]    Dim 29 Mar - 11:47




Saint Patrick


Feat. Matrim - Chad







Je suis perturbé à l’idée que l’issue de la soirée se termine en rixe entre Mick, l’ami de Matrim, et un deuxième homme que je n’ai pas encore identifié. Comment passer une bonne soirée en ayant ça à l’esprit.

Je tente de m’insérer dans la bonne ambiance que promet cette fête tout en sachant pertinemment que mes dessins prémonitoires se réalisent toujours avec exactitude. Je n’ai jamais trouvé ça effrayant. Jusqu’à ce soir car c’est bien la première fois que j’ai représenté autre chose qu’une scène banale du quotidien.

Quand la serveuse venue nous apporter nos boissons se penche auprès de Chad, je tends l’oreille pour entendre sa requête. Nous levons nos verres au rythme de la nouvelle musique qui se diffuse dans le bar. Matrim ne trinque pas avec moi et adresse un clin d’œil complice à l’ami que nous avons en commun. Je lève les yeux au ciel et m’offusque de cet oubli.

- Je vais boire à la source pour me faire pardonner, me dit Matrim dans un sourire rayonnant.

Je suis surpris de son affection soudaine et rougis légèrement. Je savoure le mélange sucré de nos deux boissons. Le jeu des saveurs me rappellent de bons moments passés avec lui. Moments que j’ai hâte de reproduire.

Je remarque Mason derrière Chad et Mick et Matrim le salue. Je ne l’ai pas revu depuis la fête dans le parc.

J’oublie un peu mon appréhension lorsque Chad et moi évoquons le projet sur lequel nous travaillons ensemble. C’est vrai qu’il s’agit d’une collaboration qui fonctionne très bien, nos idées s’accordent et je sais que nous sommes satisfaits l’un de l’autre et du résultat des heures passées ensemble.

- C’est vraiment super, je trouve… Confesse Matrim enjoué. Vous avez pensé à travailler ensemble par la suite ? Zavez du talent, tous les deux… ça pourrait vraiment être un truc qui marche, non ? D’ailleurs ça me fait penser… J’en suis vraiment pas à ce stade la, mais si mon expo se met en place, j’aurai besoin de scénographie pour faire quelque chose de particulier. Lumières, architecture, couleurs…. M’est avis qu’on pourrait trouver un moyen de bosser ensemble sur une structure modulaire, réutilisable et ré-adaptable à différents lieux ou galeries…

Je lui souris de bon cœur, j’aime cet enthousiasme permanent, sa capacité de voir l’exceptionnel dans l’ordinaire. Il me le rend dans un geste tendre, caressant mon cou et ma nuque comme il le fait souvent. Il est très tactile et recherche l’affection, ce qui me plait autant qu’à mon côté animal.

Matrim s’excuse d’une absence de quelques minutes et en chemin profite de laisser une dédicace à notre attention. Je sais qu’il se sent bien lorsqu’il est entouré. Sa crainte de la solitude est un lourd fardeau qui semble s’estomper depuis qu’il s’est fait des amis.

Ne sachant pas vraiment comment combler l’absence de Matrim, toujours enclin à relancer le dialogue, j’ose à nouveau regarder Mick. Il perçoit aussitôt mon malaise, tout comme Chad. À ne rien dire, je dois paraitre bizarre. Dois-je leur parler de ce que je sais ?

- Quelque chose ne va pas ? Me demande Chad.











©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]    Lun 30 Mar - 17:47


Pardon.,…

Feat Norman



Je l'avais vu me chercher, abandonné aussi, aller au bar, commander un verre, le boire. J'avais vu ses yeux me trouver enfin, la colère les transpercer, la jalousie prendre la place en voyant le mec qui me collait, la résolution, son dos se montrer a moi. Il l'avait mal prit, il ne cherchait même pas à savoir ce qui m'étais passer par la tête, je ne savais pas pourquoi je m'emportais, nous n’étions pas en couple, juste deux amis qui passait la soirée ensemble. Le mec qui me collais au dos commençait a me taper sur les nerfs, je le repoussais doucement espérant lui faire comprendre que je n'étais pas intéresser, il semble le comprendre puisqu'il se colle a une autre jeune fille qui avait l'air plus émécher que moi. Puis je me retournais vers Norman, je ne voyais rien, les clients étaient tous entasser devant moi, pourquoi cela arrive toujours dans les moments où on ne veut pas çà. Je me mis sur la pointe des pieds, en sautillant doucement, je vis sa tête au comptoir, il avait l'air de jouer nerveusement avec quelque chose, je l'avais vraiment fâché avec mon petit jeux du chat et de la souris.

Résolut je retournais sur la piste, je n'allais pas gâcher une soirée à m'amuser, j'avais besoin de me changer les idées, de me détendre à cause des dernières semaines. Je ne voulais pas d'un gars qui se trémousse contre moi, j'avais espéré avec la personne qui m'avait demandé de l'accompagné, mais il ''boudait dans son coin''. Je me mis donc à danser quand je sentis deux mains prendre mes hanches et des lèvres sur mon oreille murmurer, ce qui me fit frissonner, j'étais sensible des oreilles.

"Je te tiens."

Je souris, je l'avais même pas sentit arriver, mais maintenant qu'il était collé à moi, la mini-colère que je faisais s'évaporait en quelque secondes. Je me retournais face à lui et passait mes bras derrière sa nuque, une fois de retour sur la pointe de mes pieds, je lui mis un baiser sur la joue en guise d'excuse pour mon idée stupide qui l'avait un peu frustrée. Je déposais ma tête sur son épaule et me mis à bouger doucement, je voulais une danse, douce, avec lui, ma toute première danse.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]    Mer 1 Avr - 17:39






Quand la bimbo veux le phoenix




Feat :


La soirée battait son plein et je faillis ne pas voir Braise parmi les clients accoudés. A vrai dire si il ne m’avait pas fait un signe de la main, je l’aurais servit avec un sourire comme tout les autres, sans vraiment m’attarder sur son visage. Je le regardais. Sans lui, j’aurais perdu la vie depuis longtemps. D’ailleurs, je ne l’avais toujours pas remercié pour tout ça. J’étais sur le point de le faire quand il se mit à me parler en souriant.

-Bonsoir Mademoiselle Haime. Une pinte de votre meilleure bière je vous prie.

Je souris et le servis tout en tendant une nouvelle pinte à un autre client accoudé à côté de lui. Je me demandais ce qu’il faisait ici avant de me rappeler que je lui avais proposé de venir. Je souris, il était vraiment venu. Cela me fis chaud au cœur.

- Alors, comment se passe votre premier jour de travail ? Vous vous plaisez ici ?

-Oui, je ne pensais pas qu’il y aurait autan de monde. D’ailleurs monsieur Valentine, ne croyez vous pas qu’il serait temps que vous me vouvoyer ? Nous vivons ensemble depuis presque deux mois !

Je souris. Je savais que je devenais un peu trop ... Intime dans mes échanges verbaux avec lui, mais vu le nombre de fois où j’étais entrée dans la salle de bain et l’avais surpris presque nu... Je rougis un peu à cette pensée. Il avait un corps superbe, avec beaucoup de cicatrices, les plus grande couverte de tatouage. Mais son corps était vraiment magnifique. Je me détournais de lui le temps de préparer un cocktail pour une bimbo qui reluquait Braise comme son quatre heures. Je souris en reportant mon attention sur lui. Ladite bimbo essayais d’entrer en contacte avec lui et le spectacle valait grandement le détour.



© Fiche par Mafdet MAHES
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]    Sam 4 Avr - 22:11



Saint Patrick


Aaron ressorti du Pink Print plus que satisfait. Il n’avait pas eu à payer sa consommation puisque le patron se permettait quelques petits arrangements pour économiser sa marchandise et escroquer ses clients de quelques dollars supplémentaires. Plus diverses ventes d’extras pas assez légaux pour qu’il ait la conscience tranquille. Les dites économies lui servirait certainement à repayer les trois chaises et la table fracassées par des clients abondamment abreuvés et pour lesquels il n’avait pas fallu plus de quelques minutes pour que le renard fasse monter leur température et concentrer leur afflux sanguin au niveau des poings. Au détriment du cerveau.

Il remonta le col de sa veste sur sa nuque pour se protéger de la fraîcheur du soir et s’éloigna du pub tandis qu’une quatrième chaise traversait la baie vitrée, suivit de peu par l’un des types au taux de sang dans l’alcool un poil trop faible.


J’adore les fêtes des humains !


Le Nogitsune erra aux travers de diverses rues, croisant ça et là quelques étudiants euphoriques dont certains roulaient joyeusement dans le caniveau. Il finit par arriver devant un autre établissement. De ce qu’il voyait de l’intérieur, il était bien plus rempli que le précédent. En lisant le nom étalé au dessus de la porte d’entrée, il se rappela des flyers qu’il avait aperçu à de multiples reprises, annonçant l’inauguration du bar. Le No Man’s Land. Au niveau du seuil, se trouvaient quelques personnes, fumant leurs cigarettes en discutant, souvent un verre à la main. Il n’y avait qu’un seul type qui ne semblait pas accompagné, fumant sa clope à l’écart des autres. Lorsqu’il passa à côté, Aaron sentit clairement une deuxième odeur derrière celle du tabac. Une odeur de cendre.


Tiens, le poulet rôti laisse encore traîner ses rejetons n’importe où...


Le renard entra dans le bar et observa les personnes et, surtout, caractères présents en ce lieu. La bonne humeur était au rendez-vous de cette soirée. C’était déprimant. En passant près d’une table, il profita de la foule présente pour bousculer discrètement un type légèrement éméché qui renversa son verre d’alcool sur la chemise de la personne assise. Et profita du tumulte des insultes et des excuses pour attraper le verre plein que la serveuse venait de poser sur la table à l’attention du jeune homme à la chemise désormais imbibée. Il parcourut ainsi, de long en large, l’établissement, son verre à la main.

Au bout de quelques minutes, il opta pour le grand guignol près du comptoir. Il serait parfait. Les cheveux courts, à la limite de la coupe militaire, un tatouage patriotique sur un biceps plus développé que ses deux encéphales réunis, un marcel d’un goût douteux. Un nombre de verres vides étalés devant lui suffisant. Le beauf’ parfait. Et le Nogitsune, s’il se foutait royalement du débat sur l’existence ou non des races, adorait tout ce qui pouvait être une source de haine et de conflits.

Quelques pas et quelques mots plus tard, le renard se prit la plus grande pêche de sa vie et atterri, comme prévu, sur la table où se trouvaient les deux couples d’amoureux.

La mâchoire ankylosée et un arrière-goût de sang dans la bouche, il se releva du mieux qu’il le put et s’excusa auprès du grand blond qui répondait au nom de Mick, avec son air le plus pitoyable et inquiet.


«  Je... Je suis vraiment désolé ! Je crois qu’il a cru que je le prenais pour un gay et il n’a apparemment, pas apprécié... »


Le guignol s’approchait dangereusement du renard, le regard haineux.


J’aurai du faire acteur... Qu’est-ce que je suis bon !


Revenir en haut Aller en bas
Mickael Wayne
Administrateur
avatar


Humeur : Observateur

Messages : 1488
Points : 1489
Réputation : 230

Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Assigné à domicile

MessageSujet: Re: [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]    Mar 7 Avr - 22:55


St Patrick



Un fracas et un mouvement précipité me tendent à l’extrême. Je crois à une attaque quand il s’agit d’un jeune homme sans doute saoul qui s’écrase sur notre table.

- Je... Je suis vraiment désolé ! S’exclame-t-il. Je crois qu’il a cru que je le prenais pour un gay et il n’a apparemment, pas apprécié...

Mes mains sont crispées mais la tension est dirigée vers le fautif. Un homme à l’allure négligée, ses muscles gonflés auraient pu sérieusement blesser celui qui vient d’encaisser le coup dans la mâchoire.

Sans vergogne, il s’apprête à le frapper à nouveau. Il est en face de moi, je vois clairement que l’alcool et la haine guident son geste. Je me lève aussitôt et son poing tendu s’écrase dans la paume de ma main. Je lui tords le bras et envoie toute ma force dans la frappe que j’écrase contre son buste. Il recule d’un bon mètre en direction de la sortie.

- On ne cherche pas les ennuis ici, dis-je. Passe ta soirée ailleurs.

Il tourne la tête vers le jeune homme qu’il a frappé. Aussitôt sa colère semble ressurgir. Je le stoppe avant qu’il ne lui fonce dessus. Les autres clients du bar remarquent la scène. La musique se tait car le violoniste s’arrête lorsqu’il entend les propos haineux du baraqué sans once de jugeote. Les propos sont clairement homophobes. Je vois Matrim tressaillir tandis que Chad est déjà debout prêt à intervenir. Je ne souhaite pas une bagarre, la soirée finirait sur une fausse note.

J’oblige l’homme à sortir du bar mais le suis pour m’assurer qu’il ne commette pas un faux pas. C’est ce qu’il fait en m’attaquant alors qu’il croit mon attention orientée vers mes amis. Matrim notamment, sensible et blessé par une intervention de la sorte.

Ma chemise a beau être de bonne facture, sa poigne trop vive a arraché quelques boutons. Je me défais sans mal de son emprise et regarde Chad gêné. J’enlève le vêtement pour ne pas l’abimer davantage. Ça aurait fait sourire Chad si le comportement de cet homme ne l’énervait pas également. Je lui adresse un clin d’œil pour le rassurer. Je le maitrise, c’est ce que je dis implicitement.

J’ai vu Matrim touché qu’on puisse tenir encore de tels propos de nos jours. Et d’autres clients ont la même mine offusquée. La différence effraie. Pour moi c’est une force, ma vie n’a jamais été normale. Je connais tout de même le bonheur et quelques moments paisibles d’un quotidien ordinaire.

Les nouvelles insultes n’ont pas d’effet sur moi, ma colère gronde pour une autre raison. Il n’est que l’artefact d’une haine commune à beaucoup. Comment peut-on briser les gens pour des paroles ou des actes violents ?

J’ai en tête ce qui est arrivé à mes parents, puis à Chad et à ces personnes qui en quelques minutes ont été choquées par des mots. Alors je frappe. Pour mettre à terre, clore la discussion qui n’en est pas une.

- Dégage de là ! Ordonne-je.

Le bougre insiste, les veines pulsent dans son cou de bœuf. Il souffle, se masse l’épaule froissée d’avoir rencontré le vide alors qu’il voulait m’atteindre avec force. Je m’amuse à exulter ma colère en l’esquivant plus qu’en frappant. Mais les coups que je porte font mal. Ce que je souhaite. Je laisse s’entrouvrir le coffre que mon sang froid garde habituellement fermé. À l’intérieur ma rage, mon indignation et mon désir de vengeance brûlent comme au premier jour. J’expire et frappe à nouveau. Mais le brasier ne diminue pas.

Je crois que Chad intervient davantage pour me calmer que pour chasser l’homme qui ne se ravise que tardivement. Mon loup est aussi fort que moi et défend les mêmes principes.

« Je n'aime pas le mot tolérance, mais je n'en trouve pas de meilleur. »
Gandhi



(c) Fiche par Mafdet


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chad Wilder

avatar


Humeur : vengeresque

Messages : 994
Points : 1012
Réputation : 97
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]    Mer 8 Avr - 17:18











Saint Patrick


La soirée est agréable. Les discussions vont bon train. Entre les projets de Matrim, les miens et ceux de Matthias, on a de quoi échanger et confronter nos idées et nos aspirations. Mick nous écoute attentivement et donne son avis clairement pertinent. S’il connait mes projets par cœur pour m’y voir bosser dessus, il sait avoir ce regard extérieur et neutre. Une impartialité qui donne une force à ses remarques. On a recommandé une tournée, cette fois Mick a pris une boisson sans alcool. En toute circonstance il reste raisonnable, ne s’autorisant aucun excès qui pourrait le rendre vulnérable. Je m’attriste de cette retenue forcée, il ne vit pas, il survit.

Alors que Matrim en fait des tonnes sur le mystère qu’il nous prépare pour la sculpture qu’il veut faire de Mick et moi, je réalise qu’un de nous quatre n’a pas de projet sur lequel parler. Mick n’a que sa quête pour s’occuper l’esprit, pas de travail, ni d’études. Il m’avait vaguement parlé de s’inscrire au campus, mais le sujet n’avait pas été abordé de nouveau. Je n’avais pas osé remettre ce sujet sur le tapis, par peur de le blesser, qu’il culpabilise et se sente égoïste avec cette recherche de son passé qui l’obnubilait. Je sais que m’accepter dans sa vie a été un grand pas. Il avait même demandé la présence de Maxence à San Francisco, preuve qu’il voulait bien s’en remettre à autrui dans certaines conditions. Mais en nous écoutant nous enthousiasmer sur nos projets respectifs, j’avais peur qui se sente vivre par procuration.

Je me taisais depuis quelques minutes, les regardant et les écoutant débattre sur une affaire d’appareil photo. Que savais-je de Mick ? De ses envies mis à part qu’il était content de m’avoir près de lui et de cette quêtes qui lui empli l’esprit. Avec son parcours chaotique, je ne sais même pas quelles études il aimerait reprendre, ni quel métier il souhaiterait exercer le jour où enfin le mystère de son passé sera élucidé et vengé. Je m’aperçois avec un pincement au cœur que je ne connais pas vraiment l’homme avec qui je dors, alors qu’à l’inverse il connait toutes mes envies, mes espoirs futurs et ce qui fait ce que je suis. Je ne lui en veux pas, mais en savoir plus sur ce qu’il est me permettrais de l’aimer mieux. Mais a-t-il lui-même les réponses aux questions que je me pose ?

- Je... Je suis vraiment désolé ! Je crois qu’il a cru que je le prenais pour un gay et il n’a apparemment, pas apprécié...

Un mec vient d’atterrir sur notre table. D’emblée je n’aime pas ce qu’il dégage et je vois que Matthias a la même réaction que moi au coup d’œil qu’on échange. S’il y a bien un animal que le loup déteste, c’est bien le renard…

L’Isatis s’efface devant un type qui est l’archétype du connard de première. Celui-ci semble vouloir le cogner de nouveau, mais Mick réagit au quart de tour. Avec sa fluidité habituelle, il arrive à éloigner le type.

- On ne cherche pas les ennuis ici, dit Mick. Passe ta soirée ailleurs.

Il n’a pas fini sa phrase que je sais déjà que ça va finir en bagarre. Je me lève à mon tour tout en pressant l’épaule de Matrim dans un geste rassurant. Certains mots blessent bien plus que les poings. Et ce sale type vient clairement de faire foirer un superbe moment que l’on passait ensemble. Mick se montre clairement offensif, trop même. Je sais qu’il se veut protecteur pour moi, ou même Matrim qu’il sait à la fois fort et fragile comme un enfant. Je regarde les gens pour m’assurer que cette altercation ne va pas avoir un effet boule de neige. Mais l’ambiance était assez bonne enfant et les protestations qui fusent sont clairement contre le type qui nous agresse.

Mick a eu la présence d’esprit de sortir, je le suis. Je ne sais pas comment réagir. Je dois le stopper car ce type n’a aucune chance contre lui. Les « PD » comme il dit ont des poings et savent très bien s’en servir. L’affrontement se poursuit, les boutons de la chemise de Mick volent si bien qu’il la retire. Au regard qu’il me lance, je comprends qu’il va se lâcher. Je voudrai lui rappeler qu’il est en liberté conditionnelle, mais il y a trop de témoin. L’autre énervé comprend sa peine, il s’épuise en essayant de frapper Mick qui esquive sans mal. Comme il ne peut l’atteindre physiquement, les insultes homophobes fusent. Je ne sais pas ce qui me fait réagir, l’autre connard et ses insultes ou la rage de Mick qui devient clairement dangereuse pour lui-même.

J’attrape son poing avant qu’il ne vienne s’encastrer dans la figure du chercheur de bagarre. Dans le même temps, j’attrape le poignet de l’autre et serre un peu fort, suffisamment pour le faire gueuler de douleur. Je presse la main de Mick en signe d’apaisement, je ne lui en veux de s’être laisser emporter, car moi-même j’ai du mal à retenir mon poing. Brusquement je me penche vers l’oreille du casse pied et lui susurre quelques mots doux.

- Je te propose de t’en aller de là vite fait. Car si je te rattrape… qui sait tu pourrais aimer ça et jouir comme jamais.

Ma voix est rauque, je maitrise ma transformation, mais il sent ma force. Sa colère retombe. Il a compris que je viens de lui éviter le pire et encore, il n’imagine même pas à quoi il s’est attaqué avec nous quatre. Je le lâche, il me défie du regard et s’en va sous la huée de quelques consommateurs. Il n’avait pas le public avec lui. Je me demande comment ça aurait tourné, si une partie des gens l’avaient suivi dans cette haine aveugle…

- Loulou… Dis-je à Mick qui remet sa chemise. Tu pourrais me réserver tes exhibitions corporelles continuais-je en matant ostensiblement ses abdos.

Je passe ma main sur sa nuque et l’attire pour l’embrasser, ce qui nous vaut quelques sifflets. Alors qu’on retourne à l’intérieur, je capte un regard à travers la vitrine… le fox…


© Fiche par Mafdet Mahes


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]    Dim 12 Avr - 13:16




Porte bonheur


Chad & les M&m's
Je revenai vers mes amis, quand j’entendis ma chanson passer. Ils avaient été rapides… J’adorai cette soirée, l’ambiance, les rires, et j’étais vraiment bien, assis avec eux… Matthias semblait ravis aussi, bien que perturbé. Je n’en comprenais toujours pas les raisons, mais je n’eus pas le temps de me poser ces questions-là.
Un type atterris avec grand fracas sur notre table, en s’excusant et en se tenant la mâchoire. Je fronçais les sourcils, tournant d’instinct la tête vers l’endroit d’où il avait été ainsi expulsé violemment. Une sorte de bourrin imbibé semblait vouloir continuer ce qu’il avait commencé avec lui. Et visiblement ce qui ne lui plaisait pas venait de l’orientation sexuelle du jeune homme sur notre table. J’étais outré. Comment pouvais-t-on être aussi con à notre époque ? J’étais à mon tour assez tendu, avec l’envie, sans savoir comment, de protéger mes amis. Ma main se resserra sur celle de Matthias. C’était ridicule de ma part, Mick, Chad et Matthias n’avaient absolument pas besoin de moi pour se défendre, mais ils faisaient maintenant parti de mon monde.

Je ferai ce qui était en mon pouvoir pour les préserver, et empêcher qu’on me les enlève.
Alors que le sale type s’apprêtai à cogner de nouveau, Mick se releva d’un mouvement souple et bloqua son poing, avant de le repousser de façon experte. Je n’avais jamais vu Mick en action, mais tout ce que j’avais supputé sur lui venait se confirmer. Son corps était tendu, ses mouvements maitrisés, il savait se battre, et sans doute depuis longtemps, et en s’étant entrainé volontairement pour ça.

- On ne cherche pas les ennuis ici, dit-il. Passe ta soirée ailleurs. Il monta encore d’un cran dans mon estime, ce qui mettait la barre haute. Il savait se battre, mais ne cherchait pas à le faire. Mon admiration pour lui n’en fut que plus renforcée.

La musique s’arrête, et tout le monde semble choqué par les propos du type. Ceux-ci m’atteignent en plein cœur, me blessant aussi surement qu’un couteau. Chad se lève, également tendu. Lui, je sais déjà de quoi il est capable, j’ai quelques petites cicatrices qui me le rappellent. Je ne lui en veux pas, c’était entièrement ma faute. Et puis j’ai déjà plaisanté avec lui à ce sujet, lui disant que notre rencontre m’avait marquée. Il avait été gêné mais mon rire avait été communicatif.

Mick me regarde, compatissant, et je suis de nouveau touché par ce petit signe de rien du tout, mais qui veut dire beaucoup pour moi. Chad a également une pensée pour moi, me pressant l’épaule, compatissant. Ce ne sont pas des amis par défaut, ils s’inquiètent pour moi, ils s’intéressent vraiment à moi. Mais je suis énervé, et je me sens inutile. Non pas parce que je ne sais pas me battre, ni faire du mal, mais parce que j’ai peur des dérives. Si je lâche la bride à ma colère, je ne sais pas où elle m’entrainera. Mick est alors obligé de se débarrasser de sa chemise, pour ne pas qu’elle se déchire encore plus. Si la situation n’était pas aussi tendue, j’aurai réellement apprécié la vue. Mais dans un coin de mon esprit, je notai qu’il fallait absolument que j’insiste pour le shooting.

Mais pour autant, la raclure ne semble pas entendre raison. Alors que je les suis des yeux, Mick entraine la brute dehors, et ils se battent soudain réellement. Je ne sais pas quoi faire, je me suis levé également, mal  à l’aise, je lâche la main de Matthias, pour qu’il n’y ait pas d’entrave, au cas où il doive s’en mêler… Je n’en suis pas sûr, mais tout dans l’attitude de Matthias m’indique qu’il s’attendait à ça…

Je les ai suivis dehors. Le combat est presque hypnotique. Mick danse. Il esquive, il porte des coups qui font mouche, épuisant à vue d’œil son adversaire. Mais ce qui me frappe, moi, c’est que je vois la force de l’habitude dans les gestes de Mick. Et un certain plaisir également à refaire ces pas appris par cœur.. Chad intervient, et je comprends son geste. Il le fait pour protéger Mick. Peut-être de lui-même.

Je ne sais pas ce qu’il dit à l’oreille du type, mais je vois Matthias se retenir de rire. Mes muscles sont tendus, je suis prêt.. Mais je n’en ai pas besoin, le type semble vouloir partir sans demander son reste. Il part la queue entre les jambes, ce qui est déjà un exploit, je n’en aurait pas mis ma main à couper quelques minutes plus tôt. Les gens le huent, preuve qu’ils sont de notre côté.

Je me tourne vers Matthias. Il semble soulagé… Alors que Chad embrasse Mick, les gens sifflent, appréciateurs. Je regarde Matthias, lui promettant milles délices, mais plus tard. C’est le moment pour Chad et Mick. Quand nous rentrons, le type qui avait atterri sur notre table souris. Mais d’un sourire dérangeant. Au regard de Matthias et de Chad, je comprends qu’ils ne l’aime pas…. Impulsivement, je serre la bille dans ma poche. Aura de peur. Non.. Je ne l’utiliserai pas. Je ressors la main, et viens la caler sur la nuque de Matthias. C’est là qu’est sa place…


(c) Fiche par Mafdet

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]    Dim 12 Avr - 16:51







« Oui, je ne pensais pas qu’il y aurait autant de monde. D’ailleurs monsieur Valentine, ne croyez vous pas qu’il serait temps que vous arrêtiez de me vouvoyer ? Nous vivons ensemble depuis presque deux mois !

Braise sourit à la remarque de son hôte. Il était vrai qu’il avait la fâcheuse tendance à ne pas mettre trop de proximité avec quiconque. Cela venant du fait qu’il ne restait jamais très longtemps au même endroit. Et pour cause, la proximité amène les sentiments, même simplement amicaux et voir les personnes que l’on apprécie vivre, vieillir et mourir sans que l’on ne puisse rien faire alors que l’on est quasiment immortel à de quoi vous repousser à étaler vos émotions. C’est la raison de la distance minimale que le phoenix gardait avec toutes les personnes qu’il rencontrait.

- Vous avez peut-être raison Mademoiselle Haime. J’ai eu une éducation, disons... A l’ancienne. Néanmoins, j’essaierai de faire des efforts, je vous le promets. »

Sur ces mots, il but une gorgée de sa bière avant de sentir un regard pesant se poser sur lui. Il tourna la tête et se retrouva face à une jeune fille blonde, les yeux noisette, les joues légèrement roses, qui lui souriait malicieusement. Et il était inutile au phoenix de se servir de sa vision thermique pour sentir la chaleur qui émanait de cette dernière. Elle était sûrement l’une des causes majeures du réchauffement climatique planétaire à elle toute seule. Alors, avec l’alcool qui coulait à flot dans cette soirée, la refroidir allait s’avérer compliqué...

«  Excusez-moi, dit-il en s’adressant à elle, je peux vous aider ?

Elle s’esclaffa d’un rire un peu idiot avant de se rapprocher encore de l’incarné. Avec un geste sensuel, elle délia délicatement les doigts de Braise afin de s’emparer de son verre et le porta à ses lèvres pulpeuses. Ses yeux en forme d’amandes plantés dans ceux du jeune homme, elle avala une petit gorgée avant de reposer le verre sur le comptoir.

- Elle a un petit arrière-goût de vous, je la préfère comme ça.

Elle était quasiment collée à lui, sa poitrine opulente se soulevait à un rythme régulier et frôlait à chaque mouvement l’épaule de l’incarné. Celui-ci tenta désespérément d’envoyer un appel à l’aide envers Fhury mais cette dernière se contenta de lui sourire avec un regard qui signifiait simplement : « Débrouille-toi, je trouve ça trop drôle. »

Il lui fallait un truc à boire et la bimbo venait de tremper ses lèvres dans sa bière. Il lui fallait autre chose. Et de plus fort.

La soirée allait s’annoncer compliquée...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]    Mer 15 Avr - 18:36





ELLE





Mes doigts glissent sur les cordes comme de l'eau sur de la glace. Mon archet est comparable à une brise sur une plaine verdoyante Irlandaise. Je finis ma première reprise sur une pose théâtrale.
Je décolle ma tête du violon et cherche Make du regard. Mais ne le trouve pas. Je vis juste des boucle brunes qui me rappelle de bon et mauvais souvenir.
Je sors de scène a la recherche de mon homme, je prend la directions du bar, je demande au jeune serveur, si il ne l'a pas vus.
Je me retourne et je croise les yeux vert émeraude de ma génitrice, ma mère est là, devant moi... Elle me regarde le sourire au lèvre. Je ne comprend pas trop. Mais que fait-elle ici? Elle qui m'a lâchement abandonné après la mort de papa!

Je la regarde droit dans les yeux, et un serveur me dit qu'il a vus mon copain rentré dans les toilettes. Je fixe encore ma mère et lui dit:

-Je te souhaiterais pas de passer une bonne soirée, mais ne vient pas bousillé la mienne. Et ne t'approche pas de mon homme, il est a moi et je ne partage pas !!!

Je lui lance un regard sévère et je lui tourne le dos et prend la direction des toilettes. Je sais et sens qu'elle me suit, mais je n'y prête pas attention. J'arrive devant la porte des toilettes, je toc doucement et demande:

-C'est toi Make???

Je reste la, l'oreille collé a la porte pour entendre une réponse...


ゥ Fiche par Mafdet MAHES
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]    Mer 15 Avr - 21:36



Évent à Sainte - Patrick


"Make Allen&Masson Imala(tout le monde)"


J'ai sentie la présence de Mason avant même qu'il cogne à la porte, j'ai soupiré après ses paroles. Oui c'est bien moi, qui voulais- tu que ça soit d'autre, je me regarde à nouveau dans le miroir il ne fallait vraiment pas ,qu'il ouvre la porte ou que je lui ouvre. Quelles créatures nous étions les loups -garou déjà que je suis ,devenue bêta en plus j'aimais bien mon rôle. Mais c'est à savoir si Mason va continuer à m'aimer s'il sait que je suis un loup, surtout que je pourrais avoir aussi la forme d'un vrai loup. Je ne savais vraiment pas quoi répondre et en plusse, il manquait toute la soirée à cause de moi. J'ai soupiré puis marché de long en large avant de regarder mes griffes, bon il le fallait tôt ou tard. J'ai soupiré et je lui ai ouvert la porte, avant de le prendre et de le plaquer au mur et j'ai ensuite barré la porte. Je regarde rapidement avant de lui faire dos, je mît mes mains sur le mur et j'ai soupiré longuement.


- Oui et c'est encore moi ! Voilà ce que je suis réellement ... Cela reste entre nous !


Je me suis retourné puis fixa le regard de celui -ci avec mon regard de bêta, je me demandais vraiment ce qu'allait me dire celui -ci.Soudainement je sentie une autre odeur, je regarde alors Masson intensément en voulant dire si cette personne il la connaissait. Mais bon une chance que j'avais barrée la serrure, à moins qu'elle soit capable de la débarrer. Mais seul moi ici pressent était capable , si Mason ne voudrait pas le faire. Moi j'avais ma force de loup et seul moi et tous les loups ont cette force. Mais il y avait le danger que d'autre me voies , comme cela et m'attaque où que j'allais les attaquer ou ils allaient me fuirent. J'ai soupiré et une légère larme venais couler sur ma joue, oui être loup -garou était difficile, surtout quand je venais d'arriver dans une nouvelle ville. De plus, la fin de mon passé qui s'était terminé abruptement et qui avait mît fin à ce que j'aimais le plus. Mais bon j'espérais qu'un jour cela recommencera.


fiche par Maguitte2008.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]    Jeu 16 Avr - 16:06





ST VAL




Make m'ouvre la porte, j'entre et il la claque je sursaute. Il se tourne vers moi et il me montre son visage. Ses yeux brille d'un orange surnaturelle.
En parlant de surnaturelle je sens ma mère derrière la porte. JE le regarde, il me dit un truc mais je suis fasciné par ses yeux. Je le voix qui perd patience, je le pousse contre le mur et l'embrasse avec amour. Je lui dit de se calmer de respiré et de répéter après moi :
-le cycle de la vie : naissance, vie, mort. Tous a l'unisson tourne.

Je lui répète la phrase plusieurs fois et lui demande de me l'a répété...

Je sens son pouls se calmer, je l'embrasse et ouvre le loquet de la porte. Je le tire avec moi, au dehors, je lance un regard furieux a ma mère et sors du bar.

Je prend un grande respiration, laisse mes yeux devenir vert, et les pupilles se fendre, pour lui montré que je suis avec lui.
Je sens ma mère nous suivre, je la laisse faire. Je sais ce qu'elle veut, me connaître, en gros elle me veut. Mais elle ne m'auras pas. Je ne lui appartient pas, je suis a Make.
Je le regarde et l'embrasse avec amour


ゥ Fiche par Mafdet MAHES
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]    Ven 17 Avr - 1:38



Sainte -Patrick


"Make Allen & Mason Imala"


Oui tout cela était bien vrai, je le regarde et je répète la phrase comme qu'il voulais. Je soupira parla suite je baissa ma tête et je soupira et des larmes venais couler, je détourna le regard. Oui la mot comme la mort de mes parents tour le monde meurt un jour de tout façon, et quand cela arrive une personne viens de naître. Quand que Mason ouvre la porte automatiquement je sursauta et j'essayais de lui en n'empêcher, mais je n'avais pas réussi. Soudainement j'aperçut la mère de Mason alors je fixa en direction de la sortie du bar. Je fit savoir bien vite à Mason qu'il ne fallait que personne ,me voie comme cela.




Je soupira et ensuite je répond à son baiser. Je recula un peu enfin et je lui sourit mais bon , au moins il était avec moi. Enfin je le regarde et je lui fit signe de la main, je devais partir. J'allais aller chez nous j'avais beaucoup de choses à faire la bas. Je le remerci de loin de cette soirée, je n'oublierait jamais celle -ci. Avec les autres personne de la ville et avec mon Mason a moi. Même si ont n'étais pas ensemble je voulait dire de la même meute et tout, ont réussissait à se voir quand même, c'étais cela le principale. Mia il y vais une seule chose je ne voulais plus voir sa mère quand je suis en loup. Je partie alors vers ma maison mais rapidement, pour ne pas me faire voir, par d'autres personnes.


( merci à Masson est aux autres pour cette Évent c'est mon dernier poste)


fiche par Maguitte2008.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] La saint Patrick dans un bar pas tout a fait irlandais [feat all]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [EVENT] La Saint Patrick
» [Event] La Saint Patrick
» Quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur.
» SAINT-PATRICK'S DAY
» [Scénario I] Festival de la Saint Patrick - Arrivée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Out of Beacon Hills :: Réalité alternative (Hors RP) :: Beacon Hills-
Sauter vers: