AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Badges


Classement au
7 septembre 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Vicky ANderson

►►►◄◄◄


Tobias Rapier



Classement au
24 août 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Amance Jouve

►►►◄◄◄


Tobias Rapier



Classement au
10 août 2019


Amance Jouve

►►►◄◄◄


Alex Cormier

►►►◄◄◄


Peter Hale



Classement au
27 juillet 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Isaac Lahey

►►►◄◄◄


Mathieu Lamy



Classement au
6 juillet 2019


Therence Garnet

►►►◄◄◄


Andy Turing

►►►◄◄◄


Peter Hale



Classement au
22 juin 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Amance Jouve



Classement au
08 juin 2019


Derek Hale

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
25 mai 2019


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Andy Turing

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
11 mai 2019


Richard Turner

►►►◄◄◄


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Mafdet Mahes



Classement au
27 avril 2019


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Peter Hale

►►►◄◄◄


Richard Turner



Classement au
13 avril 2019


Therence Garnet

►►►◄◄◄


Peter Hale

►►►◄◄◄


Andy Turing



Classement au
30 mars 2019


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Willem Shepherd

►►►◄◄◄


Arizona Blake



Classement au
16 mars 2019


Tobias Rapier

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro

►►►◄◄◄


Amadeï Caïmbeul



Classement au
2 mars 2019


Andy Turing

►►►◄◄◄


Wesley Beaumont

►►►◄◄◄


Alessandro Amaro



Classement au
16 février 2019


Andy Turing

►►►◄◄◄


Vicky Anderson

►►►◄◄◄


Therence Garnet



Classement au
2 février 2019

Therence Garnet


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
19 janvier 2019

Arizona Blake


►►►◄◄◄

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Mederick Ravendorne




Classement au
5 janvier 2019

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Andy et Alessandro


►►►◄◄◄

Tobias Rapier





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez
 

  [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !

Aller en bas 
AuteurMessage
Mickael Wayne
Administrateur
Mickael Wayne

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol24
Alias : L'homme sans passé
Âge du personnage : 25 ans
Humeur : Pensif
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1564
Points : 1589
Réputation : 252
Date d'inscription : 17/11/2014

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:10

La suite des aventures mouvementées de Chad et Mickaël (le début ici).


 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Signat14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t87-mickael-wayne-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t88-mickael-wayne-liens-et-rps
Mickael Wayne
Administrateur
Mickael Wayne

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol24
Alias : L'homme sans passé
Âge du personnage : 25 ans
Humeur : Pensif
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1564
Points : 1589
Réputation : 252
Date d'inscription : 17/11/2014

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:11

Ouvre la boîte !

Mon téléphone vibre dans mon jeans laissé au sol. Sans ouvrir les yeux, je fouille dans la poche pour le sortir. C’est un message de James qui cherche à savoir si je suis encore en vie. Son humour inquiet me fait sourire. Je réponds à la hâte que je ne suis pas encore sorti. Et je quitte le lit alors que les rayons du soleil filtrent par la fenêtre. Les quelques heures de sommeil m’ont suffi. J’ai envie de me défouler. La fraicheur de la pièce finit de me réveiller. Je n’en peux déjà plus de cette décoration ringarde, il va vraiment falloir commencer les travaux de cet appart. Je sors à la hâte chercher quelque chose à manger dans la boulangerie d’à côté. Un survêt et les cheveux en bataille. J’en ai pour deux minutes. Sexy peut être mais de toute façon Chad ne me verra pas comme ça…Pourquoi tu penses à lui Mick ? Merde tu le vois dans deux heures c’est suffisant !
La femme derrière la caisse me fait un sourire en me tendant les quelques viennoiseries que j’ai achetées. Et rentre en petites foulés comme souvent.

Je mange en créant une nouvelle playlist que je copie sur une clé USB. J’aurais tout loisir de l’écouter tout à l’heure. Je sors des vêtements que je n’ai pas encore portés de leur sac et choisis une tenue sobre et classe. Un jeans noir légèrement moulant et un tee-shirt blanc. Le col en V laisse à l’air libre le pendentif autour de mon cou. Chad m’a déjà vu torse nu donc peu importe. Je crois que j’ai pris plus de soin à me préparer ce matin que pour sortir hier soir. J’enfile une veste de costume cintrée et sors de l’appartement un sourire au coin des lèvres.
J’ai décidé de marcher pour rejoindre la banque centrale de Beacon Hills. Je sais que James a fait ce qu’il fallait. J’entre les mains vides et après de longues minutes j’en ressors avec une mallette en aluminium. J’ai vraiment l’air d’un agent secret. Ça me fait sourire. Bien valeureux sera celui qui voudra me l’arracher des mains. Surtout que les jeunes à l’arrêt de bus me regardent du coin de l’œil.

J’aperçois l’enseigne lumineuse du concessionnaire de Beacon Hills et actionne le bouton d’arrêt. On vient à ma rencontre dès lors que j'approche du hall.

- Bonjour, monsieur. En quoi puis-je vous aider ?

Je fais mine de regarder autour de moi d’un air hautain. Je m’en amuse. Avant de répondre.

- Je souhaite acheter une nouvelle voiture.

Ma réponse est claire. Je vais être un très très bon client aujourd’hui. Je suis le commercial qui m’emmène dans le hall d’accueil puis dans l’un des bureaux. Nous avons vue sur l’extérieur.

- Nous avons quelques nouveaux modèles, dit-il en tournant les pages de leur catalogue.

- Montre- moi ce que vous avez dans le même style.

J’avais retenu la page d’une marque en particulier. Chevrolet offrait de bons modèles cette année. Et leur dernière Camaro était sublime. Mon impression se confirme quand il me conduit dans leur parc automobile. Je vois celle que je veux. Je ne regarde même pas ailleurs.

Elle n’est pas noire mais bleu nuit. Un bleu très soutenu. Sobre mais classe. Des lignes épurées. Des finitions chromées. Je la choisis toutes options. Quitte à me faire plaisir, je ne me retiens pas. L’homme m’invite à rejoindre son bureau.

J’appose quelques signatures sur les différents papiers de la vente et sors à deux reprises mon passeport. Puis, l’homme me demande comment je compte payer. Il me pose la question poliment. Et c’est à ce moment que je pose la mallette grise sur son bureau. Décidément, cette situation colle au rôle de James Bond. Deux clics plus tard, et l’homme à mes côtés découvre une somme rondelette. Des billets bien rangés. Leur quantité dépasse légèrement le prix de la voiture. Mais je compte laisser un petit pourboire et repartir avec les deux dernières liasses.
Le vendeur me donne les clés et me serre chaleureusement la main. J’avoue être comme un enfant devant un jouet qu’il vient de découvrir. Sauf que je ne suis plus un enfant et que ça fait bien longtemps que les seuls cadeaux que j’ai eu, je me les suis moi-même offerts.
Je saisis délicatement la poignée de la voiture. J’avoue avoir toujours eu un faible pour les belles cylindrées. J’apprécie le moelleux du siège, le cuir du volant. Et le tableau de bord. Cette Camaro a une touche sportive qui me séduit. Je donne un tour de clé et tout devient fluide. Je sors du parking en faisant un tour d’honneur. C’est vrai que j’aime qu’on me voit. Parfois.

Me voilà sur une ligne droite. Bizarrement, il n’y a personne. Je lance la play-list que j'avais créée tout à l'heure. Et la musique m'entraine. Je passe une vitesse et fait monter les tours. Elle répond aussitôt. Et la vitesse grimpe. Malheureusement je ne peux pas m’amuser longtemps. Il y a un peu de circulation mais j’aperçois bâtiment. Effectivement le lieu est imposant.
J’arrive sur le parking et passe au plus près du centre commercial. Chad est là près de l’entrée. J’espère qu’il n’a pas trop attendu. On avait convenu de se rejoindre pour 10h. Je suis tout juste à la bourre. Pourtant, j’ai horreur de ça. Je passe doucement à sa hauteur, toute vitre ouverte malgré l’air froid de cette journée.

Je fais crier un peu le moteur pour qu’il me remarque. Mais je crois que je n’avais pas besoin de faire ça. Je vois sur son visage qu’il a bien compris que c’était moi. Et il me suit des yeux de l’instant où je me gare à celui où je m’approche pour le saluer.


(c) fiche par ocean lounge


 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Signat14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t87-mickael-wayne-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t88-mickael-wayne-liens-et-rps
Chad Wilder

Chad Wilder

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol17
Âge du personnage : 24 ans
Humeur : vengeresque
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1043
Points : 1073
Réputation : 110
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:12

Il panique !

5h55 J’avais lâché Mick dans la zone résidentiel. Il n’avait pas voulu que je le ramène jusque devant chez lui. Soit, garde tes secrets beau gosse ! De toute façon, j’avais décidé de coller ma curiosité de côté. Les informations que l’on extorque deviennent souvent plus gênantes que profitables. Et je devais avouer, que ce côté mystérieux lui donnait un certain charme. Il était l’antithèse de Miya. Quoique le japonais avait aussi ses mystères, mais ils étaient bien plus sordides. Je partis donc, regardant la silhouette de Mickaël, planté sur le trottoir, dans le rétroviseur.

6h15 Une fois à l’appart, je filais à la douche. Je sentais le fauve et l’odeur des autres. Je réglais le réveil pour le matin. On avait convenu avec Mick de se retrouver au centre commercial. J’honore toujours mes engagements. Je lui devais une chemise. J’avais même une bonne idée du modèle. J’en avais repéré plusieurs l’autre jour, avant que je me retrouve avec une balle dans la cuisse. Ma plaie qui cicatrise et plein de témoins autour. Une chance que ce jour-là, les flics qui intervenaient, étaient Ruby et Joshua.

6h25 Je filais sous la couette, attrapais mon oreiller comme un doudou et m’endormit dans la minute.

Ce ne fut pas le réveil qui me leva, mais le bang d’un avion à réaction qui passait un peu trop près de la ville. Un coup d’œil sur le réveil m’indiqua 9h40. Bordel, je n’ai pas entendu le réveil ! Je bondis hors du lit. Pris une douche froide en 5 minutes. Je ne me donnais presque pas la peine de me sécher. Ce qui fit, qu’enfiler mon jean ne fut pas une mince affaire.

9h48 J’essayais de faire quelque chose avec le champ de bataille que j’avais sur la tête, abandonnant aussitôt. C’était perdu d’avance, si je ne voulais pas être en retard. J’ignorais le miroir et me coiffai avec les doigts. Si je ne vois pas le résultat, je n’aurais pas honte.

9h50 J’enfilais une paire de chaussettes propres et partis en glissade vers mon armoire. Alors que j’hésitais, un œil à ma montre me dit : pas le temps. Je pris le premier truc sur la pile. Un tee-shirt noir avec des boutons pressions sur le devant.

9h53 Je cherchais désespérément un truc transportable à manger dans la cuisine. Tombais sur un reste de quiche. Non je vais en mettre de partout. Je me rabattus sur une pomme que je tins entre les dents le temps d’enfiler ma veste de toile kaki.

9h56 Je fermais la porte de mon appart et partis en sprint, m’excusant au passage auprès de la voisine que j’avais surprise dans le hall de l’immeuble. J’irais plus vite en courant que si j’allais sortir ma voiture du parking souterrain.

9h58 Je grillais un feu piéton dans un grand concert de klaxon. Sautais au-dessus d’une laisse de chien. Sont pénibles les gens qui se baladent avec leur cleps, la laisse en mode barrière sur les trottoirs.

9h59 J’apercevais le centre commercial. J’accélérais encore.

10h00 Je m’arrêtais hors d’haleine devant l’entrée. Ouf ! Pile à l’heure.

Fin du compte à rebours.

Mike ne semblait pas être encore arrivé. Tant mieux, j’en profitais pour tenter d’essorer mes cheveux. J’avais le dos trempé… Maudit réveil que je n’avais pas entendu. Je crois que je n’étais jamais sorti de manière aussi négligée. Merde c’est à ce moment–là que je me demandais ce qu’allait penser Mickaël de ma mise plutôt démise... Une minute plus tard, j’entendis un bruit de moteur bien rodé. Voiture de luxe ça, un V8 si je compte bien la séquence des pistons. Gagné, j’aperçois la Camaro, et devine immédiatement qui est son conducteur. Non mais comme il se la pète ! Mais je dois avoir l’air con, moi en look « tombé du lit » et lui en… Putain qu’il en jette ! Je suis amoureux ! De tout, du mec, de la caisse, du style, je prends tout ! La couleur, les lignes de la Chevrolet sont superbes. J’adore cette sobriété classe. La puissance que l’on devine. Le gars à l’intérieur ne gâche pas le décor, bien au contraire. Je ne peux m’empêcher de le suivre du regard, alors qu’il cherche à se garer. Je ne suis pas le seul d’ailleurs. Un peu clinquant le Mick pour un homme qui se veut mystérieux.

Soudain je me sens gêné. J’ai conscience qu’il a soigné son apparence. Et moi je me pointe comme un vulgaire ado, les cheveux en bataille devant les yeux. Je dois avoir l’air d’un SDF, propre, mais un SDF quand même. Je suis en contradiction total avec ce que je veux montrer. Mick s’avance vers moi, à l’aise, presque conquérant. Je crois que je perds mes moyens, il est si beau, si… sexy et moi si… Je me sens minable, miteux. Dire que j’avais pensé, avant de me coucher, de faire le malin dans la boutique… Mon regard se fait fuyant.

Euh, on ne pourrait pas rembobiner le temps, histoire que j’ai une deuxième chance ? Pour toute réponse, je sens une goutte d’eau glisser le long de ma tempe, poursuivre sur mon cou et tremper un peu plus mon tee-shirt… Demain, je me rase la tête !

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t4-chad-wilder-l-homme-loup http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t69-chad-so-pretty-shy-boy
Mickael Wayne
Administrateur
Mickael Wayne

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol24
Alias : L'homme sans passé
Âge du personnage : 25 ans
Humeur : Pensif
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1564
Points : 1589
Réputation : 252
Date d'inscription : 17/11/2014

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:13

À nous deux !

Je crois que Chad frôle la crise cardiaque. Il a dû courir pour ne pas être en retard. Et moi qui le suis, je devrais me sentir gêné. Il a les cheveux en bataille et je remarque un goutte de sueur qui glisse sur sa tempe et vient se perdre dans son cou. Je sais qu'il ne doit pas se sentir à l'aise. Il panique, je le vois bien. Et moi je le trouve incroyablement sexy. Et j’ai l’impression de sentir mes lèvres attirées par les siennes, la courbe de son cou me fait de l’œil et…Mick, évite de baver ! C’est vraiment pas dans mon habitude de me laisser troubler comme ça. Je colle dans un coin de ma tête toutes les sensations qui me viennent. Je n’ai jamais eu de réelle relation avec un mec et avec la vie perturbée que je mène, je n’ai connu que des histoires courtes. La gente féminine avait aussi le don de rendre les choses compliquées. Je fixe à nouveau mon attention sur Chad.

- Je ne t’ai pas fait trop attendre ?

- Non, ne t’inquiète pas. Je venais d’arriver.

- Tu veux boire quelque chose ?

Il semble hésiter avant d’acquiescer. On passe la porte circulaire de l’entrée. La chaleur intérieure nous enveloppe. Malgré le soleil qui brillait, l’air automnal était plutôt froid.

- Laisse-moi t’offrir quelque chose. Et je t’interdis de refuser, dis-je pour plaisanter.

Je le laisse choisir ce qui lui plait et il semble plus souriant et moins gêné. Il me signale que les meilleures boutiques sont à l’étage et nous nous dirigeons vers l’escalator. Je sors mon téléphone pour remercier James. Je prendrais le temps de lui montrer la Camaro en photo quand on sortira du centre commercial. Je n’attends pas sa réponse et glisse le téléphone dans mon jeans. Je fais attention à ne pas faire tomber la liasse de billets en la transférant dans la poche intérieure de ma veste.
Je sens deux ados nous coller. Comme s’ils allaient arriver plus vite en haut. Ils ne gagnent rien à me bousculer sinon à m’énerver. Je manque de perdre bêtement l’équilibre mais je prends appui et me retiens…contre Chad qui me regarde avec un drôle d’air.

(c) fiche par ocean lounge


 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Signat14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t87-mickael-wayne-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t88-mickael-wayne-liens-et-rps
Chad Wilder

Chad Wilder

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol17
Âge du personnage : 24 ans
Humeur : vengeresque
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1043
Points : 1073
Réputation : 110
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:13

Chemise, ma belle chemise

D’emblée il me propose de boire quelque chose. Il a dû deviner que j’avais couru comme un malade pour arriver à l’heure. Je me sens idiot mais accepte son offre. J’ai soif et choisis un jus de fruit pour les vitamines et le sucre. Je n’ai rien mangé depuis le Kebab de cette nuit. Je n’ai pas envie de faire une crise d’hypoglycémie devant Mick. La boisson me fait du bien. Cela me remet aussi les idées en place. Je souris à Mick, lui indiquant que boutiques intéressantes sont au premier. Je passe devant et prends la direction des escalators. Au milieu, j'entends le cœur de Mickaël s’accélérer légèrement. Je vais pour me retourner, voir ce qui le tracasse, que je le sens me coller fermement ses deux mains aux fesses. Whow ! Direct ! Je finis de me retourner, le regarde surpris, agréablement surpris. Jusque-là, j’avais pensé qu’il avait juste joué le jeu au Jungle. Et même si je l’avais taquiné, sans avoir à me forcer je l’avoue. J’avais adoré le dérapage de son cœur, quand je lui avais volé ce baiser. Je l’avais rangé dans la catégorie des « plutôt hétéros ». Je me penche vers son oreille.

- C’est un peu tôt, tu ne penses pas. Et le lieu ne s’y prête pas.

Je vois la confusion dans son regard. Je sors de l’escalator en marche arrière. Deux adolescents nous bousculent pour passer. Le magasin de jeu vidéo est aussi à cet étage. En les voyants, je me doute que le geste de Mick était involontaire. Mais je n’en laisse rien paraitre, lui laissant croire que je me trompe sur son geste. Je reprends un peu confiance en moi, me sens moins miteux. Plus miteux même quand on arrive devant mon magasin préféré. Le plus cher aussi. Là je reprends le contrôle. Là je suis dans mon élément. Qu’importe ma tenue, mes cheveux en bataille et totalement trempés.

On passe la porte que déjà la caissière m’interpelle.

- Chad ! Comment tu vas ?
- Hello Rachel. Très bien, enfin, un peu comme tombé du lit ! Je passe derrière le comptoir pour lui claquer deux bises.
- Je vois ça, un ami à toi ?
- Oui, je te présente Mickaël. On lui cherche une chemise.
- Vas voir Charles, il en a reçu des nouvelles je crois.
- Merci !


J’entraine Mike, lui expliquant que j’ai fait une séance de shooting la semaine même pour leur catalogue. Et que j’ai joué au héros malgré moi lors d’un braquage, il y a quelques semaines.

- Je t’expliquerai ça si tu veux, mais pas ici…

J’apercevais Charles au fond vers les cabines d’essayage. Il était de bon conseil. Come en pays conquis, je slalomais entre les portiques, Mick collé aux baskets. Une fois devant Charles, j’avais repris mon assurance. Mes yeux papillonnaient déjà vers les présentoirs. A l’affut de ce qui pourrait convenir à Mick. Une slim déjà. Après reste la couleur. Je me retournais brusquement vers lui. Comme il était juste dans mon dos, on se retrouva très proche. Ce qui me convenait. Je scrutais la couleur de ses yeux, celle de ses cheveux. Hum. Du bleu peut-être. On évite le marron et le vert. Peut-être un col cassé, il serait rudement sexy avec ça !

Je file dans les rayons. Même pas besoin de lui demander sa taille, je sais ! Je reviens avec quatre modèles. Colle ça dans les mains de Mick et le pousse dans une cabine.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t4-chad-wilder-l-homme-loup http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t69-chad-so-pretty-shy-boy
Chad Wilder

Chad Wilder

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol17
Âge du personnage : 24 ans
Humeur : vengeresque
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1043
Points : 1073
Réputation : 110
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:14

Chemise vole !


Je voyais Mickaël disparaitre dans la cabine avec les chemises. Il n’avait même pas protesté que je choisisse pour lui, sans même lui demander son avis, ni ses goûts. Je m’étais fié à ce que j’en avais vu, c’est-à-dire pas grand-chose. Enfin, j’avais quand même en tête sa façon de marcher, de se déplacer. Son arrivée spectaculaire tout à l’heure, me disait qu’il aimait quand même bien briller, montrer comme il était si… sexy.

J’engageai la conversation avec Charles, sur leurs nouveaux modèles. Lui décrivant un peu ce que je cherchais pour Mick. Je lui rappelais une des chemises que j’avais portées lors de la séance de shooting. Il ria à l’évocation de cette après-midi, se remémorant le show avec Miyavi. Me disant que Rachel en avait été toute émoustillée. Il m’affirma qu’il attendait une commande et que justement il devait recevoir ce modèle qui pourrait aller à mon « ami ». Le catalogue, pour lequel j’avais posé était déjà chez l’imprimeur. Ils devaient le recevoir la semaine suivante. Charles me glissa que je ferai une heureuse si j’en dédicaçais un exemplaire pour Miss Rachel.

- Tu sais qu’elle fantasme sur toi.
- Ha ha ! Mon cœur est pris ! Répliquai-je en riant.
- Vraiment ? Répondit-il en lançant un regard appuyé vers la cabine où avait disparu Mick. Au fait belle prestation hier soir au Jungle…
- Ha ! Tu étais là ! Tu as vu ce que me fait subir Miya !
- Tu n’avais pas l’air malheureux. Lui non plus d’ailleurs. (Nouveau coup d’œil vers les cabines.)
- Mouais.


Je me rapprochais de la cabine de Mike et demandais

- Tu comptes le nombre de rayures qu’elles ont ou t’es mort subitement ?
- C’est malin, j’ai perdu le fil, je dois recompter, me répondit-il à travers le rideau.
- Idiot !


Je faillis tirer le rideau pour voir où il en était. Pire qu’une fille à me faire attendre ainsi ! Je souriais de cet échange quand je vis un autre client sortir d’une des cabines. Je ne l’avais pas vu passer quand je discutais avec Charles. Je n’eus pas le temps de le tirer vers moi, qu’un mur de carton lui arriva dessus. Le choc ne fut pas brutal mais tous vola en l’air, les cartons ayant la bonne idée de s’ouvrir. Je vis la tête du livreur se décomposer. On était dans un beau merdier. Charles commençait à ramasser sa précieuse marchandise. Je m’accroupis pour l’aider. Les deux autres gars semblant en contemplation de l’un pour l’autre. Je ramassais les chemises, heureusement protégées par leur emballage. Ah tiens, voilà le modèle dont on parlait. Une chemise de soie sauvage d’un bleu outremer avec un col gris anthracite. Elle irait parfaitement avec les yeux de Mick. C’est ce moment-là que cette andouille choisit pour tirer le rideau et sortir.

- Alors t’en pense quoi ? Dit-il au vide.

J’avais le nez à deux centimètres de son entrejambe. A cet instant, mon cerveau prit l’ascenseur pour descendre à l’étage de mes reins. Son pantalon ajusté, galbait parfaitement toutes ses formes. J’eus l’impression que le chauffage avait brutalement augmenté. Je me redressais lentement sur mes jambes, remontant les étages des boutons de la chemise que portait Mike. Me retrouvant pratiquement nez à nez avec lui. J’aurais bien reculé, si le sol n’avait pas été jonché de chemises, de pulls et d’autres articles.

- Diesel, “Only for the brave tatto”? Demandè-je, en reniflant bruyamment. Essayant de rependre une quelconque contenance, avec du pseudo comique.

La chemise lui allait bien, de toutes façon tous lui irait bien. Il était magnifique et moi prêt à perdre mon sang froid. Respire Chad ! Respire ! Ne pas lui sauter dessus ! Pas tout de suite… J’entendis la respiration de Charles se saccader dans mon dos. Ce cornichon se marrait ! J’irai acheter mes chemises ailleurs tiens !

- Essaye celle-là !

Dis-je précipitamment, en lui collant sur le torse une des chemises que je venais de ramasser. Celle bleu outremer avec le col gris. Mon regard s’attarda sur ses lèvres. Ma main qui tenait toujours la chemise sur lui, le poussa légèrement. Qu’il s’éloigne ou je fais un malheur !
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t4-chad-wilder-l-homme-loup http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t69-chad-so-pretty-shy-boy
Mickael Wayne
Administrateur
Mickael Wayne

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol24
Alias : L'homme sans passé
Âge du personnage : 25 ans
Humeur : Pensif
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1564
Points : 1589
Réputation : 252
Date d'inscription : 17/11/2014

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:15

Stay (with me)



J’entends le bruit de cartons qui chutent dans la cabine voisine. Je boutonne le bas de la chemise avant d’ouvrir en grand le rideau en me demandant ce qu’ils faisaient à côté. Ma capacité d’analyse fut bouleversée par la scène que j’avais devant les yeux. Sous les yeux, devrais-je dire. Chad était  à genoux à mes pieds, son sourire figé à quelques centimètres de ma braguette.
Il se relève à la hâte. Je le sens extrêmement confus et j’ai un éclat de rire qui reste bloqué par politesse au niveau de la mâchoire.
Il me fourgue une des chemises qu’il avait ramassée au sol et il me pousse à l’intérieur de la cabine comme pour masquer sa gêne. Je fais mine de protester.

- Hé, ne me pousse pas ou je te prends avec moi !

Il ferme le rideau en m’adressant une grimace. La chemise me va bien. Elle me plait d’ailleurs. Je retire les boutons mais garde la chemise sur le dos. Je ressors pour me planter devant Chad. Les cartons avaient été ramassés, je pouvais m’avancer pour lui montrer que je savais jouer aussi.
Je suis devant lui, la chemise ouverte et comme je le pensais il ne peut pas s’empêcher de regarder…mes courbes. C’est vrai que l’entrainement physique affine mes abdos et le V plongeant vers mon boxer. J’ai gagné. Chad rougis légèrement. Je retire la chemise, la replie et enfile mon propre tee-shirt resté accroché sur la paroi de la cabine.
Je suis Chad jusqu’à la caisse et la fille qu’il avait salué en entrant nous prévient que l’article que je venais de prendre n’était pas encore étiquette. Mais un sourire plus tard et elle accepte de nous la vendre quand même. D’ailleurs, Chad est censé me l’offrir. Je m’approche de lui pour lui glisser à l’oreille.

- Sans papier cadeau, ça ira, dis-je pour plaisanter.

On ressort de la boutique et je me sens étrangement bien. Chad m’amuse. Il me plait même… J’ai subitement une idée pour allonger cette matinée. Je lui demande s’il ça l’ennuie de passer par quelques boutiques de décoration intérieure.

- Marre de l’ambiance troisième âge de ton appart’ ?

Je ricane à sa moquerie. Effectivement, le jaune pisseux me sortait par les yeux et il manquait vraiment de touches personnelles.
J’avais soudainement l’impression de faire les boutiques en amoureux. Alors, bêtement, je lui donne une accolade bien franche. Un geste entre potes. Mais j’ai surtout eu le droit à un regard perplexe. Avant un sourire craquant.

Une première boutique colorées se trouve en face de nous. Puis une deuxième, 15 minutes plus tard. Et encore une au rez-de-chaussée en repartant.
Chad m’aide à remplir le coffre de la Camaro et je l’invite à venir voir ce que ça donnerait chez moi. Il accepte, m’adresse un clin d’œil et se dirige côté passager.

- J’avais oublié que tu étais venu à pied, dis-je en comprenant qu’il souhaite que je le ramène. Une fois installés, je le vois admirer les gadgets du tableau de bord. Puis, il incline le siège pour s’y installer plus confortablement. J’entends un soupir d’aise.

- Elle te plait ?

Il me répond par l’affirmative en me contant tout ce qu’il trouve esthétique sur ce modèle. Le trajet est court et je trouve une place de parking dans une rue voisine à la mienne. On sort avec les bras chargés. Le centre commercial avait eu raison de la liasse de billet qu’il me restait. Le voisin était sur le palier quand nous arrivons devant ma porte d’entrée. Je prends les sacs à bout de bras et parviens à l’ouvrir. Je la pousse de l’épaule et invite Chad à entrer. Je pose mes achats dans un coin avant de commencer à déballer les bibelots qu’on avait acheté pour décorer la pièce. Il me demande d’ouvrir les plans que j’avais copiés sur mon ordinateur. Avec des allers retours entre l’écran et l’espace intérieur, il me décrit plus précisément comment il a imaginé l’appartement.

Je recule contre le lit. Et sans le quitter des yeux, je m’y assois. Il continue à regarder les murs et sans doute à imaginer par où commencer les travaux. Puis je vois qu’il porte son regard dans ma direction. Juste du coin de l’œil. Suffisamment pour que je le remarque.


(c) fiche par ocean lounge


 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Signat14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t87-mickael-wayne-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t88-mickael-wayne-liens-et-rps
Chad Wilder

Chad Wilder

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol17
Âge du personnage : 24 ans
Humeur : vengeresque
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1043
Points : 1073
Réputation : 110
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:16

Angoisse

Je profitais du temps que Mickaël essaye la chemise que je venais de lui redonner pour calmer toutes les ardeurs qui m’étaient montées à l’esprit. Ce gars me fait perdre mes moyens. Il le sait. Je me demande s’il ne joue pas avec moi du coup. Je finis d’aider Charles à ramasser ce qui traine encore au sol. Je reste songeur. Ma première impression qu’il est purement hétéro me remonte à l’esprit. Alors pourquoi ce numéro de charme ? Il en sait plus sur moi que moi sur lui. Cette situation commence à me stresser. Je n’ai pas envie d’y laisser des plumes. A Boston, ils se sont assez servit de moi, d’appât, de bouclier. L’approche avait été plus brutale. Mais, je ne suis pas si naïf pour ne pas savoir qu’il y a plusieurs manières d’approcher une proie. Et là, j’ai le sentiment d’être dans la peau de la proie. Mon loup se révolte à cette idée. Je sors de mes pensées moroses, j’entends Mike qui arrive dans mon dos.

Quand, je me retourne, je le vois avec cette chemise qui comme je le pensais, lui va vraiment à merveille. Elle est déboutonnée. C’est clairement fait exprès. Je ne peux m’empêcher de mater ses abdos, son ventre plat. La colère contre moi-même de me laisser emporter par mes hormones me chauffe les joues. Je ne dis rien. Le regarde repartir vers la cabine enfiler son tee-shirt sans prendre la peine de tirer le rideau.

Arrivé vers la caisse, Rachel fait la moue. L’article n’est pas encore référencé. J’argumente qu’elle tape dans le compte que j’ai d’ouvert dans cette boutique. Et lui promet une dédicace du catalogue. Mick continu son numéro de charme.

- Sans papier cadeau, ça ira, dis-il.

Ce gars me drague ouvertement, mais maintenant je doute sur sa sincérité. Me serais-je trompé ? Mon loup aussi ? J’essaye de couper la parole à mon corps qui lui réagit totalement à chaque sollicitation de sa part. En sortant, il me demande si je veux bien l’accompagner dans des boutiques de déco. Je me venge avec un sarcasme.

- Marre de l’ambiance troisième âge de ton appart’ ?

Il ricane, puis me donne une accolade franche. Je ne sais plus quoi penser, masque mon trouble avec un sourire. On finit d’écumer les magasins qui sont dans les alentours. Mick dilapide une liasse de billet. Étrange de se balader avec autant d’argent liquide. Il veut clairement ne laisser aucune trace. Pas de chèques, pas de carte bancaire. Mes craintes s’accentuent. S’il cherche à être si discret, quel intérêt de se coller à moi ?

On dépose ses achats dans sa magnifique voiture. C’est là qu’il m’invite à juger de l’effet de ses achats à son appart. J’accepte… Je veux monter dans cette belle voiture… Arriverais-je à me berner moi-même ? Une fois installé, j’oublie un peu mes inquiétudes. Je suis comme un gamin. C’est bien un truc de mec, les belles voitures. Je m’installe confortablement sur le siège en cuir. C’est vraiment une belle caisse.

- Elle te plait ?
- Oui !


Je lui souligne ce qui me plait sur l’agencement intérieur, le choix des matières, des couleurs. On arrive assez rapidement. Je l’aide à porter ses paquets. Une fois arrivé, Mick commence à déballer ses achats. Pour éviter de me concentrer sur l’homme, je lui demande de m’ouvrir le fichier que je lui avais passé. Je fais le tour de l’appartement, expliquant qu’il faudrait rajouter une touche d’orange à côté du marron. Afin de créer une illusion de lumière ensoleillée. J’ai sentis qu’il s’est arrêté de bouger. Je continue sur mes explications. Mais je suis bien obligé à un moment de m’interrompre. J’ai fait le tour de la question. Je lance un regard en biais. Il me regarde, assis sur son lit.

Pour moi, l’invitation est claire. Veut-il que je me précipite ? Surement. Me teste-t-il ? Pratiquement sûr. Je le regarde franchement. Oui, ce gars me plait. J’aime tout, son regard, son corps, sa manière de se déplacer, de parler… Je regarde mes pieds, indécis. Si tu me veux…

Je m’éloigne et m’adosse le dos contre la fenêtre, les bras croisés. Je ne m’écarte pas pour être fidèle à Miya. Le chat se moque de ce que je pourrais faire avec Mick, je le crois même persuadé que j’ai fini la soirée dans le lit de Mike. Non, là c’est moi qui me recroqueville. Ce gars me fait envie, mais je veux être sûr de ses réelles intentions envers moi. Je lui plais ? Ou joue-il de moi ? Se taper un bi, parfois c’est le trip de certains hétéros. Si tu me veux, viens donc me chercher. Je ne ferais pas le premier pas. Pas cette fois.

- Tu devrais refaire ta peinture avant d'acheter trop de truc que tu devras protéger après.


::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t4-chad-wilder-l-homme-loup http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t69-chad-so-pretty-shy-boy
Mickael Wayne
Administrateur
Mickael Wayne

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol24
Alias : L'homme sans passé
Âge du personnage : 25 ans
Humeur : Pensif
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1564
Points : 1589
Réputation : 252
Date d'inscription : 17/11/2014

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:16

Ouverture

Chad s’adosse contre la fenêtre. Je le sens soucieux. À quoi pense-t-il ? Il se pose des questions sur moi. Notre relation semble faire un bond en arrière. Notre relation ? Le mot me perturbe. Une simple amitié, non ? Laisse tomber Mick, me dis-je intérieurement.
Je me lève pour le rejoindre.

- Tu devrais refaire ta peinture avant d'acheter trop de truc que tu devras protéger après, me conseille-t-il.

- C’est vrai. Quand est-ce que tu veux commencer à m’aider ?

J’essaie de détendre l’atmosphère et de lui sourire sincèrement. J’espère qu’il le sentira. Il me propose de demander à quelques amis un coup de main et je précise que je ne laisserai pas entrer n’importe qui.

- Fais-moi confiance. Un peu.

Il a accentué le dernier mot. Une invitation à ce que je m’ouvre plus. Plus ? Je dois l’avouer, j’ai beau me montrer sur une scène ou en public, je ne lui ai jamais parlé de moi. Et s’il attend que je fasse le premier pas, je ne suis pas sûr de vouloir le faire maintenant. Pour son bien.

- Tu as faim ?

Je préfère détourner la conversation. Et il est l’heure du déjeuner donc ma proposition a un sens. Il me confirme ne pas avoir mangé depuis hier soir alors je l’invite de bon cœur dans une brasserie que j’ai repéré à l’angle de la rue. Je reprends ma veste et pense soudain que James ne m’a toujours pas répondu. Un doute s’insuffle dans ma tête. Avant de partir, il me demande où se situe la salle de bain. Je ne l’attends pas longtemps mais il a failli me surprendre en revenant à pas de loups derrière moi. La porte d’entrée grince quand je la referme, ça m’irrite et je dis à voix haute qu’elle est aussi à changer. Avec le reste de l’appartement.
Nous sortons dans la rue et marchons côte à côte jusqu’à l’angle de la rue.

Il n’y a pas grand monde à l’intérieur de l’établissement et on choisit une table avec vue sur la rue. J’ai tendance à préférer les places situées près des sorties. J’ai l’impression qu’il me voit sonder l’espace à chaque fois que je rentre quelque part. Et même si j’ai l’habitude d’agir et d’analyser avec discrétion, son instinct lupin lui permet sans doute de remarques mon comportement. Je lui offre un verre. Non pas que je souhaite qu’il soit saoul, je sais que les lycans sont insensibles aux effets de l’alcool, mais l’intention amicale me semble appropriée. Je ne sais pas vraiment comment engager la conversation. Contrairement à lui qui se montre cash.

- Parle-moi de toi.

La phrase se veut polie mais sonne comme une demande sérieuse. C’est vrai qu’il côtoie quelqu’un dont il ne sait absolument rien. Je réponds ce que j’avais répondu à Mafdet dans les bois.

- Qu’est-ce que tu voudrais savoir ?

- Qu’est-ce que tu acceptes de me dire ? Enchaine-il avec répartie.

- Je sais ce que tu penses, avoue-je en plongeant mes yeux dans les siens. Tu te demandes ce que je cache car beaucoup de choses t’obligent à être suspicieux. Et je te comprends.

Il reste de marbre. Si je ne veux pas qu’il se referme encore davantage je dois lui donner quelque chose à se mettre sous la dent. Mais il prend les devants.

- D’où viens-tu ?

Je prends une inspiration et cherche comment répondre à sa question.

- De Floride. Avant Beacon Hills du moins. J’ai aussi vécu quelques temps à la Nouvelle-Orléans. Avant cela, j’ai beaucoup voyagé. Un peu partout.

Je vois son visage se détendre légèrement au fur et à mesure que je me dévoile. Mais je veux aussi que la découverte se fasse dans les deux sens. À moi de tenter.

- Et toi, tu as toujours vécu ici ?


(c) fiche par ocean lounge


 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Signat14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t87-mickael-wayne-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t88-mickael-wayne-liens-et-rps
Chad Wilder

Chad Wilder

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol17
Âge du personnage : 24 ans
Humeur : vengeresque
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1043
Points : 1073
Réputation : 110
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:16

Confidence pour confidence.

J’hésite entre partir immédiatement et partir tout de suite! Fuir, c’est la seule pensée qui m’envahit. Fuir cet appartement trop crasseux et son locataire trop sexy. L’aura de ce gars me faisait tressaillir. Elle m'irisait les sens, mes sensations. Je succombais, je lui succombais! C’était totalement différent de ce que je ressentais pour Miya que j’avais envie de protéger et entourer. C’est l’humain qui réagissait au japonais. Là, c’était plus sauvage, plus physique. Était-ce un alpha ? Ce médaillon, qui me semblait spécial, brouillait-il mes sens, m’occultant sa vraie nature ? Alors que j’allais me décider à sortir, Mick se leva et s’approcha de moi.

- Quand est-ce que tu veux commencer à m’aider ? Me demanda-t-il en souriant.

A quel moment, lui ai-je dis que j’étais disposé à faire du barbouillage ? Il me semble lui avoir dit que les seuls pinceaux que j’utilise sont virtuels, sur la DAO. Mais on ne me change pas… Au lieu de lui indiquer une entreprise sérieuse que je connais, je propose de se faire aider par quelques amis. Quand, il me répond qu’il ne laissera pas entrer n’importe qui, je ne peux m’empêcher de soupirer. Il veut des choses, mais toujours à ses conditions ou sous sa totale maitrise. Je trouve cela lassant à force. Puis me dis que cette méfiance extrême est peut-être une logique de survie. Si j’en savais un peu plus, je ne passerai pas, par ces phases d’exaspérations vis-à-vis de lui. Je ne veux pas tout savoir, mais au moins le minimum qui me permettrait de me placer par rapport à lui.

- Fais-moi confiance… Un peu. Dis-je.

Le peu que je connais de lui, la seule chose que je connais de lui surtout. Est qu’il est méfiant et prudent. Je n’allais pas faire appel à des fouineurs pour nous aider ! Y avait un ou deux potes de ma classe qui ne cracheraient pas contre quelques dollars contre un peu de leur temps. Puis aussi, ils m’éviteraient de me retrouver seul avec Mick. Pas que je ne le souhaitais pas. Mais tous ces non-dit commençaient à me peser. Enfin, s’il ne voulait pas, je ferais sans…

- Tu as faim ? Me demande-t-il.
- Euh oui, je n’ai rien mangé depuis le kebab de hier soir.

Mick me propose d’aller dans une brasserie. Avant de partir, je demande où se trouve la salle de bain. Afin de me laver les mains. Elles sont sales d’avoir ramassé le bazar de la boutique de vêtements. En revenant, j’ai l’impression de le surprendre. Je n’ai pourtant pas cherché à le faire. Le malaise est-il réciproque ?

Évidemment, il se comporte en vrai agent secret quand on arrive au restaurant. Cela me fait presque sourire… presque. Car c’est bien ce qui bloque notre amitié. Amitié ? Il marche devant moi, mon regard glisse sur ses fesses. Mouais… amitié… Avant que je touche à ça… Je relève la tête et regarde la sienne. Va falloir que je sache ce qu’il y a là-dedans. On s’installe, il m’offre un verre. Le deuxième de la journée. Cela tourne au rendez-vous amoureux cette affaire… Je maitrise la rougeur qui me monte aux joues et sans réfléchir je lui demande.

- Parle-moi de toi.

A peine j’ai fini de parler, que je me dis que j’ai été trop direct. Il va se refermer comme une huitre. Je suis surpris de sa réponse.

- Qu’est-ce que tu voudrais savoir ?
- Qu’est-ce que tu acceptes de me dire ? Répliquè-je.
- Je sais ce que tu penses. Tu te demandes ce que je cache car beaucoup de choses t’obligent à être suspicieux. Et je te comprends.


Il me regarde dans les yeux. J’ai tellement envie que les choses soient claires entre nous, que cela ne me perturbe pas. Je poursuis.

- D’où viens-tu ?
- De Floride. Avant Beacon Hills du moins. J’ai aussi vécu quelques temps à la Nouvelle-Orléans. Avant cela, j’ai beaucoup voyagé. Un peu partout. Et toi, tu as toujours vécu ici ?


Il se livre, un peu. Il ne répond pas vraiment à ma question, mais répond quelque chose. Sa question est légitime. Je demande des informations sur lui. Normal que je lui en fournisse aussi. Même si je n’ai vraiment pas envie de me rappeler de cette période noire…

- Je suis originaire de Boston. D’un quartier résidentiel qui s’appelle… Beacon Hill. Comme cette ville.
Spoil:
 

Cette coïncidence nous fait sourire tous les deux. Je continue au jeu des questions. Je ne pense pas qu’il m’en dira plus sur lui-même. Alors, autant poser la question qui me turlupine depuis le magasin de fringues ! Je fais violence à ma timidité naturelle et me lance.

- Tu attends quoi de moi ? Je suis quoi pour toi ! Et ne me parle pas de pseudo intégration…

Je veux qu’il soit honnête. Je veux savoir comment il me considère. Le pourquoi de tout ce jeu sensuel qui est le nôtre depuis notre rencontre. S’il cherche seulement à m’allumer, j’aimerai le savoir. Car dans ce cas, ses jolies fesses, son appart jaune pisse et ses pinceaux…


::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t4-chad-wilder-l-homme-loup http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t69-chad-so-pretty-shy-boy
Mickael Wayne
Administrateur
Mickael Wayne

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol24
Alias : L'homme sans passé
Âge du personnage : 25 ans
Humeur : Pensif
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1564
Points : 1589
Réputation : 252
Date d'inscription : 17/11/2014

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:17

Sang dessus dessous

La conversation deviens pesante. Je ne sais pas comment gérer la situation. C'est bien rare. C'est aussi pour ça que j'évite de m'attacher. Parce que oui, je suis attaché à toi Chad. Comment te répondre...

- Notre rencontre a été originale et tu t'es tout de suite fait remarquer.. aprés une suspicion naturelle à ton égard je peux dire que je t'apprécie.

Ai-je utilisé le bon mot ? Il reste de marbre. Je pose les yeux sur son cou. Les battements de son coeur sont reguliers.
La suite du repas est plus cordiale. Je sais qu'il n'a pas eu ce qu'il voulait.

- Je prefererais qu'on continue à discuter chez moi si ça ne t'ennuie pas.

- Va pour ça.

Je doute qu'il apprécie longtemps que je sois celui qui domine. Du moins celui qui se trouve être le plus expeditif. Je sais que je peux me montrer très froid. On arrive à la porte de l'immeuble. En montant les marches, une douleur pulse sur mon flanc.
Nous avons à peine fait un pas dans l'appartement que ses nerfs lâchent.

- Quand est ce que tu me diras plus que "je viens de Miami?" ?

Il m'avoue se poser des questions sur ma sincerité. Il parle même de son instinct, sans évoquer son loup, qui s'alerte à mon sujet. J'ai l'air dangereux. Je le suis. Et Chad s'en inquiète. C'est légitime. Je vois qu'il a un sourire attristé et qu'il marche vers la porte pour repartir. Je ne peux pas être plus sincère que ce que je m'apprête à dire.

- Je ne peux rien te confier, ok ? Aussi parce que je préfère qu'on ne sache rien sur moi. eEt surtout pour te protéger, toi. Je ne suis peut être pas quelqu'un de bien..

Je finis ma phrase à bout de souffle en portant ma main sur mon abdomen. La douleur avait augmenté au fur et à mesure que je m'enervais contre Chad. Pas réellement contre lui d'ailleurs. Surtout contre ma propre vie. Beaucoup trop merdique. La douleur s'accentue encore. Chad me regarde bizarrement. Il a l'air choqué, affolé même. Et je comprend vite pourquoi en baissant les yeux. Ma main et couverte de sang. Mon sang.

L'un d'Eux était en ville. La première blessure qu'ils m'avaient infligée avait été marquée. De sorte que je sache qu'ils m'avaient à l'oeil. Et que la douleur m'alerte de leur présence. Du moins c'est ce qu'avait conclu ce type que James avait debusqué. Je ne savais que très peu de choses sur cette période oubliée de ma vie. Trop peu pour pouvoir lutter. Je devais trouver les armes nécessaires en fouillant mon passé.

Et je ne pouvais pas me permettre de mêler Chad à ces sales histoires.
Il s'approche de moi pour m'aider. Sans même me demander, il soulève mon tshirt pour osculter la blessure. Ses yeux parcourent mon corps. Je sens une douce chaleur m'envahir. Surtout quand il plonge ses yeux dans les miens. Puis sa main contre mon abdomen. Mais il se rend vite compte que quelque chose n'est pas normal.

- Mick...il n'y a plus rien.

Je sais Chad, pensai-je. C'est plus un envoûtement qu'une réelle blessure. Elle cicatrise très vite mais je sais à quoi tu vas penser. Et ta question ne tarde pas.

- Es-tu...

Il ne prononce pas le mot que je lui repond déjà.

- Non. Cette blessure est spéciale. C'est tout. Elle n'annonce rien de bon.

Je m'écarte de lui.

- Je dois y aller. Ne me suis pas. Je sais que ton loup meurt d'envie de courir dans les bois lui aussi, dis-je avec directive.

Je le raccompagne sans montrer mon empressement à m'éloigner le plus vite possible. Si je devais combattre ça ne sera pas entre quatres murs.


(c) fiche par ocean lounge


 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Signat14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t87-mickael-wayne-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t88-mickael-wayne-liens-et-rps
Chad Wilder

Chad Wilder

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol17
Âge du personnage : 24 ans
Humeur : vengeresque
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1043
Points : 1073
Réputation : 110
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:17

November Rain

Je vois bien que je l’embarrasse avec mes questions. Mais zut! Je suis un être vivant pas un mannequin de plastique que l’on pose là où on veut qu’il soit. Il dit m’apprécier. Super réponse Mick ! Tu as l’habitude d’inviter les gens que tu n’apprécies pas au restaurant peut-être ? Le summum de la non-réponse. De plus, sans me vanter, tous les gens m’apprécient… sauf les chasseurs. Es-tu l’un des leurs Mick ? De ceux qui essayent de me trouer la peau à la moindre occasion. Ta vie n’est peut-être pas simple, celle d’un loup non plus. J’ai un petit ami chasseur-kanima. Un « ami-vrai » chasseur sadique qui avait déjà tenté de me faire la peau. Je crois que je deviens le roi, pour gérer les situations et les gens les plus tordus.

We've been through this such a long long time
Just tryin' to kill the pain


Malgré la rage froide qui me monte le long de la colonne, je garde mon calme le reste du repas. Mais je ressasse mes idées noires. C’est bien la première fois qu’on me refuse sa confiance après… une si évidente entente.

- Je préfèrerais qu'on continue à discuter chez moi si ça ne t'ennuie pas.
- Va pour ça.


Ai-je le choix ? Non évidement. Mick décide. On repart vers son appart. Plus on approche, plus l’énervement me prend. Ce qui me dépite, c’est aussi ma propre attitude. Pourquoi je ne me casse pas illico, le laissant avec ses secrets chéris. Arrivé chez lui, je me lâche. Il y a longtemps que je n’avais pas ressenti autant de colère, de… déception… Depuis Boston…

If we could take the time to lay it on the line
I could rest my head
Just knowin' that you were mine
All mine
So if you want to love me
Then darlin' don't refrain
Or I'll just end up walkin'
In the cold November rain


- Quand est-ce que tu me diras plus que "je viens de Miami?" Je sens bien que tu n’es pas sincère avec moi. Je veux juste savoir à quoi m’attendre de ta part. Je ne pense pas que ce soit trop te demander. Je ne veux pas violer tes secrets bordel! Je m'énerve. Do you need some time ? I have don't time...

Do you need some time...on your own
Do you need some time...all alone
Everybody needs some time... on their own
Don't you know you need some time...all alone


- Je ne peux rien te confier, ok ? Aussi parce que je préfère qu'on ne sache rien sur moi. Et surtout pour te protéger, toi. Je ne suis peut-être pas quelqu'un de bien…

Quelqu’un de bien !? Non mais sans blague! C’est un miracle si mes yeux sont encore jaunes quand je me transforme ! Quelqu’un de bien ! Cela existe-il ça ? Je ne le crois pas… Que pense-t-il de moi ? Que je suis "quelqu'un de bien" ? Se fit-il à ma gueule d’ange ? Maintenant que je refais parti d’une meute, avec deux alphas en plus et une des moindre… ma force a augmenté depuis… depuis le bain de sang de Roxbury. Même Josh qui est un alpha, mon alpha, ne me gère pas en combat amical sans devoir utiliser son aura d'alpha pour me faire plier.

Sometimes I need some time...on my own
Sometimes I need some time...all alone
Everybody needs some time... on their own
Don't you know you need some time...all alone


Soudainement, je m’aperçois que Mick ne va pas bien. Il saigne au ventre ! Quant est-ce arrivé? Je me précipite pour regarder ce qu’il a. Je le regarde inquiet. Quand je vais pour absorber son mal, je m’aperçois que sa blessure a cicatrisé.

- Mick...il n'y a plus rien. Es-tu un…
- Non. Cette blessure est spéciale. C'est tout. Elle n'annonce rien de bon. Je dois y aller. Ne me suis pas. Je sais que ton loup meurt d'envie de courir dans les bois lui aussi.


Mick me pousse gentiment vers la sortie de son appart. Quand mes pieds dépassent son paillasson pour sortir, je me dis que je ne reviendrais plus ici. C’est la goutte qui fait déborder le pot de peinture. Moi aussi je t’apprécie… bien trop. Notre échelle pour la valeur de ce simple mot, n’est pas la même.

Don't you think that you need somebody
Don't you think that you need someone
Everybody needs somebody
You're not the only one
You're not the only one


Everybody … sauf Monsieur Mickaël Waynes ! Oui tu as raison, mon loup a envie de courir ! Mais c’est pour te fuir ! Trouve donc un autre pigeon pour te repeindre ton appart, quelqu’un d’autre qui te fera sentir fort et attirant. Je cède la place. Arrivé au pied de son immeuble, je shoot dans une canette qui traine au sol. L’objet vole à presque huit cent mètres de là. Putain, pourquoi cela m’affecte autant ? Mon premier réflexe est d’aller au lycée choper Miya. Puis je me ravise. S’il me voit, me sent dans cet état, pas sûr qu’il gère la colère de son kanima. Et là, il est capable de faire un vrai carnage ! Il m’avait expliqué, honteux, la fois où Mafdet avait dû se battre contre lui pour l’empêcher de tuer Red. La druide aurait été obligée de le tuer, si Mary Jaycee n’était pas intervenue à temps. Non, Miya ne doit pas deviner mon état d’esprit. Bordel, je dois le voir ce soir ! Il va deviner… Je crois que je te hais Mick ! J’envoie un message à Miya, prétextant un devoir à finir avec un étudiant de ma classe. Puis je m’en vais en courant. J’allonge ma foulée. Cadence ma respiration. Je cours sans m’arrêter pendant deux heures. Je ne calcule pas où je vais, je m’en moque. Ce soir je ne rentre pas chez moi. Ce soir le loup est de sortie. Il part en chasse. La faune locale va faire les frais de ma fureur, de ma déception. Je repends ma respiration, je suis au milieu de la forêt. J’ai sentis des gens, j’ai pris la direction opposée. Je veux éviter tout contact. Mon téléphone sonne. Message de Miya. Il miaule sa déception… Désolé chaton, mais pas ce soir. Alors que j’allais ranger mon phone, je l’ouvre de nouveau et rageusement j’efface Mickaël de mes contacts. Me connaissant, je pourrais être tenté de l’appeler. Lui demander si ça va… Qu’il se démerde monsieur qui a besoin d’amis que quand ça l’arrange. Le crépuscule arrive, mes yeux jaune luisants aussi. Je me transforme totalement. Laisse mon loup me submerger. Défoule-toi ! Le prédateur est là. Mes griffes se plantent dans la terre meuble, je ferme les yeux laissant mon odorat et mon ouïe travailler. Deux lapins sur la gauche, un ragondin à droite. Une biche droit devant. Je bondis à quatre pattes. La traque commence. L’animal m’a entendu. J’ai fait du bruit exprès, je veux que ça dure. Je veux entendre la panique de son cœur. Je la vois filer droit devant moi, j’ai un rictus carnassier. Je pousse un hurlement sauvage. Cri de loup, cri du prédateur. La biche détale, zigzag. Je la talonne, puis je donne un grand coup de griffe sur son arrière train. Déséquilibrée, elle tombe. Elle ne se relèvera plus. Je lui saute dessus, l’égorges avec mes crocs. Je sens le sang chaud couler dans ma gorge, sur mon menton. J’ai mes avant-bras poisseux de sang chaud. La viande crue, encore tiède est délicieuse. Le repas du loup est servi. Je hurle à la lune. Je lui hurle ma force, ma détermination de prédateur. Et tempi si des chasseurs m’entendent. Ce soir, l’humain s’est fait la malle. Je continue, cherche une autre proie. La suivante sera un sanglier. J’adore, lui au moins ne fuit pas, il me charge. Je sens la puissance de mes deux alphas dans mes veines. Je pouvais le décapiter d’un coup, mais je fais durer le plaisir de la lutte. D’habitude les loups égorgent rapidement leur victime. Là, je joue. Je joue au big bad wolf. Ma chasse m’amène au bord d’une falaise qui domine la ville. Je m’écroule sur le sol, épuisé. Je suis couvert de sang. J’en ai plein les vêtements, le visage, les mains. Je suis le prédateur. L’adrénaline retombe. La fatigue prend le relais. Je n’ai dormi que trois heures la nuit dernière. Je m’endors dans les feuilles. Je suis loin de tout. Personne ne devrait venir m’ennuyer. Je pense que je vais louper les cours quelques jours… Pourquoi je suis si mal ? Ce n’est pas la première fois que quelqu’un me plait et que ce n’est pas vraiment réciproque. Je m’endors sur un visage au yeux vairons.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t4-chad-wilder-l-homme-loup http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t69-chad-so-pretty-shy-boy
Mickael Wayne
Administrateur
Mickael Wayne

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol24
Alias : L'homme sans passé
Âge du personnage : 25 ans
Humeur : Pensif
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1564
Points : 1589
Réputation : 252
Date d'inscription : 17/11/2014

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:18

De mauvais poil

Je sprint à travers le bois. Pour expulser ma colère. Me vider l’esprit. Et épuiser mon corps. Aujourd’hui, j’ai tué. Encore. Je ne sais pas si j’ai pris du plaisir à le faire. Mais je n’avais pas le choix. C’était lui ou moi.

Je cours sans remarquer où je vais. Le bois devient moins dense et bientôt je me retrouve au bord d’une falaise surplombant la ville. Une forme est couchée dans les feuilles. Je reconnais les vêtements. Puis le visage.

Chad.

Il dort mais ma venue le sort du sommeil. Et ce n’est pas l’homme qui se réveille. C’est le loup. Je le reconnais à la lueur qui colore ses yeux et aux crocs acérés qu’il me présente en signe d’avertissement. Je crois que le loup est de mauvaise humeur. Sa démarche est celle d’un prédateur. Il me considère comme sa proie. Me tourne autour. Il frémit et se jette subitement sur moi. Je ne veux pas le blesser et tombe en arrière. Je sens tout son poids, surtout celui du reproche, contre mon corps. Il est agressif. Il veut me blesser. Ses crocs se tendent vers mon cou et cherchent à mordre ma chair. L’odeur de la mort est partout sur lui. Ses vêtements en sont imbibés. Sa peau est tachée de sang et de poussière. Qu’est ce qu’il avait fait ? Est-ce que c’est moi qui l’avais mis dans cet état ? Chad, je regrette de te faire du mal…

- Chad, c’est moi ! Cris-je pour le sortir de cet état sauvage.

Son genou appuie violement sur la blessure ouverte de ma cuisse. Et le rictus de douleur qu’il voit sur mon visage exacerbe le loup. Je l’envoi rouler sur le coté tant bien que mal. Mais la bête n’abandonne rien. Ses griffes veulent me lacérer. Je les évite d’un bond en arrière. Lutter contre un lycan ne m’a jamais paru simple. Et là c’était pire. Je ne voulais pas le blesser. Mon hésitation est stupide. Il m’a touché. Je porte une main à ma mâchoire. Du sang coule de la griffure. Je suis désolé Chad. Mon poing s’abat sur son visage. Ça me fait de la peine de l’abimer. Sa lèvre fendue lui donnera un air de mauvais garçon, pensai-je.
J’aurais dû m’abstenir. Il est furieux. Et son attaque est violente. Il me pousse contre un tronc et je sens mon dos craquer sous le choc. Le loup s’approche, plaque mon corps et approche son visage du mien.

Qui se cache derrière ce regard ambré ? Chad, ou le loup ?


(c) fiche par ocean lounge


 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Signat14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t87-mickael-wayne-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t88-mickael-wayne-liens-et-rps
Chad Wilder

Chad Wilder

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol17
Âge du personnage : 24 ans
Humeur : vengeresque
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1043
Points : 1073
Réputation : 110
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:18

Grief and sorrow

C’est un bruit sur le côté qui me sort de mon sommeil. Aussitôt je suis sur mes pattes. Position d’attaque. Quel est l’intrus qui ose ? Lui ! Alors que j’essaye de me le sortir de la tête, il se pointe sous mon nez. Il sent la mort, le sang. C’est un prédateur lui aussi. Mon loup le considère ainsi et l’humain de même. Depuis le début il agit ainsi. Pourquoi est-il torse nu ? Encore un de ses jeux ? Ma colère qui ne s’était pas apaisée, redouble d’intensité. Sans préavis je lui saute dessus. Griffes et crocs en avant.

- Chad, c’est moi ! Crie Mick.

Je grogne. C’est bon ! Je t’ai calculé mec. Oui, trop calculé même. En guise de réponse, mon genou vient se coller violemment sur la blessure que j’ai senti sur sa cuisse. Il grimace de douleur. Alors ! Où est le mec qui maitrise tout ? Le soit disant gars dangereux ? Je vais voir ce que tu as dans le ventre monsieur Mickaël Wayne. Je balance ma main et fais mouche, son sang coule. L’odeur de ce liquide rouge s’ajoute à celui dont je suis maculé. Il riposte et me fend la lèvre. Je reprends une distance de sécurité. Je l’observe par en dessous, ma frange en bataille devant mes prunelles dorées. D’un sourire narquois, je lèche ma lèvre, doucement, sensuellement. - Moi aussi je sais jouer. - Nettoyant le sang qui coule de ma lèvre, récupérant au passage du sang d’un des animaux que j’ai égorgé à pleine dents. Je ne me suis pas essuyé. Le prédateur ne cache pas ses actions. Je regarde son sang couler de la blessure que je viens de lui faire. Un point partout, la balle au centre. J’espère que tu cicatrises vite Mick, car ce n’est que le début. Je fonce, feinte d’un côté, saute et arrive par l’autre flanc. Il n’a pas le temps d’esquiver, je le balance contre un arbre. Son corps s’écrase lourdement. Sans m’arrêter, je l’attrape par le cou et le plaque au tronc. Il tente de se dégager de mon emprise, le sens tirer sur mon tee-shirt. Je me plaque contre lui, appuyant de tous mon poids, je le bloque. Je rapproche mon visage du sien. Plante mes prunelles dans ses yeux qui n’ont pas la même couleur. Tous mes sens sont actifs. Le toucher, je ressens son corps chaud, ses muscles tendus. Mon nez goute à son odeur, sa sueur. Je rapproche ma bouche près de la sienne. De mes crocs, j’effleure ses lèvres. Alors on veut toujours jouer à ce jeu Mick ? D’une main, je lui lacère le bras, de l’autre lui attrape le ceinturon et le balance au sol derrière moi. Il se relève et se met en position de combat. Il comprend que le gentil étudiant en architecture s’est fait la malle. Mes anciens réflexes acquis par la contrainte à Boston reviennent. Je suis partout, je lui tourne autour. Je suis le loup. Le grand méchant loup. Voilà une proie intéressante. Ostensiblement, je lèche une de mes griffes, gouttant son sang. Quel nectar délicieux.

Je bondis de nouveau. Quand j’arrive à sa hauteur, je vois un éclair d’argent luire. Mick sort l’artillerie. Tu n’es donc pas un loup pour avoir besoin d’une arme. Je sens l’entaille sur mon abdomen. La brulure est vive. Je riposte d’un coup de patte, nouvelles griffures. S’engage alors une danse, lame acérée, contre griffes. Mick est efficace, je suis vite lacéré de coupures. Il ne fait que me blesser, ce n’est pas profond. Je vais pour reprendre ma position, je vois son genou arriver vers mon aine, j’esquive à la dernière seconde. Il est déséquilibré. J’en profite pour lui sauter sur le dos et lui balancer mon poing dans les reins. Il laisse échapper un cri de douleur. Je suis satisfait et recule un peu. Mick se redresse, son visage est fermé. Il est concentré. Il fait des ballets avec sa lame, j’ai presque du mal à la suivre des yeux. Il bondit vers moi, je bloque ma position et le reçois de plein fouet. D’une main, je l’attrape de nouveau au cou et le plaque au sol. Nouveaux coups de poing dans le ventre. Je tape avec le dos des phalanges, j’ai rentré mes griffes. Je veux lui faire mal, pas le tuer. Sinon, je pourrais lui traverser le corps de ma main. Je frappe encore, presque en aveugle. Quand soudain, il me colle ses deux pieds sur les hanches et pousse violemment. Je m’envole et atterrit brutalement sur le tronc juste dans mon dos. Ma cuisse fait un bruit sinistre au contact de l’écorce. La douleur est fulgurante. Je hurle ma douleur et retombe lourdement au sol. Serrant les dents, je me retourne et m’appuie sur trois pattes. Une jambe en moins, je perds ma mobilité. Mick ne dégage pas assez vite, je lui arrive dessus, poussant sur ma jambe valide. On roule l’un sur l’autre. Chaque fois que ma cuisse touche le sol, je vois une belle quantité d’étoile, je sers les dents. Quand je suis au-dessus, j’essaye de lui coller mon poing dans la figure, quand c’est lui, c’est l’inverse. Une souche finit par nous stopper violemment. Je ferme les yeux sous la douleur, me demandant pourquoi je ne cicatrise pas. Je sens chaque coupure, chaque bleu et ce maudit os qui s’est fracassé. Quand j’ouvre de nouveau les yeux, Mick est sur moi, il me bloque au sol. Il n’est pas dans un très bon état aussi. Je vois mes traces de griffures sur son torse. Nos mains partent dans un bras de fer. Je n’arrive pas à me dégager, la position me désavantage, ma jambe cassée aussi. Mick change d’appui, son genou prend appuis sur ma cuisse brisée. Je voudrais retenir mon cri, ne pas paraitre faible. Mais la douleur est insoutenable, je hurle. A son regard, je vois qu’il ne l’a pas fait exprès. Sans me lâcher les mains, il se décale sur mon autre jambe. Soulageant ma blessure. Il reste méfiant et à raison. Totalement bloqué, j’essaye de le mordre. Mais ma colère retombe. La douleur intense y est pour beaucoup. Elle me fait comme une douche froide. Je repose ma tête sur le sol. Les yeux mi-clos sous la souffrance lancinante de ma cuisse gauche, je le regarde. Je crois que mes pupilles ont viré à leur bleu habituel. Mick, affalé sur moi, me scrute. Jaugeant si je vais encore l’attaquer. On est si proche, je sens son souffle sur mon visage.

Et mes blessures qui ne cicatrisent pas. Je fais un blocage, pourquoi ? Je vois le sang de Mick me couler dessus. Nous sommes tous les deux dans un sale état. Ma foutu jambe va mettre des heures à se ressouder. Je ne peux pas bouger d’ici avant longtemps… Je me concentre et me sert du contact de nos mains pour lui pomper son mal. Autant que un de nous deux soit valide et s’en aille. Ma haine est retombée. Des veines noires apparaissent sur mes bras.

- Arrête Chad, tu es épuisé et tes blessures ne cicatrisent déjà pas. Me dit Mick doucement.

Tiens, il avait remarqué aussi, je sens son haleine sur mon menton. Le poids de son corps sur moi. Il tente de dégager ses mains, je ressers la prise et active encore plus mon aura. Je ferme les yeux sous l’effort. Il arrive malgré tout à dégager une de ses mains. Non ! Je n’ai pas fini. Je place ma main libre sur ses reins et le plaque contre moi. Les veines noires apparaissent de nouveau le long de mon bras.

- Arrête Chad bordel.
- Je t’ai attaqué…


J’ai le souffle court. C’est vrai que j’abuse un peu de mes forces là. J’arrête, lâche sa main et ferme les yeux. Je suis perdu. C’est peut-être pour ça que cette maudite cicatrisation se fait attendre.

- Vas-t-en… Dis-je sans rouvrir les yeux.

Qu’il se dégage de moi. S’il s’en va, je devrais cicatriser non ? Je prends conscience que la douleur n’est pas que physique.
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t4-chad-wilder-l-homme-loup http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t69-chad-so-pretty-shy-boy
Mickael Wayne
Administrateur
Mickael Wayne

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol24
Alias : L'homme sans passé
Âge du personnage : 25 ans
Humeur : Pensif
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1564
Points : 1589
Réputation : 252
Date d'inscription : 17/11/2014

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:19

In the shower



- Vas-t-en…, me dis Chad en soufflant.

- Non, je ne te laisserais pas. Tu as vu ton état ?

Il grogne quelque chose que je ne comprends pas.

- Et je parle pas que de ta jambe, si tu voyais ta tête. Il manque ton sourire et…

Je me tourne vers lui. Il a perdu connaissance. Bordel, Chad pourquoi tu t’es entêté à me guérir ! Je l’ai mérité que tu t’énerve ainsi mais je ne peux pas changer qui je suis. Je suis désolé. Je me tourne vers lui. Je m’appuie sur mes genoux, mes bras tendus de chaque côté de sa tête.
Toute la colère a disparu de son visage. Il a l’air plus apaisé. Et même comme ça il est incroyablement sexy. J’approche ma bouche pour vérifier qu’il respire toujours. Je suis vraiment près de lui. Ses lèvres m’attirent. Légèrement pincées. Qu’est ce que tu fou Mick, tu vas pas l’embrasser alors qu’il est évanoui. Nos souffles se mêlent. J’avance encore un peu mes lèvres.

Et soudain, il remue. Merde. Je me relève à la hâte et il grogne quand je le bouscule. J’allais vraiment l’embrasser ? Mick tu perds le contrôle !

- Chad ?

Il marmonne une réponse incompréhensible. Je vais être obligé de l’aider à rentrer. De le ramener chez moi plutôt. Je passe une main sous ses jambes. La douleur le fait grogner à nouveau. J’essaie de faire attention à lui. Pour une fois. Je l’avoue. Enfin, il ne sait pas que je pense à lui. Parfois. Mon deuxième bras l’attrape derrière le dos. Et je le soulève doucement. Il est léger. Ou alors, mes forces sont encore éveillées suite à notre…bagarre. Sa tête se cale dans mon cou. Je redescends vers la ville par un chemin que je connais. Histoire d’être sûr de ne croiser personne. Je suis dans la ruelle qui est derrière l’appartement. Je jette un œil à la blessure de Chad et à la rue qui semble peuplée.

- Chad, je vais te poser ou on attirera trop l’attention…tu peux marcher un peu.

- Pas le choix, souffle-t-il.

Je le laisse s’appuyer sur moi et il contient des grimaces quand il bouge sa jambe blessée. Seulement quelques pas Chad. J’essaie d’avoir l’air le plus naturel possible. Facile de miner deux potes un peu saouls. Le poids de Chad me gêne pour pousser la porte d’entrée. On entre tant bien que mal.
Quand la porte claque derrière nous, je sens les quelques forces de Chad le quitter. Je le prends tout contre moi. Il passe ses bras autour de mon cou. Et y pose ses lèvres. Un frisson me parcoure et mon cœur loupe un battement. Je n’ai pas l’habitude d’un contact si intime. Son baiser devant le Jungle était différent. Amical même si sûrement un peu joué. Et sincère. Mais la le contact de ses lèvres est subtile, léger. Il effleure ma peau. Je suis devant l’appartement sans avoir pris conscience que je montais les deux étages. La porte grince et son loup grogne de ce bruit désagréable.

Chad tu es vraiment dans un sale état. Et tu as vraiment besoin d’une douche. Tu pues la charogne ! Son t-shirt est couvert de sang craquelé.

- Tant pis si tu râles, murmure-je.

Je soulève son t-shirt pour les jeter au sol. Il ne résiste pas. Il est faible mais il se tient à la monture de la porte. Je passe mes mains sous sa ceinture.

- Je dois soigner ta blessure, Chad. Si tu cicatrices pas…

J’hésite à lui retirer. Il serait sexy en jeans sous la douche. Mais pas pratique pour laver tout ce sang. Je prends mon poignard pour élargir le trou dans son jeans. La blessure n’est pas jolie mais j’ai vu pire. Tu dois prendre une douche avant que je mette quoi que ce soit dessus. Trois malheureux boutons à retirer sur ce foutu pantalon. Pourquoi, la scène me gêne-t-elle ? Aller je me jette à l’eau. Et Chad finit en boxer sous la douche. Avec moi. Il est trop faible pour tenir. L’eau chaude est agréable et le sang finit par disparaître. Je passe mes mains délicatement sur son visage. Et m’attarde sur sa lèvre que j’ai blessée.

La douche lui redonne un peu des forces mais ses blessures cicatrisent très lentement. Je lui applique un onguent du bout des doigts. Je lui tends une serviette et l’aide un peu. Mais je crois qu’il a envie que je m’écarte un peu. Je ressors torse nu pour enfiler un pantalon de survet’ rapidement.
Je le regarde sortir de la salle de bain. Il a l’air épuisé. Je me lève pour le conduire sur mon lit. Je chasse du pied ses vêtements souillés. Et on s’allonge tous les deux sur le lit. Jamais une journée ne se passe sans accrocs ici ? Pas de quoi m’ennuyer c’est sûr. Mais je dois garder à l’esprit pourquoi je suis venu à Beacon Hills.

La respiration de Chad ralentit. Il dort. Je m’en veux de l’avoir mis dans cet état. C’est pour cette raison que je ne dis rien alors qu’il est couché, serré contre moi. La tête posé sur mon torse.

(c) fiche par ocean lounge


 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Signat14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t87-mickael-wayne-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t88-mickael-wayne-liens-et-rps
Chad Wilder

Chad Wilder

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol17
Âge du personnage : 24 ans
Humeur : vengeresque
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1043
Points : 1073
Réputation : 110
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:19

In the bed

J’entends Mick me parler, mais ne comprends pas ce qu’il dit. J’ai la tête qui bourdonne. Je râle, lui demandant de partir. Je l’aurai bien poussé de la main, mais rien que l’idée de bouger me semble impossible. C’était peut-être bien une connerie de le guérir. J’ai l’impression d’être dans un cauchemar. Je l’entends m’appeler. Puis me sens soulevé. Je grogne, ma cuisse me fait un mal de chien. Je perds la notion du temps. Enfin, cela fait un moment que je l’ai perdue. J’ai l’impression de me réveiller quand Mick me dit :

- Chad, je vais te poser ou on attirera trop l’attention… tu peux marcher un peu.
- Pas le choix.
Dis-je. Sans vraiment comprendre la portée de ce qu’il me dit.

Je comprends tout de suite en posant mon pied sur le sol. La douleur de l’os cassé qui remue contre mes muscles est insoutenable. Je sers les dents et me retient à Mick, manquant de le faire tomber. Je crois qu’on est dans le hall de son immeuble, quand je sens de la fraicheur sur mes épaules. Mais l’effort de ces quelques pas ont raison de mes dernières forces. Mick me rattrape avant que je m’effondre. Je passe mes bras autour de lui pour prendre appui. Je suis si épuisé que je pose ma tête contre son épaule. Je ne réfléchis plus, ne calcul plus rien. Je sais juste que les bras de Mick me retiennent. Je sais qu’on arrive à son appart en entendant la porte grincer. A l’intérieur, je m’appuie sur quelque chose, je vois juste l’empreinte rouge que ma main laisse. Je l’entends murmurer quelque chose d’incompréhensible. Peut-être râle-t-il sur le fait que je dégueulasse son intérieur. Je le sens tirer sur mon tee-shirt. Je me laisse faire comme un gamin. Je suis d’ailleurs bien incapable de protester ou faire quoi que ce soit d’autre.

- Je dois soigner ta blessure, Chad. Si tu cicatrices pas…

Tout ce que je sens c’est l’eau chaude qui me coule dessus. Dieu que cela fait du bien. Je vois l’eau rougir sous mes pieds. Je ne sais même pas comment je tiens debout. Puis je sens les mains de Mick. Je tressaille quand il effleure mes blessures. Je crois que cette foutue cicatrisation commence, c’est lent, mais je perçois les picotements habituels. Je suis soulagé et me laisse aller contre le torse de Mick, la tête renversée sur son épaule. Le jet de la douche en pleine figure. Je suis heureux qu’il soit là pour me soutenir et faire l’infirmier. Il arrête l’eau pour me passer un onguent. Je suis presque déçu, je serais resté des heures sous l’eau. Mais ses soins me fond du bien. Ses mains qui passent aussi. Puis je me rends compte qu’on est tous les deux dans la douche, moi en boxer, lui… je devine son torse nu. D’un coup je suis gêné. Mick doit le sentir, il me file une serviette et ressort. J’arrive a me sécher et enfiler tant bien que mal le boxer qu’il m’a prêté. Heureusement que nous sommes du même gabarit. Je sors de la douche, en prenant appuis sur mes bras, soulageant ma jambe. La cicatrisation qui a commencé, s’annonce lente et douloureuse. Épuisé, le mot est faible. Mick m’aide à aller jusqu’au lit. Je clopine en me tenant à son cou. Si je n’avais pas si mal, j’apprécierai mieux les attentions de Mick. J’ai l’impression qu’il culpabilise un peu. Alors qu’il me tire, pour m’installer au mieux je m’écoule sur lui. Dormir !

Je sens une douce chaleur contre mon visage. Le soleil fait des reflets. Je n’ouvre pas tout de suite les yeux. La sensation est trop agréable. Je ne sais pas trop où je me trouve. Puis j’entends un cœur qui bat… sous mon oreille. Mon bras serre la taille de quelqu’un. Des poils me chatouillent le nez. J’ouvre brutalement les yeux : appartement jaune pisseux, égale Mick ! Je dors littéralement lové contre lui. Le rythme de son cœur me dit qu’il est aussi réveillé. Je ne vais pas pouvoir me dégager discrètement. Bonne nouvelle, je sens que ma cuisse va mieux, douloureuse mais en bonne voie de guérison. Je me sens bien là. Je crois que Mick a assuré un maximum hier.

Je relève la tête, me cale sur son épaule. Je n’ai pas envie de rompre le contact. Je le regarde.

- Ça va ? Me demande-t-il.
- J’ai une faim de loup !
Dis-je avec un air faussement malheureux

Je ris quand je le vois lever les yeux au plafond.

- Tu peux te lever ? Demande-t-il.
- Hum… Non, pas encore, tu vas devoir nourrir ton louveteau.


Nouveau regard au plafond. Quand il reporte son regard sur moi, je le regarde, scrute ses yeux si particuliers. Ne sachant pas sur lequel arrêter mon regard. Nous sommes quasiment enlacés comme un couple. Non pas quasiment en fait, je suis à moitié couché sur lui. Nos lèvres sont si proches… Je sens son souffle. Putain ! Je crois que toutes mes résolutions de ne plus venir ici, de ne plus le revoir… le toucher… viennent de sauter. Mais je sens sa retenue.

- C’est ça, d’adopter un animal de compagnie… on s’y attache et on s’inquiète pour lui…

Je lui fais mon sourire le plus craquant et je vois bien que me comparer à un simple lapin domestique le fait marrer. Il serre la mâchoire pour ne pas rire. Je pose mon index sur ses lèvres.

- Tu rigoles là !

Je le regarde, provoquant. Pas de raison que ce qui fait grimper Miya au rideau, ne le fasse pas craquer.


::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t4-chad-wilder-l-homme-loup http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t69-chad-so-pretty-shy-boy
Mickael Wayne
Administrateur
Mickael Wayne

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol24
Alias : L'homme sans passé
Âge du personnage : 25 ans
Humeur : Pensif
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1564
Points : 1589
Réputation : 252
Date d'inscription : 17/11/2014

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:20

Wake up !
Je serre la machoire. Pour contenir mon rire. Mais surtout pour m'empêcher de l'embrasser. Il me regarde dans les yeux et je sens qu'il me remercie pour hier soir. Même sans qu'il le dise et...
Il m'effleure les lèvres du bout des doigts. Son regard se veut plus intense encore.
Résiste, Mick. Merde, pourquoi est ce qu'il approche lentement son visage du mien. Je sens la chaleur monter du creux de mon ventre. Et nos lèvres qui se rejoignent. Presque.
Mon portable vibre sur la table de chevet. Je ne quitte pas Chad des yeux mais on a eu tous les deux un mouvements de recul.
Nouvelle vibration plus insistante. James m'appelle. Mais je ne devrais pas décrocher devant Chad. Tant pis.

Je saisis mon téléphone et demande. Silencieusement à Chad de ne pas bouger.

- Salut.

Je n'ai pas prononcé son prénom. James comprend que je ne suis pas seul. C'est l'une de nos règles. Il enchaine.

- Je vais faire court. Je n'ai rien trouvé sur elle. Pas la moindre histoire douteuse.

- Pas même un détail intéressant ?

Je pèse mes mots. Je sais que Chad se pose déjà beaucoup de questions. Qu'est ce que je pourrais lui dire....?

- Tout est intéressant. Mais rien que tu puises exploiter...

Il ne finit pas sa phrase. Je l'entend tapoter sur son clavier.

- Qu'est ce qu'il y a ? Demandai-je

- Je viens de tomber sur un article. Je recoupe avec le nom et le croquis que tu m'a envoyé. Cette femme aurait sauvé deux enfants d'une ferme en feu.

- Une bonne action et ... ?

- Quel âge tu lui donnes tu l'as dit ?

- La trentaine.

- Elle n'a pas changé...murmure-t-il.

- Comment ça ?

- L'article date de 1923, Mick.

- Je vois.

- Cette druide doit être sacrément puissante. Méfie-toi.

- Oui, je l'avais deviné. Merci.

James me précise que ses recherches n'étaient pas tout à fait légales. Je lui sors une blague, comme si ça le dérangait. On raccroche. Et je me tourne vers Chad. Et merde. Je suis sûr qu'il a entendu notre conversation. Comment être discret avec un lycan dans son lit !

S'il me pose la question je trouverai le moyen d'esquiver. Je t'en prie Chad, ne plonge pas avec moi dans toutes ces histoires. Laisse l'étudiant futur architecte ultra sexy que tu es en dehors de tout ça.

Je me tourne vers lui et le pousse fort contre le matelas. Il grogne gentiment.

- Je ne peux pas sortir du lit, dit-il presque gené.

Je le vois tirer un peu le drap pour se couvrir. J'avais oublié qu'il avait dormi sur moi et qu'il ne portait qu'un boxer. Dieu que je lutte pour lui résister. Mais Dieu n'a rien à voir dans tout ça. C'est même un concept que j'ai fini par renier. Surtout après tout ce que j'avais vécu.

Je me jette lourdement aux cotés de Chad.


(c) fiche par ocean lounge


 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Signat14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t87-mickael-wayne-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t88-mickael-wayne-liens-et-rps
Chad Wilder

Chad Wilder

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol17
Âge du personnage : 24 ans
Humeur : vengeresque
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1043
Points : 1073
Réputation : 110
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:20

First kiss ?

J’entends la batterie de son Coeur partir dans un solo endiablé, digne du grand John Bonham. C’est comme une invitation, il ne dit rien, mais tout son corps parle pour lui. Et ce qu’il me dit m’enhardi. Mon regard glisse sur ce que je convoite depuis trop longtemps. Cette bouche fine et ferme. Je sens son souffle, sa respiration qui se saccade. Nos lèvres s’effleurent presque. Ce presque est affreusement excitant. Le moment « juste avant ». Le désir et l’attente sont les deux brins d’une même corde. S’enroulant, se mêlant pour enfin s’accorder. La sonnerie de son téléphone me fait sursauter. De millimètres, on passe à des centimètres d’éloignement. Cela me semble des kilomètres ! Je souris, sauvé par le gong le Mick. Il hésite à répondre, mais cela à l’air important. Je repose ma tête contre son épaule, laissant mon souffle lui couler dans le cou. Je le vois tressaillir alors qu’il répond à son interlocuteur. Même si je ne voulais pas écouter, être si près de lui, fait que j’entends son correspondant. Je souris à la pensée qui me vient à l’esprit. Il prend le risque que j’entende, alors qu’il aurait pu aller s’enfermer dans la salle de bain. J’aurai entendu ses réponses mais pas son interlocuteur. J’en déduis qu’il ne veut pas rompre notre contact. Notre proximité actuelle aurait été plus difficile à recréer s’il s’était levé. Je sens bien ses barrières naturelles qui s’opposent à ma présence si proche. Je ressens son conflit intérieur, cela ne le rend que plus désirable. Il raccroche, je souris l’air goguenard. Je me moque ouvertement. Yep ! J’ai entendu ce que tu essayes de cacher. Je suis heureux, non pas de ces bribes de ta vie que j’ai pu attraper, mais de ce que me dit ton corps. Il me repousse contre le matelas, éloignant mes doigts qui commençaient à faire des arabesques sur son ventre. Je grogne pour la forme. J’en rajoute, lui rappelant ma tenue, par un geste de pudeur feinte. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Mick se colle lourdement à côté de moi.

- Outch ! Dis-je en grimaçant. N’oublie pas que je suis un pauvre louveteau convalescent.
- Tu n’es pas crédible en loup malheureux !
Réplique-t-il.

Je ris de bon cœur. Puis je me dis, même s’il s’en doute, que je dois être honnête. Contrairement à lui, je n’ai rien à lui cacher.

- Tu te doutes que j’ai entendu les questions et les réponses de ton appel…
- Oui, et j’aimerai que tu oublis ça…


D’une main je le bascule, le dos contre le lit et reviens m’incruster comme on était avant l’appel téléphonique.

- Dis, Mick ?...

Je le vois fermer les yeux, soupirer et sens son corps se tendre. Il s’attend à ce que je pose ces inévitables questions. Je laisse mes doigts parcourir l’intérieur de son bras en lents mouvements de l’épaule au poignet. Sans les griffes cette fois-ci. Les choses se mettent en place dans ma tête. Enfin, je sais comment me situer par rapport à lui.

- Je me moque de qui est ce type… Je me moque de savoir si Mick est ton vrai nom. Ou de savoir qui tu es,… ce que tu es. J’aimerai juste qu’un jour, tu me montres qui tu es là. Dis-je en posant ma main sur son cœur. Le reste, si tu ne veux pas le partager tempi.

A son regard, je vois qu’il me remercie de ne pas le bombarder de questions.

- Par contre tes cachoteries te font perdre du temps. Si tu me l’avais demandé, je t’aurais expliqué qui est Mafdet Mahes. Et je confirme ce que te dit ton contact. Évite de te trouver dans le chemin de son poing ou de ses pieds. Ma mâchoire s’en souvient encore ! A comparé d’elle, tu tapes comme une femmelette. Sans vouloir te vexer.

Je sens ses doigts se perdre dans ma tignasse en bataille. Je pose mon menton contre son torse. La vulnérabilité qu’il laisse apercevoir, le rend si désirable que je dois me retenir de lui sauter dessus.

- Bref, si tu as des questions sur des « choses » de Beacon Hills. J’y répondrais si je connais la réponse. Et cela sans rien te demander en échange. Tu peux garder tes secrets Mick. Bien qu’à l’allure où cela va… Je crois que je saurais tous jusqu’à la date de ton baptême dans moins de six mois.

Je le vis grimacer à cette idée et je ris de bon cœur. J’envahissais son espace. J’adorais la gêne que cela amenait.

- Hum, je te trouve inconscient de venir te coller à un loup qui a clairement affirmé être affamé. Je crois que tu vas me servir de repas.

Tout en parlant, j’avais entamé une lente approche. Ma main droite, toujours en exploration de son torse, de sa hanche. Je changeais doucement d’appui, ménageant ma cuisse blessée, passant une jambe entre les siennes, je mis tout le poids de mon corps sur lui. L’heure n’était plus à la conversation avec des mots. Je posais doucement mes lèvres sur les siennes, du bout de la langue, je demandais la permission de m’immiscer plus loin. Sa main descendit de mes cheveux, pour ma nuque, puis mon dos. Je réprimais un frisson de plaisir. La demande fut acceptée et nos langues se mêlèrent. J’eus du mal à contenir mon ardeur. J’avais une furieuse envie de ce gars. Mais je sentais que cela devait peut-être être sa première fois avec un autre homme. Ou du moins que ce n'était pas si naturel que ça. Quand je sentis ses bras se refermer dans mon dos, je m’emballais, remontais vivement ma jambe pour changer d’appui. La douleur me vrilla le corps. Putain d’os qui met dix ans à se ressouder ! Je basculais sur le dos, me tenant la jambe, les yeux fermés, les dents serrées… L’ardeur retombée à zéro. Je laissai échapper un juron.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t4-chad-wilder-l-homme-loup http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t69-chad-so-pretty-shy-boy
Mickael Wayne
Administrateur
Mickael Wayne

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol24
Alias : L'homme sans passé
Âge du personnage : 25 ans
Humeur : Pensif
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1564
Points : 1589
Réputation : 252
Date d'inscription : 17/11/2014

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:20

Hésitation

- Je me moque de qui est ce type… Je me moque de savoir si Mick est ton vrai nom. Ou de savoir qui tu es,… ce que tu es. J’aimerai juste qu’un jour, tu me montres qui tu es là. Dis-je en posant ma main sur son cœur. Le reste, si tu ne veux pas le partager tant pis.

Chad me dit ça d’une manière si sincère que l’entendre me soulage. Et ses mots me touchent. Je tiens les gens éloigné aussi pour les protéger. Et en général, ceux que j’aime finisse par disparaitre. J’aimerais te le dire mais je n’y arrive pas. Tu me proposes de l’aide et je t’en remercie.
Mon sourire vaut tous les mots. Et j’évite de justesse de porter ma main au médaillon qui pend autour de mon cou. Chad aurait vite fait de comprendre que cette petite chose symbolise beaucoup.

Je sens ses mains qui parcourent mon corps, deviennent aventureuses. Comme son regard. Et ses lèvres qui se posent doucement sur mon torse. Cela fait bien longtemps qu’on ne m’a pas témoigné d’affection. Être avec un mec dans un lit, parfois, se faisait sans réelle considération. Mais Chad est différent. Je laisse mon corps et mes gestes répondre à ses envies. Et aux miennes.

Mais il se lève pour changer de position et grimace de douleur. L’excitation du moment est stoppée nette. Sa jambe le fait souffrir et il s’enfonce dans le matelas en soufflant.

- Finalement, tu es crédible en louveteau malheureux, dis-je pour le faire sourire.

Je crois que ça marche. Mais il a besoin d’autre chose. Je me lève en lui demandant de ne pas bouger. L’onguent est resté dans la salle de bain. Je sais que ça le soulagera. Je reviens sur le lit. Il a relevé la tête en fronçant les sourcils.

- Ça ne pique pas, promis, dis-je comme à un enfant.

Il me tire la langue en marmonnant que je rirais moins si j’étais à sa place. Que lui au moins il cicatrise plus rapidement. Je ne dis rien et m’approche de sa jambe blessée.
Je passe doucement mes doigts baignés d’onguent sur la plaie. De haut en bas et en faisant des cercles. En douceur. Presque sensuellement. D’ailleurs, il me regarde dans les yeux. Il a l’air de se demander si je le soigne ou si je cherche à l’allumer. Les deux, je l’avoue. Une odeur de plantes nous monte aux narines. La blessure est recouverte mais je n’arrête pas mon geste. Je continue du bout des doigts à remonter vers son abdomen, en passant sur ses côtes et sa taille, caressant son ventre, touchant du bout du doigt un téton qui frémit. Chad a les yeux fermés. J’approche discrètement ma bouche de son cou. Et rien que mon souffle semble lui faire éprouver toutes sortes de sensations. Je frotte tout mon corps sur lui avant de m’allonger contre.

- Moi aussi, je sais être irrésistible, murmurai-je.

Il passe une main dans mon dos comme pour me serrer encore un peu plus près. Est-ce qu’inconsciemment il fait en sorte de ne pas cicatriser pour prolonger ce moment ? Je ne crois pas, il a l’air de beaucoup souffrir.

- Quand est-ce que tu pourras te lever ? Parce qu’il faut que tu me dises si je dois t’apporter à manger au pieu, mon loup ?


(c) fiche par ocean lounge


 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Signat14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t87-mickael-wayne-ce-qui-ne-te-tue-pas-te-rend-plus-fort http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t88-mickael-wayne-liens-et-rps
Chad Wilder

Chad Wilder

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Symbol17
Âge du personnage : 24 ans
Humeur : vengeresque
 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Derek_10
Messages : 1043
Points : 1073
Réputation : 110
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Beacon Hills

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:21

Un futur ?

La douleur m’a coupé le souffle. Je ne comprends pas pourquoi, je bloque ma guérison. Car c’est bien moi qui la bloque, inconsciemment. Il faut que je trouve le facteur qui me bloque. Je grimace un sourire à la blague de Mick sur mon air de louveteau. Après tout, je viens juste d’en jouer, normal qu’il saisisse la perche tendue. Je l’entends revenir, me redresse inquiet de ce qu’il veut faire. J’ai vraiment un mal de chien. Le comble pour un loup ! Il tient un pot dans les mains.

- Ça ne pique pas, promis, me dit-il.
- Tseuh ! J’aimerai t’y voir !


Je marmonne et lui tire la langue comme un gamin. Puis repose ma tête sur le matelas. J’attends crispé, le contact avec ma cuisse. Le premier touché me fait tressaillir, puis je me détends et relâche les muscles de ma cuisse. Le contact de sa main se fait léger. C’est agréable, trop même. Je regarde ses yeux, il me soigne ou bien… L’odeur du produit me chatouille les narines, je ferme les yeux, me laissant aller aux sensations qui commencent à monter de mon ventre. Ventre qu’il explore de ses mains. Putain que c’est bon ! Je garde les yeux fermés, par peur que ce contact s’interrompre. Lorsqu’il s’attarde sur mon téton, je sers les dents, limite à laisser échapper un râle. Je pensais qu’il n’y avait que Miya pour me faire réagir autant, avec de simples caresses. Très vite, je sens son corps sur le mien, il est partout. J’ai une pensée au fait que je suis juste en boxer et qu’il doit voir mon excitation. Et puis zut. Je ne vais pas jouer au pudique, alors que c’est moi qui ai commencé à le provoquer. Je garde les yeux obstinément fermés. Si je croise son regard, je suis sûr de perdre le contrôle et d’aller surement trop vite dans cette relation qui s’installe entre nous. Relation ? Alors que mon corps accueille ses caresses, mon cœur s’interroge. Qu’est-ce que je ressens pour lui ? Une attirance physique ? Oui c’est indéniable. Je ne m’en mortifie pas vis-à-vis de Miya. Notre relation est claire sur ce point. Miya a passé quatre-vingts pourcent de sa vie prisonnier. Pour lui, la notion de liberté, de libre disposition de son corps est sacrée. Notre lien est si profond, si vrai, que l’on n’a pas besoin de ce genre de fidélité ou plutôt d’exclusivité. Mon chaton est d’un naturel dragueur. Je crois que c’est cette personnalité qui me plait, son impudeur aussi. Tout le contraire de moi.

- Moi aussi, je sais être irrésistible, murmure-t-il.

Je gémis. L’attire encore plus fort contre moi. J’ai le corps en feu, un enfer brulant dans le ventre. Quand j’ouvre les yeux, ce sont deux prunelles dorées qui le regardent. Je suis ambivalent, mi-homme, mi-loup. Je suis l’un et l’autre. Je regarde Mick et l’évidence se fait. C’est ma partie humaine qui est amoureuse de Miya. Mais c’est clairement l’animal que je suis qui est attiré par Mick. Le fauve aime son côté dangereux et pas forcément du côté des gentils. Il est plus qu’un simple humain, notre combat l’a prouvé. Autant j’ai une attitude protectrice envers Miya, autant je suis certain que Mick n’a pas besoin de protection. De l’aide peut-être. Le lien qui se crée aujourd’hui, a une racine plus sauvage, plus masculine. Là, Mick agit en dépit du bon sens pour sa propre survie. Ce que j’ai perçu de sa vie, lui interdit de se lier ainsi, de s’attacher. Je pose mes lèvres sur son front. Vivement que je guérisse pour que je lui rende la pareille.

- Quand est-ce que tu pourras te lever ? Parce qu’il faut que tu me dises si je dois t’apporter à manger au pieu, mon loup ?

« Mon loup »… Je sers les dents brusquement, une violente douleur me foudroie. Je ne veux rien laisser paraitre, mais c'est difficile. Subissant la douleur incommensurable d’un os qui se ressoude en quelques secondes. Je crois que je viens de le trouver mon blocage. Je suis incapable de lui répondre. Je passe mon bras autour de son cou et attire son visage dans mon cou. J’avais beau me dire que je me contenterai du langage de son corps… Ces deux mots, même dit sur un ton léger, font autant d’effets que toutes ses caresses.

- Je crois que tu es le diable en personne Mickaël Wayne, murmurai-je.

Je le repousse délicatement, laissant mes lèvres effleurer sa tempe et file dans la salle de bain prendre une douche froide. Je ne boite plus. Quand je reviens, torse nu et mon jean troué aux hanches. J’en profite pour regarder mes messages en retards sur mon téléphone. Je souris, j’ai pas moins de vingt-cinq messages de Miya. Je lui réponds avant de lire. « Vais bien – love ». Je remonte le flow et commence à lire. Je vois Miya qui passe de l’interrogation, à l’inquiétude, aux menaces loufoques.

« Tu viens au bal d’hiver demain soir ? C’est ouvert aux extérieurs pour une somme modique ? »
« T’es avec Mick ? »
« J’ai dit que tu venais au bal ! T’as plus le choix miaou »
« T’es où ? »
« Tu me manques »
« Appelle-moi ! »
« T’as des ennuis ? »
« Chadddd, t’es où ? »
« T’avise pas d’être mort, ou je viens te tuer et te transformer en pâté pour chats !
»

Je ne pus m’empêcher de rire. Tuer un mort… Y a que Miya pour faire pareilles menaces. Devant le regard interrogatif de Mick, je lui explique le flood du chat. De sa menace de me tuer, si j’avais osé mourir. Il sourit et semble comprendre l’attachement que j’ai pour l’asiatique.

- Y a un bal d’hiver organisé dans le lycée de Miya, cela te dit de venir ?
- Euh… Je t’ai déjà monopolisé une nuit…


Je sentais sa réticence, sa gêne. Je m’approchai de lui et lui fit une accolade. Un geste d’ami, viril.

- Viens, comme ça le chat aura le plaisir de tenter de te ploter les fesses.
- Je ne vais pas me laisser faire !
- Et si c’est moi qui le fait ?


Je voulais qu’il comprenne que je n’avais aucune intention de cacher à Miya, ce qui venait de se passer. Et que surtout, que j’aimerai bien que cela perdure. Par contre, je n’étais pas sûr que Mick accepte de me partager…

- Tu pourras étrenner la chemise que je t’ai achetée… Hum ou pas ! Tu vas attirer toutes les filles et tous les gays de la fête.

Je m’éloignai en riant devant sa grimace.

- On va manger dans le même restau que hier ? Moi qui paye cette fois.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t4-chad-wilder-l-homme-loup http://teenwolf-rpg.forumactif.org/t69-chad-so-pretty-shy-boy
Admin
Administrateur
Admin

Messages : 853
Points : 968
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

 [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! Empty
MessageSujet: Re: [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !    [PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise ! EmptyLun 17 Nov - 17:26

suite Là.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
 
[PV Chad & Mickaël] Tout ça pour une chemise !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Des bonbons pour tous les goûts <3 [Pv]
» Il faudrait avoir perdu tout esprit de rigueur pour définir le Romantisme || ft. Roxane
» LUCAS ☀ Pour séduire les filles, tout peut marcher sauf être un garçon bien.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Centre ville :: Centre commercial-
Sauter vers: