AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
14 octobre 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄br />
Maxine Evans


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
30 septembre 2017

Caracole O'brient


►►►◄◄◄br />
Ruby & Peter


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
15 septembre 2017

Therence Garnet


►►►◄◄◄br />
Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
2 septembre 2017

Éris Blackmoon


►►►◄◄◄

Mafdet Mahes


►►►◄◄◄

Merisha Gunder




Classement au
23 août 2017

Mathieu Lamy


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
5 août 2017

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Merisha Gunder


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro




Classement au
07 juillet 2017

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Ashling McLan


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Jeu 26 Fév - 23:39
















Madness ... Sweet madness
[Pv. All]





Le début de journée était magnifique, en pleine mer, l’océan était bleu, reflétant le ciel d’un azur agréable. Un vent doux soufflait, provoquant de légères vagues qui faisaient tanguer les bateaux.
Il devait être dans les coups de 14h30-15h, l’heure où peu de monde se trouvait sur la plage, considérant aussi que le froid de l’hiver n’avait pas beaucoup d’adeptes. Soudain, alors que les bateaux semblent tous disparaître un à un au fil du temps, il ne reste que le son des vagues. Puis un grondement sinistre, tout changea en moins de dix minutes : le ciel s’assombrit de nuages noirs, le vent commença à souffler plus fort, les vagues montaient assez haut et étaient violentes, s’écrasant avec colères sur les côtes et la plage. Une pluie glaciale aussi s’abattit sur Beacon Hills accompagnée d’éclairs lumineux.
Soudain, dans la couleur devenue grisâtre de l’eau on pouvait voir une chose foncer à toute allure. Une sorte d’ombre avec une forme tentaculaire, comme un long poisson à la queue virevoltant dans l’eau mais avec une vitesse largement supérieure à la moyenne, soudain l’ombre se posa sur la plage. Il s’agissait en fait d’une femme, elle portait une longue robe noire, ses cheveux étaient noirs et certains blancs, ils étaient en bataille.
Son corp était maigre, sa peau pâle et son visage cadavérique. Elle avait de grands cernes en dessous de ses yeux complètements blancs de rage. Elle commença à marcher, le vent faisant virevolter le tissu d’un poids léger qui la recouvrait. Elle semblait chercher quelque chose.
Tout dans Beacon Hills semblait déréglé, le temps n’était pas du tout clément, voire se dégradait rapidement, les gens étaient surpris par la tempête vu que la météo avait prévu un très beau temps toute la journée.
La femme marchait dans la forêt pour rejoindre la ville, les animaux autour d’elle semblaient devenir fous, ils fonçaient dans les arbres, courraient dans tous les sens, essayaient de se réfugier. Elle était pieds nus - ses ongles étaient longs et noirs au niveau des pieds comme au niveau des mains- et la nature sous elle semblait se détériorer et elle ne semblait pas s’inquiéter des cailloux, épines et autres choses pointues ou coupantes lui rentrer dans la pomme des pieds.
Le vent redoublait de puissance et ne semblait en aucun cas affecter la marche de la dame. Vu la rage qui s’affichait dans son visage, on pourrait entendre ses dents grincer et un grondement sinistre sortir de sa gorge s’il n’y avait pas tout se bruit autour.

Au lycée tout se passait bien, les cours semblaient battre son plein, ou du moins il y avait un grand brouhaha dans les classes à cause du temps qui avait littéralement changé en un clin d’œil. Mais peu de gens se trouvaient dans les couloirs, quatre-cinq personnes s’occupant de leur casier ou discutant entre eux car ils n’avaient pas cours (ou pas). Alors qu’un silence pesant se fit en pleins milieu du corridor et que les lumières commencèrent à grésiller, les portes d’entrée volèrent en éclat, laissant un vent sombre et destructeur s’insinuer dans le lycée, faisant voler au passage les étudiants qui s’écrasèrent contre les murs et les casiers, leur causant de volantes blessures à la tête et aux membres, du sang coulant sur le sol et des parapets. Le grognement qu’on était censé entendre et qui était caché à cause du vent se fit entendre dans tout le lycée.
Une voix sombre et en double raisonna aux oreilles des lycéens et professeurs qui venaient de sortir de la classe.


« Où est-il ?! »

Après qu’elle est dit cela, un silence pesant se diffusa dans le couloir, puis encore se grognement. Le vent revint, les longs ongles -presque des griffes- furent sortis et le grognement s'accentua de plus belle.
La femme avança dans le couloir en direction des élèves et des cris retentirent, tout le monde commença à fuir.


~ Courrez pauvres fous, mais la vierge vengeuse ne s’arrêtera pas là, il lui faut plus de sang, de beaucoup de personnes, et en partit celui de mon fils ... D’Adam ! Le fourbe lâche ! ~

[HS: Les textes en violets avec ~...~ sont les pensées d'Asliin ^^']











Dernière édition par Aslinn Keegan le Ven 27 Fév - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Ven 27 Fév - 17:50



Il ne faisait pas chaud, mais le soleil déversait sur Beacon Hills ses rayons éclatants. C'était largement suffisant pour me mettre de bonne humeur. Il y avait aussi cette paix bienfaitrice, ce calme plat si inhabituel dans cette petite ville depuis quelques temps. Depuis ma morsure par Peter Hale en fait, tout s'était alors enchaîné à une vitesse incroyable, je m'étais fait emporté sans possibilité de retour. Mais aujourd'hui, quelque chose me disait que ce serait différent. Après tout, depuis la rentrée des classes, il ne s'était rien passé de spécial, pourquoi ça changerait? J'enfourchai ma moto l'âme tranquille en direction du lycée, arrivant à l'heure comme d'habitude quand il n'y avait rien d'autre à faire dans ma vie à part être un lycéen lambda. Je saluai Stiles rapidement, avant de gagner ma classe. La matinée se passa sans accro, rien n'aurait dû changer ce fait. Malheureusement, le destin n'était pas du tout de cet avis.

Je n'arrêtais pas de regarder l'horloge en jouant avec mon stylo, écoutant à peine le discours du professeur. J'étais impatient que l'heure de déjeuner vienne, qu'il ne reste que quinze minutes était une véritable torture. En effet, j'avais rendez- vous avec ma nouvelle petite- amie pour les deux heures de pause que j'avais avant la reprise l'après- midi. Elle- même s'était débrouillée pour se libérer pour pouvoir passer plus de temps avec moi, alors qu'elle travaille à la police. Et dire que je sortais avec une flic! D'abord une chasseuse qui recadrait mon côté loup, maintenant un agent de l'ordre pour mon côté humain... Bien que Joy était en fait celle qui avait le plus besoin d’encadrement de nous deux. Soudain, des hurlements vinrent à mes oreilles, sans utiliser mes sens loups. Je jetai un coup d’œil vers mon meilleur ami et on pouvait lire dans nos deux regards: fini les vacances.

«Monsieur, on devrait aller v...
- Restez à vos places!»

Je grognai intérieurement, m’asseyant parce que je m'étais à moitié levé en parlant. Le prof sortit voir ce qu'il se passait, mais cinq minutes passa sans qu'il ne revint. D'un signe de tête, je demandai à Stiles de me suivre tout en me levant, sortant par la porte. Je me tournai vers lui, le dos légèrement voûté recherchant la discrétion.

«Je parie sur un Nogitsune...»

Plus nous approchions de l'entrée principale, plus il y avait de gens. Jusqu'à arriver devant une foule, qui se dispersa aussitôt quand elle vit approcher une femme tout droit sortit d'un film de Tim Burton. Je sentais qu'elle n'était pas ordinaire, mais ne voulais pas me montrer hostile en sortant griffes et crocs immédiatement.

«Qui êtes- vous? Et que voulez- vous?»



Revenir en haut Aller en bas
Stiles Stilinski

avatar

Messages : 431
Réputation : 45
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Ven 27 Fév - 22:55



Trouble

« Feat. participants »



Décidément, en ce moment, c’est la folie. Il se passe tellement de choses. Je n’ai même pas eu le temps de rencontrer ceux avec qui je partageraient sans aucun doute de nombreuses aventures : les membres de la meute de Scott. Je sais qu’il a entamé une romance avec une jeune femme qui travaille au poste de police. J’ai essayé de glaner des infos auprès de Ruby, mais avec sa grossesse, elle l’a à peine croisée.

Ce matin encore, j’ai tout juste le temps de saluer mon meilleur pote avant d’entrer en classe. Il faut dire que je ne suis pas arrivé en avance. Je me sens bizarre. C’est comme ça depuis que le Nogitsune n’est plus dans mon corps, mais il y a des jours où c’est pire. Quand ils sont partis au Mexique, par exemple…j’avais une sensation...une mauvaise sensation….et j’aurais dû l’écouter… Aujourd’hui, c’est pareil. Presque pire. J’ai l’impression de sentir les ténèbres, et mon poignet me démange. Pendant le cours, j’en viens même à retirer le bracelet que m’a offert Luka avant de partir. Cette étrange marque est toujours là…mais elle est noire. Le Nogitsune serait-il de retour ? Non, ce n’est pas ça, je le sais. Je ne sais pas comment, mais je le sais.

Et puis, soudainement, c’est la panique dans les couloirs. Les sens de Scott semblent être en alerte et il veut aller voir, mais le professeur nous ordonne de rester à nos places. Au bout de quelques minutes, Scott prend la décision d’ignorer l’ordre et me fait signe de le suivre. Il me souffle qu’il soupçonne un nogitsune. Je le regarde et esquisse un sourire jaune.

— «  Haha…non, Scott, ce n’est pas un Nogitsune ça…ça ressemble plus à du Jennifer Blake ! »

Il me regarde en haussant un sourcil. Oui, j’ai presque littéralement craché son nom ! Elle s’est servie de Derek ! Je la déteste !

— «  Quoi ? On n’a aucune preuve qu’elle est morte… »


En fait, si. Le retour de Paige en avait été la preuve, même si depuis elle avait quitté Beacon Hills et heureusement ! Parce que vraiment, vu l’état de Derek…hum…non ! Je préfère ne pas y penser ! Mon attention revient sur ce qu’il se passe. Un frisson me tétanise. Je me penche sur le côté, vers Sott.



— « Et qui c'est qui va s'occuper de la tarée?!! »





© Fiche by Mafdet center>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 939
Réputation : 40
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Sam 28 Fév - 17:30



Mon retour à l’école… Adam



 
 
J’étais un loup depuis quelques jours Cahir m’avait appris quelque truc pour garder le contrôle de la bête qui m’habitait.
Il m’avait mordu à cause d’un duel et s’en voulait un peu, mais ce qui était fait était fait. On ne peut pas remonter le temps.
Je retournai en cours depuis peu, la peur au ventre de ne pas le contrôler. De venir fou et de tuer tout le monde. Pourtant, à chaque fois que le monstre prenait le dessus, j’avais qu’à penser à une personne, toujours la même. Elle m’aidait autant, voir plus que la phrase que m’avait apprise Cahir.
Mon retour… Je me demandai si j’avais manqué à quelqu’un ? Stiles surement, il avait dû remarquer mon absence… Comment je vais faire avec lui ?
Je souris… Le monde de loup, en y réfléchissant bien, il devait connaître cet univers. Sinon pourquoi serait-il autant intéressé par cela ? A moins que ce ne soit comme moi ?
Puis… J’allai enfin le revoir, après ma première rencontre je ne l’avais plus revu…
Adam, mon Adam… Enfin, pas tout à fait, je ne sais même pas s’il m’appréciait. Ou même juste un peu.
 
Devant le lycée, je sentis son odeur, l’odeur d’Adam, elle était si forte, que je ne ressentais rien d’autre que lui. Pourquoi me fascinait-il autant ?
 
— Adam.
 
J’hésitai à rentrer… Puis m’avançait droit devant. Je ne devais faire qu’un avec mon nouveau moi. La matinée se passa vite, sans réellement de difficulté. Il n’y eut aucun problème… Jusqu’à ce qu’une panique envahis le couleur. J’entendis alors tous les cris autour de moi, ce qui me fit souffrir. Je ne contrôlai pas encore assez mes pouvoirs.
 
Je récitai le mantra mais rien, alors je décidai de me concentrer sur une personne Adam. Je ressentis son odeur, puis une autre, presque pareil mais différent…
 
« Qu’est-ce qu’il se passait ? »
 
Je sorti de la salle de classe, vit Scott avec Stiles. Puis une femme devant eux. Je restai caché en retrait sans vraiment savoir pourquoi… J’observai la scène se passait. Elle recherchait quelqu’un. Avec l’odeur, presque similaire d’Adam, j’eu peur pour lui…
 
 
© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Keegan

avatar

Humeur : Cherche moi et tu trouveras
Messages : 72
Réputation : 1
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 19
Localisation : Cherche

MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Sam 28 Fév - 22:56



My gad !!! Le retour de la Madre !


Je marchais, le sable fin et frais sous mes pieds. Mes plantes étaient agréablement rafraîchit par cette doucereuse sensation. Je regardais la plage s'étendre au loin ainsi que le ciel bleu du matin. L'eau froide s'amusait à toucher mes pieds, se qui faisait parcourir mon corps de frissons.
Je ne me souvenais pas de ce que je faisais ici, ce matin je me suis réveillé, j'étais allongé sur le sable, j'avais mon sac de cours ainsi que toutes mes affaires, j'ai du trop me droguer hier soir et j'ai fais un black out, mais je ne me souviens de rien et heureusement personne n'a touché à mes affaires. Il était encore tôt et je n'étais pas du genre à venir en avance au lycée alors j'ai décidé de marcher sur la plage.
Un peu plus tard je remis mes chaussures et je pris le chemin du lycée.
J'étais extrêmement fatigué à se moment là et je n'avais besoin que d'une seule chose, ça se fumait, c'était vert et c'était illégal.
Je rentrais dans l'établissement mais au lieu de prendre la direction de ma classe je me dirigeais vers les toilettes et m'allumais un bon pétard.
Je n'en pouvais plus et ne voulais que ça s’aggrave alors j'ai commencer à fumer. Soudain j'allais déjà beaucoup mieux.
Je me sentais glisser dans un petit nuage, je ne prêtais pas vraiment attention aux sons qui était à l'extérieur, d'abord le tonnerre, la pluie, puis les cris et les hurlements.
Je finis le joint et me décidais à me lever, j'avançais dans les couloirs, à une intersection je fut bousculé par des gens qui fuyaient puis je vis un corps et une grosse tâche de sang.
Je ne puis retenir un sourie et lança en titubant.

« Hey mec ! Ça va pas ? »

Soudain j'entendis la voix de mon chef de meute, je me retournais et vis scotty.
J'avançais doucement et vis Caracole, mon alpha et Stiles.
J'arrivais un peu derrière les deux derniers et je regardais ce qu'ils faisaient.
Je vis ma mère. Je me mis à rire.

« Tieneuh .... M'man ahah, kestu fais là ? ... »

Je me remis à tituber un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Dim 1 Mar - 0:14
















Madness ... Sweet madness
[Pv. All]





~Lui ! Il était là ! Pauvre impertinent ! Et il ose encore m'appeler Maman ?!
Quel imbécile, je vais le tuer !~


La femme grogna à nouveau, sans pour autant répondre au jeune homme. Elle commença à marcher vers son fils, le sol commença à trembler, les yeux d'Asliin s'assombrirent, ses pieds ne touchaient plus le sol, les casiers dans le couloir commencèrent aussi à trembler. Puis ils volèrent en direction de Scott et d'Adam juste derrière, Adam tomba à la renverse en arrière et l'évita.
Alors que la dame commença à planer doucement en leur direction et en faisant trembler d'autres casiers, le coach de l'équipe de Cross passa dans le couloir, surpris et vit les corps ainsi que les autres.


« Venez ! Restez pas là ! »

Il prit Adam et Caracole de chaque bras et le fit le suivre en faisant signe à Scott et Stiles de le suivre.
Il les fit monter en haut rapidement en s'enferment dans une salle de classe avec tout le monde et leur demanda ce qui se passait et s'occupait en même temps d'Adam qui semblait reprendre un peu ses esprits mais semblait un peu pâle.

A l'entrée la femme semblait méditer, elle venait de rater sa cible. La vierge serait furieuse si elle ne tuait pas Adam avant que la lune ne se montre. Il lui fallait son fils, c'était important. Le pouvoir des druides sont puissants. Ils donnent beaucoup de force et permet de plus aider la maîtresse de celle-ci.


« Enfant ... Doux enfant ... Ta maman est là »

Elle se reposa au sol et commença à avancer vers où étaient partit les autres.


[Hs: Désolé ce post est un peu nul, j'avais pas trop d'idée ^^']







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Dim 1 Mar - 19:26



Madeness...Sweet madeness


" Feat participants"



Je me réveillai de bonne heure, comme j'étais habitué à me lever dans le passé, avant mes pratiques, c'est à dire à 4 heures du matin. De plus j'étais un loup-garou alors je vivais plus la nuit que le jour, j'étais moins fatigué. Mais en ce moment j'étais vraiment en pleine forme, je me levai de mon lit. Je m'habillai rapidement et j'allai me faire un bon gros déjeuner, pour avoir toutes les vitamines dont j'avais besoins le matin. Après celui -ci fait je le mangeai et je fis rapidement la vaisselle, enfin je sortis dehors et je marchai. Je sentais que ça allait être une magnifique journée, mais bon je pouvais me tromper aussi, on ne le savait jamais à l'avance.


J'étais allé faire un tour  à la plage, malgré la température cela m'avait fait revivre des souvenirs. Quand j'y allais presque tous les jours dans mon ancienne ville, qui était Los Angels. Mais déjà après quelque minutes, je devais arrêter d'observer les vagues et de profiter de ce magnifique moment. Je regardai une dernière fois l'horizon et je soupirai d'aise. Je commençai à courir, je ne devais pas arriver en retard à mes cours. De plus je faisais de l'exercice en même temps ,c'était donc bon pour moi.



Après quelques minutes je rentrai au lycée et je me dirigeai vers les casiers. Quand soudainement, tout le monde se mît à hurler. J'aperçus alors une fille bizarre: elle faisait vraiment peur.  Je grondai soudainement vers celle -ci. Je me demandais bien se qu'elle voulait. Je m'approchais de celle -ci pour lui sauter dessus, quand l'un des professeurs, m'a interrompu et m'a tiré vers une classe. Il y avait déjà beaucoup de monde dans celle-ci. Je ne voulais pas rester enfermer là je voulais aller la battre. J'allais un moment me coller contre le mur près de la porte, pour enfin regarder discrètement par la fenêtre. Je me demandais si cette fille bizarre allait tous nous attraper ou non, aussi si Scott allait l'attraper.



Je grondais. À l'intérieur de moiq mes sens de loup - garou étaient en alertes, je savaiu très bien que cette journée, ne se déroulait pas comme les autres, encore. Une autre journée mouvementée dans cette ville. On ne pouvait pas avoir une journée tranquille pour une fois.  Soudainement j'aperçus un bureau libre au fond de la classe , alors je reculai subitement et j'allai m'assoir. Je regardais le professeur et les autres élèves. Je me demandais aussi si Scott allait bien ou non et si je devais aller l'aider. Après l'avoir regardé attentivement je soupirai, quelle journée j'allais avoir . Je me reculai  vivement et je regardai en direction de celui -ci. Bon voilà elle allait tous nous étriper maintenant, je me demandais bien comment ce jeune allait réagir.


- Bon Adam ont fait quoi avec elle maintenant ?!-


J'attendis nerveusement sa réponse, je n'aimais pas trop attendre, les réponses des autres comme cela. Surtout quand cela paraissait comme en ce moment. J'avais vraiment envie de tuer sa mère tout d'un coup. Je ne savais vraiment pas pourquoi, mais j'avais un sentiment que cela allait vraiment mal finir.




fiche par Maguitte2008.


Dernière édition par Make Allen le Dim 1 Mar - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Dim 1 Mar - 21:49


I make you mine


Rosalba n'aimait pas attendre, même son café. Elle saisit celui que le vendeur lui tendait sans toutefois quitter son sourire colgate. En effet, les Nogitsune n'étaient pas grand chose en réalité, seulement un souhait prononcé par une langue puissante. A part le chaos, ils n'avaient aucune particularité et étaient obligés de s'imprégner de leurs hôtes pour exister en tant que personne à part entière, prenant leurs habitudes, certains traits de caractères- les plus forts- ainsi que leurs forces et faiblesses parfois. Or, la véritable Rosalba était une lady de bonne éducation, incapable de se montrer grossière dans des situations qui feraient jurer un pape. Le nogitsune avait gardé ce fait, pour en faire un outil d'hypocrisie parfaite plus que de prestance. Quand on ne pouvait se débarrasser d'une nuisance, autant la détourner à son propre profit disait- elle souvent.

L'apparente jeune femme s'en alla son café dans la main droite, la poignée d'une valise roulante dans l'autre main. Elle contenait des affaires qu'elle comptait bien utiliser aujourd’hui, mais pas sur elle- même. Un patient la salua en la croisant, elle se contenta de hocher poliment la tête avec un joli sourire. Elle venait juste de boire une gorgée, il n'était pas question qu'une connaissance remarque malencontreuse trace noire sur ses dents. Soudain, son nez s'agita comme une certaine sorcière de série télévisée à l'ancienne, son détecteur à victime s'était allumé. C'était une jeune femme aux cheveux blonds qui semblaient bien pressée de prendre son bus. Rosalba se posta juste à côté d'elle, un peu en retrait, avec un sourire satisfait: c'était la bonne. Alors, elle se pencha pour poser sa main sur l'épaule de sa victime, levant une jambe en arrière pour réajuster un talon.

«Excusez- moi mademoiselle, j'ai perdu l'équilibre.»

Un sourire aimable en excuse, elle reprit sa place sans oublier d'ouvrir la porte de celle qu'elle venait de toucher pour la première fois. La nogitsune se dépêcha d'entrer dans le bus et de s'asseoir, posant sa valise à une place en face de la sienne. Tous ceux qui voulurent prendre la place furent aussitôt chassé, en toute politesse. Alors que la demoiselle blonde passait à côté, Rosalba se saisit de sa main -y glissant la folie- pour l’interpeller.

«Venez vous asseoir, je vous ai réservé une place... Pour me faire pardonner ma maladresse!»

La psychologue enleva ses affaires du siège pour laisser la policière le prendre, elles étaient à présent face à face. Bien évidemment, l'ancienne princesse descendrait au même arrêt que sa victime. Après tout, il y avait dans la valise tout ce dont elle aurait besoin dans sa schizophrénie qui ne devrait plus tarder. Et on dirait bien qu'elle se rendait au lycée de Beacon Hills.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Lun 2 Mar - 11:27




ça pue!

Un choc intense à la tête me fit brutalement ouvrir les yeux. Où étais- je encore? Sous en banc, une bouteille de vin blanc dans les bras comme un enfant tenant son doudou, roulé en boule. Il ne restait qu'un fond du liquide, je le vidai avant de sortir de ma cachette en me tenant la tête. Encore une nuit en solitaire... C'était une habitude. Je pris le temps de m'étirer en baillant, avant de tomber sur le dos à cause d'un haut le coeur momentané. Depuis que j'avais absorbé Luam contre mon gré, les choses n'avaient pas beaucoup changées en réalité pour moi. J'avais repris ma vie de vagabond là où je l'avais laissée, comme si rien ne s'était passé. Leurs histoires de destinée et de Nemeton ne me concernait plus, j'avais été déchu de mes fonctions des années auparavant. Mon clan n'accepterait jamais de me voir revenir sur la scène de manière aussi insolente. Et de toute façon, je n'en avais pas très envie, je déprimais encore plus après l'acte odieux que j'avais commis sans le vouloir.

Après avoir réduit ma meute en poussière pour ma satisfaction personnelle en tant que lycéen, j'avais recommencé avec un peau vieil homme des bois au sens propre cette fois, en tant que vagabond sans vertu. Je ne savais si j'étais capable de me pardonner encore une fois. Cependant, il n'était plus question pour moi de fuir, je m'étais juré au nom de son sacrifice de ne plus jamais être lâche. A présent, j'étais vagabond par choix, non plus par nécessité de préserver ma vie de la meute vengeresse. Il faudrait que je m'occupe d'elle afin de retrouver ma tranquillité, mais c'était une autre histoire. Ainsi, je quittai le parc de Beacon Hills pour rejoindre l'immeuble de ce bon vieux Jakie, mon ex-beau-fils. J'avais dans ma veste un grappin attaché à une corde, je le lançai vers son balcon et l'accrochai à la rambarde. Après m'être assuré de la solidité de ma prise, je marchai sur le mur en me hissant jusqu'en haut. Ensuite, j'entrai prendre une douche et manger un petit- déjeuner correct.

Je n'avais pas les sens des loups- garous, ni les capacités des sentinelles. Cependant, les connaissances acquises du vieux Geronimo m'apprirent que plus d'un signe étaient interprétables par les druides de hauts niveaux et j'en faisais à présent partie. Il m'avait alors suffit de retourner au balcon afin de redescendre, pour savoir qu'un Darach était en ville et faisait du grabuge. Les nuages, les oiseaux et le vent me le disaient. Je n'avais qu'à écouter et ils s'attendaient sûrement à ce que j'aille voir.

"Pas question! Laissez- moi tranquille!"

Hors de question que j'y aille, mais quelqu'un d'autre devait être mis au courant. Pas l'autre prétentieux d'Eric, mais bien Mafdet. C'était ma manière de ne plus être égoïste, sans non plus me mouiller. J'arrivai rapidement devant sa porte, mais au lieu de sonner, je la contournai pour entrer par le derrière. Je n'avais pas confiance, je voulais vérifier par moi- même que tout était en ordre là- dedans... De nouveau, j'envoyai le grappin qui brisa la fenêtre de sa chambre par mégarde en essayant d'atteindre uniquement le bord.

"Oups... Tant pis pour la discrétion! MAF! T'ES LA!? J'AI A TE PARLER!"


© Mafdet MAHES
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Mar 3 Mar - 10:00



Si c'était Blake, elle avait drôlement vieillit... En tout cas, il fallait l'arrêter au plus vite, ou au moins la calmer.

"Je vais tenter un truc..."

Juste le temps de finir ma phrase qu'un casier fonça sur moi, avec Stiles à côté je ne pouvais pas juste éviter. Je le déviai alors d'un coup de poing puissant, le faisant rebondir contre le mur sur ma gauche et tomber au sol en glissant. Je me tournai rapidement vers mon ami pour vérifier qu'il n'avait rien, remarquant Adam au passage. Lui aussi avait reçu son petit cadeau mortel, je me demandais pourquoi s'en être pris à lui plus particulièrement. Soudain, le coach apparut pour nous ordonner de le suivre, je ne me fis pas prier voyant qu'il emportait certains de mes amis. Nous nous enfermâmes dans une salle de classe vide, nous mettant le plus loin possible de la porte. Il nous fallait un plan, et vite! Et qui était le mieux qualifié que Stiles pour ce genre de boulot? Je me tournai donc vers lui, à l'écart. La dernière fois que j'avais vaincu un Darach c'était par chance, je ne pouvais compter sur ma victoire, il fallait fuir tout bonnement.

"Hey, faut trouver un moyen d'évacuer tout le monde, t'as une idée?"

Sortir par le grand couloir était hors de question vue qu'il était le territoire du Darach. J'entendais les pas et la voix de celui- ci, je me demandais de quel enfant il parlait. Peut- être que le découvrir nous donnerait un avantage conséquent, puisqu'il était celui que la femme recherchait. Pour commencer, c'était forcément quelqu'un du groupe. Ce n'était ni moi ni Stiles, il restait Adam, le coach -trop vieux- et... Je tournai la tête et aperçus le nouveau beta de la meute... Make!? Serait ce lui le fils cherché? En même temps, je ne le connaissais pas bien du tout, ses relations m'étaient totalement inconnues. Mais ne penser qu'à lui serait une erreur, il restait toujours Caracole qui sortait littéralement de nulle part pour moi, et Adam. Ce dernier venait d'une famille respectable de druide à ce que j'avais compris, il n'y avait aucune raison de se méfier. Je revins à l'humain d'un air inquiet. Avait- il l'ombre d'un plan en tête ou il faudra improviser?



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Mar 3 Mar - 14:28

discrétion et divertion
Feat tout le monde !




Beaucoup de choses s'étaient passées depuis mon départ du Japon...j'avais fait beaucoup de nouvelle rencontre. Je regardais le ciel, qu'est-ce qu'on c'était amuser avec les mangeurs d'hommes, ces wendigos m'avaient permis de rencontrer Esteban, un loup bêta et Scott, oui Scott McCall, les loups-garous Alpha qui arrive à se créer les pires ennemis sans le vouloir. Plus tard j'ai rencontré Matrim une jeune homme plein de bonne volonté, très mignon...trop mignon. Et puis viens enfin Danny... mon beau et doux Danny !

Mon téléphone vibre et me sort de mes pensées, c'est Danny « bonjours mon cœur on se tient au courant pour ce soir, fait attention à toi, je t'aime » je souris, il est tellement mignon ! Je lui réponds : « pas de soucis mon ange, je t'aime ». Je souris comme un débile et passe ont coté d'un jeune homme... je m’arrête, je hume l'air cette odeur... ce ne pourrait-il que ?

Je regardais le jeune homme que j'avais dépassé quelques minutes auparavant, je détaillais chaque parti de son corps... il était jeune entre 15 et 17 ans, il devait faire ma taille donc environ un mètre soixante-dix-sept, pour environ 60 kilos, il était beaucoup plus fin que moi. Je le suivais discrètement continuant de le décrire, ses cheveux étaient châtains et sa peau pâle... et je. *snif* son odeur, il sent le loups !!

je retenais un petit cri de surprise, quoi . Un loup et un renard frère ? Tout ceci était peu probable mais je décidais de tirer cette affaire aux claires. Je suivais ce jeune homme qui me menait à un autre Loup et À... Scott ?! Mais il était de partout lui ! Il y avait une femme avec eux elle était...un frisson me parcourus tout a coup, cette femme me faisait froid dans le dos, elle ressemblait à un zombie préservé du stade de décomposition. Avec ses cheveux noirs ébouriffés, sa peau aussi pâle qu'un cadavre et sa maigreur squelettique, j'avais l’impression d'être tombé dans un film de Tim Burton.

J'étais dans le grand couloir, il venait de se passer quelque chose que je ne pouvais expliquer, un casier avait attaqué Scott et les autres. Ne voulant pas m'impliquer dans cette bataille pour le moment je fonçais dans une salle de classe et collais mon oreille aux murs, ils étaient à côté ! Je reconnais la voix de Scott :

-Hey, faut trouver un moyen d'évacuer tout le monde, t'as une idée?

Je ne sais pas à qui il parlait mais la personne hésita, je décidais de lui donnait un coup de main ! Levant mes paumes en direction du plafond je me concentrais sur la tuyauterie de l'alarme incendies... et voilà ! L'alarme se mit à sonner dans tous les coins, les asperseurs aériens commencèrent à inonder le lycée. Les élèves sortaient les uns après les autres du lycée, je me frottais les mains, fier de moi. Mon prochain objectif était de discuter avec le jeune homme !



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Mar 3 Mar - 17:58




Inconnue

Je détestai les transports en commun, je les haïssais plutôt, mais je n’avais pas le choix. Ma voiture avait je ne sais pas quel problème, je suis nulle en mécanique, et je l’avais mise à réparer au garage de Beacon Hills.  Je me demandai si c’était le seul garage de Beacon Hills… C’était le seul que je connaissais en tout cas.  Je devais retrouver Scott au lycée pour qu’on mange ensemble, profiter de mon jour de repos. J’aurai pues m’y rendre à pied, mais j’avais décidé de faire le moins d’exercice physique possible aujourd’hui.  Mais j’avais vite appris qu’à Beacon Hills, quand on voulait rester tranquille, les emmerdes venaient vous trouver.

Je vis une jeune femme arriver vers l’arrêt de bus, où j eme trouvaient. Une odeur de danger chatouilla mes narines. La jeune femme, avait un café dans sa main droite et tiré une valise de sa gauche. Elle était donc droitière. Je la dévisageai discrètement. Elle n’avait rien de dangereux. Rectification, elle SEMBLAIT n’avoir rien dangereux. J’avais appris à me méfier d’apparences. Mais mon odorat avait été un peu secoué avec la rencontre de la jeune Fhury, qui avait en réalité mon âge voir plus, et de Valentine. Deux êtres surnaturels  avec des odeurs très spéciales. L’odeur de Scott avait aussi contribué. Notre premier, « vrai », rencontre avait été… spécial alors qu’on on s’était rencontré une deuxième fois, l’odeur très forte d’Alpha et le « déjà sentis »… Et sans doute autre chose mais ce n’était pas le moment de penser à tout ça.

La propriétaire de l’odeur vint vers moi avant de s arrêter. Je la vis se pencher avant de poser une main sur mon épaule, remettant son talon en place. Je me serai volontiers reculer si ça n’aurai pas fait tomber la femme la tête la première. Une fois qu’elle eu, enfin, finit de remettre en place son talon, elle me sourit poliment en disant :

«Excusez- moi mademoiselle, j'ai perdu l'équilibre.»

«Ce n’est pas grave… ça arrive à tout le monde. » Lui répondis-je, poliment

Elle monta dans le bus et je fis de même, mais  quelques personnes après elle. Certes, je devais avouer que j’étais pressé et que j’avais hâte de rejoindre Scotty, mais je n’avais pas envie de rentrer dans cette guerre civile pour rentrer dans le bus et que je rentre la première ou la dernière, j’arriverai à la même heure au lycée. Alors que je m’avançais dans le bus à la recherche d’une place assise, si possible, je sentis quelqu’un me saisir la main. Ce contact me procura un frisson. Un mauvais frisson et je n’eu qu’une envie : retirer ma main de cet étrange emprise. Je regardai qui m’avait touché. C’était la même que tout à l’heure. Je me retins de soupirer

«Venez vous asseoir, je vous ai réservé une place... Pour me faire pardonner ma maladresse!»

Sur ce, elle enleva sa valise du siège qui était en face d’elle. Je souris en la remerciant avant d’aller m’assoir devant elle, presque à contre cœur. Après mon « merci », le silence s’installa entre nous, et ce ne fus pas une mauvaise chose. Je n’avais pas envie de parler, et encore moins de me présenter. Je devais rester méfiante.



© Mafdet MAHES
Revenir en haut Aller en bas
Stiles Stilinski

avatar

Messages : 431
Réputation : 45
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Mar 3 Mar - 22:20



Runaway

« Feat. Mad participants»



Pourquoi faut-il que cela tombe toujours sur nous ? Oui, je sais…morsure, lycan, Nemeton, tout ça tout ça…Mais une journée de calme, c’est trop demandé ?! Je marmonne dans la barbe que je n’ai pas alors que le fameux Adam, dont Scott m’a déjà parlé, vient se moquer de sa… maman — vraisemblablement tarée— en titubant. Je cligne plusieurs fois des yeux en reculant la tête comme je sais si bien le faire.

— «  Je rêve ou il est défoncé ? » marmonné-je à Scott.

La tarée semble nous considérer comme nuisibles et quoi de mieux que de balancer des casiers sur les nuisibles ? Heureusement que Scott est là pour me sauver la mise ! C’est à cet instant que le Coach débarque et nous emmène dans une salle. Après tout ce qu’il s’est passé dans cette foutue ville, il pense toujours qu’une simple salle de classe est l’endroit le plus safe du lycée.

J’aperçois Caracole et m’approche rapidement de lui.

— «  Salut Carry, ça va ? Pas de casse ? Dingue hein ce qu’il se passe ?! Euh, désolé, je te laisse, je reviens. »

Je m’éloigne sans vraiment lui laisser le temps de parler et je m’approche de Scott en murmurant à peine.

— «  Tu le connais l’agité bronzé au fond de la classe ? Parce qu’il n’a pas l’air ultra-serein là… »

Il ne manquerait plus qu’un jeune loup se transforme comme ça devant tout le monde. Scott ne sait plus où donner de la tête et me demande une idée pour évacuer tout le monde.

— « Ouais, tu mords tout le monde comme ça on devient des louloups et on peut sauter par la fenêtre et nous barrer d’ici !

Sarcasme sarcasme….Je soupire. Journée de m****.

— «  Va calmer le loup en manque d’action. Je me charge d’Adam en attendant et je réfléchis à une solution. Vu comment il plane ça fera le même effet de toute façon.

Comme promis, je rejoins le fils de la sorcière tarée. Il semble être complètement à l’ouest. J’essaye de lui parler, je lui dis que je suis le meilleur ami de Scott, je claque des doigts plusieurs fois et je soupire. Quand enfin il semble remarquer ma présence, il recule et se retrouve le cul par terre. Je l’aide à s’adosser au mur et je hausse un sourcil.

— « Allo Adam, ici Beacon Hills en panique, on aurait besoin de quelques explications !!!

Tout en essayant de le ramener à lui, j’observe la pièce, le nombre de personnes présentes, les issues, et tout ce qui pourrait nous être utile. Une vibration me fait porter mon attention sur mon téléphone. Ruby est déjà au courant. C’est peut-être ce qui nous sauvera… Un vent violent fait trembler les murs, me faisant relever vivement la tête. Je me tourne à  nouveau vers Adam et balaye mon hésitation d’un revers de main, une main qui claque son visage.

— «  Reviens sur terre, mec, ce n’est pas le moment de planer ! »

D’habitude, je ne suis pas celui qui fait figure d’autorité, mais l’état de Derek me met sur les nerfs en ce moment. J’en ai marre de me faire balloter par le destin. Les entrainements avec Carry sont le premier pas vers la prise en main de mon futur ! Que…c’est quoi…Non, mais je rêve ?! Nous sommes coincés dans la classe et les détecteurs se déclenchent ?! Moi qui pensais que la journée ne pouvait pas être pire. J’entends l’un des élèves dire que nous devrions sortir. Un autre prétend qu’il refuse de prendre le risque de se retrouver face à « la vieille sorcière ». Je regarde les sprinkler en mordillant l’intérieur de ma joue. Pourquoi se sont-ils déclencher alors que cette foutu alarme stridente ne….mais oui !


— «  Scott, il faut déclencher l’alarme. La...psychopathe est surement déjà surprise de l’intervention divine des sprinkler, les autres élèves évacuent…si on rajoute l’abominable son de l’alarme, on a une chance de la distraire suffisamment pour évacuer tout le monde.

Je parle normalement. Personne ne fera attention à part mon meilleur pote puisqu’ils pensent tous que j’essaye de réveiller Adam.

— «  Scotty, on doit au moins assurer la sécurité de ceux qui ne sont pas…


© Fiche by Mafdet / Image by Marciana



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby Hale

avatar

Messages : 162
Réputation : 29
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Mar 3 Mar - 22:50


Panique







Je grignote un cookie en étudiant un cas de mort inexpliquée. Il y en a tant ici que c’est devenu commun. Le Sheriff a pu « classer » un tiers de ses affaires en apprenant l’existence du surnaturel et un tiers de plus de plus que je suis son adjointe. Mes années au service de Lycaon himself m’ont fait rencontrer de nombreuses créatures dont moi-même je ne soupçonnais pas l’existence. Venant d’une femme qui vient de la Forêt Enchantée, lieu de vie de tous les personnages des contes qui ont bercé l’enfance des gens de ce monde, ce n’est pas peu dire ! Et maintenant nous avons même un troisième loup dans la place et je peux sentir que Parrish n’est pas non plus dénué d’une certaine…magie. Je sais qu’on ne parle pas de magie, il n’y en a plus, mais, c’est la sensation qu’il me donne. Bref, tout ça pour dire que j’ai tout juste croisé ces deux nouveaux atouts. Parrish vient à peine d’arriver et Joy est arrivée lorsque j’ai été assignée à domicile après mon retour du Mexique. En apprenant ce qu’il s’y était passé, le sheriff m’avait tout bonnement interdit de me montrer au bureau en clamant que je devais me reposer.

J’ai finalement réussi à lui faire entendre raison ! Je vais devenir folle si je reste à la maison, j’ai besoin de travailler, de me vider l’esprit. Mes amis sont loin et je n’ai plus aucun moyen de les contacter…si la situation était différente, je passerais mes journées à gambader, à aller voir Snow, Ema et les autres, mais là c’est impossible. Rester à la maison me fera devenir folle ! Alors je suis de retour au bureau et juste à temps semblerait-il.

Tout était plutôt calme jusque-là. Mais soudainement tous les téléphones se mettent à sonner. Des dizaines d’appels signalant une activité étrange et inexplicable du côté du lycée. Une tornade non annoncée ? Elle devrait avoir des conséquences jusqu’ici ! Non, c’est quelque chose d’autre…

J’envoie un message à Stiles. Il devrait être en cours. Il doit savoir ce qu’il se passe. Dans le même temps, je m’active et je rejoins le Sheriff dans son bureau. Il est aussi inquiet que moi. Stiles ne fais pas partie de ma meute, pas officiellement, mais il est lié à nous via Derek et ce peu importe l’état de ce dernier en ce moment !




© Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 939
Réputation : 40
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Mer 4 Mar - 9:44



Euh, c'est quoi ce truc !



 
J’étais dans le couloir. Tout le lycée était effrayé par cette femme au look d’un film fantastique. Adam me passa devant, il semblait étrange, pire que d’habitude. Comme au ralentit. Euh, il se drogue ?
 
Je n’eus pas le temps de penser à autre chose qu’une main m’attrapa avec mon cher et tendre – dans mon imaginaire pas dans la réalité. Il nous mena dans une salle de classe.
 
— Super mon retour quoi !
 
Dans la salle Scott et Stiles essayait de chercher une idée pour sortir de là. Stiles vint alors me voir, me parla un peu et sans que je puisse lui répondre repartit. J’étais content qu’il soit venu me parler.
 
— Salut !
 
Il retourna vers Adam. Soudain, comme si un dieu – euh, il existe eux ? Pourquoi pas s’il y a des loups garous. Comme si une entité supérieure comprenait les paroles de Scott, l’eau se mit à couler à flot. S’était étrange.
 
Stiles parla tout bas, mais je l’entendis clairement. Il discutait avec Scott. Je me retournai vers lui. Il a été mordu aussi ?
 
— Qu’est-ce qui se passe ici merde ? C’est qui celle-là et qu’est-ce qu’elle veut ?
 
Après ma crise d’hystérie, je vis Stiles. Il gifla doucement Adam pour le réveiller de son euh, truc ? Je m’approchai et essayai de l’aider sans grand succès. J’arrivai à me contrôler avec facilité même avec son folie passagère. J’étais avec lui. Mon point d’attache. Je pouvais le sentir sans grand effort. Il me retenait.
 
— Adam ?
 
Je passai à mon tour mes mains devant lui. Une idée me vint alors à l’esprit pour tenter de le réveiller mais je n’osai pas le faire. Surtout devant tout le monde.
 
— Il n’y a pas une autre sortis ? demandais-je alors ? Si elle contrôle cette sortie, on peut partir de l’autre côté ?
 
Je m’approchai des fenêtres et terminai
 
— Ou on peut passer par la fenêtre vu qu’on est au rée de chaussé et l’a contourné et avoir deux fronts qui s’attaque à elle ? Ou plus si on peut ?
 
© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Mer 4 Mar - 11:50


Infiltration


Le coin du front collé à la vitre, Rosalba observait la jeune femme qu'elle venait de rencontrer du coin de l'oeil. Elle avait de jolis traits, et un air plutôt farouche. Elle pourrait lui offrir une puissance inégalée quand elle deviendrait l'émissaire du chaos. Le nogitsune entrouvrit la bouche et laissa échapper un léger soupire de satisfaction à cette seule pensée. Soudain, le son d'une alarme au loin parvint jusqu'à elle, il venait le lycée qui n'était pas loin. Quelques secondes plus tard, le bus s'arrêta à l'arrêt et les deux futures alliées descendirent en même temps. Rosalba ne voulait pas perdre de vue cette victime, car à la seconde même où celle-ci perdrait la tête, la psychologue serait là pour lui offrir de jolis accessoires. L'ancienne lady aimait les mises en scène théâtrales, et plus c'était bien joué, plus elle s'amusait.

L'être malfaisant jeta son gobelet vide dans une poubelle, continuant de suivre sa victime en tirant sa valise de la main droite cette fois. Étrangement, un barrage de police empêchait toute personne d'entrer dans le lycée, il y avait un très grand périmètre de sécurité qui isolait le bahut. Tout aussi bizarrement, cela n'empêcha pas la jeune blondinette d'avancer, comme si elle était l'une des leurs. Rosalba posa quelques questions aux curieux et après avoir filtré les informations, conclut qu'il se passait une chose très intéressante dans cet endroit servant habituellement à la formation des adolescents boutonneux de ce pays. Si elle trouvait un moyen d'entrer, au- delà du fait de rester en contact avec sa compagne, elle pourrait bien s'amuser plus souvent que prévu pendant cette journée. Mettre son grain de sel dans les affaires les plus louches étaient toujours lucratif.

Personne ne remarqua la femme en tailleur contourner la bande servant à démarquer le périmètre, sa valise à roulette la suivant de près. Personne non plus ne la vit assommer un des policiers et lui voler son uniforme, avant de cacher le corps inerte mais toujours vivant dans un coin isolé, l'attachant des pieds à la tête avec une corde de sa valise. Ensuite, elle se changea pour pouvoir traverser la distance qui la séparait des bâtiments sans avoir à être particulièrement discrète. Elle eut même le plaisir de revoir sa victime devant l'entrée, interdite même pour la police tant qu'on ne connaissait pas l'ennemi, ni ce qu'il voulait, ni s'il avait des otages. Le nogitsune en policier se plaça juste à côté de la véritable policière, regardant le bâtiment les poings sur les hanches. Sa voix devint grave, celle d'un homme, elle changea littéralement de nature. La casquette sur sa tête lui masquait le visage, ses cheveux étaient complètement à l'intérieur de cet accessoire.

«J'ai un gosse là- dedans, et j'ai aucune envie d'attendre de retrouver son corps pour y entrer...»

Si elle était aussi perspicace que l'ancienne lady le croyait, sa victime comprendrait qu'elle lui proposai de passer par derrière. En effet, il était évident qu'elle s’inquiétait pour la personne qu'elle était venue voir, et qu'elle était contre le fait d'attendre bien sagement un miracle qui ne viendrait pas. Alors, le faux policier prit cette direction en espérant que sa compagne le suive. Puis, il traversa le stade de la crosse et rentra dans le bâtiment principal ni vu ni connu. Sa valise était cachée dans un des casiers des joueurs qu'il avait crocheté avant d'aller parler avec la policière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Mer 4 Mar - 18:07



La douce sensation de la folie


Aaron se tenait droit devant la souche, le regard dans le vide, comme s’il était perdu dans ses pensées. Il tanguait imperceptiblement, un souffle de vent un peu brusque lui aurait certainement fait perdre son équilibre précaire. De légères cernes était apparues sous ses yeux, preuve qu’il avait passé la nuit entière à l’endroit même où il se tenait. Le Nemeton.


Ce n’était pas le premier Nemeton que je voyais, loin de là,
mais celui-ci avait un petit quelque chose en plus. Le Nogitsune qui avait
joué sa partie dans cette ville avant moi avait laissé une marque bien reconnaissable
pour ceux de notre espèce. Cet imbécile s’était finalement fait avoir. Petit joueur.
Laisse-moi te dire que je vais offrir aux habitants de Beacon Hills de quoi se divertir
bien plus que tu n’aurais jamais pu le faire. Et je me taperai le festin de ma vie !


Tout autour de lui, la forêt était paisible, une faible brise, divers bruits d’animaux de la faune locale, le craquement des branches d’arbres.


Mais je ne veux pas avancer trop vite. Luka. C’est
toi que je veux affronter. Le reste ne sera qu’une partie d’échauffement.
Une sorte d’apéro. Avec des olives et du muscat. Même un échauffement
ne doit pas être bâclé. Une partie reste une partie. Et c’est ici que je porterai
mon coup final. J’aime bien l’ambiance. Le grincement des arbres, la brume
ambiante un peu sinistre. J’adore.


Puis tout s’arrêta, comme happé par une autre dimension. Et fut remplacé pour un nouveau son venu des entrailles de la terre. La souche vibrait. Quelque chose, quelque part, n’allait pas.


Ca y est ! Le Nemeton vibre. Que la partie commence !


Pour la première fois depuis de nombreuses heures, le corps d’Aaron s’anima, il releva la tête et huma l’air. Il finit par trouver ce qu’il cherchait et, après avoir jeté un dernier regard vers le lieu sacré, tourna les talons et s’engagea à travers la forêt.


Voyons voir... Dans quelle direction se trouve le
repas qui se prépare... ? Ah, c’est par là. Direction la ville donc.
Le lycée ? Je sens que ça être intéressant.


Au fur et à mesure de son avancée, un petit rictus naissait sur le visage blafard du jeune homme. Si quelqu’un l’avait surpris à ce moment là, il l’aurait sûrement pris pour un fou sanguinaire, un tueur en série cannibale à la recherche de sa prochaine victime à buter à coup de fourchette. Et il n’aurait pas été loin du compte.


Je sens d’ici la folie et l’envie de sang. J’en ai les babines
qui frémissent ! J’ai à la fois hâte d’y être et envie de ralentir le pas pour
savourer cette délicieuse sensation. Celle qui précède la peur. La douleur.
Je ne me lasserais jamais de tout ça. J’avoue. Je suis dépendant des humains.
Ils sont ma drogue. Chaque partie est un fixe d’héroïne pure qui ne fait que
réclamer la suivante, à un niveau supérieur.
Du challenge. De la dope en bipède.
J’adore ma vie.


Son sourire sadique avait disparu pour laisser place à un visage concentré, ses membres se mouvant plus par mécanisme que par réelle motivation de déplacement, il tomba, alors qu’il contournait une bâtisse, sur un homme étrange.


Bon, je ne suis plus très loin, vivement que
je me trouve un véhicule. Aaron est majeur bordel, il lui faut une caisse,
comme tous les jeunes. Je veux conduire. Zut, c’est bouché par là,
si je contourne cette maison, je devrais tomber sur...


Ce dernier semblait, en effet, avoir pour hobby d’exploser les fenêtres des villas à coup de grappin avant de hurler le nom de la personne qui y résidait. Aaron se planta à quelques pas du type, le regardant faire son manège de son air inexpressif.


Sur un type qui lance un grappin à travers les vitres.
Il veut cambrioler ? Cool. Les Etats-Unis m’étonneront toujours.
Mais non ! Gueule pas son nom ! Comment tu veux être discret après ça...
Il y a vraiment des gens qui s’appellent Maf ?





Dernière édition par Aaron Silver le Mer 4 Mar - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam Keegan

avatar

Humeur : Cherche moi et tu trouveras
Messages : 72
Réputation : 1
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 19
Localisation : Cherche

MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Mer 4 Mar - 20:29





Tout s'enchaîna assez rapidement, je sentis une pression sur mon bras, puis ma mère s'éloigner, toujours aussi enragée. Elle semblait étrange. Je fus emmené dans les couloirs, les escaliers, manquant assez souvent de tomber et de me fracasser la figure sur le sol.
Tout se stress me rendait assez mal. Je fus ensuite enfermé dans une classe par le coach avec Scott, Stiles, Caracole et pleins d'autres personnes. Je ne comprenais pas.
Je me posais donc sur une table prêt des fenêtres, mes jambes pliées et remontées en dessous de mon menton, mes bras entourant mes mollets.
Je n'entendais plus du tout ce qui se passait autour, on me regardait bizarrement par contre, du moins c'est ce que je constatais.
Est-ce que le faite que j'étais défoncé se voyait autant ? Sans doute. Déjà l'état que j'étais ne m'aidais pas à me contrôler.
Soudain un Stiles sauvage apparût mais mon cerveau était déconnecté.
Je sentais des baffes, des doigts bouger devant mes yeux, des paroles mais rien ne me faisait répondre, j'étais en bade et c'était pas le mieux pour moi.
Il se découragea assez vite mais quelqu'un revint à la charge.

- Adam ?

« Caracole ? »

Étrangement je repris mes esprits, était-ce Carac' qui m'avait fait ça ? Ou était-ce juste le faite que les effets de la drogue baissaient ? Mais, peu importe. Je secouais ma tête, me levais debout sur la table et sautais par terre. Je me relevais et commença à regarder Stiles et Caracole et parla à l'intention de ce premier.

« Hey, désolé pour tout à l'heure je vous expliquerais ... Mais la le plus important c'est de m'occuper de ma mère ... Bon ... Pour résumé il c'est passé pleins de trucs dans la vie de ma mère qui ne l'ont pas forcément aidé, et je crois que le faite que pour elle je l'ai abandonné pour aller habiter à Beacon Hills a fait déborder le vase et elle est devenue ... Un Darach ... »

Je commençais soudain à stresser, je ne voulais pas ça .... Pourquoi a-il fallut que ça arrive ? Pas maintenant, pas là ... J'étais au plus mal et je ne voulais pas que ça empire ...
Les darach d'après ce que j'ai compris ne peuvent être raisonnés que par la mort ...
Même si ma mère était un Darach je ne voulais pas sa mort, c'était ma mère après tout.
Je peux aider, c'est de ma faute il le faut ...

« Si il y a un moyen d'aider je veux bien ... Je pense que c'est un peu de ma faute ça, j'ai le devoir de vous aider ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Sam 7 Mar - 14:13



Je regardai le garçon dont parlait Stiles puis revint à lui.

«Oui, il vient de Los Angeles, c'est un gars que j'ai rencontré dans la forêt, y a rien à craindre de lui.»

J'aimais bien l'humour de mon meilleur ami, mais parfois il allait trop loin et il ne s'en rendait jamais compte... Mordre tout le monde et s'enfuir! Et puis quoi encore? Je ne pus m'empêcher de frotter mes yeux avec mon index et mon pouce, soupirant simplement:

«Stiles... C'est pas le moment, tu vois bien qu'on est coincé là!»

Heureusement, il se reprit rapidement, me suggérant d'aller voir Make, ce qui n'était pas une mauvaise idée vue qu'il devenait insistant et nerveux. J'espérais qu'il saurait vite s'intégrer, car il faisait bien partie de mon groupe.

Soudain, les spinklers s'activèrent. Juste au moment où je proposais un évacuation immédiate. Par contre, la personne qui était à l'origine de cette pluie artificielle devait avoir de bonnes oreilles et être à l'extérieur de cette salle, un être surnaturel en somme. Je faillis sourire en essayant de deviner qui s'était, car c'était la signature de Kyo: l’excessif Kitsune des eaux. Je me demandais si je devais me réjouir qu'il soit là, car il serait un bon allié contre le Darach. Mais ça voulait aussi dire qu'on avait deux êtres imprévisibles et dangereux -Kyo et le vieille- dans les parages, bien que l'un faisait partie de mon camp... Je finis par hausser les épaules pour évacuer l’inquiétude, un problème à la fois. Je devais d'abord vérifier que Make allait bien.

Je m'approchai de lui de manière directe pour qu'il me voit arriver. On ne se connaissait pas vraiment, je préférais ne pas me montrer imprudent. Surtout que, comme le disait si bien Stiles, il n'était pas du tout serein... Il n'avait pas l'habitude de ce genre de situation que nous connaissions bien. J'avais peur qu'il ne fasse une erreur qui nous coûterait cher s'il ne se calmait pas. Alors, je posai ma main sur son épaule pour qu'il se retourne.

«Salut Make! Ça va depuis notre entraînement? Faut pas t’inquiéter, c'est pas la première fois qu'on passe par un truc comme ça, on va s'en sortir.»

Un sourire rassurant se dessina sur mon visage, et y resta figé pendant que j'écoutais Stiles parler en usant de mon ouïe supérieure. Je pouvais entendre ce qu'il disait aussi clairement que s'il était en face de moi. Sachant qu'il ne m'entendrait pas, je me contentais d'écouter sans mot dire. L'idée de l'alarme me fit lever la tête à la recherche du bouton servant à l'activer, mais il n'y en avait pas ici, il faudrait sortir. De toute façon, ce serait plus efficace de l'utiliser au moment de prendre la fuite, pour limiter son chances d'être attaqués, et peut- être poursuivis. J'arrêtais d'écouter pour me reconcentrer sur Make juste en face de moi.

«Écoute: Stiles a un plan mais il faudra toute l'aide disponible. Tu pourras gérer l'évacuation de notre groupe avec Stiles et le coach? Il faudra surtout faire en sorte que le coach ne me suive pas, car je vais faire diversion... L'alarme ne sera pas suffisant pour retenir l'ennemie, je devrais vous faire gagner un maximum de temps.»

Je savais que je ne gagnerai jamais contre le Darach, mais je pouvais toujours servir d'appât. Et avec le son tonitruant de l'alarme, elle sera vulnérable assez de temps pour la retenir. C'était tout ce que je pouvais faire pour mes amis. Je quittai Make pour écouter ce qu'avait à dire Adam maintenant réveillé. Une mère au cœur brisé? Original. Je posai ma main sur l'épaule du druide, la serrant doucement.

«Tu n'as rien fait de mal, je suis sûr que tu auras l'occasion de t'expliquer avec ta mère.»

Je me tournai ensuite vers les autres.

«En attendant, il faut partir, n'est- ce pas coach?
- Hein?
- Tout le monde évacue, et il y a une sortie de l'autre côté, on devrait la prendre vous croyez pas?
- Oui bien sûr! On y va Mccall et les autres aussi!»

Je lançai un clin d'oeil amusé à Stiles, avant de le prendre à part.

«Je vais faire diversion, je te laisse actionner l'alarme dans le couloir quand je t'enverrai un sms. Pas avant. Et fais en sorte que le coach remarque pas trop mon absence si tu peux...»



Revenir en haut Aller en bas
Mafdet Mahes

avatar

Humeur : Féline
Messages : 458
Réputation : 144
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Sam 7 Mar - 15:42




Carnage au Lycée


Je prenais mon temps, passant d’une pièce à l’autre vétue simplement d’une ample chemise piqué à Erick. Mon mug fumant d’un café noir, je rangeai un peu le fatras qui régnait dans la maison. J’avais un cours dans seulement deux heures. Je posai ma tasse dans l’évier de la cuisine et filais dans ma chambre pour m’habiller. Dos à la fenêtre, j’approchai mon nez du miroir pour vérifier mon rimmel, puis passait la chemise d’Erick par-dessus ma tête. C’est quand j’avais encore la tête empêtrée dans le tissus que j’entendis qu’on m’appelait.

- MAF! T'ES LA!? J'AI A TE PARLER!"

Mon sang ne fit qu’un tour quand je compris que ça venait de la fenêtre. Mon regard dégagée du tissus, j’aperçue le reflet de Norman dans le miroir. Dans ma tête, je me représentais l’image qu’il devait voir, moi vêtue d’un simple string et la chemise emmêlée autour des avants bras. Je remis la chemise brusquement, le tissu craqua quelque part. En trois enjambées, je rejoins ce voyeur, passais la main par la vitre qu’il venait de casser et d’un coup de paume sur son front, le faisait redégringoler le long de sa corde.

- Y a des portes bordel !

J’enfilais à la hâte un jean et un débardeur et descendit ouvrir à ce pignouf de première. Qu’est ce qui pouvait l’amener là et surtout à faire tant d’effort ? J’ouvris la porte et lui affichais clairement ma mauvaise humeur de m’être faite espionner en petite tenue. Je compris dans son baragouinage qu’il y avait un problème au lycée. – Un Darach- Je retournai dans le hall pour prendre ma veste de cuir et enfiler mes chaussures. Je claquai la porte et entrainais Norman par la manche jusqu’à a la Kawasaki. Alors que je l’invitai à monter derrière moi, je lui fis une grimace significative quant à savoir où il aller coller ses mains. Trois virages plus loin, il était collé à moi comme à un doudou. Rapidement on arriva au lycée où la police était déjà là. Je repérai Ruby qui organisait les choses.

- J’espère que Peter gère un peu la dedans, il avait cours ce matin.

- Peter ?... Questionna Norman.

- Peter Hale, professeur de littérature, loup bêta de ma meute et accessoirement compagnons de la flic là, l’adjointe au Sheriff.

Ruby capta mon regard, je lui fis comprendre que j’entrai dans le lycée pour mettre les élèves à l’abri. Je traînais Norman à ma suite. Il semblait plus alerte que la dernière fois.

- Il faut qu’on trouve Peter pour se coordonner et éviter que l’aspect surnaturel de ce bazar ne transparaisse…

Codage © Mafdet Mahes



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Sam 7 Mar - 17:19




Au cœur de l'action

J'étais sur le point de me hisser, quand je sentis un regard dans mon dos. Je grognai en me retournant pour voir un garçon assez louche me fixer. Encore un crétin de drogué, je n'avais pas le temps de m'en occuper. Je continuai mon ascension jusque arriver sur la plus belle scène qui soit: Mafdet en string, le buste découvert, devant son miroir. Je pouvais à la fois admirer son dos -et bien plus bas- et une partie de ses obus. Elle était sur le point de retirer une chemise trop grande pour elle, mais elle la remit aussitôt en remarquant ma présence. Nos regards se croisèrent par le miroir, elle n'avait vraiment pas l'air d'apprécier mon intrusion.

«Avant que tu ne commettes un acte que tu regretterais toute ta vie et qui te vaudrait la prison à vie, je peux tout t'expli... OHHHH!»  

Je venais de me faire éjecter de la fenêtre par un ferme coup de paume. J'atterris sur le dos en hurlant de douleur, c'est que c'était haut! Je me dépêchai de reprendre ma corde et mon grappin devinant que la sentinelle arrivait. Elle n'était pas obligée de se montrer si agressive, comme si c'était la première qu'un homme voyait son corps nu, on ne me la faisait pas à moi. Le jeune homme qui observait mon ascension était toujours là, planté comme un Nemeton, toujours aussi inexpressif... Il avait prévu de m'agresser? Parce qu'il ne semblait pas là, observateur, dans un soucis de veiller sur sa voisine, Il aurait déjà appelé la police sinon. Pas la temps de m'appesantir sur le sujet, Mafdet ouvrait la porte.

Je lui fis mon plus beau sourire afin de me faire pardonner, mais c'était sans compter sur sa rancune... Même après tous ces siècles à errer dans le monde, elle n'avait pas appris à pardonner. Autant entrer dans le vif du sujet tout de suite, et m'en aller le plus loin possible.

«Excuse- moi pour l'intrusion, j'ai eu beaucoup de mal à résister à l'envie de te surprendre chez toi, mais je ne m'attendais pas du tout à te voir dans cette tenue... Enfin, sache que le lycée est devenu la proie d'un Darach aux pouvoirs plutôt conséquents. Il déstabilise l'environnement entier par ses actions de plus en plus meurtrières. Je te laisse t'en occuper! C'est ton domaine je crois, à toi et tes acolytes immortels. Bon a plus! Quoi? Je viens? Ce n'est pas que je ne veux pas risquer ma vie à taquiner un dangereux anti- druide, mais... *se fait traîner par la manche* Ok, j'arrive.»

J'étais plutôt curieux de savoir ce qu'allait faire le mystérieux observateur maintenant que ses sujets s'en allaient, nous suivrait- il ou allait- il faire du voyeurisme ailleurs? Je montai derrière Mafdet qui me fit comprendre de me tenir à carreau, posant mes mains sur ses flancs en gentleman. Inutile de provoquer le Diable, bien qu'on la comparait plutôt à une déesse. Je n'étais vraiment pas habitué à ce genre de véhicule, et la femme n'était pas des plus douces dans sa conduite. Je finis par entourer son buste avec mes bras, posant ma tête entre ses omoplates, fermant les yeux en priant d'arriver intact. Une fois arrivé, le visage pâle au possible, je me laissai tomber à genoux au sol à cause de mes jambes affaiblis. La joie d'être encore vivant me fit monter les larmes aux yeux, je me jurais que c'était ma dernière virée en moto.

Je me relevai juste à temps pour entendre un nom qui ne m'était pas totalement inconnu. Reprenant peu à peu des couleurs, je demandais qui était ce Peter. Hale... Évidemment, Peter Hale l'ancien alpha. Il était professeur, ce qui voulait dire que les choses risquaient d'être encore plus compliquée que prévue. A moins qu'il ne ce soit assagit, ce que j'espérais du fond du cœur. Je décidai de rester le plus loin possible des hostilités, en simple observateur, mais encore une fois Mafdet m'emporta avec elle. J'étais devenu son animal de compagnie, une sorte de familier, un sac à main, un porte clef... J'espérais ne jamais porter de collier ni finir dans une petite boîte ronde rouge et blanche. Je regardai tout autour de nous afin d'évaluer la situation: c'était l’hécatombe. Des corps traînaient en plein milieu du couloir central, et des casiers étaient arrachés de leurs places. A quel point ce Darach était puissant et malfaisant?

Tout à coup, les splenkers s'activèrent, faisant pleuvoir sur nous une eau servant normalement aux incendies. Des élèves sortaient de toutes les portes pour rejoindre l'extérieur. Certains virent les corps et hurlèrent d'horreur, alors que la majorité se contentaient de sortir par la grande porte, le regard horrifié. Il ne restait qu'à repérer ce Peter Hale. Je sortis une cigarette et un briquet, m'en allumant une pour fumer sous cette eau bénéfique. Dommage que Mafdet gardait sa veste en cuire, sûrement que la vue de son buste emprisonné dans un haut gorgé d'eau serait pas mal. En fait, elle n'était qu'en débardeur en bas, ce serait vraiment très intéressant à voir. C'était tout ce à quoi je pensais, car chercher un type qui avait tenté de renverser un véritable alpha pour avoir le pouvoir m'intéressait moins, beaucoup moins.


© Mafdet MAHES
Revenir en haut Aller en bas
Peter Hale

avatar

Messages : 78
Réputation : 17
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Sam 7 Mar - 19:37


Lestrange phénomène

J’inscrivis au tableau deux nouvelles œuvres que je demandai aux élèves de lire. Je faisais fie des réactions mécontentes et des soufflements de découragement. Contrairement à ce qu’ils pouvaient croire, je choisissais les œuvres les moins déplaisantes à lire compte tenu de leur intérêt pour la littérature.

Je tendis l’oreille aux bruits suspects qui provenaient de l’extérieur de la salle. Plusieurs personnes s’agitaient. Il faudrait que je pense à dire aux autres professeurs de faire respecter un certain calme lorsqu’ils déplaçaient leur classe.

Ce qui souleva mon inquiétude fut le vacarme qui précéda le déclenchement de l’alarme à incendie. Qui se stoppa presque aussitôt. Il se passait clairement quelque chose de l’autre côté du lycée. Je relevai la tête du livre que je tenais en main et croisai le regard interrogateur de tous les élèves installés devant moi.

- Je vais voir ce qu’il se passe. Restez ici, dis-je d’un ton calme puis autoritaire.

Le couloir était désert, certains avaient laissés sur le sol leur affaires, quelques sacs et même des manuels malmenés. Une des portes dont la fermeture était automatisée lors du déclenchement de l’alarme semblait cabossée.

Un coup de pied dans la porte bloquée libéra l’accès. J’arquai les sourcils, surpris pas l’instigatrice de ce coup de force.

- Mafdet, dis-je en prenant contenance.

- Peter, répliqua-t-elle sans perdre sa prestance.

- On a besoin de conseils, toi qui a côtoyé Jennifer Blake jusqu’à la fin. Et de ton aide si tu concèdes à arrêter ton cours alors que les élèves sont en danger.

- En général, on ne demande de conseils que pour ne pas les suivre ou, si on les a suivis, reprocher à quelqu'un de les avoir donnés.

- Jolie phrase, mais là faut rappliquer, intervint l’homme aux côtés de ma collègue experte en thixotropie.

- C’est d’Alexandre Dumas, sifflai-je devant le manque de culture évident.

Mafdet répliqua. Mais uniquement du regard. La situation était urgente.  Je laissai le sarcasme de côté pour d’autres armes, sinon cinglante, plutôt tranchantes, que je ne dévoilerai qu’en cas d’urgence au risque de voir s’envoler mon quotidien banal de professeur au lycée de Beacon Hills.

Je demandai à cet homme s’il était capable de mettre les élèves loin du danger et de nous rejoindre ensuite. Il sembla plutôt satisfait de s’engager dans ce couloir calme, en comparaison au reste du bâtiment. Le bruit des chaises qu’on frotte sur le sol sans ménagement et la précipitation des élèves montra que cet inconnu n’avait pas su s’y prendre sans soulever un vent de panique. Soit ! Ils seraient à l’abri et s’il en a le cran, il nous retrouvera.

Tous mes sens aux aguets, Mafdet et moi nous dirigions vers la source du problème. Et du vacarme. Les gyrophares m’alertèrent de la présence des forces de police. Un regard par la fenêtre me précisa que  Ruby était également présente. Je me promis de lui rappeler la définition de la prudence, et de lui expliquer précisément ce que j’entendais par « lever le pied ». Elle pourrait profiter de déléguer les tâches dangereuses à cet autre adjoint. Ce Parrish dont elle me parlait semblait enclin à gagner du galon. Qu’il en profite !

Nous pressions le pas, il était clair que la cause de cet évènement était surnaturelle.

- Qu’est ce qui provoque autant de dégâts et de panique ? Demandai-je à Mafdet en désignant la cours intérieure du lycée d’où semblait provenir le problème.

- Une nouvelle Darach, grinça Mafdet.

- Un sosie plutôt mal réussi de Blake, tranchai-je en découvrant la femme aux allures de folle furieuse.

J’attrapai la première personne qui passa à proximité de nous, il fut apeuré que je le saisisse dans sa fuite. Mon visage penché près du sien ne le rassura pas non plus.

- Qu’est-ce qu’il se passe ? Qui est cette femme ? Questionnai-je.

- Je…je sais pas. C’est la mère d’Adam, elle…elle est complètement folle ! Cria-t-il.

- Cours et préviens les autres, dis-je après avoir reniflé une odeur de loup.

Mafdet et moi faisions face à cette furie. Elle pouvait bien être puissante, animée d’une pulsion vengeresse, d’une soif de sang même, avec ce physique de sorcière aigrie, mais elle manquait vraisemblablement d’une certaine classe.

- Hé toi ! Grognai-je.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Sam 7 Mar - 23:59



A table...


Le type un peu idiot au grappin avait été rejoint par une femme au caractère insupportable.


Sacré couple.


Après un rapide échange, elle l’avait à moitié kidnappé et embarqué sur sa moto, fonçant à travers la ville en se moquant de la majorité des lois inscrites dans le code de la route. Aaron était resté planté là, à observer leur petit manège. Une fois partis, il hésita un court instant à visiter la baraque. Dans la mesure où personne n’avait réagi lorsque l’andouille avait fracassé la vitre hormis la femme qui venait de partir, c’était porte ouverte. Ou fenêtre brisée au moins. La curiosité l’emporta. Il n’aurait pas investi le corps d’un humain de lui-même s’il savait résister à ce vilain défaut. Il se rapprocha de la bâtisse mais s’arrêta sur le seuil. Un sourire mesquin s’afficha sur son visage.


Du sorbier... ? J’ai hâte de savoir qui tu es...
Maf. Et mon petit doigt me dit que nous avons la même
destination.


Le jeune homme sorti son téléphone et appela l’unique contact enregistré, qui s’affichait sous le nom de K. Quelqu’un décrocha dès la première sonnerie.


Ces imbéciles sont vraiment à l’affût
de mes appels. Désespérant.
Mais très pratique.


« C’est moi. Il faut que je me rende au lycée. Tout de suite. Vous êtes déjà en retard... »


Il donna le nom de la rue où il se trouvait et raccrocha sans attendre. Il nota mentalement l’adresse à laquelle il se trouvait. Savourant déjà le moment où il reviendrait rendre une petite visite à cette Maf.

Quelques instants plus tard, une berline sombre surgit en trombe à l’angle de la rue et s’arrêta au niveau au niveau du Nogitsune. Le kagekai qui en sortit salua respectueusement Aaron et se décala pour lui laisser la place. Ce dernier lui adressa à peine un regard, s’installa au volant et se mit en route au même rythme que lorsque la voiture était arrivée, ignorant à son tour les lois en vigueur et abandonnant l'ancien conducteur, seul, au milieu de la rue, sans le moindre remord. Maf et son taré de compagnon avait pris pas mal d’avance, il devait se dépêcher s’il ne voulait pas manquer le buffet qui se préparait. Et ce pantin de kagekaï se débrouillerait très bien tout seul pour retourner d'où il venait.

Il arriva enfin en vue du lycée et se gara en vrac sur le parking quasi bondé, devant une jeep délabrée.


Ce truc roule vraiment ?
Le proprio doit être suicidaire...


Il traversa rapidement le hall, passant inaperçu au milieu de tous les lycéens présents malgré son âge légèrement plus avancé. Sa petite taille et son corps frêle faisait de lui un caméléon parfait dans ce genre d’endroit. Cette fois-ci, il n’eut pas besoin de sentir pour se guider à travers les couloirs. Il lui suffisait simplement de suivre les cris et les étudiants qui couraient en sens inverse.


Je vois que le spectacle a déjà commencé.
Dommage, j’aurai bien voulu voir le levé de rideau.
Maintenant, voyons voir qui joue cette partie.
Et qui prend l’ascendant sur qui.


Le Nogitsune sortit sa planchette de Jenga de sa poche et la manipula comme un magicien, la faisant glisser habilement entre ses doigts, tandis qu’il traversait les couloirs. Il aperçu du coin de l’œil, au détour d’un escalier, la fameuse Maf et le destructeur de fenêtre en discussion avec un autre type. Grand, élancé, le regard sombre. Lorsque leurs regards se croisèrent, le Nogitsune frissonna. La profondeur du regard de cet homme était d’une étonnante étrangeté. Mêlant une sorte de douce et froide violence et une brûlante et sauvage aura de protection. Le Yin et le Yang incarné. Il ne se focalisa pas sur Aaron, ce qui arrangeait nettement ce dernier, et s’engagea dans les couloirs avec ses nouveaux amis.


C’est ça. Agitez-vous. Courez.
Affrontez-vous. Et laissez-moi profiter.


Le jeune homme se faufila à leur suite, prenant une délicate prudence à ne pas se faire remarquer. Jamais n’agissant. Toujours observant. Jusqu’à ce qu’il se retrouvent face à une femme aux traits tirés par l’âge et la folie, hurlant sa haine à travers le lycée. Le Nogitsune en frémit de plaisir.


Oooh... Toi, tu me plais beaucoup...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Dim 8 Mar - 1:19



Madness ... Sweet madness


" Tout le monde"


Le jeune homme partie l’alarme d’incendie sûrement pour les autres élèves sortent, de plus je pouvais voir que les ‘’ gicleurs’’ d’incendie fonctionna. Le son de l’alarme me tannait un peu, j’avais hâte que sa arrête. Tout d’un coup j’aperçue qu’une personne toucha a mon épaule, alors je me retournai et j’écoutai ses paroles. C’était l’alpha de la meute Scott oui cela allait très bien, je lui souris pour lui dire que oui. Parfait si cela n’était pas la première fois et une chance qu’ont n’allait s’en sortir. Je me levai et je restai en face de lui, parfait c’était bien j’allais aider Stiles je regarde les élèves autour de moi.


-Parfait Scott je vais aller le rejoindre pour l’aider !-



Je respirai pour réussir à me calmer et je me dirigeai vers Stiles, je le regarde droit dans les yeux. J’étais plus que prêt en se moment, mon esprit de meneur venais soudainement en moi. D’ailleurs, ont pouvais très bien le voir du a mon empressement. Je me demandais déjà comment qu’ont va réussir à la tenir longtemps, cela n’allait pas être facile. Je sentie une odeur de Bêta et plains d’autres odeurs. Il avait déjà des nouveaux qui s’avaient rajouté, cela n’allait pas être facile. Surtout qu’ont n’était pas tout des loups. Enfin je regarde Stiles d’un regard froid soudainement d’une voix glacial.



-Bon ont commence par quoi maintenant tu as une idée? Ou ont y va comme cela et ont le retiens?-



J’attendis sa réponse je ne tenais plus en place en se moment, j’aimais vraiment hâte de participer et de l’aider. Je regarde les autres personnes et je souris, pour enfin passer une main dans mes chevaux. J’étais soudainement un peu nerveux mais, je s’avais que tout allait bien aller. De plus je s’avais que si ‘il m’avait mit avec lui c’est que sûrement celui –ci allait m’aider, vue que c’était ma première ‘’bataille depuis que je suis arrivé’’ je soupirai nerveusement et je me calmai soudainement.


fiche par Maguitte2008.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]   Lun 9 Mar - 21:46
















Madness ... Sweet madness
[Pv. All]





Alors qu'Asliin était en train d'enrager en marchant à travers les couloirs, provoquant des cliquetis avec ses ongles de pieds un peu trop long elle entendit un bruit strident puis de la pluie commença à tombe, ou alors c'était de l'eau pour les incendies, c'était le cadet de ses soucis au moment présent.
Ils pensent vraiment que c'est ce qui va m'arrêter ? Pensa-elle. Il on tort !
Il faut dire que malgré ça, sa vision était amoindrie. Un élève passa en face d'elle dans un croisement de couloir, il tourna les yeux vers elle et au moment où il allait crier, elle leva le bras droit vers lui et l'eau au sol et qui tombait commença à se diriger dans la bouche du gamin, le noyant peu à peu. Il s’effondra au sol, se débattant et toussant comme il pouvait, mais plus il en crachait plus il en avait qui se nichait dans ses poumons. Il commença à convulser et ses yeux se retournèrent, puis il s'arrêta définitivement et la Darach sourit.


« Rien ne sert de fuir mon Adam, je te trouverais ... »

Elle continua à avancer mais entendit des voix, elle s'arrêta à nouveau un petit instant, elle écouta la conversation ... Ainsi ils parlaient d'elle, et elle faisait un sacré boucan tel que toute la faune de Beacon Hills se rameutait.
Elle continua à avancer quand elle vit une tête brune sortir d'un couloir, il la regarda.

« Hey toi ! »

Elle le regarda en souriant, il semblait vouloir nouer contacte avec elle, soit, elle n'avait qu'à demander Adam et promettre de ne plus faire de mal à personne. Evidemment elle croisera les doigts dans le dos car sa vengeance n'est pas suffisante.

« Vous devez sans doute connaître Adam ... Je ne voudrais qu'une seule chose ! Que vous m'apportiez mon fils, il ne sera plus fait de mal à quiconque ... La vierge demande une vengeance ! Une seule offrande et tout sera fini ! »

Elle avait dit cela avec une voix grave, presque gutturale. Elle tourna légèrement les yeux vers ce qui semblerait être un lycéen mais il était plus que cela, il était quelqu'un de mauvais, cela se voyait. Mais il ne jouait pas un rôle dans son plan alors elle détourna les yeux vers l'homme brun et l'autre gugusse qui c'était incrustée. Asliin la connaissait, du moins un peu, Madfet si elle se souvenait bien, elle l'avait connut grâce à se chère Deaton. Mais elle ne semblait pas vouloir coopérer. Après un moment de silence elle s'avança un peu en grognant.

« Avez vous besoin que je répète ? Je veux Adam ! »


[HS: Désolé du gros retard mais j'ai eu un peu de mal à rp en ce moment mais je me rattrape !!!! ^^]











Dernière édition par Aslinn Keegan le Mer 8 Juil - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Madness ... Sweet madness [Pv. Tout le monde]
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Lycée :: Quelque part dans le lycée-
Sauter vers: