AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 An Alfa agus an Nathair ||| Feat Cahir Quinn

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: An Alfa agus an Nathair ||| Feat Cahir Quinn   Dim 7 Juin - 14:25

An Alfa agus an nathair
Feat Cahir Quinn ...



Je porte sur mes épaules le regret d'avoir fait du mal à Seth. Je me dam d'avoir fait du mal. Je ne comprends pas pourquoi, je n'ai jamais ressenti cela, pour personne d'autre. J'ai ce sentiment de culpabilité qui me bloque la poitrine, j'ai depuis ce jour du mal à respirer. Comme si un petit lutin était assis sur ma poitrine, et qu'il rigolait de ma souffrance. Je hais me sentir ainsi.

L'air frais de la rue, me rappel à l'ordre, il me rappel que je suis dehors à la recherche d'un parfum a la pomme acidulé et doux. Je suis dans la rue piétonne, il y a peu de passants aujourd'hui pourtant le temps n'est pas mauvais. Je cherche la parfumerie, j'ai entendu dire qu'il y en avait une bonne dans le coin. Je me force donc de la chercher, j'évite le peu de flâneurs qu'il y a et je trouve mon bonheur, non mais qu'elle expression mon bonheur, comme si pour le moment, quelque chose pouvait faire mon bonheur ? Le bonheur que je souhaite est de revoir Seth pour lui demander pardon. Pour que l'on s'explique, pour… Comment ai-je pu lui faire cela ? Reprends-toi Mason !

Je pousse la porte de la boutique et entre dans un magasin chargé d'odeur, mon nez me gratte, ça me donne envie d'éternuer, Kssssss c'est horrible. Je m'avance au travers des rayons à la recherche d'un vendeur.
Le commerce est mignon et le serait d'autant plus s'il n'y avait pas toutes ses odeurs en même temps... Les rayonnages sont spacieux, pas trop non plus juste de quoi permettre d'avoir une vue d'ensemble de l'étagère, il y a tant de parfum aligné, je ne serais vous dire tous les noms. Je m'enfonce plus dans la boutique, mon odorat nasal est saturé. Je ne sens plus rien, je tire la langue et la laisse se transformer une fourche, je relève la tête et je ferme les yeux. Toutes les fragrances apparaissent autour de moi, je peux voir tout ce qui m'entoure, il y a plusieurs rangées d'étagères. Je ''vois'' aussi des ventilateurs qui brassent l'air et mélangent les odeurs. Je siffle un petit coup pour nettoyer ma langue des odeurs et pour me permettre de voir plus loin dans le magasin, j’aperçois un homme, une aura autour de lui le protège, elle a la forme d'un loup, un loup rouge, je sens sa puissance d'ici. Une envie de prendre mes jambes à mon cou et de m’enfuir. Mais je dois trouver le vendeur. Je m'avance dans la parfumerie et trouve le comptoir et le vendeur. 

Il est grand, musclé. Il porte l'odeur d'un surnaturel, l'odeur que j'ai déjà sentie sur quelqu'un, sur mon jeune ami Liam. Oui, c'est un loup, mais son odeur est plus forte, plus brutal. Il est plus puissant, sa force me pousse au respect.

Sur le comptoir, il y a une petit cloche, je l'actionne pour faire signe de ma présence et je dis :
-Bonjour excuser moi de vous déranger, je cherche un parfum avec une subtile odeur de pomme.





Revenir en haut Aller en bas
Cahir Quinn

avatar



Messages : 249
Points : 269
Réputation : 18
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: An Alfa agus an Nathair ||| Feat Cahir Quinn   Lun 15 Juin - 14:55



Les pouvoirs de l'odeur




Penché sur mon comptoir et stylo en main je me trouvais penché sur une feuille de papier emplis d'inscriptions diverses et variées. Parmi les ratures, les gribouillis et les petits dessins qui agrémentaient des tableaux remplis de chiffres on pouvait deviner quelques mots qui malgré l'écriture en alphabet latin aurait tout aussi bien pu provenir d'une autre langue. Galaxolide, Linalol, Perlagonate... Tant de mots qui se perdaient accompagnés de quelques chiffres, jamais plus de 10.000. Que cela pouvait donc signifier ? En attendant, ne remarquant pas le jeune homme qui me guettait au coin d'une étagère, je gribouillais encore quelques notes poussant un soupire. Toutes ces molécules de parfumerie étaient des outils. Telle la plus douce des mélodies je composais, utilisant chacun de ses notes pour créer milles et un accords qui ensemble formaient une douce symphonie olfactive.

Sauf qu'à cet instant tout cela m'échappait. Tout semblait se mélanger dans ma tête. Comme tout artiste - bien qu'étant scientifique et ayant parfois une approche cartésienne - ma capacité de création étaient étroitement liée à mes désirs et mes émotions. Cela décuplait par ma seconde nature lupine... Et étrangement les récents chamboulements avaient brisé en moi une fibre créative pour en créer une autre. Jusqu'à aujourd'hui je m'étais intéressé à créer des parfums frais, souvent travaillé autour des hespéridés ou encore des fruits qui me rappelaient la Palestine où je m'étais marié. Mais une récente rencontre avait changé tout cela. L'image fugace d'une crinière rousse me traversa l'esprit et je souriais bêtement en même temps qu'une boule se formait au creux de mon estomac. Athelya... Encens et myrrhe, accompagné d'un accord de Santal et de bois de Oud. Voilà ce qui manquait à la composition que j'étais en train de créer. Un complexe oriental avec un subit départ autour du thé mais également des notes rappelant New York, "The Big Apple". Suivait alors une savoureuse rose, travaillée à l'ancienne accompagné d'une douce odeur d'iris rappelant la tourbe séchée et le meilleur des whiskey. Enfin un puissant accord vanillé, enveloppé dans des odeurs animales et encensés venaient fixer le parfum pour en parfaire le contenu. Cette superbe créature méritait bien ça...

Un tintement me fit relever la tête et je me sentis surpris, comme si l'on me prenait à quelque chose d'interdit. Avec un sourire poli je regardai le jeune homme qui semblait mal à l'aise. Et pourtant quelque chose en lui m'était familier. Encore une créature surnaturelle à Beacon Hills ? Bientôt il y'aurait plus de garous et autres bêtes que d'êtres humains... Il ne semblait cependant pas venir pour rencontre l'Alpha qui se tapissait en moi, défenseur des surnaturels. Bien... Une odeur de pomme ? Comme si ça se composait comme ça !

"Bienvenue jeune homme, avance toi, ne reste donc pas dans l'ombre. Tu désires un parfum à la pomme ? Difficile... Tout les flacons que tu vois ici sont mes oeuvres et je ne vends pas d'autres parfums. Mais je dois bien avoir quelque chose pour toi..."

Continuant mon discours j'ajoutai en même temps quelques gouttes de tel ou tel produit dans le bécher posé devant moi et satisfait je quittai l'abri relatif de mon comptoir, tout en enlevant ma blouse. Me faufilant dans les rayons j'attrape quelques flacons et retourne vers mon client. Attrapant quelques touches je les trempe une à une dans un parfum avant de les tendre au jeune homme.

"Le premier tourne autour du Musar, qui est un vin libanais d'exception. Cependant, il est connu pour son blanc fruité, rappelant la pomme d'où ce travail. Tu pourras également sentir une fleur qui est le jasmin ainsi que des notes rappelant l'air salé de la Méditerranée. Le second est un parfum plus sucré, une sorte de reconstitution de pomme d'amour mêlée à l'odeur enveloppante du jasmin mais surtout de l'oeillet. Dis moi pour qui cherches tu ce parfum ?"


© Fiche by Mafdet MAHES



Dernière édition par Cahir Quinn le Mar 21 Juil - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: An Alfa agus an Nathair ||| Feat Cahir Quinn   Mar 16 Juin - 16:07

An Alfa agus an nathair
Feat Cahir Quinn ...



Sa grande carrure et sa prestance me poussent au respect. Je me dois de me cacher, mais je ne peux me défiler...
Sa voix grave dit :
-"Bienvenu jeune homme, avance toi, ne reste donc pas dans l'ombre. Tu désires un parfum à la pomme ? Difficile...Sa grande carrure et sa prestance me poussent au respect. Mais je dois bien avoir quelque chose pour toi..."

Je tremble quand sa voix résonne, mais l'ordre de m'avancer hors de l'ombre fit si puissant que je fit un pas de plus vers cette être en face de moi, face à ce Mac Tíre (loup). Dis moi pour qui cherches-tu ce parfum ? Je ferme les yeux un instant et le re-voila devant moi avec deux bandelettes de papier imprégnée de parfum, et il annonce de sa voix qui inspire ma crainte :
-"Le premier tourne autour du Musar, qui est un vin libanais d'exception. Cependant, il est connu pour son blanc fruité, rappelant la pomme d'où ce travail. Tu pourras également sentir une fleur qui est le jasmin ainsi que des notes rappelant l'air salé de la Méditerranée. Le second est un parfum plus sucré, une sorte de reconstitution de pomme d'amour mêlée à l'odeur enveloppante du jasmin, mais surtout de l'œillet. Dis moi pour qui cherches-tu ce parfum ?

L'odeur de la première bandelette, ne me plaît pas, on ne sent pas assez la pomme, par contre la deuxième bandelette eut un franc succès parmi mes pupilles olfactives. Je souris en prennant une autre inspiration au dessus de la touche, j'en ai presque l'inpression d'en avoir une dans la bouche, de la croquer, je sens presque le sucre caramélisé autour de la pomme fondre dans ma bouche.

-Heu, je souhaite offrir un parfum à une personne que j'ai blessé accidentellement... C'est comme un cadeau de pardon...

Mon sourire s'efface avec le souvenir de cette nuit tragique, ou j'ai rencontré Seth... Ou j'ai blessé le beau brun. Mon visage exprime de la tristesse.

-Par la griffe de la Morrigan..

Mon sourire s'efface avec le souvenir de cette nuit tragique, ou j'ai rencontré Seth... Une larme coule de mon œil gauche, et trace un sillon argenté sur ma joue...
Je rajoute :
-Excusez-moi... Donc voilà, je souhaite l'offrir comme un cadeau d'excuse...

Je fais discrètement un pas en arrière vers la pénombre environnante de la boutique...





Revenir en haut Aller en bas
Cahir Quinn

avatar



Messages : 249
Points : 269
Réputation : 18
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: An Alfa agus an Nathair ||| Feat Cahir Quinn   Mar 21 Juil - 12:56



Les pouvoirs de l'odeur




Le jeune homme n'était pas très intéressé... Il avait l'air sensible - peut être même trop vu les larmes qui coulaient le long de ses joues - mais l'indifférence dont il faisait preuve vis à vis des parfums m'intriguait. J'étais habitué par des années d'expérience à voir des gens pensant que les parfums n'étaient que des objets de séduction ou de luxe permettant d'afficher son luxe. Mais il n'en était rien. Per fumum ou par la fumée telle était l'étymologie du mot. Une expression latine qui faisait référence aux offrandes non charnelles offertes aux dieux. Encens et divers préparations destinées à être brûlées. Ainsi le parfum était avant tout un moyen de communiquer avec les dieux. Une offrande. Et non pas un vulgaire liquide dont on s'aspergeait allègrement. Cependant, je me tus. Il était assez rare qu'un jeune entre dans ma boutique. Je m'étais habitué à des personnes plus âgées et sensibles, ayant une certaine... affection pour le parfum.

Ainsi je restai en retrait le laissant à sa tristesse. Il était décidé à acheter à un parfum je le ressentais mais lequel. Une réflexion était toujours à la bienvenue. Et voilà qu'était venue l'heure de la mienne. Réfléchissant à mon parfum je fronçai les sourcils et ajoutai quelques notes de lie de vin, une odeur puissante, fermentée mais qui faisait des miracles bien dosée. Satisfait je trempai une touche dans le liquide et l'amenai délicatement à mon nez, inspirant lentement et savourant. Une véritable mascarade qui cachait la nature de l'être aimée. Une perfection. Et je venais de trouver son nom par la même occasion. Ajoutant des notes sur mon carnet je signai le bas du tableau et ajoutai sur le haut de la page ce simple mot : Mascarade. Heureux, je me tournai vers le jeune homme et restai interdit. Il avait prononcé une phrase, un mot. Une expression dont j'étais le seul à m'affubler à ma connaissance et que peu connaissait sans être d'un certain milieu. Grondant je frappai du plat de ma main contre le comptoir et me plantai devant lui, l'air furieux.

"Jeune homme d'où connais tu la Griffe de la Morrigan ? Qu'est elle pour toi ? Parles !"

© Fiche by Mafdet MAHES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
An Alfa agus an Nathair ||| Feat Cahir Quinn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Centre ville-
Sauter vers: