AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
13 novembre 2017

Les Admin


►►►◄◄◄br />
Cassian Norton


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
14 octobre 2017

Maxine Evans


►►►◄◄◄br />
Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

  FIND ME - Pris en otage [Stiles & Cie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 768
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: FIND ME - Pris en otage [Stiles & Cie]   Sam 21 Fév - 11:05

Dans cette pièce noir et humide, ou une odeur putride plombait l'atmosphère, enrobait le jeune homme qui gisait, évanouit, sur le sol. Lorsqu'il ouvrit les yeux, il eu du mal à s'habituer à l'obscurité pesante. Des milliers de questions vinrent encombrer son esprit. " Où était-il ? Comment était-il arrivé ici ? Qui l'avait emmener ? Que faisait-il ici ? Qu'avait-il lui arrivé ? Quelqu'un était-il au courant ? " John observa autour de lui dans l'espoir de comprendre ce qui lui arrivait. La pièce ressemblait à une espèce de cave voûtait, une faible lumière s'échappait de quelque troue. L'endroit était désordonné et étroit. D'où venait cet odeur infâme ressemblant aux pestilences du sang. Le jeune homme sentit soudain qu'une douleur poignante lui serrait la jambe lorsqu'il la déplaça de l'autre côté, il comprit alors d'où venait l'odeur horripilante qui imprégnait l'air. Son sang à lui. Les souvenirs lui revint tout à coup. Il était entrain de marcher dans la rue, quand un garçon, qui le suivait depuis quelque temps le persécuta, il comprit à son orra que ce garçon n'était pas un simple humain. Il fronça des sourcils et se mit en position d'attaque, les points en avant, cherchant dans tout les sens où il était, quand soudain, une bande d'onnis l'avaient entouré. Puis plus rien. Et maintenant il était là, ce garçon n'était pas humain, alors qu'était-il ? Une image effroyable lui vint à l'esprit, non ce n'est pas possible pensa-t-il.. C'était un nokitsune ! Oh non, merde merde, dans quel merde j'me suis encore fourré ? Songea le jeune homme à bord de la panique. Il savait comment cela fonctionnait. Bientôt il ne serait plus qu'un ancien souvenir égaré à peine existant et pourtant il avait bien connu trois siècles ou cinq, il ne savait même plus tellement le temps avait coulé vite. Toute ces années à s'être entraîner dur, à avoir souffert pour finalement finir aussi ridiculement ? Où était cet homme étrange au regard pénétrant.
John tenta de se lever, mes ses jambes, épuisés, céda sous son poids. Que lui avait administré le garçon ? De l’anesthésiant. Il grogna de contrariété. Il ne restait plus qu'une solution, peut-être que quelqu'un l'entendrait dans cet salle sombre ? Il hurla, de toute ses forces il hurla. "S'IL VOUS PLAIT ! AIDEZ MOI ! S'IL VOUS PLAIT !" Son cris s'éleva au dessus du brouhaha répétitif d'un moteur qui tournait depuis qu'il s'était réveillé, mais cela suffira-t-il à attirer quelqu'un vers lui ? Et si le garçon n'était pas loin ? Pourquoi ne l'avait-t-il pas achevait tout de suite ? Pourquoi attendre, John n'en pouvait plus, son sang continuait à couler, l'odeur était de plus en plus pesante et insupportable, il sentait qu'il ne tiendrait pas longtemps. Il n'y avait aucune présence d'eau pour le sauver.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 768
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: FIND ME - Pris en otage [Stiles & Cie]   Sam 21 Fév - 11:06




Find Me: Pris en Otage
Tail after tail




Comme il est facile de tromper. Le mensonge n’est pas reconnu à sa juste valeur. C’est un art. Un art qu’il ne faut jamais cesser d’exercer si l’on souhaite atteindre l’excellence. C’est un art e spécialité pour lequel un entraînement assidu est indispensable. Le mensonge est divers et sa diversité est belle. Omission, protection, valorisation, culpabilité, arrogance, manipulation…

L’on ment par omission souvent pour atténuer le malheur. Le moins est dit pour que l’idée fasse son chemin, puis le plus est révélé et ne cause, tout au plus, qu’une indignation. Le mensonge pour protéger. Hypocrisie totale, défaut humain, stupidité douloureuse. Du petit mensonge qui édulcore la vie d’un enfant, l’humain passe bien vite à ces mensonges soi-disant pour protéger les autres. Ce sont des mensonges de lâches incertains. Protéger l’autre n’est que la vérité du couard. Il y a aussi le mensonge du coupable. Celui qui craint la critique et le reproche. Rejeter la faute sur l’autre est mal. Voilà qui le rend plus coupable encore. Souffre-t-il de la culpabilité du mensonge ? Non, l’homme est bien trop orgueilleux pour se sentir coupable de mettre un autre sur l’échafaud. Le menteur arrogant est d’un autre genre. Beaucoup plus amusant. Il ment parce qu’il le peut. Il joue, mais il n’a pas de but, ce qui le rend un peu lassant. Vient enfin le manipulateur, comme moi. Celui qui ment intelligemment, qui sait mettre de la conviction dans ses mensonges. Le manipulateur est un génie. Je suis un génie. Peux-tu dire le contraire ? Toi qui t’es jeté dans mes filets comme un éperdu ?

Tiens, le voilà qui se réveille.


"S'IL VOUS PLAIT ! AIDEZ MOI ! S'IL VOUS PLAIT !

- « Ne te fatigue pas. ta voix humaine ne portera pas suffisamment loi mon petit Kistune. »

Je fais un geste de mains et des hommes l’attrapent par les épaules et le mette sur une chaise où ils le ligotent.

- « Ne t’inquiètes pas. Ce ne sont pas des Oni, ce sont des Kagekaï. Des fanatiques des Nogistune. Il y a des fanatiques de tout. Ceux-là me servent. Ce ne sont que des humains mais leur extrémisme peut s’avérer dangereux si tu essayes de fuir.

Je rapproche une chaise et m’assoie face à lui.

- « Je t’ai longuement observé mon petit Kitsune. Mon coup de maître de la dernière fois m’en a laissé le temps. Faire l’amour à cette coyote a éloigné ce loup qui ose réveiller mon humain à tout bout de champ. Et mon petit jeu de piste d’avant la Lune Rousse occupe encore le vrai alpha et sa meute ridicule. Ainsi, j’ai pu venir te voir. J’ai pu t’analyser. J’ai bien pensé à te jouer un tour, à feindre la panique en te parlant d’une amie en danger, mais tu es trop alerte pour qu’une telle ruse fonctionne. Alors je me suis contenté de la bonne vieille attaque en force. Et te voilà. Enfin, tu dois surement te demander d’où sortent ces Oni. Nous les Nogitsune ne pouvons pas briser nos queues comme vous. Mais nous pouvons vous les voler. Chaque queue que nous vous arrachons provoque une souffrance des plus délectables.

Je me lève, écarte a chaise et je disparais dans l’ombre pour aller chercher mon repas actuel. Je tire la chaise qui crisse dans un bruit horrible et lorsque je la lâche, elle récupère lourdement son équilibre sur quatre pieds. Ligotée à cette chaise, une jeune femme, rousse.

- « John, je te présente Kenza. Kenza, je te présente John. Comme tu peux le voir, John, Kenza commence à avoir du mal à garder les yeux ouverts. C’est compréhensible cela dit. Les cinq Oni qui t’ont maîtrisés viennent d’elle voies-tu ? Les Kagekai me l’avaient gardée bien au chaud en attendant que je me réveille. Et tu imagines bien qu’après tant d’années d’inactivité, j’avais très faim. Quelques semaines ont suffi pour que je la mette dans cet état. Mais rassure-toi, je saurais me faire plus patient avec toi. Tu dois me tenir jusqu’à ce que je trouve un autre kitsune avec suffisamment de queues, ou dans le cas échéant, jusqu’à ce que la petite japonaise en possède suffisamment.


- « Je croyais que vous aimiez les nouveaux nés, marmonne kenza.

- « D’abord, nous n’aimons pas tous cela. Mais comme Grey, j’aime arraché les bébés renards à leur parents. Je me nourris du tendre enfant comme de la peine des parents. Kira est encore jeune mais le sceau que ce sale loup-dieu lui a apposé la protège encore. Je ne peux pas m’en servir. Quand elle saura vraiment se contrôler, c’est que le sceau aurait entièrement disparu. Et je pourrais la dévorer. Ne t’en fais pas, c’est au programme.


- « Le loup-dieu ? Luka… »

Cette garce affiche un sourire. Sa suffisance me mets hors de moi et je la frappe.

- « Ferme-la ! »

A ce moment-là, une petite sonnerie retentit. Je sors mon téléphone et je découvre un accusé de réception. Un message envoyé à la meute entière ? Stiles...Ce fichu humain à envoyé notre position.


Ton temps est compté renard ! Ils vont te trouver et ils vont te dépecer !me dit-il.

Dans ma rage, je décide de prendre une nouvelle queue à Kenza. Son hurlement me fait frissonner de plaisir. Un véritable délice. Je la frappe à nouveau et je sors de cette pièce. Les kagekai monteront la garde. Je dois préparer l’attaque de Scott et surtout mon départ. Maintenant que j’ai un dîner pour quelques années, je peux partir sans crainte !

///////
Kenza
Les kagekaï n’ont ordre d’intervenir qu’en cas de problème, mais ils sont stupides, et puisqu’ils n’ont pas ordre d’interdire les bavardages, ils ne le feront pas. Kenza était une femme au sourire incroyable, pleine de vitalité, jusqu’à son enlèvement.

- « Alors ? Tu connais quelqu’un qui te rapproche du danger, ou c’est juste la faute à pas de bol ? » demande Kenza à John entre deux gémissements.

- « En tout cas, ne t’en fais pas. Ce Nogitsune ne devrait pas connaître l’existence de Luka, le fameux loup-dieu. Il en a parlé, ça veut dire qu’il est dans le coin. Il va le dégommer t’inquiète. »

Elle tousse. Elle est gravement blessée et il ne lui reste plus qu’une queue ce qui ralentit considérablement la guérison.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Derek Hale
Administrateur
avatar

Humeur : Tourné vers l'avenir
Messages : 4696
Réputation : 196
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: FIND ME - Pris en otage [Stiles & Cie]   Sam 21 Fév - 11:07







Espoir

Derek & Scott’pack
L’espoir, j’avais enfin un espoir quand nous avions enfin compris que Stiles était possédé par ce renard. Tous les éléments s’étaient rangés en ordre, comme la raison pour quoi l’image de son scanner correspondait en tout point à celui de sa mère. La maladie n’avait été qu’une illusion, la projection de cet esprit fourbe qu’était le Nogitsune. Stiles n’était pas malade, il était possédé. D’une condamnation irrévocable on passait à une situation potentiellement solvable.

J’espérai beaucoup de Luka avec qui j’avais longuement parlé après les tristes événements de la lune rousse. Celle-ci aura fait beaucoup de ravage. Le premier à en être atteint le plus durement fut Scott. Lui qui s’était élevé seul au rang d’alpha par son altruisme, vivait une période bien sombre avec son loup. Depuis, les seuls moments où j’apercevais Scott à peu près serein, c’est quand cette japonaise était proche de lui. J’espérai que celui que je considérai comme un frère, allait réussir à composer avec ce qui lui tombait dessus et également trouver le fils conducteur de sa vie.

Ces derniers temps avaient été éprouvants, Stiles oscillait entre ses deux personnalités et il nous avait été difficile de savoir à qui on avait à faire. Il fallait démêler le vrai du faux. Le démon renard était rusé, mais sa noirceur le trahissait à mes yeux. Et finalement, Stiles réussi à nous donner les intentions du vrai coupable. Difficile de composer quand l’ennemi se trouve à l’intérieur même de nos rangs.

J’avançais prudemment, je savais que Luka n’était pas loin, la meute de Scott non plus. Mais je ne pouvais plus attendre, je voulais extirper ce renard du corps de celui que j’aimais plus que tout. J’espérais pouvoir le libérer.



(c) Fiche par Mafdet Mahes


I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 768
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: FIND ME - Pris en otage [Stiles & Cie]   Sam 21 Fév - 11:08

Combat



Je suis à la tanière avec Jay pour me remettre au jus. Il s’est passé beaucoup de choses depuis mon départ. En particulier avec Stiles. Les choses ont carrément dégénéré. Nous devons trouver un moyen de le sauver…de cet esprit, de lui-même. Scott travaille d’arrachepied à trouver une solution et nous, nous restons sur le qui-vive, prêts à agir à tout moment.

Lorsque je reçois le message de Stiles, comme tous les autres membres de la meute, je n’hésite pas une seconde avant de transmettre l’information à Chad. Il préviendra Derek s’il ne l’a pas déjà été. Jay et moi sommes habitués aux situations d’urgence, aussi lorsque nous descendons, quelques minutes plus tard, nous sommes prêts à partir. La meute est déjà rassemblée mais plus paniquée que prête. Un seul regard suffit à décider Scott. Nous n’avons pas le temps de monter un plan en béton.

Nous prenons la route. Je prends ma moto, Jay sa voiture et deux autres voitures sont nécessaires pour emmener tout le monde à l’adresse indiquée par Stiles. Lorsque nous arrivons, Derek et Luka sont déjà là. D’autres encore arrivent en renfort parmi lesquels Ruby et des membres de sa meute.
Quand nous arrivons, Stiles, non…le nogitsune, nous attend, calmement, entouré de deux Oni. Je n’aime pas son expression. Moi qui connais la monstruosité, j’ai peur de lui car cette expression me rappelle dangereusement celle de Shadowcat.

S'en suit il long discours du nogitsune durant lequel il prend Luka à partie en faisant venir une fille superbe mais qui n'en a visiblement plus pour longtemps. Pendant un instant j'ai bien cru que Luka allait tuer Stiles mais tout s'enchaîne. Le corps de la kitsune a tout juste le temps de toucher le sol que nous nous engageons dans le combat contre les Oni. Et lorsque l'on comprend que le Nogitsune essaye de filer, plus d'Oni viennent nous affronter. Nous laissons cela aux mains de Scott et nous contentons d'occuper les démons. Lorsque tout cela se termine, nous sommes tous épuisés. Nous avons perdus des gens que nous aimions ce soir. La douleur se répercute dans le coeur de tous les présents.



© Halloween sur Never-Utopia


[HRP: bon j'ai résumé à mort histoire de clore définitivement cette histoire, donc POV Miya, poste clos]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 768
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: FIND ME - Pris en otage [Stiles & Cie]   Sam 21 Fév - 11:10



Veille sur elles





Je n’ai cessé d’examiner les indices depuis que nous avons retrouvé Stiles. Le Nogitsune avait mis en place un véritable Cluedo géant. Il y avait de nombreux indices sur les kitsune et les Nogitsune. Leurs forces, leurs faiblesses, comment ils obtiennent leurs queues, comment ils peuvent la perdre et ce que cela provoque. Comment sont créés les Oni mais aussi l’existence de ces fanatiques qui se nomment eux-mêmes des Kagekaï. Les ouvrages que le Nogitsune avait mis en valeur nous avaient beaucoup renseignés sur le sujet. Pour lui, il s’agissait vraiment d’un jeu. Nous savions désormais que le seul moyen de le neutraliser, c’était de le changer. Mais, pouvait-on changer Stiles ? Avait-on le droit de lui faire ça ?
Il y avait ces photos que Raphael et Ruby avaient trouvées dans la tanière de Malia. Nous avons réussi à convaincre Ruby de ne rien dire à Luka. Mais nous avons déjà trop attendu et je ne manque pas de le faire remarquer à l’assemblée qui nous attend en bas.

- « Nous n’avons plus le loisir de songer à un plan construit. La vie de cette fille…Nous avons peut-être déjà trop attendu. »

Nous partons donc sans attendre et retrouvons les autres à l’adresse que nous avons reçu via le sms. Nous sommes nombreux mais rien ne garantit que cela soit suffisant. Et le regard du Nogitsune, ce regard sur Stiles, cela me fait peur. Cette soirée va marquer un tournant dans nos vies à tous. Je le sais. Dray, si certains d’entre nous te rejoignent ce soir, promets-moi de veiller sur eux.

Lorsque le combat commence, je suis en première ligne. Je me sers autant de mon arc que de mes armes et de mes crocs. Avec Allison en soutien à l'arc, et tous les autres loups, c'est possible, j'en suis sûre. Nous avons perdu la kitsune, mais nous pouvons sauver le kitsune mâle et Stiles! Oui, nous pouvons le sauver. Nous le devons. J'enchaîne les prises et les coups. Mes les flèches usuelles ne font que ralentir les Oni.

Sans savoir pourquoi, lorsque j'entends cette chaire déchirée, je sais. Je me retourne et je vois Allison s'effondrer. La rage me prend et je me fais sans pité. Ces humains qui suivent le Nogitsune et lui livrent des innocents, je vais tous les tuer... et je le fais. Pas un seul ne se relève après m'avoir affronté. Lorsque les choses se calment, mes jambes me lâche. Allison...quand je pense à toutes les discussion que nous avons eues à propos des arcs. Nous étions amies et elle n'est plus. Draven...prends soin d'elle! Miyavi vient me prendre dans ses bras. Et je perds la notion du temps.






[HRP: poste clos pour Jay]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 768
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: FIND ME - Pris en otage [Stiles & Cie]   Sam 21 Fév - 11:11


Deuil






Depuis la lune rousse, je passe beaucoup plus de temps avec Peter. Il devient mon ancre. Peu à peu, je sens que je m’accroche à lui de manière indéfectible. Je ne pourrais bientôt plus vivre sans lui. Je suis encore en train de penser à lui alors que je me prépare à quitter le bureau. Beaucoup de paperasse à gérer. Et le travail est ralenti depuis quelques temps. Depuis que le lien s’est brisé en fait. Je suis malade…la perte de mon ancre sans doute…

Je reçois un message de Chad. Un transfert. Je les transferts aussitôt au reste de la meute et n’attends pas plus pour me mettre en route. Sur le chemin, je pense à Luka. Il vient tout juste d’entrer dans la meute. Je n’ai pas voulu le mettre au courant pour les photos. Je voulais en savoir plus avant. Et Scott me l’avait demandé. Comme lui, je ne suis pas certaine que la patience que le loup blanc aurait en apprenant ça.

Une fois sur place, je comprends que cette soirée risque d’être sanglante. Je serre les dents. Stiles se tient devant nous, tout possédé par cet esprit incroyablement malfaisant. Rumple et Regina font presque pâle figure à côté de lui.

Je suis obligée de m'imposer pour empêcher Luka d'aller tuer Stiles mais je ne sais pas s'il me pardonnera un jour lorsque je vois la dénommée Kenza devenir flamme et sauver Stiles par ce sacrifice. Nous avons d'ailleurs bien failli le tuer...

Pendant le combat, je reste dehors. Je confie à Derek et Scott le soin d'en finir avec le Nogitsune. Les Oni sont puissant mais j'ai été une des capitaines de Lycaon et sans l'ancre que Snow était pour moi, ma louve est déchaînée, d'autant plus que je n'ai jamais été aussi proche de ma meute. Nous sommes tous plus fort depuis la lune rousse...mais il n'y a pas que ça. J'ai l'impression de guérir plus vite...Tout a changé et ce soir le changement sera plus radical encore.

La mort d'Allison nous met tous en rage et nous éliminons le reste de la menace sans éprouver de pitié. Je vais auprès de Luka pour le soutenir, mais je me sens impuissante de le voir ainsi souffrir. Le Nogitsune est mort, mais il a entraîné des gens bien avec lui.




© Halloween sur Never-Utopia



[HRP: pas terrible mais ça clos le poste pour Rubis]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 768
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: FIND ME - Pris en otage [Stiles & Cie]   Sam 21 Fév - 11:12




Pris en otage
Echec et Maths




Me voilà, attendant patiemment sur une pierre l’arrivée de mes invités. Évidemment, j’aurais préféré ne pas avoir à les accueillir, mais l’humain a réussi à les prévenir. S’ils ne sont pas trop stupides, ils vont arriver avant que je puisse m’éclipser. Ceci dit, je ne me fais pas trop de soucis. J’ai de quoi les retenir. Je relève la tête en les sentant arriver. Par précaution, deux Oni m’entourent, prêts à attaquer. D’autre attendent patiemment que je les autorise à s’amuser.

Les petits copains de l’humain arrivent enfin. D’abord l’amoureux éperdu. Puis les deux monstres chasseurs, le reste de la meute novice, puis le dieu- loup et tous les autres. J’esquisse un large sourire et je fais craquer ma nuque avant de prendre la parole.

- « Voilà les courageux compagnons du petits humains et tous leurs compères, même le loup-dieu.»

Le susnommé me regarde avec étonnement. Comment puis-je connaître son existence et surtout pourquoi est-ce que je la relève ? Je hausse les sourcils, affiche une expression exagérément surprise avant de me mettre à rire.

- « Quoi ? Tu veux dire qu’ils ne t’ont pas parlé des photos ? Ne fronce pas les sourcils comme ça, cela durcit affreusement ton visage. Je disais donc, les photos. Je les avais laissées dans la tanière de la petite coyote. En passant, Hale, cette petite est un délice au lit. Vraiment. Personne n’aurait pu résister. Comprends-le. Il était perdu, seul dans cet endroit affreux. Pourquoi l’as-tu laissé entrer ? Tu l’as abandonné. N’importe qui aurait eu besoin de réconfort. Ah…ce petit et ses pensées qui vont dans tous les sens…je ne sais même plus ce que je disais…Ouh mais ne grogne pas comme ça petit Luka. Tu as besoin d’attention, je vais t’en donner.

Je me lève et fais un signe de la main. Deux Kagekaï, ces humains qui me vénèrent, amène la kitsune. Elle tient à peine sur ses jambes. Elle a tenu jusque-là et va donc m’offrir un véritable festin. Le loup-dieu crie le nom de la pauvre créature que je tiens par les cheveux.

- « Et oui, tu as peut-être eu mon prédécesseur mais avant de succomber des mains de son meilleur ami, Grey a réussi à laisser à confier cette perle et quelques souvenirs aux Kagekaï. Tu imagines bien que j’ai tout récupéré avec empressement ! Quoi, pourquoi faites-vous cette tête tous ? Il ne vous a pas raconté ? Plusieurs Nogitsune sont apparus au cours de ces dernières décennies, mais ils étaient tous faibles et trop stupide pour s’en sortir. Tous sauf un. Son hôte s’appelait Grey. Et votre ami Luka ici présent avait pour mission de le tuer. Mais il était trop faible et il l’a laissé partir. Peu après un Nogitsune très puissant a pris la possession de Grey, mais ça, Luka ne l’a su que bien plus tard, lorsque Grey a tué un Kistune et qu’il a essayé de s’en prendre à yukimura mère et fille et surtout à Kenza. Les loups, je vous présente Kenza, Kenza, je te présente ceux qui vont te laisser mourir pour essayer de sauver mon hôte.

Je la redresse en la tirant par les cheveux et elle grogne.

- « Tu vas mourir ce soir, monstre, dit-elle.

- « J’en doute. Ah mais, je n’ai pas finis mon histoire, ce cher Luka, pour sauver Miss et Mrs Yukimura, a finalement accepter de tuer son meilleur ami. Et oui Scott, si tu veux me tuer, tu n’auras d’autres choix que d’assassiner ton meilleur ami.

Mais le loup-dieu ne me laisse pas le loisir de triturer le mental de Scott. Il commence déjà à se transformer. Il veut récupérer sa dulcinée. Trop tard. Je le toise avec un regard mauvais et je tends ma main. Un Kagekaï me tend une longue et épaisse aiguille noire. Je la manipule puis je la plante dans le corps de Kenza. Elle crie mais ce n’est pas suffisant. Je veux plus. Alors, je brise l’aiguille tandis qu’elle est encore dans son corps et là elle hurle de douleur. Je viens de lui arracher sa dernière queue.

- « Il est trop tard pour toi, Kenza. Je t’ai arraché tes sept queues. Tu ne peux plus guérir. Tu vas mourir ici. Je me sens d’humeur charitable…je vais abréger tes souffrances dès maintenant.»

J’enlace sa taille et la tourne face à moi. Luka se met à hurler car il sait exactement ce que je m’apprête à faire. Le baiser de Juubi. Celui qui aspire toute force vitale. Appelé aussi le baiser de la mort. Ce que je n’avais pas prévu, c’est qu’elle trouverait la force pour me contrer. Elle enlace ma nuque et donne ses dernières forces dans un baiser enflammé, littéralement. Son corps tout entier devient flamme et m’embrase. Je dois m’éloigner d’elle si je ne veux pas mourir ainsi. Elle s’est sacrifiée…arrête de t’accrocher imbécile d’humain. Si je meurs, tu meurs aussi.


« Mais mes amis restent en vie»

Je parviens à reprendre le dessus mais il est trop tard. Ils m’entourent. Certains se battent déjà contre les Oni qui tentent de me défendre mais les autres sont autour de moi. Je n’ai pas le choix. J’expulse l’humain. Je tombe à genoux et à deux doigts de m’étouffer je craque une bande et je la tire. Des mètres de bandes sortent de ma bouche et c’est loin d’être agréable ! Mais je finis par m’en défaire. Je m’écarte tandis que Scott et les autres tiennes en jouent de leurs griffes l’enrubanné qui est apparu. C’est le moment. Je m’éclipse et j’emmène Lydia avec moi qu’elle ne les prévienne pas trop tôt qu’ils ont le mauvais.

Une fois dans le hangar, je la confie aux Kagekaï qui la ligotent face à l’autre Nogitsune. Je dois reprendre mes forces et je n’ai que peu de temps pour ça. Quand j’entends la Banshee hurler, je souris, Kenza est morte. Plus tard elle hurle à nouveau, le nom de la chasseuse cette fois. Je fais signe à mes petits minions. Il est temps d’y aller…

Ou pas…

- «Scott…Tu ne peux pas me tuer et tu le sais.»

Il parle alors d’un changement et je sens l’atroce douleur d’une morsure dans mon cou.
Tout devient noir et je me retrouve face à moi-même, non, face à mon hôte…Stiles. J’ai l’infime espoir de l’entraîner dans la mort avec moi mais je vois le spectre de Kenza et d’une autre femme…


- « Tu es mort.»

- « Tu es devenu un meurtrier.»

Il me sourit. J’eus la sensation que d’une certaine manière, il avait gagné. Il avait fait de moi un être que je n’étais pas et j’allais devoir vivre avec. Je regardai Maman et la magnifique Kenza. Elle m’enlaça, m’assura qu’elle ne m’en voulait pas. Puis Maman me prit dans ses bras.

J’ouvris les yeux et compris que j’étais dans les bras de Derek. Je vis autour de moi mes amis. Et je compris le mot que venait de me souffler Maman.

Oui, je vais vivre, je vais vivre au présent, sans plus regarder vers le passé. Nous devons profiter au mieux du présent, quoiqu’il arrive…Oui, facile à dire, mais comment faire alors que l’instant est marqué par la mort. Luka hurle et d’un regard, je demande à Derek d’aller le soutenir, tandis que Scott et Lydia sont en pleur sur le corps d’Allison. Le Nogitsune est mort mais je ne suis pas moins effrayé par la suite, parce que je sens bien que la vie calme elle nous a dit byebye le jour ou Scott a été mordu…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Luka O. Ama

avatar

Messages : 83
Réputation : 11
Date d'inscription : 18/11/2014

MessageSujet: Re: FIND ME - Pris en otage [Stiles & Cie]   Sam 21 Fév - 11:14


Kenza



La lune rousse a tout changé. Désormais, je fais partie d’une meute. J’ai à nouveau une famille. Une alpha aimante et qui en jette et j’ai retrouvé mon frère de cœur.

Sayoko m’a appelée dès qu’elle a senti que je changeais d’alpha. Elle est heureuse pour moi. Mais tout ceci n’est pas encore terminé. Stiles ne va pas bien. Le Npgitsune est toujours en lui et nous ne savons pas comment l’en faire sortir. Sans parler de ce qu’il s’est passé avec la coyote. Derek n’a pas eu besoin de prononcer le moindre mot, nous avons tous sentis le malaise. Cette meute, elle est plus solide que jamais. Et la détresse de Derek nous affecte tous.

Alors lorsqu’il reçoit ce sms et qu’il nous est transmis, je ne me pose pas de question, je fonce. A mon arrivée, Derek est déjà là ainsi que notre alpha et les membres de la meute de Scott. Mais nous sommes bien attendus. Le Nogistune dans le corps de Stiles nous attend calmement, trop même.

- « Voilà les courageux compagnons du petits humains et tous leurs compères, même le loup-dieu.»

Je fronce les sourcils. Comment peut-il même connaître mon existence. Stiles ne m’a jamais rencontré et Derek et lui se sont à peine parlé depuis la lune rousse. Aucune chance qu’il l’ait renseigné sur ma nature. Le Nogistune utilise le faciès expressif de stiles pour tourner ma surprise en dérision et accentuer le côté dramatique de la situation. Un frisson me parcourt l’échine. Oui, je dois bien l’avouer, il me fait peur.

- « Quoi ? Tu veux dire qu’ils ne t’ont pas parlé des photos ? »

Quoi ? Quelles photos ? de quoi parle-t-il ?

- « Ne fronce pas les sourcils comme ça, cela durcit affreusement ton visage. Je disais donc, les photos. Je les avais laissées dans la tanière de la petite coyote. En passant, Hale, cette petite est un délice au lit. Vraiment. Personne n’aurait pu résister. Comprends-le. Il était perdu, seul dans cet endroit affreux. Pourquoi l’as-tu laissé entrer ? Tu l’as abandonné. N’importe qui aurait eu besoin de réconfort. »

Ce type est un monstre de manipulation. Il s’attaque à moi, met mon esprit sans dessus-dessous, puis s’en prend à Derek. Il est incroyablement fort. Quelles photos ? Et comment connait-il mon existence ? Et sa façon de parler, d’utiliser le corps de Stiles pour faire du mal à Derek Et je ne supporte pas qu’on lui fasse du mal. Ajouté à mon agacement personnel, et me voilà, grognant contre cet esprit malin.

- « Ah…ce petit et ses pensées qui vont dans tous les sens…je ne sais même plus ce que je disais…Ouh mais ne grogne pas comme ça petit Luka. Tu as besoin d’attention, je vais t’en donner.

A ce moment-là, il se lève et fait un signe de la main. Le signal pour deux humains qui le vénèrent. J’ai traqué ces types pendant presque dix ans pour la retrouver et je me tiens désormais à quelques mètres d’elle. Mon dieu, Kenza, mais qu’est-ce qu’il t’a fait ? Elle tient à peine debout. Sa peau est tannée par la saleté et les coups. Mais elle reste aussi magnifique que le premier jour que je l’ai connue.

- « Kenza ! »

- « Et oui, tu as peut-être eu mon prédécesseur mais avant de succomber des mains de son meilleur ami, Grey a réussi à laisser à confier cette perle et quelques souvenirs aux Kagekaï. Tu imagines bien que j’ai tout récupéré avec empressement ! »

Je grogne de plus belle. Rien que la mention de ce nom me rend fébrile. Gray…Je l’ai aimé comme un frère.

- « Quoi, pourquoi faites-vous cette tête tous ? Il ne vous a pas raconté ? Plusieurs Nogitsune sont apparus au cours de ces dernières décennies, mais ils étaient tous faibles et trop stupide pour s’en sortir. Tous sauf un. »

- « La ferme ! »

- « Son hôte s’appelait Grey. Et votre ami Luka ici présent avait pour mission de le tuer. Mais il était trop faible et il l’a laissé partir. Peu après un Nogitsune très puissant a pris la possession de Grey, mais ça, Luka ne l’a su que bien plus tard, lorsque Grey a tué un Kistune et qu’il a essayé de s’en prendre à yukimura mère et fille et surtout à Kenza.

Tout me revient en pleine face. Tous ces souvenirs que je n’ai jamais pu enterrés. Ces souvenirs qui m’ont conduit sur le chemin de la vengeance. Quand j’ai connu Gray, je n’avais que treize ans. Et je l’ai aimé comme j’aime Derek aujourd’hui. Je ne pouvais pas le tuer. J’en étais incapable.

Alors, je l’ai laissé partir. Et quelques années plus tard, trois très jeune kitsune, si jeunes qu’ils n’avaient pas encore de queue. J’ai appris ce jour-là que ces jeunes kitsune étaient les mets les plus délicats pour les Nogitsune. Gray n’avait plus rien de ce jeune garçon que j’ai connu. Il était machiavélique, incroyablement malin et malsain. Il avait tué un puissant kitsune et il chassait Kira, Kenza et madame Yukimura. J’étais amoureux de Kenza, je le suis toujours. Et j’avais vécu un long moment avec les Yukimura, si bien que je ne pouvais plus le laisser faire. Je ne pouvais plus accorder autant d’importance à mes sentiments.

Oui, mais il était trop tard. J’ai bel et bien tué Grey et ce salopard de nogitsune l’a même laissé sortir juste avant le coup de grâce. Pour que je puisse parler une dernière fois à mon vieil ami. Il avait espéré que je retiendrais mon coup, il ne s’attendait pas à ce que Gray lui-même me force à le tuer en faisant couler mon sang sur cette page. Il me souriait. Il me sourait putain !

- « Les loups, je vous présente Kenza, Kenza, je te présente ceux qui vont te laisser mourir pour essayer de sauver mon hôte. »

Je l’avais tué, mais les Kagekaï avaient déjà emmené Kenza loin de moi. Après cela, j’ai scellé la mémoire et les pouvoir de kira puis je suis parti. Mais je n’ai jamais cessé de la chercher depuis. Chad et naomi sont les seuls à m’avoir vu alors que la rage de la vengeance m’animait. Voilà pourquoi je tenais tant à ce que Chad garde cela pour lui. Je ne pouvais pas permettre que qu’un d’autre apprenne celui que je pouvais être, celui que je vais sans doute être ce soir.

Kenza est belle même là, alors qu’elle est à bout de force. Et elle a toujours autant de répondant, ou en tout cas la force de répondre. Magnifique et forte. Derek dirait que je ne suis pas censé aimer deux personnes, mais je suis un loup un peu particulier. Comme les gens m’oublient, je suis capable de me lier à plus d’une personne même si je suis en vérité assez exclusif. Je n’ai jamais cessé d’aimer laura et ça Kenza l’avait complètement accepté. Je crois qu’elle savait, mieux que moi d’ailleurs, que si je recroisais Laura, mon amour irait à elle. Mais kenza l’avait accepté et elle m’aimait ainsi. Lorsque Laura est morte, j’ai senti ma rage devenir plus forte. Je n’étais plus lié à Laura, j’étais donc lié à Kenza. Tout comme Derek a pu se lier à Stiles après Paige. Mais moi, je n’avais déjà plus Kenza. Alors, je devais la retrouver. Et je l’avais là devant moi.

Et je le vois, lui, qui récupère une longue et fine aiguille noire. C’est la forme qu’elle donnait à ses queues. Elle faisait des merveilles avec les senbon, alors cette forme s’était naturellement imposée. Il manipule l’aiguille et soudainement, il la plante dans le corps magnifique de Kenza. Elle souffre, mais ce n’est rien comparé à lorsqu’il brise l’aiguille.

- « Noon !! Kenza !!


Ce salopard, il lui arracher une queue. Et bien vite, je comprends, qu’il lui a arraché toutes ses queues. Et il n’en a pas terminé. Je me transforme. Je vais déchiqueter sa tranchée. Je ne vois plus stiles. Je vois seulement le Nogitsune. Mais lorsque je m’apprête à m’élancer j’ai l’impression d’être enchaîné et je me retrouve dans l’incapacité de bouger. C’est Ruby. Elle me ramène à la raison. Je ne peux pas tuer Stiles. Elle n’est pas la seule à me garder à l’œil. Scott, Kira, Miyavi, Mary-Jaycee, Isaac, Ruby…je les ai sauvés à un moment donné ou à un autre. Je les ai sauvés pour qu’ils m’empêchent de tuer Stiles. Pourquoi ? Ce monstre….

Il l’enlace et se penche sur elle. Il pose ses lèvres sur les siennes et je me mets à hurler. Je sais ce qu’est ce baiser. Mais elle se joue de lui et tire avant lui. Elle utilise ses dernières ressources et devient les flammes qui la caractérisent. Elle est plus belle encore. Lorsqu’elle s’écarte de lui, je vois son regard enflammer se tourner vers moi. Elle s’effondre, tout comme Stiles. Lui crache une bande de tissu, elle, ne bouge plus. Le combat s’engage entre les Oni et certains loups. Scott et Derek sont aux côtés de Stiles, pendant qu’il s’étouffe à moitié avec ce tissu. Moi, j’accoure auprès de Kenza.

- « Kenza ! Kenza ! Oh monde Dieu, Kenza ! Pourquoi ?

- « Ce garçon est innocent. Je devais l’aider à sortir.
- « L’aider à…Oh mon Dieu..Scott ! Derek ! C’est Stiles ! Ne le tuez pas, c’est le vrai Stiles !

L’autre a déjà filé. Je les laisse gérer. Je ne me sens pas capable de laisser Kenza.

- « Kenza…
- « Luka...
- « Pardonne-moi. Je te jure que je…
- « Je sais que tu m’a cherchée, mon amour. Tu as retrouvé ton ami.
- « Derek…Oui, je…Kenza…
- « Tu es toujours aussi beau.
- « Kenza, ne me laisse pas, je t’en prie.
- « Désolée
- « Non…Kenza…Ne…Non, non !
- « Je t’aime.
- « Kenza…je t’aime…
- « Ama, tu veille sur lui hein ?
- « Toujours merveille du feu.

Je ferme les yeux. Les larmes coulent sans que je puisse les arrêter. Kenza avait passé toute son âme de kitsune dans ses flammes. Elle mourrait humaine, mais toujours aussi belle. Je me force à lui sourire et lorsque son cœur cesse de battre, je perds ce sourire et mon regard se fait noir de rage. Je la dépose au sol avec toute la délicatesse dont je suis capable et je vais arracher quelques têtes pour passer ma rage.

Lorsqu’enfin, il parvienne à tuer le Nogitsune, nous terminons d’éliminer les indésirables et le calme retombe. Allison a été mortellement touchée. Nous devrions fêter la vie de Stiles, mais nous sommes accablés par la mort de deux anges. Je retourne auprès de Kenza et je m’assoie près d’elle sans réagir, jusqu’à ce que Derek me rejoigne. Et une fois dans ses bras, je me mets à hurler. Sans elle, je ne sais plus quoi faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Hale
Administrateur
avatar

Humeur : Tourné vers l'avenir
Messages : 4696
Réputation : 196
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: FIND ME - Pris en otage [Stiles & Cie]   Sam 21 Fév - 11:14






Fin d’une bataille

Derek & OTHER
Cette triste nuit restera marquée dans l’esprit de chacun des protagonistes. Nous avons gagné cette guerre tout en la perdant en même temps. Le Nogitsune avait eu le temps de faire des dégâts dans nos âmes, nos cœurs et nos chaires. J’avais serré les dents lorsqu’il avait évoqué l’épisode avec Malia. Il savait parfaitement la torture mentale que cela nous faisait à Stiles et moi. Imaginer Stiles dans les bras de cette fille… Comment pouvait-on vouloir faire du mal celui que l’on aime ?

Losque la kitsune s’embrase, je comprends qu’elle grille des dernières cartouches pour le contrer. Stiles s’effondre et crache une bande de tissu. Je vais à son aplomb pour le maitriser, Scott est là aussi. Je ne sais pas si j’aurai le courage de l’arrêter. Mais que si je devais en arriver là, je mourrai avec lui.

- L’aider à…Oh mon Dieu..Scott ! Derek ! C’est Stiles ! Ne le tuez pas, c’est le vrai Stiles !

Le cri de Luka me sort de ma torpeur. Je regarde de nouveau Stiles et je m’accroupis pour le serrer contre moi. Il est faible mais on n’a pas le temps. Un coup d’œil vers Scott et nous fonçons dehors. On va maintenant se donner à fond sans avoir peur de blesser notre ami. Luka reste auprès de Kenza qui se meure. Ma meute et celle de Scott est là. Un combat acharné pour la vie commence. Les onis nous posent problème. Ils sont trop fort, mes coups de les atteignent pas. Par contre, eux ils font mal. Isaac se retrouve lacéré de coups de katana, il tombe à genou. Mon ancien bêta ! Je fonce sur l’Oni qui va le terrasser, cela lui donne un répit. Scott de son côté se bat comme un beau diable. La lune rousse lui a montré sa part sombre. Et je vois dans son regard qu’il n’a aucune pitié pour ceux qui ont suivi le Nogitsune. Mon frère de race a lui aussi évolué dans ce combat. Il arrive à faire un choix, celui de ne pas pouvoir sauver tout le monde. Car les humains, Kagekaï qui ont jurés fidélité au Nogitsune sont en définitive aussi ces victimes. Si on vient à bout des Kagekaï, les Onis résistent sans prendre de blessures.

Soudain je vois une flèche particulièrement étincelante voler dans le cœur de l’un d’eux et oh surprise, l’Oni se désagrège dans une fumée verdâtre. Allison vient d’en tuer un. La chasseuse réarme et recommence sont exploit. Sentant le danger les Onis se rassemblent et viennent la cibler. La jeune femme est vite submergée et j’entends Lydia hurler. Avant de voir la lame s’enfoncer dans son ventre, j’ai compris l’issue du combat pour celle qui fut l’amour de Scott. Alors qu’elle tombe à terre, le True alpha se précipite vers elle. Sa douleur est incommensurable. J’arrive aussi pour repousser les deux Onis qui restent. Mon pied heurte une flèche brisée sur le sol. Je vois la fleur de lys sur la pointe. Je capte le regard de la chasseuse et comprends. Je m’empare de cette moitié de flèche et fonce tête baissée sur l’Oni le plus proche. Sa lame m’atteint à l’épaule, je ne m’en préoccupe pas. Ma main plonge vers son cœur enfonçant la pointe de la flèche au plus profond que je peux. L’être maléfique disparait dans un nuage. Alors que e me retourne vers le dernier, celui-ci semble préférer la fuite à une exécution annoncée.

Mon regard se pose sur Isaac, il regarde Allison qui est en train de mourir dans les bras de Scott. Je comprends que quelque chose se casse définitivement. Sans le soutien de ses garde, il a été facile pour Scott et Kira d’achever le Nogitsune, Scott en lui offrant la morsure et Kira le transperçant avec son sabre magique. Loup et renard ne peuvent cohabiter ensemble, c’est la fin. Il s’écroule et devient un tas de poussière.

J’ai laissé Scott au chevet d’Allison et me rue vers Stiles. Il est tombé dans une demi-inconscience. Allait-on un jour sortir de cet enfer ? Enfin Stiles revient à lui. Il a le visage exsangue. Quels ravages le démon renard a-t-il fait en lui ? Je le sers fort contre moi. L’heure n’est plus à nos griefs personnels, nous devons tous nous soutenir. Lorsque Luka hurle juste à côté, je sais que Kenza vient de rendre l’âme. Je n’ose écouter du côté d’Allison. Stiles m’encourage du regard à soutenir mon ami. Je prends Luka dans mes bras, celui-ci est terrassé par le chagrin. Je connais sa douleur pour l’avoir déjà vécu. Je l’entour de mon aura. Toute la meute réagit et se soude derrière l’un de ses membres.

Les sanglots de Lydia… Allison vient de succomber à son tour. La paix vient de revenir sur Beacon Hills, cependant ce soir nous sommes tous en deuil.

RP clos pour moi.


(c) Fiche par Mafdet


I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 768
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: FIND ME - Pris en otage [Stiles & Cie]   Sam 21 Fév - 11:16


La fin d’une vie






Enfin, il semblait qu’on arrivait au bout de cette énigme. Je sentais l’épuisement et le découragement au sein de la meute. On en savait toujours pas comment tuer le Nogitsune sans tuer Stiles. Je sentais Scott torturé. C’était si différent depuis la lune rousse. Quelque chose avait évolué en lui, alors que j’étais resté le même. Quand on arriva Derek était là avec Luka. Une partie de la meute de Ruby aussi. Cela me faisait chaud au cœur de constater que nous étions capable de nous unir pour une cause commune et ce malgré ce qu’il s’était passé lors de la lune rousse où Scott et moi avions attaqué l’émissaire de Ruby, Mafdet Mahes. Heureusement, elle avait survécu même si elle avait du temps pour revenir assurer ses cours au lycée. Elle aussi avait changé depuis ce fameux soir.

Avec les autres j’assistais impuissant au sacrifice de la kitsune, Kenza. Je suivis Scott et Derek. Nous devions arrêter ce faux Stiles. Naïvement je pensais que puisqu’il était enfin dissocié de notre ami, cela serait plus facile de l’abattre. C’était  sans compter ces maudits Onis qui étaient invincibles. Mes griffes ne leur faisaient rien et ils étaient bien plus rapides que moi. Je fus vite submergé. Sans l’aide de Derek j’aurai succombé.

Le cri de Lydia me tétanisa. Pour qui criait la banshee ? Qui allait mourir ? Égoïstement, j’espérai que c’était pour cette fille que je ne connaissais pas, cette kitsune dont Luka semblait amoureux. Je me retournai et vis Scott livide. Avait-il pris un coup mortel ? Non pas lui… Puis je suivis son regard. J’avais aimé, j’aimai celle qui chutait à terre, une large tache sombre auréolant le devant de son pull. La suite se poursuivit comme un cauchemar. Derek élimina les derniers Onis, pendant que Scott tentait d’absorber en vain le mal d’Allison. Mon visage était inondé de larmes. Comme dans un rêve, j’entendis Luka hurler. Kenza venait de succomber. D’où j’étais, je ne pouvais pas voir le visage de la chasseuse. Je n’avais plus la force de me relever, j’étais en sang. Mes blessures cicatrisaient lentement. Je ne pus qu’être témoin passif de ce qui se dit entre les deux personnes que j’aimais plus que tout.  Beaucoup de chose mourrait ce soir et pas seulement notre amie. Rien ne serait plus comme avant avec Scott. Je crois que la rupture s’était amorcée dès la lune rousse. Je n’avais pas su être à la hauteur, je n’avais pas su gagner ma place de bêta de tête.

Le visage de Scott m’apparaissait troublé à travers le rideau de mes larmes. Nous deux étions en peine. Toutefois la mort d’Allison venait de balayer le lien qui m’unissait à mon alpha autrement que par un lien de meute. Tous avaient besoin de lui, je devenais un fardeau et un obstacle. Je savais que Jaycee avait l’intention de partir au Canada. Je me demandai si elle accepterait que je fasse un bout de chemin avec elle. J’avais le cœur et l’âme en miette. Beacon Hills me rappelait trop de mauvais souvenirs.






© Isaac



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 768
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: FIND ME - Pris en otage [Stiles & Cie]   Sam 21 Fév - 11:16


Nous protégeons ceux qui ne peuvent pas se protéger eux-mêmes.

PV all


Ce n'est pas comme ça que j'avais imaginé ma fin. Je m'étais toujours imaginée vieille sur un lit couvert de draps blancs dans une pièce lumineuse et où, à mes côtés, se tiendraient mes enfants et petits enfants. Ça paraît assez superficiel dit comme ça mais je crois que c'est ce que tout le monde pense. Comment s'imaginer mourir si jeune ? Nous souhaitons tous vivre le plus longtemps possible malgré que nous savons que des accidents arrivent, des imprévus, des choses qui ne nous arriveront jamais. Jusqu'à ce qu'un jour tout vos idéaux sur le fait que vous êtes inébranlable, éternel se brisent d'un seul coup. La mort prend alors un sens bien plus réel à vos yeux. Il n'y a plus rien de philosophique, plus de définition précise, à quoi la définir quand un seul point suffit à tout expliquer ? Mort. Court et rapide, comme ce moment-là.

Isaac. Oni. Sabre. Plus rien dans mon esprit, mon corps entre les deux. La pointe du sabre dirigée vers moi, pas de peur, pas un sentiment de panique ou de regrets. Pas même quand elle finit par me transpercer le corps. La douleur est intense, je veux hurler mais il me semble que quelqu'un l'a déjà fait pour moi. Dans mon esprit l'image d'Isaac s'efface peu à peu pour y laisser un vide flou alors que je sens mon corps vaciller pour rejoindre le sol. En une fraction de seconde la scène entière repasse dans ma tête, comment une flèche m'a permis de m'interposer pour sauver quelqu'un à qui je tiens tant, comment le sabre est arrivé si vite pour se figer dans ma poitrine, la douleur que j'ai ressentie et celle que je ressens maintenant. Je suis blessée, pas seulement physiquement mais de la façon la plus horrible qui soit : celle qui te dit que tu ne pourras plus jamais veiller sur ceux que tu aimes, celle qui t'explique que ta vie sur le point de commencer prend fin maintenant, et enfin, celle la plus douloureuse de toutes qui te brise le cœur et rend presque inexistante la blessure du sabre tellement elle est insupportable : savoir sans possibilité de modifier quoi que ce soit que le visage angélique qui me regarde avec peine en ce moment disparaîtra à jamais quand je fermerai les yeux. Scott. Lui qui me tiens dans ses bras, a-t-il deviner qu'il est si important pour moi que je ne peux pas regretter de passer mon dernier instant dans ses bras ?

Je sens sa main prendre la mienne, mon corps si froid se réchauffe soudainement et une onde douce se répand dans tous mes membres. « Est-ce qu'il va bien ? » demandé-je à Scott, la voix tremblante. Ma respiration est haletante, tantôt j'avale une grande bouffée d'air tantôt mon souffle est coupé. Une larme coule le long de ma joue. « Tout va bien. » lui répété-je alors que mes yeux pleurent leurs dernières larmes. Il n'y a jamais eu plus vrai que ces larmes là qui représentent cette fois un sentiment unique, fort, qui ne pourra jamais changer de sens avec le temps car il n'y en a plus. Je ressens la peine de Scott et cela fait battre mon cœur plus vite encore tandis que la mort veut le faire ralentir. Je plonge mon regard dans le sien et ne le quitte plus. Je vais bien. Je le sais, je suis avec lui. Je revois notre première rencontre quand, dans la salle de classe, il m'avait tendu un stylo. Je sens sur mes lèvres notre premier baiser, la façon qu'il a de me regarder, de passer sa main sur mon visage et tout ça m’apaise.«Tout va bien. » répété-je encore. Sa main sur mon poignet il semblait vouloir prendre ma douleur sans pouvoir y arriver. Entre deux faibles battements de cœur je lui souris.« Je ne souffre pas. »

Je revois mes parents, Henry, Kate, Lydia, Stiles, tout ceux que j'ai connu et qui ont tenu une place importante dans ma vie. J'entrevois Gerard, puis Kate encore, elle qui me suit partout où je vais jusque dans mon sommeil. Je veux me sentir menacée mais je ne peux craindre ce qui est déjà en train de m'arriver. Papa... Henry... ils vont être effondrer. Si je pouvais hurler je leur hurlerai que je les aime, si fort, plus fort qu'ils ne pourraient l'imaginer. Mais je n'en ai pas le temps. Pour personne. Le regard toujours plongé dans les yeux sombres de Scott, je me rends compte qu'il me reste un dernier instant pour lui. Le dernier instant. Je pense à tout ce que je voudrais lui dire, à tout ce qu'il s'est passé, à Isaac, avant de finalement laisser tomber ces idées pour dire la première chose qui me vient à l'esprit, droit du cœur qui battait si faiblement que je ne le sentais déjà presque plus. « Je suis dans les bras de mon premier amour. » dis-je, la respiration saccadée. « Je suis heureuse... d'être dans les bras de mon premier amour... ». La présence de Scott me laissa le temps d'ajouter encore quelques mots. «...de celui que j'aimerais toujours... » Ma respiration s’accélère, mon corps est en panique, le cœur n'a plus de force pour pomper le sang. « Je t'aime... je t'aime Scott. Scott McCall. » fis-je en passant ma main sur son visage qui me paraît alors si doux, si chaud. Un battement, j'ai peur. « Tu dois le dire à mon père ! » je m'égosille, « Tu dois le dire à mon père ! Dis-lui... » Je veux ajouter quelque chose mais je n'y arrive pas. La panique quitte mon corps peu à peu, tout comme le peu d'oxygène qu'il me reste. Le chaud et le froid se mêlent pour que je ne sente plus rien. Je vais bien. Scott. J'aurais au moins eu le temps de lui dire. Je ne sens plus rien. Le visage de Scott se brouille, j'ai tout juste le temps de l'entendre murmurer mon prénom dans un sanglot avant que le silence ne m'entoure, le goût de sang qui m'emplissait la bouche disparaît. Plus aucune odeur ne m'indique l'endroit. Je ne sais plus où je suis, mais je suis dans les bras de mon premier amour. Je vais bien.


Et l'avenir mon seul espoir c'est mon tombeau
Pareil au tien cerné d'un monde indifférent
J'étais si près de toi que j'ai froid près des autres.

Paul Eluard « Ma Morte Vivante »


Codage par Narja pour Never Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
 
FIND ME - Pris en otage [Stiles & Cie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FIND ME - Pris en otage - Stiles, et les autres.
» Haïti pris en otage par des « bandits légaux
» Les OPs prennent Haiti en otage ?
» [Libre]Prise d'otage? Pas si sûr! [Rang C]
» Votre pseudo est déjà pris?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Dans la ville :: Quartiers résidentiels :: Quelque part dans les quartiers résidentiels-
Sauter vers: