AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Liam Dunbar

avatar

Humeur : Volcanique
Messages : 521
Réputation : 65
Date d'inscription : 13/04/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Mer 10 Juin - 17:21





Aimant à problème


Je m'approche, doucement, pour aider le malheureux couvert de boue. Enfin, j'espère pour lui que ce n'est que ça, surtout que je ne veux réellement pas savoir qu'est ce que c'est exactement. Pour mon mental, on va dire que c'est de la boue et en aucun cas quelque chose de plus... dégradant à en être couvert de la tête au pied. Je n'ai qu'à faire abstraction de l'odeur qui s'en dégage et tout roule. Cependant je pense qu'il va avoir du mal à se débarrasser de la puanteur. C'est que c'est tenace.

-Ça va… Mais, j’ai que 21 ans, je sais que je dois avoir l’air d’un épouvantail, là, mais laissons tomber les mons… Hey, mais ! On se connait ! Tu es la Torche…Je veux dire.. Liam… C’est.. euh.. Matrim sous la crasse.

Torche ? Mon prénom ? Matrim ? Oh mon dieu ! C'est le mec qui roupillait pendant l'histoire abracadabrantesque avec 'Ma Joe. Je l'aurai pas reconnu immédiatement. Surtout avec la couche de terre qu'il porte sur lui. Il ressemble pas à un épouvantail mais plutôt à un monstre des marais version marron. Et non, je ne veux pas non plus savoir si ces créatures existent. Laissez moi vivre dans mon insouciance de pubère. Ce que je ne sais pas ne peux pas me nuire.

-Ah. C'est vrai que t'avais l'air moins sale et plus somnolant la dernière fois qu'on s'est vu.

Bon, vu qu'il n'a l'air de n'avoir aucune blessure sauf celle de sa dignité, je pense que je vais suivre mon chemin vers mon eldorado. Cependant je ne m'attendait pas qu'un colosse au parfum sauvage face atterrir juste devant moi la montre cassé d pauvre blondinet d'environ mon âge qui semble avoir pris la rouste de sa vie. Pas de bol, mon gars, c'était pas ton jour. Je me baisse pour la ramasser et constate avec dépits qu'elle est irréparable. La vitre est brisée en mille morceau et de nombreuses pièces du mécanisme sont tordus ou cassés. Dommage, j'aurai pu l’emprunter à vie si elle était moins esquinter.

Mes yeux s'attardent sur l'adolescent d'environ mon âge. Je sais pas ce qu'il a fait mais en tout cas, il a été méchamment puni. Le nouvel arrivant n'est pas aller de main morte avec lui. En aucun cas j'aurai voulu être à sa place. Inquiet d'avoir vu une tel force surhumaine chez un simple humain, je me met à l'observer.L'aura que le brun à forte carrure dégage est impressionnante. Je recule instinctivement d'un pas et resserre mes épaules craintif. Aucun doute dessus, ce mec est une créature surnaturel. Je n'y connait rien en parfum donc je ne pourrais pas dire de quel espèce il est exactement mais ce qui est sûr c'est que ce n'est ni un loup ni un félin et encore moins un serpent. C'est un animal beaucoup plus fort, redoutable et qui en impose. Face à lui t'as envie de te faire tout petit, tel une souris. J'aime pas cette sensation, elle me donne envie de fuir le plus loin possible de cet adulte.

-T’aurais pas un mouchoir  ?

J'ai dû loupé un épisode puisqu'il s'approche de moi en me tendant la main et me réclamant un mouchoir. Entre suivre la scène et être pris dans mes pensées, je n'ai toujours pas découvert comment réussir à concilier les deux. Ne voulant pas le contrarier, je fouille les poches de ma veste et en sort un paquet de mouchoirs en papier. Je sais pas si cela fera l'affaire. Si c'est pas le cas, il a qu'à se démerder après tout. Je les tends à... D'ailleurs, c'est qui ce mec ? Tant que je n'ai pas son prénom ou son nom de famille, je l’appellerai Rambo. C'était soit ça, Capitaine Becker ou Stephen Hart comme dans Primeval. Cet homme est tout de même une force de la nature.

Soudain Matrim parle et hausse le ton quand son estomac fait des siennes. En plus de s'être fait voler et avoir rouler dans du fu- de la boue, il meurs de faim. C'est un jour de malchance pour lui on dirait. D'ailleurs, ça a l'air d'être presque celui de tout le monde. Dieu merci, je n'ai pas eu d'ennuis pour le moment. Mais je ne sais pas pourquoi, j'ai l'impression qu'elles ne vont pas tarder à venir. Surement parce que dès que je croise une créature surnaturel, j'ai comme un aimant à problème qui s'active à mon égard.

Le mentaliste nous propose de nous acheter quelque chose à grignoter. Sachant que je n'ai rien à voir dans cette histoire, je suis persuader qu'il m'invite pour autre chose. Cependant, je n'ai pas envie de me faire embrigader dans un bourbier sans nom. Je l'ai fait une fois, pas deux ! J'accepte bien la nourriture ou un verre car ça ne se refuse pas mais c'est tout. Pas de promesse pour venir en aide à quelqu'un. Je suis un homme libre maintenant, j'ai autre chose à faire que de courir droit vers les méchants. J'ai ma futur vie de rêve à construire. Je regarde d'un oeil curieux l'argent que se transmette mes deux interlocuteurs. Ah ! Ça doit être une récompense en plus pour avoir choper le voleur. Je comprends mieux.

-On passe chez moi ? Je dois prendre une douche, et je connais un resto pas loin, je vous paye a bouffer… Liam je te présente.. euh.. C’est quoi ton prénom ?
-Je te suis. Juste parce que la nourriture gratuite.
 
Ok... Présentez moi à tout les inconnus que vous rencontrer au bout de la rue ! Ce n'est pas grave, je suis juste un ado fugueur face à Rambo deux. S'il m'arrive un truc plus tard, ça sera de ta faute Matrim. Bref, en tout cas, la douche ne sera pas du luxe. L'odeur est insupportable. Je les suis en boudant un peu, juste parce qu'on ne m'a pas laisser le choix de me présenter tout seul, comme un grand. Néanmoins, repas ! Impossible de faire l'impasse sur cette offre même si ça sent le piège à plein nez. Je ne suis pas né de la dernière pluie. Certes, je perds parfois le contrôle de mon corps mais je sais reconnaître les méthodes pour tenter de me plonger dans une affaire surnaturel. Mes amis me faisaient le même coup pour ne pas que je refuse leur requête.

Dans l'habitat de celui que je connais, je me retrouve seul dans le salon avec le garou. Pas cool. Pas cool du tout. Il me fait flipper sur les bords avec sa prestance. J'ai mes instincts en contradiction. L'un me dit de courir me planquer dans un terrier dans la foret et l'autre me dit d'aller grogner sur le garou pour lui montrer que je ne suis pas sans défense. Le vendeur reviens rapidement après s'être débarbouiller et changer. Ensuite il me met devant le pif le journal du jour. Non ! NON, NON, NON ! C'est un refus absolu ! Je sais pas ce qu'il y a dedans mais je refuse vigoureusement. La dernière fois, j'ai failli pété les plombs avec Therence dans une maudite boite à musique avec automate inclus. Sans compter le fait que j'ai été à deux doigts de me faire bouffer par des zombies et que j'ai kidnappé un loup-garou plus âgés pour aller à la rencontre d'une vielle dame au fin fond d'un trou perdu.

-jetez un œil la dessus… ça vous dit quelque chose ? Il faut qu’on y aille.. Liam… Tu me connais.. un peu … je sais pas comment je sais ça, mais…. Je crois que cette fête va créer des emmerdes, voir faire souffrir des gens… Elle est… Tu sais quoi.

Tout de même curieux, je lis le journal et pâli au fur et à mesure de ma lecture. Il veut tout de même pas que j'y ailles là bas ? C'est pas sérieux ?! Je me lève du fauteuil où je m'étais assis en attendant le retour du propriétaire des lieux. Je sens que ma colère fait surface. Bizarrement je n'ai pas envie de la stopper. Qu'elle vienne donc, peut être qu'on me laissera tranquille ensuite et que je n'aurai pas à encore risquer ma vie pour une ville dont j'ai décidé de quitter une fois pour toute. Je proteste à vive voix qu'il est hors de question que je me mêle de cette histoire. Je ne mettrai pas un pied dans cette fête foraine. Peu importe s'il y a des morts suspectes, des drames ou qu'en sais-je d'autres. C'est un non catégorique. Je me retourne vivement vers le garou et le pointe du doigt. Ne pense pas que je t'avais oublier mon ami. Si pour éviter d'aller là bas, je dois te sacrifier, je n'hésiterai pas une seconde à le faire. Je veux juste qu'on me laisser vivre ma vie comme bon me semble. C'est pas la mer à boire ! Bon, j'avoues que je suis terrifié à l'idée de retomber sur des monstres ou des cadavres. J'ai assez vu de truc flippant pour au moins trois générations. Alors oui, je n'ai pas envie de finir en steak de loup-garou sur une étale ou de croiser un wendigo affamé. Qui dit marché de viande humaine dit cannibale. Tout ce que je déteste en gros. Je panique rien que d'imaginer d'en croiser un. L'histoire sur le toit de l’hôpital m'a traumatisé à vie.

-Débrouilles toi cette fois ci. J'ai décidé de partir d'ici donc je n'ai plus rien à voir là dedans. T'as qu'à t'en occuper de ça avec le garou en face de toi. Vu sa force, ça sera pas un problème pour lui. Moi je refuse de m'aventurer dans un truc aussi glauque.


© Jawilsia sur Never Utopia


Dernière édition par Liam Dunbar le Mar 13 Oct - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chuck Norris

avatar

Humeur : Aphorismique
Messages : 84
Réputation : 11
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 77
Localisation : Dans ses rangers

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Mer 10 Juin - 18:22


ÉQUIPE 1
Charlie Crowley / Matrim Damodred / Liam Dunbar

Hum! J'adore vous tourmenter!

Donc pour ce tour :

C'est Matrim qui tire le Dé "OBJET"
Liam lancera le Dé "SITUATION"
Et Charlie le Dé "PERSONNAGE"

Pas d'ordre de jeu pour lancer les dés. Je reviens quand c'est fait.



© Fiche by Mafdet MAHES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Crowley

avatar

Messages : 330
Réputation : 150
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Mer 10 Juin - 18:26

Sale psychopathe O.O

Ce post n'a pas été édité, Liam a juste la berlue ._.


Dernière édition par Charlie Crowley le Mer 10 Juin - 20:03, édité 2 fois (Raison : surement pas orthographique, nononon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 747
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Mer 10 Juin - 18:26

Le membre 'Charlie Crowley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Personnage' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Matrim Damodred

avatar

Humeur : malicieux
Messages : 497
Réputation : 125
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Mer 10 Juin - 19:54

Bon.... C partit


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 747
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Mer 10 Juin - 19:54

Le membre 'Matrim Damodred' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Objet' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Liam Dunbar

avatar

Humeur : Volcanique
Messages : 521
Réputation : 65
Date d'inscription : 13/04/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Mer 10 Juin - 20:00

Tant qu'on me tourmente pas trop, il fait ce qu'il veut le Chuck.

ps: on dit méchant psychopathe nounours. :p



You can't blame gravity for falling in love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 747
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Mer 10 Juin - 20:00

Le membre 'Liam Dunbar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Situation' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Chuck Norris

avatar

Humeur : Aphorismique
Messages : 84
Réputation : 11
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 77
Localisation : Dans ses rangers

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Mer 10 Juin - 20:37


ÉQUIPE 1
Charlie Crowley / Matrim Damodred / Liam Dunbar

Psychopathe ! Vraiment? VRAIMENT ?

Donc pour ce tour :

Matrim qui se prend un 3 avec le Dé "OBJET", tombe sur :
"Une cross de lacross"

Démerde toi avec ça vieux!

Liam avec son 1 pour le Dé "SITUATION" tombe sur :
"N’arrête pas de recevoir des appels pour lui vendre un truc"

Et Charlie avec son 1 pour le Dé "PERSONNAGE", tombe sur :
"Est d'une humeur maussade, râle tout le temps"

Dommage... y avait franchement plus marrant.. fin pire, cela dépend du POV ><



© Fiche by Mafdet MAHES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Crowley

avatar

Messages : 330
Réputation : 150
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Sam 13 Juin - 11:19


 
Full Moon Carnival

 

 



 

Le second gamin, celui dont il n'avait pas essayé de fracasser le bras, lui tendit un paquet de mouchoirs. Charlie l'observa d'un œil perçant. Il émanait plusieurs choses de ce type : derrière les premières effluves de crainte, se cachait une odeur familière, une odeur qui aurait tiré un sourire à l'ours s'il avait été dans de meilleures dispositions. L'un et l'autre étaient d'ailleurs sans doute liés car les humains ordinaires ne tremblaient pas devant lui. Il ne voyait que l'homme, celui dont la largeur d'épaule était honnête, certes, mais pas assez pour pousser à s'en méfier avant qu'il ne se mette à frapper, là où les garous devinaient l'animal. Comme si l'ombre du grizzly planait au-dessus de sa tête, lui faisant gagner en envergure.

En profiter ne lui déplaisait pas, au contraire. Comme pour en remettre une couche, l'adolescent n'obtient qu'un grognement en guise de remerciement. Charlie fourra le mouchoir souillé dans sa poche, puis le commerçant se rappela de son offre et quelques billets passèrent de main en main. Le cuistot, quoique vraisemblablement ex-cuistot vu le sort qu'il avait fait subir à son patron, jeta un coup d'œil aux petites coupures puis les glissa dans son autre poche.

« Cool. J'aurai au moins de quoi m'offrir une barbe à papa... Observa-t-il, grognon. Charlie. »

La promesse d’un repas aurait pu le dérider, surtout que son estomac partageait l’avis de celui de Matrim, mais recevoir la fiente dans le cou l'avait passablement agacé. Il emboîta le pas aux deux autres, faisant preuve d'une loquacité à faire pâlir d’envie la plus bavarde des pierres. Ce n’était pas comme s’il avait de meilleurs plans pour le moment… malgré sa mauvaise humeur, il était presque sûr d’avoir affaire à deux surnaturels : l’instinct le poussait à rester auprès d'eux.

Resté seul en compagnie de l’adolescent pendant que le propriétaire des lieux se décrassait, l'ours casa sa carcasse dans un coin du canapé, surveillant Liam du coin de l’œil. S’amuser à terroriser le louveteau ne suffisait pas pour que le garou retrouve le sourire mais c’était plutôt distrayant, surtout à voir sa tête lorsqu’il le fixait un peu trop longtemps. Un silence lourd et pesant s’installait quand son estomac gronda et interrompit son jeu idiot. Matrim leur avait indiqué le frigo mais ce dont il avait envie ne s’y trouvait pas, ce fut donc sans gêne aucune qu’il se permit d’ouvrir un placard. Gagné, son nez ne le trompait jamais. Quand le photographe revint, ce fut pour le trouver la patte, ou plutôt la cuillère, dans un pot de miel, raclant comme il le pouvait le fond.

« Y en a presque plus. » Maugréa-t-il, comme si râler équivalait à une justification.

Indifférent aux regards agacés qu'il pourrait recevoir, le métamorphe posa ses fesses sur l'accoudoir d'un fauteuil. Leur hôte, propre à présent, merci pour son nez, attira leur attention sur le journal qu'il avait déposé sur la table. L'agitation du jeune homme le laissait sceptique, ou peut-être était-ce juste l'ours mal léché qui parlait. Même les efforts maladroits de Matrim pour cacher sa vraie nature l'agaçaient.

« Faire souffrir des gens… Sérieux ? T’exagères pas un peu ? C’est juste une fête et sa com’ pourrie. » Observa-t-il, maussade, sans daigner se déplacer jusqu’à l’article dont il possédait déjà une copie.

D’ailleurs il n’en eut pas le temps, c’était le moment que Liam choisit pour péter sa durite. Une ombre s’épaissit dans le regard de l’ours alors que ses traits restaient immobiles. Il n’était pas de la meilleure humeur qui soit et l’agitation du petit clébard n’arrangeait pas les choses. D’autant plus qu’il avait horreur qu’on le pointe du doigt. Imprévisible, son poing partit et saisit au collet l’agité de service qu’il souleva légèrement, sans daigner bouger ses propres miches de leur perchoir.

« Coucouche panier le louveteau, grogna l’ours entre ses dents. T’as qu’à rentrer te planquer dans les jupes de ta mère, ça sera pas une grosse perte. Chuis même pas sûr que t’es la taille minimum pour les attractions… »
 

 © Mafdet MAHES
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matrim Damodred

avatar

Humeur : malicieux
Messages : 497
Réputation : 125
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Sam 13 Juin - 13:43




Full Moon Carnival

Liam, Charlie et Matrim
Je sentais bien meilleur. Mais je sentais aussi que j’allais avoir du mal à convaincre mes compagnons d’infortune. Je haussai le sourcil, ayant surpris l’autre type à farfouiller dans un reste de pot de miel qui trainait dans le placard. Vu ses ronchonnements quasi incessants depuis qu’il m’avait rendu les billets et suivi chez moi, je n’eus pas la patience de lui fournir un motif pour en rajouter… Mais je l’avais à présent à l’œil.

Enfilant un t-shirt récupéré sur une des chaises du salon, je me rapprochai de Liam pendant que l’ours mal léché finissait son.. MON pot de miel… Je connaissais un mec ou deux qui l’aurait bien léché, en fin de compte… Il était pas mal du tout. BREF.
Liam n’avait pas l’air dans son assiette non plus, et jetait régulièrement des regards furtifs à Charlie. Vu ce que je savais du jeune loup, ce n’était pas par envie de le lécher… Il avait pris le temps de regarder l’article sur la fête, quant à Charlie c’est à peine si il y avait jeté un œil, semblant même déjà au courant…
-Liam.. Tu sais ce que je veux dire quand… Je ne pus terminer, car il reçut un coup de fil… Je pris mon mal en patience, et repris, quand il raccrocha.

« Faire souffrir des gens… Sérieux ? T’exagère pas un peu ? C’est juste une fête et sa com’ pourrie. »
Je regardai charlie, dépité. Comment lui faire comprendre sans révélé du même coup que je n’étais pas tout à fait un humain standard… Je haussai les épaules, et me retournai de nouveau vers Liam.
-j’ai.. vu.. Des trucs sur cette fête, Ya des gens qui vont y passer, c’est sur… Je peux pas..
Et merde ! de nouveau un coup de fil… Aux remarques agacées de Liam, je devinais qu’on lui faisait du merchandising façon old school…Mon poing se serrait et se desserrait, agacé de perdre du temps alors qu’il fallait clairement s’organiser pour la fête qui avait lieu ce soir…

Mais comme si ce n’était pas suffisant, Liam se mit à péter un cable.
-Débrouilles toi cette fois ci. J'ai décidé de partir d'ici donc je n'ai plus rien à voir là dedans. T'as qu'à t'en occuper de ça avec le garou en face de toi. Vu sa force, ça sera pas un problème pour lui. Moi je refuse de m'aventurer dans un truc aussi glauque.

Le garou ? Je n’eus pas le temps de me faire à cette nouvelle information que Charlie se crispa, et souleva Liam comme si de rien n’était à bout portant.
« Coucouche panier le louveteau, grogna l’ours entre ses dents. T’as qu’à rentrer te planquer dans les jupes de ta mère, ça sera pas une grosse perte. Chuis même pas sûr que t’es la taille minimum pour les attractions… ».

Mon regard passait de l’un à l’autre, éberlué.
-hey ! On se calme, ce n’est pas le moment…
Un nième coup de fil sur le portable de Liam fit perdre patience à ce dernier, et je me retrouvais avec deux garous énervés dans mon appartement… Affolé, je couru dans la salle de bain pour chercher.. Quoi au juste ? Des gouttes d’aromathérapie pour calmer des sanguinaires ? Débile ! Il me fallait.. Ma chambre ! Je fonçais dans ma chambre, et farfouillait sous mon lit. Depuis ce qui était arrivé à Matthias, je planquais des objets pouvant servir d’arme un peu partout. Mais on était à Beacon Hills, les battes de Baseball, ce n’était pas très couleur locale. Alors je ressortis de dessous mon lit une cross de Lacross que j’avais amputée de l’extrémité. Ça faisait un bon succédané de batte. La cross en main, je retournais pour séparer les deux belligérants.

Je m’interposais entre eux deux, les séparant avec la batte. Liam gronda, toutes dents dehors, et charlie.. fit de la charpie avec la batte.. ok… vous le prenez comme ça ?
Regard vert, lueurs d’or…
-bon, puisque vous jouez à savoir qui à la plus grande, et que mon appart va en faire les frais, je vous fait gagner du temps.

Les deux protagonistes se retrouvèrent avec leur froc et sous-vêtements au niveau des genoux, ce qui les calma directement.. D’intéressantes variations de rouge se mirent à éclore sur leur visage, et mon regard redevint normal… J’eut tout de même la décence de le détourner, les laissant se resaper. Bon. Ok.. j’ai maté un peu.
-merci pour la vue, tous les deux. Si vous voulez vous viander la tronche, vous ferez ça dehors. Et m’obligez pas à prendre des mesures un peu plus drastiques.. Pour appuyer mon propos, je fis bouger un peu la ceinture de Charlie, la resserrant et la relâchant aussitôt, lui faisant comprendre qu’elle était solide.. plus que les os du bassin..…Il pouvait sans doute m’aplatir comme une crêpe, et Liam me lacérer comme un texte de rap le fait avec la grammaire, mais j’avais moi aussi plus d’un tour dans mon sac…

Finalement, nous passâmes au jeu des regards, avant que j’éclate de rire, puis Liam aussi, qui me connaissait tout de même un peu, et finalement Charlie.
-désolez, les gars, j’ai pas trouvé mieux pour sauver mon apart de merde. Bon, on y va, à ce resto ? ça m’a mis en appétit tout ça.. fis-je, assortis d’un clin d’œil.
Le rouge revint à la charge sur les joues de mes camarades…
-si vous me croyez pas pour mes "visions", que diriez vous d'y aller pour au moins voir cette fameuse fête ?





© Fiche by Mafdet MAHES


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Dunbar

avatar

Humeur : Volcanique
Messages : 521
Réputation : 65
Date d'inscription : 13/04/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Dim 14 Juin - 2:24





Entre l'ours et le loup


Tandis que Charlie s'enfile un pot de miel entier ; comment a-t-il fait pour le manger si vite sans en être écœurer, ah oui capacité d'ours, tout devient clair à présent ; Matrim me parle. Évidemment, c'est toujours lorsqu'on est occupé qu'un truc nous arrive. Panne de réveil ou d'essence alors qu'on est attendu à un rendez vous extrêmement important, catastrophe dans la maison, coup de fil imprévu, et cetera... Pour ma part, ce sont les démarcheurs téléphoniques un peu trop collant à mon goût. Avez vous déjà essayez d'écouter quelqu'un alors que votre téléphone sonne toutes les cinq secondes ? Impossible.

La première fois, je fus surpris et regarda le nom de l'émetteur avant de répondre dans un sourire contrits. Tout ça pour me vendre un cadenas tellement résistant que même une vache accroché à celui ci ne se fera pas kidnapper par des extra-terrestres. Ok... Je ne veux en aucun cas connaître le nom du mec qui à inventer leur slogan. Mais ce qui est sûr, c'est qu'il n'était pas très net ce jour là. Je raccroche sans attendre avec comme réponse un vague non merci. Il reprend la conversation où elle s'était arrêter suite à cette interruption quand rebelote, un nouvel appel. Je répond agacé quand j'entends encore la voix du même homme à l'autre bout du fil. Cette fois ci c'est pour une boisson tonifiante qu'elle ferait réveiller les morts.

Sérieusement ? On me dérange pour un chose pareille ? Qu'il se garde ses macchabées et me laisse tranquille. On ne lui a jamais appris que lorsqu'on vous raccroche au nez, c'est qu'on ne veut pas vous parler ? Et bien, je lui explique très clairement que je ne suis pas intéressé par ses immondices poussant à la consommation inutile et de ne plus me rappeler sous peine que je devienne insultant. Le seul message qu'il me transmet c'est qu'il vends aussi un produit ingénieux qu'il enlève toutes les tâches, même les plus résistantes comme le sang. Approuvé par Dracula, s'il vous plaît. J’éteins l'appel avant de commettre un massacre via téléphone. Je n'ai vraiment pas le temps pour ces sottises, j'essaye en vain d'écouter une discussion vraiment importante. Bien sûr, quand je comprends parfaitement la situation sans que mon téléphone s'en mêle, je m'énerve. Coup de fil harcelant pour des broutilles puis fête dangereuse pouvant mener à un décès incertain, ce n'est pas un bon mélange pour le gars que je suis. Je m’apprête à partir d'ici quand le foutu bonhomme se rebiffe du fait que je l'implique à ma place et me choppe par le col de mon tee shirt pour me faire quitter le sol de l'appartement.        

- Coucouche panier le louveteau. T’as qu’à rentrer te planquer dans les jupes de ta mère, ça sera pas une grosse perte. Chuis même pas sûr que t’es la taille minimum pour les attractions…

Ok, tu veux jouer à ça ? On va jouer alors mais viens pas pleurnicher après que je t'ai mis la pâtée. Charlie est peut être plus fort et plus dangereux que moi, cependant mon intelligence et mon instinct de survie se sont fait la malle pour faire place à ma rage. J'vais lui montrer si j'ai pas la taille réglementaire. Il est hors de question que je m'écrase devant ce mec. C'est pas parce qu'il a des bras aussi gros que mes cuisses que je vais rentrer la queue entre les jambes chez mon ex-maison. Pas de chance, ici ado fugueur instable ! Si je suis libre, ce n'est pas pour ensuite me faire commander par un nounours qui s'y croit.    

-hey ! On se calme, ce n’est pas le moment…
-Oh mais si, c'est l'instant parfait pour emmener le nounours à hiberner plus tôt.

Mon téléphone sonne une nouvelle fois et me gonfle à un point inimaginable. Si ça continu, je vais l'enfoncer dans le gosier du grizzli pour avoir enfin la paix. C'est une bonne idée, saupoudré d'un peu de sang et de miel, ça glissera tout seul et pour peu, l'autre s'étouffera avec. Une pierre, deux coups. L'espoir fait vivre en tout cas. Du coin de l’œil je vois le brun courir dans une pièce. Je m'en désintéresse très rapidement et grogne à l'ursidé, le mode lupin actif. Je tente de lui faire lâcher prise en plantant mes griffes dans son bras puis au final lui balance mon portable sur le front. Au moins je me suis débarrassé d'une de mes sources de conflits. Dommage que cela ne l'ai pas assommer néanmoins ça a le mérite de l'énerver un peu plus.

Il ne s'y attendait pas à celle là ! Dès que je me libère de sa poigne, je lui lacère le visage en signe de dédommagement. Il va voir ce que peut faire un gamin. Alors que j'allais lui donner un coup de pied en dessous de la ceinture tout en grognant tel une bête sauvage et lui déchiquetant comme je le peux son bras afin d'atteindre la partie haute du corps, Matrim s'interpose entre nous armé d'un bout de bois. Non, je reconnais la forme, ça ressemble à une crosse amputé et transformer en batte ou en épée en bois. C'est selon la vision de chacun. Il nous sépare à coup d'armes fabriqué. Je recule de quelques pas pour éviter les coups toutefois cela ne calme pas mon désir d'en découdre avec l'ours.      

-bon, puisque vous jouez à savoir qui à la plus grande, et que mon appart va en faire les frais, je vous fait gagner du temps.

Je hausse un sourcil à ces paroles quand soudainement mon pantalon et mon caleçon décident d'agir à leur guise et descendent jusqu'à mes genoux. Me retrouver l'appareil génital à l'air libre devant des inconnus me plonge dans une honte sans limite. Ça a tout de même le don de me calmer et ainsi me permettre de reprendre forme humaine dans les plus brefs délais. Sans attendre, je place mes mains devant un endroit stratégique, m'empourpre jusqu'à combustion instantanée et dévie mon regard pour ne rien voir du matériel de Charlie. Tant bien que mal, je me rhabille d'une main tandis que mes émotions naviguent entre humiliation, embarras, ignominie et opprobre.      

-merci pour la vue, tous les deux. Si vous voulez vous viander la tronche, vous ferez ça dehors. Et m’obligez pas à prendre des mesures un peu plus drastiques..

Dois-je rappeler que je suis mineur et donc ce qu'il vient de faire est interdit par la loi ? Un silence prenant se fait dans la salle. Chacun regarde les deux autres protagonistes comme si l'on cherchait des réponses pour la suite. Nous sommes ridicules ainsi. Devoir aller jusqu'à nous montrer fesse à l'air pour stopper une bagarre qui n'a pas lieu d'être. Une embrouille surnaturel de toute évidence. Il n'y a que des garous aux caractéristiques impulsives pour arriver à ces extrêmes là. Le photographe fut le premier à rire de la situation cocasse. Je l'imite peu de temps après avoir analyser mes grotesques réactions. Pour ma défense, j'ai répliqué alors que j'étais à bout à cause de mes sautes d'humeurs fréquentes. C'était en quelque sorte la goutte de trop.    

-désolé les gars, j’ai pas trouvé mieux pour sauver mon appart de merde. Bon, on y va, à ce resto ? ça m’a mis en appétit tout ça..

Le clin d'oeil en plus du sous entendu me fait reprendre la couleur rouge sur les joues. Rien que d'y repensé me donne envie d'aller finir ma vie dans un terrier au fin fond d'une forêt vierge. En tant que loup-garou, j'y vivrai bien confortablement. Je vérifie une dernière fois que mon pantalon et ma ceinture sont bien en place puis va ramasser mon portable par terre. Je l'observe sous toutes les coutures et constate avec regrets qu'il est toujours vivant et qu'on m'a encore appelé pendant notre bruyante dispute.

C'est pas croyable. Ces démarcheurs ont des appels gratuits sur mon numéro ou quoi ? Mon téléphone commence à sonner entre mes mains. Sans attendre, je refuse l'appel. Je commence à en avoir ras le bol. Si je chope le plaisantin qui a refilé mon numéro à ces harceleurs du dimanche, je vais lui en faire baver. D'ailleurs en parlant de bave, ça me fait penser à un truc.

-J'espère quand même que tu n'as pas trop profité Matrim. A signaler, je suis toujours mineur.

Je lui dit cela d'un ton mi sérieux, mi taquin. Je récupère mes affaires pour partir au restaurant tant convoité car c'est tout de même la principale raison de ma présence. Nonobstant, l'histoire de la fête en pleine forêt est remis sur le tapis. D'après notre dernière aventure ensemble, ses visions se sont montrer le plus souvent exact. Ce n'est pas ça qui va me donner envie d'y aller. J'ai beau frimer, je suis tout de même un gamin immature dans ma tête. Et traumatisé ! N'oublions pas cette donnée d'une importance capitale. Je me fais silencieux pendant tout le  trajet mais je n'en pense pas pour autant. Ma vie, mes choix. Je m'étais pourtant promis de ne jamais me plier devant quiconque et de toujours affronter les obstacles avec le sourire. J'attends qu'on soit assis sur une table libre pour parler avant que l'on commande. Je lance un coup d'oeil à la carte pour me donner contenance avant de me jeter à l'eau.

-Si tes visions sont exacts, pourquoi devrait-on allez vérifier cela au lieu de stopper le coupable ? Je ne suis pas fan des globules rouges ni des contes d'horreur surtout depuis la dernière fois.

© Jawilsia sur Never Utopia


Dernière édition par Liam Dunbar le Mar 13 Oct - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chuck Norris

avatar

Humeur : Aphorismique
Messages : 84
Réputation : 11
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 77
Localisation : Dans ses rangers

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Dim 14 Juin - 10:47


ÉQUIPE 1
Charlie Crowley / Matrim Damodred / Liam Dunbar

Hum! Je m'installe dans mon canapé en peau de tyrannosaure, attrape le pot de pop-corn... ça commence à devenir intéressant.

C'est Charile qui tire le Dé "OBJET"
Matrim lancera le Dé "SITUATION"
Et Liamle Dé "PERSONNAGE"

Pas d'ordre de jeu pour lancer les dés. Je reviens quand c'est fait.

*Regarde le ceinturon de Matrim et lui ordonne de se défaire.... pas de jaloux... *



© Fiche by Mafdet MAHES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Crowley

avatar

Messages : 330
Réputation : 150
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Dim 14 Juin - 10:49

Allez les dés ! Et un martinet pour papa Twisted Evil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 747
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Dim 14 Juin - 10:49

Le membre 'Charlie Crowley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Objet' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Matrim Damodred

avatar

Humeur : malicieux
Messages : 497
Réputation : 125
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Dim 14 Juin - 11:41

aller les dais, et un martini pour pipi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 747
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Dim 14 Juin - 11:41

Le membre 'Matrim Damodred' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Situation' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Liam Dunbar

avatar

Humeur : Volcanique
Messages : 521
Réputation : 65
Date d'inscription : 13/04/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Dim 14 Juin - 11:49

Et dire que je fais équipe avec eux. Je sens que ça va partir en débandade à la fin. Rolling Eyes



You can't blame gravity for falling in love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 747
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Dim 14 Juin - 11:49

Le membre 'Liam Dunbar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Personnage' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Chuck Norris

avatar

Humeur : Aphorismique
Messages : 84
Réputation : 11
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 77
Localisation : Dans ses rangers

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Dim 14 Juin - 13:04


ÉQUIPE 1
Charlie Crowley / Matrim Damodred / Liam Dunbar

J'adore le hasard!

Charlie avec un 1 pour le Dé "OBJET" tombe sur :
"Une pipe en bois" (on va p-e add un martinet sur les prochains dés)

Matrim avec un 3 pour le Dé "SITUATION", tombe sur :
"Bouscule une vieille dame" (Tu repasseras pour le martini)

Et Liam avec un 1 pour le Dé "PERSONNAGE" tombe sur :
"Montée de libido soudaine mais éphémère" (oui et tu fais équipe avec ces deux là...)

*Se cale dans son fauteuil, ça va être épique!*




© Fiche by Mafdet MAHES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Crowley

avatar

Messages : 330
Réputation : 150
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Mer 17 Juin - 11:51


 
Full Moon Carnival

 

 



 

Un seul sujet aurait pu mettre d’accord les deux garous exaspérés : la destruction pure et simple de ce téléphone de malheur. Evidemment, s’entendre sur la technique à employer aurait posé plus de soucis puisqu’à cet instant précis, Charlie rêvait de l’écrabouiller sur la tête du louveteau. Liam grondait au bout de son poing tendue et la main encore libre de l’ours se crispa quand l’adolescent aboya à la tentative de Matrim de désarmer la situation. Il le prenait comme ça ? Ça tombait bien que leur hôte ait faim : ce soir, ce serait hachis de canidé au menu.

Les griffes du jeune homme s’enfoncèrent profondément dans la chair de son bras mais le nounours tint bon. Ses yeux sombres avaient pris une teinte mauvaise alors qu’il contemplait le garçon se tortillait comme un vermisseau. Qu’il essaye donc, ce petit crétin ! Puis le portable fit la rencontre de son crâne avec un bruit sourd, lui arrachant un grognement de rage.

Il allait tuer ce gosse ! Un passage à tabac en règle, comme au bon vieux temps. Lâchant prise une seconde alors que ses poings se resserraient, prêts à frapper, un coup de patte bien senti vint labourer son visage. Cette fois, un vrai rugissement lui échappa. L’adolescent cognait comme un sourd et l’ours répliquait coup pour coup. Il n’avait jamais eu de problèmes éthiques à frapper plus jeune ou plus faible que lui, ce n’était pas aujourd’hui que ça allait commencer. Le roquet avait beau être petit, sa hargne compensait largement et chaque impact qui atteignait sa cible enrageait un peu plus l’ursidé, en comparaison presque placide jusqu’alors. Matrim avait disparu mais Charlie n’en avait cure : il allait aplatir le gamin comme d'autres écrasaient leurs mégots de cigarette. L’éparpiller façon puzzle. Le dynamiter, le disperser, le ventiler ! Plus jamais qu’on en entendrait parler, du louveteau suicidaire !

Quand leur hôte fit de nouveau irruption dans le salon, l’ours était passé aux grands moyens. Il faut dire qu’il avait peu apprécié qu’on s’en prenne à des parties un tantinet sensibles de son anatomie. Soulevant le fauteuil sur lequel il était assis jusque-là aussi facilement que s’il s’était agi d’une de ses casseroles, il le brandissait au-dessus de la tête de l’adolescent, prêt à l’aplatir sur ce qu’il qualifiait maintenant de face de rat. Il ne reconnut même pas le bout de bois brandit par Matrim. A peine perçut-il un vague obstacle entre lui et sa future crêpe façon « moustique rencontre tapette à mouche ». D’un coup de patte négligeant, il l’envoya valdinguer contre le mur où elle s’éclata en plusieurs morceaux. Quelle idée aussi, d’agiter des cure-dents devant son museau quand il était en phase d’éclatement d’indésirable.

« Bon, puisque vous jouez à savoir qui a la plus grande, et que mon appart va en faire les frais, je vous fais gagner du temps. »

Uuh ? Qu’est-ce qu’il racontait celui-là ? Un regard perplexe, perdu au milieu d’un visage déformé par son début de transformation, accueillit la réflexion du brun. Coupé dans son élan, l’ours hésitait, son arme improvisée toujours brandie. Sans parvenir à faire toutes les connexions nécessaires, il était presque sûr que ce virement soudain des yeux du jeune homme n’était pas normal… Et put constater très vite qu’il avait entièrement raison. Le fauteuil retomba lourdement au sol, aussi vite que l’apparence du garou revint à la normale. Lui si peu expressif d’ordinaire vira à l’écarlate et imita son ex-adversaire-nouveau-compagnon-d’infortune dans son réflexe de protection, croisant les mains pour cacher ce qu’il pouvait.

« Hey ! »

Matrim se détournait avec un sourire en coin et le nounours se reculotta en quatrième vitesse. La situation était inédite : personne n’avait jamais osé ce genre de contre-offensive contre lui. On se battait, avec les poings ou des mots, on fuyait ou on s’écrasait. Pour le coup, une chose restait sûre : cette impression de vulnérabilité ne lui plaisait pas du tout !

Les joues toujours empourprées, maintenant avec méfiance son pantalon d’une main, l’ours scrutait ses deux adversaires, l’air boudeur. Le brun surtout, qui, derrière son air charmeur et ses yeux malicieux, lui apparaissait comme le plus dangereux à présent qu’il avait prouvé ses capacités à le confronter à une position aussi précaire. Une situation, surtout, devant laquelle il ne savait comment réagir. Comme pour confirmer le pouvoir du jeune homme, la ceinture du garou commença à se resserrer puis le relâcha aussitôt. Ok pigé, il avait capté le message.

Les rires conjoints de Mat’ et Liam faillirent le vexer, puis il finit par se ranger à leurs côtés. Vérifiant une dernière fois que sa ceinture était bien attachée, il ne put empêcher de rougir à nouveau aux sous-entendus du photographe. Bordel de merde, ce que c'était fourbe comme façon d'attaquer !

« Je voulais y aller toute façon. » Grogna l’ours en enfilant sa veste, un peu bougon de se rendre compte qu’il était si facile à déstabiliser.

Comme Liam restait silencieux sur le trajet, Charlie s’efforça de se montrer moins sauvage qu’à l’aller en échangeant quelques mots avec Matrim. Au moins la manœuvre du jeune homme avait-elle eu le mérite de faire retomber la tension entre les deux garous et l’ours n’envoya pas la porte du restaurant à la tronche du gamin qui suivait juste derrière.

« Et comment tu retrouves « le coupable » si tu t’y pointes pas ? »

Un peu mal à l’aise, il se posa autour de la table avec les deux autres, promenant un regard vague sur les lieux. Il avait perdu l’habitude de se retrouver de ce côté-là de la cuisine. Le regard pesant d’une vieille femme au visage buriné qui les fixait depuis leur entrée, sa pipe à la bouche, le poussa à baisser le nez sur son menu. Il se rabroua mentalement. Merde, il n’allait quand même pas se laisser intimider par la première vieille qui passait… Apparemment, Matrim avait pris la même décision, quoique de façon peut-être moins consciente. Alors que Charlie se redressait crânement sur son siège, prêt à soutenir ce regard inquisiteur, il se rendit compte que la femme avait quitté sa place. Manque de bol, elle passa derrière le photographe au moment où celui-ci se relevait pour s’installer mieux et la collision ne se fit pas attendre. Charlie grimaça, échangeant un regard avec Liam. Les ennemis d’hier pouvaient vite devenir les alliés d’aujourd’hui avec lui, et cette petite déconvenue du brun lui remontait un peu le moral. Ce n’était pas encore les fesses à l’air, mais il n’y avait pas de petite vengeance. Laissant le mentaliste s’empêtrait dans ses excuses, l’ours se pencha pour ramasser la pipe en bois de la vieille femme, l’observant d’un air curieux.

« T’as vu ? Commenta-il en prenant le louveteau à témoin. J’ai gagné une pipe. »

 

 © Mafdet MAHES
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matrim Damodred

avatar

Humeur : malicieux
Messages : 497
Réputation : 125
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Jeu 18 Juin - 9:51




Full Moon Carnival

Liam, Charlie et Matrim
Bon, mon intervention pitoresque avait au moins eut le mérite de désamorcer la situation. Deux garous sur les bras, dont l’un était sujet aux sautes d’humeur, et l’autre, un ursidé amateur de miel et de baston. Mon appart était loin d’être un palace, mais je n’avais pas les moyens de réparer les dégâts s’ils en étaient venus à une vraie castagne. Et puis, il fallait bien l’avouer, de voir leur trogne devenir cramoisie était mignon comme tout. Ils n’étaient visiblement pas rassurés, car aussi bien l’un que l’autre vérifiaient régulièrement que leur futal tenait bien en place.

J’espérai que Liam ne m’en voulait pas, nous avions vécu une expérience assez traumatisante lors de notre rencontre. J’en portais encore les séquelles, mais je faisais tout pour redevenir le mec joyeux, farceur et bonne pâte que j’espérai encore être. Son rire me rassura, même si il me charria un peu :
-J'espère quand même que tu n'as pas trop profité Matrim. A signaler, je suis toujours mineur.
Je répondis, goguenard
-t’inquiètes, Liam, c’était pas le but… T’es super mignon, ceci dit, mais je suis pas un pervers. Enfin sauf quand Matthias me demande

Ce qui détendit encore un peu plus l’atmosphère, lui rappelant que j’avais tout ce qu’il fallait « a la maison » pour calmer ma libido. Quant à Charlie, il semblait m’étudier, un peu amusé, un peu suspicieux. Il n’était pas mal du tout, je dois dire, quand il n’essayait pas de casser mon mobilier. Nous nous préparâmes donc à sortir, direction un petit restaurant que je connaissais bien dans le quartier, et pas cher. Ce qui m’arrangea, vu que j’étais bon pour une tournée.

-Si tes visions sont exactes, pourquoi devrait-on allez vérifier cela au lieu de stopper le coupable ? Je ne suis pas fan des globules rouges ni des contes d'horreur surtout depuis la dernière fois.

-je sais Liam, et crois bien que je ne cherche pas à me foutre dans la merde. Mais je ne sais pas qui est le coupable, ni même si cette fête existe. Le problème, c’est que j’ai jamais prédit l’avenir, donc si j’ai eu ces visions, ça veut dire que cette fête revient régulièrement, et que précédemment, elle a du faire du mal…

Je haussai les épaules.

-ou alors, mon pouvoir déconne à plein tube, et il n’y a rien du tout. Ou une fête géniale, sans torture.. Qu’est-ce que j’en sais ? Mais au moins, même si on n’entre pas, on pourrait aller vérifier ensemble si elle existe ? Promis je te draguerai pas, même si tu es très mignon !

Après un clin d’œil, je me retournai vers Charlie.

« Et comment tu retrouves « le coupable » si tu t’y pointes pas ? »

Ouf, l’ursidé ne lui en voulait pas, et abondait même dans son sens. Alors que nous nous installâmes, je remarquai qu’il ne semblait pas très à l’aise. Le restau n’était pas bondé, mais une vieille femme nous observait, en fumant une pipe… Je ne saurais dire exactement ce qui me dérangeait chez elle, hormis la fumée, peut-être, mais elle m’impressionna. Je me concentrai donc sur le menu, bien que je sache déjà ce que je voulais prendre. Leur steak tartare était juste une tuerie, et je le conseillai vivement à mes camarades… Je vis Charlie se redresser, et m’apprêtait à faire de même,  pour être plus à l’aise, en rapprochant ma chaise. Je n'avais pas vu la vieille femme se lever, et je la percutai dans le mouvement, puis l’aida immédiatement à se relever, me confondant en excuse alors qu’elle m’invectivait dans un dialecte inconnu, mais qui ne laissait pas de place au doute quant à la signification globale.. ça va oh ! je me suis excusé, merde !

Charlie avait pendant ce temps la récupéré la pipe, et il en fut l’heureux propriétaire alors que la vieille partait en gueulant comme un putois…
« T’as vu ? Commenta-il en prenant le louveteau à témoin. J’ai gagné une pipe. »
Je pouffais de rire.

-allons allons, on se connait à peine ! Et je regardais Liam et Charlie, tout sourire, mon regard d’allumeur de sortie. Charlie rougit un peu de nouveau, mais saisit la plaisanterie. Il ne fallait pas longtemps pour comprendre que je n’étais pas sérieux et que mon costume de pitre et d’allumeur cachait quelqu’un de plus entier. Quant à Liam, je le trouvai étrange, alors qu’il se tortillait un peu sur sa chaise, se rapprochant de la table…

Au bout d'un moment, je cessai de me demander si il était en train d'avoir ce que je pensai qu'il avait... et me concentrait sur notre problème immédiat. Alors que nos commandes nous étaient servies, je relançai l'affaire.
-bon, les beaux gosses, on y va à cette fête ? Au moins pour se foutre de moi si elle existe pas ? Et si elle existe ben.... on avisera.



© Fiche by Mafdet MAHES


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Dunbar

avatar

Humeur : Volcanique
Messages : 521
Réputation : 65
Date d'inscription : 13/04/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Ven 19 Juin - 13:05





Sous entendu, bonjour !


Je n'en revenais toujours pas. Matrim m'avais désapé. Bon, c'est vrai qu'on était à deux doigts de réduire en cendre et en débris son appartement mais tout de même. Ce n'est pas une raison valable pour aller jusqu'à ses extrémités là. Je lui lance une pique à propos de mon âge, juste pour plaisanter mais aussi pour me rassurer d'une certaine manière. Il faut dire que monsieur s'est tout de même rincer l'oeil lorsque nous étions l'arrière train à l'air.

-t’inquiètes, Liam, c’était pas le but… T’es super mignon, ceci dit, mais je suis pas un pervers. Enfin sauf quand Matthias me demande.

Matthias, c'est pas le gars qui faisait équipe avec Luka lors de notre péripétie arachnide ? Je crois bien que oui. Donc ils étaient en couple... Ah, je comprends mieux maintenant la raison de sa présence. Faut dire que par moment je ne suis pas futé, surtout si ma vie est mis en danger. Bref, en tout cas, c'est bien s'il n'est pas seul dans la vie.

Par contre, je ne veux pas connaître ce qui se cache sous le sous entendu. En aucun cas, je veux imaginer un dixième de ce qui pourrait se passer entre eux deux ! Laisser moi le peu d'innocence qui me reste ! Je sais que je suis mignon à croquer mais je ne veux rien savoir de la suite. Le seul truc que je retiens c'est que Matrim n'a pas de vu sur moi et mon irrésistible charme. Et non je n'exagère pas, j'ai vérifié mes chevilles avant. Je lui pose tout de même la question au sujet de notre présence à la fête. Si elle n'est pas indispensable, je m’éclipserai dans la minute suivante. Enfin après avoir manger bien évidement.

-je sais Liam, et crois bien que je ne cherche pas à me foutre dans la merde. Mais je ne sais pas qui est le coupable, ni même si cette fête existe. Le problème, c’est que j’ai jamais prédit l’avenir, donc si j’ai eu ces visions, ça veut dire que cette fête revient régulièrement, et que précédemment, elle a du faire du mal…

Dommage, ça aurait pu être sympa si le brun prédisait l'avenir. Madame Irma version masculine avec appareil photo en bonus. Le truc le moins marrant ? C'est qu'il vient de dire que ce n'est pas la première fois. Conclusion, ils ont dû faire beaucoup de victime et sont expérimenté pour tuer. Mince, dans quoi je me lance encore une fois ?!

-ou alors, mon pouvoir déconne à plein tube, et il n’y a rien du tout. Ou une fête géniale, sans torture.. Qu’est-ce que j’en sais ? Mais au moins, même si on n’entre pas, on pourrait aller vérifier ensemble si elle existe ? Promis je te draguerai pas, même si tu es très mignon !

Ayant suivi les deux gaillards jusqu'au restaurant, je reste pourtant persuadé que l'ours grincheux a été tenté de tout faire pour que je me prenne la porte en plein dans le pif. J'ai bien dit tenté. Ça se voyait sur son visage qu'il imaginait aisément la scène. Faut que je me méfie tout de même de son caractère acariâtre. Tout se que j'espère en m'asseyant sur une des chaises disponible, c'est que les visions de Matrim sont totalement fausses. Pas de méchants, ni de cadavres et encore moins d'horreur prévu.  

-C'est pas en me flattant que je changerai d'avis. Cependant, j'espère pour toi que tu as tout faux sinon je risque de te le faire regretter amèrement de me traîner là dedans.

J'occulte consciemment le clin d'oeil avant de rougir comme une pucelle. Je ne sais pas ce qu'on aujourd'hui mes hormones mais elles font la fête avec excès. Après la joie qui me fait passer pour un simplet, la tristesse qui pouvait faire pleurer les pierres et la colère destructrice, voici la grande arrivée de la libido ! Malheureusement pour elle, je ne l’accueille pas à bras ouverts. Elle ne pouvait pas faire son entrée le soir comme d'habitude ?!

- Et comment tu retrouves « le coupable » si tu t’y pointes pas ?

Mince, plan génial avorté par Charlie. T'es pas cool mec, je ne veux pas poster ne serait-ce qu'une seule patte dans ce lieu considéré comme maudit. C'est que j'y tiens à ma fourrure ! Grommelant derrière la carte du menu, je regarde avec attention les plats proposés. Pas que j'y suis extrêmement intéressé, néanmoins cela est une bonne excuse pour ne pas me justifier. J'étais tellement préoccupé par l'envie de ne pas y aller que j'ai oublier certains détails. Comme par exemple, le fait qu'on ne connaisse pas le coupable, combien sont-ils et se qui s'y passe réellement.

Sans lever le nez du menu, j'écoute Matrim recommander leur steak tartare. Ne sachant pas quoi choisir et remarquant que l'ursidé n'est pas dans son élément. Peut être a-t-il peur des vieilles dames avec leurs pipes en bois vu qu'elle nous fixe des yeux. Je la comprends. Voir deux hommes et un gamin rentrer dans un restaurant ensemble quand t'as l'esprit étroit, ça peut faire un choc. Désolé madame, toutefois je ne me ballade pas avec mes deux papas mais avec des êtres surnaturels. L'idée en elle même est pourtant drôle. Un ado fugueur devenu le fils d'un garou grognon et d'un photographe déshabilleur.    
 
Charlie et Matrim se redressent de leur chaise pour je pense, se mettre plus à l'aise quand l'un deux percute la vieille dame. La curiosité est dangereuse madame, comme vous pouvez le constater. La grand-mère, tombé au sol, insulte dans un patois inconnu le mentaliste qui tente de l'aider à se relever. Qui pourrait deviner que l'être le plus féroce dans le monde puisse être une grand mère. Face à elle, on ne fait jamais long feu. On risque toujours de se faire soit insulter, soit tabasser à coup de sac à main ou autre objet tel que le déambulateur.

Ce n'est pas moi qui viendrait te sauver de ses griffes Matrim. Paix à ton âme, mec. Malgré toutes les excuses du monde, elle ne te lâchera pas. Comme d'un seul homme, l'ours et moi nous nos regardons, une grimace sur le visage. C'était pas de bol. Cependant, j'ai l'impression que ce n'était pas tout à fait accidentel. Avait-il préparé ce coup pour se venger à propos de ce qui nous est arrivé dans l'appartement ? Tout en réfléchissant, je remarque que Charlie a ramassé la pipe en bois de la grand mère qui semble l'avoir oublier. Au moins, tout n'est pas perdu pour tout le monde.

- T’as vu ? J’ai gagné une pipe.
- Allons allons, on se connaît à peine !
-Vous êtes pas croyable...

Sérieusement ?! Sérieusement ! C'est officiel et je n'en démordrai pas, ce mec se venge comme il peut ! Il va le regretter. Dès que j'ai une occasion, je m'occupe de son cas. Parce que me montrer d'un air pas très innocent la pipe en bois avec l'autre qui délaisse sa vieille dame pour jouer les dragueurs, ça fait des dégâts pour un jeune adolescent bourré d'hormones. Dégâts se situant principalement sous la ceinture et s'exprimant sous forme de bosse dans le pantalon. Qu'on ne me parle plus de pipe, mon cerveau a bien évidement transformer le mot en ordre plus sexuel. S'en est fini de mon innocence. Ils viennent de me la réduire en cendre en quelques minutes. Madame, mes faux papas sont méchants !  

Je me tortille sur ma chaise pour cacher cette gène particulièrement honteuse dans un lieu publique. Si l'un deux me fait un commentaire dessus, je lui fait bouffer la table, les chaises et l'objet oublié par la personne âgée. Bon, maintenant, pensons à un truc bien dégueulasse pour couper court à mes ardeurs avant que je ne meurs de combustion instantanée. J'en connais un qui refroidi radicalement : Greenberg saoule essayant de s'accoupler avec la mascotte en polystyrène du club sportif du lycée. C'était une vision insupportable la première fois. Sans compter l'odeur qu'il dégageait et les tâches bizarres sur la statue. J'ai fui vite fait, bien fait dehors pour régurgiter le contenu de mon estomac.

Une grimace de dégoût s'affiche sur mon visage. Je peux me consoler en me disant qu'au moins je n'ai plus mon problème de libido sur le dos. Nos commandes arrivent sur la table et je bave intérieurement rien qu'au parfum de la nourriture. Je vais me régaler au frais du photographe. En parlant de lui, il a toujours le don pour couper court à ma faim.  

-bon, les beaux gosses, on y va à cette fête ? Au moins pour se foutre de moi si elle existe pas ? Et si elle existe ben.... on avisera.

Comment ne plus me donner faim ou Matrim dans toute sa splendeur. Il pouvait pas parler de fête plus tard ? Déjà que j'ai du mal à faire sortir de ma tête la vision d'horreur que je me suis imposé, pas besoin d'en rajouter une couche.

- Si je dis non, vous m'embarquer de force ?

Oui, je sais, je suis chiant comme garçon à refuser de les suivre. Cependant, un coup d'oeil vers Charlie me prouve qu'il serait capable de me tirer par la peau du cou jusqu'à là bas. Pas le choix, je suis obliger de m'y plier. Mais cela ne veut pas dire que je serai sage comme une image.

-Bon, ok. Je suis des vôtres. Toutefois, s'il m'arrive quelque chose, je vous hante jusqu'à la fin des temps !


© Jawilsia sur Never Utopia


Dernière édition par Liam Dunbar le Mar 13 Oct - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chuck Norris

avatar

Humeur : Aphorismique
Messages : 84
Réputation : 11
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 77
Localisation : Dans ses rangers

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Ven 19 Juin - 21:32


ÉQUIPE 1
Charlie Crowley / Matrim Damodred / Liam Dunbar

Héhé... mais vous gloutez les gages avec tant d'aisance qu'on va finir par vous en coller plus! Donc voyons voir la suite de cette aventure....

C'est Liam qui tire le Dé "OBJET"
Charlie lancera le Dé "SITUATION"
Et Matrim le Dé "PERSONNAGE"

Pas d'ordre de jeu pour lancer les dés. Je reviens quand c'est fait.

*Attend le score de Liam avec impatience... On va finir par croire que c'est de l'acharnement *_* Quoique réjouissez vous pas trop vite les deux autres....



© Fiche by Mafdet MAHES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Crowley

avatar

Messages : 330
Réputation : 150
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: [Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam   Ven 19 Juin - 21:40

Team "Faux papas - loupiot colérique" fort the win, yeah /o/

(C'est un peu long comme nom, va falloir trouver autre chose mes enfants ._.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Event] Full Moon Carnival : Equipe 1 Charlie, Matrim et Liam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» RAPHAEL ✦ Full moon my worst nighmare... after you
» Toutes les idées sont tissées sur le canevas de la nuit. || Songe Fugace ♠
» Full Moon Effects [Livre II - Terminé]
» [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Bleu
» L'armée full boîte de conserve du métalkramé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Forêt de Beacon Hills :: Les sous-bois-
Sauter vers: