AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Un recommencement [PV Derek & Stiles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Derek Hale
Administrateur
avatar

Humeur : Tourné vers l'avenir
Messages : 4220
Réputation : 190
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Un recommencement [PV Derek & Stiles]   Ven 27 Mar - 11:40






Un recommencement

Derek & Stiles
ma rencontre avec Matrim m’avait bouleversé. Grâce à lui j’avais récupéré ma mémoire, fragment par fragment. Au fils de ces pierres semi-précieuses chargées de ce le photographe avait capté en touchant le manoir, j’avais revécu ma vie au manoir. Ce gars avait un don exceptionnel. Les souvenirs en débloquant d’autres, ma vie avait enfin repris un sens. Je ne me sentais plus étranger chez moi, mise à part que j’étais toujours dans la peau d’un adolescent de dix-sept ans. Matrim était reparti du loft après mon invitation à partager une pizza. Je lui devais beaucoup et j’espérai pouvoir l’aider un jour… quand j’aurai entièrement récupérer la vie qui est la mienne.

Mais pour l’instant, ma préoccupation était toute autre et tournée vers un seul être, celui qui compte plus que ma vie : Stiles. Comment avais-je pu oublier cet amour qui me chauffe le cœur ? Je l’avais blessé en l’oubliant et en le repoussant, jugeant cette liaison contre nature. Maintenant, je me souvenais parfaitement du chemin qu’on avait accompli ensemble. Ces liens qui s’étaient tissés doucement, mais surement. J’aime Stiles. C’est clair dans mon esprit et dans mon cœur. Mais pourtant quelque chose me gêne. Là où je devrais me précipiter chez lui, l’appeler pour m’excuser et lui redire mon amour, j’étais comme pétrifié. Si l’âme, l’esprit et le cœur étaient en harmonie vis-à-vis de Stiles, mon corps rejetait l’idée même de le toucher. Pourtant je me souvenais parfaitement de nos moments intimes et du plaisir que j’y avais pris. Dans l’intimité, Stiles savait parfaitement se faire érotique, sa manière de s’abandonner dans mes bras et de m’accueillir était tout simplement irrésistible. Je connaissais une facette de lui que même son meilleur ami Scott ignorait. Je me plaisais à croire que la réciproque était vraie.

Je me secouai et me contraint d’agir. Je lui envoyai  donc un SMS en lui précisant que je passais au lycée à la sortie des cours et qu’il fallait qu’il m’emmène quelque part après avec sa Jeep.

Je ne pouvais pas trop m’afficher avec la Camaro. J’avais déjà failli avoir des ennuis avec la Maserati de Chad quand il était à San Francisco. Je pris un sac à dos et y mis quelque affaires, puis filais dehors acheter ce qu’il me manquait.




(c) Fiche par Mafdet


I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Stiles Stilinski

avatar

Messages : 421
Réputation : 43
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Un recommencement [PV Derek & Stiles]   Mer 1 Avr - 18:19



Il m'a envoyé un message!!!!

« Feat. Derek Hale »




Depuis le dernier évènement organisé au village, je suis dans un état d’euphorie étrange. En fait, je suis heureux comme une groupie sur le point de rencontrer Tyler Hoechlin et stressé comme un sportif sur le point de jouer le coup décisif. Non mais comprenez-moi aussi ! Il a accepté d’essayer ! C’est énorme ! Le jeune Derek, hétéro comme un rital, a accepté de me donner une chance. Maintenant, il ne me reste plus qu’à le reconquérir ! Ouais…c’est cool…mais c’est une pression de malade. « Plus qu’à », « plu qu’à »…comme si c’était aussi facile ! Derek n’est pas du tout le même que quand je l’ai rencontré. Il est plus jeune, quoi ! Si ça se trouve, il n’aime pas du tout les mêmes films. Le Derek avec lequel je sortais aimait les films où il fallait réfléchir. Il aimait aussi les films d’action purs mais il avait une affection particulière pour les films un peu plus complexes. Ça m’allait bien d’ailleurs parce qu’emmener Scott voir Inception, c’est frustrant. On l’a vu ensemble et on a parlé du visuel et des scènes d’actions. C’était vraiment un bon moment entre pote. Une excellente soirée. Et je l’ai aussi vu avec Derek et là on a cherché tous les détails qui pouvaient trahir la destinée de cette foutue toupie ! Mon meilleur pote et mon amoureux me permettent, en somme, d’être complet, de voir tout ce que je veux voir. Cette complémentarité fonctionne pour les films et pour beaucoup d’autres choses. Je ne suis complet qu’avec eux deux.

Tout ça pour dire que face à ce Derek jeune, je suis bien plus désemparé. Qu’est-ce que je l’emmène voir comme film ? Est-ce qu’il aime toujours les mêmes plats ? Ou plutôt est-ce qu’il aime déjà ces plats ? Je connais bien ses zones érogènes et je pense qu’il s’agit toujours des mêmes, mais pour en arriver là, je vais déjà devoir affronter les épreuves précédentes ! Il aime le basket. Plus vieux, il aime toujours ça. Il aime aussi le baseball. Je pourrais l’emmener voir un match ou je pourrais l’amener au restaurant, mais il aimait quoi ? Oh ! Il faut que je demande à Peter ! J’envoie donc un message à l’oncle de Derek tout en sachant pertinemment que la réponse va se faire att…

Vibvib

Déjà ? Ruby est avec lui ou quoi ? Aucune chance qu’il ait répondu aussi vite ! En effet, aucune chance, mais il va devoir se magner parce que je vois Derek le soir même. Derek m’a envoyé un message…DEREK M’A ENVOYÉ UN MESSAGE ! Je n’arrive pas à y croire….c’est gén-Wow ! Quoi, je suis en manque à ce point-là ? Je ne dis pas, j’ai déjà réagi à certains de ses messages, mais ils ne contenaient pas juste « Je passe au lycée à la fin des cours. Il faut que tu m’emmènes quelque part avec ta Jeep ! ».

Attendre la fin du cours me permet de me calmer mais dès que la fin de l’heure sonne, je saute hors de la classe et je visse mon téléphone à mes oreilles pour avoir Peter. Pas de réponse. J’appelle Ruby. Je laisse un message paniqué. Elle me rappelle. Peter n’est pas avec elle mais elle a des informations intéressantes pour moi. J’oublie parfois que lorsqu’elle a rencontré Derek pour la première fois, il avait l’âge qu’il a actuellement. Elle me confie les plats que Derek commandait toujours quand ils étaient à Storybroke et la chanson qui faisait frétiller ses oreilles quand elle passait à la radio à l’époque. Si on revient en ville, je sais où je l’emmènerai manger. En allant vers la Jeep, je télécharge le titre dont Ruby m’a parlé et je l’affecte aussitôt à ma sonnerie de téléphone. Après, il va falloir que j’improvise….Maman !!! Je ne vais jamais y arriver !

Il arrive. Comme il est beau. Il l’a toujours été et il le sera toujours, même si, pour être honnête, je le préfère plus vieux. Je souris, comme un véritable abruti. Je perds tous mes moyens. Mais c’est comme un premier rencard. C’est la première fois que je le vois depuis qu’il a accepté de m’accorder une chance.

«  Alors, où tu dois aller ? »

J’ai même du mal à parler. Je suis ridiculement pathétique.

— «  Euh…ça te tente d’aller au Roger’s, le Dînner au centre-ville, un de ces quatre ? Ils font un burger mexicain avec un guacamole maison super bon et leurs cookies sont cuits au poil : croustillants à l’extérieur et fondant à l’intérieur.

J’ai déjà mangé dans ce Diners et d’après Ruby c’est celui qui se rapproche le plus de celui de Granny, même si je ne sais pas qui est Granny.

— «  Et…hum… le dernier Fast&Furious vient juste de sortir…alors…euh…


Bon, au moins, les films de voiture, vieux comme jeune, je sais que je ne peux pas me tromper. Et à défaut de vraiment m’y connaître, au moins je pourrais baver sur Paul Walker, paix à son âme. Raaah mais saleté de joues, vous allez arrêter de rougir oui ?! Je ne me montre vraiment pas sûr de moi ! Mais comment l’être, aussi ? Je fais quoi, moi, si je n’arrive pas à le séduire ?!

© Fiche by Mafdet / Image by Marciana



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Hale
Administrateur
avatar

Humeur : Tourné vers l'avenir
Messages : 4220
Réputation : 190
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: Un recommencement [PV Derek & Stiles]   Sam 4 Avr - 22:48





Recommencer

Derek & Stiles
Quand j’arrive au lycée, Stiles est déjà en train de m’attendre à côté de sa jeep. On dirait une pile électrique. Il est comme ça depuis que lors de ce bal organisé par la ville, je lui avais donné  mon accord pour qu’on ressaye. Je n’avais à ce moment pas retrouvé mes souvenirs, mais vu que le reste concordait, alors cette histoire entre nous était une réalité. Mais entre le dire et le faire… Ça c’était une autre paire de manche.

Ma rencontre avec Matrim avait changé la donne et c’est avec tous mes souvenirs que je m’avance vers celui que j’aime.

-  Alors, où tu dois aller ?

- Monte. Dis-je en m’installant sur le siège passager.

-  Euh…ça te tente d’aller au Roger’s, le Dînner au centre-ville, un de ces quatre ? Ils font un burger mexicain avec un guacamole maison super bon et leurs cookies sont cuits au poil : croustillants à l’extérieur et fondant à l’intérieur

- Oui pourquoi pas, une autre fois.

-  Et…hum… le dernier Fast&Furious vient juste de sortir…alors…euh…

Je sors mon portable et regarde les horaires. Je ne lui dis pas tout de suite que je me souviens de tout. Pas ici, car j’ai un peu peur d’une réaction un peu exacerbée de sa part.

- On peut aller à la dernière séance, si tu veux, dis-je doucement.

Le plaisir que je lis dans ses yeux me fait plaisir, il me demande de nouveau où on va. Je lui réponds de prendre la direction du manoir. Stiles me regarde troublé, car la dernière fois qu’on est allé là-bas ensemble… les murs doivent encore se souvenir de nos gémissements.  Une fois arrivé, je reprends mon sac que j’avais posé à l’arrière et sort de la Jeep. Je regarde le manoir avec des yeux neufs. Un certain photographe m’a montré comment regarder les choses d’une autre manière. J’aime ce que mes yeux voient. Je déverrouille la porte et entre, Stiles me suit. Il est étrangement silencieux. Il ne sait pas encore que je sais à quoi il pense.

Du sac à dos je sors un sac qui contient des burgers et des maxi frites. Stiles a toujours une manière bien particulière de s’empiffrer avec ça. J’improvise une table avec deux planches et des parpaings. Puis je sors deux coussins et en tends un à Stiles.

- Assis toi, j’ai quelque chose à te dire.

Le moment est étrange. Je sais que son regard sur moi a changé. Je ne suis plus vraiment le même. Et même s’il dit toujours m’aimer je sens ses inquiétudes. Il est là, attendant que je veuille bien poursuivre. J’hésite mais ma lance. Je ne vais pas le faire attendre éternellement

- Stiles… j’ai retrouvé la mémoire.

Il hurle sa joie, je souris et je suis même ému par son émotion.

- Par contre, je… ça vient peut-être de ce corps d’ado mais, je sais pourtant ce que je ressens pour toi… je t’aime… Mais….

Comment lui dire que je me souviens parfaitement chaque fois où on a fait l’amour, que je me souviens avoir aimé le faire, que je l’aime toujours, mais que mon corps n’est pas prêt à… Venir ici avec lui n’est pas innocent, je me suis dit qu’avec le contexte, cela débloquerait peut-être le dernier verrou. Je veux faire tous les efforts possibles pour lui car je sais ce qu’il vaut, car je le connais mieux que personne.



(c) Fiche par Mafdet


I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Stiles Stilinski

avatar

Messages : 421
Réputation : 43
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Un recommencement [PV Derek & Stiles]   Mar 14 Avr - 22:25



Il m'a envoyé un message!!!!

« Feat. Derek Hale »





— «  Monte. »

Il y a tout de même des choses qui ne changent pas. Derek restera toujours Derek. Sur la route, je lui propose pour le restaurant. Il accepte, à première vue, mais repousse cela à une autre sortie. Je ne sais pas si je suis triste de le voir repousser cette proposition, ou si je suis heureux qu’il envisage déjà une autre sortie. Je tente une autre approche avec le film. Il regarde sur son téléphone. Je stresse. Mes mains deviennent moites sur le volant et mon cœur ne sait plus quel rythme suivre. Ai-je seulement une chance ? Il me donne l’horaire d’une séance. Je soupire de soulagement. Il ne m’a pas envoyé bouler. Il a même accepté, en fait. Je suis content. Vraiment, je suis heureux. Peut-être ai-je une chance d’y arriver finalement.

Je lui demande à nouveau où il souhaite aller. Sa réponse me trouble. La dernière fois que nous nous sommes retrouvés seuls au manoir, nous avons…Je me suis donné à lui comme jamais auparavant. C’était la première fois qu’on le faisait alors qu’il était transformé. C’était merveilleux, mais je dois l’avouer, repenser à cette nuit rend son oublie encore plus blessant.

En entrant dans le manoir, ma gorge est serrée. C’est douloureux car je sais que rien n’est gagné. Peut-être n’arriverais-je jamais à le séduire à nouveau tout simplement parce que je n’ai rien fait pour le séduire la première fois.

Derek pose son sac et en sort des burgers et des frites. Mes yeux s’agrandissent. Alors, s’il a refusé pour le restaurant, ce n’est pas parce qu’il m’en veut mais parce qu’il a déjà prévu le dîner de ce soir ! Je rougis comme un enfant qui vient de recevoir son premier bisou. Quand il me demande de m’assoir parce qu’il a quelque chose à m’annoncer, je déchante. Je m’assois sans pouvoir m’empêcher d’imaginer le pire. J’appréhende ce qu’il a à me dire. Et s’il avait décidé de ne plus essayer. Et s’il voulait qu’on soit juste amis. Ce serait déjà énorme, mais…

— «  Stiles… j’ai retrouvé la mémoire.

Pendant un très court instant, mon cerveau cesse de fonctionner. Le pauvre est en surchauffe. Derek, le jeune Derek, le Derek hétéro, vient juste de me dire qu’il a retrouvé la mémoire. Donc il se souvient…et nous sommes au manoir où nous avons…Attends, quoi ? Mes yeux se mettent à briller de larmes alors que je lèvre les bras au ciel en criant, heureux comme jamais, puis….

— «  Par contre… »

L’euphorie retombe d’un coup. Je crains ce qu’il va me dire. Se serait-il rendu compte qu’en vérité, il ne m’aime pas ? Que ces derniers mois étaient faux ? Son passage par l’adolescence l’a-t-il « remit sur le droit chemin » comme le dirait certaines jalouses ? Il continue, il dit qu’il m’aime mais il y a ce « mais ». Je flippe à mort ! Mais je crois ne pas me tromper en affirmant que c’est aussi son cas. Cette fois, c’est à moi de le rassurer.

— «  On y arrivera, Derek. Après tout ce qu’on a traversé, nus ne nous laisserons pas arrêter pour si peu, pas vrai ? Après tout, si j’ai réussi à faire en sorte que Monsieur I’m-the-alpha-now-Derek Big-Bad-Wolf-Hale ne puisse plus se passer de moi, je devrais réussir à rendre accro la version vierge !

J’affiche un grand sourire. Je suis terrorisé à l’idée de ne pas y arriver, mais je dois y croire ! Je lui fais signe de finir son repas. Pour ce genre de plat, je suis plus rapide que lui ! Pendant le repas j’essaye de nous détendre en parlant de la saga des Fast and Furious. Je pleure faussement sur la mort de Paul Walker. Lorsque nous avons terminé, nous décidons, après une hésitation un peu gênante, de visiter le manoir, voir où en est l’avancement des travaux. Alors qu’il entre dans ce qui sera sa…notre chambre, je m’arrête dans l’encadrement de la porte un instant. Il s’étend sur l’aménagement de la chambre et après un instant à l’observer, je m’approche de lui et l’enlace. Je m’écarte doucement et le fixe amoureusement. Je me pince les lèvres avant de lever mes doigts sur ses paupières pour qu’il ferme les yeux et doucement je me penche pour l’embrasser. Je n’ai plus besoin de me dresser sur la pointe de mes pieds.

© Fiche by Mafdet / Image by Marciana



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Hale
Administrateur
avatar

Humeur : Tourné vers l'avenir
Messages : 4220
Réputation : 190
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: Un recommencement [PV Derek & Stiles]   Jeu 23 Avr - 11:32







Un recommencement

Derek & Stiles
C’est très étrange car si j’ai bien la mémoire qui m’est revenue et que je me souvienne de tout et en particulier ce que j’ai fait ici avec Stiles, je n’arrive pas à m’approprier ces souvenir. C’est comme s’ils appartenaient à un autre, un autre moi. Je sais qu’avec ma déclaration je fais faire le yoyo au cœur de Stiles. Mais il ne se laisse pas démonter. Est-ce cette ténacité qui m’a plu ?

-  On y arrivera, Derek. Après tout ce qu’on a traversé, nous ne nous laisserons pas arrêter pour si peu, pas vrai ?

- Oui, bien sûr, répondis- pas vraiment sûr en fait. J’ai un sentiment de gêne et de malaise et Stiles avec sa maladresse habituelle, enfonce le clou.

- Après tout, si j’ai réussi à faire en sorte que Monsieur I’m-the-alpha-now-Derek Big-Bad-Wolf-Hale ne puisse plus se passer de moi, je devrais réussir à rendre accro la version vierge !

- Je ne suis pas vierge ! Répliqué-je en râlant.

Un pli d’amertume pince la bouche de Stiles. Il vient de comprendre à qui je fais référence. Nous cachons notre embarra commun en attaquant le repas que j’ai apporté. Comme à son habitude, il ne mange pas, il se bâfre. Ce détail, cette routine me réconforte. Oui, je commence à me souvenir avec mon corps et non mon esprit de ce qu’est Stiles. Cet adolescent hyperactif qui l’a toujours ouverte. Il me noie de parole sur le dernier Fast and Furious, pleurant le décès de l’acteur sexy de la série de film. Il me crie presque au blasphème quand je laisse sous-entendre que l’acteur a manqué de prudence et peut-être confondu ce qui se passe dans ses films et la réalité.

- C’est pas lui qui conduisait ! Proteste Stiles.

Je capitule en levant les mains devant moi. Je cède toujours face à lui. De nouveau, je me sens en accord avec ça. Il a raison, petit à petit je vais retrouver mes marques. Si je pouvais reprendre mon corps d’adulte cela serait tout de même plus facile. On convient de faire le tour du manoir. Les travaux avancent de nouveau. Je ne sais pas si cela sera prêt pour la naissance des jumeaux, j’en doute un peu. Les jumeaux… Peter va être papa et de manière presque volontaire cette fois, enfin je l’espère pour Ruby. Je parle à Stiles de ce que j’ai prévu pour l’aménagement intérieur. Chad est passé me voir, disant qu’il me proposerait des variantes. Je crois qu’il a l’intention de s’associer avec un artiste, un gars qui serait le petit ami de Matrim. Le monde est décidément petit à Beacon Hills. Je ne suis pas retourné voir le photographe. Il faudra que je le fasse à l’occasion, surtout pour le remercier encore de son aide.

Parti dans mon élan explicatif, je suis dans ce qui sera notre chambre. J’indique où seront les placards, un coin bureau, la place de la télévision et moult détails auxquels j’ai pensé pour accueillir Stiles ici et qu’il s’y sente chez lui. Je sursaute quand il s’approche et l’enlace. Ma gêne revient aussitôt. Autant je pouvais parler facilement de notre future vie commune, autant la vivre réellement n’était plus si naturelle. Stiles me scrute. Cherche-t-il dans mes traits juvéniles celui dont il est tombé amoureux. Je n’ai pas la même carrure imposante, mes joues sont imberbes. La version jeune de ma personne, ne va-t-elle pas le décevoir ? Doucement il m’oblige à fermer les yeux. Tendu, je me laisse néanmoins faire. Je sais ce qu’il va se passer, mon corps se tend dans l’attente. Mais ce n’est pas du désir mais bien de l’appréhension.

La chaleur de ses lèvres se pose sur les miennes. Son baiser est presque chaste, lui aussi hésite. Il craint que je recule et le rejette de nouveau. S’il y a bien une chose qui est certaine pour moi, est que je m’interdis de le blesser de nouveau. Alors, je prends sur moi, car oui son geste me gêne et tout en gardant les paupières closes, je l’entoure de mes bras. Stiles a posé les siens sur mes épaules. Il a l’intelligence de se faire présent mais non intrusif. Ses lèvres ont la saveur salées des frites qu’il vient de manger. Je tente de redécouvrir cette chaleur qui m’irradiait le ventre dès qu’il s’approchait de moi. Il est resté le même. Je connais chaque centimètre de sa peau. Je sais ce qui le fait se cambrer contre moi et tous les petits secrets que partagent les gens amoureux. Pourtant, je reste froid. Mon envie de l’entourer et de le protéger est sincère, mais je ne retrouve pas ce feu ardent qui me prenait les tripes dès que je l’avais dans mes bras.

Mais je me suis juré de ne plus reculer, de ne plus provoquer cette ombre dans son regard, alors je feints un désir que je ne ressens pas. Je l’entoure et le serre fort contre moi. J’embrasse son cou, je n’ai plus besoin de me baisser, nous sommes de la même taille. Je caresse ses cheveux dans l’espoir de faire renaître enfin cette flamme qui m’a quittée.




(c) Fiche par Mafdet


I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Stiles Stilinski

avatar

Messages : 421
Réputation : 43
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Un recommencement [PV Derek & Stiles]   Mer 29 Avr - 18:24



Love by sex

« Feat. Derek Hale »



Je ne lâcherai pas le morceau ! Je suis persévérant…non, je suis têtu ! Ouaip, une vraie mule ! Derek Hale, tu ne vas pas t’en tirer comme ça ! Je te séduirais à nouveau, fois de Stilinski ! D’ailleurs, je me demande ce que ça va faire de le…déflorer. À mon tour !

«  Je ne suis pas vierge !

Je baisse les yeux en pinçant mes lèvres. Non, il ne l’est pas, c’est vrai…Paige…Je plonge mes doigts dans le paquet de frites. Je me console en me goinfrant. J’avais faim ! Pendant le repas, je choisis d’utiliser le dernier Fast&Furious comme sujet de conversation. Quand Derek ose supposer que Paul Walker a été imprudent je m’insurge.

«  C’est pas lui qui conduisait ! En plus il revenait d’un gala de Charité !

Je le boude pendant dix secondes mais il se rend et se repent. Comment en vouloir à une « gueule d’ange » pareille ? Nous terminons le repas et décidons de faire le tour du manoir. Je reconnais Derek lorsqu’il s’étend sur les changements à venir. Il n’est jamais aussi bavard que lorsqu’il parle des rénovations du manoir.

Dans la chambre, je décide de pousser les retrouvailles. Je l’enlace, l’incite à fermer les yeux. Il se tend mais il me laisse l’embrasser. J’ai peur qu’il me rejette. Je ne peux pas me défaire de cette crainte et cela me rend hésitant comme jamais, mais il ne recule pas. Il m’entoure de ses bras. Il s’efforce d’attiser les braises ou au moins de ne pas jeter un sceau d’eau sur elles. Il me serre dans ses bras et embrasse mon cou. Je soupire. Il connait mes points sensibles…je connais aussi les siens…Il y a…

Je tends le cou et embrasse sa peau juste en dessous de l’oreille. Le contact de mes lèvres, combiné au souffle chaud sur une peau si fine, l’ont toujours électrisé. Je laisse mes doigts frôler sa peau à nu entre son T-shirt et sn jean, celle de son flanc, celle qui pourrait recouvrir ses poignées d’amour s’il en avait, oh ?! Mais il en a ! Il frissonne. Je mordille ma lèvre. Son corps ne se souvient pas de moi, mais certaines zones n’ont pas besoin de se souvenir.

«  Je ne nous abandonnerais pas.

Je reste proche de lui, m’abreuvant de son souffle. Je suis présent mais je ne l’enferme pas. La vérité, c’est que je suis aussi troublé que lui. Ce corps, cette carrure, cette peau trop douce...c’est une sensation vraiment bizarre…j’ai l’impression de tromper l’homme que j’aime…avec lui-même…Mais je l’aime, et je ferais tout ce que je peux pour faire renaître cette étincelle entre nous.

Alors je taquine tous les points sensibles que je peux atteindre. Rien ne garantit que cela suffise pour la suite, mais si je veux atteindre les autres, je vais devoir le pousser à les découvrir. Pour espérer débloquer tout cela, je dois lui faire oublier tout raisonnement, je dois pousser la tension sexuelle au maximum. Mais je dois le laisser dominer. Habituellement ça ne pose pas de problème mais là...enfin, il faut le tenter!

© Fiche by Mafdet / Image by Marciana



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Hale
Administrateur
avatar

Humeur : Tourné vers l'avenir
Messages : 4220
Réputation : 190
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: Un recommencement [PV Derek & Stiles]   Mer 6 Mai - 12:55





Difficulty

Derek & Stiles
Nous sommes là, dans les bras de l’un et de l’autre, dans ce qui sera notre future chambre. Pour être honnête, j’ai l’impression qu’on est comme deux cons à ne plus savoir quoi faire. Nos gestes ne sont pas naturels. J’ai mes souvenirs intacts sur nos nuits torrides, celles où au petit matin Stiles est parti au lycée plus endormi que réveillé, celles où…

Bordel, on l’a déjà fait pourtant ! J’ai des souvenirs de bonheur presque absolu, et de m’être enfin senti entier avec lui, simplement calé dans mes bras. Qu’est-ce qui me freine ? Non qu’est-ce qui nous freine ? Car derrière la peur d’être rejeté, je sens bien que Stiles non plus ne retrouve pas ses marques. Nous avons le même âge, la même corpulence… Le rapport de force est toujours en ma faveur, mais les apparences… non. Pourtant, il me semblait bien qu’entre nous, il n’y avait pas de rapport de domination… sauf dans nos ébats… Et c’est bien là que ça coince.

Je ne me sens plus dans mon rôle, plus dans… Hey ! Ses doigts eux, n’ont pas oublié mes zones sensibles et mon corps non plus. Cela me rassure un peu, mais de là à me jeter sur lui de manière impérieuse comme je le faisais souvent… Il y a un gouffre. On doit se redécouvrir, mais mon corps d’adolescent nous bloque.

-  Je ne nous abandonnerais pas. Murmure-t-il.

Sa persévérance me réchauffe le corps et m’incite à briser cette barrière qui s’est formée entre nous. Je lui fais confiance, et pour cela je prends moi, colle mon orgueil et mon ego dans un coin reculé de ma tête et me fais plus entreprenant. Je connais les gestes, les caresses, pour les avoir mainte fois faites sur son corps. J’agis par souvenir et non par envie. Stiles suit, ses doigts s’agrippent à mon dos, puis font glisser mon blouson au sol. Je lui enlève son sweat laissant mes doigts parcourir sa peau qui frissonne. Je laisse sortir mes griffes et lui effleure la colonne. Je sais que ça l’électrise quand je me transforme. Il m’accepte en tant que loup et c’est bien pour ça que je l’aime. Nos respirations s’accélèrent, je goutte de nouveau à la saveur de ses baisers, je le plaque contre moi, une main sur ses reins. Quand sa main s’aventure sur mon entrejambe…

- Je… ça va pas être possible Stiles… pardon…

J’ai dû faire appel à toute ma volonté pour ne pas m’écarter brusquement. Mais il a remarqué mon tressaillement. Je l’entoure de mes bras et le nez dans son cou, je m’excuse encore. Il m’assure que e n’est pas grave, qu’on arrivera à se retrouver. Mais dans l’immédiat je suis moins confiant que lui, surtout si je n’arrive pas retrouver ma forme d’adulte.

- Je… On rentre dormir au loft ? Juste l’un contre l’autre ?

Tenter de se réhabituer, de réapprendre le corps de l’autre…



(c) Fiche par Mafdet


I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Stiles Stilinski

avatar

Messages : 421
Réputation : 43
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Un recommencement [PV Derek & Stiles]   Mer 20 Mai - 19:03



Awkward

« Feat. Derek Hale »



Ok, c’est vraiment bizarre ! Il réagit à mes caresses et mes taquineries. Je peux le sentir se forcer à leur répondre. Ses réactions ne sont pas forcées, elles sont des réflexes à l’excitation de ces zones. Mais quelque chose cloche. Je peux le sentir. Il a l’impression d’être…violé. Et malgré cela, il se force à réprimer cette sensation et va même jusqu’à me retourner mes gestes. Il n’a rien oublié des secrets de mon corps, de ces gestes qui me font tourner la tête. Son souffle qui rend ma peau erratique, ses baisers qui roulent sur ma gorge, ses griffes qui effleurent ma colonne, son bassin pressé contre le mien…

«  Derek… »

Un soupir, un désir…je me mords la lèvre d’envie. Le plaisir est là, le souvenir aussi. C’est Derek et il me touche enfin à nouveau, alors pourquoi est-ce que j’ai cette irrésistible envie de fuir ? Non, je ne dois pas penser comme ça. C’est Derek. Je l’aime et il m’aime. Il fait des efforts  pour que nous retrouvions nos repères. Je dois en faire aussi. C’est dingue ça. Je ne voulais pas le lâcher quand il ne se souvenait pas. J’étais obnubilé par l’idée de le faire revenir….mais maintenant que son esprit est de retour, je…Nos lèvres se retrouvent…c’est Derek. Je glisse ma main jusqu’à son entre-jambe en retenant ma respiration. Il tressaillit, je m’arrête.

— « Je ... ça va pas être possible, Stiles…pardon.
« Oh, merci mon Dieu ! m’exclamé-je sans pouvoir me retenir.

Derek me regarde avec une expression étrange. Il est encore désolé de ne pouvoir répondre à mes avances mais il est aussi surpris de ma réaction et, si je ne me trompe pas, un peu vexé ;

«  Hum, tu n’as pas à t’excuser, c’est déjà énorme de t’avoir retrouvé.

Je souris et me rapproche de lui. Il m’entoure de ses bras et plonge son visage dans mon cou en s’excusant à nouveau ; Je pose ma main sur sa tête. C’est étrange d’être celui qui rassure. Ce rôle n’est pas celui que je joue d’habitude, mais je l’aime assez.

«  Arrête de t’excuser. Moi non plus je ne suis pas à l’aise avec tout ça. J’ai…J’ai l’impression de te tromper…C’est quand même complètement stupide parce que tu es toi et je ne peux pas te tromper avec toi-même…mais…j’ai confiance. On y arrivera. On va se retrouver. Il nous faut juste un peu de temps.

Il me propose de rentrer dormir au loft, de dormir l’un contre l’autre, tout simplement. Je plonge mes yeux dans les siens et je souris. Je le contemple. Il est beau garçon, mais je le préfère définitivement avec quelques années de plus. Je hoche la tête et glisse mes doigts dans les siens. Il se tourne vers la sortie mais je le retiens.

« Hey, Big Bad Wolf, on va y arriver. Tue s bien place pour savoir que rien n’est impossible, surtout quand un loup garou fait équipe avec un hyperactive!

Nous retournons dans la jeep et prenons la direction du loft. Sur le chemin, j’ose prendre sa main dans la mienne. Non, moi non plus je ne suis pas à l’aise avec tout ça. Nous apprivoiser ne va pas être évident. Nous entrons dans le loft dans un silence gênant. Tout ça c’est tellement bizarre. C’est Derek et il se souvient. Rien que pour cela, j’ai envie de lui sauter dessus mais c’est un Derek bien plus jeune. Son corps est tellement différent….est-il différent ?

Je me change et le rejoins dans la chambre mais je n’ose pas entrer dans le lit avant qu’il m’y invite clairement. Nous nous positionnons en cuillère. C’est celle que je préfère, quand je suis la petite cuillère. Il est au plus proche de moi et je n’ai aucune sensation de claustrophobie. Je me sens en sécurité. Je glisse mes doigts dans les siens et ramène nos mains contre ma poitrine, au plus proche de mon cœur. Dans cette position, je sens Derek, pas son corps, mais lui et je parviens alors à trouver le sommeil. Parce que malgré tout, c’est Derek.

Au petit matin, quand je me réveille, je n’ouvre pas tout de suite les yeux. Derek doit sentir que je ne dors plus mais je profite de cet instant. Je sens son regard sur moi. J’aime sentir ses yeux me scruter même si la sensation est légèrement différente. D’habitude, il ne dégage que désire et amour… Là, il y a aussi des doutes.

J’ouvre doucement les yeux et le coin de mes lèvres s’étire ; cette situation est si compliquée. Je referme doucement les yeux alors qu’il caresse ma joue. C’est fou ce que je peux l’aimer. Comment cela peut-il être si dur alors que je l’aime autant ? je pense à ses bras, à ses lèvres, à sa chaleur…

«  Tu me manques. »

Ces mots m’ont échappés. Je sais que cette situation est aussi dure pour lui que pour moi, sans doute plus même, mais c’est ce que je ressens.

«  Pardon, c’est très égoïste de ma part de dire cela… Je n'aurais pas dû...

Je me lève et vais me réfugier dans la salle de bain pour me doucher, m’habiller et surtout me reprendre. Sous la douche, je regarde mon poignet. Je ne peux pas en parler à Derek, pas maintenant. Et puis, ce n'est jamais qu’une cicatrice. Je sors de la douche et m’habille. Quand j’arrive dans la cuisine, je m’immobilise et cligne plusieurs fois des yeux.

«  Hum…laisse-moi deviner : ta tête se souvient mais ton corps fait tout de traviole ? Va prendre une douche avant que tes mains de jeune inexpérimenté fassent tout cramer.

Pendant qu’il est à la douche, je prépare des œufs au bacon, faire griller des tranches de muffin et prépare du jus de fruits fraichement pressés et nos boissons chaudes. Un café pour lui et moi, quelque chose sans forme d’excitant….Quand il revient, nous discutons tranquillement. Finalement, nous ne sommes pas allés voir le film, et je n’ai pas l’intention de ne pas y aller. Nous irons ensemble ! J’ai besoin d’une épaule pour pleurer la mort de cet incroyable beau gosse de Paul Walker. Alors que nous faisons équipe pour laver et essuyer la vaisselle, quelqu’un toque à la porte.


© Fiche by Mafdet / Image by Marciana

[/quote]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka O. Ama

avatar

Messages : 83
Réputation : 11
Date d'inscription : 18/11/2014

MessageSujet: Re: Un recommencement [PV Derek & Stiles]   Mar 26 Mai - 19:28







Younger than I remember




Mon retour à Beacon Hills s’est presque fait sur un coup de tête. J’ai pris le temps de terminer ma mission. Un lycan, plutôt mignon d’ailleurs, qui devait être remis sur le droit chemin. Il a trouvé une meute désormais, je ne me fais pas de soucis pour lui. J’ai ensuite pris le premier avion pour revenir en Amérique. J’ai eu le temps de remplir quelques missions depuis mon départ mais il y a quelques temps, j’ai ressentis le besoin de revenir à Beacon Hills, de revenir vers Derek, vers ma meute. Quelque chose ne va pas…quelque chose se trame. Alors je suis là, au pied de son immeuble, Ash enroulé autour de mon cou. Je me sens…à la maison.

Depuis mon retour, j’ai eu l’occasion de rencontrer quelques nouvelles tête comme cette délicate féline et ce loup maladroit au parc, ou encore la garagiste au caractère bien trempé. Ruby a senti mon retour avant même mon arrivée en ville, je le sais, je l’ai senti aussi. Je l’ai donc appelée. J’en ai profité pour la prévenir de mes intentions. Cette meute est ma famille, mais j’aimerais faire le tour de Beacon Hills avant de me réintégrer pleinement dans tout ce qui a trait à la meute. La seule personne que je souhaite vraiment voir, c’est Derek. Ruby me cache quelque chose, mais tout ce qu’elle a bien voulu me dire c’est « je te laisse constater ça par toi-même »… Mais je ne comprends pas de quoi elle parle. « Ca » quoi ? C’est quoi ce « ça » ? Et c’est quoi cet espèce de teaser à deux balles ?!

Je grimpe les étages. M’a-t-il senti ? Sans aucun doute. Il a su me reconnaître, son loup l’a pu, avant même que je montre mon pelage. Alors je suis sûr qu’il sait que je suis sur le pas de sa porte. Je m’attends même à la voir s’ouvrir sur lui, mais il ne vient pas. En tendant l’oreille, j’entends Stiles discuter avec un autre garçon. À en juger par le timbre de sa voix, ils ont sensiblement le même âge. Derek est peut-être sorti, alors je toque à la porte sans pouvoir me défaire de cette étrange impression. Quelque chose cloche. Je sens l’odeur de Derek, pas comme une odeur laissée à un endroit ; Il est bien là, et pourtant, son odeur est légèrement différente, et malgré tout…familière.

La porte s’ouvre sur un jeune homme. Je connais très bien ce visage et ce n’est pas celui de Stiles. Ces yeux brillants d’arrogance, cette forme de visage qui lui donne tout de suite l’allure d’un leader,...aucun doute n’est permis : c’est Derek.

— «  D…Derek ? »






© Fiche by Mafdet MAHES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Hale
Administrateur
avatar

Humeur : Tourné vers l'avenir
Messages : 4220
Réputation : 190
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: Un recommencement [PV Derek & Stiles]   Mar 2 Juin - 23:01





Retour d’un frère

Derek & Stiles & Luka
J’ai fini par stopper Stiles, ce n’est pas correct vis à vis de lui, de moi, de nous. Ma volonté de le retrouver, de nous retrouver comme avant est bien réelle. Mais mon corps d’adolescent gâche nos retrouvailles. J’ai recouvré mes souvenirs, ils sont intacts. Je sais ce qu’on a traversé à deux, ce que l’on a surmonté. Je sais mon amour pour lui, je sais ce qu’il éprouve pour moi, lui qui n’a rêvé que de Lydia pendant toute son adolescence. Notre couple est impossible pourtant il existe. Mais…

Il ne peut pas se blottir contre moi, nous avons la même taille, je ne peux le rassurer en le prenant dans mes bras, nous avons le même gabarit. Ce n’est pas histoire d’être le plus grand ou le plus costaud, mais c’est pourtant bien la polarité de notre couple. Je suis la force brute qu’il a su dompté, il est cet agité que j’ai su calmer.

Je suis étonné qu’il soit aussi soulagé que moi que je stoppe nos caresses. L’ai-je déçu ? M’y suis-je mal pris ? Je connais pourtant son corps comme s’il était le mien.

-  Hum, tu n’as pas à t’excuser, c’est déjà énorme de t’avoir retrouvé.

- Je suis désolé Pixie… Dis-je en l’entourant de mes bras et en me noyant dans son cou.

Oui, nous nous sommes retrouvé, son odeur est bien la même. Son cœur marque toujours cette petite arythmie, séquelle du Nogistune.

-  Arrête de t’excuser. Moi non plus je ne suis pas à l’aise avec tout ça. J’ai…J’ai l’impression de te tromper…C’est quand même complètement stupide parce que tu es toi et je ne peux pas te tromper avec toi-même…mais…j’ai confiance. On y arrivera. On va se retrouver. Il nous faut juste un peu de temps.

- On rentre dormir au loft ?

Nous ne sommes pas prêt, mais j’ai besoin de sa présence et lui aussi. J’aime sa main qui se glisse naturellement dans la mienne.

- Hey, Big Bad Wolf, on va y arriver. Tu es bien place pour savoir que rien n’est impossible, surtout quand un loup garou fait équipe avec un hyperactive!

Je lui réponds en secouant la tête et en souriant. Le chemin du retour est étrange. Stiles a déjà dormi un tas de fois au loft, mais c’est un peu comme un premier rendez-vous. Je ne suis pas à l’aise. Nous avons un petit moment de flottement une fois arrivée. Je suis même obligé de l’inviter à venir dans mon lit. Je crois que Stiles a raison quand il dit qu’on va y arriver. Car c’est naturellement qu’il plaque son dos contre mon torse et que je l’encadre de mes bras. Je me sens bien ainsi, là je le sens à sa place et moi à la mienne. Je pose mes lèvres sur sa nuque et ne tarde pas à m’endormir.

Le soleil me réveille, j’ai toujours Stiles dans mes bras. Sa respiration est régulière, Il dort encore paisiblement. Je suis heureux qu’on en soit là, pouvoir partager le même lit, même si ce n’est que pour dormir. Je ne bouge pas et observe sa nuque, ses cheveux, sa peau. Il n’a pas changé, il est le même. C’est moi qui bloque.

-  Tu me manques.

Je l’ai senti se réveiller, mais je n’ai pas bougé, pour garder ce contact un peu plus longtemps avant que notre gêne vienne de nouveau nous séparer.

-  Pardon, c’est très égoïste de ma part de dire cela… Je n'aurais pas dû...

- Ce n’est pas…

Pas le temps de finir ma phrase qu’il est déjà dans la salle de bain. Je m’assoie dans le lit et regarde mes bras, mes mains. J’ai fini par m’y faire, mais c’est frustrant. JE brasse dans la cuisine quand il revient tout propre.

-  Hum…laisse-moi deviner : ta tête se souvient mais ton corps fait tout de traviole ? Va prendre une douche avant que tes mains de jeune inexpérimenté fassent tout cramer.

Je m’aperçois de l’odeur de brulé… j’ai la tête ailleurs. Je file me coller sous la douche. C’est presque naturellement que l’on déjeune ensemble. Stiles a repris ses marques, il fouille dans les placards comme chez lui et cela me convient parfaitement. La vaisselle est même source de plaisanteries. Nous commençons à nous projeter sur l’avenir, voir un film ensemble… Je commence à croire que tout va finir par revenir à la normal. Quelqu’un frappe à la porte. Je suis étonné car ceux de ma meute, enfin plus particulièrement Peter ne se donne pas la peine d’attendre un « entrez ». Je reconnais l’odeur de Luka avant d’ouvrir. Je suis content qu’il soit là et j’oublie que je ne suis plus le même.

-  D…Derek ?

La réalité de ma situation me retombe sur les épaules.

- Tu pensais trouver blanche neige ? Dis-je en l’invitant à entrer. Tu te marre, c’est mon poing dans la gueule !

Stiles lui propose du café que Luka semble heureux d’accepter. Je n’aime pas sa manière de me détailler. Il me connait sous cette forme pourtant. Son regard est avide de question. Je lui résume ma virée au Mexique pour délivrer Chad. Je le rassure au passage sur notre frère de meute. Il a beaucoup encaissé, mais il a su se reprendre. J’explique qu’un beau matin, Stiles s’est réveillé ici avec moi bien plus jeune et surtout amnésique. Je lui résume ma situation actuelle. Ma mémoire est sauve, sauf que je me traine toujours dans mon corps d’adolescent.

- Je suis content que tu sois revenu à Beacon Hills Luka. Je… tout ça nous bouleverse dis-je en désignant Stiles.

Luka est comme un frère pour moi. C’est plus facile de lui parler.




(c) Fiche par Mafdet


I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
Stiles Stilinski

avatar

Messages : 421
Réputation : 43
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Un recommencement [PV Derek & Stiles]   Mar 16 Juin - 22:26



Brother-in-law is back

« Feat. Derek Hale& Luka Ama »



C’est difficile d’admettre qu’on peut avoir des difficultés. Notre amour n’est plus à prouver. C’est sans doute pour cela que c’est si dur de bloquer de cette façon. Si nous ne nous aimions plus, la douleur serait différente. Là, nous devons nous convaincre l’un l’autre que tout va s’arranger, sans pour autant être capable d’effacer le doute. Et si nous ne parvenons jamais à surmonter cela ? J’aime Derek comme un fou mais son corps actuel, ce Derek jeune… je l’aime aussi, c’est Derek après tout, mais j’ai cette horrible sensation d’être infidèle et je déteste ça.

L’espoir revient en moi lorsqu’une fois au loft, je me retrouve dans ses bras. Cette position, c’est nous. Imbriqués, liés, collés l’un à l’autre le plus possible. Son souffle dans mon cou me permet de respirer. Sa main, dans la mienne, contre mon cœur, l’autorise à battre. Son nez qui frôle ma nuque provoquant un frisson qui détend mon corps et le prépare au sommeil. Nos jambes qui s’entremêlent pour échanger chaleur et fraîcheur. Sa façon de me serrer dans ses bras, ma façon de serrer son bras. C’est nous.

Au matin, une vérité m’échappe des lèvres. Je ne voulais pas l’avouer car je sais qu’elle est cruelle mais en même temps, si je veux que Derek et moi nous retrouvions, je ne dois rien faire pour l’en empêcher…je dois être honnête et aussi dure soit elle, cette confession est ce qu’il y a de plus honnête. Je fuis dans la douche. Si je dois continuer à être honnête…je…j’ai peur. J’ai confiance en nous, mais j’ai peur.

Lorsque j’arrive dans le coin cuisine du loft, je me moque gentiment de mon loup et lui dis de filer à la douche pendant que je me charge du petit-déjeuner. La suite est un tableau plus beau que ce que laissait présager ma réaction au réveil. On se croirait revenu à la normale et ça fait du bien ; Il est lui et il est avec moi, alors tout va bien. Notre discussion concernant le film que nous allons peut-être aller voir ensemble est interrompue par quelques coups à la porte. Etrange, qui peut bien venit à cette heure-ci ? Derek aussi semble surpris et une fois qu’il a ouvert la porte, c’est son interlocuteur qui semble surpris. Cette voix ? Luka est de retour en ville ? Cool !

Ils se lancent quelques pics sur le palier puis Derek le fait entrer. Je lui propose un café qu’il accepte avec plaisir pis je laisse Derek lui résumer ce qui l’a amené à sa…situation. Luka semble ne pas en revenir et je le comprends. Je ne suis pas certain de l’avoir véritablement accepté moi non plus. Lorsque Derek avoue à son frère de cœur que son « nouvel ancien corps » nous trouble, je prends le ton pour mon signal de départ. Je sais que ce n’est pas du tout ce qu’il recherche, bien au contraire, mais ils ont besoin de se retrouver seuls tout comme j’ai besoin de mes moments seuls avec Scotty. Et puis, je dois aller en cours.

— «  Bon ! C’est pas tout, mais j’ai un cours de chimie qui m’attends et Miss Maf’ n’est pas plus coulante avec moi parce que je m’occupe de Derek ! C’est cool de te savoir de retour Luka. A très bientôt. Derek, si vous prévoyez quelque chose ce soir, envoie moi un message pour que je ne vienne pas vous déranger.


Je souris, me penche et l’embrasse avec un naturel déconcertant pour nous deux considérant la veille, puis je leur souhaite une bonne journée et je file.

© Fiche by Mafdet / Image by Marciana



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka O. Ama

avatar

Messages : 83
Réputation : 11
Date d'inscription : 18/11/2014

MessageSujet: Re: Un recommencement [PV Derek & Stiles]   Sam 18 Juil - 0:07







Vieux ou non, ça ne change rien!


« Tu t’attendais à voir Blanche-neige ? »

Okay. C’est bien lui. Je cligne plusieurs fois des yeux en envisageant plusieurs scenarii pouvant expliquer cette situation, sa jeunesse apparente — son âge mental ne faisant aucun doute— mais aucun n’est plausible, même pour moi. Et pourtant, mon petit doigt me dit que l’explication véritable, aussi réelle soit-elle, le sera encore moins.

« Ça c’est ce que je trouve alors que je cherchais le Grand Méchant Loup ! Tu veux une pomme ? »

Mon ami, mon frère, me gratifie d’un regard noir comme le pelage de notre alpha et je dois me mordre la joue pour m’empêcher de rire.

« Tu ne faisais pas le poids contre moi à l’époque, Hale, que penses-tu pouvoir faire maintenant ? »

Houlà, la mâchoire tressaute. Pas de doute, c’est bien le Derek adulte dans son corps d’adolescent. Cela dit, il aurait éventuellement réagit de la même manière à l’époque. Nous avons toujours eu l’habitude de nous taquiner de la sorte et nous étions les seuls à pouvoir taquiner l’autre de la sorte, et ce dès notre rencontre. Personne n’osaient nous parler comme nous nous parlons et les rares qui s’y aventuraient ne réitéraient jamais l’expérience.

Derek m’invite à le suivre jusqu’à la cuisse où Stiles et lui se sont installés pour petit-déjeuner. Le jeune homme me salue puis me sert un café que j’accepte avec une joie non dissimulée. Je m’assois près de mon frère et il commence à me raconter leurs récentes péripéties. Il ne s’attarde pas trop sur les détails qui ne le concernent pas car ce n’est pas à lui de me parler de ces affaires mais je comprends que les choses ont bien changé. Ce qu’a subit Chad au Mexique, la séparation du trio, les fiançailles de Mick et Chad, l’éloignement de Miyavi, le rajeunissement de Derek suite à un coup de poignard, le ventre de Ruby prêt à exploser, l’arrivée du nouvel adjoint qui s’avère être un surnaturel ainsi que celle d’un agent du FBI dont Ruby semble se méfier. Puis Derek qui retrouve la mémoire grâce à un dénommé Matrim qui possède des pouvoirs bien particuliers. Ils n’ont vraiment pas chômé dans le coin et ce qui est inquiétant, c’est que le rajeunissement de Derek date déjà de quelques temps et qu’aucune solution n’a encore pointé le bout de son nez. C’est à ce moment-là que Derek m’avoue que cette situation est délicate pour Stiles et lui. Le lycéen choisi cet instant pour s’éclipser et prendre le chemin de l’école. J’attends qu’il soit sorti pour me retrouver seul avec mon frère et poser des questions plus franchement. Il n’y a pas de gêne entre nous, il n’y en a jamais eu, même lorsqu’il a découvert que je sortais avec sa sœur.


« Récupérer tes souvenirs n’a pas suffi ?





© Fiche by Mafdet MAHES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Hale
Administrateur
avatar

Humeur : Tourné vers l'avenir
Messages : 4220
Réputation : 190
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Au manoir

MessageSujet: Re: Un recommencement [PV Derek & Stiles]   Ven 31 Juil - 18:12






Frère de meute

Derek & Stile et Luka
- Ça c’est ce que je trouve alors que je cherchais le Grand Méchant Loup ! Tu veux une pomme ?

- Tss! Aller pavoise espèce de loup albinos ! Répliqué-je en lui lançant un regard noir.

Mais forcément avec neuf années de moins côté corporel, le résultat escompté n’est pas le même. Cet empaffé de faux frère se mord la joue pour ne pas rire ! S’il croit que c’est marrant !

- Tu ne faisais pas le poids contre moi à l’époque, Hale, que penses-tu pouvoir faire maintenant ?

- Mon pied où je pense sera toujours efficace Lukaka !

Il me charrie, mais en fait j’aime ça. Il ne voit pas l’adolescent dont j’ai l’apparence mais bien moi et c’est bien ça qui cloche avec les autres, Stiles, Ruby… Sauf Chad qui semble vraiment faire abstraction de mon apparence. Il m’a d’ailleurs donné rendez-vous au manoir pour parler de détails à voir ensemble.

Nous parlons de chose et d’autre. Je le renseigne sur ce qui s’est passé pendant son absence. Il comprend vite que l’actualité est dense à Beacon Hills. Je lui explique que c’est en voulant sauver Chad que je me suis pris ce coup de poignard dont la lame était enduite d’un produit dont même Mafdet n’a pas connaissance. Elle m’a soigné grâce à des onguents nauséabonds dont je doute encore de l’efficacité sinon de leur effet placebo. Luka ne s’est absenté que quelque mois et on a un nouvel adjoint qui s’enflamme comme une allumette et des potentielles menaces contre la meute à cause d’un flic véreux. La routine quoi. Quand je commence à aborder le sujet de mon couple, Stiles s’éclipse prétextant un cours. Avec deux loups autour de lui, il sait que les mensonges ne passent pas, mais c’est plus simple ainsi. Luka et moi jouons le jeu et lui souhaitons une bonne journée.

- Récupérer tes souvenirs n’a pas suffi ?

- Non… Je pense que mon corps se souvient que je n’avais pas encore développé de penchant gay à cette époque. Et quoi que j’éprouve pour Stiles… ça ne apsse pas. Lui aussi est désorienté… c’est le BBW qu’il aime, pas l’adolescent arrogant que j’étais avant.

On ne peut pas forcer la nature. Ce corps appartient au passé, et l’homme que je suis maintenant n’en dispose plus vraiment les commandes. Matrim a réussi à débloquer mes souvenirs, je garde donc espoir à une résolution de mon problème. Le tout est de savoir quand et s’il ne sera pas trop tard pour Stiles et moi. Cela fait du bien de parler à Luka, c’est mon frère de meute, mon frère de cœur. Je peux lui parler sans contrarier ma pudeur naturelle. Il me raconte ce qu’il a fait lors de son absence. Beacon Hills semble l’appeler irrémédiablement. J’ai peur que cette attraction ne soit le signe que quelque sinistre présages. Car dans ma mémoire retrouvé, il y a ce que j’ai aperçus grâce à Luka à son insu. Ce plan ou cette toile suivant comment on perçoit les choses. J’espère que ce que j’ai vu ne se produira pas. Plusieurs fois j’ai tenté d’en parler à Chad.   Mais je crois que la littérature nous a largement démontré que connaitre son avenir n’est pas une bonne chose.

HRP:
 



(c) Fiche par Mafdet


I want answers. Did you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogfantasystories.wordpress.com/
 
Un recommencement [PV Derek & Stiles]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Come Back [PV Derek & Stiles & Scott]
» You're all I need [PV Derek & Stiles]
» Le bal d'hiver
» Un symbole et des révélations, ça gaz Derek? [PV: Dédé et Stiles]
» Derek Boogaard meurt à l'âge de 28 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Forêt de Beacon Hills :: La falaise à la lisière de la forêt-
Sauter vers: