AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
26 mai 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alex


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 [Event Tisseuse troll] Une séance de shooting

Aller en bas 
AuteurMessage
Jordan Parrish

avatar


Humeur : Mystérieux
Messages : 324
Points : 476
Réputation : 144
Date d'inscription : 28/02/2015
Localisation : Bureau du Sherif

MessageSujet: [Event Tisseuse troll] Une séance de shooting   Sam 13 Juin - 22:43








Séance tenante



J’avais réussi à faire rentrer toute la liste dans le presse papier… La sensation de liberté était assez grisante, alors que je déchirai et mettait le feu à ma liste si stressante. Un truc me paraissait bizarre, mais je n’arrivai pas à mettre le doigt dessus. J’étais sûr d’avoir intégré Fiona dans le processus, ou plutôt c’était Matrim qui l’avait fait, mais je me trouvais pourtant seul dans le bureau, toujours affublé de ma tenue spécial appât…. Je n’étais pas spécialement fier d’avoir un peu joué la séduction avec ce jeune homme, mais j’avais en contrepartie accepté de poser pour lui… Et puis ça ne devait pas être bien méchant.
Je laissais le presse papier relativement en évidence, car le planquer revenait à mettre un écriteau dessus « objet spécial, merci de ne pas me le dérober »… Ainsi j’étais à peu près sur qu’il ne craindrait rien… Il était relativement banal, n’était la valeur sentimentale que je lui accordait précédemment.
Je jetais un regard en dehors de mon bureau, en me penchant. Il n’y avait personne. Etrange. Maf n’était pas la non plus, mais je ne me rappelais pas être resté spécialement tard, pourtant… Un flash m’aveugla quelques secondes.
-pas mal ! Tourne toi un peu plus vers la droite, voilà, superbe… Ouah, je gagne au change, si j’avais su… corps magnifique !
Hein ? Baissant la main qui me protégeait le visage, je vis Matrim me sourire, l’œil franchement allumeur, et en train de me prendre en photo. Je baissait rapidement la tête sur mon anatomie pour vérifier que j’étais bien en caleçon.. ouf.. enfin.. si l’on puis dire. Mais comment j’étais arrivé là ?  Le studio m’avait l’ai assez grand. Il ne m’avait pas dit que c’était plutôt le contraire ?
En tournant la tête, je ne put m’empêcher de trouver que le décor était d’un goût douteux. Canapés léopards, fauteuils en cuir, tableau signés… un certain tom of Finland… Je commençais à ne pas me sentir trop à l’aise… Au moment où je me faisais cette réflexion, Barry White se mit à chanter en arrière-plan, et des lumières reflétés par une boulle à facette qui, je l’aurai juré, ne se trouvait pas la auparavant, éclairaient les lieux différemment… J’avais l’impression d’être dans un loft. Ou plutôt, une garçonierre, le canapé principal ayant subitement fait la place à un lit extra large… Rougissant, je levais les yeux au plafond, pour  y découvrir un miroir !

-ohh, jordan, que de précipitations !
Quoi ? Baissant de nouveau la tête, je vis que j’étais entièrement nu, et les flashs reprirent. Le temps de me remettre de mes émotions, Matrim s’était approché, en ayant au passage perdu la plupart des tissus qui mettait une distance entre nous. En parlant de distance, je trouvai sa proximité fort peu protocolaire.
-tu sais, je savais pas que tu étais.. aussi.. disons.. prolixe… Je m’attendai pas à ce que tu sois … de ce côté-ci de la palissade… Sa main me caressait doucement les épaules, le torse, et vint même effleurer le haut de mon fessier. Je reculai de quelques pas, pour constater avec consternation que je n’étais pas du tout insensible à ses intentions… J’essayais de chasser l’affut de sang au seul endroit que je ne voyais vraiment pas comme étant vital, la tout de suite, mais rien n’y faisait, alors que les lèvres de matrim me parcouraient.
Merde ! C’est quoi ce bordel ! Et il ne m’avait pas dit qu’il était avec un type ?
-shhhh ! tu te poses trop de questions, jordan.. C’est évident…. Dit-il, en me poussant de l’index. Je basculais sur le lit, me renversant alors que mes mollets cognaient sur le futon. Matrim me regardait, penché au-dessus de moi, les yeux rougeoyants. Hein ? J’étais en sueur alors qu’il me parcourait, mais cette lueur rougeoyante me captivait, m’hypnotisait… Je regarda le plafond, et y vit mon reflet, dans le bureau, la tête affalé sur le papier que je remplissais.

MERDE !

Je me réveillais, dans mon bureau, le visage en sueur, a moitié collé sur une feuille de papier…
Je pris le temps de la regarder, et fronçais les sourcils en voyant ce que j’y avais dessiné : une sorte d’araignée stylisée… Bon… visiblement la perspective de la séance de shooting me perturbait plus que je ne voulais l’admettre… Je pensais, heureusement, que Matrim ne serait pas du genre à me faire du rentre dedans… enfin j’espérai… Il était tard, temps pour moi de rentrer chez moi…
Je pris ma voiture de fonction, et fit les quelques kilomètres qui me séparaient de mon bureau, accompagné par Barry White à la radio.



© Fiche par Mafdet Mahes


#parrishweek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Event Tisseuse troll] Une séance de shooting
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Centre ville :: Poste de police-
Sauter vers: